GUIDE D ÉLABORATION D UN PLAN D INTERVENTION POUR LE RENOUVELLEMENT DES CONDUITES D EAU POTABLE, D ÉGOUTS ET DES CHAUSSÉES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GUIDE D ÉLABORATION D UN PLAN D INTERVENTION POUR LE RENOUVELLEMENT DES CONDUITES D EAU POTABLE, D ÉGOUTS ET DES CHAUSSÉES"

Transcription

1 GUIDE D ÉLABORATION D UN PLAN D INTERVENTION POUR LE RENOUVELLEMENT DES CONDUITES D EAU POTABLE, D ÉGOUTS ET DES CHAUSSÉES Gude destné au mleu muncpal québécos NOVEMBRE 2013

2

3 Coordnaton : Martn Cormer, ex-coordonnateur, CERIU Alan Cazavant, ex-drecteur, CERIU Isabel Tardf, ex-drectrce, CERIU Recherche et rédacton : Chaker Al Amar, ex-conseller, CERIU Sadok Ben Hassne, ex-conseller, CERIU Claude Bruxelle, ex-drecteur, CERIU Salamatou Model A., consellère, CERIU Membres des comtés de traval : Benoît Bergeron, Vlle de Longueul Rchard Bergeron, MAMROT Glles Bertrand, Qualtas Gabrel Bruneau, Vlle de St-Jean-sur-Rcheleu René Cassy, MAMROT Jean Carrer, Qualtas Jule Carrer, BPR Dens Curodeau, Consultant Perre Gauther, Vlle de Québec Fernand Gendron, Vlle de Tros-Rvères Perre Gyselnck, Vlle de Laval Normand Hachey, Vlle de Montréal Érc Lalonde, Consultant Jean-Paul Landry, Vlle de Dorval Franços Larose, Vlle de Gatneau Sylve Leclerc, CIMA+ Révson lngustque et mse en forme : Georgette Lacalle, adjonte, groupe projet et CP, CERIU Karma Mellah, adjonte aux drecteurs, CERIU Patrce Dumas, Vlle de Québec Dave Durand, Vlle de Québec George Del Ro, Vlle de Montréal Érc Desaulners, Les Servces EXP Perre Dugré, AquaData Guy Félo, Consultant Rchard Frenette, Cosme Carl Marceau, Vlle de Laval Lne Montplasr, Dessau Mchel Parent, Dessau/LVM-Technsol Nathale Perche, AquaData Nathale Rheault, Vlle de Montréal Danel Surprenant, Vlle de Granby Mchel Toutant, Vlle de Laval Le CERIU est le Centre d expertse et de recherche en nfrastructures urbanes Ste web : 1255, rue Unversty, bureau 800, Montréal (Québec), H3B 3W3, Canada Tél. : Téléc. : Gouvernement du Québec, mnstère des Affares muncpales, des Régons et de l Occupaton du terrtore, 2013 ISBN Dépôt légal 2013 Bblothèque et Archves natonales du Québec Tous drots réservés. La reproducton de ce document par quelque procédé que ce sot et sa traducton, même partelle, est nterdte sans l autorsaton des Publcatons du Québec. III

4 REMERCIEMENTS Nous remercons le gouvernement du Québec pour son appu fnancer à ce projet. Ce gude a été réalsé dans le but de fournr un outl aux muncpaltés permettant d élaborer leur plan d nterventon pour le renouvellement des condutes d eau potable, d égouts et des chaussées. La réalsaton du gude a été plotée par le Centre d expertse et de recherche en nfrastructures urbanes (CERIU) dans le cadre du Programme d nfrastructures Québec-Muncpaltés (PIQM) du mnstère des Affares muncpales, des Régons et de l Occupaton du terrtore (MAMROT). Ce gude est le résultat d une collaboraton entre pluseurs personnes qu ont généreusement accepté d y consacrer leur temps et de partager leurs connassances. Nous remercons les muncpaltés du Québec, ans que les membres de l Assocaton des ngéneurs muncpaux du Québec qu ont contrbué à enrchr le contenu de ce gude. Nous remercons auss les nombreux experts provenant des frmes d ngéneurs-consels et des fournsseurs de servces spécalsés qu ont grandement contrbué par leurs exposés sur leurs pratques. De plus, la producton de ce document n aurat pu être possble sans l effort soutenu des membres des comtés de traval. Nous les remercons tout partculèrement pour leur dsponblté et leur enthousasme tout au long du projet. Nous remercons auss tous ceux et celles qu ont prs le temps de lre le document et de fare des commentares sur les versons prélmnares du texte. Leur apport a grandement contrbué à amélorer ce document et nous leur en sommes très reconnassants. IV

5 PRÉAMBULE Le premer Gude d élaboraton d un plan d nterventon (octobre 2005) a donné leu aux orentatons à prvléger et à une méthodologe d analyse afn d établr la prorsaton des nterventons pour le renouvellement des condutes d eau potable et d égouts. Préparé par la Drecton des nfrastructures du mnstère des Affares muncpales, des Régons et de l Occupaton du terrtore (MAMROT) et un groupe de traval composé de neuf représentants du mleu muncpal, l a grandement contrbué à nstaurer une pratque émergente à travers tout le Québec. Le deuxème et présent gude est élaboré dans le souc de répondre avant tout aux besons des muncpaltés en leur fournssant un outl plus élaboré pour la préparaton de leur plan d nterventon portant sur les condutes d eau potable et d égouts et les chaussées. Élaboré par un groupe de traval composé de 29 membres provenant des muncpaltés, du domane des nfrastructures et de la Drecton des Infrastructures du MAMROT, ce gude offre une pratque recommandée, mse à jour par plus de sept années d expérmentaton et de cas vécus. AVIS Contrarement au gude précédent, le nouveau gude n a pas pour objectf de produre des plans d nterventon qu ont pour but de détermner les travaux admssbles dans le cadre des programmes d ade fnancère ou du programme de la taxe sur l essence et de la contrbuton du Québec (TECQ), mas plutôt d dentfer les travaux prortares devant être réalsés par la muncpalté. Les crtères d admssblté seront précsés dans chaque programme, mas tout en tenant compte des données du plan d nterventon. V

6 TABLE DES MATIÈRES 1 INTR ODUCTION Mse en contexte Objectfs du gude Changements apportés Méthodologe de développement du plan d nterventon Recommandatons pour la planfcaton du développement du plan d nterventon 4 2 GESTION ET COLLECTE DE S DONNÉ ES DES RÉSEAUX Généraltés Données descrptves et géométrques Données d états physque et fonctonnel Données requses et complémentares Réseau d eau potable Portée du plan d nterventon pour le réseau d eau potable Défnton et caractérsaton d un réseau d eau potable Données requses et complémentares Réseaux d égouts Portée du plan d nterventon pour les réseaux d égouts Défnton et caractérsaton des réseaux d égouts Données requses et complémentares Réseau de chaussées Portée du plan d nterventon pour le réseau de chaussées Défnton et caractérsaton d un réseau de chaussées Données requses et complémentares Hérarchsaton des condutes et des chaussées Découpage des réseaux Geston des données sur les réseaux 16 3 AUS CULTATION DE S INFRASTRUCTURES Réseau d eau potable Auscultaton Stratége et fréquences d auscultaton Réseaux d égouts Inspecton Stratége et fréquences d nspecton Réseau de chaussées 21 VI

7 3.3.1 Inspecton Fréquences d nspecton 22 4 ÉVALUATION DE L ÉTAT DES INFRASTRUCTURES ET DÉTE R MINATION DE S S TATUTS DE CONDITION Méthodologe préconsée Introducton Indcateurs Catégore de l ndcateur : structural ou fonctonnel Exgence de l ndcateur : requs ou complémentare Nveau de l ndcateur : sectorel ou localsé Indcateurs des condutes d eau potable Indcateur EP-1 Nombre de réparatons Indcateur EP-2 Taux de réparatons Indcateur EP-3 Durée de ve écoulée Indcateur EP-4 Qualté et presson d eau Plantes et constats d événements Indcateur EP-5 Perte d épasseur relatve de la paro Indcateur EP-6 Susceptblté au gel Indcateur EP-7 Presson statque Mesures ou smulaton Indcateur EP-8 Protecton contre l ncende Mesures ou smulaton Indcateur EP-9 Presson statque Étude Indcateur EP-10 Protecton contre l ncende Étude Indcateur EP-11 Qualté de l eau Étude Indcateurs des condutes d égouts Indcateurs EU-1 et EPL-1 État structural Indcateurs EU-2 et EPL-2 Problème hydraulque Regstre Indcateurs EU-3 et EPL-3 Défcences fonctonnelles Indcateurs EU-4 et EPL-4 Problème hydraulque Étude Indcateurs des chaussées Indcateur CH-1 État de la surface Indcateur CH-2 Confort au roulement Indcateur CH-3 Susceptblté au gel Indcateur CH-4 Capacté structurale 48 5 MÉCANISME D ÉTABLISSEMENT DES INFRASTRUCTURES PRIORITAIRES Mécansme préconsé Étape 1 : Établssement des classes d nterventons prélmnares Règles d assgnaton des classes d nterventons prélmnares pour les segments de condute d eau potable Règles d assgnaton des classes d nterventons prélmnares pour les segments de condute d égout Règles d assgnaton des classes d nterventons prélmnares pour les segments de chaussée Étape 2 : Établssement des classes d nterventons ntégrées 55 VII

8 5.4 Étape 3 : Recommandatons prélmnares d nterventons ntégrées Interventons sur les condutes d égouts Ordonnancement des nfrastructures prortares Interventons sur des condutes fragles en rason de leur localsaton Interventons stratégques non prortares Évaluaton des besons annuels pour le manten d actfs 58 6 PLANIFIC ATION E T PR OGR AMMATION À R É ALIS E R APRÈS LA PRODUCTION DU PLAN D INTE R VE NTION Planfcaton à la sute du plan d nterventon Programmaton des nterventons Planfcaton des travaux et des projets 60 7 LIVRABLES OBLIGATOIRES 61 VIII

9 LISTE DES TABLEAUX Tableau 1 Données requses et complémentares relatves aux condutes d eau potable... 7 Tableau 2 Données requses et complémentares relatves aux condutes d égouts Tableau 3 Données requses et complémentares relatves aux chaussées Tableau 4 Nveaux de hérarchsaton des nfrastructures Tableau 5 Durée de ve utle des condutes d égouts par matérau Tableau 6 Fréquences suggérées d nspecton des condutes d égouts Tableau 7 Fréquences suggérées d nspecton des chaussées Tableau 8 Lste des statuts de condton Tableau 9 Lste des ndcateurs pour les condutes d eau potable Tableau 10 Établssement des statuts de l ndcateur EP-1 Nombre de réparatons (segment de l ordre de 200 mètres) Tableau 11 Établssement des statuts de l ndcateur EP-1 Nombre de réparatons (segment de mons de 150 mètres) Tableau 12 Établssement des statuts de l ndcateur EP-1 Nombre de réparatons (segment de plus de 300 mètres et de mons de 400 mètres) Tableau 13 Établssement des statuts de l ndcateur EP-2 Taux de réparatons Tableau 14 Établssement des statuts de l ndcateur EP-3 Durée de ve écoulée Tableau 15 Durées de ve utle des condutes d eau potable par matérau Tableau 16 Établssement des statuts de l ndcateur EP-4 Qualté et presson d eau Plantes et constats d événements Tableau 17 Établssement des statuts de l ndcateur EP-5 Perte d épasseur relatve de la paro Tableau 18 Établssement des statuts de l ndcateur EP-6 Susceptblté au gel Tableau 19 Établssement des statuts de l ndcateur EP-7 Presson statque Mesures ou smulaton Tableau 20 Établssement des statuts de l ndcateur EP-8 Protecton contre l ncende Mesures ou smulaton Tableau 21 Lste des ndcateurs pour les condutes d égouts Tableau 22 Établssement des statuts des ndcateurs EU-1 et EPL-1 État structural Tableau 23 Établssement des statuts des ndcateurs EU-2 et EPL-2 Problème hydraulque Regstre Tableau 24 Établssement des statuts des ndcateurs EU-3 et EPL-3 Défcences fonctonnelles Tableau 25 Établssement des statuts des ndcateurs EU-4 et EPL-4 Problème hydraulque Étude Tableau 26 Lste des ndcateurs pour les segments de chaussée Tableau 27 Établssement des statuts de l ndcateur CH-1 État de la surface IX

10 Tableau 28 Établssement des statuts de l ndcateur CH-2 Confort au roulement Tableau 29 Établssement des statuts de l ndcateur CH-3 Susceptblté au gel Tableau 30 Établssement des statuts de l ndcateur CH-4 Capacté structurale en foncton de la durée de ve résduelle Tableau 31 Lste des classes d nterventons sur les segments Tableau 32 Informatons oblgatores à fournr avec le plan d nterventon LISTE DES FIGURES Fgure 1 Démarche proposée pour l élaboraton d un plan d nterventon... 3 Fgure 2 Schéma de découpage des réseaux Fgure 3 Schéma du mécansme d établssement des nfrastructures prortares Fgure 4 Schéma des règles d assgnaton des classes d nterventons prélmnares pour les segments de condute d eau potable Fgure 5 Schéma des règles d assgnaton des classes d nterventons prélmnares pour les segments de condute d égout Fgure 6 Schéma des règles d assgnaton des classes d nterventons prélmnares pour les segments de chaussée LISTE DES ANNEXES ANNEXE 1 Synthèse des segments de condute d eau potable ANNEXE 2 Synthèse des segments de condute d eaux usées ANNEXE 3 Synthèse des segments de condute d eaux pluvales ANNEXE 4 Synthèse des segments de chaussée ANNEXE 5 Synthèse des tronçons ntégrés X

11 ACRONYMES CCTV : CERIU : FWD : IRI : MAMROT : MDDEFP : MTQ : NASSCO : PACP : PI : PIQM : RTU : TECQ : TO : WRc : Caméra d nspecton télévsée conventonnelle Centre d expertse et de recherche en nfrastructures urbanes Déflectomètre dynamque à masse tombante Indce de rugosté nternatonal Mnstère des Affares muncpales, des Régons et de l Occupaton du terrtore Mnstère du Développement durable, de l Envronnement, de la Faune et des Parcs Mnstère des Transports du Québec Natonal Assocaton of Sewer Servce Companes Ppelne Assessment and Certfcaton Program Plan d nterventon Programme d nfrastructures Québec-Muncpaltés Réseau (x) technque (s) urban (s) Programme de la taxe sur l essence et de la contrbuton du Québec Caméra d nspecton télévsée à téléobjectf Water Research Center XI

12

13 1 INTRODUCTION 1.1 Mse en contexte Le présent gude permettra de produre une nouvelle verson du plan d nterventon favorsant une melleure geston des nfrastructures muncpales et des nterventons pour le renouvellement des condutes d eau potable et d égouts, ans que des chaussées. Le premer gude publé en octobre 2005 état nttulé «Gude d élaboraton d un plan d nterventon pour le renouvellement des condutes d eau potable et d égouts». Celu-c fut développé dans le cadre du respect de l Engagement 43 de la «Poltque natonale de l eau», adoptée en Cet engagement stpulat : «Le gouvernement exgera, de façon graduelle d c 2007, que toute demande d ade fnancère pour la réalsaton de travaux d nfrastructures sot appuyée par une mse en prorté des travaux à effectuer à partr d un plan d nterventon.» Ce gude offrat un encadrement mnmal pour l élaboraton d un plan d nterventon. Depus 2005, les muncpaltés du Québec ont œuvré sur leurs premers plans d nterventon. Elles ont réalsé les nventares de leurs réseaux et procédé à des auscultatons afn d apprécer la condton de ceux-c. Le nveau de connassance des réseaux s est nettement améloré et les muncpaltés ont adopté une approche plus progressve face au renouvellement de leurs nfrastructures. Consdérant le beson exprmé de tenr compte de l égout pluval et des chaussées, et de meux encadrer l évaluaton des nfrastructures muncpales et l dentfcaton des prortés d nterventon, les ntervenants du mleu muncpal et du mnstère des Affares muncpales, des Régons et de l Occupaton du terrtore (MAMROT) ont entreprs l élaboraton de ce nouveau gude. 1.2 Objectfs du gude Le plan d nterventon réalsé conformément à ce gude servra avant tout pour les besons des muncpaltés afn d dentfer les travaux prortares devant être réalsés à court terme. Les prncpaux objectfs de ce gude sont : assurer un melleur encadrement pour l apprécaton de l état des réseaux; ntégrer les nterventons sur les chaussées et l égout pluval au même ttre que les nterventons sur les condutes d eau potable et d eaux usées; précser les mécansmes d établssement des prortés. 1

14 1.3 Changements apportés La démarche de révson du gude s est appuyée sur des prncpes de geston des actfs et les besons de base en matère de servces attendus, de santé, de sécurté, de protecton de l envronnement et de réglementaton ont été dentfés. Les groupes de traval se sont assurés par la sute de répondre à chacun de ces besons en portant attenton à leur pertnence avec les objectfs du gude. Pluseurs changements ont donc été apportés par rapport au précédent gude. Parm ces changements, les plus mportants sont les suvants : la portée du plan d nterventon est élarge de sorte que les condutes d eaux pluvales et les chaussées sont évaluées au même ttre que les condutes d eau potable et d eaux usées, permettant mantenant d dentfer des prortés d nterventon parm ces réseaux plutôt que de servr unquement à les départager; les condutes d almentaton en eau potable ans que les condutes d ntercepton des eaux usées sont également ncluses dans le plan d nterventon; ben que l évaluaton de l état des condutes de refoulement ne sot pas balsée, elles dovent être tratées dans le cadre du plan d nterventon. Les recommandatons d nterventon sur ces condutes devront être justfées; des exgences mnmales ont été ajoutées relatvement à l nspecton des condutes d égouts; la noton de statut de condton est ntrodute. Celle-c fat appel à l état des nfrastructures et à la hérarchsaton : l état des nfrastructures est établ à partr d ndcateurs. Chaque ndcateur possède tros caractérstques : sa catégore (structural ou fonctonnel), son exgence (requs ou complémentare) et son nveau (sectorel ou localsé). Les ndcateurs sectorels permettront de drger la démarche vers des études plus approfondes lorsque ce sera nécessare; la hérarchsaton n est plus un ndcateur en so, mas sert plutôt à défnr les seuls de tolérance de quelques ndcateurs. le mécansme de prorsaton a été remplacé par un mécansme d établssement des nfrastructures prortares : l n y a plus de pondératon des types d nfrastructures, toutes les nfrastructures étant consdérées comme ayant la même mportance; l n y a plus de pondératon des ndcateurs (à ttre d exemple, la protecton contre l ncende est consdérée comme ayant la même mportance que le taux de réparatons pour les condutes d eau potable); 2

15 l n y a plus d ordonnancement des nfrastructures prortares entre elles. Lorsqu elles ont la même classe d nterventon, la hérarchsaton est suggérée pour les ordonnancer. Il est également suggéré que les nfrastructures les plus profondes soent prorsées, étant donné que leur défallance rsque d entraîner la défallance des nfrastructures stuées au-dessus. 1.4 Méthodologe de développement du plan d nterventon La démarche proposée pour l élaboraton d un plan d nterventon est exposée dans la fgure 1. Chacune des étapes représente auss une secton dans le présent gude. Fgure 1 Démarche proposée pour l élaboraton d un plan d nterventon 3

16 1.5 Recommandatons pour la planfcaton du développement du plan d nterventon Avant de procéder à la réalsaton du plan d nterventon, l est recommandé de procéder à un nventare des données dsponbles, des problèmes connus et des données et analyses supplémentares requses pour être en mesure de formuler des recommandatons plutôt que de ne se concentrer que sur l dentfcaton des problèmes. Un plan de traval prélmnare, ncluant l établssement de la stratége d auscultaton et précsant la nature et l étendue des lvrables de chaque étape, devrat être défn au préalable afn d optmser les coûts assocés à la démarche. Il faut également prévor que ce plan de traval devra probablement être ajusté au fur et à mesure que les résultats des dfférentes analyses seront dsponbles et que des besons d autres études et auscultatons seront dentfés. Il est courant de prévor un chemnement par étape et vser, dans un premer temps, les prortés ou les nfrastructures le plus à rsque. 4

17 2 GESTION ET COLLECTE DES DONNÉES DES RÉSEAUX 2.1 Généraltés La collecte des données des réseaux consttue la premère étape de la réalsaton d un plan d nterventon. Tout d abord, l est mportant de rappeler qu un plan d nterventon vse l évaluaton des condutes et des chaussées à un nveau général (c.-à-d. qu ne tent pas compte des problématques assocées aux accessores tels les regards, les vannes et les fossés, n des condtons locales partculères comme l espacement entre les condutes). Pour être consdéré comme ntégré, un plan d nterventon dot porter sur les réseaux d eau potable, d eaux usées, d eaux pluvales et de chaussées lorsque ces nfrastructures se trouvent dans une même emprse. Cette secton présente la portée du plan d nterventon pour chacun des réseaux d nfrastructures (condutes d eau potable, condutes d eaux usées, condutes d eaux pluvales et chaussées), les données requses et complémentares à collecter, la hérarchsaton des nfrastructures et le découpage des réseaux. Elle présente auss des éléments de geston des données. La provenance des données utlsées pour noter les ndcateurs devrat être dentfée de façon précse (plans, regstres, auscultatons, études, relevés, mesures, entrevues et plantes) dans le rapport du plan d nterventon. Une apprécaton de la fablté des données utlsées devrat également être fourne. Les données consdérées peu ou pas fables devraent être rejetées Données descrptves et géométrques Pour fonctonner correctement et fournr l nformaton attendue, le plan d nterventon dot reposer sur des données corporatves de deux types. Il dot contenr un nventare permettant de produre une lste des condutes et des segments de chaussées par rue avec des données descrptves, ans qu une représentaton graphque fable, schématque ou avec géoréférence, lorsque possble, utlsant des données géométrques Données d états physque et fonctonnel Les données d état physque (ou structural) et les données d état fonctonnel (ou d opératon) sont d une mportance captale pour le plan d nterventon. La collecte des données d état dot permettre à la muncpalté de repérer les réseaux problématques. Ces données, combnées à celles de l auscultaton des réseaux, permettront ensute d en évaluer leur condton et le nveau de prorté d nterventon. 5

18 Outre les campagnes d auscultaton systématques des réseaux d eau potable, d égouts ou des chaussées, voc des sources d nformaton qu peuvent être développées et mantenues par les muncpaltés pour amélorer la connassance des nfrastructures : études ou relevés déjà dsponbles; auscultatons antéreures; regstre de réparatons pour le réseau d eau potable; regstre de problèmes de presson pour le réseau d eau potable; regstre de problèmes de qualté de l eau potable; regstre de refoulements d égouts; regstre de plantes. Afn de défnr le beson de collecter des données complémentares, l est mportant, dans un premer temps, d analyser la dsponblté des données, les résultats attendus du PI (c.-à-d. l dentfcaton d études à réalser ou l dentfcaton des travaux à réalser à court terme) et les réponses à des problématques spécfques recherchées lors de son élaboraton. Par exemple, s les données dsponbles ndquent l exstence d un problème sans permettre d dentfer la soluton, l faudra prévor compléter les recommandatons de travaux dans une phase ultéreure, lorsque les données complémentares seront dsponbles Données requses et complémentares Les termes «requses» et «complémentares» sont assocés aux données lors de l élaboraton du plan d nterventon. Il ne s agt donc pas d un type de données en so. Les données requses sont des données mnmales à la base d une bonne connassance des nfrastructures muncpales. Elles dovent être collectées pour chacune des nfrastructures d un réseau présenté au plan d nterventon et sont jugées essentelles à l établssement de prortés d nterventon. Par alleurs, les données complémentares sont à obtenr selon les besons ou les problématques rencontrées dans la muncpalté. L objectf est de recuellr les données qu permettront de ben cerner les problèmes et de trouver la soluton la plus approprée. Les tableaux 1 à 3 précsent les données requses et complémentares pour chacun des réseaux. 6

19 2.2 Réseau d eau potable Portée du plan d nterventon pour le réseau d eau potable Le plan d nterventon porte exclusvement sur les condutes de dstrbuton et d almentaton en eau potable. Les branchements de servce et les accessores ou équpements connexes tels que les vannes, les poteaux d ncende, les chambres de vannes et les postes de surpresson sont exclus. Il peut cependant s avérer utle d llustrer les accessores et les équpements connexes sur les plans, pusqu ls peuvent servr de repères. Les réseaux d eau potable prvés ans que les réseaux d eau non potable sont également exclus Défnton et caractérsaton d un réseau d eau potable Un réseau d eau potable dot être subdvsé selon le type de condute, sot : d almentaton : condute qu rele l usne de producton ou le réservor d eau potable au premer usager et sur laquelle aucun usager n est raccordé; de dstrbuton : condute qu dstrbue l eau potable à partr du premer usager. De même, une condute d eau potable peut être caractérsée selon le secteur almenté, sot : résdentel; commercal; nsttutonnel (écoles, hôptaux, etc.); ndustrel; rural Données requses et complémentares Les données requses et complémentares pour les condutes d eau potable sont présentées au tableau 1. Tableau 1 Données requses et complémentares relatves aux condutes d eau potable Données géométrques et descrptves Requses (mnmales) Complémentares Identfcateur du tronçon ntégré Ou Non Identfcateur du segment Ou Non Identfcateur de la secton Non Ou Nom de la rue du tronçon ntégré Ou Non Localsaton (début et fn) du tronçon ntégré Ou Non Type de condute (vor artcle 2.2.2) Ou Non Vocaton (vor artcle 2.2.2) Non Ou Matérau Ou Non 7

20 Données géométrques et descrptves Requses (mnmales) Complémentares Damètre (mm) Ou Non Longueur (m) Ou Non Année de constructon (d nstallaton) Ou Non Année de réhabltaton Ou Non Type de réhabltaton (structurale, non structurale) Ou Non Année d nstallaton de la protecton cathodque Non Ou Profondeur (m) Non Ou Proxmté d autres nfrastructures (égouts, RTU...) Non Ou Type du sol envronnant (encassant) Non Ou Nombre de branchements (densté par mètre) Non Ou Présence de branchements en plomb Non Ou Hérarchsaton Ou Non Données d états physque et fonctonnel Requses (mnmales) Complémentares Débt de protecton contre l ncende (requs et dsponble) Non Ou Presson statque (mesurée et smulée) Non Ou Presson dynamque (mesurée et smulée) Non Ou Perte relatve d épasseur de la paro (acer ou fonte) (%) Non Ou Hstorque de réparatons Ou Non Hstorque de gel Non Ou Purge/écoulement dû au gel de condute Non Ou Purge/écoulement pour la qualté de l eau Non Ou Plantes (presson, qualté de l eau, gel des branchements de servce, etc.) Non Ou 2.3 Réseaux d égouts Portée du plan d nterventon pour les réseaux d égouts Le plan d nterventon porte exclusvement sur les condutes d eaux usées (santares, untares ou pseudo-séparatf) et d eaux pluvales, gravtares ou sous presson. Ben qu également mportantes, certanes nfrastructures ne sont pas vsées par le plan d nterventon, sot les branchements de servce, les accessores ou équpements connexes tels que les regards, les postes de pompage, les condutes de trop-plen, les chambres d accès, les déversors et les fossés. La condute d émssare de la staton d épuraton est également exclue, de même que les ponceaux et les condutes d égout pluval solées servant à canalser des fossés, non 8

21 comprses dans un vértable réseau d égout pluval. Il peut cependant s avérer utle d llustrer les accessores et équpements connexes sur les plans, pusqu ls peuvent servr de repères Défnton et caractérsaton des réseaux d égouts Un réseau d égout dot être subdvsé selon le type de condute, sot : de collecte : condute qu recuelle les eaux des branchements de servce des bâtments; d ntercepton : condute qu ntercepte les eaux provenant de pluseurs secteurs, arrondssements ou muncpaltés, qu les achemne drectement à la staton d épuraton. Elle débute au regard suvant le derner branchement de servce ou au derner raccordement de condute de collecte. Ces condutes de collecte ou d ntercepton peuvent être gravtares ou sous-presson (de refoulement). Une condute d égout dot auss être caractérsée selon le type d eau qu elle véhcule, sot : santare : condute recevant unquement les eaux usées d orgnes domestque, commercale, nsttutonnelle et ndustrelle; untare : condute recevant des eaux usées et des eaux pluvales. Auss appelé égout combné; pseudo-séparatf : condute santare qu reçot auss de l eau pluvale provenant des bâtments seulement; pluval : condute recevant unquement les eaux pluvales. Il est mportant de mentonner que le réseau d eaux pluvales dot être traté dstnctement des réseaux d eaux usées (santare, untare et pseudo-séparatf). De même, une condute d égout peut être caractérsée selon le secteur desserv, sot : résdentel; commercal; nsttutonnel (écoles, hôptaux, etc.); ndustrel; rural Données requses et complémentares Les données requses et complémentares pour les condutes d égouts sont présentées au tableau 2. 9

22 Tableau 2 Données requses et complémentares relatves aux condutes d égouts Données géométrques et descrptves Requses (mnmales) Complémentares Identfcateur du tronçon ntégré Ou Non Identfcateur du segment Ou Non Identfcateur de la secton Non Ou Nom de la rue du tronçon ntégré Ou Non Localsaton (début et fn) du tronçon ntégré Ou Non Type de condute (vor artcle 2.3.2) Ou Non Vocaton (vor artcle 2.3.2) Non Ou Type d égout (vor artcle 2.3.2) Ou Non Matérau Ou Non Damètre (mm) Ou Non Longueur (m) Ou Non Année de constructon (d nstallaton) Ou Non Année de réhabltaton Ou Non Type de réhabltaton (structurale, non structurale) Ou Non Pente Non Ou Forme Non Ou Type de sol envronnant (encassant) Non Ou Nombre de branchements (densté par mètre) Non Ou Profondeur (m) Non Ou Nveau moyen de la nappe phréatque Non Ou Sens de l écoulement Ou Non Hérarchsaton Ou Non Données d états physque et fonctonnel Requses (mnmales) Complémentares Hstorque de réparatons Non Ou Regstre des plantes ou nterventons (refoulements, nettoyages fréquents) Nveau PACP (CERIU/NASSCO) structural (pre cote) Ou Non Nveau PACP (CERIU/NASSCO) fonctonnel (pre cote) Ou Non Date de l nspecton de la condute Ou Non Type d nspecton (autotractée, téléobjectf, vsuelle) Ou Non Non Ou 10

23 2.4 Réseau de chaussées Portée du plan d nterventon pour le réseau de chaussées Sont ncluses (requses) au plan d nterventon toutes les surfaces des rues (routes) de type souple, rgde ou mxte, gérées par la muncpalté ou la MRC, où on retrouve des condutes d eau potable ou d égouts dans l emprse publque, en chaussée ou hors chaussée. Sont spécfquement exclus les ares de statonnement hors rue, les pstes cyclables et les senters multusages à l extéreur des surfaces pavées des rues. Sont auss exclus tous les éléments du réseau tels que les bordures, les trottors, les îlots séparateurs et de verdure, les mesures de modératon sur rue et les drans routers Défnton et caractérsaton d un réseau de chaussées Un réseau router dot être caractérsé selon le type de chaussée, sot : souple : chaussée ayant un revêtement d enrobé btumneux posé sur une fondaton granulare; rgde : chaussée consttuée d une dalle de béton de cment; mxte : chaussée consttuée d une dalle de béton recouverte d enrobé btumneux; en pavé : chaussée composée de pavés de béton posés généralement sur un lt de matérau granulare; gravelée : chaussée composée de gravers, de granulats de perre ou de granulats recyclés. Il dot auss être subdvsé selon le type de route, sot : artère : route prncpale ou secondare qu traverse une muncpalté (un arrondssement) afn d accéder aux collectrces et aux rues locales d un ou de pluseurs secteurs; collectrce : route prncpale ou secondare qu traverse une parte d un secteur ou d un quarter et qu permet de desservr un réseau de rues locales; locale : route qu permet d accéder et de desservr des bâtments; ruelle : route qu est habtuellement stuée en arrère d un lot de bâtments; voe de desserte : voe d accès aux autoroutes et aux bretelles qu peut auss appartenr à une muncpalté. 11

Les risques des pesticides mieux les connaître pour les réduire

Les risques des pesticides mieux les connaître pour les réduire Les rsques des pestcdes meux les connaître pour les rédure Des outls à votre portée pour rédure les rsques des pestcdes Vous avez mantenant accès à des outls d ade pour meux connaître les rsques des pestcdes

Plus en détail

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations Contrats prévoyance des TNS : Clarfer les règles pour sécurser les prestatons Résumé de notre proposton : A - Amélorer l nformaton des souscrpteurs B Prévor plus de souplesse dans l apprécaton des revenus

Plus en détail

Remboursement d un emprunt par annuités constantes

Remboursement d un emprunt par annuités constantes Sére STG Journées de formaton Janver 2006 Remboursement d un emprunt par annutés constantes Le prncpe Utlsaton du tableur Un emprunteur s adresse à un prêteur pour obtenr une somme d argent (la dette)

Plus en détail

cavité RsIoSutQerrUainEe RIcaS vité Q soute U rraine E

cavité RsIoSutQerrUainEe RIcaS vité Q soute U rraine E RISQUE cavté souterrane cavté souterrane ntercalare cavte souterrane recto verso:mse en page 1 10/07/13 11:21 Page 2 RISQUE cavté souterrane Le rsque cavté souterrane fat parte des rsques de mouvement

Plus en détail

Editions ENI. Project 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait

Editions ENI. Project 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait Edtons ENI Project 2010 Collecton Référence Bureautque Extrat Défnton des tâches Défnton des tâches Project 2010 Sasr les tâches d'un projet Les tâches représentent le traval à accomplr pour attendre l'objectf

Plus en détail

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire Informatons de l'unté d'ensegnement Implantaton Cursus de ECAM Insttut Supéreur Industrel Bacheler en Scences ndustrelles Electronque applquée B2150 Cycle 1 Bloc 2 Quadrmestre 2 Pondératon 4 Nombre de

Plus en détail

Plan. Gestion des stocks. Les opérations de gestions des stocks. Les opérations de gestions des stocks

Plan. Gestion des stocks. Les opérations de gestions des stocks. Les opérations de gestions des stocks Plan Geston des stocks Abdellah El Fallah Ensa de Tétouan 2011 Les opératons de gestons des stocks Les coûts assocés à la geston des stocks Le rôle des stocks Modèle de la quantté économque Geston calendare

Plus en détail

SmartView d EH. Vue d ensemble des risques et des occasions. Surveillance de l assurance-crédit. www.eulerhermes.ca/fr/smartview

SmartView d EH. Vue d ensemble des risques et des occasions. Surveillance de l assurance-crédit. www.eulerhermes.ca/fr/smartview SmartVew d EH Servces en lgne Euler Hermes Vue d ensemble des rsques et des occasons Survellance de l assurance-crédt www.eulerhermes.ca/fr/smartvew Les avantages du SmartVew d EH Prenez plus de décsons

Plus en détail

Informations de l'unité d'enseignement Implantation. Cursus de. Intitulé. Code. Cycle 1. Bloc 2. Quadrimestre 1. Pondération 4. Nombre de crédits 4

Informations de l'unité d'enseignement Implantation. Cursus de. Intitulé. Code. Cycle 1. Bloc 2. Quadrimestre 1. Pondération 4. Nombre de crédits 4 Informatons de l'unté d'ensegnement Implantaton Cursus de Inttulé Code ECAM Insttut Supéreur Industrel Bacheler en Scences ndustrelles Outls de communcaton B2050 Cycle 1 Bloc 2 Quadrmestre 1 Pondératon

Plus en détail

EH SmartView. Identifiez vos risques et vos opportunités. www.eulerhermes.be. Pilotez votre assurance-crédit. Services en ligne Euler Hermes

EH SmartView. Identifiez vos risques et vos opportunités. www.eulerhermes.be. Pilotez votre assurance-crédit. Services en ligne Euler Hermes EH SmartVew Servces en lgne Euler Hermes Identfez vos rsques et vos opportuntés Plotez votre assurance-crédt www.eulerhermes.be Les avantages d EH SmartVew L expertse Euler Hermes présentée de manère clare

Plus en détail

Proposition d'une solution au problème d initialisation cas du K-means

Proposition d'une solution au problème d initialisation cas du K-means Proposton d'une soluton au problème d ntalsaton cas du K-means Z.Guelll et L.Zaou, Unversté des scences et de la technologe d Oran MB, Unversté Mohamed Boudaf USTO -BP 505 El Mnaouer -ORAN - Algére g.zouaou@gmal.com,

Plus en détail

Les jeunes économistes

Les jeunes économistes Chaptre1 : les ntérêts smples 1. défnton et calcul pratque : Défnton : Dans le cas de l ntérêt smple, le captal reste nvarable pendant toute la durée du prêt. L emprunteur dot verser, à la fn de chaque

Plus en détail

DIRIGER ADMINISTRER DÉVELOPPER

DIRIGER ADMINISTRER DÉVELOPPER 24 Adjont de drecton F/H Votre formaton BTS Hôtellere-restauraton BTS Management des untés commercales BTS Assstant de geston PME-PMI Lcence Management d untés de restauraton Vos mssons Vous anmez, formez

Plus en détail

Installation du dispositif Cisco TelePresence MX200 - Sur pied

Installation du dispositif Cisco TelePresence MX200 - Sur pied 1a Déballage du système vdéo MX200 oîte de la base du ped de support MX200 La boîte de la base du ped de support MX200 content la colonne du ped de support, deux caches et la base du ped de support, ans

Plus en détail

SIMNUM : Simulation de systèmes auto-gravitants en orbite

SIMNUM : Simulation de systèmes auto-gravitants en orbite SIMNUM : Smulaton de systèmes auto-gravtants en orbte sujet proposé par Ncolas Kelbasewcz : ncolas.kelbasewcz@ensta-parstech.fr 14 janver 2014 1 Établssement du modèle 1.1 Approxmaton de champ lontan La

Plus en détail

TRANSPORTS URBAINS ET CALCUL ÉCONOMIQUE

TRANSPORTS URBAINS ET CALCUL ÉCONOMIQUE TRANSPORTS URBAINS ET CALCUL ÉCONOMIQUE Mnstère de l Equpement, du Logement, des Transports et du Toursme Consel général des Ponts et Chaussées Mnstère de l Econome et des Fnances Drecton de la Prévson

Plus en détail

LA RENOVATION DE L INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS LA ZONE UEMOA

LA RENOVATION DE L INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS LA ZONE UEMOA Observatore Economque et Statstque d Afrque Subsaharenne LA RENOVATION DE L INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS LA ZONE UEMOA Une contrbuton à la réunon commune CEE/BIT sur les ndces des prx

Plus en détail

Dirigeant de SAS : Laisser le choix du statut social

Dirigeant de SAS : Laisser le choix du statut social Drgeant de SAS : Lasser le chox du statut socal Résumé de notre proposton : Ouvrr le chox du statut socal du drgeant de SAS avec 2 solutons possbles : apprécer la stuaton socale des drgeants de SAS comme

Plus en détail

Demande d insertion au registre de l état civil du Québec d un acte d état civil fait hors du Québec

Demande d insertion au registre de l état civil du Québec d un acte d état civil fait hors du Québec Demande d nserton au regstre de l état cvl du Québec d un acte d état cvl fat hors du Québec IMPORTANT Lsez les rensegnements généraux et les drectves Remplssez le formulare en caractères d mprmere, à

Plus en détail

Ton domaine réservé Organisation Simplicité Efficacité

Ton domaine réservé Organisation Simplicité Efficacité Rev. 07/2012 Ton domane réservé Organsaton Smplcté Effcacté www.vstos.t Ton La tua domane area rservata réservé 1 MyVstos MyVstos est une plate-forme nformatque réservée aux revendeurs Vstos qu permet

Plus en détail

Installation du dispositif Cisco TelePresence MX200 - Support de table

Installation du dispositif Cisco TelePresence MX200 - Support de table 1a Déballage du système vdéo MX200 oîte du support de table MX200 La boîte du support de table MX200 content le support de table équpé d un pvot et un cache arrère. Placez le support de table sur une surface

Plus en détail

Gestion et stratégie Utilisateur

Gestion et stratégie Utilisateur Geston et stratége Utlsateur GESTION ET STRATEGIE UTILISATEUR...2 1.) Comment gérer des utlsateurs?...2 1.1) Geston des utlsateurs en groupe de traval...2 1.2) Geston des utlsateurs par domane...2 Rôle

Plus en détail

LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régime») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF

LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régime») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF 1 LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régme») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF AVIS AUX RETRAITÉS ET AUX PARTICIPANTS AVEC DROITS ACQUIS DIFFÉRÉS Expédteurs

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année universitaire 2015 2016. Statistiques Descriptives

UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année universitaire 2015 2016. Statistiques Descriptives UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année unverstare 215 216 L1 Économe Cours de B. Desgraupes Statstques Descrptves Séance 7: Indces synthétques Table des matères 1 Introducton 1 1.1

Plus en détail

Accord Entreprise. Le Guide du True-Up. Enterprise Agreement True - Up Guide

Accord Entreprise. Le Guide du True-Up. Enterprise Agreement True - Up Guide Enterprse Agreement True-Up Gude Accord Entreprse Le Gude du True-Up Enterprse Agreement True - Up Gude Le gude du True-Up dans l Accord Entreprse Table des matères Le True-Up des lcences on premse et

Plus en détail

Installation & Guide de démarrage WL510 Adaptateur sans fil /Antenne

Installation & Guide de démarrage WL510 Adaptateur sans fil /Antenne Installaton & Gude de démarrage WL510 Adaptateur sans fl /Antenne Informaton mportante à propos du WL510 Adresse IP = 192.168.10.20 Nom d utlsateur = wl510 Mot de passe = wl510 QUICK START WL510-01- VR1.1

Plus en détail

Note méthodologique. Traitements hebdomadaires Quiestlemoinscher.com. Quelle méthode de collecte de prix? Qui a collecté les prix?

Note méthodologique. Traitements hebdomadaires Quiestlemoinscher.com. Quelle méthode de collecte de prix? Qui a collecté les prix? Note méthodologque Tratements hebdomadares Questlemonscher.com Quelle méthode de collecte de prx? Les éléments méthodologques ont été défns par le cabnet FaE onsel, socété d études et d analyses statstques

Plus en détail

Chapitre 3 : Incertitudes CHAPITRE 3 INCERTITUDES. Lignes directrices 2006 du GIEC pour les inventaires nationaux de gaz à effet de serre 3.

Chapitre 3 : Incertitudes CHAPITRE 3 INCERTITUDES. Lignes directrices 2006 du GIEC pour les inventaires nationaux de gaz à effet de serre 3. Chaptre 3 : Incerttudes CHAPITRE 3 INCERTITUDES Lgnes drectrces 2006 du GIEC pour les nventares natonaux de gaz à effet de serre 3.1 Volume 1 : Orentatons générales et établssement des rapports Auteurs

Plus en détail

DES EFFETS PERVERS DU MORCELLEMENT DES STOCKS

DES EFFETS PERVERS DU MORCELLEMENT DES STOCKS DES EFFETS PERVERS DU MORCELLEMENT DES STOCKS Le cabnet Enetek nous démontre les mpacts négatfs de la multplcaton des stocks qu au leu d amélorer le taux de servce en se rapprochant du clent, le dégradent

Plus en détail

Informations de l'unité d'enseignement Implantation. Cursus de. Intitulé. Code. Cycle 1. Bloc 1. Quadrimestre 1-2. Pondération 5. Nombre de crédits 5

Informations de l'unité d'enseignement Implantation. Cursus de. Intitulé. Code. Cycle 1. Bloc 1. Quadrimestre 1-2. Pondération 5. Nombre de crédits 5 Informatons de l'unté d'ensegnement Implantaton ECAM Cursus de Bacheler en Scences ndustrelles Informatque et communcaton B1030 Cycle 1 Bloc 1 Quadrmestre 1-2 Pondératon 5 Nombre de crédts 5 Nombre d heures

Plus en détail

écrans de sous-toiture

écrans de sous-toiture écrans de sous-toture Les règles de bonne pratque # défnton Un écran souple de sous-toture est une feulle déroulée sur la charpente, sur un solant thermque ou sur un support contnu ventlé, avant la mse

Plus en détail

I. Présentation générale des méthodes d estimation des projets de type «unité industrielle»

I. Présentation générale des méthodes d estimation des projets de type «unité industrielle» Evaluaton des projets et estmaton des coûts Le budget d un projet est un élément mportant dans l étude d un projet pusque les résultats économques auront un mpact sur la réalsaton ou non et sur la concepton

Plus en détail

DÉCLARATIONS POUR LA BALANCE DES PAIEMENTS

DÉCLARATIONS POUR LA BALANCE DES PAIEMENTS DÉCLARATIONS POUR LA BALANCE DES PAIEMENTS GUICHET D ÉCHANGES DE FICHIERS SUR INTERNET GFIN TABLE DES MATIÈRES 1 1. PRINCIPES GÉNÉRAUX... 3 1.1 GÉNÉRALITÉS... 3 1.2 ÉLÉMENTS TECHNIQUES... 3 1.3 SPÉCIFICITÉS

Plus en détail

Mesurer la qualité de la prévision

Mesurer la qualité de la prévision Mesurer la qualté de la prévson Luc Baetens 24/11/2011 www.mobus.eu Luc Baetens 11 ans d expérence Planfcaton Optmsaton des stocks Organsaton de la Supply Chan Performance de la Supply Chan Geston de la

Plus en détail

WINDOWS 10. Prise en main de votre ordinateur ou votre tablette

WINDOWS 10. Prise en main de votre ordinateur ou votre tablette WINDOWS 10 Prse en man de votre ordnateur ou votre tablette Table des matères Wndows 10 L envronnement Wndows 10 sur un ordnateur Wndows 10 : les nouveautés................................ 7 Démarrer Wndows

Plus en détail

Calcul de structure en fatigue vibratoire. Fascicule u2.05 : Mécanique de la rupture et de l'endommagement

Calcul de structure en fatigue vibratoire. Fascicule u2.05 : Mécanique de la rupture et de l'endommagement Ttre : Calcul de structure en fatgue vbratore Date : 14/11/2012 Page : 1/9 Calcul de structure en fatgue vbratore 1 But Ce document a pour but de décrre la mse en œuvre d'un calcul de structure en fatgue

Plus en détail

La fourniture de biens et facteurs publics en présence de ménages et d entreprises mobiles

La fourniture de biens et facteurs publics en présence de ménages et d entreprises mobiles La fournture de bens et facteurs publcs en présence de ménages et d entreprses mobles Pascale Duran-Vgneron évrer 007 Le modèle On suppose un pays drgé par un gouvernement central ayant compétence sur

Plus en détail

Cours Corporate finance

Cours Corporate finance Cours Corporate fnance Eléments de théore du portefeulle Le edaf Franços Longn www.longn.fr lan Notons de rentablté Défnton odélsaton Eléments de théore du portefeulle ortefeulle Dversfcaton Le edaf Le

Plus en détail

ACCORD GENERAL DE COOPERATION. entre Ie Gouvernement du Grand-Duche de. Luxembourg

ACCORD GENERAL DE COOPERATION. entre Ie Gouvernement du Grand-Duche de. Luxembourg ACCORD GENERAL DE COOPERATON entre e Gouvernement du Grand-Duche de, Luxembourg et e Gouvernement de la Republque Democratque Populare Lao 2 Le Gouvernement du Grand-Duche de Luxembourg et e Gouvernement

Plus en détail

Fiche n 7 : Vérification du débit et de la vitesse par la méthode de traçage

Fiche n 7 : Vérification du débit et de la vitesse par la méthode de traçage Fche n 7 : Vérfcaton du débt et de la vtesse par la méthode de traçage 1. PRINCIPE La méthode de traçage permet de calculer le débt d un écoulement ndépendamment des mesurages de hauteur et de vtesse.

Plus en détail

Editions ENI. Excel 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait

Editions ENI. Excel 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait Edtons ENI Excel 2010 Collecton Référence Bureautque Extrat Tableau crosé dynamque Tableau crosé dynamque Excel 2010 Créer un tableau crosé dynamque Un tableau crosé dynamque permet de résumer, d analyser,

Plus en détail

Méthodologie quiestlemoinscher de comparaison de prix entre magasins

Méthodologie quiestlemoinscher de comparaison de prix entre magasins Méthodologe questlemonscher de comparason de prx entre magasns Les éléments méthodologques ont été défns par le cabnet FaCE Consel, socété d études et d analyses statstques ndépendante. Le cabnet FaCE

Plus en détail

XXX.XX Ordonnance sur le marquage des voitures de tourisme neuves au moyen de l étiquette-environnement

XXX.XX Ordonnance sur le marquage des voitures de tourisme neuves au moyen de l étiquette-environnement XXX.XX Ordonnance sur le marquage des votures de toursme neuves au moyen de l étquette-envronnement (Ordonnance sur l étquette-envronnement, OéEnv) du xx.xx.2009 Le Consel fédéral susse, vu les art. 8,

Plus en détail

* Notre savoir au service de votre réussite

* Notre savoir au service de votre réussite * Notre savor au servce de votre réusste * Vsualser les ndcateurs clés de performance de votre portefeulle clents sur un tableau de bord Analyser le taux d acceptaton de vos demandes d agréments par notaton

Plus en détail

MARIAGE ou UNION CIVILE Demande de certificat ou de copie d acte

MARIAGE ou UNION CIVILE Demande de certificat ou de copie d acte POUR LE DEMANDEUR. Secton 1 : Rensegnements sur le demandeur 1. Nom de famlle du demandeur MARIAGE ou UNION CIVILE Demande de certfcat ou de cope d acte 3. Adresse de domcle (numéro, rue) Appartement 2.

Plus en détail

Introduction aux statistiques spatiales et aux systèmes d'information géographique en santé environnement

Introduction aux statistiques spatiales et aux systèmes d'information géographique en santé environnement Santé envronnement Introducton aux statstques spatales et aux systèmes d'nformaton géographque en santé envronnement applcaton aux études écologques Sommare Abrévatons 2 Résumé 3 1. Introducton 4 1.1 Études

Plus en détail

DOCUMENT DE RECHERCHE EPEE

DOCUMENT DE RECHERCHE EPEE DOCUMENT DE RECHERCHE EPEE CENTRE D ETUDES DES POLITIQUES ECONOMIQUES DE L UNIVERSITE D EVRY Comment développer les emplos favorables à la bodversté en Ile-de-France? Jean DE BEIR, Célne EMOND, Yannck

Plus en détail

Définition des tâches

Définition des tâches Défnton des tâches Défnton des tâches Project 2010 Sasr les tâches d'un projet Les tâches représentent le traval à accomplr pour attendre l'objectf du projet. Elles représentent de ce fat, les éléments

Plus en détail

Notice d emploi. HelioCONTROL Régulation solaire

Notice d emploi. HelioCONTROL Régulation solaire Notce d emplo HeloCONTROL Régulaton solare TABLE DES MATIÈRES LIRE ATTENTIVEMENT AVANT UTILISATION 1 Lsez-mo...2 1.1 Benvenue... 2 2 Présentaton de l apparel...2 2.1 Descrpton... 2 3 Documentaton produt...2

Plus en détail

MÉTHODES DE SONDAGES UTILISÉES DANS LES PROGRAMMES D ÉVALUATIONS DES ÉLÈVES

MÉTHODES DE SONDAGES UTILISÉES DANS LES PROGRAMMES D ÉVALUATIONS DES ÉLÈVES MÉTHODES DE SONDAGES UTILISÉES DANS LES PROGRAMMES D ÉVALUATIONS DES ÉLÈVES Émle Garca, Maron Le Cam et Therry Rocher MENESR-DEPP, bureau de l évaluaton des élèves Cet artcle porte sur les méthodes de

Plus en détail

Brochure d @ccueil 09 10

Brochure d @ccueil 09 10 unté A4, C7 & B42 brochure d accuel 2009-2010 Brochure d @ccuel 09 10 (pour étudants) Clnque Sant-Jean Bruxelles 1 / 10 A4C7B42_FULL_0910_FR unté A4, C7 & B42 brochure d accuel 2009-2010 1. Sommare : 1.

Plus en détail

Chapitre 5. Menu de SUPPORT

Chapitre 5. Menu de SUPPORT 155 Chaptre 5. Menu de SUPPORT Ce que vous apprendrez dans ce chaptre Ce chaptre vous présentera des routnes supplémentares susceptbles de vous ader dans les analyses de données présentées dans le chaptre

Plus en détail

Montage émetteur commun

Montage émetteur commun tour au menu ontage émetteur commun Polarsaton d un transstor. ôle de la polarsaton La polarsaton a pour rôle de placer le pont de fonctonnement du transstor dans une zone où ses caractérstques sont lnéares.

Plus en détail

RÉNOVATION ET CONSTRUCTION DURABLE

RÉNOVATION ET CONSTRUCTION DURABLE régon Provence-Alpes-Côte d Azur RÉNOVATION ET CONSTRUCTION DURABLE BILAN ANNUEL 2013 1 Octobre 2014 Avant-propos Face aux enjeux envronnementaux en len avec notre secteur d actvté, les admnstrateurs de

Plus en détail

Terminal numérique TM 13 raccordé aux installations Integral 33

Terminal numérique TM 13 raccordé aux installations Integral 33 Termnal numérque TM 13 raccordé aux nstallatons Integral 33 Notce d utlsaton Vous garderez une longueur d avance. Famlarsez--vous avec votre téléphone Remarques mportantes Chaptres à lre en prorté -- Vue

Plus en détail

L environnement Windows 10 sur tablette

L environnement Windows 10 sur tablette L envronnement Wndows 10 sur tablette L envronnement Wndows 10 sur tablette Wndows 10 - Prse en man de votre ordnateur ou votre tablette Actver/désactver le mode Tablette Contnuum est une nouvelle fonctonnalté

Plus en détail

Chapitre 6. Economie ouverte :

Chapitre 6. Economie ouverte : 06/2/202 Chaptre 6. Econome ouverte : le modèle Mundell Flemng Elsabeth Cudevlle Le développement des échanges nternatonaux (bens et servces et flux fnancers) a rendu fortement nterdépendantes les conjonctures

Plus en détail

Enquête sur les services de télécommunications

Enquête sur les services de télécommunications Enquête sur les servces de télécouncatons Vu l'avs favorable du Consel Natonal de l'inforaton Statstque, cette enquête, reconnue d'ntérêt général et de qualté statstque, est oblgatore. Vsa n 200222EC du

Plus en détail

BTS GPN 2EME ANNEE-MATHEMATIQUES-MATHS FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES

BTS GPN 2EME ANNEE-MATHEMATIQUES-MATHS FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES I. Concepts généraux. Le référentel précse : Cette parte du module M4 «Acquérr des outls mathématques de base nécessares à l'analyse de données économques» est en relaton avec

Plus en détail

une garde d Enfant a votre domicile

une garde d Enfant a votre domicile GUIDE A DESTINATION DES PARENTS Ce gude pratque a été réalsé par la CDAJE du Nord (Commsson Départementale de l Accuel des Jeunes Enfants). A retrouver sur www.cdaje59.fr PAO - CAF DU NORD 06/2012 EmploYEr

Plus en détail

NOTICE DE MONTAGE. CARPORT AVEC COUVERTURE Polycarbonate CA6011 544 x 709 cm H273/261 cm

NOTICE DE MONTAGE. CARPORT AVEC COUVERTURE Polycarbonate CA6011 544 x 709 cm H273/261 cm CARPORT AVEC COUVERTURE Polycarbonate CA6011 544 709 cm H273/261 cm 1/ Introducton Le carport avec remse que vous avez acheté a été élaboré pour un usage domestque, destné, à l ecluson de toute affectaton

Plus en détail

TRANSFERT DE CARGAISON CALCULS ET ARRONDIS

TRANSFERT DE CARGAISON CALCULS ET ARRONDIS TRANSFERT DE CARGAISON CALCULS ET ARRONDIS SOMMAIRE 1. Méthode de détermnaton de l énerge transférée lors du transfert d une cargason de. Calcul de l énerge transférée.1 Calcul de l énerge brute transférée.1.1

Plus en détail

RAPPORT D ÉVALUATION DE LA PERFORMANCE EN MATIÈRE DE GESTION DE LA DETTE - BURKINA FASO

RAPPORT D ÉVALUATION DE LA PERFORMANCE EN MATIÈRE DE GESTION DE LA DETTE - BURKINA FASO Out ld éval uat on del aper f or manceen mat èr e degest on del adet t e (DeMPA) Bur k nafaso 2008 LeDeMPA estunemét hodol og epouréval uerl aper f or manceenmat èr edegest on del adet t eàt r aver sunensembl

Plus en détail

Fi chiers. Créer/ouvrir/enregistrer/fermer un fichier. i i

Fi chiers. Créer/ouvrir/enregistrer/fermer un fichier. i i Fchers F chers Offce 2013 - Fonctons de base Créer/ouvrr/enregstrer/fermer un fcher Clquez sur l onglet FICHIER. Pour créer un nouveau fcher, clquez sur l opton Nouveau pus, selon l applcaton utlsée, clquez

Plus en détail

Accessibilité aux md de famille. Objectif: Créer une modalité par agence avec application par CSSS et la publiciser

Accessibilité aux md de famille. Objectif: Créer une modalité par agence avec application par CSSS et la publiciser Accessblté aux md de famlle Objectf: Créer une modalté par agence avec applcaton par CSSS et la publcser But: Mettre fn aux démarches multples des patents et rédure le déla d'accès Prncpes: 1. reconnaître

Plus en détail

TP Programmation de protocoles de communication Basé sur un TP de M1- Master IST, Université Paris-Sud

TP Programmation de protocoles de communication Basé sur un TP de M1- Master IST, Université Paris-Sud IUT Bordeaux 1 2008-2009 Département Informatque ASR2-Réseaux TP Programmaton de protocoles de communcaton Basé sur un TP de M1- Master IST, Unversté Pars-Sud Ce TP a pour objectf d'nter à la programmaton

Plus en détail

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire Informatons de l'unté d'ensegnement Implantaton Cursus de Inttulé ECAM Insttut Supéreur Industrel Bacheler en Scences ndustrelles fnalté électromécanque Concepton et producton M3050 Cycle 1 Bloc 3 Quadrmestre

Plus en détail

SIMULATION D UN JET TURBULENT POUR LE REFROIDISSEMENT DES AUBES DE TURBINE

SIMULATION D UN JET TURBULENT POUR LE REFROIDISSEMENT DES AUBES DE TURBINE 10 ème Sémnare Internatonal sur la Physque Energétque 10 th Internatonal Meetng on Energetcal Physcs SIMULAION D UN JE URBULEN POUR LE REFROIDISSEMEN DES AUBES DE URBINE Bounegta Bachr 1, Abdelarm Maamar

Plus en détail

Integral T 3 Compact. raccordé aux installations Integral 5. Notice d utilisation

Integral T 3 Compact. raccordé aux installations Integral 5. Notice d utilisation Integral T 3 Compact raccordé aux nstallatons Integral 5 Notce d utlsaton Remarques mportantes Remarques mportantes A quelle nstallaton pouvez-vous connecter votre téléphone Ce téléphone est conçu unquement

Plus en détail

Conduits de ventilation et de désenfumage résistants au feu suivant norme européenne (EN)

Conduits de ventilation et de désenfumage résistants au feu suivant norme européenne (EN) Conduts de ventlaton et de désenfumage résstants au feu suvant norme européenne (EN) 0. Conduts de ventlaton et de désenfumage, encoffrements contnus résstants au feu Conduts 0 Généraltés Spécfcté des

Plus en détail

-7- Cest le plus petit élément du territoire. Elle figure sur le titre de propriété, identifiée par ':lnnuméro et rattachée à une section cadastrale.

-7- Cest le plus petit élément du territoire. Elle figure sur le titre de propriété, identifiée par ':lnnuméro et rattachée à une section cadastrale. -7- ""C, 7~~,VJ Il convent de dstnguer: LA PARCELLE " j 0 J J / CI Cest le plus pett élément du terrtore Elle fgure sur le ttre de proprété, dentfée par ':lnnuméro et rattachée à une secton cadastrale

Plus en détail

Le Prêt Efficience Fioul

Le Prêt Efficience Fioul Le Prêt Effcence Foul EMPRUNTEUR M. Mme CO-EMPRUNTEUR M. Mlle Mme Mlle (CONJOINT, PACSÉ, CONCUBIN ) Départ. de nass. Nature de la pèce d dentté : Natonalté : CNI Passeport Ttre de séjour N : Salaré Stuaton

Plus en détail

Système solaire combiné Estimation des besoins énergétiques

Système solaire combiné Estimation des besoins énergétiques Revue des Energes Renouvelables ICRESD-07 Tlemcen (007) 109 114 Système solare combné Estmaton des besons énergétques R. Kharch 1, B. Benyoucef et M. Belhamel 1 1 Centre de Développement des Energes Renouvelables

Plus en détail

Chaudière à gaz à condensation à haut rendement

Chaudière à gaz à condensation à haut rendement M o d e d' e m p l o Chaudère à gaz à condensaton à haut rendement Q85SN/Q130SN/Q175SN/Q205SN/Q175CN Q85SP/Q130SP/Q175SP/Q205SP/Q175CP AVERTISSEMENT! L'nstallaton et l'entréten dovent être assurés par

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE L analyse fondamentale Ce document pédagogque n est pas un document de consels pour nvestr en bourse. Les nformatons données dans ce document sont à ttre nformatf. Vous êtes seul responsable

Plus en détail

THESE DE DOCTORAT D ETAT EN SCIENCES ECONOMIQUES

THESE DE DOCTORAT D ETAT EN SCIENCES ECONOMIQUES MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE D ALGER FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES ET DES SCIENCES DE GESTION THESE DE DOCTORAT D ETAT EN SCIENCES ECONOMIQUES VALEUR

Plus en détail

EXEMPLES D UTILISATION DE LA TECHNIQUE DES OBSERVATIONS INSTANTANÉES.

EXEMPLES D UTILISATION DE LA TECHNIQUE DES OBSERVATIONS INSTANTANÉES. EXEMPLES D UTILISATIN DE LA TECHNIQUE DES BSERVATINS INSTANTANÉES. Chrstan Fortn, ng., Ph.D. Ergonome et hygénste du traval Centre of santé et servces socaux de la Montagne, Montréal. Résumé La technque

Plus en détail

NEWS PRO ACTIV. www.activexpertise.fr. [Mars 2014] Ce mois-ci on vous parle de. Loi ALUR : quelle incidence pour les diagnostiqueurs?

NEWS PRO ACTIV. www.activexpertise.fr. [Mars 2014] Ce mois-ci on vous parle de. Loi ALUR : quelle incidence pour les diagnostiqueurs? Ce mos-c on vous parle de Lo ALUR : Quelle ncdence pour les dagnostqueurs? Lo ALUR : quelle ncdence pour les dagnostqueurs? La lo ALUR (Accès au Logement et un Urbansme Rénové) a défntvement été adoptée

Plus en détail

Enseignement secondaire. PHYSI Physique Programme

Enseignement secondaire. PHYSI Physique Programme Ensegnement secondare Dvson supéreure PHYSI Physque Programme 3CB_3CC_3CF_3MB_3MC_3MF Langue véhculare : franças Nombre mnmal de devors par trmestre : 1 PHYSI_3CB_3CC_3CF_3MB_3MC_3MF_PROG_10-11 Page 1

Plus en détail

Impôt sur la fortune et investissement dans les PME Professeur Didier MAILLARD

Impôt sur la fortune et investissement dans les PME Professeur Didier MAILLARD Conservatore atonal des Arts et Méters Chare de BAQUE Document de recherche n 9 Impôt sur la fortune et nvestssement dans les PME Professeur Dder MAILLARD Avertssement ovembre 2007 La chare de Banque du

Plus en détail

Assurance maladie et aléa de moralité ex-ante : L incidence de l hétérogénéité de la perte sanitaire

Assurance maladie et aléa de moralité ex-ante : L incidence de l hétérogénéité de la perte sanitaire Assurance malade et aléa de moralté ex-ante : L ncdence de l hétérogénété de la perte santare Davd Alary 1 et Franck Ben 2 Cet artcle examne l ncdence de l hétérogénété de la perte santare sur les contrats

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE POUR L ÉTABLISSEMENT DES PRIX À LA CONSOMMATION. Guide complémentaire du Manuel de l'indice des prix à la consommation

GUIDE PRATIQUE POUR L ÉTABLISSEMENT DES PRIX À LA CONSOMMATION. Guide complémentaire du Manuel de l'indice des prix à la consommation POUR L'ÉTABLISSEMENT D'INDICES DES PRIX À LA CONSOMMATION Ben que destné prncpalement aux statstcens de l'ipc des pays en développement, ce gude présente auss un ntérêt pour les statstcens dans leur ensemble.

Plus en détail

Les règles applicables en matière de santé et de sécurité

Les règles applicables en matière de santé et de sécurité Gude pratque 3 / 6 MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, MINISTÈRE MINISTÈRE DU BUDGET, DE DU LA BUDGET, FONCTION DES COMPTES DES COMPTES PUBLIQUE PUBLICS, PUBLICS, ET DE LA RÉFORME DE L ETAT DE LA

Plus en détail

1 Introduction. 2 Définitions des sources de tension et de courant : Cours. Date : A2 Analyser le système Conversion statique de l énergie. 2 h.

1 Introduction. 2 Définitions des sources de tension et de courant : Cours. Date : A2 Analyser le système Conversion statique de l énergie. 2 h. A2 Analyser le système Converson statque de l énerge Date : Nom : Cours 2 h 1 Introducton Un ConVertsseur Statque d énerge (CVS) est un montage utlsant des nterrupteurs à semconducteurs permettant par

Plus en détail

LES POMPES. Devant la grande diversité de situations possibles, on trouve un grand nombre de machines que l on peut classer en deux grands groupes :

LES POMPES. Devant la grande diversité de situations possibles, on trouve un grand nombre de machines que l on peut classer en deux grands groupes : Ste: http://gene.ndustrel.aa.free.fr LES POMPES Les pompes sont des apparels permettant un transfert d énerge entre le flude et un dspostf mécanque convenable. Suvant les condtons d utlsaton, ces machnes

Plus en détail

T3 Comfort raccordé a IP Office

T3 Comfort raccordé a IP Office IP Telephony Contact Centers Moblty Servces T3 Comfort raccordé a IP Offce Benutzerhandbuch User's gude Manual de usuaro Manuel utlsateur Manuale d uso Gebrukersdocumentate Sommare Sommare Se famlarser

Plus en détail

Mesure avec une règle

Mesure avec une règle Mesure avec une règle par Matheu ROUAUD Professeur de Scences Physques en prépa, Dplômé en Physque Théorque. Lycée Alan-Fourner 8000 Bourges ecrre@ncerttudes.fr RÉSUMÉ La mesure d'une grandeur par un système

Plus en détail

Interfaces Windows 8 et Bureau

Interfaces Windows 8 et Bureau Interfaces Wndows 8 et Bureau Interfaces Wndows 8 et Bureau Découvrr l nterface Wndows 8 Après s être dentfé va un compte Mcrosoft ou un compte local, l utlsateur vot apparaître sur son écran la toute

Plus en détail

classification non supervisée : pas de classes prédéfinies Applications typiques

classification non supervisée : pas de classes prédéfinies Applications typiques Qu est ce que le clusterng? analyse de clusterng regroupement des obets en clusters un cluster : une collecton d obets smlares au sen d un même cluster dssmlares au obets appartenant à d autres clusters

Plus en détail

Guide d'installation rapide

Guide d'installation rapide Gude d'nstallaton rapde Calbrer le capteur avant toute utlsaton La calbraton se fat par un appu sur le bouton ON de la télécommande, porte fermée, après nstallaton du capteur et de l'amant. Bonjour! Merc

Plus en détail

ANALYSE DE LA DEMANDE D ÉLECTRICITÉ DU SECTEUR RÉSIDENTIEL DU QUEBEC COMME EXIGENCE PARTIELLE DE LA MAÎTRISE EN ÉCONOMIQUE PAR

ANALYSE DE LA DEMANDE D ÉLECTRICITÉ DU SECTEUR RÉSIDENTIEL DU QUEBEC COMME EXIGENCE PARTIELLE DE LA MAÎTRISE EN ÉCONOMIQUE PAR UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL ANALYSE DE LA DEMANDE D ÉLECTRICITÉ DU SECTEUR RÉSIDENTIEL DU QUEBEC MÉMOIRE PRÉSENTÉ COMME EXIGENCE PARTIELLE DE LA MAÎTRISE EN ÉCONOMIQUE PAR FRÉDÉRIK AUCOIN FÉVRIER 2007

Plus en détail

Les prix quotidiens de clôture des échanges de quotas EUA et de crédits CER sont fournis par ICE Futures Europe

Les prix quotidiens de clôture des échanges de quotas EUA et de crédits CER sont fournis par ICE Futures Europe Méthodologe CDC Clmat Recherche puble chaque mos, en collaboraton avec Clmpact Metnext, Tendances Carbone, le bulletn mensuel d nformaton sur le marché européen du carbone (EU ETS). L obectf de cette publcaton

Plus en détail

Des solutions globales fi ables et innovantes. www.calyon.com

Des solutions globales fi ables et innovantes. www.calyon.com Des solutons globales f ables et nnovantes www.calyon.com OPTIM Internet: un outl smple et performant Suv de vos comptes Tratement de vos opératons bancares Accès à un servce de reportng complet Une nterface

Plus en détail

T3 (IP) Classic raccordé a Integral 5

T3 (IP) Classic raccordé a Integral 5 T3 (IP) Classc raccordé a Integral 5 Benutzerhandbuch User's gude Manual de usuaro Manuel utlsateur Manuale d uso Gebrukersdocumentate Sommare Sommare Se famlarser avec son téléphone Remarques mportantes...

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL L ASSURANCE AUTOMOBILE AU QUÉBEC : UNE PRIME SELON LE COÛT SOCIAL MARGINAL MÉMOIRE PRÉSENTÉ COMME EXIGENCE PARTIELLE

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL L ASSURANCE AUTOMOBILE AU QUÉBEC : UNE PRIME SELON LE COÛT SOCIAL MARGINAL MÉMOIRE PRÉSENTÉ COMME EXIGENCE PARTIELLE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL L ASSURANCE AUTOMOBILE AU QUÉBEC : UNE PRIME SELON LE COÛT SOCIAL MARGINAL MÉMOIRE PRÉSENTÉ COMME EXIGENCE PARTIELLE DE LA MAÎTRISE EN ÉCONOMIQUE PAR ERIC LÉVESQUE JANVIER

Plus en détail

NEWS PRO ACTIV. www.activexpertise.fr. [Juin 2015] Ce mois-ci on vous parle de

NEWS PRO ACTIV. www.activexpertise.fr. [Juin 2015] Ce mois-ci on vous parle de [Jun 2015] Ce mos-c on vous parle de Lo ALUR : toujours pas de décret d applcaton pour les dagnostcs gaz et électrcté Du retard dans la publcaton de la Norme C 16-600 Sources radoactves scellées usagées

Plus en détail

Un protocole de tolérance aux pannes pour objets actifs non préemptifs

Un protocole de tolérance aux pannes pour objets actifs non préemptifs Un protocole de tolérance aux pannes pour objets actfs non préemptfs Françose Baude Dens Caromel Chrstan Delbé Ludovc Henro Equpe Oass, INRIA - CNRS - I3S 2004, route des Lucoles F-06902 Sopha Antpols

Plus en détail

Corrélation et régression linéaire

Corrélation et régression linéaire Corrélaton et régresson lnéare 1. Concept de corrélaton. Analyse de régresson lnéare 3. Dfférences entre valeurs prédtes et observées d une varable 1. Concept de corrélaton L objectf est d analyser un

Plus en détail

Mode d'emploi. Servomoteur radiofréquence 1187 00

Mode d'emploi. Servomoteur radiofréquence 1187 00 Mode d'emplo Servomoteur radofréquence 1187 00 Table des matères A propos de ce mode d'emplo... 2 Représentaton de l'apparel... 3 Montage... 3 Démontage... 3 Almentaton... 4 Mettre la ple en place... 4

Plus en détail

Paquets. Paquets nationaux 1. Paquets internationaux 11

Paquets. Paquets nationaux 1. Paquets internationaux 11 Paquets Paquets natonaux 1 Paquets nternatonaux 11 Paquets natonaux Servces & optons 1 Créaton 3 1. Dmensons, pods & épasseurs 3 2. Présentaton des paquets 4 2.1. Face avant du paquet 4 2.2. Comment obtenr

Plus en détail