DOCUMENT UNIQUE RESULTATS DE L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS CONCERNANT LA SANTE ET LA SECURITE DES TRAVAILLEURS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOCUMENT UNIQUE RESULTATS DE L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS CONCERNANT LA SANTE ET LA SECURITE DES TRAVAILLEURS"

Transcription

1 DOCUMENT UNIQUE RESULTATS DE L EVALUATION DES S PROFESSIONNELS CONCERNANT LA SANTE ET LA SECURITE DES TRAVAILLEURS par application des articles L et R.230- du Code du Travail ETABLISSEMENT EMPLOYEUR VERSION INITIALE DU 06 /02/2007 C.H.R.S. C.E.F.R. ou ACTUALISATION N DU NANCY

2 GUIDE D ANALYSE DES S PROFESSIONNELS PAR UNITE DE TRAVAIL ET CLES DE LECTURE DU DOCUMENT UNIQUE ETAPE N IDENTIFIER LES UNITES DE TRAVAIL administration travail social maintenance ETAPE N 2 DRESSER UNE TYPOLOGIE DES S grands risques a priori. risques nés du contact direct ou indirect avec l usager ou ses proches 2. risques liés à l environnement de travail 3. risques liés aux rythmes et à la charge de travail 4. risques issus des relations professionnelles risques a priori mineurs 5. risques issus de divers produits 6. risques venus de l extérieur 7. risques liés au contact avec les animaux 2

3 ETAPE N 3 SITUER LES S A PRIORI Colonne N : identification des sources du risque Colonne N 2 : précision sur la nature des atteintes potentielles à la santé et à la sécurité des salariés Colonne N 3 : localisation géographique du risque au sein de l établissement ou à l extérieur de celui-ci Colonne N 4 : nombre d agents exposés a priori (en précisant l emploi occupé) = cibles Colonne N 5 : importance du risque a priori (score de, 2, 3, 4, 6, 8, 9, 2 ou 6) Comment calculer objectivement l importance du risque a priori? En croisant la gravité des dommages potentiels et le niveau d exposition au risque, on obtient un score. Ce score peut être ensuite repris afin de déterminer des priorité d actions en matière de prévention de la santé/sécurité des salariés. (en rouge : priorités de premier ordre, orange = priorités secondaires, en vert : dernières priorités) Gravité des dommages Très grave Grave Moyenne Faible Fréquence d exposition Faible 2 Moyenne 3 Fréquente Gravité des dommages potentiels : Niveau = indice faible = accident ou maladie sans arrêt de travail Niveau 2 = indice moyen = accident ou maladie avec arrêt de travail Niveau 3 = indice grave = accident ou maladie avec incapacité partielle permanente Niveau 4 = indice très grave = accident ou maladie mortel Fréquence d exposition au risque : Niveau = faible = exposition de l ordre de une fois par an Niveau 2 = moyen = exposition de l ordre de une fois par mois Niveau 3 = fréquent = exposition de l ordre de une fois par semaine Niveau 4 = très fréquent = exposition quotidienne ou permanente 4 Très fréquente 3

4 ETAPE N 4 MESURER L S Colonne N 6 : fréquence du risque révélé (colonne à remplir s il est constaté au cours de l année écoulée, des dommages causés par un risque révélé cf. déclarations AT/MP, registre des accidents bénins, ou certificats médicaux circonstanciés ; sinon cotez SO pour sans objet) Colonne N 7 : gravité du risque révélé = gravité du dommage subi (colonne à remplir s il est constaté au cours de l année écoulée, des dommages causés par un risque révélé cf. déclarations AT/MP, registre des accidents bénins, ou certificats médicaux circonstanciés ; sinon cotez SO pour sans objet) ETAPE N 5 PREVENIR LA REVELATION DES S Colonne N 8 : mesures prises des risques appliquées Colonne N 9 : mesures de prévention des risques projetées (nature, délais et responsable) 4

5 TABLEAU DE PRESENTATION SYNOPTIQUE DES S PRESENTS DANS CHAQUE UNITE DE TRAVAIL Pour chaque unité de travail, mettre une croix en face du ou des risques auxquels se trouve exposée l unité en question. 7 catégories de risques. risques issus du contact avec l usager ou ses proches 2. risques liés à l environnement de travail 3. risques liés aux rythmes et à la charge de travail 4. risques issus des relations professionnelles 5. risques issus de divers produits 6. risques venus de l extérieur 7. risques liés au contact avec les animaux 3 unités de travail administration travail social maintenance X X X X X X X X X X X X X X X x 5

6 S COMMUNS AUX TROIS UNITES DE TRAVAIL Lieux de travail situé en zone «dite sensible» Risques d agression Déplacements : Véhicules escaliers - ascenseurs 6

7 SITUATION DES S A PRIORI Colonne Colonne 2 Colonne 3 Colonne 4 Col 5 DU. risques issus du contact avec l usager ou ses proches violence verbale du résident violence physique du résident stress, mal-être agression, blessures / / 8 SO Consigne attitude de respect des personnes Consigne : ne jamais laisser un personne seule au service pression des usagers résidents porteurs d un agent pathogène (dont primo arrivants) épuisement physique et moral, surmenage, céphalées contamination / / / / / / 2. risques liés à l environnement de travail 8 SO Temps de parole et d échange Echange avec la médecine du travail VACCINATIONS? présence d amiante maladies pulmonaires 0 SO 0 SO 0 SO Certificat de conformité des locaux relatif à l amiante 7

8 8

9 SITUATION DES S A PRIORI Colonne Colonne 2 Colonne 3 Colonne 4 Col 5 défaut de vaccinations obligatoires à jour postures de travail inadaptées mobilier de travail et autres équipements ou outils insuffisamment ergonomiques encombrement de l espace de travail déambulation dans les escaliers et chute circulations horizontales gênées par obstacles ou défauts (décollement, trous, surélévation ) provoquant la chute maladie, contamination, incapacité permanente, décès douleurs articulaires ou musculaires, atteintes au squelette douleurs articulaires ou musculaires, atteintes au squelette traumatisme, blessures consécutives à une chute traumatisme, évanouissement traumatisme, évanouissement DU / / / / 8 SO 2 SO ACHAT de sièges ergonomiques 9

10 SITUATION DES S A PRIORI Colonne Colonne 2 Colonne 3 Colonne 4 Col 5 travail perché et chute de hauteur traumatisme, évanouissement DU Achat de chaussures de sécurité antidérapantes. chute d objets suspendus ou d équipements et objets disposés en hauteur sols rendus glissants ou glissants de nature installations électriques traumatisme, évanouissement traumatisme électrocution, électrisation, brûlures / extérieur / / 9 SO feu, sécurité incendie brûlures, intoxication, décès Matériel incendie Vérification extincteurs 0

11 SITUATION DES S A PRIORI Colonne Colonne 2 Colonne 3 Colonne 4 Col 5 température ambiante inadaptée (trop chaud ou trop froid), hygrométrie élevée intensité inadéquate de l éclairage, ambiance lumineuse inadaptée travail sur écran, reflets et scintillements, intensité ou positionnement incorrects volume sonore élevé (supérieur à 85 db) ou sons répétitifs, ou bruits constants appareils électriques instruments contendants hyperthermie, coup de froid, étourdissement, évanouissement, blessures troubles visuels, affections oculaires, fatigue troubles visuels, affections oculaires, fatigue troubles auditifs, fatigue, stress électrocution, électrisation, brûlures coupures, blessures DU Chauffage et climatisation des locaux 2 SO 2 SO 2 SO Postes informatiques disposés de façon adapté

12 SITUATION DES S A PRIORI Colonne Colonne 2 Colonne 3 Colonne 4 Col 5 DU 3. risques liés aux rythmes et à la charge de travail rythmes de travail soutenus poste de travail isolé, en cas de besoin, secours tardif ou nul surcharge de travail du fait du report de tâches en cas de personnel absent et non remplacé flou des délégations de compétences et risque de confusion poids des responsabilités stress, épuisement physique et moral, fatigue, surmenage dommages physiques et moraux stress, épuisement physique et moral, fatigue, surmenage stress, anxiété, céphalées, troubles psychologiques stress, épuisement physique et moral, fatigue, surmenage / / / / / / / / / 2 SO 2 SO 2 SO 2 SO 2

13 SITUATION DES S A PRIORI Colonne Colonne 2 Colonne 3 Colonne 4 Col 5 DU 4. risques issus des relations professionnelles atteinte à l intégrité morale, au respect de la vie privée, propos ou écrits diffamatoires ou calomnieux mésententes interpersonnelles harcèlement sexuel harcèlement moral tabagisme passif souffrance psychologique, dépression stress, agressivité, souffrance psychologique, blessures physiques souffrance psychologique, dépression, atteinte à l intégrité physique et moral souffrance psychologique, dépression problèmes respiratoires, irritations diverses Application de la loi fixant les conditions d application de l interdiction de fumer dans les lieux affectés à un usage collectif 3

14 SITUATION DES S A PRIORI Colonne Colonne 2 Colonne 3 Colonne 4 Col 5 DU 5. risques issus de divers produits eau des fontaines intoxication, troubles digestifs consommation d alcool consommation de repas éthylisme, traumatisme, souffrance psychologique intoxication, botulisme, salmonellose, listériose Application du règlement sauf dérogation à titre exceptionnelle produits chimiques présentant un caractère nocif (pictogrammes de couleur orange et noire) intoxication, troubles respiratoires, brûlures 6. risques venus de l extérieur / travail à l extérieur et déplacements professionnels (dont courses extérieures accidents de trajet, blessures, décès 2 SO 4

15 SITUATION DES S A PRIORI Colonne Colonne 2 Colonne 3 Colonne 4 Col 5 accidents de la circulation sur le trajet domicile/lieu de travail et retour risques interférents produits par une entreprise extérieure intervenant sur les lieux de travail des salariés (risque de confusion) risques liés à l insécurité urbaine et environnementale extérieure, troubles de voisinage parking sans surveillance et/ou non sécurisé accidents de trajet, blessures, décès dommages physiques et moraux dommages physiques et moraux chute et traumatisme, agression et choc psychologique, blessures DU 7. risques liés au contact avec les animaux présence d animaux contamination, griffures, blessures, salmonellose, ornithose 5

16 S PROPRES A L UNITE DE TRAVAIL ADMINISTRATION SITUATION DES S A PRIORI Colonne Colonne 2 Colonne 3 Colonne 4 Col 5 DU 3. risques liés aux rythmes et à la charge de travail temps téléphonique intense troubles auditifs, fatigue nerveuse, céphalées 2 SO S PROPRES A L UNITE DE TRAVAIL SOCIAL SITUATION DES S A PRIORI Colonne Colonne 2 Colonne 3 Colonne 4 Col 5 DU. risques issus du contact avec l usager ou ses proches suicide du résident ou automutilation volontaire Situation anxiogène des résidents mal-être, dépression Mal-être, dépression (dans les logements mis à disposition du public) / SO SO Soutien psychologique Soutien psychologique 6

17 SITUATION DES S A PRIORI Colonne Colonne 2 Colonne 3 Colonne 4 Col 5 disparition du résident (recherches pour le retrouver) stress, souci car poids des responsabilités en la matière DU / 6 Lieux de parole et d écoute accidents d exposition au sang contamination, maladie virale, décès / 6 6. risques venus de l extérieur agressivité du public, incivilités stress, souffrances psychologiques, atteintes physiques / 6 Rappel à la loi : convocation de l usager chez le directeur agressions dans les appartements, logements diffus, hôtels sociaux dommages physiques et moraux 6 7

18 S PROPRES A L UNITE DE TRAVAIL MAINTENANCE SITUATION DES S A PRIORI Colonne Colonne 2 Colonne 3 Colonne 4 Col 5 DU. risques issus du contact avec l usager ou ses proches accidents d exposition au sang contamination, maladie virale, décès 2. risques liés à l environnement de travail manutention sans appareillage lombalgie, froissement musculaire, coupure, traumatisme / Achat d un chariot Assistance pour le transport réparations sur appareils électriques lombalgie, froissement musculaire, coupure, traumatisme / Outillage adapté interventions sur dispositifs électriques (TGBT, transformateur, armoire, groupe électrogène ) électrisation, électrocution, décès / 8

19 SITUATION DES S A PRIORI Colonne Colonne 2 Colonne 3 Colonne 4 Col 5 interventions sur chaufferie intoxications, brûlures DU Contrats de maintenance et d entretien. collecte des déchets, ramassage des poubelles contamination, blessures, lombalgie SO outillage à main mécanique coupure, blessures, amputation SO Outillage aux normes de sécurité travaux de maçonnerie, carrelage, plâtrerie, plomberie, menuiserie coupure, blessures, ecchymose, écrasement, arrachement SO tenues de travail inappropriées allergies, problèmes dermiques, échauffement du corps SO Tenue de travail 9

20 SITUATION DES S A PRIORI Colonne Colonne 2 Colonne 3 Colonne 4 Col 5 chaussures inappropriées écrasement du pied, coupures DU ntérieur / Achat de chaussures de sécurité équipements et outillages insuffisamment ergonomiques douleurs articulaires ou musculaires, atteintes au squelette / outillage contendant coupures, blessures / Achat de Gants équipements et outillages comportant des éléments en mouvement coincement, écrasement, blessures diverses / 5. risques issus de divers produits colle, solvants, dissolvants intoxications, troubles respiratoires, brûlures Achat de masques et lunettes 20

21 SITUATION DES S A PRIORI Colonne Colonne 2 Colonne 3 Colonne 4 Col 5 emballages et divers conditionnements (ouverture de cartons ) blessures, coupures, brûlures DU / Outillage spécifique 6. risques venus de l extérieur déchargement et chargement des camions de livraison/enlèvement lombalgies, écrasement / Interdiction : C est aux livreurs de procéder aux déchargements agressivité du public, incivilités stress, souffrances psychologiques, atteintes physiques / agressions dans les appartements, logements diffus, hôtels sociaux dommages physiques et moraux / 2

DOCUMENT UNIQUE. de transcription de l évaluation. des risques professionnels

DOCUMENT UNIQUE. de transcription de l évaluation. des risques professionnels Document Unique 0 DOCUMENT UNIQUE de transcription de l évaluation des risques professionnels Document Unique 1 SOMMAIRE I. Présentation de l entreprise... 2 II. Méthodologie utilisée...3 III. Evaluation

Plus en détail

Document unique d évaluation et de prévention des risques

Document unique d évaluation et de prévention des risques Établissement : ESAT OVE THÔNES Unité de travail : ATELIER SOUS TRAITANCE INDUSTRIELLE ET CONDITIONNEMENT CIRCULATION des piétons des véhicules différence de niveaux état des surfaces de sol R50 G2 -Tenir

Plus en détail

Le document unique d évaluation des risques dans le premier degré (D.U.E.R.)

Le document unique d évaluation des risques dans le premier degré (D.U.E.R.) ANNEE 20.../20... Le document unique d évaluation des risques dans le premier degré (D.U.E.R.) Nom de l école :... Circonscription :... N RNE :... Tél :...Mail :... D.U.E.R. à envoyer à : - l'ien - la

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE PORTANT SUR L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE DES TRAVAILLEURS

DOCUMENT UNIQUE PORTANT SUR L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE DES TRAVAILLEURS DOCUMENT UNIQUE PORTANT SUR L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE DES TRAVAILLEURS Décret no 2001-1016 du 5 novembre 2001 Article L. 230-2 du code du travail et modifiant le code du travail (deuxième

Plus en détail

P.P.S.P.S. Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé

P.P.S.P.S. Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé Statistiques Un constat : 15 millions de salariés au régime général de la SS 900 000 accidents du travail et de trajet par an 1 800 mortels 5 000

Plus en détail

DOCUMENT D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. EHPAD La BASTIDE

DOCUMENT D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. EHPAD La BASTIDE GR-RP-PR-01 DOCUMENT D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS EHPAD La BASTIDE OBJET Ce document a pour objet de définir l'évaluation des risques pour la sécurité et la santé des travailleurs au sein de

Plus en détail

Les risques Professionnels liés au métier de la garde d enfant à domicile

Les risques Professionnels liés au métier de la garde d enfant à domicile Les risques Professionnels liés au métier de la garde d enfant à domicile Numéro du samu : 15 Médecine du travail - CMIE : N. d urgence de Déclic Eveil : 06 61 06 99 03 Allo Enfance maltraitée : 119 Centre

Plus en détail

PROJET DE GUIDE. d'aide à la rédaction du Document Unique. en Cabinet d Avocats

PROJET DE GUIDE. d'aide à la rédaction du Document Unique. en Cabinet d Avocats PROJET DE GUIDE d'aide à la rédaction du Document Unique en Cabinet d Avocats 2 PRINCIPES En application des articles R. 4121-1 et suivants du code du travail, toutes les entreprises, publiques ou privées,

Plus en détail

Partie 01 - L organisation de la sécurité et des conditions de travail dans l entreprise ou la collectivité

Partie 01 - L organisation de la sécurité et des conditions de travail dans l entreprise ou la collectivité Partie 01 - L organisation de la sécurité et des conditions de travail dans l entreprise ou la collectivité 1. Les acteurs au sein de l entreprise ou la collectivité Les prérogatives des DP en santé-sécurité

Plus en détail

OVE - Identification des Situations de Travail au SESSAD Charléty (La Ravoire)

OVE - Identification des Situations de Travail au SESSAD Charléty (La Ravoire) Arrivée des jeunes Arrivée des jeunes avant celle du salarié 5 Inquiétude, stress, charge de responsabilité Activité physique et/ou éducative extérieure Accompagnement d'un jeune ou d un groupe de jeunes

Plus en détail

BILAN DE L HYGIENE, DE LA SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL 2014

BILAN DE L HYGIENE, DE LA SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL 2014 BILAN DE L HYGIENE, DE LA SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL 2014 I PRESENTATION DE L ENTREPRISE 1.1 - IDENTIFICATION Raison Sociale : Immobilière Podeliha Adresse : 13 rue Bouché Thomas CS 10906 49009

Plus en détail

CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN

CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN Circulaire n 14/2008 Cl. C 44 Colmar, le 3 avril 2008 Màj juin 2012 CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 22, rue Wilson - 68027 COLMAR Cedex 03 89 20 36 00-03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net

Plus en détail

Le Document Unique d'évaluation des risques professionnels

Le Document Unique d'évaluation des risques professionnels Le Document Unique d'évaluation des risques professionnels Premier degré Version 05/009 Académie de Lille Inspection hygiène et sécurité http://www.ac-lille.fr/hygiene-securite/ Documents de transcription

Plus en détail

Aide à domicile. Recommandations du Service de Santé au Travail : Principaux risques professionnels :

Aide à domicile. Recommandations du Service de Santé au Travail : Principaux risques professionnels : AIDE A DOMICILE Aide à domicile Recommandations du Service de Santé au Travail : Principaux risques professionnels : L évaluation des risques (décret du 05 nov. 2001) doit être une démarche collective

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. Etablissement :

DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. Etablissement : DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS Etablissement : INTERVENANTS ET DEMARCHE L évaluation des risques professionnels a été réalisée par 1 le chef d entreprise et /ou le directeur

Plus en détail

Fiche Pratique : Filières / Activités Mise à jour en avril 2008. Aide à domicile

Fiche Pratique : Filières / Activités Mise à jour en avril 2008. Aide à domicile Aide à domicile Le service à la personne pour les personnes âgées, et en particulier l aide à domicile (professions d auxiliaire de vie, aide-ménagère, aide familial, aide soignant, infirmier, aide médicopsychologique,

Plus en détail

Sommaire détaillé (1) «Schémas commentés en santé sécurité au travail»

Sommaire détaillé (1) «Schémas commentés en santé sécurité au travail» ommaire détaillé (1) «chémas commentés en santé sécurité au travail» Votre service sur www.editions-tissot.fr... 3 Guide de première connexion... 5 Accédez à votre service sur www.editions-tissot.fr :

Plus en détail

Unité de travail : PERSONNEL SPORTIF LIEU : DATE : Nombre de poste(s) :

Unité de travail : PERSONNEL SPORTIF LIEU : DATE : Nombre de poste(s) : Unité de travail : PERSONNEL SPORTIF LIEU : DATE : Nombre de poste(s) : A) S LIES A l'activité SEDENTAIRE 1) Risques de heurts ou de douleurs physiques (dus aux postes de travail proprement dit) S (ou

Plus en détail

Préparé par le CRDITEDMCQ -IU. Angey Paquin

Préparé par le CRDITEDMCQ -IU. Angey Paquin Préparé par le CRDITEDMCQ -IU Angey Paquin Évaluation Catégorie Vraisembnce ( dernières années) Intégrité physique et Violence et harcèlement en milieu de travail Menaces verbales et physiques, harcèlement

Plus en détail

EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS LIMONADIERS BRASSERIES - CAFES

EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS LIMONADIERS BRASSERIES - CAFES EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS LIMONADIERS BRASSERIES - CAFES INTRODUCTION En vertu d un décret du 5 novembre 2001, l employeur doit transcrire et mettre à jour, dans un document unique, les résultats

Plus en détail

Ce guide a été réalisé par la CRAM des Pays de la Loire. Il comprend : Nota : ce guide concerne principalement les activités commerciales

Ce guide a été réalisé par la CRAM des Pays de la Loire. Il comprend : Nota : ce guide concerne principalement les activités commerciales octobre 2003 Ce guide a été réalisé par la CRAM des Pays de la Loire et les Services de Santé au Travail de la Loire Atlantique et du Maine et Loire. Il comprend : S M I C HÂTEAUBRIANT les principes de

Plus en détail

GRILLE D AIDE AU REPERAGE POUR L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

GRILLE D AIDE AU REPERAGE POUR L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS MANUTENTION MANUELLE Postures inadaptées : Port de charge > 25 kg Matériels de manutention : Transpalettes : Chute de la charge Diables : Manutention ou manipulation répétée Chariots manuels : Cadence

Plus en détail

Entreprises de travail à façon de la viande. Document unique d évaluation des risques (DUER)

Entreprises de travail à façon de la viande. Document unique d évaluation des risques (DUER) Entreprises de travail à façon de la viande Document unique d évaluation des risques (DUER) La sécurité du personnel passe par une démarche d identification et d analyse des risques, puis de recherche

Plus en détail

GESTION DE LA CO-ACTIVITE

GESTION DE LA CO-ACTIVITE GESTION DE LA CO-ACTIVITE Plan de prévention Protocole Chargement/Déchargement Permis de Feu Plan de Prévention OPÉRATION D UNE DURÉE SUPÉRIEURE À 400 HEURES PAR AN OU COMPORTANT DES TRAVAUX DANGEREUX

Plus en détail

L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS La Croix Rouge Française se place dans une démarche de prévention des s professionnels étant soucieuse de préserver la santé et la sécurité de ses salariés et bénévoles.

Plus en détail

JOURNEE RECHERCHE ET SANTE SFRP. 9 novembre 2010 ETUDES DE POSTE ET RADIOPROTECTION. Etude de postes pour le document unique. Françoise ROUSSILLE

JOURNEE RECHERCHE ET SANTE SFRP. 9 novembre 2010 ETUDES DE POSTE ET RADIOPROTECTION. Etude de postes pour le document unique. Françoise ROUSSILLE JOURNEE RECHERCHE ET SANTE SFRP 9 novembre 2010 ETUDES DE POSTE ET RADIOPROTECTION Etude de postes pour le document unique De la maitrise des risques à l étude de postes Maitriser les risques professionnels

Plus en détail

Démarche d évaluation des risques professionnelles à travers le Document unique - MFAM. Québec octobre 2014 Sylvie Abline, Responsable qualité MFAM

Démarche d évaluation des risques professionnelles à travers le Document unique - MFAM. Québec octobre 2014 Sylvie Abline, Responsable qualité MFAM Démarche d évaluation des risques professionnelles à travers le Document unique - MFAM Québec octobre 2014 Sylvie Abline, Responsable qualité MFAM Le contexte règlementaire L évaluation des risques professionnels

Plus en détail

Document unique de prévention des risques professionnels sur l exploitation agricole

Document unique de prévention des risques professionnels sur l exploitation agricole Document unique de prévention des risques professionnels sur l exploitation agricole Culture de plein champ FDSEA de l Hérault Service main-d œuvre Juin 2003 Exploitation : RECOMMANDATIONS L employeur

Plus en détail

Illustrations des bonnes pratiques

Illustrations des bonnes pratiques Illustrations des bonnes pratiques Prévenir les risques professionnels : Document unique d évaluation des risques Critère 4.1.1. Document unique reprenant les mesures préventives existantes et les préconisations

Plus en détail

des risques professionnels

des risques professionnels Prévention des risques professionnels Réparateurs automobiles Garagistes Peintres carrossiers Des gestes simples pour vous protéger Développer une allergie respiratoire, se faire mal au dos en soulevant

Plus en détail

PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE

PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE 1 Pièce V Notice d hygiène et de sécurité Page 1 SOMMAIRE I.ORGANISATION GÉNÉRALE...4 A-Effectif et rythme de travail...4 B-C.H.S.C.T...4 C-Formation et information

Plus en détail

I. Evaluation des risques. Question 8 du label SGS

I. Evaluation des risques. Question 8 du label SGS I. Evaluation des risques Question 8 du label SGS I. Evaluation des risques Une évaluation des risques est une enquête systématique de tous les risques liés aux postes de travail, aux équipements de travail

Plus en détail

GESTION DE LA CO-ACTIVITÉ

GESTION DE LA CO-ACTIVITÉ GESTION DE LA CO-ACTIVITÉ PLAN DE PRÉVENTION B 7 PROTOCOLE CHARGEMENT / DÉCHARGEMENT B 8 PERMIS DE FEU B 9 B 7 Plan de Prévention OPÉRATION D UNE DURÉE SUPÉRIEURE À 400 HEURES PAR AN OU COMPORTANT DES

Plus en détail

Carrosserie. Réduire les coûts SST, une approche gagnante

Carrosserie. Réduire les coûts SST, une approche gagnante Carrosserie. Réduire les coûts SST, une approche gagnante Pourquoi prioriser la santé et la sécurité? Des facteurs humains Maintenir et garantir la sécurité et la santé des travailleurs Améliorer les relations

Plus en détail

GUIDE POUR METTRE EN ŒUVRE L ÉVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS : DOCUMENT UNIQUE ET PLAN D ACTIONs DE PRÉVENTION

GUIDE POUR METTRE EN ŒUVRE L ÉVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS : DOCUMENT UNIQUE ET PLAN D ACTIONs DE PRÉVENTION Prév. 317 Janvier 2016 GUIDE POUR METTRE EN ŒUVRE L ÉVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS : DOCUMENT UNIQUE ET PLAN D ACTIONs DE PRÉVENTION Copyright Vincent Gremillet INRS Copyright Philippe Renault INRS

Plus en détail

Santé et sécurité dans les cuisines et la restauration

Santé et sécurité dans les cuisines et la restauration Symposium SOHF 2009: "Prévenir les risques à la place de travail dans les établissements de santé" Santé et sécurité dans les cuisines et la restauration Lausanne, 3 septembre 2009 Intervenants: Aurélia

Plus en détail

LE DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE ET LA SECURITE DES TRAVAILLEURS

LE DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE ET LA SECURITE DES TRAVAILLEURS LE DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE ET LA SECURITE DES TRAVAILLEURS Introduction : Qui parmi vous connaît l existence de ce document unique? Généralement, hormis les chefs

Plus en détail

Document unique d évaluation des risques professionnels

Document unique d évaluation des risques professionnels Poste de travail étudié Type de Risque Description et Nature du risque Évaluation du risque G F NR Moyens de prévention /protection en place Actions retenues à mettre en oeuvre Unité de travail n 1: la

Plus en détail

EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. Document Unique. Guide méthodologique d aide à la mise en œuvre

EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. Document Unique. Guide méthodologique d aide à la mise en œuvre EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS Document Unique Guide méthodologique d aide à la mise en œuvre SOMMAIRE Introduction Page : 3 La démarche de prévention Page : 4 La démarche de prévention. Les étapes.

Plus en détail

Ce document a été réalisé avec le concours de :

Ce document a été réalisé avec le concours de : L évaluation des risques professionnels Guide d élaboration du document unique Ce document a été réalisé avec le concours de : La Mutualité Sociale Agricole Le Service de l Inspection du Travail et de

Plus en détail

La santé et la sécurité dans les séchoirs à bois à convection forcée

La santé et la sécurité dans les séchoirs à bois à convection forcée ASSPPQ - ASSIFQ La santé et la sécurité dans les séchoirs à bois à convection forcée CIFQ ATELIERS-CONFÉRENCES SUR LE SÉCHAGE DU BOIS 15 e édition - 2 et 3 avril 2009 Mise en contexte Les séchoirs à bois

Plus en détail

Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail

Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail de 1 2 3 Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail Objectifs Guide santé sécurité de l entretien d immeubles Ce guide aidera le personnel d entretien, les membres et les représentants des comités

Plus en détail

Le document unique d évaluation des risques dans le premier degré (D.U.E.R.)

Le document unique d évaluation des risques dans le premier degré (D.U.E.R.) ANNEE 20.../20... Le document unique d évaluation des risques dans le premier degré (D.U.E.R.) Nom de l école :... Circonscription :... N RNE :... Tél :...Mail :... D.U.E.R. à envoyer à : - l'ien - M.

Plus en détail

Document Unique d'évaluation des risques professionnels premier degré SOMMAIRE. Proposition de démarche...4. Quelques dangers et risques...

Document Unique d'évaluation des risques professionnels premier degré SOMMAIRE. Proposition de démarche...4. Quelques dangers et risques... SOMMAIRE Proposition de démarche.... Quelques dangers et risques...5 Questionnaire facultatif de sensibilisation. 6 Aide sur l Unité De Travail (document de transcription ) 7 Exemples d Unités De Travail

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE. D évaluation des risques Professionnels NOTICE EXPLICATIVE ET METHODE

DOCUMENT UNIQUE. D évaluation des risques Professionnels NOTICE EXPLICATIVE ET METHODE DOCUMENT UNIQUE D évaluation des risques Professionnels NOTICE EXPLICATIVE ET METHODE Objectif : Mettre en œuvre des mesures de prévention visant à éliminer, ou à défaut à diminuer des risques conformément

Plus en détail

Formation règlementaire du CHSCT en Centre Hospitalier

Formation règlementaire du CHSCT en Centre Hospitalier AUDIT - CONSEIL - FORMATION Formation règlementaire du CHSCT en Centre Hospitalier Objectifs Maîtriser les règles principales liées à la mise en place et au fonctionnement du CHSCT, et connaître les rôles

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR SECURITE

REGLEMENT INTERIEUR SECURITE REGLEMENT INTERIEUR DE SECURITE OBJET ET CHAMP D APPLICATION ARTICLE 1 Le présent règlement intérieur a pour objet de préciser, sur certains points, l application de la réglementation hygiène et sécurité

Plus en détail

Santé et sécurité. dans les métiers de la fabrication et des services. L essentiel pour les chefs d entreprises

Santé et sécurité. dans les métiers de la fabrication et des services. L essentiel pour les chefs d entreprises Santé et sécurité dans les métiers de la fabrication et des services L essentiel pour les chefs d entreprises Le mot du président Les chefs d entreprises s interrogent souvent sur leurs obligations de

Plus en détail

Sujet national pour l ensemble des centre de gestion organisateurs TECHNICIEN PRINCIPAL TERRITORIAL DE 2 ème CLASSE CONCOURS INTERNE ET DE TROISIÈME VOIE SESSION 2014 Étude de cas portant sur la spécialité

Plus en détail

Sujet national pour l ensemble des centre de gestion organisateurs INDICATIONS DE CORRECTION

Sujet national pour l ensemble des centre de gestion organisateurs INDICATIONS DE CORRECTION Sujet national pour l ensemble des centre de gestion organisateurs TECHNICIEN PRINCIPAL TERRITORIAL DE 2 ème CLASSE CONCOURS INTERNE ET DE TROISIÈME VOIE SESSION 2014 Étude de cas portant sur la spécialité

Plus en détail

1. PREAMBULE 2. OBJECTIFS 3. DUREE

1. PREAMBULE 2. OBJECTIFS 3. DUREE Salle de formation : nouveau concept. Cadre agréable hors entreprise. Première session des 16 et 17 octobre2014 «Un sauveteur secouriste du travail (ou SST) peut sauver des vies sur le lieu de travail,

Plus en détail

Individuels - équipement de protection auditive adaptée et en bon état

Individuels - équipement de protection auditive adaptée et en bon état AMBIANCES : BRUIT Source de bruit du type : - matériels, machines, outils - signaux sonores - conversation - Exposition à des amplitudes sonores trop importantes - intégration à la conception des locaux

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. dans les Etablissements scolaires du Second degré

DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. dans les Etablissements scolaires du Second degré DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS dans les Etablissements scolaires du Second degré Depuis 1991, tout employeur a l'obligation d'évaluer les risques professionnels au sein de son

Plus en détail

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes Centre de gestion Le risque chimique Pôle Organisation et Sécurité au Travail Service Prévention, Conseils 1/ Réglementation Décret n 2003-1254 du 23 décembre 2003 relatif à la prévention du risque chimique.

Plus en détail

Gymnase Carole MONTILLET Procédures et consignes de sécurité

Gymnase Carole MONTILLET Procédures et consignes de sécurité Gymnase Carole MONTILLET Procédures et consignes de sécurité Albens, PRINCIPES FONDAMENTAUX DE SECURITE : La prévention incendie a pour but d'éviter l'éclosion d'un sinistre, de limiter sa propagation,

Plus en détail

Evaluation du risque. Connaissance de notre dos 4.1

Evaluation du risque. Connaissance de notre dos 4.1 4 Evaluation du risque 4.1 Connaissance de notre dos Si les règles qui régissent le fonctionnement du corps humain ne sont pas respectées, la fatigue se fera sentir plus vite et le risque d accident augmentera.

Plus en détail

Les risques au travail et le Document unique d évaluation des risques professionnels

Les risques au travail et le Document unique d évaluation des risques professionnels Les risques au travail et le Document unique d évaluation des risques professionnels Dr Hervé LECLET Publié dans : Labelix, lettre d information trimestrielle n 8 juillet 2009 Le critère 2.2.10 de la référence

Plus en détail

EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS Rappel réglementaire Le Code du travail impose à l employeur de : - Assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs (Art. L. 4121-1 C.

Plus en détail

Exemple de document unique

Exemple de document unique Exemple de document unique Tableau 1 Identification, par unité de travail, des risques professionnels (des dangers liés à un équipement, une substance, une méthode de travail susceptible de causer un dommage

Plus en détail

GRAS SAVOYE COURTIER EN ASSURANCES RISQUE ROUTIER. Prévention du risque routier. Document confidentiel - ne pas diffuser sans autorisation

GRAS SAVOYE COURTIER EN ASSURANCES RISQUE ROUTIER. Prévention du risque routier. Document confidentiel - ne pas diffuser sans autorisation GRAS SAVOYE COURTIER EN ASSURANCES RISQUE ROUTIER Prévention du risque routier Document confidentiel - ne pas diffuser sans autorisation Préambule 3 645 personnes mortes sur les routes en 2012 soit quasiment

Plus en détail

Formation et information des agents à la santé et à la sécurité

Formation et information des agents à la santé et à la sécurité Centre de Gestion du Haut Rhin Fonction Publique Territoriale 22 rue Wilson 68027 COLMAR Cedex Tél. : 03 89 20 36 00 Fax : 03 89 20 36 29 cdg68@calixo.net www.cdg68.fr Circulaire n 05/2009 Cl. C 44 Colmar,

Plus en détail

Prévention Santé Environnement. Mme COELHO DE MATOS

Prévention Santé Environnement. Mme COELHO DE MATOS santé environnement Prévention Santé Environnement Mme COELHO DE MATOS Chapitre 5 : Les risques professionnels dans l activité de travail Mme Coelho de Matos Virginie.PSE. LP Aristide Briand. EVREUX Chapitre

Plus en détail

Gel pam SAS. Sécurité. La Baque 26700 La Garde-Adhémar FRANCE. Tel. : +33 (0)4 75 04 42 66 fax : +33 (0)4 75 04 43 73

Gel pam SAS. Sécurité. La Baque 26700 La Garde-Adhémar FRANCE. Tel. : +33 (0)4 75 04 42 66 fax : +33 (0)4 75 04 43 73 Gel pam SAS La Baque 26700 La Garde-Adhémar FRANCE Sécurité Tel. : +33 (0)4 75 04 42 66 fax : +33 (0)4 75 04 43 73 IP Projects Sommaire Consignes de sécurité...3 1. La politique de sécurité... 4 2. Les

Plus en détail

STRESS & GESTION DU STRESS EN SPELEOLOGIE

STRESS & GESTION DU STRESS EN SPELEOLOGIE STRESS & GESTION DU STRESS EN SPELEOLOGIE Ca va? T es fin prêt pour encadrer ta séance? Non! J su Stressé J sais pas utiliser Peau verte pointe!!! FICHE DE SCEANCE D UNE ACTION DE FORMATION POUR LES DESJEPS

Plus en détail

Pièce 6 NOTICE RELATIVE A LA CONFORMITE

Pièce 6 NOTICE RELATIVE A LA CONFORMITE Pièce 6 NOTICE RELATIVE A LA CONFORMITE DE L INSTALLATION PROJETEE AVEC LES PRESCRIPTIONS LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES RELATIVES A L HYGIENE ET LA SECURITE DU PERSONNEL Notice Hygiène et sécurité - Page

Plus en détail

Plan de prévention Décret 92-158 du 20 février 1992

Plan de prévention Décret 92-158 du 20 février 1992 Plan de prévention Décret 92-158 du 20 février 1992 LOCALISATION DE L OPÉRATION : NATURE DE L OPÉRATION : Prestation de service en restauration collective Début de la prestation :... Fin de la prestation

Plus en détail

COTATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

COTATION DES RISQUES PROFESSIONNELS COTATION DES RISQUES PROFESSIONNELS L analyse des risques et leur évaluation seront menés sur la base de deux critères : fréquence gravité Cette description est un exemple de méthode de cotation : d'autres

Plus en détail

Illustrations des bonnes pratiques. Grille d évaluation des risques par poste avec les mesures de prévention à adopter. SMITOM Sud-Saumurois (49)

Illustrations des bonnes pratiques. Grille d évaluation des risques par poste avec les mesures de prévention à adopter. SMITOM Sud-Saumurois (49) Illustrations des bonnes pratiques Prévenir les risques professionnels : Document unique d évaluation des risques Critère 4.1. Grille d évaluation des risques par poste avec les mesures de prévention à

Plus en détail

Le Document Unique Présentation du 10 juin 2010

Le Document Unique Présentation du 10 juin 2010 Le Document Unique Présentation du 10 Docteur Jean GRONDIN Médecin du Travail Mlle Laetitia DAVEZAT IPRP Ingénieur Hygiène/Sécurité I. Le document unique 1) Les acteurs concernés 2) Les aspects réglementaires

Plus en détail

Pièce 6 NOTICE RELATIVE A LA CONFORMITE

Pièce 6 NOTICE RELATIVE A LA CONFORMITE Pièce 6 NOTICE RELATIVE A LA CONFORMITE DE L INSTALLATION PROJETEE AVEC LES PRESCRIPTIONS LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES RELATIVES A L HYGIENE ET LA SECURITE DU PERSONNEL Notice Hygiène et sécurité - Page

Plus en détail

L approche des risques. Analyse, évaluation, suppressionréduction

L approche des risques. Analyse, évaluation, suppressionréduction L approche des risques Analyse, évaluation, suppressionréduction les phases de la démarche Étape 1 - analyse des risques définition des limites de la situation de travail identification des dangers Etape

Plus en détail

ACTIONS ET SENSIBILISATIONS

ACTIONS ET SENSIBILISATIONS SANTE TRAVAIL DROME VERCORS ACTIONS ET SENSIBILISATIONS Votre service de Sante au Travail Interentreprises vous accompagne dans la prevention des risques professionnels et l amelioration de vos conditions

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL SECURITE De l ENTREPISE

LIVRET D ACCUEIL SECURITE De l ENTREPISE 1 LIVRET D ACCUEIL SECURITE De l ENTREPISE Peinture Haute Voltige Version 2011.1 Une Filiale de INTERNATIONAL COLOR GROUP Qu est-ce que le livret d accueil sécurité? 2 Le livret d accueil sécurité fait

Plus en détail

De l artisan à l entreprise, vous êtes tous concernés! Maîtrisez le risque faute inexcusable de l employeur

De l artisan à l entreprise, vous êtes tous concernés! Maîtrisez le risque faute inexcusable de l employeur De l artisan à l entreprise, vous êtes tous concernés! Maîtrisez le risque faute inexcusable de l employeur Sommaire p.3 Accident du travail / Maladie professionnelle : tous les secteurs sont concernés!

Plus en détail

Sécurité. Le Guide «sécurité de la clientèle dans les magasins»

Sécurité. Le Guide «sécurité de la clientèle dans les magasins» Sécurité Le Guide «sécurité de la clientèle dans les magasins» Groupe de travail «sécurité dans les lieux de vente» - Septembre 2006- CONSEIL DU COMMERCE DE FRANCE 40, Bd Malesherbes 75008 Paris Tél :

Plus en détail

I. Organiser le fonctionnement de l école afin d assurer la sécurité des élèves, des biens et des personnes

I. Organiser le fonctionnement de l école afin d assurer la sécurité des élèves, des biens et des personnes Cocher les cases des compétences maîtrisées I. Organiser le fonctionnement de l école afin d assurer la sécurité des élèves, des biens et des personnes COMPETENCE 1 : Organiser la surveillance des élèves

Plus en détail

Les métiers de l aide à domicile : quelle place pour la santé au travail?

Les métiers de l aide à domicile : quelle place pour la santé au travail? Journée de la SMSTS du vendredi 22 octobre 2010 Les métiers de l aide à domicile : quelle place pour la santé au travail? Aide à domicile et prévention des risques professionnels LES CHIFFRES DU SECTEUR

Plus en détail

8 F 10. Règlement intérieur. I. Hygiène et sécurité 8-101 G

8 F 10. Règlement intérieur. I. Hygiène et sécurité 8-101 G (1) L établissement d un règlement intérieur est obligatoire dans les entreprises ou établissements où sont employés habituellement au moins 20 salariés. Règlement intérieur Voir commentaire -1 Le règlement

Plus en détail

OBLIGATION DE SECURITE DE RESULTAT RISQUES PROFESSIONNELS RISQUES PSYCHOSOCIAUX ASSISTANCE IPRP FORMATION

OBLIGATION DE SECURITE DE RESULTAT RISQUES PROFESSIONNELS RISQUES PSYCHOSOCIAUX ASSISTANCE IPRP FORMATION OBLIGATION DE SECURITE DE RESULTAT PSYCHOSOCIAUX PROFESSIONNELS ASSISTANCE IPRP FORMATION Contact : (33) 6.18.70.97.50 iprp@praxidos.com www.praxidos.com OBLIGATION DE SECURITE DE RESULTAT DE L EMPLOYEUR

Plus en détail

Dans 20 %des accidents du travail, l alcool est présent: 50 %sont mortels. Elle multiplie par 3 le risque d absentéisme.

Dans 20 %des accidents du travail, l alcool est présent: 50 %sont mortels. Elle multiplie par 3 le risque d absentéisme. 1 Près de 2/3des entreprises de plus de 50 salariés ont été confrontées à des problèmes liés à l alcool. Dans 20 %des accidents du travail, l alcool est présent: 50 %sont mortels. Elle multiplie par 3

Plus en détail

Conseils à l employeur sur LE RISQUE AGRESSION. Fiche n 1 : Evaluer le risque d agression

Conseils à l employeur sur LE RISQUE AGRESSION. Fiche n 1 : Evaluer le risque d agression Fiche n 1 : Evaluer le risque d agression Repérer les situations à risques liées au site : La sécurité doit être intégrée dès la conception des locaux. Il faut repérer et évaluer les vulnérabilités du

Plus en détail

FORMATION INITIALE DES MEMBRES DE CHSCT Entreprises de +300 salariés

FORMATION INITIALE DES MEMBRES DE CHSCT Entreprises de +300 salariés 1 FORMATION INITIALE DES MEMBRES DE CHSCT Entreprises de +300 salariés Public Etre membre du CHSCT Objectifs Appréhender le contexte général de l action du CHSCT Maîtriser les missions de prévention principales

Plus en détail

Fiche résumée : AGENT DE MAINTENANCE EN ASCENSEUR

Fiche résumée : AGENT DE MAINTENANCE EN ASCENSEUR Fiche résumée : AGENT DE MAINTENANCE EN ASCENSEUR Ascensoriste, agent d'entretien d'ascenseurs, installateur maintenicien en ascenseurs (et autres systèmes automatiques), monteur en ascenseurs, technicien

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION. Personne chargée du suivi du Plan de Prévention (nom, qualification, coordonnées) :

PLAN DE PREVENTION. Personne chargée du suivi du Plan de Prévention (nom, qualification, coordonnées) : PLAN DE PREVENTION ETABLISSEMENT SCOLAIRE Nom de l'établissement scolaire : Adresse : Téléphone : Nom du chef d'établissement : Personne chargée du suivi du Plan de Prévention (nom, qualification, coordonnées)

Plus en détail

MEMENTO SECURITE INCENDIE

MEMENTO SECURITE INCENDIE MEMENTO SECURITE INCENDIE PRINCIPES FONDAMENTAUX DE SECURITE La prévention incendie a pour but d'éviter l'éclosion d'un sinistre, de limiter sa propagation, de faciliter l'évacuation du public et l'intervention

Plus en détail

SENSIBILISATION A LA PROTECTION INDIVIDUELLE. Comprendre les étapes qui amènent au choix de la protection individuelle

SENSIBILISATION A LA PROTECTION INDIVIDUELLE. Comprendre les étapes qui amènent au choix de la protection individuelle SENSIBILISATION A LA PROTECTION INDIVIDUELLE Comprendre les étapes qui amènent au choix de la protection individuelle PROTECTION INDIVIDUELLE Risques professionnels et responsabilités Les démarches de

Plus en détail

SOMMAIRE 1 - PREAMBULE... 2 1.1 - OBJET DE LA NOTICE... 2 1.2 - INTEGRATION DE LA SECURITE DANS LA DEMARCHE DE L EXPLOITANT... 2

SOMMAIRE 1 - PREAMBULE... 2 1.1 - OBJET DE LA NOTICE... 2 1.2 - INTEGRATION DE LA SECURITE DANS LA DEMARCHE DE L EXPLOITANT... 2 Page 1/15 SOMMAIRE 1 - PREAMBULE... 2 1.1 - OBJET DE LA NOTICE... 2 1.2 - INTEGRATION DE LA SECURITE DANS LA DEMARCHE DE L EXPLOITANT... 2 2 - MOYENS DE SECURITE... 4 2.1 - CHARGE DE SECURITE... 4 2.2

Plus en détail

INTÉGRER LES FACTEURS DE RISQUES LIÉS À LA PÉNIBILITÉ DANS UNE DÉMARCHE DE PRÉVENTION

INTÉGRER LES FACTEURS DE RISQUES LIÉS À LA PÉNIBILITÉ DANS UNE DÉMARCHE DE PRÉVENTION INTÉGRER LES FACTEURS DE RISQUES LIÉS À LA PÉNIBILITÉ DANS UNE DÉMARCHE DE PRÉVENTION Diagnostiquer «et prévenir les risques : les agents chimiques dangereux» Préventica 2013 INTERVENANTS : Claude Routard

Plus en détail

PRÉVENTION ET RISQUES

PRÉVENTION ET RISQUES AIST-Recto-Verso 13/12/05 10:26 Page 1 RÉDACTION ET ÉLABORATION MÉDECINS DU TRAVAIL ET INGÉNIEUR ERGONOME DU GROUPE MÉTIERS DU BOIS DE L AIST DU PUY-DU-DÔME CHRISTOPHE BONNAUD ET ALAIN CHOY INGÉNIEURS

Plus en détail

Risques Exemples de situations à risques Conséquences sur la santé

Risques Exemples de situations à risques Conséquences sur la santé Accueil du public 01 1/2 au bruit à l éclairage Exposition au bruit généré par le public notamment au niveau des zones d accueil ou d attente ; Standard téléphonique. Travail avec un éclairage insuffisant

Plus en détail

Mesures de santé sécurité au travail (MSST)

Mesures de santé sécurité au travail (MSST) Mesures de santé sécurité au travail (MSST) H Bienvenue Direction de sécurité Hospices-CHUV Organisation P. Rubin Directeur général adj. D. Willimann S. Toffel Secrétariat P. Kündig Directeur de la sécurité

Plus en détail

Les Missions du CHSCT et de l Assistant de prévention Journée d Actualisation - 2015. www.maisondescommunes85.fr

Les Missions du CHSCT et de l Assistant de prévention Journée d Actualisation - 2015. www.maisondescommunes85.fr Les Missions du CHSCT et de l Assistant de prévention Journée d Actualisation - 2015 Sommaire Le CHSCT c est quoi : Le fonctionnement du CHSCT Les Missions du CHSCT Le champs d intervention Les missions

Plus en détail

REGISTRE DE SÉCURITÉ INCENDIE

REGISTRE DE SÉCURITÉ INCENDIE REGISTRE DE SÉCURITÉ INCENDIE Sont reproduits ci-après : - le sommaire de l ouvrage - un extrait de la partie 8 relative à l enregistrement des exercices d évacuation - un bon de commande ÉDITIONS BOUCHARD-MATHIEUX

Plus en détail

Les enjeux de la prévention des risques professionnels

Les enjeux de la prévention des risques professionnels duerp le document unique d'évaluation des risques professionnels le duerp, une démarche qui vous concerne Les enjeux de la prévention des risques professionnels > Déterminer et recenser les unités de travail

Plus en détail

Livret sécurité Compass

Livret sécurité Compass Livret sécurité Compass Livret SÉCURITÉ COMPASS La sécurité notre première exigence SOMMAIRE 2 La sécurité notre première exigence 4 Consignes générales de circulation 6 Consignes générales au poste de

Plus en détail

Formation initiale Assistants de Prévention 2014-2015. 28 janvier 2015 1

Formation initiale Assistants de Prévention 2014-2015. 28 janvier 2015 1 Formation initiale Assistants de Prévention 2014-2015 28 janvier 2015 1 1ère partie (Cocher la bonne réponse OUI ou NON) 1 - Un salarié qui ne porte pas les équipements de protection est responsable en

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. Guide méthodologique d aide à la mise en œuvre dans les écoles

DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. Guide méthodologique d aide à la mise en œuvre dans les écoles DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS Guide méthodologique d aide à la mise en œuvre dans les écoles Rectorat de Nice - Mission Hygiène et Sécurité SOMMAIRE Introduction Page : 3 La démarche

Plus en détail

Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe

Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe Sommaire de la présentation A. Rappel de la réglementation 1) Le document unique (DU) 2) Le programme annuel de prévention (PAP) B. Méthodologie de suivi

Plus en détail

L organisation des exercices d évacuation d incendie

L organisation des exercices d évacuation d incendie L organisation des exercices d évacuation d incendie Afin de limiter les risques lors d un sinistre, il est nécessaire de mettre en place des consignes à suivre en cas d incendie au sein des différents

Plus en détail

VERSION DU 04 octobre 2010 PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

VERSION DU 04 octobre 2010 PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX VERSION DU 04 octobre 2010 PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Plan de la présentation Risques psychosociaux > Stress au travail > Violences externes > Violences internes Aspects réglementaires et juridiques

Plus en détail