agir à vos côtés Prestations individualisées aux entreprises

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "agir à vos côtés Prestations individualisées aux entreprises"

Transcription

1 Prestations individualisées aux entreprises

2 Vous adhérez à l AHI 33 une association d employeurs de la Gironde L AHI 33 est une association régie par la loi du 1 er juillet Elle a été constituée dans le cadre de la réglementation qui impose aux employeurs d organiser, de financer et d adhérer à un service de santé au travail. Cette obligation s inscrit dans le cadre de leurs responsabilités en matière de protection de la santé des salariés. Une gourvernance paritaire L AHI 33 réunit une fois par an ses adhérents en assemblée générale ordinaire. L organisation et la gestion de l association sont définies et suivies par un conseil d administration paritaire. Le conseil d administration est composé de chefs d entreprise ou de leurs représentants élus en assemblée générale, après avis des organisations patronales représentatives, et de représentants des salariés désignés par les organisations syndicales représentatives. Il élit en son sein un bureau et le président de l association. L AHI 33 dispose également, conformément à la réglementation, d une commission de contrôle, présidée par un représentant des salariés. à vos côtés n des risques professionnels La mise en œuvre des orientations définies par le conseil d administration est confiée au directeur de l association sous la responsabilité du président. L AHI 33 est agréée par la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi (DIRECCTE) d Aquitaine. Des prestations réalisées par l équipe de santé au travail animée et coordonnée par le médecin du travail Suivi de la santé des salariés - visites d embauche - suivi périodique des salariés en SMS et SMR (visites médicales et entretiens infirmiers) - visites de reprise du travail - visites de pré-reprise - visites à la demande du salarié ou de l employeur - examens complémentaires réalisés dans le cadre du suivi médical du salarié Prévention en entreprise Actions en entreprise par : - le médecin du travail (conseil, évaluation des risques, fiche d entreprise, étude de poste, participation au CHSCT ) - l infirmier(e) (action de sensibilisation, fiche d entreprise, étude de poste ) - l assistant(e) en santé au travail (fiche d entreprise, analyse des fiches de données de sécurité, mesure de bruit et d éclairement ) - le pôle pluridisciplinaire composé de différents départements : évaluation des risques, ergonomie, métrologie, risques chimiques, psychologie du travail ainsi qu un département de formation de Sauveteurs Secouristes du Travail - le service social pour le maintien dans l emploi

3 Des prestations individualisées En adhérant à l AHI 33, votre entreprise bénéficie de prestations qui lui sont adaptées. Ces prestations individualisées sont incluses dans le cadre de la cotisation annuelle versée à l AHI 33. Les prestations pour votre entreprise Les prestations individualisées permettent : - d effectuer des actions de prévention en milieu de travail, - d assurer le suivi individuel de l état de santé de chaque salarié, - de réaliser des rapports, des études et des travaux de recherche spécifiques à l entreprise. Des prestations adaptées à votre entreprise Pour proposer des prestations adaptées aux évolutions de votre entreprise, l AHI 33 vous adresse chaque année un questionnaire sur les risques professionnels auxquels sont exposés vos salariés et un questionnaire sur vos besoins en actions de prévention. De plus, votre médecin du travail, qui assure le suivi de tous les salariés de votre entreprise et qui coordonne les interventions réalisées par les autres membres de l équipe en santé au travail, peut vous proposer des actions spécifiques et vous conseiller à tout moment. L expertise d une équipe en santé au travail pour votre entreprise Les prestations individualisées sont réalisées par une équipe de santé au travail qui est animée et coordonnée par votre médecin du travail. Chaque professionnel de l équipe met à la disposition de l entreprise ses compétences spécifiques entreprises adhérentes salariés suivis Démarche de progrès en santé au travail L AHI 33, premier service en France à obtenir le niveau 2 avec mention de la Démarche de Progrès en Santé au Travail du Label national «Amexist», délivré à la suite d un audit réalisé par AFNOR Certication.

4 L équipe de santé au travail L équipe de santé au travail est composée de professionnels en prévention des risques. Elle est animée et coordonnée par le médecin du travail. Le médecin du travail Le médecin du travail est un médecin spécialiste. Il assure le suivi médical des salariés et se rend régulièrement dans les entreprises pour identifier les risques et proposer des actions de prévention adaptées à la réalité des conditions de travail. La visite médicale a pour but de mettre en évidence les éventuelles incompatibilités entre l état de santé du salarié et son poste de travail, et ainsi de s assurer que son activité professionnelle n altère pas sa santé. En entreprise, le médecin du travail peut réaliser ou mettre à jour la fiche d entreprise, effectuer une évaluation des risques ou une étude de poste, participer au CHSCT, proposer des conseils Il assure l animation et la coordination de l équipe en santé au travail. L infirmier(e) en santé au travail L infirmier(e) réalise des entretiens infirmiers en alternance avec les visites médicales périodiques. Les entretiens se déroulent selon des protocoles validés par le médecin et donnent lieu à la délivrance d une attestation de suivi infirmier. En fonction des conclusions, le salarié peut être reçu par le médecin sans attendre la prochaine visite médicale périodique. La mise en place d entretiens infirmiers est prévue dans le cadre de l agrément délivré par la DIRECCTE. L infirmier(e) réalise également des actions en milieu de travail (fiches d entreprise, études de poste ) et des actions de sensibilisation auprès de groupes de salariés (addiction, vigilance, risque routier ). L assistant(e) en santé au travail Sous la responsabilité du médecin du travail, l assistant(e) en santé au travail réalise des actions en entreprise. Il (elle) participe à la rédaction des fiches d entreprise, à l analyse des fiches de données de sécurité et peut également effectuer des mesures de bruit, d éclairement. Le pôle pluridisciplinaire spécialisé L AHI 33 dispose de départements spécialisés sur des thématiques de santé au travail : le département PEREN pour l évaluation des risques, le département d ergonomie, le département de métrologie, le département EVALTOX pour les risques chimiques, le département de psychologie du travail, le département de formation de Sauveteurs Secouristes du Travail. Selon les besoins, les professionnels de ces départements sont mobilisés par le médecin pour mener des actions de prévention auprès des entreprises. Un service social pour le maintien dans l emploi Pour favoriser le maintien dans l emploi de certains salariés confrontés à des problèmes de santé, le médecin du travail peut proposer un accompagnement social. Le médecin peut également solliciter des partenaires extérieurs pour mobiliser des dispositifs d aide au maintien dans l emploi (CARSAT, SAMETH, MDPH ).

5 Une organisation de proximité 14 centres fixes 21 centres annexes en Gironde Eysines Bruges Cenon Bordeaux Mérignac Pessac Villenave d Ornon Bègles Floirac

6 Le suivi de la santé des salariés La surveillance médicale Chaque année l employeur doit déclarer auprès de son service de santé au travail la liste nominative de ses salariés, en indiquant pour chaque salarié si celui-ci relève d une surveillance médicale simple (SMS) ou d une surveillance médicale renforcée (SMR). Les catégories de salariés devant être classées en SMR sont précisées par la réglementation. La surveillance médicale renforcée concerne* : Les travailleurs de moins de 18 ans, Les femmes enceintes, Les travailleurs handicapés, Les travailleurs de nuit dans les conditions prévues à article L , Les salariés exposés > à l amiante, > aux rayonnements ionisants, > au plomb dans les conditions prévues à article R , > au risque hyperbare, > au bruit dans les conditions prévues au 2 de l article R , > aux vibrations dans les conditions prévues à article R , > aux agents biologiques des groupes 3 et 4, > aux CMR (Cancérogène Mutagène Reprotoxique) de catégories 1 et 2. * selon la réglementation en vigueur au 1 er novembre 2013 L aptitude et l inaptitude L aptitude au poste de travail est délivrée par le médecin du travail à l issue d une visite médicale. L inaptitude est prononcée par le médecin du travail après une étude du poste et des conditions de travail dans l entreprise et deux examens médicaux espacés de deux semaines. Un seul examen est nécessaire en cas de danger immédiat ou lorsqu un examen de pré-reprise a eu lieu dans un délai de 30 jours au plus. Le secret médical Le médecin du travail est tenu au secret médical. En aucun cas, il ne peut transmettre une information concernant la santé du salarié à son employeur ou à toute autre personne. L employeur a uniquement connaissance de l aptitude du salarié à occuper son poste de travail. De plus, tous les membres de l équipe de santé au travail sont tenus au secret professionnel et au secret de fabrication.

7 Le suivi médical Les visites d embauche : - SMS : la visite d embauche doit avoir lieu avant la fin de la période d essai, - SMR : la visite d embauche doit avoir lieu avant l embauche. Les examens périodiques : - SMS : la visite périodique est réalisée au moins tous les 24 mois par le médecin du travail. Dans le cadre de l agrément du service, la périodicité peut être supérieure à 24 mois si des entretiens infirmiers et des actions pluridisciplinaires annuelles sont mis en place. - SMR : un ou plusieurs examens de nature médicale sont réalisés au moins tous les 24 mois. Le médecin du travail est juge des modalités de la surveillance médicale renforcée. Dans le cadre de l agrément du service et pour certains risques, la périodicité peut être supérieure à 24 mois si des entretiens infirmiers et des actions pluridisciplinaires annuelles sont mis en place. Pour les travailleurs de nuit, la périodicité est de 6 mois. Pour les salariés classés en catégorie A pour une exposition aux rayonnements ionisants, la périodicité est d un an. Les examens complémentaires Lors du suivi médical, des examens complémentaires pourront être réalisés à la demande du médecin du travail. Généralement, il s agit : - d une analyse d urine, - d un test de vision. Ils pourront être complétés selon l état de santé du salarié et son poste de travail par : - un test de spirométrie (mesure de la capacité respiratoire), - un audiogramme (mesure de la capacité auditive), - d autres examens selon les situations (cardiologie, rhumatologie, allergologie). D autres examens qui ne peuvent être effectués dans les centres de l AHI 33 sont réalisés par des laboratoires spécialisés et pris en charge par l AHI 33 dans le cadre de la cotisation de l entreprise. Les visites de reprise du travail : elles sont obligatoires après : - une maladie professionnelle, - un congé de maternité, - une absence d au moins 30 jours pour accident du travail, maladie ou accident non professionnel. Les visites de pré-reprise : elles sont sont obligatoires pour des arrêts de travail de plus de 3 mois à la demande : - du salarié, - du médecin traitant, - du médecin conseil. Les visites à la demande du salarié ou de l employeur : tout salarié peut bénéficier d une visite médicale à sa demande ou à celle de son employeur.

8 Les interventions du pôle pluridisciplinaire En complément des actions menées par l équipe de santé au travail, le médecin peut solliciter l intervention des départements spécialisés du pôle pluridisciplinaire. PEREN pour l évaluation des risques Les risques professionnels doivent être étudiés au cas par cas, car aucune entreprise ne ressemble à une autre. Pour cela, vous pouvez faire appel au département PEREN (Prévention par l Etude des Risques en ENtreprise) qui pourra vous assister pour identifier les risques professionnels présents dans votre entreprise, évaluer leur niveau de gravité, puis définir des actions de prévention. Avec l aide de ce département, vous serez ainsi en mesure de rédiger le Document Unique prévu par la réglementation. De plus, pour vous accompagner dans l évaluation des facteurs de pénibilité, le département PEREN de l AHI 33 a réalisé un guide pratique. Ce guide dénommé MARCO propose pour chaque facteur de pénibilité un rappel de la réglementation et des normes en vigueur, des éléments clés pour comprendre les effets sur la santé, des références pour aller plus loin si nécessaire et surtout des pistes d actions de prévention. Ergonomie Le département d ergonomie peut vous aider à construire votre projet de changement en analysant les situations de travail pour vous accompagner dans la recherche des aménagements les mieux adaptés (techniques, organisationnels, humains). Vous pouvez solliciter une intervention du département ergonomie de l AHI 33 pour des problématiques liées à : un maintien dans l emploi de salariés non reconnus travailleurs handicapés, un risque de troubles musculo-squelettiques (TMS), des accidents du travail récurrents, l apparition de maladies professionnelles, un projet de conception (industriel, architectural, organisationnel ), des risques liés à l organisation du travail (manque de marges de manœuvre, stress ). Métrologie Le département de métrologie réalise des évaluations des expositions aux nuisances physiques (bruit, éclairage, vibrations) et des mesures de l effort physique sur le plan cardiaque. Niveaux sonores L évaluation de l exposition au bruit peut se faire par : une détermination des expositions individuelles journalières (dosimétrie), une évaluation instantanée des niveaux sonores (sonomètrie) qui permettra de réaliser une cartographie et une analyse fréquentielle des niveaux sonores obtenus. Niveaux d éclairement Des cartographies des niveaux d éclairement (en lux) peuvent être réalisées. Exposition aux vibrations Une évaluation de l exposition aux vibrations transmises aux membres inférieurs ainsi qu aux mains et aux bras peut être réalisée lors de l utilisation d engins et d outils portatifs. Cardiofréquencemétrie La cardiofréquencemétrie mesure la fréquence cardiaque de l opérateur lors de son activité de travail. La réalisation de cette mesure permettra d évaluer la charge physique de travail et ainsi d apprécier la pénibilité physique et d objectiver une situation pénible d un point de vue cardiovasculaire. Le service de santé au travail AHI 33, partenaire de votre entreprise pour la prévention des risques professionnels Pour plus d informations, n hésitez pas à contacter votre médecin du travail, qui pourra vous conseiller.

9 EVALTOX pour les risques chimiques Evaltox est le département de toxicologie professionnelle de l AHI 33. La toxicologie professionnelle s intéresse aux agents chimiques utilisés par des professionnels afin de prévenir les atteintes à la santé. Vous pouvez solliciter le département Evaltox pour : une métrologie atmosphérique afin d évaluer le niveau d exposition des salariés à des agents chimiques, une surveillance biologique des expositions afin d évaluer l imprégnation des salariés par des agents chimiques, des conseils afin de mettre en œuvre une meilleure prévention. La toxicologie professionnelle intervient également dans la prévention des expositions des femmes enceintes aux risques chimiques. Psychologie du travail Face à la problématique des risques psychosociaux, le département de psychologie du travail de l AHI 33 peut vous accompagner par : une action de sensibilisation sur les risques psychosociaux, une aide méthodologique pour la mise en place par l entreprise d un diagnostic des risques psychosociaux, un conseil face à des difficultés rencontrées au sein de l organisation (turn over, absentéisme, stress, mal-êtree ), un repérage des facteurs de tension et des leviers positifs, suivi de propositions de pistes d actions adaptées à l activité et au contexte. Le (la) psychologue n intervient pas dans la médiation de conflits interpersonnels et dans la gestion de plans sociaux. La formation de sauveteurs secouristes du travail Parce que votre entreprise pourrait devoir mettre en œuvre des premiers secours, l AHI 33 organise des formations de sauveteurs secouristes du travail. Le département vous propose : le cycle de formation initiale de deux jours, le maintien et l actualisation des compétences sur une journée tous les deux ans. Dispensées par des formateurs certifiés, ces formations peuvent être effectuées soit dans les locaux de votre entreprise, soit dans des locaux de l AHI 33 dédiés à la formation, situés : 4, boulevard Jean-Jacques Bosc, Immeuble «Les Portes de Bègles» BEGLES

10 Des approches collectives Le projet de service En complément des prestations individualisées proposées à chaque entreprise, l AHI 33 a défini dans son projet de service des thématiques prioritaires. Ces thématiques concernent des secteurs d activités spécifiques ou des risques particuliers. Les 16 priorités du projet de service sont les suivantes : CMR (Cancérogène Mutagène Reprotoxique) Développement de la biométrologie et de la métrologie, renforcement de la traçabilité des expositions, création d une consultation pour les femmes enceintes prévention des risques professionnels Travailleurs temporaires Amélioration du suivi individuel des intérimaires (carnet de santé, connaissance des risques spécifiques à chaque mission ) RPS (Risques psychosociaux) Développement des outils d aide à l évaluation des RPS, réalisation d études épidémiologiques Maintien dans l emploi Renforcement des compétences internes et des partenariats Veille sanitaire Participation à des enquêtes régionales et nationales, réalisation d études sur des risques ou des secteurs d activité Addictions Mise en place d outils pour les entreprises, actions de sensibilisation BTP (Bâtiment et Travaux Publics) Création de fiches d entreprise adaptées aux petites entreprises, évaluation des vibrations, réalisation d actions pour le secteur des constructions bois TMS (Troubles musculo-squelettiques) Diffusion d outils d aide au repérage des TMS, actions de sensibilisation en entreprise Services à la personne Réalisation d une étude pour renforcer le suivi médical et les actions en entreprise Grande distribution Renforcement de la prévention des TMS Risque routier Mise en place d actions de sensibilisation «addiction et vigilance» Sous-traitance / entreprises intervenantes Harmonisation de la prise en charge des salariés entre entreprises utilisatrices et intervenantes Traçabilité Etablissement d un cursus laboris sur la traçabilité des expositions aux CMR Pénibilité Diffusion d une démarche d aide à l évaluation de la pénibilité Travailleurs saisonniers Réalisation de modules de sensibilisation, information Transport Renforcement de l aide au document unique, réalisation d une fiche pénibilité spécifique, actions de sensibilisation

11 Des démarches administratives simplifiées L espace adhérent de votre entreprise est directement accessible sur le site Grâce à un code utilisateur et un mot de passe, vous pouvez accéder de manière sécurisée à l espace adhérent de votre entreprise qui permet : de remplir la déclaration annuelle, de mettre à jour les données administratives de votre entreprise (adresse, téléphone, mail ), de gérer le suivi de vos salariés > mise à jour de la liste des salariés, > demande de rendez-vous en ligne. Informer les entreprises et leurs salariés L AHI 33 publie régulièrement des supports d information pour ses entreprises adhérentes et leurs salariés. Des plaquettes de prévention sont remises directement par le médecin du travail aux salariés et aux responsables d entreprises concernés par un risque : le travail sur écran, le bruit au travail, les risques psychosociaux, la manutention, le travail en hauteure Des fiches de prévention sont conçues pour des situations spécifiques : - les saisonniers, - les femmes enceintes et le risque chimique. Un guide de l évaluation des facteurs de pénibilité est mis à la disposition des entreprises (Guide Marco). Un journal d information «Passerelle» est adressé à chacune des entreprises adhérentes, il présente les actions et les nouveaux projets de l AHI 33. Des documents sur la réforme de la santé au travail sont édités pour permettre aux entreprises de suivre les évolutions réglementaires importantes. Un site internet de l AHI 33, reprend toutes les informations sur l association, son organisation et ses prestations.

12 Crédits : Fotolia / ahi 33 - DÉCEMBRE 2013 AHI 33 - Service de Santé au Travail 50, cours Balguerie Stuttenberg Bordeaux cedex Tél

Ergonomie et Prévention des risques professionnels

Ergonomie et Prévention des risques professionnels Ergonomie et Prévention des risques professionnels Catalogue des formations AVISErgonomique Laurent AVISSE Laurent AVISSE Ergonome Consultant 29, Rue de Montbazon 37 300 JOUE-LES-TOURS Tél : 06 09 44 30

Plus en détail

EN AMONT DE LA DÉLÉGATION ACCUEIL ET FORMATION GÉNÉRALE À LA SÉCURITÉ FORMATION AU POSTE DE TRAVAIL

EN AMONT DE LA DÉLÉGATION ACCUEIL ET FORMATION GÉNÉRALE À LA SÉCURITÉ FORMATION AU POSTE DE TRAVAIL EN AMONT DE LA DÉLÉGATION Elaborer un livret d'accueil Etablir la liste des postes à risques particuliers (annexe 1) Prendre en compte la liste des travaux interdits aux intérimaires (annexe 2) Désigner

Plus en détail

Démarche de prévention de la pénibilité : Aide à la mise en œuvre

Démarche de prévention de la pénibilité : Aide à la mise en œuvre Démarche de prévention de la pénibilité : Aide à la mise en œuvre dans les TPE-PME T e m p é r a t u r e Produits chimiques Horaires décalés Manutention de la pénibilité dans les TPE-PME 1 Préambule Suite

Plus en détail

LE PLAN D ACTIONS RÉGIONAL POUR LE SECTEUR DE L AGROALIMENTAIRE :

LE PLAN D ACTIONS RÉGIONAL POUR LE SECTEUR DE L AGROALIMENTAIRE : La prévention des risques professionnels et l amélioration des conditions de travail LE PLAN D S RÉGIONAL POUR LE SECTEUR DE L AGROALIMENTAIRE : Un outil au service des entreprises et des salariés Dans

Plus en détail

Or, la prévention des risques psychosociaux relève de l obligation générale de l employeur de protéger la santé physique et mentale des salariés.

Or, la prévention des risques psychosociaux relève de l obligation générale de l employeur de protéger la santé physique et mentale des salariés. Introduction Les symptômes du stress (troubles du sommeil, de l appétit, agressivité, épuisement, troubles de la concentration ), touchent un nombre croissant de salariés en France : un salarié sur 6 déclare

Plus en détail

Nos solutions formation BTP à destination des services de santé au travail

Nos solutions formation BTP à destination des services de santé au travail Crédits photos OPPBTP / X. Pierre - Fotolia - Getty Nos solutions formation BTP à destination des services de santé au travail Avec le soutien des Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS

ENQUÊTE SUR LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS ENQUÊTE SUR LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS Cette étude a été réalisée auprès de six entreprises de transport urbain de voyageurs, sur le territoire de la CINOR, sur la base des déclarations des

Plus en détail

Le plan national d actions coordonnées

Le plan national d actions coordonnées Le plan national d actions coordonnées 2009 2012 de la branche accidents du travail et maladies professionnelles Trouble musculo-squelettiques (TMS) 1ère cause de maladies professionnelles indemnisées

Plus en détail

Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP

Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP Les facteurs de pénibilité applicables au 1 er janvier 2015 T R A V A I L D E N U I T T R A V A I L E N É Q U I P E S S U C C E S S I V

Plus en détail

Offre nationale de formation de l Assurance Maladie Risques Professionnels et de l INRS

Offre nationale de formation de l Assurance Maladie Risques Professionnels et de l INRS Offre nationale de formation de l Assurance Maladie Risques Professionnels et de l INRS Année 2015 Sommaire Organisation et management de la prévention Assurer sa mission de personne désignée compétente

Plus en détail

L humain au cœur de l entreprise. De l identification à la gestion des Risques Professionnels

L humain au cœur de l entreprise. De l identification à la gestion des Risques Professionnels L humain au cœur de l entreprise De l identification à la gestion des Risques Professionnels Petit déjeuner Conférence du 17 Mars 2009 Sommaire 1. IDER : Identification des Dangers et Évaluation des Risques

Plus en détail

Edito. Employeurs. Dossier. Sommaire N 34. Cher Adhérent,

Edito. Employeurs. Dossier. Sommaire N 34. Cher Adhérent, Sommaire O c t o b r e 2 0 1 2 Informations Bulletin Employeurs Les documents obligatoires pour l employeur d information de votre service de santé au travail N 34 Edito La réforme de la Santé au Travail,

Plus en détail

Prévenir les Troubles Musculo Squelettiques

Prévenir les Troubles Musculo Squelettiques Prévenir les Troubles Musculo Squelettiques De la théorie à la pratique, l action de la CRAMIF Dominique Beaumont- Arnaud Asselin CRAMIF 18 octobre 2008 SFMW 1 CRAMIF Prévention des Risques Professionnels

Plus en détail

TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS)

TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS) Repères Les troubles musculo-squelettiques (TMS) rassemblent un ensemble large de pathologies qui affectent les muscles, les tendons et les nerfs des membres supérieurs et inférieurs au niveau du poignet,

Plus en détail

FORMATIONS EN MATIERE DE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL

FORMATIONS EN MATIERE DE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL FORMATIONS EN MATIERE DE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL Prévention et Sécurité au Travail Fiche Santé et Travail n 111 Date : 01/09/2014 "Un homme averti en vaut deux" Ce proverbe souligne que l on est plus

Plus en détail

Note de synthèse 2012

Note de synthèse 2012 ARTISANAT DU BTP - EDITION N 2 NOVEMBRE 2014 Note de synthèse 2012 DANS CE NUMERO 2 ème publication de l Observatoire des formations à la prévention, cette notre présente les principaux chiffres clés de

Plus en détail

Solutions pédagogiques interactives Santé, Sécurité & Qualité de Vie au Travail CATALOGUE DVD & USB 2015

Solutions pédagogiques interactives Santé, Sécurité & Qualité de Vie au Travail CATALOGUE DVD & USB 2015 Solutions pédagogiques interactives Santé, Sécurité & Qualité de Vie au Travail CATALOGUE DVD & USB 2015 www. CATALOGUE DVD & USB Solutions pédagogiques interactives Santé, Sécurité & Qualité de Vie au

Plus en détail

Offre nationale de formation de l Assurance Maladie Risques Professionnels et de l INRS

Offre nationale de formation de l Assurance Maladie Risques Professionnels et de l INRS Offre nationale de formation de l Assurance Maladie Risques Professionnels et de l INRS Année 2016 Sommaire Organisation et management de la prévention Assurer sa mission de salarié désigné compétent en

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : SANTE ET SECURTE AU TRAVAIL

FICHE TECHNIQUE : SANTE ET SECURTE AU TRAVAIL SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL Mesurer et prévenir les risques professionnels Liés aux conditions générales de travail, les risques professionnels font peser sur les salariés la menace d une altération de

Plus en détail

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE de en Martinik NOTICE HYGIENE ET SECURITE BUREAU VERITAS ASEM Dossier n 6078462 Révision 2 Octobre 2014 Page 1 de en Martinik SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 3 1.1 OBJET DE LA NOTICE... 3 1.2 CADRE REGLEMENTAIRE...

Plus en détail

AUDIT SUR L UTILISATION ET L IMPACT DU DOCUMENT UNIQUE DANS L ENTREPRISE

AUDIT SUR L UTILISATION ET L IMPACT DU DOCUMENT UNIQUE DANS L ENTREPRISE AUDIT SUR L UTILISATION ET L IMPACT DU DOCUMENT UNIQUE DANS L ENTREPRISE EN45b/a39 Version 0 le 03/09/12 Date de l audit : / / Nom : N adhérent : Adresse : ENTREPRISE AUDITEE : Nature de l activité : Nombre

Plus en détail

Surveillance de la santé. Brochure d information dans la cadre du "bien-être au travail"

Surveillance de la santé. Brochure d information dans la cadre du bien-être au travail Surveillance de la santé Brochure d information dans la cadre du "bien-être au travail" Sommaire Sommaire 1 1. Introduction 2 2. Analyse des risques 3 2.1. Etablissement de la liste des risques 3 2.2.

Plus en détail

SOMMAIRE Thématique : Prévention des risques professionnels - Environnement

SOMMAIRE Thématique : Prévention des risques professionnels - Environnement SOMMAIRE Thématique : Prévention des risques professionnels - Environnement Rubrique : Fonctionnels de la prévention du ministère... 2... 4 Rubrique : Risques psychosociaux...12 1 SOMMAIRE Rubrique : Fonctionnels

Plus en détail

Dossier n 14 La connaissance au service de l action. Bulletin mars 2014

Dossier n 14 La connaissance au service de l action. Bulletin mars 2014 Dossier n 14 La connaissance au service de l action Bulletin mars 2014 Sommaire Préambule I Mieux connaître, une aide à la décision II Promouvoir la santé au travail III De la connaissance à l action

Plus en détail

Arrêté royal du 15 décembre 2010 fixant des mesures relatives au bien-être au travail des intérimaires (M.B. 28.12.2010)

Arrêté royal du 15 décembre 2010 fixant des mesures relatives au bien-être au travail des intérimaires (M.B. 28.12.2010) Arrêté royal du 15 décembre 2010 fixant des mesures relatives au bien-être au travail des intérimaires (M.B. 28.12.2010) Section 1 re. - Champ d application et définitions Article 1 er.- Le présent arrêté

Plus en détail

PLAN SANTE SECURITE AU TRAVAIL DES EXPLOITANTS AGRICOLES DE LA REGION GUADELOUPE PERIODE : 2011-2015

PLAN SANTE SECURITE AU TRAVAIL DES EXPLOITANTS AGRICOLES DE LA REGION GUADELOUPE PERIODE : 2011-2015 PLAN SANTE SECURITE AU TRAVAIL DES EXPLOITANTS AGRICOLES DE LA REGION GUADELOUPE PERIODE : 2011-2015 PREAMBULE Le Plan Santé Sécurité au Travail (PSST) de la Mutualité Sociale Agricole (MSA) de la Guadeloupe

Plus en détail

INFORMATION SUR. LE COMPTE PENIBILITE : TOP DEPART! Novembre 2014

INFORMATION SUR. LE COMPTE PENIBILITE : TOP DEPART! Novembre 2014 INFORMATION SUR. LE COMPTE PENIBILITE : TOP DEPART! Dès le 1er janvier 2015, les salariés travaillant dans des conditions difficiles pourront, grâce au compte personnel de prévention de la pénibilité,

Plus en détail

CONSERVER SON EMPLOI. c est normal et c est possibie. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014

CONSERVER SON EMPLOI. c est normal et c est possibie. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014 Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014 CONSERVER SON EMPLOI c est normal et c est possibie Les bonnes questions à se poser Quelles démarches? Les aides de l Agefiph dont vous

Plus en détail

Pôle «Prévention et Santé au Travail» Service «Prévention et Conditions de Travail»

Pôle «Prévention et Santé au Travail» Service «Prévention et Conditions de Travail» Pôle «Prévention et Santé au Travail» Service «Prévention et Conditions de Travail» Titre II du décret n 85-603 du 10 juin 1985 modifié par le décret 2012-170 du 3 février 2012 (articles 6 à 9) Article

Plus en détail

PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS

PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS GUIDE DE BONNES PRATIQUES À DESTINATION DES EHPAD ÉDITION 2011 Syndicat National des Établissements et Résidences Privés pour Personnes Âgées EDITO Les accidents

Plus en détail

Démarche de prévention des TMS et outils pour l action

Démarche de prévention des TMS et outils pour l action Démarche de prévention des TMS et outils pour l action Ce document a pour objet de présenter de manière synthétique la démarche de prévention des TMS du membre supérieur avec des outils opérationnels permettant

Plus en détail

Tout savoir sur votre suivi médical au travail

Tout savoir sur votre suivi médical au travail vous informer Tout savoir sur votre suivi médical au travail Salariés agricoles www.msa.fr Bénéficiez d un suivi médical adapté Tout au long de votre vie professionnelle, la MSA prend soin de votre santé

Plus en détail

Le risque TMS chez les intervenants à domicile

Le risque TMS chez les intervenants à domicile Le risque TMS chez les intervenants à domicile Quelques chiffres accident est dû aux manutentions manuelles Quelques chiffres + de 85% des maladies professionnelles sont des T.M.S. 5 tableaux de maladies

Plus en détail

LOMBALGIES CHRONIQUES & MALADIES PROFESSIONNELLES

LOMBALGIES CHRONIQUES & MALADIES PROFESSIONNELLES LOMBALGIES CHRONIQUES & MALADIES PROFESSIONNELLES CODE DE LA SÉCURITÉ SOCIALE : «Toute personne salariée ou travaillant à quelque titre ou en quelque lieu que ce soit, pour un ou plusieurs employeurs ou

Plus en détail

www.sofis.fr catalogue 2015 formations de formateurs

www.sofis.fr catalogue 2015 formations de formateurs www.sofis.fr catalogue 2015 formations de formateurs Version 5.6 Sofis 2015 www.sofis.fr N Azur 0 811 09 27 37 Sommaire Thèmes de formation 3 Secourisme 3 Incendie 7 Ergonomie 9 Management santé et sécurité

Plus en détail

Diagnostic entreprise

Diagnostic entreprise PREDURA PREvention DURAble des Troubles Musculo-Squelettiques Programme de suivi des entreprises exposées au risque de TMS Diagnostic entreprise Modalités à lire avant de remplir ce questionnaire : Ce

Plus en détail

CHSCT. des points de repères pour y voir plus clair

CHSCT. des points de repères pour y voir plus clair Direction régionale du travail, de l emploi et de la formation professionnelle du Centre Novembre 2008 CHSCT des points de repères pour y voir plus clair DIRECTION RÉGIONALE DU TRAVAIL, DE L'EMPLOI ET

Plus en détail

Recours aux entreprises extérieures

Recours aux entreprises extérieures RECOMMANDATION R429 Recommandations adoptées par le Comité technique national de la chimie, du caoutchouc et de la plasturgie le 21 novembre 2006. Cette recommandation annule et remplace la recommandation

Plus en détail

Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU

Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU SOMMAIRE 1/ Pourquoi cette démarche? 2/ Les TMS 3/ Les caractéristiques de la démarche 4/ Méthodologie :. Principes pris en compte.

Plus en détail

Santé Travail Lille 2014

Santé Travail Lille 2014 Santé Travail Lille 2014 Premier carrefour d échanges entre les professionnels de santé au travail et le monde des entreprises Du 3 au 6 juin 2014 Lille Grand Palais Lille Grand Palais -1 Bd des Cités

Plus en détail

N 77 E N T R E P R I S E S PRÉVENTION FORMATIONS À LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS : À VOUS DE CHOISIR

N 77 E N T R E P R I S E S PRÉVENTION FORMATIONS À LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS : À VOUS DE CHOISIR E N T R E P R I S E S LA LETTRE TRIMESTRIELLE DE LA CARSAT MIDI-PYRÉNÉES N 77 MARS 2013 PRÉVENTION FORMATIONS À LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS : À VOUS DE CHOISIR ACTUALITÉ BILAN DES MATINÉES

Plus en détail

Formation 2015 Santé et sécurité au travail

Formation 2015 Santé et sécurité au travail Article L. 6353-1 du code du travail, relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale. Les actions de formation professionnelle mentionnées à l article L. 6313-1 sont réalisées

Plus en détail

Préambule. Obligations des employeurs. La Fiche d Entreprise (revisitée) Missions des SSTi*

Préambule. Obligations des employeurs. La Fiche d Entreprise (revisitée) Missions des SSTi* Dr CROUZET 12/10/2012 SMTMP / RESACT Préambule Le chainon manquant Missions des SSTi* La Fiche d Entreprise (revisitée) Obligations des employeurs? Page 6 de la circulaire du Document Unique, du 18 avril

Plus en détail

RÉFÉRENCEMENT DES ORGANISMES RÉGIONAUX OU NATIONAUX RESSOURCE EN SANTÉ TRAVAIL RÉGION PACA ORS PACA DIRECCTE PACA

RÉFÉRENCEMENT DES ORGANISMES RÉGIONAUX OU NATIONAUX RESSOURCE EN SANTÉ TRAVAIL RÉGION PACA ORS PACA DIRECCTE PACA RÉFÉRENCEMENT DES ORGANISMES RÉGIONAUX OU NATIONAUX RESSOURCE EN SANTÉ TRAVAIL RÉGION PACA ORS PACA DIRECCTE PACA JUILLET 2014 Introduction Dans le cadre de la mise en place, au niveau régional, d un

Plus en détail

Un nouvel acteur dans l entreprise

Un nouvel acteur dans l entreprise Mai 2014 Un nouvel acteur dans l entreprise Le salarié compétent en santé-sécurité au travail A quoi sert-il? Quels liens avec les autres acteurs de l entreprise? Quelles compétences? Quels moyens? Chargé

Plus en détail

PROFIL DE POSTE DU CONDUCTEUR AMBULANCIER SMUR :

PROFIL DE POSTE DU CONDUCTEUR AMBULANCIER SMUR : PROFIL DE POSTE DU CONDUCTEUR AMBULANCIER SMUR : IDENTIFICATION DU POSTE : Titre de la fonction : Conducteur Ambulancier SMUR*. Etablissement : Centre Hospitalier Régional Universitaire de Brest. Service

Plus en détail

ARCHIVAGE DES DOSSIERS MEDICAUX ET DES DOSSIERS ENTREPRISES DU MEDECIN DU TRAVAIL

ARCHIVAGE DES DOSSIERS MEDICAUX ET DES DOSSIERS ENTREPRISES DU MEDECIN DU TRAVAIL ARCHIVAGE DES DOSSIERS MEDICAUX ET DES DOSSIERS ENTREPRISES DU MEDECIN DU TRAVAIL CENTRE INTER REGIONAL D ARCHIVES MEDICALES DU NORD PAS-DE-CALAIS REALISE PAR LE GISSET 31 ème Journées Nationales de Santé

Plus en détail

Trame / Présentation du Projet de Plan Santé au Travail N 2. Axe 1 Améliorer la connaissance en santé au travail

Trame / Présentation du Projet de Plan Santé au Travail N 2. Axe 1 Améliorer la connaissance en santé au travail Trame / Présentation du Projet de Plan Santé au Travail N 2 Axe 1 Améliorer la connaissance en santé au travail Objectifs / Actions Pilote / partenaires Indicateurs OBJECTIF 1-1 : POURSUIVRE LA STRUCTURATION

Plus en détail

EVALUATION DES RISQUES A PARTIR DES VISITES DES LIEUX DE TRAVAIL

EVALUATION DES RISQUES A PARTIR DES VISITES DES LIEUX DE TRAVAIL EVALUATION DES RISQUES DES PEINTRES A PARTIR DES VISITES DES LIEUX DE TRAVAIL R. FASSI Médecin du travail APST BTP 06 Versailles 25, 26, 27 mai 2011 ACTION EN PARTENARIAT APST BTP 06 DIRECCTE PACA Unité

Plus en détail

SANTE AU TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

SANTE AU TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 1 SANTE AU TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Dr Sylvain PEREAUX 1. L APTITUDE MÉDICALE DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le but de l aptitude médicale à un poste de travail est de vérifier

Plus en détail

Comment initier une démarche globale de prévention des risques professionnels dans le secteur du nettoyage?

Comment initier une démarche globale de prévention des risques professionnels dans le secteur du nettoyage? Comment initier une démarche globale de prévention des risques professionnels dans le secteur du nettoyage? Déroulé de la réunion Introduction - Mme Carole Chion Directrice d Alpes Santé Travail Contexte

Plus en détail

ORGANISER LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS

ORGANISER LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS Collection PRÉVENTION SANTÉ SÉCURITÉ DRTEFP PACA ORGANISER LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS Guide pratique du management de la santé et de la sécurité au travail dans les petites et moyennes entreprises

Plus en détail

Protégez-vous des risques à l origine des troubles musculo squelettiques (TMS) Information prévention. Vous êtes plombier chauffagiste

Protégez-vous des risques à l origine des troubles musculo squelettiques (TMS) Information prévention. Vous êtes plombier chauffagiste Information prévention agir pour votre santé au travail Vous êtes plombier chauffagiste Vous ressentez une gène, une douleur, une raideur ou une perte de force de vos bras ; vous avez mal au dos C est

Plus en détail

RÉFÉRENCEMENT DES ORGANISMES RÉGIONAUX OU NATIONAUX RESSOURCE EN SANTÉ TRAVAIL RÉGION PACA ORS PACA DIRECCTE PACA

RÉFÉRENCEMENT DES ORGANISMES RÉGIONAUX OU NATIONAUX RESSOURCE EN SANTÉ TRAVAIL RÉGION PACA ORS PACA DIRECCTE PACA RÉFÉRENCEMENT DES ORGANISMES RÉGIONAUX OU NATIONAUX RESSOURCE EN SANTÉ TRAVAIL RÉGION PACA ORS PACA DIRECCTE PACA JUILLET 2014 Introduction Dans le cadre de la mise en place, au niveau régional, d un

Plus en détail

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Circulaire d'informations n 2009/17 du 15 septembre 2009 LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Références : - Loi n 84-594 du 12 juillet 1984 modifiée relative à la formation des agents de

Plus en détail

Protégez-vous des risques à l'origine des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) Information prévention

Protégez-vous des risques à l'origine des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) Information prévention Information prévention agir pour votre santé au travail Vous occupez un poste de mise en rayon dans une grande ou moyenne surface? Protégez-vous des risques à l'origine des Troubles Musculo-Squelettiques

Plus en détail

Aides à Domicile. Projet de prévention pour les. 10 juin 2010. Journée de la Santé au Travail Agen

Aides à Domicile. Projet de prévention pour les. 10 juin 2010. Journée de la Santé au Travail Agen Comité Interentreprises pour la Santé au Travail de Lot-et-Garonne Projet de prévention pour les Aides à Domicile 10 juin 2010 Journée de la Santé au Travail Agen 1 Plan de l'exposé Avant-propos sur cette

Plus en détail

Protégez-vous des risques àl'origine des troubles musculo-squelettiques (TMS) Information prévention. Vous travaillez dans un atelier de mécanique?

Protégez-vous des risques àl'origine des troubles musculo-squelettiques (TMS) Information prévention. Vous travaillez dans un atelier de mécanique? Réseaux de veille et de prévention des risques professionnels en PACA Information prévention agir pour votre santé au travail Vous travaillez dans un atelier de mécanique? Protégez-vous des risques àl'origine

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008 LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES Le 2 décembre 2008 DEROULEMENT DE LA RENCONTRE 1ère partie : les localisations des TMS, les facteurs d'apparition, la prise en charge thérapeutique 2ème partie : les chiffres

Plus en détail

Page 1. Le Plan de Prévention

Page 1. Le Plan de Prévention Page 1 Le Plan de Prévention 01 LA REGLEMENTATION Rappel : Le document Unique d Evaluation des Risques Dans toute entreprise, le chef d entreprise a pour obligation d assurer la sécurité et la santé de

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

RISQUES CHIMIQUES Niveau 2 Agrément UIC n 01/95

RISQUES CHIMIQUES Niveau 2 Agrément UIC n 01/95 RISQUES CHIMIQUES Niveau 2 Agrément UIC n 01/95 PUBLIC CONCERNE Responsables, cadres technico-commerciaux, chefs de chantier «preneurs de permis» et chefs d équipe des entreprises ayant à intervenir dans

Plus en détail

DOSSIER D ADHÉSION 2015

DOSSIER D ADHÉSION 2015 PRÉVENTION - CONSEIL - ACTION DOSSIER D ADHÉSION 2015 Nos professionnels de la santé sont vos partenaires (réservé au Ciamt)...(Kbis obligatoire) SIRET : NAF 2008 : DATE DÉBUT DATE DERNIERE DE POSTE VISITE

Plus en détail

Performance des organisations Santé au travail

Performance des organisations Santé au travail LA PRÉVENTION DES TMS ET DES ACCIDENTS DE TRAVAIL LIÉS A LA MANUTENTION DE CHARGES Centre de Gestion du Tarn et Garonne Le 4 octobre 2012 Performance des organisations Santé au travail SOMMAIRE Performance

Plus en détail

Protocole d accord relatif à la prévention des risques psychosociaux dans la fonction publique

Protocole d accord relatif à la prévention des risques psychosociaux dans la fonction publique Axe 2 Dispositifs d appui à la démarche d évaluation et de prévention des risques psychosociaux dans la fonction publique MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Mars 2009

DOSSIER DE PRESSE Mars 2009 DOSSIER DE PRESSE Mars 2009 LE PLAN NATIONAL D ACTIONS COORDONNEES DE PREVENTION de la branche Risques professionnels de l Assurance Maladie 2009 -> 2012 Fiche 1 : Une politique de prévention renforcée

Plus en détail

CARSAT Club RPS. Mardi 18 octobre 2011. Risques psycho-sociaux : prise en compte dans les documents uniques des entreprises du Languedoc-Roussillon

CARSAT Club RPS. Mardi 18 octobre 2011. Risques psycho-sociaux : prise en compte dans les documents uniques des entreprises du Languedoc-Roussillon CARSAT Club RPS Risques psycho-sociaux : prise en compte dans les documents uniques des entreprises du Languedoc-Roussillon Mardi 18 Nombre de contrôles et d'interventions en entreprise sur l'évaluation

Plus en détail

DOSSIER D ADHÉSION 2015

DOSSIER D ADHÉSION 2015 PRÉVENTION - CONSEIL - ACTION DOSSIER D ADHÉSION 2015 Nos professionnels de la santé sont vos partenaires (réservé au Ciamt)...(Kbis obligatoire) SIRET : NAF 2008 : DATE DÉBUT DATE DERNIERE DE POSTE VISITE

Plus en détail

8 règles d or pour mettre en place le CHSCT et optimiser son fonctionnement

8 règles d or pour mettre en place le CHSCT et optimiser son fonctionnement 8 règles d or pour mettre en place le CHSCT et optimiser son fonctionnement Livre blanc Octobre 2009 www.editions-tissot.fr - 1 - Définition du CHSCT Le CHSCT (Comité d hygiène, de sécurité et des conditions

Plus en détail

L obligation de négocier sur la pénibilité dans les entreprises. Premiers éléments de bilan. Direction générale du travail

L obligation de négocier sur la pénibilité dans les entreprises. Premiers éléments de bilan. Direction générale du travail CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 21 novembre 2012 à 14 h 30 «Pénibilité. Transition emploi-retraite. Elaboration de cas-types pour les projections.» Document N 6 Document de travail,

Plus en détail

Pourquoi un plan d action? (2PA)

Pourquoi un plan d action? (2PA) Pourquoi un plan d action? (2PA) En janvier 2012, toutes les entreprises de 50 à moins de trois cents salariés dont 50% de l effectif est exposé à des facteurs de pénibilité, doivent être couvertes par

Plus en détail

PRESENTATION STRATEGIQUE

PRESENTATION STRATEGIQUE Programme «Accidents du travail Maladies professionnelles» 7 PRESENTATION STRATEGIQUE DU PROGRAMME DE QUALITE ET D EFFICIENCE «ACCIDENTS DU TRAVAIL MALADIES PROFESSIONNELLES» La branche «accidents du travail

Plus en détail

PROGRAMME DE PREVENTION «EHPAD / Etablissements de soins» 2013 Dispositif d Aide Financière Simplifiée Régional

PROGRAMME DE PREVENTION «EHPAD / Etablissements de soins» 2013 Dispositif d Aide Financière Simplifiée Régional PROGRAMME DE PREVENTION «EHPAD / Etablissements de soins» 2013 Dispositif d Aide Financière Simplifiée Régional Objet : Le programme de prévention vise à réduire les risques auxquels sont exposés les salariés

Plus en détail

Concertation relative à la mise en place du compte personnel de prévention de la pénibilité Michel de Virville

Concertation relative à la mise en place du compte personnel de prévention de la pénibilité Michel de Virville Concertation relative à la mise en place du compte personnel de prévention de la pénibilité Michel de Virville Préconisations établies par M de Virville au terme de la deuxième étape de la concertation

Plus en détail

Risques liés à l'activité physique au travail. Mireille Loizeau

Risques liés à l'activité physique au travail. Mireille Loizeau Risques liés à l'activité physique au travail Mireille Loizeau Cours DIUST Paris Descartes-20 janvier 2015 1 Activité physique 2 Définition Quotidien Travail Loisirs Sports... Définition Organisation Mondiale

Plus en détail

LES PROFESSIONNELS DE LA SANTE

LES PROFESSIONNELS DE LA SANTE AD'PROSANTE : DES FORMATIONS POUR LES PROFESSIONNELS DE LA SANTE AD'PROSANTE - GROUPE SOFT FORMATION 84, Boulevard de la Corderie 13007 Marseille Tél : 04.91.15.71.03 Fax : 04.91.81.52.62 1 NOTRE OFFRE

Plus en détail

La prévention des Troubles Musculo-Squelettiques dans les entreprises de propreté et services associés

La prévention des Troubles Musculo-Squelettiques dans les entreprises de propreté et services associés La prévention des Troubles Musculo-Squelettiques dans les entreprises de propreté et services associés Secteur tertiaire et parties communes d immeubles Octobre 2009 Les regroupent un grand nombre de maladies

Plus en détail

PSE Prévention - Santé - Environnement BAC PRO 3 ans - Terminale

PSE Prévention - Santé - Environnement BAC PRO 3 ans - Terminale PSE Prévention - Santé - Environnement BAC PRO 3 ans - Terminale Module 9 Cadre réglementaire de la prévention dans l entreprise Fiche 9-1 Appréhender le cadre juridique de la prévention... 3 Fiche 9-2

Plus en détail

Wellness Management 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 - PARIS www.wellness-management.com contact@wellness-management.com. Feel Well Work Well

Wellness Management 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 - PARIS www.wellness-management.com contact@wellness-management.com. Feel Well Work Well Wellness Management 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 - PARIS www.wellness-management.com contact@wellness-management.com Feel Well Work Well POUR MIEUX TRAVAILLER ensemble LE CAPITAL HUMAIN RESTE LA

Plus en détail

Bien-être et Performance Collective Des risques psychosociaux au modèle de management et au bien vivre ensemble

Bien-être et Performance Collective Des risques psychosociaux au modèle de management et au bien vivre ensemble Des risques psychosociaux au modèle de management et au bien vivre ensemble Comment concilier «bienêtre» et «performance collective»? Comment aider les opérationnels à assumer leur responsabilité managériale,

Plus en détail

troubles comportementaux aigus et/ou cognitifs tous les intervenants de l entreprise Prise en charge immédiate sur le lieu de travail.

troubles comportementaux aigus et/ou cognitifs tous les intervenants de l entreprise Prise en charge immédiate sur le lieu de travail. Introduction Les troubles comportementaux aigus et/ou cognitifs concernent tous les intervenants de l entreprise : dangerosité du salarié pour lui-même et pour autrui, risque de désorganisation de l activité

Plus en détail

ACTIONS DES PRÉVENTEURS DE L ASSURANCE MALADIE RISQUES PROFESSIONNELS. Point d étape et perspectives

ACTIONS DES PRÉVENTEURS DE L ASSURANCE MALADIE RISQUES PROFESSIONNELS. Point d étape et perspectives Colloque ACTIONS DES PRÉVENTEURS DE L ASSURANCE MALADIE RISQUES PROFESSIONNELS Point d étape et perspectives cancers professionnels INRS 27 et 28 novembre 2014 Michel Haberer Carsat Alsace Moselle 1 >

Plus en détail

Plan Santé au travail

Plan Santé au travail Plan Santé au travail 2005-2009 Plan Santé au travail 2005-2009 Le plan santé au travail est issu d un travail collectif. Il a été élaboré, sous l autorité du Ministre délégué aux relations du travail,

Plus en détail

RPS QVT. risques psychosociaux / QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL. l expertise obea

RPS QVT. risques psychosociaux / QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL. l expertise obea RPS QVT risques psychosociaux / QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL l expertise obea RPS QVT l expertise obea Spécialiste des projets de transformations RH et Managériaux, Obea travaille à vos côtés autour des différentes

Plus en détail

RISQUE CHIMIQUE - CMR

RISQUE CHIMIQUE - CMR Mise à jour le 26/03/2012 AXE n : 1 AMELIORER LA CONNAISSANCE EN SANTE TRAVAIL OBJECTIF n : 2 DEVELOPPER LES OUTILS DE CONNAISSANCE ET DE SUIVI ACTION n : 5 Améliorer la connaissance sur les expositions,

Plus en détail

Qualité Sécurité Environnement

Qualité Sécurité Environnement Qualité Sécurité Environnement FORMATION AUDIT CONSEIL EXPERTISE >> Catalogue 2014 Nos innovations: e-learning, évaluation des compétences personnalisation Formation Hygiène Alimentaire ISO 9001 : 2008...

Plus en détail

ACCORD DU 27 NOVEMBRE 2013

ACCORD DU 27 NOVEMBRE 2013 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3364 Convention collective nationale RÉGIME SOCIAL DES INDÉPENDANTS IDCC : 2796. Personnel de direction Brochure

Plus en détail

Conseils sur la conduite à tenir en cas de suicide d un salarié sur le lieu de travail

Conseils sur la conduite à tenir en cas de suicide d un salarié sur le lieu de travail Conseils sur la conduite à tenir en cas de suicide d un salarié sur le lieu de travail Document réalisé avec l aide de Philippe BIELEC, Ingénieur Conseil à la Direction des risques professionnels de la

Plus en détail

Développement des compétences, construction des parcours, prévention de la pénibilité et de l usure professionnelle, égalité professionnelle,

Développement des compétences, construction des parcours, prévention de la pénibilité et de l usure professionnelle, égalité professionnelle, Des secteurs professionnels et des territoires investis sur les conditions de travail et la qualité de vie au travail L Serge DELTOR Directeur de l ARACT LR Délégué régional de l ANACT Aider les secteurs

Plus en détail

Photographie statistique des accidents de travail, des accidents de trajet et des maladies professionnelles en France selon le sexe entre 2001 et 2012

Photographie statistique des accidents de travail, des accidents de trajet et des maladies professionnelles en France selon le sexe entre 2001 et 2012 Photographie statistique des accidents de travail, des accidents de trajet et des maladies professionnelles en France selon le sexe entre 2001 et 2012 Des tendances d évolution différenciées pour les femmes

Plus en détail

Métiers de la Qualité, Sécurité, Environnement

Métiers de la Qualité, Sécurité, Environnement Les fiches Métiers de l Observatoire du Travail Temporaire Emploi, compétences et trajectoires d intérimaires cadres Métiers de la Qualité, Sécurité, Environnement Ingénieur méthodeordonnancement Qualité

Plus en détail

PROGRAMME Prévention des TMS dans le Secteur de la Propreté

PROGRAMME Prévention des TMS dans le Secteur de la Propreté PROGRAMME Prévention des TMS dans le Secteur de la Propreté Démarche d accompagnement des entreprises de Propreté Démarche de sensibilisation des donneurs d ordre et architectes Page 1 sur 13 1. LES CHIFFRES

Plus en détail

La formation en matière de santé et de sécurité au travail

La formation en matière de santé et de sécurité au travail Guide pratique 6 / 6 MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, MINISTÈRE MINISTÈRE DU BUDGET, DE DU LA BUDGET, FONCTION DES COMPTES DES COMPTES PUBLIQUE PUBLICS, PUBLICS, ET DE LA RÉFORME DE L ETAT DE

Plus en détail

20 SEPTEMBRE. juin 2010

20 SEPTEMBRE. juin 2010 05224 19 20 SEPTEMBRE juin 2010 2014 LEGISLATION Les principaux changements relatifs à l organisation et au fonctionnement des SST Décision de la Direction Générale du Travail 29 avril 2014 Annulation

Plus en détail

Santé & Social OFFRE DE FORMATIONS 2015. N o t r e m é t i e r, l e v ô t r e

Santé & Social OFFRE DE FORMATIONS 2015. N o t r e m é t i e r, l e v ô t r e Santé & Social OFFRE DE FORMATIONS 2015 N o t r e m é t i e r, l e v ô t r e SANTÉ SOCIAL Présent sur tous les champs de la formation professionnelle continue en Gironde, le GRETA DE BORDEAUX possède de

Plus en détail

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement www.evaluation-envol-afnor.org Quelques mots à propos du groupe Afnor Opérateur central du système français de normalisation

Plus en détail

Prévention Santé Environnement

Prévention Santé Environnement Prévention Santé Environnement Architecture générale Préambule Le référentiel de l'enseignement de Prévention Santé Environnement remplace le programme de Vie Sociale et Professionnelle en CAP. L enseignement

Plus en détail

SYNTHESE SUR L ETUDE DES METIERS DU PRESSING - Janvier 2008 -

SYNTHESE SUR L ETUDE DES METIERS DU PRESSING - Janvier 2008 - SYNTHESE SUR L ETUDE DES METIERS DU PRESSING - Janvier 2008 - OBJECTIF DE L ETUDE L objectif de cette étude est de répertorier tous les risques professionnels dans un pressing (base de l évaluation des

Plus en détail

Entreprises artisanales du bâtiment

Entreprises artisanales du bâtiment Entreprises artisanales du bâtiment Comment prévenir les risques professionnels? L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de la prévention des risques professionnels, l INRS

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Évaluation de la Grille d identification des risques psychosociaux en entreprise : l importance des déterminants individuels et organisationnelles. Michel Vézina Carole Chénard JASP 27 novembre 2013 Plan

Plus en détail