Les molécules cytoplasmiques ayant un poids moléculaire de plus de 60 kda pénètrent dans le noyau uniquement par transport actif.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "34 -... Les molécules cytoplasmiques ayant un poids moléculaire de plus de 60 kda pénètrent dans le noyau uniquement par transport actif."

Transcription

1 Pour pouvoir pénétrer dans le noyau, les protéines nucléaires possèdent toutes au sein de leur séquence le même signal de localisation nucléaire Dans son état inactif, la sous-unité a de la protéine G est liée à la Guanosine diphosphate (GDP) Les molécules cytoplasmiques ayant un poids moléculaire de plus de 60 kda pénètrent dans le noyau uniquement par transport actif Le premier signe d'activation des récepteurs aux protéines G est un changement de conformation de celui-ci L'adénylyl cyclase catalyse la formation d'atp à partir d'amp cyclique Ce n'est qu'en phase M du cycle cellulaire que la transcription s'arrête La méthylation de l'adn des vertébrés renforce la répression des gènes Le passage de grosses molécules au travers des pores nucléaires requiert l'énergie libérée par l'hydrolyse de l'atp en ADP Le caryotypage permet de déterminer la provenance tissulaire des cellules analysées Le kinétochore permet l'attachement des microtubules au centromère de chaque chromosome La mutation ponctuelle du gène ras entraîne la diminution de l'activité de la voie des MAP kinases et donc l'apparition de nombreux cancers Plusieurs récepteurs à facteurs de croissance ont une activité tyrosine kinase qui est induite par la liaison du ligand Une des cibles de la PKA dans les cellules de foie est la glycogène synthase, servant à fabriquer le glycogène Au cours du cycle cellulaire, la phase G2 succède à la phase S Les chromosomes polytènes des drosophiles sont tellement condensés que toute transcription des gènes qui s'y trouvent est arrêtée Les plantes sont les seuls eucaryotes ne possédant pas de ribosomes Une mutation inactivante de p21 devrait avoir le même effet qu'une mutation inactivante de p L'acétylation des lamines se produit en fin de mitose et sert à re-polymériser celles-ci autour des chromosomes Si le cycle cellulaire d'une cellule ne comporte pas ou peu de phase G1, le volume cellulaire diminue à chaque division.

2 Le récepteur au ligand X est une protéine transmembranaire qui présente dans son domaine cytoplasmique la séquence YSAF (tyrosine, sérine, alanine, phénylalanine). Ce récepteur sera reconnu par les adaptateurs de type AP2 et endocyté La membrane plasmique des cellules eucaryotes est très perméable au glucose Les bicouches lipidiques sont perméables à l'eau (coefficient de perméabilité: 10-3 cm.sec -1 ) Des hématies, en suspension dans une solution aqueuse de NaCl à 1gr/litre, gonflent et éclatent à cause d'un flux net entrant d'eau Dans les tissus de mammifères, les concentrations ioniques en Na+ et K+, sont les suivantes: K + extra- et intracellulaire: 140 et 5 mm, respectivement, Na + extra- et intracellulaire: 5 à 15 et 145 mm, respectivement Une bicouche composée exclusivement de lipides sépare deux compartiments 1 et 2. Le compartiment 1 contient: 15 mm de Na +, 150 mm de K + et 200 mm d'anions A - ; le compartiment 2 contient: 150 mm de Na +, 15 mm de K + et 200 mm d'anions A -. La différence de potentiel mesuréee entre les deux compartiments est de -59 mv Une cellule au repos laisse constamment fuir du K Le fonctionnement de l'atpase Na + /K + est tel qu'il crée un déficit en charges positives à l'intérieur des cellules Le transport par diffusion facilitée se fait sans intermédiaire, directement au travers des membranes biologiques La ouabaïne est un inhibiteur des "pompes" à H Les transporteurs actifs secondaires assurent le transport d'un ion ou d'une molécule donnés contre leurs gradients de concentration Tous les systèmes membranaires d'échanges ("échangeurs") fonctionnent sur le mode "antiport" L'échangeur H + /lactose est localisé dans la membrane plasmique de certaines bactéries Grâce à la signalisation autocrine, la glande pituitaire régule la dégradation du glucose dans le foie Les récepteurs aux protéines G comprennent une partie extracellulaire liant le ligand, une grande région comprenant 5 domaines transmembranaires et un domaine intracellulaire La molécule Grb2 interagit avec les récepteurs à activité tyrosine kinase et avec la molécule cytoplasmique Sos La testostérone se lie à un récepteur situé sur la membrane de la cellule-cible qui à son tour active une cascade de signalisation intracellulaire Lors de la formation de l'aster; les polymères de tubuline a s'assemblent aux polymères de tubuline b pour former une structure creuse Différentes cdks et cyclines sont utilisées au cours du cycle cellulaire pour réguler l'entrée en phase S ou en mitose.

3 Nom (en lettres capitales): prénom: Date de naissance (obligatoire): Note/50 =... Note/10 =... SUJET 2 (Pas de documents autorisés) Répondre par Vrai ou Faux aux questions suivantes. (Cotation: bonne réponse = plus 1 point; réponse inexacte = moins 0,5 point; pas de réponse = 0 point. Total des points : 50, ramenés à 10) Les vésicules membranaires qui bourgeonnent à partir d'un compartiment, puis qui empruntent pour transiter la voie secrétoire (ou voie par défaut), ont à leur surface des protéines d'adressage qui seront reconnues par des molécules réceptrices sur le compartiment-cible Les protéines Rab sont de petites molécules transmembranaires colocalisées avec les protéines COP à la surface des vésicules en transit La clathrine recouvre les vésicules d'endocytose bourgeonnant à partir de la membrane plasmique ainsi que les vésicules bourgeonnant à partir du réseau trans-golgien et destinées aux lysosomes Dans les deux cas ci-dessus les molécules de clathrine seront reconnues par des adaptateurs de types AP Une ATPase à protons, localisée dans la membrane des lysosomes, permet de maintenir le ph acide dans les vésicules lysosomiales, en expulsant les protons des vésicules vers le cytoplasme L'une des caractéristiques de la germination des graines est l'inhibition des hydrolases contenues dans les lysosomes La glycosylation des protéines a lieu exclusivement dans le réticulum endoplasmique Les protéines de la matrice mitochondriale qui sont synthétisées dans le cytosol sont importées dans les mitochondries par translocation co-traductionnelle La catalase est une enzyme localisée dans les peroxysomes Les hormones stéroïdes (oestrogènes, androgènes, etc) sont synthétisées dans le réticulum rugueux Les particules de LDL contiennent du cholestérol, des esters de cholestérol, des phospholipides et deux molécules d' apoprotéine B Les récepteurs à l'egf (Epidermal Growth Factor: facteur de croissance épidermique) sont recyclés après endocytose.

4 SUJET 1 (Pas de documents autorisés) Le cholestérol est transporté dans l organisme sous forme de lipoprotéines. Les différentes lipoprotéines circulant dans le sang se caractérisent, entre autres, par leur différence de densité. Dans cet exercice des lipoprotéines de faible densité (LDL : Low Density Lipoprotein) sont marquées radioactivement avec l isotope 125 de l iode ( 125 I). 1. Quel est le principe du marquage radioactif à l 125 I? Des fibroblastes, cellules interstitielles du tissu conjonctif, sont incubés à 4 C pendant 30 minutes en présence de différentes concentrations de LDL marquées à l 125 I. Après lavage du tapis cellulaire formé par les cellules adhérentes que sont les fibroblastes, on mesure la radioactivité du tapis cellulaire pour chaque condition de culture (figure ci-dessous). cpm/tapis cellulaire C1 C2 C3 C4 C5 C6 concentration de LDL radioactifs 2. Pourquoi les cellules sont-elles incubées à 4 C? 3. Comment interprétez-vous cette courbe? Dans une autre expérience, les cellules sont incubées à 4 C pendant 30 minutes en présence de LDL marqués à l 125 I à la concentration C4 définie ci-dessus. Les cellules sont ensuite placées à 37 C ce qui permet de mettre en évidence l internalisation de ces LDL à l intérieur des cellules. D après vos connaissances : 4. Dans quel type de vésicules devraient se retrouver les LDL? 5. Quel est le nom de la protéine caractéristique associée à ces vésicules, et quelle est sa localisation (faire un schéma)? 6. Avec quel compartiment cellulaire ces vésicules fusionnent-elles? 7. Le récepteur au LDL est une glycoprotéine de 160kDa dont la chaîne polypeptidique comporte 839 acides aminés. Sachant que la masse moléculaire d un acide aminé est 110 Da, quelle est en pourcentage de la masse, l importance des chaînes oligosaccharidiques?

5 Le contrôle des connaissances sur les enseignements de Biologie Cellulaire est noté sur 20 points qui se décomposent ainsi: - contrôle sur les travaux pratiques : 3 points (contrôle continu, note déjà acquise), - contrôle sur les travaux dirigés : 7 points (voir le sujet n 1 ci-joint), - contrôle sur les cours : 10 points (voir sujet n 2 ci-joint). Vous remettrez obligatoirement à l'issue de l'épreuve de Biologie Cellulaire : - une copie d'examen sur laquelle vous aurez rédigé les réponses au sujet n 1, - les trois feuilles agraphées concernant le sujet n 2 et sur lesquelles vous aurez rédigé vos réponses. La durée de l'épreuve est de 2 heures.

BC4223 Mécanismes moléculaires SIGNALISATION 4.4 TRANSDUCTION PAR LES SYSTEMES PIP 2

BC4223 Mécanismes moléculaires SIGNALISATION 4.4 TRANSDUCTION PAR LES SYSTEMES PIP 2 Mise à jour: 28 03 07 BC4223 Mécanismes moléculaires SIGNALISATION 44 TRANSDUCTION PAR LES SYSTEMES PIP 2 Résumé du mécanisme Hormones impliquées Récepteur Protéine G Phospholipase C Protéine kinase C

Plus en détail

CHAP 1: CIBLES DES MEDICAMENTS

CHAP 1: CIBLES DES MEDICAMENTS CHAP 1: CIBLES DES MEDICAMENTS GÉNÉRALITÉS Le Code de la Santé Publique française définit le médicament comme «une substance ou composition présentée comme possédant des propriétés curatives ou préventives

Plus en détail

LE SYSTEME ENDOMEMBRANAIRE (S.E.) Réticulum endoplasmique, Appareil de Golgi, Endosomes, Lysosomes

LE SYSTEME ENDOMEMBRANAIRE (S.E.) Réticulum endoplasmique, Appareil de Golgi, Endosomes, Lysosomes LE SYSTEME ENDOMEMBRANAIRE (S.E.) Réticulum endoplasmique, Appareil de Golgi, Endosomes, Lysosomes L. NICOD - UFR SMP Université de Franche-Comté -Système endomembranaire- PACES 2012-13 / S1 : UE2 Plan

Plus en détail

thème 1 : POLE ORGANISME HUMAIN ET SON AUTONOMIE Structure et ultra structure

thème 1 : POLE ORGANISME HUMAIN ET SON AUTONOMIE Structure et ultra structure thème 1 : POLE ORGANISME HUMAIN ET SON AUTONOMIE Structure et ultra structure Chapitre n : La cellule animale L étude des cellules est la cytologie. Définition : Une cellule est l unité fonctionnelle de

Plus en détail

Biologie cellulaire. Introduction. 1 Origine et évolution des cellules

Biologie cellulaire. Introduction. 1 Origine et évolution des cellules Biologie cellulaire Introduction 1 Origine et évolution des cellules - On estime l apparition de la vie à 3,5-3,8 Ga soit environ 1Ga après la formation de la Terre. - Cette vie aurait commencé avec LUCA

Plus en détail

CHAPITRE III : LE NOYAU INTERPHASIQUE ET LE CYCLE CELLULAIRE

CHAPITRE III : LE NOYAU INTERPHASIQUE ET LE CYCLE CELLULAIRE CHAPITRE III : LE NOYAU INTERPHASIQUE ET LE CYCLE CELLULAIRE III.1 LE NOYAU INTERPHASIQUE III.1. 1 STRUCTURE L organite le plus proéminent de la cellule est le noyau. Il est le centre vital de la cellule.

Plus en détail

Le noyau interphasique

Le noyau interphasique Chapitre 1 Le noyau interphasique COURS 1.1 Généralités Certaines cellules ne possèdent pas de noyau : ce sont les procaryotes. Les autres, les eucaryotes, possèdent un noyau. Le reste de la cellule (à

Plus en détail

Le réticulum endoplasmique

Le réticulum endoplasmique Le réticulum endoplasmique Les principaux compartiments intracellulaires de la cellule endosome 1% mitochondrie 22% peroxysome 1% cytosol 54% lysosome 1% appareil de Golgi Réticulum endoplasmique lisse

Plus en détail

EPREUVE ECRITE de BIOLOGIE

EPREUVE ECRITE de BIOLOGIE Banque Agro Veto. Session 2008 Rapport sur le concours B ENV EPREUVE ECRITE de BIOLOGIE Concours Nombre de Moyenne Ecart-type Note la plus Note la plus candidats basse haute B ENV 339 8,9 3,5 1,0 19,0

Plus en détail

UE2.1 Biologie Fondamentale

UE2.1 Biologie Fondamentale Institut de Formation en soins infirmiers Université de Bordeaux UE2.1 Biologie Fondamentale Juillet 2013 Durée de l épreuve : 45 minutes Recommandations Le sujet comporte 8 pages (page de garde comprise)

Plus en détail

Système Endomembranaire

Système Endomembranaire Système Endomembranaire Définition du Système Endomembranaire Présent uniquement dans les cellules eucaryotes: ensemble des compartiments intracellulaires limités par une membrane, (sauf mitochondries,

Plus en détail

1.6 La division cellulaire

1.6 La division cellulaire 1.6 La division cellulaire Notions clé La mitose est la division du noyau en deux noyaux génétiquement identiques. Les chromosomes se condensent par super-enroulement durant la mitose. La cytocinèse se

Plus en détail

LA MEMBRANE. I - Introduction. II Composition et organisation moléculaire. 1. Définition 2. Origine des membranes 3. Rôle de la membrane plasmique

LA MEMBRANE. I - Introduction. II Composition et organisation moléculaire. 1. Définition 2. Origine des membranes 3. Rôle de la membrane plasmique LA MEMBRANE I - Introduction 1. Définition 2. Origine des membranes 3. Rôle de la membrane plasmique II Composition et organisation moléculaire 1. La double couche lipidique a- les phospholipides b- le

Plus en détail

Professeur François BERGER

Professeur François BERGER UE2 : Biologie cellulaire Chapitre 2 : Le cycle cellulaire Professeur François BERGER Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Coordonnée: Activité de

Plus en détail

TRANSFERT DE PETITES MOLECULES AU TRAVERS DE

TRANSFERT DE PETITES MOLECULES AU TRAVERS DE TRANSFERT DE PETITES MOLECULES AU TRAVERS DE LA MEMBRANE. La cellule Eucaryote a besoin d'eau, de sels minéraux et de macromolécules pour vivre (production d'énergie et source de matières premiaires.).

Plus en détail

Introduction générale

Introduction générale Introduction générale Qu est-ce qu une cellule eucaryote? Le premier objectif de ce chapitre est d abord de dégager les caractéristiques d une cellule. On considère alors deux groupes d êtres vivants constitués

Plus en détail

EXPLORATION DE LA CELLULE ET MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE. Gilles Bourbonnais / Cégep de Sainte-Foy

EXPLORATION DE LA CELLULE ET MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE. Gilles Bourbonnais / Cégep de Sainte-Foy EXPLORATION DE LA CELLULE ET MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE Gilles Bourbonnais / Cégep de Sainte-Foy Taille des cellules (104) Si une cellule animale avait la taille d'un immeuble de six logements 1 µm = 1/1000

Plus en détail

FICHES REVISION UE 2

FICHES REVISION UE 2 FICHES REVISION UE 2 «Ce document est la propriété du TAM. Toute autorisation totale ou partielle sans son autorisation sera passible de poursuites selon les articles. L. 335-2 et 335-3 du Code de la Propriété

Plus en détail

10 Structure et catabolisme des Lipoprotéines

10 Structure et catabolisme des Lipoprotéines 10 Structure et catabolisme des Lipoprotéines Deux sources principales de lipides pour l organisme : Exogènes : via l intestin Endogènes : via le foie Les lipides circulent dans le sang en association

Plus en détail

Bioénergétique de l exercice musculaire

Bioénergétique de l exercice musculaire Bioénergétique de l exercice musculaire 1 Afin de se maintenir en vie, une cellule doit continuellement "travailler". Donc, elle a besoin d'énergie (énergie = capacité à produire du travail). Travail mécanique

Plus en détail

Le peptide signal est éliminé de la plupart des protéines solubles après la translocation

Le peptide signal est éliminé de la plupart des protéines solubles après la translocation Le peptide signal est éliminé de la plupart des protéines solubles après la translocation Quand l extrémité Ct de la protéine a traversé la membrane, le peptide signal est éliminé par coupure par une signal

Plus en détail

Jour nº1. Sujet 1.1. Mode d action comparé des hormones hydrosolubles et des neurotransmetteurs. Sujet 1.2. Le cycle de développement des Filicophytes

Jour nº1. Sujet 1.1. Mode d action comparé des hormones hydrosolubles et des neurotransmetteurs. Sujet 1.2. Le cycle de développement des Filicophytes Jour nº1 Sujet 1.1 Mode d action comparé des hormones hydrosolubles et des neurotransmetteurs Sujet 1.2 Le cycle de développement des Filicophytes Jour nº1 21 Sujet 1.1 2011 - Énoncé Mode d action comparé

Plus en détail

Module 1 Biologie cellulaire

Module 1 Biologie cellulaire Module 1 Biologie cellulaire Chapitre 3: Cycle cellulaire et mort des cellules eucaryotes II. Régulation du cycle cellulaire II. Régulation du cycle cellulaire 1. Acteurs 2. Moments d intervention et action

Plus en détail

Comment une cellule en G0 peut rentrer en G1

Comment une cellule en G0 peut rentrer en G1 Comment une cellule en G0 peut rentrer en G1 Les cellules-filles, dès la sortie de mitose, peuvent entrer en phase G0, stade de non division ou de «quiescence». La plupart des cellules dans un organisme

Plus en détail

VOIE DES PHOSPHOINOSITIDES

VOIE DES PHOSPHOINOSITIDES VOIE DES HOSHOINOSITIDES LE DIACYLGLYCEROL ACTIVE LA KC L INOSITOL TRI HOSHATE (I3) ROVOQUE LA LIBERATION DE Ca ++ INTRACELLULAIRE (10-6 M Ca ++ ) Ca ++ pompe [Ca ++ ] extra-cellulaire (sang) 2.5 mm (2,5.10-3

Plus en détail

Les mitochondries : Description structurale et fonctionnelle

Les mitochondries : Description structurale et fonctionnelle Chapitre 2 : Les mitochondries : Description structurale et fonctionnelle Docteur Walid RACHIDI UE2 : Biologie cellulaire Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

La régulation de la prolifération cellulaire (2)

La régulation de la prolifération cellulaire (2) C 25, Pr BERGERAT Pauline BOIREAU Cours du 21.10.2011 15h à 16h Elodie CASTILLE Master Cancérologie La régulation de la prolifération cellulaire (2) F. Rôle de c-myc dans le contrôle de la prolifération

Plus en détail

Professeur Michel SEVE

Professeur Michel SEVE UE2 : Structure générale de la cellule Chapitre 2 : Structure de la cellule Le réticulum endoplasmique Professeur Michel SEVE Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous

Plus en détail

Pipetez, chargez et observez!

Pipetez, chargez et observez! Ce document propose une activité préparatoire et une activité de prolongement à l activité Pipetez, chargez et observez! proposée aux élèves du 3 e, 4 e et 5 e secondaire en complément de la visite de

Plus en détail

Vue générale de la régulation du cycle cellulaire par les complexes cyclines/cdk

Vue générale de la régulation du cycle cellulaire par les complexes cyclines/cdk Vue générale de la régulation du cycle cellulaire par les complexes cyclines/cdk actif Différentes Cdk peuvent s associer avec différentes Cyclines Cdk active: tyrosine et thréonine Kinase (phosphoryle

Plus en détail

TRAFIC VÉSICULAIRE INTRA-CELLULAIRE

TRAFIC VÉSICULAIRE INTRA-CELLULAIRE TRAFIC VÉSICULAIRE INTRA-CELLULAIRE Rôle de la voie endo/exo-cytaire (eucaryote) Modification des molécules qui seront sécrétées vers l'extérieur Connections (indirecte) de la membrane plasmique au réticulum

Plus en détail

http://www.xtremepapers.net M05/4/BIOLO/SPM/FRE/TZ0/XX+ BIOLOGIE NIVEAU MOYEN ÉPREUVE 1 Mercredi 11 mai 2005 (après-midi) 45 minutes

http://www.xtremepapers.net M05/4/BIOLO/SPM/FRE/TZ0/XX+ BIOLOGIE NIVEAU MOYEN ÉPREUVE 1 Mercredi 11 mai 2005 (après-midi) 45 minutes IB BIOLOGIE NIVEAU MOYEN ÉPREUVE 1 DIPLOMA PROGRAMME PROGRAMME DU DIPLÔME DU BI PROGRAMA DEL DIPLOMA DEL BI M05/4/BIOLO/SPM/FRE/TZ0/XX+ 22056022 Mercredi 11 mai 2005 (après-midi) 45 minutes INSTRUCTIONS

Plus en détail

LES COMPARTIMENTS DES CELLULES EUCARYOTES

LES COMPARTIMENTS DES CELLULES EUCARYOTES LES COMPARTIMENTS DES CELLULES EUCARYOTES 20 Contrairement aux bactéries, les cellules eucaryotes sont organisées en compartiments limités par une membrane et fonctionnellement distincts. Les protéines

Plus en détail

L insuline, hormone de la nutrition

L insuline, hormone de la nutrition L insuline, hormone de la nutrition Le rôle capital joué par le pancréas dans l homéostasie glucidique a été élucidé en 1899 par Von Mering et Minkowsky mais ce n est qu en 1922 que l insuline fut employée

Plus en détail

INTRODUCTION à la BIOLOGIE CELLULAIRE

INTRODUCTION à la BIOLOGIE CELLULAIRE INTRODUCTION à la BIOLOGIE CELLULAIRE Généralités sur la cellule I - Généralités II - Propriétés fondamentales des cellules III - Classification IV - Plan d organisation de la cellule * Procaryote / bactérie

Plus en détail

Biologie cellulaire TD 1 à 6

Biologie cellulaire TD 1 à 6 Université Joseph Fourier. Licence 1 e année Année 2008-2009 UE BIO 110 - Examen Terminal de première session janvier 2009 Biologie cellulaire TD 1 à 6 1. Les propriétés des molécules du vivant. Indiquez

Plus en détail

Vie et survie des parasites intracellulaires Enzymes et Métabolisme Le codage de l'information sensorielle Le coeur humain L'homéostasie glucidique

Vie et survie des parasites intracellulaires Enzymes et Métabolisme Le codage de l'information sensorielle Le coeur humain L'homéostasie glucidique BIOLOGIE ET PHYSIOLOGIE CELLULAIRES, BIOLOGIE MOLECULAIRE, LEUR INTEGRATION AU NIVEAU DES ORGANISMES OPTION A SESSION 2005 Leçons portant sur le programme de spécialité A Etudes expérimentales des fermentations

Plus en détail

Cours de Biologie Cellulaire L1 2006/2007

Cours de Biologie Cellulaire L1 2006/2007 Cours de Biologie Cellulaire L1 2006/2007 Qu est ce que la biologie cellulaire? La biologie cellulaire étudie les cellules et leurs organites, les processus vitaux qui s'y déroulent ainsi que les mécanismes

Plus en détail

Plaquettes : Morphologie, fonctions, méthodes d exploration

Plaquettes : Morphologie, fonctions, méthodes d exploration Plaquettes : Morphologie, fonctions, méthodes d exploration Les plaquettes sont des cellules anucléées provenant de la segmentation du cytoplasme des mégacaryocytes. Elles sont de forme discoïde, avec

Plus en détail

Organisation générale du noyau

Organisation générale du noyau Organisation générale du noyau L enveloppe nucléaire Le nucléoplasme A. Ait Chaoui Références www.sciencebio.com/facbio/biocell juin 2009 Biologie cellulaire. Des molécules aux organismes. Jean-Claud Callen.

Plus en détail

Chapitre 3 LA MEMBRANE PLASMIQUE NEURONALE

Chapitre 3 LA MEMBRANE PLASMIQUE NEURONALE Chapitre 3 LA MEMBRANE PLASMIQUE NEURONALE I - GENERALITES La membrane cytoplasmique délimite le contour de toutes les cellules; elle contribue ainsi à définir la morphologie spécifique de chacune d entre

Plus en détail

Croissance de la cellule végétale

Croissance de la cellule végétale UNIVERSITE MOHAMMED V Faculté des Sciences Rabat Labo de Physiologie et biotechnologie Végétale Croissance de la cellule végétale Année Universitaire 2013-2014 Pr. I. ZAIR Plan I - Croissance végétale

Plus en détail

OPERON LACTOSE CHEZ LES PROCARYOTES IX. RÉGULATION DE L EXPRESSION GÉNÉTIQUE «OPERON LACTOSE CHEZ LES PROCARYOTES»

OPERON LACTOSE CHEZ LES PROCARYOTES IX. RÉGULATION DE L EXPRESSION GÉNÉTIQUE «OPERON LACTOSE CHEZ LES PROCARYOTES» 76 IX. RÉGULATION DE L EXPRESSION GÉNÉTIQUE «OPERON LACTOSE CHEZ LES PROCARYOTES» Avec l étude de l opéron lactose, François Jacob, Jacques Monod et André Lwoff ont été les premiers scientifiques à décrire

Plus en détail

www.ured-douala.com BI 125

www.ured-douala.com BI 125 II.1.2 Les Protéines membranaires 1 Répartition des protéines membranaires Alors que la bicouche lipidique détermine la structure de base des membranes biologiques, les protéines sont responsables de la

Plus en détail

Transports transmembranaires. PACES / UE_3 2 ème partie Dr M. Petitjean (cours #2)

Transports transmembranaires. PACES / UE_3 2 ème partie Dr M. Petitjean (cours #2) Transports transmembranaires PACES / UE_3 2 ème partie Dr M. Petitjean (cours #2) Plan Général 1. Généralités: sélectivité du passage transmembranaire 2. Transport facilité 3. Transport actif primaire

Plus en détail

PHYSIQUE CELLULAIRE -I- LA COMPARTIMENTATION CELLULAIRE. Jean-Pierre HENRY 7 Décembre 2007

PHYSIQUE CELLULAIRE -I- LA COMPARTIMENTATION CELLULAIRE. Jean-Pierre HENRY 7 Décembre 2007 PHYSIQUE CELLULAIRE -I- LA COMPARTIMENTATION CELLULAIRE Jean-Pierre HENRY 7 Décembre 2007 Répartition cellulaire des membranes Cellules acineuses Pancréas Cellules hépatiques Membrane plasmique 600 µ 2

Plus en détail

Le système endocrine : définitions-généralités

Le système endocrine : définitions-généralités Chapitre 01 : Introduction aux médicaments du système endocrine Page 1 sur 12 Le système endocrine : définitions-généralités Endocrinologie: Science de la régulation à distance des fonctions cellulaires

Plus en détail

TYROSINES KINASES ET CANCER

TYROSINES KINASES ET CANCER I/ GÉNÉRALITÉ SUR SIGNALISATION CELLULAIRE TYROSINES KINASES ET CANCER Les cellules fonctionnent en harmonie via des transferts d information, c est la signalisation. Le signal passe directement dans la

Plus en détail

Cellules procaryotes (toujours unicellulaire) Cellules eucaryotes (unicellulaire ou pluricellulaire)

Cellules procaryotes (toujours unicellulaire) Cellules eucaryotes (unicellulaire ou pluricellulaire) 4- Organisation structurale et fonctionnelle des cellules Organismes unicellulaires Organismes pluricellulaires cellule Cellules procaryotes (toujours unicellulaire) Cellules eucaryotes (unicellulaire

Plus en détail

TUTORAT UE 2 2012-2013 Biologie cellulaire Séance n 6 Semaine du 21/10/2013

TUTORAT UE 2 2012-2013 Biologie cellulaire Séance n 6 Semaine du 21/10/2013 TUTORAT UE 2 2012-2013 Biologie cellulaire Séance n 6 Semaine du 21/10/2013 Noyau, Chromosomes, Caryotype Delbecq Séance préparée par Athénaïs WEIL-BELABBAS, Anaïs REYNAUD et Anthony MARCELLIN (ATP) QCM

Plus en détail

LES MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE LA CARCINOGENÈSE

LES MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE LA CARCINOGENÈSE LES MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE LA CARCINOGENÈSE TOUT D ABORD UN PETIT HISTORIQUE 1910: Peyton ROUS découvre le virus qui porte son nom 1976: les oncogènes de certains virus ont une contrepartie cellulaire

Plus en détail

CAP Petite Enfance / Biologie / L organisation du corps humain

CAP Petite Enfance / Biologie / L organisation du corps humain L'OPEN CLASS REVISION GRATUIT EN LIGNE Informations Auteur : Philippe OLIVE Mis en ligne le 10 juin 2014 Modifié le 13 octobre 2014 Catégorie : CAP Petite Enfance CAP Petite Enfance / Biologie / L organisation

Plus en détail

La transmission de l influx nerveux

La transmission de l influx nerveux La transmission de l influx nerveux 1 1. Découverte de l activité éléctrique des neurones 2 Luigi Galvani (1737 / 1798) Montre qu un courant électrique appliqué à un nerf provoque la contraction des muscles

Plus en détail

Les objets de l évolution :

Les objets de l évolution : Les objets de l évolution : éléments de biologie cellulaire Table des matières Les 3 règnes et leurs spécificitéss Les cellules procaryotes Les cellules eucaryotes Les cellules végétales Les cellules de

Plus en détail

Chapitre 2 : Organisation de la cellule

Chapitre 2 : Organisation de la cellule Partie 1 : notions de biologie cellulaire DAEU- Cours Sciences de la Nature & de la Vie- Marc Cantaloube Chapitre 2 : Organisation de la cellule La cellule est l unité de base des êtres vivants. Il existe

Plus en détail

La différenciation cellulaire

La différenciation cellulaire La différenciation cellulaire Définitions Différenciation cellulaire : Processus par lequel une cellule peu ou pas différenciée acquiert les caractéristiques d un type cellulaire sur le plan morphologique

Plus en détail

Les méthodes d observation

Les méthodes d observation Les méthodes de biologie cellulaire et moléculaire Les méthodes d observation Cocher la (ou les) proposition(s) vraie(s) 1. Concernant les constituants du microscope photonique : A. La lentille la plus

Plus en détail

CHAPITRE II Génétique moléculaire du Cancer

CHAPITRE II Génétique moléculaire du Cancer CHAPITRE II Génétique moléculaire du Cancer DEFINITIONS Le cancer semble être le résultat d une série d accidents génétiques aléatoires soumis à la sélection naturelle. Chaque cancer est Unique mais il

Plus en détail

Notes TD1. + 2 H+ + 2 e NADH + H+. - des synthèses d'atp par phosphorylation d'adp (formation nette de deux molécules d'atp) : 2 ADP + 2 Pi

Notes TD1. + 2 H+ + 2 e NADH + H+. - des synthèses d'atp par phosphorylation d'adp (formation nette de deux molécules d'atp) : 2 ADP + 2 Pi Notes TD1 La glycolyse (2ATP) La glycolyse est une voie métabolique d'assimilation du glucose et de production d'énergie. Elle se déroule dans le cytoplasme de la cellule. Comme son nom l'indique elle

Plus en détail

Il n'y a pas de nucléosomes dans la chromatine transcriptionnellement active.

Il n'y a pas de nucléosomes dans la chromatine transcriptionnellement active. 34 -... Si l'on incube des cellules de glande salivaire de drosophile avec de la thymidine radioactive on remarque que celle-ci est incorporée dans les "puffs" ou anneaux de Balbiani des chromosomes polytènes

Plus en détail

LES GLYCOPROTEINES. 1. La fraction glucidique. 2. Glycosylation

LES GLYCOPROTEINES. 1. La fraction glucidique. 2. Glycosylation LES GLYCOPROTEINES Une glycoprotéine est une protéine portant un groupement de polysaccharides et une chaîne polypeptidique. C'est un hétéroside (composé de plusieurs oses différents) formé d'un motif

Plus en détail

CHAPITRE V : ETUDE DES ORGANITES CELLULAIRES

CHAPITRE V : ETUDE DES ORGANITES CELLULAIRES CHAPITRE V : ETUDE DES ORGANITES CELLULAIRES III- LE NOYAU INTERPHASIQUE ET LE CYCLE CELLULAIRE INTRODUCTION : Le noyau est l'organite qui caractérise les cellules eucaryotes. Observé çà et là par les

Plus en détail

Khôlle du Vendredi n 4 BIOCELL

Khôlle du Vendredi n 4 BIOCELL TUTORAT PAES 2011/2012 Khôlle du Vendredi n 4 BIOCELL Vendredi 07/10/11 Bon courage! QCS/QCM : 26 Durée : 60 minutes Tuteurs : Hortense LANGLOIS D ESTAINTOT, Lucien GUERIN, Olivier BAHUAUD biocell.nantes@gmail.com

Plus en détail

UE 2.1 S1 Compétence 4 Biologie fondamentale

UE 2.1 S1 Compétence 4 Biologie fondamentale UE 2.1 S1 Compétence 4 Biologie fondamentale C est l ensemble des modifications qu'une cellule subit entre sa formation, par division de la cellule mère, et le moment où cette cellule a fini de se diviser

Plus en détail

BCPST-Véto 1 Mercredi 2 mai 2007 - Devoir n 8 Durée 3h30 Épreuve de type B (partielle) : Étude de documents - (durée conseillée 2h15) sur 50

BCPST-Véto 1 Mercredi 2 mai 2007 - Devoir n 8 Durée 3h30 Épreuve de type B (partielle) : Étude de documents - (durée conseillée 2h15) sur 50 BCPST-Véto 1 Mercredi 2 mai 2007 - Devoir n 8 Durée 3h30 Épreuve de type B (partielle) : Étude de documents - (durée conseillée 2h15) sur 50 Génomes eucaryotes : organisation et conservation Exploitez

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2012 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

Physiologie du Développement des Angiospermes

Physiologie du Développement des Angiospermes Physiologie du Développement des Angiospermes Croissance Développement Régulation Signalisation : Molécules Effectrices et Signalisation Introduction Les plantes sont soumises à différents signaux : -

Plus en détail

La cellule, unité de vie

La cellule, unité de vie Chapitre 13 luminastock Fotolia.com La cellule, unité de vie Savoirs à à acquérir Savoirs à acquérir Organisation de base des cellules animales : savoir reconnaître sur un schéma fourni l organisation

Plus en détail

PAES 2010-2011 STAGE DE PRÉ RENTRÉE UE 2

PAES 2010-2011 STAGE DE PRÉ RENTRÉE UE 2 PAES 2010-2011 STAGE DE PRÉ RENTRÉE UE 2 Introduction Théorie cellulaire : toute cellule est issue d une cellule L information génétique est transmise aux 2 cellules filles à chaque division Le génome

Plus en détail

Le système endomembranaire. Schéma : L essentiel de la cellulaire cellulaire 3 ème Edition. Alberts et al.

Le système endomembranaire. Schéma : L essentiel de la cellulaire cellulaire 3 ème Edition. Alberts et al. Le système endomembranaire Schéma : L essentiel de la cellulaire cellulaire 3 ème Edition. Alberts et al. Le système endomenbranaire Regroupe des compartiments intracellulaires limités par une seule membrane

Plus en détail

LE MOUVEMENT ( mécanisme ) A. Le muscle

LE MOUVEMENT ( mécanisme ) A. Le muscle LE MOUVEMENT ( mécanisme ) A. Le muscle 1. Définition : C est l organe effecteur du mouvement. a. fonction Il a 2 fonctions essentielles : - Production de force : énergie chimique transformée en énergie

Plus en détail

Partie III: Récepteurs membranaires. RTK RTP Canaux Couplés R (RYK) (RYP) ioniques Prot G cytokines

Partie III: Récepteurs membranaires. RTK RTP Canaux Couplés R (RYK) (RYP) ioniques Prot G cytokines Partie III: Voies de signalisation des récepteurs Tyrosine kinases (RTK) Récepteurs membranaires À activité enzymatique Sans activité enzymatique RTK RTP Canaux Couplés R (RYK) (RYP) ioniques Prot G cytokines

Plus en détail

Classification du transport selon la dimension des molecules. Diffusion simple par proteines canal MICROTRANSPORT (pour les molecules simples)

Classification du transport selon la dimension des molecules. Diffusion simple par proteines canal MICROTRANSPORT (pour les molecules simples) Classification du transport selon la dimension des molecules Diffusion simple Transport Passif Diffusion simple par proteines canal MICROTRANSPORT (pour les molecules simples) Diffusion facilitee Transport

Plus en détail

Le cycle de division cellulaire. D après SVT 1èreS Collection A. Duco Eds : Belin

Le cycle de division cellulaire. D après SVT 1èreS Collection A. Duco Eds : Belin Le cycle de division cellulaire D après SVT 1èreS Collection A. Duco Eds : Belin I. Les phases du cycle cellulaire 1. L interphase Phase G1, Phase S, Phase G2 2. La mitose ou phase M Prophase, Prométaphase,

Plus en détail

Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles

Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Filière : scientifique Voie : Technologie et biologie (TB) Discipline : Sciences de la vie et de la Terre et biotechnologies Première et seconde

Plus en détail

METABOLISME DES IONS ET DE l EAU

METABOLISME DES IONS ET DE l EAU METABOLISME DES IONS ET DE l EAU 1 GENERALITES Le corps humain est composé de 60 à 70% d eau. Cette eau se répartit dans deux compartiments, intra et extracellulaire. Ce dernier peut être lui même scindé

Plus en détail

Neurobiologie moléculaire

Neurobiologie moléculaire Neurobiologie moléculaire LE POTENTIEL DE REPOS Chaque cellule vivante d'un organisme développe et maintient une différence de potentiel électrique entre les deux versants, interne et externe, de sa membrane

Plus en détail

REGULATION DE LA GLYCEMIE

REGULATION DE LA GLYCEMIE REGULATION DE LA GLYCEMIE Approvisionnement continu en glucose cellules activité métabolique normale. Constance remarquable de la glycémie : 4-6 mmol/l (0,7-1,1 g/l) Régulation étroite. Exemple : SNC Besoins

Plus en détail

Le rôle de l endocytose dans les processus pathologiques

Le rôle de l endocytose dans les processus pathologiques UE7 Cours n 9 C. LAMAZE 24.11.11 Elise GODEAU (partie1) Guillaume MERGENTHALER (partie2) Le rôle de l endocytose dans les processus pathologiques SOMMAIRE : I. L endocytose à récepteurs : la voie des clathrines

Plus en détail

INTRODUCTION INTRODUCTION INTRODUCTION DEFINITION D UNE TUMEUR CLASSIFICATION DES TUMEURS CLASSIFICATION DES TUMEURS LA CELLULE CANCEREUSE

INTRODUCTION INTRODUCTION INTRODUCTION DEFINITION D UNE TUMEUR CLASSIFICATION DES TUMEURS CLASSIFICATION DES TUMEURS LA CELLULE CANCEREUSE INTRODUCTION LA CELLULE CANCEREUSE Mécanismes impliqués dans la transformation oncogénique et dans l interaction des cellules cancéreuses avec leur micro-environnement Dr Eric GUERIN Laboratoire de Biochimie

Plus en détail

TABLE DES MATIERES PARTIE A BIOLOGIE MOLECULAIRE 3. LESIONS ET REPARATIONS DE L ADN 41 AVANT-PROPOS 1. LES ACIDES NUCLEIQUES 3

TABLE DES MATIERES PARTIE A BIOLOGIE MOLECULAIRE 3. LESIONS ET REPARATIONS DE L ADN 41 AVANT-PROPOS 1. LES ACIDES NUCLEIQUES 3 TABLE DES MATIERES AVANT-PROPOS XI PARTIE A BIOLOGIE MOLECULAIRE 1. LES ACIDES NUCLEIQUES 3 1.1 STRUCTURE DE LA CHAINE POLYNUCLEOTIDIQUE 4 Les bases 4 Les pentoses 5 Nucléosides et nucléotides 5 La chaîne

Plus en détail

TD Noyau, Chromatine, Chromosome, Caryotype (S. Delbecq)

TD Noyau, Chromatine, Chromosome, Caryotype (S. Delbecq) TD Noyau, Chromatine, Chromosome, Caryotype (S. Delbecq) N. Boulle Année 2015-2016 Le noyau NOYAU Caractéristique des cellules eucaryotes +++ - Limité par l enveloppe nucléaire (2 membranes: interne et

Plus en détail

Les lipides peuvent s associer en rafts lipidiques et les protéines sont ancrées ou transmembranaires.

Les lipides peuvent s associer en rafts lipidiques et les protéines sont ancrées ou transmembranaires. BIOLOGIE CELLULAIRE PARTIE I : FONCTIONNEMENT CELLULAIRE CHAPITRE I : RAPPELS SUR L'ORGANISATION DE LA CELLULE EUCARYOTE ANIMALE I LA MEMBRANE PLASMIQUE La cellule est constituée d une membrane plasmique

Plus en détail

Modèle cellulaire du DNID: la cellule B

Modèle cellulaire du DNID: la cellule B Modèle cellulaire du DNID: la cellule B L étude des conséquences du diabète NID à l échelle cellulaire se concentre bien entendu sur les atteintes subies par les cellules B pancréatiques à l origine de

Plus en détail

L action d agent réducteur suivie d une aminopeptidase sur P libère une cystéine (Cys).

L action d agent réducteur suivie d une aminopeptidase sur P libère une cystéine (Cys). A partir d une protéine hépatique on a isolé, par hydrolyse trypsique, le peptide N-terminal P. L étude de sa structure primaire a montré la présence de 12 acides aminés : 2 Cys ; 2 Gly ; 1 Ala ; 1 Leu

Plus en détail

Unité 1 : Document 1 Documents 2 Conclusion Conclusion Unité 2: Conclusion «les poils absorbants».

Unité 1 : Document 1 Documents 2 Conclusion Conclusion Unité 2: Conclusion «les poils absorbants». CHAPITRE I : ABSORPTION DE L EAU ET DES SELS MINÉRAUX PAR LES PLANTES CHLOROPHYLLIENNES. Unité 1 :.1- Document 1 : La forêt équatoriale est la forêt la plus dense à l'échelle de la planète. Son emplacement

Plus en détail

li.3 Régulation de la Signalisation

li.3 Régulation de la Signalisation li.3 Régulation de la Signalisation I.3.1 Régulation de la signalisation endocrinienne Le système endocrinien et le système nerveux sont reliés physiquement et fonctionnellement au niveau de l hypothalamus.

Plus en détail

TD LA REGULATION HORMONALE

TD LA REGULATION HORMONALE TD LA REGULATION HORMONALE IDENTIFIER LES CARACTERISTIQUES DE LA REGULATION HORMONALE DE L EQUILIBRE HYDROMINERAL DU MILIEU INTERIEUR DOCUMENT 1 LES CONSEQUENCES DES VARIATIONS DE LA PRESSION OSMOTIQUE

Plus en détail

Voies de signalisation empruntées par les bactéries pathogènes pour envahir leur cellule hôte.

Voies de signalisation empruntées par les bactéries pathogènes pour envahir leur cellule hôte. Voies de signalisation empruntées par les bactéries pathogènes pour envahir leur cellule hôte. Le but étant de prendre connaissance des événements qui peuvent surgir dans une cellule au cours d une infection

Plus en détail

Chap.1 : Phénotypes en relation avec l activité de protéines spécifiques.

Chap.1 : Phénotypes en relation avec l activité de protéines spécifiques. Chap.1 : Phénotypes en relation avec l activité de protéines spécifiques. Le phénotype est l ensemble des caractères observables d une cellule, d un organisme. Le génotype est l ensemble des gènes d une

Plus en détail

La composition chimique de la matière vivante Chapitre 2 Anatomie

La composition chimique de la matière vivante Chapitre 2 Anatomie La composition chimique de la matière vivante Chapitre 2 Anatomie La matière vivante est constituée d éléments simples appelés atomes qui entrent dans la composition de la substance minérale et organique.

Plus en détail

Le récepteur de l insuline

Le récepteur de l insuline Le récepteur de l insuline Tarik ISSAD Directeur de Recherche CNRS Institut Cochin Département de Biologie Cellulaire 22 rue Méchain, 75014 PARIS issad@cochin.inserm.fr 1. Quelques rappels : le rôle de

Plus en détail

Epigénétique. «pourquoi toutes les cellules d'un organisme ne sont-elles pas identiques» Alors qu elles ont toutes les mêmes gènes.

Epigénétique. «pourquoi toutes les cellules d'un organisme ne sont-elles pas identiques» Alors qu elles ont toutes les mêmes gènes. Epigénétique Introduction «pourquoi toutes les cellules d'un organisme ne sont-elles pas identiques» Alors qu elles ont toutes les mêmes gènes. Deux périodes successives récentes dans l étude des génomes

Plus en détail

Jonctions Intercellulaires et Adhérence. Jonctions Intercellulaires et Adhérence. Organismes multicellulaires. Organismes multicellulaires

Jonctions Intercellulaires et Adhérence. Jonctions Intercellulaires et Adhérence. Organismes multicellulaires. Organismes multicellulaires Jonctions Intercellulaires et Adhérence Licence de Biologie Cellulaire (L2) Module Biologie Moléculaire de la Cellule II Arnauld Sergé Organismes multicellulaires L émergence des organismes multicellulaires

Plus en détail

Annales de Biologie Cellulaire QCM (niveau SVT 1 er année)

Annales de Biologie Cellulaire QCM (niveau SVT 1 er année) Annales de Biologie Cellulaire QCM (niveau SVT 1 er année) Equipe pédagogique Université Bordeaux-1 Didier Morin, Michel Moenner, Sophie North, Gérard Tramu et IJsbrand Kramer Contact : i.kramer@iecb.u-bordeaux.fr

Plus en détail

Baccalauréat général Sciences de la vie et de la Terre

Baccalauréat général Sciences de la vie et de la Terre Baccalauréat général Sciences de la vie et de la Terre Épreuve obligatoire série S Partie 1 (5 points) Thème 1-: Expression, stabilité, variation du patrimoine génétique. Sujet : On cherche à montrer,

Plus en détail

Les protéines fibreuses:

Les protéines fibreuses: D- Hiérarchie dans la conformation des protéines Les protéines fibreuses: Le collagène: Le derme de la peau est formé d'un dense treillis de fibres de collagène La kératine : Les ongles, la couche cornée

Plus en détail

Les voies de signalisation intracellulaire : la protéine Rab5

Les voies de signalisation intracellulaire : la protéine Rab5 UMR CNRS : 7213 Laboratoire de biophotonique et pharmacologie Equipe de signalisation cellulaire : Signalisation intracellulaire et protéines transmembranaires Les voies de signalisation intracellulaire

Plus en détail

La chaîne respiratoire mitochondriale est associée aux crêtes de la membrane interne des mitochondries (Figure 2-6).

La chaîne respiratoire mitochondriale est associée aux crêtes de la membrane interne des mitochondries (Figure 2-6). II.2.4.3 LA CHAINE RESPIRATOIRE MITOCHONDRIALE La chaîne respiratoire mitochondriale est associée aux crêtes de la membrane interne des mitochondries (Figure 2-6). Figure 2-6 Résumé du métabolisme énergétique

Plus en détail

réponse cellulaire: Prolifération, Différenciation, survie,apoptose

réponse cellulaire: Prolifération, Différenciation, survie,apoptose Signalisation : Concept Stimuli extérieurs: Facteurs de croissance, Hormones Cytokines Interaction cellule/cellule Récepteur cellule ropagation du signal Somme des évènements moléculaires Intracellulaires

Plus en détail