Mécanismes de Subversion de l Immunité Innée par le Virus de l Hépatite C (VHC)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mécanismes de Subversion de l Immunité Innée par le Virus de l Hépatite C (VHC)"

Transcription

1 Université de Montréal Mécanismes de Subversion de l Immunité Innée par le Virus de l Hépatite C (VHC) par Loubna Jouan Département de sciences biomédicales Faculté de médecine Thèse présentée à la Faculté de médecine en vue de l obtention du grade de Philosophiae ès Doctor (Ph.D.) en sciences biomédicales Avril 2010 Loubna Jouan, 2010

2 Université de Montréal Faculté des études supérieures et postdoctorales Cette thèse intitulée : Mécanismes de Subversion de l Immunité Innée par le virus de l hépatite C (VHC) Présentée par : Loubna Jouan a été évaluée par un jury composé des personnes suivantes : Dr Hugo Soudeyns, président-rapporteur Dr Daniel Lamarre, directeur de recherche Dr Jacques Archambault, membre du jury Dr Éliane Meurs, examinateur externe Dr Normand Lapointe, représentant du doyen de la FES

3 i RÉSUMÉ L'hépatite C pose un problème de santé publique majeur, dans la mesure où le risque de développer une infection chronique est relativement élevé (40 à 60%) et où la résistance au traitement de choix - l interféron alpha pégylé et la ribavirine - touche près de la moitié des patients. Cette persistence virale repose avant tout sur de puissantes stratégies d évasion du système immunitaire inné de l hôte par le virus. Dans ce projet, nous nous sommes intéressés à la caractérisation de la réponse antivirale dans des hépatocytes primaires humains normaux et chroniquement infectés avec le VHC, un domaine encore largement inconnu dû à la difficulté d obtenir ce type de matériel primaire. Nous avons étudié la fonctionnalité de deux voies majeures de détection des pathogènes viraux suite à l exposition d hépatocytes primaires humains à de l ARNdb intracellulaire, via le récepteur et adaptateur RIG-I/MDA5-CARDIF, et extracellulaire via TLR3-TRIF, mimant ainsi les étapes précoces de la détection d un virus par la cellule hôte. Nous avons établi par RT-PCR quantitatif et analyse transcriptomique par microarray, que ces deux voies de stimulation sont fonctionnelles dans des hépatocytes primaires normaux et que leur activation entraîne à la fois l expression de gènes antiviraux communs (ISG56, ISG15, CXCL10, ) mais aussi spécifiques avec les gènes IL28A, IL28B et IL29 qui sont une signature de l activation de la voie de détection de l ARNdb intracellulaire. La protéine virale NS3/4A joue un rôle majeur à la fois dans le clivage de la polyprotéine virale initiale, mais aussi en interférant avec les cascades de signalisation engagées suite à la détection par la cellule hôte de l ARN du VHC. Plus particulièrement, nous avons démontré que l expression ectopique de NS3/4A dans des hépatocytes primaires humains normaux entraîne une diminution significative de l induction des gènes antiviraux dûe au clivage de CARDIF au cours de l activation de la voie de signalisation médiée par RIG-I. Nous avons également démontré que l expression de la NS3/4A entraîne des modifications de l expression de gènes-clé impliqués dans la régulation de l apoptose et du programme de mort cellulaire, en particulier lorsque la voie TLR3 est induite. L ensemble de ces effets sont abolis en présence de BILN2061, inhibiteur spécifique de NS3/4A. Malgré les stratégies de subversion de l immunité innée par le VHC, nous avons démontré l induction significative de plusieurs ISGs et chemokines dans des hepatocytes primaires provenant de patients chroniquement infectés avec le VHC, sans toutefois détecter d interférons de type I, III ou certains gènes antiviraux précoces comme CCL5. Ces observations, concomitantes avec une diminution de l expression de CARDIF et une correlation inverse entre les niveaux d ARNm des ISGs et l ARN viral révèlent une réponse antivirale partielle dûe à des mécanismes interférents sous-jacents. Cette réponse antivirale détectable mais inefficace est à mettre en lien avec l échec du traitement classique PEG-IFN-ribavirine chez la moitié des

4 ii patients traités, mais aussi en lien avec l inflammation chronique et les dommages hépatiques qui mènent ultimement au développement d une fibrose puis d une cirrhose chez une grande proportion de patients chroniquement infectés. Mots-clés : virus de l hépatite C, hépatocytes primaires, NS3/4A, ISGs (Interferon Stimulated Genes), interférence virale.

5 iii ABSTRACT Hepatitis C infection is a worldwide health problem since the risk to develop a persistent infection is relatively elevated (40 to 60%) and nearly half of the infected patients do not respond to the classical anti-hcv therapy based on a combination of PEG-IFNα and ribavirin. Viral persistence is based on powerful evasion strategies of the host s innate immune system. In our study, we characterized antiviral response in primary human normal and chronically HCV-infected hepatocytes, a cutting-edge in our field due to the difficulty to isolate this particular cell type. In order to better define the antiviral response in freshly isolated human primary hepatocytes, we stimulated these cells with extracellular and intracellular dsrna to trigger TLR3/TRIF and RIG-I- MDA5/CARDIF-mediated antiviral signaling pathways. By using qrt-pcr and microarray analysis, we report that both detection pathways are functional in normal human hepatocytes, their activation leading to the expression of both common (IFIT1, OASL, ISG15 and CXCL10) and specific genes (IL28A, IL28B and IL29), these last ones being a signature of the intracellular dsrna-mediated pathway. HCV NS3/4A plays a key role in the viral polyprotein processing and upon viral RNA detection by interfering with the host s antiviral signalling cascades. We report that major antiviral genes induction following activation of RIG-I mediated pathway are severely impaired in ectopically NS3/4A expressing normal hepatocytes due to CARDIF cleavage, but can be restored by specific NS3/4A inhibitor BILN2061. Our microarray analysis also revealed a role for NS3/4A following TRL3-mediated pathway activation on regulation of apoptosis and programmed cell death, which could be linked to strategies for the virus to persist in its host. Despite HCV strategies to circumvent the host s immune defense system, we observed significant upregulation of ISGs and chemokines in liver biopsies and corresponding isolated hepatocytes from chronically HCV-infected patients. However, no type I and III interferon, neither key-antiviral genes (e.g., CCL5) were detected, underlying an ongoing but inefficient- antiviral response unable to eradicate the virus. Moreover, we obtained significant inverse correlations between ISGs mrnas and viral RNA in addition to CARDIF decrease, clearly unravelling efficient viral interfering strategies in a context of chronic HCV infection. This sustained -albeit incomplete- hepatic innate immune response is certainly associated to the failure of the classical IFN-based therapy in half of the infected patients and to the chronic inflammation causing liver damages and eventually leading to hepatocarcinoma which is often observed at late stage of the disease. Keywords: hepatitis C virus, primary hepatocytes, NS3/4A, ISGs (Interferon Stimulated Genes), viral interference.

6 iv TABLE DES MATIÈRES RÉSUMÉ... i ABSTRACT... iii TABLE DES MATIÈRES... iv LISTE DES TABLEAUX... xi LISTE DES FIGURES... xii LISTE DES ABRÉVIATIONS... xvi LISTE DES PUBLICATIONS... xxi REMERCIEMENTS... xxv CHAPITRE 1: Introduction Immunité innée antivirale Présentation La réponse antivirale Les interférons : des effecteurs puissants de la réponse antivirale Les interférons de type I L interféron de type II Les interférons de type III IRFs et NFκB : facteurs de transcription-clé des interférons Les IRFs NFκB Contrôle transcriptionnel des interférons de type I La voie classique des interférons La réponse antivirale précoce : bref survol Modèle proposé Quelques gènes antiviraux et leur fonction Reconnaissance des pathogènes viraux par l hôte et voies de signalisation Rôle et grandes catégories de PRRs L ARN comme signature d une infection virale Les TLRs antiviraux Présentation Les TLR7, 8 et Définitions et ligands... 18

7 v Voie de signalisation Le TLR Rôle et structure Localisation Voie de signalisation Les récepteurs intracellulaires de la famille des RLHs Présentation et caractéristiques structurales RIG-I: activation et spécificité de ligand Mécanisme d activation Ligands MDA5 : spécificité de ligand RIG-I et MDA5 : Voie de signalisation PKR Les régulateurs négatifs des voies de signalisation Ubiquitination et désubiquitination Autres exemples de régulateurs négatifs Le Virus de l Hépatite C Les grandes lignes de l infection avec le VHC Données épidémiologiques Histoire naturelle de la maladie Dynamique de l infection Structure génomique et protéines du VHC Le génome du VHC Les protéines structurales du VHC Les protéines non-structurales du VHC NS NS NS4A NS4B NS5A NS5B Le cycle viral du VHC L entrée du virus La traduction et la réplication... 51

8 vi Assemblage et relâchement Modèles d étude du VHC Le concept du génome consensus et ses limites Premier clone infectieux in vitro : JFH La permissivité des cellules au VHC Les modèles animaux Interaction entre VHC et immunité antivirale Les grandes lignes du système immunitaire inné hépatique Types cellulaires et immunité innée dans le foie Immunité innée dans les lignées hépatocytaires Reconnaissance du VHC par l hôte Le VHC et les TLRs Le TLR Le TLR Le VHC et RIG-I Les virus et la subversion de l immunité innée Quelques exemples de mécanismes d interférence virale Au niveau de l étape de reconnaissance du virus par la cellule-hôte Au niveau des récepteurs ou de leurs adaptateurs Au niveau des kinases comme TBK Au niveau des IRFs Au niveau de NFκB Au niveau du type de réponse induite Rôle majeur de NS3/4A dans la subversion de l immunité innée par le VHC Clivage de TRIF par NS3/4A Clivage de CARDIF par NS3/4A Autres mécanismes de subversion de l immunité innée par le VHC Étude de la réponse antivirale dans différents modèles d infection avec le VHC Réponse antivirale au VHC dans les lignées hépatocytaires Huh Modèle d infection Comparaison de la réponse antivirale au VHC dans les Huh7 et dans les biopsies de foie Infection avec le VHC et apoptose Réponse antivirale dans des hépatocytes primaires humains fœtaux... 81

9 vii Réponse antivirale dans des hépatocytes primaires humains Réponse antivirale dans un modèle de souris chimérique SCID-Alb/uPA Description du modèle Réponse antivirale Infection avec le VHC et métabolisme lipidique Réponse antivirale chez le chimpanzé infecté avec le VHC La phase aigüe de l infection La clairance virale La phase chronique Réponse antivirale innée chez l humain HCV, fibrose et cirrhose HCV et traitements Généralités Nouvelles approches thérapeutiques Agents antiviraux non spécifiques Agents antiviraux spécifiques Inhibiteurs de la protéase NS3/4A Inhibiteurs de la polymérase NS5B Inhibiteurs de la traduction protéique Prévention de l attachement du virus Inhibiteurs de l assemblage et du relâchement Agents immunorégulateurs OBJET DE LA THÈSE CHAPITRE 2: Article Mise en contexte et présentation Contributions de la candidate Distinct antiviral signaling pathways in primary human hepatocytes and their differential disruption by HCV NS3 protease Abstract Introduction Materials and methods Patients, cell culture and dsrna stimulations Quantitative PCR (qpcr) assays

10 viii Microarray data analysis HCV NS3/4A-encoded lentivirus preparation and transduction of human hepatocytes Immunofluorescence Immunoblot analysis Results Molecular sensors of extracellular and intracellular dsrna induce an innate antiviral response in human primary hepatocytes HCV NS3/4A protease cleaves CARDIF and blocks dsrna-induced antiviral response in primary cultures of human hepatocytes Transcriptomal analysis of NS3/4A-mediated interference of TRIF and CARDIF-dependent pathways Discussion Acknowledgments Figures Legends References Supplemental Material and Methods Microarray data analysis PCR assays Supplemental Legends CHAPITRE Effet de la protéase NS3/4A du VHC à l échelle du transcriptome sur les voies de signalisation antivirales dans des hépatocytes primaires humains Introduction Méthodologie Traitement des échantillons et outils d analyse bioinformatique Définition et sélection des clusters d intérêt poly(i :C) intracellulaire ARNdb transcrit in vitro intracellulaire poly(i :C) extracellulaire Résultats Interférence majeure de la réponse immunitaire innée induite par l ARNdb intracellulaire en présence de la protéase NS3/4A du VHC Poly(I :C) intracellulaire ARN transcrit in vitro intracellulaire

11 ix 3.2 Interférence mineure de la réponse immunitaire innée induite par l ARNdb extracellulaire en présence de la protéase NS3/4A du VHC Effet majeur de la NS3/4A sur les voies apoptotiques au cours de la réponse immunitaire innée induite par l ARNdb extracellulaire Discussion CHAPITRE 4: Article Mise en contexte et présentation Contributions de la candidate Characterization of the Antiviral Response in Liver Biopsies and Purified Hepatocytes from Chronically HCV-infected Patients Abstract Introduction Materials and Methods Liver Biopsies and Patients Data Intrahepatic ISGs mrna levels quantification Intrahepatic HCV RNA quantification Immunoblot analysis Statistical Methods Results Major Interferon Stimulated Genes are significantly upregulated in chronically HCV-infected liver biopsies and corresponding isolated primary hepatocytes Chemokines CXCL9, CXCL10, CXCL11 and CCL5 are differentially induced in chronically HCV-infected biopsies and corresponding isolated hepatocytes Specific antiviral Type I and III Interferons are not induced in chronically HCV-infected liver biopsies and corresponding isolated human hepatocytes CARDIF expression is significantly decreased in purified hepatocytes from chronically HCVinfected patients ISGs expression levels negatively correlate with HCV RNA in chronically HCV-infected biopsies and corresponding purified hepatocytes Discussion Acknowledgments Figures legends References

12 x CHAPITRE 5 : Discussion Caractérisation de la réponse antivirale dans des hépatocytes primaires humains Mécanismes de subversion des voies de l immunité innée par NS3/4A Hépatocytes chroniquement infectés et biopsies L énigme des infections virales persistantes: quelles attentes vis-à-vis des traitements antiviraux? Perspectives futures CONCLUSION BIBLIOGRAPHIE ANNEXE 1: Résultats supplémentaires... i Étude de la fonctionnalité des voies de détection de l ARNdb dans des préparations d hépatocytes primaires humains chroniquement infectés avec le VHC mis en culture... i ANNEXE 2: Article 1 en co-auteur... x Poly(I :C) and Lipopolysaccharide Innate Sensing Functions of Circulating Human Myeloid Dendritic Cells are affected in Vivo in Hepatitic Virus-infected Patients... x 1. Mise en contexte et portée... xi 2. Contributions de la candidate... xii 3. Article... xii ANNEXE 3: Article 2 en co-auteur... xxiii Primary cultures of human hepatocytes isolated from hepatitis C virus-infected cirrhotic livers as a model to study Hepatitis C infection... xxiii 1. Mise en contexte et portée... xxiv 2. Contributions de la candidate... xxv 3. Article... xxv

13 xi LISTE DES TABLEAUX Chapitre 2 Table 1: Summary of microarray results showing fold increases in gene expression after extracellular and intracellular dsrna challenges in freshly purified primary human hepatocytes Table 2: Major strongly regulated genes in primary human hepatocytes after extracellular dsrna challenge as obtained by microarrays analysis Supplemental table S1: Demographic characteristics of non-infected patients Supplemental table S2: Oligonucleotide sequences used for semi-quantitative PCR Supplemental table S3: Oligonucleotide sequences used for quantitative PCR Chapitre 3 Tableau 1 : Exemples de niveaux d induction de gènes différentiellement régulés par NS3/4A et rétablis par BILN2061 après stimulation avec de l ARNdb intracellulaire (poly(i :C)) Tableau 2: Exemples de niveaux d induction de gènes interférés par NS3/4A et rétablis par BILN2061 après stimulation avec de l ARNdb intracellulaire (ARN transcrit in vitro) Tableau 3: Exemples de niveaux d induction de gènes interférés par NS3/4A et rétablis par BILN2061 après stimulation de la voie de détection de l ARNdb extracellulaire Chapitre 4 Table 1: Demographic features of chronically HCV-infected patients Table 2: Demographic features of non-infected patients Supplemental table S1: Oligonucleotide sequences used for quantitative PCR Annexe 1 Table S1: Demographic characteristics of chronically HCV-infected patients... iii

14 xii LISTE DES FIGURES Chapitre 1 Figure 1 : Formation des complexes ligands/récepteurs et signalisation pour les interférons de type I, II et III... 4 Figure 2 : Activation des facteurs de transcription-clé des voies antivirales : IRF3, IRF7 et NFκB.. 8 Figure 3 : Les grandes étapes de l activation de NFκB... 9 Figure 4: Vue d ensemble de la structure de l enhanceosome de l IFNβ Figure 5: Boucle d amplification positive de la voie des interférons de type I Figure 6: Les grandes catégories de récepteurs de pathogènes ou PRRs Figure 7: Les TLRs, leurs ligands et leurs adaptateurs Figure 8: Voies de signalisation médiées par les TLR7 et Figure 9: Structure du TLR Figure 10: Modèle de l interaction entre le TLR3 et son ligand d ARNdb Figure 11: Voie de signalisation de TLR Figure 12: Domaines et motifs retrouvés chez les récepteurs d ARN cytosolique de la famille des RLHs Figure 13: Spécificité de reconnaissance des virus à ARN par les hélicases de la famille des RLHs Figure 14: Mécanisme d activation de RIG-I Figure 15 : Reconnaissance des ARNdb courts et des ARNsb à extrémité 5 PPP et activation de RIG-I Figure 16: Voie de signalisation médiée par les RLRs Figure 17: Bilan des voies de détection des pathogènes viraux et activation de la réponse interféron classique Figure 18: Histoire naturelle de l infection virale avec le VHC Figure 19: Organisation du génome et de la polyprotéine du VHC Figure 20 : Structure et association membranaire des protéines du VHC Figure 21 : Représentation du cycle viral du VHC Figure 22 : Représentation des modèles d étude du VHC Figure 23 : Le système immunitaire du foie Figure 24: Atténuation de la réponse immunitaire innée par le VHC... 77

15 xiii Figure 25: Comparaison de l induction des voies de signalisation médiées par les interférons dans un modèle de souris infectées avec le VHC (A) et chez des patients chroniquement infectés avec le VHC (B) Chapitre 2 Figure 1: Functionality of extracellular and intracellular dsrna-activated pathways in primary human hepatocytes Figure 2: Endogenous CARDIF but not TRIF cleavage after HCV NS3/4A protease expression by lentiviral-transduced primary human hepatocytes Figure 3: Impairment of intracellular dsrna-activated signaling following ectopically expressed NS3/4A HCV protease in primary human hepatocytes Figure 4: Top-25 most affected genes following dsrna stimulation of primary hepatocytes expressing NS3/4A in the absence or presence of BILN Figure S1: Characterization of freshly isolated hepatocyte preparations Figure S2: Expression of innate immune sensors TLR3, MDA5 and RIGI in normal primary human hepatocytes Figure S3: Overall changes in gene expression in primary human hepatocytes after extracellular dsrna treatment can be grouped in 3 different clusters Figure S4: Overall changes in gene expression in human primary hepatocytes after intracellular dsrna treatment can be grouped in 2 different clusters Chapitre 3 Figure 1 : Résultat de la méthode analytique de «clustering» k-means sur l ensemble du transcriptome d hépatocytes primaires humains exprimant la protéase virale NS3/4A avec ou sans inhibiteur et stimulés avec de l ARNdb (poly(i :C)) intracellulaire Figure 2 : Résultat de la méthode analytique de «clustering» k-means sur l ensemble du transcriptome d hépatocytes primaires humains exprimant la protéase virale NS3/4A avec ou sans inhibiteur et stimulés avec de l ARNdb (transcrit in vitro) intracellulaire Figure 3 : Résultat de la méthode analytique de «clustering» k-means sur l ensemble du transcriptome d hépatocytes primaires humains exprimant la protéase virale NS3/4A avec ou sans inhibiteur et stimulés avec de l ARNdb extracellulaire

16 xiv Figure 4: Variation d expression génique après stimulation d hépatocytes primaires humains normaux avec de l ARNdb intracellulaire en présence de NS3/4A avec ou sans BILN Figure 5: Variation d expression génique après stimulation d hépatocytes primaires humains normaux avec de l ARNdb intracellulaire (ARN transcrit in vitro) en présence de NS3/4A avec ou sans BILN Figure 6 : Variation d expression génique après stimulation d hépatocytes primaires humains normaux avec de l ARNdb extracellulaire en présence de NS3/4A avec ou sans BILN Figure 7 : Variation d expression génique après stimulation d hépatocytes primaires humains normaux avec de l ARNdb extracellulaire en présence de NS3/4A avec ou sans BILN Chapitre 4 Figure 1: Analysis of selected ISGs mrnas expression levels in normal and chronically HCVinfected human liver biopsies and corresponding isolated hepatocytes Figure 2: Differential expression of CXCL9, 10, 11 and CCL5 genes in normal and chronically HCV-infected liver biopsies and corresponding isolated hepatocytes Figure 3: IFNλ2 weak expression in normal and chronically HCV-infected biopsies and corresponding isolated hepatocytes Figure 4: HCV NS3/4A protease expression and concomitant CARDIF decrease in purified hepatocytes from chronically HCV-infected patients Figure 5: Correlation of HCV viral load with ISGs mrna expression in liver biopsies and corresponding hepatocytes from chronically HCV-infected patients Chapitre 5 Figure 1: Expression relative des 20 premiers gènes induits suite à la stimulation des voies de détection de l ARN intracellulaire (A) et extracellulaire (B) en présence de la protéine virale NS3/4A avec ou sans BILN Figure 2 : La reconnaissance du VHC par des hépatocytes primaires humains Figure 3: La subversion de l immunité innée par la protéase NS3/4A du VHC dans des hépatocytes primaires humains

17 xv Figure 4 : La réponse immunitaire innée dans des hépatocytes primaires chroniquement infectés avec le VHC Annexe 1 Figure S1 : Expression de NS3/4A dans des préparations d hépatocytes primaires provenant de biopsies de foies chroniquement infectés avec le VHC mises en culture... iii Figure S2 : Expression des ARNm codant pour les récepteurs de l immunité innée TLR3, MDA5 et RIG-I dans des hepatocytes primaires chroniquement infectés avec le VHC et normaux... iv Figure S3 : Fonctionnalité de la voie de détection de l ARNdb extracellulaire dans des hépatocytes primaires humains normaux et chroniquement infectés avec le VHC... vi Figure S4 : Fonctionnalité de la voie de détection de l ARNdb intracellulaire dans des hépatocytes primaires humains normaux et chroniquement infectés avec le VHC... vii Figure S5: Fonctionnalité des voies de détection de l ARNdb extracellulaire (edsrna) et intracellulaire (idsrna) dans des préparations d hépatocytes primaires humains normaux et chroniquement infectés avec le VHC... ix

18 xvi LISTE DES ABRÉVIATIONS 5 NTR: région non traduite en 5 (5 non-translated region) ADN: acide désoxyribonucléique ALT/AST: alanine aminotransférase/aspartate aminotransférase ARN: acide ribonucléique ARNdb: acide ribonucléique double brin ARNm: ARN messager ARNsb: acide ribonucléique simple brin ASFV: african swine fever virus ATF2: facteur d activation de la transcription 2 (activator transcription factor 2) ATP: adénosine tri-phosphate CARD: domaine d activation et de recrutement des caspases (caspase activation and recrutment domain) CARDIF: adapteur à motif CARD inducteur d IFNβ (CARD-adapter inducing IFNβ) CCL: ligand de récepteur de chémokine CCR, CX3CR: récepteur de chémokine CD: antigène de différentiation (cluster of differentiation) CHC: hépatite C chronique (chronic hepatitis C) CMHI: complexe majeur d histocompatibilité de type I CMV: cytomégalovirus CPB/P300: camp-response element-binding protein (CREB) binding protein/protein 300 CREB: c-amp response element binding CTD: domaine C-terminal (C-terminal domain) C-terminal: carboxy-terminal CXCL: ligand des chemokines de type C-X-C (chemokine (C-X-C motif) ligand) CypA: cyclophiline A DC: cellule dendritique (dendritic cell) DDX3: DEAD (Asp-Glu-Ala-Asp) box polypeptide 3 DEN: virus de la dengue (dengue virus) DUBA: enzyme de désubiquitination (deubiquitinating enzyme A) edsrna: ARN double brin extracellulaire (extracellular double strand RNA) E3-ligase: ligase à ubiquitine de type E3 (E3 ubiquitin ligase) EMCV: virus de l encéphalomyocardite (encephalomyocarditis virus)

19 xvii FACS: trieur de cellules à fluorescence (fluorescence-activated cell sorter) FADD: fas-associated death domain FMDV: syndrome pieds-main-bouche (foot and mouth disease virus) FRET: transfert d énergie fluorescente par résonance (fluorescence resonance energy transfer) GAS: site d activation par l interferon γ (gamma interferon activating site) GFP: protéine fluorescente verte (green fluorescence protein) HCV: virus de l hépatite C (hepatitis C virus) HBV: virus de l hépatite B (hepatitis B virus) HMG-I (Y): high mobility group-1 (Y) HSV 1, 2: virus de l herpes 1, 2 (herpes simplex virus 1, 2) idsrna: ARN double brin intracellulaire (intracellular double strand RNA) IFIT1-3: interferon-induced protein with tetratricopeptide repeats 1-3 IFN: interféron (interferon) IFNAR1/2: récepteur de l interféron α de type 1/2 (IFNα-receptor 1/2) IFNGR1/2: récepteur de l interféron γ de type 1/2 (IFNγ-receptor 1/2) IFNRL1: récepteur de l interféron λ de type 1 (IFNλ-receptor 1) IKKε: IκB (inhibitor of κb) kinase ε IL: interleukine (interleukin) IL10R2: récepteur à l interleukine 10 de type 2 (IL10 receptor 2) IPS-1: IFNβ promoter stimulator-1 IRAK: IL-1 receptor-associated kinase IRES: site d entrée interne du ribosome (internal ribosome entry site) IRF1-9: facteurs de régulation de l interféron 1 à 9 (interferon regulatory factor 1-9) ISG: gène stimulé par l interféron (interferon stimulated gene) ISGF3: IFN-stimulated gene factor 3 ISRE: élément de réponse à la stimulation par l interféron (interferon stimulated response element) JAK1: kinase Janus (janus kinase 1) kb: kilobase kda: kilodalton LCMV: virus de la chorioméningite lymphocytaire (lymphocytic choriomeningitis virus) LDL: lipoprotéine de faible densité (low density lipoprotein) LGP2: laboratory of genetics and physiology 2 LPS: lipopolysaccharide LRR: répétition riches en leucine (leucin-rich repeats)

20 xviii MAL: MyD88-adapter-like MAPK: mitogen-activated protein kinase MAVS: mitochondrial anti-viral signaling MCMV: cytomegalovirus murin (murine cytomegalovirus) MDA5: melanoma differentiation-associated gene-5 MEF: fibroblastes d embryon de souris (mouse embryonic fibroblasts) MEKK-1: MAP kinase kinase-1 MITA: médiateur mitochondrial de l activation d IRF3 (mitochondrial mediator of IRF-3 activation) MOI: multiplicity of infection (multiplicité d infection) Mx: protéine de résistance au myxovirus (myxovirus resistance protein) MyD88: myeloid differentiation primary response gene 88 NAK: synonyme de TBK-1 NAP1: NAK-associated protein 1 NDV: newcastle disease virus NEMO: modulateur essentiel du facteur de transcription NFκB (NFκB-essential modulator) NFκB: facteur nucléique-kappa B (nucleic factor kappa-b) NK/NKC: natural killer cell NLR: nucleotide-binding domain and leucine-rich repeats NLRX-1: nod-like receptor X1 NO: nitric oxyde NOD: nucleotide-binding oligomerization domain OAS: oligoadenylate synthetase PAMP: motif moléculaire associé à un pathogène (pathogen-associated molecular pattern) pb: paire de bases PBMC: cellules mononucléaires du sang périphérique (peripheral blood mononuclear cells) PCR: polymerase chain reaction PI3K: phosphoinositide 3 kinase PIAS: inhibiteur du facteur STAT activé (protein inhibitor of activated STAT) PIASy: protein inhibitor of activated signal transducers and activators of transcription PKR: protéine kinase dépendante de l ARN double-brin (dsrna-dependent protein kinase) poly(i:c): acide polyinosinique-polycytidylique (polyinosinic:polycytidylic acid) PP2A: protein phosphatase 2A PRD: domaine de régulation positif (positive regulatory domain)

Les cytokines et leurs récepteurs. Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.frli

Les cytokines et leurs récepteurs. Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.frli Les cytokines et leurs récepteurs Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.frli l i@ i 1 Les cytokines et leurs récepteurs 2 mécanismes principaux d interactions cellulaires : - contact membranaire

Plus en détail

Isorce Nathalie Baier Céline. M1 BE 2008 M. Naquet M. Galland

Isorce Nathalie Baier Céline. M1 BE 2008 M. Naquet M. Galland Isorce Nathalie Baier Céline M1 BE 2008 M. Naquet M. Galland Introduction : Voie NF κb Dérégulation : cancers Rôle de NF κb et de l inflammation dans : les différentes étapes de la tumeur du colon Conclusion

Plus en détail

Les bases de la transduction du signal des lymphocytes T

Les bases de la transduction du signal des lymphocytes T Frédéric VELY frederic.vely@ap-hm.fr MCU-PH Laboratoire d Immunologie - Hôpital de la Conception Lab of NK cells and Innate Immunity - Centre d Immunologie de Marseille-Luminy Les bases de la transduction

Plus en détail

COUSIN Fabien KERGOURLAY Gilles. 19 octobre 2007. de l hôte par les. Master 2 MFA Responsable : UE Incidence des paramètres environnementaux

COUSIN Fabien KERGOURLAY Gilles. 19 octobre 2007. de l hôte par les. Master 2 MFA Responsable : UE Incidence des paramètres environnementaux COUSIN Fabien KERGOURLAY Gilles 19 octobre 2007 Inhibition des défenses de l hôte par les bactéries pathogènes Master 2 MFA Responsable : UE Incidence des paramètres environnementaux Gwennola ERMEL I Détection

Plus en détail

Vue générale de la régulation du cycle cellulaire par les complexes cyclines/cdk

Vue générale de la régulation du cycle cellulaire par les complexes cyclines/cdk Vue générale de la régulation du cycle cellulaire par les complexes cyclines/cdk actif Différentes Cdk peuvent s associer avec différentes Cyclines Cdk active: tyrosine et thréonine Kinase (phosphoryle

Plus en détail

Espace Charles Louis HAVAS 1, rue des Huissiers - 92220 NEUILLY Métro ligne 1, station Pont de Neuilly

Espace Charles Louis HAVAS 1, rue des Huissiers - 92220 NEUILLY Métro ligne 1, station Pont de Neuilly 1 Vendredi 25 janvier 2008 : Espace Charles Louis HAVAS 1, rue des Huissiers - 92220 NEUILLY Métro ligne 1, station Pont de Neuilly 2 Immunité et exposition aux rayonnements ionisants Professeur Michel

Plus en détail

Table des matières. Remerciements, x Avant-Propos, xi Abréviations, xii Guide de l utilisateur, xvi

Table des matières. Remerciements, x Avant-Propos, xi Abréviations, xii Guide de l utilisateur, xvi Table des matières v Remerciements, x Avant-Propos, xi Abréviations, xii Guide de l utilisateur, xvi 1 L immunité innée, 1 Les obstacles externes à l infection, 1 Les cellules phagocytaires tuent les micro-organismes,

Plus en détail

Stress osmotique et activation des MAP Kinases ERK1/2 chez les hépatocytes de turbot, Scophthalmus maximus

Stress osmotique et activation des MAP Kinases ERK1/2 chez les hépatocytes de turbot, Scophthalmus maximus Stress osmotique et activation des MAP Kinases ERK1/2 chez les hépatocytes de turbot, Scophthalmus maximus : implication des voies de signalisation intracellulaire du processus de RVD. Audrey Fouchs Confrontées

Plus en détail

Virus et machinerie cellulaire

Virus et machinerie cellulaire Virus et machinerie cellulaire 1 Dr Céline Bressollette-Bodin Multiplication des virus dans la cellule - principales étapes - mécanismes de transcription / réplication Les interactions virus / cellules

Plus en détail

Cibles et mécanismes d action des traitements par cytokines et anti-cytokines

Cibles et mécanismes d action des traitements par cytokines et anti-cytokines Cibles et mécanismes d action des traitements par cytokines et anti-cytokines Jean Daniel Lelièvre, Yves Lévy, Pierre Miossec I-Introduction... 2 II-Les interférons... 2 II-1.L interféron... 3 II-1-a.

Plus en détail

Immunité anti-tumorale

Immunité anti-tumorale Immunité anti-tumorale Professeur M GUENOUNOU Laboratoire d Immunologie & Microbiologie UFR de Pharmacie 51100 REIMS 1- Cellules tumorales - Une tumeur est une prolifération clonale issue d une cellule

Plus en détail

Résultats : Partie III

Résultats : Partie III Résultats : Partie III Analyse des rôles respectifs de RhoA et RhoC dans le phénotype des cellules d adénocarcinome prostatique Introduction Parmi les protéines du sous-groupe Rho, RhoC a été décrit comme

Plus en détail

Profil d expression des micro ARNs hépatiques associés à la réponse virologique prolongée chez des patients atteints d hépatite chronique C

Profil d expression des micro ARNs hépatiques associés à la réponse virologique prolongée chez des patients atteints d hépatite chronique C Profil d expression des micro ARNs hépatiques associés à la réponse virologique prolongée chez des patients atteints d hépatite chronique C E. Estrabaud 1, I. Bièche 2, M. Lapalus 1, S. de Muynck 1, M.

Plus en détail

Hépatite chronique B Moyens thérapeutiques

Hépatite chronique B Moyens thérapeutiques Hépatite chronique B Moyens thérapeutiques Dr Olfa BAHRI Laboratoire de Virologie Clinique Institut Pasteur de Tunis INTRODUCTION Plus de 300. 10 6 porteurs chroniques de VHB dans le monde Hépatite chronique

Plus en détail

Communication intercellulaire : Les Cytokines

Communication intercellulaire : Les Cytokines PCEM 2- Cours de Biologie cellulaire n 8 Professeur : M. COHEN-SOLAL Jeudi 13 Décembre 2007, 10h30 Ronéotypeur : DENIAU Benjamin Communication intercellulaire : Les Cytokines 1 SOMMAIRE I/ INTRODUCTION

Plus en détail

TRANSMISSION DES VIRUS ET CYCLE DE MULTIPLICATION

TRANSMISSION DES VIRUS ET CYCLE DE MULTIPLICATION TRANSMISSION DES VIRUS ET CYCLE DE MULTIPLICATION II. 1 Généralités II.2 Transmission des Virus II.3 Grandes étapes de Cycle de Multiplication Attachement Pénétration Réplication Libération II. 1 Généralités

Plus en détail

C N (1,2), MA (1), X (1), G (1), M (1), T (1), C (2), P (3), M (4), V (1,5), JP (1,5), PN. (1), E

C N (1,2), MA (1), X (1), G (1), M (1), T (1), C (2), P (3), M (4), V (1,5), JP (1,5), PN. (1), E Caractérisation phénotypique et rôle des lymphocytes T régulateurs intra- hépatiques au cours de l hépatite chronique virale C N Sturm (1,2), MA Thélu (1), X Camous (1), G Dimitrov (1), M Ramzan (1), T

Plus en détail

Techniques d études des réponses immunitaires

Techniques d études des réponses immunitaires Techniques d études des réponses immunitaires I. Principes (d après Hernandes-Fuentes M. P. et al. (2003) J. Immunol. Methods 196:247 ; éléments du polycopié de TP : The 2 nd PSU International Teaching

Plus en détail

Identification de mécanismes de régulation des fonctions des interférons: Rôle de la palmitoylation du récepteur de l interféron de type I

Identification de mécanismes de régulation des fonctions des interférons: Rôle de la palmitoylation du récepteur de l interféron de type I Identification de mécanismes de régulation des fonctions des interférons: Rôle de la palmitoylation du récepteur de l interféron de type I Julie Claudinon To cite this version: Julie Claudinon. Identification

Plus en détail

Immunité adaptative : activation et polarisation des lymphocytes T.

Immunité adaptative : activation et polarisation des lymphocytes T. Immunité adaptative : activation et polarisation des lymphocytes T. Marcelo de Carvalho, Olivier Adotévi, Valérie Frenkel, Gilles Thibault, Richard Le Naour I-Introduction... 2 II-Activation des lymphocytes

Plus en détail

II/ Exemple de cellules différenciées : les cellules nerveuses 1) Structure du tissu nerveux

II/ Exemple de cellules différenciées : les cellules nerveuses 1) Structure du tissu nerveux II/ Exemple de cellules différenciées : les cellules nerveuses 1) Structure du tissu nerveux Neurones et cellules gliales 2) neurone Schéma d un motoneurone Les nombreux prolongements cytoplasmiques (dendrites

Plus en détail

Rôle de l'acétylation du facteur de transcription IRF3

Rôle de l'acétylation du facteur de transcription IRF3 Université de Montréal Rôle de l'acétylation du facteur de transcription IRF3 par Tasheen Wissanji Département de Pharmacie Faculté de Pharmacie Mémoire présenté à la Faculté des études supérieures en

Plus en détail

Rôle d IL6 dans le développement d un CAC (colitis associated cancer)

Rôle d IL6 dans le développement d un CAC (colitis associated cancer) Rôle d IL6 dans le développement d un CAC (colitis associated cancer) Article; IL-6 and Stat3 Are Required for Survival of Intestinal Epithelial Cells and Development of Colitis-Associated Cancer Le cancer

Plus en détail

Les récepteurs à activité enzymatique intrinsèque

Les récepteurs à activité enzymatique intrinsèque Les récepteurs à activité enzymatique intrinsèque Différentes activités enzymatiques intrinsèques ont été mise en évidence : Activité tyrosine kinase (TK) Ex : le récepteur au DGF, à l EGF ou les récepteurs

Plus en détail

La leucémie lymphoïde chronique (LLC)

La leucémie lymphoïde chronique (LLC) La leucémie lymphoïde chronique (LLC) La plus fréquente des hémopathies : 3 nouveaux cas / 100000 habitants / an Pas de facteur favorisant connu Adultes âgés (>65 ans), sexratio = 2/1 Accumulation de lymphocytes

Plus en détail

Université du Québec à Montréal

Université du Québec à Montréal RECUEIL D EXERCICES DE BICHIMIE 6. Les acides nucléiques 6.2. Réplication, transcription et traduction P P P CH 2 H N H N N NH NH 2 Université du Québec à Montréal 6.2. Réplication, transcription et traduction

Plus en détail

Les récepteurs de l immunité innée. Emmanuel Hermann Faculté de Pharmacie de Lille 2 Immunologie 2008-2009 3ème année FCB

Les récepteurs de l immunité innée. Emmanuel Hermann Faculté de Pharmacie de Lille 2 Immunologie 2008-2009 3ème année FCB Les récepteurs de l immunité innée Emmanuel Hermann Faculté de Pharmacie de Lille 2 Immunologie 2008-2009 3ème année FCB L immunité innée est une réponse immédiate qui survient chez tout individu en l

Plus en détail

Quelques termes-clef de biologie moléculaire et leur définition

Quelques termes-clef de biologie moléculaire et leur définition Acide aminé (AA) Quelques termes-clef de biologie moléculaire et leur définition Isabelle Quinkal INRIA Rhône-Alpes Septembre 2003 Petite molécule dont l enchaînement compose les protéines - on dit qu

Plus en détail

INVESTIGATIONS TECHNIQUES EN PHYSIOPATHOLOGIE CELLULAIRE ET MOLECULAIRE Partie I. La transfection. Responsable : Valérie Chopin.

INVESTIGATIONS TECHNIQUES EN PHYSIOPATHOLOGIE CELLULAIRE ET MOLECULAIRE Partie I. La transfection. Responsable : Valérie Chopin. INVESTIGATIONS TECHNIQUES EN PHYSIOPATHOLOGIE CELLULAIRE ET MOLECULAIRE Partie I La transfection Responsable : Valérie Chopin LBH semestre 6 Faculté des Sciences Laboratoire de Physiologie Cellulaire et

Plus en détail

Stage de formation 17 & 18 mars 2014. NetBioDyn et la modélisation des réactions immunitaires. Conférences. Ateliers. Institut français de l Éducation

Stage de formation 17 & 18 mars 2014. NetBioDyn et la modélisation des réactions immunitaires. Conférences. Ateliers. Institut français de l Éducation Stage de formation 17 & 18 mars 2014 Conférences Institut français de l Éducation Ateliers École normale supérieure de Lyon (site Monod) nihil est sine ratione NetBioDyn et la modélisation des réactions

Plus en détail

TABLE DES MATIERES PARTIE A BIOLOGIE MOLECULAIRE 3. LESIONS ET REPARATIONS DE L ADN 41 AVANT-PROPOS 1. LES ACIDES NUCLEIQUES 3

TABLE DES MATIERES PARTIE A BIOLOGIE MOLECULAIRE 3. LESIONS ET REPARATIONS DE L ADN 41 AVANT-PROPOS 1. LES ACIDES NUCLEIQUES 3 TABLE DES MATIERES AVANT-PROPOS XI PARTIE A BIOLOGIE MOLECULAIRE 1. LES ACIDES NUCLEIQUES 3 1.1 STRUCTURE DE LA CHAINE POLYNUCLEOTIDIQUE 4 Les bases 4 Les pentoses 5 Nucléosides et nucléotides 5 La chaîne

Plus en détail

INDUCTION ET MODULATION DE LA SYNTHÈSE D'INTERFERON DE TYPE I PAR LE BTV INDUCTION AND MODULATION OF TYPE I INTERFERON SYNTHESIS UPON BTV INFECTION

INDUCTION ET MODULATION DE LA SYNTHÈSE D'INTERFERON DE TYPE I PAR LE BTV INDUCTION AND MODULATION OF TYPE I INTERFERON SYNTHESIS UPON BTV INFECTION INDUCTION ET MODULATION DE LA SYNTHÈSE D'INTERFERON DE TYPE I PAR LE BTV INDUCTION AND MODULATION OF TYPE I INTERFERON SYNTHESIS UPON BTV INFECTION Damien VITOUR, Virginie DOCEUL, Emilie CHAUVEAU, Estelle

Plus en détail

Sommaire. Première partie Les concepts de base

Sommaire. Première partie Les concepts de base Sommaire Préface à la troisième édition... Préface à la deuxième édition... Avant-propos à la troisième édition... Avant-propos à la deuxième édition... Avant-propos à la première édition... XV XVII XIX

Plus en détail

réponse cellulaire: Prolifération, Différenciation, survie,apoptose

réponse cellulaire: Prolifération, Différenciation, survie,apoptose Signalisation : Concept Stimuli extérieurs: Facteurs de croissance, Hormones Cytokines Interaction cellule/cellule Récepteur cellule ropagation du signal Somme des évènements moléculaires Intracellulaires

Plus en détail

LES COMMUNICATIONS INTERCELLULAIRES PAR LES VOIES DE SIGNALISATION. Principes généraux 03

LES COMMUNICATIONS INTERCELLULAIRES PAR LES VOIES DE SIGNALISATION. Principes généraux 03 Chapitre 7 LES COMMUNICATIONS INTERCELLULAIRES AR LES VOIES DE SIGNALISATION SOMMAIRE 1 ère partie rincipes généraux 03 1. La signalisation intracellulaire ou réseau de protéines intracellulaire de signalisation

Plus en détail

Impact des biothérapies sur l'immunité anti-infectieuse

Impact des biothérapies sur l'immunité anti-infectieuse Impact des biothérapies sur l'immunité anti-infectieuse XXII ème JRPI 13 10 2015 Pr M. Labalette Biothérapies Déficit immunitaire secondaire Susceptibilité aux infections (1 er effet secondaire des biothérapies)

Plus en détail

LE SIDA: UNE AFFECTION DU SYSTEME IMMUNITAIRE

LE SIDA: UNE AFFECTION DU SYSTEME IMMUNITAIRE LE SIDA: UNE AFFECTION DU SYSTEME IMMUNITAIRE Introduction: Le SIDA, ou syndrome immunodéficience acquise, est une maladie due à un virus, le virus de l'immunodéficience humaine ou VIH (HIV: Human Immunodeficiency

Plus en détail

BICH 4943 Thèmes choisis APOPTOSE. Aspects moléculaires et cellulaires. Généralités. 2008 Apoptose Diapo 1

BICH 4943 Thèmes choisis APOPTOSE. Aspects moléculaires et cellulaires. Généralités. 2008 Apoptose Diapo 1 BICH 4943 Thèmes choisis APOPTOSE Aspects moléculaires et cellulaires Généralités 2008 Apoptose Diapo 1 1 Importance physiologique Développement Formation des membres Neurones du systèmes nerveux Contrôle

Plus en détail

Les OGM. 5 décembre 2008. Nicole Mounier

Les OGM. 5 décembre 2008. Nicole Mounier Les OGM 5 décembre 2008 Nicole Mounier Université Claude Bernard Lyon 1 CGMC, bâtiment Gregor Mendel 43, boulevard du 11 Novembre 1918 69622 Villeurbanne Cedex OGM Organismes Génétiquement Modifiés Transfert

Plus en détail

Captation, Apprêtement et Présentation de l antigène. Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.fr

Captation, Apprêtement et Présentation de l antigène. Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.fr Captation, Apprêtement et Présentation de l antigène Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.fr 1 Cellules Présentatrices d Antigène (CPA) Cellules dendritiques Monocytes / Macrophages Lymphocytes

Plus en détail

Chapitre 2: Les mécanismes de

Chapitre 2: Les mécanismes de Chapitre 2: Les mécanismes de l immunité I-Les anticorps: agents du maintien de l intégrité du milieu extracellulaire 1- La réaction antigène- anticorps et l élimination du complexe immun Les anticorps:

Plus en détail

Révisions/Questions Epreuve d Immunologie Fondamentale juin 2005

Révisions/Questions Epreuve d Immunologie Fondamentale juin 2005 Révisions/Questions Epreuve d Immunologie Fondamentale juin 2005 (D après Carpino, N., et al. (2004) Immunity 20:37) Exercice I (noté sur 14 points) Les lymphocytes T jouent un rôle central dans la reconnaissance

Plus en détail

Alexandre Florimond, Philippe Chouteau, Nicole Defer, Aurore Gaudin, Jacqueline Polyte, Hervé Lerat et Jean-Michel Pawlotsky

Alexandre Florimond, Philippe Chouteau, Nicole Defer, Aurore Gaudin, Jacqueline Polyte, Hervé Lerat et Jean-Michel Pawlotsky Dérégulation du cycle cellulaire et activation de la réponse aux dommages de l'adn par les protéines du VHC, déclencheurs potentiels de l'hépatocarcinogenèse Alexandre Florimond, Philippe Chouteau, Nicole

Plus en détail

Inhibition du facteur de transcription Stat 3 par la technique des sirnas, une thérapie à l horizon? Année 2005-06

Inhibition du facteur de transcription Stat 3 par la technique des sirnas, une thérapie à l horizon? Année 2005-06 Année 2005-06 Inhibition du facteur de transcription Stat 3 par la technique des sirnas, une thérapie à l horizon? MENARD Baptiste LABORDE DIT PERE Samuel 1 SOMMAIRE RESUME..3 I.INTRODUCTION....4 A. Le

Plus en détail

Mécanismes de surveillance du cycle cellulaire

Mécanismes de surveillance du cycle cellulaire Mécanismes de surveillance du cycle cellulaire Four checkpoints Components of the DNA Damage Checkpoint SIGNALS SENSORS TRANSDUCERS EFFECTORS TARGETS (UV, HU, replication errors) CDK2 Cyclin E/A ATR

Plus en détail

Chapitre 10 L isolement et la manipulation de gènes. Injection d ADN étranger dans une cellule animale

Chapitre 10 L isolement et la manipulation de gènes. Injection d ADN étranger dans une cellule animale Chapitre 10 L isolement et la manipulation de gènes Injection d ADN étranger dans une cellule animale Comment amplifier un gène d intérêt? Amplification in vivo à l aide du clonage d ADN L ensemble formé

Plus en détail

TRANSDUCTION DU SIGNAL DES RECEPTEURS T ET B

TRANSDUCTION DU SIGNAL DES RECEPTEURS T ET B M1 immuno 11/12/07 RT : Sauvet gabriella TRANSDUCTION DU SIGNAL DES RECEPTEURS T ET B 1- Stimulation des lymphocytes par l antigène 2- Plusieurs protéines membranaires «aident» le récepteur de l antigène

Plus en détail

Généralités sur les virus Structure, Réplication, Évolution

Généralités sur les virus Structure, Réplication, Évolution Généralités sur les virus Structure, Réplication, Évolution Les virus sont des microorganismes de très petite taille, 20 à 300 nanomètres, 100 fois plus petit qu une bactérie, non visibles en microscopie

Plus en détail

Université Pierre et Marie Curie Master BMC Immunotechnologie. Module Immunothérapie Cellulaire et Génique Bertrand Bellier / François Lemoine

Université Pierre et Marie Curie Master BMC Immunotechnologie. Module Immunothérapie Cellulaire et Génique Bertrand Bellier / François Lemoine Université Pierre et Marie Curie Master BMC Immunotechnologie Module Immunothérapie Cellulaire et Génique Bertrand Bellier / François Lemoine Examen Janvier 2008 Introduction (à lire attentivement) L actualité

Plus en détail

TD Révision BIO57. Connaissance et Technique du gène

TD Révision BIO57. Connaissance et Technique du gène TD Révision BIO57 Connaissance et Technique du gène Novembre 2007 Cécile BAUDOT cecile.baudot@medecine.univ-mrs.fr INSERM 910 «Génétique Médicale et Génomique Fonctionnelle» Maladies Neuromusculaires Le

Plus en détail

Expression des gènes Comparatif entre procaryotes et eucaryotes

Expression des gènes Comparatif entre procaryotes et eucaryotes Comparaison procaryotes/ 2TSbc Expression des gènes Comparatif entre procaryotes et eucaryotes La majeure partie des connaissances de biologie moléculaire a d'abord débuté par l'étude des phénomènes chez

Plus en détail

Virus: Virus: Diversité génétique. Diversité génétique et variation antigénique. Virus: Conséquences épidémiologiques et thérapeutiques

Virus: Virus: Diversité génétique. Diversité génétique et variation antigénique. Virus: Conséquences épidémiologiques et thérapeutiques Virus: Diversité génétique et variation antigénique Conséquences épidémiologiques et thérapeutiques M. Segondy Virus: Diversité génétique Virus: Génome + Capside ± Enveloppe 1 Virus: Diversité génétique

Plus en détail

LES MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE LA CARCINOGENÈSE

LES MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE LA CARCINOGENÈSE LES MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE LA CARCINOGENÈSE TOUT D ABORD UN PETIT HISTORIQUE 1910: Peyton ROUS découvre le virus qui porte son nom 1976: les oncogènes de certains virus ont une contrepartie cellulaire

Plus en détail

ED Biologie moléculaire. E. Turpin J. Lehmann-Che 5-6 novembre 2007

ED Biologie moléculaire. E. Turpin J. Lehmann-Che 5-6 novembre 2007 ED Biologie moléculaire E. Turpin J. Lehmann-Che 5-6 novembre 2007 PCR 1983: Kary Mullis Amplification in vitro par une méthode enzymatique d'un fragmentd'adn en présence de deux oligonucléotides spécifiques

Plus en détail

Génération d anticorps monoclonaux par immunisation génique

Génération d anticorps monoclonaux par immunisation génique Génération d anticorps monoclonaux par immunisation génique Gen2Bio 2010 Saint-Malo, mardi 30 mars 2010 Un partenariat Demandeur PADAM In Cell Art Projet Anticorps monoclonaux Gen2Bio 2010 Saint-Malo,

Plus en détail

Les interférons de type I et leur fonction antivirale

Les interférons de type I et leur fonction antivirale Manuscrit déposé le 09/01/2006 Ann. Méd. Vét., 2006, 150, 73-107 formation continue - articles de synthèse Les interférons de type I et leur fonction antivirale LEROY M., DESMECHT D. Département de Morphologie

Plus en détail

Place des anticorps monoclonaux dans la prise

Place des anticorps monoclonaux dans la prise Place des anticorps monoclonaux dans la prise en charge des hémopathies malignes Bases fondamentales et mécanismes d action des anticorps monoclonaux Aliénor Xhaard Association des Internes en Hématologie

Plus en détail

PAES 2010-2011 STAGE DE PRÉ RENTRÉE UE 2

PAES 2010-2011 STAGE DE PRÉ RENTRÉE UE 2 PAES 2010-2011 STAGE DE PRÉ RENTRÉE UE 2 Introduction Théorie cellulaire : toute cellule est issue d une cellule L information génétique est transmise aux 2 cellules filles à chaque division Le génome

Plus en détail

Le système du Complément

Le système du Complément Le système du Complément Marie-Agnès Dragon-Durey, Jean Yves Cesbron, Alain Chevailler, Christian Drouet, Béatrice Uring-Lambert I-Introduction... 2 II-Les voies d activation du Complément... 2 II-1.La

Plus en détail

INACTIVATION PAR LE TRAITEMENT PHOTODYNAMIQUE DES AGENTS PATHOGENIQUES CONTENUS DANS LES PRODUITS SANGUINS CELLULAIRES

INACTIVATION PAR LE TRAITEMENT PHOTODYNAMIQUE DES AGENTS PATHOGENIQUES CONTENUS DANS LES PRODUITS SANGUINS CELLULAIRES RÉSUMÉ EN FRANÇAIS INACTIVATION PAR LE TRAITEMENT PHOTODYNAMIQUE DES AGENTS PATHOGENIQUES CONTENUS DANS LES PRODUITS SANGUINS CELLULAIRES INTRODUCTION : LES DONS SANGUINS ET LES AGENTS INFECTIEUX La production

Plus en détail

VOIE DES PHOSPHOINOSITIDES

VOIE DES PHOSPHOINOSITIDES VOIE DES HOSHOINOSITIDES LE DIACYLGLYCEROL ACTIVE LA KC L INOSITOL TRI HOSHATE (I3) ROVOQUE LA LIBERATION DE Ca ++ INTRACELLULAIRE (10-6 M Ca ++ ) Ca ++ pompe [Ca ++ ] extra-cellulaire (sang) 2.5 mm (2,5.10-3

Plus en détail

Atelier : Détection de la mort cellulaire par apoptose en réponse à un agent anti-tumoral.

Atelier : Détection de la mort cellulaire par apoptose en réponse à un agent anti-tumoral. - La cytométrie en flux est une méthode d analyse de cellules en suspension, véhiculées à grande vitesse jusqu à une chambre d analyse traversée par des faisceaux lasers. L interaction des cellules avec

Plus en détail

Christian TREPO, MD, PhD

Christian TREPO, MD, PhD PEG INTERFERON MONOTHERAPI E Christian TREPO, MD, PhD Unmet medical needs in chronic HBV infection Inhibition of viral replication Normalisation of ALT Improvement in liver necroinflammation Improvement

Plus en détail

Déterminants moléculaires et spécificité du Priming immunitaire chez le mollusque d eau douce Biomphalaria glabrata.

Déterminants moléculaires et spécificité du Priming immunitaire chez le mollusque d eau douce Biomphalaria glabrata. Délivré par UNIVERSITE DE PERPIGNAN VIA DOMITIA Préparée au sein de l école doctorale ED305 Energie et Environnement Et de l unité de recherche UMR5244 Ecologie et Evolution des Interactions Spécialité

Plus en détail

Rôle des acides biliaires dans la régulation de l homéostasie du glucose : implication de FXR dans la cellule bêta-pancréatique

Rôle des acides biliaires dans la régulation de l homéostasie du glucose : implication de FXR dans la cellule bêta-pancréatique Rôle des acides biliaires dans la régulation de l homéostasie du glucose : implication de FXR dans la cellule bêta-pancréatique Tuteur : Anne Muhr-Tailleux cardiovasculaires et diabète (Equipe 1) Institut

Plus en détail

Le métier d enseignant chercheur

Le métier d enseignant chercheur Conférence d UV industrie n 4. Le métier d enseignant chercheur Donnée le 18 janvier 2006, Par Isabelle Margaill. Groupe numéro 4 I. Parcours universitaire. Son parcours : Etude de pharmacie : -5ème année

Plus en détail

Le rejet aigu cellulaire

Le rejet aigu cellulaire Le rejet aigu cellulaire CUEN: 3/12/2013 Philippe Grimbert Plan Les antigènes de transplantation Le mécanisme du rejet L incidence et les outils du diagnostique Le traitement 1 Rejet aigu cellulaire Représente

Plus en détail

Modèle Cellulaire pour les Cancers de l Oropharynx VPH Induits

Modèle Cellulaire pour les Cancers de l Oropharynx VPH Induits Congrès de l AORLQ - Octobre 2012 Modèle Cellulaire pour les Cancers de l Oropharynx VPH Induits Monika Knapik MD Guillaume Cardin M.Sc Francis Rodier Ph.D Apostolos Christopoulos MD, FRCSC Division d

Plus en détail

Série : STL Spécialité biotechnologies SESSION 2014 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

Série : STL Spécialité biotechnologies SESSION 2014 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNLGIQUE Série : STL Spécialité biotechnologies SESSIN 2014 CBSV : sous épreuve coefficient 4 Biotechnologies : sous épreuve coefficient 4 Durée totale de l épreuve: 4 heures Les sujets

Plus en détail

Résumé. Delphine Théard

Résumé. Delphine Théard Delphine Théard Département de Biologie Cellulaire, section Biologie Cellulaire des Membranes, Centre Medical Universitaire de Groningue, Université de Groningue, 9713 AV Groningue, Pays-Bas - 135 - Résumé

Plus en détail

Immunité et grossesse

Immunité et grossesse MODULE de MAIEUTIQUE Unité foetoplacentaire (Coordonateur Pr Janky) Immunité et grossesse Dr. Nadia Prisant 1 Points essentiels : Le système immunitaire, à travers ses deux principales composantes, l immunité

Plus en détail

Immunologie de la grossesse

Immunologie de la grossesse Immunologie de la grossesse LI UE8S : Unité fœtoplacentaire Dr ANDRÉ Gwenaëlle 1 Introduction Immunité Ensemble des mécanismes permettant Reconnaître et tolérer «le soi» Reconnaître et rejeter «le non

Plus en détail

La résistance aux pathogènes du point de vue de la génétique

La résistance aux pathogènes du point de vue de la génétique La résistance aux pathogènes du point de vue de la génétique Résistance non-hôte. Tous les génotypes d une espèce donnée sont résistants à toutes les génotypes (souches) d un pathogéne donné. Il n est

Plus en détail

L3-BH01 Cours n 10 Modifications post-transcriptionnelles

L3-BH01 Cours n 10 Modifications post-transcriptionnelles L3-BH01 Cours n 10 Modifications post-transcriptionnelles Ce cours est présent sur le web à l adresse suivante : http://www.univ-orleans.fr/sciences/biochimie/l/ressources.htm Plan (cours n 10 & 11) Introduction

Plus en détail

Partie III: Récepteurs membranaires. RTK RTP Canaux Couplés R (RYK) (RYP) ioniques Prot G cytokines

Partie III: Récepteurs membranaires. RTK RTP Canaux Couplés R (RYK) (RYP) ioniques Prot G cytokines Partie III: Voies de signalisation des récepteurs Tyrosine kinases (RTK) Récepteurs membranaires À activité enzymatique Sans activité enzymatique RTK RTP Canaux Couplés R (RYK) (RYP) ioniques Prot G cytokines

Plus en détail

Phase d activation et phase effectrice d un lymphocyte T

Phase d activation et phase effectrice d un lymphocyte T Phase d activation et phase effectrice d un lymphocyte T SUPERFAMILLE DU TNF ET DU RECEPTEUR AU TNF TACI BCMA CD27 EDAR XEDAR Fas DR4 DR5 DcR1 DcR2 OX40 AITR HveA CD40 4-1BB TNFR2 DR3 TNFR1 LTBR RANK DcR3

Plus en détail

Les outils du génie génétique.

Les outils du génie génétique. Les outils du génie génétique. I\ Les enzymes. On va se servir des enzymes pour couper, coller et synthétiser des acides nucléiques. A\ Les polymérases. Toutes les polymérases agissent de 5 vers 3. En

Plus en détail

Pr Bernard Combe. Immuno-Rhumatologie, Hôpital Lapeyronie CHU de Montpellier

Pr Bernard Combe. Immuno-Rhumatologie, Hôpital Lapeyronie CHU de Montpellier Journal de L ANDAR (Association Nationale de Défense contre l Arthrite Rhumatoîde) octobre2008 Le Mabthéra dans la polyarthrite rhumatoïde Pr Bernard Combe Immuno-Rhumatologie, Hôpital Lapeyronie CHU de

Plus en détail

Génie génétique. Définition : Outils nécessaires : Techniques utilisées : Application du génie génétique : - Production de protéines

Génie génétique. Définition : Outils nécessaires : Techniques utilisées : Application du génie génétique : - Production de protéines Génie génétique Définition : Ensemble de méthodes d investigation et d expérimentation sur les gènes. Outils nécessaires : ADN recombinant, enzyme de restriction, vecteur, banque ADNc, sonde nucléique...

Plus en détail

Université Bordeaux Segalen - PACES 2012-2013 ED UE9s Avril 2013

Université Bordeaux Segalen - PACES 2012-2013 ED UE9s Avril 2013 Sélectionner les propositions exactes Université Bordeaux Segalen - PACES 2012-2013 ED UE9s Avril 2013 QCM 1 La plupart des techniques de biologie moléculaire repose sur le principe de complémentarité

Plus en détail

LE MEILLEUR DE LA CROI 2013 - VIROLOGIE. Marie Leoz 12 avril 2013

LE MEILLEUR DE LA CROI 2013 - VIROLOGIE. Marie Leoz 12 avril 2013 LE MEILLEUR DE LA CROI 2013 - VIROLOGIE Marie Leoz 12 avril 2013 Réservoirs, Persistance et Eradication Qu est-ce que le réservoir? Caractérisation des cellules réservoirs Stratégies de traitement précoce

Plus en détail

Biomarqueurs en Cancérologie

Biomarqueurs en Cancérologie Biomarqueurs en Cancérologie Définition, détermination, usage Biomarqueurs et Cancer: définition Anomalie(s) quantitative(s) ou qualitative(s) Indicative(s) ou caractéristique(s) d un cancer ou de certaines

Plus en détail

Corrélation entre l activité MPF et le taux de cycline Mesures dans l embryon de xénope après fécondation

Corrélation entre l activité MPF et le taux de cycline Mesures dans l embryon de xénope après fécondation Corrélation entre l activité MPF et le taux de cycline Mesures dans l embryon de xénope après fécondation Mitose Mitose Mitose Interphase Interphase Interphase Activité MPF Quantité de cycline B Corrélation

Plus en détail

Techniques Immunologiques appliquées au diagnostic

Techniques Immunologiques appliquées au diagnostic Département de Biologie Laboratoire de Biochimie - Immunologie Université Mohammed V-Agdal Faculté des Sciences Filière SVI Semestre 4 (S4) 2004-2005 Module de Biologie Humaine M 16.1 Élément d Immunologie

Plus en détail

Apport de la PCR en temps réel en maladies infectieuses

Apport de la PCR en temps réel en maladies infectieuses Apport de la PCR en temps réel en maladies infectieuses Biologie moléculaire Amplification PCR I. Dénaturation ADN 95 C II. Hybridation t = Tm III. Extension t dépend de la polymérase employée PCR «classique»

Plus en détail

MODULE DE VIROLOGIE 2009 IMMUNITE INNEE ET CELLULAIRE ANTIVIRALE CHEZ LES VERTEBRES

MODULE DE VIROLOGIE 2009 IMMUNITE INNEE ET CELLULAIRE ANTIVIRALE CHEZ LES VERTEBRES MODULE DE VIROLOGIE 2009 IMMUNITE INNEE ET CELLULAIRE ANTIVIRALE CHEZ LES VERTEBRES Marc DALOD CIML Téléphone 04-91-26-94-51 email: dalod@ciml.univ-mrs.fr BRAINSTORMING PAR PETITS GROUPES (10 MIN) 1) Qu

Plus en détail

Analyses globales et nouveaux indicateurs d exposition dans les cellules de l épiderme humain. Service de Génomique Fonctionnelle CEA, Evry

Analyses globales et nouveaux indicateurs d exposition dans les cellules de l épiderme humain. Service de Génomique Fonctionnelle CEA, Evry Analyses globales et nouveaux indicateurs d exposition dans les cellules de l épiderme humain Service de Génomique Fonctionnelle CEA, Evry Accidents d irradiation 1. Identifier les personnes exposées dans

Plus en détail

FRAP & FLIP. Dossier technique. M1 VRV 2011 Université de Strasbourg

FRAP & FLIP. Dossier technique. M1 VRV 2011 Université de Strasbourg Adrien Paoli Aurore Strugala FRAP & FLIP Technique FRAP Technique FLIP Avantages & inconvénients Exemples d application Alternatives Adrien Paoli Aurore Strugala Introduction > Technique FRAP > Technique

Plus en détail

Insulinorésistance et cancers

Insulinorésistance et cancers Insulinorésistance et cancers L insulinorésistance est présente dans de nombreuses situations comme (Godsland I.F. 2009) : - Le vieillissement ; - La sédentarité ; - L obésité abdominale ; - Le diabète

Plus en détail

étude des voies de signalisation

étude des voies de signalisation Olivier Lascols Faculté de Médecine ierre et Marie Curie Stratégie d éd étude des voies de signalisation 1 I. Caractérisation risation d une d voie de transduction d un d signal Exemple du Signal Mitogénique

Plus en détail

Chapitre 5 : La transcription. Professeur Joël LUNARDI

Chapitre 5 : La transcription. Professeur Joël LUNARDI Chapitre 5 : La transcription UE1 : Biochimie Biologie moléculaire Professeur Joël LUNARDI Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Chapitre 5. La transcription

Plus en détail

Chapitre II L immunité adaptative

Chapitre II L immunité adaptative Chapitre II L immunité adaptative 1 -I -La réponse adaptative humorale 1) Exemple du virus de la grippe 2 2) Les caractéristiques de cette réponse 3 Conclusion L immunité adaptative n est pas immédiate

Plus en détail

Activité physique et Santé : sur quelles bases physiologiques et biologiques?

Activité physique et Santé : sur quelles bases physiologiques et biologiques? Activité physique et Santé : sur quelles bases physiologiques et biologiques? AX Bigard Institut de Recherche Biomédicale des Armées 38702 La Tronche - 91220 Brétigny / Orge Activité physique et prévention

Plus en détail

Oncogènes et anti-oncogenes C. Hourioux

Oncogènes et anti-oncogenes C. Hourioux Oncogènes et anti-oncogenes C. Hourioux Définitions : Cancer Multiplication anarchique de cellules échappant aux mécanismes normaux de différenciation et de régulation de leur multiplication Capacité à

Plus en détail

Licence-Master Bioinformatique Contrôle continu 06/03/06. Correction

Licence-Master Bioinformatique Contrôle continu 06/03/06. Correction Licence-Master Bioinformatique Contrôle continu 06/03/06 Correction -«Vraies» questions de cours -«fausses» questions de cours: questions pour voir si pouviez imaginer une réponse crédible qui n était

Plus en détail

Transcriptional changes associated with long-term left ventricle volume overload in rats:

Transcriptional changes associated with long-term left ventricle volume overload in rats: S1 Data supplement Transcriptional changes associated with long-term left ventricle volume overload in rats: impact on enzymes related to myocardial energy metabolism. Elise Roussel, Marie-Claude Drolet,

Plus en détail

Sommaire. Concepts de base en immunologie

Sommaire. Concepts de base en immunologie xi Sommaire Partie I Concepts de base en immunologie Chapitre 1 Les concepts de base en immunologie 1 Chapitre 2 L immunité innée 39 Partie II Chapitre 1 La reconnaissance des antigènes La reconnaissance

Plus en détail

Biochimie Mme Botti et Mme tchillian Le 22/10/07 Defresne Diane TD N 3 DE BIOCHIMIE LES ANTICORPS 2

Biochimie Mme Botti et Mme tchillian Le 22/10/07 Defresne Diane TD N 3 DE BIOCHIMIE LES ANTICORPS 2 Biochimie Mme Botti et Mme tchillian Le 22/10/07 Defresne Diane TD N 3 DE BIOCHIMIE LES ANTICORPS 2 1 DOMAINE D UTILISATION DES ANTICORPS IN VITRO ET IN VIVO B)Utilisation des Anticorps in vitro - dosages

Plus en détail

Identification de microarns régulateurs de l expression du Glypican-3 dans le carcinome hépatocellulaire

Identification de microarns régulateurs de l expression du Glypican-3 dans le carcinome hépatocellulaire 69 ème Journées Scientifiques de l AFEF Mercredi 28 Septembre 2011 Identification de microarns régulateurs de l expression du Glypican-3 dans le carcinome hépatocellulaire Marion Maurel INSERM U1053 Bordeaux

Plus en détail

II. Les lymphocytes T cytotoxiques (T8) : agents du maintien de l'intégrité des populations cellulaires Doc 1 page 396. exercice 3 page 407.

II. Les lymphocytes T cytotoxiques (T8) : agents du maintien de l'intégrité des populations cellulaires Doc 1 page 396. exercice 3 page 407. PB : Comment sont éliminées les cellules reconnues comme étrangères. (infectées, cancéreuses, greffées.) L'organisme dispose d'autres moyens de défense que les anticorps pour se débarasser d'un intrus.

Plus en détail