DOSSIERS PRIORITAIRES POUR LA COMMUNAUTÉ FRANCOPHONE DE L ONTARIO

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIERS PRIORITAIRES POUR LA COMMUNAUTÉ FRANCOPHONE DE L ONTARIO"

Transcription

1 PRISES DE POSITION DOSSIERS PRIORITAIRES POUR LA COMMUNAUTÉ FRANCOPHONE DE L ONTARIO Santé Éducation employabilité communications immigration droits linguistiques 2015

2 L ASSEMBLÉE DE LA FRANCOPHONIE DE L ONTARIO : MAÎTRE D ŒUVRE DU PLAN STRATÉGIQUE COMMUNAUTAIRE DE L ONTARIO (PSC) L Assemblée de la francophonie de l Ontario (L Assemblée) c est : Le porte-parole en Ontario pour défendre les droits des francophones; La force d un réseau de plus de 200 membres individuels, associatifs et institutionnels; Un président actif et visionnaire; Un conseil d administration engagé et mobilisateur; Un bureau provincial avec une équipe dynamique et innovatrice. Toutes et tous au service de leur communauté franco-ontarienne! C est en 2011 que la communauté franco-ontarienne a désigné comme maître d œuvre du PSC, l Assemblée de la francophonie de l Ontario. Il revient désormais à L Assemblée: de promouvoir activement la vision globale du PSC; de mobiliser et d inspirer l ensemble des forces vives de la francophonie ontarienne pour la réalisation d actions communes avec l atteinte de résultats globaux.

3 Santé Éducation employabilité communications immigration droits linguistiques PRISES DE POSITION 3

4 Le modèle des entités de planification des services de santé en français a fait les preuves de sa pertinence et permis aux Franco-ontariens de participer directement aux discussions, en tenant compte de leur réalité et de leurs besoins. Santé 1 Le renouvellement et l amélioration des entités de planification des services de santé en français En renouvelant les entités de planification et en accroissant leur impact, le permet d assurer un accès aux services de santé en français et une bonne connaissance des besoins de la communauté francoontarienne. Il permet également de sensibiliser et de mieux informer les fonctionnaires du ministère de la Santé et des Soins de longue durée et de réaliser des économies à long terme avec un système de santé plus conforme aux besoins particuliers de sa minorité et donc, plus efficace. Le 1 er janvier 2010, un nouveau règlement pris en application de l article 16 de la Loi de 2006 sur l intégration du système de santé local entérinait la création d entités de planification de services de santé en français. Cette mesure faisait partie des recommandations contenues dans le Rapport spécial sur la planification des services de santé en français du Commissaire aux services en français, publié en Le règlement de 2010 précise comment le Ministère sélectionne des entités de planification des services de santé en français pour travailler conjointement avec le réseau local d intégration des services de santé (RLISS). Le ministère de la Santé et des Soins de longue durée a nommé six entités de planification à travers la province en Ces entités de planification ont permis d épauler les RLISS sur plusieurs questions relatives aux méthodes d engagement de la collectivité francophone, aux besoins et priorités de la collectivité francophone en matière de santé ou encore, aux stratégies visant à améliorer l accès, l accessibilité et l intégration des services de santé en français au sein des services de santé dans chaque région. Les entités de planification sont actuellement redevables aux RLISS et chargées de leur faire des recommandations. Plusieurs difficultés structurelles sont apparues depuis la mise en place des entités de planification. Toutefois, malgré ses lacunes, le modèle des entités de planification des services de santé en français a fait les preuves de sa pertinence et permis aux Franco-ontariens de participer directement aux discussions, en tenant compte de leur réalité et de leurs besoins. Le choix d une entité expirant après cinq ans, c est-à-dire en 2015, il est important que soit maintenu et amélioré cet outil indispensable pour la communauté francophone. Au nom de la communauté franco-ontarienne, la formule des entités de planification des services de santé en français actuelle soit reconduite et que leur rôle et leur financement soient élargis, les entités de planification des services de santé en français deviennent directement redevables au ministère de la Santé et des Soins de longue durée, soit créé ou assigné à un sous-ministre adjoint la responsabilité du développement des politiques et programmes des services de santé en français au sein du ministère de la Santé et des Soins de longue durée, les RLISS aient l obligation d expliquer leurs décisions quant au traitement des recommandations formulées par les entités de planification. 4

5 7 ans après la recommandation du Commissaire aux services en français, il reste des situations où la prestation de services en français notamment en santé, est pauvre ou inexistante. 2 La prestation de services en français par des tierces parties en santé En s assurant que la prestation de services en français par des tierces parties soit respectée, le gouvernement de l Ontario améliore l offre de services en français et répond mieux aux besoins et aux attentes des communautés francophones de la province. Au nom de la communauté franco-ontarienne, le ministère de la Santé et des Soins de longue durée s assure que les tierces parties respectent leurs responsabilités au niveau de l offre des services en français, telles que décrites dans le Règlement 284/11. La Loi sur les services en français garantit aux francophones le droit de recevoir des services en français de la part des ministères et des organismes du gouvernement de l Ontario situés dans des régions désignées de la province. En juillet 2011, un nouveau Règlement 284/11 a été adopté et assure que les tierces parties offrent aussi des services en français en Ontario. La décision du répondait à une recommandation émise en 2008 par le Commissaire aux services en français. Pourtant, sept ans plus tard, en 2015, il reste des situations où la prestation de services en français, notamment en santé, est pauvre ou inexistante. Un accès équitable aux services de santé en français doit être garanti dans toutes les régions de l Ontario. 3 Un accès équitable à des services de santé en français Par le développement d une stratégie pour les services de santé en français en amont, le gouvernement veille à bien desservir sa population francophone et assure la pérennité d une offre de services active au sein de la province. La Loi sur les services en français garantit un accès équitable aux services de santé en français. Pourtant, certaines régions peinent encore à avoir accès à des services de santé en français. Il est donc primordial de s assurer qu il soit garanti dans toutes les régions de l Ontario et de mettre en place une coordination locale et régionale afin de favoriser l utilisation optimale des ressources. Au nom de la communauté franco-ontarienne, le ministère de la Santé et des soins de longue durée et le ministère des Services à l enfance et à la jeunesse entreprennent un exercice rigoureux de planification des ressources humaines ayant la capacité de desservir la clientèle francophone afin de soutenir le développement des services de santé en français, le gouvernement adopte une stratégie rigoureuse pour se donner les moyens de maintenir et d améliorer l accès aux services de santé en français dans toute la province, la perspective francophone soit intégrée dès le début et tout au long du développement des politiques et des programmes provinciaux en santé, l identité linguistique des Ontariens soit capturée à l aide de la carte santé, afin de baser la prise de décision en matière de service de santé en français sur des données probantes. 5

6 Seulement 22 % des programmes postsecondaires sont disponibles en français en Ontario. Éducation 1 L accessibilité aux études postsecondaires en français et la rétention des Franco-Ontariens dans le Centre-Sud-Ouest En améliorant l accessibilité aux études postsecondaires dans le Centre-Sud-Ouest et dans la province, le participe au développement d une main-d œuvre bilingue et hautement qualifiée qui contribue à l essor économique de tout l Ontario. En Ontario, la poursuite d études postsecondaires en français est un vecteur d épanouissement linguistique et culturel pour la communauté franco-ontarienne. L accessibilité aux programmes d études en français reste toutefois limitée en Ontario puisque seulement 22 % des programmes postsecondaires sont disponibles en français en Ontario. Dans le Centre-Sud-Ouest, la situation est particulièrement alarmante avec une proportion de 0 à 3 % de programmes postsecondaires disponibles en français dans cette région, telle que dénoncée dans le rapport d enquête Pas d avenir sans accès du Commissaire aux services en français, déposé en juin Pourtant, la région Centre-Sud-Ouest regroupe le tiers de la population franco-ontarienne de la province et on prévoit qu en 2020, elle accueillera 50% de la population francophone de l Ontario. En octobre 2013, le ministère de la Formation et des Collèges et Universités de l Ontario a annoncé un investissement de 14,5 millions de dollars supplémentaires sur les trois prochaines années afin d améliorer l accessibilité à l éducation postsecondaire en langue française dans cette région et la mise en place d un comité consultatif sur l éducation en langue française. Au nom de la communauté franco-ontarienne, les investissements annoncés soient évalués afin de savoir s ils répondent aux besoins des Franco-ontariens du Centre- Sud-Ouest et comment ils sont utilisés, le et le ministère de la Formation et des Collèges et Universités de l Ontario poursuivent leurs efforts afin de garantir un accès équitable aux programmes universitaires et collégiaux en français en Ontario, à travers la province, le ministère de la Formation et des Collèges et Universités de l Ontario mette en place un programme de bourses incitatif pour tous les Franco-ontariens des régions éloignées afin de les encourager à poursuivre leurs études en français au niveau postsecondaire, Le ministère de la Formation et des Collèges et Universités établisse un Secrétariat de l éducation postsecondaire en français qui aurait la capacité de négocier avec les établissements postsecondaires et de conseiller le gouvernement. 6

7 La création d une institution universitaire francophone est essentielle afin d atteindre une complétude institutionnelle dans le domaine de l éducation. 2 Gouvernance francophone et autonomie dans le domaine universitaire En accordant la gouvernance d une université en français à la communauté franco-ontarienne, le gouvernement de l Ontario assure une éducation de qualité en français aux étudiants et contribue ainsi au développement du savoir, qui est nécessaire pour assurer la progression économique, culturelle et sociétale de la province. Au nom de la communauté franco-ontarienne, le ministère de la Formation et des Collèges et Universités poursuive un cheminement pour parvenir à une gouvernance universitaire accrue par et pour les Franco-ontariens, le ministère de la Formation, des Collèges et Universités favorise la mise sur pied d une université autonome de langue française en Ontario à l image des aspirations de la communauté francophone de l Ontario. L Ontario compte la plus importante population francophone à l extérieur du Québec. Son bassin est suffisant pour justifier la création d une institution postsecondaire francophone autonome. Les francophones de la Nouvelle-Écosse, du Nouveau- Brunswick et du Manitoba ont accès à de tels établissements qu ils considèrent bien à eux, avec moins de la moitié du nombre de francophones vivant en Ontario. Depuis plus de 20 ans, les Franco-ontariens réclament leur propre université en Ontario et en 2014, ce besoin devient de plus en plus évident. Ce projet a d ailleurs été mis de l avant par le Commissaire aux services en français dans une étude de 2013 et par le Regroupement étudiant franco-ontarien (RÉFO) lors de son premier sommet des étudiants collégiaux et universitaires franco-ontariens, en février La question de la gouvernance a également été plusieurs fois abordée lors des consultations régionales organisées à travers la province dans le cadre des États généraux sur le postsecondaire en Ontario français. Les Franco-ontariens possèdent déjà une gouvernance autonome de leurs conseils scolaires et de leurs collèges communautaires francophones. La gestion universitaire est une suite logique qui découle, d une part du droit constitutionnel à l éducation en langue française au primaire et au secondaire et qui soutient, d autre part, la dualité linguistique de notre province et de notre pays. La création d une institution universitaire francophone est essentielle afin d atteindre une complétude institutionnelle, nécessaire à l épanouissement, à la pérennité et au rayonnement de la communauté franco-ontarienne dans le domaine de l éducation. La décision unilatérale de l Université de Guelph, en mars 2014, de supprimer les programmes d études en français offerts au Collège d Alfred d ici la fin de l année 2015, confirme que sans une gouvernance par et pour les francophones, l éducation postsecondaire en français reste soumise au bon vouloir de certaines institutions qui ne comprennent ni ne tiennent compte des besoins de l Ontario français. 7

8 Il est essentiel que les programmes d alphabétisation et de formation de base (AFB) soient accessibles à tous afin de permettre aux Franco-ontariens d accéder à des emplois de qualité et à la province de bénéficier d une main-d œuvre qualifiée. employabilité 1 Accessibilité aux programmes d alphabétisation et de formation de base (AFB) En assurant l accessibilité aux programmes d alphabétisation et de formation de base à tous les Franco-ontariens, le leur permet de contribuer pleinement au développement économique, social et communautaire de la province, assurant ainsi la vitalité et la pérennité de la communauté franco-ontarienne. L analphabétisme touche 48 % des franco-ontariens, ce qui représente une forte proportion de la population vivant en Ontario français. La question de l éducation des jeunes comme des adultes est donc une priorité de la communauté franco-ontarienne qui y voit un prérequis à son épanouissement et à sa vitalité ainsi qu un vecteur de développement économique. Le développement de l Ontario français n est possible qu avec la participation active de tous ses membres et ce fort taux d analphabétisme est un frein à son essor. Dans l échelle de littératie où les niveaux s échelonnent de 1 à 5 (1 étant le niveau le plus bas et 5 le plus élevé), les statistiques montrent que, de ce pourcentage de francophone en situation d analphabétisme, 11 % ont un niveau de littératie classé 1 et 37% un niveau 2. Le seuil requis pour être fonctionnel dans la société étant le niveau 3, on peut constater ici qu il existe un réel problème de capacité à fonctionner dans la société chez ces personnes. Cette observation explique l importance d obtenir du financement et des ressources afin de former les Franco-ontariens illettrés et de briser les problèmes d employabilité qui en résultent. Il est nécessaire de les aider afin qu ils puissent acquérir un emploi, le conserver et se développer dans l exercice de leurs fonctions. De plus, la formation de cette clientèle fragilisée renforce leur sécurité linguistique ce qui a pour conséquence d élargir l espace francophone. Dans ce contexte, Il est essentiel que les programmes d alphabétisation et de formation de base (AFB) soient accessibles à tous afin de permettre aux Franco-ontariens d accéder à des emplois de qualité et à la province de bénéficier d une main-d œuvre qualifiée. Au nom de la communauté francoontarienne, les programmes d alphabétisation et de formation de base (AFB) soient revus, évalués et soutenus afin d en améliorer l accès à l ensemble de la communauté franco-ontarienne à travers la province, les Franco-ontariens, peu importe leur âge et leur horizon, bénéficient d un continuum de formation en français pour améliorer leurs compétences et ainsi, faciliter leur accès au marché du travail. 8

9 1 Soutien et appui aux médias communautaires francophones de l Ontario En appuyant financièrement les médias communautaires franco-ontariens, le contribue au développement et à l épanouissement de la communauté franco-ontarienne qui se reconnaît et qui s identifie à ses médias locaux. communications Dans les communautés francophones en situation minoritaire, les médias de langue française jouent un rôle primordial pour permettre à leurs membres de vivre, de grandir et de se développer. Ils contribuent à la vitalité et à la pérennité de la communauté et offrent des opportunités d échange et de discussions. Ils sont au cœur même des réalités des régions qu ils desservent et permettent d unir les individus des zones urbaines et éloignées. L Ontario compte des radios, des journaux et des chaînes de télévision de langue française aux quatre coins de la province. Mais pour l ensemble de ces médias, la situation financière demeure très fragile et l avenir incertain. Le risque de disparition de ces médias fait planer une menace sur la survie de la communauté franco-ontarienne car une communauté qui ne peut plus communiquer n existe plus. Le risque de disparition de ces médias fait planer une menace sur la survie de la communauté franco-ontarienne car une communauté qui ne peut plus communiquer n existe plus. Au nom de la communauté francoontarienne, L Assemblée recommande : la mise en œuvre des recommandations du Commissaire aux services en français dans son étude de 2011, Étude sur les radios communautaires francophones de l Ontario : Éléments clés de la vitalité des communautés, la mise sur pied d un programme de financement gouvernemental et de partenariats structurants avec les médias communautaires franco-ontariens afin de leur permettre de se développer et de s adapter aux nouveaux impératifs du marché, la création d un programme de financement pour les médias francoontariens provenant de l enveloppe publicitaire gérée par la Commission de révision de la publicité (ARB), à l image du programme existant pour les médias ethniques, et représentatif du poids démographique de la communauté francophone en Ontario (5%). 9

10 Les ressources sont encore insuffisantes pour assurer un accueil de qualité aux nouveaux arrivants qui ne connaissent pas toujours les services qui leur sont accessibles en français. immigration 1 Favoriser, accueillir et intégrer l immigration francophone en Ontario En développant une stratégie d accueil et d intégration des nouveaux arrivants francophones privilégiant les organismes franco-ontariens, le gouvernement promeut l Ontario comme une province accueillante pour les nouvelles familles francophones et contribue à leur pleine intégration ainsi qu à leur rétention dans la communauté franco-ontarienne, et de ce fait, assure la pérennité de la langue minoritaire. En dévoilant la première Stratégie ontarienne en matière d immigration, en novembre 2012, le gouvernement de l Ontario s est fixé plusieurs cibles afin de bâtir une économie forte à laquelle contribuent les nouveaux arrivants. Parmi les objectifs définis par la province, le ministère des Affaires civiques et de l Immigration s est donné comme cible une immigration francophone de 5%. Actuellement, la région du Centre-Sud-Ouest connaît le plus haut taux de croissance et il est estimé que près de la moitié de la population franco-ontarienne vivra dans le Centre-Sud-Ouest de la province d ici La cible fixée et la croissance de l immigration francophone dans le Centre-Sud-Ouest engendrent un certain nombre de défis relatifs à l accueil, à l intégration, à l épanouissement et à la rétention des nouveaux arrivants francophones. Les ressources sont encore insuffisantes pour assurer un accueil de qualité aux nouveaux arrivants qui ne connaissent pas toujours les services qui leur sont accessibles en français. x gouvernements fédéral et provincial Au nom de la communauté francoontarienne, des mécanismes structurants d accueil et d intégration destinés aux nouveaux arrivants francophones soient mis en place à travers la province, en partenariat avec la communauté franco-ontarienne, pour atteindre la cible de 5% d immigration francophone en Ontario, des ressources appropriées soient consacrées en priorité aux organismes franco-ontariens pour leur permettre d assurer l accueil, l information et l intégration des nouveaux arrivants francophones à travers la province. 10

11 1 Financement des organismes francophones En garantissant aux organismes francoontariens des ressources financières adéquates et stables, le gouvernement fédéral encourage le développement de cette communauté de langue officielle en situation minoritaire et consolide la capacité d action des organismes franco-ontariens. droits linguistiques financement L appui financier aux organismes communautaires, par l entremise du programme d appui aux langues officielles (PALO) Communautés, est indispensable à l épanouissement et au développement de la communauté francoontarienne. Bien que la francophonie ontarienne soit en pleine croissance, force est de constater que l enveloppe budgétaire du PALO n a pas été bonifiée depuis une vingtaine d années. Cette situation place les organismes franco-ontariens dans une précarité financière conduisant inévitablement à un affaiblissement de leur capacité organisationnelle. L austérité budgétaire qui prévaut depuis deux décennies nuit considérablement au dynamisme et à la survie du secteur communautaire franco-ontarien et limite son pouvoir d action pour desservir convenablement la communauté. gouvernement fédéral Au nom de la communauté francoontarienne, le gouvernement revoit à la hausse le financement du PALO afin d assurer, d une part, une parité avec l augmentation du coût des biens et services et, d autre part, de soutenir et de renforcer les capacités organisationnelles des organismes communautaires franco-ontariens. L austérité budgétaire qui prévaut depuis deux décennies nuit considérablement au dynamisme et à la survie du secteur communautaire franco-ontarien et limite son pouvoir d action pour desservir convenablement la communauté. 11

12 Santé Éducation employabilité communications immigration droits linguistiques

Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario

Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario Questions pour les entrevues individuelles Et réponses en lien avec les objectifs du Plan stratégique sur l éducation

Plus en détail

STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE

STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE 2 0 1 3 INTRODUCTION La première stratégie manitobaine de promotion de l allaitement maternel a été conçue à l automne 2006 afin de mettre

Plus en détail

Présentation au comité permanent des langues officielles

Présentation au comité permanent des langues officielles Présentation au comité permanent des langues officielles 24 mars 2015 Peter Hominuk, directeur général et Ferdinand Kashama, Vice-Président Assemblée de la francophonie de l'ontario 1492B, ch. Star Top,

Plus en détail

SOUS RÉSERVE DE MODIFICATIONS

SOUS RÉSERVE DE MODIFICATIONS DÉCLARATION AUX MÉDIAS POUR LA PUBLICATION DU Rapport annuel 2013-2014 par François Boileau Commissaire aux services en français de l Ontario Jeudi 10 juillet 2014 11 h 00 Salle des médias Édifice de l

Plus en détail

Participation aux cours prénataux

Participation aux cours prénataux Éducation prénatale en Ontario Participation aux cours prénataux L éducation prénatale vise à fournir aux participants les connaissances et les compétences dont ils ont besoin pour améliorer l issue de

Plus en détail

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Numéro du document : 0608-14 Adoptée par la résolution : 347 0608 En date du : 17 juin

Plus en détail

Politique d aménagement linguistique de l Ontario pour l éducation postsecondaire et la formation en langue française

Politique d aménagement linguistique de l Ontario pour l éducation postsecondaire et la formation en langue française Politique d aménagement linguistique de l Ontario pour l éducation postsecondaire et la formation en langue française 2011 Message du ministre L Ontario a besoin d un système d éducation postsecondaire

Plus en détail

DEUXIÈME POSITION. Essai soumis par Marie-Josée Boudreau FRANCOPHONIE ET GRATUITÉ SCOLAIRE : UN ACCÈS UNIVERSEL AU SAVOIR?

DEUXIÈME POSITION. Essai soumis par Marie-Josée Boudreau FRANCOPHONIE ET GRATUITÉ SCOLAIRE : UN ACCÈS UNIVERSEL AU SAVOIR? DEUXIÈME POSITION Essai soumis par Marie-Josée Boudreau FRANCOPHONIE ET GRATUITÉ SCOLAIRE : UN ACCÈS UNIVERSEL AU SAVOIR? CONCOURS D ESSAIS JEAN-ROBERT-GAUTHIER ÉDITION 2012-2013 Alors que le Québec ressent

Plus en détail

Offre active et prestation des services en français

Offre active et prestation des services en français Offre active et prestation des services en français 1 Ce projet a été financé par le gouvernement de l'ontario. Les opinions exprimées dans ce document représentent celles des auteures et ne représentent

Plus en détail

Plan de développement global de la communauté francophone de Terre-Neuve-et-Labrador 2014-2019

Plan de développement global de la communauté francophone de Terre-Neuve-et-Labrador 2014-2019 Plan de développement global de la communauté francophone de Terre-Neuve-et-Labrador 2014-2019 Janvier 2015 Table des matières Contexte... 3 Méthodologie... 3 États des lieux... 4 Hier : de grandes réalisations...

Plus en détail

Grâce à l investissement

Grâce à l investissement Appuyer la prospérité économique Grâce à l investissement Mémoire de l ACCC au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire préparé par : Association des collèges communautaires du

Plus en détail

Louise Bouchard, PhD. Institut de recherche sur la santé des populations

Louise Bouchard, PhD. Institut de recherche sur la santé des populations Louise Bouchard, PhD Institut de recherche sur la santé des populations Conférence du centenaire de l'acsp, 2010 «Un nouvel élan à la dualité linguistique canadienne» Le plan d action pour les langues

Plus en détail

Stratégie visant des écoles saines

Stratégie visant des écoles saines Chapitre 4 Section 4.03 Ministère de l Éducation Stratégie visant des écoles saines Suivi des audits de l optimisation des ressources, section 3.03, Rapport annuel 2013 APERÇU DE L ÉTAT DES RECOMMANDATIONS

Plus en détail

RÉSEAU SANTÉ NOUVELLE-ÉCOSSE PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 VERSION SOUMISE AUX MEMBRES DU CONSEIL D ADMINISTRATION PAR

RÉSEAU SANTÉ NOUVELLE-ÉCOSSE PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 VERSION SOUMISE AUX MEMBRES DU CONSEIL D ADMINISTRATION PAR RÉSEAU SANTÉ NOUVELLE-ÉCOSSE PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 VERSION SOUMISE AUX MEMBRES DU CONSEIL D ADMINISTRATION PAR JEAN-GUY VIENNEAU JGV CONSULTANTS INC. DIEPPE, N.-B. AVRIL 2013 TABLE DES MATIÈRES 1.

Plus en détail

L éducation postsecondaire : la clé pour atteindre l autosuffisance

L éducation postsecondaire : la clé pour atteindre l autosuffisance Résumé du plan action pour transformer l éducation postsecondaire du Nouveau-Brunswick 1 Introduction Le Nouveau-Brunswick est en voie de traverser une période de croissance et de possibilités historiques.

Plus en détail

PANORAMA. organismes communautaires

PANORAMA. organismes communautaires PANORAMA des types de financement accessibles aux organismes communautaires 3 février 2011 Formes de financement Financement direct gouvernemental (soutien à la mission globale, ententes de service, projets)

Plus en détail

Plan pluriannuel du Conseil scolaire Viamonde : 2012-2015

Plan pluriannuel du Conseil scolaire Viamonde : 2012-2015 Annexe A Plan pluriannuel du Conseil scolaire Viamonde : 2012-2015 Afin de jouer son rôle de chef de file dans le développement et la croissance des diverses communautés de langue française sur son territoire

Plus en détail

Fonds pour la recherche en Ontario

Fonds pour la recherche en Ontario Chapitre 4 Section 4.10 Ministère de la Recherche et de l Innovation Fonds pour la recherche en Ontario Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.10 du Rapport annuel 2009 Contexte

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT SUIVI DU RAPPORT DU VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL RELATIVEMENT AUX SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT SUIVI DU RAPPORT DU VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL RELATIVEMENT AUX SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT SUIVI DU RAPPORT DU VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL RELATIVEMENT AUX AVRIL 2005 Note au lecteur : Le texte en caractères blancs indique les modifications apportées

Plus en détail

AAnnexe A. Détails sur les programmes d éducation des adultes et les services connexes en Ontario

AAnnexe A. Détails sur les programmes d éducation des adultes et les services connexes en Ontario AAnnexe A Détails sur les programmes d éducation des adultes et les services connexes en Ontario 60 L Ontario apprend : Le renforcement de notre système d éducation des adultes En juin 2004, de l information

Plus en détail

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Juillet 2005 Pour aller de l avant : L apprentissage et la garde des jeunes enfants Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Introduction En novembre 1999, le gouvernement du Manitoba a confirmé son

Plus en détail

PPE. Mon choix c'est l'école de langue fran aise

PPE. Mon choix c'est l'école de langue fran aise 7 choses qu un parent néo-canadien devrait savoir sur l éducation canadienne avant de choisir une école pour son enfant PPE Choisir l éducation de langue française car il s agit de l identité, de la vie

Plus en détail

Les priorités étudiantes pour le postsecondaire en Ontario français

Les priorités étudiantes pour le postsecondaire en Ontario français Le Regroupement étudiant franco-ontarien SME PORTE- PAROLE DES 22 000 ÉTUDIANT.E.S DU POSTSECONDAIRE FRANCO- ONTARIEN. Les priorités étudiantes pour le postsecondaire en Ontario français Mémoire de réflexion

Plus en détail

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES Vue d ensemble Le Cadre pour l'éducation et la formation professionnelle des Autochtones vise trois objectifs : = augmenter les taux

Plus en détail

PLAN D ACTION PLAN D ACTION 2014 D ACTION

PLAN D ACTION PLAN D ACTION 2014 D ACTION EMPLOI-QUÉBEC PLAN PLAN D ACTION PLAN D ACTION 2014 D ACTION 2014 2015 2014 2015 2015 EMPLOI-QUÉBEC PLAN PLAN D ACTION PLAN D ACTION 2014 D ACTION 2014 2015 2014 2015 2015 Rédaction Direction générale

Plus en détail

Être inspiré. Être prêt. Être meilleur. Plan d action pour transformer l éducation postsecondaire au Nouveau Brunswick

Être inspiré. Être prêt. Être meilleur. Plan d action pour transformer l éducation postsecondaire au Nouveau Brunswick Être inspiré. Être prêt. Être meilleur. Plan d action pour transformer l éducation postsecondaire au Nouveau Brunswick Rapport d étape sur le plan d action Mars 2010 Être inspiré. Être prêt. Être meilleur.

Plus en détail

Les partis politiques se prononcent sur les enjeux liés aux troubles d apprentissage

Les partis politiques se prononcent sur les enjeux liés aux troubles d apprentissage L association québécoise des troubles d apprentissage (AQETA) profite du déclenchement de la campagne électorale provinciale pour rappeler aux partis politiques l importance de la question des troubles

Plus en détail

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Point de mire: la réorganisation Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Réseaux communautaires de soins spécialisés Les

Plus en détail

Université d Ottawa. Cadre de référence Budget 2014-2015

Université d Ottawa. Cadre de référence Budget 2014-2015 Université d Ottawa Cadre de référence Budget 2014-2015 L Université d Ottawa souhaite communiquer à la communauté universitaire les priorités, les enjeux et les défis auxquels elle fera face pour la préparation

Plus en détail

Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario (APR PSO)

Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario (APR PSO) Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario (APR PSO) Survol Forum provincial de Rifssso le 27 octobre 2010 APR PSO : Introduction En mai 2006, le gouvernement ontarien lance la stratégie

Plus en détail

CADRE DE RÉFÉRENCE POUR L ÉLABORATION PAR LES ORS D UN PLAN QUINQUENNAL DE SERVICES EN FRANÇAIS 20XX 20XX

CADRE DE RÉFÉRENCE POUR L ÉLABORATION PAR LES ORS D UN PLAN QUINQUENNAL DE SERVICES EN FRANÇAIS 20XX 20XX CADRE DE RÉFÉRENCE POUR L ÉLABORATION PAR LES ORS D UN PLAN QUINQUENNAL DE SERVICES EN FRANÇAIS 20XX 20XX Dernière mise à jour : mars 2014 REMARQUES EXPLICATIVES En vertu du Règlement sur les services

Plus en détail

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 Construire un avenir brillant ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 www.avenirbrillant.ca Financé par le gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils

Plus en détail

Présentation 2012 au Comité permanent de la Chambre des communes sur les finances. 1. Reprise économique et croissance

Présentation 2012 au Comité permanent de la Chambre des communes sur les finances. 1. Reprise économique et croissance Présentation 2012 au Comité permanent de la Chambre des communes sur les finances 1. Reprise économique et croissance Compte tenu du climat d austérité budgétaire actuel au sein du gouvernement fédéral

Plus en détail

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 POLITIQUE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 PRÉAMBULE En raison de son caractère public et de sa mission, la Commission

Plus en détail

ÉDUCATION IMMIGRATION COMMUNAUTÉS FEUILLE DE ROUTE POUR LES LANGUES OFFICIELLES DU CANADA 2013 2018

ÉDUCATION IMMIGRATION COMMUNAUTÉS FEUILLE DE ROUTE POUR LES LANGUES OFFICIELLES DU CANADA 2013 2018 ÉDUCATION IMMIGRATION COMMUNAUTÉS FEUILLE DE ROUTE POUR LES LANGUES OFFICIELLES DU CANADA 2013 2018 Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre du Patrimoine canadien et des Langues

Plus en détail

Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille 2015

Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille 2015 Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille Introduction Autism Speaks Canada est fière de verser une aide financière aux fournisseurs de services de différentes régions

Plus en détail

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS concernant l application de l article 41 de la Loi sur les langues officielles 2009-2012 TABLE DES MATIÈRES Glossaire... 1 Renseignements généraux... 2 Résumé des résultats

Plus en détail

Trading up High School and Beyond: Five Illustrative Canadian Case Studies. Mame McCrea Silva et Susan M. Phillips. Résumé

Trading up High School and Beyond: Five Illustrative Canadian Case Studies. Mame McCrea Silva et Susan M. Phillips. Résumé Trading up High School and Beyond: Five Illustrative Canadian Case Studies Mame McCrea Silva et Susan M. Phillips Résumé Collection Voies d accès au marché du travail No 4 Mai 2007 Réseaux canadiens de

Plus en détail

TFO DEMANDE UNE ORDONNANCE D OFFRE OBLIGATOIRE AU CRTC. Résumé

TFO DEMANDE UNE ORDONNANCE D OFFRE OBLIGATOIRE AU CRTC. Résumé TFO DEMANDE UNE ORDONNANCE D OFFRE OBLIGATOIRE AU CRTC Contenus éducatifs pour tous Résumé 1. Le Groupe Média TFO gère l ensemble des plateformes réglementées et non réglementées de l Office des télécommunications

Plus en détail

Jeunes âgés de 15 à 29 ans

Jeunes âgés de 15 à 29 ans P a g e 1 PROFIL DE SEGMENT DE CLIENTÈLE Jeunes âgés de 15 à 29 ans Ontario Avril 2014 P a g e 2 TABLE DES MATIÈRES ACRONYMES... 3 LISTE DES ILLUSTRATIONS... 3 LISTE DES TABLEAUX... 3 À PROPOS DU PROFIL

Plus en détail

Solidaires face à la violence faite aux femmes

Solidaires face à la violence faite aux femmes Solidaires face à la violence faite aux femmes Femmes de la francophonie en contexte minoritaire : Solidaires face à la violence faite aux femmes Alliance de la francophonie canadienne Table des matières

Plus en détail

ACCÈS POUR TOUS. 1223, rue Michael nord, bureau 200 Ottawa (Ontario) K1J 7T2 Tél. : 613-746-2222 Téléc. : 613-746-6721 Web: www.accc.

ACCÈS POUR TOUS. 1223, rue Michael nord, bureau 200 Ottawa (Ontario) K1J 7T2 Tél. : 613-746-2222 Téléc. : 613-746-6721 Web: www.accc. ACCÈS POUR TOUS Mémoire de l ACCC présenté au Comité permanent des ressources humaines, du développement social et de la condition des personnes handicapées Mémoire préparé par : Association des collèges

Plus en détail

Petite enfance : investir très tôt dans l apprentissage non cognitif

Petite enfance : investir très tôt dans l apprentissage non cognitif Petite enfance : investir très tôt dans l apprentissage non cognitif La recherche du lauréat du prix Nobel de Sciences économiques James Heckman et sa pertinence pour les communautés francophones en milieu

Plus en détail

QUÉBEC Février 2003 ANALYSE COMPARATIVE DES MODÈLES DE FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE AU QUÉBEC ET DANS D AUTRES ÉTATS

QUÉBEC Février 2003 ANALYSE COMPARATIVE DES MODÈLES DE FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE AU QUÉBEC ET DANS D AUTRES ÉTATS QUÉBEC Février 2003 ANALYSE COMPARATIVE DES MODÈLES DE FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE AU QUÉBEC ET DANS D AUTRES ÉTATS Équipe chargée de produire l analyse chez Éduconseil inc. Responsabilité du

Plus en détail

Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012

Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012 Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012 Objet Ce document établit la raison d être, la composition et le mode de fonctionnement du Comité tripartite, créé le

Plus en détail

Réduire la pauvreté : comment les collectivités territoriales peuvent-elles être des catalyseurs du développement économique pro-pauvre?

Réduire la pauvreté : comment les collectivités territoriales peuvent-elles être des catalyseurs du développement économique pro-pauvre? Réduire la pauvreté : comment les collectivités territoriales peuvent-elles être des catalyseurs du développement économique pro-pauvre? Les trois dernières décennies ont été marquées par des progrès impressionnants

Plus en détail

AIDE FINANCIÈRE AUX ÉTUDES STATISTIQUES RAPPORT 2002-2003

AIDE FINANCIÈRE AUX ÉTUDES STATISTIQUES RAPPORT 2002-2003 AIDE FINANCIÈRE AUX ÉTUDES STATISTIQUES RAPPORT 2002-2003 AIDE FINANCIÈRE AUX ÉTUDES STATISTIQUES RAPPORT 2002-2003 Symboles et abréviations % : pourcentage $ : en milliers de dollars ou moins M $ : en

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

Comité Présents pour les jeunes guide pour soumettre un projet-jeunesse

Comité Présents pour les jeunes guide pour soumettre un projet-jeunesse Comité Présents pour les jeunes guide pour soumettre ET VOUS, QUE FERIEZ-VOUS AVEC 25 000 $? Au sujet des comités Présents pour les jeunes Composés de dirigeants locaux de la Banque Nationale, d intervenants

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB En juin 2012, le conseil d administration de l AFANB a décidé d entreprendre une démarche de révision du plan stratégique qui mènera au dépôt d un plan stratégique

Plus en détail

Consultation sur la science et la technologie INDUSTRIE CANADA

Consultation sur la science et la technologie INDUSTRIE CANADA Un moment à saisir pour le Canada Aller de l'avant dans le domaine des sciences, des technologies et de l'innovation Les CCTT et de leur réseau, le Réseau Trans-tech Consultation sur la science et la technologie

Plus en détail

Vancouver Art Gallery Proposition prébudgétaire

Vancouver Art Gallery Proposition prébudgétaire Vancouver Art Gallery Proposition prébudgétaire Soumise au : Comité permanent des finances de la Chambre des communes 6 août 2014 À propos de la Vancouver Art Gallery Fondée en 1931, la Vancouver Art Gallery

Plus en détail

Destination 20/20. Tableau de bord 2014

Destination 20/20. Tableau de bord 2014 Destination 20/20 Tableau de bord 2014 1 OBJECTIF 1 : Une expérience étudiante riche et inspirante 1.1 Appréciation de la qualité de l apprentissage au premier cycle 90% 75% % d étudiants de 1er cycle

Plus en détail

L'Autonomie des Jeunes en question. Youg People's autonomy / Junge leute autonomie. Contact / Contact / Berührung

L'Autonomie des Jeunes en question. Youg People's autonomy / Junge leute autonomie. Contact / Contact / Berührung Ján Figel Commissaire européen en charge de l Education, de la Formation, de la Culture et du Multilinguisme Bruxelles p. 2 L'Autonomie des Jeunes en question Youg People's autonomy / Junge leute autonomie

Plus en détail

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 08-00031 ISBN 978-2-550-52679-7 (version imprimée) ISBN 978-2-550-52680-3

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 08-00031 ISBN 978-2-550-52679-7 (version imprimée) ISBN 978-2-550-52680-3 IV Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 08-00031 ISBN 978-2-550-52679-7 (version imprimée) ISBN 978-2-550-52680-3 (PDF) Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales

Plus en détail

POLITIQUE SRE-POL-09. 1. Énoncé... 2. 2. Fondements et cadre légal d application... 2 à 5. 3. Personnes et entités visées... 5

POLITIQUE SRE-POL-09. 1. Énoncé... 2. 2. Fondements et cadre légal d application... 2 à 5. 3. Personnes et entités visées... 5 POLITIQUE Service des ressources éducatives aux jeunes SRE-POL-09 POLITIQUE LINGUISTIQUE 1. Énoncé... 2 2. Fondements et cadre légal d application... 2 à 5 3. Personnes et entités visées... 5 4. Principes

Plus en détail

AGIR MAINTENANT : INVESTIR DANS LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE AUPRÈS DES JEUNES

AGIR MAINTENANT : INVESTIR DANS LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE AUPRÈS DES JEUNES POPULATION REFERENCE BUREAU AGIR MAINTENANT : INVESTIR DANS LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE AUPRÈS DES JEUNES SCÉNARIO DE LA PRÉSENTATION UNE PRÉSENTATION > La présentation commencera par

Plus en détail

POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES

POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES Groupe Affaires corporatives et secrétariat général 19 avril 2013 TABLE DES MATIÈRES 1. CADRE GÉNÉRAL...3 1.1 Politique NOTRE RÔLE SOCIAL...3 1.2 Imputabilité...3

Plus en détail

présentation de Michel Doucet, c.r., professeur titulaire et directeur de l Observatoire international des droits linguistiques, Faculté de droit,

présentation de Michel Doucet, c.r., professeur titulaire et directeur de l Observatoire international des droits linguistiques, Faculté de droit, présentation de Michel Doucet, c.r., professeur titulaire et directeur de l Observatoire international des droits linguistiques, Faculté de droit, Université de Moncton dans le cadre de la «Rencontre annuelle

Plus en détail

Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada

Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada Dans le cadre de la journée pré-congrès francophone Conférence Metropolis

Plus en détail

MÉMOIRE sur le Projet de Loi 77 sur l équité salariale

MÉMOIRE sur le Projet de Loi 77 sur l équité salariale MÉMOIRE sur le Projet de Loi 77 sur l équité salariale Présenté au Comité permanent de modification des lois de l Assemblée législative le 26 novembre 2004 Fredericton, Nouveau-Brunswick Le Conseil économique

Plus en détail

Mémoire présenté dans le cadre du chantier sur l aide financière aux études

Mémoire présenté dans le cadre du chantier sur l aide financière aux études Mémoire présenté dans le cadre du chantier sur l aide financière aux études Mai 2013 PRÉAMBULE... 3 1. DISTRIBUER LA BONIFICATION DE 25M$... 4 2. OPTIMISER L AFE... 5 3. AMÉLIORER LA SENSIBILISATION DES

Plus en détail

L éducation inclusive et de qualité un projet collectif

L éducation inclusive et de qualité un projet collectif L éducation inclusive et de qualité un projet collectif 17 mars 2014 Plan de la présentation Mise en contexte Principes directeurs d une éducation inclusive et de qualité dans un contexte de décentralisation

Plus en détail

L offre de formation technique dans les cégeps dans un contexte de diminution des effectifs étudiants

L offre de formation technique dans les cégeps dans un contexte de diminution des effectifs étudiants L offre de formation technique dans les cégeps dans un contexte de diminution des effectifs étudiants Positions de la Fédération des chambres de commerce du Québec Quelques constats Le Québec consacre

Plus en détail

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 VISION De nos jours, l éducation postsecondaire offre plus de choix et de possibilités qu auparavant. En outre, les besoins

Plus en détail

Appel d offre. Accueil de l'édition 2015 12 e édition. Festival Quand ça nous chante!

Appel d offre. Accueil de l'édition 2015 12 e édition. Festival Quand ça nous chante! Appel d offre Accueil de l'édition 2015 12 e édition Festival Quand ça nous chante! 1 Page Appel d offre pour la sélection du Comité organisateur du 12 e Festival de la chanson et de la musique franco-ontarienne

Plus en détail

La durabilité sociale à Vancouver

La durabilité sociale à Vancouver Réseaux canadiens de recherche en politiques publiques inc. (RCRPP) 600 250, rue Albert, Ottawa (Ontario) K1P 6M1 Tél. : 613-567-7500 Téléc. : 613-567-7640 Site Web : www.cprn.org La durabilité sociale

Plus en détail

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser»

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Odile Quintin Directrice générale de la DG Education et Culture Commission européenne Bruxelles,

Plus en détail

La santé des francophones en situation minoritaire : un urgent besoin de plus d informations pour offrir de meilleurs services

La santé des francophones en situation minoritaire : un urgent besoin de plus d informations pour offrir de meilleurs services La santé des francophones en situation minoritaire : un urgent besoin de plus d informations pour offrir de meilleurs services SOMMAIRE Consortium national de formation en santé Société Santé en français

Plus en détail

(Communiqué) Le soutien au financement par étudiant des collèges de l Ontario est le plus bas au pays

(Communiqué) Le soutien au financement par étudiant des collèges de l Ontario est le plus bas au pays (Communiqué) L insuffisance de financement chronique menace les collèges, les étudiants, les employeurs et l économie de l Ontario Le soutien au financement par étudiant des collèges de l Ontario est le

Plus en détail

Conseil du jeu responsable

Conseil du jeu responsable Conseil du jeu responsable Mémoire à l intention du Sénat du Canada Préparé par : Le Conseil du jeu responsable du Canada Objet : Projet de loi C-290, Loi modifiant le Code criminel (paris sportifs) Le

Plus en détail

Système de gestion des cas du SIEO Guide de l utilisateur pour les fournisseurs de services : Rapports

Système de gestion des cas du SIEO Guide de l utilisateur pour les fournisseurs de services : Rapports Système Guide de l utilisateur pour les fournisseurs de services : Rapports Alphabétisation et formation de base Rapport Qualité des services en détail nº 64 Version 1.3 mai 2014 Historique du document

Plus en détail

Président et chef de la direction

Président et chef de la direction Sommaire descriptif du rôle et responsabilités Président et chef de la direction Novembre 2015 Pour de plus amples renseignements, contactez: Nathalie Francisci, CRHA, IAS. A Associée nathalie.francisci@odgersberndtson.ca

Plus en détail

Diplômés internationaux en santé francophones (DISF). Le Consortium national de formation en santé à l avant garde au nord-ouest du Nouveau-

Diplômés internationaux en santé francophones (DISF). Le Consortium national de formation en santé à l avant garde au nord-ouest du Nouveau- Diplômés internationaux en santé francophones (DISF). Le Consortium national de formation en santé à l avant garde au nord-ouest du Nouveau- Brunswick. Maggy Razafimbahiny Juan Manuel Toro Lara Halifax,

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE POLITIQUE LINGUISTIQUE (ONGLET 37) Processus de consultation Comité de la politique linguistique 16 mars 2010 Comité de consultatif de gestion 23 mars 2011 Comité de parents 28 mars 2011 Comité de participation

Plus en détail

FORAGE D UN PUITS TUBULAIRE ET DÉVELOPPEMENT DES CAPACITÉS DE PRISE EN CHARGE DANS LE SUD-OUEST DU GUATEMALA (JANVIER 2014 À MARS 2015)

FORAGE D UN PUITS TUBULAIRE ET DÉVELOPPEMENT DES CAPACITÉS DE PRISE EN CHARGE DANS LE SUD-OUEST DU GUATEMALA (JANVIER 2014 À MARS 2015) FORAGE D UN PUITS TUBULAIRE ET DÉVELOPPEMENT DES CAPACITÉS DE PRISE EN CHARGE DANS LE SUD-OUEST DU GUATEMALA (JANVIER 2014 À MARS 2015) RAPPORT DE FIN DE PROJET SOUMIS PAR SOLIDARITÉ MONTÉRÉGIE AMÉRIQUE

Plus en détail

Développement de l organisation artistique et culturelle

Développement de l organisation artistique et culturelle 2 Stratégie sectorielle 2 : Développement de l organisation artistique et culturelle 99 Développement de l organisation artistique et culturelle Table des matières 1. Définition... 99 2. État des lieux

Plus en détail

Description de voie pour les formateurs et les personnes apprenantes Études secondaires

Description de voie pour les formateurs et les personnes apprenantes Études secondaires Curriculum en littératie des adultes de l Ontario Description de voie pour les formateurs et les personnes apprenantes Études secondaires Ministère de la Formation et des Collèges et Universités de l Ontario

Plus en détail

Présentation pour le plan d infrastructure de dix ans du ministre de l Énergie et de l Infrastructure. Brad Duguid

Présentation pour le plan d infrastructure de dix ans du ministre de l Énergie et de l Infrastructure. Brad Duguid Présentation pour le plan d infrastructure de dix ans du ministre de l Énergie et de l Infrastructure. Brad Duguid Fédération canadienne des étudiantes et étudiants Ontario Août 2010 Pour obtenir des renseignements

Plus en détail

Formule de financement des écoles des Premières Nations L instrument d une politique de mise en échec

Formule de financement des écoles des Premières Nations L instrument d une politique de mise en échec Formule de financement des écoles des Premières Nations L instrument d une politique de mise en échec Le sous-financement chronique de notre éducation est une stratégie pour forcer l intégration avec les

Plus en détail

Agir auprès des personnes, soutenir ceux qui aident, préparer l avenir.

Agir auprès des personnes, soutenir ceux qui aident, préparer l avenir. La solidarité : UNE RICHESSE POUR LE QUÉBEC Agir auprès des personnes, soutenir ceux qui aident, préparer l avenir. Depuis la Révolution tranquille, l État québécois a grandement contribué à bâtir une

Plus en détail

Services de soins à domicile

Services de soins à domicile Chapitre 4 Section 4.04 Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Services de soins à domicile Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.04 du Rapport annuel 2010 Chapitre

Plus en détail

ui sont les francophones? Analyse de définitions selon les variables du recensement

ui sont les francophones? Analyse de définitions selon les variables du recensement ui sont les francophones? Analyse de définitions selon les variables du recensement Qui sont les Étude réalisée par francophones? Éric Forgues Rodrigue Landry Analyse de définitions Jonathan Boudreau selon

Plus en détail

La gestion de la migration de la œuvre au Canada

La gestion de la migration de la œuvre au Canada La gestion de la migration de la main-d œ œuvre au Canada Atelier d envergure internationale sur la mobilité de la main-d œuvre mondiale en tant que catalyseur du développement Les Linklater Octobre 2007

Plus en détail

Mémoire de. l Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO) présenté au

Mémoire de. l Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO) présenté au Mémoire de l Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO) présenté au Comité permanent de la politique sociale de l Assemblée législative de l Ontario PROJET DE LOI 242 Loi de

Plus en détail

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Cégep de Sept-Îles POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Service émetteur : Direction des communications Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Le 7 mars 2006 Dernière révision :

Plus en détail

PLAN D ACTION de développement durable 2008-2015. Agir ensemble aujourd hui pour un futur viable

PLAN D ACTION de développement durable 2008-2015. Agir ensemble aujourd hui pour un futur viable PLAN D ACTION de développement durable 2008-2015 Agir ensemble aujourd hui pour un futur viable TABLE DES MATIÈRES Mot de la première ministre...3 Avant-propos.4 La démarche de développement durable au

Plus en détail

Article. Myriam Odyssée Amenanka Asezo. Reflets : revue d'intervention sociale et communautaire, vol. 6, n 2, 2000, p. 221-225.

Article. Myriam Odyssée Amenanka Asezo. Reflets : revue d'intervention sociale et communautaire, vol. 6, n 2, 2000, p. 221-225. Article «S alphabétiser en français dans un milieu anglophone : défi à relever pour l intégration des francophones analphabètes sur le marché de l emploi de Toronto» Myriam Odyssée Amenanka Asezo Reflets

Plus en détail

Réponse de la Fédération canadienne des municipalités au projet de cadre réglementaire d Environnement Canada pour la gestion des eaux usées

Réponse de la Fédération canadienne des municipalités au projet de cadre réglementaire d Environnement Canada pour la gestion des eaux usées Réponse de la Fédération canadienne des municipalités au projet de cadre réglementaire d Environnement Canada pour la gestion des eaux usées Le 31 janvier 2008 Depuis 1901 Since 1901 24, rue Clarence Ottawa

Plus en détail

Promouvoir un système de soins intégrés dans le RLISS du Centre Toronto

Promouvoir un système de soins intégrés dans le RLISS du Centre Toronto Promouvoir un système de soins intégrés dans le RLISS du Centre Toronto L innovation perturbatrice pour favoriser l intégration à l échelle du système dans les populations complexes 10 octobre 2012 16h25

Plus en détail

La présentation du présent document s inscrit dans la démarche des Premières Nations en vue d obtenir le financement adéquat pour rendre la formation

La présentation du présent document s inscrit dans la démarche des Premières Nations en vue d obtenir le financement adéquat pour rendre la formation La présentation du présent document s inscrit dans la démarche des Premières Nations en vue d obtenir le financement adéquat pour rendre la formation professionnelle vraiment accessible aux jeunes et aux

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA FORMATION ET DES COLLÈGES ET UNIVERSITÉS

MINISTÈRE DE LA FORMATION ET DES COLLÈGES ET UNIVERSITÉS MINISTÈRE DE LA FORMATION ET DES COLLÈGES ET UNIVERSITÉS Plan d accessibilité 2004-2005 Table des matières Page Introduction 2 Message de la ministre de la Formation et des Collèges et Universités 3 Rapport

Plus en détail

LA SÉLECTION DES TRAVAILLEURS QUALIFIÉS

LA SÉLECTION DES TRAVAILLEURS QUALIFIÉS LA SÉLECTION DES TRAVAILLEURS QUALIFIÉS PAR LE QUÉBEC PRÉSENTATION À LA CONFÉRENCE NATIONALE EN DROIT DE L IMMIGRATION 2013 DE L ASSOCIATION DU BARREAU CANADIEN PAR LE MINISTÈRE DE L IMMIGRATION ET DES

Plus en détail

Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi

Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi Éléments principaux de Passeport pour ma réussite Passeport pour ma réussite

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016. Institut de la gestion financière du Canada (igf*fmi)

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016. Institut de la gestion financière du Canada (igf*fmi) PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 Institut de la gestion financière du Canada (igf*fmi) Ce rapport a été préparé par : 205, rue Catherine, Suite 300 Ottawa, Ontario K2P 1C3 Tél. : 613.230.6424 Fax : 613.567.1504

Plus en détail

Gestionnaires. Parcoursd apprentissage

Gestionnaires. Parcoursd apprentissage Gestionnaires Parcoursd apprentissage V2 VOTRE PARTENAIRE EN APPRENTISSAGE L École de la fonction publique du Canada offre des produits d apprentissage et de formation qui contribuent au renouvellement

Plus en détail

Appel à l action relativement au chômage, au sous-emploi et à la pénurie de main-d œuvre qualifiée

Appel à l action relativement au chômage, au sous-emploi et à la pénurie de main-d œuvre qualifiée Appel à l action relativement au chômage, au sous-emploi et à la pénurie de main-d œuvre qualifiée Introduction Les diplômés des universités et des collèges du Canada sont confrontés à des taux inacceptables

Plus en détail

Comprendre LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE. Le rôle de la direction d'école

Comprendre LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE. Le rôle de la direction d'école Comprendre LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE 7 Le rôle de la direction d'école Ce fascicule concerne plus particulièrement les écoles francophones situées en milieu minoritaire. Coordination : Richard Lacombe,

Plus en détail

POLITIQUE DE VENTE ET DE LOCATION DES IMMEUBLES EXCÉDENTAIRES. Modification :

POLITIQUE DE VENTE ET DE LOCATION DES IMMEUBLES EXCÉDENTAIRES. Modification : POLITIQUE DE VENTE ET DE LOCATION DES IMMEUBLES EXCÉDENTAIRES Adoption : Modification : Résolution XXIII du conseil des commissaires du 2 juin 1999 1. Principes directeurs 1.1 Tous les immeubles excédentaires

Plus en détail

Mémoire de l AéESG dans le cadre du plan de développement stratégique 2013-2018 de l ESG

Mémoire de l AéESG dans le cadre du plan de développement stratégique 2013-2018 de l ESG Mémoire de l AéESG dans le cadre du plan de développement stratégique 2013-2018 de l ESG 28 janvier 2014 Depuis plus de 25 ans, l association étudiante de l École des sciences de la gestion (AéESG) représente

Plus en détail