La réserve de liquidation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La réserve de liquidation"

Transcription

1 La réserve de liquidation David De Backer Conseil fiscal 5 novembre

2 Réserve de liquidation Sources : Loi-programme du 19 décembre 2014 : articles 21, 11 ; 184quateret 219quater CIR Avis CNC 2015/2 du 13 mai 2015 Contexte de la mesure Suppression du précompte mobilier réduit de 10% sur les bonis de liquidation depuis le 1 er octobre 2014 Nombreuses plaintes de la part des petites entreprises qui n ont pas pu bénéficier du régime transitoire de fin 2013 Objectifs de la nouvelle mesure Maintenir de façon permanente le régime transitoire pour les bonis de liquidation prévu par l article 537 du CIR pour les PME Renforcer la situation financière des sociétés PME Attention : régime permanent différent du régime transitoire! Applicable aux bonis de liquidation et -à certaines conditions-aux distributions de dividendes Nouveau régime de précompte mobilier réduit sur dividendes (VVPR ter) 2

3 Réserve de liquidation spéciale Source Loi-programme du 10 aout 2015 : article 541CIR Objectif : combler la lacune pour les exercices comptables 2012 et 2013 Le régime transitoire pour les bonis de liquidation prévu par l article 537 du CIR concernait les réserves approuvées par AG avant le 31 mars 2013 En pratique les réserves au 31/12/2011 et antérieures Le régime de la réserve de liquidation «ordinaire» est applicable à compter de l exercice d imposition 2015 Régime similaire à la réserve de liquidation ordinaire mais spécificités pour l application du régime (voir infra) 3

4 Sociétés PME Régime applicable uniquement aux sociétés considérées comme des PME suivant l article 15 du Code des sociétés : 1er. Les petites sociétés sont les sociétés dotées de la personnalité juridique qui, pour le dernier et l'avantdernier exercice clôturé, ne dépassent pas plus d'une des limites suivantes : - nombre de travailleurs occupés, en moyenne annuelle : 50 - chiffre d'affaires annuel, hors taxe sur la valeur ajoutée : total du bilan : sauf si le nombre de travailleurs occupés, en moyenne annuelle, dépasse L'application des critères fixés au 1er aux sociétés qui commencent leurs activités fait l'objet d'estimations de bonne foi au début de l'exercice. 3. Lorsque l'exercice a une durée inférieure ou supérieure à douze mois, le montant du chiffre d'affaires à l'exclusion de la taxe sur la valeur ajoutée, visé au 1er, est multiplié par une fraction dont le dénominateur est douze et le numérateur le nombre de mois compris dans l'exercice considéré, tout mois commencé étant compté pour un mois complet. 4

5 Sociétés PME Régime applicable uniquement aux sociétés considérées comme des PME suivant l article 15 du Code des sociétés : (suite) 4. La moyenne des travailleurs occupés, visée au 1er, est le nombre moyen des travailleurs en équivalents temps plein, inscrits à la fin de chaque mois de l'exercice considéré au registre du personnel tenu en vertu de l'arrêté royal n 5 du 23 octobre 1978 relatif à la tenue des documents sociaux. Le nombre des travailleurs en équivalents temps plein est égal au volume de travail exprimé en équivalents occupés à temps plein, à calculer pour les travailleurs occupés à temps partiel sur la base du nombre contractuel d'heures à prester par rapport à la durée normale de travail d'un travailleur à temps plein comparable [travailleur de référence]. Lorsque plus de la moitié des produits résultant de l'activité normale d'une société sont des produits non visés par la définition du poste " chiffre d'affaires ", il y a lieu, pour l'application du 1er, d'entendre par " chiffre d'affaires ", le total des produits à l'exclusion des produits exceptionnels. Le total du bilan visé au 1er est la valeur comptable totale de l'actif tel qu'il apparaît au schéma du bilan qui est déterminé par arrêté royal en vertu de l'article 92, 1er. 5. Dans le cas d'une société liée à une ou plusieurs autres, au sens de l'article 11, les critères en matière de chiffre d'affaires et de total du bilan, visés au 1er, sont déterminés sur une base consolidée. Quant au critère en matière de personnel occupé, le nombre de travailleurs occupés en moyenne annuelle par chacune des sociétés liées est additionné. 6. Le Roi peut modifier les chiffres prévus au 1er ainsi que les modalités de leur calcul. Ces arrêtés royaux sont pris après délibération en Conseil des ministres et sur avis du Conseil central de l'économie. L'avis du Conseil national du travail est en outre demandé pour la modification du 4, alinéas 1er et 2. 5

6 Sociétés PME L analyse et le calcul de ces critères deviennent très important sur le plan fiscal Avis de la CNC 2010/5 concernant le calcul des critères de l article 15 C.Soc. (annexe 3)! Sociétés financières : notion de chiffre d affaires! Sociétés liées : calcul consolidé 6

7 Sociétés PME Franchissement des critères Ne pas dépasser les critères pour «le dernier et l avant-dernier exercice clôturé» Cela signifie concrètement qu une société qui, au cours de deux exercices consécutifs, ne dépasse pas plus d un critère, sera considérée comme petite pour toute la durée du troisième exercice Exemple Année Franchissement de plus d un critère NON NON NON OUI NON NON OUI Taille de la société PETITE PETITE GRANDE GRANDE PETITE 7

8 Sociétés PME Exemple article 15, 4 C. Soc. Le compte de résultats d une société présente les chiffres suivants: chiffre d affaires : autres produits d exploitation : produits financiers : produits exceptionnels : Total : Les trois premiers postes résultent de l activité habituelle de la société. Ensemble ils constituent un total de , composé pour plus de la moitié par des produits hors le «Chiffre d affaires» au sens de l article 96, I.A AR C.Soc. Dans ce cas, le chiffre de est considéré comme le chiffre d affaires pour l application de l article 15, 1 er C.Soc. Dans ce cas, il faut prendre en compte tous les produits d exploitation et les produits financiers : les comptes PCMN 70 à 75) 8

9 Sociétés PME Sociétés liées : article 11 C. Soc Pour l'application du présent code, il faut entendre par : 1 " sociétés liées à une société " : a) les sociétés qu'elle contrôle; b) les sociétés qui la contrôlent; c) les sociétés avec lesquelles elle forme consortium; d) les autres sociétés qui, à la connaissance de son organe d'administration, sont contrôlées par les sociétés visées suba), b) et c); 2 " personnes liées à une personne ", les personnes physiques et morales lorsqu'il y a entre elles et cette personne un lien de filiation au sens du 1. 9

10 Sociétés PME Contrôle d une société Art.5. 1er. Par " contrôle " d'une société, il faut entendre le pouvoir de droit ou de fait d'exercer une influence décisive sur la désignation de la majorité des administrateurs ou gérants de celle-ci ou sur l'orientation de sa gestion. 2. Le contrôle est de droit et présumé de manière irréfragable : 1 lorsqu'il résulte de la détention de la majorité des droits de vote attachés à l'ensemble des actions, parts ou droits d'associés de la société en cause; 2 lorsqu'un associé a le droit de nommer ou de révoquer la majorité des administrateurs ou gérants; 3 lorsqu'un associé dispose du pouvoir de contrôle en vertu des statuts de la société en cause ou de conventions conclues avec celle-ci; 4 lorsque, par l'effet de conventions conclues avec d'autres associés de la société en cause, un associé dispose de la majorité des droits de vote attachés à l'ensemble des actions, parts ou droits d'associés de celleci; 5 en cas de contrôle conjoint. 3. Le contrôle est de fait lorsqu'il résulte d'autres éléments que ceux visés au 2. Un associé est, sauf preuve contraire, présumé disposer d'un contrôle de fait sur la société si, à l'avantdernière et à la dernière assemblée générale de cette société, il a exercé des droits de vote représentant la majorité des voix attachées aux titres représentés à ces assemblées. Art.6. Pour l'application du présent code, il faut entendre par : 1 " société mère ", la société qui détient un pouvoir de contrôle sur une autre société; 2 " filiale ", la société à l'égard de laquelle un pouvoir de contrôle existe. 10

11 Sociétés PME Contrôle d une société Art.7. 1er. Pour la détermination du pouvoir de contrôle : 1 le pouvoir détenu indirectement à l'intermédiaire d'une filiale est ajouté au pouvoir détenu directement; 2 le pouvoir détenu par une personne servant d'intermédiaire à une autre personne est censé détenu exclusivement par cette dernière. Pour la détermination du pouvoir de contrôle, il n'est pas tenu compte des suspensions du droit de vote ni des limitations à l'exercice du pouvoir de vote prévues par le présent code ou par des dispositions légales ou statutaires d'effet analogue. Pour l'application de l'article 5, 2, 1 et 4, les droits de vote afférents à l'ensemble des actions, parts et droits d'associés d'une filiale s'entendent déduction faite des droits de vote afférents aux actions, parts et droits d'associés de cette filiale détenus par elle-même ou par ses filiales. La même règle s'applique dans le cas visé à l'article 5, 3, alinéa 2, en ce qui concerne les titres représentés aux deux dernières assemblées générales. 2. Par " personne servant d'intermédiaire ", il faut entendre toute personne agissant en vertu d'une convention de mandat, de commission, de portage, de prête-nom, de fiducie ou d'une convention d'effet équivalent, pour le compte d'une autre personne. Art.8. Il faut entendre par " contrôle exclusif ", le contrôle exercé par une société soit seule, soit avec une ou plusieurs de ses filiales. Art.9. Par " contrôle conjoint ", il faut entendre le contrôle exercé ensemble par un nombre limité d'associés, lorsque ceux-ci ont convenu que les décisions relatives à l'orientation de la gestion ne pourraient être prises que de leur commun accord. Par " filiale commune ", il faut entendre la société à l'égard de laquelle ce contrôle conjoint existe. 11

12 Sociétés PME Consortium Art.10. 1er. Il y a " consortium " lorsqu'une société et une ou plusieurs autres sociétés de droit belge ou étranger, qui ne sont ni filiales les unes des autres, ni filiales d'une même société, sont placées sous une direction unique. 2. Ces sociétés sont présumées, de manière irréfragable, être placées sous une direction unique : 1 lorsque la direction unique de ces sociétés résulte de contrats conclus entre ces sociétés ou de clauses statutaires, ou, 2 lorsque leurs organes d'administration sont composés en majorité des mêmes personnes. 3. Des sociétés sont présumées, sauf preuve contraire, être placées sous une direction unique, lorsque leurs actions, parts ou droits d'associés sont détenus en majorité par les mêmes personnes. Les dispositions de l'article 7 sont applicables. Ce paragraphe n'est pas applicable aux actions, parts et droits d'associés détenus par des pouvoirs publics. 12

13 Sociétés PME Directive 2013/34/UE du 26 juin 2013 relative aux états financiers annuels, aux états financiers consolidés et aux rapports y afférents Transposition au plus tard le 20 juillet 2015 Entrée en vigueur au plus tard pour les états financiers de l exercice commençant le 1er janvier 2016 Va modifier les critères de la définition de PME : «2. Une petite entreprise est une entreprise qui, à la date de clôture du bilan, ne dépasse pas les limites chiffrées d au moins deux des trois critères suivants: a) total du bilan : EUR b) chiffre d affaires net : EUR c) nombre moyen de salariés au cours de l exercice: 50. Les États membres peuvent fixer des seuils supérieurs aux seuils prévus aux points a) et b) du premier alinéa. Toutefois, ces seuils n excèdent pas EUR en ce qui concerne le total du bilan et EUR pour ce qui est du chiffre d affaires net.» De plus, il faut 2 dépassements successifs pour être «grande» 13

14 Sociétés PME Avant-projet de loi Critères Total du bilan : EUR Chiffre d affaires HTVA : EUR Nombre moyen de salariés au cours de l exercice: 50 La règle subsidiaire en matière de personnel (100 travailleurs) disparait Deux dépassements successifs des critères de taille sont nécessaires -> effet pour l année qui suit le 2 ième dépassement Sur le plan comptable, plus d application consolidée des critères sauf pour les sociétés-mères, en cas de consortium ou en cas d «abus» Applicable pour les exercices qui débutent après le 31/12/2015! Sur le plan fiscal, les critères de taille devront toujours être appliqués sur base consolidée 14

15 Sociétés PME Champ d application Régime applicable uniquement aux sociétés considérées comme des PME suivant l article 15 du Code des sociétés La constitution d une réserve de liquidation n'est autorisée que pour les années au cours desquelles la société répond aux critères pour être considérée comme une PME Une société en croissance peut donc perdre le droit de constituer une réserve de liquidation! Une société devenue «grande» conserve le droit de distribuer sa réserve de liquidation en exemption de précompte mobilier au moment de sa liquidation 15

16 Principe de la mesure Les sociétés PME ont la faculté de soumettre leur bénéfice après impôt à une cotisation distincte de 10% via l affectation à une «réserve de liquidation» En cas de liquidation, la distribution de la réserve de liquidation n est pas considérée comme un revenu mobilier imposable Pas de précompte mobilier sur la distribution de la réserve de liquidation 16

17 Principes de la mesure Les sociétés PME ont la faculté de soumettre leur bénéfice après impôt à une cotisation distincte de 10% via l affectation à une «réserve de liquidation»! La réserve de liquidation peut aussi être distribuée avant la liquidation En cas de distribution de la réserve de liquidation à titre de dividendes -> précompte mobilier applicable mais à un taux réduit pour tenir compte de la cotisation de 10% déjà payée Si distribution à titre de dividendes dans les 5 ans de la constitution : précompte mobilier de 15% Si distribution à titre de dividendes au moins 5 ans après la constitution: précompte mobilier de 5% Calcul du délai de 5 ans : à compter du dernier jour de la période imposable à laquelle la réserve se rapporte Une réserve de liquidation comptabilisée au bilan clôturé le 31/12/2014 peut être distribuée avec un précompte mobilier de 5% à partir du 1/1/2020 Les prélèvements sur la réserve de de liquidation s imputent prioritairement sur les réserves les plus anciennes (FIFO) 17

18 Dividende intercalaire L assemblée générale peut à tout moment distribuer un dividende intercalaire! Uniquement prélèvement sur les réserves disponibles et dans les limites de l article 617 C. Soc. Différent de l «acompte sur dividende» qui consiste à prélever sur le bénéfice de l exercice en cours La CNC estime qu il ne convient pas de distribuer un dividende entre la date de clôture et la date de l AGO Voir annexe 4 18

19 Acompte sur dividende La distribution d un acompte sur dividende est régi par des dispositions légales (article 618 C. soc.) Consiste à distribuer un dividende par prélèvement sur le bénéfice de l'exercice en cours, le cas échéant réduit de la perte reportée ou majoré du bénéfice reporté, mais elle exclut tout prélèvement sur des réserves constituées au cours des exercices antérieurs Conditions : Uniquement pour les SA Compétence du CA et pas de l AG Doit être autorisé par les statuts Etat comptable, datant de moins de 2 mois et approuvé par le commissaire, le cas échéant La distribution ne peut être décidée moins de six mois après la clôture de l'exercice précédent ni avant l'approbation des comptes annuels se rapportant à cet exercice 19

20 Imposition anticipée La cotisation de 10% est une imposition distincte due par la société sur le montant de la réserve de liquida on cons tuée ( précompte mobilier) La base de la cotisation ne peut être diminuée d'aucune façon par les déductions de pertes fiscales, de RDT, d intérêts notionnels, etc. Formulaire de déclaration 20

21 Imposition anticipée La cotisation est due pour la période au cours de laquelle la réserve est constituée et enrôlée avec l impôt des sociétés La cotisation complémentaire de crise de 3% n est pas applicable à la cotisation de 10% La majoration pour insuffisance de versements anticipés ne s applique pas à la cotisation de 10% La cotisation distincte est non déductible (DNA) 21

22 Entrée en vigueur de la mesure Applicable à partir de l exercice d imposition 2015 Bilans clôturés à partir du 31/12/

23 Montant de la réserve de liquidation Détermination du montant de la réserve de liquidation «bénéfice après impôt» 23

24 Montant de la réserve de liquidation Détermination du montant de la réserve de liquidation Pas de constitution de réserve de liquidation possible avec les réserves taxées des années antérieures ni avec le résultat reporté 24

25 Montant de la réserve de liquidation Détermination du montant de la réserve de liquidation «bénéfice après impôt»

26 Montant de la réserve de liquidation Détermination du montant de la réserve de liquidation Selon l exposé des motifs, l existence de pertes reportées au bilan n empêche pas la constitution d une réserve de liquidation au moyen du bénéfice de l année en cause! La cotisation de 10% n est pas remboursable dans le cas où la réserve de liquidation n est pas effectivement distribuée au moment de la liquidation Si une société réalise des pertes au cours d un exercice postérieur à la constitution d une réserve de liquidation, la constitution de cette réserve de liquidation peut s avérer dommageable 26

27 Montant de la réserve de liquidation Détermination du montant de la réserve de liquidation «bénéfice après impôt» (30.000) 27

28 Montant de la réserve de liquidation Détermination du montant de la réserve de liquidation Calcul de la réserve de liquidation maximale Si bénéfice après impôt de 100 (rubrique 9905 des comptes annuels) -> réserve de liquidation maximale = 100/1,1 = 90,91 car la cotisation de 10% doit être portée à charge de l exercice 28

29 Montant de la réserve de liquidation Détermination du montant de la réserve de liquidation Impact de l obligation de constituer la réserve légale Il est autorisé de constituer une réserve de liquidation dans un sous-compte de la réserve légale Impact avec le tax shelter La comptabilisation de la réserve immunisée pour tax shelter réduit le bénéfice pouvant être affecté à la réserve de liquidation Impact avec la taxation étalée des plus-values La comptabilisation de la réserve immunisée et des impôts différés dans le cadre d une taxation étalée réduit le bénéfice pouvant être affecté à la réserve de liquidation La reprise progressive de la réserve immunisée et des impôts différés augmente le montant du bénéfice pouvant être affecté à la réserve de liquidation 29

30 Société en liquidation Question : une société en liquidation peut-elle constituer une réserve de liquidation avec les bénéfices réalisés au cours de sa liquidation? Réponse du Ministre des Finances : OUI, «sans préjudice de l application de la disposition générale anti-abus» (Commission des Finances de la Chambre, 1 er avril 2015, CRIV 54 COM 138, p. 13) 30

31 Exemple 1 Une société PME clôture son exercice le 31/12/2014 avec un bénéfice avant impôt de La société déclare des DNA (hors impôt) pour et une déduction d intérêts notionnels de La société n a pas droit aux taux d imposition réduits, l impôt s élève à ( * 33,99%) Le bénéfice après impôt s élève à (=110% de la réserve de liquidation) La société peut constituer une réserve de liquidation de maximum (= / 1,1) Si elle affecte ce montant à une réserve de liquidation -> la cotisation due s élève à La période de 5 ans commence le 31/12/2014 et se termine le 31/12/2019 Si distribution de la réserve à l AGO de > précompte de 15% (impôt total 25%) Si distribution de la réserve à l AGO de > précompte de 5% (impôt total 15%) 31

32 Exemple 2 Mêmes données mais la société dispose de pertes fiscales reportées de Le bénéfice après impôt s élève à (=110% de la réserve de liquidation) La société peut constituer une réserve de liquidation de maximum ( /1,1) Si elle affecte ce montant à une réserve de liquidation -> la cotisation due s élève à Les pertes fiscales s imputent sur la base de l impôt à 33,99% mais pas sur la base de la cotisation de 10% La période de 5 ans commence le 31/12/2014 et se termine le 31/12/2019 Si distribution de la réserve en mai > précompte de 15% (impôt total 25%) Si distribution de la réserve en mai > précompte de 5% (impôt total 15%) 32

33 Traitement comptable Avis de la CNC du 13 mai 2015 sur le traitement comptable de la réserve de liquidation (annexe 2) Enregistrement du montant de la cotisation de 10% dans les comptes de l exercice pour lequel une réserve est constituée Enregistrement du montant de la cotisation de 10% dans un sous-compte distinct du compte 6702 Charges fiscales estimées La CNC recommande de créer un sous-compte 130X par année (monitoring du régime «FIFO» pour le précompte mobilier complémentaire de 5 ou 15% si dividende dans ou après les 5 ans) La CNC attire l attention sur les obligations légales et statutaires (p.e. réserve légale) au moment de l affectation du résultat Le projet d avis contient plusieurs exemples 33

34 Traitement comptable exemple 1 Hypothèses: Bénéfice après impôt = Réserve liquidation = Résultat reporté de et réserve légale déjà constituée Comptabilisation de la cotisation distincte sur la réserve de liquidation D C 6702X Charges fiscales estimées Dettes fiscales estimées Comptabilisation de la réserve de liquidation 6921 Dotation aux autres réserves X Réserves disponibles article 184quater CIR (31/12/2014) D C

35 Traitement comptable exemple 1 Comptabilisation du bénéfice reporté de l'exercice précédent D C 14 Bénéfice reporté Bénéfice reporté de l exercice précédent Comptabilisation du résultat à affecter après imputation préalable à la réserve de liquidation D C 693 Bénéfice à reporter Bénéfice reporté

36 Réserve de liquidation spéciale En vertu de l article 541 CIR, les sociétés peuvent constituer une réserve de liquidation spéciale pour une partie ou de la totalité du bénéfice comptable après impôt qu'elles ont réalisé au cours des exercices comptables qui se rattachent aux exercices d'imposition 2013 et 2014 La réserve de liquidation spéciale présente principalement les mêmes caractéristiques que la réserve de liquidation ordinaire Mais divergences car elle se rapporte à des exercices pour lesquels les déclarations fiscales ont déjà été déposées 36

37 Spécificités de la réserve de liquidation spéciale Paiement de la cotisation anticipée indépendamment de l enrôlement de la cotisation ISOC Paiement spontané en mentionnant le NN + «article 541 CIR» en communication Déclaration spéciale à introduire Voir annexes 6 et 7 Délais pour la déclaration et le paiement : Bénéfice comptable de l'exercice d'imposition 2013 : 30/11/2015 Bénéfice comptable de l'exercice d'imposition 2014 : 30/11/2016 Comptabilisation de la réserve de liquidation à la clôture de l exercice au cours duquel le paiement de la cotisation a été effectué 37

38 Spécificités de la réserve de liquidation spéciale Montant maximum de la réserve de liquidation -> double limitation Bénéfice comptable après impôt (idem réserve liquidation ordinaire) Réserves taxées suffisantes au début de l exercice comptable (31/12/2014 ou au 31/12/2015)! Si le bénéfice de 2012 et 2013 a été distribué entièrement par les AG de 2013, 2014 ou > problème pour constituer la réserve de liquidation Délai d attente de 5 ans : commence à courir à partir du dernier jour de la pé-riode imposable au cours de laquelle les bénéfices taxés ont été transférés vers la réserve de liquidation spéciale Bénéfice 2012 transféré à une réserve de liquidation spéciale en > distribution à titre de dividende avec précompte mobilier de 5% à partir du 1/1/2021 Condition supplémentaire : la société doit avoir déposé ses comptes annuels 2012 ou 2013 pour le 31 mars 2015 ou les avoir approuvés et joints à la déclaration ISOC Condition PME : s apprécie pour chaque exercice comptable qui se rattache à l'exercice d'imposition 2013 ou

39 Réserve de liquidation spéciale Avis CNC du 30 septembre 2015sur la comptabilisation de la réserve de liquidation spéciale (annexe 5) Enregistrement du montant de la cotisation de 10% dans les comptes de l exercice au cours duquel le paiement a lieu Enregistrement du montant de la cotisation de 10% dans un sous-compte distinct du compte 6710 Suppléments d impôts dus ou versés La CNC recommande de créer un sous-compte 130X par année (monitoring du régime «FIFO» pour le précompte mobilier complémentaire de 5 ou 15% si dividende dans ou après les 5 ans) La CNC accepte le transfert direct d une réserve disponible ordinaire à la réserve de liquidation. Par contre, si la réserve de liquidation est constituée avec du résultat reporté, le transfert s effectue par l affectation du résultat 39

40 Taux d imposition effectif La cotisation de 10% n est pas un précompte mobilier et se calcule séparément de la réserve (pas de brutage) -> le cout réel en cas de distribution à la liquidation est donc de 9,09% (10/110) En cas de distribution de la réserve à titre de dividendes Après le délai de 5 ans : (10+5)/110 = 13,64% Dans le délai de 5 ans : (10+15)/110 = 22,73% 40

41 Distribution anticipée de la réserve La constitution d une réserve de liquidation peut aussi s envisager spécifiquement pour planifier des distributions de dividendes Le régime est donc une forme de «VVPR ter» à comparer avec le régime «VVPR bis» 41

42 VVPR bis Au moment de la majoration du taux d'imposition sur les bonis de liquidation, la loi-programme du 28 juin 2013 a introduit un taux réduit de précompte mobilier sur dividendes (régime«vvpr bis» prévuà l article269, 2 CIR) Ce nouveau taux réduit sur dividendes est applicable uniquement pour les sociétés PME Taux réduit de 20% pour les dividendes attribués lors de la répartition bénéficiaire du deuxième exercice comptable après celui de l'apport Taux réduit de 15% pour les dividendes attribués lors de la répartition bénéficiaire des troisième exercice comptable et suivants après celui de l'apport Les taux réduits s'appliquent seulement aux dividendes «ordinaires» et pas aux boni de liquidation ou de rachat 42

43 VVPR bis Conditions: Nouvelles actions émises à partir du 1 er juillet 2013, soit à l'occasion de la constitution de la société, soit dans le cadre d'une augmentation de capital Uniquement pour les «petites» sociétés telles que visées à l'article 15 C. Soc. Conditions appréciées au moment de l apport Maintien des taux réduits si la société devient «grande» par la suite Augmentation de capital en numéraire Apport d une créance au capital n entre pas en ligne de compte selon le Ministre des Finances (contrairement au régime VVPR original) Actions ou parts nouvelles nominatives et intégralement libérées (au moment de l'attribution des dividendes) Les actionnaires devront détenir les actions ou parts nouvelles en pleine propriété et sans interruption depuis l'apport en capital, le taux réduit demeure toutefois d'application en cas de Transmission en ligne directe ou entre conjoints résultant d'une succession ou d'une donation Réalisation d une fusion ou scission fiscalement neutre 43

44 VVPR bis Mesures anti-abus: Pas applicables aux actions préférentielles Les apports en numéraire ne peuvent pas provenir de la distribution des réserves taxées qui auront été apportées en capital en application du régime transitoire de l article 537 CIR pour les boni de liquidation Les augmentations du capital réalisées après une réduction de capital ne seront pas prises en considération 44

45 VVPR bis Question : quel nombre de nouvelles actions peuton émettre en cas d augmentation de capital? Au pair comptable des actions existantes? Faut-il déterminer la valeur de marché des parts ou seulement tenir compte des fonds propres? 45

46 VVPR bis Entrée en vigueur effective : exemple Société nouvellement constituée en 2014 qui clôture son premier exercice au 31/12/2014 Exercice comptable Dividende distribuée par l AG de Taux du précompte mobilier % % % % 46

47 VVPR bis Vs réserve de liquidation VVPR bis Réserve de liquidation Taux d imposition effectif des dividendes 15% / 20% 13,64%/ 22,73% Condition d application Apportau capital en numéraire àpd 1 er juillet 2013 Comptabilisation d une réserve au passif Période d attente pour obtenir En pratique +/-4 ans à compter 5 ans à compter de l affectation à l avantage maximum de l apport la réserve Réserves visées Condition PME Toutes les réserves disponibles Au moment de la constitution ou de l apport Seulement les bénéfices de l année affectés à la réserve A apprécier chaque année Cession des parts Perte de l avantage Pas d impact Liquidation Nature des droits détenus Pas d avantage -> 25%de précompte Parts doivent être détenues en pleine propriété Exemption-> pas de précompte complémentaire Parts peuvent être détenues en pleine propriété ou en usufruit 47

48 Comment optimiser? Analyser les objectifs à moyen et long terme de l actionnaire Besoin de sortir des liquidités de la société? Si oui, a quelle échéance? Sort de la société à terme Liquidation? Quand? Cession? A qui? Acheteur personne physique Acheteur société Transmission? 48

49 Comment optimiser? Analyser dans quelle mesure le régime VVPR bis s applique Sociétés constituées après le 1/7/2013 : VVPR bis pour la totalité des dividendes Ne pas faire un premier exercice prolongé pour accélérer l application du précompte réduit Société constituées avant le 1/7/2013 : VVPR bis uniquement pour les nouvelles actions! Au nombre d actions émises 49

50 Comment optimiser? Planifier les distributions de dividendes Constituer une réserve de liquidation Postposer la distribution en prenant en compte la période de 5 ans Préserver le taux réduit à l ISOC (dividende > 13% du capital) : pourquoi pas une distribution importante une année sur trois? Gain colatéral: déduction des intérêts notionnels plus importante 50

51 Comment optimiser? Risques Ne pas constituer une réserve de liquidation qui excédera le boni de liquidation Cotisation de 10% payée pour rien! 51

52 QUESTIONS David De Backer Tel:

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES COMMISSION DES NORMES COMPTABLES Avis CNC 2015/XX - Traitement comptable de la réserve de liquidation visée à l'article 541 CIR 92 (Loi-programme du 10 août 2015) et de la cotisation spéciale sur la réserve

Plus en détail

L incorporation des réserves Que faire avec le patrimoine de votre société?

L incorporation des réserves Que faire avec le patrimoine de votre société? L incorporation des réserves Que faire avec le patrimoine de votre société? Jean-Sébastien Schnackers Responsable conseil fiscal Bruxelles - Wallonie Banque J.Van Breda & C SA 1 Introduction : Pourquoi

Plus en détail

Fairness Tax Liste des problèmes en suspens

Fairness Tax Liste des problèmes en suspens Fairness Tax Liste des problèmes en suspens Les problèmes posés par la loi du 30 juillet 2013 peuvent être classés en 4 catégories : - confirmations souhaitées - précisions souhaitées - modifications souhaitées

Plus en détail

Conférence du 30 octobre 2013 Organisée par Charles Felix Felix & Felix Expert comptable et Conseil fiscal SPRL

Conférence du 30 octobre 2013 Organisée par Charles Felix Felix & Felix Expert comptable et Conseil fiscal SPRL DIVIDENDES DES PME UNE REFORME DE LA FISCALITE Conférence du 30 octobre 2013 Organisée par Charles Felix Felix & Felix Expert comptable et Conseil fiscal SPRL PLAN DE LA CONFERENCE 1. Sources juridiques

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES COMMISSION DES NORMES COMPTABLES Avis CNC 2015/2 - Traitement comptable de la réserve de liquidation ( Loiprogramme du 19 décembre 2014) et de la cotisation distincte sur la réserve de liquidation Avis

Plus en détail

Introduction 5 Liste des abréviations 9 Plan de l ouvrage 13 Liste des lois et arrêtés royaux publiés depuis la publication du volume 1 15

Introduction 5 Liste des abréviations 9 Plan de l ouvrage 13 Liste des lois et arrêtés royaux publiés depuis la publication du volume 1 15 table des matières Introduction 5 Liste des abréviations 9 Plan de l ouvrage 13 Liste des lois et arrêtés royaux publiés depuis la publication du volume 1 15 Thèmes n os 1 à 14 : Principales nouveautés

Plus en détail

Texte des résolutions proposées

Texte des résolutions proposées 1 2 3 4 5 6 7 Résolutions de la compétence de l Assemblée Générale Ordinaire Première Résolution (Approbation des comptes sociaux de l exercice 2007) L Assemblée Générale, après avoir pris connaissance

Plus en détail

Aperçu des principales modifications à la formule de déclaration ainsi qu'aux annexes fiscales pour l'exercice d'imposition 2015

Aperçu des principales modifications à la formule de déclaration ainsi qu'aux annexes fiscales pour l'exercice d'imposition 2015 Aperçu des principales modifications à la formule de déclaration ainsi qu'aux annexes fiscales pour l'exercice d'imposition 2015 Le modèle de la formule de déclaration pour l exercice d imposition 2015

Plus en détail

L AFFECTATION DU RÉSULTAT DANS LES SOCIÉTÉS DE CAPITAUX

L AFFECTATION DU RÉSULTAT DANS LES SOCIÉTÉS DE CAPITAUX L AFFECTATION DU RÉSULTAT DANS LES SOCIÉTÉS DE CAPITAUX Quel que soit le statut d une société de capitaux (société anonyme, société à responsabilité limitée, société en commandite par actions), les dirigeants

Plus en détail

G Annexe. RÉSOLUTIONS SOUMISES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE du 24 mai 2011. Résolutions soumises à l Assemblée générale mixte du 24 mai 2011...

G Annexe. RÉSOLUTIONS SOUMISES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE du 24 mai 2011. Résolutions soumises à l Assemblée générale mixte du 24 mai 2011... G Annexe RÉSOLUTIONS SOUMISES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE du 24 mai 2011...514 DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2010 EDF 513 G ANNEXE Ordre du jour À TITRE ORDINAIRE : Approbation des rapports et comptes annuels

Plus en détail

CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE DU MORBIHAN

CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE DU MORBIHAN CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE DU MORBIHAN Société Coopérative à capital et personnel variables régie par les dispositions du Livre V du Code monétaire et financier, au capital de 80 921 471,50. Société

Plus en détail

Tax shelter PROJET D AVIS CNC

Tax shelter PROJET D AVIS CNC COMMISSION DES NORMES COMPTABLES Tax shelter PROJET D AVIS CNC 1. Introduction Le Tax shelter est un incitant fiscal mis sur pied par le législateur en 2002 1 qui vise à encourager la production d œuvres

Plus en détail

STATUTS SANTE BTP ROUEN DIEPPE

STATUTS SANTE BTP ROUEN DIEPPE STATUTS SANTE BTP ROUEN DIEPPE Adoptés par l assemblée générale extraordinaire du 9 novembre 2012 TITRE I CONSTITUTION OBJET SIEGE DUREE Article 1 Constitution, dénomination A l initiative des professionnels

Plus en détail

REDUCTION D IMPOT EN FAVEUR DES PME DE CROISSANCE

REDUCTION D IMPOT EN FAVEUR DES PME DE CROISSANCE REDUCTION D IMPOT EN FAVEUR DES PME DE CROISSANCE Le développement des petites et moyennes entreprises constituant un enjeu majeur de l économie française, la loi de finances pour 2007 contient des mesures

Plus en détail

Version du 21/01/2013 au 13/05/2014 comparée avec la version au 13/05/2014. Changements aux fragments de document. Le fragment Contenu a été modifié

Version du 21/01/2013 au 13/05/2014 comparée avec la version au 13/05/2014. Changements aux fragments de document. Le fragment Contenu a été modifié 1 sur 7 14/05/2014 10:43 Version du 21/01/2013 au 13/05/2014 comparée avec la version au 13/05/2014 Etat des différences Changements aux fragments de document premier Le fragment Contenu a été modifié

Plus en détail

Notes explicatives relatives aux enquêtes sur l investissement direct étranger

Notes explicatives relatives aux enquêtes sur l investissement direct étranger Notes explicatives relatives aux enquêtes sur l investissement direct étranger Juin 2005 TABLE DES MATIERES 1 GENERALITES 5 1.1 Motivations...5 1.2 Champ d application de l enquête...6 1.3 Conversion des

Plus en détail

Partie 1. Restructuration des sociétés 9. Titre 1 Analyse juridique et technique des fusions et scissions de sociétés 11

Partie 1. Restructuration des sociétés 9. Titre 1 Analyse juridique et technique des fusions et scissions de sociétés 11 Table des matières Préface 5 Partie 1. Restructuration des sociétés 9 Titre 1 Analyse juridique et technique des fusions et scissions de sociétés 11 Chapitre 1 Introduction 13 Section 1. Généralités Textes

Plus en détail

A V I S N 1.535 ----------------------- Séance du vendredi 18 novembre 2005 --------------------------------------------------

A V I S N 1.535 ----------------------- Séance du vendredi 18 novembre 2005 -------------------------------------------------- A V I S N 1.535 ----------------------- Séance du vendredi 18 novembre 2005 -------------------------------------------------- Aspects fiscaux de l'avant-projet de loi relative au Pacte de solidarité entre

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES COMMISSION DES NORMES COMPTABLES Avis CNC 2015/XX - Traitement comptable du tax shelter dans le chef de la société de production (conventions-cadres conclues à partir du 1 er janvier 2015) Projet d avis

Plus en détail

CONVOCATIONS ALES GROUPE

CONVOCATIONS ALES GROUPE CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS ALES GROUPE Société Anonyme au capital de 29 044 208 Euros. Siège social : 99, rue du Faubourg Saint Honoré Paris (75008) 399 636 323 R.C.S.

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS: modèle en milliers d'euros (EUR) *

COMPTES CONSOLIDÉS: modèle en milliers d'euros (EUR) * BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE Centrale des bilans COMPTES CONSOLIDÉS: modèle en milliers d'euros (EUR) * L utilisation de ce modèle n est pas obligatoire pour le dépôt des comptes consolidés auprès de la

Plus en détail

CHAPITRE 4 OPTIONS DE SOUSCRIPTION OU D'ACHAT D'ACTIONS [DB 4N24]

CHAPITRE 4 OPTIONS DE SOUSCRIPTION OU D'ACHAT D'ACTIONS [DB 4N24] CHAPITRE 4 OPTIONS DE SOUSCRIPTION OU D'ACHAT D'ACTIONS [DB Références du document 4N24 Date du document 30/08/97 Annotations CHAPITRE 4 Lié au BOI 5F-1-09 OPTIONS DE SOUSCRIPTION OU D'ACHAT D'ACTIONS

Plus en détail

Projet d avis relatif aux principes comptables généraux applicables aux instruments financiers dérivés * *

Projet d avis relatif aux principes comptables généraux applicables aux instruments financiers dérivés * * Projet d avis relatif aux principes comptables généraux applicables aux instruments financiers dérivés Table des matières 1. Introduction a. Absence de cadre conceptuel applicable au traitement comptable

Plus en détail

CONVOCATIONS BNP PARIBAS SA

CONVOCATIONS BNP PARIBAS SA CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS BNP PARIBAS SA Société anonyme au capital de 2 492 770 306. Siège social : 16, boulevard des Italiens, 75009 Paris. 662 042 449 R.C.S. Paris.

Plus en détail

SÉNAT PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT. relatif à la mise en harmonie du droit des sociétés commerciales avec la deuxième directive adoptée

SÉNAT PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT. relatif à la mise en harmonie du droit des sociétés commerciales avec la deuxième directive adoptée PROJET DE LOI adopté le 14 octobre 1981 N 7 SÉNAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1981-1982 PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT relatif à la mise en harmonie du droit des sociétés commerciales avec la deuxième

Plus en détail

Loi n 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur du travail, de l'emploi et du pouvoir d'achat (1). Article 16

Loi n 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur du travail, de l'emploi et du pouvoir d'achat (1). Article 16 Loi n 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur du travail, de l'emploi et du pouvoir d'achat (1). Article 16 I. - Le I de l'article 885 I ter du code général des impôts est ainsi modifié : 1 Les trois alinéas

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Reconnaissance des produits et des charges. Projet d avis

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Reconnaissance des produits et des charges. Projet d avis COMMISSION DES NORMES COMPTABLES Reconnaissance des produits et des charges Projet d avis I. Objet de l avis 1. La Quatrième directive européenne relative aux comptes annuels de certaines formes de sociétés

Plus en détail

La Société de Gestion de Patrimoine Familial (SPF) en droit luxembourgeois

La Société de Gestion de Patrimoine Familial (SPF) en droit luxembourgeois La Société de Gestion de Patrimoine Familial (SPF) en droit luxembourgeois Sommaire: 1. Introduction page 1 2. Constitution de la SPF page 1 3. Surveillance et contrôle de la SPF page 3 4. Activité et

Plus en détail

SOCIÉTÉ EXPLOITANT UNE PETITE ENTREPRISE

SOCIÉTÉ EXPLOITANT UNE PETITE ENTREPRISE Septembre 2012 Les renseignements et données contenus dans le présent bulletin ont été rédigés par l Ordre des comptables agréés du Québec sous la direction de Monsieur Gilles Chiasson. Ils sont notamment

Plus en détail

Par Baye Moussa NDOYE

Par Baye Moussa NDOYE REPUBLIQUE DU SENEGAL UN PEUPLE -UN BUT -UNE FOI MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DIRECTION GENERALE DES IMPOTS ET DES DOMAINES LUTTE CONTRE L USAGE ABUSIF DES CONVENTIONS FISCALES: L EXPERIENCE

Plus en détail

prévues au 1. «3. L'exonération s'applique dans les mêmes conditions aux parts de fonds d'investissement de proximité définis par l'article L.

prévues au 1. «3. L'exonération s'applique dans les mêmes conditions aux parts de fonds d'investissement de proximité définis par l'article L. Article 16 I. - Le I de l'article 885 I ter du code général des impôts est ainsi modifié : 1 Les trois alinéas sont regroupés sous un 1 ; 2 Dans le premier alinéa, après les mots : «sa souscription au

Plus en détail

Le résultat et son affectation

Le résultat et son affectation Le résultat et son affectation Libellés LE TABLEAU D AFFECTATION DU RESULTAT Origines 1 Report à nouveau X 2 Résultat de l exercice dont résultat courant après impôt(2) X 3 Prélèvement sur les réserves

Plus en détail

1 - COMPARATIF SARL, SA et SAS

1 - COMPARATIF SARL, SA et SAS Fiche 1 1 - COMPARATIF SARL, SA et SAS SARL SA classique SAS (conseil d administration) Capital minimum Nombre d associés Direction Révocation des dirigeants 7 500, divisés en parts. Les parts sociales

Plus en détail

Spécial loi de finances rectifiative pour 2013 :

Spécial loi de finances rectifiative pour 2013 : Numéro 72 Janvier 2014 Spécial loi de finances rectifiative pour 2013 : La loi de finances rectificative pour 2013 du 29 décembre 2013 a été publiée au Journal officiel du 30 décembre 2013 sous le numéro

Plus en détail

L'Actualité légale des entreprises en Espagne

L'Actualité légale des entreprises en Espagne L'Actualité légale des entreprises en Espagne Num. Spécial LOI DES BUDGETS GÉNÉRAUX DE L ÉTAT POUR 2014. Prorrogation du taux réduit d I.S. (Impôt des Sociétés) pour les micro-entreprise créant ou maintenant

Plus en détail

... Numéro consacré aux principales mesures de la loi de finances 2012 :

... Numéro consacré aux principales mesures de la loi de finances 2012 : ... Numéro consacré aux principales mesures de la loi de finances 2012 : Nouvelle réduction du montant du plafond global applicable à certains avantages fiscaux en matière d'impôt sur le revenu Prorogation

Plus en détail

ALTAREA. Société en commandite par actions au capital de 155.539.502,06 euros Siège social : 8 Avenue Delcassé - 75008 PARIS 335.480.

ALTAREA. Société en commandite par actions au capital de 155.539.502,06 euros Siège social : 8 Avenue Delcassé - 75008 PARIS 335.480. ALTAREA Société en commandite par actions au capital de 155.539.502,06 euros Siège social : 8 Avenue Delcassé - 75008 PARIS 335.480.877 RCS PARIS RAPPORT DU CONSEIL DE SURVEILLANCE A L ASSEMBLEE GENERALE

Plus en détail

Numéro 43 - Octobre 2012

Numéro 43 - Octobre 2012 Numéro 43 - Octobre 2012 - Présentation du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2013 - Modalités de calcul du plafonnement global de certains avantages fiscaux à l'impôt sur le revenu

Plus en détail

REGLEMENT DU FONDS COMMUN DE PLACEMENT TITRE I - ACTIFS ET PARTS

REGLEMENT DU FONDS COMMUN DE PLACEMENT TITRE I - ACTIFS ET PARTS REGLEMENT DU FONDS COMMUN DE PLACEMENT TITRE I - ACTIFS ET PARTS ARTICLE 1 - PARTS DE COPROPRIETE Les droits des copropriétaires sont exprimés en parts, chaque part correspondant à une même fraction de

Plus en détail

FORMATION TERTIAIRE DROIT DES SOCIETES COMMERCIALES ET DU GROUPEMENT D INTERET ECONOMIQUE NOTE DE COURS

FORMATION TERTIAIRE DROIT DES SOCIETES COMMERCIALES ET DU GROUPEMENT D INTERET ECONOMIQUE NOTE DE COURS 1 NOTE DE COURS ORGANISATIONS ET FONCTIONNEMENT DE LA SA ET DE LA SARL SECTION 2 : ORGANISATIONS ET FONCTIONNEMENT DE LA SA ET DE LA SARL Six principaux points seront successivement abordés : - L organe

Plus en détail

Sommaire. La fiscalité des associations. Les déclarations de résultat. Le sponsoring et le mécénat

Sommaire. La fiscalité des associations. Les déclarations de résultat. Le sponsoring et le mécénat Document établi le 12/07/2011 Sommaire La fiscalité des associations Les déclarations de résultat Le sponsoring et le mécénat L obligation de nomination du commissaire aux comptes La rémunération de salariés

Plus en détail

PRADO TRESORERIE REGLEMENT DU FONDS COMMUN DE PLACEMENT

PRADO TRESORERIE REGLEMENT DU FONDS COMMUN DE PLACEMENT PRADO TRESORERIE REGLEMENT DU FONDS COMMUN DE PLACEMENT En application des articles 11 et 20 de la loi 88-1201 du 23 décembre 1988, il est constitué à l'initiative : de la Société de Gestion de Portefeuille

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Avis CNC 2010-5 - Calcul des critères de l article 15 C.Soc.

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Avis CNC 2010-5 - Calcul des critères de l article 15 C.Soc. COMMISSION DES NORMES COMPTABLES Avis CNC 2010-5 - Calcul des critères de l article 15 C.Soc. Avis du 19 mai 2010 L article 15 opère une distinction, sur la base du chiffre d affaires annuel, du total

Plus en détail

NOTE D INFORMATION EMISE A L OCCASION DE LA MISE EN ŒUVRE D UN PROGRAMME DE RACHAT

NOTE D INFORMATION EMISE A L OCCASION DE LA MISE EN ŒUVRE D UN PROGRAMME DE RACHAT SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 3.424.071 SIEGE SOCIAL : 64 BIS, RUE LA BOETIE 75008 PARIS 400 149 647 RCS PARIS NOTE D INFORMATION EMISE A L OCCASION DE LA MISE EN ŒUVRE D UN PROGRAMME DE RACHAT D ACTIONS

Plus en détail

Ordre du jour & projets de résolutions Assemblée générale mixte du 31 mai 2013

Ordre du jour & projets de résolutions Assemblée générale mixte du 31 mai 2013 Société ABC arbitrage Société anonyme à conseil d administration au capital de 835 310 euros 59 cents Siège social : 18, rue du Quatre Septembre, 75002 Paris 400 343 182 RCS Paris Ordre du jour & projets

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 30 juin 2015 et 2014

États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 30 juin 2015 et 2014 États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 2015 et 2014 (non audités et non examinés par les auditeurs indépendants) États consolidés intermédiaires

Plus en détail

DBV TECHNOLOGIES Société Anonyme au capital de 882.274,50 Green Square Bâtiment D, 80/84 rue des meuniers Bagneux 441 772 522 R.C.S.

DBV TECHNOLOGIES Société Anonyme au capital de 882.274,50 Green Square Bâtiment D, 80/84 rue des meuniers Bagneux 441 772 522 R.C.S. DBV TECHNOLOGIES Société Anonyme au capital de 882.274,50 Green Square Bâtiment D, 80/84 rue des meuniers Bagneux 441 772 522 R.C.S. Nanterre (la "Société") REGLEMENT INTERIEUR Adopté, sous condition suspensive,

Plus en détail

REGLEMENT FONDS COMMUN DE PLACEMENT PIMENTO 5 TITRE 1 - ACTIF ET PARTS

REGLEMENT FONDS COMMUN DE PLACEMENT PIMENTO 5 TITRE 1 - ACTIF ET PARTS REGLEMENT FONDS COMMUN DE PLACEMENT PIMENTO 5 TITRE 1 - ACTIF ET PARTS Article 1 - Parts de copropriété Les droits des copropriétaires sont exprimés en parts, chaque part correspondant à une même fraction

Plus en détail

IMPOT SUR LES SOCIETES

IMPOT SUR LES SOCIETES ACTUALITE FISCALE IMPOT SUR LES SOCIETES JURISPRUDENCE Intégration fiscale Subventions indirectes entre sociétés membres d un groupe fiscal intégré Le Conseil d État se prononce sur les modalités de neutralisation,

Plus en détail

SOUS-SECTION 4 EXONÉRATION DES BÉNÉFICES RÉALISÉS PAR LES ENTREPRISES CRÉÉES POUR REPRENDRE UNE ENTREPRISE INDUSTRIELLE EN DIFFICULTÉ [DB 4H1394]

SOUS-SECTION 4 EXONÉRATION DES BÉNÉFICES RÉALISÉS PAR LES ENTREPRISES CRÉÉES POUR REPRENDRE UNE ENTREPRISE INDUSTRIELLE EN DIFFICULTÉ [DB 4H1394] SOUS-SECTION 4 EXONÉRATION DES BÉNÉFICES RÉALISÉS PAR LES ENTREPRISES CRÉÉES POUR REPRENDRE UNE ENTREPRISE Références du document 4H1394 Date du document 01/03/95 D. MODALITÉS D'APPLICATION 72Le dispositif

Plus en détail

ARRÊTÉ ROYAL RELATIF À L'ALLOCATION POUR L AIDE AUX PERSONNES ÂGÉES

ARRÊTÉ ROYAL RELATIF À L'ALLOCATION POUR L AIDE AUX PERSONNES ÂGÉES ARRÊTÉ ROYAL RELATIF À L'ALLOCATION POUR L AIDE AUX PERSONNES ÂGÉES HISTORIQUE (*) Arrêté royal du 5 mars 1990 relatif à l'allocation pour l'aide aux personnes âgée (M.B. 05.04.90) (1) Arrêté royal du

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES COMMISSION DES NORMES COMPTABLES Avis CNC 2013/17 Le traitement comptable relatif à l'application de la procédure transitoire visée à l'article 537 CIR 92 Avis du 27 novembre 2013 1 I. Introduction 1.

Plus en détail

U IO EUROPÉE E. Bruxelles, le 6 février 2012 (OR. en) 2009/0035 (COD) PE-CO S 79/11 DRS 133 COMPET 624 ECOFI 896 CODEC 2464 OC 99

U IO EUROPÉE E. Bruxelles, le 6 février 2012 (OR. en) 2009/0035 (COD) PE-CO S 79/11 DRS 133 COMPET 624 ECOFI 896 CODEC 2464 OC 99 U IO EUROPÉE E LE PARLEME T EUROPÉE LE CO SEIL Bruxelles, le 6 février 2012 (OR. en) 2009/0035 (COD) PE-CO S 79/11 DRS 133 COMPET 624 ECOFI 896 CODEC 2464 OC 99 ACTES LÉGISLATIFS ET AUTRES I STRUME TS

Plus en détail

Arrêté royal du 12 septembre 1983 portant exécution de la loi du 17 juillet 1975 relative à la comptabilité des entreprises

Arrêté royal du 12 septembre 1983 portant exécution de la loi du 17 juillet 1975 relative à la comptabilité des entreprises Arrêté royal du 12 septembre 1983 portant exécution de la loi du 17 juillet 1975 relative à la comptabilité des entreprises MB du 28 septembre 1983, entré en vigueur 01 janvier 1976 4 AR du 30 janvier

Plus en détail

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2009-01 DU 3 DÉCEMBRE 2009

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2009-01 DU 3 DÉCEMBRE 2009 COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2009-01 DU 3 DÉCEMBRE 2009 Relatif aux règles comptables applicables aux fondations et fonds de dotation, et modifiant le règlement n 99-01 du Comité de

Plus en détail

2110000 Commission paritaire pour employés de l'industrie et du commerce du pétrole

2110000 Commission paritaire pour employés de l'industrie et du commerce du pétrole 2110000 Commission paritaire pour employés de l'industrie et du commerce du pétrole Barèmes basés sur l'expérience... 2 Convention collective du 17 décembre 2009 (98.619) modifiée par la convention collective

Plus en détail

Cliquez pour modifier les styles. Troisième niveau. Cinquième niveau

Cliquez pour modifier les styles. Troisième niveau. Cinquième niveau Cliquez Institut et des modifiez Réviseurs d Entreprises le titre Cliquez pour modifier les styles du texte du reserves masque met een roerende Deuxième voorheffing niveauvan 10% Troisième niveau ~ Quatrième

Plus en détail

PRÉSENTATION DU BILAN

PRÉSENTATION DU BILAN Chapitre 1: PRÉSENTATION DU BILAN Introduction L actif, le passif et le hors bilan sont présentés chacun sur un feuillet conformément au modèle en annexe. Les rubriques de l actif qui font l objet d amortissements

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90 MODALITÉS DES EXONÉRATIONS D IMPÔTS ET DE COTISATIONS SALARIALES SUR LES HEURES SUPPLÉMENTAIRES

CIRCULAIRE CDG90 MODALITÉS DES EXONÉRATIONS D IMPÔTS ET DE COTISATIONS SALARIALES SUR LES HEURES SUPPLÉMENTAIRES CIRCULAIRE CDG90 13/08 MODALITÉS DES EXONÉRATIONS D IMPÔTS ET DE COTISATIONS SALARIALES SUR LES HEURES SUPPLÉMENTAIRES! Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives

Plus en détail

INTRODUCTION PARTIE 1 RÉSUMÉ

INTRODUCTION PARTIE 1 RÉSUMÉ CADRE DE LA RÉFORME DU RÉGIME DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ D OTTAWA PRÉSENTÉ AU CONSEIL DES GOUVERNEURS PAR LE COMITÉ D ADMINISTRATION ET LE COMITÉ DU RÉGIME DE RETRAITE Juillet 2000 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Droit des sociétés : L actualité législative 2014/2015

Droit des sociétés : L actualité législative 2014/2015 Droit des sociétés : L actualité législative 2014/2015 Nouveautés issues de la Loi 2014-856 du 31/07/2014 dite «loi Hamon» et Décret 2014-1254 du 28/10/2014) L obligation d information périodique triennale

Plus en détail

ORDRE DU JOUR. Qualification actuelle. Actions propres Non disponible Actions propres Disponible

ORDRE DU JOUR. Qualification actuelle. Actions propres Non disponible Actions propres Disponible ORDRE DU JOUR de l assemblée générale extraordinaire d AEDIFICA qui se tiendra Rue Guimard, 18 à 1040 Bruxelles le 24 avril 2009 à 10H00, devant Maître Bertrand Nerincx, Notaire associé à Bruxelles. A/

Plus en détail

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE DU 15 SEPTEMBRE 2004 TEXTE DES RÉSOLUTIONS

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE DU 15 SEPTEMBRE 2004 TEXTE DES RÉSOLUTIONS I - TITRE ORDINAIRE PREMIÈRE RÉSOLUTION ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE DU 15 SEPTEMBRE 2004 TEXTE DES RÉSOLUTIONS Approbation des comptes sociaux de l exercice 2003/2004 L assemblée générale, après avoir pris

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Le traitement comptable relatif à l'application de la procédure transitoire visée à l'article 537 CIR 92

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Le traitement comptable relatif à l'application de la procédure transitoire visée à l'article 537 CIR 92 COMMISSION DES NORMES COMPTABLES Le traitement comptable relatif à l'application de la procédure transitoire visée à l'article 537 CIR 92 Projet d avis du X novembre 2013 I. Introduction 1. À la suite

Plus en détail

AVIS PREALABLE A L ASSEMBLEE

AVIS PREALABLE A L ASSEMBLEE DAMARTEX Société anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Capital social : 103.096.000 euros Siège social : 25 avenue de la Fosse-aux-Chênes 59100 Roubaix 441.378.312 RCS Lille Métropole AVIS PREALABLE

Plus en détail

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2013

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2013 2041 GQ N 50793 # 14 DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2013 Ce document n'a qu'une valeur indicative. Il ne se substitue pas à la documentation officielle de l'administration. BÉNÉFICES

Plus en détail

CONVOCATIONS SOCIETE GENERALE

CONVOCATIONS SOCIETE GENERALE CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS SOCIETE GENERALE Société Anonyme au capital de 998 395 202,50 euros Siège social : 29, boulevard Haussmann 75009 Paris 552 120 222 R.C.S.

Plus en détail

COMITE DE LA REGLEMENTATION COMPTABLE Règlement n 2002-10 du 12 décembre 2002. Relatif à l amortissement et à la dépréciation des actifs

COMITE DE LA REGLEMENTATION COMPTABLE Règlement n 2002-10 du 12 décembre 2002. Relatif à l amortissement et à la dépréciation des actifs COMITE DE LA REGLEMENTATION COMPTABLE Règlement n 2002-10 du 12 décembre 2002 Relatif à l amortissement et à la dépréciation des actifs Le Comité de la réglementation comptable, Vu la loi n 98-261 du 6

Plus en détail

-:-:- ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ANNUELLE ET EXTRAORDINAIRE DU 23 MAI 2014 -:-:- COMPTE RENDU - RESULTATS DES VOTES

-:-:- ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ANNUELLE ET EXTRAORDINAIRE DU 23 MAI 2014 -:-:- COMPTE RENDU - RESULTATS DES VOTES VM MATERIAUX Société Anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 4 490 464,50 Siège Social : Route de la Roche Sur Yon 85260 L'HERBERGEMENT 545 550 162 R.C.S. LA ROCHE SUR YON -:-:- ASSEMBLEE

Plus en détail

Société anonyme au capital de 283 500 Siège social : 12 rue de Presbourg 75116 Paris SIREN : 310 612 387, R.C.S. Paris

Société anonyme au capital de 283 500 Siège social : 12 rue de Presbourg 75116 Paris SIREN : 310 612 387, R.C.S. Paris Page 1 sur 9 AUDIKA GROUPE Société anonyme au capital de 283 500 Siège social : 12 rue de Presbourg 75116 Paris SIREN : 310 612 387, R.C.S. Paris Ordre du jour de l assemblée générale ordinaire et extraordinaire

Plus en détail

TOTAL S.A. 2 place Jean Millier La Défense 6 92400 COURBEVOIE 542 051 180 RCS Nanterre

TOTAL S.A. 2 place Jean Millier La Défense 6 92400 COURBEVOIE 542 051 180 RCS Nanterre TOTAL S.A. 2 place Jean Millier La Défense 6 92400 COURBEVOIE 542 051 180 RCS Nanterre Assemblée Générale Mixte du 17 mai 2013 Rapport du Conseil d'administration sur les résolutions présentées à l'assemblée

Plus en détail

Autorisation d emprunt pour l acquisition d actions nominatives et au porteur de la Banque cantonale

Autorisation d emprunt pour l acquisition d actions nominatives et au porteur de la Banque cantonale Projet de loi (89) accordant une autorisation d emprunt de 6 00 000 F au Conseil d Etat pour financer l acquisition d actions nominatives et au porteur de la Banque cantonale de Genève et ouvrant un crédit

Plus en détail

Société anonyme au capital de 411 403 467,60 Siège social : 12, place des Etats-Unis 75116 Paris 582 041 943 RCS Paris

Société anonyme au capital de 411 403 467,60 Siège social : 12, place des Etats-Unis 75116 Paris 582 041 943 RCS Paris Société anonyme au capital de 411 403 467,60 Siège social : 12, place des Etats-Unis 75116 Paris 582 041 943 RCS Paris RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 6 NOVEMBRE 2013

Plus en détail

CONVOCATIONS DASSAULT AVIATION

CONVOCATIONS DASSAULT AVIATION CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS DASSAULT AVIATION Société anonyme au capital de 81 007 176. Siège social : 9, Rond-Point des Champs Elysées - Marcel Dassault, 75008 Paris

Plus en détail

VOYAGEURS DU MONDE Société anonyme au capital de 3.691.510 euros Siège social : 55, rue Sainte Anne - 75002 Paris 315 459 016 RCS PARIS

VOYAGEURS DU MONDE Société anonyme au capital de 3.691.510 euros Siège social : 55, rue Sainte Anne - 75002 Paris 315 459 016 RCS PARIS VOYAGEURS DU MONDE Société anonyme au capital de 3.691.510 euros Siège social : 55, rue Sainte Anne - 75002 Paris 315 459 016 RCS PARIS TEXTE DES RESOLUTIONS SOUMISES A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE (ORDINAIRE

Plus en détail

INSTRUCTION N 9/97 RELATIVE A LA CLASSIFICATION DES ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF EN VALEURS MOBILIERES (OPCVM)

INSTRUCTION N 9/97 RELATIVE A LA CLASSIFICATION DES ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF EN VALEURS MOBILIERES (OPCVM) UNION MONETAIRE OUEST AFRICAINE CONSEIL REGIONAL DE L EPARGNE PUBLIQUE ET DES MARCHES FINANCIERS INSTRUCTION N 9/97 RELATIVE A LA CLASSIFICATION DES ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF EN VALEURS MOBILIERES

Plus en détail

LOCINDUS Société anonyme Au capital de 53.438.320,75 Siège Social : 19 rue des Capucines - 75001 PARIS 642.041.768 RCS PARIS

LOCINDUS Société anonyme Au capital de 53.438.320,75 Siège Social : 19 rue des Capucines - 75001 PARIS 642.041.768 RCS PARIS LOCINDUS Société anonyme Au capital de 53.438.320,75 Siège Social : 19 rue des Capucines - 75001 PARIS 642.041.768 RCS PARIS ------------------------------- ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU 9 MAI 2012 PROJET

Plus en détail

LES BLOUSES ROSES ANIMATION LOISIRS A L'HOPITAL A.L.H Association reconnue d'utilité publique Siège social : 5 rue Barye 75017 PARIS

LES BLOUSES ROSES ANIMATION LOISIRS A L'HOPITAL A.L.H Association reconnue d'utilité publique Siège social : 5 rue Barye 75017 PARIS LES BLOUSES ROSES ANIMATION LOISIRS A L'HOPITAL A.L.H Association reconnue d'utilité publique Siège social : 5 rue Barye 75017 PARIS STATUTS 6 12 2007 I - Présentation de l'association Préambule : Constitution

Plus en détail

MONTUPET S.A. Société anonyme au capital de 17.440.440,48 Siège social : 202, quai de Clichy - 92110 CLICHY R.C.S. Nanterre B 542 050 794

MONTUPET S.A. Société anonyme au capital de 17.440.440,48 Siège social : 202, quai de Clichy - 92110 CLICHY R.C.S. Nanterre B 542 050 794 MONTUPET S.A. Société anonyme au capital de 17.440.440,48 Siège social : 202, quai de Clichy - 92110 CLICHY R.C.S. Nanterre B 542 050 794 AVIS DE CONVOCATION D UNE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE DES ACTIONNAIRES

Plus en détail

Rapport du Conseil d Administration

Rapport du Conseil d Administration Rapport du Conseil d Administration sur le projet de résolutions Partie ordinaire Approbation des comptes annuels, affectation des bénéfices de l exercice 2006 et fixation du dividende Résolutions 1, 2

Plus en détail

Vaudoise Assurances Holding SA Statuts

Vaudoise Assurances Holding SA Statuts 1 Vaudoise Assurances Holding SA Statuts Vaudoise Assurances Holding SA Statuts I. Raison sociale But Durée Siège Raison sociale et siège, durée Art. 1 Il existe sous la raison sociale VAUDOISE ASSURANCES

Plus en détail

IMPACT DES MODIFICATIONS PROCHAINES ET POT-POURRI CONCERNANT LES SUCCESSIONS ET AUTRES FIDUCIES TESTAMENTAIRES

IMPACT DES MODIFICATIONS PROCHAINES ET POT-POURRI CONCERNANT LES SUCCESSIONS ET AUTRES FIDUCIES TESTAMENTAIRES IMPACT DES MODIFICATIONS PROCHAINES ET POT-POURRI CONCERNANT LES SUCCESSIONS ET AUTRES FIDUCIES TESTAMENTAIRES 13 novembre 2015 Midi-conférence de la Fondation Canadienne de fiscalité présenté par: Marie-France

Plus en détail

Elle est constituée sous le régime de la déclaration préalable (articles 2 et 5 de la loi).

Elle est constituée sous le régime de la déclaration préalable (articles 2 et 5 de la loi). Statuts de l'association Chapitre 1 : Dispositions Générales Article 1 : Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES COMMISSION DES NORMES COMPTABLES Avis CNC 2009/3 Traitement comptable des subsides en capital dont l octroi et/ou le paiement sont échelonnés sur plusieurs années Avis du 11 février 2009 Mots clés Condition

Plus en détail

JURI VTC Société par actions simplifiée au capital de 1 000 euros 33, rue des Rossignols 33000 BORDEAUX

JURI VTC Société par actions simplifiée au capital de 1 000 euros 33, rue des Rossignols 33000 BORDEAUX JURI VTC Société par actions simplifiée au capital de 1 000 euros 33, rue des Rossignols 33000 BORDEAUX STATUTS CONSTITUTIFS JURI VTC Page 1 sur 14 Le soussigné : Julien DUPUIS, demeurant 33, rue des Rossignols

Plus en détail

IFRIC 21 : Droits ou taxes

IFRIC 21 : Droits ou taxes IFRIC 21 : Droits ou taxes Réunion du Groupe de discussion sur les IFRS du 2 décembre 2013 : résumé des délibérations IFRIC 21 Droits ou taxes fournit des indications sur la comptabilisation des droits

Plus en détail

- 17 - TABLEAU COMPARATIF

- 17 - TABLEAU COMPARATIF - 17 - TABLEAU COMPARATIF 19 PREMIÈRE PARTIE CONDITIONS GÉNÉRALES DE L ÉQUILIBRE FINANCIER TITRE I er DISPOSITIONS RELATIVES AUX RESSOURCES PREMIÈRE PARTIE CONDITIONS GÉNÉRALES DE L ÉQUILIBRE FINANCIER

Plus en détail

Service de Santé au Travail du Bâtiment. 19 rue de l Apprentissage 42000 Saint-Etienne STATUTS

Service de Santé au Travail du Bâtiment. 19 rue de l Apprentissage 42000 Saint-Etienne STATUTS Service de Santé au Travail du Bâtiment Et des Travaux Publics de la Loire 19 rue de l Apprentissage 42000 Saint-Etienne La Santé au Travail 42 LOIRE STATUTS TITRE I - CONSTITUTION OBJET SIEGE DUREE Article

Plus en détail

exclusif Droits d enregistrement

exclusif Droits d enregistrement Imposition de la seconde résidence 4 Vous rêvez d un chalet dans les Ardennes où vous passeriez les vacances d été, entouré de vos enfants? Ou vous envisagez l acquisition d un petit appartement à la Côte

Plus en détail

Texte n DGI 2009/32 NOTE COMMUNE N 13/2009

Texte n DGI 2009/32 NOTE COMMUNE N 13/2009 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE Documents Administratifs N 2009/04/16 0.1.0.0.1.2. (IMPOTS) Texte n DGI 2009/32 NOTE COMMUNE N 13/2009 O B J E T : - Commentaire des dispositions

Plus en détail

«Travailler plus pour gagner plus» : modalités pratiques des dispositions sur les heures supplémentaires

«Travailler plus pour gagner plus» : modalités pratiques des dispositions sur les heures supplémentaires SYNTHESE Social Textes et références Loi n 2007-1233 du 21 août 2007 (JO 22 août) en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat (article 1) Décret n 2007-1380 du 24 septembre 2007 (JO 25 septembre)

Plus en détail

Tome I. Généralités. Première partie. Code des impôts sur les revenus. Deuxième partie. Taxes assimilées aux impôts sur les revenus

Tome I. Généralités. Première partie. Code des impôts sur les revenus. Deuxième partie. Taxes assimilées aux impôts sur les revenus Tome I Table des matières générale Tome I Table des matières générale Tome I..... Table des matières générale Tome II..... Voir Tome II disponible séparément Généralités Loi du 24 décembre 2002 modifiant

Plus en détail

Objet: Mécanismes particuliers ayant pour but ou pour effet de favoriser la fraude fiscale dans le chef de tiers

Objet: Mécanismes particuliers ayant pour but ou pour effet de favoriser la fraude fiscale dans le chef de tiers Contrats d'assurance vie à primes flexibles - taux garanti, Provisions complémentaires d'assurances vie, Bases techniques de la tarification des contrats d'assurance vie Bruxelles, le 30 novembre 2001

Plus en détail

Statuts et fonctionnement

Statuts et fonctionnement Statuts et fonctionnement Raison sociale, nom commercial et siège social de la Société La dénomination sociale de la Société et son principal nom commercial est NextRadioTV. Le siège social de la Société

Plus en détail

Ces informations n ont qu une valeur indicative et ne se substituent pas à la documentation officielle de l administration.

Ces informations n ont qu une valeur indicative et ne se substituent pas à la documentation officielle de l administration. Fiscalité des Etats-Unis Ces informations n ont qu une valeur indicative et ne se substituent pas à la documentation officielle de l administration. Généralités Les Etats-Unis étant un Etat fédéral, les

Plus en détail

CONVOCATIONS CEGID GROUP

CONVOCATIONS CEGID GROUP CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS CEGID GROUP Société anonyme à conseil d administration au capital de 8 771 404,15 euros Siège social : 52, Quai Paul Sédallian, 69009 LYON

Plus en détail

AFFECTATION DES RESULTATS. Présentation des principes relatifs à l affectation des résultats dans les sociétés. TABLE DES MATIERES INTRODUCTION...

AFFECTATION DES RESULTATS. Présentation des principes relatifs à l affectation des résultats dans les sociétés. TABLE DES MATIERES INTRODUCTION... AFFECTATION DES RESULTATS Objectif(s) : o Prérequi(s) : o o Modalité(s) : o o o Présentation des principes relatifs à l affectation des résultats dans les sociétés. Connaissances en droit des sociétés,

Plus en détail

SOUS-SECTION 2 INDEMNISATION DU CHÔMAGE AIDE À LA CRÉATION D'ENTREPRISES PAR LES CHÔMEURS AIDE AU RETOUR DES TRAVAILLEURS IMMIGRÉS [DB 5F1122]

SOUS-SECTION 2 INDEMNISATION DU CHÔMAGE AIDE À LA CRÉATION D'ENTREPRISES PAR LES CHÔMEURS AIDE AU RETOUR DES TRAVAILLEURS IMMIGRÉS [DB 5F1122] CRÉATION D'ENTREPRISES PAR LES CHÔMEURS AIDE AU RETOUR DES Références du document 5F1122 Date du document 10/02/99 SOUS-SECTION 2 Indemnisation du chômage Aide à la création d'entreprises par les chômeurs

Plus en détail

PROCURATION. Bruxelles, Boulevard de la Woluwe, 58, immatriculée au Registre de Personnes Morales sous le numéro BE 0426 184 049 ;

PROCURATION. Bruxelles, Boulevard de la Woluwe, 58, immatriculée au Registre de Personnes Morales sous le numéro BE 0426 184 049 ; Le (La) soussigné(e) Personne morale: Dénomination sociale et forme juridique: PROCURATION Siège social: Valablement représentée par: Demeurant à: Personne physique: Nom: Prénom : Domicile: Numéro de téléphone

Plus en détail

DEINOVE Société Anonyme Au capital social de 2.001.174 Euros Siège Social : 22, rue Léon Jouhaux 75010 Paris 492 272 521 R.C.S.

DEINOVE Société Anonyme Au capital social de 2.001.174 Euros Siège Social : 22, rue Léon Jouhaux 75010 Paris 492 272 521 R.C.S. DEINOVE Société Anonyme Au capital social de 2.001.174 Euros Siège Social : 22, rue Léon Jouhaux 75010 Paris 492 272 521 R.C.S. Paris RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE EN

Plus en détail