22 septembre FORUM TEPOS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "22 septembre FORUM TEPOS"

Transcription

1 22 septembre FORUM TEPOS

2 ORDRE DU JOUR Introduction : Jérôme Fauconnier 1. Les grandes lignes du diagnostic 2. La stratégie TEPOS Echanges 3. Les actions en cours Echanges autour du buffet

3 LE DIAGNOSTIC LOCAL

4 POUR COMPRENDRE 1000 l de Fioul 1000 l D essence ou gazole 1 Tonne équivalent pétrole (TEP) 11,6 MWh électriques 3 tonnes de bois (6 stères)

5 BILAN DES CONSOMMATIONS

6 BILAN DES CONSOMMATIONS

7 BILAN DES CONSOMMATIONS 13,5 millions d euros

8 ÉLÉMENTS DE PROSPECTIVE

9 ÉLÉMENTS DE PROSPECTIVE

10 LE TRIEVES PLUS VULNERABLE = 2 pleins par mois + loisirs 1000 l de fioul

11 DES LOGEMENTS «ÉNERGIVORES» Une maison plus qu un appartement Un grand logement plus qu un petit Un vieux logement plus qu un récent Un logement chauffé par du pétrole (Fioul ou GPL) ou de l électricité En Trièves, 78 % de maisons individuelles, contre 49 % en Isère En Trièves, 36 % de logements de plus de 100m², contre 29 % en France En Trièves, 43 % de logements d avant 1949, contre 23 % en Isère En Trièves, 31 % de Fioul-GPL en chauffage principal contre 21 % en Isère, et 34% à l électricité Un atout : 35 % des logements utilisent le bois comme combustible principal, ressource renouvelable et peu chère

12 DES LOGEMENTS «ÉNERGIVORES» Une maison plus qu un appartement En Trièves, 78 % de maisons individuelles, contre 49 % en Isère Un grand logement plus qu un petit Un vieux logement plus qu un récent Un logement chauffé par du pétrole (Fioul ou GPL) ou de l électricité En Trièves, En Trièves, 36 % de logements de plus de 100m², contre 29 % en France Facture de moyenne de chauffage de 1160 par ménage, contre 920 en Isère En Trièves, 43 % de logements d avant 1949, contre 23 % en Isère En Trièves, 31 % de Fioul-GPL en chauffage principal contre 21 % en Isère, et 34% à l électricité Un atout : 35 % des logements utilisent le bois comme combustible principal, ressource renouvelable et peu chère

13 UN TERRITOIRE PRESQUE TOUT-VOITURE Un territoire presque tout «voiture» Trièves EMD Dist. parcourue/ pers./jour 39,3 km 22,6 km Nb. Dép/pers./jour 3,3 3,6 Dont voiture 67 % 59 % Dont transport en commun 6 % 11 % Temps consacré/pers./jour 61 minutes 58 minutes Un jour de semaine moyen chez un Trièvois moyen Nb. voitures dispo./pers. 0,69 0,58 Une forte dépendance à l agglomération Grenobloise 1700 «Navetteurs» travaillent dans l agglomération Les actifs qui vont travailler en voiture font 58 km par jour en moyenne De nombreux services indisponibles en Trièves Peu de consommation locale

14 UN TERRITOIRE PRESQUE TOUT-VOITURE Un territoire presque tout «voiture» Trièves EMD Dist. parcourue/ pers./jour 39,3 km 22,6 km Nb. Dép/pers./jour 3,3 3,6 Dont voiture 67 % 59 % Dont transport en commun 6 % 11 % Temps consacré/pers./jour 61 minutes 58 minutes Nb. voitures dispo./pers. 0,69 0,58 Une forte dépendance à l agglomération Grenobloise 58 km de trajet domicile-travail chaque jour, c est 1500 /an de carburant Un jour de semaine moyen chez un Trièvois moyen (et en moyenne 4500 de budget véhicule) 1700 «Navetteurs» travaillent dans l agglomération Les actifs qui vont travailler en voiture font 58 km par jour en moyenne De nombreux services indisponibles en Trièves Peu de consommation locale

15 LA La PRÉCARITÉ précarité énergétique ÉNERGÉTIQUE «un foyer qui dépense plus de 10% de son budget pour payer ses factures énergétiques est en situation de précarité énergétique» ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie Monsieur et Madame Dutrièves utilisent leur voiture pour aller travailler et font 58km chacun (moyenne locale) Facture énergétique : 2900 Habitent une grande maison individuelle d avant, chauffée au fioul (1500 l par an à 93 cts), avec un poêle à bois (5 stères par an, 60 le stère) Facture énergétique : = 1700 Facture totale : 4600 Si le revenu fiscal de ce ménage est inférieur à par an, il est considéré comme étant en précarité énergétique. Etes vous en précarité énergétique?

16 LA La PRÉCARITÉ précarité énergétique ÉNERGÉTIQUE «un foyer qui dépense plus de 10% de son budget pour payer ses factures énergétiques est en situation de précarité énergétique» ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie Monsieur et Madame Dutrièves utilisent leur voiture pour aller travailler et font 58km chacun (moyenne locale) Facture énergétique : 2900 Habitent une grande maison individuelle d avant, chauffée au fioul (1500 l par an à 93 cts), avec un poêle à bois (5 stères par an, 60 le stère) Facture énergétique : = 1700 Facture totale : 4600 Avec une augmentation de 50 % : Si le revenu fiscal de ce ménage est inférieur à par an, Facture totale : 6900 il est considéré comme étant en précarité énergétique. Ménages en précarité : de revenu fiscal de référence Etes vous Le en serez-vous précarité en énergétique 2020??

17 PRODUCTION D ÉNERGIES LOCALES 4,2 ktep = 22% de la consommation

18 ET POTENTIEL DE DÉVELOPPEMENT Bilan théorique en tep Filière Déjà en production Potentiel total Bois Micro-hydraulique Photovoltaïque Solaire thermique Méthanisation 433 Eolien TOTAL Exploitation de la ressource bois énergie au maximum des capacités de renouvellement de la forêt locale

19 ET POTENTIEL DE DÉVELOPPEMENT Bilan théorique en tep Filière Déjà en production Potentiel total Bois Micro-hydraulique Photovoltaïque Solaire thermique Méthanisation 433 Eolien TOTAL Quelques «pico-centrales», plus de potentiel pour des «micro-centrales»

20 ET POTENTIEL DE DÉVELOPPEMENT Bilan théorique en tep Filière Déjà en production Potentiel total Bois Micro-hydraulique Photovoltaïque Solaire thermique Méthanisation 433 Eolien TOTAL Couverture systématique des toitures exposées au sud

21 ET POTENTIEL DE DÉVELOPPEMENT Bilan théorique en tep Filière Déjà en production Potentiel total Bois Micro-hydraulique Photovoltaïque Solaire thermique Méthanisation 433 Eolien TOTAL Eau chaude sanitaire solaire dès que possible

22 ET POTENTIEL DE DÉVELOPPEMENT Bilan théorique en tep Filière Déjà en production Potentiel total Bois Micro-hydraulique Photovoltaïque Solaire thermique Méthanisation 433 Eolien TOTAL Un tiers du gisement des effluents agricoles méthanisé

23 ET POTENTIEL DE DÉVELOPPEMENT Filière Bilan théorique en tep Option 1 : sans éolien Déjà en production Potentiel total Part du «Mix» Bois % Micro-hydraulique % Photovoltaïque % Solaire thermique % Méthanisation % Eolien TOTAL %

24 ET POTENTIEL DE DÉVELOPPEMENT Bilan théorique en tep Option 2 : avec éolien Filière Déjà en Potentiel Part du Filière Déjà en Potentiel Part du production total «Mix» production total «Mix» Bois % Bois % Micro-hydraulique % Micro-hydraulique % Photovoltaïque % Photovoltaïque % Solaire thermique % Solaire thermique % Méthanisation % Méthanisation % Eolien Eolien % TOTAL % TOTAL %

25 DES USAGES SPÉCIFIQUES Un excédent de chaleur important Option 1 : sans éolien Un défaut de solution locale sur la mobilité Option 2 : avec éolien

26 LA STRATÉGIE TEPOS

27 L OBJECTIF TEPOS Faire se croiser les courbes de consommation et de production d énergie renouvelables Réduire la facture énergétique (25 Millions d Euros) Offrir de nouvelles perspectives de développement économique valorisant notre potentiel Transformer une charge financière en opportunité de développement local

28 LES ÉTAPES DE LA DÉMARCHE Le projet TEPOS en résumé Environ un an de candidature et un an de diagnostic et d écriture du plan d action Le plan d action adopté le 4 mai comités de pilotage, 2 séries d ateliers, soient 13 réunions, qui ont réuni 315 participants au total Une inscription simplifiée dans l appel à projet TEPCV, permettant de mobiliser (soient avec 20 % d autofinancement local)

29 LA DÉMARCHE NEGAWATT Sobriété et efficacité énergétique en priorité 1. Responsabilisation et organisation pour supprimer les consommations inutiles 2. Utilisation de systèmes performants pour diminuer les pertes lors des conversions et de l utilisation de l énergie 3. Les EnR sont inépuisables, et l impact environnemental et social est bien meilleur que les sources conventionnelles : utilisons-les pour les consommations que l on n a pu éviter!

30 LES AXES STRATÉGIQUES DU PROJET 4 axes hiérarchisés par ordre de priorité 1. Maîtrise de l énergie, pour les consommations des bâtiments et des activités économiques 2. Diminutions et alternatives pour les déplacements du quotidien, surtout les déplacements pendulaires en voiture 3. Développement de la filière bois : mieux l utiliser localement, et exporter l excédent pour les territoires voisins 4. Mobilisation des autres ressources locales, sources d énergies décentralisées : hydraulique, photovoltaïque, éolien

31 OBJECTIFS POUR LES BÂTIMENTS Pour 2020 Sobriété 200 familles sensibilisées à la sobriété, soit 20 nouvelles familles par an, par exemple dans le défi «Famille à Energie Positive» 100 tep économisées par an en 2020 Efficacité énergétique Monter en puissance pour atteindre 100 rénovation performante par an de bâtiments de plus de 30 ans 780 tep économisées par an en 2020 Energies renouvelables Installation de solaire thermique dès que les conditions le permettent

32 ACTIONS EN COURS : BÂTIMENTS Sobriété le défi «Famille à Energie Positive» 37 participants l hiver dernier, plus de 20 % d économie pour l équipe de Clelles (3 ème du département)» Infos AGEDEN et CC Trièves le défi «Class énergie» Deux écoles inscrites (Clelles et Mens)» Infos AGEDEN

33 ACTIONS EN COURS : BÂTIMENTS Sobriété - efficacité La réduction des déchets Sensibilisation et accompagnement au compostage, Composteurs à 15 sur tout le territoire» Infos Trièves compostage et CC Trièves Mieux utiliser le bois-bûche Sensibilisation des particuliers pour une meilleure utilisation des appareils de chauffage au bois» Infos CCT et AGEDEN

34 ACTIONS EN COURS : BÂTIMENTS Sobriété - efficacité Accompagnement auprès des publics en précarité Action auprès des bailleurs sociaux pour l amélioration du parc de logements» Infos CCT et Département Accompagnement du service social du Département : Aides financières via le fonds solidarité logement (FSL) Accompagnement technique «SOLENI» : visite à domicile pour un diagnostic technique et un accompagnement» Infos : Département, service social

35 ACTIONS EN COURS : BÂTIMENTS Actions en cours : Efficacité Rénovation du patrimoine public vont être inscrits au budget 2016, orientés principalement sur le bâtiment de la MEJ ont été proposés par appel à projet pour aider les communes (et bailleurs sociaux) dans leurs projets de rénovation» Infos CC Trièves Plateforme de rénovation énergétique sont mobilisés pour un fonds d aide à la rénovation pour les particuliers» Infos CC Trièves

36 PLATEFORME DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE Un projet de rénovation? 1 er rendez-vous à la CC Trièves Diagnostic Thermique à domicile Réalisation d un «Passeport Rénovation» Coût pour le particulier : 100

37 PLATEFORME DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE Accompagnement pour le financement des travaux Réalisation des travaux Subventions 20 % TEPCV / CC Trièves 3000 pour une opération partielle 6000 pour une opération globale» Infos : CC Trièves et AGEDEN

38 OBJECTIFS POUR LES TRANSPORTS Pour 2020 : 250 navetteurs en moins sur le territoire grâce à tous les leviers possibles : TER, covoiturage, télétravail, relocalisation des emplois, etc 200 tep économisées chaque année Projection 2030 et 2050 Envisager le déploiement d énergies alternatives, notamment le bio-gnv

39 ACTIONS EN COURS : TRANSPORTS Gouvernance, sobriété, efficacité, Ecriture d un plan d action pour la mobilité par le service transport de la Maison de Territoire du Département (en cours de validation) Sobriété :» Info : Département Ouverture d un espace de co-working à Monestier de Clermont par l association «La fourmillière»» Infos CC Trièves

40 ACTIONS EN COURS : TRANSPORTS Efficacité, ENR Projet d acquisition d un parc de 12 vélos à assistance électrique, en prêt à la journée l été, et à disposition de particuliers le reste de l année» Info : CC Trièves

41 OBJECTIFS POUR LE BOIS-ENERGIE Objectif tonnes de bois mobilisé chaque année (objectif charte forestière), soit tonnes de plus qu actuellement 3000 tep de production d énergie Projection 2050 Mobilisation des 75% du potentiel bois les plus accessibles : tonnes mobilisées chaque année tep, sur tep de potentiel

42 ACTIONS EN COURS : BOIS-ENERGIE Mobilisation de bois-énergie : Amélioration de la desserte forestière Mobilisation des propriétaires privés et des communes Mobilisation de gisement de bois non valorisé actuellement (le «Bois +») : valorisation des haies, des friches, des bois flottés Amélioration des pratiques d exploitation forestière (certification, sensibilisation des propriétaires et exploitants) Travail prospectif sur la ressource forestière» Info : CC Trièves, Charte forestière

43 OBJECTIFS POUR LES AUTRES ENR Objectif 2020 Energie Hydraulique Une micro-centrale, ou 5 pico-centrales 100 tep Objectif 2050 Mobilisation maximale du potentiel 1700 tep sur 1700

44 RETOUR D EXPERIENCE : Hydraulique Pico-centrale sur le réseau d eau potable : Une station de traitements des eaux par microfiltration à énergie positive, à Saint-Michel les Portes : 90 MWh de consommation pour 220 MWh de production D autres projets à l étude Seconde tranche de la centrale de Combe Noire, à Prébois Réflexions de la commune de Tréminis sur l ancienne centrale du village Seconde pico-centrale à Saint Michel Les Portes» Info : CC Trièves, TEPOS

45 OBJECTIFS POUR LES AUTRES ENR Objectif 2020 : 10 grosses installations de 1000 m² 250 toitures individuelles Projection 2050 : 100 et 85 tep 70 grosses installations (l essentiel des grandes toitures) 1800 toitures individuelles Energie Photovoltaïque 1300 tep sur 1300

46 ACTIONS EN COURS : Photovoltaïque Centrales Villageoises du Trièves : 1 ère tranche Equipement de 7 toitures individuelles en Appel à financeurs en cours Nombreux toits en attente» Info : Centrales villageoises du Trièves

47 OBJECTIFS POUR LES AUTRES ENR Diagnostics sur la méthanisation Peu de potentiel, substrat essentiellement agricole avec de nombreuses contraintes dues au milieu montagnard : exploitations de petite taille, forte saisonnalité Pas de problématique de gestion des effluents Pas encore de modèle économique pour les petites unités La co-génération peu adaptée Méthanisation Une piste : la valorisation du gaz avec une collecte type collecte laitière Projection 2030 et 2050 Envisager le déploiement d énergies alternatives, notamment le bio-gnv» Info : CC Trièves, TEPOS

48 OBJECTIFS POUR LES AUTRES ENR Objectif 2020 : Eolien Trop court pour objectifs chiffrés Objectifs 2030 : Rien, ou un parc éolien de 5 à 7 mats tep

49 ACTIONS EN COURS : Eolien Débat public sur l opportunité et les conditions de l implantation d éoliennes en Trièves Une phase d information en octobre et novembre 120 personnes audités Eolien Animation d un comité de concertation de décembre à mars qui aura pour mission de formuler un avis.» Info : CC Trièves, PNR Vercors

50 Trajectoire TEPOS Option 1 : sans éolien

51 Trajectoire TEPOS Option 2 : avec éolien

52 FORUM TEPOS - Merci de votre attention - Maîtrise de l énergie : Energies renouvelables : - AGEDEN / actions de sensibilisation - CCT / Plateforme de rénovation - Département / Précarité Energétique - Département / Plans d action Mobilité - Trièves Compostage / Compostage - CCT / Charte forestière - SEM Bois Energie du Trièves - Centrales Villageoises / Photovoltaïque - CCT / Pico-centrale de Saint Michel - CCT-PNRV / Débat Eolien - TEPOS : Informations diverses

PLRE Trièves. Atelier de l innovation 13/10/15

PLRE Trièves. Atelier de l innovation 13/10/15 PLRE Trièves Atelier de l innovation 13/10/15 TERRITOIRE À ÉNERGIE POSITIVE Les axes stratégiques du projet TEPOS : 1. Maîtrise de l énergie, pour les consommations des bâtiments et des activités économiques

Plus en détail

Réunion publique Charente-Arnoult Cœur de Saintonge Fédération Française du Bâtiment RGE Dupré ambassadeurs

Réunion publique Charente-Arnoult Cœur de Saintonge Fédération Française du Bâtiment RGE Dupré ambassadeurs Réunion publique Organisée par la Communauté de Communes Charente-Arnoult Cœur de Saintonge avec les participations de la Fédération Française du Bâtiment, de l entreprise RGE Dupré et des ambassadeurs

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... 1. 1 Bilan énergétique de la Bretagne Production et consommation... 2. 2 Potentiels d économie d énergie...

Sommaire. Sommaire... 1. 1 Bilan énergétique de la Bretagne Production et consommation... 2. 2 Potentiels d économie d énergie... La présente note propose de compiler un ensemble de données relatives à l énergie en Bretagne pour alimenter les échanges du Débat National de la Transition Energétique. Les données sont issues principalement

Plus en détail

Transition énergétique des collectivités. Comité de pilotage Conseil Energie Partagé

Transition énergétique des collectivités. Comité de pilotage Conseil Energie Partagé Transition énergétique des collectivités Comité de pilotage Conseil Energie Partagé PAYS RUTHENOIS / CEP Pays Ruthénois: 8 salariés 57 communes 93 000 habitants 5 M /an d énergie Programme Matin (09:00)

Plus en détail

380 CONSEILLERS SOLIDARITÉ QUI TRAITENT 600 000 DEMANDES DE TRAVAILLEURS SOCIAUX PAR AN

380 CONSEILLERS SOLIDARITÉ QUI TRAITENT 600 000 DEMANDES DE TRAVAILLEURS SOCIAUX PAR AN EN 2014, EDF A VERSÉ 22,5 MILLIONS D EUROS AU FONDS DE SOLIDARITÉ LOGEMENT, ET 195 000 FAMILLES ONT BÉNÉFICIÉ D UNE AIDE. 56 250 COLLECTIVITÉS CLIENTES D EDF 1 000 INTERLOCUTEURS A L ECOUTE 380 CONSEILLERS

Plus en détail

Création d une chaufferie

Création d une chaufferie Création d une chaufferie bois avec réseau de chaleur Ville de Bayonne - Direction du Patrimoine ti i Immobilier - Service Etudes Un projet de développement durable Inscrit dans une démarche globale menée

Plus en détail

tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la!

tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la! tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la! Chauffage urbain, mode d emploi Un réseau de chauffage urbain est un chauffage central à l échelle d une ville. Un réseau

Plus en détail

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015 Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT 10 septembre 2015 Diagnostic Énergie Climat du territoire : 1 Les objectifs de la loi de transition énergétique pour la croissance verte et

Plus en détail

SCHEMA DEPARTEMENTAL DES INFRASTRUCTURES PUBLIQUES DE RECHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES OU HYBRIDES RECHARGEABLES

SCHEMA DEPARTEMENTAL DES INFRASTRUCTURES PUBLIQUES DE RECHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES OU HYBRIDES RECHARGEABLES SCHEMA DEPARTEMENTAL DES INFRASTRUCTURES PUBLIQUES DE RECHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES OU HYBRIDES RECHARGEABLES Dossier de presse Carcassonne, le 5 février 2015 Maître d Ouvrage : SYADEN (Syndicat

Plus en détail

Réunion publique - 14 novembre 2012 - Volvic

Réunion publique - 14 novembre 2012 - Volvic Programme communautaire en faveur de l habitat 2012-20152015 Réunion publique - 14 novembre 2012 - Volvic Contexte Un programme dans la lignée des opérations précédentes : - Opération Programmée d Amélioration

Plus en détail

Quelles aides pour mes travaux de rénovation énergétique

Quelles aides pour mes travaux de rénovation énergétique Ségolène Royal soutient la rénovation énergétique des logements et la création d emplois pour la croissance verte en permettant le cumul de l éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) et du crédit d impôt transition

Plus en détail

Financement participatif et développement de projets participatifs et citoyens

Financement participatif et développement de projets participatifs et citoyens Financement participatif et développement de projets participatifs et citoyens 1 Une évolution du modèle classique «Les projets d énergie renouvelables dits citoyens ou participatifs relèvent d une recherche

Plus en détail

Les hommes et les femmes de Cofely Services. Conception, réalisation, rédaction : Crédits photo : Cofely Services, GDF SUEZ. Mars 2013.

Les hommes et les femmes de Cofely Services. Conception, réalisation, rédaction : Crédits photo : Cofely Services, GDF SUEZ. Mars 2013. production locale d énergies renouvelables Performance énergétique des bâtiments Sobriété des usagers Les hommes et les femmes de Cofely Services vous accompagnent dans la Transition Energétique Conception,

Plus en détail

Ateliers thématiques «territoire»

Ateliers thématiques «territoire» Plan Climat Energie Territorial Ateliers thématiques «territoire» Urbanisme et Habitat 11 avril 2011 Majestic 18h30-20h30 Déroulement de l atelier 1. Introduction: objectifs et déroulement de l atelier

Plus en détail

Eco ptz : nouveau dispositif gouvernemental

Eco ptz : nouveau dispositif gouvernemental Page 1 of 6 Eco ptz : nouveau dispositif gouvernemental Une mesure du Grenelle de l'environnement en faveur des travaux d'économie d'énergie : jusqu'à 30 000 de travaux. Le 26 février 2009, Jean-Louis

Plus en détail

ENVIRONNEMENT. Le bois-énergie en Languedoc-Roussillon

ENVIRONNEMENT. Le bois-énergie en Languedoc-Roussillon ENVIRONNEMENT Le bois-énergie en Languedoc-Roussillon La filière bois-énergie en Languedoc-Roussillon La forêt couvre plus du tiers de la surface du territoire régional en Languedoc-Roussillon, part qui

Plus en détail

Présentation de SOGEX

Présentation de SOGEX Présentation de SOGEX GROUPE SOGEX Etudes et installation Bureau d études Installation Réseaux Chauffage/Climatisation Service exploitation et maintenance Génie Thermique Genie Climatique Génie Electrique

Plus en détail

La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? COPARY Le Dimanche 07/04/2013

La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? COPARY Le Dimanche 07/04/2013 La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? COPARY Le Dimanche 07/04/2013 Sommaire 1- Les enjeux de la transition énergétique 2- Etat des lieux des consommations et des modes de production

Plus en détail

POSITION SUR LA CHALEUR RENOUVELABLE DANS LE CADRE DU DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE PAR L ALLIANCE CHALEUR RENOUVELABLE

POSITION SUR LA CHALEUR RENOUVELABLE DANS LE CADRE DU DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE PAR L ALLIANCE CHALEUR RENOUVELABLE POSITION SUR LA CHALEUR RENOUVELABLE DANS LE CADRE DU DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE PAR L ALLIANCE CHALEUR RENOUVELABLE La chaleur renouvelable : c est quoi? Au sens de la directive européenne1

Plus en détail

Atelier 4. Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire

Atelier 4. Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire Atelier 4 Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire 26 Février 2010 UNE AEU DANS LE CADRE DU PLU 10 thématiques en quatre ateliers Atelier n 1 Biodiversité Paysages et patrimoine Atelier

Plus en détail

Catalogue des formations 2016

Catalogue des formations 2016 Catalogue des formations 2016 Qui sommes-nous? Association technique, le CRER concrétise depuis 20 ans, une volonté de passer à l acte dans les domaines de la sobriété énergétique, de l efficacité énergétique,

Plus en détail

Appel à Manifestation d Intérêt (AMI) «Défis pour la transition énergétique dans les Préalpes d Azur» Banque et exemples de projets

Appel à Manifestation d Intérêt (AMI) «Défis pour la transition énergétique dans les Préalpes d Azur» Banque et exemples de projets Appel à Manifestation d Intérêt (AMI) «Défis pour la transition énergétique dans les Préalpes d Azur» 2014 Banque et exemples de projets Economie d énergie et énergies renouvelables Eclairage public :

Plus en détail

o o o o - Fédérer l ensemble des acteurs de la filière : les producteurs (propriétaires forestiers, industriels du bois ), les transformateurs ou prestataires intermédiaires (exploitants

Plus en détail

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement Compte rendu de la deuxième réunion de travail - 3 octobre 2012 L atelier se déroule dans la salle du conseil municipal ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre Habitat - logement Madame Salfati, adjointe

Plus en détail

Adoption PCET SUD MAYENNE

Adoption PCET SUD MAYENNE Sud Mayenne: nos énergies pour un territoire leader GAL SUD MAYENNE - 2013 UN PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL Adoption PCET SUD MAYENNE Conseil communautaire 25 juin 2013 Le PCET = Politique de développement

Plus en détail

TEPOS Trièves Compte-rendu de l atelier mobilité

TEPOS Trièves Compte-rendu de l atelier mobilité TEPOS Trièves Compte-rendu de l atelier mobilité 25 février 2015 1.Déplacement domicile-travail et domicile école...1 1.2 Transports en commun/transports alternatifs...1 1.2 Rapprochement (télétravail,

Plus en détail

Projet d installation solaire thermique DEMANDE DE SUBVENTION

Projet d installation solaire thermique DEMANDE DE SUBVENTION Projet d installation solaire thermique DEMANDE DE SUBVENTION Dans le cadre du programme de soutien au développement des énergies renouvelables, les particuliers qui en font la demande peuvent bénéficier

Plus en détail

LES CHAUDIÈRES BOIS EN IAA. N 59 LETTRE d info. Mot du Président : Janvier 2016

LES CHAUDIÈRES BOIS EN IAA. N 59 LETTRE d info. Mot du Président : Janvier 2016 ASSOCIATION RÉGIONALE DE L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE ET DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIES N 59 LETTRE d info Janvier 2016 LES CHAUDIÈRES BOIS Mot du Président : EN IAA Les Énergies Renouvelables (ou EnR) sont

Plus en détail

PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT

PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT Un territoire, une collectivité, un PLEE Pourquoi faire un PLEE? Dans le domaine de l énergie et de l environnement, la collectivité est consommatrice, mais aussi productrice,

Plus en détail

ETUDE PROSPECTIVE SUR L EMPLOI ET LA DANS LE DOMAINE DU BÂTIMENT SYNTHÈSE. 25 Novembre 2009

ETUDE PROSPECTIVE SUR L EMPLOI ET LA DANS LE DOMAINE DU BÂTIMENT SYNTHÈSE. 25 Novembre 2009 ETUDE PROSPECTIVE SUR L EMPLOI ET LA FORMATION LIÉS À L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS LE DOMAINE DU BÂTIMENT SYNTHÈSE 25 Novembre 2009 Le contexte de la démarche Le bâtiment, un secteur concerné de façon

Plus en détail

Pour 2012, selon la Loi de. Investissements bénéficiant du crédit d'impôt Equipements de production d'énergie utilisant éolienne ou hydraulique

Pour 2012, selon la Loi de. Investissements bénéficiant du crédit d'impôt Equipements de production d'énergie utilisant éolienne ou hydraulique Petit Rappel Quelles sont les conditions pour en bénéficier en 2012? Votre situation : Vous êtes locataire, propriétaire occupant ou occupant à titre gratuit ; Vous êtes fiscalement domicilié en France.

Plus en détail

Schéma Régional du Climat, de l Air et de l Energie de l Île-de-France. TEDDIF - 22 mai 2014 SRCAE

Schéma Régional du Climat, de l Air et de l Energie de l Île-de-France. TEDDIF - 22 mai 2014 SRCAE Schéma Régional du Climat, de l Air et de l Energie de l Île-de-France TEDDIF - 22 mai 2014 SRCAE Introduction Le SRCAE : document stratégique régional Il fixe les grandes orientations stratégiques de

Plus en détail

L énergie sur l Aubrac

L énergie sur l Aubrac L énergie sur l Aubrac Consommations d énergie Productions d énergie Actions de préfiguration de l Association d Emergence CONSOMMATIONS SUR LE TERRITOIRE Consommations électriques Chauffage Transports

Plus en détail

ÉQUIPEMENTS GAZ NATUREL. Guide poêles & inserts

ÉQUIPEMENTS GAZ NATUREL. Guide poêles & inserts ÉQUIPEMENTS GAZ NATUREL Guide poêles & inserts Envie d une cheminée? Le plaisir d un feu authentique sans contrainte d approvisionnement et de stockage. Le contrôle de votre consommation et de la température

Plus en détail

Signatures des conventions

Signatures des conventions DOSSIER DE PRESSE Signatures des conventions Jeudi 17 décembre 2015 Préfecture de région Limousin Laurent Cayrel Préfet de la région Limousin Préfet de la Haute-Vienne signe plusieurs conventions relatives

Plus en détail

L offre 2016 Transition Energétique

L offre 2016 Transition Energétique L offre 2016 Transition Energétique Les priorités d intervention de l ADEME Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Animation, aides à la décision, études de projets - Bâtiments : «Massification» de la rénovation

Plus en détail

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Séminaire : Rénovation énergétique pour ménages à bas revenus 8 octobre 2010 Brussels Table des matières Quelques

Plus en détail

Une énergie de plus en plus chère

Une énergie de plus en plus chère Ça chauffe?! Une énergie de plus en plus chère Fragilité d'approvisionnement électrique de la Bretagne Seule 9,5 % de l'électricité consommée est produite en Bretagne. Bout de ligne. Le Val d'ille : territoire

Plus en détail

Certificats d Economies d Energie (CEE)

Certificats d Economies d Energie (CEE) Certificats d Economies d Energie (CEE) Comment utiliser le dispositif pour une collectivité? 25 septembre 2014 Cyrielle Borde, Service Climat, ADEME Sommaire Dispositif des Certificats d économies d énergie

Plus en détail

«Vous êtes propriétaire comment louer votre logement en toute sérénité ou le rénover durablement?»

«Vous êtes propriétaire comment louer votre logement en toute sérénité ou le rénover durablement?» «Vous êtes propriétaire comment louer votre logement en toute sérénité ou le rénover durablement?» Introduction de la conférence : «Améliorer ou rénover durablement son logement» Madame Hélène QVISTGAARD

Plus en détail

La performance énergétique des bâtiments en France

La performance énergétique des bâtiments en France La performance énergétique des bâtiments en France 10 ans EPB ROGER Marie-Christine Cheffe du bureau de la qualité et de la réglementation technique de la construction Ministère du logement et de l habitat

Plus en détail

Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010

Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010 Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010 NOTICE EXPLICATIVE Facilitateur énergies renouvelables - grands systèmes Contact : Tél. 0800/85 775 (Menu 1 / sous menu 1 /

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

Le secteur de l'énergie en Haïti et ses nouvelles expériences dans le développement du programme SREP

Le secteur de l'énergie en Haïti et ses nouvelles expériences dans le développement du programme SREP Le secteur de l'énergie en Haïti et ses nouvelles expériences dans le développement du programme SREP Marc-André CHRYSOSTOME Généralités Présentation État des lieux Mission de SREP et Approche Expérience

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Ministère de l Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement Ministère de l Économie, des Finances et de l Industrie Ministère de l Agriculture, de l Alimentation, de la Pêche, de la

Plus en détail

Cette fiche vous fournit les éléments essentiels qui vous permettront de mieux comprendre les enjeux du chauffage dans votre logement.

Cette fiche vous fournit les éléments essentiels qui vous permettront de mieux comprendre les enjeux du chauffage dans votre logement. Si vous voulez construire une nouvelle maison ou entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du bien-être

Plus en détail

Les solutions solaires thermiques compétitives

Les solutions solaires thermiques compétitives Mercredi 06 novembre 2013 Les solutions solaires thermiques compétitives Intervenants : Valérie LAPLAGNE, responsable ENR, UNICLIMA Philippe GAY, Coordinateur de missions, ENERPLAN RASSEMBLONS NOS ENERGIES

Plus en détail

et l identification du potentiel l agglomération du Grand Lyon Colloque Franco-Danois Energies d avenir Avril 2008 ML Gagne

et l identification du potentiel l agglomération du Grand Lyon Colloque Franco-Danois Energies d avenir Avril 2008 ML Gagne Le Plan climat à Lyon et l identification du potentiel d énergies renouvelables dans l agglomération du Grand Lyon Les engagements du Grand Lyon Le Grand Lyon, entité géographique et politique de 2,6 M

Plus en détail

Energies renouvelables en Nord-Pas de Calais : Quel gisement et quels modèles de

Energies renouvelables en Nord-Pas de Calais : Quel gisement et quels modèles de Energies renouvelables en Nord-Pas de Calais : Quel gisement et quels modèles de développement? Contexte Depuis le début des années 1990, l Etat, l ADEME et la Région travaillent sur le développement des

Plus en détail

SYNDICAT DU PAYS MIDI-QUERCY

SYNDICAT DU PAYS MIDI-QUERCY SYNDICAT DU PAYS MIDI-QUERCY Diagnostic énergétique du Pays Midi-Quercy Note de synthèse Mai 2006 SOMMAIRE DIAGNOSTIC ENERGETIQUE DU PAYS MIDI QUERCY... 3 1- L OPERATION... 3 1.1- LE CONTEXTE DE L OPERATION...3

Plus en détail

CONSEIL DE QUARTIER. Flocon Blanche Porte

CONSEIL DE QUARTIER. Flocon Blanche Porte CONSEIL DE QUARTIER Flocon Blanche Porte 26 février 2010 1 Zina DAHMANI L KASSIMI, adjointe de secteur Nord Est (Flocon, Blanche Porte, Phalempins, Croix-Rouge, Bourgogne, Malcense, Egalité) ouvre la séance

Plus en détail

L éco prêt à taux zéro :

L éco prêt à taux zéro : L éco prêt à taux zéro : - Description et objectif : Destiné à financer les rénovations thermiques représentant des montants importants, c est l une des principales mesures financières du Grenelle Environnement

Plus en détail

Agir ensemble. pour une meilleure qualité. de l eau des sols & de l habitat

Agir ensemble. pour une meilleure qualité. de l eau des sols & de l habitat Agir ensemble pour une meilleure qualité de l eau des sols & de l habitat Conseil & services pour des solutions économiques et durables Terre & Via est une société de conseil et de services dédiés à l

Plus en détail

Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013

Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013 Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013 Qu'est-ce que le crédit d'impôt développement durable? C'est une disposition fiscale permettant aux ménages de déduire de leur impôt sur le revenu une partie

Plus en détail

Plan de rénovation énergétique de l habitat. Plan de Rénovation Energétique de l Habitat. Le lancement de la phase opérationnelle dans le Cantal

Plan de rénovation énergétique de l habitat. Plan de Rénovation Energétique de l Habitat. Le lancement de la phase opérationnelle dans le Cantal Plan de rénovation énergétique de l habitat Plan de Rénovation Energétique de l Habitat Le lancement de la phase opérationnelle dans le Cantal DOSSIER DE PRESSE Aurillac, le 18 octobre 2013 CONTACTS DE

Plus en détail

Rénovation de l'ancien : tout savoir sur les subventions mobilisables pour financer les travaux d'amélioration des logements

Rénovation de l'ancien : tout savoir sur les subventions mobilisables pour financer les travaux d'amélioration des logements Rénovation de l'ancien : tout savoir sur les subventions mobilisables pour financer les travaux d'amélioration des logements Réunion de présentation Adile BENZEKRI, chargé d opérations au CDAH-PACT 1.

Plus en détail

propriétaires d un bien immobilier ou investisseurs 16, rue des économies 69000 Grand Lyon

propriétaires d un bien immobilier ou investisseurs 16, rue des économies 69000 Grand Lyon propriétaires d un bien immobilier ou investisseurs louez malin! 16, rue des économies 69000 Grand Lyon loyers abordables investissez malin! Vous êtes propriétaire d un bien immobilier ou vous souhaitez

Plus en détail

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire.

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire. Maison individuelle exemplaire : éco-innovante et reproductible Règlement de l appel à projets Date limite de réception des dossiers : 1 er octobre 2009 12 h Objectifs de l appel à projets Le secteur du

Plus en détail

Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment

Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment Cleantuesday Paris - Financements Innovants 23 Avril 2013 KYOTHERM Société par Actions Simplifiée au Capital de 1 900

Plus en détail

INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014

INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014 INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014 Quelles sont les principales missions de GrDF? GrDF, assure la gestion du réseau de distribution

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. DATE jeudi 24 juin 2014 TÉL. 06 32 07 61 61

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. DATE jeudi 24 juin 2014 TÉL. 06 32 07 61 61 DATE jeudi 24 juin 2014 TÉL. 06 32 07 61 61 CONTACT PRESSE Stéphanie Ouvrard E.MAIL s.ouvrard@cavil.fr Le 5 juin dernier, l agglomération Villefranche Beaujolais associée à la région Rhône-Alpes et à l

Plus en détail

Situation des différentes filières de la géothermie en Ile de France

Situation des différentes filières de la géothermie en Ile de France Situation des différentes filières de la géothermie en Ile de France Romain Vernier Directeur du département Géothermie BRGM Données issues de l étude préalable à l élaboration du schéma de développement

Plus en détail

«HABITER MIEUX» en VALLEE DE CHAMONIX- MONT-BLANC

«HABITER MIEUX» en VALLEE DE CHAMONIX- MONT-BLANC «HABITER MIEUX» en VALLEE DE CHAMONIX- MONT-BLANC Présentation du territoire 4 communes Vallée vulnérable: au changement climatique aux épisodes de dégradation de la qualité de l air «Habiter Mieux» Champs

Plus en détail

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 Révision du SCoT du Pays Segréen Réunion publique lundi 30 novembre 2015 Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 SOMMAIRE Point d étape / avancement du SCoT Présentation du projet

Plus en détail

(3 août 2012) http://www.outilssolaires.com/bois/index-bois.htm

(3 août 2012) http://www.outilssolaires.com/bois/index-bois.htm Chaudières à bois (3 août 2012) http://www.outilssolaires.com/bois/index-bois.htm Evolution des chaudières à bois La technique des chaudières à bois a beaucoup évolué ces dernières années. Rendement des

Plus en détail

Madame, Monsieur, Lieu de dépose du questionnaire : soit au secrétariat de mairie soit dans la boite aux lettres de la mairie

Madame, Monsieur, Lieu de dépose du questionnaire : soit au secrétariat de mairie soit dans la boite aux lettres de la mairie Madame, Monsieur, Depuis plusieurs années la commune de Bierné a montré son engagement vers un développement plus durable en menant un certain nombre de démarches et actions concrètes : réalisation d un

Plus en détail

Yann Françoise Plan climat de Paris

Yann Françoise Plan climat de Paris Un nouveau sens pour la planification Développement durable et métropoles Yann Françoise Plan climat de Paris Journée Île-de-France / 14 mai 2009 Le plan climat de Paris Un nouveau sens pour la planification

Plus en détail

«PROFIL ÉNERGIE» du territoire de la communauté de communes de Belle-Ile-en-Mer. Situation 2010. Janvier 2014

«PROFIL ÉNERGIE» du territoire de la communauté de communes de Belle-Ile-en-Mer. Situation 2010. Janvier 2014 «PROFIL ÉNERGIE» du territoire de la communauté de communes de Belle-Ile-en-Mer Situation 2010 Janvier 2014 Conseil général du Direction générale des territoires, de l économie et de l innovation Service

Plus en détail

GUIDE DES AIDES FREE 2015 HORS PARTICULIERS

GUIDE DES AIDES FREE 2015 HORS PARTICULIERS A - Efficacité énergétique & Maîtrise de la Demande en Énergie Collectivités + + Diagnostic énergétique, étude de faisabilité copropriétés + organismes publics + entreprises Hors obligation réglementaire.

Plus en détail

ARC / www.arc-copro.fr / 15 03 16 Retour de terrain d une rénovation : la résidence «Le Campra»

ARC / www.arc-copro.fr / 15 03 16 Retour de terrain d une rénovation : la résidence «Le Campra» ARC / www.arc-copro.fr / 15 03 16 Retour de terrain d une rénovation : la résidence «Le Campra» Lors de notre colloque du 10 juin 2015 sur la rénovation des copropriétés (www.arccopro.com/finf), des copropriétaires

Plus en détail

PROGRAMME «HABITER MIEUX» DOSSIER DE PRESSE

PROGRAMME «HABITER MIEUX» DOSSIER DE PRESSE PROGRAMME «HABITER MIEUX» DOSSIER DE PRESSE Le Programme «Habiter Mieux» en FRANCE Etat des lieux Contexte National : La précarité énergétique pèse sur les ménages les plus fragiles depuis de nombreuses

Plus en détail

Comment financer son projet de rénovation? les aides possibles

Comment financer son projet de rénovation? les aides possibles Comment financer son projet de rénovation? les aides possibles De multiples possibilités Lamballe Communauté National Liées à votre situation Des aides différentes en fonction de votre situation : Statut

Plus en détail

RT 2012 Un atout pour la Corse

RT 2012 Un atout pour la Corse RT 2012 Un atout pour la Corse Le bâ;ment en Corse Logements individuels en Corse 2008 vs 2011 = -25.5% +6.7% -14.7% +4.4% -17% Total Individuel (artisans) Groupé (entreprises) Logements Collec;fs en Corse

Plus en détail

Programmation pluriannuelle de l'énergie

Programmation pluriannuelle de l'énergie Programmation pluriannuelle de l'énergie Premières orientations et actions 2016-2023 "Pour donner aux citoyens, aux collectivités et à l État le pouvoir d agir ensemble dans la même direction" Ce document

Plus en détail

Le Bois-énergie en Pays de Loire :

Le Bois-énergie en Pays de Loire : Le Bois-énergie en Pays de Loire : Etat des lieux Consommations / ressources / approvisionnement Rencontre régionale Bois Energie et Territoires Réseau Rural Régional 18 Octobre 2010 Salon Maison Bois

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

La place potentielle des énergies renouvelables

La place potentielle des énergies renouvelables La place potentielle des énergies renouvelables Nordine Boudjelida ADEME Conférence "Repenser les sources d'énergie«journées de l'économie de Lyon, samedi 10 novembre 2012 Sommaire Contexte Débat sur la

Plus en détail

Commission Mobilité 10 mars 2016 REGUISHEIM

Commission Mobilité 10 mars 2016 REGUISHEIM Commission Mobilité 10 mars 2016 REGUISHEIM ORDRE DU JOUR 1. Rappel des missions et du rôle du Pays 2. Désignation d un secrétaire de séance 3. Mobilité électrique Qu est-ce que la mobilité électrique

Plus en détail

Smart Impulse. Mieux comprendre pour mieux consommer. Découvrez la mesure non intrusive pour des économies réelles

Smart Impulse. Mieux comprendre pour mieux consommer. Découvrez la mesure non intrusive pour des économies réelles Smart Impulse Mieux comprendre pour mieux consommer Découvrez la mesure non intrusive pour des économies réelles Votre contexte Les économies d énergie commencent par la connaissance de sa consommation

Plus en détail

Loi Transition Énergétique pour la croissance verte

Loi Transition Énergétique pour la croissance verte Loi Transition Énergétique pour la croissance verte (n 2015-992 du 17 Août 2015 J.O. 18/08/2015) Une opportunité pour l'économie Aveyronnaise CCI AVEYRON DREAL Midi-Pyrénées DDT de l'aveyron www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

LEADER 2014-2020 Priorité régionale : transition énergétique

LEADER 2014-2020 Priorité régionale : transition énergétique LEADER 2014-2020 Priorité régionale : transition énergétique Lignes de partage entre les crédits FEADER LEADER et les autres crédits Européens : PO FEDER FSE et FEADER «droit commun» notamment 1 Principes

Plus en détail

L essentiel de la loi Transition énergétique pour la croissance verte

L essentiel de la loi Transition énergétique pour la croissance verte L essentiel de la loi Transition énergétique pour la croissance verte Yann DEFFIN - DREAL Midi-Pyrénées RDV durables CCIR - 28 septembre 2015 1 Contexte : facture énergétique de la France : > 65 milliards

Plus en détail

Vers un déploiement de bornes de recharge dans la Somme. Alain WALLER, FDE 80.

Vers un déploiement de bornes de recharge dans la Somme. Alain WALLER, FDE 80. Vers un déploiement de bornes de recharge dans la Somme. Alain WALLER, FDE 80. 1/ La Fédération Départementale d Énergie 771 communes, compétences : - Distribution d électricité - Distribution de gaz -

Plus en détail

1. CONTEXTE : 2. CADRE GENERAL DE L APPEL A PROJETS :

1. CONTEXTE : 2. CADRE GENERAL DE L APPEL A PROJETS : Appel à projets Bâtiments Aquitains Basse Consommation REGLEMENT 1. CONTEXTE : Réduire la consommation d énergie est une nécessité pour répondre aux défis du changement climatique et à l épuisement des

Plus en détail

GT PLAN BATIMENT DURABLE «DU DIAGNOSTIC A L USAGE»

GT PLAN BATIMENT DURABLE «DU DIAGNOSTIC A L USAGE» GT PLAN BATIMENT DURABLE «DU DIAGNOSTIC A L USAGE» Contribution EDF 1. VOUS IDENTIFIER Structure : Electricité de France Direction Commerce Nom, Prénom : Chantal Degand Chef de département à la Direction

Plus en détail

Stratégie ENERGETIQUE DE LA VILLE DE ROUBAIX

Stratégie ENERGETIQUE DE LA VILLE DE ROUBAIX Stratégie ENERGETIQUE DE LA VILLE DE ROUBAIX Objectifs énergétiques 2020 et 2050 2005 2020 2050-20% de conso -50% de consommation d énergie -20% de GES -80% d émissions de GES 23% d ENR -38% de conso dans

Plus en détail

Rénovation énergétique en copropriété Etapes d un projet Décembre 2015

Rénovation énergétique en copropriété Etapes d un projet Décembre 2015 Rénovation énergétique en copropriété Etapes d un projet Décembre 2015 Introduction : Ce document vise à présenter de manière chronologique les étapes d un projet de rénovation en copropriété. Vous y trouverez

Plus en détail

La méthanisation agricole, une opportunité à saisir!

La méthanisation agricole, une opportunité à saisir! La méthanisation agricole, une opportunité à saisir! Instabilité des prix du marché, nouveaux projet PAC 20142020, baisse des revenus Face à tous ces constats, les exploitations agricoles cherchent à se

Plus en détail

Action ASSECO CFDT concernant la maitrise de l'énergie dans l'habitat. Réaliser des économies d énergie dans son logement : Pourquoi, Comment?

Action ASSECO CFDT concernant la maitrise de l'énergie dans l'habitat. Réaliser des économies d énergie dans son logement : Pourquoi, Comment? Action ASSECO CFDT concernant la maitrise de l'énergie dans l'habitat Réaliser des économies d énergie dans son logement : Pourquoi, Comment? La transition écologique pourquoi? Des problématiques planétaires

Plus en détail

Combien de temps dure un dispositif SLIME? La durée du SLIME ne pourra pas être inférieure à 6 mois.

Combien de temps dure un dispositif SLIME? La durée du SLIME ne pourra pas être inférieure à 6 mois. Qu est-ce qu un SLIME? Le programme SLIME (Service Local d Intervention pour la Maîtrise de l Energie) est un programme national d information et d action en faveur de la maîtrise de la demande énergétique,

Plus en détail

Réseaux & Energies renouvelables LA GEOTHERMIE

Réseaux & Energies renouvelables LA GEOTHERMIE DIRECTION COMMERCIALE & MARKETING GROUPE Ateliers mairie 2000 Réseaux & Energies renouvelables LA GEOTHERMIE MAIRIE 2000 - La Géothermie Paris, 22 mai 2012 1 Penser la Ville Durable Meilleure qualité de

Plus en détail

«COMMANDE PUBLIQUE DURABLE ET SOLIDAIRE» du Conseil général de l Essonne

«COMMANDE PUBLIQUE DURABLE ET SOLIDAIRE» du Conseil général de l Essonne Agenda 21 départemental Mise en œuvre de la «COMMANDE PUBLIQUE DURABLE ET SOLIDAIRE» du Conseil général de l Essonne EFE 6 février 2008 Alice CROLA, Chef de projet développement durable et solidaire L

Plus en détail

Etude pour le développement du chauffage urbain de la région de dunkerque

Etude pour le développement du chauffage urbain de la région de dunkerque Etude pour le développement du chauffage urbain de la région de dunkerque Cabinet Hexa Ingénierie F. Mabille: Direction Energie Intervenants : Pascal FOURMEAU Geoffrey DOUCHAIN Valentin GEVREY SOMMAIRE

Plus en détail

ECS TECHNICO-ÉCONOMIQUE. Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation. habitat collectif

ECS TECHNICO-ÉCONOMIQUE. Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation. habitat collectif ÉTUDE TECHNICO-ÉCONOMIQUE habitat collectif Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation ECS 1 er système centralisé de récupération d énergie sur VMC pour production d ECS Autres 20 % Chauffage 30 %

Plus en détail

Compte-rendu CONTRIBUTION A LA CONCERTATION NATIONALE FEDER 2014/2020

Compte-rendu CONTRIBUTION A LA CONCERTATION NATIONALE FEDER 2014/2020 Compte-rendu CONTRIBUTION A LA CONCERTATION NATIONALE FEDER 2014/2020 Sommaire Présentation de l Association Régionale Auvergne de l Union Sociale pour l Habitat...p 3 Le parc social énergivore en Auvergne...p

Plus en détail

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Stéphane COUSIN CIBE 5 mars 2015 Salon ENR / Be Positive Lyon Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire I. Atouts

Plus en détail

Un territoire rural en Aquitaine : autonomie possible, transition lourde

Un territoire rural en Aquitaine : autonomie possible, transition lourde Un territoire rural en Aquitaine : autonomie possible, transition lourde Michel FEYRIT SIPHEM et Groupe Aquitain de Recherche en Economie Prospective Rencontres régionales Poitou-Charentes Ressources,

Plus en détail

Efficacité énergétique et énergies renouvelables en Languedoc-Roussillon. Des dispositifs de financements innovants

Efficacité énergétique et énergies renouvelables en Languedoc-Roussillon. Des dispositifs de financements innovants en Languedoc-Roussillon Des dispositifs de financements innovants Une action régionale volontariste Plan Climat régional -2009 relever le défi climatique et énergétique afin de garantir l attractivité

Plus en détail

«Cinq fiches d information sur les changements appliqués à mon foyer ou ma nouvelle maison.»

«Cinq fiches d information sur les changements appliqués à mon foyer ou ma nouvelle maison.» «Cinq fiches d information sur les changements appliqués à mon foyer ou ma nouvelle maison.» 1 Production d électricité 20 % des besoins en électricité ménage des nouvelles constructions doivent être couverts

Plus en détail

Efficacité énergétique des logements et solutions fioul domestique.

Efficacité énergétique des logements et solutions fioul domestique. D a n s l e c a d r e d u s a l o n E n e r g i e s E x p o Jeudi 23 septembre 2010 Dossier de presse Efficacité énergétique des logements et solutions fioul domestique. Présentation et lancement de l

Plus en détail