Le cycle circadien de la pression artérielle: implications cliniques. Elena Gonzalez Rodriguez, 3 mai 2012

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le cycle circadien de la pression artérielle: implications cliniques. Elena Gonzalez Rodriguez, 3 mai 2012"

Transcription

1 Le cycle circadien de la pression artérielle: implications cliniques Elena Gonzalez Rodriguez, 3 mai 2012

2 Le cycle circadien de la pression artérielle Sa régulation Pathologies associées Conséquences Chronothérapie

3 «Circa diem»: à peu près une journée Anticiper et se préparer aux stimuli qui vont arriver: la variation circadienne de l expression de l ANP a un rôle cardio-protecteur de l augmentation aigue de la PA le soir chez les cardiomyocytes de souris J Cardiol 2011; 57:249

4 Cycle circadien de la pression artérielle Richardson DW, Honour AJ, Fenton GW, et al. Variation in arterial pressure throughout the day and night. Clin Sci. 1964;26: The pressure fell before EEG evidence of sleep, fell further during sleep and rose sharply in the morning after the subject woke.

5

6 Abaissement nocturne PA moyenne éveil PA moyenne sommeil PA moyenne éveil x100 Un limite d abaissement normal de >10% a été définie par Verdecchia et al. (J Hypertens 1991; 9:42S) Hypertension 1997, 29:30 Clasification des profils circadiens de la PA - Extreme dippers: baisse >20% - Dippers: baisse >10% et <20% - Non-dippers: baisse <10% - Inverse dippers ou risers: augmentation

7 Pic matinal J Hypertens. 2004; 22:1113

8 Facteurs qui influencent l abaissement tensionnel nocturne Intrinsèques noyaux suprachiasmatique mélatonine fonction rénale facteurs humoraux: cortisol rénine-angiotensinealdostérone peptide intestinal vasoactif ANP activité nerveuse autonome Extrinsèques activité physique état émotionnel ingestion de nourriture rythme de sommeil-éveil

9 D après Hypertension 2008; 51:891 Circulation 1997; 96:1859 Circulation 1999; 100:1635 Fonction rénale Baisse GFR IRC Age Hyperaldosteronisme primaire Cyclosporine AINS Diabète Augmentation résorption Na + (tubule distal) Défaut d excrétion sodique la journée Hypertension Absence sensible d hypertension au sel Abaissement Augmentation de de la PA la PA nocturne Diète hyposodée, Surcharge en sel HTCZ Natriurèse pressive

10 Hypertension 2008; 51:891

11 Système rénine-angiotensine-aldostérone Subit une variation circadienne, avec un pic en fin de nuit Les bloqueurs du RAAS peuvent restaurer le cycle circadien de la PA Hyperaldostéronisme primaire: cycle circadien de la PA aboli, sauf en présence d une diète pauvre en sel Dans les modèles murins: J Appl Physiol 2004, 96(4):1406 Am J Hypertens 2011; 24:383 J Hypertens 1998; 16:1745 L ablation de l ECA ou du R AT1a altère le profil tensionnel en présence d une diète riche en sel La perfusion d angiotensine II aboli le rythme circadien de la PA J Appl Physiol 2009, 107:1328

12 Activité nerveuse autonome Le cycle circadien du tonus vasculaire, liée au profil de la PA, dépend au moins en partie à l activation du système nerveux sympathique N Engl J Med 1991; 325:986 Une activité sympathique au repos plus élevée est associée à une baisse plus prononcée de la PA pendant la nuit Hypertension 2002; 39:168 Chez les patients sans abaissement nocturne de la PA la sécrétion de noradrénaline pendant le repos couché, ainsi que l excrétion nocturne d adrénaline et noradrénaline urinaires, sont inappropriée Diabet Med 1999; 16:555 Am J Hypertens 2002; 15:111 Chez les patients tétraplégiques, qui ont une interruption complète du système sympathique (mais pas les paraplégiques), l abaissement nocturne de la PA est aboli J Hypertens 1997; 15:1745 Les souris avec un déficit de l enzyme limitant la production de catécholamines (dopamine β-hydroxylase) ont un cycle circadien de la PA altéré Am J Physiol Regul Integr Comp Physiol 2004, 286: R108

13 Pathologies associées à une perte du rythme circadien de la PA (1) Age Insuffisance rénale chronique, syndrome de Cushing, hyperaldostéronisme primaire Phéochromocytome Diabète Hypertension 1997, 29:30 Induction d une sensibilité au sel 75% des diabétiques type 2; liée à la perte de fonction rénale chez les diabétiques type 1 Précède l hypertension soutenue, l insuffisance rénale et la polyneuropathie: marqueur précoce de glomérulopathie? Diabetologia 2001; 44:865 N Engl J Med 2002; 347:797 Kidney Blood Hypertension Press Res 2007; 1997, 30:182 29:30

14 Pathologies associées à une perte du rythme circadien de la PA (2) SAS Principale cause d hypertension artérielle secondaire Altération du cycle circadien de la PA chez 70% des patients (même normotendus) Corrélation avec l indice d apnées-hypopnées Probable effet favorable du traitement par pression positive continue sur les voies aériennes Consommation occasionnelle excessive d alcool («binge drinking») Augmentation du pic tensionnel au réveil Sleep 1996; 19:382 J Clin Hypertens 2008; 10:549 Am J Hypertens 2009; 22:1171

15 Conséquences de l absence d abaissement nocturne Risque cardiovasculaire Néphropathie Hypertrophie du ventricule gauche Epaisseur de l intima-média carotidienne

16

17 Etude Ohasama J Hypertension 2002; 20:2183 Normotendus Hypertendus Jour Nuit Jour Nuit Dippers 125/74 mmhg 104/60 mmhg 151/89 mmhg 124/61 mmhg Non-dippers 121/71 mmhg 115/65 mmhg 144/83 mmhg 139/77 mmhg

18 End-points intermédiaires Néphropathie (chez les patients hypertendus) L absence d abaissement nocturne prédit le risque d insuffisance rénale chronique et protéinurie La clearance de la créatinine baisse plus rapidement, et la protéinurie est plus importante, en l absence d abaissement nocturne de la PA Hypertrophie du ventricule gauche Nephrol Dial Transplant 2009; 24:2400 Clin Nephrol 1995;43:382 Corrélée à une persistance de l absence d abaissement de la PA nocturne Expert Rev Cardiovasc Ther. 2010; 8:781

19 Rôle du pic tensionnel au réveil Risque de complications cardiovasculaires augmenté de 30 à 40% au moment du réveil Double pic dans les pays où la sieste est une habitude Le risque cardiovasculaire est indépendant de la PA de 24h chez le patient hypertendu Le pic tensionnel au matin est associé à une hypertrophie du ventricule G indépendamment de la PA de 24h Pourrait contribuer à une augmentation de l épaisseur de l intima-media carotidienne J Hypertension 2006; 24(S4):S301

20 Chronothérapie et hypertension Cible, en plus du contrôle de la PA de 24h, la restauration du cycle circadien de la PA par l administration le soir de la médication antihypertensive, afin d obtenir, par rapport au contrôle de la PA au cabinet, une réduction significative supplémentaire des évènements cardiovasculaires chez les patients hypertendus Smolensky Am J Hypert 1996; 9:11S

21 Effet sur la PAS de 24h Cochrane Database Syst Rev 2011, 5(10):CD004184

22 Effet sur l abaissement tensionnel nocturne Chronobiology International 2011; 28: 601 Am J Hypertens 2011; 24:383

23 Effet sur les end-points intermédiaires Néphropathie: diminution de la microalbuminurie Hermida et al. (Hypertension 2005; 46:960) Minutolo et al. (Am J Kidney Dis 2007; 50:908) Hoshino et al. (Clin Exl Hypert 2010; 32:416) Kario et al. (Hypertens 2008;26:1257) Diminution de l incidence de l infarctus de myocarde au petit matin chez les patients beta-bloqués Willich et al. (Circulation 1989; 80:853) Relation avec l épaisseur de l intima-media Zakopoulos et al. (Hypertension 2005; 45:505)

24 Effets sur la mortalité cardiovasculaire Sous-étude HOPE Etude MAPEC N Engl J Med 2000; 342:145 Hypertension 2001; 38:E28 Chronobiology International 2010; 27:1629

25 Effets secondaires? Administration le matin Augmentation de la prévalence du profil «non-dipper» dû à la plus importante réduction de la PA artérielle pendant la journée que pendant la nuit (Hypertension 2008; 51:69) Administration le soir Un abaissement excessif, qui pourrait être favorisé par l administration des antihypertenseurs le soir, augmenterais le risque d atteinte cérébro-vasculaire (Hypertension. 1996; 27:130) Effet non retrouvée dans l étude Ohasama (J Hypertension 2002; 20:2183)

26 Risque CV et PA au nocturne cabinet Traitement vespéral: 65% 41% 57% 30% Chronobiology International 2010; 27:1629

27 Mécanismes de la chronothérapie Rétablissement du cycle circadien physiologique: mélatonine Vasc Health Risk Manag 2011, 7:577 Variations circadiennes de la pharmacocinétique et la pharmacodinamique Annu Rev Pharmacol Toxicol 2010; 50:187 Rhythms and Pharmacokinetics. London, Pharmaceutical press 2003; pp.75 Inhibition maximale du système RAAS au pic de son activation Annu Rev Pharmacol Toxicol 2010; 50:187 J Appl Physiol 96: , 2004

28 Conclusions Association claire entre une altération du profil circadien de la PA et une augmentation du risque cardiovasculaire Une modification du moment de l administration des médicaments antihypertenseurs en faveur de la nuit favorise le rétablissement du profil circadien de la PA Le rétablissement du cycle circadien de la PA peut diminuer l atteinte des organes cibles mais il manquent des évidences prouvant que son altération est un facteur de risque cardiovasculaire réversible

29 C est fini, merci!

Implications cliniques du cycle circadien de la pression artérielle

Implications cliniques du cycle circadien de la pression artérielle le point sur Implications cliniques du cycle circadien de la pression artérielle Rev Med Suisse 2012 ; 8 : 19-15 E. Gonzalez Rodriguez A. Hernandez C. Dibner B. Koehler Ballan A. Pechère-Bertschi Arterial

Plus en détail

Mesure ambulatoire de la pression artérielle (MAPA) Pr Jean-Philippe Baguet Clinique de Cardiologie - CHU de Grenoble

Mesure ambulatoire de la pression artérielle (MAPA) Pr Jean-Philippe Baguet Clinique de Cardiologie - CHU de Grenoble Mesure ambulatoire de la pression artérielle (MAPA) Pr Jean-Philippe Baguet Clinique de Cardiologie - CHU de Grenoble Variabilité de la PA Variations non cycliques - Stress physiques ou psychosensoriels

Plus en détail

Les déterminants de la pression artérielle

Les déterminants de la pression artérielle Les déterminants de la pression artérielle Vendredi 30 novembre 2012 Emmanuelle Vidal-Petiot Explorations fonctionnelles rénales - Bichat Plan du cours Rappels sur la circulation Mesure de la pression

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DE L ESH-ESC 2003 POUR LA PRISE EN CHARGE DE L HYPERTENSION ARTÉRIELLE EN MÉDECINE GÉNÉRALE*

RECOMMANDATIONS DE L ESH-ESC 2003 POUR LA PRISE EN CHARGE DE L HYPERTENSION ARTÉRIELLE EN MÉDECINE GÉNÉRALE* RECOMMANDATIONS DE L ESH-ESC 2003 POUR LA PRISE EN CHARGE DE L HYPERTENSION ARTÉRIELLE EN MÉDECINE GÉNÉRALE* A. PERSU (1), J.M. KRZESINSKI (2), P. VAN DE BORNE (3)** RÉSUMÉ : Les modalités du traitement

Plus en détail

Mesure ambulatoire de la pression artérielle sur 24 heures

Mesure ambulatoire de la pression artérielle sur 24 heures Mesure ambulatoire de la pression artérielle sur 24 heures Niels Gobin a, Grégoire Wuerzner b, Bernard Waeber c, Michel Burnier b Département de Médecine, CHUV, Lausanne a Service de Médecine Interne,

Plus en détail

Déterminants de la fréquence cardiaque Dany-Michel Marcadet Paris Mise Mise à j our jour juillet 2009

Déterminants de la fréquence cardiaque Dany-Michel Marcadet Paris Mise Mise à j our jour juillet 2009 Déterminants de la fréquence cardiaque Dany-Michel Marcadet Paris Mise à jour juillet 2009 Le nœud sinusal Structure t hétérogène (Cellules l P, Cellules l T) Pacemaker de la totalité du cœur il détermine

Plus en détail

Analyse critique d article: «Chronic dialysis and death among survivors of acute kidney injury requiring dialysis»

Analyse critique d article: «Chronic dialysis and death among survivors of acute kidney injury requiring dialysis» Analyse critique d article: «Chronic dialysis and death among survivors of acute kidney injury requiring dialysis» Wald R et al., JAMA 2009;302(11):1179-1185 P. Bardou CHU Limoges DESC réa med, session

Plus en détail

Roland Asmar EXPERTISE MÉDICALE CONTINUE EN NÉPHROLOGIE. Institut cardiovasculaire, 2, rue du Docteur-Blanche, 75016 Paris, France

Roland Asmar EXPERTISE MÉDICALE CONTINUE EN NÉPHROLOGIE. Institut cardiovasculaire, 2, rue du Docteur-Blanche, 75016 Paris, France Néphrologie & Thérapeutique 3 (2007) 163 184 EXPERTISE MÉDICALE CONTINUE EN NÉPHROLOGIE Pression artérielle. Régulation et épidémiologie. Mesures et valeurs normales Blood pressure. Regulation and epidemiology.

Plus en détail

Hypertension artérielle (item 130)

Hypertension artérielle (item 130) Cardiologie 17 Référence Hypertension artérielle (item 130) Recommandations de la Société Européenne d Hypertension Artérielle et de la Société Européenne de Cardiologie (2007). Contexte La morbi-mortalité

Plus en détail

Hypertension artérielle et facteurs de risque associés Une nouvelle étude de l Assurance Maladie sur les évolutions entre 2000 et 2006

Hypertension artérielle et facteurs de risque associés Une nouvelle étude de l Assurance Maladie sur les évolutions entre 2000 et 2006 Point d information mensuel 19 octobre 2007 Hypertension artérielle et facteurs de risque associés Une nouvelle étude de l Assurance Maladie sur les évolutions entre 2000 et 2006 En France, 10,5 millions

Plus en détail

Vivre sans. hypertension. Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle

Vivre sans. hypertension. Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle Vivre sans hypertension Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle Avez-vous un risque de devenir hypertendu? LE SAVIEZ-VOUS? L Vivre sans hypertension hypertension

Plus en détail

Physiologie / Régulation de la tension artérielle

Physiologie / Régulation de la tension artérielle Physiologie / Régulation de la tension artérielle Vincent LAFAY Sce Cardiologie / Hôpital Nord Sce Médecine du Sport / Hôpital Salvator MARSEILLE Définitions Régime pulsatile Max: pression systolique :

Plus en détail

HYPERTENSION ARTÉRIELLE. École de sages-femmes - 2 ère année Dr Etienne SAVIN CHU Lariboisière 01 43 89 14 66

HYPERTENSION ARTÉRIELLE. École de sages-femmes - 2 ère année Dr Etienne SAVIN CHU Lariboisière 01 43 89 14 66 HYPERTENSION ARTÉRIELLE École de sages-femmes - 2 ère année Dr Etienne SAVIN CHU Lariboisière 01 43 89 14 66 I. PRESSION ARTERIELLE (PA) : RAPPELS 1. Définition La pression artérielle est la pression de

Plus en détail

Hypertension arterielle. Eric DRAI Septembre 2008

Hypertension arterielle. Eric DRAI Septembre 2008 Hypertension arterielle Eric DRAI Septembre 2008 Qu est-ce que la pression artérielle? Pression du sang dans les artères. On parle aussi de tension artérielle,, car cette pression est aussi la force exercée

Plus en détail

Recommandations pour la. artérielle

Recommandations pour la. artérielle Recommandations pour la artérielle Marion Gilbert Shazima Vally (HAS 2005) Prise en charge diagnostique Pourquoi mesurer la TA? Augmentation du risque de morbimortalité cardiovasculaire lié à l'élévation

Plus en détail

Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle

Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle CFLHTA_dec2012.indd 1 28/11/12 15:38 Edito «L hypertension artérielle est une maladie silencieuse responsable de 7

Plus en détail

Hypertension Artérielle : Physiopathologie Les premiers éléments du bilan

Hypertension Artérielle : Physiopathologie Les premiers éléments du bilan 13/04/15 BATTISTA Jennifer D1 CR : REYNAUD Théo Système Cardiovasculaire Professeur VAISSE 14 pages Hypertension Artérielle : Physiopathologie Les premiers éléments du bilan Plan A. La notion d hypertension

Plus en détail

METHODES DE MESURE DE LA PRESSION ARTERIELLE

METHODES DE MESURE DE LA PRESSION ARTERIELLE METHODES DE MESURE DE LA PRESSION ARTERIELLE Définitions Généralités Diagnostiquer une hypertension artérielle (HTA), décider de la traiter et évaluer l efficacité de son traitement nécessitent une détermination

Plus en détail

Diagnostic du SAOS et des TRS. E. Frija-Orvoën Cours DES pneumologie 2 décembre 2011

Diagnostic du SAOS et des TRS. E. Frija-Orvoën Cours DES pneumologie 2 décembre 2011 Diagnostic du SAOS et des TRS E. Frija-Orvoën Cours DES pneumologie 2 décembre 2011 Troubles respiratoires du sommeil Syndrome d apnées-hypopnées (SAHS) du sommeil: obstructif, le plus fréquent +++ central,

Plus en détail

Régulation de la pression artérielle. rielle. J.O. Fortrat. Régulation de la pression artérielle. étroite? Pourquoi une régulation

Régulation de la pression artérielle. rielle. J.O. Fortrat. Régulation de la pression artérielle. étroite? Pourquoi une régulation Plan généralg Régulation de la pression arté DC 1 Module cardio-vasculaire 2011/12 J.O. Fortrat Explorations Fonctionnelles Vasculaires CHU d'angers 1 1. Contexte 2. Établir la pression arté Régler la

Plus en détail

LE CONTROLE DE LA PRESSION SANGUINE ARTERIELLE

LE CONTROLE DE LA PRESSION SANGUINE ARTERIELLE LE CONTROLE DE LA PRESSION SANGUINE ARTERIELLE L'Hypertension artérielle et les risques associés L'Hypotension artérielle et les risques associés Une hypertension artérielle est caractérisée par des chiffres

Plus en détail

Stenting and Medical Therapy for Atherosclerotic Renal-Artery Stenosis

Stenting and Medical Therapy for Atherosclerotic Renal-Artery Stenosis Stenting and Medical Therapy for Atherosclerotic Renal-Artery Stenosis Ce que l on sait déjà Néphropathie vasculaire évoluant sur le mode chronique 2 types de sténoses de l artère rénale: SAAR (90%) et

Plus en détail

CHAPITRE 19 HYPERTENSION ARTÉRIELLE DE L ADULTE

CHAPITRE 19 HYPERTENSION ARTÉRIELLE DE L ADULTE CHAPITRE 19 HYPERTENSION ARTÉRIELLE DE L ADULTE OBJECTIFS Expliquer l épidémiologie de l hypertension artérielle de l adulte. Connaître les différents modes de mesure de la pression artérielle et les critères

Plus en détail

Chapitre 10. REGULATION DE LA PRESSION ARTERIELLE Objectifs spécifiques :

Chapitre 10. REGULATION DE LA PRESSION ARTERIELLE Objectifs spécifiques : Chapitre 10 REGULATION DE LA PRESSION ARTERIELLE Objectifs spécifiques : Expliquer les réflexes régulateurs d une hypertension et d une hypotension Expliquer la régulation hormonale de la pression artérielle

Plus en détail

Cas cliniques HTA. CBH 7 mars 2015. JM Krzesinski Néphrologie-Hypertension ULg-CHU Liège

Cas cliniques HTA. CBH 7 mars 2015. JM Krzesinski Néphrologie-Hypertension ULg-CHU Liège Cas cliniques HTA CBH 7 mars 2015 JM Krzesinski Néphrologie-Hypertension ULg-CHU Liège Cas clinique (1) Infirmière de 30 ans consulte pour découverte d une élévation de PA suite à des lipothymies PA 156/96

Plus en détail

15 ème Journée du Sommeil Sommeil et Nutrition 27 Mars 2015 SURVEILLANCE DES COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES EN MEDECINE DU TRAVAIL

15 ème Journée du Sommeil Sommeil et Nutrition 27 Mars 2015 SURVEILLANCE DES COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES EN MEDECINE DU TRAVAIL 15 ème Journée du Sommeil Sommeil et Nutrition 27 Mars 2015 SURVEILLANCE DES COMPORTEMENTS Dr Albane CHAILLOT Service de santé au travail 27/03/2015 Introduction Evaluation Prise en charge Traitement Conclusion

Plus en détail

Objectifs. Lyne Cloutier, inf. PhD Professeure titulaire, UQTR 2015-05-19

Objectifs. Lyne Cloutier, inf. PhD Professeure titulaire, UQTR 2015-05-19 La mesure de la pression artérielle en 2015 : encore une place de choix dans la pratique infirmière auprès des personnes atteintes d hypertension artérielle Lyne Cloutier, inf. PhD Professeure titulaire,

Plus en détail

Ralentir le cœur La fréquence cardiaque comme cible thérapeutique. Daniela Dobre, MD, PhD CIC Inserm Nancy

Ralentir le cœur La fréquence cardiaque comme cible thérapeutique. Daniela Dobre, MD, PhD CIC Inserm Nancy Ralentir le cœur La fréquence cardiaque comme cible thérapeutique Daniela Dobre, MD, PhD CIC Inserm Nancy Fréquence cardiaque (FC) Facteur pronostique (marqueur de risque) Pathophysiologie Cible thérapeutique

Plus en détail

Individualisation et adaptation du traitement antihypertenseur

Individualisation et adaptation du traitement antihypertenseur Individualisation et adaptation du traitement antihypertenseur Pr Xavier Girerd Service d Endocrinologie Métabolisme Hôpital de la Pitié, Paris xavier.girerd@psl.ap-hop-paris tél : 01 42 17 79 07 FLAHS

Plus en détail

Item 130 : Hypertension artérielle de l'adulte

Item 130 : Hypertension artérielle de l'adulte Item 130 : Hypertension artérielle de l'adulte Auteur(s) LANG Thierry INAMO Jocelyn de GAUDEMARIS Régis HERPIN Daniel Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Item 130-1 : Expliquer

Plus en détail

NÉPHROPATHIES DIABÉTIQUES

NÉPHROPATHIES DIABÉTIQUES CHAPITRE 11 NÉPHROPATHIES DIABÉTIQUES OBJECTIFS Connaître l épidémiologie de la néphropathie diabétique. Connaître et savoir diagnostiquer les différents stades de la néphropathie diabétique. Argumenter

Plus en détail

Objectifs du contrôle de la glycémie et traitement non médicamenteux

Objectifs du contrôle de la glycémie et traitement non médicamenteux Objectifs du contrôle de la glycémie et traitement non médicamenteux Objectifs pour la plupart des patients Valeurs normales à envisager lorsqu elles peuvent être atteintes sans danger Examens diagnostics

Plus en détail

L hypertension artérielle

L hypertension artérielle Qu est-ce que cela veut dire : «je vais prendre votre tension?» Normalisez votre pression artérielle. Vous vivrez en meilleure santé et plus longtemps. Journée mondiale L hypertension artérielle Comité

Plus en détail

Au début des années 1980, les travaux de Reaven

Au début des années 1980, les travaux de Reaven Cas clinique Gérer le syndrome métabolique : 5 étapes à réaliser en contexte ambulatoire Claude Garceau, MD Présenté dans le cadre de la conférence : Le patient au sans rendez-vous, Université Laval, septembre

Plus en détail

Maladies cardiovasculaires Facteurs de risque et prévention

Maladies cardiovasculaires Facteurs de risque et prévention Maladies cardiovasculaires Facteurs de risque et prévention Présenté par Simon Bérubé, M.D. 8 avril 2008 Plan Les facteurs de risque Les habitudes de vie Signes et symptômes Prise en charge médicale, quand

Plus en détail

Pathologies et médicaments cardiovasculaires

Pathologies et médicaments cardiovasculaires Pathologies et médicaments cardiovasculaires 2 12 2015 F. Carré Hôpital Pontchaillou - Université Rennes 1-INSERM U 1099 Activité physique et espérance de vie chez le cardiaque Cohorte de Framingham 5209

Plus en détail

Effets sur la pression artérielle rielle des traitements non-médicamenteux

Effets sur la pression artérielle rielle des traitements non-médicamenteux Effets sur la pression artérielle rielle des traitements non-médicamenteux PF Plouin, ESH Hypertension Excellence Center, Hôpital Européen Georges Pompidou, Paris La prise en charge de l hypertendu l concerne

Plus en détail

ÉNONCÉ DE PRINCIPE DE L AMERICAN COLLEGE OF SPORTS MEDICINE. "Exercice et hypertension". Med. Sci. Sports Exerc., 36(3) : 533-553, 2004.

ÉNONCÉ DE PRINCIPE DE L AMERICAN COLLEGE OF SPORTS MEDICINE. Exercice et hypertension. Med. Sci. Sports Exerc., 36(3) : 533-553, 2004. ÉNONCÉ DE PRINCIPE DE L AMERICAN COLLEGE OF SPORTS MEDICINE "Exercice et hypertension". Med. Sci. Sports Exerc., 36(3) : 533-553, 2004. Cette déclaration fut rédigée pour l American College of Sports Medicine

Plus en détail

Hypertension artérielle et diabète. Dr.N.LANASRI Service de médecine interne Hopital de AIN-TAYA Pr.A.BIAD

Hypertension artérielle et diabète. Dr.N.LANASRI Service de médecine interne Hopital de AIN-TAYA Pr.A.BIAD Hypertension artérielle et diabète Dr.N.LANASRI Service de médecine interne Hopital de AIN-TAYA Pr.A.BIAD DEFINITION - EPIDEMIOLOGIE Diabète 2: glycémie 7 mmol/l 1,26 g/l HTA: 140/90 mm Hg ANAES 140/80

Plus en détail

PRESSION ARTERIELLE ET PAROI VASCULAIRE. Docteur Etienne SAVIN Sce. Expl. Fonctionnelles Hôpital Lariboisière

PRESSION ARTERIELLE ET PAROI VASCULAIRE. Docteur Etienne SAVIN Sce. Expl. Fonctionnelles Hôpital Lariboisière PRESSION ARTERIELLE ET PAROI VASCULAIRE Docteur Etienne SAVIN Sce. Expl. Fonctionnelles Hôpital Lariboisière INTRODUCTION Quelques définitions 1. Pression artérielle Lorsque, dans le langage courant, on

Plus en détail

Hypertension artérielle : épidémie silencieuse, menaces sérieuses

Hypertension artérielle : épidémie silencieuse, menaces sérieuses 20 Hypertension artérielle : épidémie silencieuse, menaces sérieuses L hypertension artérielle (HTA) touche près d un Français sur trois. Elle est un facteur de risque pour les maladies cardiovasculaires

Plus en détail

AUTRES AFFECTIONS FRÉQUENTES HTA ET MALADIES CARDIOVASCULAIRES

AUTRES AFFECTIONS FRÉQUENTES HTA ET MALADIES CARDIOVASCULAIRES L hypertension artérielle (HTA) est une élévation anormale de la pression artérielle au repos. Son origine est multifactorielle, faisant intervenir des facteurs individuels et des facteurs d environnement.

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE LA CIRCULATION I. La fonction Cardiaque 2. Sam BAYAT MCU-PH

PHYSIOLOGIE DE LA CIRCULATION I. La fonction Cardiaque 2. Sam BAYAT MCU-PH PHYSIOLOGIE DE LA CIRCULATION I. La fonction Cardiaque 2 Sam BAYAT MCU-PH Le débit cardiaque et son contrôle Le débit cardiaque = Fréquence cardiaque x Volume d'éjection systolique : Q & = Fc Ves La Fc

Plus en détail

Quelle technique proposer au sujet de plus de 80 ans? Frank Le Roy Service de Néphrologie Bordeaux, le 15 mai 2014

Quelle technique proposer au sujet de plus de 80 ans? Frank Le Roy Service de Néphrologie Bordeaux, le 15 mai 2014 Quelle technique proposer au sujet de plus de 80 ans? Frank Le Roy Service de Néphrologie Bordeaux, le 15 mai 2014 La problématique IRC traitée. Cas incidents 2012 La problématique IRC traitée. Cas incidents

Plus en détail

Les complications chroniques du diabète sucré

Les complications chroniques du diabète sucré Les complications chroniques du diabète sucré Facteurs Environnementaux Nutrition Obésité Inactivité physique Apparition Du diabète ATG complications incapacité Sensibilité génétique décès Résistance à

Plus en détail

Surveillance de la vitalité foetale

Surveillance de la vitalité foetale Surveillance de la vitalité foetale Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf Date de création du document 01/071011 Table des matières * Introduction... 1 1 Technique de surveillance... 1 1. 1 Le tonus

Plus en détail

Le traitement de l hypertension : quelles sont les nouveautés?

Le traitement de l hypertension : quelles sont les nouveautés? Le traitement de l hypertension : quelles sont les nouveautés? L hypertension artérielle touche environ 50 % des personnes âgées de plus de 60 ans, et l incidence qui s accroît avec l âge augmente de façon

Plus en détail

Syndrome métabolique et SAS : quelle prise en charge?

Syndrome métabolique et SAS : quelle prise en charge? Syndrome métabolique et SAS : quelle prise en charge? E.Orvoën-Frija Université Pierre et Marie Curie Pathologies du sommeil, Pitié- Salpêtrière JPRS 2011 Prévalence du Syndrome Métabolique (NCEP) Etude

Plus en détail

DR VALÉRIE FOUSSIER. Diabète de type 1

DR VALÉRIE FOUSSIER. Diabète de type 1 Introduction Le diabète de type 1 et 2 concerne 3 millions de personnes en 2011 avec une prépondérance marquée pour le diabète de type 2. Véritable épidémie, cette maladie est un problème de santé publique,

Plus en détail

Hypertension artérielle et anesthésie

Hypertension artérielle et anesthésie Encyclopédie Médico-Chirurgicale 36-652-B-20 (2004) Hypertension artérielle et anesthésie T. Barbry P. Coriat Résumé. L hypertension artérielle est la pathologie intercurrente la plus fréquente dont souffrent

Plus en détail

L intérêt des inhibiteurs du système rénine-angiotensine dans le traitement de l HTA

L intérêt des inhibiteurs du système rénine-angiotensine dans le traitement de l HTA Introduction 1 L hypertension artérielle (HTA) est la plus fréquente des maladies cardiovasculaires, elle est également la principale cause des accidents vasculaires cérebraux, d insuffisance cardiaque

Plus en détail

HyperTension Artérielle et Obésité

HyperTension Artérielle et Obésité HyperTension Artérielle et Obésité Vincent LAFAY Sce Cardiologie / Hôpital Nord Sce Médecine du Sport / Hôpital Salvator MARSEILLE Vous avez dit obésité? Définie par Indice de Masse Corporelle IMC = BMI

Plus en détail

Philippe SOSNER Centre de Prévention des Maladies Cardiaques et Vasculaires CHU de POITIERS

Philippe SOSNER Centre de Prévention des Maladies Cardiaques et Vasculaires CHU de POITIERS Philippe SOSNER Centre de Prévention des Maladies Cardiaques et Vasculaires CHU de POITIERS DIU HTA, risque cardiovasculaire & rénal Futuroscope 24 janvier 2009 «L HTA est définie de façon consensuelle

Plus en détail

La pression artérielle rielle n est n grandeur strictement régulr

La pression artérielle rielle n est n grandeur strictement régulr La pression artérielle rielle n est n pas une grandeur strictement régulr gulée. Elle doit être à tout moment suffisante pour que le débit d local de chaque organe soit ajusté à ses besoins métaboliques.

Plus en détail

Découverte d une hypertension artérielle

Découverte d une hypertension artérielle Formation continue Vol. 0 N o 0/2000 1.9.2000 Primary Primary 2003;3:441 446 Découverte d une hypertension artérielle A. Pechère-Bertschi, H. Stalder Introduction Environ 20% de l ensemble de la population

Plus en détail

Données scientifiques et hypothèses

Données scientifiques et hypothèses Académie nationale de pharmacie séance thématique du 27 janvier 2010 Effets des flavonoïdes alimentaires sur la santé Conclusions : Données scientifiques et hypothèses Mécanismes potentiels des effets

Plus en détail

Quel suivi pour une femme enceinte hypertendue?

Quel suivi pour une femme enceinte hypertendue? Quel suivi pour une femme enceinte hypertendue? Résumé : L hypertension artérielle (HTA) de la grossesse se définit comme une pression artérielle (PA) supérieure ou égale à 140/90 mmhg. C est un symptôme

Plus en détail

Contrôle à long-terme de la pression artérielle Natriurèse de pression.

Contrôle à long-terme de la pression artérielle Natriurèse de pression. DIU - HTA Année 2012-2013 Montpellier Contrôle à long-terme de la pression artérielle Natriurèse de pression. Bernard JOVER Chargé de Recherche INSERM Groupe Rein et Hypertension, Circulation: Overall

Plus en détail

Genèse Chez les Mammifères: Noyaux suprachiasmatiques NSC

Genèse Chez les Mammifères: Noyaux suprachiasmatiques NSC Variations journalières de l environnement Rythmes biologiques journaliers Actogramme de roue en double représentation Rythme nycthéméral Rythme circadien Jours subjectifs Nuits subjectives Donc, un rythme

Plus en détail

Quand le montrer au néphrologue?

Quand le montrer au néphrologue? Le diabétique néphropathe n : Quand le montrer au néphrologue? Journée e ANCA Le Puy en Velay, 8 juin 2007 Pierre-Yves Benhamou, CHU Grenoble 1 Le diabétique néphropathe n : Quels sont les enjeux? En présence

Plus en détail

Hypotension orthostatique

Hypotension orthostatique Hypotension orthostatique Vincent LAFAY Sce Cardiologie / Hôpital Nord Sce Médecine du Sport / Hôpital Salvator MARSEILLE Définition Incapacité de maintenir une TA adéquate quand passage à l orthostatisme

Plus en détail

Je protège mon cerveau

Je protège mon cerveau Je protège mon cerveau en soignant mon hypertension Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle De très bonnes nouvelles L augmentation du nombre de patients traités

Plus en détail

démasquez le tueur silencieux parlez-en à votre médecin Working Group on Cardiovascular Prevention and Rehabilitation

démasquez le tueur silencieux parlez-en à votre médecin Working Group on Cardiovascular Prevention and Rehabilitation démasquez le tueur silencieux mesurez VOTRE TENSION parlez-en à votre médecin Ligue Cardiologique Belge Working Group on Cardiovascular Prevention and Rehabilitation Pourqu Qui est-ce tueur si oi tueur?

Plus en détail

L HYPERTENSION ARTERIELLE DU DIABETIQUE

L HYPERTENSION ARTERIELLE DU DIABETIQUE L HYPERTENSION ARTERIELLE DU DIABETIQUE DIU HTA SEMINAIRE TOULOUSE 24 ET 25 Mai 2013 Bernard CHAMONTIN Service de Medecine Interne et Hypertension Arterielle Pole Cardiovasculaire et Métabolique CHU Rangueil

Plus en détail

Nature de la demande

Nature de la demande COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA COMMISSION 25 septembre 2012 Nom : Modèles et références: Demandeur : Fabricant : Données disponibles

Plus en détail

Mesures de paramètres physiologiques cardiovasculaires

Mesures de paramètres physiologiques cardiovasculaires Mesures de paramètres physiologiques cardiovasculaires 1 - Les différentes conditions de mesure 2 - Exemples de paramètres mesurés 3 - Exemples de différents modèles animaux Les différentes conditions

Plus en détail

Année universitaire : PCEM2 Année d étude : 2007/2008. Physiologie module Biocli. Cardio. Propriété de la Faculté de Médecine Paris7 Denis Diderot

Année universitaire : PCEM2 Année d étude : 2007/2008. Physiologie module Biocli. Cardio. Propriété de la Faculté de Médecine Paris7 Denis Diderot Cours : Circulation Année universitaire : PCEM2 Année d étude : 2007/2008 Enseignant : Dr PhBonnin Module : Physiologie module Biocli Cardio Propriété de la Faculté de Médecine Paris7 Denis Diderot 0 Schématisation

Plus en détail

Le Système Vasculaire

Le Système Vasculaire Le Système Vasculaire II/ Les différentes portions du système vasculaire 1. Les artères 2. Les capillaires 3. Les veines 4. Les lymphatiques : un système à part. LES ARTERES I. Anatomie des artères II.

Plus en détail

L ACTIVITE PHYSIQUE REDUIT LE STRESS

L ACTIVITE PHYSIQUE REDUIT LE STRESS L ACTIVITE PHYSIQUE REDUIT LE STRESS Pr Martine DUCLOS Service de Médecine du Sport, CHU G.Montpied Laboratoire de Nutrition Humaine, CRNH Université d Auvergne Clermont-Ferrand Activité physique Tout

Plus en détail

Question 4 : Stratégies globales multidisciplinaires concernant la prise en charge du coronarien qui doit être opéré d une chirurgie non cardiaque

Question 4 : Stratégies globales multidisciplinaires concernant la prise en charge du coronarien qui doit être opéré d une chirurgie non cardiaque Question 4 : Stratégies globales multidisciplinaires concernant la prise en charge du coronarien qui doit être opéré d une chirurgie non cardiaque Coordinateurs : J. Machecourt (SFC) - V Piriou (SFAR)

Plus en détail

RESAOLAB Convention de Financement N AFD CZZ 1338 01 C

RESAOLAB Convention de Financement N AFD CZZ 1338 01 C RESAOLAB Convention de Financement N AFD CZZ 1338 01 C DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE et SURVEILLANCE DU DIABETE Dr Arame Ndiaye OBJECTIFS 1- Enumérer trois conditions à respecter lors d un prélèvement sanguin

Plus en détail

Partie D : Régulation de la pression artérielle systémique.

Partie D : Régulation de la pression artérielle systémique. Partie D : Régulation de la pression artérielle systémique. La principale variable cardiovasculaire régulée est la pression artérielle moyenne (PAM), dans la circulation systémique. Cette pression est

Plus en détail

Evaluation du risque Cardio-vasculaire MOHAMMED TAHMI

Evaluation du risque Cardio-vasculaire MOHAMMED TAHMI Evaluation du risque Cardio-vasculaire MOHAMMED TAHMI La pression artérielle normale n existe plus. L hypertension artérielle n existe plus. On soigne un risque cardiovasculaire. Plus celui-ci est élevé

Plus en détail

Circulation Coronaire et Hypertension Artérielle

Circulation Coronaire et Hypertension Artérielle Circulation Coronaire et Hypertension Artérielle Olivier Ormezzano CHU Michallon Grenoble DIU HTA Janvier 213 Débit coronaire = pression de perfusion / Résistance Pression de perfusion = PAD - PDiast VG

Plus en détail

Glomérulonéphrites CIM 10: N08 Code ANAM : L101

Glomérulonéphrites CIM 10: N08 Code ANAM : L101 ΔϴΑήϐϤϟΔϜϠϤϤϟ ΔΤμϟΓέίϭ RRooyyaauumee dduu Maarroocc Mi iinni iisst tèèrree ddee llaa l SSaannt téé Recommandations de Bonnes Pratiques Médicales Affection Longue Durée ALD 25 (Selon l Arrêté Ministériel)

Plus en détail

TD 3 Régulation de l activité cardiaque

TD 3 Régulation de l activité cardiaque Régulation de l activité cardiaque OBJECTIFS Connaître l anatomie de l innervation cardiaque et le fonctionnement de l arc réflexe cardiaque. Expliquer la réponse de l organisme à une augmentation de la

Plus en détail

Journées Françaises de Radiologie Paris, 2010

Journées Françaises de Radiologie Paris, 2010 Prévalence de la Fibrose Néphrogénique Systémique (FNS) chez le patient dialysé : Etude Pro-FINEST S. Amet 1 ; G. Reinhardt 2 ; J.Y. Gauvrit 3 ;A.Castot 4 ; G. Choukroun 5 ; C. Francès 6 ; C. Kreft-Jaïs

Plus en détail

BRUNO CARNELLE Né le 17 juin 1974, à Paris XII

BRUNO CARNELLE Né le 17 juin 1974, à Paris XII UNIVERSITE DE NANTES FACULTE DE MEDECINE Année 2004 N 42 THESE Pour le DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE Qualification en Médecine Générale Par BRUNO CARNELLE Né le 17 juin 1974, à Paris XII Présentée

Plus en détail

3 ème session: Nutrition préventive

3 ème session: Nutrition préventive Colloque PONAN - 12 octobre 2011 3 ème session: Nutrition préventive Martine CHAMP Directrice-adjointe du CRNH de Nantes Coordonnatrice du projet NUPEM 1 Le CRNH de Nantes Groupement d Intérêt Public rassemblant

Plus en détail

Vieillissement : et conséquences médicales et sociales. Service de Médecine Gériatrique CHU de Rennes

Vieillissement : et conséquences médicales et sociales. Service de Médecine Gériatrique CHU de Rennes Vieillissement : et conséquences médicales et sociales Professeur Pierre JOUANNY Service de Médecine Gériatrique CHU de Rennes La vieillesse Qu est-ce qu un sujet âgé? Définitions variables selon les besoins

Plus en détail

Rémunération sur objectifs de santé publique COMMENT DECLARER VOS INDICATEURS POUR VOTRE ACTIVITE 2014

Rémunération sur objectifs de santé publique COMMENT DECLARER VOS INDICATEURS POUR VOTRE ACTIVITE 2014 Rémunération sur objectifs de santé publique COMMENT DECLARER VOS INDICATEURS POUR VOTRE ACTIVITE 2014 Pour pouvoir bénéficier de la rémunération sur objectifs de santé de santé publique, et quelle que

Plus en détail

Atteinte des reins au cours du Lupus Erythémateux Systémique

Atteinte des reins au cours du Lupus Erythémateux Systémique Atteinte des reins au cours du Lupus Erythémateux Systémique Dominique Chauveau Néphrologie et Immunologie Clinique CHU Rangueil, Toulouse Centre de Compétences «Maladies auto immunes» de Midi Pyrénées

Plus en détail

UE 13 Cardiologie. Physiologie de la circulation

UE 13 Cardiologie. Physiologie de la circulation UE 13 Appareil Cardio-vasculaire 08/02/12 à 13h30 Ronéotypeur : Vincent Marmouset Ronéolecteur : Pierre-Yves Meun Professeur Bonnin UE 13 Cardiologie Physiologie de la circulation 1 I. Organisation générale

Plus en détail

المجلةالصحية لشرق المتوسط منظمة الصحة العالمية المجلد الثالث عشر العدد ٢٠٠٧ ٣ Les maladies cardio-vasculaires sont la cause principale de morbidité et de mortalité dans les pays industrialisés. Elles sont

Plus en détail

Céphalées par troubles de l homéostasie

Céphalées par troubles de l homéostasie Céphalées par troubles de l homéostasie Gilles Géraud DIU Migraine et Céphalées, Paris 13 mai 2011 CLASSIFICATION INTERNATIONALE DES CEPHALEES (ICHD-II) 10. Céphalée due à un désordre de l homéostasiel

Plus en détail

LA NEUROPATHIE DIABETIQUE

LA NEUROPATHIE DIABETIQUE LA NEUROPATHIE DIABETIQUE Cas de M. L. 64 ans, hospitalisé pour un diabète II déséquilibré Cohen Rebecca ATCD: Familiaux : aucun. Personnels: abcès de la marge anale en 1991. SAS appareillé Mode de vie:

Plus en détail

Collège des Enseignants d Endocrinologie, Diabète et Maladies Métaboliques. Mise à jour décembre 2004

Collège des Enseignants d Endocrinologie, Diabète et Maladies Métaboliques. Mise à jour décembre 2004 ITEM 17 : DIABETE ET GROSSESSE Objectifs pédagogiques terminaux : «diagnostiquer et reconnaître les principes de prévention et de prise en charge des principales complications de la grossesse : ( ) diabète

Plus en détail

Informations et conseils

Informations et conseils MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Informations et conseils www.nephronaute.org Carte Néphronaute Mieux vivre avec une insuffisance rénale Nephronaute Card Coping better with renal failure

Plus en détail

TROUBLES COGNITIFS CHEZ LES AINÉS : LES COMPRENDRE POUR MIEUX AGIR

TROUBLES COGNITIFS CHEZ LES AINÉS : LES COMPRENDRE POUR MIEUX AGIR TROUBLES COGNITIFS CHEZ LES AINÉS : LES COMPRENDRE POUR MIEUX AGIR STÉPHANE LEMIRE, MD, FRCPC MSC INTERNATIONAL HEALTH MANAGEMENT INTERNISTE-GÉRIATRE HTTP://WWW.LINKEDIN.COM/IN/STEPHANELEMIRE Objectifs

Plus en détail

Sommeil et sport Dr. Arnaud PRIGENT (Pneumologue à St LAURENT) sport et sommeil 01/06/2010

Sommeil et sport Dr. Arnaud PRIGENT (Pneumologue à St LAURENT) sport et sommeil 01/06/2010 Sommeil et sport Structure du sommeil Au cours du sommeil, on repère 2 principaux types de sommeil : Le sommeil lent. Le sommeil paradoxal. Processus de régulation 3 processus: - circadienne (processus

Plus en détail

Ronflement et SAOS Y penser également chez l enfant

Ronflement et SAOS Y penser également chez l enfant Ronflement et SAOS Y penser également chez l enfant J.L. Rittié Hôpital des enfants - Toulouse 2 Octobre 2008 Définitions: SAOS et ronflement SAOS: trouble fonctionnel du sommeil Episodes anormalement

Plus en détail

Professeur Patrick LEVY

Professeur Patrick LEVY Physiologie Chapitre 2 : Débit Sanguin Rénal et Filtration Glomérulaire Professeur Patrick LEVY MED@TICE PCEM1 - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous droits réservés. Anatomie fonctionnelle

Plus en détail

Pertes de connaissance inexpliquées

Pertes de connaissance inexpliquées De quoi parle-t-on? Pertes de connaissance inexpliquées es DC1, 2007 / 2008 Module cardio-vasculaire Terminologie populaire Malaise vagal Malaise vaso-vagal Syncope (vaso-vagale) Hypotension orthostatique

Plus en détail

IV Hypertension artérielle

IV Hypertension artérielle IV Hypertension artérielle IV.1. Contexte Dr Sylvie MERLE, directrice Observatoire de la Santé de la Martinique Aurélie MALON, stagiaire PROFET, CIRE Antilles-Guyane Il est admis que l hypertension artérielle

Plus en détail

Prescription des anticancéreux chez l insuffisant rénal Dr. Vincent Launay-Vacher, PharmD Paris

Prescription des anticancéreux chez l insuffisant rénal Dr. Vincent Launay-Vacher, PharmD Paris Prescription des anticancéreux chez l insuffisant rénal Dr. Vincent Launay-Vacher, PharmD Paris 1 IR et Cancer : C est fréquent France : études IRMA-1 and IRMA-2 1,2 : 4684 et 4945 patients (tous types

Plus en détail

Quelles relations existe-t-il entre communication nerveuse et communication hormonale?

Quelles relations existe-t-il entre communication nerveuse et communication hormonale? 9 Quelles relations existe-t-il entre communication nerveuse et communication hormonale? Document 1 : la pression artérielle et ses facteurs de variation. La pression artérielle ou tension artérielle est

Plus en détail

Complications neuro-vasculaires et AVC du Diabétique D R G I L J M H I A L A V E R A N, M A R S E I L L E

Complications neuro-vasculaires et AVC du Diabétique D R G I L J M H I A L A V E R A N, M A R S E I L L E Complications neuro-vasculaires et AVC du Diabétique D R G I L J M H I A L A V E R A N, M A R S E I L L E Généralités 20% de diabétiques parmi les AVC x 2 à lui seul le risque d AVC Encore plus chez les

Plus en détail

Vivre avec mon traitement contre la tension

Vivre avec mon traitement contre la tension LES FONDAMENTAUX POUR SOIGNER MA TENSION Vivre avec mon traitement contre la tension L'apprentissage PHARAON UN PROGRAMME POUR l HYPERTENDU Programme éducatif Hygiéno-diététique et d Auto prise en charge

Plus en détail

La personne diabétique aux soins intensifs. Hélène gagné infirmière clinicienne Coordonatrice du programme diabète Hôpital Laval

La personne diabétique aux soins intensifs. Hélène gagné infirmière clinicienne Coordonatrice du programme diabète Hôpital Laval La personne diabétique aux soins intensifs Hélène gagné infirmière clinicienne Coordonatrice du programme diabète Hôpital Laval Études significatives DCCT et UKPDS études significatives ayant dicté les

Plus en détail

FAUT-IL TRAITER L HYPERURICEMIE ASYMPTOMATIQUE?

FAUT-IL TRAITER L HYPERURICEMIE ASYMPTOMATIQUE? FAUTIL TRAITER L HYPERURICEMIE ASYMPTOMATIQUE? Cliquez pour modifier le style des soustitres du masque Dr Milicevic Martina Service de néphrologie, dialyse et hypertension CHR Citadelle, Liège Le 26 novembre

Plus en détail