FICHE DE SYNTHESE : CHAPITRE 101 LA MONDIALISATION DES ECHANGES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FICHE DE SYNTHESE : CHAPITRE 101 LA MONDIALISATION DES ECHANGES"

Transcription

1 FICHE DE SYNTHESE : CHAPITRE 101 LA MONDIALISATION DES ECHANGES 1 LES NOTIONS Echange marchand = échange de biens et de services qui s effectue sur un marché et qui donne lieu au paiement d un prix fixé à la rencontre de l offre et de la demande. Gain à l échange = surplus, en quantité et en qualité, dégagé par l échange marchand. Mondialisation = Extension du capitalisme et de l économie de marché à l échelle mondiale. Echange international = échange de biens, de services et de capitaux entre résidents et non-résidents sur un territoire donné. Commerce international = Ensemble de flux de marchandises (biens et services) faisant l'objet d'un échange entre des espaces économiques nationaux (mesuré par les exportations et les importations mondiales) Commerce interbranche = Echange de biens ou de services issus de branches différentes (automobiles contre du cacao, par exemple) Commerce intra-branche = Echange croisé de biens issus de la même branche de production ou de produits similaires (automobiles Renault contre des automobiles Fiat, par exemple). Branche = Une branche rassemble l'ensemble des établissements ou unités de production, qui produisent le même bien ou service. Commerce intra-firme = Echanges de biens et de services entre les différentes sociétés d un groupe, de la maison-mère aux filiales ou des filiales entre-elles. Spécialisation = Elle désigne le fait de ne produire qu un nombre limité de biens ou de services pour lesquels on a un avantage sur les autres producteurs. Division internationale du travail = Elle désigne le fait que les pays se sont spécialisés pour produire certains biens ou services économiques Avantage absolu = Lorsqu un pays a la productivité la plus forte ou le coût unitaire le plus faible dans la production d un bien, il dispose d un avantage absolu. Avantage comparatif = Lorsqu un pays a le plus grand avantage ou le moins grand désavantage en matière de productivité et de coût unitaire dans la production d un bien, il dispose d un avantage comparatif et doit se spécialiser dans la production de ce bien. Dotation factorielle des facteurs = Quantités et qualités de travail, de capital et de terre disponibles dans un pays pour produire. Compétitivité-prix = A qualité égale, avoir les prix les plus faibles sur le marché mondiale. Compétitivité hors-prix ou structurelle = A prix identiques, avoir les produits les mieux adaptés à la demande mondiale. Economies d échelle = Diminution du coût de production unitaire obtenu par l augmentation des quantités produites. Libre-échange = Absence de barrières (tarifaires et non tarifaires) à l entrée sur les marchés étrangers. Il est garanti par le GATT et l OMC avec un certain nombre d exceptions. Multilatéralisme = Les avantages qui sont accordés à un pays en matière de commerce international doivent l être à tous les autres (clause de la nation la plus favorisée). Ceci implique que les négociations sur le commerce mondial doivent se faire dans le cadre de l OMC et concerner tous les pays. Protectionnisme = Politique de protection du marché intérieur de la concurrence internationale au moyen de barrières tarifaires (droits de douane) et de barrières non tarifaires (quota, contingentement ). Protectionnisme éducateur = Protection temporaire et sélective des industries dans l enfance. Droits de douane = Taxes imposées sur le prix des produits importés afin d en augmenter le prix et de les rendre moins compétitifs que les produits nationaux. Le quota d'importation = C est une restriction directe sur la quantité d'un bien qui peut être importée. accords d'autolimitation = Quota sur les importations administré par le pays exportateur au lieu de l'être par le pays importateur (restriction volontaire aux exportations). Normes = Réglementation qui s imposent aux produits en matière de qualité ou de santé qui freine l entrée des produits non conformes. Dumping = Vente à perte sur les marchés extérieurs compensée par des prix élevés sur le marché intérieur. Clause de sauvegarde = Les pays peuvent imposer un protectionnisme temporaire lorsque les intérêts de l économie nationale l impose. Système de préférences généralisées = Système de protection autorisée pour les pays en développement. 2 LES INDICATEURS Taux d ouverture = Exportations + Importations/2 PIB x 100 Taux de pénétration = Importations/Demande intérieure x 100 Taux de couverture = Exportations/Importations x 100 Coût de production unitaire = Coût total de production/quantités produites Coût salarial unitaire = Salaire horaire/productivité horaire Avantages comparatif = Productivité du pays A/Productivité du pays B pour un bien Termes de l échange = Indice du prix des exportations/indice des prix des importations x 100

2 3 LES FAITS Trente glorieuses Trente piteuses Essor du commerce mondial 8% par an en moyenne 5% par an en moyenne Structure par produits Structure par pays Négociations commerciales 4 LES CAUSES Recul de la part des produits primaires ; Montée de la part des produits industriels ; Faible part des services dans le commerce mondial ; Domination du commerce interbranche. Domination du commerce Nord- Nord ; Forte augmentation de la part de l Europe et du Japon dans le commerce mondial ; Domination du commerce intrazone. Accords du GATT en 1948 Démantèlement des barrières tarifaires dans le cadre des rounds ; Interdiction des barrières nontarifaires ; Accords régionaux de libreéchange (le Marché commun européen en 1957 ) Montée de la part des combustibles (chocs pétroliers) Ralentissement de la part des produits industriels ; Les services progressent au même rythme que le commerce mondial ; Développement du commerce intra-branche. Augmentation de la part des pays émergents (La Chine devient le 1 er exportateur mondial) ; Tripolarisation des échanges entre l Amérique du Nord, l Europe et l Asie ; Développement du commerce Sud-Sud. Création de l OMC en 1995 qui est organise les négociations sur le libre-échange et sanctionne les contrevenants ; Entrée des pays émergents dans l OMC ; Retour au protectionnisme déguisé et développement des accords régionaux (Mercosur, Alena échec du round de Doha). Les facteurs du développement du commerce international Progrès technique dans les transports et communication Développement du libre-échange Spécialisation des pays en fonction de leurs avantages Baisse des coûts unitaires de production Economies d échelle Hausse de la demande Augmentation de la taille du marché Demande de variété des consommateurs Politique industrielle et protectionniste

3 Les avantages comparatifs Les facteurs de la mondialisation Baisse du coût des transports Baisse du coût des communications Baisse des droits de douane Baisse du coût des échanges Hausse de la division du travail Croissance des exportations Economies d échelle Spécialisation selon les avantages comparatifs Délocalisation dans les pays émergents Baisse des coûts unitaires

4 Les facteurs de la compétitivité Taux de change Compétitivitéprix Compétitivitécoût Politique de marge Niveau de productivité Coût de production Compétitivité Politique marketing Innovation Recherche et développement Compétitivité hors-prix ou structurelle Qualité totale Formation de la main-d œuvre Juste à temps Organisation de la production flexible 5 LES AVANTAGES DE L OUVERTURE Service aprèsvente Investissement direct à l étranger Les gains du commerce international Gains du commerce international Effet de dimension Effet de diversification Effet de concurrence Accroissement des quantités produites-> Economies d échelle -> baisse des coûts unitaires Accès à des biens plus variés et moins chers pour les consommateurs et pour les entreprises Concurrence accrue pour les entreprises-> recherche de gains de productivité et de différenciation -> innovation Croissance économique

5 Les gains du libre-échange Pour les producteurs Pour les consommateurs La spécialisation permet d économiser du travail, de réduire les coûts unitaires et d accroître la compétitivité-prix ; Le consommateur bénéficie de la baisse des prix ce qui augmente son pouvoir d achat et lui permet de déplacer sa demande sur d autres biens ou services ; La taille du marché augmente ce qui permet de dégager des économies d échelle et des économies d apprentissage qui réduisent les coûts unitaires et donne une avance à la firme qui part la première dans la conquête des marchés extérieurs ; Le consommateur bénéficie d une plus grande variété de produits ce qui lui permet de se différencier des autres consommateurs ; La concurrence devient plus forte ce qui oblige les firmes à innover pour se différencier et pour réduire ses coûts de production. Le consommateur bénéficie des effets cumulatifs de l ouverture qui enrichit tous les pays et donc augmente leur pouvoir d achat. Division internationale du travail Hausse des exportations Economies d échelle Gains de productivité Baisse du coût unitaire Baisse des prix Hausse de la demande Croissance du PIB 6 LES AVANTAGES ET INCONVENIENTS DU PROTECTIONNISME Les mesures protectionnistes

6 Avantage et limites du protectionnisme Amélioration de la production nationale Réduction des déséquilibres économiques Limites du protectionnisme Protection des industries naissantes Protection des industries stratégiques Protection contre la concurrence déloyale Protection des industries vieillissantes et des secteurs en déclin Equilibre de la balance des transactions courantes Défense de l emploi et lutte contre le chômage dû au dumping social des pays émergents Accroissement des recettes fiscales et rééquilibrage du budget de l Etat Contribution à la protection de l environnement Manque de concurrence et d innovation des firmes nationales Risque d un protectionnisme de rétorsion de la part des autres pays Augmentation du coût des importations et risque d inflation importée Le protectionnisme est contourné par les firmes multinationales qui implantent des filiales pour pénétrer les marchés.

Chapitre 3 Quels sont les fondements de la mondialisation du commerce et de la production?

Chapitre 3 Quels sont les fondements de la mondialisation du commerce et de la production? CONCEPTION ET MISE EN PAGE : PAUL MILAN 16 décembre 2014 à 14:59 Chapitre 3 Quels sont les fondements de la mondialisation du commerce et de la production? 1 Une analyse du commerce mondial A La montée

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONAL, CROISSANCE ET DEVELOPPEMENT

COMMERCE INTERNATIONAL, CROISSANCE ET DEVELOPPEMENT COMMERCE INTERNATIONAL, CROISSANCE ET DEVELOPPEMENT I) L'internationalisation des échanges A) Mesurer les échanges La balance des paiements Le taux d'ouverture La part de marché Le taux de pénétration

Plus en détail

101 COMMENT EXPLIQUER LA MONDIALISATION DES ECHANGES?

101 COMMENT EXPLIQUER LA MONDIALISATION DES ECHANGES? CHAP 10 QUELS SONT LES FONDEMENTS DU COMMERCE INTERNATIONAL ET DE L INTERNATIONALISATION DE LA PRODUCTION? Introduction : 1. La mondialisation peut être définie comme l extension du capitalisme et de l

Plus en détail

Thèmes et questionnements Notions de terminale et acquis de première

Thèmes et questionnements Notions de terminale et acquis de première Thèmes et questionnements Notions de terminale et acquis de première Quels sont les fondements du commerce international et de l internationalisation de la production? Notions de Terminale : avantage comparatif,

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Sciences économiques et sociales - Terminale ES Enseignement spécifique Science économique Thème n 2 : Mondialisation, finance internationale et

Plus en détail

Cours optionnel : Régionalisme et économies du Maghreb LA-LF Economie. Responsable du cours: Mr Aram Belhadj courriel: aram.belhadj@gmail.

Cours optionnel : Régionalisme et économies du Maghreb LA-LF Economie. Responsable du cours: Mr Aram Belhadj courriel: aram.belhadj@gmail. Année universitaire: 2013-2014 Faculté des sciences économiques et de gestion de Nabeul (FSEGN) Cours optionnel : Régionalisme et économies du Maghreb LA-LF Economie Responsable du cours: Mr Aram Belhadj

Plus en détail

CHAP 7 LES ENJEUX DE L OUVERTURE INTERNATIONALE

CHAP 7 LES ENJEUX DE L OUVERTURE INTERNATIONALE CHAP 7 LES ENJEUX DE L OUVERTURE INTERNATIONALE Introduction : 1. La mondialisation peut être définie comme l extension du capitalisme et de l économie de marché à l échelle mondiale. Le phénomène de mondialisation

Plus en détail

Chapitre 11 : Quels sont les fondements du commerce international et de l internationalisation de la production?

Chapitre 11 : Quels sont les fondements du commerce international et de l internationalisation de la production? T.E.S. Fustel de Coulanges 2013/2014 GALY marjorie.galy@wanadoo.fr http://www.toileses.org 1 Chapitre 11 : Quels sont les fondements du commerce international et de l internationalisation de la production?

Plus en détail

CHAPITRE 12 : QUELS SONT LES FONDEMENTS DU COMMERCE INTERNATIONAL ET DE L INTERNATIONALISATION DE LA PRODUCTION?

CHAPITRE 12 : QUELS SONT LES FONDEMENTS DU COMMERCE INTERNATIONAL ET DE L INTERNATIONALISATION DE LA PRODUCTION? CHAPITRE 12 : QUELS SONT LES FONDEMENTS DU COMMERCE INTERNATIONAL ET DE L INTERNATIONALISATION DE LA PRODUCTION? Sujets de bac Dissertations - Comment peut-on expliquer les échanges internationaux de marchandises?

Plus en détail

C. L organisation institutionnelle du commerce international. Taux de change et régime de change. déséquilibres au sein de la balance des paiements

C. L organisation institutionnelle du commerce international. Taux de change et régime de change. déséquilibres au sein de la balance des paiements CHAPITRE 12 Commerce international, croissance et développement Ouverture La part des exportations dans le PIB de chaque groupe de pays tend à s accroître depuis 1990 : leurs exportations augmentent donc

Plus en détail

Les fondements du commerce

Les fondements du commerce Les fondements du commerce international Le libre-échange, chacun s'en réclame mais personne ne le pratique. Dans tous les pays du monde, on veut exporter sans pour autant subir la pénétration des produits

Plus en détail

Épreuve composée. II sera tenu compte, dans la notation, de la clarté de l'expression et du soin apporté à la présentation.

Épreuve composée. II sera tenu compte, dans la notation, de la clarté de l'expression et du soin apporté à la présentation. Épreuve composée Cette épreuve comprend trois parties. 1. Pour la partie 1 (Mobilisation des connaissances), il est demandé au candidat de répondre aux questions en faisant appel à ses connaissances personnelles

Plus en détail

Université Paris1- Panthéon Sorbonne : Commerce International Professeur Philippe Martin Partiel Septembre 2004 CORRIGE

Université Paris1- Panthéon Sorbonne : Commerce International Professeur Philippe Martin Partiel Septembre 2004 CORRIGE Université Paris1- Panthéon Sorbonne : ommerce International Professeur Philippe Martin Partiel Septembre 2004 ORRIGE Partie 1: Questions à choix multiple (8 points : 1 point chacune) Reporter sur votre

Plus en détail

De quoi dépendent les taux de change? Si déficit dans les échanges extérieurs M>X demande de devises étrangères contre la monnaie nationale > offre

De quoi dépendent les taux de change? Si déficit dans les échanges extérieurs M>X demande de devises étrangères contre la monnaie nationale > offre De quoi dépendent les taux de change? Si déficit dans les échanges extérieurs M>X demande de devises étrangères contre la monnaie nationale > offre de devises étrangères contre monnaie nationale dépréciation

Plus en détail

Les chiffres du MEDEF. Analyse de la compétitivité des entreprises françaises

Les chiffres du MEDEF. Analyse de la compétitivité des entreprises françaises Les chiffres du MEDEF Analyse de la compétitivité des entreprises françaises 2 12 arts de marché 1 - oids de la dans les exportations mondiales 5 4,7 Exportations françaises/exportations mondiales (marchandises,

Plus en détail

Fiche 8 : Libre-échange et protectionnisme

Fiche 8 : Libre-échange et protectionnisme Fiche 8 : Libre-échange et protectionnisme Plan de la fiche 1. Notions de base 2. Problèmes économiques et sociaux 3. Théories et auteurs 4. Repères historiques La croissance économique dans le monde est-elle

Plus en détail

Académie de Dijon Stage Octobre 2012 Nouveau programme de Terminale

Académie de Dijon Stage Octobre 2012 Nouveau programme de Terminale Académie de Dijon Stage Octobre 2012 Nouveau programme de Terminale Les fondements du commerce international et de l internationalisation de la production. Fiche 2.1 : Quels sont les fondements du commerce

Plus en détail

Chapitre 8 : Commerce international, croissance et développement

Chapitre 8 : Commerce international, croissance et développement Introduction : Chapitre 8 : Commerce international, croissance et développement Le commerce international a augmenté plus vite que le PIB : Entre 1950 et 2005, le PIB mondial a été multiplié par 6. Sur

Plus en détail

COMMERCE ET INVESTISSEMENT

COMMERCE ET INVESTISSEMENT Web Japan http://web-japan.org/ COMMERCE ET INVESTISSEMENT Un changement vers un commerce à modèle horizontal Des voitures prêtes à l exportation (Crédit photo : Toyota Motor Corporation) Introduction

Plus en détail

Quels sont les fondements du commerce International? I. Rappel des notions clés

Quels sont les fondements du commerce International? I. Rappel des notions clés Quels sont les fondements du commerce International? I. Rappel des notions clés 1. Qu'appelle-t-on un avantage comparatif? a. Pour Ricardo, tout pays a intérêt à se spécialiser dans les productions pour

Plus en détail

Économie Chapitre 4 La dynamique de la croissance

Économie Chapitre 4 La dynamique de la croissance I) Les facteurs de la croissance A) Contribution des facteurs de production 1. Les facteurs de production Les sources de croissance La croissance économique ( = accroissement de la production d un pays)

Plus en détail

du commerce mondial Croissance du volume du commerce mondial des marchandises et du PIB mondial 1998-2008 (variation annuelle en pourcentage)

du commerce mondial Croissance du volume du commerce mondial des marchandises et du PIB mondial 1998-2008 (variation annuelle en pourcentage) Les enjeux d une gfgggdggf organisation du juridique commerce mondial 98 COMPÉTENCE ATTENDUE Identifier les instruments de régulation du commerce mondial. Croissance du volume du commerce mondial des marchandises

Plus en détail

Libre-échange ou protectionnisme? 1 ère partie : le protectionnisme

Libre-échange ou protectionnisme? 1 ère partie : le protectionnisme Libre-échange ou protectionnisme? 1 ère partie : le protectionnisme Avec la crise, la croissance du commerce international ralentit même si elle reste encore assez vigoureuse (+2.2 % pour 2013 selon l

Plus en détail

Les titres en couleurs servent à guider le lecteur et ne doivent pas figurer sur la copie.

Les titres en couleurs servent à guider le lecteur et ne doivent pas figurer sur la copie. Les titres en couleurs servent à guider le lecteur et ne doivent pas figurer sur la copie. Introduction Lors de la campagne sur le référendum du Traité constitutionnel européen en 2005, la figure du «plombier

Plus en détail

Le modèle standard des échanges: termes de l échange, croissance et commerce

Le modèle standard des échanges: termes de l échange, croissance et commerce Le modèle standard des échanges: termes de l échange, croissance et commerce Modèles ricardien et HOS ont des points communs mais sont assez spécifiques: avantages comparatifs fondés sur: - différences

Plus en détail

11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA CHINE

11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA CHINE 11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE L ÉCONOMIE CHINOISE Chine Principaux indicateurs, 2014 Population (en millions) 1 367,8 PIB (en G$ US courants) 10 380,4 PIB par habitant (en $ US courants) 7 589,0

Plus en détail

Les investissements internationaux

Les investissements internationaux Conclusion : Doit-on réguler les IDE? Les investissements internationaux Introduction : Qu est ce qu un investissement direct à l étranger (IDE)? I) L évolution des IDE 1 Les IDE : une affaire entre riches

Plus en détail

DISSERTATION. Sujet = L'ouverture des économies au commerce international est-il un facteur de croissance économique?

DISSERTATION. Sujet = L'ouverture des économies au commerce international est-il un facteur de croissance économique? DISSERTATION Il est demandé au candidat : 1. de répondre à la question posée explicitement ou implicitement dans le sujet ; 2. de construire une argumentation à partir d une problématique qu il devra élaborer

Plus en détail

VI INTERNATIONALISATION DES ECHANGES ET MONDIALISATION

VI INTERNATIONALISATION DES ECHANGES ET MONDIALISATION VI INTERNATIONALISATION DES ECHANGES ET MONDIALISATION TC 13 : Commerce international, croissance et développement 1 La mondialisation 11 Aspects de la mondialisation DOC 1 Q1 Résumez, classifiez et illustrez

Plus en détail

Le FMI conclut les consultations de 2008 au titre de l article IV avec le Maroc

Le FMI conclut les consultations de 2008 au titre de l article IV avec le Maroc Note d information au public (NIP) n 08/91 POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Le 23 juillet 2008 Fonds monétaire international 700 19 e rue, NW Washington, D. C. 20431 USA Le FMI conclut les consultations de 2008

Plus en détail

III. Avantages et inconvénients de l ouverture des économies

III. Avantages et inconvénients de l ouverture des économies 2.1 QUELS SONT LES FONDEMENTS DU COMMERCE INTERNATIONAL ET DE L INTERNATIONALISATION DE LA PRODUCTION? III. Avantages et inconvénients de l ouverture des économies Correction du devoir maison «L ouverture

Plus en détail

11 AOÛT 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LE MEXIQUE

11 AOÛT 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LE MEXIQUE 11 AOÛT 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE L ÉCONOMIE MEXICAINE Mexique Principaux indicateurs, 2014 Population (en millions) 119,7 PIB (en G$ US courants) 1 282,7 PIB par habitant (en $ US courants) 10 714,8 Taux

Plus en détail

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, )

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, ) Chap 12 : Les firmes multinationales dans l économie mondiale Les entreprises qui produisaient et se concurrençaient autrefois sur leur marché national agissent désormais au niveau mondial. La plupart

Plus en détail

I. Les théories du commerce international

I. Les théories du commerce international 1 I. Les théories du commerce international A. Le mercantilisme Le mercantilisme est une doctrine économique qui associe puissance économique et puissance politique et qui considère que l échange international

Plus en détail

Compétitivité des exportations au Maroc

Compétitivité des exportations au Maroc Royaume du Maroc Constituant une sélection mensuelle des travaux menés par les cadres de la Direction de la Politique Economique Générale, les documents de travail engagent cependant la responsabilité

Plus en détail

ECHANGE INTERNATIONAL ET CROISSANCE : L ANALYSE DE D RICARDO

ECHANGE INTERNATIONAL ET CROISSANCE : L ANALYSE DE D RICARDO ECHANGE INTERNATIONAL ET CROISSANCE : L ANALYSE DE D RICARDO I. D Ricardo et la théorie des avantages comparatifs A. L auteur des «principes de l économie politique et de l impôt» 1817 1. Biographie, contexte

Plus en détail

Séquence 2. Mondialisation, finance internationale et intégration européenne. 2. Comment s opère le financement de l économie mondiale?

Séquence 2. Mondialisation, finance internationale et intégration européenne. 2. Comment s opère le financement de l économie mondiale? Séquence 2 Mondialisation, finance internationale et intégration européenne Sommaire Introduction 1. Quels sont les fondements du commerce international et de l internationalisation de la production? 2.

Plus en détail

Royaume du Maroc. La masse salariale et ses impacts sur les équilibres économiques et financiers

Royaume du Maroc. La masse salariale et ses impacts sur les équilibres économiques et financiers Royaume du Maroc La masse salariale et ses impacts sur les équilibres économiques et financiers Table des Matières 1. Données sur la masse salariale...2 1.1. Importance de la masse salariale...2 1.2. Aggravation

Plus en détail

Le solde commercial de la France, qui était

Le solde commercial de la France, qui était 3.1 Échanges extérieurs Le solde commercial de la France, qui était positif au début des années 2, redevient négatif à partir de 25. Le solde des produits manufacturés devient alors déficitaire et va ensuite

Plus en détail

CONJONCTURE FRANÇAISE

CONJONCTURE FRANÇAISE CONJONCTURE FRANÇAISE Faiblesse de l investissement L amélioration récente du climat des affaires peine à se traduire par une augmentation de l activité. Dans le secteur industriel, la production reste

Plus en détail

I) L ouverture des économies à l international

I) L ouverture des économies à l international L autarcie s oppose au système du libreéchange. I) L ouverture des économies à l international A) La mesure des échanges de biens et services. La balance des transactions courantes. Cette balance retrace

Plus en détail

Section 2 - Les politiques commerciales : l'affirmation d'une aversion pour le protectionnisme visible

Section 2 - Les politiques commerciales : l'affirmation d'une aversion pour le protectionnisme visible Section 2 - Les politiques commerciales : l'affirmation d'une aversion pour le protectionnisme visible Pour isoler l activité nationale des effets de la concurrence étrangère, l Etat va mettre en œuvre

Plus en détail

La France dans la compétition économique mondiale

La France dans la compétition économique mondiale La France dans la compétition économique mondiale Bruno VALERSTEINAS (DGTPE) Pôle «Analyse des échanges et stratégies d internationalisation» Au cinquième rang des échanges mondiaux de biens, la France

Plus en détail

Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens

Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens Résumé En 2013, la balance commerciale canadienne a enregistré un déficit réduit de 38% par rapport à 2012 à 7,4 MdCAD (0,4% du PIB), sous l effet

Plus en détail

Pourquoi échanger? Vertus et contraintes du libre-échange

Pourquoi échanger? Vertus et contraintes du libre-échange Pourquoi échanger? Vertus et contraintes du libre-échange Cet article fait suite à l article du 30 décembre 2014 sur le protectionnisme, sur ce blog, intitulé : Libre-échange ou protectionnisme? Deuxième

Plus en détail

Le commerce international est-il source de progrès économique et social?

Le commerce international est-il source de progrès économique et social? 1 Le commerce international est-il source de progrès économique et social? Macroéconomie Introduction I. L ouverture aux échanges internationaux est globalement favorable au progrès économique et social

Plus en détail

Le commerce international

Le commerce international Management international Le commerce international Exposé Réalisé Par : Encadré Par : 1 Plan Introduction I. Définition de commerce international II. Les théories du commerce international III. Les effets

Plus en détail

Les déterminants des échanges internationaux Activités pour l élève

Les déterminants des échanges internationaux Activités pour l élève Les déterminants des échanges internationaux Activités pour l élève 1 - Des échanges indispensables Document 1 : Pourquoi échangeons-nous? Pourquoi des échanges internationaux? Drôle de question Effectivement

Plus en détail

Perspectives économiques 2015-2016 Octobre 2015 EDITORIAL 1

Perspectives économiques 2015-2016 Octobre 2015 EDITORIAL 1 Perspectives économiques 2015-2016 Octobre 2015 EDITORIAL 1 L économie belge s est raffermie de manière significative durant la première moitié de l année. Grâce au dynamisme de l économie américaine,

Plus en détail

ETATS-UNIS : FINANCEMENT DE LA BALANCE COURANTE

ETATS-UNIS : FINANCEMENT DE LA BALANCE COURANTE Licence AES, Relations monétaires internationales 2000-2001 Feuille de Td N 1 : La balance des paiements. ETATS-UNIS : FINANCEMENT DE LA BALANCE COURANTE Sources : Extraits d'articles publiés par : Recherche

Plus en détail

Les accords internationaux du Canada en matière de commerce et d investissement : une diversité d options

Les accords internationaux du Canada en matière de commerce et d investissement : une diversité d options Les accords internationaux du Canada en matière de commerce et d investissement : une diversité d options Publication n o 2012-32-F Le 19 juillet 2012 Katie Meredith Alexandre Gauthier Division des affaires

Plus en détail

Chapitre 3. L économie, c est l échange. M.B. Bouissou - F. Portier - Economie - L1 Droit 1

Chapitre 3. L économie, c est l échange. M.B. Bouissou - F. Portier - Economie - L1 Droit 1 Chapitre 3 L économie, c est l échange. M.B. Bouissou - F. Portier - Economie - L1 Droit 1 1. La fable du cultivateur et de l éleveur 1.1. Les possibilités de production 1.2. Les gains à l échange 2. L

Plus en détail

LES MESURES DE DEFENSE COMMERCIALE DE L APE UE/AO. Par M. Fallou Mbow FALL, Chef de la Division des Politiques Commerciales Sectorielles/DCE.

LES MESURES DE DEFENSE COMMERCIALE DE L APE UE/AO. Par M. Fallou Mbow FALL, Chef de la Division des Politiques Commerciales Sectorielles/DCE. LES MESURES DE DEFENSE COMMERCIALE DE L APE UE/AO. Par M. Fallou Mbow FALL, Chef de la Division des Politiques Commerciales Sectorielles/DCE. PLAN DE LA PRESENTATION I. Introduction II. Rappel des dispositifs

Plus en détail

Université Paris I Panthéon-Sorbonne Cours de commerce international L3 Brochure de TD

Université Paris I Panthéon-Sorbonne Cours de commerce international L3 Brochure de TD Université Paris I Panthéon-Sorbonne Cours de commerce international L3 Brochure de TD Cours de Lionel Fontagné Année 2009-2010 1 Balance des paiements Exercice 1.1: Soit : BC : la balance courante, S

Plus en détail

PAYS EN DÉVELOPPEMENT

PAYS EN DÉVELOPPEMENT Chapitre 6 PAYS EN DÉVELOPPEMENT Comment l OMC traite les besoins spéciaux d un groupe de plus en plus important 1. Aperçu général Sur les 150 membres environ de l OMC, à peu près deux tiers sont des pays

Plus en détail

LA DÉFENSE DU TRAVAIL NATIONAL? L'INCIDENCE DU PROTECTIONNISME SUR L'INDUSTRIE EN EUROPE 1870-1914

LA DÉFENSE DU TRAVAIL NATIONAL? L'INCIDENCE DU PROTECTIONNISME SUR L'INDUSTRIE EN EUROPE 1870-1914 LA DÉFENSE DU TRAVAIL NATIONAL? L'INCIDENCE DU PROTECTIONNISME SUR L'INDUSTRIE EN EUROPE 1870-1914 TABLE DES MATIÈRES Remerciements 7 Préface de James Foreman-Peck Introduction : Entraver la mondialisation?

Plus en détail

Le Marché Automobile au Brésil: Stratégies Comparées de Renault et PSA face à la concurrence

Le Marché Automobile au Brésil: Stratégies Comparées de Renault et PSA face à la concurrence Le Marché Automobile au Brésil: Stratégies Comparées de Renault et PSA face à la concurrence Stratégies des Grandes Entreprises en Amérique Latine: Exposé du Samedi 28 janvier 2006 Olivier Caillaud - Carlos

Plus en détail

Situation 2 : Le Brésil dans la Mondialisation. Page 1

Situation 2 : Le Brésil dans la Mondialisation. Page 1 Situation 2 : Le Brésil dans la Mondialisation Page 1 Documents de lancement Source : http://www.telleestmatele.com/article-36865965.html Page 2 Rio de Janeiro 2016 Page 3 Activité élèves : (analyses de

Plus en détail

INDICATEURS HEBDOMADAIRES

INDICATEURS HEBDOMADAIRES INDICATEURS HEBDOMADAIRES Semaine du 25 au 31 embre 214 RESERVES INTERNATIONALES NETTES Evolution en milliards de dirhams et en mois d importations de biens et services En MMDH En % Réserves Internationales

Plus en détail

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Eco-Fiche Janvier 2013 BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Retour sur l année 2012 : l atonie En 2012, le Produit Intérieur Brut (PIB) s est élevé à 1 802,1 milliards d euros, soit

Plus en détail

Simulation d impact de l augmentation des salaires du personnel de l administration publique et du SMIG et du SMAG dans le secteur privé

Simulation d impact de l augmentation des salaires du personnel de l administration publique et du SMIG et du SMAG dans le secteur privé Simulation d impact de l augmentation des salaires du personnel de l administration publique et du SMIG et du SMAG dans le secteur privé L augmentation des salaires du personnel de l administration publique

Plus en détail

Les difficultés des réformes structurelles

Les difficultés des réformes structurelles mars N (mis à jour le novembre ) Les difficultés des réformes structurelles On conseille systématiquement aux pays européens de mettre en place des politiques de réformes structurelles : flexibilité accrue

Plus en détail

4.1.2. Les instruments protectionnistes

4.1.2. Les instruments protectionnistes 4.1.2. Les instruments protectionnistes On classe les instruments protectionnistes en deux grandes catégories : les droits de douane et les nouveaux instruments protectionnistes (ou instruments non-tarifaires).

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE. DROIT Et ÉCONOMIE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE. DROIT Et ÉCONOMIE SESSION 2015 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 DROIT Et ÉCONOMIE Le sujet comporte 7 pages numérotées de 1/7

Plus en détail

ECONOMIE GENERALE G. Carminatti-Marchand SEANCE III ENTREPRISE ET INTERNATIONALISATION

ECONOMIE GENERALE G. Carminatti-Marchand SEANCE III ENTREPRISE ET INTERNATIONALISATION ECONOMIE GENERALE G. Carminatti-Marchand SEANCE III ENTREPRISE ET INTERNATIONALISATION On constate trois grandes phases depuis la fin de la 2 ème guerre mondiale: 1945-fin 50: Deux blocs économiques et

Plus en détail

Situation et perspectives de l économie mondiale 2015. asdf

Situation et perspectives de l économie mondiale 2015. asdf Situation et perspectives de l économie mondiale 2015 asdf Nations Unies New York, 2015 Résumé Perspectives du développement macroéconomique au niveau mondial La croissance mondiale progressera légèrement

Plus en détail

102 COMMENT EXPLIQUER LA MONDIALISATION DE LA PRODUCTION?

102 COMMENT EXPLIQUER LA MONDIALISATION DE LA PRODUCTION? 102 COMMENT EXPLIQUER LA MONDIALISATION DE LA PRODUCTION? A Développement des firmes multinationales et mondialisation de la production a) Qu est-ce qu une firme multinationale? 1. La mondialisation ne

Plus en détail

LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE?

LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE? LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE? Françoise Lemoine & Deniz Ünal CEPII Quel impact de l expansion chinoise sur l économie mondiale? Rencontres économiques, 18 septembre

Plus en détail

Chapitre 10: le commerce international

Chapitre 10: le commerce international Chapitre 10: le commerce international Chapitre 3 et 9 29/03/2015 Macro chap 10 1 I. Le gain de l échange Plus les économies se perfectionnent, plus les techniques évoluent, plus l échange se développe

Plus en détail

L Allemagne et la France comparaison économique 20 Mai 2009

L Allemagne et la France comparaison économique 20 Mai 2009 Helaba Recherche L et la comparaison économique Mai 9 Auteur : Dr. Stefan Mütze Tél. : +9 () 69/9-8 research@helaba.de Rédaction: Dr. Gertrud R. Traud Chef économiste/ Direction de la recherche Landesbank

Plus en détail

BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010

BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010 abc Le 13 mai 2010 BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010 Le bénéfice net présenté attribuable aux actionnaires ordinaires s est élevé à 84 millions de $CA pour le trimestre terminé

Plus en détail

L économie ouverte. Un modèle de petite économie ouverte. V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile. Quelques définitions

L économie ouverte. Un modèle de petite économie ouverte. V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile. Quelques définitions L économie ouverte Un modèle de petite économie ouverte V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile Quelques définitions Économie fermée Économie ouverte Exportations et importations Exportations nettes

Plus en détail

ECONOMIE GENERALE LES ECHANGES EXTERIEURS

ECONOMIE GENERALE LES ECHANGES EXTERIEURS IUFM AUVERGNE ECONOMIE - GESTION Cours de Mr DIEMER ECONOMIE GENERALE 3 ème PARTIE : LES MOTEURS DE LA CROISSANCE MOTS CLES CHAPITRE 11 LES ECHANGES EXTERIEURS - Balance commerciale, des capitaux, des

Plus en détail

L industrie automobile au Maroc

L industrie automobile au Maroc المملكة المغربية Royaume du Maroc Département des Statistiques des Echanges Extérieurs L industrie automobile au Maroc -Performance à l export- -Décembre 203- Introduction L ouverture commerciale et la

Plus en détail

Internationalisation des échanges et mondialisation. Séquence 7-SE01 183. Cned Académie en ligne

Internationalisation des échanges et mondialisation. Séquence 7-SE01 183. Cned Académie en ligne > Internationalisation des échanges et mondialisation Séquence 7-SE01 183 Chapitre 1 > Commerce international, croissance et développement...................................................................................................

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Banque Centrale de Tunisie Août 2015 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Les statistiques préliminaires de la croissance dans les principaux

Plus en détail

Partie 3 : Les échanges extérieurs 1- Fondements théoriques, mesure et analyse des échanges extérieurs

Partie 3 : Les échanges extérieurs 1- Fondements théoriques, mesure et analyse des échanges extérieurs Partie 3 : Les échanges etérieurs 1- Fondements théoriques, mesure et analyse des échanges etérieurs 1-1 Les fondements théoriques 1-1-1 Le Libre-échange 1-1-1-1 Notion de libre échange * Libre-échange

Plus en détail

Prix de transfert, au-delà du fiscal : interactions avec le droit douanier et les réglementations économiques

Prix de transfert, au-delà du fiscal : interactions avec le droit douanier et les réglementations économiques Prix de transfert, au-delà du fiscal : interactions avec le droit douanier et les réglementations économiques Denis Redon, Avocat Associé Xavier Daluzeau, Avocat Associé 12 juin 2012 Introduction Les prix

Plus en détail

Le Marché Intérieur de l UE

Le Marché Intérieur de l UE Le Marché Intérieur de l UE 2010, Montréal Dr. Nicola Notaro, Chef d Unité ajoint - Unité Eau, Commission européenne, DG Environnement European Commission: Environment Directorate General Slide: 1 Vous

Plus en détail

II LES ENGAGEMENTS EN MATIÈRE DE POLITIQUE COMMERCIALE ET LES MESURES CONTINGENTES A INTRODUCTION... 21

II LES ENGAGEMENTS EN MATIÈRE DE POLITIQUE COMMERCIALE ET LES MESURES CONTINGENTES A INTRODUCTION... 21 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES ABRÉVIATIONS ET SYMBOLES...vii REMERCIEMENTS...ix AVERTISSEMENT...x AVANT-PROPOS DU DIRECTEUR GÉNÉRAL...xi RÉSUMÉ ANALYTIQUE...xiii I SITUATION DU COMMERCE EN 2008-2009...

Plus en détail

La crise mondiale et ses effets sur le Maroc : Quels enseignements?

La crise mondiale et ses effets sur le Maroc : Quels enseignements? La crise mondiale et ses effets sur le Maroc : Quels enseignements? Intervention de M hammed GRINE Membre du Bureau Politique du Parti du progrès et du Socialisme du Maroc Le Parti du Progrès et du Socialisme

Plus en détail

Le système des préférences généralisées

Le système des préférences généralisées SvetlanaPOGODINA Le système des préférences généralisées AudeFLAGEUL Le système de préférences généralisées pourrait être défini comme«des règles inégales pour rendre plus égaux les rapports commerciaux

Plus en détail

Un football professionnel toujours bénéficiaire 5

Un football professionnel toujours bénéficiaire 5 76 I LFP Un football professionnel toujours bénéficiaire 5 5.1 LA TRANSPARENCE FINANCIÈRE DU FOOTBALL FRANÇAIS 5.2 UN FOOTBALL PROFESSIONNEL BÉNÉFICIAIRE QUI INVESTIT DES RÉSULTATS FINANCIERS TOUJOURS

Plus en détail

Annexe - Balance des paiements et équilibre macro-économique

Annexe - Balance des paiements et équilibre macro-économique Annexe - Balance des paiements et équilibre macro-économique Les échanges de marchandises (biens et services), de titres et de monnaie d un pays avec l étranger sont enregistrés dans un document comptable

Plus en détail

THEME 2 MONDIALISATION, FINANCE INTERNATIONALE ET INTEGRATION EUROPEENNE

THEME 2 MONDIALISATION, FINANCE INTERNATIONALE ET INTEGRATION EUROPEENNE THEME 2 MONDIALISATION, FINANCE INTERNATIONALE ET INTEGRATION EUROPEENNE 1 Chapitre 3 Quels sont les fondements du commerce international et de lʼinternationalisation de la production? Chapitre 4 Comment

Plus en détail

BTS FINANCIERS ÉCONOMIE GÉNÉRALE ET ÉCONOMIE D ENTREPRISE SESSION 2013

BTS FINANCIERS ÉCONOMIE GÉNÉRALE ET ÉCONOMIE D ENTREPRISE SESSION 2013 La commission de choix de sujets a rédigé cette proposition de corrigé, à partir des enrichissements successifs apportés aux différents stades d élaboration et de contrôle des sujets. Pour autant, ce document

Plus en détail

FIRMES MULTINATIONALES et INSERTION TERRITORIALE

FIRMES MULTINATIONALES et INSERTION TERRITORIALE FIRMES MULTINATIONALES et INSERTION TERRITORIALE 1 Christian Milelli (CNRS EconomiX) Workshop «Localisation des entreprises et performances des territoires» Nanterre 18 novembre 2009 Problématique Modalités

Plus en détail

LE PROTECTIONNISME AMÉRICAIN PAR. RODRIGUE TREMBLAY, professeur émérite, Université de Montréal

LE PROTECTIONNISME AMÉRICAIN PAR. RODRIGUE TREMBLAY, professeur émérite, Université de Montréal LE PROTECTIONNISME AMÉRICAIN PAR RODRIGUE TREMBLAY, professeur émérite, Université de Montréal Face au libre-échange, les États-Unis ont une attitude ambivalente. D'une part, les grandes entreprises multinationales

Plus en détail

Cours sur le commerce international. Haïti au GATT et à l OMC Hôtel Montana, PétionP 4 juin 2008

Cours sur le commerce international. Haïti au GATT et à l OMC Hôtel Montana, PétionP 4 juin 2008 Cours sur le commerce international Haïti au GATT et à l OMC Hôtel Montana, PétionP tion-ville 4 juin 2008 Le Système commercial multilatéral: définition C est un ensemble de principes et de règles r que

Plus en détail

Pourquoi la croissance du commerce international s est-elle essoufflée? Beaucoup d espoir repose sur la libéralisation des échanges commerciaux

Pourquoi la croissance du commerce international s est-elle essoufflée? Beaucoup d espoir repose sur la libéralisation des échanges commerciaux 7 avril Pourquoi la croissance du commerce international s est-elle essoufflée? Beaucoup d espoir repose sur la libéralisation des échanges commerciaux La crise de 9 a eu des conséquences néfastes pour

Plus en détail

ACCES AUX MARCHES ETRANGERS Sem 9 M. Poncet

ACCES AUX MARCHES ETRANGERS Sem 9 M. Poncet Internationalisation de l entreprise Sommaire 1. L environnement des échanges 2. Les stratégies d internationalisation 3. Les étapes stratégiques de l internationalisation 4. La formulation des stratégies

Plus en détail

Le modèle ricardien: les avantages comparatifs

Le modèle ricardien: les avantages comparatifs Le modèle ricardien: les avantages comparatifs - modèle très simple - résultats non triviaux sur la spécialisation internationale - message: explique pourquoi les pays très différents ont intérêt à commercer

Plus en détail

L'UNION EUROPÉENNE ET SES PARTENAIRES COMMERCIAUX

L'UNION EUROPÉENNE ET SES PARTENAIRES COMMERCIAUX L'UNION EUROPÉENNE ET SES PARTENAIRES COMMERCIAUX Premier exportateur mondial de biens et de services et première source d'investissements directs étrangers, l'union européenne occupe une place dominante

Plus en détail

Les territoires dans la mondialisation

Les territoires dans la mondialisation Les territoires dans la mondialisation G5. Les Etats-Unis dans la mondialisation I. Nike, une entreprise à la conquête du monde Comment s est construite la première marque de vêtements au monde? A. Une

Plus en détail

Université Paris I Panthéon-Sorbonne Cours de commerce international L3 Brochure de TD

Université Paris I Panthéon-Sorbonne Cours de commerce international L3 Brochure de TD Université Paris I Panthéon-Sorbonne Cours de commerce international L3 Brochure de TD Cours de Lionel Fontagné Année 2014-2015 1 Balance des paiements Exercice 1.1 Soit : BC : la balance courante, S p

Plus en détail

Les entreprises en Ile de France

Les entreprises en Ile de France Tendances régionales Les entreprises en Ile de France Contexte conjoncturel Bilan 1 Perspectives 1 lndicateur du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide et simplifiée

Plus en détail

- Introduction : la globalisation commerciale d hier et d aujourd hui

- Introduction : la globalisation commerciale d hier et d aujourd hui Plan du cours : - Introduction : la globalisation commerciale d hier et d aujourd hui - I. Les théories du commerce international - les avantages comparatifs (Ricardo) - les dotations de facteurs (HOS)

Plus en détail

Situation et perspectives de l économie mondiale 2014. asdf

Situation et perspectives de l économie mondiale 2014. asdf Situation et perspectives de l économie mondiale 2014 asdf Nations Unies New York, 2014 Résumé Les perspectives macro-économiques mondial La croissance mondiale a été plus faible que prévue en 2013, mais

Plus en détail

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance 1 ère partie : La baisse du prix du pétrole Nous avons fréquemment souligné sur ce blog (encore dernièrement le 29 septembre 2014) l

Plus en détail

européenne 2. Théorie des unions douanières en concurrence parfaite (suite)

européenne 2. Théorie des unions douanières en concurrence parfaite (suite) 2. Théorie des unions douanières en concurrence parfaite (suite) 4Conclusion des modèles de Smith, Ricardo et HOS : échange international et spécialisation des économies nationales sont générateurs de

Plus en détail