Expérimentons sur les enzymes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Expérimentons sur les enzymes"

Transcription

1 NOTICE Expérimentons sur les enzymes Réf. MT DVD scientifique à usage pédagogique de 15 minutes. Objectifs : Proposer une banque d images présentant des manipulations et des expériences sur les enzymes. Les usages possibles tournent autour de : - une vision des consignes données aux élèves avant de manipuler ; - une observation d une manipulation impossible à réaliser en classe (pour différentes raisons : matériel non disponible, temps disponible réduit, ) ; - la présentation d un autre exemple que celui réalisé par les élèves pour analyse et comparaison ; - l utilisation dans le cadre d une évaluation formative ou sommative. Remarque : Les titres de la plupart des séquences peuvent être considérés comme l hypothèse de l expérience présentée. Partie 1 : Observations CONTENU DU FILM Séquence 1 : action d'une graine en germination sur l'amidon. On verse de l eau iodée sur une gélose contenant de l amidon dans deux boîtes de Pétri. Une coloration bleue apparaît. Dans une des boîtes, on dépose un cotylédon de haricot en germination préalablement coupé en deux. La face fraîche est sur le côté gélose. Deux heures après, on observe la décoloration de la gélose dans la boîte contenant le cotylédon. Il y a donc eu disparition de l amidon par action du cotylédon. On met ainsi en évidence sur l amidon une action liée à la présence d un organisme vivant. Durée : 35 secondes 1

2 Séquence 2 : action du pancréas sur du papier imbibé d huile et de tournesol. On prélève un fragment dans un pancréas frais. Il est déposé dans une des deux boîtes de Pétri contenant une rondelle de papier filtre imbibée de teinture de tournesol (bleu en milieu neutre ou basique) et d'huile d'olive neutralisée. Les deux boîtes sont placées dans une étuve à 37 degrés Celsius pendant quelques heures. On observe le virage de la teinture de tournesol au rouge dans la boîte contenant l extrait de pancréas. La variation de couleur est provoquée par les acides gras provenant de l'hydrolyse des triglycérides sous l'action d'une lipase pancréatique. Durée : 1 minute Partie 2 : Amylase / amidon Séquence 3 : l amylase transforme l amidon en glucose. On verse de l empois d amidon dans deux tubes à essais. On ajoute quelques gouttes d amylase dans un tube et l équivalent en eau distillée dans l autre. Les deux tubes sont placés au bain-marie à 37 degrés Celsius. Le contenu de chaque tube est testé avec de l eau iodée toutes les minutes pour suivre la présence d amidon. On observe aucun changement dans la première minute de la réaction. De la deuxième à la cinquième minute, la coloration varie du bleu au jaune en passant par des rouges plus ou moins foncés. On constate donc une transformation de l amidon en présence d amylase. On peut mesurer la teneur en glucose du tube contenant l amylase. La bandelette indique 0,73 g/l. Celle du tube contenant l eau distillée n en contient pas assez pour être mesurable. Il y a donc eu apparition de glucose. C est l amidon qui a été transformé en glucose sous l action de l amylase. Durée : 2 minutes et 30 secondes Séquence 4 : " l action de l amylase dépend de la température ". On verse de l empois d amidon et quelques gouttes d amylase dans trois tubes à essais. Un tube est placé à 2 degrés Celsius dans de la glace fondante. Un tube est placé à 35 degrés Celsius dans un bain-marie. Le dernier tube est placé à 80 degrés Celsius dans un autre bainmarie. Au bout de 5 minutes, le contenu des tubes est testé à l eau iodée. On constate que le tube à 2 C de bleu devient rouge. Le tube à 35 C de bleu devient jaune. Le tube à 80 C reste bleu. Il y a donc eu transformation de l amidon en glucose de façon importante à 35 C, modérée à 2 C et nulle à 80 C. La température agit donc sur l activité de l enzyme avec un optimum à 35 C. Durée : 1 minute et 30 secondes 2

3 Partie 3 : Pepsine / albumine Séquence 5 : " la pepsine agit sur l albumine ". On verse une solution d albumine dans deux tubes à essais. On ajoute dans un tube quelques gouttes de pepsine et dans l autre l équivalent en eau distillée. Les deux tubes sont placés dans un bain-marie à 37 degrés Celsius pendant 40 minutes. Le trouble observé dans les tubes au départ, provoqué par la présence d albumine, disparaît dans le tube contenant la pepsine. Cet enzyme a donc eu une action aboutissant à la disparition de l albumine. Durée : 1 minute et 30 secondes Séquence 6 : " l action de la pepsine dépend du ph ". Dans trois tubes à essais contenant de l albumine, on ajoute un acide, de l eau distillée ou une base afin d obtenir 3 ph très différents : un acide à 1,63, un neutre à 6,65 et un basique à 9,86. La pepsine est alors ajoutée dans les 3 tubes. Les trois tubes sont placés dans un bainmarie à 37 degrés Celsius pendant 20 minutes. On constate que le trouble lié à la présence d albumine disparaît seulement à ph acide. Le ph a donc une action importante sur l activité de l enzyme. Durée : 1 minute et 40 secondes Partie 4 : Protéase / caséine Séquence 7 : " la caséine est hydrolysée en acides aminées par la protéase ". On réalise une chromatographie avec des solutions d acides aminés, une protéine entière, la caséine, et celle-ci hydrolysée par une protéase. Chaque solution est déposée goutte à goutte sur le support à chromatographie. Un sèche cheveux permet de faciliter l évaporation des solvants. La plaque est placée dans une enceinte contenant le solvant de chromatographie. Ce dernier entraîne les molécules différemment en fonction de leur taille. Une révélation de la plaque avec de la nihydrine permet de visualiser les acides aminés. On constate que la protéine entière n est pas visible. Elle n a que très peu migré. Les 3 acides aminés servent de témoins et permettent d affirmer la présence de leucine et de glycine dans la caséine par comparaison avec les acides aminés ayant migré suite à l hydrolysât de la protéine. Durée : 1 minute et 40 secondes 3

4 Partie 5 : Pancréatine / huile Séquence 8 : " la pancréatine agit sur l huile ". On verse dans deux tubes à essai de l huile d'olive neutralisée avec quelques gouttes d émulsifiant. On ajoute de la teinture de tournesol comme indicateur de ph, puis de la pancréatine dans un tube et de l eau distillée dans l autre. On attend quelques heures dans un bain-marie à 37 C. On constate un changement de couleur de bleu à rouge dans le tube contenant la pancréatine. Il s agit d une acidification du ph résultat de l activité de l enzyme ayant hydrolysée les triglycérides en acide gras et glycérol. Durée : 1 minute et 20 secondes Partie 6 : Synthétase / glucose Séquence 9 : une synthèse enzymatique. On filtre une macération dans de l eau de pomme de terre râpée. On teste le filtrat avec de l eau iodée pour montrer qu il ne contient pas d amidon. On verse dans un tube à essai du filtrat avec du glucose-1-phosphate. Le tube est placé au bain-marie à 37 degrés Celsius. Le contenu du tube est testé avec de l eau iodée au cours du temps. On constate l apparition progressive d une couleur bleu foncé permettant d affirmer que de l amidon est synthétisée. Durée : 1 minute et 40 secondes Partie 7 : Peroxydase / gaïacol Séquence 10 : " une cinétique enzymatique". On verse un substrat, le gaïacol, et de l eau oxygénée dans une cuve colorimétrique. On ajoute la peroxydase qui va oxyder le substrat et provoquer l apparition progressive d une couleur sombre mesurable par le colorimètre. Une chaîne d expérimentation assistée par ordinateur va permettre de suivre l évolution de la réaction en fonction du temps. La courbe obtenue permet d'apprécier la cinétique de la réaction. L'obtention d'un plateau caractérise la transformation totale du substrat par l'enzyme. Durée : 1 minute 4

5 Suggestions de manipulations et activités Pour atteindre des objectifs méthodologiques : - S INFORMER S informer sur des images pour réaliser une expérience S informer sur des images pour observer des résultats - RÉALISER Réaliser une manipulation ou une expérience - COMMUNIQUER Schématiser le protocole d une expérience Construire un tableau de résultats (voir les tableaux dans les séquences 4 et 6) Rédiger un compte rendu d une expérience - RAISONNER Ces deux premières séquences pourraient servir pour introduire un sujet sur l'action enzymatique tant chez les végétaux que chez les animaux. Il s agit de poser le problème scientifique : comment la graine en germination (ou le pancréas) agit sur l amidon (ou l huile)? Les autres exemples peuvent servir à développer la démarche expérimentale. Donnons un exemple à partir de la séquence 3 : Problème scientifique : comment l amidon est transformé en glucose par la salive? Hypothèse : dans la salive, une amylase transforme l amidon en glucose. Protocole : voir la séquence Résultat : voir la séquence Observation complémentaire : voir mesure du glucose Conclusion : hypothèse validée. Pour réaliser les manipulations et les expériences : Séquence 1 : action d'une graine en germination sur l'amidon. Couler dans une boîte de Pétri un mélange de gélose et d'amidon. Laisser refroidir. Séparer les cotylédons d'une graine de haricot mise à germer depuis deux jours. Imprégner la surface de la gélose d'eau iodée (coloration bleue) et déposer le cotylédon, la plantule au contact de la gélose. L'observation peut se faire à température ambiante entre 50 et 90 minutes. 5

6 Séquence 2 : action du pancréas sur du papier imbibé d huile et de tournesol. Humecter une rondelle de papier filtre avec de la teinture de tournesol. Laisser sécher. Le tournesol est bleu en milieu basique ou neutre, rouge en milieu acide. Placer la rondelle dans une boîte de Pétri. Imprégner la rondelle d'huile d'olive neutre (voir séquence 8). Poser au centre un fragment de pancréas frais. Mettre le couvercle et placer dans l'étuve à 37 C pendant quelques heures. Séquence 3 : " l amylase transforme l amidon en glucose ". L'amylase est achetée en pharmacie sous la dénomination de "maxilase". Il suffit de faire dissoudre le comprimé dans de l'eau distillée (attention s il existe un enrobage de sucre). Utiliser de l'empois d'amidon à 10 g/l. Mettre 5 ml d'empois d'amidon dans deux tubes à essais, puis ajouter à l'un 1 ml de solution d'amylase et à l'autre 1mL d'eau distillée. Placer au bain-marie à 37 C et tester toutes les minutes un extrait de chaque tube à l'eau iodée. L'utilisation du glucomètre permet d'évaluer la teneur en glucose entre 0,1 et 6g/L. En dessous de la valeur minimale, l'indication "low" apparaît sur l'écran digital. Séquence 4 : " l action de l amylase dépend de la température ". Préparer 3 bains-marie à trois températures différentes 0 C, 37 C, 80 C. Y placer trois tubes contenant 5 ml d'empois d'amidon. Faire de même avec l'amylase. Effectuer les mélanges lorsque les différents produits sont à température adéquate. Au bout de 5 minutes, faire un prélèvement de chaque tube et le tester sur une plaque à l'eau iodée. Séquence 5 : " la pepsine agit sur l albumine ". Mettre 10mL d' une suspension d'albumine acidifié à l'acide chlorhydrique (ph = 1) dans deux tubes à essais. Ajouter dans l'un 1 ml de pepsine diluée à 5g/L et dans l'autre 1mL d'eau distillée. Placer les tubes au bain-marie à 37 C. Lecture des résultats 40 à 50 minutes plus tard. Séquence 6 : " l action de la pepsine dépend du ph ". Mettre 10 ml d'une suspension d'albumine dans trois tubes à essais. Verser quelques gouttes d'acide chlorhydrique dans le premier (ph = 1), neutraliser le second (ph = 7), ajouter de la soude au troisième (ph = 13). Ajouter 1mL de pepsine diluée à 5g/L dans chacun des tubes. Les placer au bain-marie à 37 C. Lire les résultats entre 40 et 50 minutes. 6

7 Séquence 7 : " la caséine est hydrolysée en acides aminées par la protéase ". On utilise une technique de chromatographie sur couche mince (CCM). On utilise une plaque cellulose sur support polyester (temps d'élution plus courts et tâches plus compactes). On dispose de cinq verres de montre dans lesquels on dépose respectivement 1mL de solution de caséine, 1 ml de solution de leucine, 1 ml de solution de glycine, 1 ml de solution d arginine, 1 ml d une solution de caséine hydrolysée. Prendre une pipette capillaire par verre de montre et déposer, sécher chaque goutte pour faire trois dépôts successifs. Placer la plaque dans la chambre à chromatographie garnie du solvant adéquat. Laisser migrer 60 minutes. Révéler à la nihydrine : attention, opération à faire par un adulte sous la hotte du laboratoire. Séquence 8 : " la pancréatine agit sur l huile ". Chauffer 100 ml d'huile d'olive à 50 C à l'aide d'un agitateur chauffant. Préparer une solution de carbonate disodique : verser, goutte à goutte le carbonate puis laisser refroidir. Après 24h, jeter la phase aqueuse, ajouter de l'eau distillée, mélanger et laisser décanter. Vérifiez le ph et recommencer les opérations jusqu'à obtention d'une huile neutralisée. Filtrer. Verser dans deux tubes à essais 5 ml de cette huile neutre, une goutte de liquide à vaisselle (acquisition d'une émulsion stable), deux à trois gouttes de tournesol (indicateur de ph). Dans l'un ajouter 1 ml de pancréatine, dans l'autre 1 ml d'eau distillée. Placer les tubes au bain-marie à 37 C. Après deux heures, on peut observer le virage du tournesol au rouge sous l'action de l'hydrolyse des triglycérides. Séquence 9 : " une synthèse enzymatique ". Râper une pomme de terre sur un cristallisoir entouré de glaçons, ajouter 50 ml d 'eau distillée froide. Après quelques minutes de macération, filtrer le mélange en veillant à recueillir le filtrat dans un récipient entouré de glaçons. Effectuer un prélèvement et le tester à l'eau iodée pour mettre en évidence l'absence d'amidon. Verser dans un tube à essai 2 ml du substrat et 2 ml d'une solution de glucose - 1 phosphate. Placer le tube au bain-marie à 37 C. Effectuer un prélèvement toutes les deux minutes et le tester à l'eau iodée. Au bout de quelques minutes, la coloration bleue de l'amidon apparaît : il y a eu synthèse à partir du glucose-1-phosphate et d'une enzyme présente dans le filtrat. 7

8 Séquence 10 : " une cinétique enzymatique ". Cette séquence introduit l'utilisation d'une chaîne d Ex.A.O. pour évaluer une cinétique enzymatique : - le capteur est constitué par un colorimètre qui compare en permanence la densité optique dans deux cuves (une contenant de l'eau et l'autre un mélange substrat-enzyme ; - les informations sont transmises à l'interface, traitées par l'unité centrale et affichées sur l'écran. Râper radis ou rave sur un cristallisoir, ajouter 50 ml d'eau distillée. Laisser macérer une dizaine de minutes puis filtrer : la solution obtenue contient une peroxydase. Verser dans un tube à essai 1 ml de gaïacol (substrat), 1 ml d'eau oxygénée diluée au 1/100, 1mL de solution tampon phosphate (ph : 6,2). Ajouter 0,5 ml d'enzyme : en quelques secondes, la solution incolore vire au rouge-brun par oxydation du gaïacol en gaïcoquinone. Récapitulatif des tests Réactions hydrolases synthétase oxydase Substrats Glucides Protides Lipides Glucose-1-P Gaïacol Introduction : mise Graine Pancréas en évidence globale sur amidon sur huile Mise en évidence Pomme Amylase Pepsine Lipase in vitro de terre Action température Amylase Action ph Pepsine ExAO Peroxydase Chromatographie Caséine PIERRON Education: 2, rue Gutenberg - B.P SARREGUEMINES CEDEX Tél. : Fax : France : - Export : Internet : 8

Exemple de cahier de laboratoire : cas du sujet 2014

Exemple de cahier de laboratoire : cas du sujet 2014 Exemple de cahier de laboratoire : cas du sujet 2014 Commentaires pour l'évaluation Contenu du cahier de laboratoire Problématique : Le glucose est un nutriment particulièrement important pour le sportif.

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUESDE BIOCHIMIE L1

TRAVAUX PRATIQUESDE BIOCHIMIE L1 TRAVAUX PRATIQUESDE BICHIMIE L1 PRINTEMPS 2011 Les acides aminés : chromatographie sur couche mince courbe de titrage Etude d une enzyme : la phosphatase alcaline QUELQUES RECMMANDATINS IMPRTANTES Le port

Plus en détail

Indicateur d'unité Voyant Marche/Arrêt

Indicateur d'unité Voyant Marche/Arrêt Notice MESURACOLOR Colorimètre à DEL Réf. 22020 Indicateur d'unité Voyant Marche/Arrêt Indicateur Etalonnage Bouton Marche/Arrêt Indicateur de sélection de la longueur d'onde Indicateur de mode chronomètre

Plus en détail

TECHNIQUES: Principes de la chromatographie

TECHNIQUES: Principes de la chromatographie TECHNIQUES: Principes de la chromatographie 1 Définition La chromatographie est une méthode physique de séparation basée sur les différentes affinités d un ou plusieurs composés à l égard de deux phases

Plus en détail

TP N 3 La composition chimique du vivant

TP N 3 La composition chimique du vivant Thème 1 : La Terre dans l'univers, la vie et l'évolution du vivant : une planète habitée Chapitre II : La nature du vivant TP N 3 La composition chimique du vivant Les conditions qui règnent sur terre

Plus en détail

1) Teneur en amidon/glucose. a) (Z F) 0,9, b) (Z G) 0,9, où:

1) Teneur en amidon/glucose. a) (Z F) 0,9, b) (Z G) 0,9, où: L 248/8 Journal officiel de l Union européenne 17.9.2008 RÈGLEMENT (CE) N o 900/2008 DE LA COMMISSION du 16 septembre 2008 définissant les méthodes d analyse et autres dispositions de caractère technique

Plus en détail

CHROMATOGRAPHIE SUR COUCHE MINCE

CHROMATOGRAPHIE SUR COUCHE MINCE CHROMATOGRAPHIE SUR COUCHE MINCE I - PRINCIPE La chromatographie est une méthode physique de séparation de mélanges en leurs constituants; elle est basée sur les différences d affinité des substances à

Plus en détail

AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS

AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS CONCOURS EXTERNE ÉPREUVES D ADMISSION session 2010 TRAVAUX PRATIQUES DE CONTRE-OPTION DU SECTEUR A CANDIDATS DES SECTEURS B ET C

Plus en détail

β-galactosidase A.2.1) à 37 C, en tampon phosphate de sodium 0,1 mol/l ph 7 plus 2-mercaptoéthanol 1 mmol/l et MgCl 2 1 mmol/l (tampon P)

β-galactosidase A.2.1) à 37 C, en tampon phosphate de sodium 0,1 mol/l ph 7 plus 2-mercaptoéthanol 1 mmol/l et MgCl 2 1 mmol/l (tampon P) bioch/enzymo/tp-betagal-initiation-michaelis.odt JF Perrin maj sept 2008-sept 2012 page 1/6 Etude de la β-galactosidase de E. Coli : mise en évidence d'un comportement Michaélien lors de l'hydrolyse du

Plus en détail

pka D UN INDICATEUR COLORE

pka D UN INDICATEUR COLORE TP SPETROPHOTOMETRIE Lycée F.BUISSON PTSI pka D UN INDIATEUR OLORE ) Principes de la spectrophotométrie La spectrophotométrie est une technique d analyse qualitative et quantitative, de substances absorbant

Plus en détail

Suivi d une réaction lente par chromatographie

Suivi d une réaction lente par chromatographie TS Activité Chapitre 8 Cinétique chimique Suivi d une réaction lente par chromatographie Objectifs : Analyser un protocole expérimental de synthèse chimique Analyser un chromatogramme pour mettre en évidence

Plus en détail

33-Dosage des composés phénoliques

33-Dosage des composés phénoliques 33-Dosage des composés phénoliques Attention : cette manip a été utilisée et mise au point pour un diplôme (Kayumba A., 2001) et n a plus été utilisée depuis au sein du labo. I. Principes Les composés

Plus en détail

DÉTERMINATION DU POURCENTAGE EN ACIDE D UN VINAIGRE. Sommaire

DÉTERMINATION DU POURCENTAGE EN ACIDE D UN VINAIGRE. Sommaire BACCALAURÉAT SÉRIE S Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE Évaluation des compétences expérimentales Sommaire I. DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS... 2 II. LISTE DE MATÉRIEL DESTINÉE AUX PROFESSEURS ET

Plus en détail

CODEX ŒNOLOGIQUE INTERNATIONAL. SUCRE DE RAISIN (MOUTS DE RAISIN CONCENTRES RECTIFIES) (Oeno 47/2000, Oeno 419A-2011, Oeno 419B-2012)

CODEX ŒNOLOGIQUE INTERNATIONAL. SUCRE DE RAISIN (MOUTS DE RAISIN CONCENTRES RECTIFIES) (Oeno 47/2000, Oeno 419A-2011, Oeno 419B-2012) SUCRE DE RAISIN (MOUTS DE RAISIN CONCENTRES RECTIFIES) (Oeno 47/2000, Oeno 419A-2011, Oeno 419B-2012) 1. OBJET, ORIGINE ET DOMAINE D APPLICATION Le sucre de raisin est obtenu exclusivement à partir du

Plus en détail

LE SPECTRE D ABSORPTION DES PIGMENTS CHLOROPHYLLIENS

LE SPECTRE D ABSORPTION DES PIGMENTS CHLOROPHYLLIENS Fiche sujet-élève Les végétaux chlorophylliens collectent l énergie lumineuse grâce à différents pigments foliaires que l on peut classer en deux catégories : - les chlorophylles a et b d une part, - les

Plus en détail

AGREGATION DE BIOCHIMIE GENIE BIOLOGIQUE

AGREGATION DE BIOCHIMIE GENIE BIOLOGIQUE AGREGATION DE BIOCHIMIE GENIE BIOLOGIQUE CONCOURS EXTERNE Session 2005 TRAVAUX PRATIQUES DE BIOCHIMIE PHYSIOLOGIE ALCOOL ET FOIE L éthanol, psychotrope puissant, est absorbé passivement dans l intestin

Plus en détail

Peroxyacide pour l'hygiène dans les industries agroalimentaires

Peroxyacide pour l'hygiène dans les industries agroalimentaires P3-oxonia active Description Peroxyacide pour l'hygiène dans les industries agroalimentaires Qualités Le P3-oxonia active est efficace à froid. Il n'est ni rémanent ni polluant. Il ne contient pas d'acide

Plus en détail

Quel sirop choisir pour le nourrissement d hiver.

Quel sirop choisir pour le nourrissement d hiver. Syndicat des apiculteurs de Thann et environs Quel sirop choisir pour le nourrissement d hiver. Auteurs : R.Hummel & M.Feltin Octobre 2014 Les sirops de nourrissement : La qualité des sirops utilisés pour

Plus en détail

Mesure du volume d'un gaz, à pression atmosphérique, en fonction de la température. Détermination expérimentale du zéro absolu.

Mesure du volume d'un gaz, à pression atmosphérique, en fonction de la température. Détermination expérimentale du zéro absolu. Mesure du volume d'un gaz, à pression atmosphérique, en fonction de la température. Détermination expérimentale du zéro absolu. Auteur : Dr. Wulfran FORTIN Professeur Agrégé de Sciences Physiques TZR -

Plus en détail

Chapitre 7 Les solutions colorées

Chapitre 7 Les solutions colorées Chapitre 7 Les solutions colorées Manuel pages 114 à 127 Choix pédagogiques. Ce chapitre a pour objectif d illustrer les points suivants du programme : - dosage de solutions colorées par étalonnage ; -

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Biotechnologies SESSION 2015 Sous-épreuve écrite de Biotechnologies Coefficient de la sous-épreuve : 4 Ce sujet est

Plus en détail

Synthèse et propriétés des savons.

Synthèse et propriétés des savons. Synthèse et propriétés des savons. Objectifs: Réaliser la synthèse d'un savon mise en évidence de quelques propriétés des savons. I Introduction: 1. Présentation des savons: a) Composition des savons.

Plus en détail

Le trajet des aliments dans l appareil digestif.

Le trajet des aliments dans l appareil digestif. La digestion. La digestion, c est la transformation des aliments en nutriments assimilables par l organisme. Dans le tube digestif, les aliments subissent une série de dégradations mécaniques et chimiques

Plus en détail

A B C Eau Eau savonneuse Eau + détergent

A B C Eau Eau savonneuse Eau + détergent 1L : Physique et chimie dans la cuisine Chapitre.3 : Chimie et lavage I. Les savons et les détergents synthétiques 1. Propriétés détergentes des savons Le savon est un détergent naturel, les détergents

Plus en détail

LISTE V AU PROTOCOLE A MAROC. Description des produits

LISTE V AU PROTOCOLE A MAROC. Description des produits LISTE V AU PROTOCOLE A MAROC 04.03 Babeurre, lait et crème caillés, yoghourt, képhir et autres laits et crèmes fermentés ou acidifiés, même concentrés ou additionnés de sucre ou d'autres édulcorants ou

Plus en détail

Mesures calorimétriques

Mesures calorimétriques TP N 11 Mesures calorimétriques - page 51 - - T.P. N 11 - Ce document rassemble plusieurs mesures qui vont faire l'objet de quatre séances de travaux pratiques. La quasi totalité de ces manipulations utilisent

Plus en détail

------- SESSION 2013 ÉPREUVE À OPTION. (durée : 4 heures coefficient : 6 note éliminatoire 4 sur 20) CHIMIE

------- SESSION 2013 ÉPREUVE À OPTION. (durée : 4 heures coefficient : 6 note éliminatoire 4 sur 20) CHIMIE CNCURS SUR ÉPREUVES UVERT AUX CANDIDATS TITULAIRES D UN DIPLÔME U TITRE CNFÉRANT LE GRADE DE MASTER U D'UN DIPLÔME U TITRE HMLGUÉ U ENREGISTRÉ AU RÉPERTIRE NATINAL DES CERTIFICATINS PRFESSINNELLES AU NIVEAU

Plus en détail

Bleu comme un Schtroumpf Démarche d investigation

Bleu comme un Schtroumpf Démarche d investigation TP Bleu comme un Schtroumpf Démarche d investigation Règles de sécurité Blouse, lunettes de protection, pas de lentilles de contact, cheveux longs attachés. Toutes les solutions aqueuses seront jetées

Plus en détail

P. HANOVER. MITHODES D'ANALYSES utilisées au LabDratDlre des Glucides. c.s.t. BONDY. --()FfICE DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET TECHNIOUE OUTRE-MER

P. HANOVER. MITHODES D'ANALYSES utilisées au LabDratDlre des Glucides. c.s.t. BONDY. --()FfICE DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET TECHNIOUE OUTRE-MER P. HANOVER MITHODES D'ANALYSES utilisées au LabDratDlre des Glucides c.s.t. BONDY --()FfICE DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET TECHNIOUE OUTRE-MER OFFICE DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE OUTRE-MER

Plus en détail

KIT ELISA dosage immunologique anti-bsa REF : ELISA A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous en pages 1 et 2

KIT ELISA dosage immunologique anti-bsa REF : ELISA A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous en pages 1 et 2 KIT ELISA dosage immunologique anti-bsa REF : ELISA : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : www.sordalab.com @ : sordalab@wanadoo.fr A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous

Plus en détail

Perrothon Sandrine UV Visible. Spectrophotométrie d'absorption moléculaire Étude et dosage de la vitamine B 6

Perrothon Sandrine UV Visible. Spectrophotométrie d'absorption moléculaire Étude et dosage de la vitamine B 6 Spectrophotométrie d'absorption moléculaire Étude et dosage de la vitamine B 6 1 1.But et théorie: Le but de cette expérience est de comprendre l'intérêt de la spectrophotométrie d'absorption moléculaire

Plus en détail

ACIDES BASES. Chap.5 SPIESS

ACIDES BASES. Chap.5 SPIESS ACIDES BASES «Je ne crois pas que l on me conteste que l acide n ait des pointes Il ne faut que le goûter pour tomber dans ce sentiment car il fait des picotements sur la langue.» Notion d activité et

Plus en détail

3: Clonage d un gène dans un plasmide

3: Clonage d un gène dans un plasmide 3: Clonage d un gène dans un plasmide Le clonage moléculaire est une des bases du génie génétique. Il consiste à insérer un fragment d'adn (dénommé insert) dans un vecteur approprié comme un plasmide par

Plus en détail

Liquides oraux : et suspensions. Préparations liquides pour usage oral. Solutions

Liquides oraux : et suspensions. Préparations liquides pour usage oral. Solutions Préparations pharmaceutique Cours de en 2ème petites Année quantités de Master en Pharmacie Liquides oraux : solutions, Préparation sirops pharmaceutique et suspensions en petites quantités Section des

Plus en détail

TEST ELISA (ENZYME-LINKED IMMUNOSORBENT ASSEY)

TEST ELISA (ENZYME-LINKED IMMUNOSORBENT ASSEY) TEST ELISA (ENZYME-LINKED IMMUNOSORBENT ASSEY) Lise Vézina, technicienne de laboratoire Michel Lacroix, agronome-phytopathologiste Direction de l innovation scientifique et technologique Au Laboratoire

Plus en détail

TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie

TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie Nom : Prénom: n groupe: TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie Consignes de sécurité de base: Porter une blouse en coton, pas de nu-pieds Porter des lunettes, des gants (en fonction des espèces

Plus en détail

TS 31 ATTAQUE DE FOURMIS!

TS 31 ATTAQUE DE FOURMIS! FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 31 ATTAQUE DE FOURMIS! Type d'activité ECE Notions et contenus du programme de Terminale S Compétences exigibles du programme de Terminale S TYPE ECE Evaluation

Plus en détail

Informations produit

Informations produit Informations produit Ce document légal doit être conservé en magasin et mis à la disposition des clients ou représentants chargés de faire respecter la loi sur demande. Version 8 mars 2015 60616 Gâteau

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR QUALITÉ DANS LES INDUSTRIES ALIMENTAIRES ET LES BIO-INDUSTRIES

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR QUALITÉ DANS LES INDUSTRIES ALIMENTAIRES ET LES BIO-INDUSTRIES ~--------------~~-----~- ----~-- Session 2009 BREVET DE TECNICIEN SUPÉRIEUR QUALITÉ DANS LES INDUSTRIES ALIMENTAIRES ET LES BIO-INDUSTRIES U22 - SCIENCES PYSIQUES Durée: 2 heures Coefficient : 3 Les calculatrices

Plus en détail

Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet

Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet A Introduction : ) Définitions : Titre Alcalimétrique (T.A.) : F m / L T.A. T.A.C. Définition : C'est le volume d'acide (exprimé en ml) à 0,0 mol.l

Plus en détail

1777473 - EnergyOatSnack barre Banana Bread

1777473 - EnergyOatSnack barre Banana Bread 777473 - EnergyOatSnack barre Banana Bread Une barre de flocons d avoine avec des bananes sèches. Flocons d avoine (38%), sucre inverti liquide, bananes sèches (8%), margarine (huile de palme, huile de

Plus en détail

NORME CODEX POUR LES SUCRES 1 CODEX STAN 212-1999

NORME CODEX POUR LES SUCRES 1 CODEX STAN 212-1999 CODEX STAN 212-1999 Page 1 de 5 NORME CODEX POUR LES SUCRES 1 CODEX STAN 212-1999 1. CHAMP D'APPLICATION ET DESCRIPTION La présente norme vise les sucres énumérés ci-après destinés à la consommation humaine

Plus en détail

5.5.5 Exemple d un essai immunologique

5.5.5 Exemple d un essai immunologique 5.5.5 Exemple d un essai immunologique Test de grossesse Test en forme de bâtonnet destiné à mettre en évidence l'hormone spécifique de la grossesse, la gonadotrophine chorionique humaine (hcg), une glycoprotéine.

Plus en détail

Rincez à l'eau froide. Ensuite, lavez immédiatement avec une lessive.

Rincez à l'eau froide. Ensuite, lavez immédiatement avec une lessive. Betterave rouge Rincez à l'eau froide. Ensuite, lavez immédiatement avec une lessive. Bière Boue/Terre Rincez à l'eau froide puis procédez à un lavage normal avec une lessive. Epongez la tache avec du

Plus en détail

Cosmétique, perfection de couleur et délicatesse sont les principes fondamentaux de DousColor.

Cosmétique, perfection de couleur et délicatesse sont les principes fondamentaux de DousColor. DousColor Effet couleur ton sur ton Douscolor signifie la couleur douce et couvrante ton sur ton, résultat d'une récente recherche scientifique. Il ne contient pas d'ammoniaque et n'éclaircit pas les cheveux.

Plus en détail

RAPID Salmonella/Gélose 356-3961 356-3963 356-4705

RAPID Salmonella/Gélose 356-3961 356-3963 356-4705 356-3961 356-3963 356-4705 DOMAINE D APPLICATION La gélose RAPID Salmonella est un milieu chromogénique utilisé pour la recherche des Salmonella spp. lors de l'analyse des produits d alimentation humaine

Plus en détail

I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE

I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE 1- Définition : Le diabète sucré se définit par une élévation anormale et chronique de la glycémie. Cette anomalie est commune à tous les types de diabète sucré, mais

Plus en détail

Site : http://www.isnab.com mail : mennier@isnab.fr SUJET ES - session 2003 Page 1 68-(7(6VHVVLRQ

Site : http://www.isnab.com mail : mennier@isnab.fr SUJET ES - session 2003 Page 1 68-(7(6VHVVLRQ Site : http://www.isnab.com mail : mennier@isnab.fr SUJET ES - session 003 Page 1 68-(7(6VHVVLRQ LE JUS E FRUIT 35(0,Ê5(3$57,(%LRFKLPLHSRLQWV L'analyse d'un jus de fruit révèle la présence d'un composé

Plus en détail

TEMPÉRATURE DE SURFACE D'UNE ÉTOILE

TEMPÉRATURE DE SURFACE D'UNE ÉTOILE TEMPÉRATURE DE SURFACE D'UNE ÉTOILE Compétences mises en jeu durant l'activité : Compétences générales : Etre autonome S'impliquer Elaborer et réaliser un protocole expérimental en toute sécurité Compétence(s)

Plus en détail

Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier?

Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier? Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier? Les solutions techniques Principes et critères de choix Par Sébastien LIBOZ - Hydrogéologue Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier?

Plus en détail

259 VOLUMETRIE ET TITRATION DOSAGE DU NaOH DANS LE DESTOP

259 VOLUMETRIE ET TITRATION DOSAGE DU NaOH DANS LE DESTOP 259 VOLUMETRIE ET TITRATION DOSAGE DU NaOH DANS LE DESTOP A d a p t a t i o n : A. - M. F o u r n i e r ( C o p a d ), M. C a s a n o v a & H. J e n n y ( C d C ) 2 0 0 1 C o n c e p t i o n D. M a r g

Plus en détail

(aq) sont colorées et donnent à la solution cette teinte violette, assimilable au magenta.»

(aq) sont colorées et donnent à la solution cette teinte violette, assimilable au magenta.» Chapitre 5 / TP 1 : Contrôle qualité de l'eau de Dakin par dosage par étalonnage à l'aide d'un spectrophotomètre Objectif : Vous devez vérifier la concentration massique d'un désinfectant, l'eau de Dakin.

Plus en détail

Fiche 19 La couleur des haricots verts et cuisson

Fiche 19 La couleur des haricots verts et cuisson Fiche 19 La couleur des haricots verts et cuisson Objectif : Valider ou réfuter des «précisions culinaires»* permettant de "conserver une belle couleur verte" lors la cuisson des haricots verts frais (gousses

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN DE VOTRE SPA A L OXYGENE ACTIF

GUIDE D ENTRETIEN DE VOTRE SPA A L OXYGENE ACTIF Actualisé 22/02/2008 - FL GUIDE D ENTRETIEN DE VOTRE SPA A L OXYGENE ACTIF Un bon entretien de votre spa comporte 2 étapes indissociables : le traitement mécanique et le traitement chimique. TRAITEMENT

Plus en détail

192 Office européen des brevets DEMANDE DE BREVET EUROPEEN

192 Office européen des brevets DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Europâisches Patentamt 09) J» European Patent Office Numéro de publication: 0 001 192 Office européen des brevets A1 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Numéro de dépôt: 78400084.6 @ Date de dépôt: 30.08.78 IntCl.2:

Plus en détail

LABORATOIRES DE CHIMIE Techniques de dosage

LABORATOIRES DE CHIMIE Techniques de dosage LABORATOIRES DE CHIMIE Techniques de dosage Un dosage (ou titrage) a pour but de déterminer la concentration molaire d une espèce (molécule ou ion) en solution (généralement aqueuse). Un réactif de concentration

Plus en détail

4. Conditionnement et conservation de l échantillon

4. Conditionnement et conservation de l échantillon 1. Objet S-II-3V1 DOSAGE DU MERCURE DANS LES EXTRAITS D EAU RÉGALE Description du dosage du mercure par spectrométrie d absorption atomique de vapeur froide ou par spectrométrie de fluorescence atomique

Plus en détail

à lever : pyrophosphate de soude, bicarbonate de soude, sorbate de potassium, sel fin, xanthane

à lever : pyrophosphate de soude, bicarbonate de soude, sorbate de potassium, sel fin, xanthane REF DESIGNATION COMPOSITION ALLERGENE Peut contenir Mini Quatre-quarts Raisins Ingrédients : Oeufs frais, sucre, farine de blé (Gluten), beurre concentré 21% (colorant béta carotène), eau, sirop de glucose,

Plus en détail

CONSTRUCTION DES COMPETENCES DU SOCLE COMMUN CONTRIBUTION DES SCIENCES PHYSIQUES

CONSTRUCTION DES COMPETENCES DU SOCLE COMMUN CONTRIBUTION DES SCIENCES PHYSIQUES CONSTRUCTION DES COMPETENCES DU SOCLE COMMUN CONTRIBUTION DES SCIENCES PHYSIQUES Compétence du socle : Compétence 6 : Les compétences sociales et civiques. Contribution attendue : Utiliser un produit chimique

Plus en détail

Thermodynamique (Échange thermique)

Thermodynamique (Échange thermique) Thermodynamique (Échange thermique) Introduction : Cette activité est mise en ligne sur le site du CNRMAO avec l autorisation de la société ERM Automatismes Industriels, détentrice des droits de publication

Plus en détail

SANTOS espresso n 75. N 75 (Modèle Noir)

SANTOS espresso n 75. N 75 (Modèle Noir) EQUIP HOTEL 2003 SANTOS espresso n 75 Machine à café professionnelle "Santos Espresso ", 1 groupe. Pompe 16 bars. Filtres : 1, 2 tasses, dosettes standards Idéal pour les bureaux, points de restauration

Plus en détail

Notice d'utilisation Capteur de niveau TOR. LI214x 704776/00 10/2010

Notice d'utilisation Capteur de niveau TOR. LI214x 704776/00 10/2010 Notice d'utilisation Capteur de niveau TOR LI214x FR 704776/00 10/2010 Contenu 1 Remarque préliminaire 3 1.1 Symboles utilisés 3 2 Consignes de sécurité 3 3 Fonctionnement et caractéristiques 4 3.1 Application

Plus en détail

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 8 (b) Un entretien d embauche autour de l eau de Dakin Type d'activité Activité expérimentale avec démarche d investigation Dans cette version, l élève est

Plus en détail

Matériel de laboratoire

Matériel de laboratoire Matériel de laboratoire MATERIAUX UTILISE... 1 L'APPAREILLAGE DE LABORATOIRE... 1 a) Les récipients à réaction... 2 b) La verrerie Graduée... 2 MATERIEL DE FILTRATION... 6 FILTRATION SOUS VIDE AVEC UN

Plus en détail

TP n 1: Initiation au laboratoire

TP n 1: Initiation au laboratoire Centre Universitaire d El-Tarf Institut des Sciences Agronomiques 3 ème année Contrôle de Qualité en Agroalimentaire TP n 1: Initiation au laboratoire Introduction L analyse de la matière vivante au laboratoire

Plus en détail

Biochimie I. Extraction et quantification de l hexokinase dans Saccharomyces cerevisiae 1. Assistants : Tatjana Schwabe Marcy Taylor Gisèle Dewhurst

Biochimie I. Extraction et quantification de l hexokinase dans Saccharomyces cerevisiae 1. Assistants : Tatjana Schwabe Marcy Taylor Gisèle Dewhurst Biochimie I Extraction et quantification de l hexokinase dans Saccharomyces cerevisiae 1 Daniel Abegg Sarah Bayat Alexandra Belfanti Assistants : Tatjana Schwabe Marcy Taylor Gisèle Dewhurst Laboratoire

Plus en détail

Spectrophotomètre double faisceau modèle 6800

Spectrophotomètre double faisceau modèle 6800 Spectrophotomètre double faisceau modèle 6800 Spectrophotomètre double faisceau modèle 6800 Double faisceau avec optiques parfaitement stables. Bande passante 1,5 nm. Logiciel de navigation Jenway Flight

Plus en détail

Dextro Energy gel Liquid Apple

Dextro Energy gel Liquid Apple Dextro Energy gel Liquid Apple Un concentré glucidique pour les sportifs d endurance. Au parfum pomme. Eau, dextrose, sirop de sucre inverti, acidifiant (acide citrique), arôme, colorant (E 150c). 809

Plus en détail

DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. PLASSERAUD 84, rue d'amsterdam, F-75009 Paris (FR)

DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. PLASSERAUD 84, rue d'amsterdam, F-75009 Paris (FR) Patentamt JEuropâisches European Patent Office @ Numéro de publication: 0 1 1 0 7 5 4 Office européen des brevets ^ ^ DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Numéro de dépôt: 83402133.9 Int. Cl.3: C 07 C 103/183, C

Plus en détail

Informations produits. Massepain

Informations produits. Massepain Informations produits Massepain BASE RÉGLEMENTAIRE POUR LES PRODUITS ALIMENTAIRES (principes pour les graines oléagineuses) : «La pâte d amandes brute est une masse fabriquée à partir d amandes mondées.

Plus en détail

FiveGo. FiveGo Appareils portables ph mv / Redox Conductivité TDS Teneur en sel Oxygène dissous. Economique & fiable L accès mobile au monde du ph

FiveGo. FiveGo Appareils portables ph mv / Redox Conductivité TDS Teneur en sel Oxygène dissous. Economique & fiable L accès mobile au monde du ph FiveGo FiveGo Appareils portables ph mv / Redox Conductivité TDS Teneur en sel Oxygène dissous Economique & fiable L accès mobile au monde du ph FiveGo 5 x 5 arguments pour FiveGo ph, conductivité et oxygène

Plus en détail

Arrêté n 80-367/CG du 3 septembre 1980. réglementant la commercialisation du miel en Nouvelle Calédonie

Arrêté n 80-367/CG du 3 septembre 1980. réglementant la commercialisation du miel en Nouvelle Calédonie Arrêté n 80-367/CG du 3 septembre 1980 réglementant la commercialisation du miel en Nouvelle Calédonie Historique : Créé par Arrêté n 80-367/CG du 3 septembre 1980 réglementant la commercialisation du

Plus en détail

Mesure de Salinité Réalisation d'un conductimètre

Mesure de Salinité Réalisation d'un conductimètre Kourou Novembre 2010. MANGOTECHNO Mesure de Salinité Réalisation d'un conductimètre Frédéric BOUCHAR (TENUM Toulouse) Version 1.0 Table des matières 1.Introduction...3 2.Qu'est-ce que la salinité?...3

Plus en détail

La fonte des glaces fait-elle monter le niveau de la mer?

La fonte des glaces fait-elle monter le niveau de la mer? La fonte des glaces fait-elle monter le niveau de la mer? L effet de la fonte des glaces sur la variation du niveau de la mer est parfois source d erreur et de confusion. Certains prétendent qu elle est

Plus en détail

Guide pratique : l entretien d un canapé cuir

Guide pratique : l entretien d un canapé cuir Guide pratique : l entretien d un canapé cuir Contenu A- Nettoyez régulièrement votre canapé recouvert... 3 1. Le nettoyage annuel d un canapé cuir... 3 2. Nettoyer une tache difficile sur un canapé en

Plus en détail

- Réalisation de salle de bain complète (carrelage, sanitaire, doublage placo: 1 seul intervenant)

- Réalisation de salle de bain complète (carrelage, sanitaire, doublage placo: 1 seul intervenant) - Réalisation de salle de bain complète (carrelage, sanitaire, doublage placo: 1 seul intervenant) - Réalisation de Cuisines (meubles, carrelage, sanitaire, doublage placo: 1 seul intervenant) - VMC (Ventilation

Plus en détail

EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points)

EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points) BAC S 2011 LIBAN http://labolycee.org EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points) Les parties A et B sont indépendantes. A : Étude du fonctionnement d un spectrophotomètre

Plus en détail

INFOFICHE EB001 NETTOYAGE ET ENTRETIEN DES PAVÉS ET DES DALLES DE RUE EN BÉTON

INFOFICHE EB001 NETTOYAGE ET ENTRETIEN DES PAVÉS ET DES DALLES DE RUE EN BÉTON EBEMA NV Dijkstraat 3 Oostmalsesteenweg 204 B-3690 Zutendaal B -2310 Rijkevorsel T +32(0)89 61 00 11 T +32(0)3 312 08 47 F +32(0)89 61 31 43 F +32(0)3 311 77 00 www.ebema.com www.stone-style.com www.megategels.com

Plus en détail

Nom : Prénom :. Date :..Classe : 2 TECHNIQUES DE MODIFICATION DE LA COULEUR DES CHEVEUX

Nom : Prénom :. Date :..Classe : 2 TECHNIQUES DE MODIFICATION DE LA COULEUR DES CHEVEUX 2 TECHNIQUES DE MODIFICATION DE LA COULEUR DES CHEVEUX Objectif : Indiquer les règles de base de colorimétrie en coiffure (échelle de tons, reflets) LA COLORIMETRIE Du soleil nous parvient la lumière du

Plus en détail

(72) Inventeur: Baijot, Bruno Faculté des Se. Agronom. de l'etat Dép. de Technol. agro-alimentaire et forestière groupe Ceteder B5800 Gembloux(BE)

(72) Inventeur: Baijot, Bruno Faculté des Se. Agronom. de l'etat Dép. de Technol. agro-alimentaire et forestière groupe Ceteder B5800 Gembloux(BE) Patentamt à JEuropâisches European Patent Office Numéro de publication: 0 039 1 04 Office européen des brevets A1 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Numéro de dépôt: 81200405.9 Int. Cl.3: C 12 N 11/00 Date de

Plus en détail

Dosage des sucres par CLHP dans les vins (Oeno 23/2003)

Dosage des sucres par CLHP dans les vins (Oeno 23/2003) Méthode OIV-MA-AS311-03 Méthode Type II Dosage des sucres par CLHP dans les vins (Oeno 23/2003) 1. DOMAINE D'APPLICATION Cette recommandation spécifie une méthode de dosage du fructose, du glucose et du

Plus en détail

1.3 Recherche de contaminants au cours de la production de Saccharomyces boulardii

1.3 Recherche de contaminants au cours de la production de Saccharomyces boulardii Série STL Biochimie génie biologique EPREUVE PRATIQUE 1. CONTROLE MICROBIOLOGIQUE DE PROBIOTIQUES Les préparations de probiotiques sont utilisées préventivement comme additifs dans l alimentation humaine

Plus en détail

GAMME UVILINE 9100 & 9400

GAMME UVILINE 9100 & 9400 GAMME UVILINE 9100 & 9400 SPECTROPHOTOMÈTRES UV & VISIBLE NOUVEAU Sipper avec effet peltier Une combinaison intelligente d innovations EXCELLENTE PRÉCISION DE MESURE GRÂCE À UNE OPTIQUE HAUT DE GAMME Gain

Plus en détail

GANACHE AU CHOCOLAT BLANC. Lait Selection 33,5% Lait Caramel 34,5% Crème fraîche à 35% 250 250 250 250 250 250 250 250

GANACHE AU CHOCOLAT BLANC. Lait Selection 33,5% Lait Caramel 34,5% Crème fraîche à 35% 250 250 250 250 250 250 250 250 Ganac h e pour enrobage Préparation : Chauffer la crème et le sucre inverti à 80 C. Verser ensuite la crème chauffée directement sur le chocolat (+ beurre de cacao si nécessaire), et bien mélanger. Ajouter

Plus en détail

1S9 Balances des blancs

1S9 Balances des blancs FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S9 Balances des blancs Type d'activité Étude documentaire Notions et contenus Compétences attendues Couleurs des corps chauffés. Loi de Wien. Synthèse additive.

Plus en détail

Nettoyage des pièces métalliques

Nettoyage des pièces métalliques Offre globale Nettoyage des pièces métalliques Solvants (Solvants chlorés, alcools modifiés, isoparaffines) Coffrets de test et stabilisateurs Systèmes de sécurité et de connexion Description des articles

Plus en détail

GUIDE D INSTRUCTION. Montage Entretien

GUIDE D INSTRUCTION. Montage Entretien GUIDE D INSTRUCTION Montage Entretien INSTRUCTIONS PARTICULIÈRES Dès réception des marchandises, veuillez vérifier le bon état de l'emballage. Veuillez mentionner tout dégât éventuel de transport sur le

Plus en détail

EXERCICE A PROPOS DE LA CULTURE DE CELLULES ANIMALES

EXERCICE A PROPOS DE LA CULTURE DE CELLULES ANIMALES EXERCICE A PROPOS DE LA CULTURE DE CELLULES ANIMALES Auteur : Marc Lesquir, lycée de la Plaine de l'ain, rue Léon Blum, 01500 AMBERIEU EN BUGEY Exercice établi à partir d'un sujet de concours général de

Plus en détail

Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils?

Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils? Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils? Les glucides sont des éléments nutritifs indispensables au bon fonctionnement de l organisme. Ils sont présents dans les aliments aux côtés des protéines (viande,

Plus en détail

Sciences de la vie et de la Terre

Sciences de la vie et de la Terre Sciences de la vie et de la Terre Thème 2 B Enjeux planétaires contemporains - La plante domestiquée Table des matières 1 : La plante cultivée : le Maïs...Erreur! Signet non défini. 2 : Les variétés de

Plus en détail

MODE OPERATOIRE NORMALISE : Date d application :

MODE OPERATOIRE NORMALISE : Date d application : 1 / 14 Prénom / Nom Date, signature Rédacteur : Tony Jamault Vérificateur : Anthony Loussouarn Approbation : Isabelle Calard Table des matières 1 OBJECTIF DU MODE OPERATOIRE ET DOMAINE D APPLICATION...

Plus en détail

TECHNIQUES DE BASE EN CHIMIE ORGANIQUE

TECHNIQUES DE BASE EN CHIMIE ORGANIQUE TECHNIQUES DE BASE EN CHIMIE ORGANIQUE La synthèse organique suit en général le schéma suivant : Synthèse Séparation des produits Caractérisation du produit Pur? Oui Fin. Evaluation du rendement Non Purification

Plus en détail

Allégations relatives à la teneur nutritive

Allégations relatives à la teneur nutritive Allégations relatives à la teneur nutritive Mots utilisés dans les allégations relatives à la teneur nutritive Ce que le mot signifie Exemples Sans Faible Réduit Source de Léger Une quantité insignifiante

Plus en détail

101 Adoptée : 12 mai 1981

101 Adoptée : 12 mai 1981 LIGNE DIRECTRICE DE L OCDE POUR LES ESSAIS DE PRODUITS CHIMIQUES 101 Adoptée : 12 mai 1981 «Spectres d'absorption UV-VIS» (Méthode spectrophotométrique) 1. I N T R O D U C T I O N I n f o r m a t i o n

Plus en détail

Savoir écouter, assimiler : s approprier

Savoir écouter, assimiler : s approprier PCSI TP-DI Chimie organique INITIATION A LA CHIMIE ORGANIQUE Travail élève : savoirs et actions Compétences attendues Au début du TP, quelques explications orales sur le déroulement de la séance, sur le

Plus en détail

MANUEL D'UTILISATION

MANUEL D'UTILISATION CAFETIERE MANUEL D'UTILISATION Modèle : KF12 Merci de lire attentivement ce document avant la première utilisation de l'appareil CONSIGNES DE SECURITE Lors de l'utilisation d'appareils électriques, des

Plus en détail

Mise en pratique : Etude de spectres

Mise en pratique : Etude de spectres Mise en pratique : Etude de spectres Introduction La nouvelle génération de spectromètre à détecteur CCD permet de réaliser n importe quel spectre en temps réel sur toute la gamme de longueur d onde. La

Plus en détail

Hydrolyse du sucre. Frédéric Élie, octobre 2004, octobre 2009

Hydrolyse du sucre. Frédéric Élie, octobre 2004, octobre 2009 ACCUEIL Hydrolyse du sucre Frédéric Élie, octobre 2004, octobre 2009 La reproduction des articles, images ou graphiques de ce site, pour usage collectif, y compris dans le cadre des études scolaires et

Plus en détail

RDP : Voir ou conduire

RDP : Voir ou conduire 1S Thème : Observer RDP : Voir ou conduire DESCRIPTIF DE SUJET DESTINE AU PROFESSEUR Objectif Compétences exigibles du B.O. Initier les élèves de première S à la démarche de résolution de problème telle

Plus en détail