Expérimentons sur les enzymes

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Expérimentons sur les enzymes"

Transcription

1 NOTICE Expérimentons sur les enzymes Réf. MT DVD scientifique à usage pédagogique de 15 minutes. Objectifs : Proposer une banque d images présentant des manipulations et des expériences sur les enzymes. Les usages possibles tournent autour de : - une vision des consignes données aux élèves avant de manipuler ; - une observation d une manipulation impossible à réaliser en classe (pour différentes raisons : matériel non disponible, temps disponible réduit, ) ; - la présentation d un autre exemple que celui réalisé par les élèves pour analyse et comparaison ; - l utilisation dans le cadre d une évaluation formative ou sommative. Remarque : Les titres de la plupart des séquences peuvent être considérés comme l hypothèse de l expérience présentée. Partie 1 : Observations CONTENU DU FILM Séquence 1 : action d'une graine en germination sur l'amidon. On verse de l eau iodée sur une gélose contenant de l amidon dans deux boîtes de Pétri. Une coloration bleue apparaît. Dans une des boîtes, on dépose un cotylédon de haricot en germination préalablement coupé en deux. La face fraîche est sur le côté gélose. Deux heures après, on observe la décoloration de la gélose dans la boîte contenant le cotylédon. Il y a donc eu disparition de l amidon par action du cotylédon. On met ainsi en évidence sur l amidon une action liée à la présence d un organisme vivant. Durée : 35 secondes 1

2 Séquence 2 : action du pancréas sur du papier imbibé d huile et de tournesol. On prélève un fragment dans un pancréas frais. Il est déposé dans une des deux boîtes de Pétri contenant une rondelle de papier filtre imbibée de teinture de tournesol (bleu en milieu neutre ou basique) et d'huile d'olive neutralisée. Les deux boîtes sont placées dans une étuve à 37 degrés Celsius pendant quelques heures. On observe le virage de la teinture de tournesol au rouge dans la boîte contenant l extrait de pancréas. La variation de couleur est provoquée par les acides gras provenant de l'hydrolyse des triglycérides sous l'action d'une lipase pancréatique. Durée : 1 minute Partie 2 : Amylase / amidon Séquence 3 : l amylase transforme l amidon en glucose. On verse de l empois d amidon dans deux tubes à essais. On ajoute quelques gouttes d amylase dans un tube et l équivalent en eau distillée dans l autre. Les deux tubes sont placés au bain-marie à 37 degrés Celsius. Le contenu de chaque tube est testé avec de l eau iodée toutes les minutes pour suivre la présence d amidon. On observe aucun changement dans la première minute de la réaction. De la deuxième à la cinquième minute, la coloration varie du bleu au jaune en passant par des rouges plus ou moins foncés. On constate donc une transformation de l amidon en présence d amylase. On peut mesurer la teneur en glucose du tube contenant l amylase. La bandelette indique 0,73 g/l. Celle du tube contenant l eau distillée n en contient pas assez pour être mesurable. Il y a donc eu apparition de glucose. C est l amidon qui a été transformé en glucose sous l action de l amylase. Durée : 2 minutes et 30 secondes Séquence 4 : " l action de l amylase dépend de la température ". On verse de l empois d amidon et quelques gouttes d amylase dans trois tubes à essais. Un tube est placé à 2 degrés Celsius dans de la glace fondante. Un tube est placé à 35 degrés Celsius dans un bain-marie. Le dernier tube est placé à 80 degrés Celsius dans un autre bainmarie. Au bout de 5 minutes, le contenu des tubes est testé à l eau iodée. On constate que le tube à 2 C de bleu devient rouge. Le tube à 35 C de bleu devient jaune. Le tube à 80 C reste bleu. Il y a donc eu transformation de l amidon en glucose de façon importante à 35 C, modérée à 2 C et nulle à 80 C. La température agit donc sur l activité de l enzyme avec un optimum à 35 C. Durée : 1 minute et 30 secondes 2

3 Partie 3 : Pepsine / albumine Séquence 5 : " la pepsine agit sur l albumine ". On verse une solution d albumine dans deux tubes à essais. On ajoute dans un tube quelques gouttes de pepsine et dans l autre l équivalent en eau distillée. Les deux tubes sont placés dans un bain-marie à 37 degrés Celsius pendant 40 minutes. Le trouble observé dans les tubes au départ, provoqué par la présence d albumine, disparaît dans le tube contenant la pepsine. Cet enzyme a donc eu une action aboutissant à la disparition de l albumine. Durée : 1 minute et 30 secondes Séquence 6 : " l action de la pepsine dépend du ph ". Dans trois tubes à essais contenant de l albumine, on ajoute un acide, de l eau distillée ou une base afin d obtenir 3 ph très différents : un acide à 1,63, un neutre à 6,65 et un basique à 9,86. La pepsine est alors ajoutée dans les 3 tubes. Les trois tubes sont placés dans un bainmarie à 37 degrés Celsius pendant 20 minutes. On constate que le trouble lié à la présence d albumine disparaît seulement à ph acide. Le ph a donc une action importante sur l activité de l enzyme. Durée : 1 minute et 40 secondes Partie 4 : Protéase / caséine Séquence 7 : " la caséine est hydrolysée en acides aminées par la protéase ". On réalise une chromatographie avec des solutions d acides aminés, une protéine entière, la caséine, et celle-ci hydrolysée par une protéase. Chaque solution est déposée goutte à goutte sur le support à chromatographie. Un sèche cheveux permet de faciliter l évaporation des solvants. La plaque est placée dans une enceinte contenant le solvant de chromatographie. Ce dernier entraîne les molécules différemment en fonction de leur taille. Une révélation de la plaque avec de la nihydrine permet de visualiser les acides aminés. On constate que la protéine entière n est pas visible. Elle n a que très peu migré. Les 3 acides aminés servent de témoins et permettent d affirmer la présence de leucine et de glycine dans la caséine par comparaison avec les acides aminés ayant migré suite à l hydrolysât de la protéine. Durée : 1 minute et 40 secondes 3

4 Partie 5 : Pancréatine / huile Séquence 8 : " la pancréatine agit sur l huile ". On verse dans deux tubes à essai de l huile d'olive neutralisée avec quelques gouttes d émulsifiant. On ajoute de la teinture de tournesol comme indicateur de ph, puis de la pancréatine dans un tube et de l eau distillée dans l autre. On attend quelques heures dans un bain-marie à 37 C. On constate un changement de couleur de bleu à rouge dans le tube contenant la pancréatine. Il s agit d une acidification du ph résultat de l activité de l enzyme ayant hydrolysée les triglycérides en acide gras et glycérol. Durée : 1 minute et 20 secondes Partie 6 : Synthétase / glucose Séquence 9 : une synthèse enzymatique. On filtre une macération dans de l eau de pomme de terre râpée. On teste le filtrat avec de l eau iodée pour montrer qu il ne contient pas d amidon. On verse dans un tube à essai du filtrat avec du glucose-1-phosphate. Le tube est placé au bain-marie à 37 degrés Celsius. Le contenu du tube est testé avec de l eau iodée au cours du temps. On constate l apparition progressive d une couleur bleu foncé permettant d affirmer que de l amidon est synthétisée. Durée : 1 minute et 40 secondes Partie 7 : Peroxydase / gaïacol Séquence 10 : " une cinétique enzymatique". On verse un substrat, le gaïacol, et de l eau oxygénée dans une cuve colorimétrique. On ajoute la peroxydase qui va oxyder le substrat et provoquer l apparition progressive d une couleur sombre mesurable par le colorimètre. Une chaîne d expérimentation assistée par ordinateur va permettre de suivre l évolution de la réaction en fonction du temps. La courbe obtenue permet d'apprécier la cinétique de la réaction. L'obtention d'un plateau caractérise la transformation totale du substrat par l'enzyme. Durée : 1 minute 4

5 Suggestions de manipulations et activités Pour atteindre des objectifs méthodologiques : - S INFORMER S informer sur des images pour réaliser une expérience S informer sur des images pour observer des résultats - RÉALISER Réaliser une manipulation ou une expérience - COMMUNIQUER Schématiser le protocole d une expérience Construire un tableau de résultats (voir les tableaux dans les séquences 4 et 6) Rédiger un compte rendu d une expérience - RAISONNER Ces deux premières séquences pourraient servir pour introduire un sujet sur l'action enzymatique tant chez les végétaux que chez les animaux. Il s agit de poser le problème scientifique : comment la graine en germination (ou le pancréas) agit sur l amidon (ou l huile)? Les autres exemples peuvent servir à développer la démarche expérimentale. Donnons un exemple à partir de la séquence 3 : Problème scientifique : comment l amidon est transformé en glucose par la salive? Hypothèse : dans la salive, une amylase transforme l amidon en glucose. Protocole : voir la séquence Résultat : voir la séquence Observation complémentaire : voir mesure du glucose Conclusion : hypothèse validée. Pour réaliser les manipulations et les expériences : Séquence 1 : action d'une graine en germination sur l'amidon. Couler dans une boîte de Pétri un mélange de gélose et d'amidon. Laisser refroidir. Séparer les cotylédons d'une graine de haricot mise à germer depuis deux jours. Imprégner la surface de la gélose d'eau iodée (coloration bleue) et déposer le cotylédon, la plantule au contact de la gélose. L'observation peut se faire à température ambiante entre 50 et 90 minutes. 5

6 Séquence 2 : action du pancréas sur du papier imbibé d huile et de tournesol. Humecter une rondelle de papier filtre avec de la teinture de tournesol. Laisser sécher. Le tournesol est bleu en milieu basique ou neutre, rouge en milieu acide. Placer la rondelle dans une boîte de Pétri. Imprégner la rondelle d'huile d'olive neutre (voir séquence 8). Poser au centre un fragment de pancréas frais. Mettre le couvercle et placer dans l'étuve à 37 C pendant quelques heures. Séquence 3 : " l amylase transforme l amidon en glucose ". L'amylase est achetée en pharmacie sous la dénomination de "maxilase". Il suffit de faire dissoudre le comprimé dans de l'eau distillée (attention s il existe un enrobage de sucre). Utiliser de l'empois d'amidon à 10 g/l. Mettre 5 ml d'empois d'amidon dans deux tubes à essais, puis ajouter à l'un 1 ml de solution d'amylase et à l'autre 1mL d'eau distillée. Placer au bain-marie à 37 C et tester toutes les minutes un extrait de chaque tube à l'eau iodée. L'utilisation du glucomètre permet d'évaluer la teneur en glucose entre 0,1 et 6g/L. En dessous de la valeur minimale, l'indication "low" apparaît sur l'écran digital. Séquence 4 : " l action de l amylase dépend de la température ". Préparer 3 bains-marie à trois températures différentes 0 C, 37 C, 80 C. Y placer trois tubes contenant 5 ml d'empois d'amidon. Faire de même avec l'amylase. Effectuer les mélanges lorsque les différents produits sont à température adéquate. Au bout de 5 minutes, faire un prélèvement de chaque tube et le tester sur une plaque à l'eau iodée. Séquence 5 : " la pepsine agit sur l albumine ". Mettre 10mL d' une suspension d'albumine acidifié à l'acide chlorhydrique (ph = 1) dans deux tubes à essais. Ajouter dans l'un 1 ml de pepsine diluée à 5g/L et dans l'autre 1mL d'eau distillée. Placer les tubes au bain-marie à 37 C. Lecture des résultats 40 à 50 minutes plus tard. Séquence 6 : " l action de la pepsine dépend du ph ". Mettre 10 ml d'une suspension d'albumine dans trois tubes à essais. Verser quelques gouttes d'acide chlorhydrique dans le premier (ph = 1), neutraliser le second (ph = 7), ajouter de la soude au troisième (ph = 13). Ajouter 1mL de pepsine diluée à 5g/L dans chacun des tubes. Les placer au bain-marie à 37 C. Lire les résultats entre 40 et 50 minutes. 6

7 Séquence 7 : " la caséine est hydrolysée en acides aminées par la protéase ". On utilise une technique de chromatographie sur couche mince (CCM). On utilise une plaque cellulose sur support polyester (temps d'élution plus courts et tâches plus compactes). On dispose de cinq verres de montre dans lesquels on dépose respectivement 1mL de solution de caséine, 1 ml de solution de leucine, 1 ml de solution de glycine, 1 ml de solution d arginine, 1 ml d une solution de caséine hydrolysée. Prendre une pipette capillaire par verre de montre et déposer, sécher chaque goutte pour faire trois dépôts successifs. Placer la plaque dans la chambre à chromatographie garnie du solvant adéquat. Laisser migrer 60 minutes. Révéler à la nihydrine : attention, opération à faire par un adulte sous la hotte du laboratoire. Séquence 8 : " la pancréatine agit sur l huile ". Chauffer 100 ml d'huile d'olive à 50 C à l'aide d'un agitateur chauffant. Préparer une solution de carbonate disodique : verser, goutte à goutte le carbonate puis laisser refroidir. Après 24h, jeter la phase aqueuse, ajouter de l'eau distillée, mélanger et laisser décanter. Vérifiez le ph et recommencer les opérations jusqu'à obtention d'une huile neutralisée. Filtrer. Verser dans deux tubes à essais 5 ml de cette huile neutre, une goutte de liquide à vaisselle (acquisition d'une émulsion stable), deux à trois gouttes de tournesol (indicateur de ph). Dans l'un ajouter 1 ml de pancréatine, dans l'autre 1 ml d'eau distillée. Placer les tubes au bain-marie à 37 C. Après deux heures, on peut observer le virage du tournesol au rouge sous l'action de l'hydrolyse des triglycérides. Séquence 9 : " une synthèse enzymatique ". Râper une pomme de terre sur un cristallisoir entouré de glaçons, ajouter 50 ml d 'eau distillée froide. Après quelques minutes de macération, filtrer le mélange en veillant à recueillir le filtrat dans un récipient entouré de glaçons. Effectuer un prélèvement et le tester à l'eau iodée pour mettre en évidence l'absence d'amidon. Verser dans un tube à essai 2 ml du substrat et 2 ml d'une solution de glucose - 1 phosphate. Placer le tube au bain-marie à 37 C. Effectuer un prélèvement toutes les deux minutes et le tester à l'eau iodée. Au bout de quelques minutes, la coloration bleue de l'amidon apparaît : il y a eu synthèse à partir du glucose-1-phosphate et d'une enzyme présente dans le filtrat. 7

8 Séquence 10 : " une cinétique enzymatique ". Cette séquence introduit l'utilisation d'une chaîne d Ex.A.O. pour évaluer une cinétique enzymatique : - le capteur est constitué par un colorimètre qui compare en permanence la densité optique dans deux cuves (une contenant de l'eau et l'autre un mélange substrat-enzyme ; - les informations sont transmises à l'interface, traitées par l'unité centrale et affichées sur l'écran. Râper radis ou rave sur un cristallisoir, ajouter 50 ml d'eau distillée. Laisser macérer une dizaine de minutes puis filtrer : la solution obtenue contient une peroxydase. Verser dans un tube à essai 1 ml de gaïacol (substrat), 1 ml d'eau oxygénée diluée au 1/100, 1mL de solution tampon phosphate (ph : 6,2). Ajouter 0,5 ml d'enzyme : en quelques secondes, la solution incolore vire au rouge-brun par oxydation du gaïacol en gaïcoquinone. Récapitulatif des tests Réactions hydrolases synthétase oxydase Substrats Glucides Protides Lipides Glucose-1-P Gaïacol Introduction : mise Graine Pancréas en évidence globale sur amidon sur huile Mise en évidence Pomme Amylase Pepsine Lipase in vitro de terre Action température Amylase Action ph Pepsine ExAO Peroxydase Chromatographie Caséine PIERRON Education: 2, rue Gutenberg - B.P SARREGUEMINES CEDEX Tél. : Fax : France : - Export : Internet : 8

Activité 34 : Réalisation d une digestion «in vitro»

Activité 34 : Réalisation d une digestion «in vitro» Activité 34 : Réalisation d une digestion «in vitro» 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie 2. PLACE DE L ACTIVITE DANS UNE PROGRESSION Chapitre I :

Plus en détail

1 But de la manipulation

1 But de la manipulation LA DIGESTION ENZYMATIQUE La digestion consiste essentiellement en une transformation chimique que subissent les aliments ingérés sous l'action d'enzymes sécrétés par les glandes digestives. Ces phénomènes

Plus en détail

Fiche de présentation 2.2.b

Fiche de présentation 2.2.b Fiche de présentation 2.2.b Classe : 1 ère Enseignement : Chimie-biochimie-sciences du vivant THEME du programme : 2 Sous-thème : 2.2 Chez l Homme, les aliments sont d abord digérés, puis les nutriments

Plus en détail

RÔLE DE STOCKAGE DU FOIE

RÔLE DE STOCKAGE DU FOIE THÈME : Du génotype au phénotype Niveau : 1 re S RÔLE DE STOCKAGE DU FOIE EXTRAIT DU BO: o "Le glucose est stocké sous forme de glycogène dans le foie.." o "Ainsi que sous forme de triglycérides.." CADRE

Plus en détail

TP1 Spécificité enzymatique

TP1 Spécificité enzymatique TP1 Spécificité enzymatique L'approvisionnement en glucose commence par la digestion de macromolécules glucidiques comme l'amidon. Cette digestion s'effectue grâce à enzymes digestives. Les enzymes sont

Plus en détail

Chimie alimentaire. Eléments de chimie alimentaire. Expérience 1 : Test Fehling. Références :

Chimie alimentaire. Eléments de chimie alimentaire. Expérience 1 : Test Fehling. Références : 1 Chimie alimentaire Expériences : Pages I. Les glucides 1. Test Fehling 2 2. Test Lugol 3 3. Traitement à l'acide 4 II. Les protides 4. Test Biuret 5 5. Test xanthoprotéique 6 III. Les lipides 6. Test

Plus en détail

Activité 2 : Expériences de digestion

Activité 2 : Expériences de digestion Activité 2 : Expériences de digestion Objectifs: - Analyser des expériences - Comprendre et mettre en évidence les différentes étapes de la digestion chimique Dans les années 1750, les gens pensaient que

Plus en détail

Partie 2, chapitre 3, TP 4 : ETUDE DES CARACTERISTIQUES DE L ACTIVITE D UNE ENZYME

Partie 2, chapitre 3, TP 4 : ETUDE DES CARACTERISTIQUES DE L ACTIVITE D UNE ENZYME Partie 2, chapitre 3, TP 4 : ETUDE DES CARACTERISTIQUES DE L ACTIVITE D UNE ENZYME Doc PP Hatier HCl : réaction avec le magnésium [magnésium (réactif 1) + HCl (réactif 2) dihydrogène + chlorure de Mg (produits

Plus en détail

Activité 12 : Recherche des constituants d un produit transformé ([nom du fromage étudié]) à partir d un lait

Activité 12 : Recherche des constituants d un produit transformé ([nom du fromage étudié]) à partir d un lait Activité 12 : Recherche des constituants d un produit transformé ([nom du fromage étudié]) à partir d un lait 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Des pratiques au service de l alimentation humaine : La production

Plus en détail

Le soleil, source d énergie pour la biosphère

Le soleil, source d énergie pour la biosphère 3. ENTREE DE L ENERGIE DANS LE MONDE VIVANT. Le soleil, source d énergie pour la biosphère Activités pratiques Ex.A.O. De la lumière solaire à la matière organique Connaissances La lumière solaire permet,

Plus en détail

Martin Lapierre 704 Avenue Roberval, Roberval (Québec) G8H 3K6 (418) 275-6868 mandelbros@hotmail.com

Martin Lapierre 704 Avenue Roberval, Roberval (Québec) G8H 3K6 (418) 275-6868 mandelbros@hotmail.com Pratico-Plastique Martin Lapierre 704 Avenue Roberval, Roberval (Québec) G8H 3K6 (418) 275-6868 mandelbros@hotmail.com et Catherine Verreault 561 8ième rue, Saint-Prime (Québec) G8J 1P2 (418)251-2255 cathverreault@hotmail.com

Plus en détail

TP 2 : Les enzymes digestives.

TP 2 : Les enzymes digestives. TP 2 : Les enzymes digestives. Animation : Enzymes Ils existent des milliers d enzymes qui interviennent simultanément dans des réactions chimiques. Problèmes : Comment les enzymes agissent-elles sur leur

Plus en détail

KIT IDENTIFICATION DES MOLECULES DU VIVANT REF : KIMV A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous

KIT IDENTIFICATION DES MOLECULES DU VIVANT REF : KIMV A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : www.sordalab.com @ : sordalab@wanadoo.fr KIT IDENTIFICATION DES MOLECULES DU VIVANT REF : KIMV A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée

Plus en détail

DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR

DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR L'objectif du TP est de tracer un diagramme isobare en équilibre liquide vapeur du binaire H 2 O / HCl, par une méthode utilisant le principe de la distillation

Plus en détail

Expérience # 7 Identification des composés d un mélange

Expérience # 7 Identification des composés d un mélange Expérience # 7 1. But Le but de l expérience consiste à isoler chacun des composés d un mélange par les techniques de purification connues, à prouver la pureté de chacun et à déterminer la nature des composés

Plus en détail

1 Contrôle au laboratoire de la pasteurisation du lait

1 Contrôle au laboratoire de la pasteurisation du lait Exploitation d informations scientifiques et présentation d un travail de synthèse Durée : 1,5 h (préparation 1 h et soutenance orale 30 minutes) 1 Etude de la fabrication du Saint-Nectaire Les différentes

Plus en détail

Activité 2 Comment séparer 2 liquides mélangés l'un à l'autre?

Activité 2 Comment séparer 2 liquides mélangés l'un à l'autre? Cité scolaire du Maréchal Lannes Place Brossolette 32700 LECTOURE Club Sciences des élèves de 4 ème Activité 2 Comment séparer 2 liquides mélangés l'un à l'autre? 1. Introduction: les espèces chimiques

Plus en détail

Contrôles des traitements thermiques du lait

Contrôles des traitements thermiques du lait T BTK AT de biotechnologies Contrôles des traitements thermiques du lait L objectif de la séance est de réaliser une pasteurisation du lait avec différents protocoles de chauffage. Au cours du chauffage

Plus en détail

Comment mesurer le ph d'une solution? Trois méthodes, plus ou moins précises, sont possibles.

Comment mesurer le ph d'une solution? Trois méthodes, plus ou moins précises, sont possibles. Objectifs : Savoir mesurer un de solution et identifier un milieu acide d'un milieu basique. Connaître les indicateurs colorés acido-basiques. Mesurer le par 3 méthodes et calculer la concentration des

Plus en détail

Reformulons donc la question : De quels sucres s agit-il?

Reformulons donc la question : De quels sucres s agit-il? TP : ETUDE D UNE BOISSON POUR LE SPORT : une boisson riche en glucides La nutrition du sportif : Avoir une bonne nutrition contribue non seulement à améliorer les performances mais cela permet aussi de

Plus en détail

SEANCE 2: TESTS DE LA PR2SENCE DE CERTAINES ESPECES CHIMIQUES / RAISIN ET VIN

SEANCE 2: TESTS DE LA PR2SENCE DE CERTAINES ESPECES CHIMIQUES / RAISIN ET VIN SCIENCES ET LABO GROUPE4 SEANCE 2: TESTS DE LA PR2SENCE DE CERTAINES ESPECES CHIMIQUES / RAISIN ET VIN a) L'eau Pour identifier la présence d'eau dans le jus de raisin et le vin blanc, on met les substances

Plus en détail

Il existe plusieurs types de tests ELISA mais le plus couramment utilisé et celui que nous proposons

Il existe plusieurs types de tests ELISA mais le plus couramment utilisé et celui que nous proposons 14: ELISA La technique de dosage d immunoabsorption par enzyme liée (en anglais Enzyme Linked Immuno Assay) ou ELISA est principalement utilisée en immunologie afin de détecter et/ou doser la présence

Plus en détail

SOMMMAIRE INTRODUCTION AUX TRAVAUX PRATIQUES DE PEDOLOGIE...2 PREPARATION DES ECHANTILLONS DE TERRE...3 DETERMINATION DE L'HUMIDITE DU SOL...

SOMMMAIRE INTRODUCTION AUX TRAVAUX PRATIQUES DE PEDOLOGIE...2 PREPARATION DES ECHANTILLONS DE TERRE...3 DETERMINATION DE L'HUMIDITE DU SOL... SOMMMAIRE PAGE INTRODUCTION AUX TRAVAUX PRATIQUES DE PEDOLOGIE...2 PREPARATION DES ECHANTILLONS DE TERRE...3 DETERMINATION DE L'HUMIDITE DU SOL...5 LE PH ET LE POUVOIR TAMPON DU SOL...6 LE CALCAIRE TOTAL

Plus en détail

C5 Synthè sès èn chimiè organiquè

C5 Synthè sès èn chimiè organiquè Synthè sès èn chimiè organiquè Une synthèse chimique est un enchaînement de réactions chimiques mis en œuvre pour l obtention d un ou plusieurs produits finaux. Ce processus en chimie va permettre de créer

Plus en détail

CHIMIE ORGANIQUE OUTIL POUR LA BIOTECHNOLOGIE TRAVAUX PRATIQUES DE CHIMIE ORGANIQUE

CHIMIE ORGANIQUE OUTIL POUR LA BIOTECHNOLOGIE TRAVAUX PRATIQUES DE CHIMIE ORGANIQUE L3 BE Biotechnologie et TACB CHIMIE ORGAIQUE OUTIL POUR LA BIOTECHOLOGIE TRAVAUX PRATIQUES DE CHIMIE ORGAIQUE 2014-2015 Avertissement Avant toute manipulation, se renseigner sur les pictogrammes et conseils

Plus en détail

Etude du Lave-vaisselle Mesures chimiques

Etude du Lave-vaisselle Mesures chimiques ACADEMIE DE LILLE Baccalauréat Professionnel Systèmes Electroniques Numériques Mathématiques et Sciences Physiques épreuve E1 Durée : 3 h Date : Sous - épreuve E 12 : Travaux pratiques scientifiques sur

Plus en détail

Les nitrates fiche guide

Les nitrates fiche guide Les nitrates fiche guide Notions abordées Chimie Sciences Mathématiques - Réactions chimiques - Concentration - Filtration - Rôle de l azote - Etude d un écosystème - Proportionnalité Objectifs d apprentissage

Plus en détail

Travaux Pratiques de Chimie Organique

Travaux Pratiques de Chimie Organique Préparation du savon I. INTRODUCTION a) Composition d un corps gras : Les corps gras sont des composés naturels d origine végétale ou animale, appelés lipides. Ils sont essentiellement constitués de triglycérides,

Plus en détail

Laboratoire LA DÉTECTION DE NUTRIMENTS

Laboratoire LA DÉTECTION DE NUTRIMENTS Laboratoire LA DÉTECTION DE NUTRIMENTS LA DÉTECTION DES GLUCIDES SIMPLES ET DOUBLES Déterminer si un aliment ou une solution contient des glucides simples (les glycérides comme le glucose) ou des glucides

Plus en détail

1 Labo 1 Les enzymes, des ouvrières chimiques

1 Labo 1 Les enzymes, des ouvrières chimiques 1 Labo 1 Les enzymes, des ouvrières chimiques Ce laboratoire te propose de vérifier expérimentalement quelques propriétés des enzymes. En fin de laboratoire, tu devras rédiger un petit document où figureront

Plus en détail

EPREUVE PRATIQUE PROTOCOLE

EPREUVE PRATIQUE PROTOCOLE Epreuve Régionale des Olympiades de la chimie 2010 Académie de Nantes (Lycée Clemenceau, Nantes) EPREUVE PRATIQUE PROTOCOLE NOTES IMPORTANTES Les candidats sont totalement responsables de la gestion du

Plus en détail

TP1 QUELQUES ASPECTS DE LA BIOCHIMIE DU VIN (80 points)

TP1 QUELQUES ASPECTS DE LA BIOCHIMIE DU VIN (80 points) TP1 QUELQUES ASPECTS DE LA BIOCHIMIE DU VIN (80 points) L'ordre de déroulement des manipulations sera indiqué aux candidats en début de séance. Durée : 3 h30 Le vin est, selon sa définition légale, "le

Plus en détail

TECHNIQUE: Recristallisation

TECHNIQUE: Recristallisation TECHNIQUE: Recristallisation Utilité La recristallisation est une méthode de purification d un produit solide. Elle permet de séparer un solide de ses impuretés après une réaction ou une extraction. Le

Plus en détail

LE METABOLISME DU GLUTATHION (GSH):

LE METABOLISME DU GLUTATHION (GSH): Laboratoire de Physiologie végétale Université de Neuchâtel Travaux pratiques de Physiologie végétale 2009 LE METABOLISME DU GLUTATHION (GSH): ETUDE DES EFFETS DES ANTIDOTES DES HERBICIDES INTRODUCTION

Plus en détail

Laboratoire #3 : Dosage des carbonates

Laboratoire #3 : Dosage des carbonates Laboratoire #3 : Dosage des carbonates Au cours de cette expérience, vous allez obtenir de façon simple du dioxyde de carbone, caractériser quelques unes de ses propriétés et effectuer quelques réactions

Plus en détail

TP III. Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse

TP III. Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse CHAMPREDONDE Renaud DAUNIS Mélanie TP III Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse Module de géochimie Responsable : J.-L. DANDURAND SOMMAIRE INTRODUCTION I / Etude théorique

Plus en détail

UNIVERSITE MONTPELLIER II

UNIVERSITE MONTPELLIER II UNIVERSITE MONTPELLIER II SCIENCES & TECHNIQUES DU LANGUEDOC D.E.U.G. Sciences et Vie S.B.N. Physiologie Animale TP3 : Les Hydrolyses Enzymatiques Mercredi 20 mars 2002 Introduction : Les organismes hétérotrophes

Plus en détail

TP N 3 La composition chimique du vivant

TP N 3 La composition chimique du vivant Thème 1 : La Terre dans l'univers, la vie et l'évolution du vivant : une planète habitée Chapitre II : La nature du vivant TP N 3 La composition chimique du vivant Les conditions qui règnent sur terre

Plus en détail

Titre de la séance : la structure moléculaire du vivant

Titre de la séance : la structure moléculaire du vivant Partie du programme : la Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant : une planète habitée Niveau : seconde EXTRAIT DU PROGRAMME Les êtres vivants sont constitués d éléments chimiques disponibles

Plus en détail

PC Brizeux TP N 1 - Correction Altmayer- Henzien 2015-2016

PC Brizeux TP N 1 - Correction Altmayer- Henzien 2015-2016 Correction TP N1 I. Etalonnage d'une solution de soude Q1. Si la solution de soude n'est pas fraîchement préparée, du dioxyde de carbone de l'air peut se dissoudre dedans puis réagir avec la soude par

Plus en détail

La cuisine moléculinaire

La cuisine moléculinaire La cuisine moléculinaire Projet scientifique Ecole Georges Dagneaux, CM2 Élèves de l IMED, intégrés dans la classe de CM2 Avec la participation de Jean Matricon Atelier amidon La farine est un mélange

Plus en détail

E-II-2.1V1 : DOSAGE DU MERCURE DANS LES EAUX METHODE PAR SPECTROMETRIE ATOMIQUE DE VAPEUR FROIDE. 4. Conditionnement et conservation de l échantillon

E-II-2.1V1 : DOSAGE DU MERCURE DANS LES EAUX METHODE PAR SPECTROMETRIE ATOMIQUE DE VAPEUR FROIDE. 4. Conditionnement et conservation de l échantillon E-II-2.1V1 : DOSAGE DU MERCURE DANS LES EAUX METHODE PAR SPECTROMETRIE ATOMIQUE DE VAPEUR FROIDE 1. Objet Description du dosage du mercure par spectrométrie atomique de vapeur froide. 2. Domaine d application

Plus en détail

TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Première Partie

TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Première Partie TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Première Partie Lorsque l on chauffe un mélange d une solution de glucose et d une solution d acide 3,5- dinitrosalycilique

Plus en détail

Démonstration par l enseignante ou l enseignant Transformer de l eau en vin, en lait puis en bière

Démonstration par l enseignante ou l enseignant Transformer de l eau en vin, en lait puis en bière SNC2D/SNC2P Réactions chimiques/réactions chimiques Démonstration par l enseignante ou l enseignant Transformer de l eau en vin, en lait puis en bière Sujets preuves d un changement chimique types de réactions

Plus en détail

LC 19 Colorants : extraction, synthèse, identification. Niveau TS Spécialité

LC 19 Colorants : extraction, synthèse, identification. Niveau TS Spécialité LC 19 Colorants : extraction, synthèse, identification. Niveau TS Spécialité Binôme 14 : Geoffroy Aubry, Moussa Dicko Leçon présentée par Moussa Dicko le lundi 17 décembre 2007 corrigée par Thérèse Zobiri

Plus en détail

DOSAGE D ANTICORPS PAR L UTILISATION DU TEST ELISA

DOSAGE D ANTICORPS PAR L UTILISATION DU TEST ELISA Fiche sujet - candidat Après une vaccination, l organisme réagit par la production d anticorps dirigés contre l antigène injecté. Une mémoire immunitaire se met en place et lors d un second contact avec

Plus en détail

PARTIE 1 : DETERMINATION DE LA DURETE DE L HEPAR

PARTIE 1 : DETERMINATION DE LA DURETE DE L HEPAR TP 11 : RESINES ECHANGEUSES D IONS OU COMMENT ADOUCIR L EAU? Objectif : Déterminer la composition d une eau par titrage complexométrique. Utiliser une résine échangeuse d ions. PARTIE 1 : DETERMINATION

Plus en détail

Activité 20 : Mise en évidence de la respiration chez des végétaux

Activité 20 : Mise en évidence de la respiration chez des végétaux Activité 20 : Mise en évidence de la respiration chez des végétaux 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Respiration et occupation des milieux de vie Notions contenus Compétences Exemples d activités

Plus en détail

Expérience : Extraction de la caféine dans des sodas et dosage.

Expérience : Extraction de la caféine dans des sodas et dosage. Expérience : Extraction de la caféine dans des sodas et dosage. On propose dans ce fichier de doser la caféine contenue dans une boisson. La première étape consiste à extraire la caféine d une à l aide

Plus en détail

KIT PRINCIPE DE LA PCR A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION (pour 5 gels de 8 puits soit 40 dépôts d ADN) MATERIEL NECESSAIRE

KIT PRINCIPE DE LA PCR A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION (pour 5 gels de 8 puits soit 40 dépôts d ADN) MATERIEL NECESSAIRE : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ :sordalab@wanadoo.fr KIT PRINCIPE DE LA PCR Ref: PCR A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous en page 1 Stocker les articles

Plus en détail

Thème incertitude de mesure

Thème incertitude de mesure Thème incertitude de mesure Etude d'une démarche de métrologie en BTSA première année Production Aquacole (Dany Vert, LEGTA D'AHUN) Objectifs du référentiel et prérequis : Objectifs Objectif 4.2 : Réaliser

Plus en détail

La chimie c est extrêmement élémentaire :

La chimie c est extrêmement élémentaire : La chimie c est extrêmement élémentaire : Les états de la matière : Toute la matière qui nous entoure, de nos vêtements à nos maisons, en passant par les feuilles des arbres, le sol et notre propre corps,

Plus en détail

Les terpènes sont des hydrocarbures dérivés de l isoprène C 5 H 8 et de formule générale (C 5 H 8 )n.

Les terpènes sont des hydrocarbures dérivés de l isoprène C 5 H 8 et de formule générale (C 5 H 8 )n. Les terpènes sont des hydrocarbures dérivés de l isoprène C 5 H 8 et de formule générale (C 5 H 8 )n. Très présents dans le monde végétal, ils peuvent être extraits du bois en particulier des conifères

Plus en détail

Dans la suite du document, ce symbole signifie que vous devez appeler le professeur.

Dans la suite du document, ce symbole signifie que vous devez appeler le professeur. NOM et Prénom :. Poste n : 1 CAP ECMS Chimie T.P. n 1 LES ATOMES CLASSIFICATION PÉRIODIQUE DES ÉLÉMENTS Les différents aspects du cuivre Objectifs expérimentaux : - lire les étiquettes et prendre les dispositions

Plus en détail

Exemple de cahier de laboratoire : cas du sujet 2014

Exemple de cahier de laboratoire : cas du sujet 2014 Exemple de cahier de laboratoire : cas du sujet 2014 Commentaires pour l'évaluation Contenu du cahier de laboratoire Problématique : Le glucose est un nutriment particulièrement important pour le sportif.

Plus en détail

Rôle de la préparation de surface

Rôle de la préparation de surface Rôle de la préparation de surface Le but de la préparation de surface de l acier est de la rendre compatible avec l opération d émaillage Elimination des résidus contaminants présents à la surface de la

Plus en détail

MODE OPERATOIRE Colorations et Examen microscopique

MODE OPERATOIRE Colorations et Examen microscopique P 1/12 Indice de révision A Nature de la modification Création SOMMAIRE I - Objet... 2 II - Réactifs... 2 III - Méthodologie... 2 IV - Lecture des lames... 5 V - Notation des résultats... 7 VI - Annexes...

Plus en détail

EXPOITATION PEDAGOGIQUE DE TRAVAUX PRATIQUES

EXPOITATION PEDAGOGIQUE DE TRAVAUX PRATIQUES EPREUVE PRATIQUE ET ORALE D ADMISSION SESSION : 2004 EXPOITATION PEDAGOGIQUE DE TRAVAUX PRATIQUES Durée : 8 heures Coefficient : 2 - Travaux pratiques de biochimie, durée 3h, coefficient 0.5 - Travaux

Plus en détail

Activité 19 : Mise en évidence des gaz échangés au cours de la respiration

Activité 19 : Mise en évidence des gaz échangés au cours de la respiration Activité 19 : Mise en évidence des gaz échangés au cours de la respiration 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Respiration et occupation des milieux Durée conseillée : 8 heures. Un des

Plus en détail

TP DE SELECTION REGIONALE

TP DE SELECTION REGIONALE Olympiades Nationales de Chimie 2010/2011 thème «la chimie de l'eau» TP DE SELECTION REGIONALE L'eau salée au quotidien Cette séance de TP comporte trois parties : une partie de chimie organique, où l'on

Plus en détail

Changement de réactif pour la formation d un ester

Changement de réactif pour la formation d un ester HAPITRE 11 NTRÔLE DE L ÉVLUTIN DES SYSTÈMES HIMIQUES hangement de réactif pour la formation d un ester 1. Pourquoi changer de réactif? Les réactions d estérification et hydrolyse sont lentes, inverses

Plus en détail

Que faire Avec du lait périmé?

Que faire Avec du lait périmé? Que faire Avec du lait périmé? Le lait est un liquide blanc mat, légèrement visqueux, dont la composition et les caractéristiques physico-chimiques varient sensiblement selon les espèces animales et selon

Plus en détail

Génétique kits. Kit de précipitation de l ADN. Réf : 117 029. Français p 1. Version : 8003

Génétique kits. Kit de précipitation de l ADN. Réf : 117 029. Français p 1. Version : 8003 kits Français p 1 Kit de précipitation de l ADN Version : 8003 1 Composition Quantité nécessaire pour 25 tests. - 25 ml de solution d ADN (de saumon) à 1mg/mL (tampon Tris-HCI 0,010 M, ph 8,0 en présence

Plus en détail

Stratégies de synthèse organique

Stratégies de synthèse organique Chimie rganique Stratégies de synthèse organique La synthèse organique est une discipline dans laquelle de nombreux paramètres sont à prendre en compte afin d obtenir des produits purs avec de bons rendements,

Plus en détail

Sommaire. N.B. : Se munir du nécessaire de traçage des courbes et dune calculatrice

Sommaire. N.B. : Se munir du nécessaire de traçage des courbes et dune calculatrice Institut Supérieur de l Education et de la Formation Continue TD de Biochimie SV-342 Enzymologie Radhouane Chakroun 2013-2014 Sommaire TD N 1 - Purification et calcul de l activité enzymatique...3 Exercice

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE Spécialité : Chimie de Laboratoire et de Procédés industriels Epreuve Techniques de laboratoire Durée : 4 heures Coefficient

Plus en détail

Pipetez, chargez et observez!

Pipetez, chargez et observez! Ce document propose une activité préparatoire et une activité de prolongement à l activité Pipetez, chargez et observez! proposée aux élèves du 3 e, 4 e et 5 e secondaire en complément de la visite de

Plus en détail

MPS : Eaux de consommation

MPS : Eaux de consommation Activité expérimentale n 1 M. Suet 2nd Compétences travaillées Compétences S approprier : Réaliser : Mobiliser et Exploiter ses connaissances : Mettre en œuvre une démarche expérimentale : Valider : Communiquer

Plus en détail

Extraction et séparation de la chlorophylle

Extraction et séparation de la chlorophylle Extraction et séparation de la chlorophylle Rapport de stage de Floriane Cere, Aude Burgat et Paul Scotto BTS Anabiotech Auzeville mars 2014 I. Etude bibliographique 1.1. Les pigments de la plante 1) Chlorophylle

Plus en détail

nitrate d argent Frédéric ELIE, avril 2006

nitrate d argent Frédéric ELIE, avril 2006 ACCUEIL nitrate d argent Frédéric ELIE, avril 2006 La reproduction des articles, images ou graphiques de ce site, pour usage collectif, y compris dans le cadre des études scolaires et supérieures, est

Plus en détail

ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT

ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT 1. DENOMINATION DU MEDICAMENT 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE 3. FORME PHARMACEUTIQUE 4. DONNEES CLINIQUES 4.1. Indications thérapeutiques 4.2.

Plus en détail

QUELLE EST LA CONCENTRATION DES IONS BICARBONATE DANS CETTE EAU MINÉRALE?

QUELLE EST LA CONCENTRATION DES IONS BICARBONATE DANS CETTE EAU MINÉRALE? Nom :.. Coéquipier : BUT QUELLE EST LA CONCENTRATION DES IONS BICARBONATE DANS CETTE EAU MINÉRALE? Toutes les eaux minérales indiquent sur leurs étiquettes les ions présents, leur quantité et le ph de

Plus en détail

Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique.

Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique. FICHE 14 Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique. I. Stratégie à employer lors d une synthèse On veut synthétiser un composé au laboratoire. On doit donc imaginer les différentes étapes

Plus en détail

TP 3 ème C 1 PEUT-ON EMBALLER DES SOLUTIONS ACIDES DANS DES EMBALLAGES METALLIQUES?

TP 3 ème C 1 PEUT-ON EMBALLER DES SOLUTIONS ACIDES DANS DES EMBALLAGES METALLIQUES? Fiche n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS Démarche Dans ce sujet, on demande à l élève d étudier la réaction entre l'acide chlorhydrique et le fer. Scénario N 7 Compétences évaluées Préparation

Plus en détail

TECHNIQUES: Principes de la chromatographie

TECHNIQUES: Principes de la chromatographie TECHNIQUES: Principes de la chromatographie 1 Définition La chromatographie est une méthode physique de séparation basée sur les différentes affinités d un ou plusieurs composés à l égard de deux phases

Plus en détail

CHROMATOGRAPHIE SUR COUCHE MINCE

CHROMATOGRAPHIE SUR COUCHE MINCE CHROMATOGRAPHIE SUR COUCHE MINCE I - PRINCIPE La chromatographie est une méthode physique de séparation de mélanges en leurs constituants; elle est basée sur les différences d affinité des substances à

Plus en détail

Dosage ph-métrique d un polyacide. L acide phosphorique (E338) dans une boisson au cola

Dosage ph-métrique d un polyacide. L acide phosphorique (E338) dans une boisson au cola 3 2 4 1 11 8 9 3 2 4 1 10 8 9 http://theobromine.uchini.be Dosage ph-métrique d un polyacide. L acide phosphorique (E338) dans une boisson au cola La manipulation Les boissons au cola (style coca cola)

Plus en détail

Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf

Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf I Terminale S Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf Objectifs : - Etablir un protocole et le réaliser afin d extraire un colorant et l identifier par spectroscopie UV-visible. - Utiliser la loi

Plus en détail

CODEX ŒNOLOGIQUE INTERNATIONAL. Mesure de la viscosité COEI-2-VISCPE : 2009

CODEX ŒNOLOGIQUE INTERNATIONAL. Mesure de la viscosité COEI-2-VISCPE : 2009 DETERMINATION DE LA CAPACITE D'UNE PREPARATION ENZYMATIQUE A COUPER LES CHAINES PECTIQUES PAR LA MESURE DE LA VISCOSITE (OIV-Oeno 351-2009) 1. PRINCIPE On se propose ici de mesurer la quantité d'enzyme

Plus en détail

A/ Chaque série d affirmations peut comporter une ou plusieurs réponse (s) exacte(s). Repérer les affirmations correctes: (0.

A/ Chaque série d affirmations peut comporter une ou plusieurs réponse (s) exacte(s). Repérer les affirmations correctes: (0. «NB. Pour la correction et les notes, contacter le site web: svt-mounir.sitew.com» EXERCIE N O 1: A/ Chaque série d affirmations peut comporter une ou plusieurs réponse (s) exacte(s). Repérer les affirmations

Plus en détail

Iodure de potassium : 2 g Iode métalloïde I 2 : 1 g Eau q.s. ad 100 g (1)

Iodure de potassium : 2 g Iode métalloïde I 2 : 1 g Eau q.s. ad 100 g (1) TP NEW STYLE 1S THÈME OBSERVER/MATIÈRES COLORÉES/AVANCEMENT DOSAGE COLORIMÉTRIQUE D UNE SOLUTION DE LUGOL PAGE 1 / 5 NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... Document 1 : Le médicament Le Lugol est une

Plus en détail

Connaissances Capacités Exemples d'activités L'ION : COMPRENDRE LA CONDUCTION ÉLECTRIQUE DANS LES SOLUTIONS AQUEUSES.

Connaissances Capacités Exemples d'activités L'ION : COMPRENDRE LA CONDUCTION ÉLECTRIQUE DANS LES SOLUTIONS AQUEUSES. Niveau 3 ème Document du professeur 1/ 9 Physique Chimie La chimie, science de la transformation de la matière. Nature du courant électrique dans les solutions aqueuses ioniques. Migration des ions. Programme

Plus en détail

Chapitre 3 : l approvisionnement en glucose

Chapitre 3 : l approvisionnement en glucose Chapitre 3 : l approvisionnement en glucose Le glucose qui se trouve dans le sang, utilisé pour le fonctionnement des organes, provient des aliments mangés. Quel est le trajet des aliments dans notre corps?

Plus en détail

TP 7: Titrage de solutions commerciales - Correction

TP 7: Titrage de solutions commerciales - Correction TP 7: Titrage de solutions commerciales - Correction Objectifs: le but de ce TP et de mettre en œuvre les méthodes de détermination du point équivalent d'un dosage vues précédemment. Ainsi on pourra remonter

Plus en détail

Fiche sur la technique du montage à reflux. Introduction. Présentation du matériel

Fiche sur la technique du montage à reflux. Introduction. Présentation du matériel Fiche sur la technique du montage à reflux Manuscrit d'une séquence expérimentale sur une technique, méthode ou savoir faire expérimental :l e montage à reflux, accessible en film sur ce site, rédigé par

Plus en détail

V - Comment faites-vous? Pour chaque situation, rédigez une explication sur votre façon de procéder.

V - Comment faites-vous? Pour chaque situation, rédigez une explication sur votre façon de procéder. TP ph 4 Univers Sécurité au laboratoire! Attention! Un produit chimique ne doit pas être senti, goûté, touché! Objectifs du T.P. : Appliquer les indispensables règles de sécurité de la personne. Découvrir

Plus en détail

Tu auras à remplir un petit document pour t aider à mettre dans ta mémoire les informations que nous te donnerons. Petite question à poser :

Tu auras à remplir un petit document pour t aider à mettre dans ta mémoire les informations que nous te donnerons. Petite question à poser : Pour débuter notre beau projet de science en ligne, nous allons nous présenter. Nous sommes Maryse et Guylaine. Nous essayons d expliquer différents phénomènes scientifiques. Nous aimerions connaître ;aujourd

Plus en détail

Principe de la séparation sur une résine échangeuse d ions

Principe de la séparation sur une résine échangeuse d ions Principe de la séparation sur une résine échangeuse d ions La réaction d échange entre la résine et le mélange à séparer dépend de l affinité relative de la résine pour le contre ion qu elle porte et pour

Plus en détail

Cyanures non oxydables au chlore : fraction massique des cyanures totaux moins la fraction massique des cyanures libres.

Cyanures non oxydables au chlore : fraction massique des cyanures totaux moins la fraction massique des cyanures libres. 1. Objet E.II.4.V1 DOSAGE DES CYANURES TOTAUX ET LIBRES : MÉTHODES D ANALYSE EN FLUX CONTINU Cette procédure a pour objet la détermination de la teneur en cyanures libres, en cyanures non oxydables au

Plus en détail

Chapitre 1 Les enzymes, des catalyseurs biologiques

Chapitre 1 Les enzymes, des catalyseurs biologiques Chapitre 1 Les enzymes, des catalyseurs biologiques Définition : La catalyse, c'est le fait d'accélérer une réaction chimique qui se serait produite quand même mais très lentement. I. Rôle des enzymes

Plus en détail

BTS CHIMISTE Session 2015 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE. - Pratique expérimentale -

BTS CHIMISTE Session 2015 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE. - Pratique expérimentale - BTS CHIMISTE Session 2015 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE Durée : 6 heures Coef. : 7 Poste n : SUJET n 1 - Pratique expérimentale - DOSAGES D UNE EAU MINÉRALE D HÉPAR Fiche de choix (à rendre avec la copie)

Plus en détail

Devoir.tnÿÿW. toutes les matières, tous les niveaux. Lycée M'hamdia!$) wsr 'imwr. Année scolaire : Date : 06/12/2011. Prof : Saïd Mounir

Devoir.tnÿÿW. toutes les matières, tous les niveaux. Lycée M'hamdia!$) wsr 'imwr. Année scolaire : Date : 06/12/2011. Prof : Saïd Mounir Lycée M'hamdia!$) wsr 'imwr Prof : Saïd Mounir Année scolaire : Date : 06/12/2011 2011/2012 Hiupiti ili«ires fllisas! 8sc Bu «NB. Pour la correction et les notes, contacter le site web: svt-mounir.sitew.com»

Plus en détail

ATELIER TECHNIQUE L'ELECTROPHORESE DES PROTEINES SUR GEL DE POLYACRYLAMIDE EN PRESENCE DE SDS (SDS PAGE) proposé par

ATELIER TECHNIQUE L'ELECTROPHORESE DES PROTEINES SUR GEL DE POLYACRYLAMIDE EN PRESENCE DE SDS (SDS PAGE) proposé par ATELIER TECHNIQUE L'ELECTROPHORESE DES PROTEINES SUR GEL DE POLYACRYLAMIDE EN PRESENCE DE SDS (SDS PAGE) proposé par La Faculté des Sciences Exactes et Naturelles (UFR SEN) (Campus de Fouillole, Pointe

Plus en détail

ÉCHANGES GAZEUX CHEZ LES VÉGÉTAUX CHLOROPHYLLIENS

ÉCHANGES GAZEUX CHEZ LES VÉGÉTAUX CHLOROPHYLLIENS «Observer un phénomène dans sa continuité». ÉCHANGES GAZEUX CHEZ LES VÉGÉTAUX CHLOROPHYLLIENS - PROTOCOLE, RÉSULTATS ET INTERPRÉTATION - 1 - Introduction À la lumière, en plus de respirer, les organismes

Plus en détail

Détermination d un mécanisme de réaction

Détermination d un mécanisme de réaction Détermination d un mécanisme de réaction Romain Laverrière chimie (romainl0@etu.unige.ch) Tatiana Pachova chimie (pachova0@etu.unige.ch) Introduction But de la manipulation Cette expérience a pour objectif

Plus en détail

Comparaison de la structure d un chloroplaste avec une cyanobactérie. Source : Wikipedia, CC BY SA

Comparaison de la structure d un chloroplaste avec une cyanobactérie. Source : Wikipedia, CC BY SA 21 : Les pigments De nombreux organismes vivants tels que les cyanobactéries, les algues unicellulaires et les plantes supérieures sont dénommés des organismes autotrophes, capables de produire eux mêmes

Plus en détail

Le ciment. CaCO 3 (s) = CaO (s) + CO 2 (g) 1. Fabrication du ciment 2. Emissions de dioxyde de carbone 3. Exemples d exploitations pédagogiques

Le ciment. CaCO 3 (s) = CaO (s) + CO 2 (g) 1. Fabrication du ciment 2. Emissions de dioxyde de carbone 3. Exemples d exploitations pédagogiques Le ciment 1. Fabrication du ciment 2. Emissions de dioxyde de carbone 3. Exemples d exploitations pédagogiques 1. Fabrication du ciment Le ciment est obtenu à partir du calcaire (CaCO 3 ) et de l argile

Plus en détail

ECE : Détermination du taux de glucose dans le Powerade

ECE : Détermination du taux de glucose dans le Powerade Masse volumique (g.ml -1 ) Thème : Santé Seconde ECE : Détermination du taux de glucose dans le Powerade Compétences travaillées (capacités et attitudes) : ANA : concevoir un protocole expérimental. ANA

Plus en détail

Chimie cinquième - 2014/2015 Chapitre 4 : Séparer les constituants d'un mélange

Chimie cinquième - 2014/2015 Chapitre 4 : Séparer les constituants d'un mélange Chapitre 4 : Séparer les constituants d un mélange 1. Que faut-il pour récupérer un gaz? 2. A quoi sert l eau de chaux? 3. Comment utilise-t-on l eau de chaux? 4. Qu'utilise-t-on pour tester la présence

Plus en détail

Valise environnement UW600 avec ph mètre

Valise environnement UW600 avec ph mètre Valise environnement UW600 avec ph mètre Ce kit peu coûteux de mesure de l environnement facilite l analyse rapide de l eau sur place. L ensemble des tests que contient cette valise sont caractérisés par

Plus en détail