Institution de Prévoyance, concilier intérêt des assurés et appétit au risque grâce à la réassurance

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Institution de Prévoyance, concilier intérêt des assurés et appétit au risque grâce à la réassurance"

Transcription

1 Institution de Prévoyance, concilier intérêt des assurés et appétit au risque grâce à la réassurance Le 22 mai 2013 Charles Henry du Repaire Marc Berger Franck Pinette

2 La protection sociale de la presse, de l imprimerie, du spectacle et de l audiovisuel : 180 ans d histoire Premières formes de solidarité 1833 : Association typographique pour l établissement d une caisse de secours mutuel, à Paris et à Nantes 1834 : Société de secours mutuel des stéréotypeurs 1840 : Association des artistes dramatiques qui deviendra en 1956 la MNA Mutuelle nationale des artistes 1843 : Association des musiciens 1850 : Première loi sur les sociétés de secours mutuels 1881 : Société de secours mutuel des artistes lyriques qui deviendra la MAPS Mutuelle des artistes et professionnels du spectacle 1881 : Fédération des ouvriers typographes français et des industries similaires 1885 : Caisse des victimes du devoir, fonds de secours aux veuves et orphelin de la presse 1917 : UDA - Union des artistes dramatiques et lyriques des théâtres français, GUY CARPENTER avec lancement en 1923 du Gala de l Union 1938 : Société de secours mutuel et de prévoyance du personnel des services et émissions de radiodiffusion d Etat qui deviendra la MCA Mutuelle de la communication de l audiovisuel 1

3 La protection sociale de la presse, de l imprimerie, du spectacle et de l audiovisuel : 180 ans d histoire Naissance des institutions sociales 1935 : CCN de la presse parisienne 1936 : Régime salarié intermittent à employeurs multiples pour les techniciens et cadres du cinéma 1936 : CCN de l imprimerie française 1937 : CCN sur les salaires et les conditions de travail de la presse quotidienne 1945 : Ordonnances créant la Sécurité sociale et instituant la retraite à 65 ans 1945 : Capric Caisse autonome de prévoyance et de retraite de l industrie cinématographique, qui deviendra en 1955 la Capricas 1947 : Accord du 14 mars créant le régime de retraite et de prévoyance des cadres 1948 : Société mutualiste de la presse parisienne, du livre et des industries connexes qui deviendra la MNPLC- Mutuelle nationale de la presse du Livre et de la communication 1949 : CRPRCP caisse nationale de prévoyance et de retraite des cadres de la presse et de la communication, future CNC presse 1953 : Caisse Gutenberg pour les ouvriers et employés de la presse et du livre 1957 : Canras caisse nationale de retraite des artistes du spectacle et de l audiovisuel GUY CARPENTER 2

4 La protection sociale de la presse, de l imprimerie, du spectacle et de l audiovisuel : de l entraide à l assurance Regroupement des institutions 1975 : GRISS groupement des institutions du spectacle (Canras, Carbalas, Mudos,..) 1991 : Bellini Prévoyance (CNC, Crep, Anep) 1993 : Gutenberg Prévoyance 1994 : Loi relative aux institutions de prévoyance et de retraite 1994 : IPICAS, institut de prévoyance de l industrie cinématographique, des activités du spectacle et de l audiovisuel 2002 : Refonte du code de la mutualité 2003 : Groupe Audiens : Audiens Prévoyance : La Mutuelle Audiens de la presse, du spectacle et de la communication GUY CARPENTER 3

5 La protection sociale de la presse, de l imprimerie, du spectacle et de l audiovisuel : des évolutions structurelles grâce à la réassurance Les institutions de prévoyance ont su évoluer acquérir de la technicité assurantielle constituer des fonds propres élargir leur offre se développer En tenant compte de leur faible appétence au risque, avec le soutien de réassureurs GUY CARPENTER 4

6 La protection sociale de la presse, de l imprimerie, du spectacle et de l audiovisuel : des évolutions structurelles grâce à la réassurance Mais le plan de réassurance est-il encore adapté aujourd hui? La structure du plan est elle efficace? Le prix est il le bon? Est-ce nécessaire de continuer de se réassurer avec une couverture de marge de solvabilité supérieure à 4? GUY CARPENTER 5

7 La protection sociale dans les secteurs de la culture, de la communication et des médias : les besoins d une institution de Prévoyance en 2013 Gestion des risques - connaissance et mesure des risques, capitaux sous risque, risques de pic, risque catastrophe, risque pandémique Souplesse - trouver des solutions adaptées aux spécificités et aux évolutions de ses assurés Réactivité - environnement concurrentiel, économique et réglementaire Développement - création de produit, mode de distribution, nouveaux marchés Solvabilité - développement, réforme des retraites, baisse des taux techniques, taxes, désengagements de la sécurité sociale, fiscalité Vision à long terme GUY CARPENTER 6

8 La protection sociale dans les secteurs de la culture, de la communication et des médias : les besoins d une institution de Prévoyance en 2013 Besoin de partenaires, dans un monde en pleine mutation Besoin de changement GUY CARPENTER 7

9 Création d un nouveau plan de réassurance Fixer ses priorités Réconciliation objectifs / données Rédaction des traités de réassurance Prendre en compte la gestion GUY CARPENTER 8

10 Création d un nouveau plan de réassurance Etude approfondie du portefeuille actuel Evolution de la volatilité avec le niveau de priorité de l'xs tête Volatilité Priorité du traité en k GUY CARPENTER 9

11 Création d un nouveau plan de réassurance Exposition aux risques de pointes: risque concentration Bombe 272 Kg Voiture Sabotage industriel Sites SEVESO : Mise à jour de la base des sites SEVESO et de leur géocodage durant l été Plus gros cumuls : Déterminés avec le logiciel RMS. Bombe 1 tonne Mini van Bombe 2 tonnes Camionnette Bombe 5 tonnes Camion Bombe 10 tonnes Camion avec remorque Attaque conflagration Camion citerne Missile sol air Sabotage centrale nucléaire Attaque chimique (Gaz Sarin) Attaque biologique (Anthrax) Attaque radiologique (Bombe sale) Arme Nucléaire Attaque aérienne GUY CARPENTER 10

12 Création d un nouveau plan de réassurance Exposition aux risques de pointes: la pandémie RMS modélise la propagation d infection en utilisant une modélisation épidémiologique Modélisation des coûts en décès, arrêt de travail et santé Région X Hospitalisé Mort Vacciné Susceptible Exposé Infecté Soigné Nonsoigné Guéri Exemple (3 niveaux d information) Niveau de mortalité : même taux de mortalité que la grippe espagnole de 1918 (2,5%) Niveau de propagation : taux de propagation plus faible que la grippe espagnole (2,25) Sévérité : indicateur représenté par les couleurs des cellules et fonction des mesures d interventions à mettre en place (vaccins ). GUY CARPENTER Qui va / Qui provient d une autre région Source : Documentation RMS Influenza Pandemic Modeling Identifiant Nom Origine Infectiosité Mortalité D4_(2.25,4)_JP,HK,TW_Fl at_worse than Normal D4_(2.25,4)_ROW_Flat_ Worse than Normal Japon, Hong Kong, Taïwan Afrique et reste du monde Impact démographique 2,25 2,5% Flat 2,25 2,5% Flat

13 Création d un nouveau plan de réassurance Choix de la nouvelle structure Création de plusieurs solutions alternatives Test de l efficacité des différents plans y compris le plan de réassurance actuel GUY CARPENTER 12

14 Création d un nouveau plan de réassurance Mise en place approche du marché de la Réassurance sélection des réassureurs présentation d un dossier de placement négociation du prix de la réassurance GUY CARPENTER 13

15 Conclusion La réassurance est un investissement pour les institutions de prévoyance plus qu un coût Transfert de risques Soutien de partenaires dans la durée Aide au changement GUY CARPENTER 14

16 Guy Carpenter & Company S.A.S. Courtage de Réassurance Société par actions simplifiée au Capital de Euros RCS Nanterre Siège Social : Tour Ariane 5 place de la Pyramide La Défense Paris La Défense Cedex N ORIAS Garantie financière et assurance de responsabilité civile professionnelle conformes aux articles L530.1 et L530.2 du code des assurances 15

Prévoyance AUDIENS du spectacle

Prévoyance AUDIENS du spectacle Pégase 3 Prévoyance AUDIENS du spectacle Dernière révision le 26/02/2009 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe... 4 Pour les cadres... 5 Pour les non-cadres intermittents...

Plus en détail

D ENTREPRISE GUIDE PRATIQUE DU CREATEUR. La protection sociale professionnelle est une création continue

D ENTREPRISE GUIDE PRATIQUE DU CREATEUR. La protection sociale professionnelle est une création continue GUIDE PRATIQUE DU CREATEUR D ENTREPRISE ASSURANCE DE PERSONNES RETRAITE COMPLÉMENTAIRE ACCOMPAGNEMENT SOLIDAIRE ET PRÉVENTION SOCIALE CONGÉS SPECTACLES MÉDICAL ET PRÉVENTION SANTÉ SERVICES AUX PROFESSIONS

Plus en détail

Historique du groupe. fusionnent le 1 er janvier 2003 pour donner naissance au

Historique du groupe. fusionnent le 1 er janvier 2003 pour donner naissance au 1 Historique du groupe fusionnent le 1 er janvier 2003 pour donner naissance au 2 AUDIENS est le partenaire en matière de protection sociale des professionnels : de l audiovisuel : production et distribution

Plus en détail

Aon Benfield Conseil et courtage en réassurance. Nos compétences à votre service

Aon Benfield Conseil et courtage en réassurance. Nos compétences à votre service Aon Benfield Conseil et courtage en réassurance Nos compétences à votre service Quelles que soient votre taille et vos activités : un service optimal et de qualité Aon Benfield, leader mondial et N 1 en

Plus en détail

le Guide pratique de la santé

le Guide pratique de la santé le Guide pratique de la santé La protection sociale professionnelle est une création continue Ce guide précise vos obligations légales en matière de complémentaire santé. il permet de mieux appréhender

Plus en détail

DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DANS LE SPECTACLE VIVANT ET L AUDIOVISUEL EN RHÔNE-ALPES. Décembre

DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DANS LE SPECTACLE VIVANT ET L AUDIOVISUEL EN RHÔNE-ALPES. Décembre DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DANS LE SPECTACLE VIVANT ET L AUDIOVISUEL EN RHÔNE-ALPES Décembre 2013 Diagnostic de l emploi et de la formation dans le spectacle vivant et l audiovisuel en Rhône-Alpes

Plus en détail

> Danseur intermittent du

> Danseur intermittent du VIE PROFESSIONNELLE > Danseur intermittent du spectacle Bibliographie Adresses utiles Septembre 2011 > DÉPARTEMENT RESSOURCES PROFESSIONNELLES 1 rue Victor-Hugo 93507 Pantin cedex T 01 41 839 839 (accueil)

Plus en détail

prenez le risque, nous assurons votre réussite

prenez le risque, nous assurons votre réussite prenez le risque, nous assurons votre réussite Vous méritez toute notre expérience Depuis plus de 150 ans, Marsh, leader mondial du courtage d assurance et du conseil en risques d entreprise, accompagne

Plus en détail

LE RÉASSUREUR DES MUTUELLES

LE RÉASSUREUR DES MUTUELLES LE RÉASSUREUR DES MUTUELLES Mission : la des mutuelles MutRé a pour mission de conforter le développement des mutuelles et des acteurs de l économie sociale en leur proposant : des couvertures de réassurance

Plus en détail

INNOVATIOn, COMPETITIVITÉ, ADAPTABILITÉ... ET SI L ASSURANCE GARANTISSAIT à MES CLIENTS, TOUT CELA à LA FOIS. www.sollyazarpro.com

INNOVATIOn, COMPETITIVITÉ, ADAPTABILITÉ... ET SI L ASSURANCE GARANTISSAIT à MES CLIENTS, TOUT CELA à LA FOIS. www.sollyazarpro.com INNOVATIOn, COMPETITIVITÉ, GARANTISSAIT à MES CLIENTS, TOUT CELA à LA FOIS Risques professionnels & assurance de personnes TNS, TPE et PME ASSURANCES COLLECTIVES Des offres santé et prévoyance conçues

Plus en détail

Présentation de Pôle emploi services cinéma spectacle

Présentation de Pôle emploi services cinéma spectacle Présentation de Pôle emploi services cinéma spectacle Mars 2012 1 Sommaire Introduction : l Assurance chômage et Pôle emploi Présentation de Pôle emploi services Les missions de Pôle emploi services cinéma

Plus en détail

Les artistes et techniciens du spectacle bénéficient d un régime

Les artistes et techniciens du spectacle bénéficient d un régime Les artistes et techniciens du spectacle bénéficient d un régime d indemnisation chômage spécifique constitué par les annexes 8 et 10 qui prend en compte le rythme d activité particulier au secteur. Le

Plus en détail

LES ALLOCATIONS DU FONDS DE PROFESSIONNALISATION ET DE SOLIDARITE

LES ALLOCATIONS DU FONDS DE PROFESSIONNALISATION ET DE SOLIDARITE En savoir plus LES ALLOCATIONS DU FONDS DE PROFESSIONNALISATION ET DE SOLIDARITE www.pole-emploi-spectacle.fr De : Direction Générale Adjointe - Clients Services Partenariat Demandeurs d emploi / Actifs

Plus en détail

France. Ressources humaines : un savoir-faire d experts

France. Ressources humaines : un savoir-faire d experts France Ressources humaines : un savoir-faire d experts France Ressources humaines : un savoir-faire d experts MERCER HUMAN RESOURCE CONSULTING Un pont entre les ressources humaines et la finance..........

Plus en détail

La protection sociale obligatoire et complémentaire au cœur de notre bataille!

La protection sociale obligatoire et complémentaire au cœur de notre bataille! La protection sociale obligatoire et complémentaire au cœur de notre bataille! La protection sociale est un terme générique qui recouvre, la Sécurité Sociale (régime général obligatoire solidaire, géré

Plus en détail

Le statut de l artiste-interprète MàJ : 12/03/2010 jeudi, 23 septembre 2004

Le statut de l artiste-interprète MàJ : 12/03/2010 jeudi, 23 septembre 2004 1 sur 5 23/09/2011 16:00 Irma : centre d information et de ressources des musiques actuelles http://www.irma.asso.fr/le-statut-de-l-artisteinterprete Le statut de l artiste-interprète MàJ : 12/03/2010

Plus en détail

Paramètres 2015. Les chiffres pour établir vos déclarations retraite, prévoyance et Congés. 1. Les plafonds des régimes

Paramètres 2015. Les chiffres pour établir vos déclarations retraite, prévoyance et Congés. 1. Les plafonds des régimes Paramètres 2015 Les chiffres pour établir vos déclarations retraite, prévoyance et Congés Audiens Retraite Arrco Audiens Retraite Agirc Audiens prévoyance Congés Spectacles Sommaire... Les plafonds des

Plus en détail

Spectacle vivant et audiovisuel Jeudi 14 mai 2009 Intervention pour l ordre des experts comptables d Ile de France

Spectacle vivant et audiovisuel Jeudi 14 mai 2009 Intervention pour l ordre des experts comptables d Ile de France Spectacle vivant et audiovisuel Jeudi 14 mai 2009 Intervention pour l ordre des experts comptables d Ile de France Plan Particularités du secteur Spectacle vivant Audiovisuel Presse Particularités des

Plus en détail

Demande de Prise en charge Fonds de solidarité Carrefour Market

Demande de Prise en charge Fonds de solidarité Carrefour Market Demande de Prise en charge Fonds de solidarité Carrefour Market Le document doit être rempli intégralement et accompagné de pièces justificatives. Dans le cas contraire, la demande ne pourra pas être traitée.

Plus en détail

MODIFICATIONS STATUTAIRES

MODIFICATIONS STATUTAIRES MODIFICATIONS STATUTAIRES Il est proposé au vote des délégués des modifications des statuts, du règlement intérieur et du règlement mutualiste Vita Santé et Multi Santé afin d intégrer les dispositions

Plus en détail

DANSEUR INTERMITTENT DU SPECTACLE

DANSEUR INTERMITTENT DU SPECTACLE VIE PROFESSIONNELLE DANSEUR INTERMITTENT DU SPECTACLE BIBLIOGRAPHIE ADRESSES UTILES FÉVRIER 2015 Département Ressources professionnelles LE CND Un centre d art pour la danse 1, rue Victor-Hugo 93507 Pantin

Plus en détail

OGACA. Les sessions thématiques de l OGACA. 2ème trimestre 2010 Strasbourg. Agence conseil auprès des entreprises culturelles

OGACA. Les sessions thématiques de l OGACA. 2ème trimestre 2010 Strasbourg. Agence conseil auprès des entreprises culturelles OGACA Agence conseil auprès des entreprises culturelles Les sessions thématiques de l OGACA 2ème trimestre 2010 Strasbourg /P2 L Ogaca accompagne depuis 1984 les acteurs culturels régionaux en leur proposant

Plus en détail

Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis. kpmg.fr

Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis. kpmg.fr Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis kpmg.fr Les défis du futur Une réponse adaptée Les mutuelles du livre II du Code de la mutualité font face à de réelles mutations,

Plus en détail

réservé aux établissements sanitaires et sociaux privés. Pour protéger vos salariés consultez les experts.

réservé aux établissements sanitaires et sociaux privés. Pour protéger vos salariés consultez les experts. réservé aux établissements sanitaires et sociaux privés. Pour protéger vos salariés consultez les experts. une expertise issue de l union des deux leaders de la protection des professionnels de la santé

Plus en détail

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement L es entreprises opèrent aujourd hui dans un environnement mondialisé et compétitif

Plus en détail

INFORMATION RETRAITE SYNDICAT CGT DES TRAVAILLEURS PORTUAIRES DU GPMH LE HAVRE FRANCE. Septembre 2009 SOMMAIRE - 1 - 1. LA RETRAITE (QUELQUES DATES )

INFORMATION RETRAITE SYNDICAT CGT DES TRAVAILLEURS PORTUAIRES DU GPMH LE HAVRE FRANCE. Septembre 2009 SOMMAIRE - 1 - 1. LA RETRAITE (QUELQUES DATES ) SYNDICAT CGT DES TRAVAILLEURS PORTUAIRES DU GPMH LE HAVRE FRANCE INFORMATION RETRAITE Septembre 2009 SOMMAIRE 1. LA RETRAITE (QUELQUES DATES ) 2 LA RETRAITE SECURITE SOCIALE 3 LA RETRAITE COMPLEMENTAIRE

Plus en détail

Mise en conformité de vos régimes santé, et prévoyance, êtes-vous prêts!

Mise en conformité de vos régimes santé, et prévoyance, êtes-vous prêts! GRAS SAVOYE I CONSEIL & COURTAGE EN ASSURANCES Mise en conformité de vos régimes santé, et prévoyance, êtes-vous prêts! Votre entreprise dispose d un régime complémentaire de protection sociale (frais

Plus en détail

COMMENT LES FINANCES INFLUENCENT-ELLES LES ACTIVITÉS D UNE MUTUELLE?

COMMENT LES FINANCES INFLUENCENT-ELLES LES ACTIVITÉS D UNE MUTUELLE? COMMENT LES FINANCES INFLUENCENT-ELLES LES ACTIVITÉS D UNE MUTUELLE? Présenté au Cercle finance du Québec Par Sylvain Fauchon, FCAS, FICA Chef de la direction Le 1 er octobre 2014 PROMUTUEL ASSURANCE 1852

Plus en détail

L essentiel. sur le financement des régimes de prévoyance complémentaire. fiscalité cotisations de Sécurité sociale

L essentiel. sur le financement des régimes de prévoyance complémentaire. fiscalité cotisations de Sécurité sociale L essentiel sur le financement des régimes de prévoyance complémentaire fiscalité cotisations de Sécurité sociale La protection sociale professionnelle est une création continue Souhaitant encourager le

Plus en détail

Les Charges Sociales. Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale

Les Charges Sociales. Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Celine Benezeth Johanna Pollak Thomas Bordignon Mathias Kelche Clement Jaulin Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Les Charges Sociales Mme Brunet Montage de dossiers nationaux et

Plus en détail

La Mutualité Socialiste du Luxembourg a 100 ans *****

La Mutualité Socialiste du Luxembourg a 100 ans ***** La Mutualité Socialiste du Luxembourg a ***** Quelles missions? (1) Depuis toujours, l homme cherche à se protéger de ce qui menace son existence, en particulier la maladie. Au fil des années, la Mutualité

Plus en détail

SPVIE PRÉVOYANCE ENTREPRISE de 3 à 100 salariés

SPVIE PRÉVOYANCE ENTREPRISE de 3 à 100 salariés SPVIE PRÉVOYANCE ENTREPRISE de 3 à 100 salariés ASSUREUR : IDENTITÉS MUTUELLE, Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du code de la mutualité - SIREN 379 655 541 - Siège social : 24, bd de Courcelles

Plus en détail

[ Entreprise & administration ] Les employeurs d artistes. du spectacle vivant À JOUR AU

[ Entreprise & administration ] Les employeurs d artistes. du spectacle vivant À JOUR AU [ Entreprise & administration ] Les employeurs d artistes du spectacle vivant À JOUR AU 1 er janvier 2009 V ous êtes employeur d artistes du spectacle. Vous pouvez bénéficier de dispositions particulières

Plus en détail

Atelier des Chefs d entreprise MEDEF LYON-RHÔNE 17/04/2014 «Comment vous protéger?»

Atelier des Chefs d entreprise MEDEF LYON-RHÔNE 17/04/2014 «Comment vous protéger?» D irigeants d entreprise, un choix professionnel des incidences sur sa vie familiale Atelier des Chefs d entreprise MEDEF LYON-RHÔNE 17/04/2014 «Comment vous protéger?» LE CHOIX DU STATUT Travailleur non

Plus en détail

- 41 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi. Proposition de loi tendant à réformer le système de sécurité sociale des étudiants

- 41 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi. Proposition de loi tendant à réformer le système de sécurité sociale des étudiants - 41 - TABLEAU COMPARATIF Proposition de loi tendant à réformer le système de sécurité sociale des étudiants Proposition de loi tendant à réformer le système de sécurité sociale des étudiants Code de la

Plus en détail

au libre choix des salariés de votre entreprise Mornay Initiative santé Prenez soin de vos salariés en toute liberté

au libre choix des salariés de votre entreprise Mornay Initiative santé Prenez soin de vos salariés en toute liberté au libre choix des salariés de votre entreprise Mornay Initiative santé Prenez soin de vos salariés en toute liberté Laurie Maillard Directeur général du Groupe Mornay Madame, Monsieur, Vous êtes dirigeant

Plus en détail

Aprecialis Actuariat conseil. Actuaires en assurance de personnes et IARD

Aprecialis Actuariat conseil. Actuaires en assurance de personnes et IARD Actuariat conseil Actuaires en assurance de personnes et IARD une démarche efficace L objectif Les consultants d Aprecialis ont toujours pour objet la vérité technique. Ils explicitent les enjeux et les

Plus en détail

prévoyance offre Protection sociale complémentaire réservée aux collectivités adhérentes à la convention de participation

prévoyance offre Protection sociale complémentaire réservée aux collectivités adhérentes à la convention de participation Mutuelle des agents territoriaux Protection sociale complémentaire offre prévoyance réservée aux collectivités adhérentes à la convention de participation Interiale, aujourd hui c est Une mutuelle experte

Plus en détail

Votre complémentaire santé collective avec Mutex - l alliance mutualiste

Votre complémentaire santé collective avec Mutex - l alliance mutualiste Convention collective nationale des industries chimiques Votre complémentaire santé collective avec Mutex - l alliance mutualiste Offre labellisée par les Industries chimiques Une complémentaire santé

Plus en détail

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes N 8 bis du 26 octobre 2007 C2007-49 / Lettre du ministre de l économie, des finances et de l emploi du 21 août 2007,

Plus en détail

En 2013, 605 organismes pratiquent

En 2013, 605 organismes pratiquent j u i n Le marché de l assurance complémentaire santé : des excédents dégagés en 2013 En 2013, 33 milliards d euros de cotisations ont été collectés sur le marché de l assurance complémentaire santé en

Plus en détail

Les assurances collectives Santé et Prévoyance

Les assurances collectives Santé et Prévoyance CAA P A C I F I C A P R E D I C A Les assurances collectives Santé et Prévoyance Dernières évolutions réglementaires et réponses du Crédit.Agricole Réunion Experts-Comptables du 10 juillet 2014 Page 1

Plus en détail

Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis. kpmg.fr

Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis. kpmg.fr Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis kpmg.fr Les défis du futur Une réponse adaptée Les mutuelles du livre II du Code de la mutualité font face à de réelles mutations,

Plus en détail

Plan stratégique 2012-2016 Vision du marché

Plan stratégique 2012-2016 Vision du marché 2013 Plan stratégique 2012-2016 Vision du marché Table des matières 1 Actualisation de la vision du marché w p. 3 2 Impact de l ANI du 11 janvier 2013 pour le marché de la complémentaire p. 14 santé 2

Plus en détail

Formation pour les acteurs travaillant sur le financement de la santé et la sécurité sociale au Sénégal MODULE 1. THIES 7 mai 2012

Formation pour les acteurs travaillant sur le financement de la santé et la sécurité sociale au Sénégal MODULE 1. THIES 7 mai 2012 Formation pour les acteurs travaillant sur le financement de la santé et la sécurité sociale au Sénégal www.coopami.org FINANCEMENT et GESTION des systèmes d assurance maladie MODULE 1 THIES 7 mai 2012

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 12-DCC-93 du 29 juin 2012 relative à la fusion du Groupe Mornay, du Groupe D&O et de la Fédération Mutualiste Interdépartementale de la Région Parisienne L Autorité de la

Plus en détail

Assurabilité et activités médicales: Le point de vue de l assureur Sham

Assurabilité et activités médicales: Le point de vue de l assureur Sham Assurabilité et activités médicales: Le point de vue de l assureur Sham 1 ères Universités d Eté Internationales Francophones pour la Qualité et la Sécurité des soins 11 et 12 Septembre 2015, Rabat - Maroc

Plus en détail

EVOLUTION DE L'ÂGE DE LA RETRAITE : IMPACT SUR LES RÉGIMES PRÉVOYANCE (Régimes collectifs de salariés)

EVOLUTION DE L'ÂGE DE LA RETRAITE : IMPACT SUR LES RÉGIMES PRÉVOYANCE (Régimes collectifs de salariés) EVOLUTION DE L'ÂGE DE LA RETRAITE : IMPACT SUR LES RÉGIMES PRÉVOYANCE (Régimes collectifs de salariés) Journées d études de l Institut des Actuaires et du SACEI Deauville 20 septembre 2012 par Anne DECREUSEFOND

Plus en détail

DEMANDE D INSCRIPTION SOCIETE DE COURTAGE D ASSURANCE OU DE REASSURANCE

DEMANDE D INSCRIPTION SOCIETE DE COURTAGE D ASSURANCE OU DE REASSURANCE DEMANDE D INSCRIPTION SOCIETE DE COURTAGE D ASSURANCE OU DE REASSURANCE Numéro d immatriculation La société de courtage est-elle déjà immatriculée au Registre des intermédiaires en assurance au titre d

Plus en détail

Regard sur une Mutuelle. de proximité. www.mutuellebleue.fr

Regard sur une Mutuelle. de proximité. www.mutuellebleue.fr Regard sur une Mutuelle de proximité www.mutuellebleue.fr Ensem Christian Guichard Président Répondre aux attentes de nos adhérents tout en développant l accès à une protection sociale de qualité auprès

Plus en détail

Libérer l énergie de l expert-comptable et trouver de nouvelles opportunités de conseil

Libérer l énergie de l expert-comptable et trouver de nouvelles opportunités de conseil Libérer l énergie de l expert-comptable et trouver de nouvelles opportunités de conseil AG Ordre Pays de Loire Abbaye de Fontevraud Jeudi 9 Juillet 2015 Ce document original est la propriété du Groupe

Plus en détail

PARIS, PLACE DE RÉASSURANCE. Propositions opérationnelles 2015. Mai 2015

PARIS, PLACE DE RÉASSURANCE. Propositions opérationnelles 2015. Mai 2015 PARIS, PLACE DE RÉASSURANCE Propositions opérationnelles 2015 Mai 2015 1 SOMMAIRE Contexte Réassurance Captives Run off 2 CONTEXTE La place de Paris décline depuis une vingtaine d années au profit d autres

Plus en détail

Synthèse de la 1 ère vague de grippe A(H1N1)

Synthèse de la 1 ère vague de grippe A(H1N1) Synthèse de la 1 ère vague de grippe A(H1N1) du 26 avril au 30 septembre 2009 région de la Capitale-Nationale Présentation à la Chambre de Commerce de la ville de Québec 9 octobre 2009 François Desbiens,

Plus en détail

Note Conflagration. Janvier 2010

Note Conflagration. Janvier 2010 Janvier 2010 Note Conflagration De nombreux sinistres de caractère événementiel dans le monde mettent en jeu plusieurs risques en Dommages, sans qu il s agisse d évènements naturels. On parle en général

Plus en détail

Le PACK Expat CFE. NOVALIS Mobilité et la CFE : vos alliés en matière d expatriation. Offre collective RETRAITE PRÉVOYANCE SANTÉ ÉPARGNE

Le PACK Expat CFE. NOVALIS Mobilité et la CFE : vos alliés en matière d expatriation. Offre collective RETRAITE PRÉVOYANCE SANTÉ ÉPARGNE Le PACK Expat CFE RETRAITE PRÉVOYANCE SANTÉ ÉPARGNE NOVALIS Mobilité et la CFE : vos alliés en matière d expatriation Offre collective La protection sociale tout en un Retraite Une retraite 100 % sécurisée

Plus en détail

le flash actualité Avril 2014

le flash actualité Avril 2014 le flash actualité Avril 2014 Thème : Conformité des contrats collectifs santé prévoyance retraite Une période transitoire a été instituée par le décret du 9 janvier 2012 pour la mise en conformité des

Plus en détail

Conférence Débat AFTA. Conférence

Conférence Débat AFTA. Conférence Conférence Conférence Débat AFTA PRÉVOYANCE SANTÉ DES SALARIES DES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF Vos interlocuteurs : Alexandra REPIQUET Jean-Philippe FERRANDIS : 01 49 64 45 15 : 01 49 64 12 88 : 01 49

Plus en détail

APRIL Famille & Santé

APRIL Famille & Santé [ La Santé ] Particulier APRIL [ Des solutions ] idéales pour toute la famille Une solution adaptée pour toutes les familles APRIL APRIL Points forts Tarifs adaptés à votre département de résidence Réductions

Plus en détail

POURQUOI FAIRE UN BILAN DE RETRAITE INDIVIDUEL?

POURQUOI FAIRE UN BILAN DE RETRAITE INDIVIDUEL? POURQUOI FAIRE UN BILAN DE RETRAITE INDIVIDUEL? 86 % des salariés sont préoccupés par le montant de leurs futures prestations de retraite En moyenne le taux de remplacement se situe entre 40% et 70 % du

Plus en détail

CHAMBRE PROFESSIONNELLE DES CONSEILS DU GRAND SUD OUEST

CHAMBRE PROFESSIONNELLE DES CONSEILS DU GRAND SUD OUEST CHAMBRE PROFESSIONNELLE DES CONSEILS DU GRAND SUD OUEST CONTRAT COLLECTIF LANDES MUTUALITE Votre interlocuteur : Carine Ramillon Zahra Responsable Secteur Landes Mutualité Tél : 06 07 22 00 62 MIEUX NOUS

Plus en détail

Pandémie grippale et continuité d activité

Pandémie grippale et continuité d activité Pandémie grippale et continuité d activité I. Les notions Modes de transmission En Alsace Entreprises concernées Grippe A / H1N1 Infection humaine par un virus grippal d origine porcine. Ce virus appartient

Plus en détail

Association de Prévoyance et de Protection de la Personne

Association de Prévoyance et de Protection de la Personne Association de Prévoyance et de Protection de la Personne DEMANDE D ADHESION AUX REGIMES PREVOYANCE RESERVES AUX ADHERENTS A L ASSOCIATION A 3 P NOM :... Prénom :... Date de naissance :... Nom de jeune

Plus en détail

le guide pratique santé

le guide pratique santé le guide pratique santé introduction En quelques points AG2R-MACIF Prévoyance est une institution de prévoyance issue du partenariat en assurances collectives santé et prévoyance entre le groupe MACIF

Plus en détail

Santé publique - Protection sociale -

Santé publique - Protection sociale - 26-1-05 1 Santé publique - Protection sociale - Système très complexe qui couvre : - des risques déterminés - des catégories particulières de population Protection sociale SS protection de base obligatoire

Plus en détail

... des solutions pour les salariés cadres et non cadres Une protection sociale complète adaptée aux salariés du secteur du courtage

... des solutions pour les salariés cadres et non cadres Une protection sociale complète adaptée aux salariés du secteur du courtage [ PRÉVOYANCE SANTÉ ] ENTREPRISES révoyance et santé courtiers... des solutions pour les salariés cadres et non cadres Une protection sociale complète adaptée aux salariés du secteur du courtage OPTIQUE

Plus en détail

Comment appliquer l obligation d assurance santé en entreprise?

Comment appliquer l obligation d assurance santé en entreprise? L accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2013 La loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 Comment appliquer l obligation d assurance santé en entreprise? Le 1er janvier 2016 au

Plus en détail

«Avec les bons plans de la MNT, je me simplifie le quotidien à prix mini!» mois offerts* en santé. * Voir conditions à l intérieur du dépliant.

«Avec les bons plans de la MNT, je me simplifie le quotidien à prix mini!» mois offerts* en santé. * Voir conditions à l intérieur du dépliant. Offre «JEUNE AGENT» «Avec les bons plans de la MNT, je me simplifie le quotidien à prix mini!» 2 en santé mois offerts* * Voir conditions à l intérieur du dépliant. Couverture santé, projets d installation,

Plus en détail

RAPPORT DE MARCHE FANAF EXERCICE (ANNEE) : 2009

RAPPORT DE MARCHE FANAF EXERCICE (ANNEE) : 2009 RAPPORT DE MARCHE FANAF EXERCICE (ANNEE) : 2009 I. Environnement économique 2009 SMIG (Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti) 31 625 Taux de croissance de l'économie 3,00% II. Environnement Institutionnel

Plus en détail

Calendrier des formations 2015 CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE EN MUTUALITE

Calendrier des formations 2015 CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE EN MUTUALITE Calendrier des formations 2015 CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE EN MUTUALITE CQP Télé conseiller 280 heures (40 jours) 2015 MARS Du lundi 23 (13h30) au vendredi 27 (12h15) MAI Du lundi 18 (13h30)

Plus en détail

Rapport de gestion du Conseil d Administration Exercice 2012

Rapport de gestion du Conseil d Administration Exercice 2012 Rapport de gestion du Conseil d Administration Exercice 2012 Mesdames, Messieurs les délégués, Nous vous avons réunis en Assemblée générale conformément à la Loi et aux statuts afin de vous présenter les

Plus en détail

Complémentaire santé : De nouveaux droits, de nouvelles obligations. Réunion d information COREPS 15 juin 2015

Complémentaire santé : De nouveaux droits, de nouvelles obligations. Réunion d information COREPS 15 juin 2015 Complémentaire santé : De nouveaux droits, de nouvelles obligations Réunion d information COREPS 15 juin 2015 LE GROUPE AUDIENS Un groupe de protection sociale «paritaire», à but non lucratif Qui se distingue

Plus en détail

Gestion du Risque de Pandémie

Gestion du Risque de Pandémie Gestion du Risque de Pandémie Marine HABART 15 Mai 2009 «Environnement attitude» L impression de ce document est-elle indispensable? Si oui, pensez à imprimer plusieurs diapositives par feuille. Introduction

Plus en détail

PRIORITÉ AUX MÉTIERS DE BOULAN- GERIE

PRIORITÉ AUX MÉTIERS DE BOULAN- GERIE PRIORITÉ AUX MÉTIERS DE BOULAN- GERIE Service de conseil et d accompagnement à la personne 0 969 366 606 Le Square (Franck Benausse) + Boulangerie : Service de conseil et d accompagnement pour les apprentis,

Plus en détail

Retraite Prévoyance Santé. Créateurs / Repreneurs d entreprises. Gérez l essentiel, nous nous. chargeons du reste

Retraite Prévoyance Santé. Créateurs / Repreneurs d entreprises. Gérez l essentiel, nous nous. chargeons du reste Retraite Prévoyance Santé Créateurs / Repreneurs d entreprises Gérez l essentiel, nous nous chargeons du reste Vous venez de créer votre entreprise? Vauban Humanis vous guide dans vos démarches POUR TOUS

Plus en détail

Réforme des régimes de l assurance maladie en Tunisie Défis et perspectives. Mohamed CHIHA Directeur Central CNAM

Réforme des régimes de l assurance maladie en Tunisie Défis et perspectives. Mohamed CHIHA Directeur Central CNAM Réforme des régimes de l assurance maladie en Tunisie Défis et perspectives Mohamed CHIHA Directeur Central CNAM 1 Partie Système d Assurance Maladie Avant la réforme «Performances & Insuffisances» La

Plus en détail

Les garanties santé. Les employeurs financent majoritairement au moins 50 % de la cotisation santé

Les garanties santé. Les employeurs financent majoritairement au moins 50 % de la cotisation santé Les garanties santé dans les branches professionnelles La négociation collective en «santé» dans les branches professionnelles se développe à partir de fin 2004. Le nombre d accords signés a très sensiblement

Plus en détail

FAQ sur le metteur en scène

FAQ sur le metteur en scène FAQ sur le metteur en scène I. LE STATUT SOCIAL DU METTEUR EN SCENE Le metteur en scène est-il juridiquement considéré comme un artiste? Oui. Le droit du travail donne une liste non exhaustive des artistes

Plus en détail

Votre. complémentaire SANTÉ. Livret du salarié

Votre. complémentaire SANTÉ. Livret du salarié Votre complémentaire SANTÉ Livret du salarié Juin 2015 La Complémentaire santé CREPA, une offre adaptée pour le personnel des cabinets d avocats. Le 1 er janvier 2016, l ensemble des salariés devra bénéficier

Plus en détail

INDEMNISATION ARTISTES ET TECHNICIENS : VOTRE ALLOCATION CHÔMAGE POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION ARTISTES ET TECHNICIENS : VOTRE ALLOCATION CHÔMAGE POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION ARTISTES ET TECHNICIENS : VOTRE ALLOCATION CHÔMAGE POLE-EMPLOI.FR VOTRE ALLOCATION CHÔMAGE Bénéficient du régime d intermittents du spectacle relevant des annexes 8 et 10 de l assurance chômage

Plus en détail

Mes Solutions Mercer

Mes Solutions Mercer Votre spécialiste de la complémentaire santé et de la prévoyance Mes Solutions Mercer Votre spécialiste de la santé et de la prévoyance perfomrance www.messolutionsmercer.fr Qui est Mercer? Mercer, toute

Plus en détail

PARIS, PLACE DE RÉASSURANCE ET D ASSURANCE INTERNATIONALE. Projet de stratégie 2015-2020. Mai 2015

PARIS, PLACE DE RÉASSURANCE ET D ASSURANCE INTERNATIONALE. Projet de stratégie 2015-2020. Mai 2015 PARIS, PLACE DE RÉASSURANCE ET D ASSURANCE INTERNATIONALE Projet de stratégie 2015-2020 Mai 2015 1 SOMMAIRE Introduction Place internationale assurance/réassurance Diagnostic de place Plan de développement

Plus en détail

complémentaire Santé prévoyance - tns UNE PROTECTION À LA CARTE POUR TOUS LES TNS ( TRAVAILLEURS NON SALARIÉS TOUS STATUTS )

complémentaire Santé prévoyance - tns UNE PROTECTION À LA CARTE POUR TOUS LES TNS ( TRAVAILLEURS NON SALARIÉS TOUS STATUTS ) complémentaire Santé prévoyance - tns UNE PROTECTION À LA CARTE POUR TOUS LES TNS ( TRAVAILLEURS NON SALARIÉS TOUS STATUTS ) COMPLÉMENTAIRE SANTÉ - PRÉVOYANCE - TNS, SOLUTION santé et prévoyance En tant

Plus en détail

Collaborateurs des pharmaciens : Les problèmes d assurances liés aux déplacements professionnels avec leurs véhicules personnels

Collaborateurs des pharmaciens : Les problèmes d assurances liés aux déplacements professionnels avec leurs véhicules personnels 2010 Collaborateurs des pharmaciens : Les problèmes d assurances liés aux déplacements professionnels avec leurs véhicules personnels 200 avenue de Colmar 67100 STRASBOURG Tél. 03 88 40 16 71 Fax 03 88

Plus en détail

Protection sociale complémentaire

Protection sociale complémentaire le groupe de protection sociale de l audiovisuel, de la communication, de la presse et du spectacle Protection sociale complémentaire RETRAITE PRÉVOYANCE SANTÉ EPARGNE 1% LOGEMENT ACTION SOCIALE CRÉATEURS

Plus en détail

BULLETIN D ADHÉSION JE, SOUSSIGNÉ... demande l admission de la Société... ...

BULLETIN D ADHÉSION JE, SOUSSIGNÉ... demande l admission de la Société... ... BULLETIN D ADHÉSION JE, SOUSSIGNÉ...... Président, Directeur Général, Gérant ou Responsable de la production i demande l admission de la Société............ à l en qualité de [ ] PRODUCTEUR ADHÉRENT [

Plus en détail

233 J Fonds des mutualités des communes de La Grande-Fosse et d Hagécourt (1866-1951)

233 J Fonds des mutualités des communes de La Grande-Fosse et d Hagécourt (1866-1951) ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES VOSGES 233 J Fonds des mutualités des communes de La Grande-Fosse et d Hagécourt (1866-1951) Répertoire numérique détaillé établi par Lolita GEORGEL étudiante en master 1 Sciences

Plus en détail

Liste relative au champ d application de l annexe VIII pour la production cinématographique

Liste relative au champ d application de l annexe VIII pour la production cinématographique CIRCULAIRE N 2015-18 DU 14 SEPTEMBRE 2015 Direction des Affaires Juridiques INSX006-TPE Titre Liste relative au champ d application de l annexe VIII pour la production cinématographique Objet Avenant n

Plus en détail

Mutuelle Obligatoire : attention à bien vérifier la conformité de votre contrat

Mutuelle Obligatoire : attention à bien vérifier la conformité de votre contrat N U M E R O 2 - M A R S 2 0 1 5 LEGISLATION Mutuelle Obligatoire : attention à bien vérifier la conformité de votre contrat Dans le cadre de l Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2013, les

Plus en détail

CIG petite couronne. Maintien de salaire. Recommandé par le. CIG petite couronne. Réservé aux collectivités du. Participation financière employeur

CIG petite couronne. Maintien de salaire. Recommandé par le. CIG petite couronne. Réservé aux collectivités du. Participation financière employeur Mutuelle des agents territoriaux Convention de participation Prévoyance CIG petite couronne Participation financière employeur Recommandé par le CIG petite couronne Maintien de salaire Réservé aux collectivités

Plus en détail

Décision n 14-DCC-149 du 13 octobre 2014 relative à la fusion du groupe AG2R La Mondiale et de la mutuelle ViaSanté

Décision n 14-DCC-149 du 13 octobre 2014 relative à la fusion du groupe AG2R La Mondiale et de la mutuelle ViaSanté RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 14-DCC-149 du 13 octobre 2014 relative à la fusion du groupe AG2R La Mondiale et de la mutuelle ViaSanté L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification adressé

Plus en détail

salariés LE NUMÉRO DE SÉCURITÉ SOCIALE LES DROITS À LA RETRAITE

salariés LE NUMÉRO DE SÉCURITÉ SOCIALE LES DROITS À LA RETRAITE salariés LE NUMÉRO DE SÉCURITÉ SOCIALE LES DROITS À LA RETRAITE QU EST-CE QU UN NUMÉRO DE SÉCURITÉ SOCIALE? > Appelé également NIR (Numéro d Inscription au Répertoire) ou NNI (Numéro National d Identité),

Plus en détail

santé Nos expertises au service des salariés et des entreprises LE GUIDE PRATIQUE SANTÉ

santé Nos expertises au service des salariés et des entreprises LE GUIDE PRATIQUE SANTÉ santé Nos expertises au service des salariés et des entreprises LE GUIDE PRATIQUE SANTÉ 2 INTRODUCTION LE GROUPE AG2R LA MONDIALE, UNE EXPERTISE COMPLÈTE EN ASSURANCE DE PROTECTION SOCIALE ET PATRIMONIALE

Plus en détail

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes N 2 bis du 2 avril 2009 C2008-77 / Lettre du ministre de l économie, de l industrie et de l emploi du 28 octobre

Plus en détail

CMCAS Dauphiné Pays de Rhône - 7 rue Antoine Polotti CS 30607 38024 GRENOBLE CEDEX 01

CMCAS Dauphiné Pays de Rhône - 7 rue Antoine Polotti CS 30607 38024 GRENOBLE CEDEX 01 MAJ Avril 2015 PR/CM/MLL Vos droits et démarches face au décès CMCAS Dauphiné Pays de Rhône - 7 rue Antoine Polotti CS 30607 38024 GRENOBLE CEDEX 01 E-mail : Cmcas-175.accueilbeneficiaires@asmeg.org Accueil

Plus en détail

[ Association ] L association. loi 1901

[ Association ] L association. loi 1901 [ Association ] L association loi 1901 L association est «la convention par laquelle deux ou plusieurs personnes mettent en commun d une façon permanente leurs connaissances ou leur activité, dans un but

Plus en détail

OFFRE DE FORMATIONS 2015

OFFRE DE FORMATIONS 2015 OFFRE DE FORMATIONS 2015 A DESTINATION DES PROFESSIONNELS DE L ASSURANCE 1 AGITATEUR DE DEVELOPPEMENT 2 SOMMAIRE ÉDITO 4 LES RÉGIMES DE PROTECTION SOCIALE 6 Notions indispensables pour comprendre les remboursements

Plus en détail

Présentation Complémentaire Frais de santé CCN 66

Présentation Complémentaire Frais de santé CCN 66 Journée nationale d information Présentation Complémentaire Frais de santé CCN 66 Nadia TAMRABET Direction des accords collectifs Jeudi 18 juin 2015 SOMMAIRE 1. Présentation du Groupe AG2R LA MONDIALE

Plus en détail

L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2013

L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2013 Février 2015 - N 15.004 L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2013 En résumé : En 2013, l emploi intermittent du spectacle concerne 254 000 salariés, 111 000 employeurs relevant du

Plus en détail

La protection sociale dans l entreprise

La protection sociale dans l entreprise (r) assurez-vous sur La protection sociale dans l entreprise livre blanc «assuré d entreprendre» - n 2 2 INTRODUCTION SOMMAIRE SOMMAIRE Intro La protection sociale connaît en France une vraie mutation.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue Contact Presse de Mutuelle Bleue Stéphanie ARREGROS Responsable Communication Tél. : 01 64 71 39 74 Courriel : s.arregros@mutuellebleue.fr DOSSIER DE PRESSE Siège social : 68 rue du Rocher 75396 Paris

Plus en détail