Eurobaromètre Flash 345 ACCESSIBILITE RÉSUMÉ

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Eurobaromètre Flash 345 ACCESSIBILITE RÉSUMÉ"

Transcription

1 Eurobaromètre Flash 345 ACCESSIBILITE RÉSUMÉ Terrain : Mars 2012 Publication : Décembre 2012 Cette étude a été commandée par la Commission européenne, Direction générale de la justice et coordonnée par la Direction générale Communication. Le présent document ne représente pas le point de vue de la Commission européenne. Les interprétations et les opinions qu il contient n engagent que les auteurs.

2 Flash Eurobaromètre 345 ACCESSIBILITE Etude réalisée par TNS Political & Social à la demande de la Direction générale de la justice Etude coordonnée par la Direction générale de la communication

3 TABLE DES MATIERES INTRODUCTION PROFIL DES PERSONNES HANDICAPEES ET DIFFICULTES D ACCESSIBILITE QU ELLES RENCONTRENT DANS LEUR VIE QUOTIDIENNE COMMENT UNE MEILLEURE ACCESSIBILITE AUX BIENS ET AUX SERVICES EST-ELLE PERÇUE ET QUELS SONT LES AVANTAGES TIRES DE LA SUPPRESSION DES OBSTACLES A CETTE ACCESSIBILITE COMMENT AMELIORER ET GARANTIR L ACCESSIBILITE

4 INTRODUCTION L Union européenne œuvre à la protection de ses citoyens contre toute discrimination fondée sur la race ou l origine ethnique, la religion ou les convictions, l âge, l orientation sexuelle ou un handicap. Les statistiques officielles indiquent que 80 millions de personnes au sein de l Union européenne (ce qui représente une personne sur six) souffrent d un handicap. Ce nombre devrait augmenter avec le vieillissement prévu de la population dans les années à venir. L accessibilité constitue l un des huit objectifs prioritaires de la «stratégie européenne en faveur des personnes handicapées». Les actions proposées pour atteindre cet objectif visent à rendre les biens et les services accessibles aux personnes handicapées et à promouvoir le marché des équipements d assistance. Début 2011, la Vice-présidente de la Commission européenne Viviane Reding s est engagée à présenter une proposition d «Acte européen sur l accessibilité». Ce résumé couvre les trois domaines suivants : Le profil des personnes handicapées et les difficultés d accessibilité qu elles rencontrent (transport/bâtiments/technologies de la communication/vote/sites internet). Comment une meilleure accessibilité aux biens et aux services est-elle perçue et quels sont les avantages tirés de la suppression des obstacles à cette accessibilité. Comment améliorer et garantir l accessibilité. Note sur la méthodologie utilisée pour cette étude Les entretiens ont été effectués par téléphone (ligne fixe et téléphone portable) du 15 au 17 mars 2012 auprès d échantillons nationaux représentatifs de citoyens (âgés de 15 ans et plus) des 27 Etats membres de l Union européenne. Dans la plupart des pays, la taille d échantillon visée était de entretiens. Au total, entretiens ont été conduits. Les résultats statistiques ont été pondérés afin de corriger les écarts démographiques connus. Les détails sur la méthodologie utilisée sont présentés en annexe du présent rapport. 3

5 Ce résumé désigne les pays par leur abréviation officielle. Les abréviations utilisées sont les suivantes : ABBREVIATIONS EU27 EU15 NMS12 Union européenne 27 Etats membres BE, IT, FR, DE, LU, NL, DK, UK, IE, PT, ES, EL, AT, SE, FI* BG, CZ, EE, CY, LT, LV, MT, HU, PL, RO, SL, SK** BE BG CZ DK DE EE EL ES FR IE IT CY LT LV LU HU MT NL AT PL PT RO SI SK FI SE UK Belgique Bulgarie République Tchèque Danemark Allemagne Estonie Grèce Espagne France Irlande Italie République de Chypre Lituanie Lettonie Luxembourg Hongrie Malte Pays-Bas Autriche Pologne Portugal Roumanie Slovénie Slovaquie Finlande Suède Royaume-Uni * EU15 fait référence aux 15 Etats membres de l Union européenne avant les élargissements de 2004 et 2007 : la Belgique, le Danemark, l Allemagne, la Grèce, l Espagne, la France, l Irlande, l Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas, l Autriche, le Portugal, la Finlande, la Suède et le Royaume-Uni. ** NMS12 sont les 12 Etats membres ayant adhéré à l Union européenne lors des élargissements de 2004 et 2007, à savoir : la Bulgarie, la République Tchèque, l Estonie, la République de Chypre, la Lituanie, la Lettonie, la Hongrie, Malte, la Pologne, la Roumanie, la Slovénie et la Slovaquie. 4

6 ************** Le site internet d Eurobaromètre peut être consulté à l adresse suivante : Nous souhaitons remercier les personnes interrogées à travers l Union européenne qui ont consacré du temps à cette enquête. Sans leur participation active, cette étude n aurait pas été possible. 5

7 1. PROFIL DES PERSONNES HANDICAPEES ET DIFFICULTES D ACCESSIBILITE QU ELLES RENCONTRENT DANS LEUR VIE QUOTIDIENNE Près de trois Européens sur dix (29%) indiquent qu eux-mêmes ou une personne de leur foyer sont atteints d une maladie de longue durée ou d un problème de santé ayant duré, ou étant prévu de durer, six mois ou plus. Dans cinq pays, le taux est supérieur à la moyenne avec environ deux répondants sur cinq indiquant qu eux-mêmes ou une personne de leur foyer sont atteints d une maladie de longue durée ou d un problème de santé : en Pologne (44%), en Estonie (42%), en Hongrie (41%), en Finlande (39%) et à Malte (38%). A l inverse, seul un répondant sur cinq ou moins évoque un problème de santé de longue durée de cette sorte en Belgique (20%), en Italie (19%) et au Luxembourg (18%). 6

8 Dans l ensemble, 29% des répondants indiquent qu eux-mêmes ou une personne de leur foyer ont été limités dans des activités habituelles à cause d un problème de santé, avec une personne sur huit (12%) décrivant avoir été limitée de façon importante et 17% des répondants indiquant n avoir été que faiblement limités. Dans six pays plus d un répondant sur trois indiquent qu eux-mêmes ou une personne de leur foyer ont été limités dans des activités habituelles à cause d un problème de santé au cours des six derniers mois au moins : en Allemagne (39%), en Lituanie (39%), en Estonie (35%), aux Pays-Bas (35%), en Autriche (35%) et au Royaume-Uni (35%). Il n y a toutefois qu en Allemagne et en Estonie qu une proportion significativement supérieure à la moyenne décrit cette limitation comme importante (17% et 18% respectivement, comparé à 12% pour l UE dans son ensemble). 7

9 Ce sont les problèmes de mobilité qui occasionnent le plus de difficultés parmi les citoyens de l Union européenne qui indiquent qu eux-mêmes ou une personne de leur foyer sont atteints d une maladie de longue durée ou d un problème de santé. Près de deux répondants sur cinq (38%) qui indiquent qu eux-mêmes ou une personne de leur foyer sont atteints d une maladie de longue durée ou d un problème de santé ont rencontré des difficultés en utilisant un trottoir ou en traversant une rue avec un feu. Le même pourcentage (38%) déclare avoir rencontré des difficultés en entrant dans un bâtiment ou dans un espace public, alors que plus d un tiers (36%) a rencontré des difficultés en prenant un taxi, un bus, un train ou un avion. BASE = Répondants indiquant qu eux-mêmes ou une personne de leur foyer sont atteints d une maladie de longue durée ou d un problème de santé (n=7403) Environ un quart des personnes indiquant qu elles-mêmes ou une personne de leur foyer sont atteintes d une maladie de longue durée ou d un problème de santé ont rencontré des difficultés en utilisant un ordinateur ou un téléphone (26%) ou en achetant un produit ou un service dont elles avaient besoin (achats en ligne inclus) (24%). Moins d un répondant sur cinq (18%) indiquant que lui-même ou une personne de son foyer est atteint d une maladie de longue durée ou d un problème de santé a rencontré des difficultés en votant aux élections. Un peu moins d un répondant sur cinq (19%) indiquant que lui-même ou une personne de son foyer est atteint d une maladie de longue durée ou d un problème de santé a rencontré des difficultés en utilisant des sites internet commerciaux. 8

10 2. COMMENT UNE MEILLEURE ACCESSIBILITE AUX BIENS ET AUX SERVICES EST-ELLE PERÇUE ET QUELS SONT LES AVANTAGES TIRES DE LA SUPPRESSION DES OBSTACLES A CETTE ACCESSIBILITE Presque tous les répondants (97%) reconnaissent que les personnes handicapées devraient pouvoir participer pleinement à la vie de la société, comme les personnes sans handicap (elles devraient pouvoir aller à l école, obtenir un emploi, accéder aux magasins et aux supermarchés, partir en vacances, etc.). Huit répondants sur dix (80%) se déclarent «tout à fait d accord» avec cette proposition. Au total plus de neuf répondants sur dix (93%) estiment que les obstacles à l accessibilité rendent plus difficile, pour les personnes handicapées, cette participation pleine à la vie de la société. Ils sont deux sur trois (66%) à être «tout à fait d accord» et 27% à être «plutôt d accord» avec cette proposition. 7 Européens sur 10 pensent qu une meilleure accessibilité aux biens et aux services permettrait de beaucoup améliorer la vie des personnes handicapées, des personnes âgées et des autres personnes souffrant d un problème d accessibilité (72% sont de cet avis lorsqu ils sont interrogés uniquement au sujet des personnes handicapées et 69% lorsqu ils sont interrogés au sujet des personnes handicapées, des personnes âgées et des autres personnes telles que les femmes enceintes et les personnes voyageant avec bagages). 47% des Européens considèrent qu une meilleure accessibilité aux biens et aux services permettrait de beaucoup améliorer les opportunités pour l industrie de vendre des produits aux personnes handicapées et aux personnes âgées. 9

11 Deux tiers des répondants (66%) indiquent qu ils achèteraient davantage ou paieraient plus pour des produits s ils étaient plus accessibles et mieux conçus pour tous, y compris, en particulier, pour les personnes handicapées et les personnes âgées. 3. COMMENT AMELIORER ET GARANTIR L ACCESSIBILITE 86% des Européens sont d avis qu appliquer des solutions d accessibilité similaires dans toute l Europe leur permettrait de voyager, étudier et travailler dans un autre pays de l UE. Les pays affichant les taux d approbation les plus élevés sont : Malte (96%), l Italie (94%), l Irlande (93%), la Lituanie (92%) et la Grèce (92%). 10

12 96% des Européens estiment que, pour fournir des services ou des biens, les pouvoirs publics devraient être obligés de garantir leur accessibilité également aux personnes handicapées. 94% des Européens sont d avis que plus d argent devrait être dépensé pour supprimer les barrières physiques qui compliquent la vie des personnes handicapées et des personnes âgées. 93% des Européens pensent que les prestataires de services et les industriels devraient être obligés de garantir l accessibilité des biens ou des services qu ils commercialisent. 85% des Européens estiment qu il devrait être possible de porter plainte ou d intenter un procès pour obtenir des sanctions contre les prestataires de services et les industriels qui ne se conforment pas aux mesures obligatoires pour améliorer l accessibilité. A travers l Europe, 48% des citoyens interrogés sont d avis que «les règles existantes en matière d accessibilité sont suffisantes pour leur garantir un bon accès aux biens et aux services» (14% sont «totalement d accord» et 34% sont «plutôt d accord»), tandis que 47% ne sont pas d accord (15% ne sont «pas du tout d accord» et 32% sont «plutôt pas d accord»). 46 points séparent les pays montrant les niveaux d approbation le plus et le moins élevé («tout à fait d accord» et «plutôt d accord» combinés). Au Royaume-Uni, sept répondants sur dix (70%) estiment que les règles existantes sont suffisantes, alors qu en Grèce, où les citoyens sont le moins d accord avec cette proposition, environ un quart (24%) sont d accord. Les autres pays approuvant le plus cette proposition sont la Suède (66%), le Luxembourg (61%), les Pays-Bas (59%) et la Finlande (58%). 11

13 78% des Européens pensent que le fait de disposer de règles communes en matière d accessibilité au niveau de l UE permettra aux entreprises d opérer plus facilement dans d autres pays de l UE. On observe un écart de 27 points entre les pays présentant les pourcentages les plus extrêmes à ce sujet. Le pays ayant le plus répondu par l affirmative est l Irlande (90% de réponses positives). Les pays ayant le moins répondu par l affirmative sont la République Tchèque et l Estonie (63% de réponses positives) 12

14 13

COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER?

COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER? COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER? 2/09/2008-22/10/2008 329 réponses PARTICIPATION Pays DE - Allemagne 55 (16.7%) PL - Pologne 41 (12.5%) DK - Danemark 20 (6.1%) NL - Pays-Bas 18 (5.5%) BE

Plus en détail

Je suis sous procédure Dublin qu est-ce que cela signifie?

Je suis sous procédure Dublin qu est-ce que cela signifie? FR Je suis sous procédure Dublin qu est-ce que cela signifie? B Informations pour les demandeurs d une protection internationale dans le cadre d une procédure de Dublin en vertu de l article 4 du Règlement

Plus en détail

LES EUROPEENS ET LEURS LANGUES

LES EUROPEENS ET LEURS LANGUES Eurobaromètre spécial 386 LES EUROPEENS ET LEURS LANGUES RAPPORT Terrain : Février - Mars 2012 Publication : Juin 2012 Cette étude a été commandée par la Commission européenne, Direction générale de l

Plus en détail

ETUDE SUR LES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES AUPRES DES MENAGES

ETUDE SUR LES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES AUPRES DES MENAGES Eurobaromètre spécial 381 ETUDE SUR LES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES AUPRES DES MENAGES RAPPORT Terrain : décembre 2011 Publication : juin 2012 Cette étude a été commandée par la Commission européenne,

Plus en détail

J ai demandé l asile dans l Union européenne quel pays sera responsable de l analyse de ma demande?

J ai demandé l asile dans l Union européenne quel pays sera responsable de l analyse de ma demande? FR J ai demandé l asile dans l Union européenne quel pays sera responsable de l analyse de ma demande? A Informations sur le règlement de Dublin pour les demandeurs d une protection internationale en vertu

Plus en détail

ETUDE SUR LES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES AUPRES DES MENAGES

ETUDE SUR LES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES AUPRES DES MENAGES Eurobaromètre spécial 396 ETUDE SUR LES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES AUPRES DES MENAGES RÉSUMÉ Terrain : Février - Mars 2013 Publication: Novembre 2013 Cette étude a été commandée par la Commission européenne,

Plus en détail

LES HABITUDES MÉDIATIQUES DANS L UNION EUROPÉENNE

LES HABITUDES MÉDIATIQUES DANS L UNION EUROPÉENNE Eurobaromètre Standard 80 Automne 2013 LES HABITUDES MÉDIATIQUES DANS L UNION EUROPÉENNE RAPPORT Terrain : novembre 2013 Cette étude a été commandée et coordonnée par la Commission européenne, Direction

Plus en détail

Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux

Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux Claire de Kermadec* Les habitudes culturelles, la taille et la dynamique des marchés modèlent le paysage du commerce de détail en Europe.

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARI Général au développement durable n 683 Octobre 2015 Prix du gaz et de l électricité en France et dans l Union européenne en 2014 OBRVION ET STISTIQU énergie En 2014, le prix du gaz a baissé

Plus en détail

Guide SEPA Paramétrage Experts Solutions SAGE depuis 24 ans

Guide SEPA Paramétrage Experts Solutions SAGE depuis 24 ans Guide SEPA Paramétrage Axe Informatique Experts Solutions SAGE depuis 24 ans Installation Paramétrage Développement Formation Support Téléphonique Maintenance SEPA Vérification du paramétrage des applications

Plus en détail

Solution transitoire Guide HES-SO

Solution transitoire Guide HES-SO Solution transitoire Guide HES-SO 2014-2015 Informations : Maude Freléchoux, Rue de la Jeunesse 1, 2800 Delémont / maude.frelechoux@hes-so.ch / 032 424 49 14 Table des matières 1 Introduction... 3 2 Relation

Plus en détail

Notes explicatives concernant le formulaire d opposition

Notes explicatives concernant le formulaire d opposition OFFICE DE L HARMONISATION DANS LE MARCHÉ INTÉRIEUR (OHMI) (marques, dessins et modèles) Notes explicatives concernant le formulaire d opposition 1. Remarques générales 1.1 Utilisation du formulaire Le

Plus en détail

EUROBAROMETRE Spécial 355 «PAUVRETE ET EXCLUSION SOCIALE» Pauvreté et exclusion sociale. Terrain : août septembre 2010 Publication : décembre 2010

EUROBAROMETRE Spécial 355 «PAUVRETE ET EXCLUSION SOCIALE» Pauvreté et exclusion sociale. Terrain : août septembre 2010 Publication : décembre 2010 Eurobaromètre Eurobaromètre spé Eurobaromètre spécial 355 EUROBAROMETRE Spécial 355 «PAUVRETE ET EXCLUSION SOCIALE» Commission Européenne Pauvreté et exclusion sociale Rapport Eurobaromètre spécial 355

Plus en détail

Sécurité des patients et qualité des soins de santé Rapport

Sécurité des patients et qualité des soins de santé Rapport Eurobaromètre spécial Commission européenne Sécurité des patients et qualité des soins de santé Rapport Terrain : septembre - octobre 2009 Publication : avril 2010 Eurobaromètre 327 / Vague TNS Opinion

Plus en détail

Le don du sang et les transfusions sanguines

Le don du sang et les transfusions sanguines EUROBAROMETRE Spécial 333b «Le don du sang et les transfusions sanguines» Eurobaromètre special 333b Commission Européenne Le don du sang et les transfusions sanguines Terrain: octobre 2009 Publication:

Plus en détail

LES CONDITIONS DE VIE DANS L UNION EUROPÉENNE

LES CONDITIONS DE VIE DANS L UNION EUROPÉENNE Eurobaromètre Standard 81 Printemps 2014 LES CONDITIONS DE VIE DANS L UNION EUROPÉENNE RAPPORT Terrain : juin 2014 Cette étude a été commandée et coordonnée par la Commission européenne, Direction générale

Plus en détail

Sécurité des patients et qualité des soins de santé Résumé

Sécurité des patients et qualité des soins de santé Résumé Eurobaromètre spécial Commission européenne Sécurité des patients et qualité des soins de santé Résumé Terrain : septembre - octobre 2009 Publication : avril 2010 Eurobaromètre 327 / Vague 72.2 TNS Opinion

Plus en détail

Paiements transfrontaliers

Paiements transfrontaliers Paiements transfrontaliers Transférer rapidement et facilement des fonds à partir de et vers un compte à l étranger Valable à partir du 1 e janvier 2007 Valable à partir du 1 e janvier 2007 La vie actuelle

Plus en détail

B o u r s e d e m o b i l i t é B E E p o u r l e s d é p a r t s e n 2 0 1 2 1

B o u r s e d e m o b i l i t é B E E p o u r l e s d é p a r t s e n 2 0 1 2 1 1 B o u r s e d e m o b i l i t é B E E p o u r l e s d é p a r t s e n 2 0 1 2 1 Objectif : Acquérir une expérience professionnelle en réalisant un stage en entreprise de 3 mois à temps plein à l étranger

Plus en détail

Prix de l énergie dans l Union européenne en 2010

Prix de l énergie dans l Union européenne en 2010 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 249 Septembre 2011 Prix de l énergie dans l Union européenne en 2010 OBRVATION ET STATISTIQU ÉNERG En 2010, le prix du gaz a diminué dans l Union européenne

Plus en détail

Institut national de la. propriété. Brevet unitaire et Juridiction unifiée. Besançon, le 8 octobre 2015. industrielle

Institut national de la. propriété. Brevet unitaire et Juridiction unifiée. Besançon, le 8 octobre 2015. industrielle Institut national de la propriété Brevet unitaire et Juridiction unifiée Besançon, le 8 octobre 2015 industrielle Brevet unitaire et Juridiction unifiée I - Le contexte II - Le brevet européen à effet

Plus en détail

LES EUROPEENS ET LES LANGUES

LES EUROPEENS ET LES LANGUES Eurobaromètre Commission européenne LES EUROPEENS ET LES LANGUES Terrain : Mai Juin 2005 Publication : Septembre 2005 Eurobaromètre Spécial 237-Vague 63.4 TNS Opinion & Social Sondage commandité et coordonné

Plus en détail

! " en bref. Statistiques. Indicateurs du processus de libéralisation du marché européen de l'électricité 2004 2005. Contenu.

!  en bref. Statistiques. Indicateurs du processus de libéralisation du marché européen de l'électricité 2004 2005. Contenu. Statistiques en bref ENVIRONNEMENT ET ENERGIE Energie 6/2006 Auteurs John GOERTEN Emmanuel CLEMENT Contenu Faits marquants... 1 Introduction... 2 Nombre d entreprises et leur importance relative... 2 Puissance

Plus en détail

collection Etudes et perspectives

collection Etudes et perspectives MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Hauts fonctionnaires en Europe Gestion et conditions de travail des cadres supérieurs de la fonction publique dans les Etats membres

Plus en détail

15/2015-21 janvier 2015. Proportion d entreprises innovantes dans l Union européenne, 2010-2012 (en % des entreprises)

15/2015-21 janvier 2015. Proportion d entreprises innovantes dans l Union européenne, 2010-2012 (en % des entreprises) 15/2015-21 janvier 2015 Enquête communautaire sur l innovation 2012 La proportion d entreprises innovantes est passée sous la barre des 50% dans l UE en 2010-2012 Les innovations liées à l organisation

Plus en détail

Évasio stages & études. Étudiez!

Évasio stages & études. Étudiez! Évasio stages & études Étudiez! UNE ASSURANCE STAGES & ÉTUDES, POURQUOI? Évasio stages & études, la solution étudiée pour vous! Vous partez étudier ou faire un stage à l étranger, rien ne peut vous empêcher

Plus en détail

L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes pour l entreprise et les salariés Conférence

L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes pour l entreprise et les salariés Conférence L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes Conférence INTERVENANTS Laurence LUENGAS Directeur des Ressources Humaines de la société PARADIGM Evelyne PICHOT Commission

Plus en détail

L ANNÉE EUROPÉENNE POUR LE DÉVELOPPEMENT AVIS DES EUROPÉENS SUR LE DÉVELOPPEMENT, LA COOPÉRATION ET L AIDE

L ANNÉE EUROPÉENNE POUR LE DÉVELOPPEMENT AVIS DES EUROPÉENS SUR LE DÉVELOPPEMENT, LA COOPÉRATION ET L AIDE Eurobaromètre spécial 421 L ANNÉE EUROPÉENNE POUR LE DÉVELOPPEMENT AVIS DES EUROPÉENS SUR LE DÉVELOPPEMENT, LA COOPÉRATION ET L AIDE RAPPORT Terrain : Septembre 2014 Publication : Janvier 2015 Cette étude

Plus en détail

Délégation Côte d Azur Formation Geslab 203 module dépenses 1

Délégation Côte d Azur Formation Geslab 203 module dépenses 1 Délégation Côte d Azur Formation Geslab 203 module dépenses 1 Déroulement de la journée Tiers Recherches et Couguar Créations et particularités Demandes d achats Principes et création Commandes Informations

Plus en détail

Les obstacles au marché intérieur du point de vue des citoyens

Les obstacles au marché intérieur du point de vue des citoyens Eurobaromètre études qualitatives Les obstacles au marché intérieur du point de vue des citoyens Rapport complet Commission européenne Les obstacles au marché intérieur du point de vue des citoyens Rapport

Plus en détail

2 OCTOBRE 2015 Sommaire

2 OCTOBRE 2015 Sommaire OCTOBRE Ce document est disponible sur le site internet de la versions française et anglaise sur www.banque-france.fr Pays Code ISO Date d entrée dans la zone euro Allemagne Autriche Belgique Chypre Espagne

Plus en détail

Taux de risque de pauvreté ou d exclusion sociale le plus élevé en Bulgarie, le plus faible en République tchèque

Taux de risque de pauvreté ou d exclusion sociale le plus élevé en Bulgarie, le plus faible en République tchèque 168/2014-4 Novembre 2014 Risque de pauvreté ou d'exclusion sociale dans l'ue28 Plus de 120 millions de personnes menacées de pauvreté ou d exclusion sociale en 2013 Soit près d une personne sur quatre

Plus en détail

L'éducation formelle des adultes en Europe: politiques et mise en œuvre

L'éducation formelle des adultes en Europe: politiques et mise en œuvre BG L'éducation formelle des adultes en Europe: politiques et mise en œuvre Commission européenne L éducation formelle des adultes en Europe: politiques et mise en œuvre Ce document est publié par l Agence

Plus en détail

Le marché de l assurance de protection juridique en Europe. Octobre 2013

Le marché de l assurance de protection juridique en Europe. Octobre 2013 Le marché de l assurance de protection juridique en Europe Octobre 2013 Le marché de l assurance de protection juridique en Europe Octobre 2013 Dans sa dernière publication, RIAD, l Association internationale

Plus en détail

Flash Eurobaromètre du Parlement européen (EP EB395) LA JEUNESSE EUROPEENNE EN 2014 SYNTHESE ANALYTIQUE

Flash Eurobaromètre du Parlement européen (EP EB395) LA JEUNESSE EUROPEENNE EN 2014 SYNTHESE ANALYTIQUE Directorate-General for Communication PUBLIC OPINION MONITORING UNIT Bruxelles, 28 avril 2014 Flash Eurobaromètre du Parlement européen (EP EB395) LA JEUNESSE EUROPEENNE EN 2014 SYNTHESE ANALYTIQUE Couverture

Plus en détail

Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011

Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 366 Novembre 2012 Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011 OBRVATION ET STATISTIQU ÉNERG En 2011, le prix du gaz a augmenté dans tous

Plus en détail

LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS

LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS INTRO POUR LES ENSEIGNANTS Cette ligne du temps illustre l histoire de l Union européenne. Vous pouvez l imprimer par section et l afficher

Plus en détail

La vie des femmes et des hommes en Europe:

La vie des femmes et des hommes en Europe: Livres statistiques La vie des femmes et des hommes en Europe: Un portrait statistique Édition 28 EUROPEAN COMMISSION COMMISSION EUROPÉENNE Livres statistiques La vie des femmes et des hommes en Europe:

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARI GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 461 Novembre 2013 Prix du gaz et de l électricité en France et dans l Union européenne en 2012 OBRVION ET STISTIQU ÉNERG En 2012, le prix du gaz a augmenté

Plus en détail

Consultation Tourisme. Questionnaire pour l industrie

Consultation Tourisme. Questionnaire pour l industrie Consultation Tourisme Questionnaire pour l industrie Identification de l entreprise (choisissez une seule option parmi les questions a f) a) Où se trouve le siège de votre entreprise (pays de résidence)?..

Plus en détail

Les enfants ayant besoin d une protection internationale

Les enfants ayant besoin d une protection internationale FR Les enfants ayant besoin d une protection internationale Informations destinées aux enfants non accompagnés qui introduisent une demande de protection internationale conformément à l article 4 du Règlement

Plus en détail

ANNEXE VI CONTRAT FINANCIER ERASMUS MOBILITE 2013-2014 REGLES GENERALES D UTILISATION DES FONDS ERASMUS : EXTRAIT

ANNEXE VI CONTRAT FINANCIER ERASMUS MOBILITE 2013-2014 REGLES GENERALES D UTILISATION DES FONDS ERASMUS : EXTRAIT ANNEXE VI CONTRAT FINANCIER ERASMUS MOBILITE 2013-2014 REGLES GENERALES D UTILISATION DES FONDS ERASMUS : EXTRAIT 4. LISTE DES PAYS PARTICIPANTS Pays membres de l Union européenne Pays ALLEMAGNE AUTRICHE

Plus en détail

F. Directive sur l indication du prix (98/6) Rédigé par Hans Schulte-Nölke et Leonie Meyer-Schwickerath

F. Directive sur l indication du prix (98/6) Rédigé par Hans Schulte-Nölke et Leonie Meyer-Schwickerath 644 Rédigé par Hans Schulte-Nölke et Leonie Meyer-Schwickerath Résumé 1. Lacunes de transposition Tous les États membres ont transposé la Directive 98/6. L'analyse a principalement révélé les lacunes de

Plus en détail

Communication commune sur l application de l arrêt «IP Translator» v1.2, 20 février 2014

Communication commune sur l application de l arrêt «IP Translator» v1.2, 20 février 2014 1 Communication commune sur l application de l arrêt «IP Translator» v1.2, 20 février 2014 Le 19 juin 2012, la Cour a rendu son arrêt dans l affaire C-307/10 «IP Translator», répondant de la manière suivante

Plus en détail

Le Fonds social européen et les gens du voyage

Le Fonds social européen et les gens du voyage Le Fonds social européen et les gens du voyage Commission Européenne FICHE RÉCAPITULATIVE Ni la Commission européenne ni aucune personne agissant au nom de la Commission ne sont responsables de l usage

Plus en détail

Des actions coordonnées pour des sites web de voyages plus respectueux des droits des consommateurs

Des actions coordonnées pour des sites web de voyages plus respectueux des droits des consommateurs Des actions coordonnées pour des sites web de voyages plus respectueux des droits des consommateurs Bruxelles, le 14 avril 2014 En 2013, les autorités nationales chargées des questions de consommation

Plus en détail

CONSULTATION SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES - Consultation par la DG MARKT

CONSULTATION SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES - Consultation par la DG MARKT CONSULTATION SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES - Consultation par la DG MARKT Introduction Remarque préliminaire: Le document suivant a été élaboré par les services

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

ANNEX 1 ANNEXE RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) N /.. DE LA COMMISSION

ANNEX 1 ANNEXE RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) N /.. DE LA COMMISSION COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 26.11.2014 C(2014) 8734 final ANNEX 1 ANNEXE au RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) N /.. DE LA COMMISSION remplaçant les annexes I et II du règlement (UE) n 1215/2012 du Parlement

Plus en détail

istockphoto/romrodinka Une Europe sans frontières L espace Schengen Migration et affaires intérieures

istockphoto/romrodinka Une Europe sans frontières L espace Schengen Migration et affaires intérieures istockphoto/romrodinka Une Europe sans frontières L espace Schengen Migration et affaires intérieures 1 L espace Schengen États membres de l UE faisant partie de l espace Schengen États membres de l UE

Plus en détail

noms de domaine.be & agents d enregistrement

noms de domaine.be & agents d enregistrement noms de domaine.be & agents d enregistrement 2013 2 Nombre de nouveaux enregistrements.be 147.022 193.659 222.919 232.746 257.637 267.780 306.341 299.846 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Evolution

Plus en détail

Des allocations de solidarité

Des allocations de solidarité Retraités juin 205 Des allocations de solidarité Aspa ASI Des allocations de solidarité Vous êtes retraité et vous avez de faibles revenus? Vous pouvez peut-être bénéficier de l allocation de solidarité

Plus en détail

Tableau de bord de la mobilité: foire aux questions

Tableau de bord de la mobilité: foire aux questions COMMISSION EUROPEENNE MEMO Bruxelles, le 10 janvier 2014 Tableau de bord de la mobilité: foire aux questions (voir aussi IP/14/09) Qu'est-ce que le tableau de bord de la mobilité? Le tableau de bord de

Plus en détail

Analyse comparative du. temps d'instruction. dans l'enseignement obligatoire à temps plein en Europe 2013/2014. Rapport Eurydice

Analyse comparative du. temps d'instruction. dans l'enseignement obligatoire à temps plein en Europe 2013/2014. Rapport Eurydice Analyse comparative du temps d'instruction dans l'enseignement obligatoire à temps plein en Europe 2013/2014 Rapport Eurydice Éducation et formation Analyse comparative du temps d'instruction dans l'enseignement

Plus en détail

E 6443 TEXTE SOUMIS EN APPLICATION DE L ARTICLE 88-4 DE LA CONSTITUTION PAR LE GOUVERNEMENT, À L ASSEMBLÉE NATIONALE ET AU SÉNAT.

E 6443 TEXTE SOUMIS EN APPLICATION DE L ARTICLE 88-4 DE LA CONSTITUTION PAR LE GOUVERNEMENT, À L ASSEMBLÉE NATIONALE ET AU SÉNAT. E 6443 ASSEMBLÉE NATIONALE TREIZIÈME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2010-2011 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 20 juillet 2011 Enregistré à la Présidence du Sénat le 20 juillet

Plus en détail

ANNEXES. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL

ANNEXES. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 23.7.2014 COM(2014) 520 final ANNEXES 1 to 3 ANNEXES à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL L'efficacité énergétique: quelle contribution

Plus en détail

EXAMEN ANNUEL PAR LA COMMISSION

EXAMEN ANNUEL PAR LA COMMISSION COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 17.3.2015 COM(2015) 130 final EXAMEN ANNUEL PAR LA COMMISSION des rapports d activité annuels des États membres en matière de crédits à l exportation au sens du règlement

Plus en détail

Évolution des exportations et importations de biens de l UE avec la Chine, 2004-2014 (en milliards d euros)

Évolution des exportations et importations de biens de l UE avec la Chine, 2004-2014 (en milliards d euros) 116/2015-26 juin 2015 Sommet Union européenne Chine Hausse significative du commerce de biens et de services de l UE avec la Chine en 2014 Déficit de l UE pour les échanges de biens, excédent pour les

Plus en détail

Évasio grand voyage. Explorez!

Évasio grand voyage. Explorez! Évasio grand voyage Explorez! UNE ASSURANCE VOYAGE, POURQUOI? Votre grand voyage approche, rien ne peut vous empêcher de partir. Mais un imprévu peut changer tous vos plans : vous êtes obligé d annuler

Plus en détail

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007 6 Le tourisme international en France 99 Le tourisme international en France 6 Touristes non-résidents en France Dans ce chapitre sont présentées : les arrivées en France des touristes non-résidents (toute

Plus en détail

Le programme Erasmus + à Sciences Po. La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages

Le programme Erasmus + à Sciences Po. La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages Le programme Erasmus + à Sciences Po La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages Qu est ce que le programme Erasmus +? Erasmus + est un programme de la Commission Européenne destiné à encourager

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE L'AGRICULTURE ET DU DÉVELOPPEMENT RURAL

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE L'AGRICULTURE ET DU DÉVELOPPEMENT RURAL COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE L'AGRICULTURE ET DU DÉVELOPPEMENT RURAL Direction D. Soutien direct D.4. Gestion financière du FEAGA Bruxelles, le 12.1.2015. Ares(2015)48302-104208 RECTIFICATIF

Plus en détail

Focus sur les structures de l enseignement supérieur en Europe 2004/2005 Évolutions nationales dans le cadre du Processus de Bologne

Focus sur les structures de l enseignement supérieur en Europe 2004/2005 Évolutions nationales dans le cadre du Processus de Bologne ISSN 1830-348X Direction générale de l éducation et de la culture Focus sur les structures de l enseignement supérieur en Europe 2004/2005 Évolutions nationales dans le cadre du Processus de Bologne Commission

Plus en détail

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE Source: Eurostat, 2014, sauf indication contraire Les données se rapportent aux ressortissants de pays tiers, dont le lieu de résidence habituel se trouvait dans un pays hors

Plus en détail

Mesures politiques au niveau européen pour les femmes en science. Florence Bouvret DG Recherche - Commission européenne florence.bouvret@ec.europa.

Mesures politiques au niveau européen pour les femmes en science. Florence Bouvret DG Recherche - Commission européenne florence.bouvret@ec.europa. Mesures politiques au niveau européen pour les femmes en science Florence Bouvret DG Recherche - Commission européenne florence.bouvret@ec.europa.eu 1 2 La politique Femmes et science Communication de

Plus en détail

20 ANS. du marché unique européen. Ensemble pour une nouvelle croissance. Principales réalisations. Marché intérieur et services

20 ANS. du marché unique européen. Ensemble pour une nouvelle croissance. Principales réalisations. Marché intérieur et services 20 ANS du marché unique européen Ensemble pour une nouvelle croissance Principales réalisations Marché intérieur et services Europe Direct est un service destiné à vous aider à trouver des réponses aux

Plus en détail

INAMI - Médecin / Dentiste / Pharmacien / Kinésithérapeute

INAMI - Médecin / Dentiste / Pharmacien / Kinésithérapeute INAMI - Médecin / Dentiste / Pharmacien / Kinésithérapeute Offre à l attention de Monsieur Promu P2014 Vous Nom : Monsieur Promu P2014 Adresse :, Date de naissance : 01/06/1989 Age à la souscription :

Plus en détail

Bénéficiaires du droit d asile dans l UE, par nationalités, 2014. Irak 5% Afghanistan

Bénéficiaires du droit d asile dans l UE, par nationalités, 2014. Irak 5% Afghanistan 82/2015-12 mai 2015 Décisions sur les demandes d asile dans l UE Les États membres de l UE ont accordé la protection à plus de 185 000 demandeurs d asile en 2014 Les Syriens demeurent les premiers bénéficiaires

Plus en détail

Exercer une activité temporaire hors de France

Exercer une activité temporaire hors de France Artisans, commerçants, professions libérales Exercer une activité temporaire hors de France Vos démarches et obligations Édition 2015 Exercer une activité temporaire hors de France Vos démarches et obligations

Plus en détail

Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits

Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits Salariés FÉVRIER 2014 Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits B Les majorations de durée d assurance B Le congé parental B La majoration pour 3 enfants Vous avez eu ou élevé des enfants Vous avez

Plus en détail

CITOYENNETE EUROPEENNE MOBILITE TRANSFRONTALIERE. Rapport complet. Août 2010

CITOYENNETE EUROPEENNE MOBILITE TRANSFRONTALIERE. Rapport complet. Août 2010 Etude qualitative Commission européenne CITOYENNETE EUROPEENNE MOBILITE TRANSFRONTALIERE Rapport complet Août 2010 Etude qualitative TNS Qual+ Cette étude a été commandée par la Direction générale Justice

Plus en détail

Tableau de bord européen de l innovation 2003

Tableau de bord européen de l innovation 2003 Edition n o 20 - Décembre 2003 S u p p l é m e n t C o r d i s focus Tableau de bord européen de l innovation 2003 www.cordis.lu/trendchart PUBLIÉ PAR LA COMMISSION EUROPÉENNE - INNOVATION Ce document

Plus en détail

La santé dentaire. Terrain: Octobre 2009 Publication: Février 2010

La santé dentaire. Terrain: Octobre 2009 Publication: Février 2010 Eurobaromètre Special 330 EUROBAROMETRE Spécial 330 La santé dentaire Terrain: Octobre 2009 Publication: Février 2010 Rapport Eurobaromètre Special 330 / Wave TNS Opinion & Social Sondage commandité par

Plus en détail

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 194/2014-15 décembre 2014 Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 Par rapport à 2013, le revenu agricole réel par actif 1 a diminué de 1,7% dans

Plus en détail

Egalité entre femmes et hommes: la Suisse en comparaison internationale

Egalité entre femmes et hommes: la Suisse en comparaison internationale Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Actualités OFS 20 Situation économique et sociale Neuchâtel, 01.2008 de la population Egalité entre femmes et hommes: la Suisse

Plus en détail

noms de domaine.be & agents d enregistrement

noms de domaine.be & agents d enregistrement noms de domaine.be & agents d enregistrement 2014 2 Nombre de nouveaux enregistrements.be 193.659 222.919 232.746 257.637 267.780 306.341 299.846 264.930 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 Evolution

Plus en détail

e-mail : bcf.courrier@bcf.asso.fr site internet : www.bcf.asso.fr. ASSURANCE FRONTIÈRE --------------------- CAHIER DES CHARGES

e-mail : bcf.courrier@bcf.asso.fr site internet : www.bcf.asso.fr. ASSURANCE FRONTIÈRE --------------------- CAHIER DES CHARGES BUREAU CENTRAL FRANÇAIS DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES CONTRE LES ACCIDENTS D AUTOMOBILES Adresser toute correspondance : 1, rue Jules Lefebvre 75431 PARIS CEDEX 09 Téléphone : 01 53 21 50 80 Télécopieur :

Plus en détail

Terrain Septembre - Octobre 2006 Publication Mars 2007

Terrain Septembre - Octobre 2006 Publication Mars 2007 Eurobaromètre Spécial Commission Européenne Roaming Terrain Septembre - Octobre 2006 Publication Mars 2007 Eurobaromètre Spécial 269 / Vague 66.1 TNS Opinion & Social Sondage commandité par la Direction

Plus en détail

Objectifs de Barcelone

Objectifs de Barcelone Rapport de la Commission au Parlement européen, au Conseil, au Comité économique et social européen et au Comité des régions Objectifs de Barcelone Le développement des services d accueil des jeunes enfants

Plus en détail

La stabilité des prix : pourquoi est-elle importante pour vous? Brochure d information destinée aux élèves

La stabilité des prix : pourquoi est-elle importante pour vous? Brochure d information destinée aux élèves La stabilité des prix : pourquoi est-elle importante pour vous? Brochure d information destinée aux élèves Que peut-on acheter pour dix euros? Et si, avec cet argent, vous pouviez acheter deux maxi CD

Plus en détail

Source : Eurostat, enquête Technologie de l information et de la communication/deps, 2010

Source : Eurostat, enquête Technologie de l information et de la communication/deps, 2010 culture chiffres Secrétariat général Service de la coordination des politiques culturelles et de l innovation Département des études, de la prospective et des statistiques 182, rue Saint-Honoré, 733 Paris

Plus en détail

La mesure des «emplois vacants» : situation actuelle et perspectives

La mesure des «emplois vacants» : situation actuelle et perspectives La mesure des «emplois vacants» : situation actuelle et perspectives DARES Département Métiers et Qualifications Sabine Bessière La mesure des «emplois vacants» Introduction Les objectifs du groupe de

Plus en détail

Les marchés européens

Les marchés européens .creditfoncier.com U N E É T U D E D U C R É D I T F O N C I E R Les marchés européens du crédit immobilier résidentiel en 2014 MAI 2015 rappel méthodologique Cette étude porte sur les marchés du crédit

Plus en détail

E. Directive sur la vente à distance (97/7) Rédigé par Hans Schulte-Nölke et Andreas Börger

E. Directive sur la vente à distance (97/7) Rédigé par Hans Schulte-Nölke et Andreas Börger 555 Rédigé par Hans Schulte-Nölke et Andreas Börger Résumé 1. Défauts de transposition Malgré les nombreuses différences de formulation dans les lois de transposition nationale, le nombre des défauts de

Plus en détail

Questions - Réponses PARAFES

Questions - Réponses PARAFES 1. Que signifie? signifie Passage Automatisé Rapide Des Frontières Extérieures Schengen. 2. L inscription à est-elle gratuite? 3. Où et quand s inscrire au programme? Il est possible de s inscrire en se

Plus en détail

Le système suisse d innovation en comparaison internationale Une sélection d indicateurs du tableau de bord européen de l innovation 2005

Le système suisse d innovation en comparaison internationale Une sélection d indicateurs du tableau de bord européen de l innovation 2005 Indicateurs «Science et Technologie» Le système suisse d innovation en comparaison internationale Une sélection d indicateurs du tableau de bord européen de l innovation 2005 Neuchâtel, 2006 La série «Statistique

Plus en détail

Détachement des travailleurs : un environnement juridique propice à la mise en concurrence sociale?

Détachement des travailleurs : un environnement juridique propice à la mise en concurrence sociale? L Europe des salariés. Compétitivité et mobilité des travailleurs Détachement des travailleurs : un environnement juridique propice à la mise en concurrence sociale? Marion DEL SOL (IODE UMR CNRS 6262/Université

Plus en détail

Contribuer à un monde meilleur : les Européens et l avenir de l aide au développement

Contribuer à un monde meilleur : les Européens et l avenir de l aide au développement Eurobaromètre spécial 375 Commission européenne Contribuer à un monde meilleur : les Européens et l avenir de l aide au développement RAPPORT Eurobaromètre spécial 375 / Vague TNS opinion & social Terrain

Plus en détail

Baromètre de la société de l information

Baromètre de la société de l information Baromètre de la société de l information BAROMÈTRE DE LA SOCIETE DE L INFORMATION (2014) http://economie.fgov.be L édition 2014 du Baromètre de la société de l information est disponible sur le site web

Plus en détail

Guide d utilisateur rapide pour MO-Call Blackberry

Guide d utilisateur rapide pour MO-Call Blackberry Que dois-je faire pour commencer à faire des appels avec MO-Call? Avant de faire un appel vous aurez besoin des choses suivantes: Un compte MO-Call enregistré. Du crédit MO-Call dans votre compte. Le logiciel

Plus en détail

La profession d architecte à l international, synthèse de l étude du Collège des architectes de Catalogne

La profession d architecte à l international, synthèse de l étude du Collège des architectes de Catalogne La profession d architecte à l international, synthèse de l étude du Collège des architectes de Catalogne En 1999, à l occasion de son congrès de Pékin, l UIA adoptait un accord international pour la recommandation

Plus en détail

LES VACANCES COMMENCENT à Bord

LES VACANCES COMMENCENT à Bord LES VACANCES COMMENCENT à Bord Traversées en ferry vers l Angleterre et l Europe du Nord World's Leading Ferry Operator FRANCE europe DFDS.FR Tél. (depuis la France) : 02 32 14 68 50 Tél. (depuis la Belgique)

Plus en détail

Le travail non déclaré au sein de l Union européenne

Le travail non déclaré au sein de l Union européenne Eurobaromètre Spécial Commission européenne Le travail non déclaré au sein de l Union européenne Terrain : mai juin 2007 Publication : octobre 2007 Rapport Eurobaromètre Spécial 284 / Vague 67.3 TNS Opinion

Plus en détail

Lutter contre le décrochage scolaire : éléments de comparaison internationale

Lutter contre le décrochage scolaire : éléments de comparaison internationale Concertation sur la refondation de l école de la République Lutter contre le décrochage scolaire : éléments de comparaison internationale Le décrochage est un processus qui conduit un jeune en formation

Plus en détail

Bien utiliser le prélèvement

Bien utiliser le prélèvement JANVIER 2013 N 23 PAIEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Bien utiliser le prélèvement Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE Pour

Plus en détail

Flavien Neuvy Responsable de L Observatoire Cetelem

Flavien Neuvy Responsable de L Observatoire Cetelem 1 Flavien Neuvy Responsable de L Observatoire Cetelem 2 Méthodologie Enquête réalisée par TNS Sofres : interrogation par Internet d échantillons représentatifs des populations nationales (18 ans et plus)

Plus en détail

Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi. au détachement de travailleurs en FRANCE

Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi. au détachement de travailleurs en FRANCE Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi RÈGLES applicables au détachement de travailleurs en FRANCE Ce document est purement informatif et, à ce titre, volontairement synthétique.

Plus en détail

L OPINION PUBLIQUE EN EUROPE : LES SERVICES FINANCIERS

L OPINION PUBLIQUE EN EUROPE : LES SERVICES FINANCIERS Eurobaromètre spécial Commission européenne L OPINION PUBLIQUE EN EUROPE : LES SERVICES FINANCIERS Terrain : Novembre-Décembre 2003 Publication : Juin 2004 Eurobaromètre spécial 202 / Vague 60.2 - European

Plus en détail