ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE"

Transcription

1 ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE 5, avenue Louis-Blériot Clermont-Ferrand Tél Ou Fax Finess

2

3 Aujourd hui, une Hospitalisation A Domicile (HAD) vous est proposée. Ce séjour à votre domicile sera réalisé dans les mêmes conditions de qualité et de sécurité qu à l hôpital ou à la clinique, avec le confort de votre domicile et la présence de vos proches. Il s agit d une prise en charge commune entre les professionnels de santé de CliniDom, les professionnels de santé libéraux que vous connaissez, et votre entourage. Vous trouverez l essentiel des informations dans ce livret. Nous nous tenons à votre disposition pour répondre à toutes vos demandes. L Equipe de l HAD CliniDom

4 Qu est-ce qu un Etablissement d Hospitalisation A Domicile (HAD)? L Hospitalisation A Domicile (HAD) est un mode d Hospitalisation à part entière, au même titre que l hospitalisation en établissement avec hébergement, qui permet d assurer au domicile du patient, des soins médicaux et paramédicaux continus et coordonnés. Pour cela, CliniDom, Etablissement d HAD, mobilise des moyens humains et matériels importants en associant son équipe aux médecins hospitaliers, au médecin traitant, à l ensemble des professionnels de santé paramédicaux (infirmiers, kinésithérapeutes, orthophonistes, auxiliaires de vie, diététiciens, etc ), aux professionnels sociaux et aux prestataires de matériels. CliniDom prend en charge des malades de tous âges, atteints de pathologies graves, aigües ou chroniques, souvent multiples, évolutives et/ou instables qui, en l absence de cette prise en charge en Hospitalisation A Domicile, seraient hospitalisés en établissement de santé avec hébergement. Comme tout établissement de santé, CliniDom est soumis à des obligations et des garanties en matière de qualité et de sécurité. CliniDom invite le patient à donner son consentement, à désigner une personne de confiance avant toute prise en charge et à rédiger, si besoin, des directives anticipées. CliniDom est responsable de la prise en charge médicale, de la mise en œuvre du programme de soins du patient, de la coordination des soins et de leur réévaluation, en accord avec le médecin traitant qui donne son consentement pour la prise en charge en HAD. L HAD est prise en charge par les Caisses d Assurance Maladie au titre de son statut d établissement de santé sans hébergement. La continuité des soins est assurée 24 h/24, 7 jours/7, avec une astreinte soignante et médicale la nuit. Une infirmière et un médecin sont à l écoute du patient au numéro de téléphone suivant : Ou

5 L équipe de CliniDom Le médecin coordonnateur est responsable de la prise en charge médicale du patient hospitalisé à domicile. Il est en lien avec le médecin traitant et les médecins hospitaliers. Le cadre de santé assure la coordination des interventions des soignants de CliniDom et des intervenants extérieurs. Il est responsable des soins. Les infirmiers rencontrent le patient pour l informer des modalités de la prise en charge en HAD et sollicitent son accord. Ils organisent le séjour au sein de CliniDom puis coordonnent les soins. Le pharmacien et la préparatrice gèrent la pharmacie à usage intérieur (PUI). Ils analysent les prescriptions pharmaceutiques avant de fournir les médicaments et dispositifs médicaux. Ils contribuent au bon usage du médicament et collaborent avec les pharmacies d officine si besoin. Le psychologue apporte une écoute, une présence, un soutien tant au patient qu à sa famille. Non intrusif, il les accompagne dans leurs épreuves en donnant des repères, en ouvrant sur d autres perspectives, en clarifiant le vécu. L assistante sociale effectue un bilan social auprès du patient et de sa famille. Elle aide à la constitution de dossiers administratifs afin d obtenir différentes aides comme l APA, des aides ménagères, etc Elle informe, conseille et oriente dans une relation de confiance. Le responsable qualité assure la démarche d amélioration de la qualité et la sécurité des soins ainsi que la gestion des risques. L équipe administrative et l équipe de gestion réunissent directeur administratif et financier, secrétaires, attachées de direction, comptable, responsable des services généraux. Ils assurent la gestion administrative, financière et logistique de CliniDom. Les cabinets libéraux d infirmiers, de kinésithérapie, d orthophonie, les laboratoires d analyses, les pharmacies d officine, les structures d auxiliaires de vie, les prestataires de matériel médical sont les intervenants extérieurs que l HAD CliniDom sollicite, dans le cadre d une convention, sur proposition du patient.

6 Déroulement de la prise en Charge Formalités Au moment de la demande d admission, un certain nombre de renseignements administratifs seront demandés : - Etat civil - Coordonnées précises de votre lieu de prise en charge - Attestation de la carte vitale à jour - Personne de votre entourage à contacter La pré-admission L infirmier de l HAD CliniDom rencontre le patient en présence d une personne référente de son entourage. Il explique le fonctionnement de l HAD à CliniDom et évalue les besoins et la charge en soins du patient, en lien avec les professionnels médicaux de l hôpital (ou de l Ehpad, etc ). Il organise le retour à domicile : - il sollicite les différents intervenants désignés par le patient (infirmier, kinésithérapeute, etc ) pour une prise en charge commune. - en fonction des besoins, il met en place les plans de soins dont les médicaments, les dispositifs médicaux et le matériel nécessaire et les fait livrer au domicile du patient. Le médecin de l HAD CliniDom prend contact avec le médecin traitant pour lui proposer une visite en commun au domicile du patient. L admission Elle est réalisée au domicile du patient par l infirmier de CliniDom en présence de l infirmier libéral s il peut être présent à ce moment. Un dossier de soins est laissé au domicile. Il est indispensable au suivi et à la communication des informations médicales et paramédicales entre tous les professionnels. Le suivi L infirmier de suivi de CliniDom se rend chaque semaine au domicile du patient pour évaluer son état de santé et l ensemble de la prise en charge. Il réajuste les moyens mis en œuvre en fonction des besoins. Il précise différents points : - l importance de la famille et de l entourage auprès du patient. - le respect des règles d hygiène pour les soins : lavage pluri-quotidien des mains, hygiène corporelle, utilisation des solutions hydro-alcooliques, nettoyage et entretien de la chambre du patient, animaux tenus à distance au moins pendant les soins, enfants éloignés, etc - la responsabilité du patient vis-à-vis du matériel médical, des médicaments et produits divers délivrés par les prestataires ou la pharmacie de CliniDom. - les règles d utilisation des cartons de déchets de soins à risque infectieux (DASRI). Enfin, il rappelle la prise en compte des besoins psychosociaux du patient par la psychologue et l assistante sociale de CliniDom.

7 La fin de la prise en charge en HAD Elle résulte d une concertation entre le médecin de l HAD CliniDom, le médecin traitant, le médecin hospitalier, le patient et son entourage. Elle peut être prononcée en cas de : -fin de traitement - ré-hospitalisation pour aggravation - impossibilité de soins à domicile Elle est aussi consécutive au décès du patient. CliniDom organise la sortie d Hospitalisation A Domicile en mettant en place les relais nécessaires (infirmiers libéraux, kinésithérapeutes, auxiliaires de vie mais aussi SSIAD, EHPAD). Financement des prestations - Prestations prises en charge par CliniDom pendant la durée de l Hospitalisation à Domicile : o o o o Intervention des professionnels de santé libéraux (infirmiers, kinésithérapeutes.) Intervention des auxiliaires de vie (sous certaines conditions) Intervention des personnels de l HAD CliniDom : médecin, cadre de santé, infirmier, psychologue, assistante sociale Médicaments et dispositifs médicaux - Prestations non prises en charge par CliniDom : o Consultations des médecins o Imagerie médicale (radiologie, scanner, etc ) o Matériels à l achat (orthèse, coussin de positionnement, chaussure orthopédique, etc ) Les transports sanitaires sont habituellement pris en charge par l Assurance Maladie. Durant l Hospitalisation à Domicile, la Carte Vitale n est pas utilisée.

8 - La personne de confiance Les droits des patients Pour son séjour en HAD, le patient peut désigner une personne de son entourage en qui il a confiance pour l accompagner tout au long des soins et des décisions à prendre. Cette personne sera consultée dans le cas où le patient ne serait pas en mesure d exprimer sa volonté ou de recevoir l information nécessaire à cette fin. Le formulaire «désignation de la personne de confiance» est disponible en annexe du livret. - Dossier médical Le patient a le droit d accéder aux informations figurant dans son dossier médical. Pour cela, il suffit de formuler la demande au secrétariat de l HAD CliniDom qui envoie le formulaire «demande de consultation de dossier médical» à compléter et retourner signer à l HAD CliniDom. Si le dossier a été constitué il y a moins de 5 ans, il est communiqué dans les 8 jours de la demande. Si cela fait plus de 5 ans, le délai est porté à 2 mois. Dans tous les cas, il faudra attendre un délai minimum de 48 heures après la demande. Si la consultation du dossier se fait au siège de CliniDom, cette consultation est gratuite. Si le patient souhaite obtenir une copie de tout ou une partie des éléments de son dossier, les frais limités au coût de reproduction (et d envoi si envoi au domicile) sont à la charge du patient. Le dossier médical est conservé pendant 20 ans à compter de la date du dernier séjour. - Consentement Le consentement libre et éclairé est recherché en amont de tout acte ou tout traitement médical sauf en cas d urgence ou incapacité. A l admission, le formulaire «accord du patient» est à compléter et rendre à l infirmier de CliniDom. - Informations et libertés Les données concernant le patient sont transmises au médecin responsable de l information médicale et sont protégées par le secret médical. Le patient a le droit de s opposer, pour des raisons légitimes, au recueil et au traitement des données nominatives le concernant, lorsque ce traitement ne répond pas à une obligation légale. - Plaintes, réclamations, éloges, observations ou propositions Si le patient n est pas satisfait de sa prise en charge, il est nécessaire de s adresser directement au responsable concerné. Si cette première démarche n apporte pas satisfaction, le patient peut être entendu par la Commission des Relations avec les Usagers et de la Qualité (CRUQ) de CliniDom, qui pourra, le cas échéant, le mettre en relation avec un médiateur. La CRUQ a pour mission de veiller à ce que les droits des patients soient respectés et d aider les patients dans leurs démarches. Les coordonnées des représentants des usagers siégeant au sein de la CRUQ de CliniDom sont à demander au secrétariat de l établissement ou sont disponibles sur le site internet :

9 - Directives anticipées Toute personne majeure peut, si elle le souhaite, rédiger des directives anticipées pour le cas où, en fin de vie, elle serait hors d état d exprimer sa volonté. Ces directives anticipées indiquent les souhaits des patients concernant les conditions de limitation ou d arrêt de traitement. Elles seront consultées préalablement à la décision médicale et leur contenu prévaut sur tout autre avis non médical. Renouvelable tous les 3 ans, elles peuvent être, dans l intervalle, annulées ou modifiées à tout moment. Un formulaire pour la rédaction des directives anticipées est disponible en annexe. Chartes du patient a.. Charte de l Hospitalisation A Domicile (Label FNEHAD) 1- CliniDom s engage à dispenser des soins curatifs et palliatifs, à développer les actions préventives et éducatives que requiert l état du patient et veille à assurer la continuité des soins. 2- CliniDom s engage à apporter au domicile du patient des soins dispensés avec tact et mesure autant qu il est nécessaire et dans la mesure de ce qu il est raisonnable d entreprendre dans un domicile privé. Elle répond aux impératifs du bon usage des soins médicaux, conformément aux données actualisées des connaissances médicales et au souci de modération des dépenses. 3- CliniDom est particulièrement attentif à toute évolution technologique permettant d améliorer la qualité de la prise en charge des patients et s engage à assurer la formation de son personnel. 4- CliniDom s engage à fournir toutes les informations nécessaires lors de la prise en charge du patient et à lui remettre, à son admission, un livret d accueil. 5- CliniDom s engage à favoriser l écoute du malade. 6- CliniDom s engage à organiser dans les meilleures conditions, la sortie du patient d HAD, veillant à ce que des relais nécessaires soient mis en place. 7- CliniDom s engage à fournir à l entourage du patient des informations attentives afin de faciliter sa tâche dans les aides qu il apporte quotidiennement au malade. 8- CliniDom apporte une attention particulière au strict respect des règles déontologiques en vigueur concernant en particulier le secret médical, le secret professionnel et le respect de la dignité du malade. 9- CliniDom, réseau de soins par définition, s engage à favoriser dans l intérêt du patient toutes les formes de coopération utiles avec tous les intervenants du secteur sanitaire et social. 10- CliniDom s engage à gérer les moyens budgétaires qui lui sont alloués dans le respect des règles juridiques, financières, et comptables en vigueur et à fournir aux autorités de tutelle les données économiques et médicales requises afin d obtenir la valorisation de son activité.

10 b. La charte de la personne hospitalisée :principes généraux Le document intégral de la charte de la personne hospitalisée, en plusieurs langues et en braille, est accessible sur le site internet : Il peut être également obtenu gratuitement, sans délai, sur simple demande, auprès du secrétariat de l établissement.

11 - Lutte contre les infections nosocomiales Nos engagements CliniDom est engagé dans une démarche de prévention et de lutte contre les infections associées aux soins. La lutte contre les infections nosocomiales est assurée par le Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales (CLIN). Ce comité surveille la survenue des infections, met en place des recommandations pour les soins et veille à la formation des personnels aux techniques appropriées. L hygiène est l affaire de tous et le patient peut contribuer en : - Réservant un espace propre afin de pouvoir installer le matériel nécessaire aux soins - Mettant à disposition des soignants du petit matériel tel que sacs poubelle, cuvette, essuie mains jetables Concernant le tri des déchets, un document d information est remis au patient lors de son admission. Le programme annuel du CLIN est disponible en annexe du livret. Les résultats des indicateurs de lutte contre les infections nosocomiales sont disponibles sur le site internet de l HAD CliniDom - Prise en charge de la douleur L évaluation et le traitement de la douleur font partie intégrante du projet de l HAD CliniDom, qui est dotée d un Comité de Lutte contre la Douleur (CLUD). Les missions de ce comité sont de proposer et coordonner toutes les actions menées en matière de prévention et de traitement de la douleur, de promouvoir l information et de développer la formation du personnel. Le contrat d engagement de prise en charge de la douleur est disponible en annexe du livret. - Démarche qualité gestion des risques Engagés dans un processus d amélioration continue de la qualité, l HAD CliniDom est en cours de certification par la Haute Autorité de Santé. Les résultats des indicateurs nationaux de qualité sont disponibles sur le site internet de l HAD CliniDom Liste des annexes 1- Formulaire «accord du patient» 2- Formulaire «Désignation de la personne de confiance» 3- Contrat d engagement de prise en charge de la douleur 4- Formulaire «accord du patient pour prélèvement sanguin en cas d AES» 5- Formulaire «Recueil des directives anticipées» 6- Programme annuel du CLIN de CliniDom

12 Situation géographique

LIVRET D ACCUEIL DU PATIENT

LIVRET D ACCUEIL DU PATIENT LIVRET D ACCUEIL DU PATIENT HOSPITALISATION A DOMICILE RESEAU PALLI ACSSO S.S.I.A.D. Siège Social : 106 rue Faidherbe -60180 NOGENT SUR OISE 03 60 74 10 00 03 60 74 10 01 1 N QUAL/2008/32133 «Information,

Plus en détail

Nous vous en remercions par avance et vous souhaitons un prompt rétablissement.

Nous vous en remercions par avance et vous souhaitons un prompt rétablissement. Madame, Mademoiselle, Monsieur, Toute l équipe de MédiHAD vous souhaite la bienvenue. Nous vous remercions d avoir choisi notre structure d Hospitalisation A Domicile pour votre prise en charge médicale

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation de l HAD 63 page 3. Votre séjour en HAD page 8. Droits du patient et qualité des soins page 14

SOMMAIRE. Présentation de l HAD 63 page 3. Votre séjour en HAD page 8. Droits du patient et qualité des soins page 14 SOMMAIRE Présentation de l HAD 63 page 3 Votre séjour en HAD page 8 Droits du patient et qualité des soins page 14 Devoirs et obligations du patient page 20 Annexes 1 SOMMAIRE Présentation de l HAD 63

Plus en détail

Hospitalisation à domicile Mauges Bocage Choletais. Livret d accueil. Siège administratif PERMANENCE 24H/24 AU 02 41 49 62 75

Hospitalisation à domicile Mauges Bocage Choletais. Livret d accueil. Siège administratif PERMANENCE 24H/24 AU 02 41 49 62 75 Hospitalisation à domicile Mauges Bocage Choletais Livret d accueil Siège administratif PERMANENCE 24H/24 AU 02 41 49 62 75 PRESENTATION DE L HOSPITALISATION A DOMICILE MBC Hospitalisation à Domicile Mauges

Plus en détail

26, boulevard de Louvain 13285 MARSEILLE Cedex 08 www.hopital-saint Joseph.fr. HAD Saint Joseph. Service d hospitalisation à domicile

26, boulevard de Louvain 13285 MARSEILLE Cedex 08 www.hopital-saint Joseph.fr. HAD Saint Joseph. Service d hospitalisation à domicile 26, boulevard de Louvain 13285 MARSEILLE Cedex 08 www.hopital-saint Joseph.fr HAD Saint Joseph Service d hospitalisation à domicile Sommaire édito 3 édito 4 Présentation du groupe Saint Joseph 6 Qu est

Plus en détail

Droits et accueil des usagers

Droits et accueil des usagers Système de santé Droits et accueil des usagers Les règles d accessibilité aux informations de santé à caractère personnel Que ce soit lors d une consultation en ville ou, au sein d un établissement de

Plus en détail

Soirée e scientifique de la Société de Pharmacie de Lyon. (21 novembre 2013) Université Claude Bernard. ISPB Faculté de Pharmacie de Lyon

Soirée e scientifique de la Société de Pharmacie de Lyon. (21 novembre 2013) Université Claude Bernard. ISPB Faculté de Pharmacie de Lyon Soirée e scientifique de la Société de Pharmacie de Lyon «La chimiothérapie anticancéreuse ambulatoire et à domicile» (21 novembre 2013) Université Claude Bernard ISPB Faculté de Pharmacie de Lyon La chimiothérapie

Plus en détail

ACSI. Association Centre de santé Infirmier. 53 rue de la marine 29760 Penmarc h : 02.98.58.60.18 :02.98.58.71.17. cdspen29@wanadoo.

ACSI. Association Centre de santé Infirmier. 53 rue de la marine 29760 Penmarc h : 02.98.58.60.18 :02.98.58.71.17. cdspen29@wanadoo. ACSI Association Centre de santé Infirmier Penmarc h Plomeur Le Guilvinec Tréffiagat-Léchiagat 53 rue de la marine 29760 Penmarc h : 02.98.58.60.18 :02.98.58.71.17 cdspen29@wanadoo.fr SOMMAIRE Introduction

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL PATIENT

LIVRET D ACCUEIL PATIENT V12 02.09.13 LIVRET D ACCUEIL PATIENT Hôpital à Domicile 35 Espace Brocéliande 35131 CHARTRES DE BRETAGNE Téléphone : 02 99 411 433 Télécopie : 02 99 77 46 88 Messagerie : accueil@had35.fr Site web : www.had35.fr

Plus en détail

Quartier des Eyrauds - Boite Postale 105 04700 ORAISON. Tél. 04 92 70 55 00 - Fax 04 92 70 55 10. Mail : residencelestilleuls@orange.

Quartier des Eyrauds - Boite Postale 105 04700 ORAISON. Tél. 04 92 70 55 00 - Fax 04 92 70 55 10. Mail : residencelestilleuls@orange. LIVRET D ACCUEIL /LA Page 1 sur 15 Quartier des Eyrauds - Boite Postale 105 04700 ORAISON Tél. 04 92 70 55 00 - Fax 04 92 70 55 10 Mail : residencelestilleuls@orange.fr Site internet : www.residencelestilleuls.fr

Plus en détail

Contrat de soins / Document individuel de prise. Définition des objectifs de la prise en charge

Contrat de soins / Document individuel de prise. Définition des objectifs de la prise en charge DUREE DEFINITION CONTRAT DE SOINS Contrat de soins / Document individuel de prise en charge au SSIDPA Le contrat de soins définit les droits et les obligations de l'établissement et de l usager avec toutes

Plus en détail

Une mine de compétences internes et externes. Programme de formation continue 2007

Une mine de compétences internes et externes. Programme de formation continue 2007 Institut de Formation en Soins Infirmiers IFSI Institut de Formation d Aides Soignants IFAS Dans l de Montpellier 1146 Avenue du Père Soulas 34295 MONTPELLIER cédex 5 Tél. 04 67 33 88 44 - Fax 04 67 33

Plus en détail

PAERPA 9-10-19. Atelier 4 «Gérer la fragilité en EHPAD» 2 ème séance mardi 22 avril 2014

PAERPA 9-10-19. Atelier 4 «Gérer la fragilité en EHPAD» 2 ème séance mardi 22 avril 2014 PAERPA 9-10-19 Atelier 4 «Gérer la fragilité en EHPAD» 2 ème séance mardi 22 avril 2014 1 Synthèse du 1 er atelier / objectifs de la 2 nde séance Fin 1ères séances des ateliers Paerpa / début des 2èmes

Plus en détail

LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE

LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE 1 LA POLITIQUE QUALITE-GESTION DES RISQUES Depuis 2003, la Direction s engage à poursuivre, la démarche qualité et à développer une gestion

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT Handicap, Dépendance, Invalidité REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT HANDIVIE 1 Boulevard de Compostelle - 13012 Marseille : 04 91 44 07 73 - : 09 70 62 08 48 ssiad-handivie@wanadoo.fr TABLE DES MATIERES I.LE

Plus en détail

MANUEL MANAGEMENT. de la qualité et de la prévention des risques

MANUEL MANAGEMENT. de la qualité et de la prévention des risques MANUEL MANAGEMENT de la qualité et de la prévention des risques Mars 2013 Sommaire ENGAGEMENT DE LA DIRECTION 3 1 L EXCELLENCE AU SERVICE DES PATIENTS 5 1.1 SANTE SERVICE : UN ETABLISSEMENT DE REFERENCE

Plus en détail

Pandémie grippale et réorganisation des soins primaires. Le travail de la Maison Médicale de Garde d Ambérieu

Pandémie grippale et réorganisation des soins primaires. Le travail de la Maison Médicale de Garde d Ambérieu Pandémie grippale et réorganisation des soins primaires Le travail de la Maison Médicale de Garde d Ambérieu Introduction Réorganisation profonde nécessaire de l offre de soins Organisation hospitalière

Plus en détail

Décret relatif. Sur le rapport du ministre de la santé, de la famille et des personnes handicapées,

Décret relatif. Sur le rapport du ministre de la santé, de la famille et des personnes handicapées, Décret relatif aux conditions techniques de fonctionnement des établissements de santé qui exercent l activité de traitement de l insuffisance rénale chronique par la pratique de l épuration extrarénale

Plus en détail

COMPTE RENDU D ACCREDITATION DE L'HOPITAL ET INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CROIX-ROUGE FRANÇAISE

COMPTE RENDU D ACCREDITATION DE L'HOPITAL ET INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CROIX-ROUGE FRANÇAISE COMPTE RENDU D ACCREDITATION DE L'HOPITAL ET INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CROIX-ROUGE FRANÇAISE Chemin de la Bretèque 76230 BOIS-GUILLAUME Mois de juin 2001 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE

Plus en détail

Éléments d Investigation Obligatoires (EIO) et situations à risque

Éléments d Investigation Obligatoires (EIO) et situations à risque ² SERVICE DE LA CERTIFICATION DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ Éléments d Investigation Obligatoires (EIO) et situations à risque V2014 Septembre 2015 Haute Autorité de santé Service Certification des Établissements

Plus en détail

La prise en charge de votre affection de longue durée. Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous?

La prise en charge de votre affection de longue durée. Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous? La prise en charge de votre affection de longue durée Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous? Sommaire Edito Votre prise en charge à 100 % Comment cela

Plus en détail

La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e

La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e Comment fonctionne la prise en charge à 100 %? Quels sont les avantages pour vous? À quoi vous engagez-vous? Comment êtes-vous

Plus en détail

La prise en charge. de votre affection de longue durée

La prise en charge. de votre affection de longue durée La prise en charge de votre affection de longue durée Comment fonctionne la prise en charge à 100 %? Quels sont les avantages pour vous? À quoi vous engagez-vous? Comment êtes-vous remboursé? Votre médecin

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE. 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE. 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE Octobre 2006 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE ALMA SANTE

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE ALMA SANTE COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE ALMA SANTE Chemin de l Étrat BP 57 42210 MONTROND-LES-BAINS Février 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU

Plus en détail

RÈGLEMENT DE FONCTIONNEMENT Du S.S.I.A.D de Chartres

RÈGLEMENT DE FONCTIONNEMENT Du S.S.I.A.D de Chartres RÈGLEMENT DE FONCTIONNEMENT Du S.S.I.A.D de Chartres Décret N 2003-1095 du 14 novembre 2003 Circulaire DGAS/2 C n 2005-111 du 28 février 2005 1. PRINCIPES D ORGANISATION Les missions du S.S.I.A.D Les S.S.I.A.D.

Plus en détail

Rapport de l Académie nationale de Pharmacie

Rapport de l Académie nationale de Pharmacie Rapport de l Académie nationale de Pharmacie La préparation des doses à administrer - PDA : la nécessaire évolution des pratiques de dispensation du médicament INTRODUCTION Il est généralement admis que

Plus en détail

VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C

VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C LA CMU-C EST VALABLE CHEZ TOUS LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ. En cas de refus de soins, contactez : votre organisme d assurance maladie ; le conseil départemental de l Ordre des médecins : www.conseil-national.medecin.fr

Plus en détail

Référentiel Officine

Référentiel Officine Référentiel Officine Inscrire la formation dans la réalité et les besoins de la pharmacie d officine de demain - Ce référentiel décrit dans le cadre des missions et des activités du pharmacien d officine

Plus en détail

F. BILLION-REY V. LACROIX

F. BILLION-REY V. LACROIX Centre Hospitalier de Lons le Saunier Service Pharmacie et Stérilisation Centrale Plaidoyer pour le développement de la Pharmacie Clinique au Centre Hospitalier de Lons le Saunier F. BILLI-REY V. LACRIX

Plus en détail

RECOMMANDATIONS A lire impérativement et suivre toutes les consignes

RECOMMANDATIONS A lire impérativement et suivre toutes les consignes EN/SPEC/AMB/780/01 DU 25/01/11 RECOMMANDATIONS A lire impérativement et suivre toutes les consignes 1/9 Les exigences de la Chirurgie Ambulatoire L ensemble des recommandations ci-dessous doit être respecté.

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL DE MOZE. 1, rue du Docteur-Tourasse 07320 SAINT-AGRÈVE

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL DE MOZE. 1, rue du Docteur-Tourasse 07320 SAINT-AGRÈVE COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL DE MOZE 1, rue du Docteur-Tourasse 07320 SAINT-AGRÈVE Février 2007 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA CLINIQUE BEAU SOLEIL

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA CLINIQUE BEAU SOLEIL COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA CLINIQUE BEAU SOLEIL 119 avenue de Lodève 34000 - MONTPELLIER Mai 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU

Plus en détail

Annexes Convention Collective Nationale du 31 octobre 1951 Edition de juin 2014

Annexes Convention Collective Nationale du 31 octobre 1951 Edition de juin 2014 II Annexes 132 133 1 Filière : Logistique Cadres - Regroupement 4.6 2 Filière : Logistique Cadres - Regroupement 4.6 3 Filière : Logistique Cadres - Regroupement 4.6 4 Filière : Logistique Cadres - Regroupement

Plus en détail

L UNPS rappelle que la permanence et la continuité des soins est assurée à domicile comme en établissement par des professionnels de santé libéraux.

L UNPS rappelle que la permanence et la continuité des soins est assurée à domicile comme en établissement par des professionnels de santé libéraux. POSITION DE L UNPS SUR LA PRISE EN CHARGE DE LA PERSONNE ÂGÉE EN PERTE D AUTONOMIE Présentation de l UNPS L Union Nationale des Professionnels de Santé (UNPS) est l institution crée par la loi qui regroupe

Plus en détail

SERVICE DE SOINS A DOMICILE : Rappel du texte législatif

SERVICE DE SOINS A DOMICILE : Rappel du texte législatif CONTRAT DE SOINS SERVICE DE SOINS A DOMICILE : Rappel du texte législatif En vertu du décret N 2004-1274 du 26 Novembre 2004 relatif au contrat de séjour et/ou du document individuel de prise en charge

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL CRUQPEC 2014

RAPPORT ANNUEL CRUQPEC 2014 RAPPORT ANNUEL CRUQPEC 2014 Etablissement : Centre Hospitalier Le Quesnoy Adresse : 90 rue, du 8 mai 1945 59530 LE QUESNOY Nom de l auteur du rapport de la CRUQPEC : Françoise MOURA Qualité de l auteur

Plus en détail

Prise en charge de la chimiothérapie à domicile Projet VELCADOM

Prise en charge de la chimiothérapie à domicile Projet VELCADOM Prise en charge de la chimiothérapie à domicile Projet VELCADOM Respaud Renaud 25 Juin 2009 1 CONTEXTE Directive du plan cancer 2003-2007 puis 2009-2013 Hôpitaux de jour saturés (grandes agglomérations)

Plus en détail

1 re structure HAD de province

1 re structure HAD de province Présentation 1 re structure HAD de province Association à but non lucratif (loi 1901) créée en 1968 par le Dr Thielley, Santé Service Bayonne et Région est la 1 re structure d'hospitalisation à domicile

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR UNITE DE SOINS DES ETATS VEGETATIFS CHRONIQUES

REGLEMENT INTERIEUR UNITE DE SOINS DES ETATS VEGETATIFS CHRONIQUES REGLEMENT INTERIEUR UNITE DE SOINS DES ETATS VEGETATIFS CHRONIQUES PREAMBULE Le présent document complète le Règlement Intérieur du Centre Hospitalier du Quesnoy. Il a pour objectif de fixer les règles

Plus en détail

Votre examen ou votre opération en ambulatoire

Votre examen ou votre opération en ambulatoire Votre examen ou votre opération en ambulatoire Introduction Qu est-ce que la chirurgie ambulatoire? La chirurgie ambulatoire est une intervention programmée sur une seule journée. Ainsi, vous êtes admis

Plus en détail

Famille : Analyse laboratoire. Sous-famille : Analyse laboratoire. Code ROME : 52232

Famille : Analyse laboratoire. Sous-famille : Analyse laboratoire. Code ROME : 52232 Famille : Analyse laboratoire Sous-famille : Analyse laboratoire Code ROME : 52232 Technicien(ne) d analyse chimie / physicochimie Chimiste Technicien(ne)-analyste chimie Analyste chimie Définir, réaliser

Plus en détail

Quartier des Eyrauds - Boite Postale 105 04700 ORAISON. Tél. 04 92 70 55 00 - Fax 04 92 70 55 10. Mail : residencelestilleuls@orange.

Quartier des Eyrauds - Boite Postale 105 04700 ORAISON. Tél. 04 92 70 55 00 - Fax 04 92 70 55 10. Mail : residencelestilleuls@orange. LIVRET D ACCUEIL /LA Page 1 sur 14 Quartier des Eyrauds - Boite Postale 105 04700 ORAISON Tél. 04 92 70 55 00 - Fax 04 92 70 55 10 Mail : residencelestilleuls@orange.fr Site internet : www.residencelestilleuls.fr

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT RESIDENCE DOCTEUR PAUL GACHE EHPAD PUBLIC REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT Les structures d accueil de jour reçoivent une ou plusieurs fois par semaine des personnes vivant à domicile et pouvant souffrir de

Plus en détail

La Maison du Sacré-Cœur, Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) accueille 110 résidents

La Maison du Sacré-Cœur, Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) accueille 110 résidents La Maison du Sacré-Cœur, Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) accueille 110 résidents LA CHAPELLE 1 L organisation administrative : Organes décisionnels : La Présidente

Plus en détail

HAD et Soins Palliatifs en EHPAD Contraintes réglementaires et situations possibles de collaboration

HAD et Soins Palliatifs en EHPAD Contraintes réglementaires et situations possibles de collaboration HAD et Soins Palliatifs en EHPAD Contraintes réglementaires et situations possibles de collaboration Dr Joséphine Loteteka Dr Tatiana Garcia HAD Santé Service Corpalif 93, 23 mars 2010 Sommaire Le cadre

Plus en détail

Alternatives à l'hospitalisation Comité éditorial de l'uvmaf

Alternatives à l'hospitalisation Comité éditorial de l'uvmaf Alternatives à l'hospitalisation Comité éditorial de l'uvmaf 2014 1 Table des matières Introduction... 3 1. La chirurgie ambulatoire... 3 1.1. Présentation... 3 1.2. Défis et enjeux nationaux... 3 1.3.

Plus en détail

Psychiatrie. Place du Maréchal Niel 31130 PIN-BALMA 05 61 24 97 50 www.clinique-aufrery.com infos@clinique-aufrery.com

Psychiatrie. Place du Maréchal Niel 31130 PIN-BALMA 05 61 24 97 50 www.clinique-aufrery.com infos@clinique-aufrery.com Psychiatrie Place du Maréchal Niel 31130 PIN-BALMA 05 61 24 97 50 www.clinique-aufrery.com infos@clinique-aufrery.com Psychiatrie L équipe soignante Bienvenue La Clinique d Aufréry accueille en hospitalisation

Plus en détail

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique.

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l emploi NOR : ARRÊTÉ du relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. Le ministre

Plus en détail

aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé

aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé Champ référentiel 1.2 Chapitre 1, domaine 2 : Juridique Les principes généraux du droit d accès aux données de santé aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de

Plus en détail

Avenue du Président François Mitterrand 76405 FECAMP Pôle mère enfant Tel 02.35.10.92.01 Programme d éducation thérapeutique ( ETP) Service Pédiatrie

Avenue du Président François Mitterrand 76405 FECAMP Pôle mère enfant Tel 02.35.10.92.01 Programme d éducation thérapeutique ( ETP) Service Pédiatrie Avenue du Président François Mitterrand 76405 FECAMP Pôle mère enfant Tel 02.35.10.92.01 Programme d éducation thérapeutique ( ETP) Service Pédiatrie 1. objectifs du programme : Les finalités spécifiques

Plus en détail

Devenir acteur de santé

Devenir acteur de santé de cadres de santé d ambulanciers d auxiliaires de puériculture école d infirmiers de bloc opératoire des aides-soignants école d infirmiers anesthésistes Les écoles et instituts de formation aux professions

Plus en détail

Université René Descartes- Paris V. Faculté Cochin- Port Royal HAD EN EHPAD PASCAL VINCENTI

Université René Descartes- Paris V. Faculté Cochin- Port Royal HAD EN EHPAD PASCAL VINCENTI 1 Université René Descartes- Paris V Faculté Cochin- Port Royal HAD EN EHPAD PASCAL VINCENTI Diplôme Inter Universitaire de Médecin Coordonnateur d EHPAD Année 2008/2009 Directeur de thèse 1 2 PLAN I-

Plus en détail

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE. Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPAD

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE. Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPAD PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPAD Mai 2013 1 2 S informer sur le DMP Préparer votre q ALIMENTATION établissement Sur le site dmp.gouv.fr espace Structure

Plus en détail

Soins de Suite. Réadaptation. et de LÉONARD DE VINCI

Soins de Suite. Réadaptation. et de LÉONARD DE VINCI Soins de Suite et de Réadaptation LÉONARD DE VINCI 1, avenue du professeur Alexandre Minkowski BP 70560-37175 CHAMBRAY LES TOURS entrée : E6 Téléphone standard : 02 47 222 191 Fax : 02 34 374 400 ssr@pslv.fr

Plus en détail

«Participer à la démarche qualité et gestion des risques en Hospitalisation à Domicile (HAD) et Services de Soins Infirmiers à domicile (SSIAD)»

«Participer à la démarche qualité et gestion des risques en Hospitalisation à Domicile (HAD) et Services de Soins Infirmiers à domicile (SSIAD)» 1 ère année du Master Sciences, Technologies, Santé Mention Santé Publique Option Management des organisations médicales et médico-sociales Promotion 2013 2014 «Participer à la démarche qualité et gestion

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE DE SOINS INFIRMIERS A DOMICILE

LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE DE SOINS INFIRMIERS A DOMICILE LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE DE SOINS INFIRMIERS A DOMICILE Céline BONNET : Infirmière Coordinatrice EHPAD B. P. 19 37290 PREUILLY SUR CLAISE 02 47 91 20 30 1 Le SSIAD de Preuilly est ouvert depuis juillet

Plus en détail

La prise en charge de votre affection de longue durée

La prise en charge de votre affection de longue durée La prise en charge de votre affection de longue durée Édition 2012 LA PRISE EN CHARGE DE VOTRE AFFECTION DE LONGUE DURÉE Sommaire Votre protocole de soins en pratique p 4 Comment êtes-vous remboursé? p

Plus en détail

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil. EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.fr REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU SERVICE DE SOINS INFIRMIERS

Plus en détail

Retour d expérience suite à la visite de certification V2014. Intervenante : Astrid SOULA, RAQ/GdR/DD

Retour d expérience suite à la visite de certification V2014. Intervenante : Astrid SOULA, RAQ/GdR/DD Retour d expérience suite à la visite de certification V2014 Intervenante : Astrid SOULA, RAQ/GdR/DD 1 Retour d expérience Présentation _Visite Certification du CH de Nontron_Janvier V2014_Centre Hospitalier

Plus en détail

Bordereau de transmission accident du travail

Bordereau de transmission accident du travail Bordereau de transmission accident du travail A adresser au service des pensions et accidents du travail du CNRS Accompagné des pièces requises Nom. Prénom Matricule Composition du dossier Observations

Plus en détail

PROFIL DE POSTE GENERIQUE CADRE DE SANTE Option GESTION

PROFIL DE POSTE GENERIQUE CADRE DE SANTE Option GESTION PROFIL DE POSTE GENERIQUE CADRE DE SANTE Option GESTION MISSIONS ESSENTIELLES : Le cadre de santé des filières infirmière, de rééducation et médico-techniques, exerce l ensemble de ses missions sous l

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION TELE IMAGERIE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE L HOPITAL DE NYONS L HOPITAL DE BUIS LES BARONNIES

DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION TELE IMAGERIE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE L HOPITAL DE NYONS L HOPITAL DE BUIS LES BARONNIES DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION TELE IMAGERIE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE & L HOPITAL DE NYONS L HOPITAL DE BUIS LES BARONNIES VENDREDI 14 JUIN 2013 A 15 heures Salle de visioconférence Centre

Plus en détail

L Hospitalisation domicile

L Hospitalisation domicile L Hospitalisation domicile à S O M M A I R E Où SE SITUE L HAD? p 2 QU EST-CE QUE L HAD? p 4 QUEL LIEU D INTERVENTION? p 4 QUE DOIT-ON SAVOIR SUR L HAD DE LANNION? p 5 QUI EST CONCERNé par l HAD? p 6

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU LOGIS DES FRANCS. 17, rue des Francs 79410 CHERVEUX

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU LOGIS DES FRANCS. 17, rue des Francs 79410 CHERVEUX COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU LOGIS DES FRANCS 17, rue des Francs 79410 CHERVEUX Août 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION DE L ETABLISSEMENT DE SANTE...

Plus en détail

Hôpital. de jour. Ouvert du Lundi au Vendredi de 07H à 20H00 LÉONARD DE VINCI

Hôpital. de jour. Ouvert du Lundi au Vendredi de 07H à 20H00 LÉONARD DE VINCI Hôpital de jour LÉONARD DE VINCI Ouvert du Lundi au Vendredi de 07H à 20H00 1, avenue du professeur Alexandre Minkowski - BP 70560 37175 CHAMBRAY LES TOURS entrée : E1 Téléphone standard : 02 47 222 111

Plus en détail

Le dossier médical. du médecin libéral. Patrice MARIE LE GUIDE DE L ENTRÉE DANS LA VIE PROFESSIONNELLE

Le dossier médical. du médecin libéral. Patrice MARIE LE GUIDE DE L ENTRÉE DANS LA VIE PROFESSIONNELLE du médecin libéral Patrice MARIE, c est l ensemble des documents concernant la santé d un patient donné que le médecin garde, en temps que médecin traitant. La loi, promulguée le 4 mars 2002, réaffirme

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA PRISE EN CHARGE EN HOSPITALISATION A DOMICILE DE RESIDENTS EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT SOCIAL

CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA PRISE EN CHARGE EN HOSPITALISATION A DOMICILE DE RESIDENTS EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT SOCIAL CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA PRISE EN CHARGE EN HOSPITALISATION A DOMICILE DE RESIDENTS EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT SOCIAL Vu les articles R 6121-4-1 et D 6124-311 du code de la santé publique,

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DU CENTRE DE SOINS SPECIALISE LE CHÂTEAU DU BOY. Lanuéjols 48000 MENDE

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DU CENTRE DE SOINS SPECIALISE LE CHÂTEAU DU BOY. Lanuéjols 48000 MENDE COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DU CENTRE DE SOINS SPECIALISE LE CHÂTEAU DU BOY Lanuéjols 48000 MENDE SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p. 3 PARTIE 1 PRESENTATION DE L ETABLISSEMENT

Plus en détail

Article 4311-1 : Champ des soins infirmiers : Définition de l exercice professionnel Analyse Organisation. intègrent la Qualité des soins

Article 4311-1 : Champ des soins infirmiers : Définition de l exercice professionnel Analyse Organisation. intègrent la Qualité des soins DECRET 2004-802 du 29 juillet 2004 relatif aux parties IV et V Professions de santé (Parties Réglementaires) du Code de Santé Publique Livre III Auxiliaires médicaux. Titre 1 er : Profession d infirmier

Plus en détail

Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA

Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA Le Comité National de pilotage des parcours de santé des Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie a été installé en avril 2013 et les projets

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE ORGANISANT LA CHIMIOTHERAPIE A DOMICILE

CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE ORGANISANT LA CHIMIOTHERAPIE A DOMICILE 1 CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE ORGANISANT LA CHIMIOTHERAPIE A DOMICILE Préambule Conformément à la mesure 29 du premier Plan Cancer et à la mesure 18 du second plan, la pratique de la cancérologie,

Plus en détail

DISTRIBUTION DU TRAITEMENT MEDICAMENTEUX PAR VOIE ORALE PAR L INFIRMIERE : RISQUE DE NON PRISE DU TRAITEMENT MEDICAMENTEUX PAR LE PATIENT

DISTRIBUTION DU TRAITEMENT MEDICAMENTEUX PAR VOIE ORALE PAR L INFIRMIERE : RISQUE DE NON PRISE DU TRAITEMENT MEDICAMENTEUX PAR LE PATIENT INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE ASSISTANCE PUBLIQUE HOPITAUX DE PARIS ACTIVITE PROFESSIONNELLE N 8 : LE CADRE GERE LES RISQUES CONCERNANT LES PRESTATIONS, LES CONDITIONS DE TRAVAIL DES PERSONNELS,

Plus en détail

CHARTE DES UTILISATEURS DU DOSSIER INFORMATISE SOINS PALLIATIFS. Du Réseau ARCADE

CHARTE DES UTILISATEURS DU DOSSIER INFORMATISE SOINS PALLIATIFS. Du Réseau ARCADE NFORMATISE «SOINS PALLIATIFS» Page 1 /13 CHARTE DES UTILISATEURS DU DOSSIER INFORMATISE SOINS PALLIATIFS Du Réseau ARCADE NFORMATISE «SOINS PALLIATIFS» Page 2 /13 Préambule Le dossier informatisé constitue

Plus en détail

DÉCOUVREZ LE SITE INTERNET DU GHAM : www.gham.fr

DÉCOUVREZ LE SITE INTERNET DU GHAM : www.gham.fr DÉCOUVREZ LE SITE INTERNET DU GHAM : www.gham.fr 1 INTRODUCTION Le GHAM fait aujourd hui un bon en avant avec la mise en ligne de son site internet. Nous répondons maintenant à un besoin urgent de communication

Plus en détail

Bienvenue au. Centre Hospitalier de Coutances

Bienvenue au. Centre Hospitalier de Coutances Bienvenue au Centre Hospitalier de Coutances Quand l hôpital prend un visage humain Boulevard Encoignard SNCF Rue de la gare 2 1 1 EHPAD Le Coisel 2 SSR Le Moulin 3 A Urgences 3 B Cardiologie SSR Le Cèdre

Plus en détail

PRESENTATION DU MODULE DE FORMATION FACULTATIF DE 70 HEURES pour l obtention du Diplôme d AUXILIAIRE DE PUERICULTURE par la VAE

PRESENTATION DU MODULE DE FORMATION FACULTATIF DE 70 HEURES pour l obtention du Diplôme d AUXILIAIRE DE PUERICULTURE par la VAE GRETA OISE OCCIDENTALE Lycée Paul Langevin Dossier suivi par Evelyne LANGUIGNON Téléphone 03.44.12.14.90 Fax 03.44.12.14.99 Mél. elanguignon.greta@acamiens.fr www.gretabvs.com 3, avenue Montaigne 60000

Plus en détail

Livret d accueil des nouveaux professionnels

Livret d accueil des nouveaux professionnels Livret d accueil des nouveaux professionnels HOSPITALISATION A DOMICILE CALAIS - SAINT OMER Antenne de CALAIS 38, rue de la Tannerie BP 52-62101 CALAIS cedex Fax 03 21 46 48 75 Antenne de SAINT-OMER 12,

Plus en détail

Réseau de lutte contre les Infections Nosocomiales de la Sarthe

Réseau de lutte contre les Infections Nosocomiales de la Sarthe Réseau de lutte contre les Infections Nosocomiales de la Sarthe Formation - Surveillance - Evaluation Centre Hospitalier du Mans Réseau LUTIN 72 LUTte contre les Infections Nosocomiales en Sarthe La FORMATION

Plus en détail

HÔPITAL JEAN JAURÈS. Livret d accueil. L Hôpital Jean Jaurès est un établissement de l association SOS Habitat et Soins

HÔPITAL JEAN JAURÈS. Livret d accueil. L Hôpital Jean Jaurès est un établissement de l association SOS Habitat et Soins HÔPITAL JEAN JAURÈS Livret d accueil L Hôpital Jean Jaurès est un établissement de l association SOS Habitat et Soins L HÔPITAL JEAN JAURÈS est un établissement de l association SOS Habitat et soins Sommaire

Plus en détail

«Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins»

«Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins» «Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins» Hélène Fernandez Cadre Supérieur de Santé, Coordinatrice RESOP06 9 Forum SIH 06 EMSP Cannes Grasse Antibes 4 Mars 2010 Palais des Congrès

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DES PATIENTES

LIVRET D ACCUEIL DES PATIENTES LIVRET D ACCUEIL DES PATIENTES 1 Présentation de la Clinique La Clinique Saint Vincent de Paul, établissement psychiatrique, fondée en 1847 par le Docteur Jean-Baptiste CARRIER, puis modernisée au fil

Plus en détail

Réingénierie aides-soignants (AS) et auxiliaires de puériculture (AP) Synthèse des travaux sur les évolutions ayant un impact sur ces métiers

Réingénierie aides-soignants (AS) et auxiliaires de puériculture (AP) Synthèse des travaux sur les évolutions ayant un impact sur ces métiers Réingénierie aides-soignants (AS) et auxiliaires de puériculture (AP) Synthèse des travaux sur les évolutions ayant un impact sur ces métiers 1 - Les objectifs des travaux Explorer les contours des métiers

Plus en détail

M.A.J. le 21 septembre 2011 Contrat de séjour. Préambule

M.A.J. le 21 septembre 2011 Contrat de séjour. Préambule E.H.P.A.D. ALFRED BLANC Etablissement Public Intercommunal Autonome 99, rue de la République 74210 FAVERGES Site de Faverges : Maison de Retraite Alfred Blanc, même adresse Site de Chevaline : Résidence

Plus en détail

Convention constitutive

Convention constitutive Convention constitutive Entre les parties signataires, Vu les textes législatifs suivants : - l article L. 6321-1 du Code de Santé Publique relatif aux réseaux de santé - la loi n 2002-303 du 4 mars 2002

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DU PATIENT

LIVRET D ACCUEIL DU PATIENT LIVRET D ACCUEIL DU PATIENT Pour vos soins ou votre hospitalisation à domicile, L ACSSO vous accompagne Siège Social : 106 rue Faidherbe -60180 NOGENT SUR OISE 03 60 74 10 00 03 60 74 10 01 WWW.ACSSO.FR

Plus en détail

Résidence Dr Henry Granet à Aramon

Résidence Dr Henry Granet à Aramon Contrat de séjour EHPAD Résidence Dr Henry Granet à Aramon Hôpital d Uzès - 1 & 2 Avenue du Maréchal Foch - B.P. 81050-30701 Uzès cedex Tél. : 04.66.63.71.00 Fax. : 04.66.63.72.49 E-mail : direction@hopital-local-uzes.fr

Plus en détail

Documents à joindre à l autodéclaration Certification Swiss Cancer Network

Documents à joindre à l autodéclaration Certification Swiss Cancer Network Documents à joindre à l autodéclaration Certification Swiss Cancer Network Check-list des documents à joindre à l autodéclaration : Page Justificatif du critère de qualité 1. Organigramme du cabinet médical

Plus en détail

Livret d accueil des étudiants

Livret d accueil des étudiants Livret d accueil des étudiants HOSPITALISATION A DOMICILE CALAIS - SAINT OMER Antenne de CALAIS 38, rue de la Tannerie BP 52-62101 CALAIS cedex Fax 03 21 46 48 75 Antenne de SAINT-OMER 12, rue de l Industrie

Plus en détail

CONVENTION CONSTITUTIVE DU RESEAU ONCOLOGIQUE DE SUD-ALSACE - ROSA

CONVENTION CONSTITUTIVE DU RESEAU ONCOLOGIQUE DE SUD-ALSACE - ROSA CONVENTION CONSTITUTIVE DU RESEAU ONCOLOGIQUE DE SUD-ALSACE - ROSA PRÉAMBULE L objet de la présente convention constitutive est de décrire l organisation, le fonctionnement et la démarche d évaluation

Plus en détail

SUPPLEMENT AU DIPLÔME

SUPPLEMENT AU DIPLÔME SUPPLEMENT AU DIPLÔME Le présent supplément au diplôme (annexe descriptive) suit le modèle élaboré par la Commission européenne, le Conseil de l'europe et l'unesco/cepes. Le supplément vise à fournir des

Plus en détail

Module 1 Accompagnement d une personne dans les actes de la vie quotidienne ACCUEIL ET HEBERGEMENT DE LA PERSONNE AGEE

Module 1 Accompagnement d une personne dans les actes de la vie quotidienne ACCUEIL ET HEBERGEMENT DE LA PERSONNE AGEE 1 Hospices Civils de Beaune Module 1 Accompagnement d une personne dans les actes de la vie quotidienne Institut de formation d aides-soignants Promotion 2015-2016 Date : 3/9/15 Durée : 1h30 ACCUEIL ET

Plus en détail

Diplôme professionnel aide-soignant Référentiel d activités

Diplôme professionnel aide-soignant Référentiel d activités Annexe IV à l arrêté du 25 janvier 2005 relatif aux modalités d organisation de la validation des acquis de l expérience pour l obtention du diplôme professionnel d aide-soignant Diplôme professionnel

Plus en détail

RÈGLEMENT DE FONCTIONNEMENT

RÈGLEMENT DE FONCTIONNEMENT RÈGLEMENT DE FONCTIONNEMENT SERVICE DE SOINS INFIRMIERS À DOMICILE ACCOMPAGNEMENT SOINS & SANTÉ / SSIAD 32 bd Auguste Péneau 44300 NANTES N SIRET : 30897363500102 (L article L 311-7 du code de l action

Plus en détail

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Dans son avis de 2012 «L assurance maladie : les options du HCAAM» qui synthétise l ensemble

Plus en détail

Chimiothérapie à domicile partenariat HAD MSP Bagatelle et 3C Institut Bergonié

Chimiothérapie à domicile partenariat HAD MSP Bagatelle et 3C Institut Bergonié Logo HAD Chimiothérapie à domicile partenariat HAD MSP Bagatelle et 3C Institut Bergonié Dr. E. Reich-Pain, médecin coordonnateur HAD Dr. O. Duguey-Cachet, médecin coordonnateur 3C 29 novembre 2013 Contexte

Plus en détail

ACTIVITES DE L INFIRMIERE COORDINATRICE A DOMICILE

ACTIVITES DE L INFIRMIERE COORDINATRICE A DOMICILE RESSIAD Touraine Groupe de Recherche et d Etudes des Services Soins Infirmiers A Domicile ACTIVITES DE L INFIRMIERE COORDINATRICE A DOMICILE FONCTION DE L INFIRMIERE COORDINATRICE Définition : Activité

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DES ÉTABLISSEMENTS HÉBERGEANT DES PERSONNES AGÉES DÉPENDANTES

LIVRET D ACCUEIL DES ÉTABLISSEMENTS HÉBERGEANT DES PERSONNES AGÉES DÉPENDANTES P 1 / 13 Les EHPAD Bellevue et Voie Dieu vous accueillent : PRESENTATION GENERALE Le Centre Hospitalier Bernard DESPLAS de Bourganeuf est un établissement public de santé de proximité, à forte orientation

Plus en détail

SOUTIEN et MAINTIEN à DOMICILE AM DUROCHER

SOUTIEN et MAINTIEN à DOMICILE AM DUROCHER SOUTIEN et MAINTIEN à DOMICILE AM DUROCHER DEFINITION Démarche dynamique permettant à la personne âgée de continuer à mener la vie qu elle souhaite grâce à des aides. Le soutien à domicile l analyse de

Plus en détail

EVALUATION DE LA QUALITE SELON LA METHODOLOGIE EVA

EVALUATION DE LA QUALITE SELON LA METHODOLOGIE EVA N.N.c N.N.c Norbert NAVARRO Consultant CABINET EXPERT Conseil, évaluation, formation, accompagnement d organisations sanitaires, sociales et médico-sociales EVALUATION DE LA QUALITE SELON LA METHODOLOGIE

Plus en détail