S ETABLIR DANS LA PROVINCE CANADIENNE DE LA SASKATCHEWAN

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "S ETABLIR DANS LA PROVINCE CANADIENNE DE LA SASKATCHEWAN"

Transcription

1 S ETABLIR DANS LA PROVINCE CANADIENNE DE LA SASKATCHEWAN 1/7

2 La Saskatchewan se situe au cœur de l Amérique du Nord, avoisinant les provinces du Manitoba et de l Alberta. Au sud, elle borde les Etats américains du Montana et du Dakota du Nord. Au nord, se trouvent les Territoires canadiens du Nord-Ouest et du Nunavut. Pour une superficie de km², cette province compte un peu plus de habitants (estimation juillet dont beaucoup sont d origine européenne, russe, scandinave et britannique. La main-d œuvre y est hautement qualifiée et bien formée. En effet, plus de la moitié des adultes à Régina (la capitale provinciale qui compte environ habitants) et Saskatoon ( habitants) ont terminé des études postsecondaires. L économie de la Saskatchewan, qui s est largement diversifiée au cours des dernières décennies, connaît une forte croissance en particulier dans les domaines de l innovation. I-1 Style et cadre de vie I LA SASKATCHEWAN, UNE PROVINCE MODERNE L espérance de vie, le niveau d éducation et la qualité de l air et de l eau sont particulièrement élevés en Saskatchewan. L excellente qualité de vie dans cette province résulte pour une bonne part du soutien accordé à l individu, à la famille et à la communauté. Les coûts du logement en Saskatchewan par exemple sont parmi les plus bas au Canada ; la province par ailleurs, est parmi les plus avancées dans le domaine de l accessibilité à des soins de santé à des coûts abordables. Le taux de chômage qui se situe à 4.3% (estimation septembre 2006). Cette population est bien diversifiée en raison de l immigration : outre les Français et les Anglais qui se trouvent en minorité en Saskatchewan (sur 10 francophones d origine, à peine 4 parlent encore le français aujourd hui), on y dénombre des groupes d Ukrainiens, de Russes et de Scandinaves. I-2 L éducation. La Saskatchewan accorde une importance primordiale à l éducation. En plus du réseau d écoles primaires et secondaires, le système provincial d éducation comprend deux universités, l Université de la Saskatchewan, située à Saskatoon et l Université de Regina ainsi que des filières techniques et professionnelles établies sur quatre campus. Les formations pour adultes et l éducation postsecondaire dans toutes les régions de la province sont également assurées par plusieurs institutions privées et un réseau de collèges régionaux. L Université de la Saskatchewan offre un large éventail de programmes de 1 er, 2 ème et 3 ème cycles. On y trouve notamment des programmes en arts et lettres, sciences, agriculture, kinésiologie, physiothérapie, biotechnologie, médecine, droit, génie, pharmacie, éducation, art dentaire, commerce et soins infirmiers. L Université héberge également le Collège de médecine vétérinaire de l Ouest, qui dessert les quatre provinces de l Ouest canadien. 2/7

3 L Université de Regina offre des grades du 1 er cycle en arts et lettres, en administration des affaires, en éducation, en génie, en beaux arts, en journalisme, en informatique, en sciences naturelles et en travail social. I-3 Fiscalité Locale Barème fédéral Les taux progressifs suivants s'appliquent au fédéral pour 2006 : % sur la première tranche de revenu imposable de $CAN 22 % sur la tranche suivante de $CAN de revenu imposable; 26 % sur la tranche suivante de $CAN de revenu imposable; 29 % sur la portion de revenu imposable qui excède $CAN. Barème provincial Pour la Saskatchewan le pourcentage de l impôt fédéral est de : 11 % des premiers $can de revenu imposable + 13 % des $can suivants + 14 % de l'excédent de $can Les sites suivants donnent des informations sur l imposition des résidents et immigrants au Canada : Le gouvernement de la Saskatchewan affiche son engagement envers la création et le renforcement d un environnement propice à la croissance et à la rentabilité des petites et grandes entreprises : Taux d imposition du revenu provincial aussi bas que 10 % pour les fabricants Aucune taxe de vente provinciale sur les entrants manufacturiers Aucune charge sociale Crédit d impôt sur le nouvel équipement de fabrication et sur l ancien qui est imposable Aucune taxe de vente provinciale sur les services téléphoniques sans frais. Enfin, les tarifs des services d utilité publique demeurent parmi les plus bas en Amérique du Nord. Des sociétés d Etat fournissent l électricité, le gaz naturel, l eau et les télécommunications à des taux qui se comparent favorablement à ceux de toutes les autres régions d Amérique du Nord. I-4 La législation locale du travail. Le salaire horaire minimum en vigueur au 1 er mars 2006 est de 7.55$can de l heure. La durée normale du travail est de 8 heures par jour et de 40 heures par semaine. Au-delà de cette durée, les heures doivent être rémunérées à 15 % du salaire horaire habituel de l employé. La durée maximale de travail hebdomadaire est en principe de 44 heures. 3/7

4 Tout employé a droit à au moins trois semaines de congés payés après douze mois de travail consécutifs auprès d un même employeur, et à quatre semaines après dix années de service. L employé a le droit de prendre ses congés sur une période continue ou sur deux périodes ou plus d au moins une semaine chacune. L employeur et l employé peuvent s entendre afin que ce dernier renonce à ses congés annuels. Dans ce cas, l employé doit recevoir une indemnité de congés. L employé a droit à 24 heures consécutives de repos par période de sept jours s il effectue au moins 20 heures de travail par semaine. La Saskatchewan a neuf jours fériés par an : le Jour de l An, le Vendredi Saint, le jour de Victoria, la fête du Canada, le jour de la Saskatchewan, la fête du travail, le jour de l Action de grâces, le jour du souvenir et le jour de Noël. L employé qui a été au service de son employeur pendant au moins 13 semaines consécutives est admissible à un congé pour maladie ou blessure. En cas de maladie ou de blessure peu sérieuse (les membres de la famille immédiate sont également concernés) l employé peut s absenter jusqu à 12 jours par année civile. En cas de maladie ou de blessure grave, l emploi est protégé pour une absence ne dépassant pas 12 semaines. La durée d absence permise est prolongée à 26 semaines lorsque l employé touche des indemnités pour accident du travail. Plus d informations vous trouverez un guide sur le site du ministère du travail de la Saskatchewan : II UNE ECONOMIE DIVERSIFIEE QUI CONNAIT UNE FORTE CROISSANCE La Saskatchewan tire ses grandes ressources de son sol et de son sous-sol. Les exportations comptent pour plus de 60 % du PIB. Les Etats-Unis constituent le plus gros marché, suivis par le Japon et la Chine. L agriculture demeure l une des pierres d assise de l économie saskatchewanaise, avec une production annuelle de plus de 2 milliards de dollars. Mais la production minière, pétrolière et gazifère se chiffre déjà à plus de 4 milliards par an, tandis que le secteur des services- dont les services financiers, l assurance et l immobilier- pèse pour plus de 4,5 milliards de dollars. II-1 Les ressources minérales Le secteur minier connaît à l heure actuelle une croissance spectaculaire et ses ventes totalisent plus de 2 milliards de dollars canadiens. Financé par le secteur privé grâce à d importants investissements étrangers, ce secteur fournit quelque emplois directs et emplois indirects. La Saskatchewan est le premier producteur de potasse au monde (30% de la demande mondiale est alimentée, les deux tiers étant exportés vers les Etats-Unis). La Saskatchewan est le premier producteur et exportateur d uranium au monde (32% de la production mondiale et 100% de la production canadienne). La province possède des gisements importants de cuivre, de zinc, d or, de plomb, nickel, platine, argent et diamant. La Saskatchewan possède également des gisements de sulfate de soude, de sables et de gravier, d argiles, de tourbe et de sel. 4/7

5 Le secteur de l énergie génère environ emplois directs et indirects en Saskatchewan. Deuxième province productrice de pétrole au Canada après l Alberta, plus de barils sont extraits chaque jour de ses puits soit plus de 20 % de la production canadienne. Ce secteur emploie personnes Plus de 55 % de la production sont exportés vers les Etats-Unis. La Saskatchewan est également le troisième producteur de charbon en importance au Canada avec des réserves estimées à 7,6 milliards de tonnes. II-2 L agriculture L agriculture, l agro transformation et la fabrication d équipements agricoles. La Saskatchewan possède 44% de toutes les terres cultivées au Canada et représente 28% de la production agricole (de grains et céréales). Elle emploie environ 15% de la main d œuvre de la province. La Saskatchewan fournit 10% du blé exporté dans le monde et est la plus importante région productrice de céréales du Canada. Le secteur de l agro transformation comprend notamment les entreprises de traitement des produits alimentaires et des boissons (265 entreprises occupent plus de personnes), l agro biotechnologie, la fabrication des équipements agricoles. On estime généralement que cette industrie forestière compte pour un emploi sur 50 car elle occupe directement ou indirectement personnes. II-3 Les technologies de pointe. Le secteur des technologies de pointe continue de se développer dans plusieurs filières comme le secteur de l électronique (les manufacturiers de la Saskatchewan dans ce secteur exportent 80 % du total des ventes) et le secteur de l info technologie (750 entreprises fournissent de l emploi à personnes dans les télécommunications, le contrôle des satellites, les communications numériques, l automatisation et la robotique, les transactions bancaires par ordinateur et les logiciels). II-4 Le tourisme Le tourisme et les industries culturelles constituent l un des secteurs où une expansion particulièrement rapide est apparue. III LE DISPOSITIF PROVINCIAL D IMMIGRATION En mai 2004, le gouvernement de la Saskatchewan a mis en œuvre un programme d immigration destiné à favoriser l établissement d étrangers dans la province. Le programme, dénommé Saskatchewan Immigrant Nominee Program (SINP) va élargir ses critères d admission pour permettre à davantage de travailleurs qualifiés et d investisseurs d en bénéficier. Le SINP s adresse à des travailleurs qualifiés, des professionnels de la santé, des investisseurs, des étudiants, des fermiers étrangers, des chauffeurs super lourds et des membres de famille sasketchewanaise Tous doivent justifier que leurs compétences peuvent participer au développement de la province en comblant les déficits avérés dans leurs secteurs d emploi. 5/7

6 Le SINP facilite l entrée des étrangers concernés au Canada en général par l obtention des différents types de visa. Les travailleurs qualifiés L emploi doit concerner un secteur déficitaire. Les déficits de compétences sont au préalable identifiés en coordination avec les employeurs qui n ont pas pu trouver de candidat au niveau local et sont consignés sur une liste. Un candidat dont le métier n est pas considéré comme faisant partie d un secteur déficitaire, mais dont il est prouvé que son embauche aura une influence bénéfique sur le marché du travail (transfert de technologies, création d emplois, organisation de formations à l attention du personnel de l entreprise par exemple) pourra être retenu. Ces travailleurs qualifiés obtiendront plus facilement l accord du HRSCD pour leur entrée en Saskatchewan et le permis de travail temporaire correspondant. Les professionnels de santé Les demandeurs sont des professionnels de la santé dont la formation et la qualification professionnelle les autorisent à travailler dans un domaine spécifique lié à la santé. Le SINP a défini, en collaboration avec les associations professionnelles et les services de santé, les métiers qui doivent faire face à un déficit chronique de personnel de la santé qui ne peut pas être comblé par des recrutements locaux, des études ou des formations. Actuellement, ce sont les corps des médecins généralistes et des infirmières qui sont reconnus comme étant déficitaires. La situation du marché du travail au regard d autres professions de la santé est actuellement à l étude. Les exploitants agricoles Il s agit de fermiers propriétaires ou non, qui doivent posséder une expérience reconnue agriculture et disposer de capitaux substantiels pour démarrer une activité agricole. Le candidat doit produire une proposition d achat signée de terres afin d y exploiter une ferme. Le SINP s assure que les candidats ont obtenu des officiels de l agriculture et du secteur de l alimentation, des renseignements sur les types d exploitation des terres qui peuvent être entreprises en Saskatchewan. Quatre critères de sélection sont imposés : Investir un capital Présenter une offre d achat de terres, signée, avec la garantie de développer leur exploitation. Une visite préalable dans la province est obligatoire, au cours des deux années précédant l offre d achat, ou peu de temps après. Des connaissances solides en agro biotechnologie sont indispensables. Pour plus d information sur les différents profils et sur le déroulement de la procédure consulter le site de la province CIC: HRSDC SINP 6/7

7 IV QUELQUES SITES UTILES SUR LA SASKATCHEWAN Site d information sur la province de la Saskatchewan Gouvernement : Immigration : Site ambassade de France au Canada Site RDEE : Réseau national de développement économique francophone Site association/fédération française de la Saskatchewan Site de la chambre de commerce de la Saskatchewan Site du conseil de la coopération de la Saskatchewan Site d emploi Saskatchewan Site sur l éducation Site sur l assurance maladie Site sur l imposition 7/7

S ETABLIR DANS LA PROVINCE CANADIENNE DU NOUVEAU BRUNSWICK

S ETABLIR DANS LA PROVINCE CANADIENNE DU NOUVEAU BRUNSWICK S ETABLIR DANS LA PROVINCE CANADIENNE DU NOUVEAU BRUNSWICK 1/6 Située sur la côte Est du pays, la province du Nouveau Brunswick s étend sur 73 500 km² et compte 749968 habitants (estimation au 1 juillet

Plus en détail

Étudier au Canada Visas, travail et immigration pour les étudiants étrangers

Étudier au Canada Visas, travail et immigration pour les étudiants étrangers Étudier au Canada Visas, travail et immigration pour les étudiants étrangers www.cic.gc.ca/etudier Le Canada est doté de l un des systèmes d éducation les meilleurs et les plus respectés au monde. Chaque

Plus en détail

IMMIGRATION. Résidence p ermanente 127 Permis de travail 128 Admission temporaire 130. Par Naseem Malik

IMMIGRATION. Résidence p ermanente 127 Permis de travail 128 Admission temporaire 130. Par Naseem Malik Résidence p ermanente 127 Permis de travail 128 Admission temporaire 130 Par Naseem Malik Immigration 127 L immigration est une responsabilité fédérale, bien que quelques provinces aient conclu des accords

Plus en détail

Prof i ls régionaux du Nouveau - Bru nswick FAITS SAILLANTS ET MISES À JOUR. Région économique du Nord-Est

Prof i ls régionaux du Nouveau - Bru nswick FAITS SAILLANTS ET MISES À JOUR. Région économique du Nord-Est Prof i ls régionaux du Nouveau - Bru nswick FAITS SAILLANTS ET MISES À JOUR Région économique du Nord-Est Profils régionaux du Nouveau-Brunswick : Faits saillants et mises à jour Région économiques du

Plus en détail

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015 novembre 2014 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015 Dépôt légal Novembre 2014

Plus en détail

DESCRIPTION DU PROGRAMME Dernière mise à jour : octobre 2012

DESCRIPTION DU PROGRAMME Dernière mise à jour : octobre 2012 _ DESCRIPTION DU PROGRAMME Dernière mise à jour : octobre 2012 1. Le Programme 1.1. Description du Programme Le programme IntégraTIon Montréal est une mesure financière incitative auprès des employeurs

Plus en détail

Transformation alimentaire

Transformation alimentaire Le secteur de la transformation alimentaire Selon les données du ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation (MAPAQ), le secteur de la transformation alimentaire compte quelque 2 100

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire Éducation préscolaire, enseignement primaire et secondaire

Plus en détail

Le Canada a besoin d ingénieurs

Le Canada a besoin d ingénieurs Le Canada a besoin d ingénieurs 2015 Le Canada a besoin d ingénieurs Document sur la campagne 1 d Ingénieurs Canada Qui est ingénieurs canada? Ingénieurs Canada est l organisme national constitué des 12

Plus en détail

Établir une plateforme de commerce et d investissement en RMB au Canada

Établir une plateforme de commerce et d investissement en RMB au Canada Établir une plateforme de commerce et d investissement en RMB au Canada Résumé et extraits du rapport du Groupe de travail sur les services financiers internationaux de la C.-B. AdvantageBC Centre d affaires

Plus en détail

Le PEICA au Canada. Présentation à l Institut d été 2013 : Apprendre du passé, préparer l avenir

Le PEICA au Canada. Présentation à l Institut d été 2013 : Apprendre du passé, préparer l avenir Le PEICA au Canada Présentation à l Institut d été 2013 : Apprendre du passé, préparer l avenir Par Patrick Bussière Division de la recherche sur le développement des compétences Direction de la recherche

Plus en détail

BUDGET PROVINCIAL 2016

BUDGET PROVINCIAL 2016 BUDGET PROVINCIAL 2016 MESURES IMPACTANT L INDUSTRIE DE LA FABRICATION DE MEUBLES Le gouvernement du Québec a déposé le 17 mars dernier son budget 2016-2017. La lecture du Plan économique du Québec a permis

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION DES RISQUES DE L ENTREPRISE

PROGRAMMES DE GESTION DES RISQUES DE L ENTREPRISE Cultivons l avenir 2 est un cadre stratégique quinquennal pour le secteur canadien de l agriculture et de l agroalimentaire sur lequel s appuie la prestation des programmes fédéraux-provinciauxterritoriaux.

Plus en détail

Le contrat de travail temporaire

Le contrat de travail temporaire Le contrat de travail temporaire Synthèse La conclusion d un contrat de travail temporaire n est possible que pour l exécution d une tâche précise et temporaire, dénommée mission, et seulement dans les

Plus en détail

ENQUÊTE NATIONALE SUR LES PROFESSIONS RELIÉES AUX TECHNOLOGIES DE L INFORMATION 2002 DÉFINITIONS DES CONCEPTS

ENQUÊTE NATIONALE SUR LES PROFESSIONS RELIÉES AUX TECHNOLOGIES DE L INFORMATION 2002 DÉFINITIONS DES CONCEPTS ENQUÊTE NATIONALE SUR LES PROFESSIONS RELIÉES AUX TECHNOLOGIES DE L INFORMATION 2002 DÉFINITIONS DES CONCEPTS A Activités ou fonctions Ensemble d actions ou de tâches assignées accomplies par un employé

Plus en détail

Budget Québec 2015-2016. Mesures concernant les particuliers. Mesures concernant les entreprises

Budget Québec 2015-2016. Mesures concernant les particuliers. Mesures concernant les entreprises Faits saillants Budget Québec Mesures concernant les particuliers Élimination graduelle de la contribution santé à compter du 1er janvier 2017 Mise en place en place d un bouclier fiscal Croissance de

Plus en détail

Recommandations en vue du budget fédéral 2015 : miser sur les métropoles pour stimuler la croissance

Recommandations en vue du budget fédéral 2015 : miser sur les métropoles pour stimuler la croissance Recommandations en vue du budget fédéral 2015 : miser sur les métropoles pour stimuler la croissance 1 Introduction À la mi-2014, l économie canadienne demeure robuste. Le gouvernement du Canada est solidement

Plus en détail

Profil sociodémographique

Profil sociodémographique Profil sociodémographique La population > Les familles de recensement Les ménages privés > L'état matrimonial L'immigration > Les langues > Le marché du travail Le lieu de travail et le mode de transport

Plus en détail

LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ

LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ Mémoire présenté au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes Kaaren Neufeld, présidente de l Association des infirmières et infirmiers du Canada Ottawa

Plus en détail

Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser à :

Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser à : Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser à : Institut de la statistique du Québec 200, chemin Sainte-Foy Québec (Québec) G1R 5T4 Téléphone : (418)

Plus en détail

L Agroindicateur. Revenu d un milliard : un nouveau seuil? Septembre 2015

L Agroindicateur. Revenu d un milliard : un nouveau seuil? Septembre 2015 L Agroindicateur Septembre 2015 Revenu d un milliard : un nouveau seuil? La conjoncture 2015 permet d envisager que le revenu net total des entreprises agricoles québécoises devrait se situer autour d

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont stabilisés pour à

Plus en détail

En 2010/2011, sur les 19 inscrits, 17 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 89,5 %.

En 2010/2011, sur les 19 inscrits, 17 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 89,5 %. M2P AFFAIRES ET COMMERCE INTERNATIONAL Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme En 2010/2011, sur les 19 inscrits, 17 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de

Plus en détail

Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada

Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada Au cours des deux dernières années, on a vu naître plus de 25 000 PME un chiffre impressionnant si l on tient compte de la vigueur du marché du travail.

Plus en détail

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis 1 Axes prioritaires d interventions économiques de la Chambre de commerce de Lévis Préambule Regroupant près de 140 000 habitants et plus de 65 000 travailleurs, le territoire de la Ville de Lévis profite

Plus en détail

Crédit d impôt remboursable pour la Gaspésie et certaines régions maritimes du Québec NOUVEAU RÉGIME

Crédit d impôt remboursable pour la Gaspésie et certaines régions maritimes du Québec NOUVEAU RÉGIME GASPÉSIE ET CERTAINES RÉGIONS MARITIMES ANNÉES CIVILES 2010 ET SUIVANTES Crédit d impôt remboursable pour la Gaspésie et certaines régions maritimes du Québec NOUVEAU RÉGIME RÉSUMÉ Une société qui, au

Plus en détail

la valeur économique de la bière au Canada

la valeur économique de la bière au Canada DE LA FERME AU VERRE : la valeur économique de la bière au Canada Maxim Armstrong Économiste, Le Conference Board du Canada Journée portes ouvertes, Association des économistes Québécois 15 novembre 2013

Plus en détail

Le contrat de travail temporaire. schassigneux@yahoo.fr

Le contrat de travail temporaire. schassigneux@yahoo.fr Le contrat de travail temporaire schassigneux@yahoo.fr 1 Synthèse La conclusion d un contrat de travail temporaire n est possible que pour l exécution d une tâche précise et temporaire, dénommée mission,

Plus en détail

Confédération Française de l'encadrement-cgc

Confédération Française de l'encadrement-cgc Les classes moyennes www.cfecgc.org Confédération Française de l'encadrement-cgc Les problématiques d éducation On peut dresser un premier constat : «l environnement familial et le voisinage scolaire pèsent

Plus en détail

Annexe D : Questionnaire

Annexe D : Questionnaire 1. Questions générales 1.0. Informations sur l'organisation - Nom de l'organisation - Revenus annuels (en millions $) - Nombre total d'employés Employés non-syndiqués Employés syndiqués - Secteur d'activité

Plus en détail

Pas d installations ou d équipement particuliers.

Pas d installations ou d équipement particuliers. COURS FIN1010 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : INFORMATION FINANCIÈRE PERSONNELLE Débutant Aucun L élève explore les concepts qui touchent aux finances des particuliers, y compris le code

Plus en détail

Jeux de hasard juillet 2009

Jeux de hasard juillet 2009 juillet 2009 Les recettes nettes tirées des loteries, des appareils de loterie vidéo (ALV), des casinos et des machines à sous à l extérieur des casinos gérés par l État ont augmenté de façon soutenue,

Plus en détail

Éducateur ou éducatrice des jeunes enfants : Programme d attestation des compétences acquises à l étranger (EJE : ACAE)

Éducateur ou éducatrice des jeunes enfants : Programme d attestation des compétences acquises à l étranger (EJE : ACAE) Services à la famille et Logement Manitoba Programme de garde d enfants du Manitoba Éducateur ou éducatrice des jeunes enfants : Programme d attestation des compétences acquises à l étranger (EJE : ACAE)

Plus en détail

SOMMAIRE EXÉCUTIF SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR PRINCIPALES FORCES ET FAIBLESSES DÉFIS ET ENJEUX ORIENTATIONS ET PISTES DE DÉVELOPPEMENT

SOMMAIRE EXÉCUTIF SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR PRINCIPALES FORCES ET FAIBLESSES DÉFIS ET ENJEUX ORIENTATIONS ET PISTES DE DÉVELOPPEMENT SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR Taille et structure de l industrie Livraisons et commerce international Production Ressources humaines Recherche et développement Développement durable PRINCIPALES

Plus en détail

Les normes légales du travail au Canada (Québec, autres provinces, territoires et fédéral)

Les normes légales du travail au Canada (Québec, autres provinces, territoires et fédéral) Les normes légales du travail au Canada (Québec, autres provinces, territoires et fédéral) PRÉAVIS DE ET COLLECTIFS Pour une évolution historique voir : Préavis de licenciements collectifs 00-0, 000-009,

Plus en détail

Population du Canada, 2001 à 2004

Population du Canada, 2001 à 2004 Profil démographique du Canada Population En 2004, la population du Canada est passée à 31,9 millions d habitants. Depuis 2001, la population totale du Canada a augmenté de 3%, soit 925 000 personnes.

Plus en détail

Rendement des entreprises et appartenance

Rendement des entreprises et appartenance Rendement des entreprises et appartenance 22 Les données sur le rendement des entreprises exploitées au Canada confirment la forte baisse des résultats concrets au dernier trimestre de 2008 et les années

Plus en détail

Présentation au Comité sénatorial permanent des banques et du commerce

Présentation au Comité sénatorial permanent des banques et du commerce Présentation au Comité sénatorial permanent des banques et du commerce Le 21 avril 2016 Les questions concernant le présent rapport doivent être envoyées directement à : Eric Scharf Chef de pratique, Relations

Plus en détail

IMMIGRATION Canada. Visa de résident temporaire. Directives du bureau des visas de Rabat. Table des matières IMM 5886 F (05-2016)

IMMIGRATION Canada. Visa de résident temporaire. Directives du bureau des visas de Rabat. Table des matières IMM 5886 F (05-2016) IMMIGRATION Canada Table des matières Liste de contrôle Visa de Résident Temporaire Formulaire Supplémentaire - Renseignements d'antécédents de voyage Visa de résident temporaire Directives du bureau des

Plus en détail

Résumé du budget du Québec de 2011

Résumé du budget du Québec de 2011 Résumé du budget du Québec de 2011 Le 17 mars 2011 Table des matières RÉSUMÉ DU BUDGET DU QUÉBEC DE 2011 Page INTRODUCTION... 1 1. MESURES RELATIVES AUX IMPÔTS... 1 1.1 Instauration d un crédit d impôt

Plus en détail

Activité antérieure des chômeurs

Activité antérieure des chômeurs Activité antérieure des chômeurs Chômeurs selon l activité antérieure au chômage, le groupe d âge, le sexe, Canada, province, mensuel, non désaisonnalisé Table-222 Chômeurs selon l activité antérieure

Plus en détail

Tableau: 1 Salaires et traitements et revenu supplémentaire du travail Canada Données désaisonnalisées Ancienne Nouveau Milliers de dollars Matrice

Tableau: 1 Salaires et traitements et revenu supplémentaire du travail Canada Données désaisonnalisées Ancienne Nouveau Milliers de dollars Matrice Tableau: 1 Canada Milliers de dollars Matrice 6597 Matrice 10570 1 Ensemble des industries de biens 17000 139140 2 Agriculture, foresterie, pêche et chasse 17001+17002 139141 3 Extraction minière et extraction

Plus en détail

L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC

L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC Note préalable : Ce rapport a été réalisé à partir du questionnaire élaboré par le Ministère de l Education Nationale. 1 1. La population

Plus en détail

Guide des programmes et des services offerts par l Agence de promotion économique du Canada atlantique. Ensemble, pour une économie plus forte

Guide des programmes et des services offerts par l Agence de promotion économique du Canada atlantique. Ensemble, pour une économie plus forte Guide des programmes et des services offerts par l Agence de promotion économique du Canada atlantique Ensemble, pour une économie plus forte Table des matières 1. Démarrer votre entreprise Trouver des

Plus en détail

PROGRAMME FRANCO-QUÉBÉCOIS D ÉCHANGES DE FONCTIONNAIRES (PEF) PRÉSENTATION ET FORMULAIRE DE MISE EN CANDIDATURE

PROGRAMME FRANCO-QUÉBÉCOIS D ÉCHANGES DE FONCTIONNAIRES (PEF) PRÉSENTATION ET FORMULAIRE DE MISE EN CANDIDATURE PROGRAMME FRANCO-QUÉBÉCOIS D ÉCHANGES DE FONCTIONNAIRES (PEF) PRÉSENTATION ET FORMULAIRE DE MISE EN CANDIDATURE 1. LE CADRE DE LA COOPÉRATION FRANCO-QUÉBÉCOISE La Commission permanente de coopération franco-québécoise

Plus en détail

PRIX DES PRODUITS ENERGETIQUES

PRIX DES PRODUITS ENERGETIQUES PRIX DES PRODUITS ENERGETIQUES PRODUITS PETROLIERS La facture pétrolière ne cesse de s alourdir et les consommateurs que sont les particuliers ou les entreprises voient leurs dépenses liées au poste carburant

Plus en détail

Ne laisser personne à la traîne : Pour un redressement économique durable qui prend en compte les personnes handicapées et leurs familles

Ne laisser personne à la traîne : Pour un redressement économique durable qui prend en compte les personnes handicapées et leurs familles Ne laisser personne à la traîne : Pour un redressement économique durable qui prend en compte les personnes handicapées et leurs familles Préparé par l Association canadienne pour l intégration communautaire

Plus en détail

Distribution de films cinématographiques et de vidéos

Distribution de films cinématographiques et de vidéos N o 87F0010X au catalogue. Bulletin de service Distribution de films cinématographiques et de vidéos 2010. Faits saillants Les revenus d exploitation totaux de l industrie de distribution de productions

Plus en détail

Présentation pré-budgétaire. Comité permanent des finances de la Chambre des communes. l Association of Equipment Manufacturers

Présentation pré-budgétaire. Comité permanent des finances de la Chambre des communes. l Association of Equipment Manufacturers Présentation pré-budgétaire À l attention du Comité permanent des finances de la Chambre des communes Sommaire par l Association of Equipment Manufacturers L AEM représente plus de 850 membres qui offrent

Plus en détail

Les personnes avec incapacité et le marché du travail Synthèse de la recherche

Les personnes avec incapacité et le marché du travail Synthèse de la recherche Les personnes avec incapacité et le marché du travail Synthèse de la recherche PRÉSENTATION Cette recherche 1 avait pour but de mieux connaître la situation de la population avec incapacité sur le marché

Plus en détail

DIVERSITÉ CULTURELLE JOURS FÉRIÉS Pour en savoir Plus, veuillez vous adresser à :

DIVERSITÉ CULTURELLE JOURS FÉRIÉS Pour en savoir Plus, veuillez vous adresser à : Le Manitoba en bref Le Manitoba : Province du Canada depuis 1870. Manitoba signifie «lieu où vit l Esprit» dans les langues des peuples autochtones de la province. Chef politique : Premier ministre (Greg

Plus en détail

1 La prospérité économique et le défi de la productivité

1 La prospérité économique et le défi de la productivité ISSN 178-918 Volume 1, numéro 6 27 février 2 Productivité du travail au Une faible croissance qui nuit à la prospérité des Québécois Sommaire 1. La prospérité économique future du dépendra en grande partie

Plus en détail

Notice d application de la réforme relative aux guides-conférenciers. et à la délivrance des cartes professionnelle

Notice d application de la réforme relative aux guides-conférenciers. et à la délivrance des cartes professionnelle Notice d application de la réforme relative aux guides-conférenciers et à la délivrance des cartes professionnelle Le décret n 930-2011 du 1 er août 2011, publié au Journal Officiel du 4 août 2011, modifie

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. R0Z-Caissiers, employés de libre service

Synthèse. Dynamique de l emploi. R0Z-Caissiers, employés de libre service R0Z-Caissiers, employés de libre service Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 207 000 personnes occupent un emploi de caissier et 103 000 sont employés de libre-service. Alors que les premiers

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LE RECRUTEMENT ET L EMPLOI AU QUÉBEC (EREQ)

ENQUÊTE SUR LE RECRUTEMENT ET L EMPLOI AU QUÉBEC (EREQ) EMPLOI-QUÉBEC ENQUÊTE SUR LE RECRUTEMENT ET L EMPLOI AU QUÉBEC (EREQ) RAPPORT ANALYTIQUE VOLUME 12 ENQUÊTE 2012 SUR LES DONNÉES DE 2011 Ce document a été préparé par la Direction de l analyse et de l information

Plus en détail

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada 1 Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada «Il ne s agit pas seulement d une bonne politique pour le monde rural, il s agit d une bonne politique publique

Plus en détail

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Conseil National du Commerce Extérieur Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Anticiper Partager Agir www.cnce.org.ma

Plus en détail

Textes juridiques fixant les dispositions relatives à l exercice des activités des sociétés de commerce international

Textes juridiques fixant les dispositions relatives à l exercice des activités des sociétés de commerce international Textes juridiques fixant les dispositions relatives à l exercice des activités des sociétés de commerce international -Loi n94-42 du 7 mars 1994, fixant le régime applicable à l exercice des activités

Plus en détail

Appendice F : Sondage réalisé auprès des employeurs

Appendice F : Sondage réalisé auprès des employeurs Appendice F : Sondage réalisé auprès des employeurs 1. Où est située votre entreprise? Veuillez choisir toutes les réponses qui s appliquent. Vancouver Colombie-Britannique (à l extérieur de Vancouver)

Plus en détail

Tendances et enjeux. Les institutions sans but lucratif au service des

Tendances et enjeux. Les institutions sans but lucratif au service des Tendances et enjeux Tendances de l emploi dans les institutions sans but lucratif au service des ménages : Les organisations du domaine de la santé et des services sociaux Les institutions sans but lucratif

Plus en détail

Projet statistique sur l enseignement primaire et secondaire (PSEPS) Définitions

Projet statistique sur l enseignement primaire et secondaire (PSEPS) Définitions Projet statistique sur l enseignement primaire et secondaire (PSEPS) Définitions 1. Contexte Afin d obtenir des comptes uniformes des étudiants, des enseignants, des diplômés et des dépenses dans les conseils

Plus en détail

Présentation du BCEI au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2012 3 août 2012

Présentation du BCEI au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2012 3 août 2012 Présentation du BCEI au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2012 3 août 2012 Reprise économique et croissance Le Bureau canadien de l éducation internationale

Plus en détail

Les dépenses des consommateurs au chapitre de la culture en 2003 pour le Canada, les provinces et 15 régions métropolitaines

Les dépenses des consommateurs au chapitre de la culture en 2003 pour le Canada, les provinces et 15 régions métropolitaines Les dépenses des consommateurs au chapitre de la culture en 2003 pour le Canada, les provinces et 15 régions métropolitaines http://www.hillstrategies.com info@hillstrategies.com Regards statistiques sur

Plus en détail

Portrait statistique des immigrants permanents et temporaires dont le pays de dernière résidence est la France 2009-2013

Portrait statistique des immigrants permanents et temporaires dont le pays de dernière résidence est la France 2009-2013 Portrait statistique des immigrants permanents et temporaires dont le pays de dernière résidence est la France 2009-2013 Juillet 2014 Rédaction Chakib Benzakour Traitement statistique Raluca Paula Filip

Plus en détail

Voyages et tourisme. Le nombre de voyages à proximité de la résidence augmente

Voyages et tourisme. Le nombre de voyages à proximité de la résidence augmente Voyages et tourisme 31 Survol Le tourisme est une importante industrie au Canada. En 2007, les dépenses de ce secteur ont atteint 70,6 milliards de dollars courants, une hausse de 4 % par rapport à l année

Plus en détail

Quinzième leçon Financer ses études. Acétates

Quinzième leçon Financer ses études. Acétates Quinzième leçon Financer ses études Acétates Coût des études Qu est-ce qu une dépense fixe? Dépense assez prévisible et régulière chaque mois / année - sur laquelle vous n avez pas vraiment de contrôle.

Plus en détail

Forum économique Canada CCG- Maghreb ------ «TUNISIE: Avantages Comparatifs d une Economie Emergente»

Forum économique Canada CCG- Maghreb ------ «TUNISIE: Avantages Comparatifs d une Economie Emergente» Forum économique Canada CCG- Maghreb ------ «TUNISIE: Avantages Comparatifs d une Economie Emergente» ----- Présentation faite par S.E Mouldi SAKRI Ambassadeur de Tunisie au Canada ( Palais des Congrès

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

QUOI DE NEUF? Super ACTIONS ACCRÉDITIVES. Crédit d impôt pour l exploration minière [CIEM]

QUOI DE NEUF? Super ACTIONS ACCRÉDITIVES. Crédit d impôt pour l exploration minière [CIEM] QUOI DE NEUF? INVESTISSEURS : Vous pouvez maintenant investir dans des super actions accréditives admissibles prolongation jusqu au 31 mars 2013. ÉMETTEURS : Les fonds accumulés grâce au crédit peuvent

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Droit privé. Institut catholique de Lille - ICL. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Droit privé. Institut catholique de Lille - ICL. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Droit privé Institut catholique de Lille - ICL Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Annexe C Directives à l intention du conjoint

Annexe C Directives à l intention du conjoint Annexe C Directives à l intention du conjoint 2015-16 Centre de services aux étudiants 1120-2010 12th Avenue Regina, Canada S4P 0M3 306-787-5620 (Regina) 1-800-597-8278 (sans frais) 306-787-1608 (télécopieur)

Plus en détail

IMMOBILIER À MONTRÉAL

IMMOBILIER À MONTRÉAL IMMOBILIER À MONTRÉAL PERSPECTIVES ET TENDANCES DU MARCHÉ DE L IMMOBILIER Automne Une publication de Montréal en statistiques Direction de l urbanisme Service de la mise en valeur du territoire FAITS SAILLANTS

Plus en détail

BOURSES D ÉTUDES MODE D EMPLOI DÉTAILLÉ TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS

BOURSES D ÉTUDES MODE D EMPLOI DÉTAILLÉ TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS SOMMAIRE Allocations page 3 Frais de voyage et de transport page 4 Assurance page 5 Hébergement page 5 Titre de séjour page 6

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA GASPÉSIE ET CERTAINES RÉGIONS MARITIMES DU QUÉBEC INVESTISSEMENT QUÉBEC

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA GASPÉSIE ET CERTAINES RÉGIONS MARITIMES DU QUÉBEC INVESTISSEMENT QUÉBEC CRÉDIT D IMPÔT POUR LA GASPÉSIE ET CERTAINES RÉGIONS MARITIMES DU QUÉBEC INVESTISSEMENT QUÉBEC Direction des mesures fiscales TABLE DES MATIÈRES Société admissible... 3 Régions admissibles... 3 Certificat

Plus en détail

Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2014 Préparé par l Association des banquiers canadiens Août 2014 EXPERTISE CANADA BANKS ON LA

Plus en détail

Le plus important réseau de médecins!

Le plus important réseau de médecins! A S S O C I A T I O N M É D I C A L E D U Q U É B E C Le plus important réseau de médecins! Sur mesure pour les résidents L AMQ, votre porte d entrée sur le monde médical Notre mission : Rassembler et

Plus en détail

Visiteurs d affaires de la Russie au Canada

Visiteurs d affaires de la Russie au Canada Visiteurs d affaires de la Russie au Canada Demande de visa de résident temporaire C&I-933-03-08 Pour des copies additionnelles, contacter : Services de distribution Citoyenneté et Immigration Canada Ottawa,

Plus en détail

Consultations prébudgétaires 2016

Consultations prébudgétaires 2016 Consultations prébudgétaires 2016 La Société canadienne de psychologie (SCP) est heureuse de présenter les recommandations suivantes au Comité permanent des finances de la Chambre des communes dans le

Plus en détail

Le travail après la retraite

Le travail après la retraite Grant Schellenberg, Martin Turcotte et Bali Ram L es travailleurs prennent leur retraite de diverses façons. Certains quittent un emploi de longue date, faisant une transition nette du travail aux loisirs.

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT OFFRE DE PRÊT DE SERVICES

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT OFFRE DE PRÊT DE SERVICES MINISTÈRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT OFFRE DE PRÊT DE SERVICES Vous occupez un poste permanent dans une commission scolaire ou un établissement collégial public? Si les grands enjeux du domaine

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2016

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2016 POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2016 Présenté à la réunion du Conseil d administration du 22 mars 2016. Table des matières 1. POLITIQUE GÉNÉRALE...2 1.1 Fondement de la politique d investissement... 2 1.2

Plus en détail

FASCICULE POUR TRAVAILLEUR AUTONOME

FASCICULE POUR TRAVAILLEUR AUTONOME FASCICULE POUR TRAVAILLEUR AUTONOME Exploiter une entreprise consiste à exercer une activité en vue de réaliser un bénéfice. Ceci inclut l exploitation d un commerce ou d une entreprise de fabrication

Plus en détail

Travailleurs migrants travaillant dans la peur

Travailleurs migrants travaillant dans la peur Valerie Royle, présidente et directrice générale de la Commission de la santé et de la sécurité au travail et Grant Van Eaton, directeur, gestion des cas secteur sud, Saskatchewan Workers Compensation

Plus en détail

Pôle emploi international. Le service public du placement de candidats en Europe et à l international

Pôle emploi international. Le service public du placement de candidats en Europe et à l international Pôle emploi international Le service public du placement de candidats en Europe et à l international Pôle emploi, un acteur engagé de l emploi à l international A l international, Pôle emploi mobilise

Plus en détail

ALERTE JURIDIQUE N 34 DU 17 juin 2014

ALERTE JURIDIQUE N 34 DU 17 juin 2014 ALERTE JURIDIQUE N 34 DU 17 juin 2014 Objet : travail à temps partiel dans la branche du sport Les partenaires sociaux de la branche du sport se sont mis d accord sur un aménagement conventionnel du droit

Plus en détail

Les idées peuvent bâtir le Canada. Consultations du budget 2016 Mémoire soumis à la Chambre des communes Comité permanent des finances

Les idées peuvent bâtir le Canada. Consultations du budget 2016 Mémoire soumis à la Chambre des communes Comité permanent des finances Les idées peuvent bâtir le Canada Consultations du budget 2016 Mémoire soumis à la Chambre des communes Comité permanent des finances Août 2015 1 Les idées peuvent bâtir le Canada Les défis auxquels font

Plus en détail

Directive sur les renseignements sur la rémunération dans le secteur parapublic

Directive sur les renseignements sur la rémunération dans le secteur parapublic Directive sur les renseignements sur la rémunération dans le secteur parapublic Émise par le Conseil de gestion du gouvernement Entrée en vigueur : le 1 er avril 2015 Table des matières 1.0 INTRODUCTION

Plus en détail

Welcome SOMMAIRE. STAGE CONVENTIONNé... 12

Welcome SOMMAIRE. STAGE CONVENTIONNé... 12 SOMMAIRE 1 Qui peut effectuer un stage?... 4 2 Les démarches préalables... 4 3 différents types de stage... 5 4 La durée du stage... 8 5 Les droits du stagiaire... 8 6 Rupture de la Convention de stage...

Plus en détail

Frais de déplacement, de séjour et de représentation, indemnités et allocations

Frais de déplacement, de séjour et de représentation, indemnités et allocations Code : 1532-02-13-02 POLITIQUE X DIRECTIVE RÈGLEMENT PROCÉDURE Frais de déplacement, de séjour et de représentation, indemnités et allocations Date d approbation : 17 décembre 2013 Service dispensateur

Plus en détail

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2001 Ce profil est appuyé par les données issues du recensement de Statistique Canada pour les années 1991, 1996 et 2001. UNE POPULATION HAUTEMENT

Plus en détail

Qui sommes-nous? En quoi croyons-nous? En qui croyons-nous?

Qui sommes-nous? En quoi croyons-nous? En qui croyons-nous? Nos priorités pour 2014-2019 Qui sommes-nous? Nous sommes la famille politique la plus importante en Europe, animée par une vision politique de centre-droit. Nous sommes le Groupe du Parti Populaire Européen

Plus en détail

Mise à jour fédérale des projections économiques et budgétaires

Mise à jour fédérale des projections économiques et budgétaires SENCRL Mise à jour fédérale des projections économiques et budgétaires 12 novembre 2014 Comptables Professionnels agréés et Conseillers en gestion d entreprises Place du Canada, 1010, rue De La Gauchetière

Plus en détail

RÉPUBLIQUE TCHÈQUE. l assurance sociale comprend les régimes légaux d assurance maladie et pensions.

RÉPUBLIQUE TCHÈQUE. l assurance sociale comprend les régimes légaux d assurance maladie et pensions. RÉPUBLIQUE TCHÈQUE Nomenclature SCC Contribution compensatoire de l Etat (State Compensation Contribution) Unité monétaire Les dépenses sociales sont exprimées en millions de couronnes tchèques (CZK).

Plus en détail

Stratégies fiscales en direct

Stratégies fiscales en direct L entreprise manufacturière au Québec : où en sommes-nous? Septembre 2014 Stratégies fiscales en direct L entreprise manufacturière représente un pilier de l économie québécoise. Chaque année, de nouvelles

Plus en détail

LE MUSÉE CANADIEN DES DROITS DE LA PERSONNE. Politique d investissement

LE MUSÉE CANADIEN DES DROITS DE LA PERSONNE. Politique d investissement LE MUSÉE CANADIEN DES DROITS DE LA PERSONNE Politique d investissement Cette politique est en vigueur depuis le 18 juin 2009 POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. GÉNÉRALITÉS P R É A M B U L E Le Musée canadien

Plus en détail

ATTENTION, UN STAGE NON RÉMUNÉRÉ EST VITE EFFECTUÉ!

ATTENTION, UN STAGE NON RÉMUNÉRÉ EST VITE EFFECTUÉ! ATTENTION, UN STAGE NON RÉMUNÉRÉ EST VITE EFFECTUÉ! 2015 Prise de position de l OGBL concernant l encadrement des stages et l amélioration de la situation des stagiaires En cas de problèmes avec ton stage

Plus en détail

Industrie des services d emploi

Industrie des services d emploi Industrie des services d emploi Présentation à l'association Nationale des Entreprises en Recrutement et Placement de Personnel Lucie Cloutier et Chantal Mollenthiel Le 11 mai 2011 Aperçu Description de

Plus en détail

GUIDE DU FORMATEUR. 3. a) Le site Internet de Statistique Canada : www.statcan.ca b) Où trouver des renseignements sur

GUIDE DU FORMATEUR. 3. a) Le site Internet de Statistique Canada : www.statcan.ca b) Où trouver des renseignements sur Trousse d EBA/alphabétisation du Recensement de 2006 EBA ENRICHISSEMENT GUIDE DU FORMATEUR Introduction Contenu Le Guide du formateur sur les activités d enrichissement contient des renseignements à l

Plus en détail

Petit-déjeuner CTF Jeunes Fiscalistes. Financement corporatif et crédits d impôt

Petit-déjeuner CTF Jeunes Fiscalistes. Financement corporatif et crédits d impôt Petit-déjeuner CTF Jeunes Fiscalistes et crédits d impôt 2014 Ordre du jour Introduction Financement des activités de développement > Crédits d impôt RS&DE > Crédits d impôt pour titres multimédia > Crédits

Plus en détail

Services de comptabilité

Services de comptabilité N o 63-256-X au catalogue. Bulletin de service Services de comptabilité 2012. Faits saillants Les revenus d exploitation de l industrie des services de comptabilité ont atteint 15,0 milliards de dollars,

Plus en détail