Enjeux de la gouvernance interorganisationnelle des TI

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Enjeux de la gouvernance interorganisationnelle des TI"

Transcription

1 Enjeux de la gouvernance interorganisationnelle des TI Anne-Marie Croteau, PhD Professeure agrégée en SI Chercheure associée au CEFRIO et au CETO Fellow, CIRANO

2 Agenda Motivations derrières cette recherche Gouvernance des TI Relations interorganisationnelles Résultats préliminaires Enjeux

3 Motivations Alignement stratégique des TI Projet du CEFRIO Gouvernance des TI Gouvernance interorganisationnelle des TI

4 Parallèle entre les enjeux de la transformation et les enjeux liés aux TI (Rondeau, Croteau et Luc, 2004) Enjeux de la transformation Logiques d analyse Enjeux liés aux TI Gouvernance: Positionnement Dynamisation Arbitrage Stratégique Intention Attention Décision Gouvernance : Alignement stratégique Priorisation et valeur Imputabilité Pilotage : Structuration et support Déploiement et cibles Monitoring et ajustement Fonctionnel Processus Projet Résultat Architecture : Politique et choix Logique d organisation des ressources Transition : Appropriation des acteurs Adaptation du système Opératoire Compréhension Habilitation Maturation Infrastructure : Ressources humaines, technologiques et relationnelles

5 Prestation électronique de services (Deloite Research in Wong, 2001) Transformation Variétés de types de transactions Information

6 Réalité québécoise de la PES (CEFRIO, 2004) informationnel transactionnel

7 Axes de décision de gouvernance des TI (Weill et Ross, 2004)

8 Maturité des TI (Ross, 2003)

9 Méthodologie Sites visités Régie des rentes du Québec (RRQ) Relations avec les citoyens et Immigration (MRCI) Revenu Québec (MRQ) Autres sites Étude qualitative Limites de la recherche Nombre limité de sites et d acteurs visités Perception des chercheurs Documentation partielle (confidentialité, non-disponibilité, etc.)

10 Constats: Gouvernance des TI Intraministériel Vision et leadership forts, mode de gouvernance fortement personnalisé Interministériel Moins grande appropriation d un projet de ce type par les participants Gouvernemental Faible vision de l Aé, par conséquent peu partagée Leadership peu présent Exercice de priorisation des projets de PES mis en place, mais peu de suivi Absence de modes d imputabilité

11 Constats: Architecture technologique Intraministériel Chacun fait ses choses à sa manière Interministériel Absence de normes dans le partenariat entre les ministères Présence de règles disparates dans la mesure de la qualité des services entre les ministères Diversité des applications technologiques Gouvernemental Architecture d entreprise gouvernementale (SCT, 2002) Recommandation de partager les meilleures pratiques d affaires et solutions technologiques afin d optimiser l utilisation des ressources mais pas de mise en oeuvre PES orientées vers le citoyen, plutôt que vers les tâches administratives Absence d indications claires sur les indicateurs et le comment faire

12 Constats: Infrastructure technologique Intraministériel Développement des applications en silos À chacun ses données et ses serveurs Interministériel et gouvernemantal Infrastructure non centralisée pour le projet de PES Absence de cohérence, d interopérabilité et de standardisation

13 Constats généraux informationnel transactionnel

14 Constats généraux

15 Conclusion Relever les défis liés au contexte interorganisationnel Motivations Nécessité d un engagement fort à chaque niveau Partager cette motivation et cette vision à travers les trois niveaux d intervention Processus d implantation Équipe dédiée aux projets interministériels Forte intégration des systèmes d information en place Réingénierie des processus d affaires communs Condition technologique Infrastructure technologique standardisée

16 Nouvelle recherche Gourvenance des TI (Weill et Ross, 2004) Relations interorganisationnelles (Barringer et Harrison, 2000) Processus de développement des RIO (Batonda et Perry, 2003) Gouvernance interorganisationnelle des TI (Jones et al, 1997; Winkler, 2006)

17 Gouvernance interorganisationnelle des TI Cadre de référence où les pouvoirs décisionnels sont clairement identifiés et où les décideurs sont imputables de leurs actes, afin d encourager les comportements adéquats lors d échanges électroniques entre partenaires d affaires (Croteau et Bergeron, 2009) (Winkler, 2006)

18 Composantes de la gouvernance interorganisationnelle (Croteau et Bergeron, 2007) Maturité Structure Maturité Participants Processus Maturité

19 Composantes de la gouvernance interorganisationnelle (Croteau et Bergeron, 2007) Participants (qui) Personnes impliquées lors des prises de décision sur le déroulement des échanges inter-organisationnels Processus (comment) Moyens de communication mis en place pour faciliter les échanges inter-organisationnels Structure (quoi) Niveau de centralisation et type de mode de décision Maturité (quand) Degré de connaissances et d avancement de l organisation par rapport aux échanges inter-organisationnels

20 Étude pilote Deux mini-cas pour valider le modèle Bons axes et modèle qui tiennent la route La gouvernance inter-unitaire des TI existe et est prédominée par l unité dominante La maturité de la gouvernance des TI est fortement affectée à la baisse par l unité qui n est pas aussi mature que les autres

21 Étude en cours conduite par Jason Dubsky, étudiant à la MSc Méthodologie Interviews de 1 à 2 heures 10 répondants VP TI à directeur informatique 4 industries Bancaire, transport, loisir, services

22 Résultats préliminaires de succès Milieu bancaire Hautement réglementé et dominé par des standards technologiques et de sécurité (Interac, Symcor, Monaris) Transport Hautement réglementé et dominé par des standards de sécurité qui affectent tous les processus fonctionnels et par conséquent les TI notamment la coordination des voies réservées (e.g. SABER) Loisir Réglementé par la loi et dominé par des règles d associations qui formalisent les processus et par conséquent les TI

23 Résultats préliminaire d échecs Loisir Collaboration entre une grande et une petite entreprises qui s est terminée à cause d un déséquilibre du pouvoir entre les joueurs et des objectifs mal définis La petite entreprise ne suivait pas les standards de l industrie Services Collaboration entre une grande et une petite entreprises qui s est terminée à cause de l implantation de SAP imposée à la petite qui n avait pas la structure pour recevoir cette application

24 Constats Participants: Processus: Relations formelles vs. informelles Processus formels vs. informels Membres de la haute direction vs. Gestionnaires Fortement définis à partir des standards de l industrie

25 Constats Structure Hiérarchie vs. relation rapprochée Maturité Pas vraiment important selon les répondants??? Plutôt que centralisée vs. décentralisée Fait important à noter: les organisations qui ont du succès sont matures

26 Processus via standards Modèle révisé Maturité? Structure de la relation IOR Participants HD vs. Gestionnaire Maturité? Maturité?

27 Éléments de succès d une gouvernance IOR des TI Impact positif des standards pré-établis de l industrie Grâce à ces standards, les processus sont formalisés et facilitent la mise en commun des principes directeurs d une bonne gouvernance IOR des TI Implication des membres de la haute direction et non pas uniquement des gestionnaires Ouverture à retenir les meilleures pratiques de chaque unité impliquée

28 Étapes à venir Que faire avec la notion de maturité ou d évolution? Différentes mesures du succès d une relation interorganisationnelle Davantage de cas Grande enquête via questionnaire mais l industrie n est pas encore assez mature

29 Merci de votre attention! Anne-Marie Croteau, PhD Professeure agrégée en SI Chercheure associée au CEFRIO et au CETO Fellow, CIRANO

30 Références Barringer, B. R. and Harrison, J. (2000) Walking a Tightrope: Creating Value through Interorganizational Relationships, Journal of Management (26:3), Batonda, G., and Perry, C.(2003) Approaches to Relationship Development Processes in Inter-Firm Networks, European Journal of Marketing (37:10), Croteau, A.-M., and Bergeron, F. (2009) Interorganizational governance of Information Technology, Proceedings of the 42nd Hawaii International Conference on System Sciences. Croteau, A.-M., et L. Raymond (2004) Performance Outcomes of Strategic and IT Competencies Alignment, Journal of Information Technology, (19:3), Croteau, A.-M., L. Raymond, et F. Bergeron (2001), "Comportements stratégiques, choix et gestion des systèmes d information : Contribution à la performance", Systèmes d Information et Management, (4 :2), Rondeau, A., A.-M., Croteau, et D. Luc (2005) Appréciation empirique d enjeux technologiques liés à la transformation organisationnelle dans le cadre du déploiement de l administration électronique, Systèmes d information et Management, (10:1), Ross, J.W. Creating a Strategic IT Architecture Competency: Learning in Stages, MIS Quarterly Executive (2:1), 2003, pp Winkler, I. Network Governance between Individual and Collective Goals: Qualitative Evidence from Six Networks, Journal of Leadership and Organizational Studies (12:3) 2006, pp

Gouvernance, architecture et infrastructure technologiques

Gouvernance, architecture et infrastructure technologiques Gouvernance, architecture et infrastructure technologiques Rapport de recherche réalisé dans le cadre du projet du CEFRIO Services électroniques aux citoyens et aux entreprises Anne-Marie Croteau École

Plus en détail

Pilotage du changement et leadership. Renée Lamontagne Professeure associée École nationale d administration publique

Pilotage du changement et leadership. Renée Lamontagne Professeure associée École nationale d administration publique Pilotage du changement et leadership Renée Lamontagne Professeure associée École nationale d administration publique Plan Le défi de la transformation des organisations L influence du leadership dans la

Plus en détail

CHANGE LAB -PME 2.0 EXPÉRIMENTATION D UNE DÉMARCHE CHANGE LAB POUR SOUTENIR LE PASSAGE AU NUMÉRIQUE DES ENTREPRISES. P r é s e n t a t i o n d e :

CHANGE LAB -PME 2.0 EXPÉRIMENTATION D UNE DÉMARCHE CHANGE LAB POUR SOUTENIR LE PASSAGE AU NUMÉRIQUE DES ENTREPRISES. P r é s e n t a t i o n d e : CHANGE LAB -PME 2.0 EXPÉRIMENTATION D UNE DÉMARCHE CHANGE LAB POUR SOUTENIR LE PASSAGE AU NUMÉRIQUE DES ENTREPRISES P r é s e n t a t i o n d e : G e n e v i e v e L e f e b v r e, d i r e c t r i c e

Plus en détail

Introduction et Lancement du Programme

Introduction et Lancement du Programme Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Année universitaire 2007 2008 PIMS GEM / UJF Introduction et Lancement du Programme Resp. : Sylvie BLANCO, Professeur, Grenoble Ecole

Plus en détail

Gestion des ressources humaines et SI RH : grandes tendances, innovations et usages

Gestion des ressources humaines et SI RH : grandes tendances, innovations et usages Gestion des ressources humaines et SI RH : grandes tendances, innovations et usages Une solution organisationnelle : le Centre de Services Partagés Le 7 novembre 2006 1 Sommaire Ineum consulting en quelques

Plus en détail

La fonction TI en transformation: quelques constats et pistes de recherche

La fonction TI en transformation: quelques constats et pistes de recherche La fonction TI en transformation: quelques constats et pistes de recherche Séminaire du CETO 29 avril 2003 Carmen Bernier et Vital Roy Problématique «Fondé sur l approche par les ressources, cette recherche

Plus en détail

BDO Secteur Public. Novembre 2012

BDO Secteur Public. Novembre 2012 BDO Secteur Public Novembre 2012 SOMMAIRE 1. Le réseau BDO Page 3 2. BDO Secteur Public Page 7 3. Votre contact Page 12 Page 2 Le réseau BDO BDO conjugue l expertise et les moyens d un grand réseau international

Plus en détail

ITIL V 3 V v s A g A ilité Un pont trop loin?

ITIL V 3 V v s A g A ilité Un pont trop loin? ITIL V3 vs Agilité Un pont trop loin? Introduction Dans la jungle des méthodes et des pratiques deux acteurs ont percé dans toutes les organisations SI ITIL V3 par sa capacité à stabiliser «la production»

Plus en détail

KEY ACCOUNT MANAGEMENT

KEY ACCOUNT MANAGEMENT KEY ACCOUNT MANAGEMENT Etude Why Consulting Extrait de la présentation donnée à Paris, le 23 janvier 2014 CABINET CONSEIL indépendant, spécialisé en Performance commerciale et Relation Client Cabinet créé

Plus en détail

DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS

DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS Direction : Direction générale Effectifs supervisés : Trois personnes Supérieur immédiat : Directrice générale 1. Sommaire de la fonction Sous

Plus en détail

Le potentiel organisationnel d amélioration de la performance des établissements de santé: cadre théorique et étude de cas

Le potentiel organisationnel d amélioration de la performance des établissements de santé: cadre théorique et étude de cas Le potentiel organisationnel d amélioration de la performance des établissements de santé: cadre théorique et étude de cas Colloque SQEP 29 octobre 2010, Montréal, Québec Yassen Yordanov ¹ ³ François Champagne²

Plus en détail

Au-delà de l évaluation individuelle: Arrimage entre évaluation et gestion de portefeuille de programmes

Au-delà de l évaluation individuelle: Arrimage entre évaluation et gestion de portefeuille de programmes Au-delà de l évaluation individuelle: Arrimage entre évaluation et gestion de portefeuille de programmes Maximilien Tereraho, Ph.D. (Adm.), M.Sc. (Écon.) RHDCC/UQO Les idées exprimées sont de l'auteur

Plus en détail

COMMENT LE BPM MODERNISE LE SECTEUR PUBLIC

COMMENT LE BPM MODERNISE LE SECTEUR PUBLIC COMMENT LE BPM MODERNISE LE SECTEUR PUBLIC Découvrez comment la mise en place de Bonita BPM a permis d optimiser les processus au sein du secteur public, tant pour les agents que pour les usagers. Le grand

Plus en détail

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0 Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 (SGQRI 008-03, multimédia : capsules d information et de sensibilisation vidéo) afin d

Plus en détail

Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation

Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation TROUVEZ LE BON ÉQUILIBRE AVEC DES SOLUTIONS LOGICIELLES ET DES PRESTATIONS DE CONSEIL POUR LA GOUVERNANCE OPÉRATIONNELLE PRENEZ UNE LONGUEUR

Plus en détail

Présentation novembre 2003

Présentation novembre 2003 Comment valider la qualité des nouvelles applications informatiques stratégiques? Présentation novembre 2003 Contexte de rationalisation 14% 12% 10% 8% Période d expansion Période de rationalisation 6%

Plus en détail

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

Pilotez, ajustez et optimisez votre portefeuille de projets

Pilotez, ajustez et optimisez votre portefeuille de projets Pilotez, ajustez et optimisez votre portefeuille de projets Intervenants 2 octobre 2014 Marianne Delétang Consultante Sénior Atos Grégory Sabathé Responsable Marketing NQI La solution web collaborative

Plus en détail

stratégique du portefeuille de projets organisationnels et favoriser leur implantation dans le milieu?

stratégique du portefeuille de projets organisationnels et favoriser leur implantation dans le milieu? Pôle Santé Comment Centre assurer d études en une transformation bonne des gestion organisations stratégique du portefeuille de projets organisationnels et favoriser leur implantation dans le milieu? Luc

Plus en détail

Stratégies de modernisation de l Etat luxembourgeois : trois plans d action pour une approche coordonnée

Stratégies de modernisation de l Etat luxembourgeois : trois plans d action pour une approche coordonnée Stratégies de modernisation de l Etat luxembourgeois : trois plans d action pour une approche coordonnée Approche coordonnée pour une stratégie cohérente Évaluation des attentes des parties prenantes Opportunités

Plus en détail

07/07/2009. Contexte II- PRINCIPES DE BASE ET PRATIQUES DE LA BONNE GOUVERNANCE II- PRINCIPES DE BASE ET PRATIQUES DE LA BONNE GOUVERNANCE

07/07/2009. Contexte II- PRINCIPES DE BASE ET PRATIQUES DE LA BONNE GOUVERNANCE II- PRINCIPES DE BASE ET PRATIQUES DE LA BONNE GOUVERNANCE PLAN, EXEMPLE DES MEILLEURES PRATIQUES D EXPLOITATION ET DE DANS LES SOCIETES D ELECTRICITE I- RAPPEL HISTORIQUE ET DEFINITION DE LA II- PRINCIPES DE BASE ET PRATIQUES DE LA Présenté par VIGUEUR DANS L

Plus en détail

Une approche de coaching novatrice et intégr

Une approche de coaching novatrice et intégr Une approche de coaching novatrice et intégr grée (atelier # 3) Présenté par Claude Poitras, CRHA et Lisette Bergeron 8 e colloque en gestion des ressources humaines organisé par : La conférence des CHU

Plus en détail

OFFRE DE SERVICES. Conseils & services aux entreprises

OFFRE DE SERVICES. Conseils & services aux entreprises OFFRE DE SERVICES Conseils & services aux entreprises strategie operationnelle transformation des organisations management des systèmes d information pilotage de projets SYNERIA CONSULTING PRESENTATION

Plus en détail

Formation Lean Six Sigma

Formation Lean Six Sigma Athéna Conseil Luxembourg - http://athenaconseillux.com Édition, Numéro 1 Formation Lean Six Sigma Contenu NOTRE AMBITION Contribuer à l efficience et à l efficacité de votre organisation en accompagnant

Plus en détail

Archivage numérique et règles de conformité

Archivage numérique et règles de conformité Archivage numérique et règles de conformité Impacts de la dématérialisation Jean-Claude Maury 1 Fil rouge Rappel sur l archivage numérique 2 Le changement de statut de l archivage l numérique Au Au cours

Plus en détail

La gestion du changement lors de l implantation d une approche programme

La gestion du changement lors de l implantation d une approche programme 28e Congrès international de pédagogie universitaire (AIPU) Mons, 18 22 mai 2012 La gestion du changement lors de l implantation d une approche programme Sylvie Doré, École de technologie supérieure Toute

Plus en détail

LE GESTIONNAIRE LEADER : SON RÔLE, SES RESPONSABILITÉS DE GESTION ET SON AUTORITÉ DÉCISIONNELLE

LE GESTIONNAIRE LEADER : SON RÔLE, SES RESPONSABILITÉS DE GESTION ET SON AUTORITÉ DÉCISIONNELLE SON RÔLE, SES RESPONSABILITÉS DE GESTION ET SON AUTORITÉ DÉCISIONNELLE CLARIFIER SA CONTRIBUTION À SON ORGANISATION. SITUER SON RÔLE DANS SON ORGANISATION ET INVENTORIER SES RESPONSABILITÉS DE GESTION.

Plus en détail

Secteur de l Education Primaire

Secteur de l Education Primaire Comprendre la chaine des responsabilités Secteur de l Education Primaire EXPERIENCES EN AFRIQUE FRANCOPHONE Forum Régional «Améliorer la prestation de services décentralisés dans 4 pays Africains. Vers

Plus en détail

UE 11 Contrôle de gestion Le programme

UE 11 Contrôle de gestion Le programme UE 11 Contrôle de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1. Positionnement du

Plus en détail

Animation de la vie sociale

Animation de la vie sociale Animation de la vie sociale Pour un projet social répondant aux critères d agrément Document à l usage des gestionnaires des structures Département des Interventions Sociales Document réalisé par les Pôles

Plus en détail

Dossier de presse. Etude Karistem Paradoxes «Comment opérer la formation au meilleur coût»

Dossier de presse. Etude Karistem Paradoxes «Comment opérer la formation au meilleur coût» Dossier de presse Etude Karistem Paradoxes «Comment opérer la formation au meilleur coût» Juin 2014 1 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse P.3 Des formations toujours en présentiel malgré le digital

Plus en détail

Nos convictions et nos expertises

Nos convictions et nos expertises Enjeux et particularités des Systèmes d Information Géographique Nos convictions et nos expertises Cédric Damiens Directeur - ALDEA ALDEA - www.aldea.fr Enjeux et particularités des Systèmes d Information

Plus en détail

NOS FORMATIONS VEDETTES

NOS FORMATIONS VEDETTES NOS FORMATIONS VEDETTES 1. Communication interpersonnelle au bureau 2. Productivité et Efficacité Professionnelles 3. Planifier et concevoir une formation 4. Lean SixSigma 5. Communication orale et rédaction

Plus en détail

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le développement Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Forum panafricain sur le leadership et le management de

Plus en détail

La direction des services administratifs est responsable de la révision et de l appropriation de cette politique par le personnel et les équipes.

La direction des services administratifs est responsable de la révision et de l appropriation de cette politique par le personnel et les équipes. POLITIQUE N O : DSA-RH-219-13-11 Page 1 TITRE Politique cadre relative à la santé globale et au mieux-être au travail. Cette politique réfère aux processus organisationnels du CQA : nos 8 et 9 : Titre

Plus en détail

Préambule... 3. Attentes exprimées à l égard de la fusion... 4. Mission... 5. Vision et engagements... 6. Valeurs organisationnelles...

Préambule... 3. Attentes exprimées à l égard de la fusion... 4. Mission... 5. Vision et engagements... 6. Valeurs organisationnelles... POSITIONNEMENT STRATÉGIQUE 2010-2015 TABLE DES MATIÈRES Préambule... 3 Attentes exprimées à l égard de la fusion... 4 Mission... 5 Vision et engagements... 6 Valeurs organisationnelles... 7 Principes de

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE Contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS Le Master 1 : Management Public Environnemental forme aux spécialités de Master 2 suivantes : - Management de la qualité o Parcours

Plus en détail

FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE

FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE STRATEGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE Page 2 FORMATION PERSONNALISEE Evaluation du besoin Ecoute de votre besoin

Plus en détail

Evénement organisé par CESAMES en partenariat avec Thales Research & Technology & l IRT SystemX www.forum-ingenierie-collaborative.

Evénement organisé par CESAMES en partenariat avec Thales Research & Technology & l IRT SystemX www.forum-ingenierie-collaborative. Stratégies Collaboratives Management collaboratif de projets de construction Christophe MOREAU Directeur Projet Modernisation Métiers, Bouygues Construction Evénement organisé par CESAMES en partenariat

Plus en détail

curité des TI : Comment accroître votre niveau de curité

curité des TI : Comment accroître votre niveau de curité La sécurits curité des TI : Comment accroître votre niveau de maturité en sécurits curité Atelier 315 Par : Sylvain Viau Luc Boudrias Plan de la présentation Qui sommes-nous? Pourquoi la sécurité de vos

Plus en détail

IoT Intelligence Of Teams Un nouveau paradigme

IoT Intelligence Of Teams Un nouveau paradigme IoT Intelligence Of Teams Un nouveau paradigme Hélène Sancerres Directeur de la conduite du changement @hsancerr sancerreshelene Fabien Medat Directeur technique Collaboration @fmedat fmedat Bruno Caille

Plus en détail

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. gestion des problématiques de contenu définition des flux d information. principes.

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. gestion des problématiques de contenu définition des flux d information. principes. sommaire principes p objectifs méthode prestation, livrable, tarif aperçu visuel à propos d MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS conseil en architecture de l information www.iafactory.fr contact@iafactory.fr

Plus en détail

Programmes inter-entreprises

Programmes inter-entreprises Brochure interactive Programmes inter-entreprises France, 2014-2015 Pour plus d informations sur les lieux, dates et prix de nos training, veuillez consulter www.krauthammer.fr (rubrique Programmes inter-entreprises

Plus en détail

Collection «Solutions d entreprise» dirigée par Guy Hervier

Collection «Solutions d entreprise» dirigée par Guy Hervier Collection «Solutions d entreprise» dirigée par Guy Hervier, ISBN : 2-212-11122-3 Avant-propos Nés dans les années 1970 pour répondre aux besoins des entreprises de VPC, les «centres d appels» ont pour

Plus en détail

Formation. «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» Saint-Gaudens Novembre 2014 janvier 2015

Formation. «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» Saint-Gaudens Novembre 2014 janvier 2015 Formation «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» Saint-Gaudens Novembre 2014 janvier 2015 Vous souhaitez sécuriser votre activité? Évaluer rapidement la rentabilité de vos produits et services

Plus en détail

Solution Purkinje pour le financement à l activité

Solution Purkinje pour le financement à l activité Solution Purkinje pour le financement à l activité À propos de notre Solution Solution éprouvée La solution Purkinje de financement à l activité est bilingue et en opération dans plusieurs centaines de

Plus en détail

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen BasseNormandie Dans son projet de développement stratégique 20122016 adopté par le Conseil d Administration du 4 novembre

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE

INTRODUCTION GENERALE INTRODUCTION GENERALE Contrôle de Gestion I. Le Contrôle de Gestion 1. Définition Le contrôle de gestion est une forme de contrôle organisationnel. C est une forme de contrôle adaptée aux structures d

Plus en détail

Solution à déploiement rapide SAP Demand Planning Aperçu de la solution. Septembre 2013

Solution à déploiement rapide SAP Demand Planning Aperçu de la solution. Septembre 2013 Solution à déploiement rapide SAP Demand Planning Aperçu de la solution Septembre 2013 Votre agenda Avez-vous des problèmes : D écarts entre les ventes réelles et planifiées? De fonctionnalités analytiques

Plus en détail

Gouvernance financière au Maroc Etat des lieux et perspectives

Gouvernance financière au Maroc Etat des lieux et perspectives Royaume du Maroc Le Chef du Gouvernement Gouvernance financière au Maroc Etat des lieux et perspectives Institut Supérieur de l Administration Programme «Agora de la gouvernance» 22 Mars 2012 M. Abdesselam

Plus en détail

La gestion des Ressources Humaines: Un pilier pour réformer un système de fonction publique dépassé.

La gestion des Ressources Humaines: Un pilier pour réformer un système de fonction publique dépassé. Stronger health systems. Greater health impact. La gestion des Ressources Humaines: Un pilier pour réformer un système de fonction publique dépassé. Dr Florence D. Guillaume Mr Uder Antoine, CPA Date (month/day/year)

Plus en détail

MS «MDC» MARKETING DESIGN INNOVATION Le projet design: organisation et management le concept «UTI» (usage, technique, identité)

MS «MDC» MARKETING DESIGN INNOVATION Le projet design: organisation et management le concept «UTI» (usage, technique, identité) MS «MDC» MARKETING DESIGN INNOVATION Le projet design: organisation et management le concept «UTI» (usage, technique, identité) designer, responsable diplômes cy cle long École de design Nantes Atlantique,

Plus en détail

PROJET (propositions du groupe de travail)

PROJET (propositions du groupe de travail) APPUI OPERATIONNEL A L ELABORATION DES OUTILS PRATIQUES DE MISE EN PLACE DES CLASSIFICATIONS AU SEIN DE LA BRANCHE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE PROJET (propositions du groupe de travail) Préambule Pourquoi

Plus en détail

Bull Advisory Services Des offres de conseil pour sécuriser votre démarche de transformation vers un modèle cloud

Bull Advisory Services Des offres de conseil pour sécuriser votre démarche de transformation vers un modèle cloud Bull Advisory Services Des offres de conseil pour sécuriser votre démarche de transformation vers un modèle cloud Une définition du Cloud computing Accès Réseau Service à la demande Ressources Partagées

Plus en détail

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Processus Activité Attitudes / comportements Capacités Connaissances Définition de l idée Utilise des méthodes et des techniques d évaluation

Plus en détail

Master Administration des Entreprises

Master Administration des Entreprises Ce descriptif de cours est donné à titre indicatif et est susceptible d être modifié selon les besoins de formation des étudiants. Objectifs de la formation en gestion La mention «Management et» a pour

Plus en détail

RÉSUMÉ. Les systèmes de santé en Algérie, Maroc et Tunisie Défis nationaux et enjeux partagés

RÉSUMÉ. Les systèmes de santé en Algérie, Maroc et Tunisie Défis nationaux et enjeux partagés RÉSUMÉ LES NOTES IPEMED > N 13 > AVRIL 2012. Les systèmes de santé en Algérie, Maroc et Tunisie Défis nationaux et enjeux partagés Dans le cadre de ses études sectorielles socioéconomiques, Ipemed a organisé

Plus en détail

@ Proxima Centauri 2015. Agir sur la rétention des talents. Rétenti. De manière efficace

@ Proxima Centauri 2015. Agir sur la rétention des talents. Rétenti. De manière efficace Agir sur la rétention des talents De manière efficace Rétenti Émilie Trempe Consultante principale! Gestion Stratégies RH Médias sociaux Conférencière et formatrice! Gestion Ressources humaines Médias

Plus en détail

Qu est. est-ce qu un un projet? Acquisition de méthodes et techniques de conduite de projets. Danièle IMBAULT (CEA/DSM) PERTINENCE? Critères du projet

Qu est. est-ce qu un un projet? Acquisition de méthodes et techniques de conduite de projets. Danièle IMBAULT (CEA/DSM) PERTINENCE? Critères du projet Danièle IMBAULT (CEA/DSM) Qu est est-ce qu un un projet? PERTINENCE? Critères du projet Acquisition de méthodes et techniques de conduite de projets FAISABILITE? Management par projets & responsabilités

Plus en détail

BTS MUC Epreuve ACRC Les savoirs associés à cette épreuve S4 - MERCATIQUE

BTS MUC Epreuve ACRC Les savoirs associés à cette épreuve S4 - MERCATIQUE BTS MUC Epreuve ACRC Les savoirs associés à cette épreuve S4 - MERCATIQUE SAVOIRS S41- Les bases de la mercatique 411- La démarche mercatique la démarche globale de prise en compte du marché LIMITES DE

Plus en détail

Partie 1 Évaluation de l idée et structuration du business model

Partie 1 Évaluation de l idée et structuration du business model Table des encadrés Préface Les auteurs L entrepreneuriat à EMLYON Business School Remerciements Introduction Enjeux de l entrepreneuriat Définition et dimensions de l entrepreneuriat Présentation de l

Plus en détail

Ils existent de nombreuses définitions de la santé publique. Nous en avons privilégié

Ils existent de nombreuses définitions de la santé publique. Nous en avons privilégié Chapitre 1 Définition et enjeux De tout temps, l homme a tenté de se protéger collectivement contre les maladies et les décès prématurés, notamment en luttant contre les épidémies et les agressions de

Plus en détail

RH 4. Ressources Humaines 4.0. et motivation augmentée. D é v e l o p p e z l i n g é n i o s i t é c o l l e c t i v e

RH 4. Ressources Humaines 4.0. et motivation augmentée. D é v e l o p p e z l i n g é n i o s i t é c o l l e c t i v e RH 4 Ressources Humaines 4.0 et motivation augmentée D é v e l o p p e z l i n g é n i o s i t é c o l l e c t i v e e t c r é a c t i v e z v o t r e e n t r e p r i s e Donner de l énergie à vos RH...

Plus en détail

LA GAR DANS L'ELABORATION DU BUDGET DE L'ETAT ET LES POLITIQUES NATIONALES

LA GAR DANS L'ELABORATION DU BUDGET DE L'ETAT ET LES POLITIQUES NATIONALES FORMATION PRATIQUE "GESTION AXÉE SUR LES RÉSULTATS (GAR) : IMPACT DES PRINCIPES DE LA GAR APPLIQUÉS AUX RÔLES DU PARLEMENT DE LA RÉPUBLIQUE DU BÉNIN DANS LE PROCESSUS BUDGÉTAIRE" LA GAR DANS L'ELABORATION

Plus en détail

ANNEXE 1. 1 La mission du FNR

ANNEXE 1. 1 La mission du FNR Extraits du Contrat de Performance 2011-2013 ANNEXE 1 1 La mission du FNR Dans le cadre des missions décrites dans la loi modifiée du 31 mai 1999 portant création d'un fonds national de la recherche dans

Plus en détail

UE 11 - CONTRÔLE DE GESTION

UE 11 - CONTRÔLE DE GESTION UE 11 - CONTRÔLE DE GESTION Niveau L : 210 heures 18 ECTS Thèmes Sens et portée de l'étude Notions et contenus 1. Positionnement du contrôle de gestion et identification du métier (10 heures) Le contrôle

Plus en détail

Formations MANAGEMENT DE LA SUPPLY CHAIN

Formations MANAGEMENT DE LA SUPPLY CHAIN Formations MANAGEMENT DE LA SUPPLY CHAIN Planning Achat Commande Transport Warehousing Production SCM Green SCM Safety Change Lean Office Gestion et Pilotage de la Supply (SC-0) l impact de la Supply sur

Plus en détail

REFERENTIEL. Manager en stratégie et développement Titre Bac+5 certifié niveau I par l Etat (J.O du 14 Avril 2012 - code 310)

REFERENTIEL. Manager en stratégie et développement Titre Bac+5 certifié niveau I par l Etat (J.O du 14 Avril 2012 - code 310) REFERENTIEL Manager en stratégie et développement Titre Bac+5 certifié niveau I par l Etat (J.O du 14 Avril 2012 - code 310) REFERENTIEL DE FORMATION " MANAGER EN STRATEGIE ET DEVELOPPEMENT " TITRE CERTIFIE

Plus en détail

Une plateforme 'multicanal' pour des offres de services IT packagées

Une plateforme 'multicanal' pour des offres de services IT packagées Une plateforme 'multicanal' pour des offres de services IT packagées CRIP 13 Novembre 2013 La Poste : un des premiers groupes de service européens La Poste : groupe international présent dans plus de 40

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2015-2020

Plan d action de développement durable 2015-2020 Plan d action de développement durable 2015-2020 «Durable Responsable Prospère Ensemble on fait avancer le développement durable au Québec!» La Société du Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir

Plus en détail

TRAVEL. La solution de gestion de vos déplacements professionnels

TRAVEL. La solution de gestion de vos déplacements professionnels TRAVEL La solution de gestion de vos déplacements professionnels 1 Acteur de la transformation numérique des entreprises, Cegid répond aux besoins des entreprises et organisations de toutes tailles, dans

Plus en détail

EFFICACITE JURIDIQUE ET PERFORMANCE COMMERCIALE. Yatma Mody NDIAYE Directeur a2i-cabinet Conseils (221) 77 639 43 83/E-mail: yatmamody@yahoo.

EFFICACITE JURIDIQUE ET PERFORMANCE COMMERCIALE. Yatma Mody NDIAYE Directeur a2i-cabinet Conseils (221) 77 639 43 83/E-mail: yatmamody@yahoo. EFFICACITE JURIDIQUE ET PERFORMANCE COMMERCIALE Yatma Mody NDIAYE Directeur a2i-cabinet Conseils (221) 77 639 43 83/E-mail: yatmamody@yahoo.fr AGENDA I. IMPACTS DES PROBLEMES JURIDIQUES SUR LA PERFORMANCE

Plus en détail

GRH1: Etre Responsable Formation

GRH1: Etre Responsable Formation 10 FORMATION ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES GRH1: Etre Responsable Formation - Présenter les enjeux et politiques de la fonction de responsable - Avoir une vision globale du métier et de ses évolutions

Plus en détail

Pour une gestion intégrée de la qualité

Pour une gestion intégrée de la qualité Pour une gestion intégrée de la qualité Survol des notions abordées dans le Guide sur la gestion intégrée de la qualité Document préparé par Louis Rocheleau Janvier 2010 Un Guide sur la gestion intégrée

Plus en détail

La gestion des risques : impacts stratégiques et organisationnels au niveau de la gouvernance des

La gestion des risques : impacts stratégiques et organisationnels au niveau de la gouvernance des La gestion des risques : impacts stratégiques et organisationnels au niveau de la gouvernance des entreprises ABF Dr Moez JOUDI Expert-Consultant en gouvernance et stratégie Président de l ATG Enseignant-chercheur

Plus en détail

NOUVEAU CADRE DE GOUVERNANCE DE LA SÉCURITÉ DE L INFORMATION

NOUVEAU CADRE DE GOUVERNANCE DE LA SÉCURITÉ DE L INFORMATION NOUVEAU CADRE DE GOUVERNANCE DE LA SÉCURITÉ DE L INFORMATION 13 mai 2014 Sous-secrétariat du dirigeant principal de l information Direction de l encadrement de la sécurité de l information TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Le risque opérationnel : nouveaux enjeux et moyens d action 37

Le risque opérationnel : nouveaux enjeux et moyens d action 37 Table des matières Les auteurs Table des encadrés Table des figures V XIII XV Avant-propos 1 Préface 7 Chapitre introductif 9 Les restructurations et la reconstruction de la confiance envers les banques

Plus en détail

Méthodologie. 1 Évaluation des capacités de la gestion de l information

Méthodologie. 1 Évaluation des capacités de la gestion de l information Méthodologie 1 Évaluation des capacités de la gestion de l information Outil et méthodologie 2 Table des matières 3 Table des matières (suite) 4 Aperçu de l outil Évaluation des capacités de la GI 5 Contexte

Plus en détail

Conseil et formation en création, reprise et développement d entreprise OBJECTIFS DE LA FORMATION :

Conseil et formation en création, reprise et développement d entreprise OBJECTIFS DE LA FORMATION : Conseil et formation en création, reprise et développement d entreprise FORMATION «GESTIONNAIRE DE PETITES ET MOYENNES STRUCTURES» CODE CPF 2593 448 HEURES SOIT 56 JOURS DE FORMATION DE LA FORMATION :

Plus en détail

Nouvelles logiques de travail à l hôpital : opportunité pour la profession infirmière?

Nouvelles logiques de travail à l hôpital : opportunité pour la profession infirmière? Nouvelles logiques de travail à l hôpital : opportunité pour la profession infirmière? Vers une synergie entre la direction du département infirmier et la direction des ressources humaines : pistes de

Plus en détail

FORMULAIRE DE DESCRIPTION DE TÂCHES

FORMULAIRE DE DESCRIPTION DE TÂCHES FORMULAIRE DE DESCRIPTION DE TÂCHES 1. IDENTIFICATION DE L'EMPLOI 1.1 DIRECTORAT : Direction générale 1.2 SERVICE : UETMIS 1.3 TITRE D'EMPLOI : Coordonnateur/trice unité d évaluation des technologies et

Plus en détail

Directeur(trice) de la communication

Directeur(trice) de la communication Directeur(trice) de la communication Famille métier : Domaine d intervention : Communication externe Communication interne Relations publics Relations presse En entreprise / organisation Autres appelations

Plus en détail

Comment booster votre innovation en participant à des projets collaboratifs. Yann Truong Christine Béatrix

Comment booster votre innovation en participant à des projets collaboratifs. Yann Truong Christine Béatrix Comment booster votre innovation en participant à des projets collaboratifs (dans le cadre d un cluster ou d un réseau) Yann Truong Christine Béatrix Centre pour le Management des Technologies et de l

Plus en détail

L ÉVALUATION EN TANT QU OUTIL D AIDE À LA DÉCISION: EXAMEN DE QUELQUES DÉFIS MAJEURS

L ÉVALUATION EN TANT QU OUTIL D AIDE À LA DÉCISION: EXAMEN DE QUELQUES DÉFIS MAJEURS Articles et Chapitres 2014-03-FR Décembre 2014 L ÉVALUATION EN TANT QU OUTIL D AIDE À LA DÉCISION: EXAMEN DE QUELQUES DÉFIS MAJEURS Marie-Hélène Boily, Hervé Sokoudjou 1 1. Problématique La gestion axée

Plus en détail

PROPOSER UNE SOLUTION OPEN SOURCE AU GOUVERNEMENT DU QUEBEC

PROPOSER UNE SOLUTION OPEN SOURCE AU GOUVERNEMENT DU QUEBEC PROPOSER UNE SOLUTION OPEN SOURCE AU GOUVERNEMENT DU QUEBEC PLAN DE MATCH LE WEB A QUÉBEC 23 au 25 février 2011 - Version 1.0 Mario Lapointe ing. MBA CISA CGEIT mario.lapointe@metastrategie.com Au programme

Plus en détail

Séminaire sur le partage des bonnes expériences et des défis en matière de e-gouvernance/e-administration

Séminaire sur le partage des bonnes expériences et des défis en matière de e-gouvernance/e-administration Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement (CAFRAD) Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Original: Anglais Séminaire sur le partage des

Plus en détail

Présentation APDEQ Rétention et expansion - approche stratégique

Présentation APDEQ Rétention et expansion - approche stratégique Présentation APDEQ Rétention et expansion - approche stratégique Howard Silverman, Président et chef de la direction Marc Beauchamp, Vice-président et associé Juin 2013 Fondement Le développement économique

Plus en détail

Dynamiser ses équipes de vente. Améliorer les processus de vente dans les petites entreprises. Livre blanc de

Dynamiser ses équipes de vente. Améliorer les processus de vente dans les petites entreprises. Livre blanc de Dynamiser ses équipes de vente Améliorer les processus de vente dans les petites entreprises Livre blanc de et Introduction Les petites entreprises doivent faire face à des défis et des opportunités différents

Plus en détail

«Comment être adaptés localement et intégrés globalement?»

«Comment être adaptés localement et intégrés globalement?» D) CONCLUSION Ce mémoire de fin d études a eu pour objectif de répondre à la question de recherche, «Peut-on transférer la culture organisationnelle d une société mère aux filiales situées à l étranger

Plus en détail

Démarche d amélioration par l automatisation : le chemin le plus court pour des processus productifs, conformes et constants

Démarche d amélioration par l automatisation : le chemin le plus court pour des processus productifs, conformes et constants Démarche d amélioration par l automatisation : le chemin le plus court pour des processus productifs, conformes et constants Déjeuner conférence 12 Mai 2011 Bienvenue Alpha Diallo 514.712.9025 alpha@tmqgroup.com

Plus en détail

UE 3 Management et contrôle de gestion. Le programme

UE 3 Management et contrôle de gestion. Le programme UE 3 Management et contrôle de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur A. Management

Plus en détail

DGAFP 16/11/2006. Annexes à la circulaire relative aux conférences de gestion prévisionnelle des ressources humaines.

DGAFP 16/11/2006. Annexes à la circulaire relative aux conférences de gestion prévisionnelle des ressources humaines. DGAFP 16/11/2006 Annexes à la circulaire relative aux conférences de gestion prévisionnelle des ressources humaines. DGAFP - 2 - Annexe 1 Éléments constitutifs du dossier de conférence de gestion prévisionnelle

Plus en détail

IXERP France. Cabinet de conseil en stratégie & Management des systèmes d information

IXERP France. Cabinet de conseil en stratégie & Management des systèmes d information IXERP France Cabinet de conseil en stratégie & Management des systèmes d information IXERP FRANCE, cabinet de conseil en stratégie et management des systèmes d information IXERP France a été créé en 2009

Plus en détail

Document de référence. Le changement organisationnel

Document de référence. Le changement organisationnel Document de référence Le changement organisationnel Table des matières Introduction 2 Deux impératifs : la vitesse du mouvement et la qualité du changement 2 Quelles sont les compétences recherchées pour

Plus en détail

Process Communication. pour être en phase

Process Communication. pour être en phase Process Communication pour être en phase Nouveaux enjeux, nouveaux talents TRAVAILLER ENSEMBLE Les progrès technologiques de ces dernières décennies ont changé le visage des organisations en offrant un

Plus en détail

Mettre en place une dynamique d innovation marketing pour conquérir ces marchés? Comment s organiser? Comment mettre en œuvre?

Mettre en place une dynamique d innovation marketing pour conquérir ces marchés? Comment s organiser? Comment mettre en œuvre? Mettre en place une dynamique d innovation marketing pour conquérir ces marchés? Comment s organiser? Comment mettre en œuvre? L objectif Making money from innovation Une manière de travailler CONCEVOIR

Plus en détail

Dispositif d innovation mis en place dans le projet École éloignée en réseau

Dispositif d innovation mis en place dans le projet École éloignée en réseau Dispositif d innovation mis en place dans le projet École éloignée en réseau Préambule : L innovation vise l appropriation d une invention technique par un milieu particulier (nouvelles pratiques des acteurs,

Plus en détail

Séminaire ENS Cachan 2011-2012 TICs formation scolaire et supérieure Evaluation des coûts et des gains d un projet numérique Nicolas Monsarrat, 16

Séminaire ENS Cachan 2011-2012 TICs formation scolaire et supérieure Evaluation des coûts et des gains d un projet numérique Nicolas Monsarrat, 16 Séminaire ENS Cachan 2011-2012 TICs formation scolaire et supérieure Evaluation des coûts et des gains d un projet numérique Nicolas Monsarrat, 16 février 2012 Agenda Qu est-ce que le Coût Total de Possession?

Plus en détail

Soutenir l innovation en santé : devenir une organisation agile!

Soutenir l innovation en santé : devenir une organisation agile! Centre d études en transformation des organisations Soutenir l innovation en santé : devenir une organisation agile! Caroline Parent, M. Sc Coordonnatrice-Chargée de projet Pôle santé HEC Montréal Présentation

Plus en détail