DIRECTIVES RELATIVES AU STAGE D'AVOCAT ET À L'OBTENTION DU BREVET D'AVOCAT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DIRECTIVES RELATIVES AU STAGE D'AVOCAT ET À L'OBTENTION DU BREVET D'AVOCAT"

Transcription

1 DIRECTIVES RELATIVES AU STAGE D'AVOCAT ET À L'OBTENTION DU BREVET D'AVOCAT I. Bases légales (2013) Loi genevoise sur la profession d'avocat, du 26 avril 2002; Règlement d'application de la loi sur la profession d'avocat, du 5 juin 2002 (pour l ancien système). II. Stage 1. Conférences : article 13 alinéa 1 lettre d du règlement Le stagiaire doit suivre un nombre, fixé par la commission d'examens, de conférences organisées par des organismes figurant sur une liste établie par la commission d'examens. Chaque participation est attestée au moyen d'une formule remise au stagiaire. Les organismes de formation continue admis sont : Association GEMME : uniquement pour les cours d'introduction à la gestion des conflits (la formation vaut quatre conférences) Association genevoise du droit des affaires (AGDA) Association suisse d'arbitrage (ASA) Association Suisse des Experts en Matière de Lutte contre la Criminalité Economique (ASECE) Centre du droit de l'art Centre LAVI Centre du droit de l'entreprise de l'université de Lausanne (CEDIDAC) Colloque lémanique de droit transfrontalier Europa Institut an der Universität Zürich Facultés de droit des Universités suisses et centres d'études et de recherches affiliés (s'ils ne sont pas déjà expressément mentionné) Fédération suisse des avocats (FSA) Forum Suisse pour le Droit de la Communication Conférence des préposés aux poursuites et faillites de Suisse Institut de droit européen des Universités de Berne, Neuchâtel et Fribourg (BENEFRI) Institut pour le droit suisse et international de la construction de l'université de Fribourg Jeune Barreau Journée des juristes européens à Genève Journée du droit de la propriété organisée par la CGI en collaboration avec la Faculté de droit de Genève et l'institut d'études immobilières Journée suisse du droit de la communication organisée par Medialex et l'institut de droit pénal de l'université de Fribourg Ordre des avocats (OdA) Ordre Romand des Experts Fiscaux (OREF) Société genevoise de droit et de législation (SGDL)

2 Le nombre de conférences à suivre est de dix conférences, une demi-journée valant deux conférences et une journée complète valant quatre conférences. La formule ad hoc s'obtient auprès du secrétariat de la commission, au Département de la sécurité, de la police et de l'environnement. 2. Participation active aux audiences des tribunaux et des autres autorités juridictionnelles et plaidoiries : article 13 alinéas 2 et 3 du règlement Le stagiaire doit prendre une part active aux audiences des tribunaux et des autres autorités juridictionnelles, attestée par le magistrat présidant l'audience, selon les modalités définies par la commission d'examens. Au cours de ces audiences, le stagiaire doit prononcer au moins deux plaidoiries, jugées suffisantes. Les formules ad hoc s'obtiennent auprès du secrétariat de la commission, au Département de la sécurité, de la police et de l'environnement Critères de délivrance des attestations Attestation de participation active Par participation "active", il faut notamment entendre des interventions effectives, par lesquelles le stagiaire démontre maîtriser le type d audience considéré et avoir préparé de manière adéquate son intervention (connaissance du dossier et du droit de fond et de procédure). La pertinence des interventions, en rapport avec la position de la partie dans la procédure, et la qualité de l'expression orale sont également prises en compte. Une attestation de participation active et une attestation de plaidoirie peuvent être obtenues lors d'une même audience si ces deux phases sont distinctes. Il est possible d'obtenir plusieurs attestations de participation active dans une même procédure lors de différentes audiences. En principe, devant la Chambre d'accusation et la Cour de cassation, de même qu'aux audiences de plaidoirie devant la Cour de justice et le Tribunal de première instance, seules des attestations de plaidoirie sont délivrées. Toutefois, une plaidoirie peut donner lieu à la délivrance d'une attestation de participation active lorsque le stagiaire a déjà obtenu ses deux attestations de plaidoirie. Pratiquement, le stagiaire demande une attestation de plaidoirie et indique au moment de son inscription à l'examen final qu'elle vaut attestation de participation active. Le magistrat peut refuser la délivrance d'une attestation de participation active si la participation est manifestement inadéquate ou inexistante. Un stagiaire peut obtenir une attestation de participation active si son maître de stage est présent pour autant que celui-là participe personnellement à l'audience de manière active. Le stagiaire manifeste, au plus tard jusqu'au début de l'audience, son souhait d'obtenir une attestation de participation active. Attestation de plaidoirie La plaidoirie est suffisante lorsque l intervention du candidat est adéquate et constitue une prestation professionnellement acceptable eu égard au type d audience considéré. Sont prises en compte, notamment, la qualité de l expression orale (français, diction, ton), la structure de la plaidoirie et la capacité à faire valoir correctement la position de la partie représentée, en fait et/ou en droit

3 2.2. Nombre d'attestations Le nombre d'audiences est fixé proportionnellement à la durée de stage dans une étude genevoise : si le stage a duré plus d'un an : 6 attestations de participation active aux audiences et 2 attestations de plaidoirie; si le stage a duré une année : 4 attestations de participation active aux audiences et 2 attestations de plaidoirie Répartition entre les différentes juridictions La délivrance d'attestations de participation active aux audiences tenues par les juridictions de la Confédération ou des autres cantons est possible; toutefois, elle est conditionnée au dépôt d'une demande et à l'octroi d'une autorisation de la commission au préalable. Quant aux attestations de plaidoirie, elles doivent provenir de deux juridictions différentes. III. Modalités de l'examen final 1. Nature de l'examen Il s'agit d'un examen professionnel. Il n'a pas pour unique objet de tester les connaissances théoriques des candidats, mais aussi et surtout leurs compétences professionnelles en matière de pratique du barreau. Dans leurs réponses écrites ou orales, les candidats sont donc invités à se placer dans la situation où ils se trouveraient s'ils intervenaient dans une cause réelle. L'avocat n'est pas un professeur : il ne disserte pas sur le droit. Il n'est pas non plus un magistrat : il ne dit pas le droit. L'avocat utilise le droit pour protéger ou défendre les intérêts que son mandant lui a confiés. Dans cette perspective, on attend du candidat, face au cas qui lui est soumis, tant à l'oral qu'à l'écrit : qu'il montre avoir compris et maîtriser l'état de fait; qu'il repère les problèmes et les traduise en termes juridiques; qu'il identifie les moyens d'action appropriés; qu'il sache utiliser ces moyens d'action; qu'il soit capable de développer une argumentation; qu'il manie avec aisance les sources du droit et qu'il soit toujours capable de fonder en droit les solutions qu'il propose; que, dans toutes ses démarches, il garde présent à l'esprit les intérêts qu'il est chargé de défendre. 2. Matériel Les candidats doivent se munir des ouvrages suivants : SCYBOZ/GILLIERON : CC et CO annotés (édition 2013); FAVRE/PELLET/STOUDMANN : CP annoté (édition 2011); STOFFEL : LP/CPC annotés (édition 2011); - 3 -

4 FAVRE/LANDRY : Procédures fédérales : CPC-CPP-PPMin-LOAP-LTF (édition 2011). Les modifications des dispositions légales contenues dans les ouvrages susmentionnés, qui sont entrées en vigueur depuis la dernière édition desdits ouvrages, doivent être reportées par les candidats dans leurs livres. Ces derniers peuvent comporter des annotations manuscrites dans la mesure où les pages disponibles de l'ouvrage considéré le permettent. La commission détermine librement les autres textes mis à disposition des candidats. 3. Épreuve écrite : art. 27, 28 et 29 al. 1 du règlement Les candidats sont invités à soigner leur écriture, de telle sorte que leurs textes puissent être lus aisément. Pour l'appréciation de la qualité du travail rendu, il est également tenu compte : de la clarté de l'expression; de la structure du texte; de la qualité de la syntaxe et de l'orthographe. Les textes à rédiger doivent l'être dans la forme et avec le contenu qu'ils auraient s'ils devaient être établis dans le cadre d'une cause réelle. Ils comprennent toutes les mentions nécessaires (adresses, signatures, etc.) étant toutefois précisé que les candidats sont dispensés de se préoccuper des droits d'enregistrement parfois exigés (timbres fiscaux). La durée de l'épreuve écrite est généralement de cinq heures. A l'examen écrit, tous les travaux doivent avoir été rendus au plus tard 5 minutes après l'expiration du temps imparti. Passé ce délai, le surveillant quitte la salle d'examen et n'accepte plus de travaux. Les travaux qui n'ont pas été rendus en temps utile sont notés zéro. 4. Épreuves orales : art. 27, 28 et 29 al. 2 du règlement Les candidats disposent de 60 minutes pour préparer leur(s) réponse(s) à la question ou aux questions qui leur sont soumises par écrit. En réponse à la question ou aux questions posées, les candidats sont invités à faire un exposé oral et sont ensuite soumis à un interrogatoire sur les divers sujets, théoriques ou pratiques, abordés par ces questions. L'exposé et l'interrogatoire durent en principe 30 minutes. 5. Absence En cas d'absence, le stagiaire défaillant doit justifier sans délai d'un empêchement légitime s'il veut éviter que son défaut ne compte comme un échec. A cet égard, la commission d'examens ne se contente pas, en cas d'empêchement d'ordre médical, d'une simple attestation d'incapacité de travail et exige un certificat médical libellé de la manière suivante : - 4 -

5 "J'atteste par la présente que M/Mme nom du candidat est dans l'incapacité de subir l'examen qui a lieu le à h." - 5 -

PROFESSION D'AVOCAT OU D'AVOCATE 11.039

PROFESSION D'AVOCAT OU D'AVOCATE 11.039 PROFESSION D'AVOCAT OU D'AVOCATE 11.039 Rapport du Conseil d'etat au Grand Conseil à l'appui d'un projet de loi portant modification de la loi sur la profession d'avocat ou d'avocate (Lav) (Du 29 août

Plus en détail

177.1. Loi sur la profession d'avocat pratiquant la représentation en justice (Loi sur la profession d'avocat) Section 1: Dispositions générales - 1 -

177.1. Loi sur la profession d'avocat pratiquant la représentation en justice (Loi sur la profession d'avocat) Section 1: Dispositions générales - 1 - - - 77. Loi sur la profession d'avocat pratiquant la représentation en justice (Loi sur la profession d'avocat) du 6 février 00 Le Grand Conseil du canton du Valais vu les articles 95, alinéa et alinéa

Plus en détail

ROF 2003_005. Loi. sur la profession d avocat (LAv) Le Grand Conseil du canton de Fribourg. Décrète: du 12 décembre 2002

ROF 2003_005. Loi. sur la profession d avocat (LAv) Le Grand Conseil du canton de Fribourg. Décrète: du 12 décembre 2002 Loi du 12 décembre 2002 Entrée en vigueur :... sur la profession d avocat (LAv) Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu la loi fédérale du 23 juin 2000 sur la libre circulation des avocats (loi sur les

Plus en détail

Ordonnance sur l examen d avocat (OExA) (Modification)

Ordonnance sur l examen d avocat (OExA) (Modification) Ordonnance sur l examen d avocat (OExA) (Modification) Le Conseil-exécutif du canton de Berne, vu les articles 4 et 5 de la loi du 28 mars 2006 sur les avocats et les avocates (LA) [RSB 168.11], sur proposition

Plus en détail

Arrêtons: Chapitre 1. De l'accès à la profession d'avocat: Section 1. Dispositions générales: Art. 3.

Arrêtons: Chapitre 1. De l'accès à la profession d'avocat: Section 1. Dispositions générales: Art. 3. Stage judiciaire et règlementant l'accès au notariat Règlement grand-ducal du 10 juin 2009 portant organisation du stage judiciaire et règlementant l'accès au notariat. Règlement grand-ducal du 10 juin

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LA COMPETENCE PROFESSIONNELLE ET LA FORMATION DANS LE TRANSPORT INTERNATIONAL DE MARCHANDISES PAR ROUTE

SEMINAIRE SUR LA COMPETENCE PROFESSIONNELLE ET LA FORMATION DANS LE TRANSPORT INTERNATIONAL DE MARCHANDISES PAR ROUTE SEMINAIRE SUR LA COMPETENCE PROFESSIONNELLE ET LA FORMATION DANS LE TRANSPORT INTERNATIONAL DE MARCHANDISES PAR ROUTE LA CAPACITE PROFESSIONNELLE DANS LE TRANSPORT ROUTIER INTERNATIONAL DE MARCHANDISES

Plus en détail

Loi concernant la profession d'avocat (Version en vigueur jusqu'au 31 août 2009)

Loi concernant la profession d'avocat (Version en vigueur jusqu'au 31 août 2009) Loi concernant la profession d'avocat (Version en vigueur jusqu'au 31 août 2009) du 3 septembre 2003 Le Parlement de la République et Canton du Jura, vu la loi fédérale du 23 juin 2000 sur la libre circulation

Plus en détail

Rôle de l avocat et procédure devant la future juridiction unifiée des brevets

Rôle de l avocat et procédure devant la future juridiction unifiée des brevets Rôle de l avocat et procédure devant la future juridiction unifiée des brevets Bertrand WARUSFEL Avocat au barreau de Paris (cabinet FWPA) Professeur à l'université Lille 2 Expert du sous-groupe Brevets

Plus en détail

RÈGLEMENT D ÉTUDES DE LA MAITRISE UNIVERSITAIRE EN COMPTABILITÉ, CONTROLE ET FINANCE (MASTER OF SCIENCE IN ACCOUNTING, CONTROL AND FINANCE)

RÈGLEMENT D ÉTUDES DE LA MAITRISE UNIVERSITAIRE EN COMPTABILITÉ, CONTROLE ET FINANCE (MASTER OF SCIENCE IN ACCOUNTING, CONTROL AND FINANCE) RÈGLEMENT D ÉTUDES DE LA MAITRISE UNIVERSITAIRE EN COMPTABILITÉ, CONTROLE ET FINANCE (MASTER OF SCIENCE IN ACCOUNTING, CONTROL AND FINANCE) UNIVERSITÉ DE GENÈVE, UNIVERSITÉ DE LAUSANNE Par souci de lisibilité,

Plus en détail

Loi sur la profession d'avocat pratiquant la représentation en justice (Loi sur la profession d'avocat) du 6 février 2001

Loi sur la profession d'avocat pratiquant la représentation en justice (Loi sur la profession d'avocat) du 6 février 2001 - 1 - Loi sur la profession d'avocat pratiquant la représentation en justice (Loi sur la profession d'avocat) du 6 février 2001 Le Grand Conseil du canton du Valais vu les articles 95, 122 alinéa 2 et

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE S/C/N/15

ORGANISATION MONDIALE S/C/N/15 ORGANISATION MONDIALE S/C/N/15 DU COMMERCE 1er mars 1996 (96-0763) Conseil du commerce des services Original: anglais NOTIFICATION AU TITRE DE L'ARTICLE VII:4 DE L'ACCORD GENERAL SUR LE COMMERCE DES SERVICES

Plus en détail

PRISE EN COMPTE DES BESOINS SPÉCIAUX LIÉS À LA SANTÉ OU AU HANDICAP DANS LE PROCESSUS DE FORMATION

PRISE EN COMPTE DES BESOINS SPÉCIAUX LIÉS À LA SANTÉ OU AU HANDICAP DANS LE PROCESSUS DE FORMATION PRISE EN COMPTE DES BESOINS SPÉCIAUX LIÉS À LA SANTÉ OU AU HANDICAP DANS LE PROCESSUS DE FORMATION LIGNES DIRECTRICES Besoins spéciaux et processus de formation Page 1 TABLE DES MATIÈRES 1. Objectifs...

Plus en détail

Diploma of Advanced Studies HES-SO en Gestion et Direction d institutions éducatives, sociales et socio-sanitaires (DAS HES-SO GDIS)

Diploma of Advanced Studies HES-SO en Gestion et Direction d institutions éducatives, sociales et socio-sanitaires (DAS HES-SO GDIS) Formation continue HES-SO Domaines : Travail social ; Santé ; Economie & Services Requérant-e : Haute école de travail social de Genève (HETS-GE) 1er mars 2015 Diploma of Advanced Studies HES-SO en Gestion

Plus en détail

Les métiers du droit

Les métiers du droit Les métiers du droit L objectif de ce document est de présenter quelques-uns des métiers du droit et les études après le baccalauréat permettant d y accéder. On distingue 2 grandes catégories de métiers

Plus en détail

Examen écrit de 2h sous forme d un cas pratique portant sur la matière enseignée durant le semestre.

Examen écrit de 2h sous forme d un cas pratique portant sur la matière enseignée durant le semestre. ECOLE D AVOCATURE DIRECTIVES POUR LES EXAMENS Examen écrit de procédure (coefficient 3) Examen écrit de 2h sous forme de cas pratique portant sur les trois matières enseignées durant le semestre, le sujet

Plus en détail

Organisation et fonctionnement des Tribunaux administratifs

Organisation et fonctionnement des Tribunaux administratifs S O M M A I R E Organisation et fonctionnement des Tribunaux administratifs Page 1 CHAPITRE I Dispositions générales page 1 CHAPITRE II Organisation et compétence page 1 CHAPITRE III Procédures page 2

Plus en détail

Académie de coaching éthique. Règlement de formation. Reconnue par :

Académie de coaching éthique. Règlement de formation. Reconnue par : Académie de coaching éthique Reconnue par : Règlement de formation Le présent règlement entre en vigueur le 1 er janvier 2015. Il remplace et annule toute version antérieure. Centre interrégional de perfectionnement

Plus en détail

Avocat de la première heure

Avocat de la première heure Avocat de la première heure VADEMECUM Table des matières PREAMBULE... 2 I. Permanence de l avocat de la première heure... 3 1. Création de la permanence... 3 2. Mission et fonctionnement de la permanence...

Plus en détail

Certificat de Formation Continue Certificate of Advanced Studies (CAS) Economie et Politiques de la Santé

Certificat de Formation Continue Certificate of Advanced Studies (CAS) Economie et Politiques de la Santé Certificat de Formation Continue Certificate of Advanced Studies (CAS) Economie et Politiques de la Santé REGLEMENT D'ETUDES Pour alléger la présentation, le genre masculin est employé indifféremment pour

Plus en détail

Art. 1 Objet Le présent règlement régit la mise en oeuvre d'interprètes et de traducteurs par le pouvoir judiciaire.

Art. 1 Objet Le présent règlement régit la mise en oeuvre d'interprètes et de traducteurs par le pouvoir judiciaire. Règlement relatif aux interprètes et traducteurs mis en œuvre par le pouvoir judiciaire (RITPJ) E 05.60 du 9 octobre 05 (Entrée en vigueur : le er janvier 06) La COMMISSION DE GESTION DU POUVOIR JUDICIAIRE

Plus en détail

Loi fédérale sur la libre circulation des avocats

Loi fédérale sur la libre circulation des avocats Délai référendaire: 12 octobre 2000 Loi fédérale sur la libre circulation des avocats (Loi sur les avocats, LLCA) du 23 juin 2000 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l art. 95 de la Constitution

Plus en détail

Règlement de la protection des collectionneurs et de la lutte contre les falsifications.

Règlement de la protection des collectionneurs et de la lutte contre les falsifications. VERBAND SCHWEIZERISCHER PHILATELISTEN-VEREINE Gegründet 1890 FÉDÉRATION DES SOCIÉTÉS PHILATÉLIQUES SUISSES Fondée en 1890 FEDERAZIONE DELLE SOCIETÀ FILATELICHE SVIZZERE Fondata nel 1890 UNION OF SWISS

Plus en détail

Règlement intérieur du comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail de l Université de Picardie Jules Verne

Règlement intérieur du comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail de l Université de Picardie Jules Verne Règlement intérieur du comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail de l Université de Picardie Jules Verne Article 1 er Le présent règlement intérieur a pour objet de fixer, dans le cadre

Plus en détail

P L ACE ROYAL E 7 1 0 00 BRUXEL L ES

P L ACE ROYAL E 7 1 0 00 BRUXEL L ES LA COUR C ON S T I T U T I O N N E L LE D E B E LG I QU E P L ACE ROYAL E 7 1 0 00 BRUXEL L ES 2014 3 TABLE DES MATIERES 1 1. DE LA COUR D ARBITRAGE À LA COUR CONSTITUTIONNELLE 5 a) Création de la Cour

Plus en détail

PROFESSION D'AVOCAT OU D'AVOCATE 08.193

PROFESSION D'AVOCAT OU D'AVOCATE 08.193 PROFESSION D'AVOCAT OU D'AVOCATE 08.193 Rapport de la commission législative au Grand Conseil à l'appui d'un projet de loi portant modification de la loi sur la profession d'avocat ou d'avocate (LAv) (Du

Plus en détail

10c - L avocat. Service juridique droit des personnes et des familles

10c - L avocat. Service juridique droit des personnes et des familles 10c - L avocat L avocat peut vous défendre, vous assister et vous représenter pour régler un conflit ou pour obtenir un droit, soit dans le cadre d un procès, soit pour régler un litige à l amiable. Il

Plus en détail

Loi sur le Tribunal fédéral des brevets

Loi sur le Tribunal fédéral des brevets Loi sur le Tribunal fédéral des brevets (LTFB) Avant-projet du... L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l'art.191a, al. 3, de la Constitution 1, vu le message du Conseil fédéral du... 2,

Plus en détail

Diplôme de formation continue (DAS) en Management, Ressources Humaines et Carrières. Règlement d études

Diplôme de formation continue (DAS) en Management, Ressources Humaines et Carrières. Règlement d études Diplôme de formation continue (DAS) en Management, Ressources Humaines et Carrières Règlement d études Le masculin est utilisé au sens générique ; il désigne autant les femmes que les hommes Article 1

Plus en détail

Mise en consultation : avant-projet de loi précisant les compétences en matière de conventions intercantonales

Mise en consultation : avant-projet de loi précisant les compétences en matière de conventions intercantonales Grand Conseil Canton de Fribourg Rue de la Poste Case postale 1701 Fribourg Fribourg, le 18 avril 2008 Mise en consultation : avant-projet de loi précisant les compétences en matière de conventions intercantonales

Plus en détail

Orde van Vlaamse Balies

Orde van Vlaamse Balies Orde van Vlaamse Balies www.advocaat.be Staatsbladsstraat 8 B 1000 Brussel T +32 (0)2 227 54 70 F +32 (0)2 227 54 79 info@advocaat.be ondernemingsnummer 0267.393.267 Vous avez obtenu votre diplôme à une

Plus en détail

RÈGLEMENT D'ORGANISATION DES ÉPREUVES D ADMISSION TECHNICIEN DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE

RÈGLEMENT D'ORGANISATION DES ÉPREUVES D ADMISSION TECHNICIEN DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE Institut Régional du Travail Social Poitou-Charentes 1 rue Guynemer BP 215 86005 POITIERS CEDEX - 05/49/37/60/02 (ligne directe admissions) site internet : www.irts-poitou-charentes.org mail : admissions@irts-pc.eu

Plus en détail

Directives sur l évaluation des équivalences dans le domaine «management»

Directives sur l évaluation des équivalences dans le domaine «management» Examen professionnel fédéral de spécialiste de la conduite d un groupe SVF-ASFC 1 er juin 2010 Directives sur l évaluation des équivalences dans le domaine «management» A 1 Contenu et but Selon le Règlement

Plus en détail

Infractions. Livret de l indemnisation. Conditions d indemnisation 1. Délai de saisine 2. Faits générateurs 3 des dommages. Lieu de l infraction 4

Infractions. Livret de l indemnisation. Conditions d indemnisation 1. Délai de saisine 2. Faits générateurs 3 des dommages. Lieu de l infraction 4 Livret de l indemnisation Infractions Conditions d indemnisation 1 Délai de saisine 2 Faits générateurs 3 des dommages Lieu de l infraction 4 Faute de la victime 5 Nature et gravité 6 du préjudice Procédure

Plus en détail

CHAPITRE I er Des études préparatoires au diplôme d'etat de masseur-kinésithérapeute

CHAPITRE I er Des études préparatoires au diplôme d'etat de masseur-kinésithérapeute Arrêté du 5 septembre 1989 (modifié par l arrêté du 25 avril 1991, l'arrêté du 30 août 1993, l'arrêté du 2 février 1995, l'arrêté du 11 février 1998, par le décret 94-344 du 26 avril 1994, l'arrêté du

Plus en détail

Ordonnance concernant les examens externes pour économistes d entreprise

Ordonnance concernant les examens externes pour économistes d entreprise Ordonnance concernant les examens externes pour économistes d entreprise 412.105.7 du 5 mai 1987 (Etat le 5 décembre 2006) Le Département fédéral de l économie 1, vu l art. 50, al. 2, de la loi fédérale

Plus en détail

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2014 du brevet.

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2014 du brevet. FEAS Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 04 du brevet Droit (e) : Durée de l'examen : Nombre de pages de l épreuve (y compris la page

Plus en détail

Règlement d études et d examens de la Maîtrise universitaire en psychologie, orientation Psychologie du travail et des Organisations

Règlement d études et d examens de la Maîtrise universitaire en psychologie, orientation Psychologie du travail et des Organisations 25 janvier 2006 Règlement d études et d examens de la Maîtrise universitaire en psychologie, orientation Psychologie du travail et des Organisations (Master of Science in Psychology, major Work and Organizational

Plus en détail

Règlement du Master of Advanced Studies HES-SO en Lutte contre la criminalité économique (MAS LCE)

Règlement du Master of Advanced Studies HES-SO en Lutte contre la criminalité économique (MAS LCE) Règlement du MAS LCE GES-FOR-REF7 IAB Mise à jour :.01.01 Règlement du Master of Advanced Studies HES-SO en Lutte contre la criminalité économique (MAS LCE) (MAS in Economic Crime Investigation) Adopté

Plus en détail

BP 80046 59587 Bondues cedex. colloque-deontologie@mjpm-npdc.fr www.mjpm-npdc.fr. Projet de Charte déontologique

BP 80046 59587 Bondues cedex. colloque-deontologie@mjpm-npdc.fr www.mjpm-npdc.fr. Projet de Charte déontologique BP 80046 59587 Bondues cedex colloque-deontologie@mjpm-npdc.fr www.mjpm-npdc.fr Projet de Charte déontologique Charte de Déontologie Préambule Les présentes dispositions s appliquent aux membres de la

Plus en détail

ART. 11 DE LA LOI DU 31 DECEMBRE 1971 MODIFIEE

ART. 11 DE LA LOI DU 31 DECEMBRE 1971 MODIFIEE ART. 11 DE LA LOI DU 31 DECEMBRE 1971 MODIFIEE Nul ne peut accéder à la profession d avocat s il ne remplit les conditions suivantes : 1 - Être français, ressortissant d un État membre des Communautés

Plus en détail

Elles sont issues du Code de déontologie et du Code de procédure civile.

Elles sont issues du Code de déontologie et du Code de procédure civile. I. REGLES PREALABLES A L'EXPERTISE.- Elles sont issues du Code de déontologie et du Code de procédure civile. 1. Le secret professionnel, institué dans l'intérêt des malades, s'impose à tout médecin dans

Plus en détail

A quoi sert la réception en matière de construction? Sa portée? Comment bien la mettre en œuvre?

A quoi sert la réception en matière de construction? Sa portée? Comment bien la mettre en œuvre? A quoi sert la réception en matière de construction? Sa portée? Comment bien la mettre en œuvre? En fin de chantier, il est d usage, surtout si la construction a été réalisée sous le contrôle d un maître

Plus en détail

- le projet de règlement d'organisation de la société (dans la mesure où il est prévu)

- le projet de règlement d'organisation de la société (dans la mesure où il est prévu) RÉPUBLIQUE ET CANTON DE GENÈVE COMMISSION DU BARREAU Commission du barreau Rue des Chaudronniers 5 Case postale 3079 1211 Genève 3 Tél : 022 327 62 42 Fax : 022 327 67 61 Mail : cba-pj@justice.ge.ch L'agrément

Plus en détail

Règlement de la Maîtrise universitaire en Psychologie (Master of Science in Psychology)

Règlement de la Maîtrise universitaire en Psychologie (Master of Science in Psychology) Règlement de la Maîtrise universitaire en Psychologie (Master of Science in Psychology) Le masculin est utilisé au sens générique ; il désigne tant les femmes que les hommes. CONDITIONS GÉNÉRALES ARTICLE

Plus en détail

UNION INTERNATIONALE DES AVOCATS

UNION INTERNATIONALE DES AVOCATS UNION INTERNATIONALE DES AVOCATS INTERNATIONAL ASSOCIATION OF LAWYERS INTERNATIONALE ANWALTS-UNION UNION INTERNACIONAL DE ABOGADOS UNIONE INTERNAZIONALE DEGLI AVVOCATI CHARTE DE TURIN SUR L EXERCICE DE

Plus en détail

ACADEMIE DE POITIERS. Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles PREMIERE EPREUVE D ADMISSION

ACADEMIE DE POITIERS. Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles PREMIERE EPREUVE D ADMISSION ACADEMIE DE POITIERS Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles Concours externe - Session 2014 PREMIERE EPREUVE D ADMISSION Statistiques Discipline Moyenne Ecart-type NB candidats

Plus en détail

US ET COUTUMES de l Ordre des avocats 1 fribourgeois 2

US ET COUTUMES de l Ordre des avocats 1 fribourgeois 2 Version après la modification du 13 mars 2015 (art. 31) Ordre des Avocats Fribourgeois Freiburger Anwaltsverband Fribourg Bar Association US ET COUTUMES de l Ordre des avocats 1 fribourgeois 2 I. DISPOSITIONS

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

LICENCE PROFESSIONNELLE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES LICENCE PROFESSIONNELLE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Spécialité: Responsable adjoint GRH Arrêté d habilitation : 20024043 FORMATION PAR APPRENTISSAGE ET FORMATION CONTINUE REGLEMENT DU CONTRÔLE DES

Plus en détail

Ordonnance Souveraine n 1.284 du 10 septembre 2007 portant application de la loi n 1.338 du 7 septembre 2007 sur les activités financières.

Ordonnance Souveraine n 1.284 du 10 septembre 2007 portant application de la loi n 1.338 du 7 septembre 2007 sur les activités financières. Ordonnance Souveraine n 1.284 du 10 septembre 2007 portant application de la loi n 1.338 du 7 septembre 2007 sur les activités financières. Vu l'article 68 de la Constitution ; ALBERT II PAR LA GRACE DE

Plus en détail

MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION Mention DROIT PUBLIC

MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION Mention DROIT PUBLIC MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION Mention DROIT PUBLIC SPECIALITE : DROIT PUBLIC DES AFFAIRES Master année 2 Arrêté d habilitation : 20100064 REGLEMENT DU CONTROLE DES CONNAISSANCES Années universitaires

Plus en détail

Paris, le 09 NOV 2011. Le ministre de la fonction publique

Paris, le 09 NOV 2011. Le ministre de la fonction publique MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE Paris, le 09 NOV 2011 Direction générale de l administration et de la fonction publique B9 n 11- MFPF1130836C Le ministre de la fonction publique A Monsieur le ministre

Plus en détail

REGLEMENT LA COMMISSION DE DEONTOLOGIE ET DE CONCILIATION DE L AMG

REGLEMENT LA COMMISSION DE DEONTOLOGIE ET DE CONCILIATION DE L AMG ASSOCIATION DES MEDECINS DU CANTON DE GENEVE REGLEMENT de LA COMMISSION DE DEONTOLOGIE ET DE CONCILIATION DE L AMG adopté par son Conseil le septembre 0 et entré en vigueur à cette date AMG Rue Micheli-du-Crest

Plus en détail

DROIT DE LA PROFESSION D AVOCAT

DROIT DE LA PROFESSION D AVOCAT DROIT DE LA PROFESSION D AVOCAT michel VaLtiCos Photo Le secret et son maître Qui de l avocat, du client, de l autorité de surveillance, voire des tiers a- t-il qualité pour solliciter la levée du secret

Plus en détail

Coefficient 3 Épreuve écrite et orale : durée 2h15 ou contrôle en cours de formation

Coefficient 3 Épreuve écrite et orale : durée 2h15 ou contrôle en cours de formation Deuxième partie : un travail personnel écrit noté sur 7 points Ce travail permet d évaluer la maîtrise de quelques compétences du programme à travers la rédaction d un document de 2 pages maximum par le

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/12/270 DÉLIBÉRATION N 12/072 DU 4 SEPTEMBRE 2012 RELATIVE À L'ÉCHANGE ÉLECTRONIQUE DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL

Plus en détail

Naturalisation. 18 juillet 2011

Naturalisation. 18 juillet 2011 FICHE AVSM NOM DE LA FICHE NO PLAN DE CLASSEMENT 1.11.0160 DATE D'EMISSION 11 juillet 2011 DATE DE VERIFICATION PAR LE SECRI 18 juillet 2011 1.- Bases légales Loi fédérale sur l acquisition et la perte

Plus en détail

DECRET Décret n 2007-435 du 25 mars 2007 relatif aux actes et aux conditions d'exercice de l'ostéopathie NOR: SANH0721330D

DECRET Décret n 2007-435 du 25 mars 2007 relatif aux actes et aux conditions d'exercice de l'ostéopathie NOR: SANH0721330D 1 sur 6 25/11/2009 23:33 DECRET Décret n 2007-435 du 25 mars 2007 relatif aux actes et aux conditions d'exercice de l'ostéopathie NOR: SANH0721330D Version consolidée au 31 décembre 2008 Le Premier ministre,

Plus en détail

TITRE PREMIER Dispositions générales

TITRE PREMIER Dispositions générales Règlement de la filière ES de technicien et de technicienne en analyses biomédicales La conseillère d'etat, cheffe du Département de l'éducation, de la culture et des sports ; vu la loi fédérale sur la

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE DANS LE CADRE DU MASTER EN PSYCHOLOGIE. Faculté de SSP - Institut de Psychologie

CONVENTION DE STAGE DANS LE CADRE DU MASTER EN PSYCHOLOGIE. Faculté de SSP - Institut de Psychologie CONVENTION DE STAGE DANS LE CADRE DU MASTER EN PSYCHOLOGIE Faculté de SSP - Institut de Psychologie Personnes de contact : Pour les étudiants de l orientation - Psychologie du conseil et de l orientation

Plus en détail

Politique linguistique

Politique linguistique SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures Politique linguistique Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s) Conseil d administration 25 octobre 2004 281-CA-4048 Modification(s)

Plus en détail

relatives au règlement pour l obtention du brevet fédéral d assistant(e) en tourisme

relatives au règlement pour l obtention du brevet fédéral d assistant(e) en tourisme Directives relatives au règlement pour l obtention du brevet fédéral d assistant(e) en tourisme Chapitres A B C Travail final/examen final 1. Généralités 2. Objectifs 3. Choix du sujet 4. Expert(e)s 5.

Plus en détail

Règlement d études-cadre des certificats / diplômes de formation continue de la FTI

Règlement d études-cadre des certificats / diplômes de formation continue de la FTI Règlement d études-cadre des certificats / diplômes de formation continue de la FTI Adopté par le collège des professeurs le 17 novembre 2014 Adopté par le conseil participatif dans sa séance du 9 mars

Plus en détail

Ordonnance relative aux conseils en brevets Rapport rendant compte des résultats de l audition

Ordonnance relative aux conseils en brevets Rapport rendant compte des résultats de l audition Berne, le 25 juin 2010 Ordonnance relative aux conseils en brevets Rapport rendant compte des résultats de l audition 1 Situation initiale Le 20 mars 2009, lors de la votation finale, les Chambres fédérales

Plus en détail

Loi sur l'organisation de la protection de l'enfant et de l'adulte

Loi sur l'organisation de la protection de l'enfant et de l'adulte 3. Loi sur l'organisation de la protection de l'enfant et de l'adulte Projet du 3 décembre 0 Le Parlement de la République et Canton du Jura, vu les articles 440 et suivants du Code civil suisse ), vu

Plus en détail

DÉTACHEMENT JUDICIAIRE

DÉTACHEMENT JUDICIAIRE MINISTÈRE DE LA JUSTICE DIRECTION DES SERVICES JUDICIAIRES DÉTACHEMENT JUDICIAIRE 2014 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE LA JUSTICE DIRECTION DES SERVICES JUDICIAIRES sous-direction des ressources humaines

Plus en détail

Master of Science (MSc) in Management Règlement d'études

Master of Science (MSc) in Management Règlement d'études Maîtrise universitaire ès Sciences en management Master of Science (MSc) in Management Règlement d'études CHAPITRE 1 Dispositions générales Article 1: Objet 1 L'Université de Lausanne, par la Faculté des

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits MSP-2015-110

Décision du Défenseur des droits MSP-2015-110 Paris, le 28 avril 2015 Décision du Défenseur des droits MSP-2015-110 Le Défenseur des droits, Vu l article 71-1 de la Constitution du 4 octobre 1958 ; Vu la loi organique n 2011-333 du 29 mars 2011 relative

Plus en détail

Loi du 16 mars 2009 sur l euthanasie et l assistance au suicide. Chapitre I Dispositions générales Art. 1er.

Loi du 16 mars 2009 sur l euthanasie et l assistance au suicide. Chapitre I Dispositions générales Art. 1er. 615 Loi du 16 mars 2009 sur l euthanasie et l assistance au suicide. Nous Henri, Grand-Duc de Luxembourg, Duc de Nassau, Notre Conseil d Etat entendu; De l assentiment de la Chambre des Députés; Vu la

Plus en détail

REGLEMENT DES EXAMENS FEDERAUX DE MATURITE PROFESSIONNELLE

REGLEMENT DES EXAMENS FEDERAUX DE MATURITE PROFESSIONNELLE Département fédéral de l économie DFE Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Formation professionnelle REGLEMENT DES EXAMENS FEDERAUX DE MATURITE PROFESSIONNELLE du 22

Plus en détail

Aide-mémoire III La maturité professionnelle orientation commerciale dans les écoles supérieures de commerce (ESC + )

Aide-mémoire III La maturité professionnelle orientation commerciale dans les écoles supérieures de commerce (ESC + ) EIDGENÖSSISCHE BERUFSMATURITÄTSKOMMISSION COMMISSION FEDERALE DE LA MATURITE PROFESSIONNELLE COMMISSIONE FEDERALE DI MATURITÀ PROFESSIONALE CUMISSIUN FEDERALA PER LA MATURITAD PROFESSIUNALA Aide-mémoire

Plus en détail

JUGEMENT REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

JUGEMENT REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS A Centre hospitalier de la Risle (Département de l Eure) 027 047 999 Centre des finances publiques de Pont-Audemer Exercices 2005 à 2007 Jugement n 2012-0011 Audience publique du 22 juin 2012 Lecture publique

Plus en détail

UNIVERSITE DE LA POLYNESIE FRANÇAISE NETTOYAGE ET ENTRETIEN DES LOCAUX REGLEMENT PARTICULIER D APPEL D OFFRE

UNIVERSITE DE LA POLYNESIE FRANÇAISE NETTOYAGE ET ENTRETIEN DES LOCAUX REGLEMENT PARTICULIER D APPEL D OFFRE UNIVERSITE DE LA POLYNESIE FRANÇAISE NETTOYAGE ET ENTRETIEN DES LOCAUX REGLEMENT PARTICULIER D APPEL D OFFRE 1 Article 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE L objet de cet appel d offre consiste l exécution des

Plus en détail

ARRÊT DE LA COUR (cinquième chambre) 14 septembre 2000 *

ARRÊT DE LA COUR (cinquième chambre) 14 septembre 2000 * ERPELDING ARRÊT DE LA COUR (cinquième chambre) 14 septembre 2000 * Dans l'affaire C-16/99, ayant pour objet une demande adressée à la Cour, en application de l'article 177 du traité CE (devenu article

Plus en détail

Règlement intérieur du CHSCT spécial enquêteurs de l Insee

Règlement intérieur du CHSCT spécial enquêteurs de l Insee REGLEMENT INTERIEUR DES COMITES D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL DE CENTRALE, DE PROXIMITE ET SPECIAUX DES MINISTERES ECONOMIQUE ET FINANCIER Règlement intérieur du CHSCT spécial enquêteurs

Plus en détail

Les recours contre les décisions de la CDAPH (2/2) : Le recours contentieux

Les recours contre les décisions de la CDAPH (2/2) : Le recours contentieux Les recours contre les décisions de la CDAPH (2/2) : Le recours contentieux La personne en situation de handicap (ses parents, si la personne est mineure, ou son représentant légal) dispose de 2 types

Plus en détail

Loi d'application d'application du code de procédure civile suisse (LACPC) du 11 février 2009

Loi d'application d'application du code de procédure civile suisse (LACPC) du 11 février 2009 - 1 - Loi d'application d'application du code de procédure civile suisse (LACPC) du 11 février 2009 Le Grand Conseil du canton du Valais vu l'article 46 alinéas 1 et 2 de la Constitution fédérale; vu le

Plus en détail

Règlement intérieur du CHSCT. de l Université d Aix-Marseille du 11-03-2015

Règlement intérieur du CHSCT. de l Université d Aix-Marseille du 11-03-2015 Conformément à l article 51 du décret 82-453 du 28 mai 1982 modifié relatif à l hygiène et la sécurité au travail ainsi qu à la prévention médicale de la fonction publique, le CHSCT de l Université d Aix

Plus en détail

DIRECTIVES RELATIVES AU TYPE D'AUTORISATION OU D'ENREGISTREMENT JOINTES AU FORMULAIRE

DIRECTIVES RELATIVES AU TYPE D'AUTORISATION OU D'ENREGISTREMENT JOINTES AU FORMULAIRE DÉPARTEMENT DES FINANCES ET DE LA SANTÉ SERVICE DE LA SANTE PUBLIQUE DIRECTIVES RELATIVES AU TYPE D'AUTORISATION OU D'ENREGISTREMENT JOINTES AU FORMULAIRE Selon le droit cantonal (Loi de santé du 6 février

Plus en détail

Règlement d admission à l entrée en formation

Règlement d admission à l entrée en formation Page 1 sur 6 Règlement d admission à l entrée en formation DISPOSITIF DE FORMATION CONCERNE : Educateur Spécialisé Formation passerelle Situation d emploi ou formation continue ANNEE : 2016 Préambule Cadre

Plus en détail

RAPPORT FORMATIF AVOCAT

RAPPORT FORMATIF AVOCAT RAPPORT FORMATIF AVOCAT L'évaluation formative se veut avant tout l'occasion d'une rencontre qui vise à faire le point en cours de stage; le rapport formatif est l'outil privilégié pour ce faire. Le stagiaire

Plus en détail

Chapitre Ier : Des études préparatoires au diplôme d'etat de masseurkinésithérapeute.

Chapitre Ier : Des études préparatoires au diplôme d'etat de masseurkinésithérapeute. ARRETE Arrêté du 5 septembre 1989 relatif aux études préparatoires et au diplôme d'etat de masseur-kinésithérapeute NOR: SPSP8901766A Version consolidée au 03 mai 2009 Le ministre de la solidarité, de

Plus en détail

La pratique de l ostéopathie par les sages-femmes

La pratique de l ostéopathie par les sages-femmes La pratique de l ostéopathie par les sages-femmes Loi n 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé Article 75 L'usage professionnel du titre d'ostéopathe

Plus en détail

Marché public. Déclaration du candidat

Marché public. Déclaration du candidat Marché public Déclaration du candidat Le présent document de 8 pages (page de garde incluse) est conforme aux exigences des articles 43 et suivants du code des marchés publics et suffit à lui seul à répondre

Plus en détail

DECRET Décret n 2007-435 du 25 mars 2007 relatif aux actes et aux conditions d'exercice de l'ostéopathie

DECRET Décret n 2007-435 du 25 mars 2007 relatif aux actes et aux conditions d'exercice de l'ostéopathie Page 1 sur 7 DECRET Décret n 2007-435 du 25 mars 2007 relatif aux actes et aux conditions d'exercice de l'ostéopathie NOR: SANH0721330D Version consolidée au 29 avril 2012 Le Premier ministre, Sur le rapport

Plus en détail

Certificat de formation continue en. Soutien pédagogique. Exposé des motifs

Certificat de formation continue en. Soutien pédagogique. Exposé des motifs Certificat de formation continue en Soutien pédagogique Exposé des motifs Le Certificat de formation continue / Certificate of Advanced Studies (ci-après CAS) en Soutien pédagogique, est proposé en formation

Plus en détail

REGLEMENT CADRE POUR LES CERTIFICATS ET DIPLOMES DE FORMATION CONTINUE FACULTE D ECONOMIE ET DE MANAGEMENT

REGLEMENT CADRE POUR LES CERTIFICATS ET DIPLOMES DE FORMATION CONTINUE FACULTE D ECONOMIE ET DE MANAGEMENT REGLEMENT CADRE POUR LES CERTIFICATS ET DIPLOMES DE FORMATION CONTINUE FACULTE D ECONOMIE ET DE MANAGEMENT Sous réserve de l approbation par toutes les instances concernées. Le masculin est utilisé au

Plus en détail

Numéro du rôle : 2129. Arrêt n 91/2002 du 5 juin 2002 A R R E T

Numéro du rôle : 2129. Arrêt n 91/2002 du 5 juin 2002 A R R E T Numéro du rôle : 2129 Arrêt n 91/2002 du 5 juin 2002 A R R E T En cause : la question préjudicielle concernant l'article 62, 3, des lois relatives aux allocations familiales pour travailleurs salariés,

Plus en détail

St r u ct u r e de s sy st è m e s de cou r s d'ét a t s Adm in ist r a t ion de s t r ibu n a u x

St r u ct u r e de s sy st è m e s de cou r s d'ét a t s Adm in ist r a t ion de s t r ibu n a u x LE SYSTÈME JURI DI QUE AMÉRI CAI N Brève description Centre juridique fédéral (Federal Judicial Center) Rétrospective La Constitution des États-Unis établit un système de gouvernement fédéral. Elle accorde

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale Vu la convention intercantonale sur la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (ci-après HES-SO) (ci-après la convention intercantonale),

Plus en détail

Loi concernant la profession d avocat (RSJU 188.11 ; LAv)

Loi concernant la profession d avocat (RSJU 188.11 ; LAv) Loi concernant la profession d avocat (RSJU 188.11 ; LAv) Tableau comparatif Texte actuel Projet de modification Commentaire Article 10, lettre e Sont placés sous la surveillance de la Chambre des avocats

Plus en détail

Règlement d'etude. Ecole Supérieure de Droit et d'administration (ESDA) Genève

Règlement d'etude. Ecole Supérieure de Droit et d'administration (ESDA) Genève Règlement d'etude Ecole Supérieure de Droit et d'administration (ESDA) Genève CHAPITRE PREMIER : GENERALITES Art. 1 Champs d application Le présent règlement s applique à tous les étudiants et collaborateurs

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D'ADMINISTRATION Règlement intérieur adopté par le CA du 5/05/2008 modifié par le CA du 10/02/2012 CENTRE COMMUNAL D'ACTION SOCIALE DE LA VILLE DE GRENOBLE REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D'ADMINISTRATION L'article R.123-19

Plus en détail

CHARTE DU CONTROLE DES CONNAISSANCES

CHARTE DU CONTROLE DES CONNAISSANCES Approuvée par le Conseil d Administration du 05 juin 2012 CHARTE DU CONTROLE DES CONNAISSANCES Vu le code de l éducation, notamment son article L 613-1 Vu l Arrêté du 1 er août 2011 relatif à la licence,

Plus en détail

1/ ORGANISATION DES STAGES EN MILIEU PROFESSIONNEL

1/ ORGANISATION DES STAGES EN MILIEU PROFESSIONNEL Page 1 sur 6 CONVENTION DE STAGE BTS ASSURANCES ANNEXE PEDAGOGIQUE à la convention pour le stage du au.. STAGIAIRE : ENTREPRISE :. TUTEUR : 1/ ORGANISATION DES STAGES EN MILIEU PROFESSIONNEL a) Le stage

Plus en détail

RÈGLEMENT D APPLICATION DE LA CARTE PROFESSIONELLE

RÈGLEMENT D APPLICATION DE LA CARTE PROFESSIONELLE RÈGLEMENT D APPLICATION DE LA CARTE PROFESSIONELLE Article 1er But Dans le but de surveiller l application des CCT qui adhérent au système de «Carte professionnelle», notamment le respect des conditions

Plus en détail

Droit de la protection de l adulte

Droit de la protection de l adulte 26 CHAPITRE 3 Droit de la protection de l adulte A l issue de longs travaux préparatoires, le droit de la protection de l adulte (art. 360 à 456 CC 21 ) a été adopté par les Chambres fédérales le 19 décembre

Plus en détail

REGLEMENT D ADMISSION POUR L ACCES EN FORMATION PREPARANT AU DIPLOME D ETAT D AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE

REGLEMENT D ADMISSION POUR L ACCES EN FORMATION PREPARANT AU DIPLOME D ETAT D AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE REGLEMENT D ADMISSION POUR L ACCES EN FORMATION PREPARANT AU DIPLOME D ETAT D AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE Janvier 2011 2 PLAN DU DOCUMENT 1. Références réglementaires 2. L accès à la formation a. Conditions

Plus en détail

Informations générales

Informations générales Assistant-e socio-éducatif-ve Informations générales 1 Formation Ordonnance sur la formation professionnelle initiale d assistant-e socio-éducatif-ve du 16 juin 2005 édictée par l Office fédéral de la

Plus en détail

Règlement numéro 2. Code de procédures des assemblées du Conseil d administration. Adopté par le Conseil d'administration le 24 octobre 1979.

Règlement numéro 2. Code de procédures des assemblées du Conseil d administration. Adopté par le Conseil d'administration le 24 octobre 1979. Règlement numéro 2 Code de procédures des assemblées du Conseil d administration Adopté par le Conseil d'administration le 24 octobre 1979. En vigueur le 4 décembre 1979. Modifié par le Conseil d'administration

Plus en détail

REGLEMENT DES FORMATIONS POST-DIPLÔMES SPECIALISEES EN SOINS

REGLEMENT DES FORMATIONS POST-DIPLÔMES SPECIALISEES EN SOINS Direction des ressources humaines Centre de formation Formations spécialisées en soins REGLEMENT DES FORMATIONS POST-DIPLÔMES SPECIALISEES EN SOINS pour les spécialisations en soins d anesthésie EPD ES

Plus en détail