AERONEF TELEPILOTE HELICOPTERES MULTIROTORS DOSSIER TECHNIQUE N donnez une référence à votre dossier. Scénario(ii) envisagé(s) : S2 S3 S4 (voir V)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AERONEF TELEPILOTE HELICOPTERES MULTIROTORS DOSSIER TECHNIQUE N donnez une référence à votre dossier. Scénario(ii) envisagé(s) : S2 S3 S4 (voir V)"

Transcription

1 AERONEF TELEPILOTE HELICOPTERES MULTIROTORS DOSSIER TECHNIQUE N donnez une référence à votre dossier Note : joindre au présent dossier les manuels d utilisation et d entretien de l aéronef. Constructeur : indiquez le nom du constructeur Type/Modèle : indiquez le nom de l aéronef N de série : ne rien indiquer si vous postulez à une attestation de conception de type pour une construction en série Catégorie : C D E Scénario(ii) envisagé(s) : S2 S3 S4 (voir V) Nombre de rotors : Envergure cellule : Masse maximale au décollage : xx mètres xx kilogrammes Postulant : Prénom Nom ou Raison Sociale Numéro de voie, nature de la voie et nom de la voie Complément d adresse éventuel Code Postal Ville Pays Tél : Fax : Courriel : Je soussigné M..., postulant à une autorisation particulière / attestation de conception de type pour l aéronef, déclare que les informations contenues dans ce dossier sont exactes. Date : Signature : N de MAJ Date Modifié par Pages modifiées Description des modifications Rev 0 toutes Création Version du 09 avril 2013 page 1/12

2 SOMMAIRE I PLAN TROIS VUES... 3 II DESCRIPTIF... 4 II.1 Rotors :... 4 II.2 Fuselage... 4 II.3 Devis de masse... 4 II.4 Centrage... 5 II.5 Moteur électrique... 5 II.6 Câble de retenue (si applicable) :... 5 III. SYSTEMES DE CONTRÔLE... 6 III.1 Modes de contrôle... Erreur! Signet non défini. III.2 Eléments embarqués... 6 III.3 Emetteur... 7 III.4 Portée radio (antenne émission déployée)... 7 III.5 Moyen de contrôle des batteries de la station sol... 7 III.6 Moyen de contrôle des batteries de l aéronef... 7 III.7 Plans de cablage... 7 IV. PANNES... 8 IV.1 Généralités :... 8 IV.2 Traitements des pannes... 9 V OPERATIONS PREVUES V.1 Scenarii opérationnels prévus V.2 Données complémentaires à fournir pour un scénario S Version du 09 avril 2013 page 2/12

3 I PLAN TROIS VUES (Pas de plan à main levée) Faire un scan ou une photocopie d'un plan existant Version du 09 avril 2013 page 3/12

4 II DESCRIPTIF II.1 Rotors : - Nombre : - Type : Rigide Articulé Balancier - Nb de pales : - Diamètre : - Pas : - Matériau : Pales Moyeu Bois Aluminium Fibre de carbone Nylon Fabricant : - Vis de fixation : Nombre : Type : Diamètre : - Autre (description) : II.2 Fuselage - Envergure : - Masse : - Matériau : bois aluminium fibre carbone fibre verre - Autre (description) : II.3 Devis de masse - Masse à vide (sans batteries) : - Masse batteries : - Masse de la charge utile : - Masse totale : Version du 09 avril 2013 page 4/12

5 II.4 Centrage - Référence : - Limites de centrage : II.5 Moteur électrique Description : joindre une notice descriptive - Marque : - Type : - Réducté Prise directe - Nombre : - Puissance Max unitaire en W : - Régime maximal : - Tension d alimentation : - Masse : - Fixation moteur : Rigide Souple Diamètre des vis : II.6 Câble de retenue (si applicable) : - Longueur maximale : - Matière : - Diamètre : - Résistance en traction (dan) : - - Fixation : au sol : nb de points d accrochage : au télépilote ou à un opérateur avec harnais - Enrouleur : manuel motorisé Version du 09 avril 2013 page 5/12

6 III. SYSTEMES DE CONTRÔLE III.1 Contrôleur Fabricant : Version du(es) logiciel(s) : Mode(s) de contrôle principal(aux) : automatique manuel en vue manuel hors vue Quels sont les basculements possibles entre modes en cas de pannes? : Capteur d altitude barométrique embarqué : oui non Affichage de l altitude de l aéronef sur station sol : oui non Système(s) de positionnement : Principe(s) : GPS centrale inertielle magnétomètre balises radio au sol (fréquence : ) autre : Affichage sur station sol : cartographie coordonnées distance à la station sol Système d enregistrement des paramètres (20 min) : oui non Paramètres enregistrés : III.2 Eléments embarqués Récepteurs radio: analogiques numériques Nombre : Marque / Type : Fréquences employées : Largeur de bande : Variateurs : Nombre : Marque : Batteries : Fonction Nombre d éléments Capacité Type :Cd N,NiMh Etc Récepteurs Normale Secours Système de contrôle automatique Alimentation Version du 09 avril 2013 page 6/12

7 moteurs électriques Accessoires Système de mission Autre En cas de source unique d alimentation électrique, le système de contrôle est il alimenté prioritairement en cas de niveau de charge faible? oui non III.3 Emetteur analogique numérique Marque : Type : Fréquences employées : Largeur de bande : Puissance d émission : Moyen de contrôle de l émission : III.4 Portée radio (antenne émission déployée) Distance moteur(s) arrêté(s) : Distance moteur(s) tournant : III.5 Moyen de contrôle des batteries de la station sol Vu-mètre affichage permanent Alarme sonore ou visuelle III.6 Moyen de contrôle des batteries de l aéronef Contrôle accus réception : Vu-mètre affichage permanent Alarme sonore ou visuelle sur la station sol III.7 Plans de cablage Les récepteurs, systèmes de basculement, calculateurs, systèmes de mission, les batteries, les servos et accessoires divers ( pas de plan à main levée - Faire un scan ou une photocopie) Version du 09 avril 2013 page 7/12

8 IV. PANNES IV.1 Généralités : La commande d extinction moteur est elle indépendante de la commande de gestion de puissance? (Circuit de commande indépendant et vanne/interrupteur en amont du système de gestion) oui non L extinction du moteur est déclenchée automatiquement : sur perte de liaison de contrôle sur sortie du volume d évolution programmé sur dépassement du plafond d évolution programmé sur d autres événements (lesquels?) : Le dépassement des limites horizontales du volume d évolution entraine : le déclenchement d une alarme sur la commande sol : sonore visuelle un retour automatique dans le volume d évolution (barrière virtuelle) l extinction du moteur et le crash de l aéronef le posé automatique de l aéronef à un point prédéfini Autre : Le dépassement du plafond d évolution entraîne : le déclenchement d une alarme sur la commande sol : sonore visuelle un retour automatique dans le volume d évolution (plafond virtuel) l extinction du moteur et le crash de l aéronef le posé automatique de l aéronef à un point prédéfini Autre : La perte de la liaison de commande entraîne : l extinction du moteur et le crash de l aéronef le posé automatique de l aéronef à un point prédéfini Autre : Si équipé, principe du système de limitation d énergie d impact : parachute airbags autre (lequel?): Le déploiement se fait il par pyrotechnie? oui non Déclenchement : manuel automatique sur : (préciser le ou les événements déclencheur(s)) Hauteur minimale de vol permettant le déploiement (et le freinage) : Pour un parachute : Surface frontale : Vitesse de chute après déploiement : Version du 09 avril 2013 page 8/12

9 IV.2 Traitements des pannes Evénements pouvant conduire à la sortie (en latéral ou vertical) du volume d évolution Comportement aberrant du mode automatique principal suite à une erreur de logiciel ou une panne d un composant électronique Action(s) corrective(s) possible(s) (permettant le retour dans le volume d évolution (en latéral ou vertical) ou limitant l éloignement du drone à la zone de protection) Perte de la liaison de commande Perte de contrôle suite à une panne de rotor/moteur Perte de contrôle suite à une panne de gestion de puissance moteur avec blocage à forte puissance Rafale de vent dépassant les capacités de maintien de trajectoire de l aéronef Perte de l information d altitude Perte de l information de positionnement Version du 09 avril 2013 page 9/12

10 Evénements pouvant conduire à la chute du drone Perte de puissance des moteurs Action(s) corrective(s) possible(s) (permettant le posé ou crash du drone sur zone déserte) Perte de la liaison de commande Perte de contrôle suite à une panne de rotor/moteur Perte de contrôle suite à une panne de gestion de puissance moteur avec blocage à forte puissance Version du 09 avril 2013 page 10/12

11 V OPERATIONS PREVUES V.1 Scenarii opérationnels prévus S-2 : vols hors zone peuplée, à une distance horizontale maximale de rayon 1 km du télépilote et de hauteur inférieure à 50 m audessus du sol ou des obstacles artificiels, sans aucune personne au sol dans la zone dévolution. S-3 : vols en agglomération ou à proximité d un rassemblement de personnes ou d animaux, en vue directe du télépilote, à une distance horizontale maximale de 100 m du télépilote. S-4 : activités particulières de relevés, photographies, observations et surveillances aériennes se déroulant hors zone peuplée et ne répondant pas aux critères du scénario S-2. V.2 Données complémentaires à fournir pour un scénario S-4 (Ces éléments peuvent être fournis dans des documents annexes) a) Description générale du fonctionnement matériel : - composition et fonction des divers composants et modules élémentaires, y compris les moyens sols ; - description des différentes séquences du vol, des modes de fonctionnement et des dispositifs de sécurité ; - limites environnementales d utilisation (températures, altitude, environnement électromagnétique) ; - version des logiciels ; - liste des paramètres de mission enregistrés et leur localisation dans les composants et modules élémentaires. b) Analyse de sécurité : Tout posé ou crash de l aéronef télépiloté en dehors de sa zone de posé ou toute sortie incontrôlée hors de sa zone assignée de vol est considéré comme un événement potentiellement catastrophique, à prendre en compte dans l analyse de sécurité. 1) Analyse des pannes et de leurs effets. Cette analyse prend notamment (mais pas uniquement) en compte les événements suivants : - perte partielle ou totale du système de propulsion ; - perte du système de navigation externe (GPS) ; - perte des actuateurs ou servocommandes ; - perte de la logique de commande et contrôle ; - perte altimètre ; - perte de la liaison de commande et contrôle. 2) Maîtrise des codes source des logiciels et évaluation de leur bon fonctionnement. Version du 09 avril 2013 page 11/12

12 c) Procédure d obtention et de saisie des coordonnées GPS des missions à effectuer et vérifications pour limiter les erreurs potentielles. d) Limitations opérationnelles. e) Check-lists avant et après vol. f) Liste des alarmes parvenant au télépilote et les procédures associées aux modes dégradés. Version du 09 avril 2013 page 12/12

AERONEF TELEPILOTE VOILURE FIXE DOSSIER TECHNIQUE N donnez une référence à votre dossier

AERONEF TELEPILOTE VOILURE FIXE DOSSIER TECHNIQUE N donnez une référence à votre dossier AERONEF TELEPILOTE VOILURE FIXE DOSSIER TECHNIQUE N donnez une référence à votre dossier Note : joindre au présent dossier les manuels d utilisation et d entretien de l aéronef. Constructeur : indiquez

Plus en détail

AÉRONEF TÉLÉPILOTÉ HÉLICOPTÈRES MULTIROTORS DOSSIER TECHNIQUE N CINE FLY 001FL. Scénario (ii) envisagé(s) : S2 S3 S4 (voir V) et S1

AÉRONEF TÉLÉPILOTÉ HÉLICOPTÈRES MULTIROTORS DOSSIER TECHNIQUE N CINE FLY 001FL. Scénario (ii) envisagé(s) : S2 S3 S4 (voir V) et S1 AÉRONEF TÉLÉPILOTÉ HÉLICOPTÈRES MULTIROTORS DOSSIER TECHNIQUE N CINE FLY 001FL Note : joindre au présent dossier les manuels d utilisation et d entretien de l aéronef. Constructeur : FLY SYSTEM Type/Modèle

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE N. Constructeur : AIRSHOOT TECHNOLOGIE. Catégorie : X C D E avion planeur giravion motoplaneur amphibie X aérostat

DOSSIER TECHNIQUE N. Constructeur : AIRSHOOT TECHNOLOGIE. Catégorie : X C D E avion planeur giravion motoplaneur amphibie X aérostat Partie réservée à l administration DOSSIER TECHNIQUE N Constructeur : AIRSHOOT TECHNOLOGIE Type/Modèle : DRE 460 Catégorie : X C D E avion planeur giravion motoplaneur amphibie X aérostat Scénario(ii)

Plus en détail

AERONEF TELEPILOTE HELICOPTERES MULTIROTORS DOSSIER TECHNIQUE N E-Copter S1000 VX1

AERONEF TELEPILOTE HELICOPTERES MULTIROTORS DOSSIER TECHNIQUE N E-Copter S1000 VX1 AERONEF TELEPILOTE HELICOPTERES MULTIROTORS DOSSIER TECHNIQUE N E-Copter S1000 VX1 Note : joindre au présent dossier les manuels d utilisation et d entretien de l aéronef. Constructeur : DJI Innovations

Plus en détail

NOTICE. Dans la mesure du possible, éviter de remplir ce dossier à main levée. Page 1

NOTICE. Dans la mesure du possible, éviter de remplir ce dossier à main levée. Page 1 NOTICE Dans la mesure du possible, éviter de remplir ce dossier à main levée. Page 1 Année : cocher la case correspondante à l année de la demande. Type : cocher la case du genre de modèle. Echelle : cocher

Plus en détail

Les établissements d une superficie supérieure ou égale à 16 m² mais inférieure à 50 m² Font l objet d une déclaration ( 3 de l'article CTS 1)

Les établissements d une superficie supérieure ou égale à 16 m² mais inférieure à 50 m² Font l objet d une déclaration ( 3 de l'article CTS 1) Aix-en-Provence Ville Thermale et Climatique PhF 17/05/2013 Service de la Réglementation et de la Police Administrative Hôtel de Ville - 13616 Aix-en-Provence Tél : 04.42.91.93.44 Fax : 04.42.91.94.16@mairie-aixenprovence.fr

Plus en détail

Drones (aéronefs télépilotés)

Drones (aéronefs télépilotés) Drones (aéronefs télépilotés) Effectuer des activités particulières et des expérimentations avec un drone 10 mars 2014 (mis à jour le 5 novembre 2014) L arrêté du 11 avril 2012 relatif à «la conception

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Direction générale de l Aviation civile Paris, le Direction de la sécurité de l Aviation civile Note de consultation Direction coopération

Plus en détail

Descriptif technique

Descriptif technique Système radiocommandé de prise de vue aérienne OctoCopter Descriptif technique Drone 8 rotors a motorisation électrique pour la prise de vue aérienne à basse altitude. Opérationnel en moins de 10 minutes,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 10 mai 2012 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 9 sur 308 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Arrêté

Plus en détail

Demande d autorisation de construire, d aménager. Non 1/4 N 13824*03. N de l autorisation

Demande d autorisation de construire, d aménager. Non 1/4 N 13824*03. N de l autorisation MINISTÈRE CHARGÉ DE LA CONSTRUCTION Demande d autorisation de construire, d aménager Non 1/4 N 13824*03 Cadre 4 du code de la construction et de l habitation Cadre 6 informations nécessaires à l instruction

Plus en détail

Le Ministre du Transport et de la Marine Marchande, du Tourisme, de l Energie et des Mines,

Le Ministre du Transport et de la Marine Marchande, du Tourisme, de l Energie et des Mines, Arrêté du Ministère du Transport et de la Marine Marchande, du Tourisme, de l Energie et des Mines n 3066 97 du 23 Février 1988 (25 Chawal 1418) fixant le programme et le régime de l examen pour l obtention

Plus en détail

DEFI SOLAIRE 2010 2011

DEFI SOLAIRE 2010 2011 DEFI SOLAIRE 2010 2011 Projet Pluri technologique Encadre Classe Terminale Scientifique Option Sciences de l ingénieur Encadré par Les professeurs de Sciences de l ingénieur. Christophe Dyl Professeur

Plus en détail

ANNEXE TECHNIQUE B POUR LES LEVE-PERSONNES MARQUE NF MEDICAL LITS MEDICAUX, LEVE-PERSONNES ET MATELAS A USAGE MEDICAL

ANNEXE TECHNIQUE B POUR LES LEVE-PERSONNES MARQUE NF MEDICAL LITS MEDICAUX, LEVE-PERSONNES ET MATELAS A USAGE MEDICAL ANNEXE TECHNIQUE B POUR LES LEVE-PERSONNES MARQUE NF MEDICAL LITS MEDICAUX, LEVE-PERSONNES ET MATELAS A USAGE MEDICAL SOMMAIRE B.1. Exigences concernant les lève-personnes B.1.1. Normes d essais applicables

Plus en détail

Travailler avec un élévateur à nacelle automoteur (IS-005) (en ce compris: Travailler avec un élévateur à ciseaux (AV-003)) Version CT-Q 2011-06-09

Travailler avec un élévateur à nacelle automoteur (IS-005) (en ce compris: Travailler avec un élévateur à ciseaux (AV-003)) Version CT-Q 2011-06-09 Version CT-Q 0-06-09 Groupe cible Les travailleurs qui se déplacent sur un terrain d exploitation, dans des installations, entrepôts, magasins, et effectuent des travaux en hauteur à l aide d un élévateur

Plus en détail

Descriptif technique

Descriptif technique Système radiocommandé de prise de vue aérienne CineCopter I Descriptif technique Drone 8 rotors a motorisation électrique pour la prise de vue aérienne à basse altitude. Opérationnel en moins de 10 minutes,

Plus en détail

Arrêté du 11 Avril 2012

Arrêté du 11 Avril 2012 Arrêté du 11 Avril 2012 Après plusieurs années de concertation entre les autorités et les différentes parties, l arrêté ministériel du 11 avril 2012 a fixé les conditions de développement du secteur des

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION POUR PILOTE DE DRONE AMATEUR ET PROFESSIONNEL

GUIDE D UTILISATION POUR PILOTE DE DRONE AMATEUR ET PROFESSIONNEL GUIDE D UTILISATION POUR PILOTE DE DRONE AMATEUR ET PROFESSIONNEL INTRODUCTION Vous venez de vous procurer un drone et faites maintenant parti du cercle privilégié des dronistes. Ce guide s adresse aux

Plus en détail

Dossier Technique U.L.M. de construction amateur ou en kit pour expérimentation initiale A remplir par le postulant

Dossier Technique U.L.M. de construction amateur ou en kit pour expérimentation initiale A remplir par le postulant Dossier Technique U.L.M. de construction amateur ou en kit pour expérimentation initiale A remplir par le postulant Aéronef ULM : Catégorie : multiaxes, pendulaire, autogire, dirigeable (1) Nature de la

Plus en détail

Fédération RSA Fédération française des constructeurs et des collectionneurs d aéronefs

Fédération RSA Fédération française des constructeurs et des collectionneurs d aéronefs Le Gaz aile 2 Par Jean Jacques BALLOT Cette présentation du Gaz aile2 ne sera pas pour certains une découverte car cet avion commence à être bien connu dans le milieu de l aviation légère, et plus encore

Plus en détail

Projet défi solaire 2013 Fast-Ex

Projet défi solaire 2013 Fast-Ex Le 17/05/2013 Projet défi solaire 2013 Fast-Ex Les élèves responsables du projet en 2013 Un club est ouvert à tous les élèves du lycée. Le club gère entièrement le projet, la conception, l assemblage et

Plus en détail

Le drone RAVEN est fabriqué par Escadrone en France selon nos standards : Efficacité, Fiabilité, Sécurité, Evolutivité.

Le drone RAVEN est fabriqué par Escadrone en France selon nos standards : Efficacité, Fiabilité, Sécurité, Evolutivité. RAVEN l «Des drones fiables et efficaces pour des applications professionnelles techniques», c est la mission que poursuit EscaDrone au travers du développement et des évolutions de ses machines. Nous

Plus en détail

Bras télémanipulateur PYTHON MISE A JOUR : 02/2013

Bras télémanipulateur PYTHON MISE A JOUR : 02/2013 Bras télémanipulateur PYTHON MISE A JOUR : 02/2013 PRESENTATION DU PYTHON Le Python est un bras motorisé à pilotage entièrement électronique, conçu spécialement pour effectuer un grand nombre d opérations

Plus en détail

LOT N 1 MICRO-DRONE DURCI OU HAUT DE GAMME

LOT N 1 MICRO-DRONE DURCI OU HAUT DE GAMME MINISTERE DE L INTERIEUR Service de l achat, des équipements et de la logistique de la sécurité intérieure Sous-direction des achats bureau des Marchés Publics Place Beauvau 75 800 PARIS CAHIER DES CLAUSES

Plus en détail

Liste de prix 11 / 2015. PEUGEOT ion

Liste de prix 11 / 2015. PEUGEOT ion Liste de prix 11 / 2015 PEUGEOT ion MODÈLES PRIX CONSEILLÉS (CHF) ( 8 % TVA incluse / TVA exclue) ACTIVE PRINCIPAUX ÉQUIPEMENTS DE SÉRIE (en plus de ACCESS) MOTOR Jantes aluminium 15" (pneus avant 145

Plus en détail

CHANGEZ VOTRE POINT DE VUE!

CHANGEZ VOTRE POINT DE VUE! CHANGEZ VOTRE POINT DE VUE! Les drones intelligents ouvrent de nouvelles perspectives Farouk KADDED Responsable produit & Responsable de l assistance technique Farouk.kadded@leica-geosystems.fr Applications

Plus en détail

Lampe de bureau MINELA Documentation produit selon DIN 5035-8 (Etat 2007-07)

Lampe de bureau MINELA Documentation produit selon DIN 5035-8 (Etat 2007-07) Documentation produit selon DIN 5035-8, Lampe de bureau MINELA, état : février 2009 Page 1 Les lampes de bureau assurent un éclairage spécifique du poste de travail ; elles sont commandées individuellement

Plus en détail

Liste de prix 01 / 2012. Peugeot ion

Liste de prix 01 / 2012. Peugeot ion Liste de prix 01 / 2012 Peugeot ion MODÈLEs access Moteur 100 % électrique 31'300 / 28'981 PRIX CONSEILLÉS (CHF) ( 8 % TVA incluse / TVA exclue) Principaux ÉQUIPEMENTS DE SÉRIE ABS avec répartiteur électronique

Plus en détail

ANNEXE 1 ÉPREUVES THÉORIQUES. Article premier. (Arrêté du 29 juillet et Modifié par : Arrêté du..2009).). Matières, durée, coefficients.

ANNEXE 1 ÉPREUVES THÉORIQUES. Article premier. (Arrêté du 29 juillet et Modifié par : Arrêté du..2009).). Matières, durée, coefficients. ANNEXE Article premier. (Arrêté du 29 juillet et Modifié par : Arrêté du..2009).). Matières, durée, coefficients. ÉPREUVES THÉORIQUES MATIÈRES DURÉE DES ÉPREUVES COEFFICIENTS Aérodynamique Construction

Plus en détail

60 37 20-20 -30-40 -55-86 -140-152 60 37 20-20 -30-40 -55-86 -140-152 60 37 20-20 -30-40 -55-86 -140 164 C 152 C 92 C 86 C 50 C

60 37 20-20 -30-40 -55-86 -140-152 60 37 20-20 -30-40 -55-86 -140-152 60 37 20-20 -30-40 -55-86 -140 164 C 152 C 92 C 86 C 50 C 60 37 20-20 -30-40 -55-86 -140-152 60 37 20-20 -30-40 -55-86 -140-152 60 37 20-20 -30-40 -55-86 -140 164 C 152 C 92 C 86 C 50 C CONGELATEURS 152 C ET 164 C 258 et 128 litres Caractéristiques générales

Plus en détail

Porte à haute performance Albany RR200. ASSA ABLOY Entrance Systems

Porte à haute performance Albany RR200. ASSA ABLOY Entrance Systems Porte à haute performance Albany RR200 ASSA ABLOY Entrance Systems Porte rapide Albany RR200 La porte rapide à enroulement haute performance Albany RR 200 avec glissières innovantes pour toutes les utilisations

Plus en détail

Descriptif technique

Descriptif technique Système radiocommandé de prise de vue aérienne QuadCopter Descriptif technique Drone 4 rotors a motorisation électrique pour la prise de vue aérienne à basse altitude. Opérationnel en moins de 10 minutes,

Plus en détail

Des solutions innovantes...... en matière de capture. et de traitement d images.

Des solutions innovantes...... en matière de capture. et de traitement d images. Des solutions innovantes...... en matière de capture et de traitement d images. Des solutions packagées Devis gratuit 1 2 3 AUDIOVISUEL Cinéma Live TV Reportage Photographie Événementiel BTP-industrie

Plus en détail

Mini Pelle 8018 CTS NOUVEAU. JCB, Partenaires de Confiance

Mini Pelle 8018 CTS NOUVEAU. JCB, Partenaires de Confiance Mini Pelle NOUVEAU Poids opérationnel : 1822 kg Puissance nette du moteur : 19cv (14.2kW) JCB, Partenaires de Confiance MINI PELLE POIDS OPERATIONNEL : 1822 kg PUISSANCE NETTE DU MOTEUR : 19cv (14.2kW)

Plus en détail

Système d optimisation et de contrôle de la qualité de l écorçage. La maîtrise du procédé pour des produits de valeur supérieure

Système d optimisation et de contrôle de la qualité de l écorçage. La maîtrise du procédé pour des produits de valeur supérieure Système d optimisation et de contrôle de la qualité de l écorçage La maîtrise du procédé pour des produits de valeur supérieure L écorçage intelligent! Détecte les caractéristiques des billes, ajuste et

Plus en détail

Le guidage électronique des finisseurs

Le guidage électronique des finisseurs Le guidage électronique des finisseurs Le guidage électronique des finisseurs Le guidage altimétrique Le nivellement d une couche d enrobé peut-être réalisée de deux manières : Mode dit «vis-calées» :

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie Arrêté du [ ] déterminant les exigences applicables aux télépilotes contrôlant les évolutions des aéronefs civils

Plus en détail

Plat Collines Interférences dues aux montagnes Forêt ou conditions similaires avec des arbres de 10m et plus Région couverte par lac, marécages

Plat Collines Interférences dues aux montagnes Forêt ou conditions similaires avec des arbres de 10m et plus Région couverte par lac, marécages ! " # $% &'&"(" &"& '&"(" )))&"(" * &+, -.&/ &+, +, 01!0 1. Couverture : carte de la région (joindre une copie) Indiquer le rayonnement souhaité : < 30km < 50km > 50km 2. Environnement : Type de relief

Plus en détail

Manuel du fauteuil roulant électrique

Manuel du fauteuil roulant électrique Moto Standard et Tilto Manuel du fauteuil roulant électrique Moto Standard & Moto Tilto Félicitations pour votre achat du fauteuil roulant électrique Hepro Moto Fabricant: Overmoan 9 8500 Rognan Norvège

Plus en détail

Check-list Du. Rans Coyote II-S-6ES-Rotax 912 UL P F J V K S - 72 Q A

Check-list Du. Rans Coyote II-S-6ES-Rotax 912 UL P F J V K S - 72 Q A Check-list Du Rans Coyote II-S-6ES-Rotax 912 UL P F J V K S - 72 Q A Mise à jour du 06/10/2015 2 PRE-VOL Contrôle visuel général de l apparence devant l appareil. Contacts magnétos sur «OFF» ou vers le

Plus en détail

Concours d entrée - mai 2012. A remplir par le candidat : Nom :.. Prénom :.. Centre de passage de l examen : N de place :.

Concours d entrée - mai 2012. A remplir par le candidat : Nom :.. Prénom :.. Centre de passage de l examen : N de place :. A remplir par le candidat : Nom : Prénom :.. Centre de passage de l examen : N de place :. Note : Concours filière Technicien Supérieur et er cycle filière Ingénieur Concours nd cycle filière Ingénieur

Plus en détail

DRONE-AIR SERVICE. Produits potentiellement contaminés. Drone

DRONE-AIR SERVICE. Produits potentiellement contaminés. Drone DRONE-AIR SERVICE MEMBRES DU PROJET: Alexandre Baetens, Antoine Critelli, Maxime Verhaeghe et Marjolaine Vandeputte ENJEU : Afin d éviter trop de contacts intermédiaires lors du transport d échantillons

Plus en détail

E T C O M P E T E N C E S

E T C O M P E T E N C E S C H O I X E T C O M P E T E N C E S TRAIN - AVION - PLANEUR - HELICOPTERE -DRONE- VOITURE - BATEAU - MAQUETTE - ACCESSOIRES Valables jusqu'à épuisement du stock Niveau Expert Blade 500 3D RTF BNF Le Blade

Plus en détail

Yslo RTS. Motorisation des volets battants. De nouvelles opportunités s ouvrent à vous!

Yslo RTS. Motorisation des volets battants. De nouvelles opportunités s ouvrent à vous! Yslo RTS Motorisation des volets battants De nouvelles opportunités s ouvrent à vous! Yslo RTS L ouverture sur la qualité En lançant sa 1 ère motorisation pour volets battants, Somfy met tous les atouts

Plus en détail

SERVICE PATRIMOINE Marché de travaux

SERVICE PATRIMOINE Marché de travaux SERVICE PATRIMOINE Marché de travaux Travaux de mise en conformité pour L accessibilité des handicapés à l'institut Français de Mécanique Avancée Dates de visite du futur chantier : 24 avril 2012 (14 heures)

Plus en détail

(À adresser au plus tard 45 jours avant la manifestation ou 30 jours si activité unique de voltige ou parachutage)

(À adresser au plus tard 45 jours avant la manifestation ou 30 jours si activité unique de voltige ou parachutage) ANNEXE I DOSSIER DE DEMANDE DE MANIFESTATION AERIENNE (À adresser au plus tard 45 jours avant la manifestation ou 30 jours si activité unique de voltige ou parachutage) Destinataire : (demande + dossier)

Plus en détail

Procédure d installation Module 3351b

Procédure d installation Module 3351b Procédure d installation Module 3351b ÉTAPES 1 2 3 4 5 6 7 8 Vérifier la compatibilité de la carte DIALTEL en place Seules les cartes 3031 en implantation CMS fabriquées depuis mi-1995 sont entièrement

Plus en détail

PRESENTATION DE WORKFLY

PRESENTATION DE WORKFLY PRESENTATION DE WORKFLY L'entreprise de drones, Workfly est une PME créée par M. GUILHOT- GAUDEFFROY et ses associés au mois de juin 2004. Elle se donne pour but de développer, de distribuer et d'exploiter

Plus en détail

3.2 Constituants d un système. Capteur à ultrasons Capteur de présence

3.2 Constituants d un système. Capteur à ultrasons Capteur de présence - Société & développement durable - Technologie - Communication 3.2.3 Acquisition et codage de l information 1 Introduction Anémomètre Capteur solaire Capteur à ultrasons Capteur de présence Capteur de

Plus en détail

Par dessus tout. L unité la plus sophistiquée pour la gestion de flottes en temps réel et les applications de sécurité.

Par dessus tout. L unité la plus sophistiquée pour la gestion de flottes en temps réel et les applications de sécurité. L unité la plus sophistiquée pour la gestion de flottes en temps réel et les applications de sécurité. Le comédien Sid Caesar a dit un jour : Le gars qui a inventé la première roue était un fou. Le gars

Plus en détail

KIT PRIX HOTEL. Manuel d installation et d utilisation

KIT PRIX HOTEL. Manuel d installation et d utilisation KIT PRIX HOTEL Manuel d installation et d utilisation BP1 49340 TRÉMENTINES FRANCE Tél. 02 41 71 72 00 Fax 02 41 71 72 01 www.bodet.com Réf. 607456 C S assurer à réception que le produit n a pas été endommagé

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MARCHE PUBLIC DE DE FOURNITURES -------------- Pouvoir adjudicateur : MINISTERE DE L INTERIEUR PREFECTURE DE POLICE SECRETARIAT GENERAL POUR L ADMINISTRATION DE LA PREFECTURE DE POLICE DIRECTION DES FINANCES,

Plus en détail

JORF n 0042 du 18 février 2012. Texte n 11

JORF n 0042 du 18 février 2012. Texte n 11 Le 21 février 2012 JORF n 0042 du 18 février 2012 Texte n 11 ARRETE Arrêté du 8 février 2012 modifiant l arrêté du 24 juillet 1991 relatif aux conditions d utilisation des aéronefs civils en aviation générale

Plus en détail

Transept conçoit et fabrique une gamme complète de convoyeurs à bande

Transept conçoit et fabrique une gamme complète de convoyeurs à bande Transept conçoit et fabrique une gamme complète de convoyeurs à bande Entraînement direct Entraînement intermédiaire Entraînement déporté Une large gamme de bandes disponible Col de cygne à tasseaux Convoyeur

Plus en détail

Nombre de pages : Mathieu VIGOUROUX. Présentation et instructions du Solar Kit 1 / 20

Nombre de pages : Mathieu VIGOUROUX. Présentation et instructions du Solar Kit 1 / 20 Version :.2 du 3/0/205 Date d édition : 6/0/204 Nombre de pages : 20 Comité de rédaction : Léo LECOEUCHE Mathieu VIGOUROUX / 20 MODIFICATIONS/ HISTORIQUE DU DOCUMENT VERSION.0.2 Dates Modifications/ résumé

Plus en détail

Quest-ce qui caractérise un ULM

Quest-ce qui caractérise un ULM Multiaxe Pendulaire Qu est-ce qui caractérise un ULM? Faut-il un brevet pour piloter un ULM? Quelle est la durée de la formation jusqu à l obtention du brevet? Un pilote ULM peut-il voler où il veut? Un

Plus en détail

Swiss Eco Edition Carens (7 places)

Swiss Eco Edition Carens (7 places) Carens (7 places) (Prix / Données techniques / Equipement) Prix Modèle Moteur Transmission Carens 1.6 GDi Manuelle 27 950.- 1.7 CRDi Manuelle 29 950.- 1.7 CRDi Automatique (DCT*) 31 550.- 23900 23901 23902

Plus en détail

Appel Malade Radio. MultiNurse

Appel Malade Radio. MultiNurse CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Appel Malade Radio MultiNurse Objet : Le présent document défini les caractéristiques de l appel malade radio MultiNurse Celui-ci permettra en autre, une gestion

Plus en détail

RAPPORT 75-v990925. Accident survenu le 25 septembre 1999 à Meaux (77)

RAPPORT 75-v990925. Accident survenu le 25 septembre 1999 à Meaux (77) MINISTÈRE DE L'ÉQUIPEMENT DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT - INSPECTION GÉNÉRALE DE L'AVIATION CIVILE ET DE LA METEOROLOGIE - FRANCE Accident survenu le 25 septembre 1999 à Meaux (77) à l ULM identifié 75-OV

Plus en détail

LE DRONE : OBJET JURIDIQUE VOLANT A IDENTIFIER

LE DRONE : OBJET JURIDIQUE VOLANT A IDENTIFIER LE DRONE : OBJET JURIDIQUE VOLANT A IDENTIFIER J ai reçu un drone en cadeau de Noël. Pas n importe lequel. Un magnifique Parrot Bebop Drone. Mon ipad s étant révélé incompatible avec lui (mauvaise surprise),

Plus en détail

Mode d emploi. Détecteur de mouvement 360 (grand rayon de détection) télécommandable et télé programmable.

Mode d emploi. Détecteur de mouvement 360 (grand rayon de détection) télécommandable et télé programmable. Mode d emploi. Détecteur de mouvement 360 (grand rayon de détection) télécommandable et télé programmable. Accessoires disponibles : Télécommande 3 fonctions Télécommande de programmation Important Avant

Plus en détail

Sommaire : Les Limites. Introduction. Réglementation. Contraintes techniques. Les atteintes à la vie privée. Limites Naturels. Conclusion.

Sommaire : Les Limites. Introduction. Réglementation. Contraintes techniques. Les atteintes à la vie privée. Limites Naturels. Conclusion. Les Limites Sommaire : Introduction Réglementation Contraintes techniques Les atteintes à la vie privée Limites Naturels Conclusion Glossaire Ressources documentaire Annexe Page 1 sur 15 Introduction Comme

Plus en détail

Automatismes pour portes de garage. DOCOmat 600 DOCOmat 800 DOCOmatic 600 DOCOmatic 800 DOCOmatic 1200

Automatismes pour portes de garage. DOCOmat 600 DOCOmat 800 DOCOmatic 600 DOCOmatic 800 DOCOmatic 1200 Automatismes pour portes de garage DOCOmat 600 DOCOmat 800 DOCOmatic 600 DOCOmatic 800 DOCOmatic 1200 PRESENTATION DOCOmat 600 DOCOmat 800 DOCOmatic 600 DOCOmatic 800 DOCOmatic 1200 SECTEUR D UTILISATION

Plus en détail

CHAPITRE 1 FEUILLE N 1 : INGÉNIERIE SYSTÈME. Exercice 1- Automobile adapté de Renaud Costadoat. A. Présentation

CHAPITRE 1 FEUILLE N 1 : INGÉNIERIE SYSTÈME. Exercice 1- Automobile adapté de Renaud Costadoat. A. Présentation CHAPITRE 1 FEUILLE N 1 : INGÉNIERIE SYSTÈME Exercice 1- Automobile adapté de Renaud Costadoat Corrigé page?? A. Présentation La chaîne d énergie d une voiture est complexe et intéressante à étudier. Les

Plus en détail

Français AUTOMATISMES POUR PORTAILS COULISSANT. Instructions d installation et utilisation BRAVO524

Français AUTOMATISMES POUR PORTAILS COULISSANT. Instructions d installation et utilisation BRAVO524 Français AUTOMATISMES POUR PORTAILS COULISSANT Instructions d installation et utilisation BRAVO524 v.0 Rev 08/202 INDEX ) Consignes Générales de Sécurité... pág. 0 2) Description... pág. 02 3) Spécifcations

Plus en détail

Document FACTICE. xxxxxxxxxx. Référence dossier Nom du client BAGNERES ET LEPINE. xxxxxxxxxx. Lieu d'intervention. Date d'intervention 27 Avril 2005

Document FACTICE. xxxxxxxxxx. Référence dossier Nom du client BAGNERES ET LEPINE. xxxxxxxxxx. Lieu d'intervention. Date d'intervention 27 Avril 2005 ASC'SAE : LE RAPPORT CONFORME A LA LOI SAE Référence dossier Nom du client xxxxxxxxxx BAGNERES ET LEPINE Lieu d'intervention xxxxxxxxxx Date d'intervention 27 Avril 2005 Interlocuteur xxxxxxxxxxxx FICHE

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur

BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur Etiqueteuse à transfert thermique ALX92 1/17 !" L'étiqueteuse ALX92 est une machine capable d'imprimer et de déposer des étiquettes sur

Plus en détail

RAT DOWN. Effaroucheur anti oiseaux BR2

RAT DOWN. Effaroucheur anti oiseaux BR2 NOTICE PRODUIT DATE : 11/04/2011 PAGE : 1/ 5 RAT DOWN Matériel fabriqué en France Autres spécialités : systèmes de protection anti-rongeurs. RDBR2 1/5 NOTICE PRODUIT DATE : 11/04/2011 PAGE : 2/ 5 Index

Plus en détail

L hélicoptère ULM DYNALI type H3 a une masse maximale au décollage de 450 kg avec une masse à vide de 282 kg

L hélicoptère ULM DYNALI type H3 a une masse maximale au décollage de 450 kg avec une masse à vide de 282 kg 1. Description générale L hélicoptère DYNALI type H3 a une masse maximale au décollage de 450 kg avec une masse à vide de 282 kg L hélicoptère est équipé de 2 sièges avec double commande Il peut voler

Plus en détail

Nouveau complexe d étanchéité à cellules photovoltaïques intégrées

Nouveau complexe d étanchéité à cellules photovoltaïques intégrées Nouveau complexe d étanchéité à cellules photovoltaïques intégrées Soprasolar : vos toits ont de l énergie à revendre! Flambée des prix du pétrole, réserves de ressources fossiles limitées, rejets de CO

Plus en détail

Marche à suivre pour la mise sur pied d un projet éolien

Marche à suivre pour la mise sur pied d un projet éolien Marche à suivre pour la mise sur pied d un projet éolien 1) Quels aspects faut-il absolument prendre en compte pour lancer un projet éolien? a) La vitesse moyenne annuelle du vent à 50 m de hauteur sur

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE TRANSPORTS, MER ET PÊCHE Arrêté du 10 avril 2013 relatif à la conduite en mer des véhicules

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable NAVETTE MARITIME ELECTRO-SOLAIRE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable NAVETTE MARITIME ELECTRO-SOLAIRE SESSION 2015 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX Coefficient 8 Durée 4 heures Aucun document autorisé

Plus en détail

DETECTEUR DE RADAR FIXE ET MOBILE KAZA CDP DT 400 MODELE EUROPEEN Réglages d usine

DETECTEUR DE RADAR FIXE ET MOBILE KAZA CDP DT 400 MODELE EUROPEEN Réglages d usine DETECTEUR DE RADAR FIXE ET MOBILE KAZA CDP DT 400 MODELE EUROPEEN Réglages d usine 1. Introduction Merci pour votre achat de détecteur de radar fixe et mobile KAZA CDP DT 400. Le détecteur de radar KAZA

Plus en détail

Analyse et conception Notice technique. Constitution d un drone et de son environnement

Analyse et conception Notice technique. Constitution d un drone et de son environnement 3 e Analyse et conception Notice technique Constitution d un drone et de son environnement Le châssis Sur les quadricoptères, les châssis sont composés de 4 bras Les moteurs avec leurs contrôleurs Ces

Plus en détail

Cadre I- Demandeur/ Applicant

Cadre I- Demandeur/ Applicant Page : 1 Cadre I- Demandeur/ Applicant Raison sociale de l'entreprise et, si elle est différente, appellation utilisée pour l'exploitation/ Name of the company and, if different, name used for the exploitation

Plus en détail

Notice d installation ISIDORE. Ouvre-garage. pour porte basculante et sectionnale

Notice d installation ISIDORE. Ouvre-garage. pour porte basculante et sectionnale Notice d installation ISIDORE Ouvre-garage pour porte basculante et sectionnale Ce matériel a été commercialisé selon une organisation qualité conforme à la norme ISO 9002 certifiée par l AFAQ. Le soin

Plus en détail

BIENVENUE AU REFRESH 2014. Heli-Lausanne

BIENVENUE AU REFRESH 2014. Heli-Lausanne BIENVENUE AU REFRESH 2014 Heli-Lausanne SOMMAIRE 1. Liste de présence 2. Informations générales - 2014 3. Prix charter 2015 et conditions spéciales, assurances 4. Minimas météo location 5. LSGL nouveaux

Plus en détail

Supervision des stations de radiosurveillance avec R&S ARGUS SIS

Supervision des stations de radiosurveillance avec R&S ARGUS SIS Supervision des stations de radiosurveillance avec R&S ARGUS SIS A la question de savoir si les stations de radiosurveillance distantes fonctionnent parfaitement, préoccupation constante de tous les responsables

Plus en détail

SOMFY c est aussi : MOTORISATION POUR PORTAILS PASSEO. www.somfy.com. Du lundi au samedi de 9 h à 12 h 15 et de 13 h 30 à 18 h.

SOMFY c est aussi : MOTORISATION POUR PORTAILS PASSEO. www.somfy.com. Du lundi au samedi de 9 h à 12 h 15 et de 13 h 30 à 18 h. SOMFY c est aussi : MOTORISATION POUR PORTAILS PASSEO HOTLINE info Du lundi au samedi de 9 h à 12 h 15 et de 13 h 30 à 18 h. SOMFY Service consommateurs BP 105 92232 GENNEVILLIERS CEDEX Fax 01 47 93 02

Plus en détail

Garantissez votre production. Coupleurs hydrodynamiques à remplissage contrôlé

Garantissez votre production. Coupleurs hydrodynamiques à remplissage contrôlé Garantissez votre production. Coupleurs hydrodynamiques à remplissage contrôlé Coupleurs de démarrage Nous sommes les experts des coupleurs à remplissage constant et à remplissage contrôlé de Voith. Voith

Plus en détail

ENFOUISSEMENT DES RÉSEAUX CÂBLÉS

ENFOUISSEMENT DES RÉSEAUX CÂBLÉS PROGRAMME D ENFOUISSEMENT MULTIPARTENAIRES ENFOUISSEMENT DES RÉSEAUX CÂBLÉS SUR DES SITES D INTÉRÊT PATRIMONIAL ET CULTUREL FORMULAIRE DE DEMANDE D INSCRIPTION AU PROGRAMME Remplir le formulaire en lettres

Plus en détail

PLATE-FORME ELEVATRICE MOBILE DE PERSONNES

PLATE-FORME ELEVATRICE MOBILE DE PERSONNES FORMATION PLATE-FORME ELEVATRICE MOBILE DE PERSONNES CACES R386 Yvan MULATTIERI Les Plates-formes Elévatrices Mobiles de Personnes 1 Introduction 2 Les principaux risques 3 Les PEMP en sécurité Sommaire

Plus en détail

Simple. Plus simple Mhouse!

Simple. Plus simple Mhouse! Simple. Plus simple Mhouse! Le système révolutionnaire pour automatiser votre maison de manière incroyablement facile et rapide. Désormais compatible avec kit d alimentation solaire. Mhouse Kit : la facilité,

Plus en détail

2. Contraintes et solutions choisies.

2. Contraintes et solutions choisies. Machines SERDI s.a. 23, avenue des Vieux Moulins B.P. 380 74012 Annecy Cedex France Tél. : (33) 04 50 65 63 00 Fax Direction : (33) 04 50 52 99 95 Commercial : (33) 04 50 52 99 92 Bureau d Etudes : (33)

Plus en détail

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE Date de mise en ligne du présent avis sur le site de Bry-sur-Marne : 24/04/2012 I. Identification du Pouvoir Adjudicateur qui passe le marché TRAVAUX FOURNITURES SERVICES

Plus en détail

ES 4000 SERIE. Spécifications Gerbeur à conducteur accompagnant

ES 4000 SERIE. Spécifications Gerbeur à conducteur accompagnant C ES 4000 SERIE Spécifications Gerbeur à conducteur accompagnant C Série ES 4000 Gerbeur à conducteur accompagnant 4.5 4.22 freinage neutralisation des freins 4.4 conduite 4.2 freinage 4.3 Q 4.9 1371 1.6

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX Coefficient 8 Durée 4 heures Aucun document autorisé Calculatrice

Plus en détail

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE DES MINES D ALBI CARMAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (CCTP)

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE DES MINES D ALBI CARMAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (CCTP) ECOLE NATIONALE SUPERIEURE DES MINES D ALBI CARMAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (CCTP) FOURNITURE, LIVRAISON, INSTALLATION ET MISE EN SERVICE D UNE MACHINE DE FABRICATION ADDITIVE Marché

Plus en détail

L utilitaire du XXI e siècle

L utilitaire du XXI e siècle 6 300 maxi* L utilitaire du XXI e siècle BONUS ÉCOLOGIQUE É L I G I B L E A U *Nous consulter pour connaître les modèles éligibles de la gamme MEGA et les modalités d attribution LES UTILITAIRES RESPONSABLES

Plus en détail

Sculpture des pales. Stator. Dessins de la turbine de 1.2 mètre / la marmite septembre 2008-1 - Epaisseur mini : 35 (ici 45)

Sculpture des pales. Stator. Dessins de la turbine de 1.2 mètre / la marmite septembre 2008-1 - Epaisseur mini : 35 (ici 45) Dessins de la turbine de 1.2 mètre / la marmite septembre 2008-1 - Sculpture des pales Largeur mini : 95 ( ici 120) Epaisseur mini : 35 (ici 45) En prenant comme référence le fascicule de la grande machine

Plus en détail

Règlement Technique Général des caisses à savon «Dré dans l pentu 2015»

Règlement Technique Général des caisses à savon «Dré dans l pentu 2015» Règlement Technique Général des caisses à savon «Dré dans l pentu 2015» Seules les caisses à savon qui respectent ce règlement peuvent être autorisées à participer. Les caisses non conformes participeront

Plus en détail

STRUCTURE D UN AVION

STRUCTURE D UN AVION STRUCTURE D UN AVION Cette partie concerne plus la technique de l avion. Elle va vous permettre de connaître le vocabulaire propre à l avion. Celui ci vous permettra de situer plus facilement telle ou

Plus en détail

1 - Organigramme des postes et des fonctions :

1 - Organigramme des postes et des fonctions : Notre activité principale est l inspection industrielle, suite à l émergence de besoins concrets, nous avons développé une large gamme de drones sous le nom d Eagle-View pouvant être assignés à différentes

Plus en détail

Systèmes de pression d eau 2.9 et 3.5 et 5.2 montés sur un moteur à courant continu de 12/24 V

Systèmes de pression d eau 2.9 et 3.5 et 5.2 montés sur un moteur à courant continu de 12/24 V Systèmes de pression d eau 2.9 et 3.5 et 5.2 montés sur un moteur à courant continu de 12/24 V Applications typiques Les systèmes WPS 3.5/5.2 UNO et WPS 2.9/3.5 UNO MAX sont des pompes volumétriques à

Plus en détail