AERONEF TELEPILOTE HELICOPTERES MULTIROTORS DOSSIER TECHNIQUE N donnez une référence à votre dossier. Scénario(ii) envisagé(s) : S2 S3 S4 (voir V)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AERONEF TELEPILOTE HELICOPTERES MULTIROTORS DOSSIER TECHNIQUE N donnez une référence à votre dossier. Scénario(ii) envisagé(s) : S2 S3 S4 (voir V)"

Transcription

1 AERONEF TELEPILOTE HELICOPTERES MULTIROTORS DOSSIER TECHNIQUE N donnez une référence à votre dossier Note : joindre au présent dossier les manuels d utilisation et d entretien de l aéronef. Constructeur : indiquez le nom du constructeur Type/Modèle : indiquez le nom de l aéronef N de série : ne rien indiquer si vous postulez à une attestation de conception de type pour une construction en série Catégorie : C D E Scénario(ii) envisagé(s) : S2 S3 S4 (voir V) Nombre de rotors : Envergure cellule : Masse maximale au décollage : xx mètres xx kilogrammes Postulant : Prénom Nom ou Raison Sociale Numéro de voie, nature de la voie et nom de la voie Complément d adresse éventuel Code Postal Ville Pays Tél : Fax : Courriel : Je soussigné M..., postulant à une autorisation particulière / attestation de conception de type pour l aéronef, déclare que les informations contenues dans ce dossier sont exactes. Date : Signature : N de MAJ Date Modifié par Pages modifiées Description des modifications Rev 0 toutes Création Version du 09 avril 2013 page 1/12

2 SOMMAIRE I PLAN TROIS VUES... 3 II DESCRIPTIF... 4 II.1 Rotors :... 4 II.2 Fuselage... 4 II.3 Devis de masse... 4 II.4 Centrage... 5 II.5 Moteur électrique... 5 II.6 Câble de retenue (si applicable) :... 5 III. SYSTEMES DE CONTRÔLE... 6 III.1 Modes de contrôle... Erreur! Signet non défini. III.2 Eléments embarqués... 6 III.3 Emetteur... 7 III.4 Portée radio (antenne émission déployée)... 7 III.5 Moyen de contrôle des batteries de la station sol... 7 III.6 Moyen de contrôle des batteries de l aéronef... 7 III.7 Plans de cablage... 7 IV. PANNES... 8 IV.1 Généralités :... 8 IV.2 Traitements des pannes... 9 V OPERATIONS PREVUES V.1 Scenarii opérationnels prévus V.2 Données complémentaires à fournir pour un scénario S Version du 09 avril 2013 page 2/12

3 I PLAN TROIS VUES (Pas de plan à main levée) Faire un scan ou une photocopie d'un plan existant Version du 09 avril 2013 page 3/12

4 II DESCRIPTIF II.1 Rotors : - Nombre : - Type : Rigide Articulé Balancier - Nb de pales : - Diamètre : - Pas : - Matériau : Pales Moyeu Bois Aluminium Fibre de carbone Nylon Fabricant : - Vis de fixation : Nombre : Type : Diamètre : - Autre (description) : II.2 Fuselage - Envergure : - Masse : - Matériau : bois aluminium fibre carbone fibre verre - Autre (description) : II.3 Devis de masse - Masse à vide (sans batteries) : - Masse batteries : - Masse de la charge utile : - Masse totale : Version du 09 avril 2013 page 4/12

5 II.4 Centrage - Référence : - Limites de centrage : II.5 Moteur électrique Description : joindre une notice descriptive - Marque : - Type : - Réducté Prise directe - Nombre : - Puissance Max unitaire en W : - Régime maximal : - Tension d alimentation : - Masse : - Fixation moteur : Rigide Souple Diamètre des vis : II.6 Câble de retenue (si applicable) : - Longueur maximale : - Matière : - Diamètre : - Résistance en traction (dan) : - - Fixation : au sol : nb de points d accrochage : au télépilote ou à un opérateur avec harnais - Enrouleur : manuel motorisé Version du 09 avril 2013 page 5/12

6 III. SYSTEMES DE CONTRÔLE III.1 Contrôleur Fabricant : Version du(es) logiciel(s) : Mode(s) de contrôle principal(aux) : automatique manuel en vue manuel hors vue Quels sont les basculements possibles entre modes en cas de pannes? : Capteur d altitude barométrique embarqué : oui non Affichage de l altitude de l aéronef sur station sol : oui non Système(s) de positionnement : Principe(s) : GPS centrale inertielle magnétomètre balises radio au sol (fréquence : ) autre : Affichage sur station sol : cartographie coordonnées distance à la station sol Système d enregistrement des paramètres (20 min) : oui non Paramètres enregistrés : III.2 Eléments embarqués Récepteurs radio: analogiques numériques Nombre : Marque / Type : Fréquences employées : Largeur de bande : Variateurs : Nombre : Marque : Batteries : Fonction Nombre d éléments Capacité Type :Cd N,NiMh Etc Récepteurs Normale Secours Système de contrôle automatique Alimentation Version du 09 avril 2013 page 6/12

7 moteurs électriques Accessoires Système de mission Autre En cas de source unique d alimentation électrique, le système de contrôle est il alimenté prioritairement en cas de niveau de charge faible? oui non III.3 Emetteur analogique numérique Marque : Type : Fréquences employées : Largeur de bande : Puissance d émission : Moyen de contrôle de l émission : III.4 Portée radio (antenne émission déployée) Distance moteur(s) arrêté(s) : Distance moteur(s) tournant : III.5 Moyen de contrôle des batteries de la station sol Vu-mètre affichage permanent Alarme sonore ou visuelle III.6 Moyen de contrôle des batteries de l aéronef Contrôle accus réception : Vu-mètre affichage permanent Alarme sonore ou visuelle sur la station sol III.7 Plans de cablage Les récepteurs, systèmes de basculement, calculateurs, systèmes de mission, les batteries, les servos et accessoires divers ( pas de plan à main levée - Faire un scan ou une photocopie) Version du 09 avril 2013 page 7/12

8 IV. PANNES IV.1 Généralités : La commande d extinction moteur est elle indépendante de la commande de gestion de puissance? (Circuit de commande indépendant et vanne/interrupteur en amont du système de gestion) oui non L extinction du moteur est déclenchée automatiquement : sur perte de liaison de contrôle sur sortie du volume d évolution programmé sur dépassement du plafond d évolution programmé sur d autres événements (lesquels?) : Le dépassement des limites horizontales du volume d évolution entraine : le déclenchement d une alarme sur la commande sol : sonore visuelle un retour automatique dans le volume d évolution (barrière virtuelle) l extinction du moteur et le crash de l aéronef le posé automatique de l aéronef à un point prédéfini Autre : Le dépassement du plafond d évolution entraîne : le déclenchement d une alarme sur la commande sol : sonore visuelle un retour automatique dans le volume d évolution (plafond virtuel) l extinction du moteur et le crash de l aéronef le posé automatique de l aéronef à un point prédéfini Autre : La perte de la liaison de commande entraîne : l extinction du moteur et le crash de l aéronef le posé automatique de l aéronef à un point prédéfini Autre : Si équipé, principe du système de limitation d énergie d impact : parachute airbags autre (lequel?): Le déploiement se fait il par pyrotechnie? oui non Déclenchement : manuel automatique sur : (préciser le ou les événements déclencheur(s)) Hauteur minimale de vol permettant le déploiement (et le freinage) : Pour un parachute : Surface frontale : Vitesse de chute après déploiement : Version du 09 avril 2013 page 8/12

9 IV.2 Traitements des pannes Evénements pouvant conduire à la sortie (en latéral ou vertical) du volume d évolution Comportement aberrant du mode automatique principal suite à une erreur de logiciel ou une panne d un composant électronique Action(s) corrective(s) possible(s) (permettant le retour dans le volume d évolution (en latéral ou vertical) ou limitant l éloignement du drone à la zone de protection) Perte de la liaison de commande Perte de contrôle suite à une panne de rotor/moteur Perte de contrôle suite à une panne de gestion de puissance moteur avec blocage à forte puissance Rafale de vent dépassant les capacités de maintien de trajectoire de l aéronef Perte de l information d altitude Perte de l information de positionnement Version du 09 avril 2013 page 9/12

10 Evénements pouvant conduire à la chute du drone Perte de puissance des moteurs Action(s) corrective(s) possible(s) (permettant le posé ou crash du drone sur zone déserte) Perte de la liaison de commande Perte de contrôle suite à une panne de rotor/moteur Perte de contrôle suite à une panne de gestion de puissance moteur avec blocage à forte puissance Version du 09 avril 2013 page 10/12

11 V OPERATIONS PREVUES V.1 Scenarii opérationnels prévus S-2 : vols hors zone peuplée, à une distance horizontale maximale de rayon 1 km du télépilote et de hauteur inférieure à 50 m audessus du sol ou des obstacles artificiels, sans aucune personne au sol dans la zone dévolution. S-3 : vols en agglomération ou à proximité d un rassemblement de personnes ou d animaux, en vue directe du télépilote, à une distance horizontale maximale de 100 m du télépilote. S-4 : activités particulières de relevés, photographies, observations et surveillances aériennes se déroulant hors zone peuplée et ne répondant pas aux critères du scénario S-2. V.2 Données complémentaires à fournir pour un scénario S-4 (Ces éléments peuvent être fournis dans des documents annexes) a) Description générale du fonctionnement matériel : - composition et fonction des divers composants et modules élémentaires, y compris les moyens sols ; - description des différentes séquences du vol, des modes de fonctionnement et des dispositifs de sécurité ; - limites environnementales d utilisation (températures, altitude, environnement électromagnétique) ; - version des logiciels ; - liste des paramètres de mission enregistrés et leur localisation dans les composants et modules élémentaires. b) Analyse de sécurité : Tout posé ou crash de l aéronef télépiloté en dehors de sa zone de posé ou toute sortie incontrôlée hors de sa zone assignée de vol est considéré comme un événement potentiellement catastrophique, à prendre en compte dans l analyse de sécurité. 1) Analyse des pannes et de leurs effets. Cette analyse prend notamment (mais pas uniquement) en compte les événements suivants : - perte partielle ou totale du système de propulsion ; - perte du système de navigation externe (GPS) ; - perte des actuateurs ou servocommandes ; - perte de la logique de commande et contrôle ; - perte altimètre ; - perte de la liaison de commande et contrôle. 2) Maîtrise des codes source des logiciels et évaluation de leur bon fonctionnement. Version du 09 avril 2013 page 11/12

12 c) Procédure d obtention et de saisie des coordonnées GPS des missions à effectuer et vérifications pour limiter les erreurs potentielles. d) Limitations opérationnelles. e) Check-lists avant et après vol. f) Liste des alarmes parvenant au télépilote et les procédures associées aux modes dégradés. Version du 09 avril 2013 page 12/12

AERONEF TELEPILOTE VOILURE FIXE DOSSIER TECHNIQUE N donnez une référence à votre dossier

AERONEF TELEPILOTE VOILURE FIXE DOSSIER TECHNIQUE N donnez une référence à votre dossier AERONEF TELEPILOTE VOILURE FIXE DOSSIER TECHNIQUE N donnez une référence à votre dossier Note : joindre au présent dossier les manuels d utilisation et d entretien de l aéronef. Constructeur : indiquez

Plus en détail

AÉRONEF TÉLÉPILOTÉ HÉLICOPTÈRES MULTIROTORS DOSSIER TECHNIQUE N CINE FLY 001FL. Scénario (ii) envisagé(s) : S2 S3 S4 (voir V) et S1

AÉRONEF TÉLÉPILOTÉ HÉLICOPTÈRES MULTIROTORS DOSSIER TECHNIQUE N CINE FLY 001FL. Scénario (ii) envisagé(s) : S2 S3 S4 (voir V) et S1 AÉRONEF TÉLÉPILOTÉ HÉLICOPTÈRES MULTIROTORS DOSSIER TECHNIQUE N CINE FLY 001FL Note : joindre au présent dossier les manuels d utilisation et d entretien de l aéronef. Constructeur : FLY SYSTEM Type/Modèle

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE N. Constructeur : AIRSHOOT TECHNOLOGIE. Catégorie : X C D E avion planeur giravion motoplaneur amphibie X aérostat

DOSSIER TECHNIQUE N. Constructeur : AIRSHOOT TECHNOLOGIE. Catégorie : X C D E avion planeur giravion motoplaneur amphibie X aérostat Partie réservée à l administration DOSSIER TECHNIQUE N Constructeur : AIRSHOOT TECHNOLOGIE Type/Modèle : DRE 460 Catégorie : X C D E avion planeur giravion motoplaneur amphibie X aérostat Scénario(ii)

Plus en détail

AERONEF TELEPILOTE HELICOPTERES MULTIROTORS DOSSIER TECHNIQUE N E-Copter S1000 VX1

AERONEF TELEPILOTE HELICOPTERES MULTIROTORS DOSSIER TECHNIQUE N E-Copter S1000 VX1 AERONEF TELEPILOTE HELICOPTERES MULTIROTORS DOSSIER TECHNIQUE N E-Copter S1000 VX1 Note : joindre au présent dossier les manuels d utilisation et d entretien de l aéronef. Constructeur : DJI Innovations

Plus en détail

NOTICE. Dans la mesure du possible, éviter de remplir ce dossier à main levée. Page 1

NOTICE. Dans la mesure du possible, éviter de remplir ce dossier à main levée. Page 1 NOTICE Dans la mesure du possible, éviter de remplir ce dossier à main levée. Page 1 Année : cocher la case correspondante à l année de la demande. Type : cocher la case du genre de modèle. Echelle : cocher

Plus en détail

Les établissements d une superficie supérieure ou égale à 16 m² mais inférieure à 50 m² Font l objet d une déclaration ( 3 de l'article CTS 1)

Les établissements d une superficie supérieure ou égale à 16 m² mais inférieure à 50 m² Font l objet d une déclaration ( 3 de l'article CTS 1) Aix-en-Provence Ville Thermale et Climatique PhF 17/05/2013 Service de la Réglementation et de la Police Administrative Hôtel de Ville - 13616 Aix-en-Provence Tél : 04.42.91.93.44 Fax : 04.42.91.94.16@mairie-aixenprovence.fr

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Direction générale de l Aviation civile Paris, le Direction de la sécurité de l Aviation civile Note de consultation Direction coopération

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION POUR PILOTE DE DRONE AMATEUR ET PROFESSIONNEL

GUIDE D UTILISATION POUR PILOTE DE DRONE AMATEUR ET PROFESSIONNEL GUIDE D UTILISATION POUR PILOTE DE DRONE AMATEUR ET PROFESSIONNEL INTRODUCTION Vous venez de vous procurer un drone et faites maintenant parti du cercle privilégié des dronistes. Ce guide s adresse aux

Plus en détail

Le drone RAVEN est fabriqué par Escadrone en France selon nos standards : Efficacité, Fiabilité, Sécurité, Evolutivité.

Le drone RAVEN est fabriqué par Escadrone en France selon nos standards : Efficacité, Fiabilité, Sécurité, Evolutivité. RAVEN l «Des drones fiables et efficaces pour des applications professionnelles techniques», c est la mission que poursuit EscaDrone au travers du développement et des évolutions de ses machines. Nous

Plus en détail

Arrêté du 11 Avril 2012

Arrêté du 11 Avril 2012 Arrêté du 11 Avril 2012 Après plusieurs années de concertation entre les autorités et les différentes parties, l arrêté ministériel du 11 avril 2012 a fixé les conditions de développement du secteur des

Plus en détail

Décisions de l'autorité pour les permis de conduire

Décisions de l'autorité pour les permis de conduire Décisions de l'autorité pour les permis de conduire 4 Restrictions et données complémentaires 41 Données complémentaires harmonisées 1 Codes Texte de la décision de l autorité CONDUCTEUR (raisons médicales)

Plus en détail

Dossier Technique U.L.M. de construction amateur ou en kit pour expérimentation initiale A remplir par le postulant

Dossier Technique U.L.M. de construction amateur ou en kit pour expérimentation initiale A remplir par le postulant Dossier Technique U.L.M. de construction amateur ou en kit pour expérimentation initiale A remplir par le postulant Aéronef ULM : Catégorie : multiaxes, pendulaire, autogire, dirigeable (1) Nature de la

Plus en détail

Drones (aéronefs télépilotés)

Drones (aéronefs télépilotés) Drones (aéronefs télépilotés) Effectuer des activités particulières et des expérimentations avec un drone 10 mars 2014 (mis à jour le 5 novembre 2014) L arrêté du 11 avril 2012 relatif à «la conception

Plus en détail

JORF n 0042 du 18 février 2012. Texte n 11

JORF n 0042 du 18 février 2012. Texte n 11 Le 21 février 2012 JORF n 0042 du 18 février 2012 Texte n 11 ARRETE Arrêté du 8 février 2012 modifiant l arrêté du 24 juillet 1991 relatif aux conditions d utilisation des aéronefs civils en aviation générale

Plus en détail

Demande d autorisation de construire, d aménager. Non 1/4 N 13824*03. N de l autorisation

Demande d autorisation de construire, d aménager. Non 1/4 N 13824*03. N de l autorisation MINISTÈRE CHARGÉ DE LA CONSTRUCTION Demande d autorisation de construire, d aménager Non 1/4 N 13824*03 Cadre 4 du code de la construction et de l habitation Cadre 6 informations nécessaires à l instruction

Plus en détail

Descriptif technique

Descriptif technique Système radiocommandé de prise de vue aérienne OctoCopter Descriptif technique Drone 8 rotors a motorisation électrique pour la prise de vue aérienne à basse altitude. Opérationnel en moins de 10 minutes,

Plus en détail

Bras télémanipulateur PYTHON MISE A JOUR : 02/2013

Bras télémanipulateur PYTHON MISE A JOUR : 02/2013 Bras télémanipulateur PYTHON MISE A JOUR : 02/2013 PRESENTATION DU PYTHON Le Python est un bras motorisé à pilotage entièrement électronique, conçu spécialement pour effectuer un grand nombre d opérations

Plus en détail

Descriptif technique

Descriptif technique Système radiocommandé de prise de vue aérienne CineCopter I Descriptif technique Drone 8 rotors a motorisation électrique pour la prise de vue aérienne à basse altitude. Opérationnel en moins de 10 minutes,

Plus en détail

CHANGEZ VOTRE POINT DE VUE!

CHANGEZ VOTRE POINT DE VUE! CHANGEZ VOTRE POINT DE VUE! Les drones intelligents ouvrent de nouvelles perspectives Farouk KADDED Responsable produit & Responsable de l assistance technique Farouk.kadded@leica-geosystems.fr Applications

Plus en détail

1 - Organigramme des postes et des fonctions :

1 - Organigramme des postes et des fonctions : Notre activité principale est l inspection industrielle, suite à l émergence de besoins concrets, nous avons développé une large gamme de drones sous le nom d Eagle-View pouvant être assignés à différentes

Plus en détail

PROCES VERBAL D ESSAI N SD 09 00 91 Annule et remplace la version du 12/10/2009

PROCES VERBAL D ESSAI N SD 09 00 91 Annule et remplace la version du 12/10/2009 Pôle européen de sécurité CNPP-Vernon Division Protection Mécanique Laboratoire Protection Incendie Route de la Chapelle Réanville CD 64 - BP 2265 F 27950 SAINT MARCEL Téléphone 33 (0)2 32 53 63 82 Télécopie

Plus en détail

Projet défi solaire 2013 Fast-Ex

Projet défi solaire 2013 Fast-Ex Le 17/05/2013 Projet défi solaire 2013 Fast-Ex Les élèves responsables du projet en 2013 Un club est ouvert à tous les élèves du lycée. Le club gère entièrement le projet, la conception, l assemblage et

Plus en détail

KIT PRIX HOTEL. Manuel d installation et d utilisation

KIT PRIX HOTEL. Manuel d installation et d utilisation KIT PRIX HOTEL Manuel d installation et d utilisation BP1 49340 TRÉMENTINES FRANCE Tél. 02 41 71 72 00 Fax 02 41 71 72 01 www.bodet.com Réf. 607456 C S assurer à réception que le produit n a pas été endommagé

Plus en détail

ANNEXE 1 ÉPREUVES THÉORIQUES. Article premier. (Arrêté du 29 juillet et Modifié par : Arrêté du..2009).). Matières, durée, coefficients.

ANNEXE 1 ÉPREUVES THÉORIQUES. Article premier. (Arrêté du 29 juillet et Modifié par : Arrêté du..2009).). Matières, durée, coefficients. ANNEXE Article premier. (Arrêté du 29 juillet et Modifié par : Arrêté du..2009).). Matières, durée, coefficients. ÉPREUVES THÉORIQUES MATIÈRES DURÉE DES ÉPREUVES COEFFICIENTS Aérodynamique Construction

Plus en détail

Travailler avec un élévateur à nacelle automoteur (IS-005) (en ce compris: Travailler avec un élévateur à ciseaux (AV-003)) Version CT-Q 2011-06-09

Travailler avec un élévateur à nacelle automoteur (IS-005) (en ce compris: Travailler avec un élévateur à ciseaux (AV-003)) Version CT-Q 2011-06-09 Version CT-Q 0-06-09 Groupe cible Les travailleurs qui se déplacent sur un terrain d exploitation, dans des installations, entrepôts, magasins, et effectuent des travaux en hauteur à l aide d un élévateur

Plus en détail

Dossier de déclaration de manifestation sur l espace public

Dossier de déclaration de manifestation sur l espace public Dossier de déclaration de manifestation sur l espace public 1) Nom de la manifestation :... Date :... Lieu :... 2) Organisateur : Association Société commerciale Particulier Service Ville de Saumur Nom

Plus en détail

Lampe de bureau MINELA Documentation produit selon DIN 5035-8 (Etat 2007-07)

Lampe de bureau MINELA Documentation produit selon DIN 5035-8 (Etat 2007-07) Documentation produit selon DIN 5035-8, Lampe de bureau MINELA, état : février 2009 Page 1 Les lampes de bureau assurent un éclairage spécifique du poste de travail ; elles sont commandées individuellement

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION DE TRAVAUX au titre de l ACCESSIBILITE et de la SECURITE des ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

DEMANDE D AUTORISATION DE TRAVAUX au titre de l ACCESSIBILITE et de la SECURITE des ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC CADRE RESERVE A L ADMINISTRATION Date de début possible des travaux A T R Date de dépôt Département Commune Année N dossier DEMANDE D AUTORISATION DE TRAVAUX au titre de l ACCESSIBILITE et de la SECURITE

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 10 mai 2012 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 9 sur 308 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Arrêté

Plus en détail

Manuel du fauteuil roulant électrique

Manuel du fauteuil roulant électrique Moto Standard et Tilto Manuel du fauteuil roulant électrique Moto Standard & Moto Tilto Félicitations pour votre achat du fauteuil roulant électrique Hepro Moto Fabricant: Overmoan 9 8500 Rognan Norvège

Plus en détail

Transept conçoit et fabrique une gamme complète de convoyeurs à bande

Transept conçoit et fabrique une gamme complète de convoyeurs à bande Transept conçoit et fabrique une gamme complète de convoyeurs à bande Entraînement direct Entraînement intermédiaire Entraînement déporté Une large gamme de bandes disponible Col de cygne à tasseaux Convoyeur

Plus en détail

M. Le Maire de LANDUDAL - M. MESSAGER Place Jacques-Le-Page 29510 LANDUDAL. A l attention Le Maire de LANDUDAL - M. MESSAGER

M. Le Maire de LANDUDAL - M. MESSAGER Place Jacques-Le-Page 29510 LANDUDAL. A l attention Le Maire de LANDUDAL - M. MESSAGER Assainissement Diag Expertise A.D.E Frédéric LALLA Pont Rouz 29150 CAST Tél : 09 60 51 50 44 ou 06 88 15 62 63 Email : ade.lalla@orange.fr Rapport n : 2016-086-MAIRIE LANDUDAL Date : 07/04/2016 Page :

Plus en détail

IMPORTANT, LORS DU DÉPÔT DE LA PRÉSENTE DEMANDE VOUS DEVEZ VOUS ASSURER QUE :

IMPORTANT, LORS DU DÉPÔT DE LA PRÉSENTE DEMANDE VOUS DEVEZ VOUS ASSURER QUE : 1. Construction bâtiment principal; 2. Construction bâtiment accessoire; 3. Rénovation/Réparation; 4. Transformation/Agrandissement; 5. Permis ou certificat d autorisation autre(s). Municipalité de L Isle-aux-Coudres

Plus en détail

Appel Malade Radio. MultiNurse

Appel Malade Radio. MultiNurse CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Appel Malade Radio MultiNurse Objet : Le présent document défini les caractéristiques de l appel malade radio MultiNurse Celui-ci permettra en autre, une gestion

Plus en détail

PRESENTATION DE WORKFLY

PRESENTATION DE WORKFLY PRESENTATION DE WORKFLY L'entreprise de drones, Workfly est une PME créée par M. GUILHOT- GAUDEFFROY et ses associés au mois de juin 2004. Elle se donne pour but de développer, de distribuer et d'exploiter

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE 1 Ŕ REMARQUE PRELIMINAIRE

NOTICE DE SECURITE 1 Ŕ REMARQUE PRELIMINAIRE PREFECTURE DE LA HAUTE-GARONNE Service Départemental d Incendie et de Secours de la Haute-Garonne Bureau Prévention 49 Chemin de l Armurié BP 123 31776 COLOMIERS CEDEX Tél.: 05.61.06.37.60 Fax : 05.61.06.37.64

Plus en détail

DEPARTEMENT DE LA MARNE DEMANDE DE SUBVENTION ÉQUIPEMENTS ET ENCEINTES SPORTIVES POUR LES COMMUNES

DEPARTEMENT DE LA MARNE DEMANDE DE SUBVENTION ÉQUIPEMENTS ET ENCEINTES SPORTIVES POUR LES COMMUNES DEPARTEMENT DE LA MARNE DEMANDE DE SUBVENTION ÉQUIPEMENTS ET ENCEINTES SPORTIVES POUR LES COMMUNES RECOMMANDATIONS IMPORTANTES Le Département subventionne la construction des équipements sportifs aux normes

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la

NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la Modèle 2010-V1 PRÉFECTURE DE L'YONNE SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la COMMISSION CONSULTATIVE DÉPARTEMENTALE DE SÉCURITÉ

Plus en détail

CAPTEUR ULTRASON A GESTION DE POMPAGE INTEGREE

CAPTEUR ULTRASON A GESTION DE POMPAGE INTEGREE NOTICE D INSTALLATION Constructeur français CAPTEUR ULTRASON A GESTION DE POMPAGE INTEGREE Sommaire 1 CONSIGNES DE SECURITE... 2 2 PRESENTATION... 2 3 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES... 3 3.1 CARACTERISTIQUES

Plus en détail

CAM ON. Version 2.10. Mode d emploi

CAM ON. Version 2.10. Mode d emploi CAM ON Version 2.10 Mode d emploi AVERTISSEMENT : Les caméras doivent d abord être configurées à l aide des outils du constructeur avant de pouvoir utiliser l appli. Même si une grande partie des fonctions

Plus en détail

Projet Drone. BTS SE épreuve E6.2 Lycée Fourcade 13120 Gardanne CFA du Lycée Vauvenargues 13100 Aix en Provence

Projet Drone. BTS SE épreuve E6.2 Lycée Fourcade 13120 Gardanne CFA du Lycée Vauvenargues 13100 Aix en Provence Projet Drone BTS SE épreuve E6.2 Lycée Fourcade 13120 Gardanne CFA du Lycée Vauvenargues 13100 Aix en Provence Notre partenaire Drone-Concept : http://www.drone-concept.fr/ Drone-Concept -Située à Aix

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEMANDE D INSTALLATION IMPORTANT!: Les renseignements demandés dans ce document permettront au Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) de donner un avis technique

Plus en détail

Signal d alarme SAM S 506. Moyen acceptable de de conformité

Signal d alarme SAM S 506. Moyen acceptable de de conformité Document technique Matériel Moyen acceptable de de conformité Signal d alarme SAM S 506 Applicable sur : RFN Edition du 04/07/2012 Version n 1 du 04/07/2012 Applicable à partir du : 04/07/2012 Remplace

Plus en détail

60 37 20-20 -30-40 -55-86 -140-152 60 37 20-20 -30-40 -55-86 -140-152 60 37 20-20 -30-40 -55-86 -140 164 C 152 C 92 C 86 C 50 C

60 37 20-20 -30-40 -55-86 -140-152 60 37 20-20 -30-40 -55-86 -140-152 60 37 20-20 -30-40 -55-86 -140 164 C 152 C 92 C 86 C 50 C 60 37 20-20 -30-40 -55-86 -140-152 60 37 20-20 -30-40 -55-86 -140-152 60 37 20-20 -30-40 -55-86 -140 164 C 152 C 92 C 86 C 50 C CONGELATEURS 152 C ET 164 C 258 et 128 litres Caractéristiques générales

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE TRANSPORTS, MER ET PÊCHE Arrêté du 10 avril 2013 relatif à la conduite en mer des véhicules

Plus en détail

Quest-ce qui caractérise un ULM

Quest-ce qui caractérise un ULM Multiaxe Pendulaire Qu est-ce qui caractérise un ULM? Faut-il un brevet pour piloter un ULM? Quelle est la durée de la formation jusqu à l obtention du brevet? Un pilote ULM peut-il voler où il veut? Un

Plus en détail

Appel à propositions n PTD/10/071 Annexe I, page 18

Appel à propositions n PTD/10/071 Annexe I, page 18 Annexe I, page 18 23 INSTALLATIONS ELECTRIQUES 237 237.7 SYSTEME ANTIVOL POUR BIBLIOTHEQUE 1. GENERALITES Cet appel à propositions comprend la fourniture, le montage, le raccordement et la mise en service

Plus en détail

RAT DOWN. Effaroucheur anti oiseaux BR2

RAT DOWN. Effaroucheur anti oiseaux BR2 NOTICE PRODUIT DATE : 11/04/2011 PAGE : 1/ 5 RAT DOWN Matériel fabriqué en France Autres spécialités : systèmes de protection anti-rongeurs. RDBR2 1/5 NOTICE PRODUIT DATE : 11/04/2011 PAGE : 2/ 5 Index

Plus en détail

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement non collectif, vous devez obtenir l accord du SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif. Document à retourner au

Plus en détail

Méthodologie d échantillonnage pour les toxines d algues bleu-vert à l intention des exploitants de plages. Saison 2010

Méthodologie d échantillonnage pour les toxines d algues bleu-vert à l intention des exploitants de plages. Saison 2010 Méthodologie d échantillonnage pour les toxines d algues bleu-vert à l intention des exploitants de plages Saison 2010 Table des matières 1 Contexte et objectif...2 2 Processus à suivre pour effectuer

Plus en détail

Descriptif technique

Descriptif technique Système radiocommandé de prise de vue aérienne QuadCopter Descriptif technique Drone 4 rotors a motorisation électrique pour la prise de vue aérienne à basse altitude. Opérationnel en moins de 10 minutes,

Plus en détail

Moteur central Ø40 Page 4. Ø100 Page 15. Bandes Page 19. Rouleaux démontables Page 21

Moteur central Ø40 Page 4. Ø100 Page 15. Bandes Page 19. Rouleaux démontables Page 21 Convoyeurs 2013 Sommaire A bande Moteur latéral Ø40 Page 3 Moteur central Ø40 Page 4 Moteur tambour Ø72, 84 et 112 Page 5 A chaîne plastique Ø60 Page 12 Ø100 Page 13 Ø150 Page 14 A chaîne acier Ø100 Page

Plus en détail

DÉLIBÉRATION N 2015CR076 DU 16/10/2015. FREE - Poêles et chaudières hydrauliques particuliers

DÉLIBÉRATION N 2015CR076 DU 16/10/2015. FREE - Poêles et chaudières hydrauliques particuliers DÉLIBÉRATION N 2015CR076 DU 16/10/2015 FREE - Poêles et chaudières hydrauliques particuliers Montant de l'aide régionale Territoire d'intervention : Poitou-Charentes Date de fin de validité du dispositif

Plus en détail

PROVINCE DE HAINAUT. Arrondissement de Charleroi VILLE DE FLEURUS. Château de la Paix Chemin de Mons, 61 DOSSIER DE SECURITE

PROVINCE DE HAINAUT. Arrondissement de Charleroi VILLE DE FLEURUS. Château de la Paix Chemin de Mons, 61 DOSSIER DE SECURITE PROVINCE DE HAINAUT Arrondissement de Charleroi VILLE DE FLEURUS Château de la Paix Chemin de Mons, 61 DOSSIER DE SECURITE Relatif à l organisation d une manifestation publique Version 2011 CADRE RESERVE

Plus en détail

Liste de prix 01 / 2012. Peugeot ion

Liste de prix 01 / 2012. Peugeot ion Liste de prix 01 / 2012 Peugeot ion MODÈLEs access Moteur 100 % électrique 31'300 / 28'981 PRIX CONSEILLÉS (CHF) ( 8 % TVA incluse / TVA exclue) Principaux ÉQUIPEMENTS DE SÉRIE ABS avec répartiteur électronique

Plus en détail

DOSSIER DE DECLARATION DE MANIFESTATION SUR L ESPACE PUBLIC OU PRIVE

DOSSIER DE DECLARATION DE MANIFESTATION SUR L ESPACE PUBLIC OU PRIVE DOSSIER DE DECLARATION DE MANIFESTATION SUR L ESPACE PUBLIC OU PRIVE Nom de la manifestation :... Date :... Lieu :... Une fois complété, ce document doit être remis au moins deux mois avant la date prévue

Plus en détail

16-640-01 16-640-02 16-640-03 16-640-04 16-640-05 16-640-06 16-640-07 16-641-04 16-641-05 16-641-06 16-641-07 16-641-08 16-682-01 16-682-02 16-682-03

16-640-01 16-640-02 16-640-03 16-640-04 16-640-05 16-640-06 16-640-07 16-641-04 16-641-05 16-641-06 16-641-07 16-641-08 16-682-01 16-682-02 16-682-03 11-2 POSTES EXTERIEURS Châssis d encastrement avec plaque frontale Châssis pour encastrement dans un mur ou une paroi, présentant une finition plane à ras du mur avec plaque frontale en aluminium brossé

Plus en détail

Source: www.meteo-grognon.com

Source: www.meteo-grognon.com Page 1 / 11 Le présent document, est une traduction personnelle en français de la notice de montage de DJI-Innovations. Page 2 / 11 1 AVERTISSEMENTS.... 5 2 LE F 550.... 6 3 CONTENU DE LA BOITE.... 7 4

Plus en détail

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE Date de mise en ligne du présent avis sur le site de Bry-sur-Marne : 24/04/2012 I. Identification du Pouvoir Adjudicateur qui passe le marché TRAVAUX FOURNITURES SERVICES

Plus en détail

Dossier de déclaration de manifestation sur l espace public

Dossier de déclaration de manifestation sur l espace public ASSOCIATION Dossier de déclaration de manifestation sur l espace public Nom de la manifestation :... Date :... Lieu :... Organisateur : Nom :... Adresse :... Représentant légal (s il s agit d une association

Plus en détail

LIBÉREZ-VOUS DES CÂBLES! SOLUTIONS. solutions sécurisées de radiopilotage d équipements agricoles et forestiers

LIBÉREZ-VOUS DES CÂBLES! SOLUTIONS. solutions sécurisées de radiopilotage d équipements agricoles et forestiers LIBÉREZ-VOUS DES CÂBLES! SOLUTIONS solutions sécurisées de radiopilotage d équipements agricoles et forestiers ERGONOMIE Un soin tout particulier a été apporté au design et à l ergonomie de nos solutions

Plus en détail

Parc d activités de la Teillais Tel : +33 (0)2.99.60.16.55 BP 94236 Fax : +33 (0)2.99.60.22.29 35742 PACE CEDEX sodalec@sodalec.fr www.sodalec.fr NOTICE VDF 09 1. VERSION DU LOGICIEL ET PRÉSENTATION DU

Plus en détail

Demande d autorisation de travaux sur un immeuble adossé à un immeuble classé au titre des monuments historiques

Demande d autorisation de travaux sur un immeuble adossé à un immeuble classé au titre des monuments historiques 1/6 Direction de l'architecture et du patrimoine - article L 621-30, deuxième alinéa, du code du patrimoine - articles 20, 21 et 48 du décret n 2007-487 du 30 mars 2007 relatif aux monuments historiques

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIERES CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIERES Mise en conformité des ascenseurs de la «Délégation régionale Paris V» Localisation : Délégation régionale Paris V 2 rue d Alésia 75014 Paris U 894 Centre de

Plus en détail

Veuillez lire attentivement la notice explicative du présent document. Toutes les informations demandées dans ce document doivent être complétées.

Veuillez lire attentivement la notice explicative du présent document. Toutes les informations demandées dans ce document doivent être complétées. Demande de subvention POUR LE FINANCEMENT DES ETUDES DE FAISABILITE OU DES ETUDES ENVIRONNEMENTALES LIEES AUX INVESTISSEMENTS EN FAVEUR DE L AGRANDISSEMENT OU DE LA CREATION DE RETENUES POUR L IRRIGATION

Plus en détail

SERVICE PATRIMOINE Marché de travaux

SERVICE PATRIMOINE Marché de travaux SERVICE PATRIMOINE Marché de travaux Travaux de mise en conformité pour L accessibilité des handicapés à l'institut Français de Mécanique Avancée Dates de visite du futur chantier : 24 avril 2012 (14 heures)

Plus en détail

Sommaire : Les Limites. Introduction. Réglementation. Contraintes techniques. Les atteintes à la vie privée. Limites Naturels. Conclusion.

Sommaire : Les Limites. Introduction. Réglementation. Contraintes techniques. Les atteintes à la vie privée. Limites Naturels. Conclusion. Les Limites Sommaire : Introduction Réglementation Contraintes techniques Les atteintes à la vie privée Limites Naturels Conclusion Glossaire Ressources documentaire Annexe Page 1 sur 15 Introduction Comme

Plus en détail

NOTICE PRODUIT AUGIER-BOX. Module de Télésurveillance pour l Eclairage Public 60 11431-04/07/2011

NOTICE PRODUIT AUGIER-BOX. Module de Télésurveillance pour l Eclairage Public 60 11431-04/07/2011 NOTICE PRODUIT AUGIER-BOX Module de Télésurveillance pour l Eclairage Public 1 60 11431-04/07/2011 Mettez un TECHNICIEN dans chacune de vos armoires d éclairage, et contrôlez-les les 24h sur 24! L Augier-Box

Plus en détail

PROCES VERBAL D ESSAI N SD 11 00 52 A Additif n 1 au procès verbal initial n SD 11 00 52

PROCES VERBAL D ESSAI N SD 11 00 52 A Additif n 1 au procès verbal initial n SD 11 00 52 Pôle européen de sécurité CNPP-Vernon Département Feu et Environnement Route de la Chapelle Réanville CD 64 - BP 2265 F 27950 SAINT MARCEL Téléphone 33 (0)2 32 53 64 33 Télécopie 33 (0)2 32 53 64 68 PROCES

Plus en détail

DEFI SOLAIRE 2010 2011

DEFI SOLAIRE 2010 2011 DEFI SOLAIRE 2010 2011 Projet Pluri technologique Encadre Classe Terminale Scientifique Option Sciences de l ingénieur Encadré par Les professeurs de Sciences de l ingénieur. Christophe Dyl Professeur

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION ET D UTILISATION

GUIDE D INSTALLATION ET D UTILISATION GUIDE D INSTALLATION ET D UTILISATION idialog - VERSION ORIGINALE - DOC REF : 351910B-FR SOMMAIRE 1 REGLES D UTILISATION ET PRECAUTIONS GENERALES... 3 2 PRESENTATION... 3 3 CONTENU DE LA CARTE USB... 3

Plus en détail

Supervision des stations de radiosurveillance avec R&S ARGUS SIS

Supervision des stations de radiosurveillance avec R&S ARGUS SIS Supervision des stations de radiosurveillance avec R&S ARGUS SIS A la question de savoir si les stations de radiosurveillance distantes fonctionnent parfaitement, préoccupation constante de tous les responsables

Plus en détail

Mode d emploi. Détecteur de mouvement 360 (grand rayon de détection) télécommandable et télé programmable.

Mode d emploi. Détecteur de mouvement 360 (grand rayon de détection) télécommandable et télé programmable. Mode d emploi. Détecteur de mouvement 360 (grand rayon de détection) télécommandable et télé programmable. Accessoires disponibles : Télécommande 3 fonctions Télécommande de programmation Important Avant

Plus en détail

Le guidage électronique des finisseurs

Le guidage électronique des finisseurs Le guidage électronique des finisseurs Le guidage électronique des finisseurs Le guidage altimétrique Le nivellement d une couche d enrobé peut-être réalisée de deux manières : Mode dit «vis-calées» :

Plus en détail

planet p800 Centre d usinage multifonction pour fraisage, perçage et traitement du chant

planet p800 Centre d usinage multifonction pour fraisage, perçage et traitement du chant SCM GROUP SPA MORBIDELLI - via Casale 450 I 47826 Villa Verucchio, Rimini - Italy tel. +39 0541 674111 - fax +39 0541 674235 -morbidelli@scmgroup.com - www.scmgroup.com REV. N. 00-04.2015 - MIC STUDIO

Plus en détail

Convention d Affaires de l Electronique et des Systèmes Embarqués

Convention d Affaires de l Electronique et des Systèmes Embarqués Les 27, 28 et 29 Janvier 2016 Centre des Congrès Pierre Baudis Convention d Affaires de l Electronique et des Systèmes Embarqués DOSSIER DE PARTICIPATION Donneurs d Ordres Votre Participation comprend

Plus en détail

Une centrale photovoltaïque

Une centrale photovoltaïque Cahier des charges: Une centrale photovoltaïque Date limite de l offre : 5 novembre 2008 NOTA : une réponse détaillée est exigée pour chaque caractéristique technique présentée ci-dessous Caractéristiques

Plus en détail

Manifestation sportive sur la voie publique

Manifestation sportive sur la voie publique Manifestation sportive sur la voie publique Dossier de demande d autorisation Préalablement au dépôt de dossier de demande d autorisation en Préfecture, l organisateur est invité à prendre tous les contacts

Plus en détail

Français AUTOMATISMES POUR PORTAILS COULISSANT. Instructions d installation et utilisation BRAVO524

Français AUTOMATISMES POUR PORTAILS COULISSANT. Instructions d installation et utilisation BRAVO524 Français AUTOMATISMES POUR PORTAILS COULISSANT Instructions d installation et utilisation BRAVO524 v.0 Rev 08/202 INDEX ) Consignes Générales de Sécurité... pág. 0 2) Description... pág. 02 3) Spécifcations

Plus en détail

Par dessus tout. L unité la plus sophistiquée pour la gestion de flottes en temps réel et les applications de sécurité.

Par dessus tout. L unité la plus sophistiquée pour la gestion de flottes en temps réel et les applications de sécurité. L unité la plus sophistiquée pour la gestion de flottes en temps réel et les applications de sécurité. Le comédien Sid Caesar a dit un jour : Le gars qui a inventé la première roue était un fou. Le gars

Plus en détail

Tableau d Alarme Satellite Type 2b. avec ou sans flash

Tableau d Alarme Satellite Type 2b. avec ou sans flash NOTICE D UTILISATION ET D EXPLOITATION 22 BASSA NT001 REV A1 Tableau d Alarme Satellite Type 2b avec ou sans flash Références commerciales: TA21200/ TA21201 TA21200 (sans flash) TA21201 (avec flash) Sommaire

Plus en détail

Pièces à joindre à une demande de PERMIS DE CONSTRUIRE pour une maison individuelle

Pièces à joindre à une demande de PERMIS DE CONSTRUIRE pour une maison individuelle page 1/5 1) Pièces obligatoires pour tous les dossiers PCMI1. Un plan de situation du terrain [Art. R. 431-7 a) du code de l urbanisme] Le plan de situation permet de Vous devez indiquer sur le plan son

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE D UN ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE D UN ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL DIRECTION DEPARTEMENTALE DES SERVICES D'INCENDIE ET DE SECOURS DU MORBIHAN NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE D UN ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL Remarque préliminaire

Plus en détail

Liste de prix 11 / 2015. PEUGEOT ion

Liste de prix 11 / 2015. PEUGEOT ion Liste de prix 11 / 2015 PEUGEOT ion MODÈLES PRIX CONSEILLÉS (CHF) ( 8 % TVA incluse / TVA exclue) ACTIVE PRINCIPAUX ÉQUIPEMENTS DE SÉRIE (en plus de ACCESS) MOTOR Jantes aluminium 15" (pneus avant 145

Plus en détail

nea Smart manager notice d installation et d utilisation * Des solutions polymères à l infini

nea Smart manager notice d installation et d utilisation * Des solutions polymères à l infini * nea Smart manager notice d installation et d utilisation * Des solutions polymères à l infini Sommaire Généralités 3. Description 3.2 Conditions préalables 3.3 Compte utilisateur pour la fonction Cloud

Plus en détail

DRONE-AIR SERVICE. Produits potentiellement contaminés. Drone

DRONE-AIR SERVICE. Produits potentiellement contaminés. Drone DRONE-AIR SERVICE MEMBRES DU PROJET: Alexandre Baetens, Antoine Critelli, Maxime Verhaeghe et Marjolaine Vandeputte ENJEU : Afin d éviter trop de contacts intermédiaires lors du transport d échantillons

Plus en détail

Vous êtes industriels ou distributeurs de procédés d intégration photovoltaïques au bâti, comme solutions techniques de construction.

Vous êtes industriels ou distributeurs de procédés d intégration photovoltaïques au bâti, comme solutions techniques de construction. Guide à la rédaction du dossier d instruction pour le CEIAB Nouveau : en bleu dans le texte les dernières précisions nécessaires au CEIAB pour une analyse objective des critères techniques. Avertissement

Plus en détail

Marche à suivre pour la mise sur pied d un projet éolien

Marche à suivre pour la mise sur pied d un projet éolien Marche à suivre pour la mise sur pied d un projet éolien 1) Quels aspects faut-il absolument prendre en compte pour lancer un projet éolien? a) La vitesse moyenne annuelle du vent à 50 m de hauteur sur

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION CITERNE ENTERREE. L énergie d un leader

GUIDE D INSTALLATION CITERNE ENTERREE. L énergie d un leader GUIDE D INSTALLATION CITERNE ENTERREE L énergie d un leader Sommaire - Choix de l emplacement de la citerne 3 - Fosse de pose de la citerne 4 - Mise en place de la citerne 5 Pose de la citerne Remblayage

Plus en détail

250 à 350 kg. 500 à 960 kg. TRB tambour allongé

250 à 350 kg. 500 à 960 kg. TRB tambour allongé Treuil électrique à commande basse tension Type TRB 250 à 960 kg 250 à 350 kg Treuils électriques multifonctions. Les TRB sont des treuils robustes et éprouvés bénéficiant d un facteur de marche élevé.

Plus en détail

PROGRAMME DE CHAUFFAGE SOLAIRE Pour l installation de capteurs pour le chauffage de l air. Écrire en lettres moulées

PROGRAMME DE CHAUFFAGE SOLAIRE Pour l installation de capteurs pour le chauffage de l air. Écrire en lettres moulées Formulaire de demande d aide financière PROGRAMME DE CHAUFFAGE SOLAIRE Pour l installation de capteurs pour le chauffage de l air Écrire en lettres moulées Avant-propos Le présent formulaire permet la

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL Session 2007 Série S Sciences de l ingénieur

BACCALAUREAT GENERAL Session 2007 Série S Sciences de l ingénieur BACCALAUREAT GENERAL Session 2007 Série S Sciences de l ingénieur ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficient : 4 Durée de l épreuve : 4 heures Sont autorisés les calculatrices électroniques et le matériel

Plus en détail

Plat Collines Interférences dues aux montagnes Forêt ou conditions similaires avec des arbres de 10m et plus Région couverte par lac, marécages

Plat Collines Interférences dues aux montagnes Forêt ou conditions similaires avec des arbres de 10m et plus Région couverte par lac, marécages ! " # $% &'&"(" &"& '&"(" )))&"(" * &+, -.&/ &+, +, 01!0 1. Couverture : carte de la région (joindre une copie) Indiquer le rayonnement souhaité : < 30km < 50km > 50km 2. Environnement : Type de relief

Plus en détail

GUIDE D APPLICATION. Circulations exceptionnelles sur le réseau ferré national. Usage externe. Référence : GUI004. Version : V1

GUIDE D APPLICATION. Circulations exceptionnelles sur le réseau ferré national. Usage externe. Référence : GUI004. Version : V1 Référence : GUI004 Version : V1 Applicable au : 21/12/2007 GUIDE D APPLICATION Circulations exceptionnelles sur le réseau ferré national Usage externe GUI-004-V1 du 21/12/2007 Sommaire 1. Objet... 3 2.

Plus en détail

TP Paramétrage BC104

TP Paramétrage BC104 NOM Prénom : Date :. Problématique : Mettre en place une console de gestion conducteur (BC104) avec girouette sur un véhicule de classe B, puis paramétrer les lignes de bus dans le BC104. Fonction Activités

Plus en détail

Yslo RTS. Motorisation des volets battants. De nouvelles opportunités s ouvrent à vous!

Yslo RTS. Motorisation des volets battants. De nouvelles opportunités s ouvrent à vous! Yslo RTS Motorisation des volets battants De nouvelles opportunités s ouvrent à vous! Yslo RTS L ouverture sur la qualité En lançant sa 1 ère motorisation pour volets battants, Somfy met tous les atouts

Plus en détail

Direction générale de l Aviation civile. Ministère de l'écologie, du Développement durable, et de l Énergie

Direction générale de l Aviation civile. Ministère de l'écologie, du Développement durable, et de l Énergie Observation et Gestion des milieux aquatiques, du nouvel usage des drones Yves GARRIGUES Directeur de la Sécurité de l Aviation Civile Ouest Réglementation applicable aux aéronefs télépilotés Table des

Plus en détail

Mise à jour des consignes de tri. Dossier de demande de financement

Mise à jour des consignes de tri. Dossier de demande de financement Mise à jour des consignes de tri Dossier de demande de financement ECOFOLIO vous accompagne dans la création et la mise à jour de vos consignes de tri Merci de vous référer à la notice explicative jointe

Plus en détail

Siemens SA Dulle-Grietlaan 17 B-9050 Gentbrugge Phone +32 (0)9 272 73 40 Fax +32 (0)9 272 73 50 www.siemens.be www.siemens.

Siemens SA Dulle-Grietlaan 17 B-9050 Gentbrugge Phone +32 (0)9 272 73 40 Fax +32 (0)9 272 73 50 www.siemens.be www.siemens. Siemens SA Dulle-Grietlaan 17 B-9050 Gentbrugge Phone +32 (0)9 272 73 40 Fax +32 (0)9 272 73 50 www.siemens.be www.siemens.com/homesecurity Ce document fournit une description générale des options techniques

Plus en détail

Qu est-ce que le marquage CE?... P4. Directive «produits de construction» (DPC)... P5. Principe de l évaluation de la conformité...

Qu est-ce que le marquage CE?... P4. Directive «produits de construction» (DPC)... P5. Principe de l évaluation de la conformité... GUIDE DU MARQUAGE GUIDE DU MARQUAGE Sommaire Principe Qu est-ce que le marquage CE?... P4 Directive «produits de construction» (DPC)... P5 Principe de l évaluation de la conformité... P6 Principe et application

Plus en détail