OÙ ALLONS-NOUS? Par E lara Neath-Thomin

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "OÙ ALLONS-NOUS? Par E lara Neath-Thomin"

Transcription

1 OÙ ALLONS-NOUS? Par E lara Neath-Thomin Je suis fatiguée. Si fatiguée que j?en ai du mal à écrire, du mal à penser tout droit ou même hors de la boîte. C?est des soirs comme celui-ci qui nous mènent à frapper un mur. Ce n?est pas juste que je hais un peu plus à chaque minute la différence entre pression absolue et pression relative, c?est que la pression, c?est maintenant dans ma tête qu?elle s?accumule. Même si j?essaie de lire ou d?écouter de la musique pour me déconnecter, la fatigue continue de m?alourdir les épaules. La fatigue, ce soir, elle plane en brume autour de ma tête. Si c?était simplement la fatigue usuelle d?une cohorte d?adolescents qui se demandent tous quelle mouche les a piqués de prendre des cours comme chimie et physique, ou même d?aller à l?école tout court, je crois que ça irait. Je crois. Mais la pression ne monte pas juste parce que le premier mars approche, et que tout le monde veut quitter le navire avant de virer cinglé. La pression, elle culmine partout dans le monde, et j?en ai marre. Aujourd?hui, c?est Québec. Demain, ce sera ailleurs. Et ce qui m?épuise, dans tout ça, c?est ma propre impuissance, ma propre indifférence. Trump? J?ai pas manifesté contre, moi. J?ai pas le droit de vote aux États-Unis, moi. Mais pourtant, ça écrit des projets de lois et des décrets présidentiels à la douzaine, le monsieur. Et moi, j?écris quoi, moi? Je fais quoi, moi? À part constater que je manque de chiffres, de lettres, d?information et plus que tout, de conviction? Ça se combat comment, la morosité et la grisaille? Article coup de coeur D?habitude, le monde ne va pas mieux, mais on regarde ailleurs. Aujourd?hui, on se réveille un peu. Reste à voir le Québec demain matin. Snooze garanti. Si c?était juste Trump? mais c?est la Syrie, c?est Marine le Pen, c?est le climat qui se fait la malle, c?est les médias qui parfois disent ce qu?ils pensent et non ce qui est, c?est vivre dans une ère de post-vérité. C?est moi, aussi, et le manque de lumière, le stress, l?idée qu?être adulte ça n?amène que de l?ennui et des hypothèques, le cynisme qui se traîne un peu partout dans les corridors, les gens que l?on laisse derrière et qui ne se relèvent pas. C?est l?envie, parfois, souvent, de barbouiller un peu de couleur sur les gens aux alentours, de gré ou de force, pour que ça aille mieux. Je suis si fatiguée et je ne me suis jamais battue. Mais voilà, je suis encore debout. Alors voici un texte, qui ne vaut pas grand chose. J?espère qu?il sera suivi de beaucoup d?autres, de vous mais aussi de moi. Pour ou contre, peu importe le sujet. Mais ce soir, la seule chose que j?ai su faire, c?est écrire un petit peu. Écrire un peu pour m?essayer à la démocratie.

2 L'ALÉNA VU PARM.TRUMP par Ève Breault Le président Donald Trum p dem ande la renégociat ion de l?aléna, parce qu?il qualifie l?accord d?injust e et que son pays n?en profit e pas suffisam m ent. Le Canada est prêt à ent am er les négociat ions, par cont re, le Mexique est plut ôt incert ain quant aux possibles conséquences de la m odificat ion de l?aléna. L?accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA) est un traité, en vigueur depuis janvier 1994, qui concerne le Canada, le Mexique et les États-Unis sur des accords de libre-échange. Le libre-échange est un principe visant à favoriser le développement du commerce international en supprimant les barrières douanières tarifaires et les réglementations nationales susceptibles de restreindre l'importation des biens et des services. L?accord assure aussi des conditions de concurrence équitable entre les trois pays. M.Trump veut renégocier l?aléna dans les 200 premiers jours de son mandat parce qu?il qualifie le traité d?injuste envers les travailleurs américains et les entreprises. Le président américain qualifie aussi l?accord de «catastrophe» pour l?économie de son pays et accuse l?aléna d?avoir encouragé l?exode d?emplois américains vers le Mexique. Les États-Unis menacent aussi de quitter l?aléna s?il y a désaccord, même si neuf millions d?emplois aux États-Unis dépendent du libre-échange et qu?aujourd?hui, un emploi sur six au Canada est lié aux exportations. Le Mexique est plus réticent à renégocier l?aléna, parce qu?elle a permis de stimuler sa croissance économique et de hausser le niveau de vie de sa population. Le Mexique considère le traité comme un grand succès. De plus, si les États-Unis menacent d?imposer des taxes aux produits mexicains et des barrières douanières pour financer la construction du mur à la frontière, le président mexicain dit qu?il quittera la table des négociations de façon définitive. Par contre, le président mexicain se dit prêt à renégocier l?aléna tant que le traité reste équitable et bénéfique pour les trois pays. Du coté du Canada, l?aléna a aussi été un succès et s?est avéré une base solide pour bâtir la prospérité du pays. Le traité a une place importante dans l?économie du Canada, les exportations représentent un tiers du PIB canadien et de ce nombre, environ les trois quarts vont aux États-Unis. Selon Pierre Marc Johnson, négociateur en chef pour le Québec, il faut se préoccuper des intentions de Donald Trump et déterminer si nous nous y opposons tout en prévoyant les répercussions de nos décisions. M. Johnson dit aussi que le Canada a des atouts de négociations, notamment sur le plan énergétique, parce qu?il fait partie du plan d?autosuffisance des États-Unis. Par ailleurs, Donald Trump envoie des signaux rassurants au Canada, notamment par l?intermédiaire de Stephen Schwarzman (l?un des principaux conseillé économique de M. Trump) qui a dit que les choses devraient bien aller pour le Canada, un pays que les Américains admirent. Donc, d?ici là, même si le ton est rassurant, le gouvernement Trudeau continue de préparer le terrain.

3 Thèse idéologique sur l?adoption d?un nouveau produit miracle dans le contexte sociologique de 2017 Par Charles Brunet Le débat est imminent, mais nécessaire : A-t-on besoin d?un nouveau produit miracle considérant l?abondance de produits convenables à nos besoins? La réponse : Peut-être. Si l?on regarde l?afrique ou encore la Chine, on constate qu?ils parlent une langue différente de la nôtre. Mais est-ce une raison pour affirmer que leur système de santé est différent du nôtre? JE NE CROIS PAS. Certain affirmerons que oui : encore un bel exemple de sophisme démagogue suppôt d?adrien Arcand. J?ai consulté Dr. Pier Latreille, un spécialiste en nutrition. Son opinion sur les gaz à effet de serre est percutante : Il faut changer les lois sur la danse en lieu public. Il considère qu?il est inadmissible de se bouger le bassin dans la rue. Une opinion controversé mais célébré par de nombreux philosophes. Arrêtons de nous mentir. Nous savons tous que ce n?est pas bon pour nous de porter des bas très serrés. Alors pourquoi continuer de le faire? Trouvons des solutions permanentes à nos problèmes. Pour l?instant je propose cette piste de solution : le retour à l?agriculturisme. Je comprends votre réaction face à tout cela, c?est beaucoup d?informations d?un coup. Je peux comprendre ceux de vous qui veulent boycotter les magasins d?aliments naturels tel la boucherie tendre gourmet, mais rappeler vous que par le passé, nous avions assister à des erreurs dues à de tels man? uvres. En 2004, 400 accidents de voitures causé par la pollution ont été recensé. Veux t?on refaire les mêmes erreurs? Je termine en spécifiant mon opinion sur le sujet : Je suis pour la légalisation des viandes tendres. -Dr. Charles brunet, PhD en sociologie

4 J?écris ce texte parce que j?ai la rage UN PEU DEPOÉSIE Par M athieu Noreau Parce que j?éprouve le besoin de salir des pages Ce texte, je l?ai commencé cent fois, dans l?autobus, en marchant, avant de m?endormir, je l?ai commencé il y a des mois, mais je le finirai juste aujourd?hui. Je l?écris pour ne pas faire milles autres choses, parce que le monde tourne à une vitesse effarante alors que j?ai besoin qu?il s?arrête. Parce que tout se bouscule et que ça me coince, que je ne suis plus certain de rien, parce que toutes mes idées semblent s?éloigner. Parce que j?ai souvent cru être impuissant, être impassible alors que j?aurais voulu, j?aurais dû faire quelque chose. J?ai souvent été impuissant et impassible. Que j?ai envie de dormir, de me rouler en boule, la tête dans ton flanc. Parce que j?aurais voulu passer toute ma vie avec toi, il y a longtemps. Parce que même si tout est sombre, je me rappelle que je t?ai éclairée. Parce que je voudrais que tu te blottisses, qu?on reste là, longtemps. Parce que je suis las. Des mensonges et de l?hypocrisie des autres, et surtout de moi. Parce que la seule chose que je voudrais décider, c?est de ne rien décider. Que le seul avenir que je vois, c?est l?impossible. Parce que je voudrais arrêter de bouger. Parce que je me fatigue à ne même pas savoir si j?en vaux la peine, à tenter d?écrire des poèmes. J?aimerais pouvoir m?exprimer sans rayonner, pouvoir prendre un moment et manifester de la solidarité, pas avoir l?air de l?imbécile heureux qui n?en a rien à cirer. Parce que j?aimerais pouvoir avoir un avis. Que quelqu?un s?intéresse à ce que je dis, que je puisse avoir une influence sur la vie. Ne serait-ce que la mienne. Alors qu?est-ce que je peux y faire? Continuer à me complaire? Ou peut-être m?accrocher. Mais c?est ce que je fais depuis bien trop longtemps. Et aujourd?hui encore, je manque de temps. Pour te dire qu?hier encore, je ne voulais qu?un instant. Pour me coller contre toi, m?enrouler dans tes bras. M?endormir dans une couverture de tendresse. Me réveiller et regarder tes traits avec paresse. Je le veux encore. Tout. Mais peu importe vraiment. Ma vie c?est maintenant. Alors il faut que je sorte, que je parte, que je vive, que j?embrasse, que j?imagine, que je voie. Et j?espère que tu feras pareil, Aube de toutes mes aubes.

5 POINT DEVUESUR: LA PRÉSIDENCE Par Thomas Pétuaud-Létang Je fais un ret our sur les réussit es et les échecs de la présidence d'obam a m aint enant que Trum p est officiellem ent président des Ét at s-unis. Il faut dire que c?était ardu pour Obama de passer beaucoup de lois après deux ans de service, car dans le système américain, les lois passent dans la chambre et dans le sénat avant d?être approuvées (et aussi la cour suprême, mais ça j?y reviens plus loin). Le problème est là, car malgré que le sénat était démocrate pendant les 6 premières années d?obama, la chambre n?était démocrate que pendant deux ans. De plus, à la fin de sa présidence, la chambre et le sénat étaient républicains, ce qui limite fortement les décisions qu?il pouvait prendre. Obama a quand même réussi à passer le Affordable Care Act, ou ObamaCare, même si les républicains ne vont pas tarder à tenter de l'enlever comme ils l?ont tant mentionné lors d?interviews au début de l?année. Obama a quand même su gérer la crise économique de 2008, plus grande crise moderne après la Grande Dépression. Il a «tué» Osama bin Laden, le chef de l?al-qaïda, groupe terroriste qui avait fait les attentats du 11 septembre. Dans la dernière année de son mandat, Obama ne pouvait rien faire après la mort d?antonin Scalia, un membre de la cour suprême. Il avait nommé un remplaçant, beaucoup plus modéré que Scalia, mais les républicains l?ont empêché en disant que ce sera le prochain président qui le choisira. Cela a bloqué la cour suprême avec un nombre pair, 4 libéraux et 4 conservateurs. La cour suprême est l?institut qui décide si les lois passent ou non et si elles sont constitutionnelles, ou non. Avec Trump qui va nommer un nouveau juge conservateur, Trump pourra enlever des lois comme l?égalité des mariages, l?équité salariale qui n'a été imposé qu'en 2010, etc. Voilà d'où vient maintenant l?échec d?obama, qui, pendant ses deux mandats, n?a pas su être assez inspirant en tant que démocrate et président pour que les citoyens américains votent pour des démocrates à la chambre et au sénat. Si ces derniers avaient été démocrates, Obama aurait eu beaucoup plus de man? uvrabilité pendant ses deux mandats.

6 1. Musée lit t éraire INFO-BIBLIO par l'équipe bibliothécaire Dans le flot des célébrations soulignant la semaine de la francophonie, 23 classes ont participé au parcours de l?imaginaire du Musée littéraire 2017 à la bibliothèque du pavillon Durocher dans sa version originale ou condensée. C?est un RDV littéraire qui a plu à la plupart d?entre vous! Nous vous remercions de votre engouement. À l?occasion de la journée mondiale du livre et du droit d?auteur, nous tirerons lundi le 24 avril à l?heure du dîner le nom de trois élèves qui ont participé au rallye littéraire. Ils se mériteront le livre qu?ils ont demandé en cadeau. Bonne chance à tous les participants! Tous les livres présentés au Musée littéraire 2017 sont disponibles dès maintenant pour l?emprunt. 2. Nos suggest ions de lect ure en cet t e fin du m ois de m ars Le Club de Lecture vous suggère Flannery de Lisa Moore, A comme aujourd?hui de David Levithan et Le c? ur cousu de Carole Martinez. A comme Aujourd'hui: «Chaque jour, A habite un corps différent et change de personnalité en fonction de son hôte. Il s'est habitué à cette situation, se fixant pour règle de ne jamais s'attacher. Mais tout change lorsqu'il se réveille dans le corps de Justin, 16 ans, et tombe amoureux de Rhiannon. Il refuse alors de laisser derrière lui la personne avec laquelle il veut passer le reste de sa vie.» [SDM Le c? ur cousu: «Soledad, née dans un petit village d'espagne au cours des années 1930, raconte l'histoire de sa mère, Frasquita, qui a hérité des dons de guérisseuse de sa propre mère. Chacun de ses six enfants possède lui aussi un don surnaturel. Le destin va les entraîner dans des aventures qui les conduiront, après la traversée de l'espagne, jusqu'au Maroc. Premier roman. Prix Renaudot des lycéens 2007.»

7 11 AVRIL 2017 COLLÈGE DUROCHER SAINT-LAMBERT INFO-BIBLIO(SUITE) Flannery: «Flannery, seize ans, est amoureuse de Tyrone O'Rourke depuis toujours. Depuis la maternelle, plus précisément, mais c'est du pareil au même. Jumelée à Tyrone pour un projet d'entrepreneuriat, Flannery est aux anges! Et quand il lui propose de fabriquer des potions d'amour, elle accepte sans hésiter, des papillons dans le ventre. S'agit-il d'une déclaration voilée? Est-ce que lui aussi pense à elle depuis leurs jeux d'enfants, bien avant qu'il se mette à sécher les cours et à faire des graffitis aux quatre coins de la ville? On peut bien rêver... Évidemment, la vraie vie n'a rien d'un rêve, et ça, Flannery ne le sait que trop bien. Depuis quelque temps, on dirait que rien ne va. Il y a sa mère qui ignore comment elle paiera le prochain loyer, son frère qui n'est pas de tout repos et sa meilleure amie, Amber, qui ne semble plus avoir une seule minute à lui accorder. Et il y a Tyrone, bien sûr, qui disparaît toujours en coup de vent et qui n'est plus tout à fait le Tyrone qu'elle a connu. Au milieu de tout ça, Flannery doit se débrouiller toute seule, et elle commence à en avoir marre.» [SDM] 3. Blogue-biblio N?oubliez pas de visiter notre blogue-biblio, la page officielle de votre bibliothèque. Vous ne savez pas comment citer vos sources? Consultez l?onglet MéthoTIC-Recherche. Vous y trouverez des outils à votre mesure. Le blogue-biblio, c?est aussi l?affichage des nouveautés, l?accès à une multitude de ressources électroniques, Eurêka.cc et Repère, la consultation d?encyclopédies en ligne ou encore, l?opportunité de trouver des images provenant de sites libres de droit. Pour toutes questions, n?hésitez pas à vous informer auprès du personnel de votre bibliothèque!

8 SPORTS: L'IMPACT points forts de la saison Nous tenons à féliciter tous nos athlètes pour cette belle saison Pour la clore, voici un article portant sur certains points forts de notre saison. En basket-ball féminin, les cadettes finissent deuxième au classement régional et les juvéniles quatrième. Du côté masculin, les juvéniles division 1 sont arrivés deuxième de la province. Aussi, nous tenons à féliciter Félix Antoine Poirier et Maxime Tétrault pour leur titre d'étudiant-athlète obtenu au banquet annuel de la ligue scolaire division 1 et un grand bravo à Christopher Biekeu qui est élu membre de l'équipe étoile de la Conférence Grand-Montréal. En volleyball féminin, l'équipe cadette 1 division 2 est arrivée première au championnat régional. En futsal, l'équipe cadette féminine s'est classée troisième au régional et les juvéniles féminines deuxième. Pour les garçons, l'équipe juvénile a fini deuxième au championnat régional. En cheerleading, l'équipe open s'est classée quatrième au régional. En natation, l'équipe remporte deux bannières: - Bannière pour le plus de médailles en cadets mixtes - Bannière Performance qui récompense la moyenne de points par nageur Nous tenons aussi à féliciter un de nos entraineurs qui s'est mérité le titre d'entraîneur par excellence pour la saison en basketball, Loic Rwigema. Bravo à tous et continuez votre beau travail!

9 LEMURDES ARTS Voici quleques photos et dessins réalisés par des élèves Coucher du soleil à White Rock en Clombie-Britannique par Andrada Georgescu Dessin réalisé par Anda Madalina Tuvene La magnifique plage photographiée d?une des falaises d?étretat en Normandie, France. Photo prise par Andrada Georgescu La lipide eau de la corniche, mer au coeur de Marseille, en France. Crédit Photo: Andrada Georgescu Photo coup de coeur