MAILLAGE DES PLATEFORMES ET HANGARS DE STOCKAGE POUR

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MAILLAGE DES PLATEFORMES ET HANGARS DE STOCKAGE POUR"

Transcription

1 MAILLAGE DES PLATEFORMES ET HANGARS DE STOCKAGE POUR L APPROVISIONNEMENT EN BOIS-ENERGIE SUR LE MORVAN : SCHÉMA STRATÉGIQUE DE DÉVELOPPEMENT - SYNTHESE Synthèse de l étude réalisée par Energico en juin 2009 dans le cadre de la Charte forestière du Morvan

2 SOMMAIRE CONTEXTE : EVALUATION DE LA RESSOURCE EN BIOMASSE SUR LE MORVAN : Ressource forestière et mobilisation Les entreprises de transformation du bois Les DIB et les déchets verts La biomasse issue de l entretien des haies Synthèse OFFRE ET DEMANDE ACTUELLE EN BOIS-ENERGIE SUR LE MORVAN ET SA PERIPHERIE : Typologie des combustibles bois Analyse de la demande Analyse de l offre Adéquation offre/demande PROJECTIONS DE DEVELOPPEMENT ENVISAGEABLES POUR LE TERRITOIRE : Développement à court terme Développement à moyen terme Objectif 20% de bois-énergie dans la consommation énergétique totale du Morvan Analyse comparative ressources / consommations projetées En conclusion des projections BESOINS ET OPPORTUNITES DE STRUCTURATION SUR LE MORVAN : Fonctions d une plateforme de stockage couverte Enjeux dans le Morvan Possibilités de création de plateformes Possibilités d extension des plateformes bois-énergie existantes Possibilités de partenariats... 7 CONCLUSION :... 8

3 Contexte : Le territoire du Parc naturel régional du Morvan est un territoire à dominante rurale, agricole et forestière ; la forêt y occupe environ 45% des surfaces, soit ha, et façonne les paysages morvandiaux (taux de boisement jusqu à 85% dans le Haut-Morvan). La forêt morvandelle est traditionnellement exploitée à des fins énergétiques, puisque le flottage des bois de chauffage à destination de la capitale y a été pratiqué jusqu au 19 ème siècle. Aujourd hui, la demande en bois-énergie plaquettes forestières en particulier est croissante avec le développement de projets sur le territoire et en périphérie, et sa mobilisation est en plein essor du fait d'initiatives d'entrepreneurs de travaux forestiers, de gestionnaires forestiers et d'entreprises de la première transformation du bois se situe dans une phase transitoire entre l expérimentation initiale du développement du bois énergie et la mise en place de véritables filières professionnelles d approvisionnement axées sur la qualité du combustible et une logistique maîtrisée. L étude, dont la présente synthèse est issue, réalisée par Energico dans le cadre de la Charte forestière du Morvan, vise à fournir un outil de cohérence territoriale pour la structuration des filières d'approvisionnement en bois-énergie à destination des opérateurs privés et publics. La mutualisation des moyens de production (transport, déchiquetage, criblage, contrôle de combustible ) peut être une voie pour sécuriser les approvisionnements des chaufferies du Morvan. 1. Evaluation de la ressource en biomasse sur le Morvan : 1.1. Ressource forestière et mobilisation D après l Inventaire Forestier National (IFN), le volume total de bois sur pied en Morvan serait de 26,5 millions de m 3, feuillus et résineux confondus, dont : - 62%, soit 16,5 millions de m 3 de bois fort commercial - 8% soit 2 millions de m 3 de rémanents petits bois (diamètre compris entre découpe commerciale et 7 cm) - 30% soit 8 millions de m 3 de rémanents menus bois et branche (diamètre < 7 cm). Si on considère que seul les rémanents petits bois (RPB) sont destinés au bois énergie (commercialisation du bois fort dans les circuits bois d œuvre/trituration et non exportation des rémanents menus bois et branches pour maintenir la fertilité des sols forestiers), le stock sur pied de bois-énergie est estimé à environ 2 millions de m 3, soit 16,5 m 3 /ha. Une approche rapide de l exploitabilité des peuplements a été réalisée selon la pente et la distance de débardage jusqu à une place de dépôt. Ainsi, il apparaît que 42% des surfaces forestières ha auraient une exploitabilité facile à moyenne (pente inférieure à 30% et distance de débardage inférieure à m). Ceci permet d estimer le stock sur pied de rémanents petits bois facilement mobilisable à m 3 environ tonnes. Selon l extrapolation des enquêtes annuelles de branche et l application de scénarios sylvicoles types élaborés par le Cemagref, la récolte annuelle de bois sur le territoire serait d environ m 3 par an, dont m 3 de rémanents petits bois tonnes, soit un ratio d environ 0,5 m 3 /ha/an. Maillage des plateformes bois-énergie sur le Morvan : Schéma stratégique de développement Synthèse 1

4 1.2. Les entreprises de transformation du bois Une estimation de la ressource en produits connexes de scierie (PCS) des scieries du Morvan 1 fait apparaître que pour une consommation de m 3 de bois entrée scierie à un horizon de deux ans, seront produites annuellement environ : tonnes de plaquettes, tonnes de sciures humides, tonnes d écorces, soit un total de tonnes/an. Des gisements de produits connexes des entreprises de seconde transformation existent mais sont considérés comme difficiles à valoriser (atomisation des gisements et problématique des connexes souillés) Les DIB et les déchets verts Ce gisement existe mais n a pas été évalué dans l étude La biomasse issue de l entretien des haies Environ km de haies hautes et km de haies basses sont recensées en Morvan. L entretien de ces haies pourrait fournir environ MAP/an, soit à tonnes de bois par an (récolte de 13 MAP/km en haie haute sur des rotations de 6 ans et 30 MAP/km de haie basse sur des rotations de 12 ans) Synthèse Récolte annuelle RPB Ressource PCS Ressource haies t/an plaquettes : t/an écorces : t/an (sciures non prises en compte) t/an 2. Offre et demande actuelle en bois-énergie sur le Morvan et sa périphérie : 2.1. Typologie des combustibles bois Le tableau suivant présente les destinations possibles des bois selon leur origine (Energico 2009) : Origines des bois Forêt Qualités des bois (types de produits) Grumes Rondins et bûches Bois d œuvre Pâte à papier Panneaux Sciages Plaquages Contreplaqués Feuillus ou Résineux Toutes essences Stères Pâte mécanique selon procédés (domestique) Chaleur Chaleur Chaleur P<500 kw 500<P<1.000 kw Cogénération P>1.000 kw Forêt Plaquettes forestières Plaquettes énergie Plaquettes énergie Plaquettes énergie Haies Plaquettes bocagères Fines et sèches Moyennes Grossières Déchets verts Feuillus ou Résineux Toutes essences Plaquettes énergie Plaquettes énergie Plaquettes énergie selon procédés selon procédés Fines et sèches Moyennes Grossières Plaquettes de scierie Pâtes non mécaniques Industries du Sciures Oui Granulés bois Ecorces Oui Déchetteries Broyats de bois de rebut Oui Oui Energie 1 scieries FSA et Fruytier Bourgogne incluses Maillage des plateformes bois-énergie sur le Morvan : Schéma stratégique de développement Synthèse 2

5 Les chaufferies de puissance inférieure à 500 kw nécessitent des plaquettes calibrées et sèches, les chaufferies de plus de 1000 kw supportent un combustible grossier et humide ; les chaufferies de puissance intermédiaires admettent en général un combustible intermédiaire. Pour produire des plaquettes sèches (filière sèche), il faut les stocker plusieurs mois le temps du séchage (sous hangar ou sous bâche), contrairement aux plaquettes humides (filière humide) qui peuvent être utilisées directement, en flux tendu Analyse de la demande Le tableau suivant rend compte du nombre de chaufferies bois automatiques en fonctionnement sur le territoire en 2009 en fonction de leur puissance, soit 54 chaufferies consommant près de tonnes de bois pour une puissance totale de 16,3 MW. P <= 500 kw 500 < P <= kw P > kw 49 chaudières kw t / an 1 chaudière kw 500 t / an 3 chaudières kw t / an Au vu de ces données, on peut retenir le ratio de consommation de 0,5 tonnes de bois par kw installé, soit des consommations de t de plaquettes fines et sèches, et t de plaquettes moyennes à grossières Analyse de l offre On recense 13 acteurs possédant des plateformes dédiées au bois énergie sur le territoire du Morvan ou sa proche périphérie, dont 2 collectivités ou établissements publics ne commercialisant pas de plaquettes : - 10 hangars de stockage réalisés et en projet d une capacité totale de m 3 (soit t environ) - 2 plateformes de stockage sous bâche La production annuelle de plaquettes recensée sur le Morvan est de : tonnes/an de plaquettes calibrées et sèches ; l ensemble du territoire du Morvan se trouve à moins de 25 km d un fournisseur de ce type de plaquettes tonnes/an de plaquettes moyennes ; l ensemble du territoire du Morvan se trouve à moins de 50 km d un fournisseur de ce type de plaquettes Adéquation offre/demande Plaquettes fines et sèches : l offre (5 700 t/an) couvre largement la demande (2 500 t/an) et permet une exportation des plaquettes hors Morvan. Plaquettes moyennes et grossière ; l offre ( t/an) couvre la demande ( t/an), sachant que les capacités de production vont au-delà de t/an (un des fournisseurs a même déclaré avoir une capacité de production «illimitée»). On constate donc que l offre couvre actuellement la demande en plaquettes, calibrées et sèches comme moyennes. 3. Projections de développement envisageables pour le territoire : 3.1. Développement à court terme Une vision réaliste du développement du parc de chaufferies bois automatique à court terme sur le Morvan est donnée par le nombre de projets en phase d étude de faisabilité, ajoutés aux projets en cours de réalisation. Maillage des plateformes bois-énergie sur le Morvan : Schéma stratégique de développement Synthèse 3

6 TOTAL Plaquette moyenne Plaquette sèche et calibrée Rappel : Gisements Parc naturel régional du Morvan Energico janvier 2010 Cette projection fait apparaître : - pour les plaquettes calibrées et sèches : doublement de la demande actuelle l offre commerciale (5 300 t) est supérieure à la demande (5 100 t) à court terme - pour les plaquettes moyennes : + 25 % de progression de la demande actuelle l offre («illimitée») est supérieure à la demande à court terme ( t) 3.2. Développement à moyen terme Le Parc du Morvan, par l intermédiaire de sa cellule Energie, réalise un accompagnement des collectivités désireuses de s équiper de chaufferies automatiques au bois. Dans ce cadre, des analyses d opportunité énergétique sont réalisées en amont du projet pour mettre en évidence la pertinence d un projet de chauffage au bois. Le compte de ces projets en phase d analyse d opportunité ajoutés à ceux de la projection à court terme peut donc représenter une vision réaliste des projets qui pourraient se réaliser à moyen terme. Cette projection fait apparaître : - pour les plaquettes calibrées et sèches : quadruplement de la demande actuelle l offre commerciale actuelle (5 300 t) ne peut plus répondre à la demande (9 800 t) - pour les plaquettes moyennes : + 35% de progression de la demande actuelle la capacité des fournisseurs («illimitée») peut répondre à la demande ( t) 3.3. Objectif 20% de bois-énergie dans la consommation énergétique totale du Morvan Le bois énergie «plaquettes» couvre à l heure actuelle à peine 4% des besoins en énergie totaux du territoire. Un objectif de 20% de couverture revient donc à quintupler la demande actuelle, soit : - pour les plaquettes calibrées et sèches : t/an - pour les plaquettes moyennes : t/an Si la demande pourrait a priori être satisfaite pour les plaquettes moyennes (capacité «illimitée» d un fournisseur), l offre en plaquettes calibrées et sèches devra être environ doublée pour répondre à la demande selon cette projection Analyse comparative ressources / consommations projetées Récolte annuelle RPB Ressource PCS Ressource haies Total gisement t/an plaquettes : t/an écorces : t/an (sciures non prises en compte) Demande court terme t/an t/an hors écorce t/an écorces comprises Demande moyen terme Demande 20% boisénergie Tonnages % Récolte annuelle RPB 12 % 24 % 31 % Tonnages % total gisement hors écorce 21 % 23 % 88 % Tonnages % total gisement hors écorce 26 % 33 % 102 % % total gisement écorces comprises 20 % 26 % 80 % Rappel : la récolte forestière considérée ne concerne que le volume de rémanents petits bois (soit 8% des volumes sur pied). Maillage des plateformes bois-énergie sur le Morvan : Schéma stratégique de développement Synthèse 4

7 En considérant l utilisation uniquement locale des gisements locaux (circuit fermé pas de flux entrant ni de flux sortant) : - la récolte de rémanents petits bois (diamètre entre la découpe commerciale et 7 cm) sera suffisante pour couvrir le développement des plaquettes sèches et calibrées, - le gisement de plaquettes forestières et de scierie (+ haies) pourra couvrir le développement de la demande de plaquettes moyennes jusqu au moyen terme. - la totalité du gisement annuel peut couvrir la demande totale en plaquettes moyennes et calibrées ; cependant, un fort accroissement de la demande (scénario 20 % en boisénergie) conduirait à une quasi-saturation du gisement, ce qui n est pas envisageable compte tenu des usages concurrentiels existants sur le marché des produits connexes de scierie notamment, et du fait que les flux d entrée/sortie du combustible existent sur le Morvan. En prenant en compte ces usages concurrentiels, des tensions pourraient intervenir dès le moyen terme En conclusion des projections Au vu des données présentées, le gisement annuel de plaquettes paraît suffisant pour couvrir la demande projetée jusqu au moyen terme, si l accroissement de la consommation est conforme aux scénarii. Par contre, un fort accroissement de la demande pourrait engendrer des tensions (limite du gisement plaquettes à tonnes environ tous usages confondus). De plus, une carence en plaquettes calibrées et sèches pourrait apparaître dès le moyen terme. Il conviendrait donc de développer cette filière et le séchage des plaquettes dans les années à venir. Le développement, la recherche de partenariats pour les plateformes existantes ou la création de nouvelles plateformes couvertes peut constituer une réponse à la croissance prévue de la demande en plaquettes calibrées et sèches. Pour les plaquettes moyennes, il faudra rester vigilant quant à leur provenance et diversifier les sources (produit connexes de scierie ) afin de garantir une gestion forestière durable des peuplements du massif. 4. Besoins et opportunités de structuration sur le Morvan : 4.1. Fonctions d une plateforme de stockage couverte On peut lister trois fonctions principales d une plateforme : - Assurer le stockage intermédiaire du combustible : Le stock sert de tampon entre le lieu de prélèvement (forêt bois d élagage - scierie) et le lieu de consommation (silo de la chaufferie éventuellement hangar de stockage de la chaufferie), ce qui permet de déphaser les opérations de mobilisation de la ressource de l utilisation du combustible (réalisation des travaux à la meilleure période gains économiques et environnementaux ) - Permettre le séchage des plaquettes : La fermentation aérobie naturelle des plaquettes humides engendre, lorsqu elles sont stockées en tas, une montée en température qui permet leur séchage jusqu à environ 25% d humidité. Cette fermentation est réalisée de manière optimale dans un hangar bien conçu (orientation, ventilation, hauteur de chargement du tas ), et permet de maîtriser le séchage des plaquettes sans dégradation de leur qualité combustible (compostage). Maillage des plateformes bois-énergie sur le Morvan : Schéma stratégique de développement Synthèse 5

8 - Réaliser les contrôles du combustible : Deux paramètres importants sont à prendre en compte pour caractériser les plaquettes : le taux d humidité et la granulométrie. Le taux d humidité reflète un certain pouvoir calorifique des plaquettes ; la granulométrie est importante lors du dessilage du combustible (influence sur le choix de la technologie), mais aussi lors de la combustion (émission de particules). Il est donc important pour un conducteur de chaufferie de pouvoir connaître les caractéristiques du combustible livré. Les plateformes de stockage peuvent permettre la réalisation des contrôles d humidité (étuvage ou méthode simplifiée par micro-ondes) et de granulométrie (tamisage) du combustible avant livraison. Ces trois fonctions ont pour objectif de sécuriser l approvisionnement des chaufferies utilisant des plaquettes fines et sèches en combustible de qualité, dont le séchage a été maîtrisé et les caractéristiques sont connues. A signaler : le stockage sous bâche évapo-transpirante permet également d assurer ces fonctions. La conduite de ce type d équipement requiert cependant un certain savoir-faire et peut poser des problèmes logistiques. Ces types de stockage doivent être considérés comme temporaires Enjeux dans le Morvan On compte actuellement 8 plateformes couvertes (+ 2 en projet) dédiées au bois-énergie en Morvan pour une capacité totale de stockage de tonnes de plaquettes sèches environ, ce qui est cohérent avec la capacité de production affichée par les fournisseurs (5 700 t/an). Au vu du développement attendu à moyen terme de la demande, il convient de s interroger sur la mise en place de nouveaux lieux de stockage de ce type de plaquettes. Trois possibilités de développement sont envisageables : - la création de nouvelles plateformes couvertes - l extension des plateformes bois-énergie existantes - le développement de partenariats sur des plateformes non dédiées au bois-énergie 4.3. Possibilités de création de plateformes Concernant la couverture du Morvan par les fournisseurs de plaquettes sèches et calibrées, nous avons vu précédemment que l ensemble du territoire se trouve à moins de 25 km d un fournisseur. Les coûts observés de création de plate-forme bois-énergie (guide pratique Ademe Franche- Comté/ProForêt) s élèvent à environ 100 /m 3 de capacité de stockage (coût moyen d aménagement avec hangar et aire bétonnée ou bitumée). L accroissement de la demande à moyen terme révèle un besoin d environ t de stockage supplémentaire, soit MAP. L investissement en création s élèverait alors à environ 1,5 millions d euros pour fournir la capacité de stockage manquante, hors moyens de pesage (coût d un pont-bascule ), de chargement (chargeurs frontaux) et de criblage. Il paraît donc plus judicieux d envisager d autres opportunités de développement des plateformes bois-énergie, au vu du coût qu elles représentent et du maillage existant Possibilités d extension des plateformes bois-énergie existantes L enquête réalisée auprès des fournisseurs de plaquettes fines et sèches ne permet pas de chiffrer de façon précise les capacités d extension des plateformes bois-énergie existantes. Cependant, un des fournisseurs a déclaré avoir une capacité d extension illimitée pour la production de plaquettes moyennes. Sur les autres plateformes, les capacités d extension des surfaces couvertes apparaissent plutôt limitées. Il existe donc des possibilités de développement de l existant dans le cadre de partenariats. Maillage des plateformes bois-énergie sur le Morvan : Schéma stratégique de développement Synthèse 6

9 4.5. Possibilités de partenariats Les enjeux du partenariat résident dans l optimisation des coûts de production des plaquettes, grâce à une mutualisation des moyens. Le tableau suivant rappelle la décomposition du coût de production de la plaquette : Postes de dépense Part de chaque coût Source : DGFAR Coût ( / t) Source : ADEME Coût ( / MWh final) PCI final = kwh / t MATIERE 1ERE (BOIS SUR PIED) 1 à 19 % Bûcheronnage 7 à 29 % 15 à 26 / tonne 4,2 à 7,2 / MWh final Débardage 1 à 24 % Déchiquetage 12 à 41 % Reprise 0 à 3 % 12 à 55 / tonne 3,3 à 15,3 / MWh final Stockage / séchage 0 à 12 % 2 à 5 / tonne 0,6 à 1,4 / MWh final Transport 19 à 48 % 3 à 15 / tonne 0,8 à 4,2 / MWh final Frais de gestion 0 à 20 % - - TOTAL rendu chaufferie 100 % 32 à 101 / tonne 8,9 à 28,1 / MWh final PRIX DE MARCHE OBSERVES (MARGE INCLUSE) 60 à 80 / tonne 18 à 24 / MWh final Deux postes sont donc particulièrement importants dans le prix de la plaquette rendue chaufferie : le déchiquetage et le transport. On peut également remarquer que le coût du stockage/séchage de la plaquette est peu impactant sur le prix rendu chaufferie. Les possibilités de partenariat peuvent être étudiées aux différentes étapes de production de la plaquette. Nous écarterons cependant le volet mobilisation (matière premièrebûcheronnage-débardage) qui ne peut être mutualisé à ce niveau on peut cependant signaler ici les interactions avec la mobilisation du bois d œuvre et du bois d industrie, les opérations de mobilisation concertée entre différents propriétaires qui peuvent permettre elles aussi de mobiliser le bois-énergie en limitant les coûts. Déchiquetage : La capacité de broyage intervenant sur le territoire du Parc est plus que suffisante, même en broyeurs de grande capacité (une entreprise et une CUMA). Les entreprises existantes paraissent suffisantes pour faire face à la croissance prévisible de la demande. Il conviendrait donc de développer la prestation de service auprès des entreprises en place pour favoriser l amortissement des matériels existants et maîtriser le coût du déchiquetage. Le déchiquetage en poste fixe paraît être le plus favorable à une bonne organisation des chantiers, donc le moins onéreux. Réalisé en forêt, il nécessite une reprise (sauf s il est stocké sous bâche sur place). S il est réalisé sur plateforme, il peut être effectué directement sous hangar. Stockage et séchage : Les possibilités de mutualisation identifiées par l étude concernent les plateformes de compostage et les plateformes de biocombustibles solides. Pour les plateformes de compostage, celles identifiées sur le territoire (plateformes du SIEEEN à Château-Chinon et Corbigny) regroupent les moyens de stockage (hangars), de pesée (ponts bascules), de manutention (chargeurs), de criblage et de contrôle de l humidité nécessaires à la fourniture de plaquettes sèches et calibrées. Ces investissements ne sont souvent utilisés que partiellement sur une plateforme dédiée au bois-énergie, et leur mutualisation peut réellement permettre des économies d échelle. Maillage des plateformes bois-énergie sur le Morvan : Schéma stratégique de développement Synthèse 7

10 Des plateformes dédiées aux biocombustibles solides (bois bûche, bois déchiqueté, granulés ) peuvent également permettre une mutualisation des moyens et une affectation plus favorable des coûts de fonctionnement. Transport et livraison : La mutualisation des moyens de livraison est peu évidente car elle dépend fortement des chaufferies à livrer (accès et volume silo en particulier), ainsi que de la distance de livraison. Cependant, l ouverture du marché de la livraison à des acteurs de la distribution en vrac autres que ceux traditionnellement liés au bois-énergie (fournisseurs d aliments du bétail fuelistes ) permet le développement du maillage des camions équipés (camions souffleurs et bennes Ampliroll en particulier). Ce développement peut permettre la sous-traitance du transport dans un marché d approvisionnement. Certains des acteurs interrogés paraissaient également favorables à l achat d un équipement en commun (camion souffleur). Récupération des cendres : Le volume des cendres produites sur le territoire du Parc par les chaufferies en fonctionnement avoisinerait les 200 tonnes. Trois types de valorisation sont possibles : l épandage agricole, l enfouissement, la valorisation en co-compostage. Ce dernier mode de valorisation pourrait aisément être mis en place dans le cadre d un partenariat avec les plateformes de compostage. Conclusion : La ressource en bois-énergie est très présente et disponible sur le Morvan, provenant de différentes sources : plaquettes forestières, plaquettes de scierie, élagage des haies et bords de routes, DIB et déchets verts ; ce serait entre et tonnes de bois par an, avec un stock sur pied potentiellement mobilisable de t de petits bois. Concernant l offre en bois-énergie, 13 producteurs ont été identifiés sur ou à proximité du Parc, qui se révèlent largement en mesure de satisfaire la demande actuelle. La projection future de la demande en bois-énergie fait ressortir qu à moyen terme, l offre en plaquettes sèches et calibrées pourrait se révéler insuffisante si les capacités de production et surtout de stockage sont maintenues en l état. La demande en plaquettes «moyennes», en revanche, pourra croître très largement avant que des problèmes de production ne se posent. Dans ces conditions, il convient de se poser la question des opportunités possibles en matière d augmentation des capacités de production, notamment en partenariat avec des structures et infrastructures existantes comme les plateformes de compostage de Château- Chinon et Corbigny. Sur ce point, il apparaît que la phase de séchage/stockage des plaquettes constitue un point central dans la filière (qualité du combustible, énergie utile, disponibilité en toutes saisons), mais aussi que son coût impacte peu sur le prix final, en particulier par rapport aux phases de déchiquetage et de transport. Cette étude aura donc permis de mettre en évidence la présence en Morvan non seulement de la ressource mais aussi de la filière d approvisionnement, qui, bien qu en cours de structuration, répond déjà très largement à la demande actuelle. La priorité aujourd hui est donc de développer la demande et le nombre des chaufferies bois automatiques sur le territoire, afin de favoriser l organisation de l offre en plaquettes fines et sèches notamment. Le bois énergie est un combustible d avenir, à nous d agir pour constituer une filière locale compétitive, grâce à des partenariats et des synergies établies de l amont à l aval. Maillage des plateformes bois-énergie sur le Morvan : Schéma stratégique de développement Synthèse 8

Etat de la filière bois en Alsace Les leviers, les acteurs, les problèmes

Etat de la filière bois en Alsace Les leviers, les acteurs, les problèmes Etat de la filière bois en Alsace Les leviers, les acteurs, les problèmes Damien Monot ALTER ALSACE ENERGIES 1. consommations actuelles et perspectives 1 Chaufferies bois en Alsace : consommation et perspectives

Plus en détail

Le bois énergie en forêt, quelles ressources disponibles? quelles réponses des acteurs face à la demande?

Le bois énergie en forêt, quelles ressources disponibles? quelles réponses des acteurs face à la demande? Le bois énergie en forêt, quelles ressources disponibles? quelles réponses des acteurs face à la demande? La consommation de combustibles bois en Rhône-Alpes Total annuel estimé : 240 000 m3 Hors bois

Plus en détail

Panorama du bois énergie en Bretagne -zoom sur la filière bois déchiqueté-

Panorama du bois énergie en Bretagne -zoom sur la filière bois déchiqueté- Panorama du bois énergie en Bretagne -zoom sur la filière bois déchiqueté- Février 2016 Définition du bois énergie 6 stères de Bois bûche sec ~ 2700 kg ~ 1000 l de fioul Émondage Élagage Abattage Bretagne

Plus en détail

Schéma régional bois-énergie

Schéma régional bois-énergie Schéma régional bois-énergie Rencontres régionales bois-énergie 06/11/14 Action réalisée dans le cadre de la mission bois-énergie de Midi-Pyrénées Bois avec le soutien de : SCHÉMA RÉGIONAL BOIS ENERGIE

Plus en détail

La politique bois énergie du Pays Loue Lison

La politique bois énergie du Pays Loue Lison La politique bois énergie du Pays Loue Lison Mobilisation Concertation Partenariat Animation 3 ème rencontres nationales des Chartes Forestières de Territoire 23/24 novembre 2009 Chambéry Un projet de

Plus en détail

Le Bois Energie Une solution adaptée à un usage collectif

Le Bois Energie Une solution adaptée à un usage collectif Pays d Armagnac Le Bois Energie Une solution adaptée à un usage collectif Eauze 6 novembre 2013 1 De la forêt au radiateur 1. Un silo de stockage 2. Un système d extraction et de transfert du bois 3.

Plus en détail

Plan Bois Énergie Bretagne, lancement de la période 2015 2020

Plan Bois Énergie Bretagne, lancement de la période 2015 2020 // DOSSIER DE PRESSE Janzé, le 6 octobre 2015 Plan Bois Énergie Bretagne, lancement de la période 2015 2020 L ADEME Bretagne, le Conseil régional de Bretagne et les quatre départements bretons lancent

Plus en détail

Salon Bois Énergie Jeudi 3 avril 2008 Patrice CHANRION. Broyat de palettes : un combustible à part entière

Salon Bois Énergie Jeudi 3 avril 2008 Patrice CHANRION. Broyat de palettes : un combustible à part entière Salon Bois Énergie Jeudi 3 avril 2008 Patrice CHANRION Broyat de palettes : un combustible à part entière Sommaire 1. PGS en quelques chiffres 2. Les caractéristiques du broyat palettes 3. Le gisement

Plus en détail

Le Bois Energie. Développement d une filière en Midi-Pyrénées PLAN DE LA PRESENTATION. Les combustibles bois : origines & caractéristiques

Le Bois Energie. Développement d une filière en Midi-Pyrénées PLAN DE LA PRESENTATION. Les combustibles bois : origines & caractéristiques PLAN DE LA PRESENTATION Le Bois Energie Développement d une filière en Midi-Pyrénées L offre et la demande principaux acteurs et chiffres clés Séminaire interrégional du Réseau national des CFT Forêt et

Plus en détail

Combustibles bois-énergie. Synthèse des prix observés en Rhône-Alpes - 2009 -

Combustibles bois-énergie. Synthèse des prix observés en Rhône-Alpes - 2009 - Combustibles bois-énergie (bois déchiqueté ou granulés) Synthèse des prix observés en Rhône-Alpes - 2009 - Données issues des atlas départementaux réalisés par les Espaces-Info- Energie de Rhône-Alpes

Plus en détail

Journée technique le mercredi 22 avril 2015 à SAINT-FLOUR (15) Photos Bois Energie 15 et Méthanisation

Journée technique le mercredi 22 avril 2015 à SAINT-FLOUR (15) Photos Bois Energie 15 et Méthanisation Journée technique le mercredi 22 avril à SAINT-FLOUR (15) Photos Bois Energie 15 et Méthanisation Bois-énergie dans l industrie Etat de l art et bonnes pratiques en matière de technologies, montage de

Plus en détail

Mobilisation avec transit via plateforme de stockage

Mobilisation avec transit via plateforme de stockage Mobilisation avec transit via plateforme de stockage Bruno Garotte Maurice Schott Colloque interprofessionnel Organisation opérationnelle de la filière bois-énergie en Lorraine Gipeblor -7 mars 2013 Sommaire

Plus en détail

Pellets ou plaquettes forestières, quel combustible utiliser? PLAQUETTES = COPEAUX

Pellets ou plaquettes forestières, quel combustible utiliser? PLAQUETTES = COPEAUX Après-midi Bois Energie 8 septembre 2006 Bassins Pellets ou plaquettes forestières, quel combustible utiliser? PLAQUETTES = COPEAUX Daniel Gétaz, Inspecteur des forêts 16ème arrdt VD Pellets = Granulés

Plus en détail

LE MARCHE FRANÇAIS DU GRANULE DE BOIS

LE MARCHE FRANÇAIS DU GRANULE DE BOIS LE MARCHE FRANÇAIS DU GRANULE DE BOIS Syndicat National des Producteurs de Granulés de Bois (SNPGB) Hugues de Cherisey Syndicat National des Producteurs de Granulés de Bois 6, rue François Premier 75008

Plus en détail

Mobilisation avec transit via plateforme de stockage

Mobilisation avec transit via plateforme de stockage Mobilisation avec transit via plateforme de stockage Bruno Garotte Colloque CIBE Dijon 10 octobre 2013 Bois-énergie chez Dalkia Est 52 références bois pour Dalkia Est sur quatre régions administratives

Plus en détail

GOUX-LES-USIERS. 699 habitants. 745 m d altitude 3555 DJU

GOUX-LES-USIERS. 699 habitants. 745 m d altitude 3555 DJU GOUX-LES-USIERS 699 habitants 745 m d altitude 3555 DJU ccas La Poste école primaire 1 mairie école maternelle presbytère salle des fêtes école primaire 2 église 100 m 2 bâtiments non raccordés (distance

Plus en détail

Chauffage au bois déchiqueté POLEYMIEUX BATIMENTS PUBLICS Chaufferie de 150 kw Le bois : une énergie renouvelable? Cycle du bois (Doc AGEDEN) 3 Le bois : une spécificité Française? Consommations bois-énergie

Plus en détail

Axe stratégique 1. Les partenaires du contrat partagent

Axe stratégique 1. Les partenaires du contrat partagent Axe stratégique 1 Mise en place des outils de pilotage stratégique de la filière sur les plans économiques, sociaux et des flux de matière d origine bois La filière n est pas dotée d outils partagés permettant

Plus en détail

PRE-DIAGNOSTIC ENERGETIQUE et ETUDE de FAISABILITE d une CHAUFFERIE BOIS

PRE-DIAGNOSTIC ENERGETIQUE et ETUDE de FAISABILITE d une CHAUFFERIE BOIS PRE-DIAGNOSTIC ENERGETIQUE et ETUDE de FAISABILITE d une CHAUFFERIE BOIS DENOMINATION DE L'OPERATION : Maître d ouvrage : Personne à contacter : : Etude technique : Personne à contacter : : AILE cahier

Plus en détail

Plaquette Forestière: mutualiser et sécuriser! SAS ABSRA

Plaquette Forestière: mutualiser et sécuriser! SAS ABSRA Plaquette Forestière: mutualiser et sécuriser! SAS ABSRA Bois Energie Forestier Colloque Pôle Excellence Bois Pays de Savoie Rumilly 8 avril 2014 Jean-Philippe DAMON CONTEXTE Un nombre important de producteurs

Plus en détail

Projet CRE de production IV d électricité en cogénération biomasse. L'énergie est notre avenir, économisons-la!

Projet CRE de production IV d électricité en cogénération biomasse. L'énergie est notre avenir, économisons-la! Projet CRE de production IV d électricité en cogénération biomasse L'énergie est notre avenir, économisons-la! Le 02 février 2011 1 Le projet CRE 3 Un projet qui apporte : une contribution significative

Plus en détail

Granulé de bois et filière. Propellet Tour. www.propellet.fr

Granulé de bois et filière. Propellet Tour. www.propellet.fr Granulé de bois et filière Propellet Tour www.propellet.fr Granulé de bois et filière Propellet France Se chauffer au granulé de bois Les arguments du granulé Données de filière (nationales et internationales)

Plus en détail

EPREUVE E7-1 BTSA Technico-commercial CHAMP PROFESSIONNEL : PFFB. Session : Juin 2013

EPREUVE E7-1 BTSA Technico-commercial CHAMP PROFESSIONNEL : PFFB. Session : Juin 2013 EPREUVE E7-1 BTSA Technico-commercial CHAMP PROFESSIONNEL : PFFB Durée de préparation : 1h25 Durée de passage : 30 minutes Coefficient 6 Session : Juin 2013 CAS BOIS DU DAUPHINE SITUATION Vous êtes embauché(e)

Plus en détail

Projet BIOMASSE. Divers actions communales dans le sens d 1 démarche plan climat-énergie

Projet BIOMASSE. Divers actions communales dans le sens d 1 démarche plan climat-énergie Chauffage urbain Projet BIOMASSE Divers actions communales dans le sens d 1 démarche plan climat-énergie Diverses actions : réflexion sur un plan de déplacement d administration, diagnostic énergétique

Plus en détail

Rencontres Bois Energie Intervention réalisée par ProfessionsBois lors du Mois du Bois. Avec le soutient de

Rencontres Bois Energie Intervention réalisée par ProfessionsBois lors du Mois du Bois. Avec le soutient de Rencontres Bois Energie Intervention réalisée par ProfessionsBois lors du Mois du Bois Avec le soutient de Les atouts du bois-énergie Une combustion neutre vis-à-vis des émissions de gaz à effet de serre

Plus en détail

Le Bois-énergie en Pays de Loire :

Le Bois-énergie en Pays de Loire : Le Bois-énergie en Pays de Loire : Etat des lieux Consommations / ressources / approvisionnement Rencontre régionale Bois Energie et Territoires Réseau Rural Régional 18 Octobre 2010 Salon Maison Bois

Plus en détail

INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA (OISE) LE LIN AU SERVICE DE LA TRANSITION ENERGETIQUE : COOPERATIVE DE TEILLAGE LIN 2000 A GRANDVILLIERS

INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA (OISE) LE LIN AU SERVICE DE LA TRANSITION ENERGETIQUE : COOPERATIVE DE TEILLAGE LIN 2000 A GRANDVILLIERS DOSSIER DE PRESSE LE LIN AU SERVICE DE LA TRANSITION ENERGETIQUE : INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA COOPERATIVE DE TEILLAGE LIN 2000 A GRANDVILLIERS (OISE) Nicolas Defransure Coopérative LIN

Plus en détail

ENVIRONNEMENT. Le bois-énergie en Languedoc-Roussillon

ENVIRONNEMENT. Le bois-énergie en Languedoc-Roussillon ENVIRONNEMENT Le bois-énergie en Languedoc-Roussillon La filière bois-énergie en Languedoc-Roussillon La forêt couvre plus du tiers de la surface du territoire régional en Languedoc-Roussillon, part qui

Plus en détail

Journées techniques DE LA FORET A LA CHAUFFERIE : LES SOLUTIONS D APPROVISIONNEMENT LOCALES 19 JUIN 2014 CONDAT EN FENIERS

Journées techniques DE LA FORET A LA CHAUFFERIE : LES SOLUTIONS D APPROVISIONNEMENT LOCALES 19 JUIN 2014 CONDAT EN FENIERS Journées techniques DE LA FORET A LA CHAUFFERIE : LES SOLUTIONS D APPROVISIONNEMENT LOCALES 19 JUIN 2014 CONDAT EN FENIERS ESPACE BIOMASSE Chambre d Agriculture 26 Rue du 139 ème R.I. Annick FABBI Damien

Plus en détail

DÉBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ÉNERGETIQUE

DÉBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ÉNERGETIQUE DÉBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ÉNERGETIQUE CONTRIBUTIONS PRÉLIMINAIRES DE LA FF3C AUX RÉFLEXIONS DU GROUPE DE CONTACT DES ENTREPRISES DE L ÉNERGIE Préambule La distribution d énergies hors réseaux (carburants

Plus en détail

Présentation de la filière granulés de bois

Présentation de la filière granulés de bois Présentation de la filière granulés de bois se chauffer aux granulés? Pierrelatte le 3 novembre 2011 L entreprise Site de Mariembourg Siège social Site d Arlanc Site du Grand Serre 1 Notre Mission Offrir

Plus en détail

HABITAT : De la forêt vers un habitat moderne et bioclimatique

HABITAT : De la forêt vers un habitat moderne et bioclimatique HABITAT : De la forêt vers un habitat moderne et bioclimatique Augmenter la part du bois alpin dans la construction afin de favoriser la filière bois alpine, relocaliser l économie forestière Union Régionale

Plus en détail

La filière bois énergie en Bretagne

La filière bois énergie en Bretagne La filière bois énergie en Bretagne 2012 En Bretagne, une ressource àla fois abondante et limitée Total : 3.8 millions de tep la ressource en bois couvre entre 5 et 10% des besoins actuels en énergie :

Plus en détail

«Le Plan Bois-Energie et Développement Rural (PBE&DR) en Région Wallonne» Quelques aspects technologiques de la filière

«Le Plan Bois-Energie et Développement Rural (PBE&DR) en Région Wallonne» Quelques aspects technologiques de la filière Conférence-débat «Le Plan Bois-Energie et Développement Rural (PBE&DR) en Région Wallonne» Quelques aspects technologiques de la filière Par Francis FLAHAUX Coordonnateur du PBE&DR Fondation Rurale de

Plus en détail

La filière bois-énergie en Rhône-Alpes

La filière bois-énergie en Rhône-Alpes DR CIBE Rencontre Animateurs La filière bois-énergie en Rhône-Alpes R.Vezin DR 15 novembre 2012 Dominique Jacques Rhônalpénergie-Environnement Accompagnement et mise en œuvre de programmes ou d actions

Plus en détail

Le projet de pôle bois énergie à Banon. projet de pôle bois énergie à Banon, 13 décembre 2010

Le projet de pôle bois énergie à Banon. projet de pôle bois énergie à Banon, 13 décembre 2010 Le projet de pôle bois énergie à Banon Les grandes étapes du projet 2007 : la CFT pointe l enjeu de la valorisation bois énergie de nos forêts 2008 : programme AGIR ASTER du Pays de Haute Provence pour

Plus en détail

(3 août 2012) http://www.outilssolaires.com/bois/index-bois.htm

(3 août 2012) http://www.outilssolaires.com/bois/index-bois.htm Chaudières à bois (3 août 2012) http://www.outilssolaires.com/bois/index-bois.htm Evolution des chaudières à bois La technique des chaudières à bois a beaucoup évolué ces dernières années. Rendement des

Plus en détail

Le chauffage au bois à Bruxelles?

Le chauffage au bois à Bruxelles? Le chauffage au bois à Bruxelles? C est «Titre» possible! Bruxelles Romain CREHAY 13 décembre 2007 Lieu, date Auteur Le chauffage au bois en Région Bxl-Capitale Dans le cadre d une action de Bruxelles

Plus en détail

PLAN DE MOBILISATION DURABLE DES RESSOURCES FORESTIERES DU PAYS DE LOURDES ET DES VALLEES DES GAVES

PLAN DE MOBILISATION DURABLE DES RESSOURCES FORESTIERES DU PAYS DE LOURDES ET DES VALLEES DES GAVES Syndicat Mixte Pays de Lourdes et des Vallées des Gaves PLAN DE MOBILISATION DURABLE DES RESSOURCES FORESTIERES DU PAYS DE LOURDES ET DES VALLEES DES GAVES Annexe 1: Fiche n 1c = La gestion de la plateforme

Plus en détail

Les matériels de production du bois-énergie Production mécanisée de matière première par les exploitants agricoles et forestiers

Les matériels de production du bois-énergie Production mécanisée de matière première par les exploitants agricoles et forestiers Les matériels de production du bois-énergie Production mécanisée de matière première par les exploitants agricoles et forestiers FICHE N 008 : PRINCIPES DE PRODUCTION Les préconisations présentées dans

Plus en détail

La qualité des plaquettes forestières au fil des étapes de production et de la valorisation énergétique. EBS Malley 29.10 1

La qualité des plaquettes forestières au fil des étapes de production et de la valorisation énergétique. EBS Malley 29.10 1 La qualité des plaquettes forestières au fil des étapes de production et de la valorisation énergétique 1 La qualité des plaquettes Objectif: Sensibiliser les exploitants aux spécificités de la qualité

Plus en détail

tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la!

tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la! tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la! Chauffage urbain, mode d emploi Un réseau de chauffage urbain est un chauffage central à l échelle d une ville. Un réseau

Plus en détail

Déplacement des communes forestières sur le thème du Bois-énergie

Déplacement des communes forestières sur le thème du Bois-énergie Observatoire de la forêt méditerranéenne Déplacement des communes forestières sur le thème du Bois-énergie A l occasion du salon Euroforest S t Bonnet de Joux (Saône et Loire) 13-14 juin 2003 Déplacement

Plus en détail

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015 Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT 10 septembre 2015 Diagnostic Énergie Climat du territoire : 1 Les objectifs de la loi de transition énergétique pour la croissance verte et

Plus en détail

Les Vendredis du Bois-Energie

Les Vendredis du Bois-Energie Agence Locale de l Energie des Ardennes ALE 08 Les Vendredis du Bois-Energie Colloque 16 mars 2007 Présentation ALE 08 La forêt sur la zone urowood L exemple de deux chaufferies 1 Présentation Agence Locale

Plus en détail

Le bois, la première des énergies renouvelables

Le bois, la première des énergies renouvelables Le bois, la première des énergies renouvelables Chiffres clés du bois-énergie en France La France dispose de l un des plus importants massifs européens avec une forêt qui couvre près de 1/3 du territoire

Plus en détail

ACTION 3.1. : CREATION D UN CAHIER DES CHARGES

ACTION 3.1. : CREATION D UN CAHIER DES CHARGES ACTION 3.1. : CREATION D UN CAHIER DES CHARGES Contexte et Objectifs : La commercialisation et la promotion des produits agricoles locaux dans le contexte actuel s effectuent avec plus de succès si des

Plus en détail

Un combustible bien déterminé

Un combustible bien déterminé Des entreprises qui s'engagent Un combustible bien déterminé Origine Il existe 2 grands types de plaquettes : Les plaquettes forestières : bois broyés ou déchiquetés directement issus de la forêt. Elles

Plus en détail

«Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale»

«Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale» SYNDICAT MIXTE DU PAYS MIDI-QUERCY «Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale» VISITES SUR SITE ET ECHANGES AUTOUR DU PROJET

Plus en détail

L approvisionnement en matériaux naturels. Gestion des flux de matières premières et de déchets de chantier Perspectives et scénarios

L approvisionnement en matériaux naturels. Gestion des flux de matières premières et de déchets de chantier Perspectives et scénarios L approvisionnement en matériaux naturels Gestion des flux de matières premières et de déchets de chantier Perspectives et scénarios Pascale MICHEL p.michel@brgm.fr Laurent ROUVREAU l.rouvreau@brgm.fr

Plus en détail

Compte rendu de la visite de la chaudière à bois

Compte rendu de la visite de la chaudière à bois Université de Caen Basse-Normandie LETG Caen Geophen Isigny Sainte-Mère Compte rendu de la visite de la chaudière à bois ---- Coopérative laitière d'isigny Sainte-Mère 2 rue du docteur Boutrois, 14230

Plus en détail

La filière forêt-bois en Midi-Pyrénées

La filière forêt-bois en Midi-Pyrénées a filière forêt-bois en Midi-Pyrénées Données & chiffres-clés Parution : juin 213 Repères Plus de 3 propriétaires forestiers. 31 m3 de sciages produits commercialisés (211). 1,2 million de m3 de bois récoltés

Plus en détail

Bois Energie : Valorisation énergétique de la biomasse forestière. Christian Dubertand J Venturi B Tauziede ALLIANCE Forêts Bois

Bois Energie : Valorisation énergétique de la biomasse forestière. Christian Dubertand J Venturi B Tauziede ALLIANCE Forêts Bois Bois Energie : Valorisation énergétique de la biomasse forestière Christian Dubertand J Venturi B Tauziede ALLIANCE Forêts Bois Eauze 06 Novembre 2013 Fusion de trois coopératives forestières du Grand

Plus en détail

APIB. La filière bois en Limousin Etat des lieux et perspectives. Christian Ribes Président Gaël Lamoury Délégué général. lundi 8 octobre 12

APIB. La filière bois en Limousin Etat des lieux et perspectives. Christian Ribes Président Gaël Lamoury Délégué général. lundi 8 octobre 12 APIB La filière bois en Limousin Etat des lieux et perspectives Christian Ribes Président Gaël Lamoury Délégué général L APIB interprofession régionale de la filière bois Association «Loi 1901» Adhérents

Plus en détail

Le rôle particulier des Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI)

Le rôle particulier des Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) 8 Le rôle particulier des Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) Les EPCI sont des acteurs de proximité des communes de plus en plus présents au quotidien. Leur vocation de mutualisation

Plus en détail

Quelle place pour le transport du bois par voie fluviale?

Quelle place pour le transport du bois par voie fluviale? La réduction des impacts environnementaux des activités est évidemment d actualité. Dans ce contexte, le bois et le transport fluvial sont à l ordre du jour. Même si le remplacement de la route par les

Plus en détail

Approvisionnement énergétique du Carréde Soie. Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012

Approvisionnement énergétique du Carréde Soie. Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012 Approvisionnement énergétique du Carréde Soie Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012 Objectifs Détailler les scénarios d approvisionnement en énergie

Plus en détail

CRITERES D INTERVENTION REGION MIDI-PYRENEES

CRITERES D INTERVENTION REGION MIDI-PYRENEES CRITERES D INTERVENTION REGION MIDI-PYRENEES Domaine : Environnement et Développement Durable Axe : Plan Régional «Midi-Pyrénées Energies 2011-2020» Cadre d intervention : Soutien à la production d énergie

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Le Groupe Biocombustibles SAS, professionnel de la valorisation du bois énergie en Normandie depuis 1996.

DOSSIER DE PRESSE. Le Groupe Biocombustibles SAS, professionnel de la valorisation du bois énergie en Normandie depuis 1996. DOSSIER DE PRESSE Le Groupe Biocombustibles SAS, professionnel de la valorisation du bois énergie en Normandie depuis 1996. SOMMAIRE 1. Biocombustibles SAS : le professionnel du bois énergie en Normandie

Plus en détail

La lettre d info. Le bois énergie. de Quimper Cornouaille Développement. www.quimper-cornouaille-developpement.fr

La lettre d info. Le bois énergie. de Quimper Cornouaille Développement. www.quimper-cornouaille-developpement.fr La lettre d info de Quimper Cornouaille Développement DOSSIER SPÉCIAL juillet 2014 Renouvelable, disponible localement à un coût maîtrisé, neutre en CO 2, le bois constitue une alternative intéressante

Plus en détail

Ajena Maîtrise de l énergie et énergies renouvelables

Ajena Maîtrise de l énergie et énergies renouvelables -Conseil -Accompagnement -Expertise -Formation -Sensibilisation Ajena Maîtrise de l énergie et énergies renouvelables AJENA 28, Boulevard Gambetta 39000 LONS LE SAUNIER - 03 84 47 81 10- contact@ajena.org

Plus en détail

Rencontre Model «Valorisation de l énergie issue de cogénération biomasse»

Rencontre Model «Valorisation de l énergie issue de cogénération biomasse» COMPTE-RENDU Réunion du lundi 6 juin 2011 à Rhônalpénergie-Environnement, Lyon Participants AMPHOUX Jean-Berrnard FIBOIS 07 26 BEAUD Katia BOBOIS SERVICES BRETTON Christophe ONF CHAMPALLE Frédéric SARL

Plus en détail

NOTE DE COMMUNICATION SUR LES INDICES DE PRIX DU BOIS-ENERGIE

NOTE DE COMMUNICATION SUR LES INDICES DE PRIX DU BOIS-ENERGIE NOTE DE COMMUNICATION SUR LES INDICES DE PRIX DU BOIS-ENERGIE Le Comité Interprofessionnel du Bois-Energie (CIBE) se félicite de la publication des indices des prix du bois-énergie qui constitue un premier

Plus en détail

SEMINAIRE VALORISATION des FORÊTS de CORSE Réunion d information 28/09/2013 28 Novembre 2014

SEMINAIRE VALORISATION des FORÊTS de CORSE Réunion d information 28/09/2013 28 Novembre 2014 ! SEMINAIRE VALORISATION des FORÊTS de CORSE Réunion d information 28/09/2013 28 Novembre 2014 1 REUNION D INFORMATION 28 SEPTEMBRE 2013 RAPPEL PRESENTATION 2 Réunion d Information 28 septembre 2013 Réunion

Plus en détail

- 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1

- 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1 - 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1 Objectif(s) : o o Pré requis : o o o Contraintes de production, Optimisation de la gestion de la production. Coût de production, Production sous contraintes,

Plus en détail

une énergie d avenir dans le Puy-de-Dôme

une énergie d avenir dans le Puy-de-Dôme une énergie d avenir dans le Puy-de-Dôme Les atouts du bois énergie Une énergie renouvelable Le bois est considéré comme une énergie renouvelable dans la mesure où la forêt est gérée de façon durable.

Plus en détail

PERFECTIONNEMENT EN PRODUCTION D ÉNERGIE THERMIQUE À PARTIR DE LA BIOMASSE

PERFECTIONNEMENT EN PRODUCTION D ÉNERGIE THERMIQUE À PARTIR DE LA BIOMASSE ACTIVITÉS DE FORMATION SUR MESURE EN GESTION ET UTILISATION DE LA BIOMASSE FORESTIÈRE PERFECTIONNEMENT EN PRODUCTION D ÉNERGIE THERMIQUE À PARTIR DE LA BIOMASSE Centre matapédien d études collégiales Service

Plus en détail

Eléments de réponse des gestionnaires de réseaux de distribution de gaz et d électricité

Eléments de réponse des gestionnaires de réseaux de distribution de gaz et d électricité Recommandation issue de la délibération de la Commission de régulation de l énergie du 25 février 2015 portant sur le développement des réseaux intelligents Eléments de réponse des gestionnaires de réseaux

Plus en détail

SCHEMA REGIONAL de RACCORDEMENT au RESEAU des ENERGIES RENOUVELABLES (S3REnR)

SCHEMA REGIONAL de RACCORDEMENT au RESEAU des ENERGIES RENOUVELABLES (S3REnR) Avis CCI de région PACA SCHEMA REGIONAL de RACCORDEMENT au RESEAU des ENERGIES RENOUVELABLES (S3REnR) Suite à la validation du Schéma régional Climat Air Energie (SRCAE) en juillet 2013, les ambitions

Plus en détail

POSITION SUR LA CHALEUR RENOUVELABLE DANS LE CADRE DU DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE PAR L ALLIANCE CHALEUR RENOUVELABLE

POSITION SUR LA CHALEUR RENOUVELABLE DANS LE CADRE DU DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE PAR L ALLIANCE CHALEUR RENOUVELABLE POSITION SUR LA CHALEUR RENOUVELABLE DANS LE CADRE DU DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE PAR L ALLIANCE CHALEUR RENOUVELABLE La chaleur renouvelable : c est quoi? Au sens de la directive européenne1

Plus en détail

SCHEMA DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES des ARDENNES

SCHEMA DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES des ARDENNES SCHEMA DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES des ARDENNES Bilan 2013 et perspectives 2014 Le Préfet des Ardennes Le pôle énergies renouvelables des Ardennes, qui réunit depuis 2009 de nombreux partenaires,

Plus en détail

L offre 2016 Transition Energétique

L offre 2016 Transition Energétique L offre 2016 Transition Energétique Les priorités d intervention de l ADEME Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Animation, aides à la décision, études de projets - Bâtiments : «Massification» de la rénovation

Plus en détail

La PAC Gaz. Technologie. Récupération de chaleur. Cycle de fonctionnement

La PAC Gaz. Technologie. Récupération de chaleur. Cycle de fonctionnement La technologie La PAC Gaz Technologie Récupération de chaleur Récupération d énergie sur l environnement (air, eau, sol), la réaction d absorption ammoniac/eau et la condensation des produits de combustion

Plus en détail

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE "APPROVISIONNEMENT DE LA RESTAURATION COLLECTIVE DANS LE JURA PAR DES PRODUITS AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES LOCAUX" PREAMBULE

Plus en détail

une des principales structures d'approvisionnement en Seconds Bois

une des principales structures d'approvisionnement en Seconds Bois I - RBM (Revalorisation Bois Matière) une des principales structures d'approvisionnement en Seconds Bois 220 000 tonnes/an Zones d intervention Auvergne, Rhône-Alpes, Limousin Sud-Est, Sud-Ouest Bourgogne,

Plus en détail

POELE A BOIS OBJET UNE ENERGIE RENOUVELABLE

POELE A BOIS OBJET UNE ENERGIE RENOUVELABLE POELE A BOIS OBJET Cette fiche fait le point sur la mise en place d appareils de chauffage au bois dans les maisons individuelles rénovées au niveau BBC-Rénovation : inserts, foyers fermés et poêles fonctionnant

Plus en détail

Fiche technique Le chauffage individuel au Bois

Fiche technique Le chauffage individuel au Bois Fiche technique Le chauffage individuel au Bois Energie renouvelable respectueuse de l'environnement, économique, performante et reposant sur des gisements locaux, le combustible bois (bois-énergie) est

Plus en détail

Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie

Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie La Roumanie se trouve au centre géographique de l Europe (dans le sud-ouest de l Europe centrale). Le pays compte 1,5 millions d

Plus en détail

Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment

Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment Cleantuesday Paris - Financements Innovants 23 Avril 2013 KYOTHERM Société par Actions Simplifiée au Capital de 1 900

Plus en détail

Étude sur le chauffage domestique au bois : marchés et approvisionnement

Étude sur le chauffage domestique au bois : marchés et approvisionnement Étude sur le chauffage domestique au bois : marchés et approvisionnement Réunion de rendu final: les principaux résultats et recommandations 2 juillet 2013 Objectifs de l étude Caractériser les modes d

Plus en détail

Bois-énergie. Suivi des prix des combustibles bois. Juin 2015. Pierre MARTIN

Bois-énergie. Suivi des prix des combustibles bois. Juin 2015. Pierre MARTIN Juin 2015 Bois-énergie Suivi des prix des combustibles bois Pierre MARTIN Facilitateur Bois-énergie Entreprises & Particuliers t 081 62 71 88 @ p.martin@valbiom.be Prix moyen derniers 12 mois /unité c

Plus en détail

Etude économique et potentiel de développement des TTCR

Etude économique et potentiel de développement des TTCR Etude économique et potentiel de développement des TTCR 1. Introduction 1.1. Contexte européen A l échelle européenne, on constate que les pays pour lesquels la culture des TTCR s est développée sont ceux

Plus en détail

La politique bois énergie du Syndicat Mixte du Pays Loue Lison

La politique bois énergie du Syndicat Mixte du Pays Loue Lison La politique bois énergie du Syndicat Mixte du Pays Loue Lison Clerval, le 18 avril 2012 Sommaire de la présentation 1. Situation géographique du Pays Loue Lison 2. Historique de la politique Bois Energie

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE RÉUNION DE CLOTURE - 26 JUIN

DOSSIER DE PRESSE RÉUNION DE CLOTURE - 26 JUIN DOSSIER DE PRESSE RÉUNION DE CLOTURE - 26 JUIN 2012 Contacts presse : Agence Destinature Catherine Vaisse 04 73 39 03 68 06 83 86 60 91 catherine.vaisse@destinature.fr Macéo Clément Rousseau 04 27 04 51

Plus en détail

Apéro-énergie Martigny «Energies renouvelables et économies d énergie»

Apéro-énergie Martigny «Energies renouvelables et économies d énergie» Apéro-énergie Martigny «Energies renouvelables et économies d énergie» Retour d expérience avec Fondation KliK 24 novembre 2015 / L. Gacond Qui est Viteos? Viteos SA Distributeur multi-énergies actif dans

Plus en détail

Note d analyse détaillée

Note d analyse détaillée Note d analyse détaillée des coûts d approvisionnement et hors approvisionnement dans les tarifs réglementés de vente de gaz naturel de Gaz Electricité de Grenoble (GEG) 19 septembre 2013 Contexte et objectifs

Plus en détail

LES CHAUDIÈRES BOIS EN IAA. N 59 LETTRE d info. Mot du Président : Janvier 2016

LES CHAUDIÈRES BOIS EN IAA. N 59 LETTRE d info. Mot du Président : Janvier 2016 ASSOCIATION RÉGIONALE DE L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE ET DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIES N 59 LETTRE d info Janvier 2016 LES CHAUDIÈRES BOIS Mot du Président : EN IAA Les Énergies Renouvelables (ou EnR) sont

Plus en détail

SYNTHÈSE DES RENCONTRES RÉGIONALES POUR L AVENIR DU BOIS BRETAGNE

SYNTHÈSE DES RENCONTRES RÉGIONALES POUR L AVENIR DU BOIS BRETAGNE SYNTHÈSE DES RENCONTRES RÉGIONALES POUR L AVENIR DU BOIS BRETAGNE 1 REGION BRETAGNE : Nombre d entreprises : 4 000 dont PME (

Plus en détail

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES # 5 Quels choix en matière d énergies renouvelables et de nouvelles technologies de l énergie? Quelle stratégie de développement Eléments de définition Les énergies renouvelables (EnR) Les EnR sont à distinguer

Plus en détail

ANNEXE DE LA FICHE PARAMÈTRES TECHNIQUES DE L IMPLANTATION D UN SYSTÈME DE CHAUFFAGE À LA BIOMASSE

ANNEXE DE LA FICHE PARAMÈTRES TECHNIQUES DE L IMPLANTATION D UN SYSTÈME DE CHAUFFAGE À LA BIOMASSE ANNEE DE LA FICHE PARAMÈTRES TECHNIQUES DE L IMPLANTATION D UN SYSTÈME DE CHAUFFAGE À LA BIOMASSE Avis L information contenue dans ce document est fournie à titre indicatif seulement. Son utilisation exige

Plus en détail

Présentation de SOGEX

Présentation de SOGEX Présentation de SOGEX GROUPE SOGEX Etudes et installation Bureau d études Installation Réseaux Chauffage/Climatisation Service exploitation et maintenance Génie Thermique Genie Climatique Génie Electrique

Plus en détail

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Conseil National du Commerce Extérieur Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Anticiper Partager Agir www.cnce.org.ma

Plus en détail

INDICATEURS TECHNIQUES

INDICATEURS TECHNIQUES Réseau REAGRI Groupe «Agriculture et Energie» Novembre 2006 La chaudière polycombustible Ex : bois-déchiqueté ATOUTS CONTRAINTES o Forte réduction de la facture énergétique. o Confort d utilisation. o

Plus en détail

Contribution du GMPV-FFB

Contribution du GMPV-FFB Contribution du GMPV-FFB Consultation sur l évolution des mécanismes de soutien aux installations sous obligation d achat Février 2014 GMPV-FFB : Groupement des Métiers du Photovoltaïque de la Fédération

Plus en détail

Etude de faisabilité méthanisation

Etude de faisabilité méthanisation 2014 Etude de faisabilité méthanisation Synthèse de l étude Lot1 et Lot 2 Morgane Bodard Benjamin Généré Méthode Carré 04/11/2014 SOMMAIRE RESUME... 4 A. LE CONTEXTE DE L ETUDE... 5 B. L ETUDE DU GISEMENT...

Plus en détail

Le développement des chaudières à bois automatiques, une solution adaptée pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Le développement des chaudières à bois automatiques, une solution adaptée pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Le développement des chaudières à bois automatiques, une solution adaptée pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Présenté par Marie METENIER FACULTE DE DROIT DE LIMOGES MASTER 1 Droit de l

Plus en détail

Le chauffage au bois. Mercredi 26 septembre 2012 SIESM77

Le chauffage au bois. Mercredi 26 septembre 2012 SIESM77 Le chauffage au bois Mercredi 26 septembre 2012 SIESM77 Ordre du jour Contexte du territoire 1/ Présentation du projet de SCIC bois énergie sur le territoire du Parc naturel régional du Gâtinais français,

Plus en détail

Et les «réserves» en énergies renouvelables?

Et les «réserves» en énergies renouvelables? Et les «réserves» en énergies renouvelables? La principale énergie renouvelable utilisée aujourd hui dans le monde est la biomasse, et plus principalement le bois. Ce dernier représente 10% de la production

Plus en détail

L audit énergétique en industrie. Bureau d études GIRUS

L audit énergétique en industrie. Bureau d études GIRUS L audit énergétique en industrie Bureau d études GIRUS Quelques chiffres GIRUS est une société SAS au capital de 1.500.000 détenu à 100% par ses cadres et dirigeants. GIRUS est indépendante de tout groupe

Plus en détail

Organisation de la filière bois énergie du Pays du Mont-Blanc

Organisation de la filière bois énergie du Pays du Mont-Blanc REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE HAUTE-SAVOIE PROCEDURE ADAPTEE PASSEE EN VERTU DE L ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS Marché Public de Services Organisation de la filière bois énergie du Pays

Plus en détail