Approvisionnement de la Restauration hors domicile en circuits courts en Ariège

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Approvisionnement de la Restauration hors domicile en circuits courts en Ariège"

Transcription

1 Approvisionnement de la Restauration hors domicile en circuits courts en Ariège Lancement d une plate-forme de distribution des produits locaux en 2011

2 Demande en produits locaux pour la RHD L Ariège s organise Le 8 avril 2011 Au terme de 3 années d études et d animation intense du projet par la Chambre d Agriculture de l Ariège Au regard des besoins formulées par les territoires ou des initiatives prises par des collectivités «motrices», Près de 100 souscripteurs réunis en Assemblée générale constitutive ont crééla plate forme «Terroirs Ariège Pyrénées», sous la forme d une scic-sa.

3 Capital social mobilisé: à fin 07/2011 Mise en place de 6 catégories d associés et de 6 collèges: 1. Salarié(s) de la SCIC 2. Usagers de la coopérative agriculteurs individuels 3. Usagers en groupement et entreprises non agricoles 4. Collectivités publiques 5. Chambres consulaires 6. Autres acteurs contribuant à l activité

4 Approvisionnement en produits locaux de la RHD Plan de la présentation 1. Présentation de l historique du projet 2. Modalités retenues collectivement pour répondre aux enjeux de l approvisionnement local de la Restauration hors domicile en Ariège 3. Les soutiens nécessaires aujourd hui pour accompagner le démarrage de la plate forme

5 Marché et demande en produits locaux pour l Ariège Structure du marché : Données chiffrées Au global, le nombre de repas servis annuellement en restauration collective en Ariège est estimé à 2,5 à 3 millions de repas. Début 2010, on distinguait déjà 2 démarches existantes en faveur d un approvisionnement local de la RC, àsavoir : 12 collèges dans la démarche pour repas /jour 2/3 des Cantines scolaires du Pays Porte d Ariège pour repas/jour Soit une demande identifiée e de 1 million repas /an à laquelle s ajoute s repas servis dans les collèges

6 Offre en produits locaux De nombreux produits disponibles Pommes de terre, lentilles, Viandes fraîches bovine, ovine,, porcine Charcuterie Poulet, pintade et lapin entiers Truites en darnes et filets Des carences: En légumes frais, En premières transformations Fromages: tommes de vache et chèvre, lactiques de chèvre Pâtes sèches, oeufs Yaourts nature, aromatisés. Faisselle, fromage blanc Fruits (pommes, poires, kiwis) et petits fruits

7 Demande en produits locaux Quel bilan après 3 années d expérimentation? CONSTAT : La part d approvisionnement d en produits locaux en 2008/2009 atteint 8.5 % du potentiel, soit repas par an Au regard des études menées, des échanges soutenus avec les territoires (élus, intendants, cuisiniers, parents d élèves), de l évaluation des opérations tests menées: l absence de dispositif de commercialisation type plateforme logistique constitue un frein majeur, interdisant une montée en puissance réelle de l approvisionnement en produits locaux.

8 Approvisionnement en produits locaux de la RHD Modalités retenues collectivement pour répondre aux enjeux de l approvisionnement local de la Restauration hors domicile en Ariège

9 PLATE-FORME de PRODUITS LOCAUX en ARIEGE MISE EN ŒUVRE Présentation du projet en 3 parties 1. Les grands principes retenus 2. Quel modèle technique retenu? 3. Quel modèle logistique et économique?

10 Les grands principes retenus Périmètre d intervention : Département Gouvernance : Partenariale, de type coopérative mixte (public/privé) Plus value territoriale: Maintien, diversification de l agriculture locale. ( avec une reconnaissance de la valeurdes produits ariégeois)

11 Les grands principes retenus Les fonctions à remplir On distingue 2 fonctions pour la plate-forme Fonction commerciale: diffuser l offre de produits locaux aux cuisiniers et centraliser leurs commandes, transmettre les commandes aux producteurs assurer la gestion commerciale (facturation aux écoles, paiement aux fournisseurs). Fonction logistique: Réceptionner les produits, les contrôler (procédure d agréage à définir) Les regrouper en lots à partir des commandes des cuisines Enfin distribuer les commandes de produits locaux.

12 PLATE-FORME de PRODUITS LOCAUX en ARIEGE MISE EN ŒUVRE Présentation du projet en 3 parties 1. Les grands principes retenus 2. Quel modèle technique retenu? 3. Quel modèle logistique et économique?

13 Quel modèle technique proposer? Deux cas de figure : Aspects sanitaires Dans le cas des cuisines centrales, obligation de fournir des produits agricoles agréés CEE soit 60 % du marché Dans le cas des cantines en auto-gestion, les produits agricoles ne sont pas nécessairement agrées CEE Dans tous les cas, la plate-forme devra disposer d un agrément CEE et de l habilitation pour les produits en AB

14 Quel modèle technique proposer? Commande publique Un des objectifs de la plate forme sera de prendre en charge le suivi et la réponse en son nom propredes appels d offres. La plate forme devra aussi encourager les collectivités à prendre des dispositions au sein des appels d offres permettant l accès des produits locaux.

15 Quel modèle technique proposer? Positionnement commercial Les filières et producteurs ariégeois ne peuvent s aligner sur les tarifs pratiqués par les moins disant du secteur du demi-gros, en conventionnel comme en AB. Cependant, de nombreux leviers existent pour limiter ou compenser les éventuels surcoûts liés àun approvisionnement local Côtéproducteurs comme côtéc intendants et cuisiniers

16 PLATE-FORME de PRODUITS LOCAUX en ARIEGE MISE EN ŒUVRE Présentation du projet en 3 parties 1. Les grands principes retenus 2. Quel modèle technique retenu? 3. Quel modèle logistique et économique?

17 Quel modèle logistique et économique proposé? Organisation sous forme de Plate-forme écoles primaires Collèges Lycées Prestataire en logistique Autres PLATE FORME : stockage des produits, prise des commandes, conditionnement, livraison, facturation Viandes Fromage, Yaourts, fromage Blanc Charcuterie Fruits Légumes secs

18 Quel modèle logistique et économique proposé? Le partenariat avec la sociétélogistique LA SETAK est une société de transport située à Pamiers, sur l axe Toulouse/Andorre. Elle propose des services de transportà l échelle nationale, régional et départementale. Ses clients sont l industrie, le bâtiment, les énergies renouvelables et la GMS Elle est en mesure de stockersous différentes conditions ( sec, froid positif et froid négatif)

19 Quel modèle logistique et économique proposé? Proposition de prestation formulé par la SETAK L offre finalisée par la SETAK est la suivante: Une prestation de transport, calculée au kg livré(entre 150 et 180 la tonne) Un loyer pour la mise àdisposition de quai: 500 mensuel Un loyer pour la mise àdisposition d un bureau: 450 mensuel Soit Soit exprimé expriméen en % des des ventes, ventes, Entre 4.3% et et 5.3% du du CA CA selon les les hypothèses de de résultats r et et si si 200 t livrées livrées.

20 Quel modèle logistique et économique proposé? Moyens humains et matériels Mise à disposition d un agent Chambre d Agriculture pour le lancement de la plate-forme (mise en lien cuisiniers, intendants / fournisseurs) Embauche pour le volet commercial d une personne à temps plein (recrutement réalisé) Acquisition de matériels : balance, étiqueteuse, transpalette, matériel informatique et logiciel de gestion commerciale

21 Quel modèle logistique et économique proposé? Faisabilité économique La relocalisation en circuits courts n a de sens que dans la mesure où elle permet une meilleure captation de la plus value sur le territoire. Or, le challenge auquel est confronté la plate forme consiste à trouver des solutions pour surmonter la phase de montée en puissance. Iln est pas envisageable de compenser uniquement sur la marge d exploitation pour couvrir les déficits des premières années. Les études économiques tendent à démontrer que la scic peut atteindre son rythme de croisière au terme de 3 exercices.

22 Calcul à l équilibre de la marge d exploitation à pratiquer selon les différentes hypothèses Hypothèse Hypothèse Hypothèse basse médiane haute Tx substitution visé 40% 50% 60% Part de marché (nb repas): Prix moyen des Matières 1eres/repas 1.80 Chiffre d'affaires correspondant MARGE TOTALE POUR COUVRIR LA LOGISTIQUE 5.31% 4.43% 4.36% Montant des charges de logistique DISPONIBLE APRES LOGISTIQUE Charges fixes Disponible pour les Achats de marchandises Taux de marge sur achat de marchandises 19.51% 12.00% 9.10%

23 Quelles mesures d accompagnement envisager pour la scic-sa «Terroirs Ariège Pyrénées» pendant la montée en charge? Les besoins portent essentiellement sur la couverture de charges fixes (salaires du commercial et premiers investissements pour l essentiel). Le Maître d ouvrage est une structure de forme coopérative

24 Merci de votre attention

Approvisionnement de la Restauration hors domicile en circuits courts

Approvisionnement de la Restauration hors domicile en circuits courts Approvisionnement de la Restauration hors domicile en circuits courts Création d une plate-forme de distribution des produits locaux Approvisionnement en produits locaux en Ariège: Quelles orientations

Plus en détail

Organisations et synergies sur un territoire L exemple de Saint-Etienne Métropole

Organisations et synergies sur un territoire L exemple de Saint-Etienne Métropole Organisations et synergies sur un territoire L exemple de Saint-Etienne Métropole 1 LES ACTEURS Saint-Etienne Métropole Nicolas QUITTARD, chargé de mission agriculture Chambre d agriculture de la Loire

Plus en détail

MANGER BIO LIMOUSIN. Du bio et local en restauration collective

MANGER BIO LIMOUSIN. Du bio et local en restauration collective MANGER BIO LIMOUSIN Du bio et local en restauration collective Manger Bio Limousin : historique En 2001 : opérations ponctuelles de repas bio organisés par Gablim, à la demande d établissements scolaires

Plus en détail

L approvisionnement De la restauration hors domicile Acte 3

L approvisionnement De la restauration hors domicile Acte 3 L approvisionnement De la restauration hors domicile Acte 3 Une 1ère expérimentation locale Dynamique engagée par l antenne de la Chambre d agriculture en Périgord Noir avec la communauté de communes de

Plus en détail

La restauration collective Planification et réalités techniques: Quelles implications pour les producteurs?

La restauration collective Planification et réalités techniques: Quelles implications pour les producteurs? La restauration collective Planification et réalités techniques: Quelles implications pour les producteurs? Sommaire La restauration collective chez Pro Natura Planification et organisation de la production

Plus en détail

ACTION 3.1. : CREATION D UN CAHIER DES CHARGES

ACTION 3.1. : CREATION D UN CAHIER DES CHARGES ACTION 3.1. : CREATION D UN CAHIER DES CHARGES Contexte et Objectifs : La commercialisation et la promotion des produits agricoles locaux dans le contexte actuel s effectuent avec plus de succès si des

Plus en détail

L'introduction de produits bio en restauration collective. Enjeux et impacts d'un projet de restauration collective bio

L'introduction de produits bio en restauration collective. Enjeux et impacts d'un projet de restauration collective bio L'introduction de produits bio en restauration collective Enjeux et impacts d'un projet de restauration collective bio Avant propos Produits bio et/ou locaux? - En cas d offre de produits bio insuffisante

Plus en détail

MANGER BIO LIMOUSIN Du bio et local en restauration collective

MANGER BIO LIMOUSIN Du bio et local en restauration collective MANGER BIO LIMOUSIN Du bio et local en restauration collective Un projet régional Plateforme régionale d approvisionnement de produits bio locaux en restauration collective Centralise commande, logistique

Plus en détail

Étude sur la distribution de viande en Aveyron

Étude sur la distribution de viande en Aveyron Commercialisation: Étude sur la distribution de viande en Aveyron Une enquête a été réalisée en 2012 sur le fonctionnement de l aval de la filière viande aveyronnaise afin de mieux comprendre les attentes

Plus en détail

Restauration collective durable, responsable, de qualité de quoi parle-t-on?

Restauration collective durable, responsable, de qualité de quoi parle-t-on? Restauration collective durable, responsable, de qualité de quoi parle-t-on? Virginie Grzesiak Direction Régionale de l Alimentation, de l Agriculture et de la Forêt du Languedoc- Roussillon (DRAAF LR)

Plus en détail

Plan de présentation

Plan de présentation Approvisionnement de la Restauration Hors Domicile en circuits courtsc Plate-forme de distribution des produits Locaux Plan de présentation 1. Pourquoi mettre en place une plate-forme de distribution?

Plus en détail

Etat de la filière bois en Alsace Les leviers, les acteurs, les problèmes

Etat de la filière bois en Alsace Les leviers, les acteurs, les problèmes Etat de la filière bois en Alsace Les leviers, les acteurs, les problèmes Damien Monot ALTER ALSACE ENERGIES 1. consommations actuelles et perspectives 1 Chaufferies bois en Alsace : consommation et perspectives

Plus en détail

Enquête Restauration Collective* Conseil Local de Développement CDDRA de l Albanais

Enquête Restauration Collective* Conseil Local de Développement CDDRA de l Albanais Enquête Restauration Collective* Conseil Local de Développement CDDRA de l Albanais Le Territoire de l Albanais : 26 700 ha 38 000 habitants 29 communes 2 cantons 2 communautés de communes : Communauté

Plus en détail

La consommation des produits biologiques

La consommation des produits biologiques La Bio en France La consommation des produits biologiques Un marché de l ordre de 4 milliards d euros avec : 3,75 milliards d euros d achats de produits bio pour la consommation à domicile en 2011 158

Plus en détail

La logistique de la grande distribution

La logistique de la grande distribution La logistique de la grande distribution PLAN Distribution «est» logistique Organisations logistiques Les coûts logistiques Stratégie des distributeurs Rôle des plateformes Fonctionnement des GMS et les

Plus en détail

Séminaire REALISAB ACHAT RESPONSABLE ANIMATION NICOLE LE BRUN CHAMBRE D AGRICULTURE DE MEURTHE-ET-MOSELLE. Jeudi 18 septembre 2014, Lyon

Séminaire REALISAB ACHAT RESPONSABLE ANIMATION NICOLE LE BRUN CHAMBRE D AGRICULTURE DE MEURTHE-ET-MOSELLE. Jeudi 18 septembre 2014, Lyon Séminaire REALISAB ACHAT RESPONSABLE ANIMATION NICOLE LE BRUN CHAMBRE D AGRICULTURE DE MEURTHE-ET-MOSELLE Jeudi 18 septembre 2014, Lyon ACHAT RESPONSABLE EN RESTAURATION COLLECTIVE Gestion concédée : Ville

Plus en détail

Une cuisine autonome pour chaque collège

Une cuisine autonome pour chaque collège Une cuisine autonome pour chaque collège 2 Genèse du projet Sur les 53 collèges, 36 disposent aujourd hui d une cuisine autonome où les repas y sont entièrement préparés. Deux Unités de Production Culinaire

Plus en détail

Etude préalable en vue du soutien et du développement des circuits courts de proximité

Etude préalable en vue du soutien et du développement des circuits courts de proximité Auteurs : Antoine JAN Blezat Consulting Florence GALLOIS BRIDE OC2 Consultants Février 2014 Etude préalable en vue du soutien et du développement des circuits courts de proximité Synthèse Coordination

Plus en détail

Vers une politique alimentaire locale à l échelle de la Vienne

Vers une politique alimentaire locale à l échelle de la Vienne Vienne novembre 2012 Avis de la Coordination des Conseils de développement de la Vers une politique alimentaire locale à l échelle de la Vienne Version intermédiaire ( octobre 2012) Sommaire LE DIAGNOSTIC

Plus en détail

DÉFINIR DES SYSTÈMES D ORGANISATION ET DE PRODUCTION ADAPTÉS

DÉFINIR DES SYSTÈMES D ORGANISATION ET DE PRODUCTION ADAPTÉS VOLET 2 DÉFINIR DES SYSTÈMES D ORGANISATION ET DE PRODUCTION ADAPTÉS LES OBJECTIFS DU VOLET Etablir des schémas d organisation qui répondent aux attentes de la restauration collective : Quels systèmes

Plus en détail

Présentation de l UGAP

Présentation de l UGAP 2013 Statut et mission PRÉSENTATION GÉNÉRALE DE L UNION DES GROUPEMENTS D ACHATS PUBLICS (UGAP) L UGAP est un établissement public industriel et commercial créé en 1985 et placé sous la double tutelle

Plus en détail

Stratégie de la filière légumes régionale

Stratégie de la filière légumes régionale Introduction et contexte Stratégie de la filière légumes régionale Une filière régionale diversifiée La région Centre compte 1745 exploitations légumières (dont 1436 exploitations professionnelles), ce

Plus en détail

Plate forme logistique et de traitement légumes BIO/Locaux : démarche et méthode

Plate forme logistique et de traitement légumes BIO/Locaux : démarche et méthode Plate forme logistique et de traitement légumes BIO/Locaux : démarche et méthode Xavier ELICES-DIEZ OBJECTIFS RESTAURATION Alimentation de qualité, diversifiée, équilibrée, fabriquée sur place, réellement

Plus en détail

Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie

Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie 2013 1 1. Contexte et enjeux, d un dispositif complémentaire aux mesures d aide en faveur de l agriculture biologique

Plus en détail

COMMENT ACHETER LA VIANDE EN RESTAURATION HORS DOMICILE?

COMMENT ACHETER LA VIANDE EN RESTAURATION HORS DOMICILE? COMMENT ACHETER LA VIANDE EN RESTAURATION HORS DOMICILE? Nouvelles fiches techniques pour faciliter l achat des viandes L a restauration collective joue un rôle social et éducatif majeur, notamment en

Plus en détail

Carnet d acteurs de NORABIO

Carnet d acteurs de NORABIO Carnet d acteurs de NORABIO Norabio, 8, rue Jean Bourgois - 59147 GONDECOURT Tél : 0361584160 - Fax : 0320324864 contact@norabio.fr Norabio est une coopérative agricole réunissant 130 producteurs biologiques

Plus en détail

Même s il confie sa comptabilité à un cabinet d expertise comptable, un bon entrepreneur connaît parfaitement et maîtrise son activité.

Même s il confie sa comptabilité à un cabinet d expertise comptable, un bon entrepreneur connaît parfaitement et maîtrise son activité. Gérer son entreprise Gérer une entreprise et la faire prospérer ne s improvisent pas. Cela nécessite au contraire des connaissances spécifiques, de la réactivité et une grande rigueur. Si votre métier

Plus en détail

UN SITE INTERNET POUR LE COMMERCE LOCAL

UN SITE INTERNET POUR LE COMMERCE LOCAL UN SITE INTERNET POUR LE COMMERCE LOCAL Pour tout renseignement complémentaire : Guilhem Chéron - 06 62 71 95 67 guilhem@laruchequiditoui.fr LA RUCHE QUI DIT OUI! UN SITE INTERNET POUR LE COMMERCE ÉQUITABLE

Plus en détail

Propositions pour un Plan Départemental de Relance de la Cerise

Propositions pour un Plan Départemental de Relance de la Cerise Annexe 4 à la délibération n 3 du 28 juillet 2008 Propositions pour un Plan Départemental de Relance de la Cerise Traditionnellement implantée dans le Vallespir et sur le piémont des Albères, la cerise,

Plus en détail

Enjeux et perspectives des industries agroalimentaires face à la volatilité du prix des matières premières. Janvier 2013

Enjeux et perspectives des industries agroalimentaires face à la volatilité du prix des matières premières. Janvier 2013 Enjeux et perspectives des industries agroalimentaires face à la volatilité du prix des matières premières Janvier 2013 Contexte et objectif Contexte Les industries agroalimentaires sont un secteur essentiel

Plus en détail

Structuration en restauration collective. Eating City

Structuration en restauration collective. Eating City Structuration en restauration collective Eating City William Mairesse (Organisation Professionnelle de l Agriculture Biologique en Alsace) 7 Novembre 2012 L OPABA Définition : Syndicat des producteurs

Plus en détail

CAHIER TECHNIQUE N 6. «Lancement du Catalogue RésALIS 2103!» Atelier de Travail du Mercredi 27 MARS 2013 à POMPAIRE

CAHIER TECHNIQUE N 6. «Lancement du Catalogue RésALIS 2103!» Atelier de Travail du Mercredi 27 MARS 2013 à POMPAIRE CAHIER TECHNIQUE N 6 «Lancement du Catalogue RésALIS 2103!» Atelier de Travail du Mercredi 27 MARS 2013 à POMPAIRE SOMMAIRE DU CAHIER TECHNIQUE N 6 PREAMBULE FICHE N 1 FICHE N 1 FICHE N 1 FICHE N 1 PROCESSUS

Plus en détail

Crépy-en-Valois 20% de produits bio

Crépy-en-Valois 20% de produits bio Crépy-en-Valois 20% de produits bio Hervé Rousseau, responsable de la cuisine centrale Présentation de la cuisine centrale Gestion directe 900 convives (maternelle, élémentaire et adultes) + les centres

Plus en détail

Z.A Pra de Serre 63960 Veyre-Monton Tél : 04 73 39 62 00 / fax : 04 73 39 62 01 m.grenouilloux.gvac@wanadoo.fr janvier 2012

Z.A Pra de Serre 63960 Veyre-Monton Tél : 04 73 39 62 00 / fax : 04 73 39 62 01 m.grenouilloux.gvac@wanadoo.fr janvier 2012 SERVICE DE PORTAGE DE REPAS A DOMICILE PRESTATION DE FOURNITURE DES REPAS Dossier de Consultation Z.A Pra de Serre 63960 Veyre-Monton Tél : 04 73 39 62 00 / fax : 04 73 39 62 01 m.grenouilloux.gvac@wanadoo.fr

Plus en détail

Ordre du jour. - Rappel du contexte de l étude - Présentation des résultats de l enquête - Propositions et choix des actions à conduire

Ordre du jour. - Rappel du contexte de l étude - Présentation des résultats de l enquête - Propositions et choix des actions à conduire Comité de Pilotage Etude sur le développement de l agriculture biologique et des circuits courts sur le territoire du Pays Page 1 Ordre du jour - Rappel du contexte de l étude - Présentation des résultats

Plus en détail

Syndicat Mixte du Pays Midi Quercy. Les circuits courts de commercialisation en Pays Midi Quercy

Syndicat Mixte du Pays Midi Quercy. Les circuits courts de commercialisation en Pays Midi Quercy Les circuits courts de commercialisation en Pays Midi Quercy Rappel de la commande Objet de l étude: Connaître les circuits courts de commercialisation en Pays Midi Quercy pour identifier des actions susceptibles

Plus en détail

Marché de restauration collective. Vandoeuvre les Nancy

Marché de restauration collective. Vandoeuvre les Nancy Marché de restauration collective Vandoeuvre les Nancy Mise en place du nouveau marché Public concerné par le marché Cantines Scolaires Foyer des Personnes Agées Portage à domicile Choix politique des

Plus en détail

Cartographie de compétences d un entrepreneur

Cartographie de compétences d un entrepreneur Cartographie de compétences d un entrepreneur Mission générale L entrepreneur définit la stratégie générale de l entreprise et supervise sa mise en œuvre Principales activités L entrepreneur fixe les objectifs

Plus en détail

QUALITE ET PROXIMITE EN RESTAURATION COLLECTIVE. Projet mené par le Civam Bio 53 en partenariat avec le Pays de Haute-Mayenne

QUALITE ET PROXIMITE EN RESTAURATION COLLECTIVE. Projet mené par le Civam Bio 53 en partenariat avec le Pays de Haute-Mayenne QUALITE ET PROXIMITE EN RESTAURATION COLLECTIVE Projet mené par le Civam Bio 53 en partenariat avec le Pays de Haute-Mayenne UNE DYNAMIQUE INITIEE PAR LE DIAGNOSTIC «FILIERES COURTES» SUR LE PAYS DE HAUTE-MAYENNE

Plus en détail

COMMERCES DU GOÛT, DU CHOIX, ET DE LA CHAÎNE DU FROID

COMMERCES DU GOÛT, DU CHOIX, ET DE LA CHAÎNE DU FROID ET DE LA CHAÎNE DU FROID Organisation professionnelle représentative en France des entreprises de distribution de denrées alimentaires transformées et conservées par le froid, surgelées et réfrigérées,

Plus en détail

-Le partenariat Chambre d Agriculture et du Grand Nancy. -L enquête «restauration scolaire»

-Le partenariat Chambre d Agriculture et du Grand Nancy. -L enquête «restauration scolaire» Restauration collective : répondre aux marchés publics Sommaire -Le territoire -Le partenariat Chambre d Agriculture et du Grand Nancy -L enquête «restauration scolaire» -L accessibilité du marché public

Plus en détail

PROGRAMME REGIONAL «RESTAURATION HORS DOMICILE» (RHD)

PROGRAMME REGIONAL «RESTAURATION HORS DOMICILE» (RHD) PROGRAMME REGIONAL «RESTAURATION HORS DOMICILE» (RHD) Après 2 années, un premier bilan LE LANCEMENT : RENCONTRE PARTICIPATIVE DU 27 MAI 2004 avec les représentants de l industrie de la viande en Poitou-Charentes.

Plus en détail

T E r r O i r s A r i è g E P y r é n é E s Plate-forme de distribution de produits locaux. Origine et Historique du projet

T E r r O i r s A r i è g E P y r é n é E s Plate-forme de distribution de produits locaux. Origine et Historique du projet DisTribuTEur DE PrODuiTs DE PrOximiTé T E r r O i r s A r i è g E P y r é n é E s Plate-forme de distribution de produits locaux En avril 2011, près de 100 souscripteurs ont concrétisé l ambition commune

Plus en détail

Rapport annuel 2011-2012

Rapport annuel 2011-2012 Code de conduite pour des relations commerciales équitables entre fournisseurs et acheteurs dans la chaîne agro-alimentaire Rapport annuel 2011-2012 Le code de conduite pour des relations commerciales

Plus en détail

Panorama des fruits, des légumes et des pommes de terre en restauration hors domicile

Panorama des fruits, des légumes et des pommes de terre en restauration hors domicile Panorama des fruits, des légumes et des pommes de terre en restauration hors domicile Caroline Blot 28 novembre 2012 2 3 Méthodologie de réalisation Enquêtes auprès d'un échantillon de structures de restauration

Plus en détail

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE "APPROVISIONNEMENT DE LA RESTAURATION COLLECTIVE DANS LE JURA PAR DES PRODUITS AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES LOCAUX" PREAMBULE

Plus en détail

CASDAR Développement et transfert en Agriculture

CASDAR Développement et transfert en Agriculture Titre : Mise en place et structuration d une filière de produits agricoles de proximité pour la restauration hors domicile. GAL : Pays du Mans Région : Pays de Loire Priorité ciblée : Prise en compte des

Plus en détail

Programme européen LEADER 2020

Programme européen LEADER 2020 Programme européen LEADER 2020 Pays du Perche ornais PROGRAMME D ACTIONS FICHES ACTIONS INNOVATION NUMERIQUE p.3 EXPERIMENTATION LOGEMENTS p.4 COORDINATION DES TRANSPORTS p.5 ACTIONS AGRICOLES COLLECTIVES

Plus en détail

Mobilisation pour l élevage français gérer l urgence et préparer l avenir

Mobilisation pour l élevage français gérer l urgence et préparer l avenir Mobilisation pour l élevage français gérer l urgence et préparer l avenir Le Gouvernement est pleinement mobilisé en faveur de l'élevage. Jeudi 3 septembre le Premier Ministre a présenté un plan en faveur

Plus en détail

Appui individualisé au développement des groupements de commandes Vague 1 Groupements de commandes de la région Rhône-Alpes

Appui individualisé au développement des groupements de commandes Vague 1 Groupements de commandes de la région Rhône-Alpes Appui individualisé au développement des groupements de commandes Vague 1 Groupements de commandes de la région Rhône-Alpes Filière : incontinence Date de restitution : 17/09/2013 Sommaire Propos liminaires

Plus en détail

Association Le Relais

Association Le Relais Association le Relais Achat d une prestation étude de marché Permettant la création d un atelier de transformation fruits, légumes et son équilibre financier Structure commanditaire Association Le Relais

Plus en détail

La Coopérative Enercoop Bretagne SCIC SA à capital variable

La Coopérative Enercoop Bretagne SCIC SA à capital variable La Coopérative Enercoop Bretagne SCIC SA à capital variable Présentation aux collectivités locales Enercoop Bretagne Fournisseur, promoteur de sobriété et d'efficacité et producteur d'électricité propre

Plus en détail

- 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1

- 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1 - 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1 Objectif(s) : o o Pré requis : o o o Contraintes de production, Optimisation de la gestion de la production. Coût de production, Production sous contraintes,

Plus en détail

Forum des circuits courts 16/11/2014 Présentation de la plateforme Agrilocal84. En partenariat avec :

Forum des circuits courts 16/11/2014 Présentation de la plateforme Agrilocal84. En partenariat avec : Forum des circuits courts 16/11/2014 Présentation de la plateforme Agrilocal84 En partenariat avec : Pauline RICARD Département de Vaucluse Direction de l économie Service Agriculture et Développement

Plus en détail

Les calculs fondamentaux pour son entreprise

Les calculs fondamentaux pour son entreprise Les calculs fondamentaux pour son entreprise 1. Seuil de rentabilité et point mort : Définition et calcul Seuil de Rentabilité et Point Mort sont deux facettes d un même concept. Petite-entreprise. net

Plus en détail

Appel à projets. Réseau Rural Régional Midi Pyrénées. «Territoire et gouvernance alimentaire»

Appel à projets. Réseau Rural Régional Midi Pyrénées. «Territoire et gouvernance alimentaire» Appel à projets Réseau Rural Régional Midi Pyrénées «Territoire et gouvernance alimentaire» Cet appel à projets est co financé par la Région Midi Pyrénées, la DRAAF de Midi Pyrénées et l Union Européenne

Plus en détail

Achats Responsables. Suivi de la performance RSE* des fournisseurs de PSA Peugeot Citroën

Achats Responsables. Suivi de la performance RSE* des fournisseurs de PSA Peugeot Citroën Achats Responsables Suivi de la performance RSE* des fournisseurs de PSA Peugeot Citroën Pour plus d informations: support.ecovadis.com *Responsabilité Sociétale des Entreprises 1 PSA Peugeot Citroën et

Plus en détail

ATELIER 1 : QUELS PARTENARIATS GAGNANTS ENTRE PRODUCTEURS ET ACHETEURS POUR UN APPROVISIONNEMENT LOCAL DE QUALITÉ?

ATELIER 1 : QUELS PARTENARIATS GAGNANTS ENTRE PRODUCTEURS ET ACHETEURS POUR UN APPROVISIONNEMENT LOCAL DE QUALITÉ? Ass oc A Régionale Bio le Interprofession ne ion l iat QU I TA I N E LES ACTES DU FORUM ATELIER 1 : QUELS PARTENARIATS GAGNANTS ENTRE PRODUCTEURS ET ACHETEURS POUR UN APPROVISIONNEMENT LOCAL DE QUALITÉ?

Plus en détail

Construire un projet BIO en Restauration Collective

Construire un projet BIO en Restauration Collective Atelier : Construire un projet BIO en Restauration Collective 1 Introduire des produits biologiques en restauration collective : comment faire? Une démarche en 7 étapes : 1. Un projet global 2. Se renseigner

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges. Filière Porc Jambon SOURCES DES DONNÉES, MÉTHODES DE TRAITEMENT, LIMITES DES RÉSULTATS.

Observatoire des prix et des marges. Filière Porc Jambon SOURCES DES DONNÉES, MÉTHODES DE TRAITEMENT, LIMITES DES RÉSULTATS. Sommaire Définitions Les circuits Les données de prix utilisées Retraitements Limites 1 Prix au stade production Définitions - prix perçu par le producteur agricole, s applique au kg de carcasse ; - acheteur

Plus en détail

La politique bois énergie du Pays Loue Lison

La politique bois énergie du Pays Loue Lison La politique bois énergie du Pays Loue Lison Mobilisation Concertation Partenariat Animation 3 ème rencontres nationales des Chartes Forestières de Territoire 23/24 novembre 2009 Chambéry Un projet de

Plus en détail

«Atelier 50 % Bio, Circuit court, Commerce Equitable dans la Restauration Collective»

«Atelier 50 % Bio, Circuit court, Commerce Equitable dans la Restauration Collective» «Atelier 50 % Bio, Circuit court, Commerce Equitable dans la Restauration Collective» Compte rendu de l initiative publique du 21 mars 2012 1 e - Rappel du contexte de l initiative, des objectifs de l

Plus en détail

Carnet d acteurs d A PRO BIO

Carnet d acteurs d A PRO BIO Carnet d acteurs d A PRO BIO 4 rue de Dormagen 59350 Saint-André-lez-Lille Tél. : 03.20.31.57.97 - Fax : 03.20.12.09.91 www.aprobio.fr - www.labio-presdechezmoi.fr contact@aprobio.fr A PRO BIO, Pôle de

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «Prospection et accompagnement des entreprises candidates au label Empl itude»

CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «Prospection et accompagnement des entreprises candidates au label Empl itude» CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «Prospection et accompagnement des entreprises candidates au label Empl itude» CONTEXTE ET ENJEUX La labellisation Empl itude représente un levier de valorisation économique

Plus en détail

Votre Prestataire. Nom : CRM. Activité : Elaboration de menus, fabrication, vente et livraison de repas pour. collectivités.

Votre Prestataire. Nom : CRM. Activité : Elaboration de menus, fabrication, vente et livraison de repas pour. collectivités. L esprit qualité De la gestion sur site aux repas livrés avec ou sans personnel, des repas quotidiens aux repas d affaires. CRM propose une large gamme de services. Concepteur, partenaire dans les projets

Plus en détail

La plateforme de tourisme territorial PROPOSITION DE PARTENARIAT DE

La plateforme de tourisme territorial PROPOSITION DE PARTENARIAT DE La plateforme de tourisme territorial PROPOSITION DE PARTENARIAT DE Groupe CIOA Groupe CIOA LA SOLUTION DE E-TOURISME POUR LA PROMOTION DES TERRITOIRES TERRITOURISM EST UNE PLATEFORME DIGITALE A DESTINATION

Plus en détail

- 04 - LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS. Principes d'évaluation des stocks : coût moyen, Gestion des stocks en quantité et en valeur.

- 04 - LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS. Principes d'évaluation des stocks : coût moyen, Gestion des stocks en quantité et en valeur. - 04 - LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS Objectif(s) : o o Pré requis : o o Cadence d'approvisionnement, Optimisation de la gestion des stocks. Principes d'évaluation des stocks : coût moyen,

Plus en détail

Restauration hors domicile en 2011

Restauration hors domicile en 2011 Restauration hors domicile en 2011 Un petit marché avec des opportunités Pour la 3 ème fois, la place de la pomme de terre dans le marché de la restauration hors domicile (RHD) a été analysée sur le marché

Plus en détail

EFFECTIF. Emmanuel Beaurepaire Directeur gérant Corina Orphanou Responsable Logistique Frédéric Sanchez Développement Commercial CHIFFRE D AFFAIRES

EFFECTIF. Emmanuel Beaurepaire Directeur gérant Corina Orphanou Responsable Logistique Frédéric Sanchez Développement Commercial CHIFFRE D AFFAIRES Recy stem Pro est une entreprise privée spécialisée dans la mise en place de systèmes individuels ou d approches mutualisées par secteur d'activité, pour permettre à des producteurs (fabricants nationaux,

Plus en détail

Marchés publics, restauration collective et circuits courts

Marchés publics, restauration collective et circuits courts Marchés publics, restauration collective et circuits courts Réponse à l appel à propositions d actions de transfert des projets financés dans le cadre du Réseau rural français Intitulé du projet Marchés

Plus en détail

DEUX-TIERS DE LA PRODUCTION FRANCILIENNE DE LEGUMES ET DE FRUITS COMMERCIALISES EN CIRCUIT COURT

DEUX-TIERS DE LA PRODUCTION FRANCILIENNE DE LEGUMES ET DE FRUITS COMMERCIALISES EN CIRCUIT COURT Numéro 117 - Février 2012 Île-de-France Recensement agricole 2010 : les circuits-courts en Île-de-France. DEUX-TIERS DE LA PRODUCTION FRANCILIENNE DE LEGUMES ET DE FRUITS COMMERCIALISES EN CIRCUIT COURT

Plus en détail

Restauration collective :

Restauration collective : Restauration collective : Approvisionnement local Nicole LE BRUN Conseillère en développement local Sommaire 1 Analyse des attentes : l enquête «Restauration scolaire» 2 Connaissances des fonctionnements

Plus en détail

La logistique à la Réunion

La logistique à la Réunion La logistique à la Réunion Le développement de la logistique amorcé il y a une vingtaine d années à la Réunion s est inscrit dans le prolongement des services portuaires (stockage, entreposage) et en complément

Plus en détail

Table ronde PLAN DE SOUTIEN. Caen le 31 juillet 2015

Table ronde PLAN DE SOUTIEN. Caen le 31 juillet 2015 Table ronde PLAN DE SOUTIEN A L ELEVAGE L FRANCAIS Caen le 31 juillet 2015 24 mesures, 6 priorités Redresser les cours; Traiter la question des dettes bancaires et fournisseurs, notamment JA; Alléger les

Plus en détail

Val Bio Ile de France

Val Bio Ile de France Val Bio Ile de France La Bio des Bordes un jardin d insertion en maraîchage biologique Val Bio Ile de France (IDF) Val Bio Ile de France, créée en 2008, est un chantier d insertion gérant une plateforme

Plus en détail

MAIRIE DE CROCHTE 4, Meuninck Straete

MAIRIE DE CROCHTE 4, Meuninck Straete MAIRIE DE CROCHTE 4, Meuninck Straete 59380 CROCHTE Tél. 03.28.62.13.70 Fax. 03.28.62.10.18 e-mail : mairie.crochte@orange.fr site internet : www.crochte.fr MARCHÉ DE FOURNITURES ET DE SERVICE N 2011-02

Plus en détail

Segment : Tous segments des IAA Module : Approvisionnement TERMES DE RÉFÉRENCE

Segment : Tous segments des IAA Module : Approvisionnement TERMES DE RÉFÉRENCE Segment : Tous segments des IAA Module : Approvisionnement TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF... 2 RESULTATS... 2 INDICATEURS D IMPACT... 2 POPULATIONS CONCERNEES... 3 PRE-REQUIS... 3 ACTIVITES ET LIVRABLES...

Plus en détail

Rencontres nationales de la librairie 2013. Librairie : quelle économie pour quel métier?

Rencontres nationales de la librairie 2013. Librairie : quelle économie pour quel métier? Rencontres nationales de la librairie 2013 Librairie : quelle économie pour quel métier? Dimanche 2 juin matin (Session plénière Salle Vitez) Programme susceptible d être modifié 30/04/13 9h30 : petit

Plus en détail

Contribution de JEUNES AGRICULTEURS. Organisation Professionnelle Agricole à vocation syndicale

Contribution de JEUNES AGRICULTEURS. Organisation Professionnelle Agricole à vocation syndicale A Paris, le vendredi 07 septembre, REEXAMEN DU REGIME DE L UE APPLICABLE AU SECTEUR DES FRUITS ET LEGUMES - CONSULTATION PUBLIQUE SUR LES OPTIONS PROPOSEES ET L'EVALUATION DE LEURS INCIDENCES Contribution

Plus en détail

LE PRESENT CAHIER DES CHARGES FAIT PARTIE INTEGRANTE DU MARCHE, IL DOIT ETRE RETOURNE, PARAPHE ET SIGNE AVEC L ENSEMBLE DES AUTRES PIECES DU MARCHE

LE PRESENT CAHIER DES CHARGES FAIT PARTIE INTEGRANTE DU MARCHE, IL DOIT ETRE RETOURNE, PARAPHE ET SIGNE AVEC L ENSEMBLE DES AUTRES PIECES DU MARCHE Communauté de Communes Lembron Val d Allier CAHIER DES CHARGES Marché Public à Procédure Adaptée Article 30 du Code des Marchés Publics Relatif à la confection et la livraison de repas du service de portage

Plus en détail

Cours 1 Le développement d un territoire ultramarin : entre Union européenne et aire régionale (étude de cas) La Guadeloupe

Cours 1 Le développement d un territoire ultramarin : entre Union européenne et aire régionale (étude de cas) La Guadeloupe GEOGRAPHIE Thème 3 L Union européenne : dynamiques et développement des territoires (11-12 heures) Question 2 Les territoires ultramarins de l Union européenne et leur développement Cours 1 Le développement

Plus en détail

CUMA avicole du pont de la Besbre

CUMA avicole du pont de la Besbre CUMA avicole du pont de la Besbre Présentation générale de l atelier www.villorama.com La CUMA avicole du pont de la Besbre est un abattoir de volailles situé à Dompierre sur Besbre dans l Allier. La CUMA

Plus en détail

«MA CANTINE EN CIRCUIT-COURT»

«MA CANTINE EN CIRCUIT-COURT» COMPTE RENDU DE LA REUNION DU 28/09/2012 «MA CANTINE EN CIRCUIT-COURT» Mot de présentation de la présidente nouvellement élue : Annonce du fonctionnement de la cantine (ressources humaines et matérielles),

Plus en détail

Organisation et tendances. de la distribution des produits bio

Organisation et tendances. de la distribution des produits bio Organisation et tendances de la distribution des produits bio 1-Quelques généralités sur la distribution La fonction économique principale de la distribution est de rendre un produit accessible au consommateur

Plus en détail

Le Pôle Scientifique Agriculture Biologique Massif Central

Le Pôle Scientifique Agriculture Biologique Massif Central Le Pôle Scientifique Agriculture Biologique Massif Central Le Pôle Bio Qu est est-ce que le Pôle P Bio? Le Pôle Scientifique Bio Massif central est une association créée en 1998 pour l accompagnement scientifique

Plus en détail

Avancement des travaux de l Inventaire National Spatialisé des émissions de polluants atmosphériques pour la France

Avancement des travaux de l Inventaire National Spatialisé des émissions de polluants atmosphériques pour la France Avancement des travaux de l Inventaire National Spatialisé des émissions de polluants atmosphériques pour la France Centre Interprofessionnel Technique d'etudes de la Pollution Atmosphérique 7, cité Paradis

Plus en détail

Communication en Conseil des Ministres. Plan de gestion de la rareté de l eau

Communication en Conseil des Ministres. Plan de gestion de la rareté de l eau Communication en Conseil des Ministres Plan de gestion de la rareté de l eau Bilan de l année 2005 De septembre 2004 à septembre 2005, la France a connu une sécheresse s étendant sur un large croissant

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

Groupe de travail «Dynamiser la prévention»

Groupe de travail «Dynamiser la prévention» Plan départemental de prévention et de gestion des déchets non dangereux Groupe de travail «Dynamiser la prévention» 15 octobre 2014 Réunion du 15 octobre Déroulement de la réunion : - Don alimentaire

Plus en détail

Plateformes Régionales d innovation «Agriculture biologique, agriculture périurbaine durable» au Lycée Nature à la Roche sur Yon.

Plateformes Régionales d innovation «Agriculture biologique, agriculture périurbaine durable» au Lycée Nature à la Roche sur Yon. Plateformes Régionales d innovation «Agriculture biologique, agriculture périurbaine durable» au Lycée Nature à la Roche sur Yon Dossier de presse Sommaire Communiqué de synthèse p.2 Présentation de la

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES & SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES & SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES & SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Maître de l ouvrage CCAS Du Teil Hôtel de Ville 07400 LE TEIL Responsable du Marché : Monsieur le Président Objet

Plus en détail

Évaluation de l action du Conseil général de la Nièvre en faveur de l insertion sociale, économique et professionnelle

Évaluation de l action du Conseil général de la Nièvre en faveur de l insertion sociale, économique et professionnelle Évaluation de l action du Conseil général de la Nièvre en faveur de l insertion sociale, économique et professionnelle Elèves administrateurs Promotion Vercors Janvier 2006 SOMMAIRE Introduction I. Approche

Plus en détail

Les achats de produits carnés en restauration hors foyer en France. 2 mars 2010 SIA

Les achats de produits carnés en restauration hors foyer en France. 2 mars 2010 SIA Les achats de produits carnés en restauration hors foyer en France 2 mars 2010 SIA Méthodologie Centre de recherche pour l étude et l observation des conditions de vie Phase 1 : Analyse sectorielle du

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELECTUELLES

MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELECTUELLES MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELECTUELLES 05.61.66.98.90 Fax 05.61.04.98.23 *=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*= Etude sur le repositionnement/fonctionnement de l abattoir de St Girons

Plus en détail

Optimiser les initiatives S&OP des entreprises agroalimentaires

Optimiser les initiatives S&OP des entreprises agroalimentaires Optimiser les initiatives S&OP des entreprises agroalimentaires Anticiper et prendre les meilleures décisions au regard des contraintes économiques et organisationnelles, tels sont les challenges quotidiens

Plus en détail

Mise à jour le 02/06/2015

Mise à jour le 02/06/2015 Action n Axe 4 Orientation Développer l introduction de produits locaux et/ou bio dans la restauration scolaire L éco-responsabilité des services municipaux Développer la politique d achats éco-responsables

Plus en détail

Demande de devis. Animation de modules de formation «Capacité en Gestion des Entreprises Artisanales» C.G.E.A.

Demande de devis. Animation de modules de formation «Capacité en Gestion des Entreprises Artisanales» C.G.E.A. Demande de devis Cahier des charges Animation de modules de formation «Capacité en Gestion des Entreprises Artisanales» C.G.E.A. Année 2013-2014 Date limite de réception des offres : le lundi 17 juin 2013

Plus en détail

QUALITE ET PROXIMITE EN RESTAURATION COLLECTIVE. Projet mené par le Civam Bio 53 en partenariat avec les territoires mayennais

QUALITE ET PROXIMITE EN RESTAURATION COLLECTIVE. Projet mené par le Civam Bio 53 en partenariat avec les territoires mayennais QUALITE ET PROXIMITE EN RESTAURATION COLLECTIVE Projet mené par le Civam Bio 53 en partenariat avec les territoires mayennais UNE DYNAMIQUE INITIEE PAR LE DIAGNOSTIC «FILIERES COURTES» SUR LES TERRITOIRES

Plus en détail

CAP Agent Polyvalent de Restauration

CAP Agent Polyvalent de Restauration LYCEE. CAP Agent Polyvalent de Restauration LIVRET DE SUIVI DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES Nom de l élève : Référent(s) classe CAP APR:. Coordonnateur ULIS :.. A L ATTENTION DES PROFESSIONNELS RESPONSABLES

Plus en détail