Dossier de presse. SITA en Guadeloupe, une approche globale de la gestion. octobre 2008

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier de presse. SITA en Guadeloupe, une approche globale de la gestion. octobre 2008"

Transcription

1 SITA en Guadeloupe, une approche globale de la gestion des déchets : dépollution - valorisation - élimination SOMMAIRE Sita et l Écopole de l Esperance, un nouveau départ pour une Guadeloupe exemplaire en matière de gestion des déchets Sita verde : la valorisation des biodéchets Chiffres clés La réference de sita en Outre Mer : la societé «star» à la Réunion SITA, FILIALE PROPRETE DE SUEZ ENVIRONNEMENT Dépollution et réhabilitation de la décharge brute de Sainte Rose LA déchèterie de Sainte Rose : une solution de proximité pour les habitants de la communauté de commune de Nord-Basse-Terre (ccnbt) Le traitement mécano biologique (tmb) : vers un site multifilières favorisant le tri et la valorisation des déchets

2 SITA et L Écopôle DE L ESPERANCE, UN NOUVEAU DÉPART POUR UNE GUADELOUPE EXEMPLAIRE EN MATIÈRE DE GESTION DES DÉCHETS S inscrire dans l orientation des politiques publiques Pour répondre au besoin croissant de modernisation de la gestion des déchets en Guadeloupe, le nouveau Plan Départemental d Élimination des Déchets Ménagers et Assimilés voté en janvier 2008 prévoit entre autres l implantation de 2 centres de stockage nouvelle génération. Le premier centre situé sur la commune de Sainte Rose nécessite des travaux de dépollution et de réhabilitation pour une évolution vers un site multifilières de traitement des déchets favorisant le tri, la valorisation et l élimination des déchets résiduels. Ce centre d une capacité de t/an traitera principalement les déchets non dangereux de Nord-Basse-Terre. Il sera exploité par l Ecopôle de l Espérance, filiale commune de SITA et du Groupe ENERGIPOLE. Un deuxième centre fait actuellement l objet d études de faisabilité par SITA. Vue générale du site de L Écopôle de l Espérance Répondre aux enjeux environnementaux, techniques et économiques de l Île Face à l urgence sanitaire et à la nécessité de mettre rapidement en place une gestion intégrée des déchets produits en Guadeloupe, le projet a

3 été autorisé par Arrêté Préfectoral en avril 2008, après enquête publique. Après dépollution et réhabilitation, le site de Sainte Rose répondra aux critères techniques imposés par la réglementation : accessibilité, hydrogéologie, éloignement des habitations et des zones protégées, intégration paysagère. SITA a choisi d intégrer la dimension Haute Qualité Environnementale dès la conception architecturale du site afin de veiller au respect du patrimoine naturel. L Écopôle de l Espérance est située sur une parcelle de 63 ha. Les installations couvriront 42 ha, dont 25 pour le stockage. Le phasage des travaux est planifié en vue de maintenir l activité agricole en cours sur le site, à savoir la culture de canne à sucre et d ananas. À terme, 22 hectares seront préservés pour maintenir ces cultures. Le montant global des investissements représente 50 millions d euros dont 10 millions d euros engagés sur la première phase de chantier. Pour cette étape, l Ecopôle de l Espérance a fait appel à un groupement d entreprises guadeloupéennes. Elle recrutera à terme une quinzaine de salariés et créera un bassin de 70 emplois indirects. Dès réception des travaux, l Ecopôle de l Espérance installera son siège social dans la commune de Sainte Rose. À terme, les retombées économiques globales pour la commune seront de l ordre de 0,6 million d euros par an sur 20 ans. Associer valorisation et élimination des déchets à la production d énergies renouvelables Installation de valorisation de biogaz Le site de stockage des déchets sera doté d un réseau de collecte du biogaz issu de la fermentation des déchets qui pourra être utilisé ultérieurement comme ressource énergétique. De plus, en partenariat avec le Groupe ENERGIPOLE, le site sera équipé de panneaux photovoltaïques assurant à terme la production d environ 10,88 MWh électrique. L énergie ainsi produite permettra de couvrir

4 SITA et L Écopôle DE L ESPERANCE, UN NOUVEAU DÉPART POUR UNE GUADELOUPE EXEMPLAIRE EN MATIÈRE DE GESTION DES DÉCHETS les besoins en électricité de habitants, soit l équivalent de la commune de Sainte Rose. Lutter contre le changement climatique et maîtriser la consommation d énergie fait partie des engagements majeurs de SITA dans le cadre du Grenelle de l Environnement. Favoriser la concertation, le dialogue et la transparence au quotidien Le site de Sainte Rose est habilité à traiter des déchets ménagers et assimilés et les déchets industriels banals. Chaque livraison fera l objet d un contrôle systématique lors de l entrée sur site : les matériaux valorisables tels que les plastiques, cartons, bois, ferrailles seront réorientés vers des filières agréées, les déchets non valorisables seront traités sur site. Dans le cadre de ses engagements de préservation de l écosystème et de la biodiversité, SITA et l Ecopôle de l Espérance n accepteront aucune livraison de déchets par voie maritime traversant le Grand-Cul-de-Sac Marin. Au-delà des informations techniques réglementaires et de la Commission Locale d Information et de Surveillance obligatoire, SITA s engage à créer une instance d échange et dialogue avec les élus, riverains et associations Poste de contrôle environnementales et sociales. Ces échanges seront formalisés dans un cadre de travail à établir avec l ensemble des parties prenantes concernées.

5 SITA VERDE : LA VALORISATION DES BIODÉCHETS SITA Verde a été créée en d une ambition commune entre SITA et le Groupe LORET pour développer la valorisation des biodéchets sous forme de compost en Guadeloupe. Métiers de SITA VERDE Valorisation des biodéchets SITA Verde transforme les déchets organiques des collectivités, industriels et agriculteurs en compost (bagasses de canne à sucre, écumes de sucrerie, déchets d espaces verts par ex.) sur deux écosites : Gardel et L Hermitage. Production d un compost de qualité Issus du compostage, les produits organiques sont hygiénisés et stabilisés. Ecosite de GARDEL SIÈGE social Ecosite de Gardel Ecosite de L HERMITAGE Implantations de SITA VERDE en Guadeloupe Ecosite de l Hermitage

6 Riches en humus et en éléments fertilisants, ils ont toutes les propriétés nécessaires à l amendement organique des sols et à l alimentation des cultures. Les gammes de produits FERTIGWA : Compost à base végétale en mélange avec des fumiers de ferme, qui apportent les éléments fertilisants, NF U : Supports de culture, NF U : Composts de boues de station d épuration. Les utilisateurs Les produits sont utilisés par les producteurs de canne à sucre, de banane, d ananas, de melon, d igname, les maraîchers, les pépinières et les sociétés d entretien de jardin. BIOGWA : Compost à base végétale, structurant des sols, riche en vie microbienne nécessaire au fonctionnement biologique du sol, ECOGWA : Compost rustique enrichi en fertilisants naturels, restructurant, pour grandes surfaces, TEROGWA : Le support de culture universel, pour toutes utilisations professionnelles ou grand public. Des produits encadrés par une réglementation stricte NF U : Amendements organiques, La contribution de SITA Verde aux objectifs de valorisation des déchets verts En Guadeloupe, les déchets verts ne sont pas encore valorisés. La transformation de ces déchets en compost, permettra de faire un pas vers le seuil des 50 % de déchets recyclés prévu par la Circulaire du 28 avril L introduction de déchets d espaces verts dans le compost présente plusieurs avantages : agronomique, en améliorant la stabilité des composts, économique, en réduisant le prix de vente des composts. Une partie du traitement étant supporté par le producteur de déchets verts (principe du pollueur-payeur), écologique, en valorisant les déchets.

7 CHIFFRES CLÉS Sita en guadeloupe L Écopôle DE L ESPERANCE Actionnariat : 65 % SITA et 35 % ENERGIPOLE 25 ha dédiés au stockage 22 ha réservés aux activités agricoles 8,5 M d investissement en M d investissement sur 20 ans 9 M pour dépolluer la décharge brute actuelle 15 postes créés directement 70 postes indirects T de déchets traitées par an 10,88 MWh électrique produit par an SITA VERDE Actionnariat : 65 % SITA et 35 % GROUPE LORET 12 salariés 3 ha : plate forme de GARDEL (Le Moule) 1 ha : plate forme de L HERMITAGE (Trois Rivières) T de déchets traitées par an T de compost vendues par an

8 LA RÉFÉRENCE DE SITA EN OUTRE MER : LA SOCIÉTÉ «STAR» À LA RÉUNION La société STAR (Société de Transport et d Assainissement de la Réunion) est une entreprise régionale au service de l environnement qui s est spécialisée dans les prestations de collecte et de traitement des déchets, de nettoiement et d assainissement. La collecte des déchets des collectivités Collecte des ordures ménagères, des déchets valorisables, des déchets verts et des encombrants de la CI- NOR de Sainte-Marie et de Sainte-Suzanne (45000 habitants). Collecte déchets verts et encombrants sur le TCO : St-Paul, St-Leu, Trois-Bassins (90000 habitants), depuis le 2 janvier Résorption des dépôts sauvages sur le TCO depuis le 17 décembre Gestion de 3 déchèteries pour la CINOR. Créée en 1984 et implantée initialement à la Réunion, elle s est progressivement développée sur l ensemble de la zone Océan Indien pour former le groupe STAR. Une référence en matière de gestion globale des déchets Aujourd hui, la STAR s est spécialisée dans 4 domaines différents mais complémentaires :

9 vidange de bacs à graisse pour les restaurants et cantines scolaires. Gestion de l assainissement collectif, urbain et industriel, autonome individuel et semi-collectif. Le traitement et la valorisation des déchets banals et spéciaux Le traitement et la valorisation des déchets (centre de stockage Sainte SUZANNE, plateforme de compostage Sainte ROSE). La collecte des déchets des industriels Collecte des Déchets Industriels Banals (environ 50 % de part de marché), avec un parc d environ 500 bennes et 26 véhicules ampliroll, 1 camion front-loader et 1 camion Eco DI. Nettoyage des sols et des sites industriels. L assainissement Entretien : réseaux d eaux pluviales, eaux usées, eaux potables (Conseil Général, Ville de Saint Denis et de Saint Paul), bacs à graisse, notamment (ville de Saint André et du Tampon), fosses septiques (Saint Pierre, Le Tampon ) Collecte : vidange de fosses septiques, (pour les entreprises et les particuliers), Le traitement des déchets dangereux (plateforme de Saint ANDRE) Chiffres clés du centre de stockage de Sainte Suzanne Date de l Arrêté Préfectoral : 06/1993 renouvelé le 14/12/2007 Superficie classée : 27,8 ha Emprise actuelle du site : 15,2 ha (phase I) et 8,2 ha (phase II) Tonnage annuel de déchets réceptionné : t (en 2007) 12 Personnes sur le site : 1 Responsable d Exploitation, 1 chef d équipe, 4 conducteurs, 4 manœuvres, 2 personnels d accueil.

10 LA RÉFÉRENCE DE SITA EN OUTRE MER : LA SOCIÉTÉ «STAR» À LA RÉUNION Création d énergies renouvelables grâce aux panneaux photovoltaïques Le site de Sainte Suzanne est particulièrement adapté : avec heures d ensoleillement par an (maximum de l île) : Installation d un pilote de 50 m 2, soit 5 kwc en avril 2007 Projet d installation de 2,2 ha de modules photovoltaïques soit 2 MWc environ. Ce projet est «piloté» par SCE Power alliance en partenariat avec STAR. Site de Sainte Suzanne vu du ciel Panneaux photovoltaïques installés sur Saint Suzanne Légende Agences de service Centre de tri Centre de transfert Centre de stockage Plate-forme déchets industriels spéciaux Filiales Compostage déchets verts Les implantations de la star sur l Île de la Réunion

11 dossier SITA, FILIALE PROPRETÉ DE SUEZ ENVIRONNEMENT SITA est, au sein de SUEZ Environnement, le spécialiste de la gestion globale des déchets. Depuis 90 ans, SITA collecte, achemine, traite et valorise les déchets des collectivités locales, des entreprises, des professionnels de santé et des particuliers. SITA gère l intégralité du cycle des déchets produits par les particuliers, les entreprises et les professionnels de santé, à travers six domaines d expertise : La collecte et le tri SITA collecte et trie les déchets issus des collectes sélectives des particuliers et des entreprises (y compris les déchets dangereux, liquides ou encore liés à des activités de soins médicaux) La valorisation matière SITA assure le démantèlement, la réutilisation et recyclage des matières (plastiques, palettes ) et leur commercialisation auprès des industriels du recyclage. SITA met également en place des filières de démantèlement et de valorisation des Déchets d Équipements Électriques et Électroniques, des Véhicules Hors d Usage, des avions et navires en fin de vie.

12 La valorisation biologique La valorisation énergétique Le traitement des déchets ultimes SITA collecte et valorise les déchets organiques comme les boues (fumier, lisier, boues d épuration), la fraction fermentescible des ordures ménagères (épluchures, etc.) et de l industrie agro-alimentaire, les déchets verts et les déchets de l agriculture (marcs, rafles de vendanges ). Ces déchets sont soient épandus directement sur les champs, soit transformés en composts utilisés en amendements des cultures agricoles et paysagères. SITA valorise et traite les déchets qui n ont pas pu être recyclés. Ainsi : le stockage génère du biogaz qui produit de l énergie renouvelable ; l énergie issue de l incinération des déchets est valorisée en électricité et en chauffage urbain ; la méthanisation des déchets organiques et des boues de stations d épuration permet de générer du biogaz, également valorisé en électricité et en chauffage urbain. En fonction de leur nature, les déchets sont pré-traités et stockés dans des centres de stockage spécifiques. Ils font ensuite l objet d une régénération ou sont utilisés comme combustible de substitution. L assainissement et la maintenance industrielle SITA dispose d un réseau de filiales spécialisées fédérées au sein de SITA AMI. SITA AMI intervient sur les réseaux urbains d assainissement et auprès des industriels pour des opérations régulières de nettoyage ou lors des arrêts techniques.

13 DÉPOLLUTION ET RÉHABILITATION DE LA DÉCHARGE BRUTE DE SAINTE ROSE La dépollution du site : un préalable indispensable pour une gestion intégrée des déchets Ouvert provisoirement en 1992, le site actuel engendre des nuisances quotidiennes causées par le déversement illégal de milliers de tonnes de déchets. Il doit donc être fermé et sécurisé selon les prescriptions environnementales et sanitaires définies par l arrêté préfectoral de l Écopôle de l Espérance. Au cours des travaux de réhabilitation, les déchets valorisables (ferrailles, plastiques) précédemment enfouis seront extraits, triés et réorientés vers les filières agréées de valorisation et d élimination.

14 La création du nouveau site : des travaux axés sur l étanchéité et le contrôle Les travaux se dérouleront en 3 étapes : terrassement, étanchéité, aménagements généraux (voiries et réseaux). Schéma de principe La zone de stockage sera composée de casiers étanches réalisés avec des matériaux imperméables pour maîtriser les interactions entre le déchet et son environnement. Tout site de stockage comporte une double barrière de protection : une «sécurité géologique» composée d argile, un matériau très imperméable présent naturellement sous le site, sur le fond et les flancs des zones en exploitation, Sécurité technique Sécurité géologique une «sécurité technique», composée d un matériau imperméable, une géomembrane, et protégée par un géotextile. Un complexe de drainage spécifique est mis en place pour récupérer et traiter les eaux de pluie en contact avec les déchets. Planning des travaux Résorption de la décharge brute Début des terrassements Mise en service Alvéole A3 Début de la construction du TMB Mise en service du TMB 4 e trimestre er trimestre e trimestre e trimestre e trimestre er trimestre 2010 Échanges participatifs sur le dossier TMB Dépôt du dossier TMB Enquête publique TBM A.P Complémentaire CSDU + TMB

15 LA Déchèterie DE SAINTE ROSE : UNE SOLUTION DE PROXIMITÉ POUR LES HABITANTS DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNE DE Nord-Basse-Terre (CCNBT) Une solution de proximité pour favoriser une démarche éco-citoyenne En collaboration avec les services techniques de la CCNBT, SITA étudie actuellement l implantation d une déchèterie sur le site de l Ecopôle de l Espérance. Cette déchèterie accueillera avant fin 2009 les déchets des habitants ne pouvant être pris en charge par l enlèvement en porte-à-porte (Déchets électroniques, déchets verts, encombrants, etc.) La déchèterie aura une fonction essentielle : éviter les dépôts sauvages et assurer ainsi un meilleur respect de l environnement. Elle permettra également la valorisation des déchets grâce à un pré-tri dans les bennes et une orientation vers les filières agréées.

16 LE TRAITEMENT MÉCANO BIOLOGIQUE (TMB) : VERS UN SITE MULTIFILIÈRES FAVORISANT LE TRI ET LA VALORISATION DES DÉCHETS Le TMB : Un outil structurant pour les filières de valorisation des déchets Le site de Sainte Rose évolue en parallèle vers un centre multifilières de traitement et de valorisation des déchets non dangereux avec un projet de TMB. Cet outil permettra de séparer les fractions valorisables des déchets entrants sur le site (métaux, cartons, plastiques, etc.) pour les diriger vers les filières dédiées. À terme, cette unité de Traitement Mécano-Biologique, dimensionnée spécifiquement pour la Communauté de Communes Nord-Basse-Terre (CCNBT), permettra de valoriser la matière organique résiduelle issue des collectes séparatives. Ainsi, en favorisant la structuration des filières de valorisation et d élimination l installation participera au développement du tri sélectif auprès des habitants et des industriels. Les études sont en cours depuis septembre 2008, le conseil municipal de Sainte Rose a été informé lors de la séance du 15 septembre et un nouveau dossier de demande d autorisation sera déposé auprès des autorités fin Il donnera lieu à une nouvelle enquête publique et une concertation avec les parties prenantes locales (riverains, élus, associations, Commission Locale d information et de Surveillance). Schéma de principe général

17 SYNOPTIQUE DU TMB T/an Séparation fermentescible / refus / valorisation matière Refus vers CSDU Fermentation Structurant bois Valorisation matière (métaux / plastiques / carton) vers les filières agrées Compost normé Maturation Affinage Exemple de bilan matière pour t d ordures ménagères résiduelles issues de la collecte sélective

Syndicat Mixte du Point Fort. Pôle environnement : une filière durable de traitement des déchets

Syndicat Mixte du Point Fort. Pôle environnement : une filière durable de traitement des déchets Dossier de Presse Pôle environnement : une filière durable de traitement des déchets 16 décembre 2005 CONTACT PRESSE Claire Montémont tél. 02 31 29 16 96 / mobile 06 10 15 04 18 claire.montemont@wanadoo.fr

Plus en détail

1/ L OPAC DU RHÔNE, UNE STRATÉGIE COHÉRENTE ET RESPONSABLE

1/ L OPAC DU RHÔNE, UNE STRATÉGIE COHÉRENTE ET RESPONSABLE Les chiffres clés au 31 décembre 2010 / 7 / 1/ L OPAC DU RHÔNE, UNE STRATÉGIE COHÉRENTE ET RESPONSABLE 1.1/ La gouvernance d entreprise 1.2/ Une organisation en phase avec son environnement 1.3/ Les ressources

Plus en détail

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme Ecologie des déchet chets Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme Galilée médita cette pensée en 1588. Quatre siècles plus tard, cette notion de recyclage est au centre des préoccupations

Plus en détail

Banque Mondiale République de Djibouti

Banque Mondiale République de Djibouti Mission d assistance à la définition d un système de gestion des déchets pour le Quartier 7 de la ville de Djibouti. Compléments sur le projet pilote (Janvier 2011) Ernst & Young et Associés Sommaire 1

Plus en détail

Méthanisation en Midi-Pyrénées

Méthanisation en Midi-Pyrénées Midi-Pyrénées Énergies Méthanisation en Midi-Pyrénées Un potentiel à développer Des énergies durables pour nos territoires Valoriser nos déchets organiques Produire des engrais de ferme renouvelables Produire

Plus en détail

> UNE INSTALLATION DE MÉTHANISATION SUR VOTRE TERRITOIRE, c est la valorisation énergétique et agronomique de vos déchets.

> UNE INSTALLATION DE MÉTHANISATION SUR VOTRE TERRITOIRE, c est la valorisation énergétique et agronomique de vos déchets. > UNE INSTALLATION DE MÉTHANISATION SUR VOTRE TERRITOIRE, c est la valorisation énergétique et agronomique de vos déchets. > Faisabilité > Planification > Construction > Optimisation > Exploitation Bio

Plus en détail

Usine de biométhanisation des matières résiduelles organiques (déchets des vivants)

Usine de biométhanisation des matières résiduelles organiques (déchets des vivants) Usine de biométhanisation des matières résiduelles organiques (déchets des vivants) Société d économie mixte de Rivière-du-Loup (SÉMER) créée en octobre 2009 Obligation réduire déchets enfouis Cadre réglementaire

Plus en détail

stockage souterrain de gaz naturel

stockage souterrain de gaz naturel Projet de stockage souterrain de gaz naturel Salins des Landes Synthèse du dossier du maître d ouvrage pour le débat public Octobre 2011 Le projet Salins des Landes Le projet Salins des Landes porte sur

Plus en détail

CANN ELEC. ou l électricité verte

CANN ELEC. ou l électricité verte CANN ELEC ou l électricité verte Denis Pouzet (CIRAD), Caroline Lejars (CIRAD), Roland Guichard (IRIS Ingénierie) Contacts : denis.pouzet@cirad.fr caroline.lejars@cirad.fr iris.ing@neuf.fr présentation

Plus en détail

Sommaire. 1. Paprec Group et le recyclage. 2. Des projets innovants

Sommaire. 1. Paprec Group et le recyclage. 2. Des projets innovants Sommaire 1. Paprec Group et le recyclage 2. Des projets innovants 2 Les chiffres du recyclage en France 900 millions de tonnes déchets produits en France! Agriculture: 40% BTP: 40% Industrie et distribution:

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais

NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais Saint-Étienne, le 17 juillet 2012 NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais Préambule Le SYDEMER, SYndicat mixte

Plus en détail

Passage en régie de la distribution de l eau potable

Passage en régie de la distribution de l eau potable La régie est un mode d organisation permettant aux collectivités de prendre en charge une activité dans le cadre de leurs propres services. Passage en régie le choix historique de l agglomération Évry

Plus en détail

Plateformes logistique & maintenance

Plateformes logistique & maintenance Administratif 1 Accueil - Bureaux 2 Laboratoire de contrôle & gestion des flux 3 Locaux sociaux & salle pédagogique Plateformes logistique & maintenance 4a Parc matériels (bennes, camions, BOM) 4b Garage

Plus en détail

Centre. Formation. Acteurs. Locaux. Ouagadougou. Ouagadougou du 21 au 25 Février 2010

Centre. Formation. Acteurs. Locaux. Ouagadougou. Ouagadougou du 21 au 25 Février 2010 Centre Formation Acteurs Locaux Modèles de coopération publique - privée pour la gestion des déchets urbains --- Martin Yelkouni Université Senghor d Alexandrie Louis-Edouard Pouget Grand Lyon Ouagadougou

Plus en détail

Des solutions économiques et innovantes pour vos déchets

Des solutions économiques et innovantes pour vos déchets Des solutions économiques et innovantes pour vos déchets rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. e n v i r o n n e m e n t IKOS Environnement, faire du déchet d aujourd hui l énergie et la

Plus en détail

LE SPANC SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Réunion d information

LE SPANC SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Réunion d information LE SPANC SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Réunion d information LES EAUX USEES DOMESTIQUES : Définition Quelles solutions de traitement? Quelle règlementation? Oct.09 Les Eaux Usées Domestiques

Plus en détail

La gestion des déchets de. chantier Dossier n 4 EDD1

La gestion des déchets de. chantier Dossier n 4 EDD1 La gestion des déchets de Fiche Ressource n 1 chantier Dossier n 4 EDD1 La gestion des déchets de chantier : La gestion des déchets de chantier des travaux publics est un enjeu primordial pour les générations

Plus en détail

L ÉCOPÔLE DE GUELTAS UN OUTIL INDUSTRIEL DE POINTE POUR LA VALORISATION DES DÉCHETS

L ÉCOPÔLE DE GUELTAS UN OUTIL INDUSTRIEL DE POINTE POUR LA VALORISATION DES DÉCHETS www.sita.fr L ÉCOPÔLE DE GUELTAS UN OUTIL INDUSTRIEL DE POINTE POUR LA VALORISATION DES DÉCHETS SITA, LEADER DE LA VALORISATION DES DÉCHETS JUIN 2014 DOSSIERDEPRESSE contact PRESSE Caroline QUILLERE Communication

Plus en détail

GESTION DES DECHETS. Des déchets d activités aux déchets ménagers

GESTION DES DECHETS. Des déchets d activités aux déchets ménagers GESTION DES DECHETS Des déchets d activités aux déchets ménagers Un déchet Qu est-ce que c est? Tout résidu d un processus de production, de transformation ou d utilisation; toute substance, matériau,

Plus en détail

IDE / EnviroC LG2E Mayrac (46) 2 RESUME DU DOSSIER

IDE / EnviroC LG2E Mayrac (46) 2 RESUME DU DOSSIER 2 RESUME DU DOSSIER 1 INTRODUCTION Le développement des énergies renouvelables, la réduction des émissions de gaz à effet de serre et la valorisation des biodéchets font partie des objectifs prioritaires

Plus en détail

Manuel de Management, Qualité et Environnement

Manuel de Management, Qualité et Environnement Manuel de Management, Qualité et Environnement 2015 2017 Objet et domaine d'application Le présent manuel de management a pour objet de décrire les engagements pris par le Groupe Loxam ainsi que son organisation

Plus en détail

Pourquoi faire moins de déchets?

Pourquoi faire moins de déchets? ANNEXE 1 a Pourquoi faire moins de déchets? 1. Parce qu il y en a trop! En Wallonie, la production annuelle de déchets ménagers a atteint un peu moins de 2 millions de tonnes (1 819 452T) en 2008 + ratio

Plus en détail

Le développement de la méthanisation en Mayenne

Le développement de la méthanisation en Mayenne Le développement de la méthanisation en Mayenne DOSSIER DE PRESSE 21 janvier 2014 Contact presse : Esther DAVID : 02 43 01 50 70 pref-communication@mayenne.gouv.fr I - L État encadre le développement de

Plus en détail

EQUIPEMENT ET ENVIRONNEMENT

EQUIPEMENT ET ENVIRONNEMENT ASSAINISSEMENT COLLECTIF FICHE N 4 Favoriser l équipement en dispositif d assainissement des collectivités et maîtres d ouvrages publics Vauclusiens au travers du contrat Départemental d Assainissement.

Plus en détail

Résumé. A. Qu est-ce que la méthanisation?

Résumé. A. Qu est-ce que la méthanisation? Résumé Afin de compléter les travaux réalisés par l'arene, l'ademe, Gaz de France et l'agence de l'eau Seine-Normandie depuis 1999 sur le sujet de la méthanisation, filière de traitement des biodéchets

Plus en détail

Révision de la nomenclature. des installations classées. du secteur du traitement des déchets. Eric GAUCHER

Révision de la nomenclature. des installations classées. du secteur du traitement des déchets. Eric GAUCHER Révision de la nomenclature des installations classées du secteur du traitement des déchets Eric GAUCHER Direction générale de la prévention des risques Service de la prévention des nuisances et de la

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITE D UNE UNITE DE METHANISATION A LA FERME

ETUDE DE FAISABILITE D UNE UNITE DE METHANISATION A LA FERME Schéma guide pour établir un cahier des charges d étude ETUDE DE FAISABILITE D UNE UNITE DE METHANISATION A LA FERME DENOMINATION DE L'OPERATION Précisez Objet - Lieu Maître d ouvrage : Personne à contacter

Plus en détail

La stratégie régionale d intervention. pour le développement. de la méthanisation en Ile-de-France

La stratégie régionale d intervention. pour le développement. de la méthanisation en Ile-de-France TEEDIF 22 mai 2014 La stratégie régionale d intervention pour le développement de la méthanisation en Ile-de-France Répondre aux objectifs régionaux : Energie Séance CR du 23 novembre 2012 Approbation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. une démarche écologique. Fourniture gratuite de compost issu des boues de la station d épuration de Carpentras

DOSSIER DE PRESSE. une démarche écologique. Fourniture gratuite de compost issu des boues de la station d épuration de Carpentras Fourniture gratuite de compost issu des boues de la station d épuration de Carpentras DOSSIER DE PRESSE 25 AVRIL 2014 Le compost issu des boues de la station d épuration Marignane de Carpentras est offert

Plus en détail

CHANTIERS VERTS I. NUISANCES ET IMPACTS DES CHANTIERS. I.1. Les nuisances ressenties par les riverains

CHANTIERS VERTS I. NUISANCES ET IMPACTS DES CHANTIERS. I.1. Les nuisances ressenties par les riverains CHANTIERS VERTS Les chantiers verts sont des chantiers de construction ou de réhabilitation réalisés de manière à ce que les impacts sur l'environnement et les nuisances perçues par les usagers et les

Plus en détail

Les rendez-vous des métiers de l environnement

Les rendez-vous des métiers de l environnement Technicien d exploitation secteur Énergie Responsabilités, travail en équipe, diversité des missions, autonomie. Le technicien d exploitation Énergie intègre une équipe qui assure la maintenance préventive

Plus en détail

Projet de biométhanisation à Assesse. Biométhanisation des déchets ménagers : un outil économique d avenir? Namur, vendredi 14 octobre 2005

Projet de biométhanisation à Assesse. Biométhanisation des déchets ménagers : un outil économique d avenir? Namur, vendredi 14 octobre 2005 Projet de biométhanisation à Assesse Biométhanisation des déchets ménagers : un outil économique d avenir? Namur, vendredi 14 octobre 2005 Nos principes en matière de gestion des déchets ménagers Comp/biométh.

Plus en détail

Stratégie de la filière légumes régionale

Stratégie de la filière légumes régionale Introduction et contexte Stratégie de la filière légumes régionale Une filière régionale diversifiée La région Centre compte 1745 exploitations légumières (dont 1436 exploitations professionnelles), ce

Plus en détail

Bureau d études Fluides Marc MISIURNY

Bureau d études Fluides Marc MISIURNY CLIMTHERM Bureau d études Fluides Marc MISIURNY MAIRIE DE SALOUEL 10, RUE FERDINAND BUISSON 80480 SALOUEL CONSTRUCTION D'UN CENTRE D'ACCUEIL ET DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT CHARTE "CHANTIER PROPRE" JANVIER

Plus en détail

La Financière agricole du Québec

La Financière agricole du Québec La Financière agricole du Québec Plan d action de développement durable 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général... 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser,

Plus en détail

Conférence de presse Mardi 25 novembre 2008 «EDELWAY» SUEZ ENVIRONNEMENT, une entreprise de services aux collectivités, s engage

Conférence de presse Mardi 25 novembre 2008 «EDELWAY» SUEZ ENVIRONNEMENT, une entreprise de services aux collectivités, s engage Conférence de presse Mardi 25 novembre 2008 «EDELWAY» SUEZ ENVIRONNEMENT, une entreprise de services aux collectivités, s engage SOMMAIRE EDELWAY : SUEZ ENVIRONNEMENT s engage aux côtés des collectivités

Plus en détail

Réunion actionnaires VFB Happening Bruxelles, 25 avril 2015

Réunion actionnaires VFB Happening Bruxelles, 25 avril 2015 Réunion actionnaires VFB Happening Bruxelles, 25 avril 2015 Koen Van den Brande Sales & Marketing director SUEZ environnement Recycling & waste recovery Belgique Réunion animée par Isabelle de Laminne

Plus en détail

200 Adhérents. Cinq salariés : -1 Chargé de Développement -1 Cocher Professionnel -1 Chargée d Etude -1 Chargé de Communication -1 Maraîcher

200 Adhérents. Cinq salariés : -1 Chargé de Développement -1 Cocher Professionnel -1 Chargée d Etude -1 Chargé de Communication -1 Maraîcher 200 Adhérents 1 Cinq salariés : -1 Chargé de Développement -1 Cocher Professionnel -1 Chargée d Etude -1 Chargé de Communication -1 Maraîcher Quatre chevaux et deux ânes de travail Association loi 1901

Plus en détail

Le recyclage. rentable

Le recyclage. rentable Le recyclage rentable Sommaire La solution 3WAYSTE : l avenir d une industrie du tri efficace et rentable! 2... La solution 3WAYSTE : l avenir d une industrie du tri efficace et rentable! 3... Le tri industriel

Plus en détail

Présentation de l agence de Trémentines

Présentation de l agence de Trémentines Paprec Plastiques Présentation de l agence de Trémentines Présentation du groupe Nos activités Paprec Group, dont le siège historique est situé à La Courneuve (93), a été fondé en 1995 et est toujours

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE POUR UNE CONSTRUCTION DURABLE LIVRET D ACCUEIL DES ENTREPRISES SUR UN CHANTIER

GUIDE METHODOLOGIQUE POUR UNE CONSTRUCTION DURABLE LIVRET D ACCUEIL DES ENTREPRISES SUR UN CHANTIER GUIDE METHODOLOGIQUE POUR UNE CONSTRUCTION DURABLE LIVRET D ACCUEIL DES ENTREPRISES SUR UN CHANTIER 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 1. PRESENTATION DU PROJET... 3 1.1 DESCRIPTION DE L OUVRAGE... 3 1.2 LES INTERVENANTS...

Plus en détail

Agir ensemble. pour une meilleure qualité. de l eau des sols & de l habitat

Agir ensemble. pour une meilleure qualité. de l eau des sols & de l habitat Agir ensemble pour une meilleure qualité de l eau des sols & de l habitat Conseil & services pour des solutions économiques et durables Terre & Via est une société de conseil et de services dédiés à l

Plus en détail

CHARTE DE GESTION DES DECHETS

CHARTE DE GESTION DES DECHETS Maître d Ouvrage 20, Rue Balzac 26000 VALENCE Opération Construction de 39 logements pour jeunes travailleurs Immeuble «Le cèdre bleu» Lieu-dit «Les Combes» - Rue Louis Saillant 38150 SALAISE-SUR-SANNE

Plus en détail

CHARTE "CHANTIER VERT"

CHARTE CHANTIER VERT CHARTE "CHANTIER VERT" SOMMAIRE article 1 : définition des objectifs article 2 : modalités de mise en place des signatures article 3 : respect de la réglementation article 4 : organisation du chantier

Plus en détail

Gestion des déchets à la SAMIR

Gestion des déchets à la SAMIR Gestion des déchets à la SAMIR COLLOQUE INTERNATIONAL : DÉCHETS INDUSTRIELS AU MAROC - 2 ÈME ÉDITION POTENTIEL DES 3R «RÉDUCTION, RÉUTILISATION ET RECYCLAGE» 15-16-17 Décembre 2010 Présenté par Mr A. Arad

Plus en détail

Concilier activités portuaires et préservation de l environnement

Concilier activités portuaires et préservation de l environnement BV/CdC/2108260 Concilier activités portuaires et préservation de l environnement HAROPA - Port du Havre Service Environnement Terre-plein de la Barre - CS 81413-76067 LE HAVRE CEDEX - FRANCE Tél. : 02

Plus en détail

Dispositif «Eté propre 2006» La propreté, c est l affaire de tous

Dispositif «Eté propre 2006» La propreté, c est l affaire de tous Dispositif «Eté propre 2006» La propreté, c est l affaire de tous 1 Sommaire Etat des lieux..page 3 Historique Objectifs de l équipe municipale Dispositif «Eté propre 2006»..page 4 Les moyens mis en place

Plus en détail

Aperçu sur la filière du biogaz au Maroc. Casablanca, le 25 juin 2013

Aperçu sur la filière du biogaz au Maroc. Casablanca, le 25 juin 2013 Aperçu sur la filière du biogaz au Maroc Casablanca, le 25 juin 2013 1 1 Définition du biogaz Le biogaz est le gaz produit par la fermentation de matières organiques animales ou végétales en l'absence

Plus en détail

Etude de faisabilité méthanisation Lot n 1

Etude de faisabilité méthanisation Lot n 1 2014 Etude de faisabilité méthanisation Lot n 1 Rapport d études phases 2 et 3 Généré Benjamin Méthode Carré 04/11/2014 SOMMAIRE A. PREAMBULE... 4 B. OBJECTIFS DE LA PHASE 2 DU LOT N 1... 4 C. L UNITE

Plus en détail

«Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale»

«Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale» SYNDICAT MIXTE DU PAYS MIDI-QUERCY «Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale» VISITES SUR SITE ET ECHANGES AUTOUR DU PROJET

Plus en détail

Directive cadre sur les déchets : un texte de clarification

Directive cadre sur les déchets : un texte de clarification Directive cadre sur les déchets : un texte de clarification Le Parlement et le Conseil de l Union européenne ont adopté le 17 juin dernier une directive relative aux déchets. La précédente directive du

Plus en détail

Les fondamentaux en Santé Sécurité au Travail

Les fondamentaux en Santé Sécurité au Travail santé - sécurité au travail Enseignement agricole Les fondamentaux en Santé Sécurité au Travail Du danger à la prévention des risques professionnels Le secteur agricole est un secteur «à risques». Mais

Plus en détail

"Traitement et valorisation des déchets: Partage d expériences à travers les résultats du projet Stratégie de Réduction des Déchets à Ouagadougou"

Traitement et valorisation des déchets: Partage d expériences à travers les résultats du projet Stratégie de Réduction des Déchets à Ouagadougou www.cifal-ouaga.org www.reseau-villes-africaines.org CENTRE INTERNATIONAL DE FORMATION DES AUTORITES/ACTEURS LOCAUX "Traitement et valorisation des déchets: Partage d expériences à travers les résultats

Plus en détail

Lille Métropole Communauté urbaine :

Lille Métropole Communauté urbaine : Lille Métropole Communauté urbaine : Etablissement Public créé par la loi de 1966, la Communauté Urbaine de Lille est née en 1968. Regroupe 85 communes et 1,1 millions d habitants. Une particularité :

Plus en détail

Unité de méthanisation à la ferme. Le Pôle de Lanaud A l heure de Copenhague!

Unité de méthanisation à la ferme. Le Pôle de Lanaud A l heure de Copenhague! Unité de méthanisation à la ferme Le Pôle de Lanaud A l heure de Copenhague! Contact presse : Romain Ferrier Port. : 06.88.20.60.45 service.com@limousine.org Un site tel que le Pôle de Lanaud se devait

Plus en détail

Stratégie et plan d actions Méthanisation en Rhône-Alpes Version du 6 Novembre 2008

Stratégie et plan d actions Méthanisation en Rhône-Alpes Version du 6 Novembre 2008 Stratégie et plan d actions Méthanisation en Rhône-Alpes Version du 6 Novembre 2008 Rédaction : Rhônalpénergie-Environnement, validation par le Comité Consultatif Biogas Regions La méthanisation, quels

Plus en détail

INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA (OISE) LE LIN AU SERVICE DE LA TRANSITION ENERGETIQUE : COOPERATIVE DE TEILLAGE LIN 2000 A GRANDVILLIERS

INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA (OISE) LE LIN AU SERVICE DE LA TRANSITION ENERGETIQUE : COOPERATIVE DE TEILLAGE LIN 2000 A GRANDVILLIERS DOSSIER DE PRESSE LE LIN AU SERVICE DE LA TRANSITION ENERGETIQUE : INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA COOPERATIVE DE TEILLAGE LIN 2000 A GRANDVILLIERS (OISE) Nicolas Defransure Coopérative LIN

Plus en détail

www.elephant-vert.com 1

www.elephant-vert.com 1 www.elephant-vert.com 1 L AGRICULTURE FACE À DES DÉFIS INÉDITS 3 L Afrique au cœur d un carrefour stratégique 1. 2. 3. 4. 5. Défi sanitaire: 1 Africain sur 4 souffre encore de malnutrition. Dans les pays

Plus en détail

Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets

Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets 1 Centre Formation Acteurs Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets Locaux Ouagadougou g Ouagadougou du 26 au 30 Octobre 2009 2 Problématique déchets Augmentation des

Plus en détail

Présentation de l usine de La Loyère

Présentation de l usine de La Loyère Présentation de l usine de La Loyère Présentation du groupe Paprec Group, dont le siège historique est situé à La Courneuve (93), a été fondé en 1994 et est toujours dirigé par Jean-Luc Petithuguenin.

Plus en détail

Guide pour la gestion des déchets de chantiers

Guide pour la gestion des déchets de chantiers Guide pour la gestion des déchets de chantiers Objectifs d une bonne gestion des déchets de chantiers Préserver l environnement. Le recyclage des déchets permet une économie importante des ressources naturelles

Plus en détail

Avenant au dossier de candidature du Parc des Expositions de Bruxelles de juin 2010

Avenant au dossier de candidature du Parc des Expositions de Bruxelles de juin 2010 Brussels Waste Network Appel à projet 2010 Avenant au dossier de candidature du Parc des Expositions de Bruxelles de juin 2010 1 Objet du projet Le Parc d expositions de Bruxelles (PEB) met à disposition

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. Guide Pratique / Charte Chantier Vert Ville de Bordeaux DPJR Aménagement du Paysage

LIVRET D ACCUEIL. Guide Pratique / Charte Chantier Vert Ville de Bordeaux DPJR Aménagement du Paysage LIVRET D ACCUEIL Guide Pratique / Charte Chantier Vert Ville de Bordeaux DPJR Aménagement du Paysage Présentation du projet et de ses objectifs L aménagement du parc aux Angéliques est l une des pièces

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN MARTINIQUE 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN MARTINIQUE 2014-2020 Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie Europe 2020 pour une croissance intelligente, durable et inclusive. Toutes les politiques

Plus en détail

Le projet BioenNW 09/12/2013

Le projet BioenNW 09/12/2013 Le projet BioenNW 09/12/2013 Sommaire Process : Biomasse énergie ; Méthanisation ; Pyrolyse Présentation du Projet BioenNW Potentiel de développement en IDF Projets de méthanisation et de pyrolyse en IDF

Plus en détail

Travaux Publics. Enjeux. des plans. de gestion. de déchets

Travaux Publics. Enjeux. des plans. de gestion. de déchets Travaux Publics Enjeux des plans de gestion de déchets Nos propositions Instaurer un audit préalable des chantiers de Travaux publics et l obligation d un état des lieux environnemental La profession des

Plus en détail

CHARTE CHANTIER PROPRE

CHARTE CHANTIER PROPRE CHARTE CHANTIER PROPRE Annexe 1 du CCAP CONSTRUCTION D'UN IMMEUBLE DE 25 LOGEMENTS Rue Sylvain Girerd 42160 BONSON N 2016*0107*01 Avril 2016 1 Sommaire Article 1 : DEFINITION DES OBJECTIFS... 3 Article

Plus en détail

Politique réglementaire de l agroalimentaire

Politique réglementaire de l agroalimentaire PRÉSENTATION POWER POINT Politique réglementaire de l agroalimentaire Jacques VALANCOGNE, Consultant (France) Approvisionnement de l Europe par des pays non membres et approche filière L approvisionnement

Plus en détail

Ce document vient en support de la Charte Pernod Ricard, disponible sur www.pernod-ricard.com

Ce document vient en support de la Charte Pernod Ricard, disponible sur www.pernod-ricard.com Ce document vient en support de la Charte Pernod Ricard, disponible sur www.pernod-ricard.com Un engagement à long terme Chez Pernod Ricard, nous sommes fiers de notre engagement fort pour la protection

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE. 1. Introduction Contexte général

TERMES DE REFERENCE. 1. Introduction Contexte général REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, URBANISME, HABITAT, INFRASTRUCTURES, TRAVAUX PUBLICS ET RECONSTRUCTION CELLULE INFRASTRUCTURES Projet d Appui à la Réouverture

Plus en détail

L ÉCO CONDITIONNALITÉ applicable aux aides du Conseil Général de la Côte-d Or

L ÉCO CONDITIONNALITÉ applicable aux aides du Conseil Général de la Côte-d Or L ÉCO CONDITIONNALITÉ applicable aux aides du Conseil Général de la Côte-d Or Généralités Préambule Dans le cadre de son Schéma Départemental du Développement Durable (S3D), le Conseil Général s est engagé

Plus en détail

Plan L ocal. d U rbanisme. Commune de SAINT- DONAT- SUR- HERBASSE. Département de la Drôme

Plan L ocal. d U rbanisme. Commune de SAINT- DONAT- SUR- HERBASSE. Département de la Drôme Département de la Drôme Commune de SAINT- DONAT- SUR- HERBASSE Plan L ocal d U rbanisme 5a - Annexes (Pièces écrites) 5a.1. Servitudes d Utilité Publique 5a.2. Eléments relatifs au réseau d eau potable

Plus en détail

Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats

Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats Seul le prononcé fait foi Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats porté par la communauté de communes du pays de Saint- Flour, le 6 juin

Plus en détail

Projet CRE de production IV d électricité en cogénération biomasse. L'énergie est notre avenir, économisons-la!

Projet CRE de production IV d électricité en cogénération biomasse. L'énergie est notre avenir, économisons-la! Projet CRE de production IV d électricité en cogénération biomasse L'énergie est notre avenir, économisons-la! Le 02 février 2011 1 Le projet CRE 3 Un projet qui apporte : une contribution significative

Plus en détail

Le SIRTOM de la Région de Brive. page 3. Les ordures ménagères... page 7. Modes de collecte...page 7. La collecte sélective...

Le SIRTOM de la Région de Brive. page 3. Les ordures ménagères... page 7. Modes de collecte...page 7. La collecte sélective... RAPPORT ANNUEL 2014 SOMMAIRE Le SIRTOM de la Région de Brive. page 3 Territoire, missions...page 3 Les collectivités membres...page 4 Bilan financier global...page 5 Coût moyen par habitant...page 5 Bilan

Plus en détail

GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT

GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT SOMMAIRE INTRODUCTION > Chapitre 1 L environnement et le Développement durable 9 S engager > Chapitre 2 Principes de mise en œuvre 19 Comprendre Savoir-faire Partager

Plus en détail

Dossier de presse. Contact presse : Valérie Lafosse 06 47 73 32 03 valerie.lafosse@grdf.fr

Dossier de presse. Contact presse : Valérie Lafosse 06 47 73 32 03 valerie.lafosse@grdf.fr Dossier de presse Contact presse : Valérie Lafosse 06 47 73 32 03 valerie.lafosse@grdf.fr Pour la réalisation de la station de compression destinée à ravitailler les véhicules de propreté assemblés par

Plus en détail

ANNEXE NOTICE ENVIRONNEMENTALE

ANNEXE NOTICE ENVIRONNEMENTALE Page : 1/8 ANNEXE NOTICE ENVIRONNEMENTALE IMPRESSION DU 18/05/ PERIMEE A CE JOUR Page : 2/8 Le présent document appelé «notice environnementale» regroupe l ensemble des prescriptions qu une entreprise

Plus en détail

Contribution du GMPV-FFB

Contribution du GMPV-FFB Contribution du GMPV-FFB Consultation sur l évolution des mécanismes de soutien aux installations sous obligation d achat Février 2014 GMPV-FFB : Groupement des Métiers du Photovoltaïque de la Fédération

Plus en détail

Suppression de deux modulations de la TGAP sur le traitement des déchets

Suppression de deux modulations de la TGAP sur le traitement des déchets Suppression de deux modulations de la TGAP sur le traitement des déchets En cause : - la modulation de Taxe générale sur les activités polluantes (TGAP) pour les installations de stockage de déchets exploitées

Plus en détail

Technologie Environnementale

Technologie Environnementale Technologie Environnementale Plus de 100 véhicules techniques... Composée de plus de 100 véhicules techniques dont la performance est portée au niveau rompues aux méthodes de travail les plus rigoureuses.

Plus en détail

Déplacement de Stéphane LE FOLL, Ministre de l Agriculture, de l Agroalimentaire et de la Forêt Porte-parole du Gouvernement,

Déplacement de Stéphane LE FOLL, Ministre de l Agriculture, de l Agroalimentaire et de la Forêt Porte-parole du Gouvernement, Déplacement de Stéphane LE FOLL, Ministre de l Agriculture, de l Agroalimentaire et de la Forêt Porte-parole du Gouvernement, Vendredi 11 juillet 2014 Visite de l unité de méthanisation du GAEC Froger

Plus en détail

AU SERVICE DE VOTRE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ET ENVIRONNEMENTALE

AU SERVICE DE VOTRE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ET ENVIRONNEMENTALE AU SERVICE DE VOTRE PERFORMANCE ET ENVIRONNEMENTALE CONTEXTE DANS UN MONDE EN PROFONDE MUTATION DES SOLUTIONS ADAPTÉES AUX ENJEUX SPÉCIFIQUES DE CHAQUE CLIENT L engagement vers la transition énergétique

Plus en détail

48 ième Conférence. L Habitat Social Face au changement Climatique

48 ième Conférence. L Habitat Social Face au changement Climatique 48 ième Conférence L Habitat Social Face au changement Climatique La Ville Nouvelle de Chrafate Un Programme Pilote pour la Maturation d une Politique Faible Carbone de l Habitat Social ------------- Mohamed

Plus en détail

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE "APPROVISIONNEMENT DE LA RESTAURATION COLLECTIVE DANS LE JURA PAR DES PRODUITS AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES LOCAUX" PREAMBULE

Plus en détail

Projet TIPER, Thouars, 79

Projet TIPER, Thouars, 79 Projet TIPER, Thouars, 79 Le projet TIPER est un projet global de production d énergies renouvelables dans le cadre de la reconversion du site militaire pollué pyrotechnique de l Ex ETAMAT de Thouars (79)

Plus en détail

Cahier votre implantation sur les parcs d activités

Cahier votre implantation sur les parcs d activités Cahier votre implantation sur les parcs d activités édition 2013 Implantation mode d emploi Ce livret est destiné à vous accompagner dans la réalisation de votre projet. Conçu comme une véritable source

Plus en détail

Régional Workshop Casablanca Mardi 29 septembre 2105

Régional Workshop Casablanca Mardi 29 septembre 2105 CENTRE D ENFOUISSEMENT TECHNIQUE Oum Azza Régional Workshop Casablanca Mardi 29 septembre 2105 Gérard PRENANT Directeur Maroc Groupe PIZZORNO Présentation du Centre d Enfouissement Technique d Oum Azza

Plus en détail

Fiche Bilan Final PURE IMPRESSION. Reportage photo sur l'entreprise : pages 5 & 6. Année 1 Année 2 Année 3 Variation 1,49

Fiche Bilan Final PURE IMPRESSION. Reportage photo sur l'entreprise : pages 5 & 6. Année 1 Année 2 Année 3 Variation 1,49 PURE IMPRESSION LANGUEDOC-ROUSSILLON (34) Activité : Industrie du papier et du carton, édition et imprimerie (Pré-presse, édition professionnelle, impression numérique) Effectif 2006 : 50 Chiffres d affaires

Plus en détail

Saint-Etienne Châteaucreux.

Saint-Etienne Châteaucreux. Saint-Etienne Châteaucreux. Un nouveau quartier au cœur naturellement chaleureux! Châteaucreux : quand tout un quartier fait le choix de l avenir. Projet ambitieux, le nouveau Châteaucreux a pour objectif

Plus en détail

n 1 CLIMAT Les centrales photovoltaïques au sol : clefs de lecture

n 1 CLIMAT Les centrales photovoltaïques au sol : clefs de lecture n 1 dequestions CLIMAT Les centrales photovoltaïques au sol : clefs de lecture Octobre 2009 Les centrales photovoltaïques au sol : Les centrales photovoltaïques au sol : clefs de lecture Un marché en plein

Plus en détail

Centre de stockage de déchets d non dangereux ou dangereux. Les obligations réglementairesr abilité

Centre de stockage de déchets d non dangereux ou dangereux. Les obligations réglementairesr abilité 12 octobre 2012 Centre de stockage de déchets d ultimes non dangereux ou dangereux Les obligations réglementairesr en matière de conception et de traçabilit abilité Présentation de l inspection des installations

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mise en service du Centre de stockage de déchets de très faible activité

DOSSIER DE PRESSE. Mise en service du Centre de stockage de déchets de très faible activité DOSSIER DE PRESSE Mise en service du Centre de stockage de déchets de très faible activité -Andraaoût 2003 Contacts : Dominique Mer Tél : 03 25 92 33 98 ( fax : 33 83) E-mail : dominique.mer@andra.fr Cécile

Plus en détail

Entre. Et, D autre part, PREAMBULE

Entre. Et, D autre part, PREAMBULE CONVENTION DE PARTENARIAT TECHNIQUE ENTRE LE SERPN ET LE SYDAR, POUR LA PROTECTION DE LA RESSOURCE EN EAU ET DE L ENVIRONNEMENT «FILIERES COURTES ET TRAME VERTE ET BLEUE» Entre Le Syndicat d Eau du Roumois

Plus en détail

Conclusions motivées

Conclusions motivées Enquête publique n E1 3000574/38 «Projet d entrepôt logistique» Présenté par la société REDIM SAS sur la commune de Saint-Quentin Fallavier Enquête publique 2 avril 2014-5 mai 2014 Conclusions motivées

Plus en détail

Services Techniques MARCHE DE TRAVAUX DE RAVALEMENT DES FACADES DE L ECOLE BERLINGUEZ CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.

Services Techniques MARCHE DE TRAVAUX DE RAVALEMENT DES FACADES DE L ECOLE BERLINGUEZ CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T. 1 COMMUNE DE Services Techniques MARCHE DE TRAVAUX DE RAVALEMENT DES FACADES DE L ECOLE BERLINGUEZ CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché passé selon la procédure : En application

Plus en détail

2ème journée des pratiques du développement durable en Haute-Normandie. Les transports durables

2ème journée des pratiques du développement durable en Haute-Normandie. Les transports durables 2ème journée des pratiques du développement durable en Haute-Normandie Les transports durables Le transport par voie fluviale des ordures ménagères et des matériaux valorisables Philippe LECAUDÉ Directeur

Plus en détail

Ce qu il faut savoir au sujet de la sante dans toutes les politiques

Ce qu il faut savoir au sujet de la sante dans toutes les politiques Ce qu il faut savoir au sujet de la sante dans toutes les politiques La santé dans toutes les politiques, de quoi s agit-il? La santé dans toutes les politiques est une approche intersectorielle des politiques

Plus en détail

Toilettes sèches et assainissement des eaux grises : quels dimensionnements?

Toilettes sèches et assainissement des eaux grises : quels dimensionnements? Toilettes sèches et assainissement des eaux grises : quels dimensionnements? 1-Travaux du PANANC : Le guide d information pour les usagers / fiches contrôles 2-Usages et modèles de toilettes sèches 3-Exemples

Plus en détail

Guide de gestion des déchets de la route PÔLE AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE - QHSE - 2011

Guide de gestion des déchets de la route PÔLE AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE - QHSE - 2011 Guide de gestion des déchets de la route PÔLE AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE - QHSE - 0 Sommaire Le mot du Président du Conseil Général Les grands principes du guide DES BÂTIMENTS ET BUREAUX Papiers, cartons

Plus en détail