OFFRE D EMPLOI. DATE LIMITE : Poser votre candidature avant minuit, le jeudi 21 janvier 2016.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "OFFRE D EMPLOI. DATE LIMITE : Poser votre candidature avant minuit, le jeudi 21 janvier 2016."

Transcription

1 OFFRE D EMPLOI Titre du poste : Directrice générale ou directeur général Organisme : Partage-Action de l Ouest-de-l Île Lieu du travail : Ouest-de-l Île de Montréal Situation d emploi : Poste permanent, temps plein Salaire : À discuter Durée du contrat : Minimum de 5 ans Liaison hiérarchique : Le ou la titulaire de ce poste relève du conseil d administration Direction et gestion : Le ou la titulaire dirige et gère une équipe de trois personnes à temps plein et de quatre personnes à temps partiel AFIN DE POSTULER POUR CE POSTE : postuler en ligne : 10nTlEIexJFL0YTLUMSd2EBdkMkGVtbTHhlWDpQ&chk=dFlbQBJQ&page=jobdetails&clid=&JobI d=j &brid=&lang=2 ou par courriel à DATE LIMITE : Poser votre candidature avant minuit, le jeudi 21 janvier Veuillez noter que le cabinet de recrutement Groom & Associés, CREKOF et Lynne Fornarolo offrent gratuitement leurs services à Partage-Action de l Ouest-de-l Île. L organisme : Partage-Action de l Ouest-de-l Île est un organisme sans but lucratif dont la mission consiste à s assurer que l aide est disponible, au sein de la communauté de l Ouest-del Île, à tous les résidents dans le besoin. Pour ce faire, l organisme se charge d amasser des fonds indispensables pour les groupes d entraide de l Ouest-de-l Île qui offrent des services et des programmes vitaux aux résidents. Page 1 of 12

2 La directrice générale ou le directeur général «La directrice ou le directeur général(e) d un organisme sans but lucratif est le leader de l organisation et est souvent considéré(e) comme la figure de proue de l organisme, et ce, au même titre que le chef de la direction d une entreprise commerciale. La directrice ou le directeur général(e) doit non seulement assurer la gestion quotidienne de l organisme et assumer la responsabilité des fonctions de base, elle ou il doit également assurer la gestion des communications tant à l intérieur qu à l extérieur de l organisme, soit auprès du public. Le rôle de la ou du titulaire de ce poste consiste, d abord et avant tout, à assurer la promotion de l organisme, et ce, par sa direction et ses démarches personnelles. Elle ou il doit personnifier les valeurs et les forces de l organisation par sa conduite et ses efforts. Cela signifie que la directrice ou le directeur général(e) doit être doté(e) d une personnalité forte et engageante qui sait se distinguer et laisser sa marque. La directrice ou le directeur général(e) est responsable des affaires courantes de l organisme et assume plusieurs fonctions, notamment la gestion des affaires et la direction des relations publiques. Par conséquent, le ou la titulaire de ce poste doit détenir d excellentes compétences de base en gestion des affaires, comptabilité et supervision alliées à une grande facilité à s exprimer en public et à une bonne compréhension de la sensibilisation sociale et de l image de marque. En raison des multiples fonctions inhérentes à ce poste, le ou la titulaire doit être une personne naturellement dynamique et énergique, et désireuse de se dévouer à la cause. La communication est l une des principales responsabilités du ou de la titulaire de ce poste, et ce, non seulement en ce qui a trait aux affaires courantes internes et aux programmes de sensibilisation à l intention du public, mais également en ce qui a trait aux nouvelles idées liées à la direction de l organisme et aux détails des activités de financement qui doivent être communiqués clairement et efficacement par le conseil d administration au personnel et aux intervenants concernés. Il s agit avant tout de savoir parler aux gens et d être capable non seulement de leur donner l information requise, mais également de leur transmettre les concepts sous-jacents à cette information. Ultimement, la directrice ou le directeur général(e) est la personne qui représente l organisme et qui communique avec tout un chacun au sein et à l extérieur de l organisation. Son rôle est colossal et son influence est d une importance capitale pour assurer le succès de l organisme.»*http://www.payscale.com/research/us/job=executive_director,_non-profit_organization/salary Page 2 of 12

3 Description du poste Directrice ou directeur général(e) Liaison hiérarchique : Ce poste relève du conseil d administration Direction et gestion : Équipe de trois employés à temps plein et de quatre employés à temps partiel Sommaire des fonctions principales du poste : La directrice ou le directeur général(e) a la responsabilité d établir et de mettre en œuvre les stratégies permettant de réaliser les objectifs principaux de Partage-Action de l Ouest-de-l Île, un organisme sans but lucratif qui fournit du financement crucial à des groupes d entraide de l Ouest-de-l Île qui offrent des services essentiels aux résidents dans le besoin. La directrice ou le directeur général(e) doit : mettre en œuvre les politiques établies par le conseil d administration, fournir leadership, direction et guidance relativement aux activités de l organisation, analyser et évaluer l efficacité opérationnelle de toute l organisation, élaborer la structure organisationnelle, assurer le maintien de l efficacité du personnel, superviser les activités principales par l entremise du personnel et des bénévoles, effectuer les évaluations de rendement du personnel en place, élaborer le plan de financement annuel, participer de façon active à l élargissement de la base de donateurs, représenter Partage-Action auprès des organismes de réglementation, agences et instances diverses, organismes communautaires, organisations civiques, donateurs, fondateurs et commanditaires ainsi qu auprès du grand public. Durée du contrat : Minimum de 5 ans Page 3 of 12

4 Tâches et responsabilités Leadership et planification stratégique Participer, en collaboration avec le conseil d administration, à l élaboration d une vision et d un plan stratégique qui serviront à établir l orientation de l organisation. Déterminer et évaluer les enjeux internes et externes qui ont une incidence négative sur l organisation et en informer le conseil d administration. Jouer le rôle de conseiller professionnel auprès du conseil d administration relativement à tous les aspects des activités de l organisation. Favoriser le travail d équipe efficace au sein du conseil d administration et auprès des membres du personnel. À l instar du président du conseil d administration, jouer le rôle de porte-parole de l organisation. Se charger de la correspondance officielle au nom des membres du conseil et en collaboration avec ces derniers, le cas échéant. Représenter l organisme lors d activités communautaires afin de mettre en valeur le profil de l organisme. Se garder à jour relativement aux tendances de l industrie (lectures, conférences, etc.). Planification et gestion opérationnelles Élaborer un plan opérationnel qui incorpore les buts et objectifs qui appuieront la direction stratégique de l organisation. Élaborer un tableau de bord de gestion qui fournira un aperçu détaillé de l organisation et favorisera la prise de décisions. S assurer que les activités d exploitation de l organisme répondent aux attentes des groupes qu il dessert, du conseil et des donateurs. Assurer l efficacité des activités d exploitation quotidiennes de l organisme (rationalisation et amélioration continue des activités de fonctionnement). Rédiger des politiques qui devront être approuvées par le conseil d administration et préparer des procédures de mise en œuvre des politiques organisationnelles ; passer en revue les politiques existantes sur une base annuelle et recommander des modifications au conseil d administration ; gérer le renouvèlement annuel des membres du conseil d administration et le plan de relève du conseil. Page 4 of 12

5 S assurer que les dossiers des membres du personnel, des donateurs et des bénévoles sont conservés en lieu sûr et assurer la confidentialité des données qui y sont contenues. Fournir du soutien au conseil d administration en préparant l ordre du jour des réunions et les documents nécessaires. Planification et gestion du financement Élaborer le plan de financement annuel. Rechercher des sources de financement, élaborer des plans de financement et rédiger des propositions de financement qui permettront d augmenter les fonds disponibles. Superviser la planification, la mise en œuvre et l évaluation du plan de financement de l organisme, des revenus (événements internes) et de la campagne de financement. o Activités de financement internes (Golf, Salon des vins, Soirée Rouge et Blanc, Forêt des vœux et Grand Bal) o Campagne de financement publique (courriel, web, médias sociaux, sollicitations finales, etc.) o Activités de financements organisées par des tiers (entreprises, associations communautaires) au profit de Partage-Action de l Ouest-de-l Île o Dons provenant d entreprise et de fondations o Dons de titres o Dons majeurs o Campagnes de dons en milieu de travail o Subventions gouvernementales o Dons planifiés et testamentaires o Dons commémoratifs o Dons mobiles o JE Jeunes engagés o Don de points de récompense (Aéroplan, autre) Trouver des commanditaires, des articles et des prix pour les encans silencieux et à la criée, vendre des billets aux donateurs potentiels et actuels. Participer aux activités de financement, le cas échéant. Planifier, mettre en œuvre et évaluer le plan de développement de l organisme (identifier les entreprises partenaires potentielles, les partenaires en produits et Page 5 of 12

6 services, les donateurs, etc., déterminer qui est la meilleure personne pour effectuer le contact, rechercher des candidats potentiels, établir les réunions, préparer les documents, effectuer les rencontres, conclure les ententes, faire les suivis, effectuer le service après-don, etc.). S assurer que les activités contribuent à appuyer la mission de l organisme et reflètent les priorités établies par le conseil d administration. Superviser la planification, la mise en œuvre, l exécution et l évaluation des projets spéciaux. S assurer que l organisme répond aux normes d accréditation d Imagine Canada. Distribution et allocation des fonds Superviser la planification, la mise en œuvre et l évaluation des critères, des politiques et des activités liés à la distribution des fonds. S assurer que le travail effectué par le comité de distribution des fonds appuie la mission de l organisme et reflète les niveaux appropriés d allocation établis par l organisme. S assurer que les statistiques annuelles sont maintenues de façons constantes et qu elles sont communiquées de façon appropriée aux parties prenantes (nombre de groupes, statistiques par secteur et municipalité, nombre de personnes sur les listes d attente, etc.). Superviser la planification, la mise en œuvre et l évaluation de la cérémonie annuelle de distribution des fonds. Diriger, planifier et préparer la formation sur le renforcement des capacités offerte aux groupes financés et y assister (deux ou trois fois par année). Planification et gestion des ressources humaines Déterminer les besoins en matière de ressources humaines afin d assurer l efficacité de l organisation. Superviser la mise en œuvre des politiques, procédures et pratiques en matière de ressources humaines, incluant l élaboration des descriptions de tâches pour tout le personnel, le manuel de l employé, etc. Assurer le maintien d un milieu de travail positif, sain et sûr, et ce, conformément à toutes les lois et tous les règlements pertinents. Page 6 of 12

7 Recruter, effectuer les entrevues et sélectionner les candidats qui ont les compétences techniques et les habiletés personnelles requises pour appuyer la mission de l organisme. S assurer que tous les membres du personnel reçoivent une orientation et une formation adéquate. Mettre en œuvre un processus de gestion du rendement du personnel, assurer le suivi du rendement sur une base continuelle et effectuer les évaluations de rendement annuelles. Encadrer et mentorer les membres du personnel au besoin afin d assurer l amélioration du rendement. Discipliner le personnel au besoin en appliquant les méthodes appropriées conformément aux règles établies dans le cadre de la Commission des Normes du Travail. Planification et gestion financière Travailler en collaboration avec les membres du personnel et du comité exécutif du conseil d administration afin de préparer un budget global devant être présenté au conseil d administration. Travailler en collaboration avec le conseil d administration afin de nantir l organisme des fonds adéquats à son fonctionnement (entreprises partenaires, événements spéciaux, etc.). Approuver les dépenses dans le cadre de l autorité qui lui est conférée par le conseil d administration. Assurer l application de pratiques comptables saines sur une base quotidienne, mensuelle et annuelle afin que les registres comptables satisfassent aux exigences des auditeurs. Administrer les fonds de l organisme conformément au budget approuvé et effectuer le suivi mensuel de la trésorerie de l organisme. S assurer que le Fonds Partage-à-vie, qui est investi à la Fondation de dons particuliers de la TD, est géré adéquatement. Fournir au conseil d administration, et ce, de façon régulière, des rapports complets sur les revenus et les dépenses de l organisme. Page 7 of 12

8 S assurer que l organisme se conforme à toutes les lois relatives aux institutions sans but lucratif en ce qui a trait à l impôt et aux retenues à la source (ARC, Revenu Québec, RACJ), registre des procès-verbaux, etc. S assurer que l organisme se conforme à toutes les exigences des associations propres à l industrie auxquelles il adhère, incluant le respect des codes d éthique et des politiques sur la confidentialité (CAGP, Imagine Canada, Leave a Legacy, etc.) Communications et relations avec la communauté Communiquer avec les parties prenantes afin de les informer du travail et de l impact de l organisme et de déterminer les besoins de la communauté de l Ouest-de-l Île. Aider les parties prenantes à communiquer, au sein de leur entreprise, de leur municipalité, etc., quel est l impact des dons effectués à l organisme. Établir de bonnes relations de travail et des arrangements de collaboration avec les parties prenantes afin de favoriser l atteinte des objectifs de l organisme : o Bénévoles (recrutement, formation, gestion, reconnaissance, départ, etc.) o Groupes d entraide o Donateurs o Partenaires (dons en espèce ou en nature), o Élus, représentants gouvernementaux o Citoyens o et autres parties prenantes S assurer que les programmes de reconnaissance à l intention des donateurs, des bénévoles et des partenaires sont mis en œuvre de façon appropriée (incluant les divers récipiendaires). S assurer que le nom de marque de l organisme soit le premier dans l esprit du public de la communauté en optimisant l utilisation des médias disponibles (imprimés, radio, télévision, médias sociaux, articles promotionnels, liens hypertextes avec les sites de nos donateurs, partenaires, etc.) S assurer que le nom de marque de l organisme soit respecté en tout temps dans tout le matériel de marketing (incluant la papeterie, présentations PowerPoint, etc.). Page 8 of 12

9 Gestion du risque Déterminer et évaluer les risques et mettre en œuvre des mesures de contrôle des risques pour l organisme relativement : o Aux personnes (clients, personnel, gestionnaires, bénévoles), o Au matériel informatique et gestion des mots de passe (DPO, Better Impact, Kin, Simply Accounting, équipement TI, système téléphonique, autre) o Aux biens mobiliers du bureau, o Aux finances, o À la bonne volonté et à l image. S assurer que le conseil de direction et l organisme sont protégés par des assurances adéquates. S assurer que le conseil d administration et le personnel comprennent les conditions et les limitations de la couverture d assurance. S assurer que tous les bénévoles et autres, le cas échéant, ont signé les formulaires sur la confidentialité et la divulgation d intérêt et faire en sorte que ces formulaires soient sauvegardés, classés et aisément accessibles. S assurer que tous les membres du personnel et les bénévoles connaissent le code d éthique. Autres secteurs de responsabilité : Répondre aux demandes ponctuelles d un grand réseau : o Recherches d emplois o Possibilités de bénévolat o Demandes d aide (rediriger les gens) o Groupes d entraide nouveaux et existants et directeurs d organismes de charité qui demandent conseil o Fournisseurs potentiels offrant leurs produits ou services Page 9 of 12

10 Qualités requises Détenir un diplôme en collecte de fonds d un établissement d enseignement reconnu et un minimum de cinq ans d expérience dans le secteur des organismes sans but lucratif, ou un minimum de dix ans d expérience dans le domaine des affaires à titre de gestionnaire. Bilinguisme : Maîtrise du français et de l anglais à l oral et à l écrit et capacité de rédiger des rapports de comptabilité, des propositions de financement, des discours, etc., et ce, dans les deux langues sans l aide d un traducteur. Afficher d excellentes aptitudes en gestion organisationnelle, en accompagnement du personnel et en gestion et développement d équipes hautement performantes, et capacité d établir et d atteindre des objectifs stratégiques et de gérer un budget. Avoir travaillé avec succès en collaboration avec un conseil de direction et avoir démontré sa capacité à établir des relations harmonieuses avec les membres du conseil. Faire preuve de solides aptitudes en matière de gestion de budget, incluant préparation, analyse, prise de décision et établissement de rapports. Afficher une solide expérience en matière de marketing, relations publiques et campagnes de financement et une capacité à établir des liens avec un grand éventail de parties prenantes et de gens de toutes les cultures Afficher de fortes compétences en communication écrite et orale ; communicateur persuasif et passionné avec d excellentes aptitudes en relations interpersonnelles et en gestion de projets multidisciplinaires. Privilégier une orientation axée sur l action et l entrepreneuriat, une approche innovante en matière de planification des affaires, et une capacité à s adapter aux circonstances. Démontrer une capacité à travailler efficacement en collaboration avec divers groupes de personnes. Avoir une bonne connaissance de l Ouest-de-l Île est un atout important. Compétence en matière d outils informatiques : Capacité à travailler à l ordinateur et avec les outils de gestion financière informatisés. Page 10 of 12

11 Caractéristiques personnelles Le ou la titulaire du poste doit faire preuve de compétence dans certains ou tous les domaines suivants : Adaptabilité : Faire preuve de souplesse, de polyvalence et de tolérance dans le cadre d un environnement de travail changeant tout en maintenant l efficacité. Éthique : Comprendre en quoi consistent un comportement et des pratiques d affaires éthiques et s assurer que son propre comportement et celui des autres sont conformes aux normes et aux valeurs de l organisme. Relations interpersonnelles : Établir et maintenir des relations de travail positives avec les autres, tant à l interne qu à l externe, afin de réaliser les objectifs de l organisme. Communication : Afficher une capacité d écoute, savoir s exprimer à l oral et à l écrit d une manière claire, approfondie et opportune, et ce, en utilisant des outils et des techniques de communication appropriés et efficaces. Créativité et innovation : Mettre sur pied de nouvelles façons uniques d améliorer le fonctionnement de l organisme et de créer de nouvelles possibilités. Approche axée sur les besoins du client : Anticiper et comprendre les besoins des clients internes et externes et y répondre de façon à satisfaire ou à surpasser leurs attentes, et ce, dans le cadre des paramètres organisationnels. Travail d équipe : Promouvoir le travail coopératif et travailler efficacement avec les autres pour établir des objectifs, résoudre des problèmes et prendre des décisions qui rehausseront l efficacité organisationnelle. Rôle de leader : Influencer positivement les autres afin d atteindre les résultats favorables aux intérêts de l organisme. Prise de décision : Évaluer les situations pour déterminer l importance, l urgence et les risques des enjeux, et prendre des décisions éclairées et opportunes dans l intérêt de l organisme. Organisation : Établir les priorités, élaborer des horaires de travail, évaluer les progrès accomplis relativement aux objectifs et suivre les détails, les données, les renseignements et les activités. Planification : Déterminer les stratégies qui feront progresser l organisme, établir des objectifs, créer et mettre en œuvre des plans d action et évaluer les processus et résultats. Page 11 of 12

12 Résolution de problèmes : Évaluer les situations afin de déterminer les causes du problème, recueillir et traiter l information pertinente, générer des possibilités de solution et présenter des recommandations, ou résoudre le problème. Réflexion stratégique : Évaluer les options et les actions en tenant compte des tendances et des conditions de l environnement ainsi que de la vision et des valeurs de l organisme. Passion, idéalisme, intégrité, attitude positive, approche axée sur la mission, empathie, acuité politique et autodétermination. Conditions de travail Les heures de travail de la directrice ou du directeur général(e) sont celles d une semaine de travail typique d exécutif, incluant la nécessité de travailler le soir, les fins de semaine ( soirées par année), et d effectuer des heures supplémentaires pour participer aux réunions du conseil d administration, représenter l organisme lors d événements publics, et autres activités. Page 12 of 12

Poste à temps plein permanent Selon l échelle salariale de la CDRHPNQ en vigueur

Poste à temps plein permanent Selon l échelle salariale de la CDRHPNQ en vigueur AFFICHAGE DE POSTE 2 e affichage Titre du poste : Département : Gestionnaire : Lieu de travail : Catégorie : Salaire : Employés sous gestion : Priorité d embauche : Directeur des Services de soutien Services

Plus en détail

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision DESCRIPTION DU POSTE Titre : Agent du service aux donateurs Département : Collecte de fonds Supérieur hiérarchique : Directeur de la collecte de fonds Supervision : Personnel et bénévoles du service aux

Plus en détail

Agent de prospection et de marketing, Milieux de travail

Agent de prospection et de marketing, Milieux de travail Agent de prospection et de marketing, Milieux de travail Supérieur hiérarchique : Type d emploi Emplacement : Clôture de l affichage : Directrice, Initiatives de prévention et de promotion Permanent, temps

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI-Livreur/Installateur

OFFRE D EMPLOI-Livreur/Installateur OFFRE D EMPLOI-Livreur/Installateur Vous souhaitez travailler dans une entreprise dynamique et en pleine expansion? Situé à Chambly, notre client, Equimed (http://www.equimed.ca/fr) cherche à compléter

Plus en détail

Président et chef de la direction

Président et chef de la direction Sommaire descriptif du rôle et responsabilités Président et chef de la direction Novembre 2015 Pour de plus amples renseignements, contactez: Nathalie Francisci, CRHA, IAS. A Associée nathalie.francisci@odgersberndtson.ca

Plus en détail

FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET

FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET GUIDE D OPÉRATIONS UN DON AU FONDS SPORTS-QUÉBEC POURQUOI? SPORTSQUÉBEC LÉGALEMENT APTE À ÉMETTRE DES REÇUS FISCAUX À titre d association canadienne de sport amateur

Plus en détail

Exemples de description de poste

Exemples de description de poste Exemples de description de poste Conseiller(ère), dotation et développement organisationnel Responsabilités Effectuer le recrutement interne et externe pour des postes de niveau varié et agir à titre de

Plus en détail

Diriger une association dans le secteur culturel

Diriger une association dans le secteur culturel Diriger une association dans le secteur culturel une affaire de compétence et d'engagement Les faits saillants du résultat de l analyse de la profession Dirigeante ou dirigeant d association Avec la collaboration

Plus en détail

Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA (2009)

Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA (2009) Public Works and Travaux publics et Government Services Services gouvernementaux Canada Canada Canadian General Standards Board Office des normes générales du Canada Norme relative au système de gestion

Plus en détail

L'Association des Étudiant(e)s Infirmier(ère)s du Canada

L'Association des Étudiant(e)s Infirmier(ère)s du Canada L'Association des Étudiant(e)s Infirmier(ère)s du Canada Documents constitutifs Dans le présent document, les termes utilisés au masculin incluent le féminin et inversement. Comité sur l informatique Diffuser

Plus en détail

Lignes directrices 2014

Lignes directrices 2014 Lignes directrices 2014 Rejoignez la communauté d entrepreneurs sur nos réseaux sociaux et recevez de l information, des idées d affaires et astuces pour gérer votre entreprise. www.ontario.ca/entreprisedete

Plus en détail

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada Conseil de recherches en sciences humaines du Canada Annexe à la Déclaration de responsabilité de la direction englobant le contrôle interne en matière de rapports financiers (non auditée) Exercice 2014-2015

Plus en détail

Prière de présenter votre candidature en toute confidence d ici le 10 octobre 2014 à l adresse suivante : cliberbaum@cea-ace.ca

Prière de présenter votre candidature en toute confidence d ici le 10 octobre 2014 à l adresse suivante : cliberbaum@cea-ace.ca Prière de présenter votre candidature en toute confidence d ici le 10 octobre 2014 à l adresse suivante : cliberbaum@cea-ace.ca TITRE DE POSTE : RELÈVE DE : EN LIAISON AVEC: Responsable du marketing numérique

Plus en détail

Tâches et fonctions types Tâches et fonctions types Tâches et fonctions types Leadership

Tâches et fonctions types Tâches et fonctions types Tâches et fonctions types Leadership Raison d être Raison d être Raison d être Gérer les aspects scientifiques et opérationnels du fonctionnement d un laboratoire de recherche ou d une installation spécialisée qui offre des services d analyse,

Plus en détail

Tenue de registres. Transfert des revenus et des dépenses de financement de Simple Comptable et Excel au formulaire T3010

Tenue de registres. Transfert des revenus et des dépenses de financement de Simple Comptable et Excel au formulaire T3010 Tenue de registres Transfert des revenus et des dépenses de financement de Simple Comptable et Excel au formulaire T3010 Objet de la présentation Cette présentation porte sur deux grands thèmes : Clarifier

Plus en détail

Appel de mises en candidature et d inscriptions

Appel de mises en candidature et d inscriptions www.csae.com Prix Leadership 2013 Appel de mises en candidature et d inscriptions Prix Pinnacle Prix Griner Prix de membre honoraire à vie Prix Donna Mary Shaw Prix «Les associations, sources d un Canada

Plus en détail

DESCRIPTION DU POSTE. Coordinateur/coordinatrice des opérations. Grade 1A ou 1B, cadre de direction. Poste «National plus»

DESCRIPTION DU POSTE. Coordinateur/coordinatrice des opérations. Grade 1A ou 1B, cadre de direction. Poste «National plus» DESCRIPTION DU POSTE Titre du poste Sous les ordres du Responsabilités opérationnelles Site Grade et niveau Salaire mensuel Durée du contrat Coordinateur/coordinatrice des opérations Directeur pays Encadrement

Plus en détail

PLAN DE VISIBILITÉ SOIRÉE «MÉRITE À L ENTREPRENEURIAT»

PLAN DE VISIBILITÉ SOIRÉE «MÉRITE À L ENTREPRENEURIAT» PLAN DE VISIBILITÉ SOIRÉE «MÉRITE À L ENTREPRENEURIAT» Partenariat Soirée «Mérite à l entrepreneuriat» de la Chambre de commerce et d industrie d Argenteuil avec la collaboration du CLD d Argenteuil Cher

Plus en détail

Norme professionelle : DIRECTEUR DU SERVICE DES ACHATS

Norme professionelle : DIRECTEUR DU SERVICE DES ACHATS NORME PROFESSIONNELLE (À utiliser pour décrire des emplois de la chaîne d approvisionnement, réaliser des évaluations du rendement, élaborer des plans de carrière, etc.) Description du poste (selon la

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTIONS AGENT D INTERVENTION SOCIO-PROFESSIONNEL

DESCRIPTION DE FONCTIONS AGENT D INTERVENTION SOCIO-PROFESSIONNEL DESCRIPTION DE FONCTIONS AGENT D INTERVENTION SOCIO-PROFESSIONNEL Description sommaire Sous l encadrement clinique de la chef d équipe SI et dans un contexte interdisciplinaire, la titulaire du poste assume

Plus en détail

PROJET VISANT À AMÉLIORER L ACCÈS À LA JUSTICE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES EN AFRIQUE DE L EST. Description du projet

PROJET VISANT À AMÉLIORER L ACCÈS À LA JUSTICE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES EN AFRIQUE DE L EST. Description du projet PROJET VISANT À AMÉLIORER L ACCÈS À LA JUSTICE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES EN AFRIQUE DE L EST Description du projet Le projet visant à améliorer l accès à la justice pour les enfants et les jeunes

Plus en détail

Le télétravail. au Centre jeunesse des Laurentides GUIDE PRATIQUE

Le télétravail. au Centre jeunesse des Laurentides GUIDE PRATIQUE Le télétravail au Centre jeunesse des Laurentides GUIDE PRATIQUE Le télétravail, une valeur ajoutée pour la clientèle. Ce document a été produit par le Bureau de projets Centre jeunesse des Laurentides

Plus en détail

Politique de communication. Préparée par la Division des communications

Politique de communication. Préparée par la Division des communications Politique de communication Préparée par la Division des communications Janvier 2014 Table des matières politique de communication 1. Les objectifs 2. Mission, rôles et responsabilités 2.1. Mission de la

Plus en détail

Rapport de surveillance des politiques de Limites des pouvoirs de la direction

Rapport de surveillance des politiques de Limites des pouvoirs de la direction Rapport de surveillance des politiques de Limites des pouvoirs de la direction Période de référence : Septembre à décembre 2014 Période de référence précédente : 30 septembre 2014 Nom de l auteur : K.

Plus en détail

Canada Basketball prend les engagements suivants envers les ASP/T membres et les participants dûment enregistrés:

Canada Basketball prend les engagements suivants envers les ASP/T membres et les participants dûment enregistrés: Canada Basketball Politique de gestion des risques Préambule À titre d organisme sportif national de régie du basketball au Canada, Canada Basketball reconnaît que des risques existent dans toutes les

Plus en détail

Assistant(e)/Secrétaire du Chef Observateur Adjoint (1 poste)

Assistant(e)/Secrétaire du Chef Observateur Adjoint (1 poste) Offre d emploi courte terme (3-4 mois) Agissant comme partenaire d exécution pour la Commission Européenne pour la Mission d Observation Electorale, OIM cherche à recruter pour un certain nombre de postes.

Plus en détail

Adaptation de l organigramme à des clubs de diverses importances. Avantages de l organigramme modèle. Clubs à effectif limité

Adaptation de l organigramme à des clubs de diverses importances. Avantages de l organigramme modèle. Clubs à effectif limité 1 Organisation d un club Organigramme du club Description des fonctions des officiers et autres responsables désignés Activités des comités du club Méthode de travail des comités Rapports des comités Une

Plus en détail

P. O. Box 3243, Addis Ababa, ETHIOPIA Tel.: (251-11) 5517700 Fax: (251-11) 5517844 AVIS DE VACANCE DE POSTE DEPARTEMENT DE L ADMINISTRATION ET DE LA

P. O. Box 3243, Addis Ababa, ETHIOPIA Tel.: (251-11) 5517700 Fax: (251-11) 5517844 AVIS DE VACANCE DE POSTE DEPARTEMENT DE L ADMINISTRATION ET DE LA AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA P. O. Box 3243, Addis Ababa, ETHIOPIA Tel.: (251-11) 5517700 Fax: (251-11) 5517844 www.au.int AD8621 AVIS DE VACANCE DE POSTE CHEF DU DEPARTEMENT DE L ADMINISTRATION

Plus en détail

PROPOSITION DE PROJET COLLECTE DE FONDS AU PROFIT DE LA FONDATION DE LA CITÉ

PROPOSITION DE PROJET COLLECTE DE FONDS AU PROFIT DE LA FONDATION DE LA CITÉ PROPOSITION DE PROJET COLLECTE DE FONDS AU PROFIT DE LA FONDATION DE LA CITÉ IMPORTANT Votre proposition de projet doit être acceptée par la Fondation de La Cité avant que ne débutent l organisation et

Plus en détail

Feuille d information sommaire 3 : Attribution des dépenses de financement au formulaire T3010B

Feuille d information sommaire 3 : Attribution des dépenses de financement au formulaire T3010B Feuille d information sommaire 3 : Attribution des dépenses de financement au formulaire T3010B L information suivante est organisée de façon à aider les organismes de bienfaisance à indiquer les dépenses

Plus en détail

Guide de l employeur

Guide de l employeur L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES un partenariat entre les employeurs et le Cégep Guide de l employeur Planifiez votre relève, embauchez un stagiaire! Guide de l employeur Service de recherche et de développement

Plus en détail

EXEMPLES DE POSTES EN MANAGEMENT

EXEMPLES DE POSTES EN MANAGEMENT EXEMPLES DE POSTES EN MANAGEMENT Directeur d équipe Banque Nationale Superviser et effectuer des activités de soutien opérationnel et/ou administratif. Effectuer un suivi des activités. Assurer la qualité

Plus en détail

Demande de financement (Soutien général) À remettre à Partage-Action pour le 12 décembre midi

Demande de financement (Soutien général) À remettre à Partage-Action pour le 12 décembre midi Demande de financement (Soutien général) DIRECTIVES À remettre à Partage-Action pour le 12 décembre midi Veuillez répondre à toutes les questions selon l ordre présenté. Tous les documents sont demandés

Plus en détail

ENTREPRISE D ETE Lignes directrices 2015

ENTREPRISE D ETE Lignes directrices 2015 ENTREPRISE D ETE Lignes directrices 2015 Rejoignez la communauté d entrepreneurs sur nos réseaux sociaux et recevez de l information, des idées d affaires et astuces pour gérer votre entreprise www.ontario.ca/entreprisedete

Plus en détail

SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE

SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE Description de programme PROMOUVOIR L AUTONOMIE ÉCONOMIQUE SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE 1125, promenade Colonel By, Ottawa (Ontario) K1S 5B6 Tél. : (613) 520-2600, poste1588 Téléc. : (613) 529-3561 Courriel

Plus en détail

Conseiller implantation de logiciel Milieu de la santé Supérieur immédiat : Vice-président opérations

Conseiller implantation de logiciel Milieu de la santé Supérieur immédiat : Vice-président opérations Poste En bref : En tant que Conseiller implantation de logiciel chez Gestion Portail Santé, vous pourrez contribuer à la croissance d une entreprise reconnue pour moderniser les résidences de personnes

Plus en détail

Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale

Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale Équipes de santé familiale Améliorer les soins de santé familiale Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale Juillet 2009 Version 2.0 Table des matières Introduction...3

Plus en détail

Organismes sans but lucratif. Nouveaux critères de comptabilisation des actifs incorporels appliqués par un organisme sans but lucratif.

Organismes sans but lucratif. Nouveaux critères de comptabilisation des actifs incorporels appliqués par un organisme sans but lucratif. Mai 2010 Organismes sans but lucratif Nouveaux critères de comptabilisation des actifs incorporels appliqués par un organisme sans but lucratif Contexte En février 2008, le Conseil des normes comptables

Plus en détail

Qu est-ce qu un programme de dons?

Qu est-ce qu un programme de dons? 1 Qu est-ce qu un programme de dons? Le terme «programme de dons» réfère à votre approche politique, stratégique, active visant à construire une relation durable avec vos abonnés et les donateurs. Tout

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION Pour une communication efficace, une politique de communication 2 Politique de communication 3 Mission de la Direction des communications 3 Rôle

Plus en détail

Des programmes de bourses d études qui

Des programmes de bourses d études qui Des programmes de bourses d études qui vous distinguent Resserrez les liens avec vos employés et leur famille. Grâce au pouvoir de l éducation, tout le monde est gagnant. Association des universités et

Plus en détail

GUIDE ADMINISTRATIF DE L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES EN FORMATION PROFESSIONNELLE

GUIDE ADMINISTRATIF DE L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES EN FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE ADMINISTRATIF DE L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES EN FORMATION PROFESSIONNELLE Direction de la formation professionnelle 15 avril 2015 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 1 1 CADRE OPÉRATIONNEL... 3 1.1

Plus en détail

CHARGÉ(E) DE PROJETS D ÉDUCATION AU MOIS DU COMMERCE ÉQUITABLE DE QUÉBEC

CHARGÉ(E) DE PROJETS D ÉDUCATION AU MOIS DU COMMERCE ÉQUITABLE DE QUÉBEC CHARGÉ(E) DE PROJETS D ÉDUCATION AU MOIS DU COMMERCE ÉQUITABLE DE QUÉBEC Mois du commerce équitable de Québec (MceQC) NAVTI Fondation Canad et L AMIE coordonnent la 12 e édition du Mois du commerce équitable

Plus en détail

Demande de proposition : Traduction française

Demande de proposition : Traduction française Demande de proposition : Traduction française Titre du projet Association de musicothérapie du Canada: Service de traduction française Contacts Adrienne Pringle, MMT,MTA Présidente, CAMT 1124 Gainsborough

Plus en détail

Application de la stratégie d action au Québec

Application de la stratégie d action au Québec A. Résumé des grandes lignes de la stratégie d action À la suite d une réflexion réalisée en 2013, L ŒUVRE LÉGER a revu sa stratégie d action auprès de ses partenaires et du public en général (se référer

Plus en détail

Guide d élaboration du plan d activités et du plan opérationnel

Guide d élaboration du plan d activités et du plan opérationnel Équipes de santé familiale Améliorer les soins de santé familiale Guide d élaboration du plan d activités et du plan opérationnel Mise à jour : juillet 2009 Version 3.0 Table des matières Introduction...3

Plus en détail

MARCHÉ COMMUN DE L'AFRIQUE ORIENTALE ET AUSTRALE

MARCHÉ COMMUN DE L'AFRIQUE ORIENTALE ET AUSTRALE MARCHÉ COMMUN DE L'AFRIQUE ORIENTALE ET AUSTRALE MARCHE COMMUN DE L AFRIQUE ORIENTALE ET AUSTRALE COMESA السوق المشتركة للشرق والجنوب الا فریقى حكمة العدل COURT DE JUSTICE APPELS À CANDIDATURES Présentation

Plus en détail

Règlement du Programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM. 1- Objectifs

Règlement du Programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM. 1- Objectifs Règlement du Programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM 1- Objectifs Le programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM a pour but de promouvoir l entreprenariat chez les jeunes avocats

Plus en détail

direction de l éducation conseil en matière de gouvernance Partie A : L évaluation du rendement de la Partie B : L autoévaluation du rendement du

direction de l éducation conseil en matière de gouvernance Partie A : L évaluation du rendement de la Partie B : L autoévaluation du rendement du CORPORATION DES SERVICES EN ÉDUCATION DE L ONTARIO Programme de perfectionnement professionnel des membres des conseils scolaires Modules 5 Partie A : L évaluation du rendement de la direction de l éducation

Plus en détail

COMPÉTENTS ET POLYVALENTS

COMPÉTENTS ET POLYVALENTS COMPÉTENTS ET POLYVALENTS Les professionnels comptables en entreprise, un élément moteur du succès durable des organisations Les professionnels comptables en entreprise exercent au sein des organisations

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION CHARTE DU COMITÉ D AUDIT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION ~ ~ Superviser la qualité et l intégrité de l information financière de la Banque ~ ~ Principales responsabilités Assurer

Plus en détail

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Juillet 2005 Pour aller de l avant : L apprentissage et la garde des jeunes enfants Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Introduction En novembre 1999, le gouvernement du Manitoba a confirmé son

Plus en détail

DIRECTEUR DES VENTES ET DU MARKETING CHAÎNE D APPROVISIONNEMENT. Poste : Conditions d accès à la profession : Tâches :

DIRECTEUR DES VENTES ET DU MARKETING CHAÎNE D APPROVISIONNEMENT. Poste : Conditions d accès à la profession : Tâches : NORME PROFESSIONNELLE (À utiliser pour décrire des emplois de la chaîne d approvisionnement, réaliser des évaluations du rendement, élaborer des plans de carrière, etc.) Poste : DIRECTEUR DES VENTES ET

Plus en détail

Bureau du Conseil privé Examen de l assurance de la gestion des voyages et des frais d accueil

Bureau du Conseil privé Examen de l assurance de la gestion des voyages et des frais d accueil Bureau du Conseil privé Examen de l assurance de la gestion des voyages et des frais d accueil Division de la vérification et de l évaluation Rapport final Le 4 mars 2011 Table des matières Sommaire...

Plus en détail

Descriptions d emploi pour votre campagne

Descriptions d emploi pour votre campagne Descriptions d emploi pour votre campagne L équipe au centre d une campagne électorale ces personnes à qui le candidat peut se fier jusqu à la victoire est probablement l un des éléments les plus importants

Plus en détail

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES Alternance travail-études au niveau collégial... 5 Rôles et responsabilités de chacun... 6 Avantages de l alternance travail-études... 7 Situations particulières...

Plus en détail

Profil de compétence et d expérience des administrateurs Des Violons du Roy et de La Chapelle de Québec

Profil de compétence et d expérience des administrateurs Des Violons du Roy et de La Chapelle de Québec Profil de compétence et d expérience des administrateurs Des Violons du Roy et de La Chapelle de Québec Société : Les Violons du Roy et La Chapelle de Québec Date du profil : janvier 2011 Mandat de la

Plus en détail

PARCOURS DE FORMATION DES CHA COURTIERS

PARCOURS DE FORMATION DES CHA COURTIERS Utilisez les résumés ci-dessous pour évaluer votre niveau de connaissances dans chaque champ de compétences. Les questions de l examen de compétence national sont basées sur ces thèmes et sous-thèmes.

Plus en détail

SUBVENTION TD POUR L EXCELLENCE DES SOINS ET SERVICES AUX USAGERS DU CSSS PIERRE-BOUCHER

SUBVENTION TD POUR L EXCELLENCE DES SOINS ET SERVICES AUX USAGERS DU CSSS PIERRE-BOUCHER SUBVENTION TD POUR L EXCELLENCE DES SOINS ET SERVICES AUX USAGERS DU CSSS PIERRE-BOUCHER CONVENTION DE DONATION Le Groupe Banque TD appuie et promeut la qualité et la sécurité des soins et services offerts

Plus en détail

Le réviseur ou la réviseure travaille avec des textes de nature extrêmement variée, ceux-ci allant

Le réviseur ou la réviseure travaille avec des textes de nature extrêmement variée, ceux-ci allant 1. IDENTIFICATION Poste n o Titre de poste Poste du superviseur 08-13415 Réviseur ou réviseure Inuinnaqtun Gestionnaire, Translation Bureau Ministère Division/Région Collectivité Lieu Culture et Patrimoine

Plus en détail

1. Description et objectifs du Fonds. A propos du Projet Pôles Intégrés de Croissance (PIC)

1. Description et objectifs du Fonds. A propos du Projet Pôles Intégrés de Croissance (PIC) TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN CABINET POUR LA GESTION ET L ADMINISTRATION D UN PROGRAMME DE SUBVENTIONS A L ENTREPRENEURIAT ET A L INVESTISSEMENT 1. Description et objectifs du Fonds A propos du

Plus en détail

PRODUITS FORESTIERS RÉSOLU INC. RÈGLES DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION/ DES CANDIDATURES ET DE LA GOUVERNANCE

PRODUITS FORESTIERS RÉSOLU INC. RÈGLES DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION/ DES CANDIDATURES ET DE LA GOUVERNANCE PRODUITS FORESTIERS RÉSOLU INC. RÈGLES DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION/ DES CANDIDATURES ET DE LA GOUVERNANCE En vigueur en date du 1er avril 2014 1. Objet Le comité des ressources

Plus en détail

SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES

SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES Compétences pour les intervenants canadiens en toxicomanie SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES Cette documentation est publiée

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Principales responsabilités ~~ Être responsable de l évaluation du rendement, de la rémunération et de

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI CHARGÉ DE PROJETS GESTION DES MILIEUX NATURELS

OFFRE D EMPLOI CHARGÉ DE PROJETS GESTION DES MILIEUX NATURELS OFFRE D EMPLOI CHARGÉ DE PROJETS GESTION DES MILIEUX NATURELS Vous travaillez actuellement à la gestion de projets et cherchez de nouveaux défis à relever? Vous aimez travailler avec différentes équipes

Plus en détail

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs Appendice 2 (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs NOTE Dans les propositions de Texte identique, XXX désigne un qualificatif de norme

Plus en détail

Inter-Action Le nouveau Programme de subventions et de contributions pour le multiculturalisme du Canada

Inter-Action Le nouveau Programme de subventions et de contributions pour le multiculturalisme du Canada Inter-Action Le nouveau Programme de subventions et de contributions pour le multiculturalisme du Canada PROJETS Ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux du Canada, 2011 N o de catalogue

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL Approuvée par le Conseil d administration le 28 août 2012 CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL Le Comité est chargé d aider le Conseil à s acquitter de ses responsabilités

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTIONS TRAVAILLEUR SOCIAL

DESCRIPTION DE FONCTIONS TRAVAILLEUR SOCIAL DESCRIPTION DE FONCTIONS TRAVAILLEUR SOCIAL Description sommaire «Intervenir auprès des personnes, des familles, des groupes et des collectivités dans le but de favoriser leur fonctionnement social». (Code

Plus en détail

PARTIE 1 RENSEIGNEMENTS PERSONNELS Note : tous les champs doivent être complétés. Veuillez écrire lisiblement.

PARTIE 1 RENSEIGNEMENTS PERSONNELS Note : tous les champs doivent être complétés. Veuillez écrire lisiblement. Demande de bourse pour l Academie Passe a l action Cette bourse est disponible pour les jeunes Canadiens qui participent à une Académie Passe à l action au Canada. Les candidats doivent démontrer une passion

Plus en détail

Lignes directrices à l intention des praticiens

Lignes directrices à l intention des praticiens Janvier 2005 Lignes directrices à l intention des praticiens Visiter notre site Web : www.cga-pdnet.org/fr-ca Le praticien exerçant seul ou au sein d un petit cabinet et l indépendance Le Code des principes

Plus en détail

COMPAGNIE DES CHEMINS DE FER NATIONAUX DU CANADA MANUEL DE GOUVERNANCE. Approuvé par le Conseil d administration. le 2 mars 2004

COMPAGNIE DES CHEMINS DE FER NATIONAUX DU CANADA MANUEL DE GOUVERNANCE. Approuvé par le Conseil d administration. le 2 mars 2004 COMPAGNIE DES CHEMINS DE FER NATIONAUX DU CANADA MANUEL DE GOUVERNANCE Approuvé par le Conseil d administration le 2 mars 2004 Date de la dernière mise à jour : le 10 mars 2015 TABLE DES MATIÈRES 1. PRÉSENTATION

Plus en détail

C.V. Josée Leboeuf. 514 706-9954 joseesoleil@gmail.com

C.V. Josée Leboeuf. 514 706-9954 joseesoleil@gmail.com C.V. Josée Leboeuf 514 706-9954 joseesoleil@gmail.com C.V. Josée Leboeuf Sommaire des compe tences Détentrice d un D.E.C en administration option marketing. En bref Versatile, polyvalente, Flexible, Créative,

Plus en détail

Ce qu il faut savoir sur la philanthropie 6 grands enjeux actuels pour les Fondations en santé

Ce qu il faut savoir sur la philanthropie 6 grands enjeux actuels pour les Fondations en santé 1 Ce qu il faut savoir sur la philanthropie 6 grands enjeux actuels pour les Fondations en santé Présentation de Carl Julien, CFRE, vice-président et Gil Desautels, vice-président principal Le 20 octobre

Plus en détail

Guide du programme à l étranger

Guide du programme à l étranger Bourses de recherche Mitacs Globalink-Sorbonne Universités Pour la recherche aux cycles supérieurs à Sorbonne Universités Guide du programme à l étranger Bourses de recherche Mitacs Globalink - Sorbonne

Plus en détail

Orchestras Canada/Orchestres Canada. Plan de développement du leadership et de perfectionnement professionnel

Orchestras Canada/Orchestres Canada. Plan de développement du leadership et de perfectionnement professionnel Orchestras Canada/Orchestres Canada Plan de développement du leadership et de perfectionnement professionnel 2010 2013 Issu des recherches, discussions et propositions du groupe de travail, le 21 juin

Plus en détail

MANUEL DU COMITÉ LOCAL. Module 5. Gestion financière

MANUEL DU COMITÉ LOCAL. Module 5. Gestion financière MANUEL DU COMITÉ LOCAL Module 5 Gestion financière TABLE DE CONTENU Introduction p. 2 Questions financières p. 2 Comptes bancaires p. 3 Rôle de la trésorière ou du trésorier p. 3 Budget annuel p. 4 Tenue

Plus en détail

Guide pour rédiger une description de travail du groupe de la direction (EX)

Guide pour rédiger une description de travail du groupe de la direction (EX) Un meilleur gouvernement : avec nos partenaires, pour les Canadiens Guide pour rédiger une description de travail du groupe de la direction (EX) Publié par : Politiques de gestion des cadres supérieurs

Plus en détail

Poste : DIRECTEUR DU SERVICE À LA CLIENTÈLE. Conditions d accès à la profession : Tâches : À LA CLIENTÈLE

Poste : DIRECTEUR DU SERVICE À LA CLIENTÈLE. Conditions d accès à la profession : Tâches : À LA CLIENTÈLE Norme professionnelle (Pour décrire des emplois de la chaîne d'approvisionnement, réaliser des évaluations du rendement, élaborer des plans de carrière, etc.) Description du poste (selon la définition

Plus en détail

Le M.B.A. professionnel

Le M.B.A. professionnel Le M.B.A. professionnel Un M.B.A. à temps partiel pour les professionnels qui travaillent un programme unique Le nouveau M.B.A. professionnel de la Faculté de gestion Desautels de l Université McGill est

Plus en détail

Contrat de commande Œuvre musicale

Contrat de commande Œuvre musicale Contrat de commande Œuvre musicale Définitions Commande : Relation contractuelle conclue entre un Commanditaire et un Compositeur, pour un tarif prédéterminé, en vertu de laquelle une Œuvre musicale sera

Plus en détail

PROPOSITION DE PROJET COLLECTE DE FONDS AU PROFIT DE L ITINÉRAIRE

PROPOSITION DE PROJET COLLECTE DE FONDS AU PROFIT DE L ITINÉRAIRE FORMULAIRE PROPOSITION DE PROJET COLLECTE DE FONDS AU PROFIT DE L ITINÉRAIRE IMPORTANT Votre proposition de projet doit être acceptée par L Itinéraire avant que ne débutent l organisation et la promotion

Plus en détail

Numéro(s) du poste : Collectivité(s) Division(s)/régions(s) 97-2821 Yellowknife Prévention

Numéro(s) du poste : Collectivité(s) Division(s)/régions(s) 97-2821 Yellowknife Prévention RÉFÉRENCE Organisme Commission de la sécurité au travail et de l indemnisation des travailleurs Intitulé du poste Hygiéniste du travail agent de sécurité principal Numéro(s) du poste : Collectivité(s)

Plus en détail

Le point en recherche

Le point en recherche Le point en recherche Décembre 2003 Série socio-économique 03-024 Examen des programmes de formation en gestion immobilière à l intention des Premières nations Introduction Les Premières nations ont tout

Plus en détail

Formulaire de mise en candidature pour le prix d excellence du Sceau rouge

Formulaire de mise en candidature pour le prix d excellence du Sceau rouge Formulaire de mise en candidature pour le prix d excellence du Sceau rouge Le prix d excellence du Sceau rouge a été créé dans le but d honorer les contributions des employés provinciaux, territoriaux

Plus en détail

Guide d action PROGRAMME VILLE ÉQUITABLE

Guide d action PROGRAMME VILLE ÉQUITABLE Guide d action PROGRAMME VILLE ÉQUITABLE Table des matières 1.0 À propos du présent guide...1 1.1 Remerciements...1 1.2 Renseignements additionnels...1 2.0 Ville équitable...2 2.1 Pourquoi le commerce

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL Approuvé par le Conseil d'administration le 26 août 2014 CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL Le Comité est chargé d'aider le Conseil d'administration à s'acquitter de ses

Plus en détail

La bonne place pour faire carrière

La bonne place pour faire carrière La bonne place pour faire carrière Chez SSQ Groupe financier, nous partageons les mêmes valeurs et soutenons la croissance et les réalisations de nos employés. Joindre nos rangs, c'est s'associer à un

Plus en détail

Protocole d accueil et de communication

Protocole d accueil et de communication Annexe ÉLV 2.1.5 Protocole d accueil et de communication (Révisé le 27 mai 2011) Table des matières Section A : Introduction 1. Préambule et mise en contexte 2. Principes directeurs Section B : Procédures

Plus en détail

Gestion commerciale LCA.8Z. Information : (514) 376-1620, poste 419

Gestion commerciale LCA.8Z. Information : (514) 376-1620, poste 419 Gestion LCA.8Z Information : (514) 376-1620, poste 419 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler 35 unités 1/3. Buts généraux du programme Ce programme

Plus en détail

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat rendra possible la collaboration d un

Plus en détail

RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA

RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA Le présent document a pour but de servir de guide pour ce qui est des rôles et des responsabilités du coordonnateur communautaire

Plus en détail

Recommandations avant inscription à AC JumpStart

Recommandations avant inscription à AC JumpStart Recommandations avant inscription à AC JumpStart Qu est-ce qu AC JumpStart? AC JumpStart est un programme innovateur d incubation et d encadrement soutenant l implantation d entreprises en démarrage à

Plus en détail

PROFIL DES COMPÉTENCES AGENT EN ASSURANCE DE DOMMAGES COURTIER EN ASSURANCE DE DOMMAGES EXPERTS EN SINISTRE GESTIONNAIRE

PROFIL DES COMPÉTENCES AGENT EN ASSURANCE DE DOMMAGES COURTIER EN ASSURANCE DE DOMMAGES EXPERTS EN SINISTRE GESTIONNAIRE PROFIL DES COMPÉTENCES AGENT EN ASSURANCE DE DOMMAGES COURTIER EN ASSURANCE DE DOMMAGES EXPERTS EN SINISTRE GESTIONNAIRE Juillet 2010 ADMINISTRATION... 4 MANAGEMENT... 4 Initiation à l organisation...

Plus en détail

AGENCE EXECUTIVE «EDUCATION, AUDIOVISUEL ET CULTURE»

AGENCE EXECUTIVE «EDUCATION, AUDIOVISUEL ET CULTURE» AGENCE EXECUTIVE «EDUCATION, AUDIOVISUEL ET CULTURE» AVIS DE VACANCE REF.: EACEA/2007/TA/AD5/ED/005 GESTIONNAIRE DE PROGRAMME EDUCATION ET FORMATION PROFESSIONNELLE Agent temporaire (AD5) L'AGENCE EXECUTIVE

Plus en détail

Sondage sur les stages pratiques dans les Services de soutien à l'intégration

Sondage sur les stages pratiques dans les Services de soutien à l'intégration Meilleures pratiques dans les stages pratiques des étudiants dans les Services de soutien à l intégration dans les organismes de services aux personnes ayant une déficience intellectuelle INTRODUCTION

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Ville de Mont-Saint-Hilaire t-saint-hilaire Ville de Mont-Saint-Hilaire Entrée en vigueur de la Politique de communication de la Ville de Mont-Saint-Hilaire : le 4 juin 2012

Plus en détail

TITRE DU POSTE: Directeur, Services aux membres OBJECTIF DU POSTE

TITRE DU POSTE: Directeur, Services aux membres OBJECTIF DU POSTE TITRE DU POSTE: Directeur, Services aux membres OBJECTIF DU POSTE Se rapportant directement au COO, ce poste s occupera du service à la clientèle à nos membres à tous les niveaux. Ce poste est directement

Plus en détail

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Document d orientation aux organismes publics Annexe A Rôles et responsabilités détaillés des

Plus en détail

PLAN D ACTION 2013-2014

PLAN D ACTION 2013-2014 Le cadre d intervention de la SADC Côte-Nord 1 2 Les grands axes du cadre d intervention 1 Les services de soutien aux Les enjeux des collectivités La planification stratégique régionale 3 4 Diagnostic

Plus en détail