LES ANS FACE AUX TECHNOLOGIES NUMERIQUES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES 15-25 ANS FACE AUX TECHNOLOGIES NUMERIQUES"

Transcription

1 Lydia CASTEL Paul BORDAGE LES ANS FACE AUX TECHNOLOGIES NUMERIQUES Rapport d enquête, effectué dans le cadre du cours de M. Fares. Université Lumière Lyon II Master 1 Economie et Management Spécialité AGE 1/15

2 SOMMAIRE I. L INTERET DU PROJET ET SA REALISATION...3 Pourquoi avoir choisi ce sujet?...3 Comment l effectuer?...3 Quelles ont été les contraintes?...3 Quelles ont été les principales phases de l enquête?...4 II. PRESENTATION DES RESULTATS ET INTERPRETATIONS...4 Qui a été interrogé?...4 Age...4 CSP...5 Comment les technologies numériques sont-elles utilisées?...5 Quels appareils sont utilises?...5 Quels sont les appareils préférés?...6 Combien de temps?...7 Dans quels lieux?...8 Activite principale sur ordinateur?...8 Quel budget est accordé à ces technologies?...9 Quel impact social?...10 Importance des technologies dans l absolue...10 Importance dans les relations humaines...10 L existence d une dépendance?...12 Les technologies ont-elles modifié les loisirs/habitudes des ans? (avec les types de modifications lorsqu ils existent)...12 Quelle influence sur les relations avec l entourage?...13 Les technologies ont-elles une influence sur le travail scolaire?...14 Les ans pourraient-ils passer une journée sans ces technologies? /15

3 I. L INTERET DU PROJET ET SA REALISATION Pourquoi avoir choisi ce sujet? Les NTIC sont désormais utilisés de façon intensive dans toute la société, en appui à toutes sortes d activités humaines. Celles-ci ont investi depuis longtemps les lieux de travail, de loisir ou d éducation. Tout cela n est pas sans conséquences, ces technologies ont produit des transformations en profondeur des pratiques, usages et mentalités. Cette révolution des NTIC ne pouvait pas nous laisser indifférents d où la réalisation d une enquête ayant pour problématique: l impact des NTIC sur les ans. Cette population n a pas été choisie au hasard. En effet, cette tranche d âge d après des études de marketing, montre que c est la population la plus réceptive aux nouvelles technologies, aux innovations. De plus, c est aussi celle qui les utilise le plus. Concernant les résultats de cette enquête, ils seraient susceptibles d intéresser fortement les organismes de santé publique (par la mise en place de campagnes de communication visant à informer sur les dangers liés à la dépendance) et les entreprises, industries spécialisées dans les nouvelles technologies afin que leurs innovations aillent dans le sens des besoins des 15-25ans ( en matière de santé notamment). Comment l effectuer? Éléments étudiés : les technologies numériques, c est-à-dire les téléphones portables, les ordinateurs, les jeux vidéos et les MP3. Population visée : les ans Taille de l échantillon : 205 personnes Types de sondage utilisés : sondage de deux types, par Internet et par entretien Type de questions utilisées : questions fermées ou à échelles afin d élaborer au mieux une interprétation pertinente Moyens techniques : création d un site web avec gestion d une base de données (MySQL) pour collecter les réponses, utilisation du logiciel Sphinx pour l élaboration du questionnaire, la saisie des réponses et l interprétation des données, utilisation de MS Project pour le découpage du projet en sous projets, et pour la gestion des délais Quelles ont été les contraintes? Matérielles et budgétaires : il n y a pas de budget alloué à cette enquête, il faut donc la réaliser à moindre coût, d où l utilisation d Internet qui permet d élargir considérablement l espace géographique et la taille de l échantillon sans frais ; Humaines et temporelles : deux personnes sont chargées d effectuer cette enquête et sa durée ne peut excéder 4 à 5 semaines. A cela s ajoute la contrainte de viser une population spécifique c est-à-dire les 15-25ans et d assurer l homogénéité de celle-ci (avoir des tranches d âge qui soient 3/15

4 représentées dans les mêmes proportions et ainsi éviter les minorités). Quelles ont été les principales phases de l enquête? Définition et validation de la problématique : «Les ans sont-ils dépendants aux NTIC?». Définition de la taille de l échantillon (200) Rédaction du cahier des charges Élaboration du questionnaire. Phase de pré-test (diffusion de 25 questionnaires) Création des pages web et diffusion du questionnaire Retour des réponses Traitement des données (compilation et organisation) Analyses et interprétations Rédaction du dossier final Le logiciel MS Project nous a permis de déterminer, de façon prévisionnelle, le déroulement du projet. Il indique la date de début et la date de fin du projet mais également le délai de chaque étape. Il affiche l organigramme des tâches, les ressources affectées pour chaque phase. Le Gantt du projet se trouve dans les annexes ainsi que sur le CD joint au dossier. II. PRESENTATION DES RESULTATS ET INTERPRETATIONS Quelques informations au préalable concernant le déroulement de l enquête et les interprétations qui en résultent. Qui a été interrogé? Age Sexe âge Entre 15 et 17 ans Entre 18 et 21 ans Entre 22 et 25 ans Nb. cit. Fréq. 14 6,8% 80 39,0% ,1% sexe Féminin Masculin. TOTAL OBS. Nb. cit. Fréq ,5% ,5% % TOTAL OBS % 4/15

5 CSP catégorie socioprofessionnelle Nb. cit. Fréq. Agriculteur exploitant Artisan commerçant et chef d'entreprise Cadre, profession intellectuelle supérieure Profession intermédiaire Employé Ouvrier Retraité TOTAL OBS. 8 3,9% 21 10,2% 89 43,4% 26 12,7% 34 16,6% 19 9,3% 8 3,9% % Globalement toute les catégories socioprofessionnelles sont représentées. Cependant on constate que la population cadre et profession intellectuelle supérieure est fortement représentée( 43.4%). Ceci peut s expliquer de la manière suivante : les catégories professionnelles correspondent pour la plupart du temps à celles des parents étant donnée la population visée et généralement c est la profession la plus «élevée» sur les deux parents qui a été retenue. Comment les technologies numériques sont-elles utilisées? Quels appareils sont utilises? utilisation appareil 96,1% 95,6% 53,7% Constat : les appareils les plus utilisés sont, dans l ordre, l Ordinateur, le Téléphone portable, le Lecteur MP3 et enfin la Console de jeux vidéos. 18,5% Ordinateur Téléphone portable Console de je ux vidéos (typ e Playstation2, Xbox, PSP, G Lecteur MP3. 5/15

6 Selon l âge âge x utilisation appareil Non. Quel que soit l âge (exceptés les ans qui sont trop peu nombreux pour nous permettre de dégager des tendances), la structure d utilisation est à peu près la même (Ordinateur et Téléphone principalement, puis MP3, et enfin Console). Entre 15 et 17 ans Entre 18 et 21 ans Entre 22 et 25 ans Ordinateur Console de jeux vidéos Téléphone portable Lecteur MP3. Selon le sexe sexe x utilisation appareil Oui. On constate ici que très peu de femmes (2,5%) utilisent des consoles de jeux vidéos régulièrement. Ce type d appareil semble donc plutôt être l apanage des garçons. Féminin Masculin. Ordinateur Console de jeux vidéos Téléphone portable Lecteur MP3. Quels sont les appareils préférés? préférence appareils MP3 1 console de jeux vidéos 4 console de jeux vidéos 16,8% 3 MP3 2 MP3 3 Classement de 1 (le plus apprécié) à 4 (le moins apprécié) 13,6% console de jeux vidéos 2 console de jeux vidéos 1 Téléphone portable 4 5,1% 3,7% 1,9% 3,9% 2,2% 1,0% 2,7% 0,6% 4,1% 3,0% 7,5% MP3 4 15,0% ordinateur 1 ordinateur 2 Tendance : 7,6% téléphone portable 3 11,3% ordinateur 3 6/15 téléphone portable 2 ordinateur 4 téléphone portable 1

7 1 : Ordinateur 2 : Téléphone 3 : MP3 4 : Console Selon le sexe sexe x préférence appareils 70,7% L ordre de préférence correspond à l ordre d utilisation 52,6% 39,7% 15,4% 7,7% 6,5% 7,3% Féminin Masculin. L appareil préféré chez les garçons est très majoritairement l Ordinateur (70,7%), alors que c est le Téléphone portable pour les filles (52,6%). On peut en outre remarquer qu aucune fille n a classé la Console de jeux en première place ce qui est pourtant le cas de 6,5% des garçons. ordinateur 1 téléphone portable 1 console de jeux vidéos 1 MP3 1 Combien de temps? Le sexe influence la préférence âge x utilisation temps appareil 17,1% 13,1% 11,5% 6,7% 9,9% 8,2% 9,2% 8,7% 7,9% 4,6% 2,5% 0,7% Tous âges Ordinateur moins de 1 heure ordinateur plus de 2h téléphone portable entre 10 et 30 min console de jeux vidéos moins de 30 min consoles jeux vidéos plus de 2 heures lecteur MP3 entre 20 min et 1 heure Ordinateur entre 1 et 2 h téléphone portable moins de 10 min téléphone portable plus de 30 min console jeux vidéos entre 30min et 2 heures lecteur MP3 moins de 20 min lecteur MP3 plus de 1 heure Tendance globale : l Ordinateur est utilisé plus de 2 heures par jour, le Téléphone entre 10 et 30 min, le MP3 moins de 20 min et la Console moins de 30 minutes. Au total, la majorité des jeunes interrogés utilise les technologies numériques au moins 2h30 par jour, soit 17h30 par semaine. âge x utilisation temps appareil 55,0% Selon l âge 17,5% 37,5% 45,0% 20,7% 24,3% 55% des ans utilisent un Ordinateur plus de 2 heures par jour contre 45% des ans. Entre 18 et 21 ans Entre 22 et 25 ans L âge influence le temps 7/15 d utilisation d un ordinateur Ordinateur moins de 1 heure Ordinateur entre 1 et 2 h ordinateur plus de 2h

8 Selon le sexe utilisation temps appareil x sexe : Féminin utilisation temps appareil x sexe : Masculin. 19,7% 14,6% 14,6% 17,8% 10,9% Ordinateur moins de 1 heure Ordinateur entre 1 et 2 h ordinateur plus de 2h 19,8% téléphone portable moins de 10 min téléphone portable entre 10 et 30 min téléphone portable plus de 30 min 7,3% 12,9% Ordinateur moins de 1 heure Ordinateur entre 1 et 2 h ordinateur plus de 2h téléphone portable moins de 10 min téléphone portable entre 10 et 30 min téléphone portable plus de 30 min 30,6% 18,5% 15,3% 17,8% N.B : on a ici masqué le temps passé avec MP3 et Console de jeux Le sexe influence le temps passé sur un appareil En effet, les garçons utilisent plus longtemps un Ordinateur que les filles (30,6% d entre eux l utilisent plus de 2h/jour contre 17,8% pour elles). Dans quels lieux? lieu d'utilisation 4,2% 0,5% 12,3% 43,3% Domicile (tous types d'appareils) Lieu de travail (Ordinateur et Téléphone) Partout (Téléphone et MP3) jeux vidéos Chez des amis jeux vidéos Salle de jeux (réseau) lecteur MP3 Transports 31,3% 8,3% Activité principale sur ordinateur? activité principale sur ordinateur 4,9% 6,3% 14,6% Internet, , forum, chat (MSN, Messenger ) Jeux vidéos, jeux par Internet Visionnage de films, écoute de musique Autres 74,1% 8/15

9 Selon le sexe activité principale sur ordinateur x sexe : Féminin 8,9% 5,1% activité principale sur ordinateur x sexe : Masculin. Internet, , forum, chat (MSN, Messenger ) 4,8% Jeux vidéos, jeux par Internet Internet, , forum, chat (MSN, Messeng 18,3% Visionnage de films, écoute de musique Jeux vidéos, jeux par Internet Autres Visionnage de films, écoute de musique Autres 10,3% 86,1% 66,7% L activité principale sur un Ordinateur est l utilisation d Internet, le chat, etc. Cependant, c est plus fréquemment une activité féminine, 86,1%, que masculine, 66,7%. Le sexe influence le type d activité effectué sur une ordinateur Quel budget est accordé à ces technologies? Selon l âge âge budget Entre 15 et 17 ans Entre 18 et 21 ans Entre 22 et 25 ans TOTAL Moins de 30 euros par mois Entre 30 et 70 euros par mois Plus de 70 TOTAL euros par mois. 4,4% 2,4% 0,0% 6,8% 15,6% 21,5% 2,0% 39,0% 12,7% 39,5% 2,0% 54,1% 32,7% 63,4% 3,9% 100% Constat : ce tableau nous montre que les hommes et les femmes dépensent en moyenne entre 30 et 70 euros. Cependant les hommes sont plus aptes à dépenser plus de 70 euros dans les NTIC ( 3,4% contre 0,5%). Interprétation possible : Actuellement, les hommes disposent d un plus grand nombre d appareils que les femmes et sont souvent plus tenus au courant des dernières technologies(consoles ) ce qui peut avoir un gros impact sur le budget. Selon le sexe budget sexe Moins de 30 euros par mois Entre 30 et 70 euros par mois Plus de 70 euros par mois. TOTAL Féminin Masc ulin. TOTAL 13,2% 19,5% 32,7% 24,9% 38,5% 63,4% 0,5% 3,4% 3,9% 38,5% 61,5% 100% Constat : toutes tranches d âge confondues, on remarque que 63,4% des personnes interrogées dépensent entre 30 et 70 euros pour les NTIC. Lorsqu on regarde les 9/15

10 résultats pour chaque catégorie, on peut voir que pour les 15-17ans, 4,4% dépensent moins de 30 euros. Interprétation possible : Concernant les 15-17ans, on peut penser que ce sont les parents qui financent les dépenses liées aux NTIC et par conséquent, le budget est plus limité que pour les 18-21ans et les 22-25ans. Quel impact social? Importance des technologies dans l absolue âge Entre 15 et 17 ans Entre 18 et 21 ans Entre 22 et 25 ans TOTAL avis sur technologies numériques Indispensables, on s'en sert pour travailler, communiquer, jouer, etc Utiles, mais ce n'est pas une fin en soi Peu ou pas d'importance, on peut s'en passer sans problème. TOTAL 3,9% 22,0% 32,2% 58,0% 2,4% 16,1% 20,0% 38,5% 0,5% 1,0% 2,0% 3,4% 6,8% 39,0% 54,1% 100% Constat : Quelque soit la tranche d âge, les NTIC ont investi la vie professionnelle et personnelle. En effet, 58% des personnes interrogées pensent que les NTIC sont indispensables à la vie de tous les jours contre 3,4% des personnes qui pensent que celles-ci ont peu ou pas d importance. En regardant le tableau, on peut voir que les 15-17ans semblent être le moins touché par les NTIC(0,5% sur un total de 6%) or on ne peut en tirer de conclusions définitives car cette population est qualifiée de minorité. Interprétation possible : Lorsqu on parle de l impact absolu des NTIC, on pense surtout aux ordinateurs, à Internet qui servent à la fois dans la vie professionnelle et dans la vie personnelle. C est un outil qui a intégré notre société notamment pour son efficacité, son pragmatisme. Cela touche surtout les 18-21ans et les 22-25ans notamment dans le cadre professionnel. Importance dans les relations humaines influence technologie pour se faire amis 1,5% 36,1% Très important, c'est incontournable aujourd'hui Assez important, mais ce n'est pas le seul moyen Peu ou pas important. Constat : Globalement, les NTIC ne semblent pas avoir d influence dans l élaboration de relations sociales (62,6%). 62,4% 10/15

11 Selon l âge âge x technologie et amis : Oui âge x technologie et amis : Non 10,9% Entre 15 et 17 ans Entre 18 et 21 ans Entre 22 et 25 ans 3,5% Entre 15 et 17 ans Entre 18 et 21 ans Entre 22 et 25 ans 45,7% 35,4% 43,5% 61,1% technologie et amis âge Constat: les NTIC semblent exercer une forte Entre 15 et 17 ans 4,9% 2,0% 6,8% influence chez les plus jeunes : 4,9% d entre Entre 18 et 21 ans 19,5% 19,5% 39,0% eux pensent que celles-ci sont importances pour Entre 22 et 25 ans 20,5% 33,7% 54,1% les relations humaines contre 2%. TOTAL 44,9% 55,1% 100% Interprétation possible: les modes d élaboration de relations humaines ne sont pas les mêmes en fonction de l âge : les plus jeunes étant limités dans leurs sorties ( ce qui restreint les occasions d utiliser d autres moyens pour se faire des amis) peuvent renforcer ou élargir leurs liens grâce à Internet par exemple. Pour les plus âgés, on peut penser que leurs moyens sont plus diversifiés (ils ont plus de liberté et moins de contrôles). Selon le sexe Oui Non TOTAL sexe x technologie et amis : Oui sexe x technologie et amis : Non 28,3% Féminin Masculin. Féminin Masculin. 46,9% 53,1% 71,7% Constat: l importance pour les relations humaines n est pas la même selon les sexes. En effet, on constate que les technologies jouent plus un rôle important dans les relations humaines pour les garçons que pour les filles. Interprétation possible: sachant que les quotas garçons/ filles interrogés ne sont pas équilibrés (sur 205 personnes interrogées, 126 sont des garçons et 79 sont des filles), on peut penser que si plus de filles étaient interrogées, les tendances pourraient être les 11/15

12 mêmes. Cependant, on pourrait poser comme hypothèse (dans le cas présent) que par «importance des relations humaines» on sous-entend que l appareil visé est l ordinateur surtout par le biais du chat et que les garçons passent plus de temps sur ces appareils. Ils ont dû développer de multiples activités dont notamment le chat pour établir ou élargir leurs réseaux de connaissances. L existence d une dépendance? Les technologies ont-elles modifié les loisirs/habitudes des ans? (avec les types de modifications lorsqu ils existent) 42,4% modifications sur les loisirs technologies et loisirs oui non Nb. cit. Fréq ,9% 72 35,1% 26,8% TOTAL OBS % 21,5% 9,8% 21,0% Oui, les nouvelles technologies ont modifié les loisirs des ans. Je lis moins (journaux, livres, BD, ) Je regarde moins la télé et/ou j'écoute moins la radio Par âge Je passe moinsje fais moins de Je dors moins de temps sur sport mes devoirs En majorité, les NTIC conduisent les ans à moins regarder la télé âge x technologies et loisirs 57,7% 70,0% 30,0% 42,3% Plus on est jeune, plus les NTIC modifient les loisirs. 92,9% 7,1% Entre 15 et 17 ans Entre 18 et 21 ans Entre 22 et 25 ans oui non Par sexe sexe x technologies et loisirs 72,2% 53,2% 46,8% 27,8% Les loisirs des garçons ont plus changé que ceux des filles. Féminin Masculin. oui non 12/15

13 Quelle influence sur les relations avec l entourage? technologies et conflit origine conflit 62,0% 32,1% J'utilise trop longtemps un appareil Autre 34,1% 3,9% 67,9% Oui souvent Oui parfois Non jamais L utilisation des NTIC n engendre pas de conflit avec l entourage mais lorsque ces conflits existent («Oui, souvent» et «Oui, parfois»), ils sont dus à une utilisation trop longue. Par âge âge x technologies et conflit : Entre 15 et 17 ans âge x technologies et conflit : Entre 18 et 21 ans 2,5% 21,4% 21,4% Oui souvent Oui parfois Non jamais 36,3% Oui souvent Oui parfois Non jamais 61,3% 57,1% Ceci peut s expliquer ainsi : les sont plus cadrés par leurs parents que les Par sexe L utilisation des technologies numériques est source de conflit pour les plus jeunes sexe x technologies et conflit : Féminin sexe x technologies et conflit : Masculin. 2,5% 38,0% Oui souvent Oui parfois Non jamais 4,8% 31,7% Oui souvent Oui parfois Non jamais 59,5% 63,5% 13/15 Les conflits ne dépendent pas du sexe de l utilisateur.

14 Les technologies ont-elles une influence sur le travail scolaire? technologies et scolarité 65,9% 28,3% Non, les NTIC ne sont pas source d échec scolaire. 5,9% Oui, mes résul tats sont moin s bons lorsqu e je passe tro Parfois, cela m'arrive Non pas spéci alement, mes r ésultats sont l es mêmes que Les ans pourraient-ils passer une journée sans ces technologies? journée sans matériel? Oui 84,0% Non 16,0% Plus d un jeune sur dix semble être dépendant aux nouvelles technologies. En effet, bien que 84% des jeunes interrogés estiment pouvoir passer une journée sans utiliser les NTIC, 16% pensent ne pas pouvoir le faire. Par âge âge x journée sans matériel? : Entre 15 et 17 ans âge x journée sans matériel? : Entre 18 et 21 ans 28,3% Oui Non 16,7% Oui Non 71,7% 83,3% âge x journée sans matériel? : Entre 22 et 25 ans 14,1% Oui Non Plus on est jeune, plus on est dépendant aux NTIC 14/15 85,9%

15 Ne pouvant pas se passer des NTIC pendant une journée : 28% des ,7% des ,1% des On constate donc qu en grandissant, on arrive mieux à se passer des NTIC pendant un jour. Par sexe sexe x journée sans matériel? : Féminin sexe x journée sans matériel? : Masculin. 17,9% Oui Non 14,9% Oui Non 82,1% 85,1% Chez les garçons comme chez les filles, environ 15% des interrogés déclarent ne pas pouvoir passer une journée sans utiliser les NTIC. Les garçons ne sont pas plus dépendants aux nouvelles technologies que les filles. 15/15

Projet Collège numérique Questionnaire élèves 1/7

Projet Collège numérique Questionnaire élèves 1/7 Questionnaire élèves 1/7 Le département du Val d Oise va engager d importants travaux au collège et ajouter de nombreux équipements afin de faciliter et de développer l utilisation des outils numériques

Plus en détail

Les moins de 30 ans et l esprit d entreprise en France

Les moins de 30 ans et l esprit d entreprise en France Sondage réalisé à l occasion du Salon des Entrepreneurs 2010 Les moins de 30 ans et l esprit d entreprise en France 21 janvier 2010 - Le Meurice Méthodologie page 2 Méthodologie Étude quantitative réalisée

Plus en détail

Quelques mois après la naissance d un bébé,

Quelques mois après la naissance d un bébé, Naître en France L organisation familiale après la naissance L organisation du couple, puis de la famille, est modifiée par la naissance d un enfant. Comment les parents se répartissent-ils les rôles?

Plus en détail

Les comportements d aujourd hui en matière de photographie

Les comportements d aujourd hui en matière de photographie API/IPSOS; Édition 04. Nobody s Unpredictable Les comportements d aujourd hui en matière de photographie Rémy Oudghiri, Directeur du Département Tendances & Prospective, Ipsos Contacts Ipsos Observer :

Plus en détail

La protection de vos revenus à votre pension est d une

La protection de vos revenus à votre pension est d une AVEZ-VOUS PROTÉGÉ La pension est certainement le souci majeur de beaucoup d entre vous. C est en tout cas ce que nous avons pu constater de la grande enquête de Vivium réalisée en collaboration avec Moneytalk.

Plus en détail

CENTRE D INITIATION A L ENTREPRENEURIAT CERTIFICATION MAI 2015

CENTRE D INITIATION A L ENTREPRENEURIAT CERTIFICATION MAI 2015 CENTRE D INITIATION A L ENTREPRENEURIAT CERTIFICATION MAI 2015 ETUDE EN LIGNE N 2009 Sommaire : Introduction...3 Synthèse...6 Question 2/16...7 Avez-vous déjà pensé à créer ou à reprendre une entreprise?...7

Plus en détail

Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas

Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas FERT / Chargé d études sénior 01 44 94 59 62 2 Sondage

Plus en détail

Observatoire Orange - Terrafemina. La Webcampagne 2012. Sondage de l institut CSA. avec

Observatoire Orange - Terrafemina. La Webcampagne 2012. Sondage de l institut CSA. avec Observatoire Orange - Terrafemina La Webcampagne 2012 Sondage de l institut CSA avec Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 11 ème vague d un baromètre portant

Plus en détail

L utilisation des technologies numériques à l école : le point de vue des élèves Résultats du sondage n=252 Janvier 2016.

L utilisation des technologies numériques à l école : le point de vue des élèves Résultats du sondage n=252 Janvier 2016. Introduction Ce sondage fait partie du processus consultatif et participatif du Pacte pour un Enseignement d'excellence. Il a été réalisé entre septembre 2015 et janvier 2016 à partir d'un questionnaire

Plus en détail

Les Français et la vidéo live sur Internet

Les Français et la vidéo live sur Internet Les Français et la vidéo live sur Internet Institut CSA pour Dailymotion Septembre 2014 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 1060 personnes âgées de 15 ans et plus Constitution

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA RANDONNÉE PÉDESTRE EN FRANCE - JEUDI 10 AVRIL 2014 POUR LA

ETAT DES LIEUX DE LA RANDONNÉE PÉDESTRE EN FRANCE - JEUDI 10 AVRIL 2014 POUR LA ETAT DES LIEUX DE LA RANDONNÉE PÉDESTRE EN FRANCE - JEUDI 10 AVRIL 2014 POUR LA SOMMAIRE Méthodologie p.3 1. Les pratiquants de randonnée Poids et profils p.4 2. Les comportements de pratique p.17 3. Les

Plus en détail

K3 - Facteurs socio-économiques associés à la consommation d alcool en France : une étude des différents modes de consommations

K3 - Facteurs socio-économiques associés à la consommation d alcool en France : une étude des différents modes de consommations Congrès national des Observatoires régionaux de la santé 2008 - Les inégalités de santé Marseille, 16-17 octobre 2008 K3 - Facteurs socio-économiques associés à la consommation d alcool en France : une

Plus en détail

Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. Résultats du Volet "salariés-parents" 26 avril 2013

Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. Résultats du Volet salariés-parents 26 avril 2013 Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale Résultats du Volet "salariés-parents" 26 avril 2013 Sommaire Note technique 3 Synthèse des enseignements 4 Tableau de bord 6

Plus en détail

Comment réaliser une enquête par questionnaire?

Comment réaliser une enquête par questionnaire? Comment réaliser une enquête par questionnaire? 1. L objectif d une enquête : L enquête de satisfaction est un baromètre qui permet de prendre le pouls de la clientèle. Simple et peu coûteuse, elle révèle

Plus en détail

Emploi et Formation Secteur Publicité

Emploi et Formation Secteur Publicité Rapport statistique Emploi et Formation Secteur Publicité 2009-2010 AFDAS / R&D - Septembre 2012 Sommaire 1. DONNEES SUR L EMPLOI 3 1.1. POINT METHODOLOGIQUE ET PRECAUTIONS D USAGE 4 1.2. LES ENTREPRISES

Plus en détail

Echantillon interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview)

Echantillon interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview) Les idées reçues sur la sécurité informatique Contact : OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris http://www.opinion-way.com Juillet 2014 1 Méthodologie Méthodologie Echantillon de représentatif

Plus en détail

Ministère de l'éducation nationale

Ministère de l'éducation nationale Ministère de l'éducation nationale Enquête PROFETIC auprès de 6 000 enseignants du second degré Synthèse 14 juin 2012 Sommaire 1 - Finalité et modalités de l enquête p.3 2 - Les résultats p.4 - Facilité

Plus en détail

Manque de sommeil chez les jeunes

Manque de sommeil chez les jeunes Nicolas Kurek 1 Février 2016 Manque de sommeil chez les jeunes Dangers, conséquences et prévention Nicolas Kurek 2 Février 2016 Table des matières: P.3 Introduction, Idée P.4 But P.6 Planning P.7 Moyens

Plus en détail

Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France

Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France Juillet 2015 - Occurrence pour CCMO mutuelle Sommaire Contexte et méthodologie 3 2. Appréciation

Plus en détail

Etudiantes et étudiants face à l Informatique

Etudiantes et étudiants face à l Informatique N 3 Novembre 26 Etudiantes et étudiants face à l Informatique L étude présentée dans ce troisième numéro de l OVE Tours Actu croise les résultats de l enquête «Ton prochain micro C Quoi?» menée par l Observatoire

Plus en détail

Observatoire de la Prévention

Observatoire de la Prévention Observatoire de la Prévention ETUDE QUANTITATIVE VAGUE 5 - OCTOBRE 2008 Résultats détaillés Novembre 2008 Observatoire MACIF de la Prévention - Etude quantitative vague 5 - Octobre 2008 1 Rappel important

Plus en détail

Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon

Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon Maison de l Emploi et de la Formation d Alençon 6/8 rue des Filles Notre-Dame 61 000 ALENÇON Tél : 02.50.9042.00 PÉRIMÈTRE

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ Conclusion Dans le cadre de ses missions, le CCSF a confié au CRÉDOC une étude portant sur l accès aux services bancaires des ménages en situation de pauvreté. Cette étude s inscrit en continuité de celle

Plus en détail

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 N 5 Février 2008 La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 Le nombre d infirmiers exerçant à la Réunion ne cesse d augmenter,

Plus en détail

Observatoire des loisirs des Français

Observatoire des loisirs des Français Observatoire des loisirs des Français 8 e édition Rapport d étude TNS 2014 Sommaire 1 Présentation de l étude 3 2 Principaux enseignements 5 3 Résultats 8 TNS 2014 2 1 Présentation de l étude TNS 2014

Plus en détail

OBSERVATION ET SUIVI DES PARTICIPANTS

OBSERVATION ET SUIVI DES PARTICIPANTS THÈME F OBSERVATION ET SUIVI DES PARTICIPANTS Nos objectifs partagés Évaluation de la satisfaction des participants Observation de la fréquentation Une démarche écoresponsable a été engagée sur l événement,

Plus en détail

Hadopi, biens culturels et usages d internet : pratiques et perceptions des internautes français. Dimanche 23 Janvier 2011

Hadopi, biens culturels et usages d internet : pratiques et perceptions des internautes français. Dimanche 23 Janvier 2011 Hadopi, biens culturels et usages d internet : pratiques et perceptions des internautes français. Dimanche 23 Janvier 2011 1 METHODOLOGIE Objectifs Afin de faire un état des lieux du niveau de familiarité

Plus en détail

BAROMETRE SOFINCO LES FRANCAIS ET LEUR BUDGET «TECHNOLOGIES»

BAROMETRE SOFINCO LES FRANCAIS ET LEUR BUDGET «TECHNOLOGIES» BAROMETRE SOFINCO LES FRANCAIS ET LEUR BUDGET «TECHNOLOGIES» VAGUE 4 Novembre 2015 15 place de la République 75003 Paris Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel: 01

Plus en détail

Les notes des candidats aux épreuves du baccalauréat général

Les notes des candidats aux épreuves du baccalauréat général Les notes des candidats aux épreuves du baccalauréat général Session 2001 Naghmeh ROBIN Ministère de la Jeunesse, de l Éducation nationale et de la Recherche Direction de la programmation et du développement

Plus en détail

Le coût de la réforme du congé parental partagé ou comment dilapider l argent des finances publiques en mettant la charrue avant les bœufs

Le coût de la réforme du congé parental partagé ou comment dilapider l argent des finances publiques en mettant la charrue avant les bœufs Le coût de la réforme du congé parental partagé ou comment dilapider l argent des finances publiques en mettant la charrue avant les bœufs La réforme du congé parental prévue initialement Lors du vote

Plus en détail

Les jeunes voient plus leurs amis, les plus âgés leur famille

Les jeunes voient plus leurs amis, les plus âgés leur famille Les jeunes voient plus leurs amis, les plus âgés leur famille Michel Duée, Fella Nabli* On voit en moyenne un peu plus souvent sa famille que ses amis. En 2006, 51 % des personnes de 16 ans ou plus voient

Plus en détail

COMPAREZ AVANT DE VOUS ENGAGER

COMPAREZ AVANT DE VOUS ENGAGER COMPAREZ AVANT DE VOUS ENGAGER téléphone, gsm, internet, tv : osez comparer! Quel utilisateur êtes-vous? Définissez pas à pas votre profil d utilisateur. Avant d effectuer la comparaison des offres des

Plus en détail

L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC

L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC Note préalable : Ce rapport a été réalisé à partir du questionnaire élaboré par le Ministère de l Education Nationale. 1 1. La population

Plus en détail

Les fumeurs et l arrêt du tabac

Les fumeurs et l arrêt du tabac Mai 2013 Référence : n 111261 Contacts : Damien Philippot 01 45 84 14 44 damien.philippot@ifop.com Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude 3 - Les principaux enseignements Page 2 1 La

Plus en détail

à Parcours des bacheliers professionnels

à Parcours des bacheliers professionnels #32 #21 observatoire régional Synthèse régionale février avril 2013 2012 à Parcours des bacheliers professionnels Néo-bacheliers professionnels aquitains 2006 entrés d l enseignement supérieur en 2006-2007

Plus en détail

Autisme, clichés et préjugés RAPPORT

Autisme, clichés et préjugés RAPPORT Autisme, clichés et préjugés RAPPORT Version n 2 De: Nadia AUZANNEAU et Stéphanie CHARDRON A : Aurélie CAMM-CHAPEL OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 OpinionWay pour

Plus en détail

ÉTUDE DE MARCHÉ DONNÉES PRIMAIRES

ÉTUDE DE MARCHÉ DONNÉES PRIMAIRES ÉTUDE DE MARCHÉ DONNÉES PRIMAIRES TABLE DES MATIÈRES ÉTAPES POUR EFFECTUER UNE ÉTUDE DE MARCHÉ... 3 1) COLLECTE DE DONNÉES PRIMAIRES :...3 2) CONSULTEZ INTERNET :...3 3) ENTREZ EN CONTACT AVEC DES PERSONNES-CLÉS

Plus en détail

L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue

L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue Réservé à l administration Futurs enseignants QUESTIONNAIRE FUTURS ENSEIGNANTS Ce questionnaire permettra de recueillir des informations

Plus en détail

La sortie au spectacle vivant

La sortie au spectacle vivant Direction générale de la création artistique La sortie au spectacle vivant Présentation générale Exploitation de la base d enquête du DEPS «Les pratiques culturelles des Français à l ère du numérique -

Plus en détail

Activité Domaines Maîtrise de la langue Citoyenneté

Activité Domaines Maîtrise de la langue Citoyenneté FICHE ENSEIGNANT 1 Activité Domaines Maîtrise de la langue Citoyenneté Objectif général Sensibiliser les élèves aux dangers d une surconsommation de télévision. Objectif spécifique Réaliser une enquête.

Plus en détail

Conditions de vie et attentes des étudiants

Conditions de vie et attentes des étudiants Conditions de vie et attentes des étudiants BVA Opinion Céline BRACQ Directrice adjointe BVA Opinion Emile LECLERC Chargé d études 01 71 16 88 00 Méthodologie Recueil Sondage réalisé par l Institut BVA

Plus en détail

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 LES OUTILS POUR AIDER A LA REDACTION ET L EVALUATION DES PROGRAMMES Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 Il est recommandé de se limiter au nombre de pages indiqué, et de présenter

Plus en détail

Noël Digital 2012 : les tendances de l e-commerce. Automne 2012

Noël Digital 2012 : les tendances de l e-commerce. Automne 2012 Noël Digital 2012 : les tendances de l e-commerce Automne 2012 Contexte En ces périodes économiques chahutées, NetBooster a voulu connaître les intentions d achat des internautes pour Noël 2012. notamment

Plus en détail

Enquête sur les pratiques documentaires des enseignants-chercheurs à l EMNantes

Enquête sur les pratiques documentaires des enseignants-chercheurs à l EMNantes Enquête sur les pratiques documentaires des enseignants-chercheurs à l EMNantes 1 Rappel : contexte et objectifs de l enquête Dans le cadre d un financement de la région Pays de la Loire, une équipe projet

Plus en détail

Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs

Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs Objectif : Comprendre le principe de détection et de correction d erreurs lors de la transmission d une information numérique. Compétences : Utiliser

Plus en détail

Conclusions de la 13 ème vague de l étude NetObserver Europe : de grandes disparités dans les usages Internet des Européens.

Conclusions de la 13 ème vague de l étude NetObserver Europe : de grandes disparités dans les usages Internet des Européens. L actualité des études online Communiqué de presse Septembre 2006 Conclusions de la 13 ème vague de l étude NetObserver Europe : de grandes disparités dans les usages Internet des Européens. Les internautes

Plus en détail

1-3 Quelles sont les innovations que vous souhaiteriez voir apparaître sur le marché?

1-3 Quelles sont les innovations que vous souhaiteriez voir apparaître sur le marché? 1 1 Représentations sur les nouvelles technologies 11 Citez deux ou trois exemples de nouvelles technologies : 12 Selon vous, quelles ont été les innovations techniques et technologiques majeures de ces

Plus en détail

Licence Information-Communication

Licence Information-Communication Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Information-Communication Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Les pratiques en amateur

Les pratiques en amateur Direction générale de la création artistique Les pratiques en amateur Exploitation de la base d enquête du DEPS «Les pratiques culturelles des Français à l ère du numérique - Année 2008» Laurent Babé REPERES

Plus en détail

Vous pouvez me retourner ce questionnaire soit par mail à : anne-sophie.lapointe@orange.fr

Vous pouvez me retourner ce questionnaire soit par mail à : anne-sophie.lapointe@orange.fr Madame la Présidente, Monsieur le Président, Représentant(e) à l Alliance Maladies Rares, Président(e) d une association de malades dans les maladies rares ou son représentant à l Alliance Maladies Rares,

Plus en détail

Hadopi, biens culturels et usages d Internet : pratiques et perceptions des internautes français. BU3 juillet 2013 synthèse et chiffres clés

Hadopi, biens culturels et usages d Internet : pratiques et perceptions des internautes français. BU3 juillet 2013 synthèse et chiffres clés Hadopi, biens culturels et usages d Internet : pratiques et perceptions des internautes français. BU3 juillet synthèse et chiffres clés ! I. Chiffres clés Taux de consommation licite / illicite 76% des

Plus en détail

Les primo-entrants en DUT, PACES, L1 Sciences et STAPS 2011/2012.

Les primo-entrants en DUT, PACES, L1 Sciences et STAPS 2011/2012. Observatoire de la Vie Etudiante INFORMATION, ORIENTATION ET MOTIVATIONS DES PRIMO-ENTRANTS 2011 (PACES, Eva L1 Walker SCIENCES, et L1 Boris STAPS, Ménard IUT) Les primo-entrants en DUT, PACES, L1 Sciences

Plus en détail

Image & Stratégie LES SENIORS ET LA CREATION D ENTREPRISE. - Synthèse du sondage de CSA - N 1001594B Novembre 2010

Image & Stratégie LES SENIORS ET LA CREATION D ENTREPRISE. - Synthèse du sondage de CSA - N 1001594B Novembre 2010 Image & Stratégie LES SENIORS ET LA CREATION D ENTREPRISE - Synthèse du sondage de CSA - N 1001594B Novembre 2010 CSA Politique-Opinion 2 rue de Choiseul, 75002 Paris Tél. (33) 01 44 94 40 00 Fax. (33)

Plus en détail

Dossier de presse. Paris, le 11 septembre 2009

Dossier de presse. Paris, le 11 septembre 2009 35 rue du Val de Marne 75628 Paris Cedex 13 Dossier de presse Paris, le 11 septembre 2009 Le marché Français de l Internet en 2009 se place sous le signe de la mobilité, de l échange et du partage : le

Plus en détail

Les Français et l abonnement pour

Les Français et l abonnement pour Les Français et l abonnement pour Contact Ifop : Frédéric Micheau Directeur Adjoint Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com Juin 2014 Sommaire 1 - La méthodologie

Plus en détail

Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle

Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle Exercice et méthode de recherche sur Internet Dans le cadre du thème Histoire des arts retenu pour la classe de 4 ( Mouvement et vitesse

Plus en détail

VOUS ET LE CANNABIS UNE AIDE A LA REFLEXION, UN OUTIL D EVALUATION

VOUS ET LE CANNABIS UNE AIDE A LA REFLEXION, UN OUTIL D EVALUATION VOUS ET LE CANNABIS UNE AIDE A LA REFLEXION, UN OUTIL D EVALUATION Prénom, nom, âge Thérapeute Date Explication à l usage du patient Ce document vous permet d évaluer l importance et les effets éventuels

Plus en détail

Utiliser quotidiennement moodle au collège.

Utiliser quotidiennement moodle au collège. Académie d Orléans-Tours Equipe Maths et ENT 2010-2011 Usages de l ENT en Mathématiques Utiliser quotidiennement moodle au collège. Type d utilisation de l ENT Usages quotidiens de l ENT : Collecte de

Plus en détail

3. Analyse exploratoire

3. Analyse exploratoire Bilan de l étude de faisabilité «prévention des traumatismes d origine accidentelle» Mouloud Haddak, INRETS-UMRESTTE 1 / Handicap International 1. Préambule Il faut d abord souligner que cette étude de

Plus en détail

Les protections juridiques des personnes en institution

Les protections juridiques des personnes en institution Les protections juridiques des personnes en institution Florence Livinec, Jean-François Ravaud, Alain Letourmy - Cermès Les protections juridiques concernent aujourd hui un très grand nombre de personnes

Plus en détail

Synthèse. Intensité du travail et usages des technologies de l information et de la communication. Enquêtes Conditions de travail

Synthèse. Intensité du travail et usages des technologies de l information et de la communication. Enquêtes Conditions de travail Synthèse Direction de l animation de la recherche, des études et des statistiques Numéro 14 Juin 2015 Intensité du travail et usages des technologies de l information et de la communication Enquêtes Conditions

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

L impact des accidents de la route dans la population

L impact des accidents de la route dans la population L impact des accidents de la route dans la population Sondage Ifop pour la Délégation à la sécurité et à la circulation routières Etude n 113595 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Jean-Philippe Dubrulle

Plus en détail

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants :

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants : 7 ème baromètre annuel Energie-Info sur l ouverture des marchés, réalisé par le médiateur national de l énergie et la Commission de régulation de l énergie. Enquête réalisée par l institut CSA du 5 au

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI. 13 mars 2013

RAPPORT FINAL. Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI. 13 mars 2013 Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI RAPPORT FINAL 13 mars 2013 Version finale 13/03/2013 RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE ÉLECTRONIQUE 2 Introduction Le questionnaire diffusé par l ASMEP-ETI auprès

Plus en détail

La plupart des magazines qui ont un site web ignorent le pouvoir marketing de l Internet

La plupart des magazines qui ont un site web ignorent le pouvoir marketing de l Internet La plupart des magazines qui ont un site web ignorent le pouvoir marketing de l Internet Une analyse d'exploitation d'internet de 49 responsables marketing de magazines art de vivre et loisirs. Le 27 octobre

Plus en détail

Chapitre 5. Internet et le travail des parlementaires québécois Avec la collaboration d Angelo Elias

Chapitre 5. Internet et le travail des parlementaires québécois Avec la collaboration d Angelo Elias Chapitre 5 Internet et le travail des parlementaires québécois Avec la collaboration d Angelo Elias Depuis l introduction de la télédiffusion des débats parlementaires, Internet est l innovation technologique

Plus en détail

Observatoire des Technologies de l Information

Observatoire des Technologies de l Information Introduction L ANRT dispose actuellement d un ensemble d observatoires décrivant la situation marocaine en matière de téléphonie mobile, téléphonie fixe, transmission de données et de marché de l Internet.

Plus en détail

Résultats et interprétation du sondage

Résultats et interprétation du sondage Table des matières 1 ORGANISATION DU SONDAGE... 1-2 1.1 But du sondage... 1-2 1.2 Répartition des personnes sondées... 1-2 1.2.1 Sexe... 1-2 1.2.2 Age... 1-2 1.2.3 Accès à Internet et Wi-Fi... 1-2 2 RESULTATS

Plus en détail