Entre les deux, la vie. Jeudi 9 juin à LA VIE EN FACE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Entre les deux, la vie. Jeudi 9 juin à 22.40 LA VIE EN FACE"

Transcription

1 LA VIE EN FACE Entre les deux, la vie Un documentaire réalisé par Valérie Winckler Une coproduction : ARTE France, Trans Europe Film ( mn) Jeudi 9 juin à ARTE France - Direction de la Communication 8, rue Marceau Issy-les-Moulineaux Contact presse Céline Chevalier / Nadia Refsi / Rima Matta / 23 / 40 / dossier de presse en ligne sur plus d infos sur

2 Résumé «Naissance et mort. Entre le souffle qui apparaît et celui qui disparaît se tissent de nombreuses concordances : les bras et les mains s entrelacent, les regards interrogent, les paroles se font écho A la lisière de la vie et du mystère surgissent les questions fondamentales. Les nouveau-nés et les mourants nous ramènent avec force à l essentiel. J ai voulu faire ressentir et partager ces moments de vie qui nous étaient donnés dans leur intensité et leur profondeur, et aussi dans leur silence. Dans le plus grand dépouillement, l humanité se transmet et nous interroge.» Valérie Winckler Le film sera présenté lors du Congrès National de la Société Française d'accompagnement et de soins Palliatifs qui se tiendra à Bordeaux les 2, 3 et 4 juin.

3 Note d intention Naissance et mort. À première vue, rien ne semble relier ces deux événements. Le «nous avons la joie de vous annoncer» s oppose à «nous avons la douleur de vous faire part». Joie et bonheur d un côté, tristesse et douleur de l autre. Et pourtant.. J ai passé de longs mois en maternité et en unité de soins palliatifs, à photographier et à écouter. Plus je découvrais ces deux moments de la vie, plus je trouvais de liens entre eux. De l entourage, souvent féminin, penché sur les bébés, les mères et les mourants surgissent des paroles qui se font écho : «dans combien de temps? vous avez mal?, j ai peur». Aux deux extrémités de la vie, la même humanité : les bras et les mains s entrelacent pour soutenir, rassurer, caresser Les regards interrogent, l entourage s interroge : qu est ce que tu veux me dire? Les nouveau-nés et les mourants que l on pourrait considérer comme faibles et dépendants nous ramènent avec force à l essentiel. La naissance et la mort décapent notre vernis social, ébranlent nos systèmes de défense. Ils nous dépouillent. La lisière de la vie et du mystère révèle les questions fondamentales. Cette lisière est aussi rupture et séparation. Je n ai plus de ventre, s exclame la jeune accouchée, tandis que son bébé imaginaire devient réel. Elle était : Le mort quitte le présent pour l imparfait du souvenir. Le temps nous échappe. Même si on essaie de plus en plus de contrôler l imprévisible, le temps de l attente reste insaisissable. L inconnu et l imprévisible suscitent l angoisse.

4 C est le moment où les familles se retrouvent autour de celui qui arrive et de celui qui part. Elles évoluent : la fille devient mère, la mère se retrouve grand-mère. L ancêtre meurt : entre son descendant et la mort, il n y a plus personne. Entre le souffle qui apparaît et celui qui disparaît se tissent de nombreuses concordances. J ai donc eu envie de relier ces deux moments que, dans mes livres de photos, j avais traités séparément. Les impératifs du tournage ont imposé très vite le fait de devoir tourner dans deux lieux : maternité et unité de soins palliatifs. Le thème n était pas la vieillesse, mais la mort, c est pour cela que le choix a été fait de ne pas tourner dans une maison de retraite. Le choix des lieux a été dicté par l architecture et la lumière des lieux et, bien sûr, par l accueil du chef de service et de son équipe dont l adhésion était primordiale. Le choix s est fixé sur la maternité de l hôpital intercommunal Jean Rostand et sur l USP du Groupe hospitalier Diaconesses- la Croix St Simon. Nous avons commencé par tourner en USP, tournage le plus délicat. Nous y avons suivi 5 personnes sur une durée de 5 semaines. Notre équipe était réduite à deux personnes. Renaud Michel, l ingénieur du son, et moi-même. La confiance s est installée progressivement entre nous et les malades ou leurs familles. Nous ne savions jamais en arrivant ce que nous réserverait la journée. Le tournage évoluait en fonction des malades et de leur état. Nous étions comme les équipes médicales, à vivre sans à priori et disponibles pour nous laisser surprendre et toucher par ce que nous vivions. Je dis vivions et non pas filmions car je l ai ressenti comme cela. La grande difficulté était de vivre des liens souvent intenses- sans perdre de vue que nous étions là pour faire un film, et un film dont l un des thèmes était la mort Les questions éthiques, le choix de filmer ou de ne pas filmer, garder la bonne distance toutes ces interrogations étaient là en permanence.

5 Elles existaient aussi en début de vie, mais de façon beaucoup moins aiguë. Mamans et bébés ne restaient que 4 ou 5 jours à l hôpital. Les liens se créaient donc sur une durée beaucoup plus courte. Sara est venue rejoindre notre équipe et nous avons filmé sur une durée de 15 jours, 36 bébés et une dizaine de naissances. Je n ai pas cherché, dans ce film, à démontrer et à illustrer les parallèles entre la naissance et la mort, pas plus que je n ai cherché à faire un film didactique sur les soins palliatifs ou sur une technique d accouchement. J ai voulu mettre en avant les nouveau-nés et les personnes en fin de vie et, pour cela, j ai choisi une proximité douce dans des lieux rendus neutres. La caméra est posée, elle est présente, elle accompagne. L entourage familial ou hospitalier est présent aussi mais différemment : J ai fait le choix de le faire vivre plus au son qu à l image. Familles et soignants évoluent ainsi dans un espace sonore qui leur donne une présence différente. Les soignants n interviennent pas pour expliquer des gestes techniques ou des protocoles de soins. Je n ai pas cherché à enseigner ou à prouver. J ai surtout voulu faire ressentir et partager ces moments de vie qui nous étaient donnés dans leur intensité et leur profondeur, et aussi dans leur silence. Car le film nous conduit à une écoute autre. Si la parole de certains personnages et j ai du mal à utiliser ce terme de personnages l anime, il y a aussi cette parole qui se perd et qui demande de l attention, celle qui n existe qu à travers trois mots : «bien sûr, oh là là, merci bien», celle qui n est que cri ou gazouillis, ou celle qui est communication dans le silence. Dans le plus grand dépouillement, l humanité se transmet et nous interroge. Valérie WINCKLER

6 Fiche Technique Réalisation...Valérie Winckler Image...Valérie Winckler Sara Cornu Montage...Véronique Le Bars Son...Renaud Michel Mixage...Jean-Guy Véran Musique originale Stéphane Scott Coproduction...ARTE France Unité de Programme / Thierry Garrel Chargée de programmes / Elisabeth Hulten Trans Europe Film Jean-Pierre Gibrat / Nathalie Cayn Avec la participation du...centre National de la Cinématographie YLE Teema Ministère de la Santé et de la Protection Sociale, Service de l information et de la communication Avec le soutien de...sanofi-aventis Société Française d Accompagnement et des Soins Palliatifs ANGOA- AGICOA PROCIREP- Société des producteurs

7 Valérie Winckler Photographe à l agence Rapho. Réalisatrice de documentaires pour ARTE et Canal+. Poursuit actuellement un important travail sur les photogrammes. Historienne de l art de formation, elle a travaillé au Ministère de la Culture dans le cadre de l Inventaire monumental des richesses artistiques de la France. Elle décide de se consacrer à la photographie et mène, parallèlement à ses travaux de commande pour la presse et l édition, des projets personnels : Maternelles, son premier sujet, a été exposé en 1979 aux Rencontres internationales de la photographie, en Arles. Il a reçu le premier prix du reportage du journal F Magazine. Après la naissance de son quatrième enfant, elle réalise un travail sur la naissance qui fût soutenu par une bourse du Ministère de la Culture et publié dans un livre Actes de Naissance (Editions du Centurion, 1985). La Mort si Proche (Editions du Centurion, 1988), long travail documentaire sur l approche de la mort en milieu hospitalier en France, confirme son intérêt pour les sujets à caractère social. Sollicitée par les équipes soignantes, elle réalise un montage multiimages qui devient un outil de réflexion et de formation. Il sera primé au festival de Lorquin et 1 er prix du festival du film vidéo de Rouen. Cette expérience du travail sur le son et l image, l amène à poursuivre ses recherches dans le domaine du documentaire. Elle réalise Peines (1991), Instantanés (1994). Elle aborde le thème de l adolescence en photographiant pendant quatre ans les élèves de deux collèges de la région parisienne et réalise l Heure de la Piscine (1995). Son intérêt pour les âges de transition où la vie surgit intensément à la surface des choses se retrouve dans Visages de l aube (Actes Sud, 2001), publié en collaboration avec Nancy Huston. En même temps qu elle sonde le mystère des nouveau-nés, elle arpente les profondeurs de la mer et de la nuit en réalisant des photogrammes. Dans ces images, l ombre et la lumière s affrontent aux origines du monde. ARTE et Trans Europe Film lui commandent alors un film sur Darwin et la science de l évolution. Actuellement, elle poursuit sa collaboration avec ARTE sur des projets liés aux âges de la vie et aux origines. Elle développe aussi son travail de photogrammes et s oriente vers de nouveaux supports.

Au Fin Moka. jeudi 10 novembre 2005 à 22.25

Au Fin Moka. jeudi 10 novembre 2005 à 22.25 Au Fin Moka Un documentaire de Boris Joseph Une coproduction : A ProPos, Forum des images en association avec ARTE France (53 mn - 2005) jeudi 10 novembre 2005 à 22.25 ARTE France - Direction de la Communication

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur Dossier de Presse 2015 > Présentation de l Association Petits Princes > Bénévole à l Association Petits Princes : une aventure humaine exceptionnelle > Pour un même enfant, plusieurs rêves réalisés avec

Plus en détail

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ?

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? Ce n est pas juste un petit bébé qui a été perdu. C est une vie au complet qui ne sera pas vécue. Contrairement aux idées véhiculées dans la société, le

Plus en détail

Douleur, souffrance, démence et fin de vie

Douleur, souffrance, démence et fin de vie Douleur, souffrance, démence et fin de vie Qu est ce que la douleur? Différence entre douleur et souffrance La souffrance serait morale et la douleur physique La douleur serait locale et la souffrance

Plus en détail

Comment t accueillir dans la classe?

Comment t accueillir dans la classe? Comment t accueillir dans la classe? Souvent, l accueil des élèves en début d année est limité à son strict minimum (visite, présentation rapide et informelle, quelques activités d échanges ) En plus de

Plus en détail

Texte 1. Texte 2. Texte 3. J ai rejoint ceux que j aimais et j attends ceux que j aime. Texte 4

Texte 1. Texte 2. Texte 3. J ai rejoint ceux que j aimais et j attends ceux que j aime. Texte 4 Texte 1 Quand tu regarderas les étoiles la nuit, puisque j habiterai dans l une d elles, puisque je rirai dans l une d elles, alors ce sera pour toi, comme si riaient toutes les étoiles A. de Saint Exupéry

Plus en détail

K FILMS AMÉRIQUE PRÉSENTE UNE COPRODUCTION COOP VIDÉO DE MONTRÉAL ET FILMS 53/12 UN FILM DE CATHERINE MARTIN UNE JEUNE FILLE

K FILMS AMÉRIQUE PRÉSENTE UNE COPRODUCTION COOP VIDÉO DE MONTRÉAL ET FILMS 53/12 UN FILM DE CATHERINE MARTIN UNE JEUNE FILLE K FILMS AMÉRIQUE PRÉSENTE UNE COPRODUCTION COOP VIDÉO DE MONTRÉAL ET FILMS 53/12 UN FILM DE CATHERINE MARTIN UNE JEUNE FILLE K FILMS AMÉRIQUE PRÉSENTE UNE COPRODUCTION COOP VIDÉO DE MONTRÉAL ET FILMS

Plus en détail

«Les Joyeux compagnons»

«Les Joyeux compagnons» Dossier de Presse «Les Joyeux compagnons» Un documentaire de Xavier Liébard Coproduit par France 3 Ouest et 24 images Résumé du film Il faut du courage pour accepter de vieillir. C est la riposte à la

Plus en détail

L art soignant centré sur la joie

L art soignant centré sur la joie L art soignant centré sur la joie pour adultes hospitalisés Les Neztoiles proposent une approche d accompagnement novatrice dans les lieux de souffrance, une forme d art soignant merveilleuse. Notre mission

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail

sous l œil du cinéaste tendre l œil exposition de photographies

sous l œil du cinéaste tendre l œil exposition de photographies sous l œil du cinéaste tendre l œil exposition de photographies sous l œil du cinéaste Comment a été constituée l exposition «Sous l œil du cinéaste»? Quel(s) rôle(s) tient le réalisateur lors du tournage

Plus en détail

PRÉVOYANCE. Suralia. Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez

PRÉVOYANCE. Suralia. Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez PRÉVOYANCE Suralia Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez Suralia pour protéger votre famille et votre patrimoine Pour vous, il n y a rien de plus important que votre famille. Vous souhaitez

Plus en détail

La mort d un enfant, c est la perte de l avenir et la perte du passé, d une ancienne vie. C est la rupture, la déchirure presque physique.

La mort d un enfant, c est la perte de l avenir et la perte du passé, d une ancienne vie. C est la rupture, la déchirure presque physique. «La mort de mon Enfant, le courage du deuil au Quotidien» Soirée débat, mardi 05 février 2013, à l Hôtel de Ville. Animée par Mme Katy BONNARD, En partenariat avec l Association Jonathan Pierres Vivantes.

Plus en détail

Résumé des échanges avec Alex Cousseau le 28/02/2014 Médiathèque de Bram

Résumé des échanges avec Alex Cousseau le 28/02/2014 Médiathèque de Bram Résumé des échanges avec Alex Cousseau le 28/02/2014 Médiathèque de Bram L auteur se présente : «Les trois vies d Antoine Anacharsis» n est pas son premier livre. Il en a écrit une quarantaine, depuis

Plus en détail

«Mon bébé risque de naître prématurément»

«Mon bébé risque de naître prématurément» «Mon bébé risque de naître prématurément» La prématurité Malgré la joie et la fierté que procure le fait d être parents, accoucher prématurément laisse un sentiment de frustration. La prématurité est un

Plus en détail

Le studio télé (pour les 8-15 ans) Guide de préparation à l intention des enseignants

Le studio télé (pour les 8-15 ans) Guide de préparation à l intention des enseignants Le studio télé (pour les 8-15 ans) Guide de préparation à l intention des enseignants Au cours de l atelier «studio télé», vous serez invités, vous et vos élèves, à vous plonger dans l ambiance d un studio

Plus en détail

Ils participent à leurs premières rencontres

Ils participent à leurs premières rencontres Ils participent à leurs premières rencontres Après avoir voyagé pendant 10 ans à travers le monde et avoir pratiqué des métiers comme ébéniste ou photographe, le fait d avoir des enfants m a donné l envie

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!»

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Validation des Acquis de l Expérience «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Six entretiens ont été menés par téléphone auprès d assistantes maternelles ayant suivi une VAE pour obtenir le titre professionnel

Plus en détail

être père Egalité Affection DROITS : Congé parental Autorité Séparation Séparation 920 papas isérois témoignent aujourd hui...

être père Egalité Affection DROITS : Congé parental Autorité Séparation Séparation 920 papas isérois témoignent aujourd hui... Quotidien Séparation ( Séparation!... Boulot Affection ( influence DROITS Regard Egalité Autorité : Congé parental être père aujourd hui... c est quoi??! ; Disponibilité 920 papas isérois témoignent 2015

Plus en détail

Accueil. Bienvenue sur le site de la maternité de Bayeux.

Accueil. Bienvenue sur le site de la maternité de Bayeux. Accueil Bienvenue sur le site de la maternité de Bayeux. Vous trouverez l ensemble des services proposés ainsi que les informations qui vous seront utiles. Bonne visite Présentation La maternité de Bayeux

Plus en détail

La qualité du vécu des patients et de leur famille en Soins Palliatifs

La qualité du vécu des patients et de leur famille en Soins Palliatifs La qualité du vécu des patients et de leur famille en Soins Palliatifs Mme Léo Marsin Infirmière en chef SP St-Jean - Bruxelles Infirmière graduée Obtenu le diplôme universitaire des Soins Palliatifs (Lille)

Plus en détail

Et maintenant? Conseils.

Et maintenant? Conseils. Et maintenant? Conseils. Il y a quelques semaines, le docteur nous a renvoyé à la maison en nous annonçant : votre père souffre de démence. Mon frère et moi, nous nous demandons maintenant ce que nous

Plus en détail

Etre jeune retraité( e) et devenir bénévole d accompagnement de personnes malades

Etre jeune retraité( e) et devenir bénévole d accompagnement de personnes malades Etre jeune retraité( e) et devenir bénévole d accompagnement de personnes malades 1/5 Une étude de l IFOP, Le bénévolat en France, en 2013, menée en partenariat avec l Association France Bénévolat, montre

Plus en détail

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir.

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. 2 Dieu vous aime et il tient ses promesses. Depuis que Dieu a fait le monde, il a promis de prendre

Plus en détail

Composition du dossier de candidature

Composition du dossier de candidature Composition du dossier de candidature Intitulé de l action : Prévention de la fragilité chez les personnes de + de 65 ans Catégorie : Audiovisuelle Date de réalisation/création : Aout 2015 Résumé : A travers

Plus en détail

DISPOSITIF D ANNONCE : LE CONTEXTE LEGISLATIF. Amandine Potier Psychologue 3C Besançon

DISPOSITIF D ANNONCE : LE CONTEXTE LEGISLATIF. Amandine Potier Psychologue 3C Besançon DISPOSITIF D ANNONCE : LE CONTEXTE LEGISLATIF Amandine Potier Psychologue 3C Besançon I Un dispositif d annonce : pourquoi? Le 28 novembre 1998 à Paris ont lieu les premiers états généraux de patients

Plus en détail

Le premier hiver de Max

Le premier hiver de Max Une histoire sur la prématurité Le premier hiver de Max Sylvie Louis Illustrations de Romi Caron Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada Louis, Sylvie Le premier hiver de Max

Plus en détail

Le choix éclairé lors de l accouchement:

Le choix éclairé lors de l accouchement: Le choix éclairé lors de l accouchement: Les femmes ont-elles vraiment le choix? Conférencière: Myriam Hivon Chercheur(e)s: Vania Jimenez, Abby Lippman, Michael Klein Collaborateurs(trices): Marleen Dehertog,

Plus en détail

21 JOURS au cœur de l illettrisme

21 JOURS au cœur de l illettrisme Mardi 25 novembre 2014 21 JOURS au cœur de l illettrisme INFRAROUGE Mardi 16 décembre 2014 A 22h40 52 Pour France 2 et 21 jours, la journaliste Alexandra Alévêque part expérimenter leur quotidien : hommes

Plus en détail

www.example.com Et voilà cette année encore je suis présente à Voyage en multimédia une des plus importants salons e tourisme de France.

www.example.com Et voilà cette année encore je suis présente à Voyage en multimédia une des plus importants salons e tourisme de France. Mon voyage en multimédia Saint-Raphaël - 4 et 5 février 2016 Dédié aux secteurs du tourisme et des nouvelles technologies, le salon Voyage en Multimédia représente un espace de rencontre entre les professionnels

Plus en détail

Présentation de PHOTOS

Présentation de PHOTOS Mesures de Contraintes Pour me présenter, je suis Alban LANGLOIS, je suis infirmier, je viens des soins somatiques (et ceci a son importance, à mes yeux, pour l expression de mon ressenti) et je suis membre

Plus en détail

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ Quelques conseils 1 LA FINALITE, LA «PHILOSOPHIE» D UN RAPPORT D ACTIVITE Le rapport d activité a pour fonction de convaincre le jury que vous êtes

Plus en détail

«La question de l appropriation et de la transmission en recherche filmique en protection de l enfance»

«La question de l appropriation et de la transmission en recherche filmique en protection de l enfance» Communication n 2 Atelier 37 : Petite enfance «La question de l appropriation et de la transmission en recherche filmique en protection de l enfance» Nathalie Chapon, Enseignante Université de Provence,

Plus en détail

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi!

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi! 1 Lecture : Ephésiens 4 : 17-32 N attristez pas le St Esprit. Bonjour Cher Saint Esprit J ai décidé de prendre ma plus belle plume, plus exactement le clavier de mon ordinateur, pour t écrire une lettre,

Plus en détail

Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire. avec des paramédicaux du chu d Amiens

Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire. avec des paramédicaux du chu d Amiens Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire avec des paramédicaux du chu d Amiens La Communication et la Relation d aide: une compétence de l infirmière Situation: mise en place du

Plus en détail

LE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE

LE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE LE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE Comment faire appel à un psychologue? Demande du patient Orientation par un professionnel A quel moment de la prise en charge peut-on le solliciter? A tout moment de la maladie

Plus en détail

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER L Association France Alzheimer est une association de familles créée par des familles et des professionnels du soin en 1985. A cette époque il n existe aucun traitement

Plus en détail

LUCY CALDWELL. FEUILLES (Leaves) Traduit de l anglais (Irlande du Nord) par Séverine Magois

LUCY CALDWELL. FEUILLES (Leaves) Traduit de l anglais (Irlande du Nord) par Séverine Magois LUCY CALDWELL FEUILLES (Leaves) Traduit de l anglais (Irlande du Nord) par Séverine Magois ouvrage publié avec le concours du centre national du livre éditions THEATRALES maison antoine vitez La collection

Plus en détail

PRÉSENTATION LA VACHE QUI PRINT. Agent commercial indépendant

PRÉSENTATION LA VACHE QUI PRINT. Agent commercial indépendant PRÉSENTATION LA VACHE QUI PRINT Agent commercial indépendant Présentation Isabelle Blanchard et Xavier Dupin sont deux agents commerciaux de «La Vache qui Print» Xavier Dupin a fait des études marketing

Plus en détail

Le coin naturo. Lice onzales

Le coin naturo. Lice onzales Le coin naturo bioattitude.nc! A G Lice onzales «! ne plus subir mais vivre pleinement sa vie d a n s l e p o s i t i f e t l expérimentation de tout ce qui nous arrive et de tout ce que l on ressent!»

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5 Une interview avec la photographe et directrice artistique de la Chancelière allemande, Julia Fassbender Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer Le Grand méchant loup s est rendu

Plus en détail

Atelier lecture d affiches de films - 1H30

Atelier lecture d affiches de films - 1H30 Atelier lecture d affiches de films - 1H30 I) Quelques principes généraux sur la lecture d affiches Pourquoi lire des affiches de cinéma à l école? 1) Dans le cadre du dispositif «école et cinéma» dans

Plus en détail

pasto fil N 0 2014/2015

pasto fil N 0 2014/2015 pasto fil N 0 2014/2015 Sens Préparer une nouvelle année, c est se mettre en projet habité d un apriori positif et de confiance. Nous pourrions dire se mettre en projet d «une année cadeau». Cela peut

Plus en détail

Noël, une rencontre! D.D.E.C. 43 Pôle Primaire SDC Le Puy Avent/Noël 2014 Page 1

Noël, une rencontre! D.D.E.C. 43 Pôle Primaire SDC Le Puy Avent/Noël 2014 Page 1 Noël, une rencontre! D.D.E.C. 43 Pôle Primaire SDC Le Puy Avent/Noël 2014 Page 1 1 ère rencontre En marche vers Noël : Restons éveillés Ecoute de la Parole de Dieu (Cf. Annexe 1) Mime les attitudes des

Plus en détail

Compte rendu du Forum 6

Compte rendu du Forum 6 FORUM 6 L ÉDUCATION COMME DIACONIE L École, lieu d éducation à la fraternité Compte rendu du Forum 6 «J ai été des années durant un très mauvais élève, un moins que rien! Un jour j ai trouvé un bon professeur

Plus en détail

Premier bilan des groupes «marionnettes» et «montage vidéo»

Premier bilan des groupes «marionnettes» et «montage vidéo» Premier bilan des groupes «marionnettes» et «montage vidéo» L hôpital de jour pour adolescents de l ASM13 accueille pour des soins de longue durée des patients ayant tous présenté des troubles psychiques

Plus en détail

MARRE. galerie binôme. pascaline. de famille. nos maisons. photographie contemporaine. exposition du 2 février au 3 mars 2012

MARRE. galerie binôme. pascaline. de famille. nos maisons. photographie contemporaine. exposition du 2 février au 3 mars 2012 COMMUNIQUE DE PRESSE galerie binôme photographie contemporaine pascaline MARRE nos maisons de famille La GALERIE BINÔME ouvre la saison des expositions 2012 avec la photographe Pascaline MARRE à l occasion

Plus en détail

Pompes Funèbres Verdon SA

Pompes Funèbres Verdon SA CARTES DE REMERCIEMENTS Pompes Funèbres Verdon SA Payerne et environs Rue de lausanne 23 1530 Payerne Tél : 026/660.16.76 Nat : 079/634.36.76 Fax : 026/660.24.92 Mail : pfverdon@bluewin.ch ARBRES BATEAU

Plus en détail

dans le silence des lieux un travail photographique

dans le silence des lieux un travail photographique 156 le sujet dans la Cité dans le silence des lieux un travail photographique Léa Crespi Entretien avec Christine Delory-Momberger Léa Crespi est une jeune photographe indépendante 1. Elle est diplômée

Plus en détail

La représentation des usagers d ESAT par leurs pairs

La représentation des usagers d ESAT par leurs pairs La représentation des usagers d ESAT par leurs pairs Généralités Horaires Temps de pause Repas Questions et informations diverses 2 A l attention des apprenants: Qu attendez vous de cette formation? 3

Plus en détail

Premiers résultats présentés par Karinne Guilloux et Stéphanie Guillemard Chaire de recherche sur la jeunesse

Premiers résultats présentés par Karinne Guilloux et Stéphanie Guillemard Chaire de recherche sur la jeunesse Journée «jeunesse, quartier populaires et pratiques participatives» RésO Villes 6 février 2015, Angers «Jeupart : participation formelle et informelle des jeunes» Premiers résultats présentés par Karinne

Plus en détail

Marie-Hélène Coppa SENTIMENTALE. (Recueil n 5)

Marie-Hélène Coppa SENTIMENTALE. (Recueil n 5) Marie-Hélène Coppa SENTIMENTALE (Recueil n 5) Préface Née à Waziers, petite commune du nord de la France, Marie-Hélène Coppa est l ainée d une fratrie de trois filles et a grandi dans une famille très

Plus en détail

Témoignage d'une personne du territoire ayant vécu la maladie

Témoignage d'une personne du territoire ayant vécu la maladie Témoignage d'une personne du territoire ayant vécu la maladie Voici deux ans que je suis à la retraite, mon mari va prendre sa retraite en septembre prochain, nous allons pouvoir en profiter à deux ; tout

Plus en détail

Parlement de la Communauté française

Parlement de la Communauté française Parlement de la Communauté française Question orale de Caroline Désir, Députée, à Jean-Marc Nollet, Ministre de la petite enfance sur «L'explosion démographique bruxelloise et l'accueil de la petite enfance»

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Une mère, parlant à ses enfants : Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Vous savez que papa ne se sent pas très bien et qu il a des problèmes depuis un certain temps. Eh bien, le docteur nous a dit

Plus en détail

Préparation à la prise de parole

Préparation à la prise de parole Préparation à la prise de parole Se préparer Avant Ecrire et s entraîner Pas de jargon professionnel, votre auditoire doit vous comprendre, la clef est la démocratisation du discours. Un message simple

Plus en détail

LES ZIDIOMATIKS DE MR. SYLVAIN. Exposition photographique ludique et interactive sur les expressions idiomatiques de la langue française

LES ZIDIOMATIKS DE MR. SYLVAIN. Exposition photographique ludique et interactive sur les expressions idiomatiques de la langue française (se comporter prudemment dans une affaire délicate) LES ZIDIOMATIKS DE MR. SYLVAIN Exposition photographique ludique et interactive sur les expressions idiomatiques de la langue française L exposition

Plus en détail

Un Spectacle Unique au Concept Original!

Un Spectacle Unique au Concept Original! La Cie RirOlarmes asbl présente Le Spectacle Théâtral et Musical Distribution Olivier BILQUIN Musicien Thomas DELVAUX Comédien Contacts Diffusion Cie RirOlarmes +32 (0) 4 227 42 16 Thomas DELVAUX +32 (0)

Plus en détail

Intentions De la prière Universelle

Intentions De la prière Universelle Intentions De la prière Universelle I n d e x A : B : C : D : E : F : G : H : Prier avec les saisons de la vie Pour une grand-maman Pour un grand-papa Reconnaissance pour la vie offerte par amour Pour

Plus en détail

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse,

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015 Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Rachid MADRANE Mesdames, Messieurs, Chers journalistes,

Plus en détail

L ACCUEIL. DE L ENFANT (prénom, nom)... PAR UNE ASSISTANTE MATERNELLE* CONTRAT D ACCUEIL NUMÉROS IMPORTANTS NUMÉROS D URGENCE

L ACCUEIL. DE L ENFANT (prénom, nom)... PAR UNE ASSISTANTE MATERNELLE* CONTRAT D ACCUEIL NUMÉROS IMPORTANTS NUMÉROS D URGENCE L ACCUEIL DE L ENFANT (prénom, nom)... PAR UNE ASSISTANTE MATERNELLE* CONTRAT D ACCUEIL Dès sa naissance, l enfant réagit à son environnement. Pour se développer harmonieusement, il a besoin d une relation

Plus en détail

Comment écrire un bon rapport de stage?

Comment écrire un bon rapport de stage? Comment écrire un bon rapport de stage? Pour votre stage de découverte de l entreprise en 3 e, pour votre stage de bac pro, vous devez écrire un rapport de stage. Vous ne savez pas par où commencer? Pas

Plus en détail

Les Systèmes. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT

Les Systèmes. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT Les Systèmes P.E.A.T. & E.F.T. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT Frédéric Piton - www.eft-energie.be Frédéric Piton - www.eft-energie.be Témoignage d un praticien EFT sur

Plus en détail

Rapport de stage Echange IFMSA

Rapport de stage Echange IFMSA Rapport de stage Echange IFMSA La Pologne La Pologne est un pays chargé d histoire, c est principalement pour cette raison que j ai postulé pour y partir. Je voulais connaître l histoire de l Europe de

Plus en détail

ASAD. parce qu on est bien à la maison

ASAD. parce qu on est bien à la maison ASAD parce qu on est bien à la maison 01 L ASAD qui sommes-nous? Parce qu on est bien à la maison, l ASAD met tout en œuvre pour que chacune et chacun, selon sa propre histoire, puisse y rester le plus

Plus en détail

Nos Yeux Grands ouverts 2011

Nos Yeux Grands ouverts 2011 L association présente Dossier de Candidature Edition 2011 Nos Yeux Grands ouverts 2011 Nous vous donnons rendez-vous pour la troisième édition du Festival Nos Yeux Grands Ouverts le jeudi 31 mars 2011

Plus en détail

ACCUEILLEZ UN JEUNE RÉALISATEUR

ACCUEILLEZ UN JEUNE RÉALISATEUR ACCUEILLEZ UN JEUNE RÉALISATEUR LES OBJECTIFS Les objectifs de Nouveaux Regards sur l Entreprise Rapprocher deux mondes qui se connaissent mal : les jeunes et les grandes entreprises Permettre à un jeune

Plus en détail

Projet d UNICEF Suisse. «Mon quatrième bébé a survécu à sa naissance, il n avait pas le virus du sida» Marafelie Khechane, Lesotho

Projet d UNICEF Suisse. «Mon quatrième bébé a survécu à sa naissance, il n avait pas le virus du sida» Marafelie Khechane, Lesotho Projet d UNICEF Suisse «Mon quatrième bébé a survécu à sa naissance, il n avait pas le virus du sida» Marafelie Khechane, Lesotho Presque à chaque minute, un bébé naît en étant porteur du viru la moitié

Plus en détail

LE MOMENT REVE DE LA FETE!

LE MOMENT REVE DE LA FETE! LE MOMENT REVE DE LA FETE! Texte : Jody Nyasha Warner Illustrations : Irene Angelopoulos et Christopher Felske Le COPA offre une expertise, des formations et des ressources novatrices. Le Centre ontarien

Plus en détail

Des clowns en structures de soin pour adultes et personnes âgées dépendantes

Des clowns en structures de soin pour adultes et personnes âgées dépendantes Des clowns en structures de soin pour adultes et personnes âgées dépendantes > une équipe de musiciens-clowns professionnels > un travail en collaboration avec les soignants > une charte de qualité Des

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B1 Petits malheurs de la vie quotidienne Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - un document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara,

Plus en détail

COMMUNICATION ORALE EN ENTRETIEN. (Notes prises par Danielle Venot lors de la conférence animée par Denis Boutte le 27 mars 2008)

COMMUNICATION ORALE EN ENTRETIEN. (Notes prises par Danielle Venot lors de la conférence animée par Denis Boutte le 27 mars 2008) COMMUNICATION ORALE EN ENTRETIEN (Notes prises par Danielle Venot lors de la conférence animée par Denis Boutte le 27 mars 2008) 1 - Quelques considérations préliminaires sur la recherche d emploi et les

Plus en détail

Maternité Paul Gellé. Amie des bébés. La néonatologie. Pour en savoir plus : http://neonatologie.ch-roubaix.fr

Maternité Paul Gellé. Amie des bébés. La néonatologie. Pour en savoir plus : http://neonatologie.ch-roubaix.fr Maternité Paul Gellé Amie des bébés La néonatologie Pour en savoir plus : http://neonatologie.ch-roubaix.fr 2 Le pôle mère-enfant du Centre hospitalier de Roubaix a obtenu le label «Ami des bébés» en 2009,

Plus en détail

RELATION D AIDE ET SOUTIEN DES AIDANTS FAMILIAUX. Une formation expérimentale à destination des professionnels soin à domicile en soins palliatifs :

RELATION D AIDE ET SOUTIEN DES AIDANTS FAMILIAUX. Une formation expérimentale à destination des professionnels soin à domicile en soins palliatifs : RELATION D AIDE ET SOUTIEN DES AIDANTS FAMILIAUX Une formation expérimentale à destination des professionnels soin à domicile en soins palliatifs : Journée Régionale de Soins Palliatifs Cité des Congrès

Plus en détail

PROJET. Organisation d un «Kino Kabaret» à Liège OBJET : Demande de soutien à Smart dans la mise en place de ce projet.

PROJET. Organisation d un «Kino Kabaret» à Liège OBJET : Demande de soutien à Smart dans la mise en place de ce projet. Exemple 1: DOSSIER DE PRESENTATION PROJET Organisation d un «Kino Kabaret» à Liège OBJET : Demande de soutien à Smart dans la mise en place de ce projet. Demandeur : Instants Productions asbl 10 rue des

Plus en détail

L action sociale du Groupe AGRICA présent à vos côtés dans les moments difficiles

L action sociale du Groupe AGRICA présent à vos côtés dans les moments difficiles L action sociale du Groupe AGRICA présent à vos côtés dans les moments difficiles Parce que personne n est à l abri d un coup dur, vous pouvez compter sur l action sociale du Groupe AGRICA «J ai dû envoyer

Plus en détail

Afeitom, la vie d'un "enfant maudit"

Afeitom, la vie d'un enfant maudit REPORTAGE Afeitom, la vie d'un "enfant maudit" Afeitom a 12 ans. Né avec une malformation, il n'a qu'une seule jambe. Cet "enfant maudit" selon certaines croyances a échappé à la mort, habituellement réservée

Plus en détail

1 Nom :. Prénom : Date :.. Collection :.. Editeur :... Nombre de pages de l histoire :. Les chapitres sont ils numérotés? Combien y en a-t-il?.

1 Nom :. Prénom : Date :.. Collection :.. Editeur :... Nombre de pages de l histoire :. Les chapitres sont ils numérotés? Combien y en a-t-il?. 1 Le Livre et les personnages A) Le livre : A l aide du livre, renseigne les rubriques ci-dessous en donnant le maximum d informations. Auteur : Illustratrice : Collection : Editeur :... Nombre de pages

Plus en détail

Salon de la Photo. Spécial. Retrouvez. Partager le Monde avec votre regard

Salon de la Photo. Spécial. Retrouvez. Partager le Monde avec votre regard Partager le Monde avec votre regard Patrick Dagonnot Spécial Salon de la Photo Retrouvez Céline Claret Thomas Delahaye Jean-Christophe Cros Bernard Moncet Didier Cohen et le résumé des événements C DITO

Plus en détail

Laurent Chéhère. Flying Houses. 6 mai 30 oct. 2015. Dossier de mécénat

Laurent Chéhère. Flying Houses. 6 mai 30 oct. 2015. Dossier de mécénat EXPOSITION En plein air Laurent Chéhère Flying Houses 6 mai 30 oct. 2015 Dossier de mécénat exposition en plein air à l hôtel de caumont Laurent Chéhère Flying Houses 6 mai 30 oct. 2015 Pour son ouverture,

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

PETIT GUIDE DU BÉNÉVOLE AUPRÈS DES PERSONNES AGÉES

PETIT GUIDE DU BÉNÉVOLE AUPRÈS DES PERSONNES AGÉES PETIT GUIDE DU BÉNÉVOLE AUPRÈS DES PERSONNES AGÉES Réseau de bénévoles auprès des personnes âgées à domicile ou en établissements, à Rumilly L être humain a des besoins physiques (manger, boire, respirer,

Plus en détail

«EMMENEZ-MOI À» UNE COLLECTION EXCLUSIVE OFFERTE AUX VOYAGEURS 1 RE CLASSE TGV

«EMMENEZ-MOI À» UNE COLLECTION EXCLUSIVE OFFERTE AUX VOYAGEURS 1 RE CLASSE TGV COMMUNIQUÉ DE PRESSE VOYAGES SNCF ET M PUBLISHING PARIS, LE 24 SEPTEMBRE 2015 «EMMENEZ-MOI À» UNE COLLECTION EXCLUSIVE OFFERTE AUX VOYAGEURS 1 RE CLASSE TGV «Emmenez-moi à» est une promesse de voyage.

Plus en détail

L ORTHOGRAPHE GRAMMATICALE

L ORTHOGRAPHE GRAMMATICALE L ORTHOGRAPHE GRAMMATICALE L orthographe est l une des plus grandes difficultés de la langue française. Voici un petit mémo de tous les accords principaux à savoir et à appliquer. I. ACCORD DE L ATTRIBUT

Plus en détail

PRÉSENTATION Vous trouverez dans ce document une sélection de travaux effectuez pendant mes études et ceux en collaboration avec des associations.

PRÉSENTATION Vous trouverez dans ce document une sélection de travaux effectuez pendant mes études et ceux en collaboration avec des associations. graphisme + espace public Bérangère Magaud {74 rue d Hautpoul 75019 Paris } 06 62 07 07 27 PRÉSENTATION Vous trouverez dans ce document une sélection de travaux effectuez pendant mes études et ceux en

Plus en détail

Harry Mathews. 20 lignes par jour. traduit par Marie Chaix. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e

Harry Mathews. 20 lignes par jour. traduit par Marie Chaix. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e Harry Mathews 20 lignes par jour traduit par Marie Chaix P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e PRÉFACE Comme beaucoup d écrivains je trouve souvent que me mettre au travail le matin est une entreprise

Plus en détail

MERCI POUR TOUTE CETTE ANNEE

MERCI POUR TOUTE CETTE ANNEE MERCI POUR TOUTE CETTE ANNEE C est bientôt les vacances! Notre année à l école s achève Qu avons-nous vécu cette année?? Que retenons nous des belles choses que nous avons vécues avec notre famille, ou

Plus en détail

Peluches. De et avec Olivier Hédin et Lulu

Peluches. De et avec Olivier Hédin et Lulu Peluches De et avec Olivier Hédin et Lulu PELUCHES L histoire : Peluches est l histoire d un homme happé par la vie qui un jour par hasard, dans son grenier retrouve au fond d une malle à jouets le doudou

Plus en détail

LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne

LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne Difficile de trouver un outil qui répertorie à la fois les bars, clubs et autres établissements de nuit à Paris.

Plus en détail

LA PRISE EN CHARGE AU DOMICILE : SPECIFICITES ET IMPLICATIONS

LA PRISE EN CHARGE AU DOMICILE : SPECIFICITES ET IMPLICATIONS LA PRISE EN CHARGE AU DOMICILE : SPECIFICITES ET IMPLICATIONS Introduction Laurie MARINO LA PRATIQUE DU PSYCHOLOGUE A DOMICILE : une pratique récente Il y a peu de traces de celle-ci avant les années 70

Plus en détail

L interruption volontaire de grossesse

L interruption volontaire de grossesse Huitième partie L interruption volontaire de grossesse Ce n est pas une méthode contraceptive. C est même, à mon sens, ce que toutes les méthodes contraceptives visent à éviter. Car la contraception n

Plus en détail

Stages de développement personnel Formation à la relation d aide. & Consultations individuelles

Stages de développement personnel Formation à la relation d aide. & Consultations individuelles Parinet Formation Cabinet de Psychothérapie Et Psychanalyse Stages de développement personnel Formation à la relation d aide & Consultations individuelles Adultes, adolescents, enfants, couples Programme

Plus en détail

Le clown, la fleur et l'oiseau

Le clown, la fleur et l'oiseau Le clown, la fleur et l'oiseau DOSSIER de presse Mercredi 6 novembre à 14h30 Publics jeunes / Marionettes - A partir de 3 ans CONTACT PRESSE Sophie BAUER, administratice sophie.bauer@saintgermainenlaye.frlaye.fr

Plus en détail

PARRAINEZ UN SOLDAT FRANCAIS EN OPEX

PARRAINEZ UN SOLDAT FRANCAIS EN OPEX [DOSSIER DE PRESSE] PARRAINEZ UN SOLDAT FRANCAIS EN OPEX EN LUI OFFRANT UN COLIS [21 ₑ ÉDITION] Fédération Nationale des Anciens des Missions Extérieures - OPEX FNAME-OPEX 178, rue Garibaldi - 69003 LYON

Plus en détail

FOCUS définition. Charteterritoriale. Vieillir et s épanouir AIDER UN PROCHE ÂGÉ. en Pays de Redon. la formule «aidants familiaux» reflète la grande

FOCUS définition. Charteterritoriale. Vieillir et s épanouir AIDER UN PROCHE ÂGÉ. en Pays de Redon. la formule «aidants familiaux» reflète la grande Vieillir et s épanouir en Pays de Redon AIDER UN PROCHE ÂGÉ Charteterritoriale En France, 3,4 millions de personnes apportent un soutien à un proche âgé. La présence d un aidant constitue souvent une condition

Plus en détail

je souffre tu écoutes il cherche nous aidons vous luttez ils soignent

je souffre tu écoutes il cherche nous aidons vous luttez ils soignent je souffre tu écoutes il cherche nous aidons vous luttez ils soignent Agir ensemble contre la douleur L édito DU PRÉSIDENT La Fondation APICIL a été créée par le groupe de protection sociale lyonnais du

Plus en détail