HERVE.KLEIN.MICROSCOPIE EPI FLUORESCENCE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "HERVE.KLEIN.MICROSCOPIE EPI FLUORESCENCE"

Transcription

1 HERVE.KLEIN.MICROSCOPIE EPI FLUORESCENCE Principe Certaines molécules (fluorochrome) ont la propriété quand elles sont excitées à certaines longueurs d'onde, d' émettre de la lumière à une longueur d'onde supérieure : c'est la fluorescence. On peut distinguer : Les fluorochromes naturels comme la cellulose Les fluorochromes de synthèse comme le DAPI Les immuno fluorochrome : le fluorochrome est couplé à une immuno globuline. Schéma d'un dispositif d 'épi fluorescence Schéma d'un dispositif d'épifluorescence

2 La Source Lumineuse Généralement on utilise une lampe à arc : vapeur de mercure parfois une lampe xénon L'avantage de la lampe vapeur de mercure est d'avoir un spectre large commençant dans les UV, par contre le spectre n'est pas d'intensité constante L 'arc électrique est intense, concentré entre les deux électrodes mais les pointes des électrodes s'érodent dans le temps rendant l'arc instable et moins puissant. La durée de vie d'une lampe HBO 100 W est de 200 à 300 heures (moitié moins pour une 50W). Il faut aussi laisser l'arc se stabiliser un dizaine de minutes au démarrage et laisser la lampe se refroidir une demi heure avant un ré amorçage. Autre inconvénient est que l'intensité de la lampe est non modulable sauf utilisation de filtres neutres dans le trajet optique. La lampe xénon n'est utilisée que pour des utilisations dans la lumière visible Les lampes vapeur de mercure peuvent être remplacées par des lampes métal halide, plus puissante, avec un spectre plus lissé, plus facile d'utilisation (lampe pré centrée) et de durée vie plus longue 2000 heures. Généralement le boîtier est équipé d'un diaphragme permettant de faire varier l'intensité lumineuse.

3 Une nouvelle technologie apparaît : les LED s. Les LED s sont maintenant suffisamment puissante pour être utilisée pour des applications en fluorescence. Il existe des Leds permettant de couvrir le spectre UV-Visible. Avantage : leur durée de vie, une intensité modulable, pas de temps de stabilisation, par contre il faut une LED par type de fluorescence (UV.Bleu.Orange...) et le double marquage est quasiment impossible. Pour certaines applications dans le visible avec une fluorescence importante un simple lampe halogène 100W suffit Diaphragme de champ et d'ouverture Les systèmes d épi fluorescence sont équipés (pas toujours) d'un diaphragme de champs et d'ouverture. Diaphragme de champs : son rôle est de circonscrire le faisceau lumineux au champ observé pour éviter des fluorescences parasites hors champ. Diaphragme d'ouverture : même rôle que en fond clair, améliorer le contraste, évite que la fluorescence «bave»

4 Objectifs Sur des préparations épaisses, l'utilisation d'un objectif à diaphragme iris permet en modifiant l'ouverture numérique de l'objectif de modifier la profondeur de champ, et d'augmenter la netteté sur toute la profondeur de la préparation. Les objectifs classiques ont une mauvaise transmission dans les UV, les constructeurs ont des gammes d'objectif dit «fluo» pour des excitations dans les UV. De plus ses objectifs ayant une ouverture numérique plus élevée que des objectifs plan achromatique classique, ils sont plus lumineux et ont une résolution supérieure.en fluorescence l'objectif est aussi un condenseur. Cube fluorescence Le cube de fluorescence est composé de trois éléments : Un filtre d'excitation Un miroir dichroïque Un filtre d'émission 1/Principe La lumière de la lampe est filtrée par le filtre d'excitation Puis réfléchie vers l'objectif par le miroir dichroïque La lumière émise par le fluorochrome traverse le miroir dichroïque et est filtrée par le filtre d'émission.

5 2/Les filtres On utilise trois types de filtres. Les filtres short pass ou passe bas qui laissent passer la lumière jusqu'à une certaine longueur d'onde Les filtres long pass ou passe haut qui laissent passer la lumière à partir d'une certaine longueur d'onde Les filtres band pass qui laissent passer la lumière entre deux longueurs d'onde.

6 5/Choix d'une cube La choix dépend bien sur du fluorochrome utilisée. La littérature donne généralement le pic d'excitation et le pic d'émission des différents fluorochromes Les constructeur ont aussi des tableaux donnant les bonnes combinaisons pour chaque fluorochrome. Quelques remarques 1/ Spectre d'excitation Les spectres d excitation et d'émission des fluorochromes sont large et le pic d'excitation du cube peut être décaler par rapport au pic d'excitation du fluorochrome. Exemple le DAPI avec un pic d'excitation à 358 nm mais dont le spectre d'excitation s étend de 300 à 400 nm 2/Fluorescence parasite ou crossing. Si vous avez plusieurs fluorochromes dans votre préparation, vous pouvez avoir une fluorescence parasite d'un fluorochrome qui est légèrement excité en même temps qu'un autre. Dans ce cas, plusieurs solutions : Utiliser un cube avec une spectre d'excitation étroit (narrow band) Utiliser un cube avec un spectre d'émission étroit du type band pass au lieu de long pass. Décaler la longueur d'excitation pour ne plus exciter le deuxième fluorochrome.

7 3/Double ou triple marquage Il existe des cube dit double ou triple bandes permettant d exciter plusieurs fluorochromes en même temps. La difficulté est qu'une fluorescence intense peut masquer un deuxième fluorescence plus faible. Cube double marquage : Triple marquage d'un noyau HERVE KLEIN MICROSCOPIE 38 rue du 8 mai EYSINES

BASES DE LA FLUORESCENCE

BASES DE LA FLUORESCENCE BASES DE LA FLUORESCENCE Aurélie Le Ru, Ingénieur d étude CNRS Agrobiosciences, Interactions et Biodiversité, Plateau d imagerie, 24 chemin de Borde Rouge 31326 Castanet-Tolosan Cedex leru@lrsv.ups-tlse.fr

Plus en détail

Chapitre 2 Couleur des objets (17 exercices corrigés)

Chapitre 2 Couleur des objets (17 exercices corrigés) Chapitre 2 Couleur des objets (17 exercices corrigés) Exercice 6 page 40 1. Au niveau de la rétine de l œil humain, on trouve des cellules nerveuses en cônes et en bâtonnets. Ce sont les cellules en cônes

Plus en détail

OPTIKA SÉRIE FLUO LA SÉRIE. Maison mère en Italie

OPTIKA SÉRIE FLUO LA SÉRIE. Maison mère en Italie OPTIKA Maison mère en Italie OPTIKA microscopes appartient au groupe M.A.D. Apparecchiature Scientifiche qui, grâce à ses presque 40 ans d expérience dans le domaine de l instrumentation scientifique,

Plus en détail

ETUDE DE L ORGANISATION CELLULAIRE

ETUDE DE L ORGANISATION CELLULAIRE METHODES D ETUDE DE LA CELLULE ETUDE DE L ORGANISATION CELLULAIRE Techniques morphologiques 1 Les microscopes Les microscopes utilisent la déviation d un flux ondulatoire de particules, soit non chargées

Plus en détail

LE MILLA MICROSCOPIE CROSCOPE OPTIQUE LA MICROSCOPIE OPTIQUE

LE MILLA MICROSCOPIE CROSCOPE OPTIQUE LA MICROSCOPIE OPTIQUE LE MILLA MICROSCOPIE CROSCOPE OPTIQUE LA MICROSCOPIE OPTIQUE LE PRINCIPE DE BASE Le principe de base de la microscopie est simple. Les propriétés d'un faisceau de lumière sont modifiées lorsqu'il traverse

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES DE BIOLOGIE CELLULAIRE Présentés par Mr CHELLI A.

TRAVAUX PRATIQUES DE BIOLOGIE CELLULAIRE Présentés par Mr CHELLI A. TP N 1 DE BIOLOGIE CELLULAIRE : INITIATION A LA MICROSCOPIE Introduction : L œil humain ne peu distinguer des objets mesurant moins de 0,2 mm. Le microscope devient donc nécessaire pour l observation de

Plus en détail

Les méthodes d observation

Les méthodes d observation Les méthodes de biologie cellulaire et moléculaire Les méthodes d observation Cocher la (ou les) proposition(s) vraie(s) 1. Concernant les constituants du microscope photonique : A. La lentille la plus

Plus en détail

Oxion. Microscopes pour les Sciences de la Vie FRANÇAIS

Oxion. Microscopes pour les Sciences de la Vie FRANÇAIS Oxion Microscopes pour les Sciences de la Vie FRANÇAIS Pendant la conception de l Oxion, les différentes applications des Sciences de la Vie ainsi que des critères de durabilité ont été pris en compte.

Plus en détail

fig 1 - télescope Schmitt-Cassegrain

fig 1 - télescope Schmitt-Cassegrain OPTIQUE GEOMETRIQUE 1 Pour former l'image de la réalité, on utilise un système optique, généralement constitué d'un objectif (système réfractant). Le système optique complet est plus complexe pour certaines

Plus en détail

TP 1 Optique - Imagerie - Microscopie photonique Présentation générale des outils Documentation sur les colorants

TP 1 Optique - Imagerie - Microscopie photonique Présentation générale des outils Documentation sur les colorants TP 1 Optique - Imagerie - Microscopie photonique Présentation générale des outils Documentation sur les colorants Objectif de la séance : connaître les principes de la microscopie et des champs proches.

Plus en détail

III. LA CYTOMETRIE DE FLUX III.1. DEFINITION

III. LA CYTOMETRIE DE FLUX III.1. DEFINITION III. LA CYTOMETRIE DE FLUX III.1. DEFINITION La cytométrie en flux décrit une technique d analyse de routine des cellules ou particules biologiques en suspension qui traversent une cellule de mesure les

Plus en détail

Le diaphragme (photographie)

Le diaphragme (photographie) Le diaphragme est un dispositif mécanique logé dans l'objectif. Il est destiné à contrôler la quantité de lumière pénétrant dans l appareil pour frapper la surface photosensible (capteur ou film argentique).

Plus en détail

PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE

PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE Un microscope confocal est un système pour lequel l'illumination et la détection sont limités à un même volume de taille réduite (1). L'image confocale (ou coupe optique)

Plus en détail

ECRAN LCD TACTILE MULTIPOINTS

ECRAN LCD TACTILE MULTIPOINTS ECRAN LCD TACTILE MULTIPOINTS - MULTI-TOUCH LCD SCREEN - 1/7 ECRAN LCD TACTILE MULTIPOINTS - MULTI-TOUCH LCD SCREEN - RESUME Nous développons un savoir faire dans les domaines de l'interaction naturelle

Plus en détail

TP n 4 : Etude de sources de lumière Spectre de corps noir et loi de Wien

TP n 4 : Etude de sources de lumière Spectre de corps noir et loi de Wien TP n 4 : Etude de sources de lumière Spectre de corps noir et loi de Wien I. Etude de quelques sources de lumière Objectif : - Obtenir expérimentalement les spectres de quelques sources de lumière, et

Plus en détail

foster + freeman Capture et amélioration avancées d'empreintes digitales

foster + freeman Capture et amélioration avancées d'empreintes digitales foster + freeman Capture et amélioration avancées d'empreintes digitales DCS DCS Du nouveau dans la science de la détection des empreintes digitales Le système DCS révèle des empreintes digitales sur un

Plus en détail

epi-fluorescence microscope

epi-fluorescence microscope epi-fluorescence microscope epi-fluorescence microscope Certaines substances dés qu ils sont excitées avec de la lumière de certain longueur d onde, possèdent-elles la capacité d émettre à nouveau de la

Plus en détail

Mise en pratique : Etude de spectres

Mise en pratique : Etude de spectres Mise en pratique : Etude de spectres Introduction La nouvelle génération de spectromètre à détecteur CCD permet de réaliser n importe quel spectre en temps réel sur toute la gamme de longueur d onde. La

Plus en détail

Complément - Chapitre 5 Spectroscopie

Complément - Chapitre 5 Spectroscopie Complément - Chapitre 5 Spectroscopie Spectroscopie dans l ultraviolet et le visible La région du visible du spectre électromagnétique correspond à la lumière dont les longueurs d onde varient environ

Plus en détail

Les UV ( lampe de Wood, basée sur la fluorescence ultra violette).

Les UV ( lampe de Wood, basée sur la fluorescence ultra violette). Les UV ( lampe de Wood, basée sur la fluorescence ultra violette). Ce type de lumière a été découvert en 1801 par Ritten. Après des recherches par Stoke et Schumann entre 1862 et 1903 c'est en fin de compte

Plus en détail

Technologie et techniques biologiques Durée : 2 heures

Technologie et techniques biologiques Durée : 2 heures Banque «Agro» Technologie et Biologie A 0504T Technologie et techniques biologiques Durée : 2 heures L usage d une calculette est interdit pour cette épreuve. MÉTHODES D ANALYSE MICROSCOPIQUE Les techniques

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE TP DE SPECTROPHOTOMETRIE:

COMPTE-RENDU DE TP DE SPECTROPHOTOMETRIE: TEISSIER Thomas MADET Nicolas Licence IUP SIAL Université de Créteil-Paris XII COMPTE-RENDU DE TP DE SPECTROPHOTOMETRIE: UV-visible Année universitaire 2003/2004 Sommaire. I. SPECTRE D EMISSION DE LA LAMPE

Plus en détail

A chaque couleur dans l'air correspond une longueur d'onde.

A chaque couleur dans l'air correspond une longueur d'onde. CC4 LA SPECTROPHOTOMÉTRIE I) POURQUOI UNE SUBSTANCE EST -ELLE COLORÉE? 1 ) La lumière blanche 2 ) Solutions colorées II)LE SPECTROPHOTOMÈTRE 1 ) Le spectrophotomètre 2 ) Facteurs dont dépend l'absorbance

Plus en détail

Ligne HumaScope. Microscopes binoculaires / trinoculaires de laboratoire pour les applications générales en laboratoires et cabinets médicaux

Ligne HumaScope. Microscopes binoculaires / trinoculaires de laboratoire pour les applications générales en laboratoires et cabinets médicaux Ligne HumaScope Microscopes binoculaires / trinoculaires de laboratoire pour les applications générales en laboratoires et cabinets médicaux > Ligne étendue > Fonctionnalités élargies > Design moderne

Plus en détail

PHOTOGRAPHIE Fondamentaux

PHOTOGRAPHIE Fondamentaux PHOTOGRAPHIE Fondamentaux Août 2009 ETYMOLOGIE Le terme photographie vient du grec photo signifiant lumière, clarté et de graphie, peindre, dessiner, écrire. Ainsi, au sens littéral, la photographie est

Plus en détail

Utilisation des filtres en photographie.

Utilisation des filtres en photographie. Utilisation des filtres en photographie. Le filtre de protection neutre, ou filtre UV C est le filtre le plus connu, dont vous avez peut-être déjà entendu parler. Il n a aucun effet sur l image, et ne

Plus en détail

OBSERVER Couleurs et images Comment l œil fonctionne-t-il? D où vient la lumière colorée? Comment créer de la couleur?

OBSERVER Couleurs et images Comment l œil fonctionne-t-il? D où vient la lumière colorée? Comment créer de la couleur? OBSERVER Couleurs et images Comment l œil fonctionne-t-il? D où vient la lumière colorée? Comment créer de la couleur? Notions et contenus Compétences attendues Couleur, vision et image Couleur des objets.

Plus en détail

Une fois la lunette réglée, escamotez le miroir semi-rééchissant. Corrigez l'horizontalité de la lunette si nécessaire

Une fois la lunette réglée, escamotez le miroir semi-rééchissant. Corrigez l'horizontalité de la lunette si nécessaire TP 06 - Spectroscope à réseau Comment analyser la lumière émise par une source? 1 Principe et réglages du spectrogoniomètre à lunette autocollimatrice Figure 1: Goniomètre Le goniomètre est un appareil

Plus en détail

Livres! Généralités. Microscopie confocale : outils de réglage spatial, spectral et dynamique. Application aux études de co-localisation.

Livres! Généralités. Microscopie confocale : outils de réglage spatial, spectral et dynamique. Application aux études de co-localisation. Microscopie confocale : outils de réglage spatial, spectral et dynamique. Application aux études de co-localisation. Edmond Kahn INSERM U678 / UMR S UPMC, Paris Livres! Applications of Fluorescence in

Plus en détail

Corrigés de la séance 16 Chap 27: Optique ondulatoire

Corrigés de la séance 16 Chap 27: Optique ondulatoire Corrigés de la séance 16 Chap 27: Optique ondulatoire Questions pour réfléchir : Q. p.10. Une onde de lumière naturelle tombe sur une vitre plate sous un angle de 5 o. Décrivez l état de polarisation du

Plus en détail

Optique : expériences de base

Optique : expériences de base Préparation à l agrégation de Sciences-Physiques ENS Physique Optique : expériences de base Sextant, Optique expérimentale 1 I) Sources lumineuses 1) Sources thermiques Elles ont un spectre continu dont

Plus en détail

Révision sur l œil: CORRIGÉ

Révision sur l œil: CORRIGÉ Révision sur l œil: CORRIGÉ 1. Explique le chemin que doit suivre un rayon lumineux à travers l œil jusqu au cerveau. Cornée, humeur aqueuse, pupille, cristallin, humeur vitrée, rétine, nerf optique, cerveau.

Plus en détail

MAITRISE. EXFO Division industrielle et sciences humaines 2260 Argentia Road Mississauga, Ontario, L5N 6H7

MAITRISE. EXFO Division industrielle et sciences humaines 2260 Argentia Road Mississauga, Ontario, L5N 6H7 MAITRISE Division industrielle et sciences humaines EXFO Division industrielle et sciences humaines 2260 Argentia Road Mississauga, Ontario, L5N 6H7 Distribué par : Beam-Consult Le Fort 19, CH-1268 Begnins,

Plus en détail

Réussir et traiter ses photos de minéraux par Rémi BORNET le 10/01/2010

Réussir et traiter ses photos de minéraux par Rémi BORNET le 10/01/2010 Réussir et traiter ses photos de minéraux par Rémi BORNET le 10/01/2010 Beaucoup de personnes n'arrivent pas à bien photographier les minéraux et ne trouvent pas de conseil. Je ne suis pas photographe

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION - Précis Microscope Confocal Zeiss LSM 510

MANUEL D UTILISATION - Précis Microscope Confocal Zeiss LSM 510 Service Commun de Microscopie MANUEL D UTILISATION - Précis Microscope Confocal Zeiss LSM 510 Version 1 Précis Août 2014 SERVICE COMMUN DE MICROSCOPIE MANUEL D UTILISATION Microscope Confocal Zeiss LSM

Plus en détail

1- Propriétés de la lumière et indice de réfraction. Le microscope polarisant

1- Propriétés de la lumière et indice de réfraction. Le microscope polarisant CHABOU Moulley Charaf Ecole Nationale Polytechnique Département Génie Minier Cours - - 1- Propriétés de la lumière et indice de réfraction. Le microscope polarisant 1.1. Généralités sur la lumière La lumière

Plus en détail

Leica DM4000 B LED. Une imagerie facilitée par un éclairage brillant!

Leica DM4000 B LED. Une imagerie facilitée par un éclairage brillant! Leica DM4000 B LED Une imagerie facilitée par un éclairage brillant! Microscope numérique Leica avec éclairage à LED pour les applications biomédicales LEICA DM4000 B LED UN ÉCLAIRAGE BRILLANT POUR L'IMAGERIE!

Plus en détail

Chapitre 2 : La couleur des objets (p. 29)

Chapitre 2 : La couleur des objets (p. 29) PRTIE 1 - OSERVER : OULEURS ET IMGES hapitre 2 : La couleur des objets (p. 29) onnaissances : Phénomènes d absorption, de diffusion et de transmission. Savoir-faire : Utiliser les notions de couleur blanche

Plus en détail

Bousso Niang Ingénieure BioMédicale, RNL

Bousso Niang Ingénieure BioMédicale, RNL République du Sénégal Ministère de la Santé et de la Prévention Réseau National de Laboratoires * * * * * * * * * * LE MICROSCOPE Bousso Niang Ingénieure BioMédicale, RNL RESAOLAB Convention de Financement

Plus en détail

lumière blanche flash électronique

lumière blanche flash électronique 3. La lumière Le mot photographie veut dire «dessiner avec la lumière». La qualité de la lumière est donc très importante et primordiale. On utilise de la lumière naturelle que l on nomme aussi «lumière

Plus en détail

Logiciel Spectrometry Mode d emploi

Logiciel Spectrometry Mode d emploi Logiciel Spectrometry Mode d emploi 1.0 1 Logiciel Spectrometry Sommaire Sommaire 0 1 INFORMATIONS SUR LE LOGICIEL PASCO Spectrometry 1 2 Outils d application 2 3 Etude d une source lumineuse 4 4 Etude

Plus en détail

L optique, point incontournable de la sécurité es caméras actuelles sont. Sécurité. Deuxième édition

L optique, point incontournable de la sécurité es caméras actuelles sont. Sécurité. Deuxième édition Sécurité Deuxième édition EXPLOITATION Facilite le travail des agents de sécurité BUREAU D ÉTUDE ET CONCEPTION Certitude du résultat INSTALLATION ET MAINTENANCE Pose et règlages plus faciles L optique,

Plus en détail

TP-Cours : Instruments d optique A. MARTIN. Sources lumineuses. Miroirs Lentilles. Projection Autocollimation. Instruments d optique

TP-Cours : Instruments d optique A. MARTIN. Sources lumineuses. Miroirs Lentilles. Projection Autocollimation. Instruments d optique et et 1/21 1 / 21 et Lumière blanche Lampe à incandescence : lumière blanche Source thermique : Fonctionnement basé sur le rayonnement électromagnétique spontané d un corps chauffé à haute température,

Plus en détail

Une première introduction à l optoélectronique :fourche optique et transmission du son.

Une première introduction à l optoélectronique :fourche optique et transmission du son. TP 9 Une première introduction à l optoélectronique :fourche optique et transmission du son. 9.1 Introduction Émise par un corps, réfléchie par une surface, rétrodiffusée ou encore modulée à diverses fréquences,

Plus en détail

P O L A R I S AT I O N

P O L A R I S AT I O N P O L A R I S AT I O N P o l a r i s e u r d e P r e c i s i o n e n v e r r e Plébiscité par ses utilisateurs Athermiques, ces polariseurs peuvent être exposés à des faisceaux intenses. La monture à bille

Plus en détail

COURS DE TIRAGE. S'ils ne sont plus bons, remplacez-les en diluant les produits bruts : Le Bain d'arrêt. Bac jaune, 1L. 1L d'eau

COURS DE TIRAGE. S'ils ne sont plus bons, remplacez-les en diluant les produits bruts : Le Bain d'arrêt. Bac jaune, 1L. 1L d'eau 2008 / 2009 COURS DE TIRAGE AVANT DE COMMENCER A TIRER 1. Préparez les bains de gauche à droite : du révélateur (bouteille REV) dans un bac rouge, un bain d arrêt (de l eau) dans un bac jaune, du fixateur

Plus en détail

UNIVERSITE MOHAMMED V Rabat Ecole Normale Supérieure

UNIVERSITE MOHAMMED V Rabat Ecole Normale Supérieure UNIVERSITE MOHAMMED V Rabat Ecole Normale Supérieure APPEL D OFFRES OUVERT SUR OFFRES DE PRIX 08/ENS/24 BORDEREAU DES PRIX-DETAIL ESTIMATIF Lot n 2 : Achat et installation de matériel pour l enseignement

Plus en détail

1Dans le menu de balance des blancs ( 49),

1Dans le menu de balance des blancs ( 49), Prise de vue Balance des blancs Réglage précis de la balance des blancs Avec des réglages autres que, la balance des blancs peut être ajustée précisément afin de corriger les variations de couleur de la

Plus en détail

l'exposition des papiers N & B

l'exposition des papiers N & B l'exposition des papiers N & B le Temps d'exposition Il s'agit de trouver le temps d exposition nécessaire pour obtenir la photo souhaitée. les Bandes d essais : Pour faire des bandes d essais il suffit

Plus en détail

Travaux Dirigés de Biologie Cellulaire. TD n 1 Compléments sur les microscopes

Travaux Dirigés de Biologie Cellulaire. TD n 1 Compléments sur les microscopes Travaux Dirigés de Biologie Cellulaire TD n 1 Compléments sur les microscopes Les différents types de microscopes photoniques A. Le microscope à fond noir B.Le microscope polarisant C.Le microscope à contraste

Plus en détail

Prévention des agressions causées par la chaleur

Prévention des agressions causées par la chaleur Prévention des agressions causées par la chaleur Mesures techniques Automatisez le travail et réduisez l'effort physique exigé dans un environnement chaud. Réduisez la chaleur qui rayonne des écrans devant

Plus en détail

Ouverture au monde quantique

Ouverture au monde quantique Ouverture au monde quantique I Les forces newtoniennes Les forces d interaction gravitationnelle et électrostatique ont une propriété commune : leur 1 valeur est proportionnelle à, où r représente la distance

Plus en détail

Microscopie I : Bases de la Microscopie

Microscopie I : Bases de la Microscopie Microscopie I : Bases de la Microscopie 1. Nature de la lumière 1.1 Le photon : définition D une manière générale, la lumière est constituée par des trains d ondes électromagnétiques. Ces trains d ondes

Plus en détail

Das energiesparende Lichtrohr-System

Das energiesparende Lichtrohr-System R8 Das energiesparende Lichtrohr-System Avec le R8, ETAP présente une gamme moderne de luminaires avec diffuseur. Une ligne épurée, une finition parfaite et bien sûr une faible consommation vous séduiront

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-prépa - I. Limites de la mécanique de Newton : Au niveau macroscopique : un satellite peut graviter à une distance quelconque d un

Plus en détail

La fibre optique. L'essentiel. L'Internet de demain

La fibre optique. L'essentiel. L'Internet de demain La fibre optique L'essentiel L'Internet de demain Alben21 - Tous droits réservés - Edition 2012 Constituée d'un cœur entouré d'une gaine réfléchissante, la fibre optique est un "tuyau" très fin dans lequel

Plus en détail

U D. I D = I so e - 1 - I I. INTRODUCTION

U D. I D = I so e - 1 - I I. INTRODUCTION H7. Photovoltaïsme : énergie solaire I. INTRODUCTION Le soleil est une source d énergie pratiquement inépuisable. La plus grande partie de l énergie utilisée par l homme jusqu à présent a son origine dans

Plus en détail

EXERCICES Optique physique 2 Michelson et diffraction

EXERCICES Optique physique 2 Michelson et diffraction EXERCICES Optique physique 2 Michelson et diffraction O21 Interféromètre de Michelson On raisonne sur l interféromètre de Michelson réglé de telle sorte que l on observe des anneaux avec une source étendue.

Plus en détail

Machine Sous Vide. Instructions

Machine Sous Vide. Instructions Machine Sous Vide Instructions Attention : Pour utiliser cet appareil en toute sécurité, veuillez lire les instructions suivantes. Ce guide fait partie du produit. Conservez-le soigneusement pour le consulter

Plus en détail

Composants. Jetons et dépolis. Lentille condenseur asphérique. Condenseur double sur tige. Jetons et dépolis

Composants. Jetons et dépolis. Lentille condenseur asphérique. Condenseur double sur tige. Jetons et dépolis Jetons et dépolis Dépolis en verre diamètre 40, 50 ou 80 mm Épaisseur 2 mm, chaque face est dépolie à grain fin Marquage sérigraphié «d» disponible Jetons et dépolis Dépoli + Objet Dépoli Diamètre 40 mm

Plus en détail

Omnicure LX 400 Système de polymérisation ponctuelle par LED UV

Omnicure LX 400 Système de polymérisation ponctuelle par LED UV Système de polymérisation ponctuelle par LED UV Système de polymérisation ponctuelle par LED UV Technologie LED offrant la plus haute puissance, avec des pics d irradiance allant jusqu a 9000 mw/cm². Système

Plus en détail

F - Optique de Fourier, filtrage d images (détramage et strioscopie)

F - Optique de Fourier, filtrage d images (détramage et strioscopie) F - Optique de Fourier, filtrage d images (détramage et strioscopie) I - Montage : Il comporte 3 parties : le banc de mise en forme du faisceau (réalisation d un faisceau parallèle, large et homogène),

Plus en détail

Mode d emploi LivingColors Iris

Mode d emploi LivingColors Iris Mode d emploi LivingColors Iris Déballage et installation Mise en route de votre lampe LivingColors Lorsque vous déballez votre lampe LivingColors, le produit est déjà connecté à la télécommande. Il vous

Plus en détail

Paramétrer sa caméra pour l'image (1)

Paramétrer sa caméra pour l'image (1) Paramétrer sa caméra pour l'image (1) La lumière La lumière est un phénomène physique, un transport d'énergie sans transport de matière. La lumière solaire est un rayonnement électromagnétique dont le

Plus en détail

Ils peuvent être accrochés individuellement ou en ligne et sont disponibles en versions en plafonnier ou suspendue.

Ils peuvent être accrochés individuellement ou en ligne et sont disponibles en versions en plafonnier ou suspendue. E7 E7 - éclairage à LED pour les grands espaces E7 est une série de luminaires individuels et en ligne à LED pour l éclairage de grands espaces. La série exploite la technologie LED+LENS d ETAP et offre

Plus en détail

Votre partenaire indépendant en spectroscopie optique modulaire

Votre partenaire indépendant en spectroscopie optique modulaire NOS SYSTÈMES RAMAN pour votre application en laboratoire ou en procédés avec des longueurs d ondes d excitation 632 nm ou 785 nm Les systèmes se composent d un spectromètre à très haute sensitivité RAMAN,

Plus en détail

Cours de Cytologie & Physiologie cellulaire. Dr A. DEKAR - MADOUI

Cours de Cytologie & Physiologie cellulaire. Dr A. DEKAR - MADOUI Cours de Cytologie & Physiologie cellulaire Dr A. DEKAR - MADOUI Promo: 2014-2015 Chapitre II Méthodes d étude de la cellule Plan Introduction Le microscope photonique à fond clair (M. Ph. ou M.O.) Description

Plus en détail

Introduction aux aberrations optiques

Introduction aux aberrations optiques Introduction aux aberrations optiques 1 Aberrations Les aberrations sont les défauts d'un système optique simple qui font que l'image d'un point ou d'un objet étendu obtenu par l'intermédiaire de ce système

Plus en détail

TP 5 : Microscopie. 1 Prise en main. Licence Professionnelle Optronique Plate-forme optique ufr de physique

TP 5 : Microscopie. 1 Prise en main. Licence Professionnelle Optronique Plate-forme optique ufr de physique TP 5 : Microscopie Licence Professionnelle Optronique Plate-forme optique ufr de physique Le microscope utilisé en TP présente de nombreuses fonctionnalités : fond clair, fond noir, polariseurs croisés,

Plus en détail

EXERCICE 1 : LES INTERFERENCES LUMINEUSES

EXERCICE 1 : LES INTERFERENCES LUMINEUSES TS 1-2-3 DS n 3 12 /12/2013 EXERCICE 1 : LES INTERFERENCES LUMINEUSES Un dispositif à fentes d Young est utilisé pour réaliser des interférences lumineuses à partir de la lumière rouge d un laser S du

Plus en détail

Les ampoules à LED CORRESPONDANCE LUMEN<> WATT

Les ampoules à LED CORRESPONDANCE LUMEN<> WATT Les ampoules à LED CORRESPONDANCE LUMEN WATT Le lumen est l unité de mesure du flux lumineux d un éclairage. Son symbole sur les boîtes d ampoules est : lm. Exemple : 400 lm. C est désormais le critère

Plus en détail

Spectroscopie UV-Visible. Pr. Franck DENAT ICMUB UMR 5260 9, Av. Alain Savary BP 47870 21078 Dijon Franck.Denat@u-bourgogne.fr

Spectroscopie UV-Visible. Pr. Franck DENAT ICMUB UMR 5260 9, Av. Alain Savary BP 47870 21078 Dijon Franck.Denat@u-bourgogne.fr Spectroscopie UV-Visible Pr. Franck DENAT ICMUB UMR 5260 9, Av. Alain Savary BP 47870 21078 Dijon Franck.Denat@u-bourgogne.fr Spectroscopie d absorption UV-Visible I. Introduction. Spectroscopie : Etude

Plus en détail

Utilisez le flash et une vitesse lente pour créer un effet de mouvement tel que celui obtenu ici «à main levée» ( Haley Pritchard).

Utilisez le flash et une vitesse lente pour créer un effet de mouvement tel que celui obtenu ici «à main levée» ( Haley Pritchard). Utilisez le flash et une vitesse lente pour créer un effet de mouvement tel que celui obtenu ici «à main levée» ( Haley Pritchard). 7 Zone de création La zone de création est destinée au photographe qui

Plus en détail

Réglages de base en photo numérique

Réglages de base en photo numérique Réglages de base en photo numérique Régler la Sensibilité ISO (du film) Appareil photo En photo numérique, vous pouvez choisir une sensibilité ISO automatique ou faire ce réglage manuellement. Plus vous

Plus en détail

Ouverture au monde quantique

Ouverture au monde quantique Ouverture au monde quantique I) QUELQUES RAPPELS 1) Force de gravitation et force électrique 2) Les ondes électromagnétiques a) Domaine des ondes électromagnétiques - les infrarouges (IR), de 800 à 1400

Plus en détail

Le Monde Quantique L3 PHYTEM Bases de la Mécanique Quantique Cours d introduction

Le Monde Quantique L3 PHYTEM Bases de la Mécanique Quantique Cours d introduction Le Monde Quantique L3 PHYTEM Bases de la Mécanique Quantique Cours d introduction C. Fabre fabre@spectro.jussieu.fr rdres de grandeur - échelle terrestre : d 7 10 m 25 10 Kg - échelle terrestre : d 7 10

Plus en détail

LA MACROPHOTO macrophotographie Proxiphotographie photomicrographie"

LA MACROPHOTO macrophotographie Proxiphotographie photomicrographie LA MACROPHOTO Le terme "macrophotographie" (dans le jargon des puristes) ne devrait être utilisé qu à partir du moment où l'on travaille à un rapport de grandissement supérieur ou égal à 1/1. En deçà il

Plus en détail

L ETUDE DE LA CELLULE ET LA MICROSCOPIE

L ETUDE DE LA CELLULE ET LA MICROSCOPIE L ETUDE DE LA CELLULE ET LA MICROSCOPIE Ce document a été réalisé à partir du dossier«sagascience: La celluleanimale» http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/doscel/decouv/norm/global.htm. Les outils utilisés pour

Plus en détail

Collier anti-aboiement Canicalm Excel

Collier anti-aboiement Canicalm Excel SUPPORT TECHNIQUE Collier anti-aboiement Canicalm Excel Si vous rencontrez un problème avec votre produit, nous vous conseillons de suivre les étapes du présent support technique. Vue d ensemble de votre

Plus en détail

Le microscope optique ou photonique

Le microscope optique ou photonique Le microscope optique ou photonique I description : Le microscope est composé de deux systèmes optiques, l objectif et l oculaire, chacun pouvant être considéré comme une lentille mince convergente L objectif

Plus en détail

Il y a «microscope» et «microscope»

Il y a «microscope» et «microscope» Il y a «microscope» et «microscope» par Marcel LECOMTE Ce texte informatif est une compilation de divers articles qui sont en consultation libre sur Internet, agrémentés de considérations personnelles.

Plus en détail

AP7 SPECTROSCOPIE UV-VISIBLE :

AP7 SPECTROSCOPIE UV-VISIBLE : P7 SPETROSOPIE UV-VISILE : Données : Spectre de la lumière blanche : (ci-contre) ercle chromatique : (ci-contre) Deux couleurs diamétralement opposées sont complémentaires. Loi de eer-lambert : Soit une

Plus en détail

CAMERA COULEUR HAUTE DEFINITION AVEC VISON NOCTURNE

CAMERA COULEUR HAUTE DEFINITION AVEC VISON NOCTURNE CAMERA COULEUR HAUTE DEFINITION AVEC VISON NOCTURNE Réf : 0194 Cette série de camera adopte la technologie avancée du DSP. Résolution 540TVL. Répondant à la norme IP66, corps robuste et résistant aux projections

Plus en détail

Partec: l innovation en marche depuis 40 ans Principes des appareils de Cytométrie en Flux. Pascal Brunou, David Bastien Partec France

Partec: l innovation en marche depuis 40 ans Principes des appareils de Cytométrie en Flux. Pascal Brunou, David Bastien Partec France 1968 2008 Partec: l innovation en marche depuis 40 ans Principes des appareils de Cytométrie en Flux Pascal Brunou, David Bastien Partec France en Allemagne et partout dans le Monde Société basée à Münster

Plus en détail

Etalons de Métrologie

Etalons de Métrologie Etalons de Métrologie Pour le contrôle qualité de vos mesures: Spectrophotomètres Lecteurs de microplaque Polarimètre Réfractomètre Saccharoflex MAINTENANCE CONSOMMABLE INSTRUMENTATION Absorption moléculaire

Plus en détail

Les bases de la photo : 1ère partie. 1ère partie Leçon 1.2. l'exposition

Les bases de la photo : 1ère partie. 1ère partie Leçon 1.2. l'exposition 1ère partie Leçon 1.2 Les bases de la photo : 1ère partie l'exposition Les trois facteurs de base L'exposition d'une photographie résulte de la combinaison de trois facteurs : le flux lumineux qui traverse

Plus en détail

Tempéreuses Enrobeuses Fondoirs à chocolat Tunnels de refroidissement

Tempéreuses Enrobeuses Fondoirs à chocolat Tunnels de refroidissement Tempéreuses Enrobeuses Fondoirs à chocolat Tunnels de refroidissement Machines et installations pour le traitement du chocolat www.lcm.de AT Tempéreuse à chocolat avec tempérage continu, entièrement automatisé

Plus en détail

ORL 139 1.1 11/2015-FR. Casque frontal KS70. L éclairage médical

ORL 139 1.1 11/2015-FR. Casque frontal KS70. L éclairage médical ORL 139 1.1 11/2015-FR Casque frontal KS70 L éclairage médical Dans de nombreuses disciplines médicales, la visibilité et l éclairage sont les conditions essentielles à un travail précis et ergonomique.

Plus en détail

Commission scolaire des Hautes-Rivières Les services de l enseignement Éducation des adultes et Formation professionnelle PHY5041-2 OPTIQUE PRÉTEST B

Commission scolaire des Hautes-Rivières Les services de l enseignement Éducation des adultes et Formation professionnelle PHY5041-2 OPTIQUE PRÉTEST B Commission scolaire des Hautes-Rivières Les services de l enseignement Éducation des adultes et Formation professionnelle PHY5041-2 OPTIQUE PRÉTEST B QUESTIONNAIRE (Ne pas écrire sur ce document) DOCUMENT

Plus en détail

Les lentilles additionnelles

Les lentilles additionnelles Les lentilles additionnelles Il existe deux méthodes pour réaliser des photographies rapprochées : ) l augmentation de tirage 2) les lentilles additionnelles C est la seconde méthode qui va être étudié

Plus en détail

S-UV 419. La reproduction de ce document n est autorisée que sous la forme de fac-similé photographique intégral.

S-UV 419. La reproduction de ce document n est autorisée que sous la forme de fac-similé photographique intégral. S-UV 419 Rev : 1 du 08/13 Phone +33 (0)130 808 182 - Fax. +33 (0)130 808 199 /15 rue des Frères Lumière - ZI des Ebisoires BP136-78374 PLAISIR Cedex www.babbco.fr Sommaire Mode d emploi 1/ DESCRIPTION

Plus en détail

NX-4084 FRANCAIS. Mode d'emploi. Lunette astronomique 70/400 avec trépied et sac-à-dos de transport

NX-4084 FRANCAIS. Mode d'emploi. Lunette astronomique 70/400 avec trépied et sac-à-dos de transport NX-4084 FRANCAIS Mode d'emploi Lunette astronomique 70/400 avec trépied et sac-à-dos de transport 2 NX-4084 FRANCAIS Sommaire Votre nouvelle lunette astronomique... 4 Contenu... 4 Consignes préalables...

Plus en détail

Le nouveau volet roulant RUFALUX Cool avec la lumière du jour. www.volets-roulants.ch. + Qualität. Innovation. & Qualité.

Le nouveau volet roulant RUFALUX Cool avec la lumière du jour. www.volets-roulants.ch. + Qualität. Innovation. & Qualité. www.volets-roulants.ch Le nouveau volet roulant RUFALUX Cool avec la lumière du jour Innovation & Qualité Innovation + Qualität Innovazione & Qualità Un savoir lumineux Le nouveau volet roulant RUFALUX

Plus en détail

Bases de la microscopie et quelques aspects avancés

Bases de la microscopie et quelques aspects avancés Bases de la microscopie et quelques aspects avancés Intervenant : François Waharte Plateforme Imagerie Cellulaire et Tissulaire UMR144 Institut Curie Francois.Waharte@curie.fr Bases de la microscopie

Plus en détail

Initiation à la photographie sous marine

Initiation à la photographie sous marine 1. Présentation de l appareil photo 2. La photo sous marine 3. Traitement numérique Présentation de l appareil photo 1. Les différents type d appareil photo 2. Description d un appareil photo 3. Les différents

Plus en détail

Notions de base de l éclairagisme

Notions de base de l éclairagisme OSRAM - Technologies de base et produits Emission thermique Décharge basse pression + Lampes à incandescence substance fluorescente Lampes halogènes Lampes fluorescentes en différents diamètres Lampes

Plus en détail

Spectrophotomètre didactique supérieur

Spectrophotomètre didactique supérieur Manuel d utilisateur POD 010 040 / POD 010 070 Manipulations incluses! Spectrophotomètre didactique supérieur Pour trouver toutes les informations, des exemples d applications, Et la toute dernière version

Plus en détail

UTILISATION DE XnView

UTILISATION DE XnView UTILISATION DE XnView 1.1. Installer XnView Nous allons copier sur votre clef USB le logiciel portable aucune installation ne sera nécessaire sur l ordinateur. 1.2. Lancer XnView Un clic sur l icône Xnview.exe

Plus en détail

TUTORAT SANTE MONTPELLIER- NIMES

TUTORAT SANTE MONTPELLIER- NIMES TUTORAT SANTE MONTPELLIER- NIMES METHODES D ETUDE DE LA CELLULE UE2 SPR 2011-2012 1 NOTIONS THÉORIQUES Un microscope est un système grossissant composé de deux lentilles convergentes: L objectif, proche

Plus en détail

Organisation des appareils et des systèmes: Le domaine de l optique

Organisation des appareils et des systèmes: Le domaine de l optique Organisation des appareils et des systèmes: Bases physiques des méthodes d exploration UE 3A Le domaine de l optique Dr JC DELAUNAY PACES- année 2015/2016 OPTIQUE GEOMETRIQUE Stigmatisme Miroirs Dioptres

Plus en détail