Annexe 3 : ACTIONS DEFINIES PAR LES PARTENAIRES ET ACTEURS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Annexe 3 : ACTIONS DEFINIES PAR LES PARTENAIRES ET ACTEURS"

Transcription

1 Annexe 3 : ACTIONS DEFINIES PAR LES PARTENAIRES ET ACTEURS ACTEURS AFPA ARS - Service communication ARS - Service prévention CNAMTS PROPOSITIONS D'ACTIONS 1 - Intervention des pédiatres dans d'autres lieux que le cabinet médical (structures de la petite enfance...) 2 - Discussion à propos de la SEV lors des consultations avec les parents 3 - Diffusion de l information par les documents INPES dans les salles d'attentes des cabinets médicaux 4 - Exposition planète vaccination en crèches, maternités 5 - Préparer des actions de formation à des médecins généralistes pour la vaccination et intervention auprès des internes de pédiatrie 1 - Lien avec le service communication du CHU pour la mise en place de l'exposition "planète vaccination" 2 - Organiser l'exposition "planète vaccination" dans le hall du siège de l'ars et peut-être dans les délégations territoriales 3 - Envoi à tous les CH publics et MCO privés de la région d'une information vaccination en associant le fichier PDF des affiches SEV 2011 pour leur diffusion interne 4 - Presse féminine: le contenu des pages santé n'est pas accessible au niveau régional relayer l information pour qu elle soit prise en compte au niveau national 5 - Diffusion d'une note générique "vaccination" régionale (avec le cas échéant déclinaison départementale de l'information) destinée à la revue locale "7 à Poitiers" et pour France 3 6 Intervention sur Radio France Bleue de la Vienne 1 - Préparer les messages et notes d'information "vaccination" à relayer à l'ensemble des partenaires pour diffusion par les acteurs 2 - Action expérimentale régionale de diffusion auprès de toutes les pharmacies de la région (~700) des outils et de documents SEV 2011 par l'intermédiaire des grossistes répartiteurs Envoi d'un courrier prévu à tous les médecins de la région du remboursement total du vaccin ROR jusqu'à l'âge de 17 ans par Direction de l'assurance maladie, 1

2 CODERPA Charente-Maritime Intégrer un message "Vaccination" dans les documents utilisés pour communiquer: newsletter, journal, revues, dépliant ou brochures Conseil général / PMI Informer les parents à l'âge de la vaccination de leurs enfants des obligations vaccinales pour certaines professions (ex : hépatite B) et l intérêt de la faire précocement 2- Vérification du statut vaccinal des stagiaires dans les structures de petite enfance qui dépendent du conseil général 3- Rappel aux médecins de PMI de l'importance de proposer les vaccins aux parents aussi 4- Fourniture gratuite de certains vaccins si pas de couverture sociale complète 5- Intervention au niveau des camps des gens du voyage en lien avec le secteur social 6- Diffusion du calendrier : salles d'attente séances publiques, PMI, dans carnets de santé des enfants vus à l'école 7- Médecin "référent vaccination" en Charente, appels réguliers des médecins pour questions sur rattrapage, formation continue des médecins (à la demande), informer le Conseil de l'ordre de Charente que ce médecin référent est à disposition des médecins. 8- Information et sensibilisation des médecins du travail (déjà fait par le passé) 9- Relance par courrier nominatif et personnel aux parents d'enfants pour la 2e dose de ROR et les mises à jour du DTPCa avant l'âge de 2 ans Conseil général / PMI Envoi d'une note d'information "vaccination-rougeole" par mail aux crèches et assistantes-maternelles 2 - Insertion d'une information "vaccination-rougeole et coqueluche" avec les certificats médicaux 3 - Insister sur le thème de la vaccination lors de toutes les réunions préalables à l agrément des professionnels de la petite enfance 4 - Utiliser le système d information interne à destination des infirmières déjà mise en place afin de diffuser les différentes recommandations actualisées sur la vaccination Conseil général / PMI Mise à disposition des documents SEV sur les lieux d accueil du public du conseil général 2- Diffusion d'informations spécifiques sous forme d'un courrier sur la rougeole à toutes les assistantes maternelles et structures de la petite enfance y compris le centre de PMI CPAM Diffusion d'une information "vaccination et SEV": sollicitation par la presse quotidienne régionale dans les rubriques "santé" 2 - Informations sur le site de la CPAM 86 pendant la SEV et un article dans le journal interne de la caisse 3 - Newsletter aux futures et jeunes mamans (~2000) avec thèmes sur la vaccination qui sera diffusée sur les régions Limousin et Poitou-Charentes 4 - Organisation d'ateliers-maternité à partir de fin juin 2011 sur la prévention en santé en collaboration avec une sagefemme destinés aux jeunes mères ou en précarité: intégrer un sujet sur la vaccination 2

3 CPAM Exposition Planète Vaccination dans les locaux 2 - Mise à disposition des documents INPES pour le public dans les locaux / à l'accueil 3 Relai des documents INPES dans toutes les permanences du département 4 Mise en ligne d un article SEV et prolongement des actions avec une exposition à l accueil de la CAF 5 Mise en ligne d un article SEV sur le Site de la CAF de NIORT CPAM Mise en ligne d un article SEV et mise à disposition des outils INPES dans les lieux d accueil recevant du public 2 Intervention en direct sur la vaccination sur la radio locale de France Bleue Ecole de sages-femmes 1 - Intervention des étudiants et des sages-femmes pour information et sensibilisation des patientes dans les services de consultations prénatales du CHU 2 - Intervention auprès des étudiants en médecine par les étudiants Sages-femmes sur la SEV et la vaccination 3 - Transmission le calendrier vaccinal à tous les étudiants 4 - Dans le cadre épreuve du diplôme d'état, un cas clinique portera sur la vaccination. Education nationale Documents INPES mis à disposition dans les infirmeries scolaires pour les élèves 2 - Possibilité de distribuer les documents INPES lors des visites médicales scolaires 3 - Mise en ligne d une information SEV en ligne sur le site web de l inspection académique IREPS 1 - Relais de distribution régional des outils et des documents INPES pour la SEV à de nombreux partenaires et acteurs sur différents lieux (relais documentaires et points d information) 2 - Communication d'une information sur la vaccination à différents acteurs et partenaires grâce au site web et par envoi mail d un «flash spécial SEV 2011» 3 - Relais et diffusion d information tout au long de l année à l ensemble des professionnels territoriaux Médecine du travail hospitalière 1- Utilisation d'affiches et autres outils INPES dans le service de Médecine du travail du CHU 2- Communication et sensibilisation des salariés du CHU à l'occasion de leur passage dans les locaux du service de Médecine du travail par une infirmière du travail "vaccins, où en êtes-vous?" 3- Diffusion de documents SEV INPES aux services de Médecine du Travail des CH de la région (Châtellerault, Niort, La Rochelle, Rochefort,,,) 4- Information et de sensibilisation du personnel de Médecine du travail du CHU et des élèves des écoles paramédicales et mise à disposition de documents ( IFSI, sages-femmes, Kinésithérapeutes, ergothérapeutes, école des cadres infirmiers) 5- Recueil lors des consultations de médecine du Travail des avis et positions spontanément favorables à la vaccination (avant-après SEV?) 6 - Médecine du travail CHU et CLIN : aborder la vaccination à l'occasion des journées Hygiènes en septembre

4 Médecine préventive universitaire Municipalité Châtellerault 1 - Exposition planète vaccination et mise à disposition des documents SEV dans les locaux pour sensibiliser les étudiants 2 - Cette semaine là: exigence du carnet de vaccination 3 - Demander au service de communication de l'université d'envoyer un message à tous les étudiants 4 - Proposer la mise en ligne d'un article sur site ETU (tous les étudiants de l'université y compris celle de La ROCHELLE ANGOULEME et NIORT ) 1 - Diffusion de documents INPES: affiches et calendriers de vaccination surtout mais pas le carnet de vaccination car déjà distribué 2 - Vérification des carnets de santé et de vaccination ainsi que des séances vaccination gratuite pour les DTPCa des jeunes adultes et des adultes (concernant la rougeole en discussion en cours avec les élus) Municipalité de POITIERS 1 - Diffusion de documents INPES: affiches et calendriers de vaccination 2 Site de vaccination gratuit pour le DTP le 4 mai 2011 de 14h30 à 15h (et plus selon affluence) pour les autres vaccins, il faut les apporter 3 Tout au long de l année, séances de vaccination gratuites et suivi du statut vaccinal des enfants du primaire, collège et lycée Mutualité Française PC 1- Mise à disposition des documents SEV sur 2 sites d accueil du public de Mutuelle 2- Diffusion des brochures SEV dans les services de soins et d accompagnement mutualistes (centres dentaires) 3- Mise à disposition de documents SEV au niveau des pharmacies mutualistes en Action nationale de communication sur la vaccination (SEV) relayée aux mutualistes par le dispositif priorité santé mutualiste Ordre des pharmaciens Dans le cadre du stage en officine des étudiants en pharmacie, proposer des sujets de mémoire sur la vaccination ORS Diffusion des outils INPES sur la vaccination et sur la SEV à l'occasion de l'enquête en cours sur la perception de la vaccination et la couverture vaccinales des jeunes de 17 ans: carnets de vaccination, calendriers... Services de Santé au travail - Médecins Inspecteurs régionaux Actions de promotion, d information et de sensibilisation avec le support de documents SEV INPES auprès des professionnels de santé des services et auprès des employés dans la limite des recommandations vaccinales liées à leurs risques professionnels 4

5 URPS Poitou-Charentes/URML 266 médecins libéraux de la région sont équipés d un présentoir métallique dans leur salle d attente qui pourra accueillir les documents INPES pour la SEV (70% de médecins généralistes et le reste se répartit entre Chirurgiens, Pneumologues, Gynécologues, Cardiologues, Gastro-entérologues, Pédiatre, Psychiatre) 5

Table des matières. I Introduction...3 A) Contexte...3. B) Objectifs...3. C) Public cible...3. D) Déroulement de l action...4. E) Méthodologie...

Table des matières. I Introduction...3 A) Contexte...3. B) Objectifs...3. C) Public cible...3. D) Déroulement de l action...4. E) Méthodologie... Délégation Territoriale d Indre-et-Loire Antenne territoriale 37 Conférence-débat «Perception de la vaccination, les mots pour (se) convaincre» Le 28 mars 2012 Dans le cadre de la Semaine Européenne de

Plus en détail

Extrait des manifestations et actions prévues par département

Extrait des manifestations et actions prévues par département Extrait des manifestations et actions prévues par DATES Villes Dordogne (24) Du 22 avril au 16 mai de 17, rue Louis Blanc du grand public - Lors des consultations, possibilité de (DTP et DTCP) sur place

Plus en détail

Sensibiliser les professionnels de santé à la vaccination anti grippale :

Sensibiliser les professionnels de santé à la vaccination anti grippale : Journée Régionale de Prévention et de Maitrise du Risque Infectieux en EHPAD Vendredi 25 Septembre 2014 Sensibiliser les professionnels de santé à la vaccination anti grippale : Le projet 2015 de l ARLIN

Plus en détail

Le DMP pour les EHPAD De la Vienne. Poitiers 03 Avril 2014

Le DMP pour les EHPAD De la Vienne. Poitiers 03 Avril 2014 Le DMP pour les EHPAD De la Vienne Poitiers 03 Avril 2014 Sommaire Le GCS Esanté Poitou-Charentes Focus sur le DMP Le DMP en Poitou-Charentes L utilisation du DMP en EHPAD L accompagnement des EHPAD Réunion

Plus en détail

Fiche action 52. Accompagnement à la parentalité. 7 Education 8 Habitat 9 Culture, loisirs 10 Emploi 11 Justice 12 Autre, précisez : SECTEUR SANITAIRE

Fiche action 52. Accompagnement à la parentalité. 7 Education 8 Habitat 9 Culture, loisirs 10 Emploi 11 Justice 12 Autre, précisez : SECTEUR SANITAIRE Intitulé de l action : Fiche action 52 Accompagnement à la parentalité Formation Petite Enfance "Maladies hivernales et Prévention" (Réseau bronchiolite du Nord) 1) Quel est votre secteur d intervention?

Plus en détail

Cahier des charges. Expérimentation de tutorat des étudiants en soins infirmiers dans les cabinets d infirmiers libéraux

Cahier des charges. Expérimentation de tutorat des étudiants en soins infirmiers dans les cabinets d infirmiers libéraux Cahier des charges Expérimentation de tutorat des étudiants en soins infirmiers dans les cabinets d infirmiers libéraux Sommaire I. Contexte et objectifs de l expérimentation...3 II. Critères d éligibilité...3

Plus en détail

Semaine Mondiale de la Vaccination 2013 du 20 avril au 27 avril 2013

Semaine Mondiale de la Vaccination 2013 du 20 avril au 27 avril 2013 Semaine Mondiale de la Vaccination du 20 avril au 27 avril Région : AQUITAINE PARTENAIRE SEV ) 1 RSI 2 RSI 3 RSI Avril/Mai 4 RSI 5 RSI Avril/Mai 6 RSI 2012 RSI 1 rue Prévost 33526 Bruges Affichage au siège

Plus en détail

INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CENTRE HOSPITALIER ROBERT-PAX DE SARREGUEMINES

INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CENTRE HOSPITALIER ROBERT-PAX DE SARREGUEMINES PROTOCOLE D ACCUEIL ET D ENCADREMENT DES ETUDIANTS EN STAGE 1. LES OBJECTIFS Objectif global : Cette procédure se propose de formaliser les modalités d accueil et d encadrement de l étudiant en stage Objectifs

Plus en détail

Couverture vaccinale chez les soignants des établissements de soins de France. Enquête VAXISOIN, 2009

Couverture vaccinale chez les soignants des établissements de soins de France. Enquête VAXISOIN, 2009 Couverture vaccinale chez les soignants des établissements de soins de France Enquête VAXISOIN, 2009 J-P Guthmann, L. Fonteneau, C. Ciotti, E. Bouvet, G. Pellissier, D. Lévy-Bruh, D. Abiteboul XXII ème

Plus en détail

Bilan de la SEV 2010

Bilan de la SEV 2010 Bilan de la SEV 2010 à partir des retours des questionnaires d évaluation DGS / Inpes Journée de préparation SEV 2011 Paris, le 7 octobre 2010 Participation 23 régions Bilan SEV 2010-1 région et 1 département

Plus en détail

La communication engageante dans la campagne de vaccination contre la grippe

La communication engageante dans la campagne de vaccination contre la grippe La communication engageante dans la campagne de vaccination contre la grippe L expérience du Centre Hospitalier de DIEPPE en 2012 Chantal DELESTRE, infirmière de Santé au Travail Centre Hospitalier de

Plus en détail

L AIPCR a la responsabilité de la création du contenu technique du Congrès.

L AIPCR a la responsabilité de la création du contenu technique du Congrès. Note pour les candidatures à l organisation du XXVIe Congrès mondial de la route en 2019 1 Termes de référence 1.1 Cadre d organisation du Congrès Le Congrès mondial de la route est une manifestation dont

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2013. Plateforme téléphonique «IVG-contraception» en région Centre

APPEL A PROJETS 2013. Plateforme téléphonique «IVG-contraception» en région Centre APPEL A PROJETS 2013 Plateforme téléphonique «IVG-contraception» en région Centre 1 I - PRÉAMBULE Le droit de recourir à l'interruption volontaire de grossesse (IVG) constitue depuis 1975 en France un

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE. 1. Objectifs

MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE. 1. Objectifs MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE A partir du mois d Avril, la formation s achève par un stage professionnel obligatoire d une durée minimale

Plus en détail

Rougeole au C.H.U. de Reims en 2008. statuts immunitaires des soignants. Épidémie hospitalo-communautaire de rougeole au CHU de Reims

Rougeole au C.H.U. de Reims en 2008. statuts immunitaires des soignants. Épidémie hospitalo-communautaire de rougeole au CHU de Reims Épidémie hospitalo-communautaire de rougeole au CHU de Reims janvier-mars 2008 Rougeole au C.H.U. de Reims en 2008 statuts immunitaires des soignants Documentation par le CHU : services de soins, unité

Plus en détail

Manger 5 fruits et légumes par jour à la Réunion? Frédérique MADÉ Chargée de projet diététicienne IREPS Réunion

Manger 5 fruits et légumes par jour à la Réunion? Frédérique MADÉ Chargée de projet diététicienne IREPS Réunion Manger 5 fruits et légumes par jour à la Réunion? Frédérique MADÉ Chargée de projet diététicienne IREPS Réunion Sommaire Présentation de l IREPS Réunion Présentation du projet => contexte => partenariat

Plus en détail

de diabétologie, nutrition, maladies métaboliques temps plein;

de diabétologie, nutrition, maladies métaboliques temps plein; Le CHU de Liège est l hôpital universitaire, public et pluraliste de Wallonie. Avec ses 5000 collaborateurs, il est le principal employeur de la région liégeoise. Il déploie ses 895 lits sur plusieurs

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE DE READAPTATION FONCTIONNELLE DE QUINGEY. Route de Lyon B.P.

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE DE READAPTATION FONCTIONNELLE DE QUINGEY. Route de Lyon B.P. ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE CENTRE DE READAPTATION FONCTIONNELLE DE QUINGEY Route de Lyon B.P. 5 25440 QUINGEY Juin 2011 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT

Plus en détail

Stage actif 2015-2016

Stage actif 2015-2016 Collège Sciences de la santé Stage actif 2015-2016 UFR d Odontologie UFR des Sciences odontologiques Chères Consœurs, Chers Confrères, La réforme des études de Chirurgie Dentaire de 1994 a instauré une

Plus en détail

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société Propositions des Assises Nationales pour l éducation 0-6 ans : un enjeu de société Un âge décisif pour l enfant : - Cette tranche d âge est décisive dans le développement et l épanouissement des enfants.

Plus en détail

CONCOURS D AFFICHE 2014. Changez d air! REGLEMENT

CONCOURS D AFFICHE 2014. Changez d air! REGLEMENT CONCOURS D AFFICHE 2014 REGLEMENT Article 1 Dans le cadre du Plan Régional Santé Environnement de la Région Poitou-Charentes, le concours d affiches s inscrit dans la fiche 4.2 intitulée «La qualité de

Plus en détail

Séminaire Tri- national en travail social «Etre acteur dans son environnement local Développement local et travail communautaire»

Séminaire Tri- national en travail social «Etre acteur dans son environnement local Développement local et travail communautaire» Séminaire Tri- national en travail social «Etre acteur dans son environnement local Développement local et travail communautaire» Du 12 au 17 avril 2015 à Poitiers L IRTS Poitou- Charentes est engagé depuis

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CLINIQUE NOTRE DAME DE LA MERCI

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CLINIQUE NOTRE DAME DE LA MERCI ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE CLINIQUE NOTRE DAME DE LA MERCI 215 Avenue Marechal Lyautey 83700 SAINT RAPHAEL Mars 2011 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau de la démographie et des formations

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT - mars 2012 COMITE D EDUCATION SANITAIRE ET SOCIALE DE LA PHARMACIE FRANCAISE. Cespharm

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT - mars 2012 COMITE D EDUCATION SANITAIRE ET SOCIALE DE LA PHARMACIE FRANCAISE. Cespharm REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT - mars 2012 COMITE D EDUCATION SANITAIRE ET SOCIALE DE LA PHARMACIE FRANCAISE Cespharm Comité d éducation sanitaire et sociale de la pharmacie française - CESPHARM - Règlement

Plus en détail

Cahier des charges de l ENT-1D

Cahier des charges de l ENT-1D Cahier des charges de l ENT-1D Ce document enrichi l annexe 7 intitulé ENT 1 er degré Briques applicatives. Il se base sur le SDET V4.0 du 12 décembre 2012 et tire profit de l expérimentation conduite

Plus en détail

INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS D USSEL

INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS D USSEL INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS D USSEL EPREUVE DE SELECTION POUR L ADMISSION EN I.F.S.I. FORMATION INFIRMIERE NOTICE D INFORMATIONS POUR LE DOSSIER D INSCRIPTION Diplôme infirmier hors C.E.

Plus en détail

Ile-de-France. La Permanence des Soins Ambulatoires en Ile de France. Nouveau dispositif et communication. Conférence de Presse - 12 décembre 2012

Ile-de-France. La Permanence des Soins Ambulatoires en Ile de France. Nouveau dispositif et communication. Conférence de Presse - 12 décembre 2012 Ile-de-France La Permanence des Soins Ambulatoires en Ile de France Nouveau dispositif et communication Conférence de Presse - 12 décembre 2012 La PDSA : un dossier emblématique du Plan Stratégique de

Plus en détail

Le secret professionnel du médecin du travail Guide pratique

Le secret professionnel du médecin du travail Guide pratique Le secret professionnel du médecin du travail Guide pratique De très ancienne tradition, le secret médical reste un des piliers de l'exercice de la médecine contemporaine. En effet, «il n y a pas de soins

Plus en détail

SEMAINE DE LA VACCINATION 13 AU 18 AVRIL 2015

SEMAINE DE LA VACCINATION 13 AU 18 AVRIL 2015 FICHE 1 SEMAINE DE LA VACCINATION 13 AU 18 AVRIL 2015 A QUOI SERT LA SEMAINE DE LA VACCINATION? La Semaine de la Vaccination a été lancée par l Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en 2005. Elle est

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE. Intitulé du rapport : les formations sanitaires et sociales en Ile-de-France : enjeux et perspectives

NOTE DE CADRAGE. Intitulé du rapport : les formations sanitaires et sociales en Ile-de-France : enjeux et perspectives NOTE DE CADRAGE Commission : Santé, solidarité et affaires sociales Président : Micheline BERNARD-HARLAUT Rapporteurs : Jean-Pierre BURNIER et Gauthier DOT Arrêtée par la commission le : 14 octobre 2014

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE TOULOUSE

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE TOULOUSE CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE TOULOUSE INSTITUT DE FORMATION AUX CARRIERES DE SANTE ECOLE D INFIRMIERS ANESTHESISTES PREFMS (Pôle Régional d Enseignement et de Formation aux Métiers de la Santé)

Plus en détail

Animation Territoriale de Santé Bilan d activités 2009 / 2010

Animation Territoriale de Santé Bilan d activités 2009 / 2010 Bilan d activités 2009 / 2010 Sommaire 1. Rappel du contexte 2. Méthodologie et concertation 3. Axes de travail, objectifs opérationnels et résultats 4. Conclusion et propositions 1. Rappel du contexte

Plus en détail

REGLEMENT DE TRAVAIL DES AGENTS TERRITORIAUX SPECIALISES DES ECOLES MATERNELLES

REGLEMENT DE TRAVAIL DES AGENTS TERRITORIAUX SPECIALISES DES ECOLES MATERNELLES REGLEMENT DE TRAVAIL DES AGENTS TERRITORIAUX SPECIALISES DES ECOLES MATERNELLES Article 1 : définition statutaire Les agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles (ATSEM) sont chargés de l assistance

Plus en détail

Vaccination des professionnels, patients, résidents. Daniel Floret Université Claude Bernard Lyon1. Conflits d intérêt

Vaccination des professionnels, patients, résidents. Daniel Floret Université Claude Bernard Lyon1. Conflits d intérêt Vaccination des professionnels, patients, résidents Daniel Floret Université Claude Bernard Lyon1 CClin Sud Est- Lyon- 17 Mars 2016 Conflits d intérêt Déclaration Publique d Intérêt consultable sur le

Plus en détail

Prise en charge de la Vaccination de l adulte par le médecin généraliste. Dr Fatima Zohra MCHICH ALAMI

Prise en charge de la Vaccination de l adulte par le médecin généraliste. Dr Fatima Zohra MCHICH ALAMI Prise en charge de la Vaccination de l adulte par le médecin généraliste Dr Fatima Zohra MCHICH ALAMI FMPR, Rabat le 23.10.2010 Les mesures de prévention concernent la population dans son ensemble en se

Plus en détail

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Maisons de Santé Pluridisciplinaires Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Les maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) visent à offrir à la population, sur un même lieu, un ensemble de

Plus en détail

FICHE D INSCRIPTION (à ne fournir qu une fois dans l année)

FICHE D INSCRIPTION (à ne fournir qu une fois dans l année) Photo ACCUEIL JEUNES 11 / 17 ANS FICHE D INSCRIPTION (à ne fournir qu une fois dans l année) Numéro d adhérent : Encadré réservé à l ENFANT NOM : NE(E) LE : PRENOM : AGE : GARCON FILLE ADRESSE :.... Code

Plus en détail

La vérité sur MSSanté

La vérité sur MSSanté La vérité sur MSSanté Suite aux nombreuses informations erronées diffusées dans les médias depuis vendredi soir, l ASIP Santé souhaite rappeler les principes et la vocation de l espace de confiance MSSanté.

Plus en détail

L ORGANISME PROFESSIONNEL DE PRÉVENTION DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS (OPPBTP)

L ORGANISME PROFESSIONNEL DE PRÉVENTION DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS (OPPBTP) CHAPITRE 15 L ORGANISME PROFESSIONNEL DE PRÉVENTION DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS (OPPBTP) Les actions marquantes de 2007 319 De nombreuses conventions de partenariat signées 319 L OPPBTP présent

Plus en détail

Le calendrier des tâches de direction d école

Le calendrier des tâches de direction d école Le calendrier des tâches de direction d école Août Mise à jour du registre des élèves inscrits (ancien registre matricule) Préparation et photocopie des documents à l'attention des élèves, des parents

Plus en détail

FICHE 6 : INFORMATION ET COMMUNICATION DANS LA COMMUNE

FICHE 6 : INFORMATION ET COMMUNICATION DANS LA COMMUNE FICHE 6 : INFORMATION ET COMMUNICATION DANS LA COMMUNE 1 / - Le rôle du maire La communication est un paramètre déterminant dans la gestion des crises, y compris au niveau de sa préparation (l efficacité

Plus en détail

PRESENTATION «PARCOURS DE SANTE DE LA PERSONNE ÂGEE DANS LE VITRYAT» Jeudi 01 octobre 2015 Eric CLOZET, Jean-Philippe MAURELET ARS CA

PRESENTATION «PARCOURS DE SANTE DE LA PERSONNE ÂGEE DANS LE VITRYAT» Jeudi 01 octobre 2015 Eric CLOZET, Jean-Philippe MAURELET ARS CA PRESENTATION «PARCOURS DE SANTE DE LA PERSONNE ÂGEE DANS LE VITRYAT» Jeudi 01 octobre 2015 Eric CLOZET, Jean-Philippe MAURELET ARS CA Ordre du jour Rappels du contexte et de la phase diagnostic Présentation

Plus en détail

ANNEE PREPARATOIRE AUX CONCOURS D ENTREE EN INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE

ANNEE PREPARATOIRE AUX CONCOURS D ENTREE EN INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE ANNEE PREPARATOIRE AUX CONCOURS D ENTREE EN INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE PROGRAMME 2015-2016 LES CONDITIONS D'ADMISSION EN IFCS - Avoir exercé 4 ans, au 1er janvier de l'année du concours,

Plus en détail

AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales

AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales Groupe de travail 4.1 : Universitarisation des formations paramédicales et de sages-femmes Dijon, le jeudi 14 mars 2013 Personnes

Plus en détail

STAGE D INTEGRATION PROFESSIONNELLE : BACHELIER EN SECRETARIAT DE DIRECTION

STAGE D INTEGRATION PROFESSIONNELLE : BACHELIER EN SECRETARIAT DE DIRECTION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION STAGE

Plus en détail

Le Directeur général de l Agence régionale de santé Centre-Val de Loire,

Le Directeur général de l Agence régionale de santé Centre-Val de Loire, AGENCE REGIONALE DE SANTE CENTRE-VAL DE LOIRE ARRÊTÉ N 2015-OSMS-211 Portant rectification d erreur matérielle relevée dans l arrêté n 2015-OSMS-0109 relatif à l organisation de la permanence des soins

Plus en détail

Groupe «Vaccination» Préparation de la campagne de vaccination. La communication engageante dans la campagne de vaccination contre la grippe

Groupe «Vaccination» Préparation de la campagne de vaccination. La communication engageante dans la campagne de vaccination contre la grippe La communication engageante dans la campagne de vaccination contre la grippe L expérience du Centre Hospitalier de DIEPPE Chantal DELESTRE, infirmière de Santé au Travail Dr Stéphanie ROCHON EDOUARD, Praticien

Plus en détail

- les Commissions Hygiène et Sécurité La mise en place du document unique la saisie de la DASH-CT 4 - Points positifs - Points négatifs

- les Commissions Hygiène et Sécurité La mise en place du document unique la saisie de la DASH-CT 4 - Points positifs - Points négatifs Délégation Académique «Sécurité Hygiène et Conditions de Travail (DASH-CT) septembre 2011 Tel/répondeur : 04 42 95 29 72 mail : dash-ct@ac-aix-marseille.fr Bilan et Reconsidération de la désignation d

Plus en détail

PROPOSITIONS D ACTIONS TOUT PUBLIC OU PUBLICS SPECIFIQUES PERSONNELS

PROPOSITIONS D ACTIONS TOUT PUBLIC OU PUBLICS SPECIFIQUES PERSONNELS SERVICE DE L ETAT/PARTENAIRE PROPOSITIONS D ACTIONS DESTINEES AUX PERSONNELS PROPOSITIONS D ACTIONS TOUT PUBLIC OU PUBLICS SPECIFIQUES PREFECTURE DIRECTION RÉGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES (DRAC) DIRECTION

Plus en détail

Assistant(e)s socio-éducatifs territoriaux

Assistant(e)s socio-éducatifs territoriaux Assistant(e)s socio-éducatifs territoriaux Assistant(es) de service social de polyvalence Dans le cadre de l action sociale et médico-sociale départementale, l assistant(e) de service social de polyvalence

Plus en détail

Rôle du Médecin du Travail. interactions avec les différentes instances

Rôle du Médecin du Travail. interactions avec les différentes instances Risques liés aux Accidents Exposant au Sang : Rôle du Médecin du Travail & interactions avec les différentes instances Dr Martine Domart-Rançon Service de Santé au Travail Hôpital Européen Georges Pompidou

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Arrêté du 3 novembre 2014 relatif au cahier des charges national du programme de dépistage

Plus en détail

SEV 2015 - Mobilisation et actions des partenaires varois. 19 porteurs/partenaires d actions SEV 2015

SEV 2015 - Mobilisation et actions des partenaires varois. 19 porteurs/partenaires d actions SEV 2015 - Tableau prsentant les acteurs ayant particip aux comit de pilotage varois de la SEV ainsi que les actions portes par eux. : ce sont les tudiants et cadres formateurs de l Institut de Formation Public

Plus en détail

1/ ORGANISATION DES STAGES EN MILIEU PROFESSIONNEL

1/ ORGANISATION DES STAGES EN MILIEU PROFESSIONNEL Page 1 sur 6 CONVENTION DE STAGE BTS ASSURANCES ANNEXE PEDAGOGIQUE à la convention pour le stage du au.. STAGIAIRE : ENTREPRISE :. TUTEUR : 1/ ORGANISATION DES STAGES EN MILIEU PROFESSIONNEL a) Le stage

Plus en détail

Espace collaboratif en promotion de la santé : favoriser les échanges entre acteurs et chercheurs

Espace collaboratif en promotion de la santé : favoriser les échanges entre acteurs et chercheurs Magdalena Sourimant De: Pôle de compétences Envoyé: vendredi 18 décembre 2015 11:15 À: communication@eps-polebretagne.fr Objet: Lettre du Pôle de compétences en éducation

Plus en détail

Le livret de l'opéré : informations pour la préparation du patient à son domicile

Le livret de l'opéré : informations pour la préparation du patient à son domicile Le livret de l'opéré : informations pour la préparation du patient à son domicile Coordonnées CHU Angers 4 rue Larrey 49033 Angers Cedex Contacts Me Bigot Véronique IDE UPLIN 0241355935- Me Brejon Renou

Plus en détail

CONVENTION D ADHESION AU SERVICE HYGIENE ET SECURITE DU CENTRE DE GESTION DE VAUCLUSE

CONVENTION D ADHESION AU SERVICE HYGIENE ET SECURITE DU CENTRE DE GESTION DE VAUCLUSE CONVENTION D ADHESION AU SERVICE HYGIENE ET SECURITE DU CENTRE DE GESTION DE VAUCLUSE ENTRE : Le Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de Vaucluse - 80 Rue Marcel Demonque - AGROPARC CS

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE PEDIATRIQUE D AQUITAINE RESILIAENCE

CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE PEDIATRIQUE D AQUITAINE RESILIAENCE CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE PEDIATRIQUE D AQUITAINE RESILIAENCE (Recherche, Enseignement, Soins, Information, Lutte et Initiatives pour les Adolescents et les ENfants atteints de CancEr). 1. CARACTERISTIQUES

Plus en détail

Éléments de langage et messages clés

Éléments de langage et messages clés Éléments de langage et messages clés 14 Comment orchestrer le discours?......................................................................... 16 Les outils pour communiquer.................................................................................

Plus en détail

AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales

AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales Groupe de travail 2 : Naissance, petite enfance et aide sociale Dijon, le vendredi 5 avril 2013 Personnes présentes Cf. annexe.

Plus en détail

Indications de contenus, commentaires, recommandations pédagogiques

Indications de contenus, commentaires, recommandations pédagogiques Document d accompagnement du référentiel de formation Inspection de l'enseignement Agricole Diplôme : Baccalauréat professionnel «Services aux personnes et aux territoires» Module : MP4 : Communication

Plus en détail

Être jeune parent à la MSA

Être jeune parent à la MSA vous guider Être jeune parent à la MSA n Prestations, accueil et prévention santé du jeune enfant www.msa.fr Avec l arrivée d un enfant, vient le moment de revoir l organisation de son quotidien afin de

Plus en détail

Recommandations pour le projet de santé et règlement intérieur des centres de santé

Recommandations pour le projet de santé et règlement intérieur des centres de santé Recommandations pour le projet de santé et règlement intérieur des centres de santé L article L 6323-1 du CSP impose aux centres de santé de se doter d un projet de santé incluant des dispositions tendant

Plus en détail

L état clinique d une personne à tout âge de la vie

L état clinique d une personne à tout âge de la vie Formation en apprentissage d Auxiliaire de Puériculture Dossier d inscription Session de septembre 2016 CFA des métiers territoriaux du Centre National de la Fonction Publique Territoriale Ile-de-France

Plus en détail

LISTE À VERIFIER POUR LA PLANIFICATION D ÉVÉNEMENTS

LISTE À VERIFIER POUR LA PLANIFICATION D ÉVÉNEMENTS LISTE À VERIFIER POUR LA PLANIFICATION D ÉVÉNEMENTS La liste suivante est basée sur un calendrier de six semaines. Prenez plus de temps pour la planification si vous le pouvez, ou condensez le calendrier

Plus en détail

SYNTHESE. AXE 1. Informer le patient, lui permettre d être au cœur des décisions qui le concernent

SYNTHESE. AXE 1. Informer le patient, lui permettre d être au cœur des décisions qui le concernent PLAN NATIONAL 2015-2018 pour le développement des soins palliatifs et l accompagnement en fin de vie SYNTHESE RAPPEL DES 4 AXES AXE 1. Informer le patient, lui permettre d être au cœur des décisions qui

Plus en détail

PRINCIPES ORGANISATEURS 1- UN DECOUPAGE REGIONAL ET UN PARTENARIAT ACADEMIQUE. La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger

PRINCIPES ORGANISATEURS 1- UN DECOUPAGE REGIONAL ET UN PARTENARIAT ACADEMIQUE. La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger à mesdames et messieurs les chefs des postes diplomatiques et consulaires à l attention de mesdames et messieurs les conseillers de coopération

Plus en détail

références conseil, stratégie et accompagnement

références conseil, stratégie et accompagnement références conseil, stratégie et accompagnement Mutualité française - Aquitaine Conseil général de la Haute-Vienne Centre de la Mémoire Dorsal, haut débit en Limousin Reimp hos Établissement français du

Plus en détail

Mes Indispensables SMEREP

Mes Indispensables SMEREP Mes Indispensables Année universitaire 2015-2016 La et moi 617 Je suis affilié(e) J ai choisi le Centre - 617 comme centre de Sécurité sociale étudiante. Ce choix est obligatoire dès lors que je suis étudiant

Plus en détail

Annexe 2 : Check-list Tâches

Annexe 2 : Check-list Tâches Annexe 2 : Check-list Tâches Version 2008 /1 Abréviations / Compétences : E.initiative = Esprit d initiative = Compétences organisationnelles Cs/travail d équipe = Compétences sociales/travail d équipe

Plus en détail

Des Clefs pour vos actions. du patient» #1. Les supports de diffusion

Des Clefs pour vos actions. du patient» #1. Les supports de diffusion Des Clefs pour vos actions Spécial «Nom Education de la présentation thérapeutique du patient» #1 Les supports de diffusion Des clefs pour vos actions #1 Les supports de diffusion Vous trouverez ci-dessous

Plus en détail

Évaluation du dispositif d annonce Les pistes d amélioration

Évaluation du dispositif d annonce Les pistes d amélioration Évaluation du dispositif d annonce Les pistes d amélioration La boîte à outils «Dispositif 23 septembre 2014 ONCOPL Coralie MICHEL 1 La Boîte à outils «dispositif Ordre du jour de la séance Rappels sur

Plus en détail

FORMATION D AUXILIAIRE DE PUÉRICULTURE (EN CURSUS COMPLET) ANNÉE 2015

FORMATION D AUXILIAIRE DE PUÉRICULTURE (EN CURSUS COMPLET) ANNÉE 2015 de l Aide à la Personne Photo (à coller ou à agrafer) (Ecrire en majuscule) 1 SITUATION : FORMATION D AUXILIAIRE DE PUÉRICULTURE (EN CURSUS COMPLET) FORMATION CONTINUE ANNÉE 2015 Session : SEPTEMBRE 2015

Plus en détail

ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE

ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE 5, avenue Louis-Blériot 63100 Clermont-Ferrand Tél. 0 820 200 444 Ou 04 73 36 00 37 Fax 04 73 42 98 77 contact@clinidom.fr www.clinidom.fr Finess 63 000 811 8

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION AUX ÉPREUVES DE SÉLECTION 2015

DOSSIER D INSCRIPTION AUX ÉPREUVES DE SÉLECTION 2015 en partenariat avec : DOSSIER D INSCRIPTION AUX ÉPREUVES DE SÉLECTION 205 PRÉPARATION AU DIPLÔME D ÉTAT D INFIRMIER POUR LES CANDIDATS TITULAIRES D UN DIPLÔME D INFIRMIER OBTENU EN DEHORS D UN ÉTAT MEMBRE

Plus en détail

Projet de loi relatif à la santé

Projet de loi relatif à la santé Projet de loi relatif à la santé Synthèse des dispositions du projet de loi Le projet de loi de santé déposé le 15 octobre 2014 sur le bureau de l Assemblée nationale comporte 5 titres et 57 articles.

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE VI DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE VI DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE ANNEXE VI DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE MINISTÈRE CHARGÉ DE LA SANTÉ DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE PORTFOLIO DE L ÉTUDIANT (document à tenir

Plus en détail

Projet de santé de la MSP du Véron 2014

Projet de santé de la MSP du Véron 2014 Projet de santé de la MSP du Véron 2014 Préambule «La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.»(oms 1946)

Plus en détail

ANNUAIRE SANTE. Structures Missions Site Internet Téléphone Domaines Secteurs Informations complémentaires

ANNUAIRE SANTE. Structures Missions Site Internet Téléphone Domaines Secteurs Informations complémentaires ANNUAIRE SANTE Structures Missions Site Internet Téléphone Domaines Secteurs Informations complémentaires IREPS : Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Poitou-Charentes (4 antennes

Plus en détail

Tout savoir sur le Tiers Payant : De quoi s agit-il,

Tout savoir sur le Tiers Payant : De quoi s agit-il, Tout savoir sur le Tiers Payant : De quoi s agit-il, En général, lorsque vous consultez un professionnel de santé, vous le réglez immédiatement ; L Assurance Maladie (et votre complémentaire santé si vous

Plus en détail

Guide du concours. Lancement du concours : 13 janvier 2016. Finale nationale : 29 et 30 avril 2016 au Cégep de Trois-Rivières

Guide du concours. Lancement du concours : 13 janvier 2016. Finale nationale : 29 et 30 avril 2016 au Cégep de Trois-Rivières Guide du concours Lancement du concours : 13 janvier 2016 Finale nationale : 29 et 30 avril 2016 au Cégep de Trois-Rivières Centre de démonstration en sciences physiques 1 PARTIE 1 : LE CONCOURS LE CONCOURS

Plus en détail

Dans le cadre du contrôle de la radioprotection en France, l Autorité de sûreté nucléaire s est rendue dans votre établissement le 26 mai 2016.

Dans le cadre du contrôle de la radioprotection en France, l Autorité de sûreté nucléaire s est rendue dans votre établissement le 26 mai 2016. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE STRASBOURG Strasbourg, le 14 juin 2016 N/Réf. : CODEP-STR-2016-024264 Monsieur le Directeur CHRU de Strasbourg Nouvel Hôpital Civil 1 place de l hopital BP 426 67091 Strasbourg

Plus en détail

Référentiel métier et référentiel compétences De l'animateur Permanent Fédéral

Référentiel métier et référentiel compétences De l'animateur Permanent Fédéral Chrétiens dans le Monde Rural Référentiel métier et référentiel compétences De l'animateur Permanent Fédéral Préambule Le concept d emploi type La fiche métier Animateur Permanent Fédéral décrit 5 grandes

Plus en détail

CHARTE FSDIE FONDS DE SOLIDARITE ET DE DEVELOPPEMENT DES INITIATIVES ETUDIANTES «Aide aux Projets Individuels et Collectifs»

CHARTE FSDIE FONDS DE SOLIDARITE ET DE DEVELOPPEMENT DES INITIATIVES ETUDIANTES «Aide aux Projets Individuels et Collectifs» CHARTE FSDIE FONDS DE SOLIDARITE ET DE DEVELOPPEMENT DES INITIATIVES ETUDIANTES «Aide aux Projets Individuels et Collectifs» 1/ PRESENTATION DU FSDIE Texte de référence : Ministère de l'education Nationale

Plus en détail

Positionnement de la FHF vis-à-vis des écoles de formation paramédicale

Positionnement de la FHF vis-à-vis des écoles de formation paramédicale Positionnement de la FHF vis-à-vis des écoles de formation paramédicale Rappel du cadre règlementaire - La loi n 2004-809 du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales a décentralisé

Plus en détail

A. D. E. F CREATION D UNE MICRO HALTE-GARDERIE EXPERIMENTALE A LONGWY PROJET. Créé le 28/10/08 par : C.R./L.R.

A. D. E. F CREATION D UNE MICRO HALTE-GARDERIE EXPERIMENTALE A LONGWY PROJET. Créé le 28/10/08 par : C.R./L.R. A. D. E. F CREATION D UNE MICRO HALTE-GARDERIE EXPERIMENTALE A LONGWY PROJET 1 Diagnostic : Le projet de création d une micro halte-garderie au Centre Social repose sur des données statistiques concernant

Plus en détail

Pour mieux gérer ma santé à chaque étape de ma vie

Pour mieux gérer ma santé à chaque étape de ma vie Pour mieux gérer ma santé à chaque étape de ma vie La mission de ma Caisse d Assurance Maladie n est pas uniquement d assurer mes remboursements de soins. Elle m aide aussi à mieux gérer ma santé afin

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTE ET DES DROITS DES FEMMES

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTE ET DES DROITS DES FEMMES MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTE ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau de la démographie et des formations

Plus en détail

Cette partie du rapport est uniquement disponible sur le site Internet de l InVS

Cette partie du rapport est uniquement disponible sur le site Internet de l InVS Troisième partie Comptes-rendus des visites à des partenaires de la région Paca impliqués dans la vaccination Cette partie du rapport est uniquement disponible sur le site Internet de l InVS 1. Alpes-de-Haute-Provence

Plus en détail

Etat des lieux qualitatif de l offre hôtelière alsacienne

Etat des lieux qualitatif de l offre hôtelière alsacienne Etat des lieux qualitatif de l offre hôtelière alsacienne CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Mars 2013 I. Contexte Dans le cadre de leurs réflexions sur l évolution du dispositif d aide à l hôtellerie

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL Article 1 er - Le présent règlement intérieur a pour objet de fixer, dans le cadre des lois et règlements en vigueur, les

Plus en détail

Comité de pilotage DCC 16/10/2014 COPIL_DCCDMP_141016

Comité de pilotage DCC 16/10/2014 COPIL_DCCDMP_141016 Comité de pilotage DCC 16/10/2014 COPIL_DCCDMP_141016 1 Ordre du jour Paramétrage et recette : méthodologie Déploiement : méthodologie Présentation de l'outil Travaux d'interfaçage Discussion COPIL_DCCDMP_141016

Plus en détail

APPEL A PROJETS «SENSIBILISER LES SCOLAIRES AUX GESTES DE PREVENTION DE LA PRODUCTION DES DECHETS» REGLEMENT

APPEL A PROJETS «SENSIBILISER LES SCOLAIRES AUX GESTES DE PREVENTION DE LA PRODUCTION DES DECHETS» REGLEMENT APPEL A PROJETS «SENSIBILISER LES SCOLAIRES AUX GESTES DE PREVENTION DE LA PRODUCTION DES DECHETS» REGLEMENT Date limite de dépôt des dossiers : vendredi 9 janvier 2015 12 heures Contact : Communauté d

Plus en détail

Cahier des charges de la permanence des soins ambulatoires de la région Franche-Comté

Cahier des charges de la permanence des soins ambulatoires de la région Franche-Comté Cahier des charges de la permanence des soins ambulatoires de la région Franche-Comté 1 DEFINITION DE LA PERMANENCE DES SOINS La mission de permanence des soins (PDS) ambulatoire est une mission de service

Plus en détail

Pôle Handicap Neurologique Ile De France. L outil des réseaux neurologiques

Pôle Handicap Neurologique Ile De France. L outil des réseaux neurologiques Pôle Handicap Neurologique Ile De France L outil des réseaux neurologiques L état des lieux (1) Les réseaux de santé neurologiques et les expérimentations en Ile de France Les Réseaux neurologiques: Missions

Plus en détail

CONVENTION de FINANCEMENT

CONVENTION de FINANCEMENT CONVENTION de FINANCEMENT Conclue entre : LA CAISSE PRIMAIRE D ASSURANCE MALADIE DE LA CORREZE Située 6 rue Souham, 19000 TULLE Représentée par : Madame Martine Martineau, Directrice Ci-après dénommée

Plus en détail

Objectifs du dossier patient. Support de l ensemble l. médicalem. Traçabilit. abilité de toutes les actions effectuées

Objectifs du dossier patient. Support de l ensemble l. médicalem. Traçabilit. abilité de toutes les actions effectuées Dossier MédicalM Généralités Objectifs du dossier patient Traçabilit abilité de toutes les actions effectuées es Outil de communication, de coordination et d'information entre les acteurs de soins et avec

Plus en détail

LISTE 4 PACES. LISTE 1 Cf. notice et dossier d inscription correspondant. LISTE 2 Cf. notice et dossier d inscription correspondant

LISTE 4 PACES. LISTE 1 Cf. notice et dossier d inscription correspondant. LISTE 2 Cf. notice et dossier d inscription correspondant INFORMATIONS SUR LES CONDITIONS D'INSCRIPTION AUX EPREUVES DE SELECTION POUR L'ADMISSION DANS LES INSTITUTS DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS PUBLICS DE LA LOIRE - Candidats en classe de terminale, ou en

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Permanence des soins ambulatoire. NUIT, WE, jours fériés, POUR JOINDRE UN MEDECIN. Composez le

DOSSIER DE PRESSE. Permanence des soins ambulatoire. NUIT, WE, jours fériés, POUR JOINDRE UN MEDECIN. Composez le Conseil de l'ordre des médecins de la Creuse DOSSIER DE PRESSE Permanence des soins ambulatoire A partir du 1 er octobre 2012, partout en Creuse NUIT, WE, jours fériés, POUR JOINDRE UN MEDECIN Composez

Plus en détail