Marketing Ecologique MARKETING ECOLOGIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Marketing Ecologique MARKETING ECOLOGIQUE"

Transcription

1 MARKETING ECOLOGIQUE

2 La sensibilisation accrue aux questions environnementales, les groupes de pressions environnementaux, les catastrophes industrielles, l'émergence d'un nouveau parti politique ont fait de l'environnement une question de société récurrente cette dernière décennie. C'est pourquoi, les consommateurs, de plus en plus soucieux des conséquences de leurs modes de vie sur l'environnement, modifent peu à peu leurs habitudes. La prise de conscience s'étend progressivement à tous les acteurs : les consommateurs donc mais aussi les ONG, les entreprises et les pouvoirs publics. Communiquer sur l'environnement et sur le développement durable est devenu monnaie courante, mais si certains parviennent à allier de réels progrès environnementaux à une bonne communication, d'autres, proftant du vide réglementaire, tombent dans le piège du greenwashing. Le marketing écolo ne concerne pas uniquement le plan de communication d'une entreprise mais aussi la conception des produits, la production, la distribution, le management; l'entreprise est impliquée à tous les niveaux. Nous verrons au cours de cet exposé quels sont les enjeux, les freins et les limites du marketing écologique.

3 I Défnitions et origines du Marketing Ecologique 1 Le marketing et l'écologie : deux notions incompatibles? Tout d'abord commençons par défnir les deux notions importantes du sujet, il y a d'un côté l'écologie et de l'autre le marketing. L'écologie est «la science ayant pour objet les relations des êtres vivants avec leur environnement ainsi qu'avec les autres êtres vivants». Selon le petit Robert, le marketing est l ensemble des techniques et méthodes ayant pour objet la stratégie commerciale dans tous ses aspects et notamment l étude des marchés commerciaux. Est-ce que ces deux notions sont compatibles, peut-on faire du marketing tourné vers l'écologie? Notre mode de pensée nous incite à penser que ce n'est pas possible car il existe une opposition entre objectif de rentabilité et objectif humaniste le marketing écolo pour fonctionner doit parvenir à concilier ces deux notions. Mais sous la pression des consommateurs, des pouvoirs publics, des législations de plus en plus restrictives et des ONG, le marketing doit se mettre au diapason et bien avouer que le développement durable est un vrai business de niche quand ce n'est pas une réelle prise de conscience. Le marketing doit donc évoluer face à la logique des moeurs actuels.

4 2 Origines du marketing écologique Les premiers signes de l'apparition des questions environnementales dans le marketing remontent aux années 80 avec les premiers emballages recyclables, les lessives sans phosphates et les voitures à faibles consommation d'essence. Mais déjà, à l'époque, l'association de l'écologie et du marketing était vivement critiquée et ressemblait plus à ce que nous connaissons aujourd'hui sous le nom de greenwashing. C'est vers la fn des années 90, avec les crises de sécurité alimentaire, le prix de l'énergie, le progrès technologique et la législation environnementale plus stricte, qu'apparaît réellement le marketing écologique. La sphère des produits concernés par ce nouveau marketing est élargie : aliments bio, voitures, lessives, vêtements, peintures, ameublements... Pub Millennium Mai 1992 Pour illustrer la prise de conscience de l'etat français à l'égard des questions environnementales, prenons l'exemple des différents noms alloués au titre de l'actuel ministre de l'environnement : : Ministres de l'aménagement du territoire et de l'environnement : Ministre français de l'écologie et du Développement durable, - depuis le 18 mai 2007 : Ministre de l'écologie, du Développement et de l'aménagement durables Ministre de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de l'aménagement du territoire, Ministre de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer, en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat. De même, il faut ajouter à cela, le lancement du Grenelle de l'environnement par Jean-Louis Borloo, l'actuel Ministre de l'ecologie, les projets de Lois Grenelle, la création de l'écotaxe et de la taxe carbone.

5 Ainsi, les questions environnementales de plus en plus abordés et mises au centre des débats depuis le début des années 90 (changement climatique, gaz à effet de serre, composants toxiques, utilisation excessive des ressources naturelles...) expliquent l'apparition d'un marketing écologique. II- Les enjeux et les freins du Marketing Ecologique 1- le consommateur vert Le consommateur vert est celui qui choisit des produits qui ne nuise pas à l'environnement. Le consommateur a changé, ses exigences aussi. Il s'agit pour le marketing écolo de s'approprier ses nouveaux besoins. Selon une enquête réalisée en partenariat avec Aegis Media Expert et l'ademe, les deux tiers des Français interrogés déclarent «avoir changé concrètement leur comportement au cours des douze derniers mois» ce qui peut aller de la réduction de la consommation d'eau au tri des déchets ménagers. 83 % sont d'accord pour marier acte d'achat et conviction personnelle. L écologie est un attribut à valeur ajoutée dans le processus de décision d achat. Mais un décalage entre l'intention et l'acte d'achat persiste, pourquoi? En effet, bien que préoccupés par la protection de l'environnement, la consommation de produits verts est encore en nette minorité dans le panier des ménages. Cela peut s'expliquer par le sentiment d'impuissance ou le manque de pression sociale. Par contre, le tri des déchets et l'utilisation de sacs réutilisables a été bien assimilés. Le réel problème réside dans le prix : combien le consommateur est-il prêt à mettre dans un produit vert? Les consommateurs sont prêts à payer de 5 à 10% plus cher pour des produits éco-responsables.

6 Cependant, à l'heure du débat sur le pouvoir d'achat, il est diffcile pour un ménage de mettre 9,15 dans 6L de lait bio Lactel alors que les 6L de lait classique ne dépasse pas 6. En outre, les Français veulent consommer responsable mais ont du mal à identifer les produits éco-responsables. 2- Une offre confuse : la multiplicité des labels et des types de produits a) Trop de labels? Dans l'esprit des consommateurs, le label est une preuve tangible qui crédibilise l'attitude des entreprises, une caution scientifque. D'autre part, beaucoup de consommateurs s'appuient sur les labels car ils n'ont pas la culture suffsante pour faire des choix cohérents en matière d'écologie. Mais à quels labels peut-on se fer? L'Eco-label est le seul label écologique offciel européen utilisable dans tous les pays membres de l'union Européenne depuis Les entreprises qui souhaitent l'obtenir doivent en faire la demande; c'est une marque volontaire de certifcation de produits et de services. En France, depuis le mois de septembre 2009, a vu le jour un nouveau label à triple dimension : - environnement : composition, recyclage, éco-toxicité - santé : valeur nutritionnelle, présence d'allergènes - citoyenneté : respect des salariés, engagement auprès des fournisseurs

7 Comme pour l'eco-label européen, tout industriel peut soumettre son produit à Nexterre (société créée en même temps que le label) s'il souhaite obtenir le label. Le produit est analysé par Eurofns (une des références mondiales en matières de bioanalyses). Les produits concurrents qui le souhaitent seront aussi analysés et celui qui obtient les meilleures notes peut utiliser le label pendant un an, moyennant «Nexterre espère créer une spirale vertueuse qui poussera d'année en année chaque fabriquant à faire mieux que son voisin» Cependant, rien qu'en Europe, on recense près de 700 labels en matière d'éco-responsabilité, certains offciels et certifés, d'autres auto déclarés et plus fantaisistes. On peut alors se demander quel impact ces innombrables labels ont sur les consommateurs qui recherche une preuve scientifque. La multiplication des labels désorientent les consommateurs qui viennent à douter de la crédibilité des marques. b) une perte de la lisibilité En même temps que l'apparition des questions environnementales, s'est crée un vocabulaire spécifque à base de 'bio', 'éthique', 'vert' ou encore 'écolo'. Dans l'esprit des consommateurs, les différences entre les produits bio, éthiques et verts sont très confuses. Pourtant le marketing écolo usent et abusent de ces termes quitte à altérer la lisibilité des produits.

8 3- Réorienter le marketing mix Le marketing écologique implique une nouvelle politique des 4P (produit, prix, distribution, promotion) le produit : il doit être écologique, c'est-à-dire, ne pas être nocif ou du moins, il s'agit de limiter les dégâts sur l'environnement durant la phase de développement du produit ( matières premières, production, distribution) mais aussi après sa consommation (recyclage). Notons l'exemple de Nespresso qui a crée des capsules en aluminium 100% recyclables, et mis à la disposition des consommateurs près de 2000 points de collectes en France. Pour la marque, cela réduira de 95% l'énergie nécessaire à l'élaboration de capsules. Pour la planète, cela signife des tonnes d'aluminium et de marc de café en moins dans nos déchets. Nespresso a baptisé ce programme sous le nom Ecolaboration. le prix : il s'agit ici de trouver le juste équilibre entre un prix trop cher pour le consommateur et donc un frein à l'achat et un prix qui signiferait que ce produit a une valeur ajoutée car il respecte l'environnement. La distribution : Il s'agit de minimiser l utilisation de ressources rares, sélectionner les distributeur selon les même critères, utiliser un système effcace de distribution inversée pour les déchets La promotion : Il faut créer une image de responsabilité écologique (Lobbying et certifcations ISO) mais aussi réorganiser le comportement de l entreprise et faire évoluer l organisation de l entreprise par rapport à la démarche écologique.

9 4- Vendre éthique, est-ce rentable? a) le commerce équitable Nous avons vu que les Français consomment de plus en plus de produits verts. Plus de 80% d'entre eux estiment que les conditions de fabrication d'un produit représentent un bon argument de vente (étude d'ethicity réalisée en janvier et février 2009). Ce qui est une des raisons du succès et de l'intérêt croissant pour le commerce équitable. Selon la Plateforme pour le commerce équitable, le chiffre d'affaires du secteur en 2007 a augmenté de 27% par rapport à Notons l'exemple de la Prius, voiture hybride de Toyota qui s'est vendue à 1,2 millions d'exemplaires dans le monde depuis b) la révolution verte De nombreuses entreprises misent sur l'écologie et amorcent leur 'révolution verte'. Notons l'exemple de Purodor, une PMI spécialisée dans les produits d'entretien qui a connu sa 'révolution verte' dès 2005 en passant de l'industrie chimique polluante aux détergents inoffensifs pour la santé et l'environnement. La gamme verte de leurs produits pèsent 35% de leur chiffre d'affaires, leurs ventes a progressé de 50% entre 2007 et 2008.

10 On peut donc en conclure, qu'en effet, vendre éthique est rentable d'autant plus que bien souvent l'éco-responsabilité est synonyme d'économies puisqu'elle implique une baisse de la consommation d'énergie, d'eau, de papier... Le marketing écolo est une formidable opportunité de croissance pour les entreprise qui l'adoptent. 5- La crise économique : frein ou opportunité? a) Une pression budgétaire, réglementaire et politique Pour les entreprises, le marketing écolo correspond à une réduction des coûts puisqu'elles réduisent leur consommation d'énergie, de papier, d'eau d'emballage et même parfois de voyages d'affaires. Les législations françaises et européennes font pression auprès d'entreprises pour qu'elles s'engagent. En outre, c'est aussi par soucis d'image, que les entreprises optent pour le marketing écolo (voir Greenwashing dans la partie III ) b) Une pression des salariés-citoyens Pour beaucoup d'entreprises, la crise économique s'avèrent être le moment propice pour évoluer et d'être en accord avec l'actualité et l'air du temps. D'ailleurs, pour 90% des Français, la crise représente une occasion de revoir leurs modes de vie et de consommation. (selon une étude d'ethicity). c) des nouveaux «business models» Les entreprises les plus innovantes ne vendent plus des produits mais des services. Par exemple, Michelin a lancé une gamme de pneus «verts» (action de vente qui s'apparente à du Greenwashing) puis a proposé une offre de location de pneus avec une offre tout compris -pose, maintenant, réparation-, la durée de vie du pneu est augmentée et la consommation de

11 carburant diminuée : c'est une attitude éco-responsable. d) Des marques en décalage Mais beaucoup de marques semblent en retard voire en total décalage face aux attentes des consommateurs. En 2007, Danone a lancé le yaourt Essensis, un cosmetofood mais l'a retiré du marché le 1er mars 2009, évoquant «une erreur marketing». Danone attribue un important budget à un produit en total décalage avec la crise écologique et économique, mais délaisse complétement Les 2Vaches des fermiers du Bio. Les marques qui ratent leur révolution verte le payent cher, comme General Motors aux Etats-Unis qui 'peu à peu est devenu le symbole d'une direction incapable de s'adapter à la réalité de son époque '. En conclusion, le marketing écologique doit dépasser de nombreux freins, mais s'impose de plus en plus comme un outil incontournable pour toutes les entreprises qui souhaitent rester dans l'air du temps, innover ou s'imposer sur un marché très concurrentiel. Cependant, le marketing écologique a ses limites, et certaines marques en font la diffcile expérience.

12 III- Limites & dérives du Marketing Ecologique 1- Le Greenwashing Nous avons vu que l'écologie, le bio, le développement durable est tendance et fait vendre, ainsi de nombreuses marques usent et abusent de cette argument marketing, et parfois de façon mensongère. C'est ce que l'on appelle le Greenwashing. a) Défnition Greenwashing est un terme anglais qui sert à évoquer l'abus de publicité ou d'arguments écologiques par des entreprises ou des organisations qui veulent affcher des vertus environnementales qu'elles ne méritent pas. Le Greenwashing fait référence à 'brainwashing' (lavage de cerveau) et peut se traduire en français par l'éco-blanchiment. Le Greenwashing c'est donc 'repeindre en vert' toute une communication dans le but de profter des retombées positives générées par une attitude tournée vers l'environnement. En France, en 2007, sur publicités analysées 20 % relevaient du Greenwashing. b) Comment ça marche? Il s'agit de faire naître un lien entre le produit et la nature dans l'esprit du consommateur. Ainsi, les slogans, les images et les photos des publicités véhiculent des idées qui évoquent la protection de l'environnement et le développement

13 durable. Par exemple, on y retrouve des paysages naturels et préservés ou des animaux sauvages, la publicité incite alors le consommateur à associer le produit avec la protection de la faune et de la fore. Une marque qui fait du greenwashing suggère que ses produits sont bénéfques pour l'environnement, ou qu'elle y travaille, même si ce n'est pas vrai. Le Greenwashing peut aussi consister à mettre en avant un point particulier du produit suggérant que la marque est éco-responsable, tout en laissant des zones d'ombre sur les procédés de fabrication ou des éléments de composition beaucoup moins reluisants. Prenons l'exemple de Ariel Ultra. Procter & Gamble a développé Ariel Ultra en se focalisant sur l élimination de phosphates dans sa formule. Or, lors de la phase de recherche et de développement, les produits auraient été testés sur des animaux.

14 c) Qui 'greenwash' le plus? Les secteurs les plus sanctionnés pour des faits de "greenwashing" sont l énergie, l automobile et les produits de grande consommation (alimentation, lessive ). Les premiers pollueurs sont aussi les premiers à 'greenwasher'. Le secteur automobile Bien que la voiture soit la championne des émissions de gaz à effet de serre, une grande consommatrice d'énergies fossiles non renouvelables, les publicités vantant ses propriétés vertes ne cessent de se multiplier. "Conçu et développé au pays des accords de Kyoto" et marqué dans la poussière de la carrosserie : "Respect". Emissions de CO2 : entre 177 et 194 g/km

15 L'industrie du pétrole Jeep Grand Cherokee «L homme a toujours rêvé d apprivoiser la Nature». Shell alloue le minuscule montant de 0.06% de ses investissements annuels dans les énergies renouvelables.

16 Total «On peut chercher du pétrole à de très grandes profondeurs sans déranger ceux qui y habitent.» Les consommateurs se sentent concernés par le Greenwashing puisque 90% des personnes interrogées souhaitent que les messages 'verts' soient agréés par un organisme indépendants (selon une enquête de Euro-vote réalisée au 1er semestre 2009) 2) Une régulation insuffsante : les ONG font les gendarmes Des publicités qui relèvent du greenwashing ne cessent d'apparaître, on peut donc s'interroger si elles sont réellement contrôlées, par qui et sur quels critères. a) Une régulation insuffsante? En France, L'ARPP (Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité) créée à la suite du Grenelle de l'environnement a pour but de contrôler et réguler la publicité. Depuis le 1er octobre 2009, toutes les publicités qui évoquent le

17 développement durable sont soumises à une série de mesures et de réglementation mises en place par l'arpp. (Consultables sur le site de l'arpp.) Malgré ce nouveau cadre, de nombreuses lacunes persistent. Ainsi, certaines publicités passent aux travers des flets car «L analyse porte sur le contenu des messages, pas sur les produits promus par la publicité», comme 'le Chat Eco Effcacité'. Son slogan actuel dénonce ainsi implicitement les abus de ses concurrents pour se présenter de nouveau comme le produit leader sur le marchés des lessives vertes. Les logos visent à accréditer ce sérieux et cette crédibilité dans l esprit du consommateur, même s ils n ont aucune signifcation scientifque. On peut alors se poser la question s'il existe un réel contrôle de la publicité en France. D'autant plus, qu'aucune sanction n'est prévue, ni pour l'annonceur, ni pour son support de diffusion. b) les ONG contre-attaquent C'est ici qu'interviennent la pression médiatique et les associations écologiques qui jouent un rôle de sanction puissant en alertant l'opinion publique. Le Greenwashing se paye très cher en terme d'image. L'Alliance pour la Planète qui regroupent 82 associations environnementales (WWF-France, Greenpeace-France...) a mis en ligne son propre organe de veille : l'oip (Observatoire Indépendant de la Publicité). «On a créé un ARPP citoyen, avec un enjeu pédagogique : apprendre aux gens à évaluer une publicité. On n est pas là pour faire de la censure, mais

18 par la pression citoyenne, on espère faire évoluer les pratiques» Jacques-Olivier Barthes directeur de la communication chez WWF L OIP peut être saisie par toute personne suspectant une entreprise de faire du «Greenwashing». La publicité est analysée par des experts associatifs et des professionnels de la communication. Les internautes peuvent également noter la publicité et donner leur avis. Six campagnes de communication qui n avaient pas été sanctionnées par l ARPP sont actuellement en cours d évaluation. Sur Internet, les marques qui font du greenwashing le payent cher en terme d'image. Des organisations environnementales créent des sites spécialisés et y regroupent les plus «bels» exemples de Greenwashing. Notons, Greenpeace et son site avec leur baseline, Clean up your act, NOT your image. En outre, Greenpeace publie chaque année un classement sur le niveau de pollution des constructeurs de matériel informatique et électronique.

19 Sur les internautes peuvent ajouter des publicités et voter pour les plus 'authentiques ' et les plus 'offensantes' en terme d'éco-responsabilité. L'association Les Amis de la Terre décerne chaque année le prix Pinocchio dans trois catégories; 'Droits Humains', 'Environnement' et 'Greenwashing'. Les internautes peuvent voter sur le site Le prix Pinocchio dans la catégorie 'Greenwashing' sera remis «à l'entreprise ayant mené la campagne de communication la plus abusive et trompeuse au regard de ses activités réelles». Dans la catégorie Greenwashing, on retrouve cette année : EDF Herta «Changer d'énergie ensemble» "Herta s'engage sur le 100 % naturel" Peugeot et son «Bonus Ecologique x3» France Betteraves «Enfn une bonne nouvelle! La France, premier producteur mondial de bioéthanol de betterave»

20 Selon une enquête de Quintess, à la question 'Faites-vous confance aux discours environnementaux des entreprises?' 78% des Français interrogés ont répondu non. Nous pouvons en conclure que l'abus de l'argument écologique, utilisés à tort et à travers nuit gravement à l'image des marques, qui sont, aujourd'hui, sous haute surveillance (ONG, consommateurs soucieux de l'environnement...). On peut alors se demander si pour être crédible en matière d'écoresponsabilité, il ne faudrait pas baser sa communication sur la discrétion.

21 IV- Des nouvelles stratégies pour le Marketing Ecologique Il semble que pour éviter le greenwashing et ainsi la méfance des consommateurs, deux nouvelles stratégies de communication font leur apparition. 1- Une communication discrète la discrétion semble être une nouvelle façon de communiquer et d'éviter aux entreprises d'être 'taxées' de greenwashing. Prenons l'exemple de Coca Cola, sa communication écologique se limite à une opération de nettoyage des plages en Europe ou l'installation de poubelles écologiques sur des sites protégés, ce qui représente à peine quelques centaines de milliers d'euros. Alors que le géant d'athlanta a dépensé des millions pour la recherche et le développement et la mise aux normes 'écolos' de leurs usines dans le monde, avec comme objectif, réduire de 20% la consommation d'eau, d'énergie et de matières premières. Pourquoi faire le choix de la discrétion quand la plupart usent de tous les moyens disponibles pour prouver leur conscience écologique? Comme nous l'avons vu précédemment, les ONG et les consommateurs sont de plus en plus méfants et critiques vis-à-vis des prétendus implications écologiques des entreprises. Le marketing écologique, échaudé par le greenwashing, joue la carte de la discrétion et de la sincérité, pour crédibiliser son image. Comme le prouve, Nestlé qui perd depuis plusieurs années des parts de marchés face à l'eau du robinet car les bouteilles en plastiques sont contestées par les consommateurs verts. Le groupe a réagi, en défnissant des objectifs 'durables' en production et surtout une communication plus que discrète. Aucune publicité écologique sur l'étiquette de Vittel, bien que Nestlé ait éradiqué les phosphates agricoles dans un périmétre de hectares autour de sa source depuis un an, et qu'il distribue des primes développement durables à ses managers les plus innovants.

22 Face à cette nouvelle de stratégie de 'non-communication' apparaît la pub éthique ou le goodvertissing. 2- la pub éthique ou le Goodvertissing Goodvertissing est une combinaison des mots «good» et «advertissing», soit «la bonne pub». Il traduit le rôle de la communication dans le choix du marketing écologique des entreprises. Les entreprises modifent leurs priorités, ils veulent plus de transparence dans le domaine de l'éco-responsabilité. Voici quelques stratégies d'entreprises qui relèvent du goodvertissing: Ecomagination est une flière verte du groupe GE (General Electric). Ecomagination, née en 2005, a connu un chiffre d'affaires de 12 milliards de dollars en Actuellement, le groupe américain General Electric prend des initiatives durables au sein de sa société. En effet, le groupe cherche a réduire son impact environnemental grâce notamment à la mise en place de mesures d'économie d'énergie lui permettant ainsi de réaliser plus de 100 milliards de dollars d'économie en 3 ans. TOMS Shoes est une entreprise innovante, créée par Blake Mycosckie avec pour mission : rendre la vie plus agréable. TOMS Shoes revisite les espadrilles argentines et les vend : pour chaque paire vendue, une paire est offerte à un enfant dans le besoin. Vidéo publicitaire :

23 Le groupe Benetton soutient le système de micro-fnance Africa Works. Birima, une société de crédit coopératif, veut lutter contre la pauvreté, elle offre des prêts supérieurs au micro-crédit traditionnel, en terme de durée et de montant. Benetton soutient ce projet avec un million de dollar et une campagne mondiale de communication, fdèle à une politique soucieuse des thèmes sociaux. En outre, les réseaux en ligne accueillent de plus en plus des groupes de consommateurs comme ' Do the green thing', 'Dotherightthing' ou encore 'Changents. Ainsi, les marques se voient contraintes d'écouter et de changer face à ces consomm'acteurs. Comme KFC face à PETA en 2007, ou plus récemment Dove face à Greenpeace. Un nouveau modèle de publicité est en train d être créé. Il devra répondre à plusieurs exigences : il doit être pertinent, basé sur des faits bénéfques pour la société, éducateur, juste et créé pour le long terme. Ses éléments clés sont la collaboration, l'activité, la transparence et l'engagement.

24 Notons comme exemple signifcatif, le Pangea Day de Nokia. Le Pangea Day est un festival de cinéma d'une durée de 4 heures où divers scientifques et réalisateurs proposent un éclairage, par des flms très courts, sur les conditions écologiques actuelles de la planète. Ce projet a permis de connecter plusieurs millions de personnes dans 180 pays, par le canal de la télévision, et de faire découvrir les conditions de vie et les différences culturelles de nos contemporains, tout autour du globe.

25 La sortie au cinéma du flm de Nicolas Hulot, Le syndrôme du Titanic, prouve que les questions environnementales ont de beaux jours devant elles, et par conséquent, le marketing écologique aussi. Cependant, le marketing vert doit s'adapter afn de répondre au mieux aux attentes des consommateurs qui évoluent en même temps que les débats environnementaux. A noter, le projet de création d'un éco-domaine sur internet, le marketing écologique s'adapte aux nouveaux médias et aux nouveaux consomm'acteurs. Ainsi, le marketing écologique semble s'ouvrir sur deux nouvelles stratégies; la communication discrète et la communication éthique. Cependant, beaucoup de marques restent en décalage et ne semblent amorçaient aucune remise en question 'verte', certaines paient déjà ce manque d'intérêts aux questions environnementales très cher, comme General Motors et Renault tend vers les mêmes problématiques. Nous avons vu que le marketing économique n'est pas qu'un simple argument commercial, malgré le piège du Greenwashing, mais aussi une véritable prise de conscience pour certaines entreprises qui se tournent désormais vers de nouvelles stratégies de communication pour paraître crédibles aux yeux des consommateurs.

26 Glossaire Écologie. Science ayant pour objet les relations des êtres vivants (animaux, végétaux, microorganismes) avec leur environnement, ainsi qu'avec les autres êtres vivant Écologisme. Position dominée par le souci de protéger la nature et l'homme lui-même contre les pollutions, altérations et destructions diverses issues de l'activité des sociétés industrielles. [L'écologisme a pris à partir de 1980 une réelle importance politique, d'abord en Allemagne, puis en France et dans l'ensemble de l'union européenne. Dans les années 1990, son infuence s'est concrétisée par la participation de partis écologistes dans plusieurs gouvernements européens.] Éco-labels. Labels distinguant les produits et les services respectueux de l environnement. Leurs critères garantissent la qualité d usage des produits et services, couplée à une réduction de leurs impacts environnementaux tout au long de leur cycle de vie. Deux éco-labels sont délivrés en France : la marque NF Environnement pour le marché français et l Éco-label européen pour le marché de l Union européenne. Éthique. Qui concerne la morale. Bio. Sans engrais, ni pesticides de synthèse ; naturel. Développement Durable. Un développement qui répond aux besoins du présent, sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs. Greenwashing. Désigne un certain type de communication marketing utilisée par une organisation (entreprise, gouvernement, etc.) en vue de donner à l opinion publique une image écologique responsable de l organisation ou d une de ses marques, alors même que les agissements réels de l organisation en faveur de l environnement ne correspondent pas à ce qui est communiqué. Marketing. Ensemble des actions qui ont pour objet de connaître, de prévoir et, éventuellement, de stimuler les besoins des consommateurs à l'égard des biens et des services et d'adapter la production et la commercialisation aux besoins ainsi précisés. Source Larousse.

27 Ressources sites internet : ressources papier : Magazines 2009, Stratégies Livre Oser le Marketing durable de Christophe Sempels et Marc Vandercammen

Découvrir le thème à l aide du jeu réalisé par Les Artisans du changement.

Découvrir le thème à l aide du jeu réalisé par Les Artisans du changement. PFEG Thème 3: Nouveaux enjeux économiques Développement durable: contrainte ou opportunité pour l'entreprise? Intérêt du jeu : Découvrir le thème à l aide du jeu réalisé par Les Artisans du changement.

Plus en détail

Les entreprises et le Développement durable. FEDERE 23 mars 2010

Les entreprises et le Développement durable. FEDERE 23 mars 2010 Les entreprises et le Développement durable FEDERE 23 mars 2010 Fiche technique Mode de recueil Échantillon Dates du terrain Enquête par téléphone (sur système CATI) 200 décideurs en entreprises > 500

Plus en détail

Choisir son matériel de façon responsable. Etat des lieux de la prise en compte du développement durable par les marques

Choisir son matériel de façon responsable. Etat des lieux de la prise en compte du développement durable par les marques Choisir son matériel de façon responsable Glisser en montagne et ne laisser aucune autre trace que les quelques S dont on vient de marquer la neige : difficile car aujourd hui le ski vert n existe pas

Plus en détail

ORGANISER UN ÉVÉNEMENT ÉCO RESPONSABLE?

ORGANISER UN ÉVÉNEMENT ÉCO RESPONSABLE? 1 ORGANISER UN ÉVÉNEMENT ÉCO RESPONSABLE? Comment faire concrètement dans le Haut-Jura ORGANISATION DE NOTRE SÉANCE Présentation de l éco-responsablité Les étapes clés Les secteurs sur lesquels on peut

Plus en détail

L Indice Carbone Casino, le premier étiquetage environnemental complet en France

L Indice Carbone Casino, le premier étiquetage environnemental complet en France - Communiqué de presse - 11 juin 2008 L Indice Carbone Casino, le premier étiquetage environnemental complet en France Casino poursuit son engagement en faveur du développement durable en lançant le premier

Plus en détail

Colloque FIL IDF CANADA / STELA

Colloque FIL IDF CANADA / STELA Colloque FIL IDF CANADA / STELA 13-16 mai 2013 Session 2: Développement durable de l industrie laitière Initiatives de développement durable Point de vue d un transformateur Présenté par : Martin Scuccimarri,

Plus en détail

QUELLES SONT LES PRÉOCCUPATIONS DES CHEFS D ENTREPRISE EN 2015?

QUELLES SONT LES PRÉOCCUPATIONS DES CHEFS D ENTREPRISE EN 2015? QUELLES SONT LES PRÉOCCUPATIONS DES CHEFS D ENTREPRISE EN 2015? Baromètre AXA des préoccupations des chefs d entreprise Conférence débat 22 septembre 2015 #BaroEntrepriseAXA Nos intervenants Jad Ariss

Plus en détail

Charte environnement. Nos engagements pour une industrie respectueuse de son environnement naturel et social

Charte environnement. Nos engagements pour une industrie respectueuse de son environnement naturel et social Charte environnement Nos engagements pour une industrie respectueuse de son environnement naturel et social Située à coté d un site naturel sensible, avec le recyclage au cœur de l histoire et de l activité

Plus en détail

2 ans après. Grenelle de l environnement. De: Philippe Le Magueresse, Laurent Gassie / OpinionWay BJ : 5931

2 ans après. Grenelle de l environnement. De: Philippe Le Magueresse, Laurent Gassie / OpinionWay BJ : 5931 Grenelle de l environnement 2 ans après De: Philippe Le Magueresse, Laurent Gassie / OpinionWay BJ : 5931 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris Tél. : 01 78 94 90 00 Contexte et Objectifs Méthodologie

Plus en détail

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE Le BILAN CARBONE Toute activité industrielle, tertiaire et agricole émet, directement ou indirectement, des gaz à effet de serre ayant pour conséquence de contribuer

Plus en détail

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme?

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme? Cap France et le label Chouette Nature Le label, une solution au développement durable du tourisme? Historique de Cap France En 1949, naît la Fédération des Maisons Familiales regroupant des structures

Plus en détail

Code de la publicité écologique

Code de la publicité écologique Code de la publicité écologique Code de la publicité écologique: Préambule Une société saine construit un avenir durable. De plus en plus, le souci de l'homme pour son environnement en constitue un élément

Plus en détail

Programme de développement durable 2013-2017

Programme de développement durable 2013-2017 Programme de développement durable 2013-2017 SOMMAIRE 1. Engagement de la direction de Helvetia Environnement en faveur du développement durable 2. Introduction et cadre de la démarche 3. Code de conduite

Plus en détail

Le Développement Durable. chez Europe Services Propreté. De la parole à l action

Le Développement Durable. chez Europe Services Propreté. De la parole à l action Le Développement Durable chez Europe Services Propreté De la parole à l action Le mot des Présidents EUROPE SERVICES GROUPE, acteur de référence dans les services liés à l environnement, a engagé ses trois

Plus en détail

Animé par M. ALIKKANE Mohamed Directeur Général de TUV Certification Maroc

Animé par M. ALIKKANE Mohamed Directeur Général de TUV Certification Maroc Animé par M. ALIKKANE Mohamed Directeur Général de TUV Certification Maroc Sommaire Qui sommes nous? Définitions Les Eco-labels mondiaux Les Avantages 1. Qui sommes nous? Prestataire international de services,

Plus en détail

COMPETITIVITE ENERGETIQUE DES PMI AGRO ALIMENTAIRES Déclencher l action par la formation de 1000 dirigeants

COMPETITIVITE ENERGETIQUE DES PMI AGRO ALIMENTAIRES Déclencher l action par la formation de 1000 dirigeants COMPETITIVITE ENERGETIQUE DES PMI AGRO ALIMENTAIRES Déclencher l action par la formation de 1000 dirigeants Okavango energy 18 rue Gounod 92210 Saint-Cloud contact@okavango-energy.com tel : 09 81 02 95

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets

DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets 28.09.11 : Signature des conventions avec l ADEME Le meilleur déchet

Plus en détail

Première enquête destinée aux professionnels du développement durable dans les Collectivités Territoriales

Première enquête destinée aux professionnels du développement durable dans les Collectivités Territoriales Première enquête destinée aux professionnels du développement durable dans les Le baromètre des «professionnels du développement durable au sein des» est la première enquête nationale réalisée avec eux

Plus en détail

L éthique dans la société contemporaine

L éthique dans la société contemporaine L éthique dans les entreprises en contexte de gestion de crise dans le secteur agroalimentaire Horizon Marketing agroalimentaire 2009 Jeudi15 octobre 2009 M e Manon Beaumier, DSG-UQTR L éthique dans la

Plus en détail

La hausse des coûts de l énergie a-t-il un impact sur votre organisation? Contrôlez-les à l aide de l ISO 50001.

La hausse des coûts de l énergie a-t-il un impact sur votre organisation? Contrôlez-les à l aide de l ISO 50001. La hausse des coûts de l énergie a-t-il un impact sur votre organisation? Contrôlez-les à l aide de l ISO 50001. Décollez avec l ISO 50001 et BSI. Notre expertise peut transformer votre organisation. Depuis

Plus en détail

UN RESEAU COOPERATIF COHERENT SOLIDAIRE ET DURABLE

UN RESEAU COOPERATIF COHERENT SOLIDAIRE ET DURABLE DOSSIER DE PRESSE ADOM'ETHIC MAI 2010 p 1 INTRODUCTION UN RESEAU COOPERATIF COHERENT SOLIDAIRE ET DURABLE Le secteur des services à la personne a connu une croissance rapide ces quatre dernières années,

Plus en détail

Étude sur le recyclage des consommables aux États-Unis - 2014

Étude sur le recyclage des consommables aux États-Unis - 2014 Ce document est la version traduite du rapport d'origine rédigé en anglais par InfoTrends. En cas de conflit entre les deux versions, c'est la version anglaise qui fait foi. Étude sur le recyclage des

Plus en détail

RENDRE UNESCO Eco-Responsable

RENDRE UNESCO Eco-Responsable Service d Evaluation et d Audit Section d évaluation IOS/EVS/PI/86 Original: Anglais RENDRE UNESCO Eco-Responsable Résumé éxécutif Phase 1 Audit Vert Mettre en place un système de gestion environnementale

Plus en détail

Constructeurs Automobiles et développement durable : Quels sont les intérêts et les enjeux d une communication éco-responsable?

Constructeurs Automobiles et développement durable : Quels sont les intérêts et les enjeux d une communication éco-responsable? 2009 / 2010 Mémoire Adeline Lambert présente : Constructeurs Automobiles et développement durable : Quels sont les intérêts et les enjeux d une communication éco-responsable? Maître de mémoire : Mr Ouriel

Plus en détail

FESTIK propose un service de réservation et de vente en ligne de billets pour des structures culturelles ou artistiques, quelle que soit leur taille.

FESTIK propose un service de réservation et de vente en ligne de billets pour des structures culturelles ou artistiques, quelle que soit leur taille. FESTIK propose un service de réservation et de vente en ligne de billets pour des structures culturelles ou artistiques, quelle que soit leur taille. Avec un objectif : mettre la culture à la portée de

Plus en détail

Marc TEZENAS Direction Automobiles Réunion (Renault) marc.tezenas@gbh.fr 0 692 852 102

Marc TEZENAS Direction Automobiles Réunion (Renault) marc.tezenas@gbh.fr 0 692 852 102 Acteur local du déploiement : projet Véhicules Electriques pour une Réunion Technologique Contacts presse : Michel LAPEYRE Direction GBH Réunion michel.lapeyre@gbh.fr 0 692 850 244 Marc TEZENAS Direction

Plus en détail

Le développement durable clé en main

Le développement durable clé en main Le développement durable clé en main Le développement durable au cœur de la stratégie d Assa Abloy 2 de la sécurité est un marché dynamique, tiré par les évolutions sociétales (besoins de sécurité grandissants,

Plus en détail

Développement Durable Approche d une Maison de Champagne. Viticulture Durable : Approche et Solutions Pratiques

Développement Durable Approche d une Maison de Champagne. Viticulture Durable : Approche et Solutions Pratiques Développement Durable Approche d une Maison de Champagne Viticulture Durable : Approche et Solutions Pratiques 2 Notre Vision Un engagement de longue date dans l environnement La volonté d aller plus loin

Plus en détail

Par nature, Nous vous rendons. Plus performant. Séminaire Démarche écoresponsable et sites sensibles : l exemple du Life Promesse.

Par nature, Nous vous rendons. Plus performant. Séminaire Démarche écoresponsable et sites sensibles : l exemple du Life Promesse. Séminaire Démarche écoresponsable et sites sensibles : l exemple du Life Promesse Par nature, Nous vous rendons Plus performant. 11 décembre 2007 Group Présentation et comparaison de la norme ISO 14001

Plus en détail

Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse

Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse Récapitulatif de l étude Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse réalisé par Dr. Fredy Dinkel Carbotech AG, Bâle par ordre de PRS - PET-Recycling Schweiz Contact PRS - PET-Recycling Schweiz Naglerwiesenstrasse

Plus en détail

La responsablité sociale de l entreprise : Standards et initiatives à l international

La responsablité sociale de l entreprise : Standards et initiatives à l international La responsablité sociale de l entreprise : Standards et initiatives à l international Position actuelle du secteur La pression des consommateurs, des investisseurs et des ONG Prise en charge des valeurs

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014 COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES Paris, le 09/05/2014 1 1 Global Compact o Lancé en 2000, le Pacte Mondial des Nations Unies est un

Plus en détail

PLAN D ACTION EN TERME DE DEVELOPPEMENT DURABLE. un défi écologique pour un développement économique

PLAN D ACTION EN TERME DE DEVELOPPEMENT DURABLE. un défi écologique pour un développement économique PLAN D ACTION EN TERME DE DEVELOPPEMENT DURABLE un défi écologique pour un développement économique LE DEVELOPPEMENT DURABLE BIOFINESSE ET SON MARCHE L activité de l entreprise est la distribution de produits

Plus en détail

La taxe carbone Un choix responsable pour la lutte contre le réchauffement climatique

La taxe carbone Un choix responsable pour la lutte contre le réchauffement climatique La taxe carbone Un choix responsable pour la lutte contre le réchauffement climatique Agir, une nécessité et une responsabilité Le Grenelle de l Environnement a conduit à un constat partagé par tous :

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE ÉDITION 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. À propos du CETEQ 2. Politique de développement durable 3. Notre vision du développement durable 4. L intégration de la responsabilité

Plus en détail

L EUROPE EN FORMATIONS

L EUROPE EN FORMATIONS L EUROPE EN FORMATIONS > CONSTRUCTION > INSTITUTIONS > CITOYENNETÉ > POLITIQUES > BUDGET 1 Maison de l Europe de Rennes et de Haute-Bretagne La Maison de l Europe - de Rennes et de Haute Bretagne, association

Plus en détail

Politique d approvisionnement responsable du développement économique communautaire

Politique d approvisionnement responsable du développement économique communautaire Politique d approvisionnement responsable du développement économique communautaire Préambule Les différentes CDEC (Corporations de développement économique communautaire) ont pour mission le développement

Plus en détail

RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group

RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group «Comment Vignal Lighting Group intègre les problématiques de développement durable dans son activité» Page 1 Mot du Président Le Développement

Plus en détail

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un diagnostic? d- Comment appliquer la méthode Bilan Carbone?

Plus en détail

La finance carbone pour les villes

La finance carbone pour les villes 1 La finance carbone pour les villes Source de revenus et levier d action pour des villes plus propres A travers la présentation de trois mécanismes de finance carbone mobilisables par les villes, cette

Plus en détail

Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre»

Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre» Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre» Dominique Veuillet Service Consommation et Prévention Web-conférence «Achats et restaurations responsables dans

Plus en détail

La Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) en Suisse

La Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) en Suisse La Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) en Suisse Laetitia Gill, Directerice du Réseau et Développement Philias Forum 20 ans Mode d Emploi 16 novembre UNIL Lausanne www.philias.org www.philias.org

Plus en détail

ÉCO-CONCEPTION : RÉCONCILIER L ENVIRONNEMENT & L EMBALLAGE ISLEM YEZZA DIRECTEUR MARKETING DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES

ÉCO-CONCEPTION : RÉCONCILIER L ENVIRONNEMENT & L EMBALLAGE ISLEM YEZZA DIRECTEUR MARKETING DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES ÉCO-CONCEPTION : RÉCONCILIER L ENVIRONNEMENT & L EMBALLAGE ISLEM YEZZA DIRECTEUR MARKETING DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES 2 EMBALLAGE: ENTRE MYTHE & VÉRITÉ 1. L emballage : Est-il le fléau de notre société

Plus en détail

Juin - Novembre 2010. Nobody s Unpredictable

Juin - Novembre 2010. Nobody s Unpredictable Juin - Novembre 2010 Nobody s Unpredictable Les études quantitatives foisonnent pour attester du fait que l écologie est devenue une préoccupation majeure pour les Français 2/3 d entre eux s estiment très

Plus en détail

La notion de Développement Durable est illustrée par la figure suivante : Développement durable. Social

La notion de Développement Durable est illustrée par la figure suivante : Développement durable. Social LE DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LES PETITES ENTREPRISES ET LES ARTISANS. La notion de Développement Durable est une thématique à la mode. Elle est largement reprise dans les médias et devient une donnée

Plus en détail

5 Evaluation simplifiée AFAQ 26000

5 Evaluation simplifiée AFAQ 26000 Le Groupe AFNOR et ses métiers www.afnor.org Comprendre la norme ISO 6000 Lignes directrices relatives à la Identifier, valoriser, évaluer, soutenir le déploiement & la diffusion de «solutions de référence»

Plus en détail

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011 Club de l automation EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique 31 mars 2011 Agenda Présentation synthétique du groupe EDF et l efficacité énergétique Le dispositif CEE Zoom sur Netseenergy 2 -

Plus en détail

Les Annonceurs et l affiliation en France

Les Annonceurs et l affiliation en France Les Annonceurs et l affiliation en France Publication Mars 2011 Copyright 2011 Collectif des Plateformes d Affiliation Tous droits réservés Reproduction soumise à autorisation Table des matières i. A propos

Plus en détail

Sont présentés ci-dessous les principaux risques et facteurs de risques auxquels le Groupe est confronté. L analyse et le

Sont présentés ci-dessous les principaux risques et facteurs de risques auxquels le Groupe est confronté. L analyse et le Sont présentés ci-dessous les principaux risques et facteurs de risques auxquels le Groupe est confronté. L analyse et le management des risques constituent un enjeu majeur pour la pérennité du Groupe

Plus en détail

LES DECIDEURS FACE AUX NOUVEAUX DEFIS DE SOCIETE. Synthèse. Baromètre Generali CSA. n 1100079 Avril 2011

LES DECIDEURS FACE AUX NOUVEAUX DEFIS DE SOCIETE. Synthèse. Baromètre Generali CSA. n 1100079 Avril 2011 Baromètre Generali CSA LES DECIDEURS FACE AUX NOUVEAUX DEFIS DE SOCIETE Synthèse n 1100079 Avril 2011 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40

Plus en détail

OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE L ESSENTIEL EN

OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE L ESSENTIEL EN OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 LA FRANCE, 5E CONTRIBUTEUR AU FEM La France est le 5 e contributeur financier et co-initiateur du Fonds pour l Environnement Mondial (FEM),

Plus en détail

Principaux domaines d'expertise

Principaux domaines d'expertise Principaux domaines d'expertise Élaborer des stratégies, programmes, plans et indicateurs de durabilité Politiques, procédures et plans environnementaux et/ou de durabilité de la société Les règlements

Plus en détail

Notre Communication sur le Progrès 2013

Notre Communication sur le Progrès 2013 Notre Communication sur le Progrès 2013 ICA 82 Route de Crémieu 38230 Tignieu-Jameyzieu 1 / 8 1. Notre déclaration de soutien continu au Pacte Mondial par le Président Depuis le 4 Août 2011, l imprimerie

Plus en détail

Forum THNS 2011 Shanghai

Forum THNS 2011 Shanghai Forum THNS 2011 Shanghai Transport et émissions de gaz carbonique en Australie : réponses actuelles et dilemme Dr Matthew Burke, chercheur, université de Griffith (Australie) Le contexte australien L Australie

Plus en détail

Baromètre 2014 Energie-Info du médiateur national de l énergie : Les consommateurs et l énergie

Baromètre 2014 Energie-Info du médiateur national de l énergie : Les consommateurs et l énergie Baromètre 2014 Energie-Info du médiateur national de l énergie : Les consommateurs et l énergie Vague 8 Principaux enseignements Enquête réalisée par l institut CSA du 5 au 13 septembre 2014 auprès d un

Plus en détail

Betty SANTONNAT Directrice du Développement

Betty SANTONNAT Directrice du Développement Betty SANTONNAT Directrice du Développement Chiffres clés du marché des cosmétiques naturels et Bio Résultats de l'étude de notoriété é du label BIO menée par IPSOS COSMEBIO: Qui sommes nous? Association

Plus en détail

Vers une gestion durable des ressources en eau

Vers une gestion durable des ressources en eau Vers une gestion durable des ressources en eau Carrefours de l innovation agronomique Productions végétales et sécheresse Toulouse - 6 juin 2008 Nelly LE CORRE-GABENS Responsable du Service Agronomie-Environnement

Plus en détail

Les leviers d une mobilité durable pour le grand public et les chefs d entreprise

Les leviers d une mobilité durable pour le grand public et les chefs d entreprise Les leviers d une mobilité durable pour le grand public et les chefs d entreprise 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 59 10 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.eu SA au

Plus en détail

GREEN GLOBE : Certification Internationale du Tourisme Durable. www.greenglobe.com

GREEN GLOBE : Certification Internationale du Tourisme Durable. www.greenglobe.com GREEN GLOBE : Certification Internationale du Tourisme Durable www.greenglobe.com 1 A propos de FTC ECONOMIE DURABLE ENVIRONNEMENT HUMAIN ET SOCIAL FRANCOIS TOURISME CONSULTANTS Société de conseil et de

Plus en détail

Territoire. Territoire. Parc d activités économiques. Quartier populaire

Territoire. Territoire. Parc d activités économiques. Quartier populaire rural Centre-ville Quartier populaire Parc d activités économiques Problématique Problématique enclavé Banlieue pavillonnaire Problematique Problematique Insertion Petite enfance Problématique Problématique

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

ISO, normes de management et ISO 50001

ISO, normes de management et ISO 50001 ISO, normes de management et ISO 50001 Nicolas Fleury Directeur, Marketing, Communication et Information twitter.com/nicolasfleury linkedin.com/in/nfleury Rencontres de l'ocen Genève, 29 novembre 2013

Plus en détail

Ecole Nationale de Commerce et de Gestion. L impact du développement durable sur la stratégie de l entreprise

Ecole Nationale de Commerce et de Gestion. L impact du développement durable sur la stratégie de l entreprise Ecole Nationale de Commerce et de Gestion L impact du développement durable sur la stratégie de l entreprise Année universitaire : 2011/2012 1 Introduction..3 Chapitre 1 : Généralités sur le développement

Plus en détail

Observatoire de l'éco-responsabilité du tertiaire

Observatoire de l'éco-responsabilité du tertiaire Observatoire de l'éco-responsabilité du tertiaire Riposte Verte publie les résultats de sa seconde enquête : «Quelles écopratiques dans le secteur tertiaire?». Alors que la première enquête portait sur

Plus en détail

Tryo : Greenwashing. Paroles et musique : Christophe Mali Columbia / Sony Music. Thèmes. Objectifs. Vocabulaire. Notes

Tryo : Greenwashing. Paroles et musique : Christophe Mali Columbia / Sony Music. Thèmes. Objectifs. Vocabulaire. Notes Tryo : Greenwashing Paroles et musique : Christophe Mali Columbia / Sony Music Thèmes La surconsommation, l écoblanchiment. Objectifs Objectifs communicatifs : Décrire des modes de consommation. Exprimer

Plus en détail

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Lancée en 2000 par l Organisation des Nations Unies, le Pacte Mondial est une initiative destinée à rassembler les entreprises, les organismes

Plus en détail

La législation : frein ou accélérateur de la transition économique? Jeudi 15 novembre 2012

La législation : frein ou accélérateur de la transition économique? Jeudi 15 novembre 2012 La législation : frein ou accélérateur de la transition économique? Jeudi 15 novembre 2012 Sommaire Qu est-ce que le développement durable en entreprise? Pressions s exerçant sur l entreprise Chiffres-clés

Plus en détail

L éco-responsabilité, l innovation douce. 16, 17 et 18 mars 2011 Apt, Gréoux-les-Bains et Arles

L éco-responsabilité, l innovation douce. 16, 17 et 18 mars 2011 Apt, Gréoux-les-Bains et Arles L éco-responsabilité, l innovation douce 16, 17 et 18 mars 2011 Devenir éco-responsable Une démarche éthique? Un objectif économique? Une réponse à l évolution de la demande? Yannick Le Magadure Comité

Plus en détail

THEME 4 : Eco-citoyenneté

THEME 4 : Eco-citoyenneté Saint-Chamond 2020, un projet de développement durable pour Saint-Chamond, construit avec tous les citoyens ATELIERS CITOYENS : Partageons nos points de vue sur Saint-Chamond! THEME 4 : Eco-citoyenneté

Plus en détail

Les outils du manager commercial

Les outils du manager commercial OBJECTIFS Améliorer sa force de conviction et asseoir son leadership sur son équipe de collaborateurs mais aussi dans sa relation-clientèle Saisir l importance de la dimension relationnelle comportementale

Plus en détail

CHARTE COSMEBIO. Assemblée Générale Le 7 juin 2011

CHARTE COSMEBIO. Assemblée Générale Le 7 juin 2011 CHARTE COSMEBIO Assemblée Générale Le 7 juin 2011 CHARTE COSMEBIO La cosmétique écologique et biologique est une démarche éthique et scientifique fondée sur des savoirs traditionnels tout en bénéficiant

Plus en détail

Plan d action d Équiterre 2015

Plan d action d Équiterre 2015 Plan d action d Équiterre 2015 (présenté au Conseil d administration le 25 novembre 2014) (adopté le 15 janvier 2015) Version du 25 novembre 2014 LA MISSION L énoncé de mission d une organisation définit

Plus en détail

ASIE (exceptés Chine et Inde)

ASIE (exceptés Chine et Inde) ASIE (exceptés Chine et Inde) Vous produisez peu de gaz à effet de serre (vous polluez peu) mais vous êtes parmi les premières victimes des effets négatifs (sécheresses, inondations, etc.) du changement

Plus en détail

Les attentes en matière d'environnement à la veille de la conférence environnementale

Les attentes en matière d'environnement à la veille de la conférence environnementale 11.09.2012 Référence Contact Jérôme Fourquet Directeur Département Opinion jerome.fourquet@ifop.com Les attentes en matière d'environnement à la veille de la conférence environnementale La méthodologie

Plus en détail

Évènements sportifs et développement durable : Nathalie FRELIER Déléguée Régionale Adjointe

Évènements sportifs et développement durable : Nathalie FRELIER Déléguée Régionale Adjointe Évènements sportifs et développement durable : gadget ou impératif tif? Nathalie FRELIER Déléguée Régionale Adjointe ADEME Rhône Alpes L ADEME Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Énergie Établissement

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Mise en place d ambassadeurs développement durable

ACTIONS GLOBALES. Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Mise en place d ambassadeurs développement durable FICHE ACTIONS Logica ACTIONS GLOBALES Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Mise en place d ambassadeurs développement durable ACTIONS ENVIRONNEMENTALES Favorise l utilisation

Plus en détail

Sociologie de l alimentation UNIVERSITÉ INTER-AGES R. DEBAILLY 10 ÈME SÉANCE

Sociologie de l alimentation UNIVERSITÉ INTER-AGES R. DEBAILLY 10 ÈME SÉANCE Sociologie de l alimentation UNIVERSITÉ INTER-AGES R. DEBAILLY 10 ÈME SÉANCE 10 ème séance. La consommation engagée Ø Boycott et buycott Ø La consommation engagée : Définition et tendances ØProchaine séance

Plus en détail

Responsabilité sociétale de l entreprise : principes et applications en santé

Responsabilité sociétale de l entreprise : principes et applications en santé Responsabilité sociétale de l entreprise : principes et applications en santé Dr Hervé LECLET Médecin radiologue Consultant et formateur en management, gestion des risques et évaluation des pratiques en

Plus en détail

L'économie circulaire

L'économie circulaire L'économie circulaire Les notions de l'economie Circulaire L'économie circulaire est un système économique qui vise à optimiser l'utilisation des ressources naturelles et à réduire les impacts environnementaux

Plus en détail

INNOVATIONS & FOURNISSEURS

INNOVATIONS & FOURNISSEURS Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. INNOVATIONS & FOURNISSEURS «La prise en charge de l innovation fournisseur

Plus en détail

Consommation. Les émissions de gaz à effet de serre (dont l augmentation. Quels impacts sur le climat? De quoi parle-t-on?

Consommation. Les émissions de gaz à effet de serre (dont l augmentation. Quels impacts sur le climat? De quoi parle-t-on? Consommation Quels impacts sur le climat? De quoi parle-t-on? Depuis la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (adoptée en 1992), le monde industriel et économique a profondément

Plus en détail

Observatoire. de la Responsabilité Sociétale de l Entreprise (RSE) EDITION 2012

Observatoire. de la Responsabilité Sociétale de l Entreprise (RSE) EDITION 2012 Observatoire de la Responsabilité Sociétale de l Entreprise (RSE) EDITION 2012 ÉDITORIAL En 1987, la commission Bruntland donne la définition du développement durable «le développement durable répondrait

Plus en détail

La question du développement durable

La question du développement durable Chapitre 1 : La question du développement durable (9 heures) Thème I : Les enjeux du développement durable (3 heures) 1)-Connaissances Les enjeux : économiques environnementaux sociaux du développement

Plus en détail

AVIS DU CONSEIL DE LA JEUNESSE Vers un Conseil fédéral de la publicité

AVIS DU CONSEIL DE LA JEUNESSE Vers un Conseil fédéral de la publicité AVIS DU CONSEIL DE LA JEUNESSE Vers un Conseil fédéral de la publicité INTRODUCTION Dans le débat sur la publicité qui oppose adversaires et partisans, il est une question essentielle, celle de son contrôle.

Plus en détail

Le RSE de BEDEL. Responsabilité sociale de l'entreprise. BEDEL est une entreprise socialement responsable.

Le RSE de BEDEL. Responsabilité sociale de l'entreprise. BEDEL est une entreprise socialement responsable. Le RSE de BEDEL Responsabilité sociale de l'entreprise. BEDEL est une entreprise socialement responsable. Notre démarche commerciale ne découle pas seulement d une maximisation des profits, mais exige

Plus en détail

Avec «Pur Bonus», MAAF Assurances est le 1 er assureur à encourager la protection de l Environnement

Avec «Pur Bonus», MAAF Assurances est le 1 er assureur à encourager la protection de l Environnement Avec «Pur Bonus», MAAF Assurances est le 1 er assureur à encourager la protection de l Environnement Information presse Paris le 10 mars 2005. MAAF Assurances lance «Pur Bonus», une nouvelle offre visant

Plus en détail

Nous pouvons nous permettre le Grand bond. par Bruce Campbell Seth Klein and Marc Lee

Nous pouvons nous permettre le Grand bond. par Bruce Campbell Seth Klein and Marc Lee Nous pouvons nous permettre le Grand bond par Bruce Campbell Seth Klein and Marc Lee Les gens seront nombreux à lire le manifeste Un grand bond vers l avant et à trouver ses objectifs valables et motivants.

Plus en détail

9HUV XQH SODWHIRUPH LQGXVWULHOOH SRXU OHVQDQRWHFKQRORJLHV

9HUV XQH SODWHIRUPH LQGXVWULHOOH SRXU OHVQDQRWHFKQRORJLHV 63((&+ 3KLOLSSH%XVTXLQ Commissaire européen chargé de la Recherche 9HUV XQH SODWHIRUPH LQGXVWULHOOH SRXU OHVQDQRWHFKQRORJLHV Conférence "Production durable : le rôle des nanotechnologies" &RSHQKDJXHRFWREUH

Plus en détail

Domaines clés d expertise

Domaines clés d expertise Domaines clés d expertise Évaluation de l'impact sur l'environnement Évaluation de site Échantillonnage environnemental et travail analytique Durabilité Communications et gestion des liaisons avec des

Plus en détail

L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public

L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public Joseph Bradley Christopher Reberger Amitabh Dixit Vishal Gupta L Internet of Everything (IoE) permet

Plus en détail

LES 3 NORMES relatives à la production

LES 3 NORMES relatives à la production LYCEE POLYVALENT ANGUIER-CAYET LES 3 NORMES relatives à la production - ISO 9001 (International Standard Organisation) relative à la qualité - ISO 14001 relative à la protection de l environnement - OHSAS

Plus en détail

Association ASTUCES MAISON

Association ASTUCES MAISON Association ASTUCES MAISON Une association 1901 qui poursuit deux objectifs complémentaires : Coopération locale : Localiser en milieu rural et urbain ceux qui détiennent encore les savoirs-faire et inciter

Plus en détail

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION Pourquoi les élu-es EELV au Conseil Régional ne voteront pas le Plan Bio Midi-Pyrénées 2014-2020 en l état? Plan Bio Midi-Pyrénées, un plan sans

Plus en détail

RESPONSABLE MARKETING

RESPONSABLE MARKETING LES VIDÉOS LESMÉTIERS.NET : ÉCONOMIE - GESTION - FINANCE RESPONSABLE MARKETING Production exécutive : Prod interactive GIP CARIF Île-de-France, 2006 Durée : 02 min 35 s L'enseignement de découverte professionnelle

Plus en détail

Observatoire de la communication responsable

Observatoire de la communication responsable Observatoire de la communication responsable En partenariat avec : Avec le soutien de 8 septembre 2010 Méthodologie Etude online du 23 août au 3 septembre sur la base de fichiers fournis par les partenaires

Plus en détail

ET VOUS COMMENT. 900 000 déplacements VOUS DÉPLACEZ-VOUS? FAITES LE TEST TOUS LES JOURS DANS LA COMMUNAUTÉ URBAINE

ET VOUS COMMENT. 900 000 déplacements VOUS DÉPLACEZ-VOUS? FAITES LE TEST TOUS LES JOURS DANS LA COMMUNAUTÉ URBAINE 900 000 déplacements TOUS LES JOURS DANS LA COMMUNAUTÉ URBAINE ET VOUS COMMENT VOUS DÉPLACEZ-VOUS? FAITES LE TEST CITOYEN DE SA VILLE ET DE SA PLANÈTE évaluez vos comportements Question 1 : pour vous rendre

Plus en détail

La Responsabilité sociétale d entreprise est une démarche

La Responsabilité sociétale d entreprise est une démarche La Responsabilité sociétale d entreprise est une démarche volontaire de l entreprise, d intégration des enjeux du développement durable dans son modèle et dans son offre qui va au-delà du respect de la

Plus en détail

Question de mettre la balle au jeu

Question de mettre la balle au jeu 1 COMMENT FAIRE DES ACHATS VERTS SANS ÊTRE DANS LE ROUGE ET RIRE JAUNE JEAN LUSSIER, ing. Directeur des Services de l équipement Journée thématique AGPI - Achats Écoresponsables Question de mettre la balle

Plus en détail