RÉSUMÉ DU COURS NATATION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RÉSUMÉ DU COURS NATATION"

Transcription

1 1 INTRODUCTION (INCLUANT LES DÉFINITIONS PEA) Les entraîneurs sont accueillis de nouveau après avoir passé une saison ou deux à mettre en application leur formation des modules multisports et de Natation 301. Les entraîneurs se présentent à nouveau et partagent quelques-unes de leurs expériences depuis le cours 301. Les activités d avantcours sont révisées et un entraîneur partage chacune des tâches et adresse toutes les questions et contributions. Ces tâches incluent: a) Plan d affûtage 1 er pré-affûtage, 2 e dure 7-21 jours, 3 e à la compétition b) Analyse vidéo des éléments biomécaniques de leur meilleur nageur c) Surveiller la croissance et comment ils instaurent les mesures dans tous leurs programmes d) Références utilisées les ressources qui se trouvent à: Swim.ee e) PEA pour la prochaine saison (pb ou gb) Les entraîneurs sont introduits au modèle du PEA de leur portfolio. Ce modèle aide les entraîneurs à utiliser l outil pour le PEA de leur portfolio. Les définitions pour chacune des catégories et parties sont expliquées et les questions sont adressées. Les entraîneurs travaillent sur leur PEA alors que le module approprié est terminé. Le formateur vérifie si les entraîneurs ont apporté avec eux les articles suivants (comme indiqué dans le document des tâches d avant-cours): a) Caméra vidéo et FireWire / clé USB et tout vidéo-clip de leurs nageurs qu ils désirent utiliser (p.ex.: dans le Module5 Technologie et enseignement) b) Chronomètre et tout autre équipement qu ils ont habituellement avec eux sur la plage de piscine. c) Documents 301 manuel de l entraîneur, copie du Guide d évaluation de l entraînement de compétition, et toutes les notes prises pendant l atelier. d) Ordinateur portable 2 ENCHAÎNEMENT OPTIMAL DES ACTIVITÉS D ENTRAÎNEMENT Le but de cette activité est que les entraîneurs puissent réviser/en apprendre plus à propos de l enchaînement. Les entraîneurs partagent ensuite avec le spécialiste de planification les lignes directrices pour bien enchaîner leurs propres activités d entraînement et les charges de travail planifiées pour l année d entraînement. Le spécialiste divise ensuite une année d entraînement en mésocycles et microcycles. La discussion explore ensuite les types d activités/habiletés qui peuvent être travaillées de façon optimale, et comment la charge d entraînement devrait être variée dans les différentes phases de chaque saison. L'idée est de donner aux entraîneurs un résumé des choses qu ils devront considérer lors de la création d un plan d entraînement annuel (PEA). Les entraîneurs indiquent ensuite les changements et les ajouts à leur modèle PEA. 3 DISCUSSION PORTANT SUR LA COURSE ET LA PERFORMANCE La vitesse de course est examinée en étudiant le compte de mouvements d une course de sprint de 50 m présentée sur vidéo. Les entraîneurs mesurent le nombre de mouvements maximum et déterminent pendant combien de secondes le rythme peut être maintenu. Selon les données recueillies, une discussion sur l entraînement des habiletés athlétiques a lieu. Par la suite, les entraîneurs regardent les objectifs/résultats de la performance lors de la compétition. Les entraîneurs utilisent leur

2 propre expérience afin de former leurs opinions et les partagent ensuite avec les autres groupes. Dans une discussion avec tout le groupe portant sur la performance de pointe, les entraîneurs explorent les détails qui doivent être adressés avant la compétition et au site de compétition. 4 PLANIFICATION DE MICROCYCLES ET SYSTÈMES ÉNERGÉTIQUES Le spécialiste offre une présentation qui révise (i) l interférence (entre les séances d un microcycle et à l intérieur d une séance d entraînement) et comment l éviter lors de la planification d un microcycle, et (ii) récupération/régénération et comment en faire la promotion (p.ex. : repos approprié entre les activités d entraînement, bonne nutrition post-entraînement, etc.). Les entraîneurs ont ensuite l opportunité d utiliser ces connaissances lors de la création d un plan d entraînement hebdomadaire (microcycle). Chaque entraîneur présente un microcycle qui travaille les habiletés athlétiques les plus importantes pour le développement pendant la phase assignée (devrait inclure des stratégies de récupération/régénération). Les entraîneurs auront l opportunité de réexaminer et de discuter des séries conçues pour chacune des cinq zones d entraînement!! 5 TECHNOLOGIE ET ENSEIGNEMENT Le but de cette activité est que les entraînements apprennent comment et pourquoi la technologie les aidera à enseigner aux nageurs comment améliorer leur performance, en plus d obtenir une expérience pratique en utilisant différents types de technologies qui peuvent être utilisées pour analyser la performance. Le spécialiste indique comment la technologie peut être utilisée pour mesurer et analyser la performance sportive afin de fournir des commentaires efficaces aux nageurs. Le concept de l analyse d habiletés et du maintien de la maîtrise des habiletés est examiné. La discussion inclut également des programmes tels que Dartfish et autres logiciels partagés génériques similaires. Les entraîneurs pourront se référer à leur module PEA et indiquer quand ils veulent intégrer les interventions technologiques et partager leurs idées concernant les meilleures pratiques et la gestion avec le spécialiste et les autres entraîneurs. 6 RÉFLEXION SUR MON ENTRAÎNEMENT Lors du cours 301, les entraîneurs ont fourni leurs commentaires sur leur entraînement. Plusieurs mois se sont écoulés et certaines questions se posent. Le but de cette activité est que les entraîneurs réexaminent le Guide d évaluation Comp Dev et réfléchissent à leur apprentissage lors de cet atelier. L objectif est de s assurer que les entraîneurs sont confiants qu ils ont été bien formés pour répondre aux critères d évaluation en plus de s assurer que les formateurs soient informés de toute lacune du processus de formation afin de pouvoir régler celle-ci. 7 INTRODUCTION AUX STRATÉGIES ET TACTIQUES Les entraîneurs obtiennent des clarifications à propos d une stratégie et les diverses tactiques qui soutiennent cette mission. L objectif de ce module est de permettre aux entraîneurs d explorer les stratégies à long terme qu ils pourraient utiliser pour aider l un de leurs nageurs à obtenir une place au sein de l équipe provinciale.

3 Cet exercice soutient le Module 8 et relie les mesures et le suivi des points de références clés ainsi que les caractéristiques essentielles à une performance supérieure. Les entraîneurs révisent aussi les tactiques de course offensives et défensives qu ils peuvent enseigner à leurs nageurs pour améliorer leur performance de course. 8 PLANIFICATION À LONG TERME Lors du cours 301, les entraîneurs ont examiné le plan de quatre ans de leur nageur. Maintenant, le but de l activité est que les entraîneurs puissent comprendre pourquoi ils ne peuvent pas exposer un athlète au même entraînement chaque année et s attendre à ce que l athlète se développe de façon optimale. Les demandes de l entraînement doivent augmenter chaque année (intensité plus élevée, mètres supplémentaires) pour suivre la croissance et le développement du nageur (alors qu il continue à devenir plus fort) afin d aider le nageur à attendre son plein potentiel. 9 PLANIFIER ET PÉRIODISER L ENTRAÎNEMENT TECHNIQUE Malgré toute la littérature scientifique sur l apprentissage moteur et la rétention d habiletés, peu d études ont traité des «meilleures pratiques» pour l enchaînement de l entraînement des habiletés motrices (soit comment périodiser un entraînement qui porte sur l amélioration de la technique et la rétention des améliorations techniques au fil du temps) qui s appliqueraient en natation. Le but de cette activité est que les entraîneurs lisent un document qui porte sur ce sujet et qu ils l utilisent pour créer un plan de quatre semaines tout en indiquant comment ils vont périodiser l entraînement technique dans leur programme. Le document est en fait une extension du Module multisports Partie A où les entraîneurs ont été renseignés sur les méthodologies «bloquées» versus les méthodologies «aléatoires». Avec cet exercice, les entraîneurs doivent examiner le stade d apprentissage et l athlète! (P.ex. : un apprentissage hâtif est lorsqu un nageur est introduit à une nouvelle habileté et ceci peut être le moment où l apprentissage «bloqué» fournit le plus de bénéfices au nageur.) 10 PLANIFICATION D UN MICROCYCLE HORS DE L EAU POUR LES NAGEURS Préférablement, ce module devrait être présenté dans deux environnements : Planification d un macrocycle hors de l eau pour les nageurs (en classe) et Échauffement et flexibilité (au gymnase). Le but de cette activité est de permettre à un spécialiste de faire une présentation aux entraîneurs sur la façon de planifier/périodiser l entraînement hors de l eau des nageurs au cours d un macrocycle. Si possible, la classe se déplace vers le gymnase avec le spécialiste ou visite un club local qui utilise un programme hors de l eau du spécialiste. Les entraîneurs tirent vraiment profit de ce module lorsqu ils essaient de faire ou font des exercices spécifiques. Le but de cette activité est que les entraîneurs puissent pratiquer le développement et l implantation de routines d échauffement et de flexibilité hors de l eau, avec des stations illustrées qu ils pourraient utiliser avec leurs nageurs en plus de recevoir des commentaires de la part du spécialiste.

4 11 DOPAGE DANS LE SPORT L objectif de cette activité est que le formateur et les entraîneurs discutent des règlements et procédures que les nageurs et les entraîneurs canadiens doivent respecter relativement aux tests antidopage en plus d informer les entraîneurs sur la façon d accéder aux informations relatives aux substances bannies. Ces connaissances sont utiles afin que les nageurs ne consomment par inadvertance des substances bannies en plus de permettre aux entraîneurs de préparer leurs athlètes aux procédures antidopage. Ceci inclut l examen des obligations que SNC a accepté de respecter relativement aux: o o o Tests antidopage hors des compétitions Tests lors de compétitions au Canada Programme canadien antidopage 12 RÉVISION DES OUTILS D ENTRAÎNEMENT MENTAL 1. Révision des documents pour les habiletés mentales 2. Activité d autoévaluation 3. Activité d entraînement des huit habiletés mentales 4. Périodisation de l entraînement des habiletés mentales dans votre PEA L objectif général de ce module est que les entraîneurs puissent (i) réviser l entraînement des habiletés mentales et les concepts qu ils ont appris dans le module multisports «Psychologie de la performance» [ii) explorer comment mesurer/évaluer les connaissances et l utilisation des habiletés mentales de nageurs, et (iii) apprendre comment planifier l entraînement des habiletés mentales au cours des quatre phases du PEA. 13 EMPHASE SUR LES VIRAGES QNI Le but de cette activité est que les entraîneurs écoutent le Dr A Wrigley, qu ils identifient ce qu ils corrigeraient et comment, en plus d améliorer leur ressource FPC de l Analyse vidéo des habiletés (dépliant). Les entraîneurs partagent aussi leurs idées et méthodes quant à la façon de corriger les virages QNI quand le temps le permet (partenaires ou table ronde). 14 DÉVELOPPER UN PLAN D ENTRAÎNEMENT ANNUEL (MICRO) Le but de ce dernier module est que les entraîneurs puissent utiliser ce qu ils ont appris en plus de perfectionner leur première version du PEA qu ils ont créé après l Atelier 301 et les exercices Flashback dans 302. L une des emphases de cet atelier est que les entraîneurs doivent développer les habiletés des nageurs pour les quatre domaines (physique, mental, technique et tactique) discutés dans l article La psychologie des séries et séances d entraînement (12.1). Et donc, le PEA d un entraîneur indiquera la périodisation de l entraînement des habiletés physiques, mentales, techniques et tactiques. Les entraîneurs devront maintenant créer un microplan indiquant l intégration de l entraînement des habiletés physiques, mentales, techniques et tactiques pour ce microplan de leur PEA. Chaque

5 entraîneur devra présenter son microplan dans la dernière partie de la séance et faire critiquer leurs plans par leurs collègues de classe et le spécialiste pour indiquer ce qui doit être amélioré. Note du formateur: les entraîneurs peuvent utiliser un microplan de leur plus récente saison ou développer leur prochain microplan afin de le partager avec la classe pour obtenir de l aide et des commentaires. 15 RÉCAPITULATION ET PROCHAINES ÉTAPES Le formateur présente le Processus de certification de l entraîneur de compétition (clé USB) pour la dernière fois. Les entraîneurs peuvent aussi trouver le Processus de certification de l entraîneur de compétition (1.2) au Module 1 de leur manuel. Les entraîneurs révisent le processus. Indiquez que si les entraîneurs ont des questions, ils doivent obtenir des clarifications après la prochaine activité avant de quitter. Les entraîneurs seront fort probablement confortables avec le processus, mais le formateur doit être prêt à répondre à des questions telles que: Combien ai-je de temps avant de m'inscrire pour l évaluation du portfolio A? Puis-je être évalué si je ne travaille pas avec des nageurs du niveau S entraîner à la compétition? Si je n ai pas terminé toute ma formation de modules multisports et/ou la PDE, est-ce que je peux quand même faire une demande d évaluation de mon portfolio A? Dois-je être membre de SNC ou de l ACEIN? 16 SP 1.0 DÉTECTER ET CORRIGER LES DÉPARTS Les entraîneurs viennent tout juste de perfectionner leur «œil de l entraîneur» pour les virages du Module 5. L objectif de cette séance à la piscine est que les entraîneurs puissent travailler avec les nageurs pour identifier les problèmes biomécaniques ou de synchronisation. Les entraîneurs règlent les problèmes un à la fois et reçoivent ensuite les commentaires sur leur façon de faire. Chaque entraîneur aura 5 minutes pour observer un nageur afin de détecter des problèmes avec le style de nage et offrira ensuite des commentaires et des suggestions pour corriger le problème. Les autres membres du groupe observent, font un enregistrement vidéo de l entraîneur et prennent des notes. Après 5 minutes de détection et correction, l entraîneur reçoit des commentaires rapides de la part des autres entraîneurs de son groupe. 17 SP 2.0 DÉTECTER ET CORRIGER LES VIRAGES QNI L objectif de cette séance à la piscine est que les entraîneurs puissent détecter et corriger les virages QNI des nageurs et reçoivent les commentaires de leurs collègues entraîneurs. Les entraîneurs peuvent utiliser la Feuille de commentaires des collègues entraîneurs (PS 2.1) pour garder des notes. Note pour le formateur: Cette séance à la piscine fait suite au Module 13 de biomécanique Virages QNI sur Dartfish.

6 Les entraîneurs travaillent en groupe avec un ou deux nageurs; un entraîneur enseigne la leçon alors que les autres membres du groupe observent (vidéo) et prennent des notes. Les membres du groupe qui n enseignent pas, fournissent des commentaires à l entraîneur à la fin de la leçon. Remarque: les commentaires doivent inclure une bonne méthode d enseignement observée et une méthode nécessitant de l amélioration!

3. ANALYSE DE LA PERFORMANCE: RÈGLEMENTS ET HABILETÉS LE NOUVEAU DÉPART APPUYÉ

3. ANALYSE DE LA PERFORMANCE: RÈGLEMENTS ET HABILETÉS LE NOUVEAU DÉPART APPUYÉ RÉSUMÉ DU COURS 301 1. INTRODUCTION 3 HEURES Ce module offre aux entraîneurs un résumé du cours 301, ce qui est attendu des entraîneurs et plus particulièrement, ce que les entraîneurs pourront apprendre

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES RÉSULTAT: FOURNIR UN SOUTIEN AUX NAGEURS EN ENTRAÎNEMENT

TABLE DES MATIÈRES RÉSULTAT: FOURNIR UN SOUTIEN AUX NAGEURS EN ENTRAÎNEMENT TABLE DES MATIÈRES PAGE Vérification et évaluation de l entraîneur la différence 3 Structure de l évaluation dans le PNCE 4 Exemple d un tableau d évaluation avec une explication de la compétence désirée

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour

Plus en détail

Certification PNCE pour enseignant de natation

Certification PNCE pour enseignant de natation Certification PNCE pour enseignant de natation 2010 Association canadienne des entraîneurs, Croix-Rouge canadienne et Natation Canada 2 Félicitations pour votre réussite en tant que moniteur de sécurité

Plus en détail

Présentation des Principes fondamentaux de la communication

Présentation des Principes fondamentaux de la communication Présentation des Principes fondamentaux de la communication Voici les Principes fondamentaux de la communication un atelier modulaire! L objectif de cette ressource est de fournir aux animateurs les outils

Plus en détail

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain 1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain DÉFINITION : Une visite sur le terrain survient quand un membre du personnel se rend dans un autre bureau de Plan International pour

Plus en détail

Audit du cadre de gestion de Sécurité et assurance de mission

Audit du cadre de gestion de Sécurité et assurance de mission Audit du cadre de gestion de Sécurité et assurance de mission RAPPORT D AUDIT Projet # 14/15 01 02 préparé par la Direction, audit et évaluation JUIN 2015 AUDIT DU CADRE DE GESTION DE SÉCURITÉ ET ASSURANCE

Plus en détail

OFFRE DE SERVICE AU SOUTIEN À

OFFRE DE SERVICE AU SOUTIEN À OFFRE DE SERVICE AU SOUTIEN À L ORGANISATION DES SOINS, DES SERVICES ET DU TRAVAIL La Direction des ressources humaines AQESSS Janvier 2010 Soucieux de s engager dans un exercice de réorganisation du travail

Plus en détail

Directives et information sur l inscription à la formation en ligne sur CAMERA en français

Directives et information sur l inscription à la formation en ligne sur CAMERA en français Directives et information sur l inscription à la formation en ligne sur La formation en ligne sur vous permet de suivre la formation d évaluateur de CAMERA, en ligne, à votre rythme, pendant vos temps

Plus en détail

Cap sur la prévention Le leadership des directions d école au service de l implantation de la réponse à l intervention dans les écoles

Cap sur la prévention Le leadership des directions d école au service de l implantation de la réponse à l intervention dans les écoles Le leadership des directions d école au service de l implantation de la réponse à l intervention dans les écoles Pascal Lefebvre PhD Université d Ottawa Origine Description Calendrier d implantation Ressources

Plus en détail

Sommet sur la formation et l apprentissage des policiers

Sommet sur la formation et l apprentissage des policiers Sommet sur la formation et l apprentissage des policiers Chef adjoint Roger Chaffin Calgary Police Service septembre 2013 Calgary Population: 1.097 million 1 Le Calgary Police Service (CPS) 711 membres

Plus en détail

Normes d accessibilité pour les services à la clientèle Mai 2011

Normes d accessibilité pour les services à la clientèle Mai 2011 Normes pour les services à la clientèle Mai 2011 Commission de révision des paiements effectués aux médecins Secrétariat des conseils de santé Plan de formation Membres (onglet 6) Le présent document doit

Plus en détail

Politique sur la formation continue Pour les membres certifiés et provisoires 2015-2016

Politique sur la formation continue Pour les membres certifiés et provisoires 2015-2016 Politique sur la formation continue Pour les membres certifiés et provisoires 2015-2016 1. Le programme de formation continue pour le professionnel en design d intérieur 3 Organisme encadreur 3 Fonctionnement

Plus en détail

Trousse d éducation pour adultes du Recensement

Trousse d éducation pour adultes du Recensement Trousse d éducation pour adultes du Recensement de 2016 Activité 2 : Le processus du recensement Aperçu Dans cette activité, les élèves apprendront le processus à suivre pour remplir le questionnaire du

Plus en détail

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Le Projet des Étoiles est l un des projets à moyen terme du CELV axé sur les nouvelles

Plus en détail

Sagesse financière : Mettez-y votre grain de sel. Niveau

Sagesse financière : Mettez-y votre grain de sel. Niveau Sagesse financière : Mettez-y votre grain de sel Niveau 6 Dans la présente leçon, les élèves auront l occasion d évaluer des conseils financiers donnés par des membres de leur famille et des experts de

Plus en détail

ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015

ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015 FR ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015 Ce que j attends de moi, je l attends aussi de vous K.R. Ravindran Président élu du Rotary Lorsque je me suis adressé

Plus en détail

LE COIN DES ENSEIGNANTS La Colline du Parlement dans votre classe. Niveau avancé (2 e cycle du secondaire)

LE COIN DES ENSEIGNANTS La Colline du Parlement dans votre classe. Niveau avancé (2 e cycle du secondaire) LE COIN DES ENSEIGNANTS La Colline du Parlement dans votre classe Niveau avancé (2 e cycle du secondaire) 1 Niveau avancé En utilisant Internet, les élèves exploreront les aspects patrimoniaux et historiques

Plus en détail

1. ORGANISATION DU MODULE PRINCIPAL : GESTION D UNE COMPETITION

1. ORGANISATION DU MODULE PRINCIPAL : GESTION D UNE COMPETITION LIVRET N PO-102 : Préparation d une compétition sur extranat Pocket Note : Ce document vous indique comment préparer votre compétition. Ce document couvre l introduction des paramètres de gestion, l introduction

Plus en détail

Efficacité en entraînement et en leadership

Efficacité en entraînement et en leadership Efficacité en entraînement et en leadership Résultats d apprentissage Interventions - Rehausser l apprentissage et la performance Développement du groupe et des habiletés Transmettre des explications et

Plus en détail

Atteindre zéro: pas de nouvelles hépatite C Infections.

Atteindre zéro: pas de nouvelles hépatite C Infections. Atteindre zéro: pas de nouvelles hépatite C Infections. DANS CE NUMÉRO Connaissances 1. Ma Déclaration des droits personnelle 2. M adresser à mon équipe de soins de santé 3. Est-ce que mes affaires sont

Plus en détail

POLITIQUE. de la. Fédération de natation du Québec

POLITIQUE. de la. Fédération de natation du Québec FNQ - P.2004/09/30 Révision 6 novembre 2013 POLITIQUE de la Fédération de natation du Québec «Homologation de records provinciaux par groupes d âge et senior et prix de reconnaissance» Politique d homologation

Plus en détail

Section 1 : Introduction

Section 1 : Introduction Section 1 : Introduction Organisation La présente section inclut des informations sur l activité physique quotidienne (APQ) et sur la ressource d appui pour la mise en œuvre de l APQ dans les écoles. Elle

Plus en détail

APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS

APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS POUR L ÉVALUATION D IMPACT DU PROGRAMME NATIONAL LEADERSHIP DE SERVICE 1. L Arche, qu est-ce que c est? ; «L'Arche rassemble des personnes, avec et sans déficience

Plus en détail

ÉVALUATION SOMMATIVE : CANDIDATURE AU PROJET D EXPÉRIENCES CANADA 150&Moi

ÉVALUATION SOMMATIVE : CANDIDATURE AU PROJET D EXPÉRIENCES CANADA 150&Moi LANGUE D ENSEIGNEMENT : ANNÉE : PROGRAMME D ÉTUDES :_ ÉVALUATION SOMMATIVE : CANDIDATURE AU PROJET D EXPÉRIENCES CANADA 150&Moi Répondre à la question du programme : «Quelle est la plus grande difficulté

Plus en détail

Renseignements pour les nouveaux entraîneurs Foire aux questions

Renseignements pour les nouveaux entraîneurs Foire aux questions Renseignements pour les nouveaux entraîneurs Foire aux questions Cher participant au cours de Patinage Plus, Merci de votre intérêt à devenir un entraîneur professionnel de Patinage Canada! Peu après l

Plus en détail

Guide de l évaluateur pour les bourses de mentorat des essais contrôlés randomisés (ECR) des IRSC

Guide de l évaluateur pour les bourses de mentorat des essais contrôlés randomisés (ECR) des IRSC Guide de l évaluateur pour les bourses de mentorat des essais contrôlés randomisés (ECR) des IRSC Octobre 2014 Table des matières INTRODUCTION... 3 L ÉVALUATION PAR LES PAIRS AUX IRSC... 3 RÉSUMÉ DU PROCESSUS

Plus en détail

Mon engagement, ma réussite. GUIDE DU PROMOTEUR 2011-2012. Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE 5264

Mon engagement, ma réussite. GUIDE DU PROMOTEUR 2011-2012. Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE 5264 Mon engagement, ma réussite. GUIDE DU PROMOTEUR 2011-2012 Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE 5264 www.lancement-e.com Un atout pour réussir en affaires! Prenez

Plus en détail

À venir en septembre 2015

À venir en septembre 2015 Nouveau module sur la gestion du diabète À venir en septembre 2015 Croix Bleue Medavie Gestion des maladies chroniques Au début de 2015, Croix Bleue Medavie a annoncé sa nouvelle approche de gestion des

Plus en détail

EDUCATION PAR LA TECHNOLOGIE - LE PRESENTOIR NOMINATIF. Education par la Technologie - LE PRESENTOIR NOMINATIF

EDUCATION PAR LA TECHNOLOGIE - LE PRESENTOIR NOMINATIF. Education par la Technologie - LE PRESENTOIR NOMINATIF EDUCATION PAR LA TECHNOLOGIE - LE PRESENTOIR NOMINATIF Education par la Technologie - LE PRESENTOIR NOMINATIF 1 OUTILS D ACCOMPAGNEMENT DU NOUVEAU PROGRAMME. «MODE D EMPLOI». Education Par la Technologie.

Plus en détail

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005.

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POLITIQUE D ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT À LA FORMATION

Plus en détail

Note au professeur. 1. Historique et contexte. 2. Processus du Jeu de Rôle

Note au professeur. 1. Historique et contexte. 2. Processus du Jeu de Rôle Note au professeur. 1. Historique et contexte Nous avons décidé de créer un Jeu de Rôle (JDR) comme un outil d éducation environnementale sur les zones humides. Nous croyons que l éducation environnementale

Plus en détail

STADE LAVALLOIS NATATION. Projet pédagogique 2015-2016

STADE LAVALLOIS NATATION. Projet pédagogique 2015-2016 STADE LAVALLOIS NATATION Projet pédagogique 2015-2016 : I- L école de natation 1- Introduction..... page 4 2- L organisation du Stade Lavallois Natation.. page 6 3- Les différents groupes... page 7 -EVEIL

Plus en détail

Visez le ciel grâce. aux services en nuage SURF. Guide pratique de Rogers sur les services en nuage et votre entreprise

Visez le ciel grâce. aux services en nuage SURF. Guide pratique de Rogers sur les services en nuage et votre entreprise Visez le ciel grâce aux services en nuage Guide pratique de Rogers sur les services en nuage et votre entreprise Visez le ciel grâce aux services en nuage... 01 L histoire et l évolution des services en

Plus en détail

Guide sur l alphabétisation et les compétences essentielles

Guide sur l alphabétisation et les compétences essentielles Maintenant et demain L excellence dans tout ce que nous entreprenons Guide sur l alphabétisation et les compétences essentielles destiné aux fournisseurs de services qui travaillent auprès de clients sans

Plus en détail

CONSEIL MONDIAL : TERMES DE RÉFÉRENCE

CONSEIL MONDIAL : TERMES DE RÉFÉRENCE Extrait du manuel de gouvernance http://www.publishwhatyoupay.org/wpcontent/uploads/2015/06/manuel_de_gouvernance_20151.pdf Objectif CONSEIL MONDIAL : TERMES DE RÉFÉRENCE Le Conseil mondial conseille le

Plus en détail

BOXING BOXE CANADA. Programme d Entraîneur de Boxe - Niveau 4/5

BOXING BOXE CANADA. Programme d Entraîneur de Boxe - Niveau 4/5 BOXING BOXE CANADA Programme d Entraîneur de Boxe - Niveau 4/5 Décembre 2009 CANADIAN AMATEUR BOXING ASSOCIATION L ASSOCIATION CANADIENNE DE BOXE AMATEUR Programme d entraîneur de Boxe Niveau 4/5 Les niveaux

Plus en détail

Étude de cas. Le routage. Programme Cisco Networking Academy Program CCNA 2: Notions de base sur les routeurs et le routage (version 3.

Étude de cas. Le routage. Programme Cisco Networking Academy Program CCNA 2: Notions de base sur les routeurs et le routage (version 3. Étude de cas Le routage Programme Cisco Networking Academy Program CCNA 2: Notions de base sur les routeurs et le routage (version 3.1) Vue d ensemble et objectifs Cette étude cas permet aux étudiants

Plus en détail

SEVEC Échanges Jeunesse Canada Foire aux questions : FAQ

SEVEC Échanges Jeunesse Canada Foire aux questions : FAQ SEVEC Échanges Jeunesse Canada Foire aux questions : FAQ Q. Qu est-ce qu un échange jeunesse de la SEVEC? A. Un échange jeunesse de la SEVEC s agit d un séjour réciproque en milieu familial qui repose

Plus en détail

Système d information : Maximiser le retour sur investissement

Système d information : Maximiser le retour sur investissement Améliorer le contrôle interne Système d information : Maximiser le retour sur investissement LAURA FREDERICK, CONSULTANTE EN TI ET GESTION DU CHANGEMENT, ECHANGE, LLC, (MARS 2002) WWW.GLOBALECHANGE.COM

Plus en détail

Foire aux Questions Mise à jours Le 28 mai 2015

Foire aux Questions Mise à jours Le 28 mai 2015 Foire aux Questions Mise à jours Le 28 mai 2015 Cartes des dispensateurs 1. Pourquoi mes étudiants doivent-ils fournir leur courriel? Après avoir évalué diverses possibilités, nous avons décidé de donner

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à la qualification de spécialiste en études supérieures en biologie

Ligne directrice du cours menant à la qualification de spécialiste en études supérieures en biologie Ontario College of Teachers Ligne directrice du cours menant à la qualification de spécialiste en études supérieures en biologie Annexe E Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Avril 2003

Plus en détail

Planification pour une meilleure transition

Planification pour une meilleure transition Ministère des Services sociaux et communautaires Ministère des Services à l enfance et à la jeunesse Planification pour une meilleure transition Cadre de planification pour les jeunes ayant une déficience

Plus en détail

Programme d aide à l emploi pour les personnes présentant des troubles autistiques *

Programme d aide à l emploi pour les personnes présentant des troubles autistiques * Programme d aide à l emploi pour les personnes présentant des troubles autistiques * S. Michael Chapman, Directeur Aide à l emploi Division TEACCH Philosophie générale du programme Lorsque les personnes

Plus en détail

APPEL DE PROPOSITIONS 47 E CONGRÈS ANNUEL DU BCEI. Une éducation pour un monde meilleur : notre responsabilité sociale collective

APPEL DE PROPOSITIONS 47 E CONGRÈS ANNUEL DU BCEI. Une éducation pour un monde meilleur : notre responsabilité sociale collective 47 E CONGRÈS ANNUEL DU BCEI Du 17 au 20 novembre 2013 Westin Bayshore Vancouver (C-B) Une éducation pour un monde meilleur : notre responsabilité sociale collective APPEL DE PROPOSITIONS Date limite de

Plus en détail

LE CFIP Centre de formation et d insertion professionnelle

LE CFIP Centre de formation et d insertion professionnelle LE CFIP Centre de formation et d insertion professionnelle 2 1 Contexte du projet : 1.1 La zone d intervention Le Centre de formation est implanté à Dar Naim, qui est un quartier périphérique situé au

Plus en détail

U NITÉ 4: RECHERCHE ET

U NITÉ 4: RECHERCHE ET U NIT 4: RECHERCHE ET CONSERVATION D EMPLOI Plan d évaluation n RAG K : Trouver ou créer du travail et le conserver 73 Atteinte des résultats d apprentissage n RAG K : Trouver ou créer du travail et le

Plus en détail

REPÉRAGE ET DÉVELOPPEMENT DES TALENTS Un guide pour les entraîneurs, les clubs et les parents

REPÉRAGE ET DÉVELOPPEMENT DES TALENTS Un guide pour les entraîneurs, les clubs et les parents REPÉRAGE ET DÉVELOPPEMENT DES TALENTS Un guide pour les entraîneurs, les clubs et les parents Qu est-ce que le talent? Le talent est souvent défini comme une aptitude à effectuer une activité particulière

Plus en détail

Standard de la section 3 MDC du Collège royal

Standard de la section 3 MDC du Collège royal Standard de la section 3 MDC du Collège royal Cette présentation a été développée en collaboration avec le département de l accréditation du Collège royal Déclaration de conflits d intérêts Créé le 20

Plus en détail

Radio Enfant 2001 sur Internet Présentation

Radio Enfant 2001 sur Internet Présentation Radio Enfant 2001 Présentation du volet Internet Radio Enfant 2001 sur Internet Présentation Ça y est, voici enfin tous les détails concernant la possibilité de participer au volet Internet de Radio Enfant

Plus en détail

Introduction au développement agile et à la programmation orientée objet

Introduction au développement agile et à la programmation orientée objet Introduction au développement agile et à la programmation orientée objet Durée : 2 jours Nombre d'heures : 15 heures UEC : 1,50 UEC Les frais de formation incluent le matériel didactique, le stationnement,

Plus en détail

Plan d orientation et d actions triennales visant à intégrer les TIC dans l apprentissage et l enseignement

Plan d orientation et d actions triennales visant à intégrer les TIC dans l apprentissage et l enseignement Plan d orientation et d actions triennales visant à intégrer les TIC dans l apprentissage et l enseignement Orientations, objectifs, stratégies, actions Mars 2003 Collège Gérald-Godin Table des matières

Plus en détail

Fédération de l identité et Carrefour numérique canadien

Fédération de l identité et Carrefour numérique canadien Fédération de l identité et Carrefour numérique canadien Conseils mixtes du Conseil des DPI du secteur public et du Conseil de la prestation des services du secteur public Le 4 mars 2015 Objectifs Vous

Plus en détail

Guide pour la planification de votre. Session franconnexion! Document préparé par Le français pour l avenir

Guide pour la planification de votre. Session franconnexion! Document préparé par Le français pour l avenir Guide pour la planification de votre Session franconnexion! Document préparé par Le français pour l avenir Les étapes pour organiser une Session franconnexion Étape 1 Choisissez votre type de Session franconnexion

Plus en détail

EVALUATION ET BILAN DES SAVOIR-ETRE, SAVOIR-FAIRE ET SAVOIRS TRANSVERSAUX

EVALUATION ET BILAN DES SAVOIR-ETRE, SAVOIR-FAIRE ET SAVOIRS TRANSVERSAUX EVALUATION ET BILAN DES SAVOIR-ETRE, SAVOIR-FAIRE ET SAVOIRS TRANSVERSAUX Formation de formateurs (MODULE A) Programme 20-23 octobre 2015 Lieu : Centre européen de la jeunesse 30, rue Pierre de Coubertin

Plus en détail

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie Par Serge Lamarche, vice-président, Service à la clientèle, ADP Canada Dénicher des employés qualifiés dans le secteur du commerce de

Plus en détail

Table des matières. Énoncé du vérificateur... 1. I. Introduction... 2 Contexte... 2 Objectif... 2 Portée... 2 Critères... 3. II. Méthodologie...

Table des matières. Énoncé du vérificateur... 1. I. Introduction... 2 Contexte... 2 Objectif... 2 Portée... 2 Critères... 3. II. Méthodologie... Vérification des enquêtes de sécurité sur le personnel RAPPORT Division de la vérification et de l évaluation Juillet 2003 Table des matières Énoncé du vérificateur... 1 I. Introduction... 2 Contexte...

Plus en détail

LE COIN DES ENSEIGNANTS La Colline du Parlement dans votre classe. Niveau intermédiaire (1 er cycle du secondaire)

LE COIN DES ENSEIGNANTS La Colline du Parlement dans votre classe. Niveau intermédiaire (1 er cycle du secondaire) LE COIN DES ENSEIGNANTS La Colline du Parlement dans votre classe Niveau intermédiaire (1 er cycle du secondaire) 1 Niveau intermédiaire En utilisant Internet, les élèves exploreront les aspects patrimoniaux

Plus en détail

Remarques et conseils à propos du stage long 2

Remarques et conseils à propos du stage long 2 Remarques et conseils à propos du stage long 2 Zentrum für schulpraktische Studien: Stand April 2012 INSTITUT DE FORMATION DES MAÎTRES DE FRIBOURG Département pour la formation professionnelle scolaire

Plus en détail

COMPÉTENCES GÉNÉRIQUES MODULE 504 et SP-504

COMPÉTENCES GÉNÉRIQUES MODULE 504 et SP-504 SOMMAIRE COMPÉTENCES GÉNÉRIQUES MODULE 504 et SP-504 SUPERVISER ET GÉRER LE RENDEMENT D UN GROUPE : Année 2009-2010 Version septembre 2009 Révisé par : Denis Marois Date de révision : septembre2009 Adapté

Plus en détail

Planification et conduite d une réunion de réflexion

Planification et conduite d une réunion de réflexion Planification et conduite d une réunion de réflexion Objectifs: Fournir aux responsables Lions des informations sur les réunions de réflexion Fournir aux responsables Lions un modèle d ordre du jour et

Plus en détail

CANADA SNOWBOARD - DIRECTEUR EXÉCUTIF

CANADA SNOWBOARD - DIRECTEUR EXÉCUTIF CANADA SNOWBOARD - DIRECTEUR EXÉCUTIF Canada Snowboard, l organisation nationale régissant le sport de snowboard compétitif au Canada, est à la recherche d un Directeur Exécutif à temps plein. Le Directeur

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR L'ÉDUCATION CONTINUE DE L'ASSOCIATION PROFESSIONNELLE DES DESIGNERS D INTÉRIEUR DU QUÉBEC

RÈGLEMENT SUR L'ÉDUCATION CONTINUE DE L'ASSOCIATION PROFESSIONNELLE DES DESIGNERS D INTÉRIEUR DU QUÉBEC RÈGLEMENT SUR L'ÉDUCATION CONTINUE DE L'ASSOCIATION PROFESSIONNELLE DES DESIGNERS D INTÉRIEUR DU QUÉBEC Document déposé le 25 avril 2012 RÈGLEMENT SUR L'ÉDUCATION CONTINUE DE L'ASSOCIATION PROFESSIONNELLE

Plus en détail

GUIDE DU FORMATEUR. 3. a) Le site Internet de Statistique Canada : www.statcan.ca b) Où trouver des renseignements sur

GUIDE DU FORMATEUR. 3. a) Le site Internet de Statistique Canada : www.statcan.ca b) Où trouver des renseignements sur Trousse d EBA/alphabétisation du Recensement de 2006 EBA ENRICHISSEMENT GUIDE DU FORMATEUR Introduction Contenu Le Guide du formateur sur les activités d enrichissement contient des renseignements à l

Plus en détail

Répondre à l enquête ne vous prendra que 20 minutes.

Répondre à l enquête ne vous prendra que 20 minutes. Enquête de TANDEM sur les réseaux académiques Une enquête pour établir le besoin en termes de services et de réseau national pour l enseignement et la recherche (NREN) La mise en œuvre d un Réseau National

Plus en détail

QUESTIONS-RÉPONSES GÉNÉRAL. 1. Que signifie l acronyme CRDS? Centre de Répartition des Demandes de Service (CRDS)

QUESTIONS-RÉPONSES GÉNÉRAL. 1. Que signifie l acronyme CRDS? Centre de Répartition des Demandes de Service (CRDS) QUESTIONS-RÉPONSES GÉNÉRAL 1. Que signifie l acronyme CRDS? Centre de Répartition des Demandes de Service (CRDS) 2. Pourquoi avoir mis un tel centre de répartition en place? Le CRDS de l Ouest a été mis

Plus en détail

GESTION AXÉE SUR LES RÉSULTATS : LOGIQUE ET INSTRUMENTATION

GESTION AXÉE SUR LES RÉSULTATS : LOGIQUE ET INSTRUMENTATION GESTION AXÉE SUR LES RÉSULTATS : LOGIQUE ET INSTRUMENTATION 1 Présentation de l École nationale d administration publique Fondée en 1969, l ENAP est une école universitaire et professionnelle qui regroupe

Plus en détail

Guide de l enseignante ou enseignant 1

Guide de l enseignante ou enseignant 1 Guide de l enseignante ou enseignant 1 SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION Éducation physique et à la santé 3 ième Année du 2 ième cycle du secondaire Compétence : Adopter un mode de vie sain Titre

Plus en détail

Situation de la division Midget au Québec

Situation de la division Midget au Québec Situation de la division Midget au Québec Mise en situation La division Midget est la division où le plus grand nombre de classifications existent tout en étant la division mineure avec le moins grand

Plus en détail

COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2011

COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2011 COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DU 30 SEPTEMBRE 2011 D APPROBATION : 24 SEPTEMBRE 2010 1. Pour faciliter l obtention de bons résultats sur les plans

Plus en détail

Guide de référence pour la planification d une situation d enseignement- apprentissage (SEA)

Guide de référence pour la planification d une situation d enseignement- apprentissage (SEA) Guide de référence pour la planification d une situation d enseignement- apprentissage (SEA) Prise de contact La prise de contact ne fait pas concrètement partie de la situation d enseignement- apprentissage.

Plus en détail

GUIDE DU CHEF DE PROJET

GUIDE DU CHEF DE PROJET 1 GUIDE DU CHEF DE PROJET Le programme ontarien Action communautaire Enfants en santé («Enfants en santé») est un programme communautaire dans le cadre duquel des partenaires de différents secteurs (p.

Plus en détail

Mathématiques Grade 2 Unité 1 (SAMPLE)

Mathématiques Grade 2 Unité 1 (SAMPLE) Mathématiques Grade 2 Unité 1 (SAMPLE) Durée possible: Unité 1: Maitrise des sommes et différences jusque 20 et problèmes jusque 100 3 semaines Les élèves vont entrer en 2eme grade avec une bonne compréhension

Plus en détail

Ligne directrice sur l audit externe du Rapport d un parti enregistré sur les dépenses d une élection générale

Ligne directrice sur l audit externe du Rapport d un parti enregistré sur les dépenses d une élection générale Avis écrits, lignes directrices et notes d interprétation En vertu de l article 16.1 de la Loi électorale du Canada, le directeur général des élections établit des lignes directrices et des notes d interprétation

Plus en détail

Recommandations relatives à la formation des enseignantes. interculturelles. COHEP, novembre 2007

Recommandations relatives à la formation des enseignantes. interculturelles. COHEP, novembre 2007 Recommandations relatives à la formation des enseignantes et enseignants aux approches interculturelles COHEP, novembre 2007 Etat : Adopté par l Assemblée plénière de la COHEP le 14/15 novembre 2007 Table

Plus en détail

Ma préparation pour l Université Ce guide de transition est pour toi.

Ma préparation pour l Université Ce guide de transition est pour toi. Service d accès et de soutien à l apprentissage Ma préparation pour l Université Ce guide de transition est pour toi. Ça y est, tu es dans ton sprint final à l école secondaire! L Université de Moncton

Plus en détail

1 Introduction aux études de marché export

1 Introduction aux études de marché export 1 Introduction aux études de marché export Avec des marchés de plus en plus compétitifs à travers la planète, les études de marché sont à l ordre du jour d un nombre croissant d organisations, qu elles

Plus en détail

GRILLE DE VÉRIFICATION POUR LA PLANIFICATION D UN PROJET

GRILLE DE VÉRIFICATION POUR LA PLANIFICATION D UN PROJET GRILLE DE VÉRIFICATION POUR LA PLANIFICATION D UN PROJET CONSIGNES Lisez la liste des éléments dans le tableau ci-dessous. Examinez le cadre de planification de votre projet. Indiquez quels éléments de

Plus en détail

ÉLARGISSEZ VOS POSSIBILITÉS. EXPLOREZ VOS HORIZONS. EXPLOITEZ VOTRE POTENTIEL.

ÉLARGISSEZ VOS POSSIBILITÉS. EXPLOREZ VOS HORIZONS. EXPLOITEZ VOTRE POTENTIEL. ÉLARGISSEZ VOS POSSIBILITÉS. EXPLOREZ VOS HORIZONS. EXPLOITEZ VOTRE POTENTIEL. DEVENEZ UN CPA ÉCOLE DE GESTION CPA ATLANTIQUE Le titre de «comptable professionnel agréé» (CPA) représente le niveau le plus

Plus en détail

2.1 J approfondis ma réflexion

2.1 J approfondis ma réflexion Je sais ce que je veux faire, mais j ai besoin de mieux savoir comment m y prendre. Quelles sont les étapes? Quelles sont les questions à se poser? Qui va pouvoir m aider? 2.1 J approfondis ma réflexion

Plus en détail

CHOIX DU SUJET CEC ÉMILIE -GOURD. Nom... Prénom... Groupe...

CHOIX DU SUJET CEC ÉMILIE -GOURD. Nom... Prénom... Groupe... CHOIX DU SUJET CEC ÉMILIE -GOURD 2014 Nom... Prénom... Groupe... TABLE DES MATIÈRES Introduction p. 4 Calendrier p. 5 Questionnement pour choisir un sujet p. 6 Recherche bibliographique p. 8 Démarche de

Plus en détail

Termes de référence. Formation en entreprenariat et en rédaction de plan d affaires DDI2015- TDR05-0001

Termes de référence. Formation en entreprenariat et en rédaction de plan d affaires DDI2015- TDR05-0001 Termes de référence Formation en entreprenariat et en rédaction de plan d affaires DDI2015- TDR05-0001 1. Contexte et justification L exploitation minière artisanale est une activité de survie qui touche

Plus en détail

Webinaires de sensibilisation à la santé mentale Guide d animation. Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles, 2012

Webinaires de sensibilisation à la santé mentale Guide d animation. Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles, 2012 Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles Webinaires de sensibilisation à la santé mentale Guide d animation Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles, 2012 Présentation générale

Plus en détail

Les 4 styles de leadership

Les 4 styles de leadership Les 4 styles de leadership Objectif Déterminer le niveau de leadership d une personne selon ses tâches et son entourage. Définition des 4 styles de leadership Laisser-aller : Club social : Autocrate :

Plus en détail

Guide concernant les sympathisants. Hil el ipsa dolo cus aliassi modiatur

Guide concernant les sympathisants. Hil el ipsa dolo cus aliassi modiatur Guide concernant les sympathisants Hil el ipsa dolo cus aliassi modiatur Sympathisants introduction Le Parti libéral du Canada ouvre ses portes à tous les Canadiens qui désirent créer des liens et s engager

Plus en détail

Révisé pour janvier 2014

Révisé pour janvier 2014 SERVICES DE L AGRÉMENT Lignes directrices pour les programmes de formation paramédicale sur l utilisation du Profil national des compétences professionnelles (PNCP) 2011 de l Association des paramédics

Plus en détail

Le Capitaine de l Equipe

Le Capitaine de l Equipe Le Capitaine de l Equipe Le poste de capitaine de l équipe n est pas très compris par beaucoup d entraîneur. L étude suivante concerne surtout une équipe d adultes ou d adolescents. Notre champs d intervention

Plus en détail

PLAN DE MESURES ET D INTERVENTIONS D URGENCE

PLAN DE MESURES ET D INTERVENTIONS D URGENCE Services aux victimes de traumatismes crâniens du Nord de l Ontario PLAN DE MESURES ET D INTERVENTIONS D URGENCE Bureau régional : 426, rue Balmoral, Thunder Bay (Ontario) Centre d apprentissage de transition

Plus en détail

Permis de conduire progressif pour motocyclette Foire aux questions

Permis de conduire progressif pour motocyclette Foire aux questions Permis de conduire progressif pour motocyclette Foire aux questions Questions générales au sujet du programme Q : Pourquoi mettez-vous en place un programme de permis de conduire progressif (PCP) pour

Plus en détail

Formation des cadres J+S sports de neige

Formation des cadres J+S sports de neige Formation des cadres J+S sports de neige Formation de base (cours moniteurs J+S) o Directives, programme de la matière o Programme du cours o Dossier du cours o Journal Chefs des disciplines sportives

Plus en détail

Norme en matière de règlement en ligne. promoteurs de régime

Norme en matière de règlement en ligne. promoteurs de régime Q : Que signifie «sans papier» dans le contexte d un régime de garanties collectives? R : Le terme «sans papier» désigne un processus de présentation des demandes, de règlement et d avis entièrement sans

Plus en détail

L image corporelle : Influence des médias

L image corporelle : Influence des médias L image corporelle : Influence des médias Alberta Education, Santé et préparation pour la vie, Programmes d études, Résultats d apprentissage L élève pourra: B 7.2 examiner les aspects de la propreté et

Plus en détail

Guide de l assurance voyage pour les professionnels. Guide d introduction à l assurance voyage

Guide de l assurance voyage pour les professionnels. Guide d introduction à l assurance voyage Guide de l assurance voyage pour les professionnels Guide d introduction à l assurance voyage INTRO Bienvenue au guide de l assurance voyage de votre association. Le but de ce guide est de vous offrir

Plus en détail

Convention. Paris le 20 mai 2000. entre. la Fédération Française de et la Fédération Française du

Convention. Paris le 20 mai 2000. entre. la Fédération Française de et la Fédération Française du Convention entre la Fédération Française de et la Fédération Française du Tennis de Table (FFTT) Sport Adapté (FFSA) Paris le 20 mai 2000 Fédération Française de Tennis de Table 4, rue Guillot 92123 Montrouge

Plus en détail

Sport pur - Trousse d engagement pour les associations de sport scolaire au Canada

Sport pur - Trousse d engagement pour les associations de sport scolaire au Canada Sport pur - Trousse d engagement pour les associations de sport scolaire au Canada Un guide sur la façon de joindre, vivre et faire grandir Sport pur dans votre province/territoire INTRODUCTION L ÉCOLE

Plus en détail

Job Opening: Concours de recrutement de professeurs de français (Interne / Externe) Department/Office: Genève Posting Period: Job number: N/A

Job Opening: Concours de recrutement de professeurs de français (Interne / Externe) Department/Office: Genève Posting Period: Job number: N/A Job Opening: Job Title: Concours de recrutement de professeurs de français (Interne / Externe) Department/Office: Genève Posting Period: Job number: N/A Cadre organisationnel Les postes de professeurs

Plus en détail

Progression des apprentissages et de l utilisation du TBI en salle de classe Un outil pour aider l enseignant à suivre la progression de ses

Progression des apprentissages et de l utilisation du TBI en salle de classe Un outil pour aider l enseignant à suivre la progression de ses Progression des apprentissages et de l utilisation du TBI en salle de classe Un outil pour aider l enseignant à suivre la progression de ses apprentissages TIC en lien avec l utilisation du TBI dans l

Plus en détail

André Matte, ingénieur Direction de l expertise technique

André Matte, ingénieur Direction de l expertise technique La mise des bâtiments André Matte, ingénieur Direction de l expertise technique 7 mai 2009 1 Rénovation et agrandissement d un CH Importantes mesures en efficacité énergétique : > Consommation avant réalisation

Plus en détail

Projet portable. Plan d actualisation des appareils pour les enseignants. Direction des technologies informatiques

Projet portable. Plan d actualisation des appareils pour les enseignants. Direction des technologies informatiques Projet portable Plan d actualisation des appareils pour les enseignants 2 Contexte général Depuis de nombreuses années, le Collège met l accent sur l utilisation des technologies dans la pédagogie. Le

Plus en détail