Systèmes sylvopastoraux. Pour un environnement, une agriculture et une économie durables

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Systèmes sylvopastoraux. Pour un environnement, une agriculture et une économie durables"

Transcription

1 Caractérisation morphobiologique écologique d'une espèce pastorale de Tunisie présaharienne (Periploca angustifolia Labill.). Implications pour l'amélioration pastorale Ferchichi A. Systèmes sylvopastoraux. Pour un environnement, une agriculture une économie durab Zaragoza : CIHEAM Cahiers Options Méditerranéennes; n pages Article avaible on line / Article disponible en ligne l adresse : To cite this article / Pour citer c article Ferchichi A. Caractérisation morphobiologique écologique d' une espèce pastorale de Tunisie présaharienne ( Periploca angustifolia Labill.). Implications pour l' amélioration pastorale. Systèmes sylvopastoraux. Pour un environnement, une agriculture une économie durab. Zaragoza : CIHEAM, p (Cahiers Options Méditerranéennes; n. 12)

2 CIHEAM Options Mediterraneennes Caractérisation morphobiologique écologique d'une espèce pastorale de Tunisie présaharienne angustifolia = pastorale. Ali Ferchichi Summary: The of native species in the of of ecosystems in since exotic The in Tunisia, has allowed to emphasize its mgustgolia, is a value = 0,28 FU/ with continuous vegative against can be with s than 100 mm can be adapted to soil types, but its is to which it is than the soil type itself. le angustifolia Labill. est une essence indigène spontanée en Santa, 1962 ; al, 1984). En Tunisie c'est une espèce jbel occupe des lieux tant angustifolia de 0,28 S. 1990). Le connaissance de de son autoécologie. Le :.. un de cte espèce en le cycle biologique ET THO ODES Caractères morphobiologiques Le site le suivi phénologique est une pntation de angustifolia âgée de 4 ans, sise El Fjé épais (30 50 un sous homoghes : médianes basa stades phénologique. La

3 CIHEAM Options Mediterraneennes Ecologie Les données écologiques ont été collectées vaste lot de, de 1967), Le Apite (1981) F] W o ; 4 i f f 1 été (1 (1989) c. été 6o le bioclimat, 5o dusol 40 un tableau 20 / états de o : Subhumide = S O N J A J J A SW, = c.). Les codifications sont. positions des Caracteristation morphobiologique phases de croissance de reproduction en rion avec ia pluviométiie. V:vegation ; ; ; La 1 position dans le temps des phases de des phases de Le cycle biologique est en en espèces que de végétation active dépend de en eau. Cependant angustifolia en activité végétative dès que pluie indépendament de saison ou du stade phénologique atteint. Cinétique de croissance des bourgeons La tige de qui ont toutes été le On distingue deux types de pousses chez le même individu unes "pousses longues" développées. Ce sos de l'année qui le bétail. Lesxsuliäts denos de tige (apical, médian 2. La est 11 cm. Cte 40 cm. Les pousses médianes basa cm avec un maximum absolu de 16 cm. Cte un individu âgé de 4 de alnt de Le Le mode de pnte Le 114

4 CIHEAM Options Mediterraneennes buisson de angustfolia est ainsi continuellement de a de 6 4 t 5.. A / 9 r' a /. 1 3 Caractérisation écologique 2., 1 AfJinités écologiques 23 (fig. 3) 'sse '2 est de pousses apica ; / 8 / PA 4 : : y 0 1 : : : : : : : : : 1 Figure 2 : Cinétique de croissance des médianes i p ~ basdes) : ~ ~ ~ moyenne. Lacoste ce sens que "l'analyse aboutit plus individualisés en : CAT.,, d toutes stations. Ou le de liaison du angustifolia ce angustfolia est joue le où on assiste souvent ou al., angustifolia le 600m. C'est une espèce essentiellement calcicole Amplitude écologique 12, 13 dans tableau 1. angustfolia. La ET A l'issue de Cléments biologiques angustifolia biologique toute de l'année où sa lente, le type de C'est l angustifolia un fois de de le bétail. L'aptitude A de angustfolia est, de pites montagnes. 115

5 CIHEAM Options Mediterraneennes Elle est liée un climat tiède où s'accommode aux. plus angustfolia colonise lits O.Oum...) ainsi un supplément hydnque sec. G étage est comme on le sait le domaine du Calligonum azel, Anthyllis sericea c., essences l'on adm que limite climatique est point de vue édaphique, angustrfolia pousse le joue angustfolia Aubert G., Barbero Quezel Emberger A., géologie : 343. Ezzahri Application de l'analyse numérique Ferchichi A., de Tunis, p annexes. Ait Gounot Schoenenberger A., / , feuille 1, Ann. LhWA fimis, Vol 39, Fas.5,213 p. Schoenenberger A., , feuil 2345, Ann. Tunis, Vol 40. Fas 1,340 p. Fas.2,426 p. Greuter W., Burd G., , A., L'analyse multidimentionelle en phytosociologi en écologie. Application l'étage subalpin A., L'analyse multidimentionelle en phytosociologie en écologie. Application l'étage subalpin annexes Libye. Ann. Tunis, Vol 42, Fas.5,622 p. G., Walker : 2"d PottierApite G., Quezel Santa Nouvelle flore de l'algérie des régions désertiques méridiona, 2. tome 1170~. Sauer Uresk and

Utilisation des marqueurs ISSR pour l'étude du polymorphisme génétique d'artemisia herba-alba

Utilisation des marqueurs ISSR pour l'étude du polymorphisme génétique d'artemisia herba-alba Utilisation des marqueurs ISSR pour l'étude du polymorphisme génétique d'artemisia herba-alba Haouari M., Ferchichi A. in Ferchichi A. (comp.), Ferchichi A. (collab.). Réhabilitation des pâturages et des

Plus en détail

Impact du pâturage hivernal par des brebis sur une végétation de garrigue à chêne kermès

Impact du pâturage hivernal par des brebis sur une végétation de garrigue à chêne kermès Impact du pâturage hivernal par des brebis sur une végétation de garrigue chêne kermès Arnaud M., Molénat G., Vincent M. Systèmes sylvopastoraux. Pour un environnement, une agriculture une économie durabs

Plus en détail

Cartographie régionale lichénique en Nord Pas de Calais. Crédit photos : APPA NPC, JPGavériaux, LSVF

Cartographie régionale lichénique en Nord Pas de Calais. Crédit photos : APPA NPC, JPGavériaux, LSVF Cartographie régionale lichénique en Nord Pas de Calais Crédit photos : APPA NPC, JPGavériaux, LSVF Contexte Cartographies à l échelle régionale : 1973, 1992, 1995-99 Zoom sur des territoires : 1995, 2002

Plus en détail

Effet du réchauffement climatique sur la dynamique de la végétation de montagne

Effet du réchauffement climatique sur la dynamique de la végétation de montagne Effet du réchauffement climatique sur la dynamique de la végétation de montagne Séminaire de l école doctorale RPE 11 janvier Jeanne Bodin UMR Écologie et Écophysiologie Forestière, INRA Nancy Institut

Plus en détail

VULNÉRABILITÉ AU CHANGEMENT CLIMATIQUE DES SITES PILOTS RETENUS PAR LE PROJET FFEM

VULNÉRABILITÉ AU CHANGEMENT CLIMATIQUE DES SITES PILOTS RETENUS PAR LE PROJET FFEM GUIDE MÉTHODOLOGIQUE POUR L ANALYSE DE LA VULNÉRABILITÉ AU CHANGEMENT CLIMATIQUE DES SITES PILOTS RETENUS PAR LE PROJET FFEM «OPTIMISER LA PRODUCTION DE BIENS ET SERVICES PAR LES ÉCOSYSTÈMES BOISES MÉDITERRANÉENS

Plus en détail

Diversité du cortège mycorhizien de deux espèces de peuplier dans la région de la Kabylie(Algérie), en rapport avec certains facteurs écologiques.

Diversité du cortège mycorhizien de deux espèces de peuplier dans la région de la Kabylie(Algérie), en rapport avec certains facteurs écologiques. Diversité du cortège mycorhizien de deux espèces de peuplier dans la région de la Kabylie(Algérie), en rapport avec certains facteurs écologiques. Bournine-Harchaoui Chafia ; Adjoud-saddadou Djamila; Benane-Kadi

Plus en détail

LIVRET de l Action N 2 Plantation d arbres

LIVRET de l Action N 2 Plantation d arbres ACTION 2 : Plantations d arbres bocagers LIVRET de l Action N 2 Plantation d arbres A vous de jouer! 1. Espèces et types de plantations Fiche technique Simulation de coût Cas spécifique des s associées

Plus en détail

Présenté à Atelier national sur les sites contaminés fédéraux de. 1 e mai 2012, Toronto. Jean Pineault Pêches et Océans Canada région du Québec.

Présenté à Atelier national sur les sites contaminés fédéraux de. 1 e mai 2012, Toronto. Jean Pineault Pêches et Océans Canada région du Québec. Décontamination des propriétés isolées par la gestion du risque l usage des données biologiques et de l analyse de risques pour établir la portée des travaux pour le projet de l ancien phare de Grande-Île

Plus en détail

Mieux connaître la renouée du Japon

Mieux connaître la renouée du Japon Mieux connaître la renouée du Japon Sous le terme «renouée du Japon» se cache en fait deux espèces à l aspect et aux caractéristiques écologiques très similaires : la Renouée du Japon (Fallopia japonica)

Plus en détail

ÉVALUATION DE L ÉTAT DE LA VÉGÉTATION AVANT INTERVENTION

ÉVALUATION DE L ÉTAT DE LA VÉGÉTATION AVANT INTERVENTION ÉVALUATION DE L ÉTAT DE LA VÉGÉTATION AVANT INTERVENTION Caractérisation de l état global de la végétation spontanée sur le site d observation Se reporter aux cas référencés pour les classes 2, 3, 4 et

Plus en détail

Influence de l'irrigation goutte a goutte par des eaux chargées sur un sol leger

Influence de l'irrigation goutte a goutte par des eaux chargées sur un sol leger Influence de l'irrigation goutte a goutte par des eaux chargées sur un sol leger Ghrab M., Gargour K., Benthaer H. in Camarda D. (ed.), Grassini L. (ed.). Local resources and global trades: Environments

Plus en détail

Conception d un CD interactif : simulation d une sortie en écologie végétale

Conception d un CD interactif : simulation d une sortie en écologie végétale Conception d un CD interactif : simulation d une sortie en écologie végétale A. El Ghorfi *, M. Boulanouar *, M. Cheggour*, N. Zahid ** * Département de biologie, ENS Marrakech ** Département d informatique,

Plus en détail

Fiche technique : Culture de canne fourragère

Fiche technique : Culture de canne fourragère Fiche technique : Culture de canne fourragère Sujet : Cette fiche technique vous donne les éléments clés permettant de mettre en place une surface de canne fourragère. Les différentes cannes fourragères

Plus en détail

Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun. ou Phragmites australis

Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun. ou Phragmites australis Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun ou Phragmites australis Indigène vs exotique Il y a deux sous-espèces de Phragmites australis, L indigène: n envahit pas le milieu, cohabite avec les

Plus en détail

FUN RACING CARS - 04 MAGNY-COURS

FUN RACING CARS - 04 MAGNY-COURS 1 08:22:09 2:51.748 2 08:24:59 2:50.136 3 08:27:45 2:45.531 4 08:30:39 2:53.368 5 08:33:18 2:40.025 6 08:45:59 12:40.569 7 08:48:29 2:30.506 8 08:51:07 2:37.563 9 08:53:39 2:32.020 10 08:56:06 2:27.819

Plus en détail

Le changement climatique et son impact sur la faune et la flore des Alpes

Le changement climatique et son impact sur la faune et la flore des Alpes Le changement climatique et son impact sur la faune et la flore des Alpes Centre de Recherches sur les Écosystèmes d Altitude www.crea.hautesavoie.net Le Centre de Recherches sur les Ecosystèmes d Altitude

Plus en détail

Étude de la communication par l'analyse des Réseaux Sociaux ; application à la messagerie électronique

Étude de la communication par l'analyse des Réseaux Sociaux ; application à la messagerie électronique Systèmes d'information et Management Volume 9 Issue 1 Article 5 2004 Étude de la communication par l'analyse des Réseaux Sociaux ; application à la messagerie électronique Chantal Cucchi Université de

Plus en détail

Annexe 1- Définitions du concept d aménagement écosystémique

Annexe 1- Définitions du concept d aménagement écosystémique 34 Annexe 1- Définitions du concept d aménagement écosystémique Les visions de l aménagement écosystémique sont multiples. Plusieurs auteurs recensent une série de définitions afin de formuler la leur

Plus en détail

Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc

Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc LA CONVENTION DE BERNE AU MAROC Le Maroc est Partie contractante à la Convention de Berne

Plus en détail

Prénom :... NOM :... Afrique du Sud, Objet souvenir du mois : Le thé Rooibos

Prénom :... NOM :... Afrique du Sud, Objet souvenir du mois : Le thé Rooibos Prénom :................................ NOM :............................... Afrique du Sud, Objet souvenir du mois : Le thé Rooibos Présentation : Le rooibos est un arbuste sud-africain dont les feuilles

Plus en détail

Adaptation de la conduite culturale après un couvert végétal dans le contexte pédo-climatique du Sud-Ouest de la France 2004-2005

Adaptation de la conduite culturale après un couvert végétal dans le contexte pédo-climatique du Sud-Ouest de la France 2004-2005 Adaptation de la conduite culturale après un couvert végétal dans le contexte pédo-climatique du Sud-Ouest de la France 2004-2005 Laurent J., Blazian M.J. in Arrue Ugarte J.L. (ed.), Cantero-Martínez C.

Plus en détail

La forêt française. Rhône-Alpes. Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009. Les résultats pour la région

La forêt française. Rhône-Alpes. Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009. Les résultats pour la région La forêt française Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009 Les résultats pour la région Rhône-Alpes 2 TOME Rhône-Alpes : les résultats régionaux Sommaire 1 La région Rhône-Alpes 1.1

Plus en détail

CONDITIONS METEOROLOGIQUES

CONDITIONS METEOROLOGIQUES 10 BULLETIN MENSUEL DU MOIS D OCTOBRE 2014 SITUATION DU CRIQUET PELERIN AU MALI ----------------------------------------------------------------------------------------------- Résumé les conditions écologiques

Plus en détail

La Veille environnementale au Centre de suivi écologique (CSE) Utilisation des images d estimation des pluies dans le suivi de la campagne agricole.

La Veille environnementale au Centre de suivi écologique (CSE) Utilisation des images d estimation des pluies dans le suivi de la campagne agricole. La Veille environnementale au Centre de suivi écologique (CSE) Utilisation des images d estimation des pluies dans le suivi de la campagne agricole. Par Papa Boubacar Soumaré 12 et Massimo Martini 13 Résumé

Plus en détail

Agrometeorological research and applications needed to prepare agriculture and forestry to 21st century climate change

Agrometeorological research and applications needed to prepare agriculture and forestry to 21st century climate change Recherche et applications en agrométéorologie nécessaires pour la préparation de l agriculture et la sylviculture au changement climatique du 21ème siècle Agrometeorological research and applications needed

Plus en détail

Couverts associés au colza Premiers résultats

Couverts associés au colza Premiers résultats Le 29 juillet 21 Couverts associés au colza Premiers résultats AVERTISSEMENT LA NOTE QUI SUIT CORRESPOND AUX PREMIERS RESULTATS PARTIELS DE DEUX ANNEES D ESSAIS REALISES EN SEMIS DIRECT DANS UN CONTEXTE

Plus en détail

POMME - POIRE Campagne 2010 Bulletin n 11-01/06/2010

POMME - POIRE Campagne 2010 Bulletin n 11-01/06/2010 POMME - POIRE Campagne 2010 Bulletin n 11-01/06/2010 Bulletin élaboré sur la base des observations réalisées dans le cadre du réseau Limousin. Bulletin disponible sur le site : http://www.limousin.synagri.com/

Plus en détail

Traits fonctionnels : concepts et caractérisation exemples des prairies Marie-Laure Navas, Eric Garnier, Cyrille Violle, Equipe ECOPAR

Traits fonctionnels : concepts et caractérisation exemples des prairies Marie-Laure Navas, Eric Garnier, Cyrille Violle, Equipe ECOPAR Traits fonctionnels : concepts et caractérisation exemples des prairies Marie-Laure Navas, Eric Garnier, Cyrille Violle, Equipe ECOPAR Ecole Chercheurs AgroEcologie 5-8 Juin 2012 1 Diversité spécifique

Plus en détail

Etude de l'aptitude au sursemis des variétés de ray-grass anglais

Etude de l'aptitude au sursemis des variétés de ray-grass anglais Etude de l'aptitude au sursemis des variétés de ray-grass anglais P. Luxen En zone presque exclusivement herbagère, le sursemis présente de nombreux avantages. Dans le cas du ray-grass anglais, existe-toi!

Plus en détail

MOOC Agroécologie Séquence 1 Septembre 2015. Application pour l enherbement des cultures pérennes. Elena Kazakou

MOOC Agroécologie Séquence 1 Septembre 2015. Application pour l enherbement des cultures pérennes. Elena Kazakou CONCEPT DES TRAITS FONCTIONNELS Application pour l enherbement des cultures pérennes Elena Kazakou Dans cet exemple je vais vous présenter le concept des traits fonctionnels et vous illustrer comment on

Plus en détail

Indices agroclimatiques

Indices agroclimatiques Indices agroclimatiques pour faciliter la prise de décision en agriculture Dominique Plouffe, Gaétan Bourgeois, René Audet Marie-Pier Lepage Indices agroclimatiques ± 1920 : apparition de l agrométéorologie

Plus en détail

Présentation des biomes forestiers

Présentation des biomes forestiers Présentation des biomes forestiers Toundra superficie : environ 7,3 millions de km 2 (6 % des terres mondiales) température moyenne hivernale : -28 o C température moyenne estivale : sous les 10 o C précipitation

Plus en détail

Evaluation de cépages résistants ou tolérants aux principales maladies cryptogamiques de la vigne

Evaluation de cépages résistants ou tolérants aux principales maladies cryptogamiques de la vigne VITICULTURE 27 Evaluation de cépages résistants ou tolérants aux principales maladies cryptogamiques de la vigne Marc Chovelon Grab Mathieu Combier Chambre d Agriculture du Var Gilles Masson Centre du

Plus en détail

Mesure Measurement Réf 322 033 Etiquettes Terre, Jupiter, Mars, Français p 1 Lune pour dynamomètre 10 N English p 4 Earth, Jupiter, Mars, Moon,

Mesure Measurement Réf 322 033 Etiquettes Terre, Jupiter, Mars, Français p 1 Lune pour dynamomètre 10 N English p 4 Earth, Jupiter, Mars, Moon, Mesure Measurement Français p 1 English p 4 Version : 8006 Etiquettes Terre, Jupiter, Mars, Lune pour dynamomètre 10 N Earth, Jupiter, Mars, Moon, labels for 10 N dynamometer Mesure Etiquettes Terre, Jupiter,

Plus en détail

UNE INTERFACE NORD-SUD : L ESPACE MEDITERRANEEN

UNE INTERFACE NORD-SUD : L ESPACE MEDITERRANEEN UNE INTERFACE NORD-SUD : L ESPACE MEDITERRANEEN La ligne entre le Nord et le Sud passe par la mer Méditerranée. Mais cette limite est-elle u rupture entre deux mondes ou un espace de contacts et d échanges?

Plus en détail

Micropropagation d'un arbuste sylvo-pastoral, Atriplex halimus L. (Chénopodiacées)

Micropropagation d'un arbuste sylvo-pastoral, Atriplex halimus L. (Chénopodiacées) Micropropagation d'un arbuste sylvo-pastoral, Atriplex halimus L. (Chénopodiacées) Souayah N., Khouja M.L., Rejeb M.N., Bouzid S. in Ferchichi A. (comp.), Ferchichi A. (collab.). Réhabilitation des pâturages

Plus en détail

TITRE DE LA THESE. Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie. Par. Riadh Béchir. Unité de recherche ; Laboratoire ;

TITRE DE LA THESE. Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie. Par. Riadh Béchir. Unité de recherche ; Laboratoire ; TITRE DE LA THESE Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie Par Riadh Béchir Unité de recherche ; Laboratoire ; Entreprise - Economie - Environnement Economie et sociétés rurales

Plus en détail

Synthèse de la démarche de conception et réalisation de lotissements

Synthèse de la démarche de conception et réalisation de lotissements Synthèse de la démarche de conception et réalisation de lotissements RÉSUMÉ L entreprise de travaux publics Vermot, filiale d Eurovia dans le Doubs, a commencé il y a peu à s occuper de conception de projets

Plus en détail

Efficacité d un paillage de papier journal sur la croissance initiale du merisier (Prunus avium L.)

Efficacité d un paillage de papier journal sur la croissance initiale du merisier (Prunus avium L.) Efficacité d un paillage de papier journal sur la croissance initiale du merisier (Prunus avium L.) H. Frochot, G. Levy, L. Wehrlen, Y Lefevre, G. Lorsin To cite this version: H. Frochot, G. Levy, L. Wehrlen,

Plus en détail

QUELLE EST LA PLACE DES FEUILLUS BORÉAUX DANS NOS ÉCOSYSTÈMES? Julien Moulinier Ph. D.

QUELLE EST LA PLACE DES FEUILLUS BORÉAUX DANS NOS ÉCOSYSTÈMES? Julien Moulinier Ph. D. QUELLE EST LA PLACE DES FEUILLUS BORÉAUX DANS NOS ÉCOSYSTÈMES? Julien Moulinier Ph. D. 1 er Rendez-vous des ressources naturelles, La Sarre, 9 mai 2014 Les feuillus commerciaux de la sapinière à bouleau

Plus en détail

Marché à bons de commande pour l entretien des espaces verts des ouvrages du service d assainissement collectif

Marché à bons de commande pour l entretien des espaces verts des ouvrages du service d assainissement collectif DEPARTEMENT DU LOIR-ET-CHER Marché à bons de commande pour l entretien des espaces verts des ouvrages du service d assainissement collectif Cahier des clauses techniques particulières ANNEE 2012 N DU MARCHE

Plus en détail

CALCUL THEORIQUE DE FIABILITE SUR LES CARTES DE L ERCP 80 SELON LA NORME UTE C 80-810 RAPPORT AF04-4864R1 25 FEVRIER 2005

CALCUL THEORIQUE DE FIABILITE SUR LES CARTES DE L ERCP 80 SELON LA NORME UTE C 80-810 RAPPORT AF04-4864R1 25 FEVRIER 2005 CALCUL THEORIQUE DE FIABILITE SUR LES CARTES DE L ERCP 80 SELON LA NORME UTE C 80-810 RAPPORT AF04-4864R1 25 FEVRIER 2005 CE RAPPORT ANNULE ET REMPLACE LE RAPPORT AF04-4864 DU 25 JANVIER 2005 Cette analyse

Plus en détail

Mise en situation dans la cour pour repérer l'est, l'ouest puis le nord et le sud (Where does the sun rise? Where does the sun set?

Mise en situation dans la cour pour repérer l'est, l'ouest puis le nord et le sud (Where does the sun rise? Where does the sun set? Séance n 0 I - Objectifs Objectif disciplinaire Acquérir le vocabulaire spécifique Objectif linguistique Lexique North - South - East - West Oceans (pacific, atlantic ) Continents North pole, south pole

Plus en détail

Gestion des Inondations et Sécheresses

Gestion des Inondations et Sécheresses Gestion des Inondations et Sécheresses R. Andreas Kraemer Ecologic Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE): Cours pour l Afrique du Nord Office Nationale de l Eau Potable 28. Nov. - 3. Déc. 2005

Plus en détail

RAPPORT D EVALUATION DE LA SECURITE ALIMENTAIRE

RAPPORT D EVALUATION DE LA SECURITE ALIMENTAIRE Programme FIM RAPPORT D EVALUATION DE LA SECURITE ALIMENTAIRE «Situation agro-pastorale de la Sous-préfecture de Gozbeida, région de Sila» Septembre 2014 Equipe de l enquête 1. Kiram Kou Hamid (Officier

Plus en détail

Effet du stress hydrique sur le comportement physiologique de dix populations de Medicago intertexta

Effet du stress hydrique sur le comportement physiologique de dix populations de Medicago intertexta Effet du stress hydrique sur le comportement physiologique de dix populations de Medicago intertexta Laouar M., Kies N., Abdellaoui K., Bennour A., Bettahar N., Kadi S., Bouzza L., Abdelguerfi A. in Delgado

Plus en détail

eau, où es-tu? Une activité aux Jardins du Muséum

eau, où es-tu? Une activité aux Jardins du Muséum Hé eau, où es-tu? Une activité aux Jardins du Muséum 1. DES TOITS VÉGÉTALISÉS En levant la tête, vous apercevrez quelques plantes pointant le bout de leurs fleurs. Mauvaises herbes? Que nenni! 2 Les toits

Plus en détail

Reliefs et climats du monde

Reliefs et climats du monde Reliefs et climats du monde Matière : Géographie Domaine : Regard sur le Monde Séance 1 Quels sont les reliefs mondiaux? CM2! Objectif(s) de la séance :! Connaître les caractéristiques des reliefs du monde

Plus en détail

Défi-recherche sciences n 2 Réponse de la classe de CM2 de l école Henri Thomas

Défi-recherche sciences n 2 Réponse de la classe de CM2 de l école Henri Thomas Défi-recherche sciences n 2 Réponse de la classe de CM2 de l école Henri Thomas «Disposez quelques pommes de terre dans différents lieux bien choisis de la classe ou de l école. Observez-les régulièrement,

Plus en détail

Inventaire par télédétection des pelouses sèches du Bas-Vivarais

Inventaire par télédétection des pelouses sèches du Bas-Vivarais Inventaire par télédétection des pelouses sèches du Bas-Vivarais Conservatoire d Espaces Naturels Rhône Alpes - Cermosem Gustave Coste - Stagiaire Montpellier SupAgro gustavecoste@gmail.com Nicolas Robinet

Plus en détail

Bilan de la Saison 2012: Faits Saillants et Stratégies. pour 2013

Bilan de la Saison 2012: Faits Saillants et Stratégies. pour 2013 Bilan de la Saison 2012: Faits Saillants et Stratégies pour 2013 Par Marie-Eve Dion agr., Jacinthe Drouin agr. et Colombe Cliche-Ricard agr. Général: Temps sec: Du 1 er juin à 31 juillet: 192 mm de pluie

Plus en détail

LOI SUR LA RECONNAISSANCE DE L'ADOPTION SELON LES COUTUMES AUTOCHTONES ABORIGINAL CUSTOM ADOPTION RECOGNITION ACT

LOI SUR LA RECONNAISSANCE DE L'ADOPTION SELON LES COUTUMES AUTOCHTONES ABORIGINAL CUSTOM ADOPTION RECOGNITION ACT ABORIGINAL CUSTOM ADOPTION RECOGNITION ACT ABORIGINAL CUSTOM ADOPTION RECOGNITION REGULATIONS R-085-95 In force September 30, 1995 LOI SUR LA RECONNAISSANCE DE L'ADOPTION SELON LES COUTUMES AUTOCHTONES

Plus en détail

Dénombrement Probabilité uniforme sur un ensemble fini

Dénombrement Probabilité uniforme sur un ensemble fini UPV - MathsL1S1 1 II Dénombrement Dénombrement Probabilité uniforme sur un ensemble fini I Dénombrement 1) Factorielles : Pour n entier 1, il y a : n! = n.(n - 1). (n - 2) 2.1 façons d aligner n objets

Plus en détail

PROJET DONATA TECHNIQUE DE MULTIPLICATION RAPIDE DES BOUTURES DE MANIOC : LES MINI-BOUTURES

PROJET DONATA TECHNIQUE DE MULTIPLICATION RAPIDE DES BOUTURES DE MANIOC : LES MINI-BOUTURES PROJET DONATA TECHNIQUE DE MULTIPLICATION RAPIDE DES BOUTURES DE MANIOC : LES MINI-BOUTURES 1 RESUME L adoption des variétés améliorées de manioc peut être facilitée si elles sont aisément disponibles

Plus en détail

Séneçon du Cap. Nom scientifique Senecio inaequidens (DC) Famille des Astéracées = Composée. Description. Origine : Afrique du Sud

Séneçon du Cap. Nom scientifique Senecio inaequidens (DC) Famille des Astéracées = Composée. Description. Origine : Afrique du Sud Origine : Afrique du Sud Séneçon du Cap Nom scientifique Senecio inaequidens (DC) Famille des Astéracées = Composée Description Plante herbacée vivace, à racines superficielles, forme une touffe arrondie

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE, D INSTALLATION & DE RACCORDEMENT DU DISPOSITIF DE LOCALISATION D ALARME

NOTICE TECHNIQUE, D INSTALLATION & DE RACCORDEMENT DU DISPOSITIF DE LOCALISATION D ALARME TEL : 0238345494 FAX : 0238300054 Date : 16/06/09 Page : 1 NOTICE TECHNIQUE, D INSTALLATION & DE RACCORDEMENT DU DISPOSITIF DE LOCALISATION D ALARME Dernière révision : Indice C : Associé à nouveau détecteur

Plus en détail

Biodiversité, Taxonomie et Barcode moléculaire. Nicolas Puillandre puillandre@mnhn.fr

Biodiversité, Taxonomie et Barcode moléculaire. Nicolas Puillandre puillandre@mnhn.fr Biodiversité, Taxonomie et Barcode moléculaire Nicolas Puillandre puillandre@mnhn.fr Biodiversité : - les écosystèmes - les espèces - les gènes Taxonomie : Description des unités taxonomiques Classification

Plus en détail

Nom: Labels alimentaires suisses

Nom: Labels alimentaires suisses Certains produits alimentaires suisses sont estampillés avec des labels de qualité signalant qu ils dépassent les exigences minimales légales en matière de qualité, de protection des animaux, de protection

Plus en détail

La gestion différenciée des bords de routes et des chemins

La gestion différenciée des bords de routes et des chemins différenciée s et des chemins Les communes engagées en 2009 et 2010 Les étapes du projet Rencontre des élus et agent technique Inventaire des routes et chemins Mai-juillet Inventaire de la flore et des

Plus en détail

Master 2 Ecologie, Biodiversité, Evolution UE BADE - Pascal Rigolet

Master 2 Ecologie, Biodiversité, Evolution UE BADE - Pascal Rigolet Master 2 Ecologie, Biodiversité, Evolution UE BADE - Pascal Rigolet BASE DE DONNEES DE LA GESTION DIFFERENCIEE Hélène COLAS Année universitaire 2010/2011 Sommaire I. Introduction 2 1. Qu est-ce que la

Plus en détail

Recherche d information textuelle

Recherche d information textuelle Recherche d information textuelle Pré-traitements & indexation B. Piwowarski CNRS / LIP6 Université Paris 6 benjamin@bpiwowar.net http://www.bpiwowar.net Master IP - 2014-15 Cours et travaux pratiques

Plus en détail

Une colonisation tardive

Une colonisation tardive CHAPITRE V Une colonisation tardive De l avis général, un seul et même peuple issu du continent asiatique aurait peuplé les îles de la Polynésie. La colonisation des îles polynésiennes se serait effectuée

Plus en détail

Réseau d Observations Phénologiques pour la Gestion des Changements Climatiques

Réseau d Observations Phénologiques pour la Gestion des Changements Climatiques Réseau d Observations Phénologiques pour la Gestion des Changements Climatiques Isabelle Chuine CEFE CNRS Montpellier isabelle.chuine@cefe.cnrs.fr Bernard Seguin Agroclim INRA Avignon François Lebourgeois

Plus en détail

Bulletin d information Période : Octobre 2008

Bulletin d information Période : Octobre 2008 ROYAUME DU MAROC Centre Royal de Télédétection Spatiale Direction de la Production Végétale Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la lutte contre la Désertification Direction de la Météorologie Nationale

Plus en détail

LES CLIMATS DE LA TERRE.

LES CLIMATS DE LA TERRE. LES CLIMATS DE LA TERRE. Nicola Mauro 5 ème année école communale Marbaix-La-Tour Table des matières. 1 : La terre et ses climats. 2 : Le climat tropical 3 : Le climat désertique 4 : Le climat continental

Plus en détail

Banque de semences : un outil de conservation à suivre et évaluer, un socle pour étudier l évolution

Banque de semences : un outil de conservation à suivre et évaluer, un socle pour étudier l évolution C o n s e r v a t o i r e b o t a n i q u e n a t i o n a l a l p i n Banque de semences : un outil de conservation à suivre et évaluer, un socle pour étudier l évolution Rencontres des Jardins s de France,

Plus en détail

L hôtel des abeilles ou l hôtel des insectes

L hôtel des abeilles ou l hôtel des insectes L hôtel des abeilles ou l hôtel des insectes Prendre soin des insectes ne consiste pas seulement à leur offrir à manger durant la belle saison mais également à leur proposer le gîte pendant les périodes

Plus en détail

Dossier pédagogique collège : Module 4 - La biodiversité Atelier «Méthode de suivi de la biodiversité de la réserve»

Dossier pédagogique collège : Module 4 - La biodiversité Atelier «Méthode de suivi de la biodiversité de la réserve» Gorges de la Loire Dossier pédagogique collège : Module 4 - La biodiversité Atelier «Méthode de suivi de la biodiversité de la réserve» Yv es T hon néri eux : asar ine cou ché e, h ê trai e- Mic ka ël

Plus en détail

Article. «Ravir les lieux» Hélène Dorion. Liberté, vol. 41, n 6, (246) 1999, p. 55-59. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante :

Article. «Ravir les lieux» Hélène Dorion. Liberté, vol. 41, n 6, (246) 1999, p. 55-59. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : Article «Ravir les lieux» Hélène Dorion Liberté, vol. 41, n 6, (246) 1999, p. 55-59. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/32625ac Note : les règles d'écriture

Plus en détail

ESTIMATION DE LA BIOMASSE DU SOUS-BOIS SELON UN GRADIENT DE DEGRADATION DANS LA FORET DENSE HUIMIDE DU GABON (Makokou)

ESTIMATION DE LA BIOMASSE DU SOUS-BOIS SELON UN GRADIENT DE DEGRADATION DANS LA FORET DENSE HUIMIDE DU GABON (Makokou) ESTIMATION DE LA BIOMASSE DU SOUS-BOIS SELON UN GRADIENT DE DEGRADATION DANS LA FORET DENSE HUIMIDE DU GABON (Makokou) Alain Franck KOSSI DITSOUGA kossiditsougaa@yahoo.fr Institut de Recherche en Ecologie

Plus en détail

Les communautés de pratique au cur de l'organisation réelle des entreprises

Les communautés de pratique au cur de l'organisation réelle des entreprises Systèmes d'information et Management Volume 9 Issue 1 Article 1 2004 Les communautés de pratique au cur de l'organisation réelle des entreprises Eddie Soulier Université de Technologie de Troyes, ISTIT-Tech-CICO,

Plus en détail

ENSE3 - API/CSPI et Master Automatique - 2008/2009

ENSE3 - API/CSPI et Master Automatique - 2008/2009 ENSE3 - API/CSPI et Master Automatique - 28/29 DS Commande robuste - - 19 janvier 29 Nom Prénom Signature ATTENTION: Mettre votre nom et répondre directement sur les feuilles de l énoncé. Justifiez vos

Plus en détail

C O L L E C T I O N 2 0 1 5

C O L L E C T I O N 2 0 1 5 COLLECTION 2015 HISTOIRE / HISTORY ARTMETA est né de l'association d'une jeune designer et d'un atelier de chaudronnerie industrielle situé près de Cherbourg dans la Manche. Le fruit de cette collaboration

Plus en détail

Préambule : Sous le patronage de :

Préambule : Sous le patronage de : Sous le patronage de : Association reconnue d utilité publique Université Paris VI Laboratoire d Anatomie comparée 2 place Jussieu 75005 PARIS http://www.societeherpetologiquedefrance.com Préambule : L

Plus en détail

Développement durable

Développement durable Développement durable Parcours élèves Correction Jusqu à la 4 è D E V E L O P P E M E N T 2 0 1 5 U R A B L E Département éducation formation Avenue Franklin D. Roosevelt 75008 Paris www.palais-decouverte.fr

Plus en détail

La ferme expérimentale de l ADRAO

La ferme expérimentale de l ADRAO La ferme expérimentale de l ADRAO ADRAO/WARDA 01 B.P. 2551 Bouaké 01 Côte d Ivoire Téléphone : (225) 31 63 45 14 Télécopie : (225) 31 63 47 14 Page web: http://www.warda.cgiar.org/ Création et localisation

Plus en détail

Journée «Serres modiques et tunnels»

Journée «Serres modiques et tunnels» Journée «Serres modiques et tunnels» Autres problèmes rencontrés dans les serres de tomates Par : ANDRÉ CARRIER, agr., M. Sc. Direction régionale r de la Chaudière re- Appalaches Novembre 2010 Pourriture

Plus en détail

Aller-simple pour le Maroc (Vidéo)

Aller-simple pour le Maroc (Vidéo) Aller-simple pour le Maroc (Vidéo) Question 1: Regardez la vidéo et remplissez les blancs. Salaam-al-eikum! Aujourd hui, Aller-Simple, le r sur le Maroc et ma rencontre avec Tryo. Maraba. (Chanson: Ils

Plus en détail

Définition(s) de la biodiversité: des instabilités persistantes

Définition(s) de la biodiversité: des instabilités persistantes Définition(s) de la biodiversité: des instabilités persistantes Frédéric GOSSELIN Pour mieux affirmer ses missions, le Cemagref devient Irstea Irstea Domaine des Barres Nogent sur Vernisson frederic.gosselin@isrtea.fr

Plus en détail

année 2015 Bulletin climatologique année 2015 MétéoSuisse Un début d année extrêmement doux Hivernal à partir de la mi-janvier 13 janvier 2016

année 2015 Bulletin climatologique année 2015 MétéoSuisse Un début d année extrêmement doux Hivernal à partir de la mi-janvier 13 janvier 2016 année 2015 MétéoSuisse Bulletin climatologique année 2015 13 janvier 2016 Record de 2014 déjà battu : la température de l année 2015 a connu un écart à la norme 1981-2010 de 1.29 degré, ce qui constitue

Plus en détail

Lycée M hamdia Sciences de la vie et de la terre Année scolaire : 2010/2011 Classe : 2 ème sciences 1

Lycée M hamdia Sciences de la vie et de la terre Année scolaire : 2010/2011 Classe : 2 ème sciences 1 Lycée M hamdia Sciences de la vie et de la terre Année scolaire : 2010/2011 Classe : 2 ème sciences 1 Prof : Saïd Mounir Devoir de contrôle N 2 Date : 09/02/2011 Durée : 1 Heure EXERCICE 1 :(4pts) 1) Associer

Plus en détail

Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015

Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015 Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015 Mise en contexte Résultats des essais du CETAB+ Méthodologie; Biomasse et facteurs de variation; Rendements en maïs et corrélations avec l azote apporté;

Plus en détail

Vérins. télescopiques. Série RT Ø 25 à 63 mm

Vérins. télescopiques. Série RT Ø 25 à 63 mm Vérins télescopiques Série RT Ø 25 à 63 mm Vérin pneumatique télescopique à 2 ou 3 étages Dans le cas des vérins télescopiques, la force exercée dépend non seulement de la pression, mais aussi du diamètre

Plus en détail

MORPHOLOGIE DE LA FEUILLE D ELAEIS AU COURS DE SA CROISSANCE

MORPHOLOGIE DE LA FEUILLE D ELAEIS AU COURS DE SA CROISSANCE ~~~~~~~~~~ de EXTRAT DE LA. REVUE GBNBRALE DE BOTANQUE Tome 62 (1955). Page 319 MORPHOLOGE DE LA FEULLE D ELAES AU COURS DE SA CROSSANCE par M. P. HENRY R~SUM~ Description de la feuille d Elacis aux divers

Plus en détail

Maladies foliaires du bleuet sauvage

Maladies foliaires du bleuet sauvage Maladies foliaires du bleuet sauvage Feuillet de renseignements sur le bleuet sauvage C.3.3.0 Les bleuets sauvages peuvent être infectés par cinq maladies foliaires d importance causant la décoloration

Plus en détail

2ième et 3ième année. Ann RainBoth

2ième et 3ième année. Ann RainBoth 2ième et 3ième année Ann RainBoth This material is covered by copyright and may not be used for commercial purposes. The author of this material has provided it for use by students and teachers in instructional

Plus en détail

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL MIDI-PYRENEES Grandes Cultures - n 13 25 mars 2010 CEREALES A PAILLE PROTEAGINEUX COLZA Pietin verse : risque parfois élevé pour les semis d'octobre dans les limons et les

Plus en détail

Management des connaissances fournisseur par la fonction Achats : essai d'identification d'un groupe d'entreprises vertueuses

Management des connaissances fournisseur par la fonction Achats : essai d'identification d'un groupe d'entreprises vertueuses Systèmes d'information et Management Volume 9 Issue 3 Article 2 2004 Management des connaissances fournisseur par la fonction Achats : essai d'identification d'un groupe d'entreprises vertueuses Armelle

Plus en détail

DELIBERATION N 08-156 4 JUILLET 2008

DELIBERATION N 08-156 4 JUILLET 2008 DELIBERATION N 08-156 4 JUILLET 2008 ENVIRONNEMENT Classement de la Tour du Valat en réserve naturelle régionale VU le Code général des collectivités territoriales ; VU le code de l environnement, notamment

Plus en détail

Comfort. - Terminaux à air

Comfort. - Terminaux à air lindab comfort Comfort - Terminaux à air Un climat optimal pour s évader lindab comfort L homme n est pas fait pour vivre enfermé en lieu clos, mais pour respirer de l air pur. Nous savons tous que cette

Plus en détail

FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE. Norme 8861-2000

FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE. Norme 8861-2000 FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE Norme 8861-2000 NORME FIA CONCERNANT LA PERFORMANCE DES DISPOSITIFS D'ABSORPTION D'ÉNERGIE À L'INTÉRIEUR DES BARRIÈRES DE PNEUS DE FORMULE UN Ce cahier des charges

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE D UN SYSTÈME

MISE EN ŒUVRE D UN SYSTÈME DOSSIER TECHNIQUE SYSTÈME DE TRANSMISSION VIDÉO PAR FAISCEAU LASER Comporte les documents suivants : Documentation cellule de Pockels : Page 2 à 3 Documentation alimentation VLA30 : Page 4 Extrait caractéristique

Plus en détail

Prise en compte des agricultures en zones humides au sein du 2nd pilier de la PAC

Prise en compte des agricultures en zones humides au sein du 2nd pilier de la PAC Prise en compte des agricultures en zones humides au sein du 2nd pilier de la PAC Journées mondiales des zones humides PNR de Camargue Vendredi 21 février 2014 agro-environnementale des zones humides 1.1

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION

NOTE DE PRESENTATION NOTE DE PRESENTATION Ce bulletin vise à permettre de suivre régulièrement l évolution générale des conditions agrométéorologiques prévalant dans les différentes régions du pays décade après décade, au

Plus en détail

Les végétaux ont des besoins

Les végétaux ont des besoins 7 Les végétaux Les végétaux ont des besoins LES DIFFÉRENTES PARTIES D UNE PLANTE À FLEURS. la fleur le fruit la feuille la tige Voici un exemple de plante à fleurs avec le nom des différentes parties.

Plus en détail

sur le territoire du Pic Saint -Loup

sur le territoire du Pic Saint -Loup Dynamique du changement climatique sur le territoire du Pic Saint -Loup 2 OBSERVATION VALORISATION INFORMATION Gestion réseau climatique et BDSolACH Programmes agroenvironnementaux 3 Plusieurs méso-climats

Plus en détail

EBONE. Réseau Européen d Observation de la Biodiversité. (European Biodiversity Observation NEtwork)

EBONE. Réseau Européen d Observation de la Biodiversité. (European Biodiversity Observation NEtwork) EBONE Réseau Européen d Observation de la Biodiversité (European Biodiversity Observation NEtwork) Vers un système de surveillance de la biodiversité intégré dans l espace et dans le temps FP7 Projet Collaboratif

Plus en détail

ÉNERGIES RENOUVELABLES ET ÉLECTRIFICATION EN PROVENCE-ALPES- COTE D'AZUR

ÉNERGIES RENOUVELABLES ET ÉLECTRIFICATION EN PROVENCE-ALPES- COTE D'AZUR CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION 2005 SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES GÉNIE ÉLECTRIQUE (Classe de terminale STI) ÉLECTROTECHNIQUE Durée : 6 heures Aucun document n'est autorisé. Calculatrice autorisée

Plus en détail