Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets"

Transcription

1 Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets

2 Présentation d Ecoval Maroc 2

3 Sommaire Présentation d Ecoval Maroc Perception du Marché de déchets Objectifs de la plateforme Ecoval Mission et Services Réalisations La valorisation des déchets en cimenterie Holcim Maroc Structures et moyens Le devoir de contrôle et de suivi Réalisation Conclusion 3

4 Ecoval Maroc Plateforme de pré-traitement de déchets industriels de Holcim Maroc?

5 Plate-forme de prétraitement de déchets Dans le cadre de sa stratégie de développement Holcim Maroc a mis en place sur son site d Ouled Zidane : Une plateforme de regroupement et de prétraitement de déchets industriels sur un terrain de 30 ha situé dans la commune rurale de Ouled Zidane à une distance de 40 km de Casablanca. La plate-forme Ecoval a été conçue pour des extensions évolutives au sein du même périmètre en vue d accompagner le développement de la législation, l évolution du marché et les besoins des industriels. Une forêt de 200 Ha a été plantée aux alentours de la plateforme Ecoval pour la séquestration du CO2 généré par la cimenterie Holcim Settat : Projet MDP en cours. 5

6 Fiche signalétique Ecoval Ecoval Maroc : S.A filiale 100% Holcim Maroc Capital : 10 mio MAD Investissement : 45 mio MAD Date de démarrage : Juin 2007 Effectif : 15 Plateforme : 30 Ha dont superficie couverte Atelier de traitement de déchets solides 3000 m² Déchiqueteur à 3 arbres : débit 2T/h Installation de traitement de déchets liquides 1000 m² Capacité de stockage liquides : 2 x 70 m3 Laboratoire de caractérisation de déchets : unique en son genre au Maroc, 4000 T de déchets industriels traités en 2009 Capacité de traitement nominale : T/an Certifiée ISO 9001 V 2008 & V

7 Qui est Ecoval? Ecoval est le brand de l activité de prétraitement des déchets de la filiale Holcim au Maroc. Ecoval est la 1 ère plateforme de traitement de déchets au Maroc, située à El Gara (Région de Casablanca) et mise en service en juin La mission d Ecoval est de fournir au marché marocain la meilleure alternative pour une gestion intégrée de déchets en offrant des solutions adaptées, maîtrisées, sûres et écologiquement alignées au concept du développement durable. 7

8 Perception d Ecoval sur le marché Marocain des déchets L industrie nationale génère près de T de déchets industriels, la région du grand Casablanca concentre 50% de ces volumes Marché composé de petits flux besoin de regroupement L inexistence au Maroc de structures appropriées de prise en charge et d élimination des déchets industriels Clients industriels ont la volonté d avoir un interlocuteur unique pour la gestion globale de leurs déchets 8

9 Investissements Plateforme de 30 Ha dont superficie couverte Atelier de traitement de déchets solides 3000 m² Installation de traitement de déchets liquides 1000 m² Laboratoire de caractérisation de déchets Capacité de traitement nominale : T/an Montant de l investissement : 45 mio MAD Certifiée ISO 9001 V 2004 & v

10 Plate-forme Ecoval : Réalisations Atelier de pré-traitement des déchets solides de la plateforme 10

11 Plate-forme Ecoval : Réalisations Installation de prétraitement de déchets liquides : 11

12 Laboratoire de caractérisation et d analyse de déchets Broyeur à couteaux Torche à plasma Calorimètre Chromatographe en phase gazeuse 12

13 Plate-forme Ecoval : Objectifs & Mission La plate-forme a pour objectif de prétraiter les déchets générés par les industries selon les cahiers de charges des cimenteries Holcim et de les acheminer vers ses sites de Fès et Settat. Fournir au marché marocain la meilleure alternative pour la gestion intégrée des déchets en offrant une solution contrôlée, sûre et écologique en ligne avec le concept du Développement Durable. 13

14 Schéma de principe Générateurs de déchets Service intégré au client Pré-traitement des déchets (plate-forme) Co-processing (four cimentier) Recyclage Autres filières Mission Ecoval 14

15 Plate-forme Ecoval : Services Analyse et caractérisation des déchets Assistance technique au client Traçabilité assurée Recyclage et valorisation matière Collecte & Transport Elimination des déchets dangereux 15

16 Avec qui travaille Ecoval? Industriels : Générateurs de déchets banals ou dangereux Collecteurs de déchets Centre d élimination (en l occurrence Cimenteries Holcim Maroc) Filières professionnelles de recyclage 16

17 Types de déchets acceptés sur la plate-forme Liquides : huiles usagées, solvants, eaux polluées, émulsions eaux huileuses, mélanges eau-hydrocarbures,.. Solides : emballages souillés (carton, plastique, bois, papier), résines échangeuses d ions, rebus de fabrication, produits avariés ou périmés, pneus VL, gâteaux de filtration Visqueux : terres contaminées aux hydrocarbures, terres décolorantes, boues de station d épuration, boues de fonds de bacs d hydrocarbures, boues de peinture, graisses, culots de distillation Déchets riches en Silice, en Calcium, en Fer, en Alumine, en Alcalins 17

18 Notre liste de «Déchets interdits» Déchets infectieux et biologiquement actifs provenant d'hôpitaux Déchets contenant de l'amiante Batteries entières Explosifs Matériaux corrosifs Déchets à forte concentration en cyanures Déchets minéraux acides Déchets radioactifs Déchets municipaux non triés 18

19 Feedback au client Procédure d acceptation des déchets Contact client NON Identification Première évaluation Livraison Planification NON Analyse complète d un échantillon Livraison Contrôle d échantillon NON NON Acceptation interne Autorisation Cahier des charges de l usine Evaluation des impacts Déchargement Contrôle final Valorisation/élimination Enregistrement Retour au client avant déchargement NON Etablissement du prix de valorisation/élimination Contrat commercial Bases de données Facturation Statistiques Rapport annuel 19

20 Co-processing des déchets dans les cimenteries Holcim Maroc 20

21 Élimination de Déchets Valorisation Matière et Énergie des Déchets La Hiérarchie dans la gestion des déchets Volume de Déchets Eviter Minimiser Valorisation Matière (Recyclage/ Réutilisation) Co-Processing en Four de Cimenteries Incinération Traitement Physicochimique Mise en décharge 21

22 Le Traitement des déchets à Holcim Maroc L activité de traitement des déchets en fours de cimenteries Holcim Maroc : Elle consiste en l acheminement vers nos cimenteries de déchets industriels par la vente de service de traitement aux générateurs de déchets selon le principe du pollueur-payeur. En valorisant des déchets dans nos cimenteries en substitution à des ressources non renouvelables, nous contribuons à : La préservation des ressources naturelles (engagement environnemental) L élimination écologique des nuisances (engagement social) La réduction de nos coûts de production (engagement économique) 22

23 Avantages du processus cimentier en matière de Co-processing des déchets Température très élevées Flamme à C, gaz à plus de 1800 C et matière portée à 1450 C Incinérateur classique : températures entre 800 et 1200 C Long temps de séjour dans le four > 5 secondes pour les gaz Incinérateur classique : temps de séjour < 2 secondes Auto-lavage des gaz la chaux représente plus de 60% en masse dans le cru Valorisation double: énergie et matière la fraction organique des déchets est utilisée comme combustible la fraction minérale est incorporée dans la chimie du produit fini Réduction globale des émissions à effet de serre réduction globale des émissions à effet de serre en évitant l utilisation d autres méthodes de traitement de déchets Installations existantes Solutions au niveau local Incinérateur classique: investissement important pour la communauté 23

24 Structure et moyens : Installations spécifiques de réception et d injection de déchets Pour tout type de déchets solides grossiers tels que: pneus déchiquetés, déchets pharmaceutiques, déchets d emballages, terres polluées, etc... - Convoyeur - Triple clapet 24

25 Structure et moyens : Installations spécifiques de réception et d injection de déchets Pour tout type de déchets liquides tels que: huiles usées, solvants, émulsions, résidus d hydrocarbures dégradés, produits liquides périmés, etc... - unité de dépôtage - cuve de réception - pompe d injection - unité d inertage à l azote liquide 25

26 Structure et moyens : Installations spécifiques de réception et d injection de déchets Pour tout type de déchets visqueux tels que: boues d hydrocarbures, boues d épuration, déchets de fond de cuve, etc... - Trémie de réception - Pompe d injection 26

27 Le devoir de contrôle et de suivi Engagement volontaire de Holcim Maroc auprès du Ministère de l Environnement à développer l activité de traitement de déchets, en conformité avec les normes internationales en la matière. Le contrôle des émissions est indispensable : En continu pour : poussières, NO X, SO 2, COV, HCl, HF Des analyseurs en continu des émissions placés sur chacune des cheminées principales de nos cimenteries, depuis 2002 Quatre fois par an pour : D/F, métaux lourds et autres polluants Les rejets aux cheminées sont mesurés par LPEE et les résultats prouvent que nos émissions sont largement inférieures aux limites réglementaires Des rapports trimestriels de synthèse sur notre activité de valorisation des déchets ainsi que les résultats des campagnes d analyses des émissions atmosphériques sont adressés au Ministère de l Environnement. 27

28 Nos usines sont certifiées ISO et 9001 Mise en place d un système de management intégré dans nos deux nos 2 cimenteries de Fès et Oujda selon les référentiels: ISO et ISO 9001 par l organisme TÜV Reinland Périmètre d activité: Fabrication et commercialisation de ciments et traitement de déchets 28

29 Valorisation des Huiles usagées (Collecte & Elimination)

30 1ère filière pilote de collecte et de valorisation des huiles usagées au Maroc 2004 : Signature d une convention de partenariat liant les cimentiers aux distributeurs pétroliers pour la mise en place d une filière structurée de collecte et de valorisation des huiles usées. Cimentier Holcim : prise en charge des frais de collecte au niveau des stations de service et chez les clients industriels Pétroliers : cession gratuite des huiles usées au cimentier Holcim Holcim Maroc : Import d un camion citerne d une capacité de 7 m3 conforme ADR. Juin 2006 : Date de démarrage effective des tournées de collectes pour les zones Centre et Centre nord. 30

31 Identité visuelle Création d un label commun Création d une charte graphique (Identification et reconnaissance d une charte commune à l ensemble des opérateurs impliqués dans le projet). 31

32 Véhicule de collecte des huiles usagées de Holcim Maroc 32

33 Expérience du groupe HOLCIM L exercice d une telle activité par HOLCIM se fait : Dans le respect des réglementations locales applicables, en particulier celles concernant la protection de l environnement. Dans le respect des standards du Groupe, en particulier pour l environnement et en totale transparence avec les acteurs concernés. Sans aucun impact sur la qualité des produits finis. HOLCIM utilise depuis de nombreuses années des huiles usagées dans la quasi totalité de ses unités. Les huiles usagées sont classées comme déchets dangereux selon le catalogue Marocain de Déchets (CMD) L utilisation des huiles usagées dans les fours de cimenteries présente une solution de premier plan pour une élimination en toute sécurité. 33

34 Conclusion Tous les facteurs (économiques, environnementaux) sont en faveur d une élimination réglementée des déchets en cimenterie : Industrie existante souhaitant préserver les ressources naturelles Haute efficacité environnementale : Traçabilité des déchets du «berceau à la tombe garantie Des critères stricts et scientifiques sont fixés pour : L acceptation des déchets Les niveaux des émissions Le traitement de déchets à Ecoval/Holcim : Une solution économique et écologique 34

Valorisation de déchets en cimenterie : Quel apport pour un développement durable? Conférence REME

Valorisation de déchets en cimenterie : Quel apport pour un développement durable? Conférence REME Valorisation de déchets en cimenterie : Quel apport pour un développement durable? Conférence REME Casablanca, 17 & 18 Mai 2010 Présentation d Ecoval Maroc Filiale 100% du Groupe Holcim Maroc Sommaire

Plus en détail

Combustibles de substitution et CSR en cimenterie EFE mercredi 3 février 2010 Frédéric Douce Holcim (France)

Combustibles de substitution et CSR en cimenterie EFE mercredi 3 février 2010 Frédéric Douce Holcim (France) Combustibles de substitution et CSR en cimenterie EFE mercredi 3 février 2010 Frédéric Douce Holcim (France) 2007 Holcim/Switzerland Les Avantages du Process Cimentier: le Co-processing Nous réalisons

Plus en détail

Lafarge France et l économie circulaire

Lafarge France et l économie circulaire Lafarge France et l économie circulaire Zoom sur l écologie industrielle Mai 2013 Les activités de Lafarge Le Groupe La France est le berceau historique du Groupe depuis 1833 Le Groupe Lafarge est leader

Plus en détail

[ Plateforme de regroupement et de prétraitement des déchets dangereux pour l'environnement ] Recycler et valoriser. Faciliter et réorienter

[ Plateforme de regroupement et de prétraitement des déchets dangereux pour l'environnement ] Recycler et valoriser. Faciliter et réorienter [ Plateforme de regroupement et de prétraitement des déchets dangereux pour l'environnement ] Recycler et valoriser Faciliter et réorienter Regrouper et prétraiter Optimiser et traiter www.ortec.fr Services

Plus en détail

Combustibles alternatifs : perspectives pour Lafarge Ciment Moldavie. Louis de Sambucy, DG Lafarge Ciment Moldavie

Combustibles alternatifs : perspectives pour Lafarge Ciment Moldavie. Louis de Sambucy, DG Lafarge Ciment Moldavie Combustibles alternatifs : perspectives pour Lafarge Ciment Moldavie 1 Louis de Sambucy, DG Lafarge Ciment Moldavie Leader mondial des matériaux de construction 16 milliards de CA en 2009 78 000 collaborateurs

Plus en détail

EF4 AILg www.ef4.be 1

EF4 AILg www.ef4.be 1 Le traitement des déchets : L exemple de la cimenterie Holcim à Obourg Holcim France Benelux Le groupe Holcim a démarré en 1912 et a entamé son expansion internationale en 1920 Croissance depuis le début

Plus en détail

CIMENT VALORISATION DES ENCOMBRANTS DE DECHETERIES. UNIVALOM, le 24 mars 2010

CIMENT VALORISATION DES ENCOMBRANTS DE DECHETERIES. UNIVALOM, le 24 mars 2010 CIMENT VALORISATION DES ENCOMBRANTS DE DECHETERIES UNIVALOM, le 24 mars 2010 2CIMENT La Fabrication du ciment La Cimenterie de La Grave de Peille La Valorisation énergétique des encombrants Bilan du MAPA

Plus en détail

Préserver les ressources naturelles : la valorisation des déchets en cimenterie

Préserver les ressources naturelles : la valorisation des déchets en cimenterie L industrie cimentière belge L industrie cimentière est constituée de trois sociétés: CBR, CCB et Holcim. Son chiffre d affaires s élève à environ 480 millions d euros et elle dispose d un effectif de

Plus en détail

Traitement & valorisation des déchets dans nos cimenteries. Holcim (France)

Traitement & valorisation des déchets dans nos cimenteries. Holcim (France) Traitement & valorisation des déchets dans nos cimenteries Holcim (France) Table des matières Nos implantations Les avantages du process cimentier La fabrication du ciment et les déchets Valorisation matière

Plus en détail

Gestion des déchets à la SAMIR

Gestion des déchets à la SAMIR Gestion des déchets à la SAMIR COLLOQUE INTERNATIONAL : DÉCHETS INDUSTRIELS AU MAROC - 2 ÈME ÉDITION POTENTIEL DES 3R «RÉDUCTION, RÉUTILISATION ET RECYCLAGE» 15-16-17 Décembre 2010 Présenté par Mr A. Arad

Plus en détail

Traitement des déchets industriels dans les fours à ciment ou les incinérateurs. Une comparaison environnementale

Traitement des déchets industriels dans les fours à ciment ou les incinérateurs. Une comparaison environnementale Traitement des déchets industriels dans les fours à ciment ou les incinérateurs Une comparaison environnementale Introduction Depuis 1975, l Union européenne a développé un système législatif très complet

Plus en détail

Technologies des procédés industriels d éliminations des déchets dangereux

Technologies des procédés industriels d éliminations des déchets dangereux GTZ - PGPE P.05.2099.9-001.00 L Atelier de Planification Technologies des procédés industriels d éliminations des déchets dangereux Dipl.- Ing. Peter Quarten, HIM GmbH Marrakech, Juin 2009 Les Installations

Plus en détail

Déchets spécifiques de type F, stockés en alvéole spécifique mono matériaux, dans un centre de stockage d inertes

Déchets spécifiques de type F, stockés en alvéole spécifique mono matériaux, dans un centre de stockage d inertes Les déchets actuellement considérés comme inertes en France et stockés comme tels sont des déchets suivants : (1) Stockage en classe III, recyclage, 17 01 01 Béton (armé ou non) 17 01 02 Briques (1) Stockage

Plus en détail

Profil Cimenterie d Oujda

Profil Cimenterie d Oujda Profil Cimenterie d Oujda Plus proches de nos clients. Broyage La cimenterie d Oujda Mise en service en 1978, la cimenterie est située à 45 km à l'ouest de la ville d'oujda, sur la nationale Oujda - Casablanca.

Plus en détail

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS UN CHANTIER D AVENIR Direction Départementale de l Equipement de la Sarthe Décembre 2002 DÉCHETS DU BTP : DE NOUVEAUX COMPORTEMENTS A ADOPTER Le

Plus en détail

1 - Le Groupe CHIMIREC p.3. A Son histoire p.3 B Les implantations p.4. 2 - Les savoir-faire de CHIMIREC p.7

1 - Le Groupe CHIMIREC p.3. A Son histoire p.3 B Les implantations p.4. 2 - Les savoir-faire de CHIMIREC p.7 > SOMMAIRE 1 - Le Groupe CHIMIREC p.3 A Son histoire p.3 B Les implantations p.4 2 - Les savoir-faire de CHIMIREC p.7 A La collecte des déchets p.8 B Le tri et le regroupement des déchets p.9 C La valorisation

Plus en détail

DECHETS DE CHANTIER DU BTP : Nomenclature et Elimination

DECHETS DE CHANTIER DU BTP : Nomenclature et Elimination DECHETS DE CHANTIER DU BTP : Nomenclature et Elimination INERTES Les déchets actuellement considérés comme inertes en France et stockés comme tels sont des déchets suivants : Filières d élimination ou

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE : L ACTIVITE

DOSSIER DE PRESSE : L ACTIVITE DOSSIER DE PRESSE : L ACTIVITE www.recyfuel.be C o n Contacts presse: Renaud MARTIN General Manager GSM 0478/25 44 77 Christian Cornet - Commercial Manager - GSM : 0495/18 58 09 Mai 2009 Zoning industriel

Plus en détail

Valorisation Énergie et Matière en Cimenterie. Colloque Économie Circulaire 24-25 novembre, Québec.

Valorisation Énergie et Matière en Cimenterie. Colloque Économie Circulaire 24-25 novembre, Québec. Valorisation Énergie et Matière en Cimenterie Colloque Économie Circulaire 24-25 novembre, Québec. Cimenterie de Joliette L utilisation de combustibles alternatifs, une rétrospective des Rio Tinto Alcan

Plus en détail

Elimination sur mesure

Elimination sur mesure La qualité couche après couche Elimination sur mesure Solutions sectorielles pour peintres et applicateurs de peinture. Nous vous aidons à éliminer ou recycler dans les règles de l art pour le bien d une

Plus en détail

Gestion écoresponsable des déchets

Gestion écoresponsable des déchets Gestion écoresponsable des déchets R E C Y C L E R, V A L O R I S E R E T E L I M I N E R P O U R P R E S E R V E R L E N V I R O N N E M E N T E T C O N T R I B U E R A U D E V E L O P P E M E N T D U

Plus en détail

LA VALORISATION DES DECHETS COMPOSITES EN CIMENTERIE

LA VALORISATION DES DECHETS COMPOSITES EN CIMENTERIE LA VALORISATION DES DECHETS COMPOSITES EN CIMENTERIE Jean-Pierre de LARY (Délégué Général du GPIC) Bellignat, le 10 Octobre 2013 GPIC Organisation Professionnelle des transformateurs français de matériaux

Plus en détail

Infos tri. L'analyse de notre poubelle. Pourquoi trier ses déchets. Les DMS (Déchets Ménagers Spéciaux) Objectifs 2009

Infos tri. L'analyse de notre poubelle. Pourquoi trier ses déchets. Les DMS (Déchets Ménagers Spéciaux) Objectifs 2009 L'analyse de notre poubelle Infos tri Numéro 11 - Octobre 2008 2-3 4-5 Pourquoi trier ses déchets Les DMS (Déchets Ménagers Spéciaux) 6-7 Objectifs 2009 8 Foire de Montluçon et la collecte des jours fériés

Plus en détail

NOUVELLE CIMENTERIE à AIT BAHA

NOUVELLE CIMENTERIE à AIT BAHA NOUVELLE CIMENTERIE à AIT BAHA UN PROJET > à la hauteur des exigences du développement économique de la Région > conçu pour être durablement respectueux de son environnement SOMMAIRE 1 Objectifs du projet

Plus en détail

SOMMAIRE Présentation de la société La situation avant la mise en place de la démarche environnementale La mise en place de la démarche environnementale Politique environnementale Sensibilisation et communication

Plus en détail

SID - Profil. SID - Profil

SID - Profil. SID - Profil SID - Profil SID - Profil SID-PROFIL SID (Société Industrielle de la Doux), a commencé à produire des cisailles rotatives en 1972, dans le but de broyer des pneumatiques. Notre société offre aujourd hui

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Définition de l emploi Le titulaire de la spécialité gestion des pollutions et protection de l environnement de baccalauréat professionnel est un professionnel

Plus en détail

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles H. Bonnes pratiques environnementales 1. Déchets La gestion des déchets est régie par : des grands principes définissant, par exemple, les responsabilités du producteur ou détenteur de déchets ou la prise

Plus en détail

COLLECTION COMPRENDRE LE CIMENT. Quoi de neuf? RÉDUCTION DES ÉMISSIONS DE CO 2 LA CONTRIBUTION DE L INDUSTRIE CIMENTIÈRE

COLLECTION COMPRENDRE LE CIMENT. Quoi de neuf? RÉDUCTION DES ÉMISSIONS DE CO 2 LA CONTRIBUTION DE L INDUSTRIE CIMENTIÈRE COLLECTION COMPRENDRE LE CIMENT Quoi de neuf? RÉDUCTION DES ÉMISSIONS DE CO 2 LA CONTRIBUTION DE L INDUSTRIE CIMENTIÈRE Le matériau de construction le plus utilisé au monde Dès 1990, l industrie cimentière

Plus en détail

Pour le traitement des déchets

Pour le traitement des déchets 1 S A T O M tél. 024 / 472.77.77 Case postale 92 fax 024 / 472.82.02 1870 - MONTHEY (Suisse) e-mail info@satom-monthey.ch Pour le traitement des déchets 1. Généralités pages 2-4 1.1. Matières acceptées

Plus en détail

Gestion des déchets de chantier, Les bonnes pratiques

Gestion des déchets de chantier, Les bonnes pratiques Gestion des déchets de chantier, Les bonnes pratiques Conférences thématiques 17 et 18 novembre 2014 1 Mot d introduction 2 Cadrage général de la gestion des déchets de chantiers, responsabilités des différents

Plus en détail

: - - 42.5 442/2000 CRS

: - - 42.5 442/2000 CRS Produits fabriqués La société fabrique actuellement deux types de ciment : - Les ciments portland aux ajouts - Le ciment résistant aux Sulfates CPJ 42.5 selon la norme NA 442/2000 CRS 400 selon la norme

Plus en détail

LES PRINCIPAUX DÉCHETS Banals

LES PRINCIPAUX DÉCHETS Banals FICHE 01 Les déchets par corps de métiers Gros oeuvre - Terrassement Inertes Emballages et Recyclages TERRE PIERRE CONSIGNÉES PAPIER MÉLANGE MÉTAUX EMBALLAGE Base de Ciment, mortier, et béton Brique Mélanges

Plus en détail

1/ Traitement des terres et bétons pollués par HCT, HAP :

1/ Traitement des terres et bétons pollués par HCT, HAP : Réhabilitation du Site Grande Paroisse Toulouse Traitements mis en œuvre par Lot 1/ Traitement des terres et bétons pollués par HCT, HAP : Par désorption thermique : 50 000 tonnes environ Par traitement

Plus en détail

Le recyclage des emballages au Luxembourg

Le recyclage des emballages au Luxembourg Le recyclage des emballages au Luxembourg Sommaire La responsabilité des producteurs page 4 VALORLUX, organisme agréé page 6 Le Point Vert page 9 La prévention des déchets d emballages page 10 La responsabilité

Plus en détail

CONTENU. B- Traitement et recyclage des déchets 1. Démolition des navires

CONTENU. B- Traitement et recyclage des déchets 1. Démolition des navires CONTENU 2 I- Une transition sûre et équitable? Les enjeux mondiaux du développement durable II- Le débat écologique et sa dimension sociale III- Les nuances de vert dans les emplois verts IV. Emplois verts

Plus en détail

TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00

TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00 TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00 L entreprise Professionnel dans la collecte, le traitement et la valorisation de déchets industriels depuis plus de 80 ans

Plus en détail

Système de Gestion de l Environnement & Bonnes Pratiques en matière de Durabilité à la Socapalm(Cameroun)

Système de Gestion de l Environnement & Bonnes Pratiques en matière de Durabilité à la Socapalm(Cameroun) Système de Gestion de l Environnement & Bonnes Pratiques en matière de Durabilité à la Socapalm(Cameroun) Second Palm Oil AFRICA 17 Octobre 2013, Libreville (Gabon) Présenté par Ir Pierre Bois d Enghien

Plus en détail

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles G. Filières de valorisation et de traitement Tt détenteur de déchet est responsable du déchet jusqu à son élimination finale Ts rejets dans l eau, dépôts sauvages et brûlages sont rigreusement interdits.

Plus en détail

3 DÉCHETS. Introduction. Rédacteur de la fiche : Agents d entretien. Roselyne BURGUNDER. Fonction :AENES.

3 DÉCHETS. Introduction. Rédacteur de la fiche : Agents d entretien. Roselyne BURGUNDER. Fonction :AENES. 3 DÉCHETS Lycée : EDGAR FAURE Rédacteur de la fiche : Agents d entretien. Roselyne BURGUNDER Ville : MORTEAU Fonction :AENES. Dernière mise à jour : vendredi 22 janvier 2010vendredi 8 janvier 2010 Introduction

Plus en détail

Force. Performance. Passion. Rapport Développement Durable

Force. Performance. Passion. Rapport Développement Durable Force. Performance. Passion. Rapport Développement Durable 27-29 Ce rapport couvre la période entre 27 et 29. La réalisation de ce rapport démontre notre souci de transparence permanent et notre engagement

Plus en détail

QUALITE, ENVIRONNEMENT, SECURITE Vers un système de management global

QUALITE, ENVIRONNEMENT, SECURITE Vers un système de management global QUALITE, ENVIRONNEMENT, SECURITE Vers un système de management global SISQUAL, le 20 novembre 2003 Christophe GASQUET Responsable d Audit Directeur Formation PRESENTATION/QSE/SISQUAL-2003 28/10/2003 page

Plus en détail

L entretien régulier de l assainissement individuel est à la charge de l usager! Il s agit d une obligation réglementaire!

L entretien régulier de l assainissement individuel est à la charge de l usager! Il s agit d une obligation réglementaire! N OUBLIEZ PAS! L entretien régulier de l assainissement individuel est à la charge de l usager! Il s agit d une obligation réglementaire! En entretenant régulièrement votre assainissement, vous participez

Plus en détail

Pour l environnement. Strength. Performance. Passion.

Pour l environnement. Strength. Performance. Passion. Strength. Performance. Passion. Pour l environnement Réduire les émissions de CO 2 en optimisant les matériaux de construction et les méthodes de production Holcim (Suisse) SA Les fondements de notre avenir

Plus en détail

Alexandra THEVENIN Responsable du Service Environnement de la FRANCAISE DE MECANIQUE à DOUVRIN

Alexandra THEVENIN Responsable du Service Environnement de la FRANCAISE DE MECANIQUE à DOUVRIN Alexandra THEVENIN Responsable du Service Environnement de la FRANCAISE DE MECANIQUE à DOUVRIN -1- -2- Qu est-ce qu ISO 14001? -3- Qu est-ce qu ISO 14001? - ISO 14001 est une norme qui spécifie les Exigences

Plus en détail

RÉPARATION AUTOMOBILE ET TRANSPORT RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS,

RÉPARATION AUTOMOBILE ET TRANSPORT RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS, RÉPARATION AUTOMOBILE ET TRANSPORT RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS, les choix gagnants RÉPARATION AUTOMOBILE ET TRANSPORT PRÉVENIR ET VALORISER LES DÉCHETS UNE STRATÉGIE TRIPLEMENT RENTABLE La prévention

Plus en détail

4.5. INDICATEURS ENVIRONNEMENTAUX

4.5. INDICATEURS ENVIRONNEMENTAUX INDICATEURS EXTRA-FINANCIERS.5. Le volet environnemental de notre Protocole de reporting, référentiel en matière de reporting extra-financier pour les entités du groupe, a été entièrement revu. Ainsi,

Plus en détail

Des solutions économiques et innovantes pour vos déchets

Des solutions économiques et innovantes pour vos déchets Des solutions économiques et innovantes pour vos déchets rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. e n v i r o n n e m e n t IKOS Environnement, faire du déchet d aujourd hui l énergie et la

Plus en détail

* * * Pour la promotion du véhicule électrique, Monaco organise désormais chaque année le rendez-vous des véhicules électriques.

* * * Pour la promotion du véhicule électrique, Monaco organise désormais chaque année le rendez-vous des véhicules électriques. La Principauté de Monaco a signé, à Rio de Janeiro, la Convention Cadre sur les Changements Climatiques ; cette Convention est entrée en vigueur par la publication de l Ordonnance Souveraine n 11.260 du

Plus en détail

CONGRES DE LA FNADE. «Déchets et énergie, au-delà du Grenelle 2»

CONGRES DE LA FNADE. «Déchets et énergie, au-delà du Grenelle 2» CONGRES DE LA FNADE «Déchets et énergie, au-delà du Grenelle 2» FEDERATION NATIONALE DES ACTIVITES DE LA DEPOLLUTION ET DE L ENVIRONNEMENT - CONGRES 24 JUIN 2010 1 LA CARACTERISATION DES COMBUSTIBLES SOLIDES

Plus en détail

PRESERVER LES ECOSYSTEMES ET LA BIODIVERSITE Action 1 : Sélection de filières respectueuses de l environnement et de la biodiversité

PRESERVER LES ECOSYSTEMES ET LA BIODIVERSITE Action 1 : Sélection de filières respectueuses de l environnement et de la biodiversité Jean-Marie DESOINDRE Responsable SE 05 55 08 30 03 Je soussigné, J-Marie DESOINDRE, autorise les Fabricants de Biscuits et Gâteaux de France à utiliser sur le site Internet www.biscuitsgateaux.com les

Plus en détail

TEMOIGNAGE DE LA SOCIETE DES CIMENTS DE GABES. Présenté par : HAFNAOUI Mounir

TEMOIGNAGE DE LA SOCIETE DES CIMENTS DE GABES. Présenté par : HAFNAOUI Mounir TEMOIGNAGE DE LA SOCIETE DES CIMENTS DE GABES Présenté par : HAFNAOUI Mounir Corps du Texte Société des ciments de Gabes Sommaire Présentation de la SCG Mise en place d un Système de Management de L environnement

Plus en détail

www.sindra.org Traitement des déchets ménagers et assimilés en Rhône-Alpes en 2011

www.sindra.org Traitement des déchets ménagers et assimilés en Rhône-Alpes en 2011 www.sindra.org Traitement des déchets ménagers et assimilés en Rhône-Alpes en 2011 Les données ci-dessous sont issues de l'enquête ITOM (Installation de Traitement des Ordures Ménagères) réalisée en 2012

Plus en détail

Professionnels de la peinture, Agissons ensemble pour notre environnement LES BONS GESTES ET LES AIDES À L'INVESTISSEMENT

Professionnels de la peinture, Agissons ensemble pour notre environnement LES BONS GESTES ET LES AIDES À L'INVESTISSEMENT Professionnels de la peinture, Agissons ensemble pour notre environnement LES BONS GESTES ET LES AIDES À L'INVESTISSEMENT 3 types de peinture Peintures solvantées Composées de liants alkydes, vinyls, acryliques,

Plus en détail

MASTER 2 MENTION «INGENIERIE DU DEVELOPPEMENT DURABLE» SPECIALITE «INGENIERIE DURABLE DE L ENVIRONNEMENT»

MASTER 2 MENTION «INGENIERIE DU DEVELOPPEMENT DURABLE» SPECIALITE «INGENIERIE DURABLE DE L ENVIRONNEMENT» MASTER 2 MENTION «INGENIERIE DU DEVELOPPEMENT DURABLE» SPECIALITE «INGENIERIE DURABLE DE L ENVIRONNEMENT» Le Master Mention «Ingénierie du Développement Durable» (I.D.D.) est destiné à former des spécialistes

Plus en détail

Résumé. A. Qu est-ce que la méthanisation?

Résumé. A. Qu est-ce que la méthanisation? Résumé Afin de compléter les travaux réalisés par l'arene, l'ademe, Gaz de France et l'agence de l'eau Seine-Normandie depuis 1999 sur le sujet de la méthanisation, filière de traitement des biodéchets

Plus en détail

Ministère de l Equipement & de l Environnement. Centre International des Technologies de l Environnement de Tunis. Présentation du CITET

Ministère de l Equipement & de l Environnement. Centre International des Technologies de l Environnement de Tunis. Présentation du CITET Ministère de l Equipement & de l Environnement Centre International des Technologies de l Environnement de Tunis Création du CITET : Présentation du CITET Le CITET est une institution publique placée sous

Plus en détail

CONTRAT D ELIMINATION DES DECHETS DANGEREUX

CONTRAT D ELIMINATION DES DECHETS DANGEREUX CONTRAT D ELIMINATION DES DECHETS DANGEREUX ENTRE Entre les soussignés : D une part : l Intercommunale AIVE, dont le siège social est situé Drève de l Arc-en-Ciel,98 à 6700 Arlon, représentée par Messieurs

Plus en détail

58 74 21 35 tél. 05 58 90 97 97 - Fax 05

58 74 21 35 tél. 05 58 90 97 97 - Fax 05 Informations Régie des Eaux Renseignements Accueil Téléphonique ipale des eaux siège de la Régie munic et de l Assainissement 58 74 21 35 tél. 05 58 90 97 97 - Fax 05 8h00 à 12h30 vendredi de Bureau ouvert

Plus en détail

Valorisation métallurgique des boues d usinage - Projet VALBOM

Valorisation métallurgique des boues d usinage - Projet VALBOM Page 1 Valorisation métallurgique des boues d usinage - Projet Congrès «Ecotechnologies pour le futur» Atelier Le Recyclage en faveur de l éco conception des produits de demain Lille - Jérôme RIBEYRON

Plus en détail

Déchetterie de Treffieux

Déchetterie de Treffieux Déchetterie de Treffieux Activité La déchetterie assure la collecte des déchets apportés et triés par les ménages. Les déchets sont regroupés par catégories de matériaux : déchets vert, gravats, tout venant,

Plus en détail

Charte des Achats Responsables

Charte des Achats Responsables Charte des Achats Responsables Engagements attendus des fournisseurs du groupe Manitou en matière de Responsabilité Sociétale d Entreprise (RSE) 1- Solutions durables p. 5 Respect des normes et des réglementations

Plus en détail

LA GESTION DES DÉCHETS

LA GESTION DES DÉCHETS LA GESTION DES DÉCHETS Les catégories de déchets L essentiel de la réglementation Les filières d élimination Les Plans Départementaux des Déchets de la Réunion 1. LES CATÉGORIES DE DÉCHETS DÉFINITION DU

Plus en détail

Amman, 13-15 mai 2014

Amman, 13-15 mai 2014 Quatrième Forum SWEEP-Net Cout de dégradation de l Environnement et la Gouvernance Locale Amman, 13-15 mai 2014 Exposé présenté Par : Mustapha Benbouya Chef de la Division de l Environnement et de l Amélioration

Plus en détail

Valorisation et recyclage : impact sur les chaînes logistiques. Faire du déchet une ressource

Valorisation et recyclage : impact sur les chaînes logistiques. Faire du déchet une ressource Valorisation et recyclage : impact sur les chaînes logistiques Faire du déchet une ressource Le groupe Veolia Environnement 271.000 collaborateurs dans 64 pays travaillent pour Veolia Environnement, le

Plus en détail

INGENIEUR SECURITE & ENVIRONNEMENT & HYGIENE PRESENTATION / ETAT CIVIL

INGENIEUR SECURITE & ENVIRONNEMENT & HYGIENE PRESENTATION / ETAT CIVIL 1 INGENIEUR SECURITE & ENVIRONNEMENT & HYGIENE PRESENTATION / ETAT CIVIL Nom Age Disponibilité Formations SIKPO Léon Bénigno 30 ans Immédiatement Master professionnel Sciences & Ingénierie l Environnement

Plus en détail

Assainir l air ambiant dans vos ateliers

Assainir l air ambiant dans vos ateliers Assainir l air ambiant dans vos ateliers Assurer la santé et le confort de vos opérateurs, Protéger vos outils de production, Améliorer l efficacité énergétique des installations, Préserver l environnement.

Plus en détail

Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est)

Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est) GUIDE DES DÉCHETS Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est) Référence : 10QSE1103 mise à jour Novembre 2010 PRÉAMBULE L aspect gestion des déchets, (Papier, Cartons, Cartouches d encres, Piles,

Plus en détail

Réduction des déchets

Réduction des déchets Réduction des déchets ADEME Direction régionale des Pays de la Loire Nantes Philippe VINCENT philippe.vincent@ademe.fr Niveaux d intervention Actions AMONT Limiter les quantités reçues Limiter les masses

Plus en détail

AVIS. Demande de permis d environnement pour une société de nettoyage industriel REMI TACK & Fils s.a. à ESTAIMPUIS. Objet : Réf. : CWEDD/06/AV.

AVIS. Demande de permis d environnement pour une société de nettoyage industriel REMI TACK & Fils s.a. à ESTAIMPUIS. Objet : Réf. : CWEDD/06/AV. AVIS Réf. : CWEDD/06/AV.320 Liège, le 27 février 2006 Objet : Demande de permis d environnement pour une société de nettoyage industriel REMI TACK & Fils s.a. à ESTAIMPUIS Avis du CWEDD portant sur la

Plus en détail

La démarche environnementale de GPV France BILAN ET PERSPECTIVES ENVELOPPES PACKAGING

La démarche environnementale de GPV France BILAN ET PERSPECTIVES ENVELOPPES PACKAGING La démarche environnementale de GPV France BILAN ET PERSPECTIVES ENVELOPPES PACKAGING BILAN Les émissions globales de GPV France correspondaient à 11,2 tonnes de CO 2 par million d enveloppes produites.

Plus en détail

L artisan de votre succès

L artisan de votre succès L artisan de votre succès Vous pouvez faire confiance à Vigier Ciment La société Ciments Vigier SA fait figure de pionnière dans la fabrication de ciment Portland en Suisse. En proposant des solutions

Plus en détail

Les engagements environnementaux de Legrand

Les engagements environnementaux de Legrand 128 Av. du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny 87045 Limoges Cedex - France Tél. : 05 55 06 87 87 - Fax : 05 55 06 88 88 i Votre Agence Commerciale habituelle Site www.legrand.fr > Profil Environnemental Produit

Plus en détail

TRAITEMENT PAR ABSORPTION (LAVAGE)

TRAITEMENT PAR ABSORPTION (LAVAGE) Référent : Service SEET Direction DPED ADEME (Angers) TRAITEMENT PAR ABSORPTION (LAVAGE) Juillet 2014 Les polluants concernés par la technique de traitement par absorption sont les composés odorants et

Plus en détail

Emis le : 5/08/2011 Mis à jour : 10/2014

Emis le : 5/08/2011 Mis à jour : 10/2014 Emetteur : CRMA Limousin Page 1 sur 6 1. Quelle réglementation s applique à mon entreprise? Emis le : 5/08/2011 Toute entreprise artisanale ou industrielle est soumise au règlement sanitaire départemental.

Plus en détail

FORMATION ECOLOGIE INDUSTRIELLE

FORMATION ECOLOGIE INDUSTRIELLE FORMATION ECOLOGIE INDUSTRIELLE Tunis, 25-26 février 2014 Jour 2 Partie 1 Intervenants et animateurs Ahmed Herzi - CITET Guillaume Massard - UNIDO Alban Bitz - UNIDO 1 Plan de formation: Jour 2 9h 12h

Plus en détail

Le Centre de Stockage du Jura Courlaoux - Les Repôts

Le Centre de Stockage du Jura Courlaoux - Les Repôts Le Centre de Stockage du Jura Courlaoux - Les Repôts VISITE GUIDÉE Embarquez... Le Centre de Stockage du Jura : CSJ, installation de stockage des déchets non dangereux, a été mis en service en 1998. D

Plus en détail

La gestion des déchets de construction

La gestion des déchets de construction CCW_DD01 La gestion des déchets de construction Démarches administratives Le présent document résume les principales exigences et règles à respecter en matière de gestion des déchets, en conformité avec

Plus en détail

Le développement durable clé en main

Le développement durable clé en main Le développement durable clé en main Le développement durable au cœur de la stratégie d Assa Abloy 2 de la sécurité est un marché dynamique, tiré par les évolutions sociétales (besoins de sécurité grandissants,

Plus en détail

PRINCIPES GENERAUX POUR L AFFICHAGE ENVIRONNEMENTAL DES PRODUITS DE CONSOMMATION METHODOLOGIE D'EVALUATION DES IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX DES LESSIVES

PRINCIPES GENERAUX POUR L AFFICHAGE ENVIRONNEMENTAL DES PRODUITS DE CONSOMMATION METHODOLOGIE D'EVALUATION DES IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX DES LESSIVES PRINCIPES GENERAUX POUR L AFFICHAGE ENVIRONNEMENTAL DES PRODUITS DE CONSOMMATION METHODOLOGIE D'EVALUATION DES IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX DES LESSIVES BP X30-323-2 publié en décembre 2012 Coordination technique

Plus en détail

La contribution de l industrie cimentière à la réduction des émissions de CO 2

La contribution de l industrie cimentière à la réduction des émissions de CO 2 La contribution de l industrie cimentière à la réduction des émissions de CO 2 Photo : J. Van Hevel Membre de Fortea Partenaire d infobeton.be La fabrication des ciments, les matériaux de construction

Plus en détail

Règlement intérieur des utilisateurs des déchèteries du SEMOCTOM

Règlement intérieur des utilisateurs des déchèteries du SEMOCTOM Règlement intérieur des utilisateurs des déchèteries du SEMOCTOM fonctionnement des déchèteries ARTICLE 1 : DÉFINITION D UNE DECHETERIE. La déchèterie est un espace clos et gardienné où les particuliers

Plus en détail

Régional Workshop Casablanca Mardi 29 septembre 2105

Régional Workshop Casablanca Mardi 29 septembre 2105 CENTRE D ENFOUISSEMENT TECHNIQUE Oum Azza Régional Workshop Casablanca Mardi 29 septembre 2105 Gérard PRENANT Directeur Maroc Groupe PIZZORNO Présentation du Centre d Enfouissement Technique d Oum Azza

Plus en détail

L industrie pharmaceutique et l environnement au Maroc. 2èmes assises Nationales de l Industrie Pharmaceutique Vendredi 29 Mai 2009

L industrie pharmaceutique et l environnement au Maroc. 2èmes assises Nationales de l Industrie Pharmaceutique Vendredi 29 Mai 2009 L industrie pharmaceutique et l environnement au Maroc 2èmes assises Nationales de l Industrie Pharmaceutique Vendredi 29 Mai 2009 L INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE EN GENERAL 55 ans au service de la santé au

Plus en détail

NF ENVIRONNEMENT : Une démarche volontaire

NF ENVIRONNEMENT : Une démarche volontaire NF ENVIRONNEMENT : Une démarche volontaire (certification NF Environnement obtenue par Vinco auprès du F C BA * le 18 mars 2009) * Le F C B A est l Institut Technologique Forêt Cellulose Bois - Construction

Plus en détail

Journée d information Élimination des Emballages Vides de Produits Phytosanitaires

Journée d information Élimination des Emballages Vides de Produits Phytosanitaires Secrétariat d Etat auprès du Ministère de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement chargé de l Eau et de l Environnement Département de l Environnement Service Régional de l Environnement Souss

Plus en détail

AVIS. Objet : Réf. : CWEDD/03/AV.1637. Liège, le 22 décembre 2003

AVIS. Objet : Réf. : CWEDD/03/AV.1637. Liège, le 22 décembre 2003 AVIS Réf. : CWEDD/03/AV.1637 Liège, le 22 décembre 2003 Objet : Etude d'incidences sur l'environnement relative à la demande de permis unique pour l extension et l exploitation d un Centre d Environnement

Plus en détail

Principales conclusions de l Analyse du Cycle de Vie du sac à déchets

Principales conclusions de l Analyse du Cycle de Vie du sac à déchets Principales conclusions de l Analyse du Cycle de Vie du sac à déchets Introduction Investi depuis de nombreuses années dans la réduction de l impact environnemental de ses activités, le groupe SPhere développe

Plus en détail

UN RÉSEAU AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT MISE EN DÉCHARGE, RECYCLAGE, TECHNIQUE INCINÉRATION- DES DÉCHETS ÉPURATION DES EAUX USÉES

UN RÉSEAU AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT MISE EN DÉCHARGE, RECYCLAGE, TECHNIQUE INCINÉRATION- DES DÉCHETS ÉPURATION DES EAUX USÉES MISE EN DÉCHARGE, RECYCLAGE, TECHNIQUE INCINÉRATION- DES DÉCHETS ÉPURATION DES EAUX USÉES UN RÉSEAU AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT Une entreprise de Bayer et LANXESS UN RÉSEAU AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Mieux gérer les déchets de chantier de bâtiment

Mieux gérer les déchets de chantier de bâtiment Mieux gérer les déchets de chantier de bâtiment ENVIRONNEMENT & CONSTRUCTION DURABLE Quelques chiffres 38,2 millions de tonnes de déchets par an (source : Service de l Observation et des Statistiques de

Plus en détail

ENGAGEMENTS ISO 14001 ET GESTION DES DECHETS. L exemple de l agence 13/84. Service Hygiène et Sécurité Agence 13/84

ENGAGEMENTS ISO 14001 ET GESTION DES DECHETS. L exemple de l agence 13/84. Service Hygiène et Sécurité Agence 13/84 ENGAGEMENTS ISO 14001 ET GESTION DES DECHETS L exemple de l agence 13/84 Service Hygiène et Sécurité Agence 13/84 Présentation Rappel de l engagement ISO 14001 de l ONF Quelques généralités sur la gestion

Plus en détail

Guide d utilisation et d entretien de mon système d Assainissement Non Collectif

Guide d utilisation et d entretien de mon système d Assainissement Non Collectif Guide d utilisation et d entretien de mon système d Assainissement Non Collectif Service Public d Assainissement Non Collectif 1, rue d Orfeuil 51000 Châlons-en-Champagne Tél : 03 26 69 38 68 Fax : 03

Plus en détail

Action de Formation à la Carte Année 2011

Action de Formation à la Carte Année 2011 CENTRE INTERNATIONAL DES TECHNOLOGIES DE L ENVIRONNEMENT DE TUNIS Direction de la Formation et du Renforcement des Capacités Action de Formation à la Carte Année 2011 CITET,Boulevard de Leader Yasser Arafat,

Plus en détail

Guide d utilisation et d entretien d une installation d assainissement non collectif

Guide d utilisation et d entretien d une installation d assainissement non collectif Guide d utilisation et d entretien d une installation d assainissement non collectif Conseils d utilisation Afin d assurer la pérennité et le bon fonctionnement de la filière d assainissement non collectif

Plus en détail

LOCATION DE BENNES COLLECTE, RECYCLAGE TRI, VALORISATION TRANSPORT

LOCATION DE BENNES COLLECTE, RECYCLAGE TRI, VALORISATION TRANSPORT RECYCLEUR DES DECHETS DU BTP ET D INDUSTRIE LOCATION DE BENNES COLLECTE, RECYCLAGE TRI, VALORISATION TRANSPORT NOS ATOUTS RÉACTIVITÉ Vos devis sont traités dans la journée. Vos demandes de mises à disposition

Plus en détail

Gestion des déchets dangereux dans les entreprises

Gestion des déchets dangereux dans les entreprises Actualités Gestion des déchets dangereux dans les entreprises Avril 2012 - Fiche n 1 Rédigée par Margot Liatard CCIR Champagne-Ardenne Qu est ce qu un déchet dangereux? Les déchets dangereux sont des déchets

Plus en détail

Performances environnementales et économiques économiques. Description

Performances environnementales et économiques économiques. Description BREF Industries de traitement des déchets - Doc. de synthèse V 1.0-01/12/08 MTD pour des types spécifiques de traitements de déchets TRAITEMENTS BIOLOGIQUES DES DECHETS - METHANISATION Description 65 -

Plus en détail

4 èmes Rencontres de la Vilaine

4 èmes Rencontres de la Vilaine 4 èmes Rencontres de la Vilaine Décryptage d une méthode d analyse de micropolluants organiques dans l eau : du développement analytique au bulletin d analyse Fabien Mercier Usine de Férel 19 septembre

Plus en détail

Préserver l avenir de notre futur

Préserver l avenir de notre futur Préserver l avenir de notre futur Procédé de dépollution des sols pollués par les hydrocarbures Le procédé de dépollution de sols pollués par les hydrocarbures développé par la société S.A.R.L, est protégé

Plus en détail

ASSAINISSEMENT DES CUISINES PROFESSIONNELLES

ASSAINISSEMENT DES CUISINES PROFESSIONNELLES ETAT DE VAUD Département de la sécurité et de l environnement DIRECTIVE CANTONALE DCPE 560 DECEMBRE 2005 ASSAINISSEMENT DES CUISINES PROFESSIONNELLES Section assainissement industriel, Rue du Valentin

Plus en détail