Policlinico Universitario «Agostino Gemelli» La réanimation néonatale qui définit les normes

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Policlinico Universitario «Agostino Gemelli» La réanimation néonatale qui définit les normes"

Transcription

1 Policlinico Universitario «Agostino Gemelli» La réanimation néonatale qui définit les normes L hôpital universitaire «Agostino Gemelli» de Rome est très satisfait de sa nouvelle réanimation néonatale. Elle est équipée de différents produits Dräger, ventilation, monitorage, bras plafonniers... qui constituent une solution complète. Ce service de référence est le résultat d une stratégie déterminée ayant pour objectif le plus haut niveau de qualité. D Edoardo est né avant terme, à seulement 23 semaines de gestation. Cela fait maintenant 19 semaines que ce petit Italien séjourne dans l unité de soins intensifs néonatals de l hôpital universitaire «Agostino Gemelli». Ses parents lui rendent visite chaque jour et sa mère ne tarit pas d éloges sur les excellentes conditions du service. «La technologie fantastique, que j arrive désormais à comprendre, et le personnel attentionné me donnent confiance», affirme Margherita Vetrano. Elle apprécie de pouvoir prendre soin de son petit Edoardo dans son incubateur, ainsi que l espace dont elle et son mari peuvent profiter dans la nouvelle réanimation néonatale. Cette unité de soins intensifs néonatals n est pas un cas isolé. Les parents et les personnels de l hôpital sont très satisfaits du nouvel environnement de travail mis à leur disposition depuis juin «Des collègues d autres hôpitaux viennent voir nos nouvelles installations dans cette partie Est de Rome», raconte le Professeur Costantino Romagnoli, chef de service de la néonatologie et de l unité de soins intensifs pédiatriques du centre hospitalier. De nombreux hôpitaux et cliniques de la région du Latium attendaient avec impatience cette ouverture. Ils peuvent désormais transférer leurs patients les plus critiques dans la nouvelle unité de soins intensifs néonatals de Gemelli. «Ils savent qu ici nous pouvons fournir une thérapie hautement qualifiée», explique le Pr. Romagnoli. «Nous avons créé un environnement exemplaire, sans précédent.» À l origine de ce succès, une stratégie qui visait dès le départ à construire une réanimation néonatale optimale de A à Z. Cela inclut la disposition organisée d un nouvel espace, la toute dernière technologie dans une solution Dräger complète et des postes de travail conçus et optimisés conjointement par l hôpital et Dräger. Avec une capacité de lits, «Agostino Gemelli» est le deuxième plus grand hôpital de la capitale italienne. L unité de soins intensifs néonatals joue depuis toujours un rôle majeur dans la région. Elle met en évidence la force de l établissement dans les domaines de l obstétrique et de la gynécologie. L hôpital a toujours été un site de référence pour tous les néonatologistes de la région. Les prématurés avec un poids de naissance extrêmement faible ou qui ont besoin d une intervention chirurgicale (à l exception des chirurgies cardiaques), ainsi que les bébés présentant des anomalies neurologiques ou des pathologies des voies respiratoires y sont admis. At your side in

2 02 POLICLINICO UNIVERSITARIO «AGOSTINO GEMELLI» D Conception en espace ouvert À l hôpital «Agostino Gemelli,» les conditions de l unité de soins intensifs néonatals n étaient pas idéales avant la réorganisation. L ancien service manquait d espace et tous les lits n étaient pas équipés pour les soins intensifs. En 2010, la planification d une nouvelle réanimation néonatale avait suffisamment progressé. L occasion s est présentée de créer ce qui allait alors être considéré comme une unité de soins intensifs néonatals optimale dans l ancienne bibliothèque de l hôpital, ouverte en «16 lits de soins intensifs devaient être créés dans une pièce de 880 m², ainsi que 16 autres lits subaigus dans la pièce adjacente aux mêmes dimensions», explique Costantino Romagnoli, à la tête du projet et Président de la Société Italienne des Néonatologistes. Selon lui, chacun des 16 nouveaux lits de soins intensifs disposerait de tout l équipement nécessaire à une thérapie intensive. «Nous voulions que chaque lit soit équipé de systèmes de ventilation, d oxygénation, de réanimation, de monitorage et de perfusion.» Autre évidence : toute cette technologie devait être incluse dans la solution intégrée d un unique fabricant, afin d assurer l interaction harmonieuse des appareils, d avoir un seul contact pour toute question et enfin, une seule langue utilisateur pour faciliter le travail des personnels. C était un point sur lequel s entendaient tous les participants au projet. Plinio Cianfanelli, chef du service d ingénierie biomédicale : «Le plus important pour nous était de maximiser l intégration de tous les systèmes puisque nous devons recourir à des appareils nombreux et complexes.» LA VENTILATION HAUTE FRÉQUENCE ÉTAIT ESSENTIELLE L équipe a également exigé que son concept de ventilation haute fréquence soit intégré au nouvel équipement. Par le passé, elle avait obtenu de très bons résultats en ventilant des bébés dont le poids de naissance était extrêmement faible avec l oscillation haute fréquence. Le Babylog VN500 était alors l appareil choisi à Gemelli. Il le resterait dans la nouvelle réanimation néonatale. Pr. Romagnoli : «Nous avions besoin d un ventilateur convivial nous permettant de passer facilement de la ventilation ordinaire à la ventilation haute fréquence. Seul le Babylog VN500 garantissait cette fonction.» Le Babylog VN500 a donc été intégré à l équipement de la nouvelle unité. Selon le chef de service, l expérience de l équipe avec les équipements Dräger était très positive. La ventilation générée par le Babylog 8000 et la thermorégulation fournie par le Caleo sont utilisées depuis de nombreuses années à Gemelli. Le Professeur Romagnoli rappelle : «Du point de vue médical et technique, nous avons toujours été très satisfaits. C est pourquoi Dräger a fait partie de la conception de la nouvelle unité dès le début.» Huit fournisseurs ont pris part à la consultation pour la nouvelle unité de Gemelli et «seulement deux d entre eux ont été en mesure de nous garantir à 100 % qu une solution tout-en-un serait disponible», déclare le Pr. Romagnoli. L équipe du projet a visité différents sites de référence pour chacun des fabricants et Dräger s est finalement imposé. Il explique : «Les appareils Dräger répondent aux demandes les plus exigeantes en matière de qualité et d esthétique.» Même l ingénieur biomédical Plinio Cianfanelli a exprimé clairement son soutien envers Dräger dans le cadre de son analyse pour la commission d évaluation, surtout en raison de son expérience positive et de la haute qualité des produits. Il ajoute : «Toutefois, ce qui m a le plus convaincu, c est leur solution intégrée.» La qualité a obtenu 60 pour cent du vote et le prix 40 pour cent. Plinio Cianfanelli : «Nous pensons tout simplement que le haut niveau de qualité de technologie et de soins apportés aux patients est plus importante.» C est la raison pour laquelle Dräger a fourni tout l équipement pour la nouvelle réanimation néonatale de Gemelli, y compris des poutres plafonnières Ponta E, des incubateurs Caleo, des ventilateurs Babylog VN500, des appareils Photo-Therapy 4000 et des bilirubinomètres JM-103.

3 POLICLINICO UNIVERSITARIO «AGOSTINO GEMELLI» 03 D xxxx D Pr. Romagnoli : «Nous voulions que chaque lit soit équipé de systèmes de ventilation, d oxygénation, de réanimation et de monitorage.» Dr. Vento : «La qualité des soins peut être maintenue pendant toute la durée du traitement en soins intensifs.» Utilisée pour le monitorage, la solution complète Infinity Omega comprend l unité Infinity Delta pour le monitorage au chevet du patient et la centrale de surveillance. Infinity Gateway permet l intégration de tous les fichiers du service. En octobre 2013, l intégration complète n était pas encore mise en œuvre à Gemelli mais elle est planifiée et possible à tout moment grâce à l équipement existant. «Nous avons créé les prérequis pour sauvegarder toutes les informations provenant du chevet du patient vers un système central de dossiers médicaux électroniques», explique Costantino Romagnoli. LE SOUTIEN DE DRÄGER PENDANT LA PHASE DE PLANIFICATION La conception de la salle pour la nouvelle réanimation néonatale a été développée par l établissement. Elle est composée de deux grandes pièces disposant d une table de travail centrale, entourée des 16 postes de soins. La conception des postes de travail individuels a été réalisée en collaboration avec Dräger, qui apportait ainsi son soutien à l hôpital dès la phase de planification. Le personnel de l unité de soins intensifs néonatals de Gemelli a expliqué ses exigences particulières pour la conception des postes de travail. Le Professeur Romagnoli admet que le groupe italien avait des idées spécifiques : «La phase de montage de l équipement a été compliquée car la façon dont nous avions conçu et imaginé le service signifiait que Dräger devait faire face à différents défis, qu ils sont parvenus à relever en s adaptant à nos besoins.» Une fois la nouvelle réanimation néonatale définie, la plupart des difficultés avait également été surmonté. Dans l ancienne réanimation, Dräger avait déjà mis à la disposition du personnel du service, une unité de thérapie lui permettant de se former. Cela n était peut-être pas nécessaire car selon le management de l hôpital Gemelli, le personnel s était déjà familiarisé avec plusieurs appareils Dräger. Il n a donc pas été très difficile pour ses membres de passer d une unité à l autre. Le déménagement s est également déroulé sans problème. Les petits patients ont simplement été déplacés de 100 mètres à l intérieur de l hôpital, jusqu à la nouvelle unité de soins intensifs néonatals, puis branchés aux nouveaux appareils. LE CHEF DE SERVICE: «NOUS RECEVONS DES COMMENTAIRES POSITIFS» Après huit semaines de fonctionnement, l évaluation de la nouvelle réanimation néonatale de Gemelli se révèle positive. «Grâce à la structure standardisée et uniforme de l équipement, la qualité de la thérapie peut être maintenue pendant toute la durée du traitement en soins intensifs», explique le Dr. Gianni Vento, chef de service de la réanimation néonatale. Chaque jour, le personnel a fait part de son expérience avec les nouveaux équipements. «Nous recevons des commentaires positifs sur la visibilité accrue du nouveau-né, les différentes façons d interagir avec lui et l affichage clair et facile à lire de tous les paramètres vitaux», déclare Gianni Vento. Les infirmières partagent également ce point de vue. «D après elles, la nouvelle technologie les aide à mieux accomplir leur mission», signale Alessandra Gianduzzo, cadre du service. L équipement contribue à prodiguer des soins ciblés aux nouveau-nés. Les incubateurs et les moniteurs apportent un concept d utilisation intuitif qui sert aussi à contrôler si tout est branché correctement. Alessandra Gianduzzo et ses collègues travaillent efficacement avec les appareils. Elle trouve très pratique, par exemple, que le Caleo maintienne la température définie, même si les portes d accès sont ouvertes pendant que les infirmières et les parents donnent des soins aux prématurés.

4 POLICLINICO UNIVERSITARIO «AGOSTINO GEMELLI» 04 Toutes les personnes impliquées ont accueilli la nouvelle réanimation néonatale avec enthousiasme. Dräger Babylog VN500, un élément incontournable. Elle voit également des avantages dans la manipulation et l hygiène de l équipement : «L équipement est plus facile à démonter et à remonter, n a pas de rebords tranchants et est facile à nettoyer.» «Il est également apprécié du personnel de nettoyage», ajoute-t-elle. Enfin, les colonnes d alimentation sont plus faciles à déplacer, ce qui rend le travail plus rapide et plus efficace. Les médecins de Gemelli confirment l évaluation positive faite par les infirmières. L équipe a accueilli la nouvelle réanimation néonatale avec enthousiasme car dorénavant, tout ce dont ils ont besoin pour prendre soin des nouveau-nés, est disponible rapidement et facilement, sans modification, ni perte de temps. «Cela nous a permis de simplifier nos tâches quotidiennes», affirme le Professeur Romagnoli, «car le personnel peut maintenant consacrer plus de temps aux soins des bébés.» Alors que le personnel soignant devait auparavant prendre soin de trois ou quatre enfants en même temps, ce nombre est désormais d un pour deux. «Il n est plus nécessaire de déplacer les nouveau-nés dans d autres services», ajoute le Dr Gianni Vento. «Cela confirme que la nouvelle unité nous a donné la chance d offrir des soins de grande qualité aux nouveau-nés dont le poids de naissance était très faible, tout en maintenant un effectif constant.» Cette impression positive est également partagée par les parents qui, tous les jours, rendent visite et prennent soin de leur enfant à l hôpital Gemelli. «Ils ne tarissent pas d éloges», affirme Alessandra Gianduzzo. Les parents apprécient l atmosphère paisible du service, l endroit où ils passent leurs journées dans les salles de soins pour s occuper de leur enfant, et la technologie qui permet de maintenir ces bébés en vie durant cette phase très difficile. «Ce sont ces détails qui font le bonheur des gens», explique la cadre. «Grâce au réglage en hauteur du Caleo, les parents peuvent prodiguer des soins kangourou et ainsi soutenir le développement de leur bébé prématuré. Cela a définitivement aidé le petit Edoardo.» Certains produits et fonctions mentionnés peuvent ne pas être disponibles à la vente dans tous les pays. Veuillez contacter votre représentant local pour en savoir plus. D D D D Des soins orientés sur la famille. À l hôpital «Agostino Gemelli», toute l équipe est très satisfaite de la nouvelle réanimation néonatale.

5 05 POLICLINICO UNIVERSITARIO «AGOSTINO GEMELLI» D D Le Professeur Costantino Romagnoli, chef de service de la néonatologie et de la réanimation néonatale l hôpital, voulait une unité où chaque poste de traitement serait entièrement équipé. Afin d améliorer la qualité des soins, de réduire le besoin de formation et les pertes de compatibilité, tout l équipement devait provenir d un seul fournisseur. De plus, chaque poste de travail en soins intensifs devait offrir suffisamment d espace pour prodiguer des soins aux bébés et leur conception devait se baser sur les besoins et les exigences du personnel infirmier. Costantino Romagnoli ajoute : «Notre collaboration avec Dräger a débuté par la mise en œuvre d un tout nouveau poste. L enthousiasme et la flexibilité dont Dräger a fait preuve ont dépassé nos attentes.» Le Dr Gianni Vento, chef de service de réanimation néonatale, apprécie beaucoup que la nouvelle unité permette désormais «d utiliser la technologie de Dräger afin de garantir la continuité des soins tout au long du traitement intensif». Il pense également qu il est avantageux de se procurer les trois systèmes (ventilateurs, systèmes de monitorage et incubateurs) auprès d un seul fournisseur, autorisant ainsi l interaction entre les différents dispositifs. De plus, il est heureux que l hôpital ait entamé un dialogue intense avec le fabricant pour contribuer à améliorer les performances de chaque appareil. D L ingénieur biomédical Plinio Cianfanelli fait le point après plusieurs mois d exploitation de la nouvelle réanimation néonatale et affirme : «Mon impression est positive. Pour ce qui est du monitorage, nous avons des moniteurs qui peuvent être placés au chevet ou ailleurs en cas d urgence. Nous avons obtenu des ventilateurs très faciles à utiliser et très puissants, par exemple, en ce qui concerne la ventilation haute fréquence. En ce qui concerne les incubateurs, la convivialité pour le personnel infirmier est l aspect le plus important à nos yeux et c est pourquoi, selon nous, cet équipement est si fonctionnel.» D D Alessandra Gianduzzo, cadre, est catégorique; en consacrant moins d efforts à la technologie, il est possible pour elle et ses collègues de prodiguer de meilleurs soins intensifs aux nouveau-nés. Les appareils sont dotés de systèmes intuitifs qui déclenchent des alarmes claires, empêchent les erreurs humaines et sont faciles à installer. Grâce à la haute performance de l équipement, le personnel et les parents peuvent mieux prendre soin des bébés, incluant les soins peau à peau, si importants pour leur développement. «Les parents sont très satisfaits de ce nouveau service», déclare Alessandra Gianduzzo.

6 06 POLICLINICO UNIVERSITARIO «AGOSTINO GEMELLI» D D Policlinico Universitario «Agostino Gemelli» L hôpital universitaire «Agostino Gemelli» a ouvert ses portes en Il est aujourd hui le deuxième plus grand hôpital de la capitale italienne avec lits et 300 lits supplémentaires pour les soins ambulatoires et de réadaptation. L hôpital Policlinico Gemelli fait partie de l Université Catholique. L unité de néonatologie est l une des forces de cet hôpital. Il s agit d un centre de référence pour toute la ville et la région du Latium. D Communications & Sales Marketing PP LE Printed in Germany Papier sans chlore, non polluant Sous réserve de modifications 2015 Drägerwerk AG & Co. KGaA SIÈGE Drägerwerk AG & Co. KGaA Moislinger Allee Lübeck, Allemagne Fabricant : Drägerwerk AG & Co. KGaA Moislinger Allee Lübeck, Allemagne Trouvez votre représentant commercial régional sur : BELGIQUE Dräger Belgium N.V. Heide Wemmel Tel Fa x CANADA Draeger Medical Canada Inc Skymark Avenue, Unit 1 Mississauga, Ontario, L4W 4Y6 Tel Toll-free Fax FRANCE Dräger Médical S.A.S. Parc de Haute Technologie d Antony 2 25, rue Georges Besse Antony Cedex Tel Fa x RÉGION MOYEN-ORIENT, AFRIQUE Drägerwerk AG & Co. KGaA Branch Office, P.O. Box Dubai, Emirats Arabes Unis Tel Fax SUISSE Dräger Schweiz AG Waldeggstrasse Liebefeld Tel Fax Destination : Professionnels de Santé Classe des DM Babylog VN500, Babylog 8000, Caleo, Infinity Omega, Delta : IIb Fabricant : Dräger Medical GmbH (sauf Infinity Omega et Delta) Fabricant Infinity Omega et Delta : Draeger Medical Systems, Inc. Classe des DM JM-103, PT 4000 : IIa Fabricant DM PT 4000 : Dräger Medical GmbH Fabricant du DM JM-103 : Draeger Medical Systems, Inc. Information pour le bon usage du dispositif médical : Merci de prendre impérativement connaissance des instructions disponibles dans les notices d utilisation des produits. Date de réalisation : juin 2015

MT-5426-2008. Gestion des informations d anesthésie DRÄGER INNOVIAN ANESTHESIA

MT-5426-2008. Gestion des informations d anesthésie DRÄGER INNOVIAN ANESTHESIA MT-5426-2008 Gestion des informations d anesthésie DRÄGER INNOVIAN ANESTHESIA MT-5370-2008 Imaginez une solution qui remet le patient au centre de l attention en automatisant le dossier d anesthésie du

Plus en détail

Témoignage au bloc opératoire : Un lieu de soins flexible, ergonomique et hygiénique

Témoignage au bloc opératoire : Un lieu de soins flexible, ergonomique et hygiénique Témoignage au bloc opératoire : Un lieu de soins flexible, ergonomique et hygiénique Un gain de temps appréciable, un plus en matière d hygiène et une infrastructure garantie pour plusieurs dizaines d

Plus en détail

D-19757-2009. Au-delà de la télémétrie INFINITY M300. Dräger. La technologie pour la vie.

D-19757-2009. Au-delà de la télémétrie INFINITY M300. Dräger. La technologie pour la vie. D-19757-2009 Au-delà de la télémétrie INFINITY M300 Dräger. La technologie pour la vie. 02 MT-4187-2006 MT-4488-2006 D-19730-2009 03 Intégrer la télémétrie au monitorage patient portatif Du point de vue

Plus en détail

D-57091-2012. La fiabilité passe en mode XL DRÄGER FABIUS PLUS XL

D-57091-2012. La fiabilité passe en mode XL DRÄGER FABIUS PLUS XL D-57091-2012 La fiabilité passe en mode XL DRÄGER FABIUS PLUS XL 02 «Une performance en laquelle vous pouvez avoir confiance» D-57091-2012 D-57097-2012 LA FIABILITÉ EST DÉTERMINANTE Il existe de nombreux

Plus en détail

D-64708-2012. Bienvenue au niveau supérieur DRÄGER PRIMUS INFINITY EMPOWERED

D-64708-2012. Bienvenue au niveau supérieur DRÄGER PRIMUS INFINITY EMPOWERED D-64708-2012 Bienvenue au niveau supérieur DRÄGER PRIMUS INFINITY EMPOWERED 02 Un processus global en salle d opération plus efficace D-64712-2012 D-64709-2012 UN DÉFI COMPLEXE En réponse à la hausse de

Plus en détail

D-18925-2010. À vos côtés en soins intensifs

D-18925-2010. À vos côtés en soins intensifs D-18925-2010 À vos côtés en soins intensifs 2» Apporter des soins de qualité dans cet environnement stressant est tout sauf facile. «L unité de soins intensifs, un environnement de guérison Les soins intensifs

Plus en détail

MT-4488-2006. Au-delà du lieu de soins LES SOLUTIONS D ACCÈS A DISTANCE ET DE MONITORAGE CENTRALISÉ INFINITY

MT-4488-2006. Au-delà du lieu de soins LES SOLUTIONS D ACCÈS A DISTANCE ET DE MONITORAGE CENTRALISÉ INFINITY MT-4488-2006 Au-delà du lieu de soins LES SOLUTIONS D ACCÈS A DISTANCE ET DE MONITORAGE CENTRALISÉ INFINITY 02 D-16443-2010 MT-1122-2007 Infinity CentralStation Chez Dräger, nous nous engageons à vous

Plus en détail

D-32286-2011. Le monitorage qui vous assiste au quotidien. INFINITY ACUTE CARE SYSTEM MONITORING : INFINITY M540 Dräger Medical Cockpit

D-32286-2011. Le monitorage qui vous assiste au quotidien. INFINITY ACUTE CARE SYSTEM MONITORING : INFINITY M540 Dräger Medical Cockpit D-32286-2011 Le monitorage qui vous assiste au quotidien INFINITY ACUTE CARE SYSTEM MONITORING : INFINITY M540 Dräger Medical Cockpit 02 «Comment consacrer davantage de temps à soigner ses patients?» D-31329-2011

Plus en détail

Configurable et ergonomique L unité d alimentation qui répond à chacun de vos besoins. Dräger. La technologie pour la vie.

Configurable et ergonomique L unité d alimentation qui répond à chacun de vos besoins. Dräger. La technologie pour la vie. MT-4644-2005 Configurable et ergonomique L unité d alimentation qui répond à chacun de vos besoins MOVITA DE DRÄGER Dräger. La technologie pour la vie. 02 Une nouvelle dimension dans la flexibilité de

Plus en détail

MT-5096-2004. Système de gestion des gaz SYSTÈME CENTRAL D APPROVISIONNEMENT POUR LES GAZ MÉDICAUX

MT-5096-2004. Système de gestion des gaz SYSTÈME CENTRAL D APPROVISIONNEMENT POUR LES GAZ MÉDICAUX MT-5096-2004 Système de gestion des gaz SYSTÈME CENTRAL D APPROVISIONNEMENT POUR LES GAZ MÉDICAUX 02 D-1213-2009 Les gens à travers la planète font confiance aux produits et services de Dräger. Dräger

Plus en détail

Dräger Opera Fixation au plafond

Dräger Opera Fixation au plafond Dräger Opera Fixation au plafond Un environnement fonctionnel et harmonieux Associant un concept d'éclairage polyvalent et une unité d'alimentation fonctionnelle fixée au plafond, Dräger Opera optimise

Plus en détail

Bras plafonnier Movita Fixation au plafond

Bras plafonnier Movita Fixation au plafond Bras plafonnier Movita Fixation au plafond Avec ses nombreuses possibilités de configuration et ses multiples options, la série Movita vous propose une grande capacité de charge, sans oublier les fonctions

Plus en détail

Tête de lit Linea Fixation murale

Tête de lit Linea Fixation murale Tête de lit Linea Fixation murale Associez flexibilité et économie avec un ensemble complet de têtes de lit personnalisées. Celles-ci vous fournissent à la fois des solutions d'alimentation électrique,

Plus en détail

D-15974-2009. Votre station d anesthésie sur mesure. Dräger Fabius GS premium

D-15974-2009. Votre station d anesthésie sur mesure. Dräger Fabius GS premium D-15974-2009 Votre station d anesthésie sur mesure Dräger Fabius GS premium 02 Dräger Fabius GS premium L un des lieux les plus exigeants sur terre MT-16080-2009 L environnement hospitalier moderne est

Plus en détail

Prêt en un clin d œil Interlock 7000 Dräger. Informations pour l utilisateur

Prêt en un clin d œil Interlock 7000 Dräger. Informations pour l utilisateur D-85303-2013 Prêt en un clin d œil Interlock 7000 Dräger. Informations pour l utilisateur L Interlock 7000 suit un principe simple : Il est prêt en un clin d œil. Ce principe s appuie sur plusieurs facteurs

Plus en détail

MT-4159-2007. La passerelle vers des soins plus efficaces POUTRES D ALIMENTATION PONTA

MT-4159-2007. La passerelle vers des soins plus efficaces POUTRES D ALIMENTATION PONTA MT-4159-2007 La passerelle vers des soins plus efficaces POUTRES D ALIMENTATION PONTA 02 POUTRES D ALIMENTATION PONTA Plus flexible MT-4056-2007 MT-3978-2007 MT-3965-2007 MT-3987-2007 Associer la flexibilité

Plus en détail

Moniteur patient Vista 120

Moniteur patient Vista 120 Moniteur patient Vista 120 Le Vista 120 possède les principales fonctions de monitorage pour un rapport qualité/prix exceptionnel. Ce moniteur répond aux besoins d environnements de soins variés pour les

Plus en détail

D-21707-2009. Une anesthésie aussi sophistiquée que votre IRM FABIUS MRI

D-21707-2009. Une anesthésie aussi sophistiquée que votre IRM FABIUS MRI D-21707-2009 Une anesthésie aussi sophistiquée que votre IRM FABIUS MRI 02 FABIUS MRI L IRM, défi un D-21719-2009 La flexibilité constitue un avantage. Dans un cadre approprié, la flexibilité peut vous

Plus en détail

Dräger FPS -COM-PLUS Communication vocale

Dräger FPS -COM-PLUS Communication vocale Dräger FPS -COM-PLUS Communication vocale Le système de communication Dräger FPS -COM-PLUS a été spécifiquement développé pour le masque intégral Dräger FPS 7000. Il est monté sur le cadre de l oculaire

Plus en détail

Dräger Prestor 5000 Équipement de test

Dräger Prestor 5000 Équipement de test Dräger Prestor 5000 Équipement de test Le Prestor 5000 de Dräger est un appareil extrêmement efficace qui contrôle l intégrité et par conséquent la sécurité des masques intégraux de protection respiratoire

Plus en détail

D-22550-2010. Eclairer et documenter le progrès médical ECLAIRAGES OPÉRATOIRES ET SYSTÈMES VIDÉO DRÄGER

D-22550-2010. Eclairer et documenter le progrès médical ECLAIRAGES OPÉRATOIRES ET SYSTÈMES VIDÉO DRÄGER D-22550-2010 Eclairer et documenter le progrès médical ECLAIRAGES OPÉRATOIRES ET SYSTÈMES VIDÉO DRÄGER 2 ECLAIRAGES OPÉRATOIRES ET SYSTÈMES VIDÉO DRÄGER D-22551-2010 Il est essentiel de disposer de bonnes

Plus en détail

Dräger Alcotest 6820 Appareils de dépistage

Dräger Alcotest 6820 Appareils de dépistage Dräger Alcotest 6820 Appareils de dépistage L'Alcotest 6820 est le remplaçant du modèle 6810 qui a connu un vif succès auprès de nos clients. Compact, cet instrument de mesure de poche se distingue par

Plus en détail

D-85338-2013. Il est prêt en un clin d œil. Interlock 7000 Dräger. Guide des candidats au programme LOPPSI

D-85338-2013. Il est prêt en un clin d œil. Interlock 7000 Dräger. Guide des candidats au programme LOPPSI D-85338-2013 Il est prêt en un clin d œil. Interlock 7000 Dräger. Guide des candidats au programme LOPPSI QU EST-CE QUE L INTERLOCK 7000 DRÄGER? L Interlock 7000 est un éthylotest fiable et précis avec

Plus en détail

COMMENTLES CASCPRODIGUENT

COMMENTLES CASCPRODIGUENT COMMENTLES CASCPRODIGUENT DESSOI NS: Mi seàj oursurl amél i oraon del aqual i tépourl espaents Comment les CASC prodiguent des soins : Mise à jour sur l amélioration de la qualité pour les patients Mise

Plus en détail

D-16232-2009. Votre assistant personnel d anesthésie DRÄGER PRIMUS. Dräger. La technologie pour la vie.

D-16232-2009. Votre assistant personnel d anesthésie DRÄGER PRIMUS. Dräger. La technologie pour la vie. D-16232-2009 Votre assistant personnel d anesthésie Dräger. La technologie pour la vie. 02 Un univers intégral de soins D-16243-2009 Vous jouez un rôle essentiel dans un système de santé de plus en plus

Plus en détail

À propos de la signature

À propos de la signature Faire mieux ensemble! Au centre du quartier Limoilou, l Hôpital Saint François d'assise du CHU de Québec est un établissement centré sur sa communauté, offrant : des services généraux et spécialisés à

Plus en détail

ST-XXXXX-XXXX D À vos côtés au bloc opératoire

ST-XXXXX-XXXX D À vos côtés au bloc opératoire ST-XXXXX-XXXX D-18954-2010 À vos côtés au bloc opératoire 2» Notre bloc opératoire génère la moitié de nos recettes annuelles totales. L efficacité des processus compte. «D-18956-2010 D-18957-2010 Le bloc

Plus en détail

Spacelabs Healthcare - L innovation au service des soins

Spacelabs Healthcare - L innovation au service des soins Ultraview SL2800 Spacelabs Healthcare - L innovation au service des soins Chez Spacelabs Healthcare, notre objectif est de maintenir une cohésion durable entre les cliniciens et leurs patients, entre les

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA POLYCLINIQUE CÔTE BASQUE SUD. 7 rue Léonce Goyetche 64500 SAINT JEAN DE LUZ

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA POLYCLINIQUE CÔTE BASQUE SUD. 7 rue Léonce Goyetche 64500 SAINT JEAN DE LUZ COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA POLYCLINIQUE CÔTE BASQUE SUD 7 rue Léonce Goyetche 64500 SAINT JEAN DE LUZ Novembre 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

Intelligent Ventilation. ...nouvelles fonctions intelligentes

Intelligent Ventilation. ...nouvelles fonctions intelligentes Intelligent Ventilation...nouvelles fonctions intelligentes En soins intensifs, soins subaigus et même en soins à domicile, vous cherchez davantage que des performances techniques de classe mondiale. Vous

Plus en détail

Comprendre l ictère du nouveau-né

Comprendre l ictère du nouveau-né MT-3426-2007 Comprendre l ictère du nouveau-né Dräger. La technologie pour la vie. 02 LIVRET DRÄGER ICTERE Qu est-ce que l ictère? Si quelqu un dit «votre bébé a un ictère/une jaunisse», cela signifie

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

SOINS AMBULATOIRES DE L HÔPITAL DE MONTRÉAL POUR ENFANTS. Zoom sur CONÇU AVEC L APPORT DU PERSONNEL, LE DÉPARTEMENT DE SOINS

SOINS AMBULATOIRES DE L HÔPITAL DE MONTRÉAL POUR ENFANTS. Zoom sur CONÇU AVEC L APPORT DU PERSONNEL, LE DÉPARTEMENT DE SOINS SOINS AMBULATOIRES DE L HÔPITAL DE MONTRÉAL POUR ENFANTS no re Zoom sur site GLEN LE NOUVEAU SITE GLEN EST UN centre hospitalier moderne. CONÇU AVEC L APPORT DU PERSONNEL, LE DÉPARTEMENT DE SOINS AMBULATOIRES

Plus en détail

SYNTHESE 2010 DES QUESTIONNAIRES DE SORTIE

SYNTHESE 2010 DES QUESTIONNAIRES DE SORTIE SYNTHESE 2010 DES QUESTIONNAIRES DE SORTIE EXTRAIT DU RAPPORT D ACTIVITE 2010 DE LA COMMISSION DES RELATIONS AVEC LES USAGERS ET DE LA QUALITE DE LA PRISE EN CHARGE (C.R.U.Q.) Centre hospitalier de Châteauroux

Plus en détail

LEAN HEALTHCARE. Points clés. Des résultats visibles et immédiats OPERATIONAL EXCELLENCE IN HEALTHCARE

LEAN HEALTHCARE. Points clés. Des résultats visibles et immédiats OPERATIONAL EXCELLENCE IN HEALTHCARE LEAN HEALTHCARE OPERATIONAL EXCELLENCE IN HEALTHCARE Les établissements de santé ont la nécessité d améliorer la qualité de service et la sécurité du patient tout en réduisant considérablement leurs coûts.

Plus en détail

SOCIETE DE RECHERCHES, D ETUDES, DE RECRUTEMENT ET DE FORMATION EN MARKETING ET EN MANAGEMENT SEMINAIRE DE FORMATION SUR LE THEME :

SOCIETE DE RECHERCHES, D ETUDES, DE RECRUTEMENT ET DE FORMATION EN MARKETING ET EN MANAGEMENT SEMINAIRE DE FORMATION SUR LE THEME : SOCIETE DE RECHERCHES, D ETUDES, DE RECRUTEMENT ET DE FORMATION EN MARKETING ET EN MANAGEMENT SEMINAIRE DE FORMATION SUR LE THEME : Devenez un (e) véritable manager du Secrétariat et mettez les TIC au

Plus en détail

Un engagement universitaire au cœur de l évolution du système de santé

Un engagement universitaire au cœur de l évolution du système de santé Un engagement universitaire au cœur de l évolution du système de santé Université d été de la e Santé 4 juillet 2013 Technopôle Castres Mazamet Intervention du Pr Louis Lareng Directeur de l Institut Européen

Plus en détail

Systèmes de communication Dräger

Systèmes de communication Dräger Systèmes de communication Dräger La communication claire et sans faille est essentielle lors des interventions. Surtout dans les environnements où les niveaux sonores sont élevés, comme lors d incendies

Plus en détail

Système de management intégré pour le secteur des services : l expérience d une banque russe

Système de management intégré pour le secteur des services : l expérience d une banque russe Système de management intégré pour le secteur des services : l expérience d une banque russe par Valentin Nikonov Cet article présente un modèle de système de management intégré pour les entreprises de

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

Notre ambition : devenir un acteur principal de l immobilier en France, d ici 5 ans!

Notre ambition : devenir un acteur principal de l immobilier en France, d ici 5 ans! LE MOT DU FONDATEUR : Laurent KOEHLER Depuis 2002, les agences KOEHLER IMMOBILIER n ont cessé de prendre des parts de marché dans un contexte concurrentiel toujours plus difficile, et des exigences clients

Plus en détail

D-52589-2012. Gardez votre objectif en vue DRÄGER SMARTPILOT VIEW

D-52589-2012. Gardez votre objectif en vue DRÄGER SMARTPILOT VIEW D-52589-2012 Gardez votre objectif en vue DRÄGER SMARTPILOT VIEW 02 DRÄGER SMARTPILOT VIEW Passer des données aux décisions Comme une image peut en dire bien plus que mille mots, une nouvelle technologie

Plus en détail

Contribution du SNICS à la Grande Conférence Santé

Contribution du SNICS à la Grande Conférence Santé Paris, le 20 novembre 2015 Contribution du SNICS à la Grande Conférence Santé Le Premier Ministre a initié la Grande conférence de santé, en lien avec les ministres en charge de la santé, de l enseignement

Plus en détail

SERVO-air Ventilateur à turbine. Libérer les performances

SERVO-air Ventilateur à turbine. Libérer les performances SERVO-air Ventilateur à turbine Libérer les performances Libérer les performances La ventilation peut être complexe, mais le ventilateur n a pas à l être. Chez Maquet, nous élaborons des ventilateurs parmi

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

LA BONNE PERSONNE AU BON POSTE. Nous recrutons pour vous des spécialistes en construction & immobilier

LA BONNE PERSONNE AU BON POSTE. Nous recrutons pour vous des spécialistes en construction & immobilier LA BONNE PERSONNE AU BON POSTE Nous recrutons pour vous des spécialistes en construction & immobilier PROFITEZ DE NOS COMPÉTENCES DE RECRUTEMENT NOUS METTONS EN RELA- TION LES ENTREPRISES ET LEURS COLLABORATEURS

Plus en détail

Sécurité des patients Suisse

Sécurité des patients Suisse Elle est organisée par la fondation Sécurité des patients Suisse Semaine d action la sécurité des patients Dialogue avec les patientes et les patients Présentation De quoi s agit-il? 3 Public cible et

Plus en détail

Rapport de la consultation publique sur les conditions de vie des aînés ;Préparons l avenir avec nos aînés,

Rapport de la consultation publique sur les conditions de vie des aînés ;Préparons l avenir avec nos aînés, «Les constats du Protecteur du citoyen font écho à ceux du Vérificateur général, aux résultats de l étude de l Institut canadien d information sur la santé et aux opinions généralement admises par les

Plus en détail

Programme de reconnaissance de produits

Programme de reconnaissance de produits Association canadienne des ergothérapeutes Programme de reconnaissance de produits Rapport d évaluation des modèles de monte-escaliers Siena, Starla, Scout et Sadler de la compagnie Stannah Publié au www.caot/productrecognition

Plus en détail

La sélection d un expert-conseil

La sélection d un expert-conseil Annexe 4 La sélection d un expert-conseil Lignes directrices relatives à la sélection d un expert-conseil Bien choisir un expert-conseil n est pas une tâche facile, mais il peut être bénéfique de prendre

Plus en détail

Chaque jour, agir ensemble pour vaincre DOSSIER DE PRESSE

Chaque jour, agir ensemble pour vaincre DOSSIER DE PRESSE Chaque jour, agir ensemble pour vaincre DOSSIER DE PRESSE LE CANCER EN QUELQUES CHIFFRES Problème majeur de santé publique avec près de 355 000 nouveaux cas estimés chaque année, le cancer est la première

Plus en détail

Conditions d inscription par OPAN

Conditions d inscription par OPAN Conditions d inscription par OPAN 1. Parties au contrat, association des services ambulatoires de la ville de Berne, Könizstrasse 60, case postale 450, CH-3000 Berne 5 ; ci-après «prestataire», ainsi que

Plus en détail

Caleo Soins néonatals fermés

Caleo Soins néonatals fermés Caleo Soins néonatals fermés Le Caleo fournit un microenvironnement idéal pour les nouveau-nés grâce à des paramètres de thermorégulation avancés Le Caleo a été conçu pour permettre une accessibilité intelligente

Plus en détail

Étudier au Canada Visas, travail et immigration pour les étudiants étrangers

Étudier au Canada Visas, travail et immigration pour les étudiants étrangers Étudier au Canada Visas, travail et immigration pour les étudiants étrangers www.cic.gc.ca/etudier Le Canada est doté de l un des systèmes d éducation les meilleurs et les plus respectés au monde. Chaque

Plus en détail

COMMISSARIAT À L INTÉGRITÉ DU SECTEUR PUBLIC DU CANADA RAPPORT ANNUEL DU COMITÉ DE VÉRIFICATION ET D ÉVALUATION

COMMISSARIAT À L INTÉGRITÉ DU SECTEUR PUBLIC DU CANADA RAPPORT ANNUEL DU COMITÉ DE VÉRIFICATION ET D ÉVALUATION COMMISSARIAT À L INTÉGRITÉ DU SECTEUR PUBLIC DU CANADA RAPPORT ANNUEL DU COMITÉ DE VÉRIFICATION ET D ÉVALUATION Mai 2012 Quatrième rapport annuel Rapport annuel 2011-2012 du Comité de vérification et d

Plus en détail

Numéro 6 11 Janvier 2007

Numéro 6 11 Janvier 2007 Numéro 6 11 Janvier 2007 MOT DE LA PRESIDENTE Chers adhérents, chers amis, Qu il me soit permis avant toute chose, en mon nom ainsi qu au nom de tous les membres du bureau de vous souhaiter à toutes et

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil PL 11891-A

Secrétariat du Grand Conseil PL 11891-A Secrétariat du Grand Conseil PL 11891-A Date de dépôt : 3 juin 2016 Rapport de la Commission de l enseignement supérieur chargée d étudier le projet de loi du Conseil d Etat approuvant le rapport de gestion

Plus en détail

2010 MISE À JOUR RÉDACTIONNELLE JANVIER 2014 VERSION 1.2

2010 MISE À JOUR RÉDACTIONNELLE JANVIER 2014 VERSION 1.2 Normes spécifiques d agrément pour les programmes de résidence en neurochirurgie 2010 MISE À JOUR RÉDACTIONNELLE JANVIER 2014 VERSION 1.2 INTRODUCTION Le présent document a pour but de fournir à ceux et

Plus en détail

Atelier Promotion et diffusion des droits économiques, sociaux et culturels

Atelier Promotion et diffusion des droits économiques, sociaux et culturels Texte de la communication présentée par la secrétaire générale du SIDIIEF à l occasion de la VII e conférence des ONG et OSC, 24 juin 2010, Genève, Suisse Atelier Promotion et diffusion des droits économiques,

Plus en détail

Conseil canadien d orthoptique

Conseil canadien d orthoptique Conseil canadien d orthoptique Environnements de travail des orthoptistes canadiens L orthoptiste est un professionnel des soins des yeux et de la santé spécialisé dans les sciences de la vision, particulièrement

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

QUESTIONNAIRE FUNDRAISING ET COMMUNICATION

QUESTIONNAIRE FUNDRAISING ET COMMUNICATION QUESTIONNAIRE FUNDRAISING ET COMMUNICATION 12 février 2014 OBJECTIF ET MÉTHODOLOGIE OBJECTIF Ce questionnaire avait pour objectif d établir un premier état des lieux de l organisation et des relations

Plus en détail

Hommage à Benoit Poulin

Hommage à Benoit Poulin Hommage à Benoit Poulin Benoit Poulin est né le 18 juin 1947 à Cabano, dans le Témiscouata. Il est le troisième d une famille de sept enfants, soit cinq garçons et deux filles. Son père, Lionel, est professeur

Plus en détail

Université de Sherbrooke. Rapport de stage. Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage. Par : Anthony Labelle, stagiaire

Université de Sherbrooke. Rapport de stage. Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage. Par : Anthony Labelle, stagiaire Université de Sherbrooke Rapport de stage Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage Par : Anthony Labelle, stagiaire Laboratoire du Pr Spino Université de Sherbrooke T1 Revu par : Pr Claude Spino

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie Par Serge Lamarche, vice-président, Service à la clientèle, ADP Canada Dénicher des employés qualifiés dans le secteur du commerce de

Plus en détail

Programme de reconnaissance de produits

Programme de reconnaissance de produits Association canadienne des ergothérapeutes Programme de reconnaissance de produits Rapport d évaluation de la barre d appui Handybar Publié au www.caot/productrecognition Programme de reconnaissance de

Plus en détail

Sophie Belzile, inf. MSc.inf. Francine Martel, inf. IBCLC, DESS(c)

Sophie Belzile, inf. MSc.inf. Francine Martel, inf. IBCLC, DESS(c) Sophie Belzile, inf. MSc.inf. Francine Martel, inf. IBCLC, DESS(c) 1 Le peau à peau diminue le stress de naître (Bystrova, 2003) Étude de Dumas et Lemire Le peau-à-peau a une influence positive sur: -

Plus en détail

Monsieur le Directeur de l Office Fédéral de la Santé Publique, Monsieur le Conseiller d Etat, Mesdames, Messieurs,

Monsieur le Directeur de l Office Fédéral de la Santé Publique, Monsieur le Conseiller d Etat, Mesdames, Messieurs, Monsieur le Directeur de l Office Fédéral de la Santé Publique, Monsieur le Conseiller d Etat, Mesdames, Messieurs, L information, c est déjà un soin. Je paraphrase ici la maxime d un professeur américain,

Plus en détail

D Plus d options, pour des décisions plus éclairées. DRÄGER EVITA V300

D Plus d options, pour des décisions plus éclairées. DRÄGER EVITA V300 D-63374-2012 Plus d options, pour des décisions plus éclairées. DRÄGER EVITA V300 02 Comment puis-je prendre la bonne décision aujourd hui? D-63267-2012 Des décisions viables exigent de multiples options

Plus en détail

Satisfaction du patient

Satisfaction du patient Satisfaction du patient Johan Van der Heyden Institut Scientifique de Santé Publique Direction opérationnelle Santé publique et surveillance Rue J. Wytsman, 14 B - 1050 Bruxelles 02 / 642 57 26 E-mail

Plus en détail

GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR

GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR INSCRIPTION AU C2i R (Certificat Informatique et Internet) GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR Nicolas Cazin 2 Table des matières 1 Un mot sur ce manuel 3 2 Votre rôle, vos responsabilités 3 3

Plus en détail

Brochure d information cybersurveillance

Brochure d information cybersurveillance Brochure d information cybersurveillance I. Cybersurveillance : un mot d explication Le 2 mai 2012, la Commission vie privée a émis une recommandation sur le contrôle par l employeur de l utilisation de

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles.

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles. ÉTUDE SUR LES BESOINS EN FORMATION CLINIQUE ET EN FORMATION CONTINUE DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ DES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES EN SITUATION MINORITAIRE Sommaire Le Consortium national de formation en

Plus en détail

Globality YouGenio. Une assurance individuelle dans un monde globalisé

Globality YouGenio. Une assurance individuelle dans un monde globalisé Globality YouGenio Une assurance individuelle dans un monde globalisé Des prestations de haut niveau avec une couverture personnalisée Une expertise mondiale. Des partenaires de proximité L expérience

Plus en détail

SharpEye 40/40UFL (UV/IR) Détection de flammes

SharpEye 40/40UFL (UV/IR) Détection de flammes SharpEye 40/40UFL (UV/IR) Détection de flammes La détection de flammes est d une importance vitale pour le travail en zones comportant des gaz, vapeurs ou matériaux combustibles. La meilleure solution

Plus en détail

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques MÉMOIRE Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec présenté à la Commission des finances publiques Novembre 2009 Table des matières 1. Présentation de l AICQ... 3 2. Commentaires généraux... 4

Plus en détail

Conseiller, Ressources humaines

Conseiller, Ressources humaines Conseiller, Ressources humaines Supérieur hiérarchique : Directeur, Ressources humaines Type d emploi : Permanent, temps plein Lieu de travail : Ottawa, Ontario Nombre heures par semaine : 37.5 Clôture

Plus en détail

II. Description du service d orthopédie, ehnv Site d Yverdon

II. Description du service d orthopédie, ehnv Site d Yverdon SERVICE D'ORTHOPEDIE ET DE TRAUMATOLOGIE DE L'APPAREIL MOTEUR Dr B. Vuilleumier, médecin-chef CH-1400 Yverdon-les-Bains Dr O. Husmann, médecin-chef 024/424 40 50 et 424 44 44 Dr J.-F. Fischer, médecin-chef

Plus en détail

Comment rendre votre équipe performante

Comment rendre votre équipe performante Comment rendre votre équipe performante Thèmes du dossier Gestion Personnel Direction Succès & carrière Communication Marketing & Vente Finances IT & Office Avantages immédiats Vous savez: comment mener

Plus en détail

Projet de loi n o 92

Projet de loi n o 92 Mémoire présenté à la Commission de la santé et des services sociaux Le 27 avril 2016 Le Collège des médecins est l ordre professionnel des médecins québécois. Sa mission : Une médecine de qualité au service

Plus en détail

Opération Vigilance. Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans

Opération Vigilance. Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans Opération Vigilance Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans Certains parents hésitent à parler de sécurité personnelle avec leur enfant par crainte de l effrayer ou d affecter sa

Plus en détail

EMERGENCE DE L EXPERTISE CLINIQUE EN FRANCE

EMERGENCE DE L EXPERTISE CLINIQUE EN FRANCE EMERGENCE DE L EXPERTISE CLINIQUE EN FRANCE Modèles et Orientations? Mireille Saint Etienne Valenciennes novembre 2014 Genèse Emergence de la clinique USA/Canada 1943 : Francis REITER, lance l idée aux

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE CFA PUBLIC DE LA CÔTE BASQUE LICENCE PROFESSIONNELLE BÂTIMENT & CONSTRUCTION Option : Management, Reprise et Création de P.M.E. du B.T.P. FORMATION EN APPRENTISSAGE DOSSIER DE CANDIDATURE Photo Date limite

Plus en détail

Logiciel de gestion de la main-d œuvre

Logiciel de gestion de la main-d œuvre Logiciel de gestion de la main-d œuvre Logiciel de gestion de la main-d œuvre GoalPost Le logiciel de gestion de la main-d œuvre GoalPost d Intelligrated procure des renseignements sur demande pour évaluer,

Plus en détail

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard Rapport de stage Travail présenté à Mer et Monde Par Yohann Lessard Université Laval Le 25 octobre 2014 Formation préparatoire Nos formatrices étaient Amélie et Raphaelle. Nous avons abordé plusieurs thèmes,

Plus en détail

Points de vue. Absence de pratiques d intégration des nouveaux employés? Une approche «sans assistance» est un exercice risqué.

Points de vue. Absence de pratiques d intégration des nouveaux employés? Une approche «sans assistance» est un exercice risqué. Points de vue Absence de pratiques d intégration des nouveaux employés? Une approche «sans assistance» est un exercice risqué. Afin d accélérer leur croissance tout en continuant d opérer dans un contexte

Plus en détail

DOMTAR CORPORATION LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE

DOMTAR CORPORATION LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE DOMTAR CORPORATION LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE Rôle du conseil d administration Le conseil est chargé de la gérance générale de la Société et chaque administrateur doit agir au mieux des

Plus en détail

RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ASSOCIATION POUR LES ASSURANCES MEDICALES 79, rue de Tocqueville - 75017 PARIS -Association régie par la Loi de 1901- RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE 2012 Chers adhérents,

Plus en détail

Dispositif d innovation mis en place dans le projet École éloignée en réseau

Dispositif d innovation mis en place dans le projet École éloignée en réseau Dispositif d innovation mis en place dans le projet École éloignée en réseau Préambule : L innovation vise l appropriation d une invention technique par un milieu particulier (nouvelles pratiques des acteurs,

Plus en détail

Des informations utiles, pour une préparation optimale en vue de votre certification

Des informations utiles, pour une préparation optimale en vue de votre certification Guide pratique de mise en œuvre du référentiel IRIS Des informations utiles, pour une préparation optimale en vue de votre certification Le référentiel IRIS (International Railway Industry Standard) est

Plus en détail

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement Manuel Qualité Sécurité Environnement «Notre stratégie place le patient au cœur de nos préoccupations, avec l ambition d améliorer sa santé et sa qualité de vie. Inscrite dans une perspective de développement

Plus en détail

Aide. Réservez votre séjour à Disneyland Resort Paris en quelques clics!

Aide. Réservez votre séjour à Disneyland Resort Paris en quelques clics! Aide Réservez votre séjour à Disneyland Resort Paris en quelques clics! Etape 1 : Vos souhaits... 2 Etape 2 : Nos propositions... 3 Etape 3 : Vos besoins transports... 4 Etape 4 : Nos propositions transport...

Plus en détail

Spacelabs Healthcare - L innovation au service des soins

Spacelabs Healthcare - L innovation au service des soins Ultraview SL2700 Spacelabs Healthcare - L innovation au service des soins Chez Spacelabs Healthcare, notre objectif est de maintenir une cohésion durable entre les cliniciens et leurs patients, entre les

Plus en détail

Bibliothécaire/Spécialiste de l information PROFIL DE L OPPORTUNITÉ

Bibliothécaire/Spécialiste de l information PROFIL DE L OPPORTUNITÉ Bibliothécaire/Spécialiste de l information PROFIL DE L OPPORTUNITÉ Septembre 2014 Bibliothécaire/Spécialiste de l information Institut canadien pour la sécurité des patients Lieu de travail : bureau d

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Canada. Suivi des recommandations formulées dans les audits internes. Avril 2013

Bureau du vérificateur général du Canada. Suivi des recommandations formulées dans les audits internes. Avril 2013 Bureau du vérificateur général du Canada Suivi des recommandations formulées dans les audits internes Avril 2013 Revue des pratiques et audit interne Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, représentée

Plus en détail

Arrête royal du 27 avril 1998 fixant les normes auxquelles une fonction «soins urgents spécialisés» doit répondre pour être agréée

Arrête royal du 27 avril 1998 fixant les normes auxquelles une fonction «soins urgents spécialisés» doit répondre pour être agréée Arrête royal du 27 avril 1998 fixant les normes auxquelles une fonction «soins urgents spécialisés» doit répondre pour être agréée Publié : M.B. 19.06.1998 Modifié : A.R. 26.03.1999 M.B. 06.07.1999 Annulé

Plus en détail