Cadeau solidaire au Vietnam. «Un fauteuil roulant pour redonner la mobilité à un enfant»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cadeau solidaire au Vietnam. «Un fauteuil roulant pour redonner la mobilité à un enfant»"

Transcription

1 Cadeau solidaire au Vietnam «Un fauteuil roulant pour redonner la mobilité à un enfant» Rapport de distribution Localisation: Districts de Ky Son, Cao Phong et Kim Boi dans la Province de Hoa Binh, districts de Bach Thong et Na Ri dans la Province de Bac Kan et district de Tra Linh dans la Province de Cao Bang. Début du projet : Juin 2014 Durée du projet : Objectif : Nombre de bénéficiaires : Budget : 2 mois Améliorer la mobilité et la qualité de vie des enfants handicapés afin de réduire l exclusion dont ils souffrent au quotidien. 15 enfants de moins de 19 ans souffrant de handicap 151 par fauteuil roulant

2 1. Contexte général et justification du cadeau solidaire Selon le recensement de 2009, un peu plus de 6 millions de personnes, soit 7.8% de la population totale du Vietnam, souffrirait de handicap. Sur les 6 millions de personnes identifiées comme étant handicapées, (soit 4.7%) auraient entre 5 et 18 ans 1. Néanmoins, les dernières statistiques basées sur le cadre d étude de l OMS font ressortir des chiffres beaucoup plus élevés où 15.3% de la population vietnamienne se trouverait en situation de handicap 2. Selon Anthony Lake, directeur général de l UNICEF, «Ils [les enfants handicapés] sont parmi les plus vulnérables face à la violence, à la maltraitance, à l'exploitation et au manque de soins». Au Vietnam, les enfants handicapés souffrent trop souvent d exclusion : exclusion de la vie communautaire (les différentes activités proposées aux enfants ne sont pas adaptées à ceux qui ont une mobilité réduite), exclusion de la vie familiale, exclusion scolaire 2. Objectif La mise en place de ce cadeau solidaire vise à améliorer la mobilité et la qualité de vie des enfants handicapés afin de réduire l exclusion dont ils souffrent au quotidien. 3. Bénéficiaires 15 enfants issus pour la plupart des minorités ethniques Tay, Nung ou H mong. 4. Mise en place du projet a. Evaluation des besoins Au lancement de ce cadeau solidaire, notre partenaire ChildFund Vietnam avait déjà identifié des besoins, mais afin d y répondre au mieux, une deuxième évaluation a été mise en place des réceptions des fonds à leur niveau. En effet, pour certains enfants, le handicap est très lourd, ils sont donc plus vulnérables, d autres peuvent avoir des besoins différents Une personne de l entreprise sélectionnée a ensuite rendu visite à chaque bénéficiaire afin de déterminer quelles fonctions le fauteuil devrait proposer. 1 National Coordinating Council on Disability (NCCD) (2010) Annual Report on Status of People with Disabilities in Viet Nam. Hanoi: Labour-Social Affairs, December 2010, (accessed on 16 Jan. 2013)

3 b. Achat des fauteuils roulants En avril 2014, 3 entreprises ont été identifiées par ChildFund Vietnam. C est l entreprise Hadimed qui a remporté l appel d offre. La sélection a porté sur la taille du fauteuil, les différents types de fauteuils proposés, la sécurité, la qualité et bien évidemment le prix. Après la sélection de l entreprise, le contrat fût signé, incluant la durée de la garantie et les modalités de livraison directement auprès des enfants bénéficiaires. c. Distribution des fauteuils roulants Les responsables des programmes des provinces de Hoa Binh, Bac Kan et Cao Bang ont travaillé avec les équipes de chacune des communes et des districts afin d élaborer la cérémonie de distribution des fauteuils roulants. La cérémonie s est déroulée avec succès. Les enfants se sont vus remettre leur fauteuils après signature du contrat qui unie l entreprise Hadimed, le responsable local de ChildFund et la famille de l enfant. Grâce aux donateurs d Un Enfant par la Main, 15 enfants qui ont pu bénéficier d un fauteuil, et ChidlFund Vietnam a également participé à l achat de 5 fauteuils, soit un total de 11 garçons et 9 filles de 5 à 19 ans bénéficiaires. Ils souffrent de paraplégie, de paralysie cérébrale, de mobilité réduite, de poliomyélite ou de troubles du mouvement. Le plus âgé souffre de poliomyélite, c est donc pour lui et sa famille un grand soulagement de pouvoir en bénéficier et une nouvelle vie qui se profile. Le plus jeune souffre de troubles du mouvement, c est une fantastique opportunité pour lui de gagner en indépendance si son handicap le lui permet. Et c est aussi pour ses parents plus de liberté. d. Enseignements de ce projet Le déplacement de l entreprise Hadimed auprès de chaque bénéficiaire a été très utile. Elle était en effet plus à même de comprendre la situation et les besoins de chaque enfant et de proposer le fauteuil le plus adapté au handicap. Cette étape préalable sera reconduite pour les projets futurs. De plus, il s avère important que l entreprise soit basée à Hanoi, là où ChildFund Vietnam a son siège. Ainsi les problèmes concernant la garantie des fauteuils peut être plus facilement gérés par les responsables de projet au niveau du siège. 5. Succès et défi du projet L ensemble des 20 fauteuils distribués sont de bonne qualité et répondent aux exigences du handicap des enfants. Lors de la cérémonie dans la province de Hoa Binh, les enfants et leurs familles étaient très heureux de pouvoir bénéficier de ce fauteuil. Une grand-mère espère ainsi pouvoir emmener son neveu à l école : «Cette année, je vais pouvoir l inscrire, car il est intelligent et grâce à son fauteuil, il pourra transporter ses livres, ses jouets nous allons voir avec les professeurs comment ils peuvent nous aider à l emmener à l école.» Parmi les bénéficiaires, 6 enfants souffrent de paralysie cérébrale, ils ont alors reçu des fauteuils bénéficiant d accessoires supplémentaires leur permettant par exemple de se tenir droit. Position jusqu à ce jour impossible pour eux sans un soutien. Enfin, pour quelques fauteuils roulant il manquait des ceintures de sécurité, l entreprise Hadimed a tout de suite réagit en fournissant celles qui manquait. En effet, certains enfants ont du mal à maîtriser leurs mouvements et ils peuvent tomber à terre et se blesser.

4 6. Pérennité ChildFund Vietnam a su mettre en place des équipes locales fiables et collabore avec les partenaires locaux au niveau des communes, des districts et des provinces depuis de nombreuses années. Il est donc confiant dans la gestion et l utilisation des fauteuils roulants par les familles. Néanmoins, chaque commune bénéficiaire devra faire un rapport annuel sur l usage du fauteuil roulant, son état. Il en est de même au niveau du district, et c est une personne dédiée du bureau local de ChildFund qui en sera responsable. Il devra également mettre en avant la pertinence ou non de l attribution du fauteuil roulant pour chaque bénéficiaire. En effet, les situations évoluent, des enfants avec des troubles de la motricité peuvent ne plus avoir besoin que de béquilles Les familles doivent également s engager à utiliser le fauteuil convenablement pour leur enfant, et le rapporter auprès de ChildFund Vietnam si la situation de leur enfant évolue. 7. Budget Besoins Prix Unitaire en VND Budget total du projet en VND Budget total du projet en Budget UEPLM en VND Budget UEPLM en Fauteuils roulants de type 1 - pour les enfants avec handicap multiple ou avec paralysie cérébrale Fauteuils roulants de type 2 - pour les enfants avec d'autres handicaps moins sévères Organisation de la distribution Personnel et coût de support Sous-total terrain Fonds reçus Fonds manquants Frais de coordination, de suivi et de communication UEPLM 454 Budget total 2 270,80 Grâce au financement apporté par les donateurs d Un Enfant par la Main, un fauteuil roulant de type 1 et 14 fauteuils de type 2 ont pu être achetés. Les 5 autres fauteuils de type 1 ont été financés par ChildFund Vietnam. Les 26 manquant seront complétés lors d un prochain transfert de fonds pour équiper des enfants mais aussi les centres de santé des communautés car il faudrait encore 58 fauteuils roulants! 8. Témoignages Thu a 8 ans, elle habite depuis toujours dans le petit village de Na Thao, situé dans le district de Bach Thong au sein de la Province de Bac Kan au nord de Hanoi. Elle vit avec Huong sa maman, Dang son papa et Trang son petit frère de 5 ans. Ses parents sont fermiers. Thu est née handicapée, elle souffre d une paralysie qui l empêche de bouger la partie droite de son corps. Thu n as jamais pu aller à l hôpital pour voir si un traitement pourrait l aider à aller mieux. Ses parents assument sa différence. Du fait de sa maladie, Thu ne peux pas être assise plus d une demie heure, elle ne parle pas mais elle parvient à répondre à des questions simples avec quelques mots que seuls ses parents comprennent.

5 Vu son âge ses parents l ont emmenée à l école pendant 15 jours en mai 2014, mais elle n arrive pas à tenir un stylo et personne ne peut vraiment prendre soin d elle. Thu dépend de ses parents pour tout et Huong sa maman ne peut jamais s éloigner bien longtemps sauf quand sa grand-mère est là pour prendre le relais. «Très souvent, nous savons que Thu est triste car elle ne peut pas aller s amuser et rencontrer d autres enfants sans notre aide. Vivre ici dans ce petit village est très difficile. Nous nous levons très tôt pour aller travailler dans les champs, nous rentrons tard. Je n ai pas souvent le temps de sortir avec Thu pour la promener nous savons que cette vie ne l aide pas à se développer mais il m est de plus en plus difficile de la porter sur mon dos. Quand elle a reçu son fauteuil, j ai pu sentir Thu très émue, elle semble vraiment plus heureuse. Je peux plus facilement l emmener dehors afin qu elle soit au grand air avec les autres enfants, elle peut être avec nous pendant les repas, on peut plus facilement l emmener chez nos voisins Tous les matins, elle se lève avec nous pendant que l on se prépare pour aller travailler c est une autre vie pour Thu» nous confie sa maman. Tuan a 10 ans, il habite dans le village de Quang Long, dans le district de Na Ri au sein de la Province de Bac Kan. Il vit avec ses parents et grand parents. Tuan est né avec une infirmité motrice cérébrale, il a des difficultés à se mouvoir. A la maison, ses parents et ses grands parents prennent soin de lui à tour de rôle pour le laver, lui donner à manger, l'habiller et l aider dans ses déplacement. Tuan est élève en CM1, se confie : «Parfois, j'aimerai sortir pour jouer avec mes amis mais j'hésite toujours car à chaque fois, ils doivent m'aider à marcher et à me déplacer. Alors, pour éviter cette situation, je leur dis que je ne veux pas sortir.» En 2013, son école et ses professeurs ont contacté notre partenaire local, ChildFund Vietnam pour qu'il lui vienne en aide. Grâce à cette attention, Tuan a reçu 2 fauteuils roulants, l'un pour l'école et l'autre pour chez lui. Chaque matin, pour se rendre à l'école, la maman de Tuan l'amène à l'arrière de sa moto. Une fois arrivé, Tuan est heureux de pouvoir se déplacer avec son fauteuil. Les membres de sa famille sont heureux de voir qu'aujourd'hui, grâce à ses fauteuils, Tuan a gagné en indépendance. «J'aime mes fauteuils, grâce à eux je peux rejoindre mes amis et jouer avec eux à l'extérieur de la maison. Je peux aussi me rendre aux toilettes seul et les autres ne se sentent plus obligés de s'occuper de moi» explique Tuan. Avec émotion, la maman de Tuan raconte : «Depuis 2010, Tuan bénéfice d'un programme médical intensif. Aujourd'hui, nous sommes si fiers quand nous le voyons se déplacer seul. Nous remercions toute l'équipe de lui avoir fourni ces fauteuils roulants.» Tuan peut enfin vivre normalement et c'est le plus important!

Améliorer l assainissement pour les minorités ethniques de Bach Thong, au Vietnam

Améliorer l assainissement pour les minorités ethniques de Bach Thong, au Vietnam Améliorer l assainissement pour les minorités ethniques de Bach Thong, au Vietnam Rapport de résultats et d impact Localisation du projet Date de début Septembre 2013 Durée du projet Objectif Nombre de

Plus en détail

Ast & Fischer SA, Wabern

Ast & Fischer SA, Wabern Ast & Fischer SA, Wabern Daniel Troxler, employeur L automne passé, j ai reçu un appel téléphonique lors duquel on m a demandé si j étais intéressé à en savoir plus sur le programme d intégration «Job

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

Améliorer l assainissement pour les minorités ethniques de Na Ri, au Vietnam

Améliorer l assainissement pour les minorités ethniques de Na Ri, au Vietnam Améliorer l assainissement pour les minorités ethniques de Na Ri, au Vietnam Rapport de résultats et d impact Localisation du projet Date de début Septembre 2013 Durée du projet Objectif Nombre de bénéficiaires

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Douleur, souffrance, démence et fin de vie

Douleur, souffrance, démence et fin de vie Douleur, souffrance, démence et fin de vie Qu est ce que la douleur? Différence entre douleur et souffrance La souffrance serait morale et la douleur physique La douleur serait locale et la souffrance

Plus en détail

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Une mère, parlant à ses enfants : Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Vous savez que papa ne se sent pas très bien et qu il a des problèmes depuis un certain temps. Eh bien, le docteur nous a dit

Plus en détail

Difficultés d écoute et de communication

Difficultés d écoute et de communication 1 CHAPITRE 1 Difficultés d écoute et de communication Dans le monde entier il y a beaucoup d enfants qui sont soit sourds soit incapables d entendre très bien. Les parents peuvent ne pas savoir ce qui

Plus en détail

Bienvenue à l école Maternelle!

Bienvenue à l école Maternelle! Tu viens d être inscrit(e) à l école maternelle. Ton nom est marqué dans le grand cahier des élèves de l école. Voici des photos de ton école : Bienvenue à l école Maternelle! colle ici ta photo Ecole

Plus en détail

Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur!

Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur! Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur! Février 2015 Edito Fraicheur et Terroir : une nouvelle étape! Le dernier édito vous faisait part de l évolution de notre magasin et du manque de place engendré par

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO. Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM,

ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO. Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM, Hotel SARAKAWA, Vendredi 22 novembre 2013 ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM, Représentante

Plus en détail

RESTAURANT SCOLAIRE RÈGLEMENT INTÉRIEUR

RESTAURANT SCOLAIRE RÈGLEMENT INTÉRIEUR RESTAURANT SCOLAIRE RÈGLEMENT INTÉRIEUR Le présent règlement, approuvé par le conseil municipal de DURTAL dans sa séance du 10 octobre 2007, a pour objet de définir les règles de fonctionnement du restaurant

Plus en détail

Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»?

Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»? Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»? Atelier A : Enseignement de défense et valeurs de la République : quels acteurs?/ La formation du citoyen : du service national à l enseignement

Plus en détail

QUESTIONS/REPONSES UTILES SUR LE STAGE...

QUESTIONS/REPONSES UTILES SUR LE STAGE... QUESTIONS/REPONSES UTILES SUR LE STAGE... Merci de bien lire jusqu au bout toutes les questions évoquées, c est important avant de vous engager pour faire ce stage Est-ce un week-end de détente? - On va

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

L exploitation financière des personnes âgées : Ça semblait être une bonne idée. Chad McCleave B.Comm. C.A.; First Seniors, Newmarket, Ontario, Canada

L exploitation financière des personnes âgées : Ça semblait être une bonne idée. Chad McCleave B.Comm. C.A.; First Seniors, Newmarket, Ontario, Canada L exploitation financière des personnes âgées : Ça semblait être une bonne idée Chad McCleave B.Comm. C.A.; First Seniors, Newmarket, Ontario, Canada Par l intermédiaire du Secrétariat aux Affaires des

Plus en détail

Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile

Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile Besoins des aidants 1. Actuellement, êtes vous au bénéfice d une aide à domicile dans la prise en charge de la personne

Plus en détail

Jeu des 7 familles Droits de l enfant

Jeu des 7 familles Droits de l enfant Droits de l enfant Découpe chaque carte en suivant les pointillés. Tu peux suivre les lignes en arrondi si tu es très habile, ou simplement suivre les lignes droites. Pour que le jeu soit plus solide,

Plus en détail

Culturelab 2012. Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon. par Eline Wittevrongel

Culturelab 2012. Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon. par Eline Wittevrongel Culturelab 2012 Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon par Eline Wittevrongel 18/08/2012-28/08/2012 Grâce au concours «Olyfran», j ai eu la chance de visiter la belle ville d Avignon dans le

Plus en détail

Exercices de langue. Consigne : Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance d un français/une française. Complète le dialogue.

Exercices de langue. Consigne : Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance d un français/une française. Complète le dialogue. Exercices de langue Compétence pragmatique à évaluer : se présenter (dire son nom et son âge, son origine, en quelle classe on va, quelles langues on parle) Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance

Plus en détail

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel de Martonne à Laval. Plusieurs clubs Lecture de la

Plus en détail

Parlement de la Communauté française

Parlement de la Communauté française Parlement de la Communauté française Question orale de Caroline Désir, Députée, à Jean-Marc Nollet, Ministre de la petite enfance sur «L'explosion démographique bruxelloise et l'accueil de la petite enfance»

Plus en détail

Université de Sherbrooke. Rapport de stage. Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage. Par : Anthony Labelle, stagiaire

Université de Sherbrooke. Rapport de stage. Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage. Par : Anthony Labelle, stagiaire Université de Sherbrooke Rapport de stage Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage Par : Anthony Labelle, stagiaire Laboratoire du Pr Spino Université de Sherbrooke T1 Revu par : Pr Claude Spino

Plus en détail

Identifier ses compétences Questionnaire en contexte professionnel

Identifier ses compétences Questionnaire en contexte professionnel Identifier ses compétences Questionnaire en contexte professionnel Nom : Prénom : Date : Mode d emploi Des situations en contexte professionnel ont été élaborées sous forme de questions à choix multiples.

Plus en détail

Premier crédit et fidélité du client

Premier crédit et fidélité du client Premier crédit et fidélité du client Mardi 26 octobre 2004 Marc Roesch Dans les rapports d activités des IMF on trouve presque toujours un graphique présentant l évolution du nombre d adhérents ou du nombre

Plus en détail

«Une bourse d études : la clé pour un avenir meilleur» en Indonésie

«Une bourse d études : la clé pour un avenir meilleur» en Indonésie «Une bourse d études : la clé pour un avenir meilleur» en Indonésie Rapport de suivi Localisation: Début du projet : En août 2014 Durée du projet : Objectif : Nombre de bénéficiaires : Boyolali, Java Central,

Plus en détail

«S il faut aller vite, l ossature bois est idéale.»

«S il faut aller vite, l ossature bois est idéale.» «S il faut aller vite, l ossature bois est idéale.» www.sibomat.be Luc D. (46 ans) a vraiment une brique dans le ventre. Il a la construction dans le sang. Après avoir rénové sa première maison, il a voulu

Plus en détail

Les vingt demandes. d'un enfant de parents séparés

Les vingt demandes. d'un enfant de parents séparés Éducateur spécialisé, famille, parent, enfant, ado, Les vingt demandes adolescent, difficultés, éducatif, éducative, soutien parental, soutien à la parentalité, problèmes scolaires, relationnel, troubles

Plus en détail

SEVEC Échanges Jeunesse Canada Foire aux questions : FAQ

SEVEC Échanges Jeunesse Canada Foire aux questions : FAQ SEVEC Échanges Jeunesse Canada Foire aux questions : FAQ Q. Qu est-ce qu un échange jeunesse de la SEVEC? A. Un échange jeunesse de la SEVEC s agit d un séjour réciproque en milieu familial qui repose

Plus en détail

Préparation pour la garderie et l école

Préparation pour la garderie et l école 135 Chapitre14 Préparation pour la garderie et l école Dans certaines communautés, il y a des endroits où l on prend soin des enfants pendant que leurs parents travaillent. Ce sont généralement des écoles

Plus en détail

PRÉVOYANCE. Suralia. Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez

PRÉVOYANCE. Suralia. Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez PRÉVOYANCE Suralia Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez Suralia pour protéger votre famille et votre patrimoine Pour vous, il n y a rien de plus important que votre famille. Vous souhaitez

Plus en détail

Et maintenant? Conseils.

Et maintenant? Conseils. Et maintenant? Conseils. Il y a quelques semaines, le docteur nous a renvoyé à la maison en nous annonçant : votre père souffre de démence. Mon frère et moi, nous nous demandons maintenant ce que nous

Plus en détail

Rapport de résultats et d impacts

Rapport de résultats et d impacts Rapport de résultats et d impacts Prévention et réduction de la malnutrition chez les enfants de moins de 5 ans à Bach Thong, au Vietnam. Localisation du projet : Date de début : Décembre 2011 Durée du

Plus en détail

BG Ingénieurs Conseil, Genève

BG Ingénieurs Conseil, Genève BG Ingénieurs Conseil, Genève Diego Salamon, employeur Sur mandat de l AI, Cadschool nous a demandé si nous serions prêts à accueillir un stagiaire pendant trois mois. Nous connaissions cet institut de

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Les Systèmes. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT

Les Systèmes. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT Les Systèmes P.E.A.T. & E.F.T. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT Frédéric Piton - www.eft-energie.be Frédéric Piton - www.eft-energie.be Témoignage d un praticien EFT sur

Plus en détail

Portrait. Recueil d histoires sur la survie, le développement et la protection de l enfant Août 2009

Portrait. Recueil d histoires sur la survie, le développement et la protection de l enfant Août 2009 Portrait Recueil d histoires sur la survie, le développement et la protection de l enfant Août 2009 L accélération de la survie, du développement et de la protection de l enfant à risque Trahantsoa : un

Plus en détail

Une année à l UQTR. 1. Pourriez- vous vous présenter rapidement?

Une année à l UQTR. 1. Pourriez- vous vous présenter rapidement? Une année à l UQTR 1. Pourriezvous vous présenter rapidement? Allo J Je m appelle Emilie et j ai 23 an. Après un bac ES option allemand renforcé (oui, oui), je décide de débuter une licence en Langues

Plus en détail

Rosalind BAYLEY et Ceri BLACK

Rosalind BAYLEY et Ceri BLACK N 10-11-12, novembre 1997 Générations Pp. 46-49 L ENDROIIT OÙ L ON SE SENT CHEZ SOII Troiis expériiences d habiitatiion : en Grande-Bretagne,, en Allllemagne et en Fiinllande Rosalind BAYLEY et Ceri BLACK

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION 2015 2016

DOCUMENT D INFORMATION 2015 2016 Service des ressources éducatives Nutrition DOCUMENT D INFORMATION 2015 2016 PROGRAMME DE LA MESURE ALIMENTAIRE ÉCOLES PRIMAIRES ET SECONDAIRES 1. OBJECTIFS 2. MODALITÉS 3. PROCÉDURE ET FORMULAIRE POUR

Plus en détail

PARC NATIONAL DE XUAN THUY

PARC NATIONAL DE XUAN THUY PARC NATIONAL DE XUAN THUY Un projet de Vietnam and Friends I. A propos du Parc National Xuan Thuy Le Parc National Xuan Thuy est situé à 150km au sud-ouest de Hanoi, entre le Fleuve Rouge et la côte.

Plus en détail

PRESENTATION PROJET «Une Maison pour Jamie» 1. Où et comment le projet «une maison pour Jamie» est- il né?

PRESENTATION PROJET «Une Maison pour Jamie» 1. Où et comment le projet «une maison pour Jamie» est- il né? PRESENTATION PROJET «Une Maison pour Jamie» 1. Où et comment le projet «une maison pour Jamie» est- il né? C est fin 2014, à Antananarivo à Madagascar que tout a commencé! Partie pour une mission bénévole

Plus en détail

Trousse d éducation pour adultes du Recensement

Trousse d éducation pour adultes du Recensement Trousse d éducation pour adultes du Recensement de 2016 Activité 2 : Le processus du recensement Aperçu Dans cette activité, les élèves apprendront le processus à suivre pour remplir le questionnaire du

Plus en détail

Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada

Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada Au Forum provincial des réseaux de soutien à l immigration francophone

Plus en détail

Opération Vigilance. Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans

Opération Vigilance. Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans Opération Vigilance Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans Certains parents hésitent à parler de sécurité personnelle avec leur enfant par crainte de l effrayer ou d affecter sa

Plus en détail

PRÉSENTATION LA VACHE QUI PRINT. Agent commercial indépendant

PRÉSENTATION LA VACHE QUI PRINT. Agent commercial indépendant PRÉSENTATION LA VACHE QUI PRINT Agent commercial indépendant Présentation Isabelle Blanchard et Xavier Dupin sont deux agents commerciaux de «La Vache qui Print» Xavier Dupin a fait des études marketing

Plus en détail

pasto fil N 0 2014/2015

pasto fil N 0 2014/2015 pasto fil N 0 2014/2015 Sens Préparer une nouvelle année, c est se mettre en projet habité d un apriori positif et de confiance. Nous pourrions dire se mettre en projet d «une année cadeau». Cela peut

Plus en détail

JE DEMANDE UNE AIDE POUR MES DÉPENSES DE SANTÉ

JE DEMANDE UNE AIDE POUR MES DÉPENSES DE SANTÉ JE DEMANDE UNE AIDE POUR MES DÉPENSES DE SANTÉ DEP-OS-MET 07/12 - Cristof Echard - - R.C.S. Nanterre B 378 899 363 - Levallois-Perret. 1 0$7,2,1)25 ns 012_Offre Sociale 100x210_metropole.indd 3 24/07/12

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière DEVENEZ UN HÉROS POUR L association Prévention Routière 1 Notre mission Créée en 1949, l'association Prévention Routière est reconnue d'utilité publique en 1955. Elle conduit ses actions dans de multiples

Plus en détail

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction 1. Bonjour, je m appelle et je suis un(e) policier(ière). (Présentez toute autre personne présente dans la pièce; idéalement, personne d

Plus en détail

Libérez-vous d une relation toxique au travail!

Libérez-vous d une relation toxique au travail! Libérez-vous d une relation toxique au travail! Permettez-moi de vous poser ces trois questions : Travaillez-vous avec une personne qui vous fait souvent sortir de vos gonds et qui siphonne votre enthousiasme,

Plus en détail

28. Projet de lecture

28. Projet de lecture 28. Projet de lecture Extrait d une nouvelle : Jeunes en transit Français 10-2 Cahier de l élève Nom : Jeunes en transit DESCRIPTION DU PROJET Afin de te familiariser avec des jeunes vivant une situation

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

Je suis un personnage.

Je suis un personnage. Devinette 1 Devinette 2 Je suis un objet, J'ai quatre pieds, dans l'histoire je suis en bois, on me trouve dans la cuisine, la salle à manger, On m'utilise pour s'asseoir, Je suis un personnage. Je suis

Plus en détail

Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A1. Livret de l examinateur. Production orale PMA12S009 02/06/14

Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A1. Livret de l examinateur. Production orale PMA12S009 02/06/14 Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret de l examinateur Production orale PMA12S009 02/06/14 Épreuve de production / interaction orale 25 points Cette épreuve est composée

Plus en détail

Reportage photo. 26 I N 164 mars-avril 2015 I déclic

Reportage photo. 26 I N 164 mars-avril 2015 I déclic 26 I N 164 mars-avril 2015 I déclic Je veux vivre chez moi! Laura, 19 ans, est atteinte d une infirmité motrice cérébrale. Après des années en établissement, elle aimerait vivre seule (avec un peu d aide)

Plus en détail

BROUILLON. Nous vous offrons également la possibilité de livrer votre propre perception de façon tout à fait confidentielle.

BROUILLON. Nous vous offrons également la possibilité de livrer votre propre perception de façon tout à fait confidentielle. numéro d identification MON ÉDUCATION, MES LOISIRS Droits de l enfant Consultation des 6/18 ans MA VIE DE TOUS LES JOURS 2013 ma santé Adulte JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS 2 Bonjour, Vous avez entre

Plus en détail

Reprendre confiance en soi

Reprendre confiance en soi Reprendre confiance en soi Je pense ne pas avoir le niveau pour m exprimer dans cette langue... J ai un peu honte de faire le premier pas et débuter la conversation... Je n ai pas le courage de m adresser

Plus en détail

5. Les personnes âgées en Nouvelle-Écosse. Aperçu

5. Les personnes âgées en Nouvelle-Écosse. Aperçu 5. Les personnes âgées en Nouvelle-Écosse Aperçu En Nouvelle-Écosse, la population change; et la proportion des personnes âgées est de plus en plus importante. Entre 2007 et 2033, le nombre d aînés (65

Plus en détail

Le coin naturo. Lice onzales

Le coin naturo. Lice onzales Le coin naturo bioattitude.nc! A G Lice onzales «! ne plus subir mais vivre pleinement sa vie d a n s l e p o s i t i f e t l expérimentation de tout ce qui nous arrive et de tout ce que l on ressent!»

Plus en détail

Notre ambition : devenir un acteur principal de l immobilier en France, d ici 5 ans!

Notre ambition : devenir un acteur principal de l immobilier en France, d ici 5 ans! LE MOT DU FONDATEUR : Laurent KOEHLER Depuis 2002, les agences KOEHLER IMMOBILIER n ont cessé de prendre des parts de marché dans un contexte concurrentiel toujours plus difficile, et des exigences clients

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS La sécurité des personnes âgées Ce qu il faut savoir Vie saine, Aînés et Consommation Manitoba Secrétariat manitobain du mieux-être des personnes âgées et du vieillissement en

Plus en détail

Normes de congrès I-104. I. Expositions. Les expositions de la Maison de l Optimisme devraient inclurent et ne sont pas limitées à :

Normes de congrès I-104. I. Expositions. Les expositions de la Maison de l Optimisme devraient inclurent et ne sont pas limitées à : I. Expositions Les expositions de la Maison de l Optimisme devraient inclurent et ne sont pas limitées à : - Toute entreprise dans le domaine d activités de financement et de produits de services pour

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

Une enquête de l inspecteur Copeland

Une enquête de l inspecteur Copeland Une enquête de l inspecteur Copeland De Mélissa, Nigel et Kenza (5 ème 7) L enquêteur Patrick Copeland, policier à Alès, était tranquillement assis dans son fauteuil en train de regarder «Enquêtes Criminelles»

Plus en détail

Gagnez. votre vie sur. Internet. Réalisation : Alain Canitrot

Gagnez. votre vie sur. Internet. Réalisation : Alain Canitrot Gagnez votre vie sur Internet Réalisation : Alain Canitrot Vous en avez assez! Des fins de mois difficiles De ne plus aller au restaurant, au ciné De dire non à vos enfants, votre famille De retarder vos

Plus en détail

Que recommanderiez-vous pour aider Sarah et sa famille? Qui devrait intervenir?

Que recommanderiez-vous pour aider Sarah et sa famille? Qui devrait intervenir? ÉTUDES DE CAS 1. Sarah, 7 ans, 2 e année (comportement explosif) Sarah a commencé à afficher un comportement explosif en deuxième année. Son enseignante a remarqué que ses dessins étaient souvent «sombres»

Plus en détail

Projet professionnel

Projet professionnel FONGECIF POITOU-CHARENTES Projet professionnel Esthéticienne Pamela MESSY 10/10/2013 Demande de prise en charge de formation à distance en vue d obtenir le CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie Sommaire

Plus en détail

Qualité de vie des résidents en EMS: Perspectives croisées

Qualité de vie des résidents en EMS: Perspectives croisées PIHET Sandrine ETTER Stéphanie Qualité de vie des résidents en EMS: Perspectives croisées JOURNÉE DE RÉFLEXION DE L AFIPA 10.09.2014 UNE ENQUÊTE DE PLUS? 4 domaines couverts en 6 à 8 points: Autonomie

Plus en détail

10900, rue des Montagnards Beaupré (QC) G0A 1E0 Tél : 418-827-4193 Fax : 418-827-6856. Règlements Généraux

10900, rue des Montagnards Beaupré (QC) G0A 1E0 Tél : 418-827-4193 Fax : 418-827-6856. Règlements Généraux CENTRE DE LA PETITE ENFANCE LA PELUCHE 10900, rue des Montagnards Beaupré (QC) G0A 1E0 Tél : 418-827-4193 Fax : 418-827-6856 Règlements Généraux Adoptés par le conseil d administration du 17 janvier 2013

Plus en détail

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite AVANT LA LECTURE 1- SURVOLER LA PAGE COUVERTURE Lire le titre, puis amener l enfant à observer la page couverture tout en l invitant à faire des

Plus en détail

«Nous avions huit vaches et cent poules»

«Nous avions huit vaches et cent poules» «Nous avions huit vaches et cent poules» Portrait Mme HINSCHBERGER Marie Et si on vous demandait de vous présenter «J ai perdu ma maman à l âge de 3 ans et 8 mois. Elle a eu une grippe et une pneumonie.

Plus en détail

Le Capitaine de l Equipe

Le Capitaine de l Equipe Le Capitaine de l Equipe Le poste de capitaine de l équipe n est pas très compris par beaucoup d entraîneur. L étude suivante concerne surtout une équipe d adultes ou d adolescents. Notre champs d intervention

Plus en détail

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression.

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression. Roland CHARNAY, professeur honoraire de mathématiques en IUFM, chercheur associé à l'inrp «Apprentissage des tables : quelques étapes du CE1 au CM2» Roland Charnay pose un certain nombre de points de repères

Plus en détail

ÉPREUVE DE MANAGEMENT DES ORGANISATIONS

ÉPREUVE DE MANAGEMENT DES ORGANISATIONS Session 2008 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION ÉPREUVE DE MANAGEMENT DES ORGANISATIONS Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 4 Le sujet comporte 5 pages numérotées

Plus en détail

RÈGLE DE GESTION RELATIVE À LA PRÉSENCE DE CHIEN D ASSISTANCE EN MILIEU SCOLAIRE

RÈGLE DE GESTION RELATIVE À LA PRÉSENCE DE CHIEN D ASSISTANCE EN MILIEU SCOLAIRE Page 8004-1 1.0 Préambule Les chiens guides, utilisés par les personnes non-voyantes ou ayant une déficience visuelle et ceux d assistance, utilisés par les personnes handicapées motrices ou cognitives

Plus en détail

PROGRAMME SPORTIF RAPPORT ANNUEL 2010

PROGRAMME SPORTIF RAPPORT ANNUEL 2010 PROGRAMME SPORTIF RAPPORT ANNUEL 2010 www.asso-christina-noble.fr / DESCRIPTION DU PROGRAMME Création : 1998 Lieu : Population visée : Partenaires locaux : Equipe CNCF : Au siège (38 rue Tu Xuong) et dans

Plus en détail

MAISONS DE SOINS INFIRMIERS SUBVENTIONNÉES PAR LE GOUVERNEMENT

MAISONS DE SOINS INFIRMIERS SUBVENTIONNÉES PAR LE GOUVERNEMENT Les soins de longue durée en Nouvelle-Écosse 2015 Maisons et résidences avec services MAISONS DE SOINS INFIRMIERS SUBVENTIONNÉES PAR LE GOUVERNEMENT Organisation et administration des maisons de soins

Plus en détail

Intro. Entre choix et contraste, ces témoignages positifs sont issus de la réalité de notre travail d'accompagnement au quotidien * * *

Intro. Entre choix et contraste, ces témoignages positifs sont issus de la réalité de notre travail d'accompagnement au quotidien * * * Intro bonjour à tous Après tous les éclairages qui ont pu vous être apportés, je vais, dans ce dernier propos de la journée, vous raconter les histoires de 4 personnes dont le parcours de vie a intégré,

Plus en détail

L ACCUEIL. DE L ENFANT (prénom, nom)... PAR UNE ASSISTANTE MATERNELLE* CONTRAT D ACCUEIL NUMÉROS IMPORTANTS NUMÉROS D URGENCE

L ACCUEIL. DE L ENFANT (prénom, nom)... PAR UNE ASSISTANTE MATERNELLE* CONTRAT D ACCUEIL NUMÉROS IMPORTANTS NUMÉROS D URGENCE L ACCUEIL DE L ENFANT (prénom, nom)... PAR UNE ASSISTANTE MATERNELLE* CONTRAT D ACCUEIL Dès sa naissance, l enfant réagit à son environnement. Pour se développer harmonieusement, il a besoin d une relation

Plus en détail

Discours de FREDERIK BERNARD, Maire de Poissy

Discours de FREDERIK BERNARD, Maire de Poissy Discours de FREDERIK BERNARD, Maire de Poissy Cérémonie des mentions au Brevet et au Baccalauréat 20 septembre 2013 1 Bonsoir à tous, Avec les élus de la municipalité, nous avons souhaité vous recevoir

Plus en détail

MADAGASCAR, RECYCLAGE, ETHIQUE ET BUSINESS

MADAGASCAR, RECYCLAGE, ETHIQUE ET BUSINESS Nat Mad est une société fondée en 2005. Cette petite SARL crée, fabrique et distribue des accessoires de mode en matière recyclée. Depuis peu l entreprise lance un nouveau concept pour des agencements

Plus en détail

( ) Livret de cantine. A n n é e 2 0 15/ 2 0 16. Nom :... Prénom :... Classe :... du CP AU CM2...

( ) Livret de cantine. A n n é e 2 0 15/ 2 0 16. Nom :... Prénom :... Classe :... du CP AU CM2... Nom :..................................................... Prénom :................................................ Classe :.............. du CP AU CM2..................................... Livret de cantine

Plus en détail

Un outil pour suivre une démarche communautaire

Un outil pour suivre une démarche communautaire Paule Simard avec la collaboration de Ginette Paré et Diane Champagne Un outil pour suivre une démarche communautaire Outil développé dans le cadre de la recherche «Évaluation d initiatives de développement

Plus en détail

EL CAMPO 84 minutes DCP 1.85 Dolby Numérique / 5.1 Couleur Argentine / Italie / France 2011 VOSTFR

EL CAMPO 84 minutes DCP 1.85 Dolby Numérique / 5.1 Couleur Argentine / Italie / France 2011 VOSTFR FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM D AMIENS PRIX SPÉCIAL DU JURY PRIX D'INTERPRETATION MASCULINE EL CAMPO 84 minutes DCP 1.85 Dolby Numérique / 5.1 Couleur Argentine / Italie / France 2011 VOSTFR AU CINEMA

Plus en détail

- Cao Bang Bang Giang Hôtel (installations de base) / 1 Chambre simple / 1 nuit - Ba Be chez l'habitants / 1 nuit

- Cao Bang Bang Giang Hôtel (installations de base) / 1 Chambre simple / 1 nuit - Ba Be chez l'habitants / 1 nuit {related_articles[float=right]} Voyage au Nord Est du Vietnam est un voyage d'aventure douce dans 3 jours / 2 nuits dans la région moins battue du Nord-Est du Vietnam. C'est une petite escapade de Hanoï

Plus en détail

Programme de prévention de la prise de risque sur la route des jeunes lycéens chalonnais. Programme inter-établissement.

Programme de prévention de la prise de risque sur la route des jeunes lycéens chalonnais. Programme inter-établissement. Programme de prévention de la prise de risque sur la route des jeunes lycéens chalonnais Programme inter-établissement Evaluation Sommaire 1 - Résultats de l enquête par questionnaire : début de programme...

Plus en détail

Le coût de la réforme du congé parental partagé ou comment dilapider l argent des finances publiques en mettant la charrue avant les bœufs

Le coût de la réforme du congé parental partagé ou comment dilapider l argent des finances publiques en mettant la charrue avant les bœufs Le coût de la réforme du congé parental partagé ou comment dilapider l argent des finances publiques en mettant la charrue avant les bœufs La réforme du congé parental prévue initialement Lors du vote

Plus en détail

Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault. Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault

Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault. Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault TEXTE 1 Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault À l heure de sa mort, un meunier ne laissa à ses trois enfants que son moulin, son âne et son chat. Le partage fut bientôt

Plus en détail

UN SITE INTERNET POUR LE COMMERCE LOCAL

UN SITE INTERNET POUR LE COMMERCE LOCAL UN SITE INTERNET POUR LE COMMERCE LOCAL Pour tout renseignement complémentaire : Guilhem Chéron - 06 62 71 95 67 guilhem@laruchequiditoui.fr LA RUCHE QUI DIT OUI! UN SITE INTERNET POUR LE COMMERCE ÉQUITABLE

Plus en détail

MODÈLES DE LETTRES TABLE DES MATIÈRES

MODÈLES DE LETTRES TABLE DES MATIÈRES MODÈLES DE LETTRES TABLE DES MATIÈRES Lettre de financement - de quelqu'un qui connait une personne atteinte... 2 Lettre de financement - d'une personne atteinte... 4 Lettre de financement - général...

Plus en détail

Colloque «10 ans et après? Handicap, participation et inclusion : de la vision à la mise en œuvre

Colloque «10 ans et après? Handicap, participation et inclusion : de la vision à la mise en œuvre Colloque «10 ans et après? Handicap, participation et inclusion : de la vision à la mise en œuvre Discours de Monsieur Georges Rovillard, Administrateur général de l AWIPH Monsieur le représentant de Madame

Plus en détail

Pourquoi Joule Inc. a-t-elle décidé de se retirer des Services de l agrément?

Pourquoi Joule Inc. a-t-elle décidé de se retirer des Services de l agrément? Février 2016 Révisé en mai 2016 FOIRE AUX QUESTIONS SERVICES DE L AGRÉMENT PROCHAINES ÉTAPES GÉNÉRAL : Quelle annonce a été faite par les Services de l agrément? Le 22 janvier 2016, les Services de l agrément

Plus en détail

Le petit bonhomme en pain d épices

Le petit bonhomme en pain d épices Le petit bonhomme en pain d épices Robert Gaston Herbert Le petit bonhomme en pain d épices Conte anglais Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour «Le Cartable Fantastique» Robert Gaston Herbert

Plus en détail

LE PROJET INSTITUTIONNEL : DES VALEURS A L ORGANISATION

LE PROJET INSTITUTIONNEL : DES VALEURS A L ORGANISATION LE PROJET INSTITUTIONNEL : DES VALEURS A L ORGANISATION Marcel JAEGER - Directeur Général, IRTS Montrouge / Neuilly sur Marne Je ne vais traiter que du projet d établissement ou de service, et non pas

Plus en détail

Je dépasse mes peurs et mes angoisses

Je dépasse mes peurs et mes angoisses Christophe André & Muzo Je dépasse mes peurs et mes angoisses Seuil Une précédente édition de cet ouvrage est parue sous le titre Petites Angoisses et Grosses Phobies en 2002 aux éditions du Seuil. isbn

Plus en détail