PLAN GENERAL SIMPLIFIE DE COORDINATION EN MATIERE DE SECURITE ET PROTECTION DE LA SANTE (P.G.S.C.S.P.S.)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PLAN GENERAL SIMPLIFIE DE COORDINATION EN MATIERE DE SECURITE ET PROTECTION DE LA SANTE (P.G.S.C.S.P.S.)"

Transcription

1 PLAN GENERAL SIMPLIFIE DE COORDINATION EN MATIERE DE SECURITE ET PROTECTION DE LA SANTE (P.G.S.C.S.P.S.) OPERATION DE CATEGORIE 3 TRAVAUX COMPORTANT DES RISQUES PARTICULIERS Arrêté du 25 février 2003 Opération : AMENAGEMENT DE LA MUTUELLE DE BAGNEAUX Maître d Ouvrage : COMMUNE de BAGNEAUX SUR LOING Place de l Hôtel de Ville BAGNEAUX SUR LOING Maître d œuvre : Cabinet ARMONI 4 rue Mirabeau NEMOURS Adresse du chantier : 67, 69 rue du Gâtinais BAGNEAUX SUR LOING Eviter les risques, Rappel des Principes Généraux de Prévention Evaluer les risques qui ne peuvent être évités, Combattre les risques à la source, Adapter le travail à l homme Tenir compte de l évolution des techniques, Planifier la prévention, Remplacer ce qui est dangereux par ce qui n est pas ou moins dangereux, Prendre les mesures de protection collective en priorité sur la protection individuelle. Donner les instructions appropriées Avant toute intervention sur le chantier et après inspection du site avec le coordonnateur chaque entreprise fournira un PLAN PARTICULIER de SECURITE et PROTECTION de la SANTE (P.P.S.P.S.) simplifié. Ce plan présentera sous forme de tableau : la décomposition détaillée des tâches, les moyens matériels utilisés, les risques identifiés (propres, importés, exportés) et les mesures de préventions retenues.

2 ORGANISATION GENERALE DU CHANTIER : 2 PLANNING Date prévue de démarrage des travaux : Mai 2015 Montant de l opération : non précisé Date estimée de livraison de l ouvrage: Décembre 2015 En cas de décalage du planning, le MOE s engage au préalable à prévenir le CSPS. Il sera prévu une réunion de coordination avec tous les intervenants concernés. ACCES Le chantier est accessible depuis la rue du Gâtinais côté Est. Les entreprises seront tenues de prendre toutes dispositions pour éviter, aux abords du chantier, que les chaussées et les trottoirs soient souillés par les travaux. Les pancartes seront apposées par le lot GO de façon bien visible sur la clôture concernant : - Port du casque obligatoire. - L interdiction d entrée au public. - Le panneau de permis de construire et panneau de chantier avec les coordonnées des intervenants. L emprise du chantier ne devra jamais déborder la limite définie avec le Maître d œuvre. HYGIENE ET CONDITIONS DE VIE Les entrepreneurs devront s assurer et soumettre au Maître d œuvre pour avis des mesures générales d hygiène correspondant à celles prévues au titre XIII du décret n du 8 janvier Il sera notamment prévu un abri clos à la disposition du personnel et des cabinets d aisance dont un particulier s il y a du personnel féminin. CCTP, poste 2/1: Installation de chantier : Panneau d affichage permis de construire et tous intervenants, bungalows pour bureau de chantier et locaux du personnel conformes à la réglementation du travail pour toutes les entreprises et toute la durée du chantier. Les sanitaires seront raccordés provisoirement au réseau public EU, les alimentations en eau et électricité seront à charge des lots concernés. L entreprise assurera le maintien de ces locaux en bon état de propreté en collaboration avec les responsables des autres entreprises. Les dégradations, dégâts éventuels ou dépassements de délais générant des frais supplémentaires seront imputés à l entreprise responsable, pour ce faire un contrôle d état des installations pourra être effectué chaque semaine lors du rendez-vous de chantier. MESURES DE PROTECTIONS COLLECTIVES Toutes les installations de protection collectives devront être conformes aux réglementations en vigueur. Ces protections seront réalisées au fur et à mesure de l avancement des travaux et resteront en place jusqu à leur remplacement par des protections définitives, pour les garde-corps en terrasse par exemple, trémies, balcons, paliers, escaliers, jusqu à la fin des travaux concernés. Mises en œuvre par le lot GO et entretenues et remises en place par tous intervenants. Chaque entreprise sera responsable de la bonne conservation des protections dans la zone où elle est appelée à intervenir, pendant la durée de son intervention. Dans le cas où une entreprise serait amenée à déplacer certaines protections pour l exécution de ses travaux, il lui appartiendra de réaliser ses propres protections, qui devront respecter les normes de sécurité. Tout dispositif enlevé devra être remis en place dès que le travail est effectué. En cas de défaillance, l entrepreneur du lot gros œuvre prendra toutes mesures provisoires nécessaires, à la charge de l entreprise négligente. Des moyens d accès sûrs tels que circulations horizontales et verticales, devront être aménagés pour toutes plates formes et tous les autres emplacements de travail.

3 3 Les consignes de sécurité destinées à prévenir les accidents devront faire l objet de rappels réguliers par voie écrite au chef de chantier. Elles seront affichées dans le cantonnement de chantier. MESURES PARTICULIERES DE COORDINATION : Clôture de chantier : CCTP, poste 1/2 : 1/2 Accès, Clôture - La parcelle est actuellement accessible par deux passages en clôture sur rue du Gâtinais. L entreprise aura à charge la mise en place d une clôture provisoire sur toute la largeur de parcelle (la clôture actuelle sera démolie par le lot gros œuvre) avec deux portails condamnables par serrure ou cadenas à code, hauteur de l ensemble 2.00 m, protection et signalisation à chaque extrémité en accord avec les services municipaux. Matériaux amiantés : Un rapport de recherche d amiante avant travaux a été réalisé par le cabinet ADEPTE CONTROLES. Les matériaux amiantés repérés (dalles de sol en rez de chaussée) seront déposés par une entreprise spécialisée avant le démarrage des travaux conformément au décret du 3 juin 2006 : Entreprise ECODEC, 41, rue de l'industrie ST DENIS DE L'HOTEL. Terrassements / Fouilles : Les fouilles de plus de 1.30m de profondeur doivent être protégées par blindage, soit étrésillonnées ou étayées. Les blindages seront obligatoirement mis en place lorsque les risques d éboulement sont à craindre en fonction de la nature du terrain. En tout état de cause, les fouilles, tranchées et autres excavations seront obligatoirement signalées. Afin d éviter toute chute de déblai, une plinthe d une hauteur de 0.15 m sera mise en partie haute des blindages. Levage : L entreprise de CHARPENTE s assurera de la conformité de l engin de levage utilisé à l arrêté du 2 décembre Aucune autre entreprise ne sera autorisée à accéder au chantier et à ses abords pendant l'élévation de la charpente. Travaux en élévation / protection contre les chutes : CCTP, poste 2/4 : Le présent lot (gros œuvre) aura à charge la mise en place d échafaudages conformes aux normes de sécurité pour les travaux du présent lot en façades et toiture et pour les travaux de couverture, bardage, ravalement sur le bâtiment existant et sur son extension en accord avec les lots concernés. Un protocole d utilisation sera mis au point avant mise en place avec définition des dates et durées d interventions, des charges de service, distance et niveaux des planchers etc Les échafaudages fixes respecteront les dispositions des articles 106 à 128 du décret susmentionné. Les échafaudages sur roues seront calés par un système de blocage efficace. Les échafaudages défectueux seront retirés du chantier. L installation de ces échafaudages devra être exécutée par du personnel qualifié et habilité. Des plates formes, passerelles et escaliers seront à réaliser suivant les besoins du chantier. Dans le cas d utilisation d échelles, ces dernières seront en parfait état et solidement fixées et à aucun moment ne serviront de poste de travail. Il est interdit d utiliser les échelles pour le transport de charges dépassant 50 kg.

4 Travaux sur toitures : Les protections collectives seront obligatoirement mises en place. Les dispositifs de sécurité éliminant le risque de chute sont en priorité : Les nacelles et plates formes élévatrices, Les échafaudages, Et ce n est que lorsque la mise en œuvre de tels équipements paraît impossible que seront installés : Des filets de sécurité, Des lignes de vie ou dispositifs équivalents pour l accrochage en continu de la longe d un harnais sécurité. En cas d impossibilité et à titre provisoire, les protections individuelles pourront être utilisées (harnais, ligne de vie). Travaux en limites de propriété et sur fonds voisins : Il n est pas prévu d interventions sur les clôtures Nord, Sud et Ouest. Les entreprises prendront toutes mesures pour éviter les dégradations. Mesures de protection destinées à empêcher les chutes d objets : Les travaux de mise en œuvre de la charpente et de la couverture ne seront entrepris qu après mise en place de protection et délimitation des zones à risques. Les matériaux ne doivent être ni empilés, ni déposés d une manière à mettre de personnes en danger. Les entreprises proposeront les dispositions adoptées pour la protection des personnels contre les chutes d objet. Matériels de levage : Les entreprises devront pouvoir présenter à tout moment les procès verbaux de vérifications techniques réalisées par des organismes agréés ainsi que les attestations ou certificats de compétence du personnel affecté à leur emploi. Registres : Les registres tenus sur le chantier sont les registres réglementaires (décret du 8 janvier 1965 articles 22/24). Les matériels, engins, installations ou dispositifs de sécurité doivent être soumis à des examens périodiques et éventuellement à des réparations. Les noms et qualité des personnes responsables de ces opérations sont consignés ainsi que la nature de l opération, dans le registre de sécurité. Les PV de vérifications techniques des engins de chantier, réalisées par des organismes agréés, seront transmis au coordonnateur et joints au registre journal ainsi que les attestations ou certificat de compétence à la conduite d engins. Aménagements intérieurs : L usage des escabeaux sera interdit sur le chantier, il sera exclusivement utilisé : Des plates formes individuelles roulantes (NFP ) pour les travaux d une hauteur égale ou inférieure à 2.50 m. Des plates formes individuelles roulantes (NFP ) pour les travaux d une hauteur égale ou inférieure à 1 m. Des échafaudages roulants de faible hauteur (NFP ) 4

5 Equipements de protection individuels : Pour les différents postes de travail, les chefs d entreprise doivent mettre à la disposition du personnel les moyens de protection individuels. 5 Risques Bruit Chute d objet et heurt Ecrasement, perforation pieds Corps étranger dans les yeux Coupures mains Chute de hauteur Poussières Coupures Intempéries Prévention et Protection Bouchons et casques antibruit Casques Chaussures ou bottes de sécurité Lunettes de protection Gants Trémies obturées Harnais de sécurité Lignes de vie Mise en place de garde corps Masques anti-poussières Vêtements de protection Vêtement de protection Premiers secours : Un nombre suffisant de personnes doivent avoir une formation aux premiers secours afin de protéger, d alerter, de secourir. Tout salarié doit être préparé sur la conduite à tenir en cas d accident ou de sinistre. Sur le chantier, les trousses ou boîtes de secours doivent être facilement accessibles. INSTALLATION ELECTRIQUE PROVISOIRE Les armoires électriques de chantier devront répondre à la section 704 de la norme NFC (édition 1996) et avoir été contrôlé par un organisme spécialisé. Le PV de contrôle (décret du 14/11/1988) sera remis au coordonnateur SPS. Les alimentations provisoires d électricité et la maintenance seront assurées par l entreprise d électricité et réparties au compte prorata, la consommation sera répartie au compte prorata. STOCKAGE ET ELIMINATION DES DECHETS Chaque entreprise est responsable de la gestion des gravats et déchets qu elle génère, de leur stockage, tri et évacuation. MAINTIEN DU CHANTIER EN BON ORDRE Le maintien en bon ordre et la propreté du chantier seront assurés par le lot GROS ŒUVRE toutefois chaque entreprise veillera au nettoyage éventuel des lieux après intervention. Les frais supplémentaires de nettoyage, stockage et enlèvement de déchets ou gravats seront imputés à l entreprise ou aux entreprises responsables.

6 INSPECTION COMMUNE ET CONSTITUTION DU D.I.U.O. - AVANT TOUTE INTERVENTION : chaque entreprise procèdera à une inspection commune avec le coordonnateur et lui fournira un P.P.S.P.S. correspondant aux ouvrages à exécuter. - EN COURS DE CHANTIER : En vue de constitution du DIUO, chaque entreprise fournira tous documents et fiches techniques relatifs aux produits et matériels mis en œuvre : - VRD : Plan de récolement des réseaux - GROS ŒUVRE : Plans d exécution des ouvrages béton et dallages. - OUVRAGES METALLIQUES : plans d exécution, détails des assemblages, - ETANCHEITE: détails des produits et matériaux employés. - BARDAGE : détails des produits et matériaux employés. - MENUISERIES ALUMINIUM : Fiches produits, vitrages, modes de fixations - ISOLATION, CLOISONNEMENT : Epaisseurs et coefficients des isolants, mode de mise en œuvre des ossatures, procès verbaux. - ELECTRICITE : Plans des installations, nature des produits et protections, fiches techniques. - CHAUFFAGE, CLIMATISATION: Fiches produits, notices d entretien. - PLOMBERIE, SANITAIRES : Plans des réseaux avec robinets de coupures et vidanges, fiches techniques. - ASCENSEUR : Fiche technique, schéma électrique, consignes d entretien. - RAVALEMENT, PEINTURE, REVETEMENT DE SOLS : Fiches et références des produits. RENSEIGNEMENTS UTILES : Organismes de prévention et de secours : ORGANISMES DE PRÉVENTION ET ADMINISTRATIONS DÉSIGNATION ADRESSES TÉLÉPHONE / FAX INSPECTION DU TRAVAIL C. R. A. M. Service Prévention O. P. P. B. T. P. Citée administrative Pré CHAMBLAIN Bât C MELUN CEDEX 104 allée des amarylis DAMMARIE LES LYS 1 rue Heyrault BOULOGNE BILLANCOURT : : : SERVICES D URGENCE DÉSIGNATION ADRESSES TÉLÉPHONE / FAX Centre de Traitement des Appels pour les secours sur le territoire Européen 112 (appel automatique d un mobile) SAPEURS-POMPIERS En cas d accident sur la voie publique, 18 d incendie ou de tout autre sinistre S.A.M.U. 15 en cas d urgence médical GENDARMERIE 17 Fait à Nemours le 4 mars 2015

Plan de prévention. Quoi?

Plan de prévention. Quoi? 2 Plan de prévention Quoi? Ce document a pour objectif d évaluer les risques inhérents à la coactivité entre les agents d'une collectivité et les salariés d'une Entreprise Extérieure (). Cette coactivité

Plus en détail

LE TRAVAIL EN HAUTEUR

LE TRAVAIL EN HAUTEUR F I C H E P R E V E N T I O N N 0 2 «H Y G I E N E S E C U R I T E» LE TRAVAIL EN HAUTEUR STATISTIQUES Avec près d une centaine d agent victime de chutes de hauteur durant les 5 dernières années dans les

Plus en détail

PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE

PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE Pièce V Notice d hygiène et de sécurité Page 344 SOMMAIRE I. ORGANISATION GENERALE... 346 A- Effectif et rythme de travail... 346 B- C.H.S.C.T.... 346 C- Formation

Plus en détail

P.G.C. Plan Général de Coordination. Opération. Extension de la Gendarmerie de Maintenon. Adresse 4 Route de Bouglainval 28130 PIERRES

P.G.C. Plan Général de Coordination. Opération. Extension de la Gendarmerie de Maintenon. Adresse 4 Route de Bouglainval 28130 PIERRES P.G.C. Plan Général de Coordination Opération Extension de la Gendarmerie de Maintenon Adresse 4 Route de Bouglainval 28130 PIERRES Maître d ouvrage Communauté de Communes des Terrasses et Vallées de Maintenon

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION Modèle de Plan de prévention proposé par le CDG41 Service Prévention Version 1 janvier 2015

PLAN DE PRÉVENTION Modèle de Plan de prévention proposé par le CDG41 Service Prévention Version 1 janvier 2015 PLAN DE PRÉVENTION PLAN DE PREVENTION Qu est-ce qu un plan de prévention? C est un document dans lequel sont notifiées les mesures de coordination générales prises pour prévenir les risques liés à l interférence

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Maître d œuvre : MAIRIE DE CASTELNAU-DE-MEDOC Maître d ouvrage : MAIRIE DE CASTELNAU-DE-MEDOC Objet du marché : REFECTION

Plus en détail

Chantiers Pavillonnaires : recueil de bonnes pratiques

Chantiers Pavillonnaires : recueil de bonnes pratiques Chantiers Pavillonnaires : recueil de bonnes pratiques Préambule Sur les chantiers de construction de maisons individuelles, les conditions de travail des salariés demeurent difficiles et dangereuses.

Plus en détail

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL 1 NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL NOM DE L ETABLISSEMENT : Atelier 1 menuiserie, Ateliers 2, 3 et 4 non connu à ce jour NATURE DE L EXPLOITATION : Ateliers

Plus en détail

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Tout coordonnateur SPS titulaire d une attestation de formation initiale. La réglementation : - les nouveaux

Plus en détail

Notice hygiène et sécurité Engagement de l entreprise

Notice hygiène et sécurité Engagement de l entreprise BATIMENT TRAVAUX PUBLIC S.A.S au Capital de 500 000 Tél : 04 90 60 00 94 - Fax : 04 90 63 05 01 Préambule Notice hygiène et sécurité Engagement de l entreprise La note ci jointe décrit les engagements

Plus en détail

Le travail en hauteur

Le travail en hauteur peut engendrer des risques - c est d ailleurs l un des premiers cas d accident de travail. Vous trouverez dans ce document des mesures de sécurité générales ainsi que des indications concrètes liées à

Plus en détail

PLAN. Introduction Quand Avec quoi Protection Les chantiers Rôle du CHS Rôle de l ACMO

PLAN. Introduction Quand Avec quoi Protection Les chantiers Rôle du CHS Rôle de l ACMO PLAN Introduction Quand Avec quoi Protection Les chantiers Rôle du CHS Rôle de l ACMO INTRODUCTION La protection contre les chutes de hauteur est trop souvent réduite à une question d'équipements de protection

Plus en détail

CHARTE SECURITE DES CHANTIERS VOIRIE ESPACES PUBLICS

CHARTE SECURITE DES CHANTIERS VOIRIE ESPACES PUBLICS CHARTE SECURITE DES CHANTIERS VOIRIE ESPACES PUBLICS DISPOSITIONS PARTICULIERES EN MATIERE DE SECURITE ET DE PROTECTION DE LA SANTE SUR LES CHANTIERS VOIRIE ESPACES PUBLICS Janvier 2003 SOMMAIRE PREAMBULE

Plus en détail

Dossier de demande d autorisation temporaire d exploiter une centrale d enrobage à chaud SRTP le Petit Nazé ARGENTRE (53) Indice : 1.

Dossier de demande d autorisation temporaire d exploiter une centrale d enrobage à chaud SRTP le Petit Nazé ARGENTRE (53) Indice : 1. Dossier de demande d autorisation temporaire d exploiter une centrale d enrobage à chaud SRTP le Petit Nazé ARGENTRE (53) Indice : 1 Juin 2015 NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE P. 2 sur 8 SOMMAIRE 1 Hygiène...

Plus en détail

HALLE DES SPORTS SERRURERIE. EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS. Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS

HALLE DES SPORTS SERRURERIE. EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS. Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS HALLE DES SPORTS EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS LOT N 07 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES SERRURERIE 1 VRD

Plus en détail

Le PPSPS. Identification. Définitions utiles

Le PPSPS. Identification. Définitions utiles Définitions utiles Le PPSPS Un PPSPS est un Plan Particulier de Sécurité et de Protection de. Le PPSPS est établi par les entreprises qui travaillent sur un chantier et remis au coordonnateur de sécurité

Plus en détail

ÉLECTRICIEN Livret du nouvel arrivant

ÉLECTRICIEN Livret du nouvel arrivant ÉLECTRICIEN Livret du nouvel arrivant OUI! ACCUEIL ÉLECTRICIEN Livret du nouvel arrivant Nom de l entreprise : Nom du responsable de l accueil : Nom de l accueilli : Nom de la personne à contacter en

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION. OPERATION N du. Responsables des Entreprises

PLAN DE PREVENTION. OPERATION N du. Responsables des Entreprises PLAN DE PREVENTION Décret N 92-158 du 20 février 1992 : Travaux effectués dans un établissement par une entreprise extérieure Arrêté du 19 mars 1993 : Liste des dangereux - Code du travail articles R.237-1

Plus en détail

STADE DE RUGBY DES ARBORAS REALISATION DES MATS D ECLAIRAGE ET CLÔTURE ROUTE DE GRENOBLE 06200 NICE

STADE DE RUGBY DES ARBORAS REALISATION DES MATS D ECLAIRAGE ET CLÔTURE ROUTE DE GRENOBLE 06200 NICE Coordonnateur S.P.S. - Expert BTP - Diagnostic a - Pb 23, ruelle Ste Catherine - 06048 NICE Cedex 1-04 93 53 19 03-04 93 53 66 17 Siret 485 121 040 00011 code APE 7112 B VILLE DE NICE Direction Générale

Plus en détail

C R E S C E N D O. 102 rue Amelot 75011 Paris. Aménagement d une crèche de 80 berceaux dans un bâtiment existant 8 rue de Bellevue 75019 Paris

C R E S C E N D O. 102 rue Amelot 75011 Paris. Aménagement d une crèche de 80 berceaux dans un bâtiment existant 8 rue de Bellevue 75019 Paris C R E S C E N D O 102 rue Amelot 75011 Paris Aménagement d une crèche de 80 berceaux dans un bâtiment existant 8 rue de Bellevue 75019 Paris CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOT 01

Plus en détail

Travaux interdits et travail en élévation. Aspects réglementaires applicables en EPLE. Les interdits et les dérogations

Travaux interdits et travail en élévation. Aspects réglementaires applicables en EPLE. Les interdits et les dérogations Travaux interdits et travail en élévation Aspects réglementaires applicables en EPLE Les interdits et les dérogations Adresse du site hygiène et sécurité académique: http://www.ac-creteil.fr/hygiene-securite

Plus en détail

NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE

NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE BP 33 30132 CAISSARGUES Tél. : 04.66.38.61.58 Fax : 04.66.38.61.59 DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION EN REGULARISATION AU TITRE DES ICPE PLATEFORME DE REGROUPEMENT, TRI, BROYAGE, CRIBLAGE DE DECHETS INERTES

Plus en détail

TRAVAUX EN HAUTEUR. Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Gard. Réunion Travaux en Hauteur 28 et 29 juin 2005

TRAVAUX EN HAUTEUR. Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Gard. Réunion Travaux en Hauteur 28 et 29 juin 2005 TRAVAUX EN HAUTEUR Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Gard SOMMAIRE Les accidents de service La nouvelle réglementation Les principes généraux de prévention Quelques situations de

Plus en détail

PROCES-VERBAL BUREAU 17 MARS 2011

PROCES-VERBAL BUREAU 17 MARS 2011 PROCES-VERBAL BUREAU 17 MARS 2011 Présents : B.CURIS / Th. KAEPPELIN/D.BERGMANN/ Ch.VALLEYRE /A.PERRICHON E.PIERRON Excusés : M.GORJUX / JC.BONI DEBRIEFING REUNION DU 17 FEVRIER SUR LE THEME 1 : Dans le

Plus en détail

Référentiel des activités professionnelles (annexe Ia)

Référentiel des activités professionnelles (annexe Ia) Référentiel des activités professionnelles (annexe Ia) L emploi et la qualification Définition de l emploi Le titulaire du baccalauréat professionnel Ouvrages du bâtiment : métallerie intervient en atelier

Plus en détail

18 Février 2011 à 12 Heures

18 Février 2011 à 12 Heures MARCHES PUBLICS DE SERVICES Ville d Auterive Place du 11 novembre 1918 31190 AUTERIVE 05 34 28 19 30 Cahier des Clauses Administratives Particulières Création d une médiathèque dans le bâtiment dénommé

Plus en détail

P.P.S.P.S. LOT 2A1 ET 2B1. Agencement

P.P.S.P.S. LOT 2A1 ET 2B1. Agencement Agencement Nom du chantier : Banque Africaine de Développement Adresse : Siège Abidjan Avenue A18 Joseph Anoma Repère chantier : BAD PLAN PARTICULIER DE SECURITE ET DE PROTECTION DE LA SANTE P.P.S.P.S.

Plus en détail

«CLIENT» CHANTIER DESIGNATION LOT : PPSPS CEMLOC SERVICES Version 2 Page 1 sur 10

«CLIENT» CHANTIER DESIGNATION LOT : PPSPS CEMLOC SERVICES Version 2 Page 1 sur 10 CEMLOC Services 4 Avenue des Roses Zac des petits Carreaux 94380 - Bonneuil sur Marne Téléphone : 09 67 46 51 09 - Fax : 01 43 99 51 09 www.cemloc-services.fr «CLIENT» CHANTIER DESIGNATION LOT : PPSPS

Plus en détail

LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ. Agents réalisant la collecte avec polybenne-grue

LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ. Agents réalisant la collecte avec polybenne-grue LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ Agents réalisant la collecte avec polybenne-grue Sommaire 1- Enjeux et objectifs de ce livret... 3 2- Rappel sur les obligations des agents en hygiène et sécurité... 3 3-

Plus en détail

PROTOCOLE DE SECURITE En application des articles R237-1 et suivants du Code du Travail

PROTOCOLE DE SECURITE En application des articles R237-1 et suivants du Code du Travail 1- ENTREPRISE D ACCUEIL (E.A.) Entreprise : Adresse postale : GCS Cité Sanitaire Georges Charpak 11 Boulevard Georges Charpak BP 414 44606 SAINT-NAZAIRE CEDEX : 02 72 27 86 40 Fax : 02 72 27 86 41 Référent

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP Mairie de BRAILLANS 9 rue de la mairie 25640 BRAILLANS 03 81 57 93 30 Email : mairie.braillans@orange.fr MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

FONTAINIER AGENT D EXPLOITATION D EAU POTABLE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL

FONTAINIER AGENT D EXPLOITATION D EAU POTABLE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL FONTAINIER AGENT D EXPLOITATION D EAU POTABLE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL REGLEMENTATION PREVENTION PROTECTION Les sources de dangers : L électricité Le travail en hauteur Le travail en espace confiné

Plus en détail

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE de en Martinik NOTICE HYGIENE ET SECURITE BUREAU VERITAS ASEM Dossier n 6078462 Révision 2 Octobre 2014 Page 1 de en Martinik SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 3 1.1 OBJET DE LA NOTICE... 3 1.2 CADRE REGLEMENTAIRE...

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Ravalement des façades de deux pavillons du centre de Rennes d AGROCAMPUS OUEST

MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Ravalement des façades de deux pavillons du centre de Rennes d AGROCAMPUS OUEST MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Ravalement des façades de deux pavillons du centre de Rennes d AGROCAMPUS OUEST PROCEDURE ADAPTEE (Articles 26.2 et 28 du code des marchés

Plus en détail

Santé et sécurité au travail

Santé et sécurité au travail l SANTE ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL DIRECTIVE POUR LES TRAVAUX EFFECTUÉS SUR LE SITE DE L AÉROPORT 1. Principes directeurs Préambule But Champ d application La sécurité du trafic aérien, des passagers et des

Plus en détail

CCTP 07.TVX.02 Page N 1

CCTP 07.TVX.02 Page N 1 CCTP 07.TVX.02 Page N 1 SOMMAIRE A EXPOSE GENERAL DE L OPERATION A.01 OPERATION Page : 3 A.02 INTERVENANTS Page : 3 A.03 DOCUMENTS REMIS Page : 3 B GENERALITES TOUS CORPS D ETAT B.01 OBJET DU C.C.T.P.

Plus en détail

PLAN GENERAL DE COORDINATION SIMPLIFIE (P.G.C.S.P.S)

PLAN GENERAL DE COORDINATION SIMPLIFIE (P.G.C.S.P.S) Direction Régionale de TOULOUSE Immeuble SUD AMERICA 20, Boulevard de Thibaud 31100 TOULOUSE Tél. : 05.61.16.61.79 - Fax : 05.61.16.61.80 Port. 06.08.94.72.05 E.mail : m.casanova@elyfec-sps.fr Maître d'ouvrage

Plus en détail

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE DU PERSONNEL

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE DU PERSONNEL PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE DU PERSONNEL SOMMAIRE 1. CONSTRUCTION... 3 1.1 MESURES D HYGIENE... 3 1.1.1 Eclairage Art. R.4213-2 et suivants / Art. R.4223-1 et suivants... 3 1.1.2 Aération - assainissement

Plus en détail

Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION ... ... FICHES SIGNALÉTIQUES

Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION ... ... FICHES SIGNALÉTIQUES Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION Lieu de l intervention :... Service, local, secteur ou atelier :... Nature de l opération

Plus en détail

SUR OUVRAGE (D.I.U.O.)

SUR OUVRAGE (D.I.U.O.) INDE Prévention des risques d'accident du travail Coordination SPS 15 Rue St Marien- 89520- FONTENOY Tel: 09-75-91-11-78 Fax: 09-70-06-78-43 Site internet: sps-pro.com siret: 390 494 417 00053 affaire

Plus en détail

Mise en œuvre des filets de sécurité en grandes nappes

Mise en œuvre des filets de sécurité en grandes nappes RECOMMANDATION R 446 Recommandation adoptée par le comité technique national du bâtiment et des travaux publics lors de sa réunion du 14 mai 2009. Cette recommandation annule et remplace la recommandation

Plus en détail

Éléments préfabriqués en béton

Éléments préfabriqués en béton Structures et gros œuvre Éléments préfabriqués en béton B.1 1/5 Domaine d application Cette fiche traite de toute partie préfabriquée en béton en usine ou foraine sur chantier qui nécessite une étude technique

Plus en détail

1. REGLEMENTATION : 2. INTRODUCTION :

1. REGLEMENTATION : 2. INTRODUCTION : 1. REGLEMENTATION : Décret n 65-48 du 8 janvier 1965 modifié portant règlement d'administration publique pour l'exécution des dispositions de la partie IV du Code du travail en ce qui concerne les mesures

Plus en détail

N 14 L INTERVENTION D ENTREPRISES EXTERIEURES

N 14 L INTERVENTION D ENTREPRISES EXTERIEURES Fiche Info Prévention & Sécurité N 14 L INTERVENTION D ENTREPRISES EXTERIEURES Les collectivités territoriales et les établissements publics sont nombreux à faire appel à des entreprises spécialisées ou

Plus en détail

ACCUEILLIR. un jeune dans le BTP ACCUEIL

ACCUEILLIR. un jeune dans le BTP ACCUEIL ACCUEILLIR un jeune dans le BTP ACCUEIL ACCUEILLIR un jeune dans le BTP Complétez votre démarche d accueil en commandant le coffret accueil de votre métier ou en le téléchargeant sur www.oppbtp.fr Coffrets

Plus en détail

Plan National d Action Coordonné BTP

Plan National d Action Coordonné BTP Plan National d Action Coordonné BTP SOCLE COMMUN EXIGENCES FONDAMENTALES EN MATIERE DE MESURES DE PREVENTION A METTRE EN ŒUVRE POUR LA PASSATION DES MARCHES ET LA REALISATION DES CHANTIERS DE CONSTRUCTION

Plus en détail

CONSTRUCTION D UN CENTRE DE SECOURS

CONSTRUCTION D UN CENTRE DE SECOURS REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.) MAITRE DE L OUVRAGE COMMUNE DE PLUMELEC 19 Place de l église 56420 PLUMELEC Tél : 02 97 42 24 27 Fax : 02 97 42 33 08 Courriel : clp-plumelec@live.fr OBJET DU MAHE CONSTRUCTION

Plus en détail

Construction d'un bâtiment relais Anjou Actiparc Ste Catherine 49150 Baugé

Construction d'un bâtiment relais Anjou Actiparc Ste Catherine 49150 Baugé Date :11/03/11 Page 1 / 40 Construction d'un bâtiment relais Anjou Actiparc Ste Catherine 49150 Baugé MAITRE D'OUVRAGE MAITRE D OEUVRE COORDONNATEUR SPS COMMUNAUTÉ DES COMMUNES CANTON DE BAUGÉ 15 Avenue

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX Version 1 du 23 septembre 2013

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX Version 1 du 23 septembre 2013 DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX Version 1 du 23 septembre 2013 AMENAGEMENT TELECENTRE MELUN PHASE APS MAÎTRE D OUVRAGE ARCHITECTE C.A.M.V.S. Communauté d agglomération de Melun Val de Seine 297, rue Rousseau

Plus en détail

DEPARTEMENT DU FINISTERE COMMUNE DE PLOBANNALEC (29740) 10, rue du Bourrelier CONSTRUCTION D UNE MAISON PASSIVE MAITRE D'OUVRAGE

DEPARTEMENT DU FINISTERE COMMUNE DE PLOBANNALEC (29740) 10, rue du Bourrelier CONSTRUCTION D UNE MAISON PASSIVE MAITRE D'OUVRAGE DEPARTEMENT DU FINISTERE COMMUNE DE PLOBANNALEC (29740) 10, rue du Bourrelier CONSTRUCTION D UNE MAISON PASSIVE MAITRE D'OUVRAGE Melle CLEMENT et M. LE PAPE Lionel 6, rue du Bourrelier 29740 PLOBANNALEC

Plus en détail

FICHE METIER et PASSERELLES. Ouvrier polyvalent de maintenance des bâtiments

FICHE METIER et PASSERELLES. Ouvrier polyvalent de maintenance des bâtiments FICHE METIER et PASSERELLES Ouvrier polyvalent de maintenance des bâtiments Domaines : Interventions techniques - Sous Domaine : Patrimoine Bâti Code fiche du répertoire des métiers territoriaux : 09/C/19

Plus en détail

LE PLAN DE PREVENTION

LE PLAN DE PREVENTION 1 Association des Directeurs et Responsables de Services Généraux Facilities Manag ers Association LE PLAN DE PREVENTION Avertissement : ce document est un exemple établi pour un besoin particulier. Il

Plus en détail

affaire N : XXXXX 1 Rue de Preuilly 89000 AUXERRE 0386720000 6 Rue René Schaeffer 89000 AUXERRE 0386720768

affaire N : XXXXX 1 Rue de Preuilly 89000 AUXERRE 0386720000 6 Rue René Schaeffer 89000 AUXERRE 0386720768 affaire N : REGISTRE JOURNAL Prévention des risques d'accident du travail Coordination SPS Date de visite chantier: 20 /06 /2010 RAPPORT N : 15 Rue St Marien- 89520- FONTENOY Tel: 09-75-91-11-78 Fax: 09-70-06-78-43

Plus en détail

P.G.C.S.P.S. (Plan Général de Coordination en matière de Sécurité et de Protection de la Santé)

P.G.C.S.P.S. (Plan Général de Coordination en matière de Sécurité et de Protection de la Santé) La législation en matière de Prévention des accidents du travail impose une coordination en matière de sécurité et de protection de la santé pour tout chantier mettant en présence au moins deux entreprises

Plus en détail

Politique : travail en hauteur

Politique : travail en hauteur Page 1 sur 9 1. BUT... 3 2. PORTÉE... 3 3. DÉFINITIONS... 3 4. RÔLES ET RESPONSABILITÉS... 3 a) Chef d exploitation / Agent de projets de l ASC... 3 b) Exécutant de l ASC et sous-traitant... 4 c) Agent

Plus en détail

PROTECTIONS COLLECTIVES : PRÉVENIR LE RISQUE DE CHUTE À L EXTÉRIEUR DU BÂTIMENT

PROTECTIONS COLLECTIVES : PRÉVENIR LE RISQUE DE CHUTE À L EXTÉRIEUR DU BÂTIMENT PROTECTIONS COLLECTIVES : PRÉVENIR LE RISQUE DE CHUTE À L EXTÉRIEUR DU BÂTIMENT Note Technique CRAMIF N 25 PROTECTIONS COLLECTIVES : PRÉVENIR LE RISQUE DE CHUTE À L EXTÉRIEUR DU BÂTIMENT Note technique

Plus en détail

Protections collectives contre les chutes de hauteur

Protections collectives contre les chutes de hauteur Fiche 2 Protections collectives contre les chutes de hauteur A qui servent-elles? Comment les dimensionner? promouvoir cette disposition? Quels en est le coût, quels en sont les gains? Sur la majorité

Plus en détail

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION sécurité incendie Réglementation et mise en sécurité incendie des bâtiments d habitation > Bâtiments d habitation > Parcs de stationnement > s - foyers Sécurité incendie dans

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (APPEL D OFFRES OUVERT) (RC)

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (APPEL D OFFRES OUVERT) (RC) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION (APPEL D OFFRES OUVERT) (RC) Maître de l ouvrage Ville d EVRON 4, rue de Hertford BP 210 53600 EVRON Objet de la consultation CONSTRUCTION DE VESTIAIRES

Plus en détail

Le travail en hauteur

Le travail en hauteur 3 ème réunion 2013 du réseau départemental des assistants et conseillers de prévention Le travail en hauteur 1 er octobre 2013 9H30-12H00 1 Sommaire de la présentation A. Le réseau des assistants et conseillers

Plus en détail

P.G.C.S.P.S PLAN GENERAL DE COORDINATION EN MATIERE DE SECURITE ET DE PROTECTION DE LA SANTE

P.G.C.S.P.S PLAN GENERAL DE COORDINATION EN MATIERE DE SECURITE ET DE PROTECTION DE LA SANTE P.G.C.S.P.S PLAN GENERAL DE COORDINATION EN MATIERE DE SECURITE ET DE PROTECTION DE LA SANTE La législation en matière de Prévention des accidents du travail impose une coordination en matière de sécurité

Plus en détail

8.3.1. Modèle de registre de sécurité

8.3.1. Modèle de registre de sécurité 8.3.1. Modèle de registre de sécurité Dans les établissements/associations recevant du public, doit être tenu un registre de sécurité incendie, sur lequel sont reportés les renseignements indispensables

Plus en détail

- Hygiène et sécurité - Le travail en hauteur

- Hygiène et sécurité - Le travail en hauteur - Hygiène et sécurité - Le travail en hauteur La présente fiche rappelle les différentes mesures concernant la prévention des risques liés au travail en hauteur. 1. De nouvelles dispositions réglementaires

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION MAINTENANCE CLIMATISATION VENTILATION

PLAN DE PREVENTION MAINTENANCE CLIMATISATION VENTILATION Association des Directeurs et Responsables de Services Généraux Facilities Managers Association PLAN DE PREVENTION MAINTENANCE CLIMATISATION VENTILATION Avertissement : ce document est un exemple établi

Plus en détail

Antenne du Conseil Général de l Aude à Limoux

Antenne du Conseil Général de l Aude à Limoux LOT n 16 ASCENSEUR SOMMAIRE CHAPITRE I - GENERALITES 1.1 DE FINITION DES OUVRAGES 1.2 LIMITE DES PRESTATIONS 1.2.1 Travaux à la charge de l entreprise 1.2.2 Travaux exclus 1.3 NORMES ET REGLEMENTS 1.4

Plus en détail

RENOVATION ET EXTENSION DE LA SALLE MULTIACITIVITES 45460 BOUZY LA FORET PLAN GENERAL DE COORDINATION

RENOVATION ET EXTENSION DE LA SALLE MULTIACITIVITES 45460 BOUZY LA FORET PLAN GENERAL DE COORDINATION RENOVATION ET EXTENSION DE LA SALLE MULTIACITIVITES 45460 BOUZY LA FORET MAITRE D'OUVRAGE MAITRE D'ŒUVRE COORDONNATEUR SPS Mairie de BOUZY LA FORET Véronique MULLER QUALICONSULT SECURITE 18 rue de la Mairie

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 Maître de l ouvrage : Fonds Calédonien de l Habitat Objet du marché : RESTRUCTURATION DE 103 LOGEMENTS «Rivière

Plus en détail

Préambule.... 2 Chapitre 1 : Rappel des quelques obligations législatives et réglementaires... 2

Préambule.... 2 Chapitre 1 : Rappel des quelques obligations législatives et réglementaires... 2 Charte professionnelle visant à organiser et assurer l hygiène et la sécurité des salariés en situation de coactivité pendant les opérations de montage et de démontage des manifestations commerciales Préambule....

Plus en détail

Guide d information pour l application de la TVA à taux réduit pour les Menuiseries Extérieures et les Fermetures

Guide d information pour l application de la TVA à taux réduit pour les Menuiseries Extérieures et les Fermetures Guide d information pour l application de la TVA à taux réduit pour les Menuiseries Extérieures et les Fermetures 24 septembre 2008 Sommaire 1. Conditions générales... 3 2. Définitions... 4 3. Conditions

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PLOMBERIE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PLOMBERIE VILLE DE GUIPAVAS 2 9 4 9 0 G U I P A V A S AMENAGEMENT D UN GARAGE EN UNE SALLE D ENQUETES + CREATION D UN POINT D EAU EXTERIEUR (BATIMENT A) A LA GENDARMERIE DE GUIPAVAS (Rue de Paris) Maître d ouvrage

Plus en détail

Opération : Construction d'une maison médicale à Poix de Picardie (80)

Opération : Construction d'une maison médicale à Poix de Picardie (80) Opération : Maître d Ouvrage : EHPAD LES EVOISSONS 3 rue du Capitaine Fay 80290 POIX DE PICARDIE PGC n A29301 Indice Date de rédaction Objet Pages modifiées 0 30 Avril 2010 Création du document / Rédacteur

Plus en détail

ENVIRONNEMENT DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

ENVIRONNEMENT DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS ENVIRONNEMENT DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS 1 Les différents domaines de la construction Bâtiment : Constructions concernant les bâtiments à usage de bureaux ou à usage d habitation pour le compte

Plus en détail

Dossier de Consultation des Entreprises

Dossier de Consultation des Entreprises Construction de l'institut des Métiers et de l'artisanat IMA Parc d'activités du Pays de Meaux Ilot 3 - Chemin de Rutel 77124 Chauconin-Neufmontiers Avec le concours financier du Programme d Investissements

Plus en détail

Travaux de couverture en matériaux fragiles

Travaux de couverture en matériaux fragiles Travaux de couverture en matériaux fragiles Les travaux de couverture en matériaux fragiles occasionnent un nombre important de chutes graves ou mortelles à la suite de la rupture d une plaque, qui s ajoutent

Plus en détail

COMMUNE DE HERRLISHEIM-

COMMUNE DE HERRLISHEIM- COMMNE DE HERRLISHEIM-PRES-COLMAR Restauration de l ancien lavoir Cahier des Charges Techniques Particulières Description sommaire / Quantitatif Lot n 8: METALLERIE/ VITRERIE MAITRE D OVRAGE MAITRE D OEVRE

Plus en détail

A- CLASSEMENT DE L ETABLISSEMENT Il s agit d un établissement de Type U «Etablissement de soins sans hébergement»

A- CLASSEMENT DE L ETABLISSEMENT Il s agit d un établissement de Type U «Etablissement de soins sans hébergement» MAITRE D OUVRAGE COMMUNAUTE DE COMMUNES DES PLAINES ET VALLEES DUNOISES Mairie de Donnemain Saint Mamès 28200 Donnemain Saint Mamès Objet : Permis de construire «POLE SANTE D EQUILIBRE» Construction d

Plus en détail

QU @LITEC Expertises immobilières /Ingénierie du bâtiment

QU @LITEC Expertises immobilières /Ingénierie du bâtiment QU @LITEC Expertises immobilières /Ingénierie du bâtiment 639 rue d Amiens 80650 VIGNACOURT Tel. 03.22.51.02.55 Fax.03.22.51.02.55. OPERATION : Dossier n 10 / 2005 / 861 PLAN GENERAL DE COORDINATION EN

Plus en détail

Page : 1 sur 21. Plan Général de coordination simplifié Date : 20/02/2014

Page : 1 sur 21. Plan Général de coordination simplifié Date : 20/02/2014 INRA bureaux niveau 3 site AGROCAMPUS OUEST Rennes Bâtiment 4 LINNE 65 rue de Saint Brieuc P G C S Plan Général de Coordination Simplifié en matière de Sécurité et de Protection de la Santé Page : 1 sur

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 30 MAI 2009

COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 30 MAI 2009 COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 30 MAI 2009 L ordre du jour de la séance du Conseil Municipal du 14 AVRIL 2009 a été transmis aux conseillers municipaux le 25 mai 2009, publié et affiché

Plus en détail

PGC Plan Général de Coordination de Sécurité et de Protection de la Santé Niveau 3ARP

PGC Plan Général de Coordination de Sécurité et de Protection de la Santé Niveau 3ARP Agence de Chambery 367 av du Grand Ariétaz 73000 CHAMBERY É 04 79 68 77 30 Ê 09-72-37-15-54 chambery@alpes-controles.fr Référence : 730S152E (730-S-2015-0043/0) Date d'édition : 03/11/2015 Rapport comportant

Plus en détail

Document unique d évaluation des risques professionnels

Document unique d évaluation des risques professionnels Document unique d évaluation des risques professionnels La loi n 91-1414 du 31 décembre 1991 (article L.230-2 du Code du travail), demande au chef d établissement de prendre toutes les mesures nécessaires

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX habitat 76 Marchés Publics 17 rue de Malherbe 2042X 76040 ROUEN CEDEX AMELIORATION DE 10 LOGEMENTS À ELBEUF SUR SEINE "RESIDENCE PIERRE NOURY" Date et heure limites de réception

Plus en détail

Santé sécurité et conditions de travail dans les crèches, jardins d enfant, halte garderie, maternelles

Santé sécurité et conditions de travail dans les crèches, jardins d enfant, halte garderie, maternelles http://www.sud-travail-affaires-sociales.org Travail affaires sociales Santé sécurité et conditions de travail dans les crèches, jardins d enfant, halte garderie, maternelles Voir la fiche secteur tertiaire

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT-LOUP / SEMOUSE 7 rue Henry Guy 70800 SAINT-LOUP / SEMOUSE * * * * * AMENAGEMENT D UN BATIMENT COMMUNAL EN SALLE DE BOXE

COMMUNE DE SAINT-LOUP / SEMOUSE 7 rue Henry Guy 70800 SAINT-LOUP / SEMOUSE * * * * * AMENAGEMENT D UN BATIMENT COMMUNAL EN SALLE DE BOXE COMMUNE DE SAINT-LOUP / SEMOUSE 7 rue Henry Guy 70800 SAINT-LOUP / SEMOUSE * * * * * AMENAGEMENT D UN BATIMENT COMMUNAL EN SALLE DE BOXE Rue Pasteur SAINT-LOUP / SEMOUSE 70800 * * * * * - Septembre 2010

Plus en détail

Évaluation des risques et programme d actions de prévention dans le BTP Article L 230.2 du code du travail FEUILLET 1 Entreprise ou établissement Raison sociale : Coordonnées : Activité(s) : Correspondant

Plus en détail

GESTION DE LA CO- ACTIVITÉ

GESTION DE LA CO- ACTIVITÉ 16 A GESTION DE LA CO- ACTIVITÉ Plan de prévention - Protocole de sécurité pour le chargement ou le déchargement de véhicule Permis de feu - Dossier des plans de prévention, protocoles de sécurité pour

Plus en détail

Centrale Éolienne du «Roc del Mounge» Communes de Labruguière (Tarn, 81), Cuxac-Cabardès et Les Martys (Aude, 11) Notice hygiène et sécurité

Centrale Éolienne du «Roc del Mounge» Communes de Labruguière (Tarn, 81), Cuxac-Cabardès et Les Martys (Aude, 11) Notice hygiène et sécurité Centrale Éolienne du «Roc del Mounge» Communes de Labruguière (Tarn, 81), Cuxac-Cabardès et Les Martys (Aude, 11) Notice hygiène et sécurité Avril 2013 Centrale Éolienne de Labruguière / les Martys / Cuxac-Cabardès

Plus en détail

CCTP / DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF LOT N 1 - MACONNERIE GROS OEUVRE

CCTP / DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF LOT N 1 - MACONNERIE GROS OEUVRE 1 MACONNERIE GROS OEUVRE - 1/8 - ECOLE DE MUSIQUE INTERCOMMUNALE DU GRANDVAUX CREATION DE SALLE DE REPETITION EN SOUS SOL 6 Place Charles Thévenin ST LAURENT EN GRANDVAUX 39150 Maître d Ouvrage COMMUNAUTE

Plus en détail

Ville de Guipavas Extension et rénovation de l école de Kerafloc h rue du Douvez. LOT N 16 : Ascenseur

Ville de Guipavas Extension et rénovation de l école de Kerafloc h rue du Douvez. LOT N 16 : Ascenseur Ville de Guipavas Extension et rénovation de l école de Kerafloc h rue du Douvez LOT N 16 : Ascenseur Maître d ouvrage Ville de Guipavas Mairie de Guipavas place Saint Eloi 29490 Guipavas. Tél. : 02 98

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONCERNANT LES PETITS HOTELS ET LES TRES PETITS HOTELS

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONCERNANT LES PETITS HOTELS ET LES TRES PETITS HOTELS NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONCERNANT LES PETITS HOTELS ET LES TRES PETITS HOTELS TEXTES REGLEMENTAIRES APPLICABLES ERP DU 1 er GROUPE ET DE 5 ème CATEGORIE Code de la construction et de l habitation

Plus en détail

Corse Aménagement Sécurité

Corse Aménagement Sécurité Corse Aménagement Sécurité COMMUNE DE GROSSETO PRUGNA REHABILITATION DU GROUPE SCOLAIRE DE PORTICCIO PLAN GENERAL DE COORDINATION EN MATIERE DE SECURITE ET DE PROTECTION DE LA SANTE B 10/06/2013 Modification

Plus en détail

Formation ACMO / CHS 26 mai 2011. Intervention d entreprises extérieures. Plan de Prévention Protocole de Sécurité. Brochure ED 941 INRS

Formation ACMO / CHS 26 mai 2011. Intervention d entreprises extérieures. Plan de Prévention Protocole de Sécurité. Brochure ED 941 INRS Formation ACMO / CHS 26 mai 2011 Intervention d entreprises extérieures Brochure ED 941 INRS Plan de Prévention Protocole de Sécurité PLAN Introduction Réglementation Démarche globale Cas particulier du

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE Notice obligatoire en application de l Art. R 123-24 du Code de la Construction et de l Habitation pour les demandes de Permis de Construire dans les Etablissements Recevant

Plus en détail

LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE

LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE CONSEIL GENERAL de la SOMME Transfert de l imprimerie située au 40 rue de la République vers le 10 rue des Louvels 80000 AMIENS 3.1 LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE 3.1 ETENDUE DES TRAVAUX REGLEMENTATIONS

Plus en détail

ALCOOL DROGUE PERTE DE VIGILANCE DIMINUTION DES RÉFLEXES. Ne pas conduire de véhicule sous l emprise d alcool ou de drogue

ALCOOL DROGUE PERTE DE VIGILANCE DIMINUTION DES RÉFLEXES. Ne pas conduire de véhicule sous l emprise d alcool ou de drogue MÉMENTO PRÉVENTION ALCOOL DROGUE PERTE DE VIGILANCE DIMINUTION DES RÉFLEXES Ne pas conduire de véhicule sous l emprise d alcool ou de drogue Lors d un contrôle, si le taux d alcool par litre de sang est

Plus en détail

MECANISATION DU TRANSPORT VERTICAL DES PERSONNES ET DES CHARGES SUR LES CHANTIERS (construction, réhabilitation, entretien d ouvrages)

MECANISATION DU TRANSPORT VERTICAL DES PERSONNES ET DES CHARGES SUR LES CHANTIERS (construction, réhabilitation, entretien d ouvrages) MECANISATION DU TRANSPORT VERTICAL DES PERSONNES ET DES CHARGES SUR LES CHANTIERS (construction, réhabilitation, entretien d ouvrages) Adoptée par le Comité Technique National du Bâtiment et des Travaux

Plus en détail

BUREAU ALPES CONTROLES 04 77 91 59 90 04 77 91 59 91. PGC Niveau 2. Plan Général de Coordination de Sécurité et de Protection de la Santé

BUREAU ALPES CONTROLES 04 77 91 59 90 04 77 91 59 91. PGC Niveau 2. Plan Général de Coordination de Sécurité et de Protection de la Santé BUREAU ALPES CONTROLES 04 77 91 59 90 04 77 91 59 91 PGC Niveau 2 Plan Général de Coordination de Sécurité et de Protection de la Santé IMMEUBLE DE 7 LOGEMENTS AU CHAMBON FEUGEROLLES 420S150Z OPH DE L

Plus en détail