LA SOCIÉTÉ CANADIAN TIRE VIABILITÉ DE L ENTREPRISE EMPREINTE ÉCOLOGIQUE DE L ENTREPRISE ET DE LA CHAÎNE D APPROVISIONNEMENT 2007 (1)

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA SOCIÉTÉ CANADIAN TIRE VIABILITÉ DE L ENTREPRISE EMPREINTE ÉCOLOGIQUE DE L ENTREPRISE ET DE LA CHAÎNE D APPROVISIONNEMENT 2007 (1)"

Transcription

1 Incorporées aux produits (2) LA SOCIÉTÉ CANADIAN TIRE VIABILITÉ DE L ENTREPRISE EMPREINTE ÉCOLOGIQUE DE L ENTREPRISE ET DE LA CHAÎNE D APPROVISIONNEMENT 2007 (1) TABLEAU 1 TOTAUX Émissions de gaz à effet de serre En tonnes éq. C0₂ Consommation énergétique GJ Équivalente utilisée par les foyers canadiens Fabrication de produits par des tiers pour le Groupe détail Canadian Tire Parcs de véhicules de Canadian Tire Transport des produits (2) Total de l empreinte écologique de l entreprise et de la d approvisionn ement Bâtiments et exploitation (3) Transport des produits (2) Incorporées aux produits (2) Total de l empreinte écologique de Bâtiments et exploitation (3) Tiers Routier Tiers Ferroviaire Tiers Maritime Tiers Aérien Total partiel Bureaux et centres de distribution Véhicules d entreprise (ne servant pas à la livraison) Magasins Marchands, franchisés et agents Total partiel La Société Canadian Tire (4A) Marchands, franchisés et agents Canadian Tire (4B) Fournisseurs tiers pour le Groupe détail Canadian Tire (4B) Total entreprise et TABLEAU 2 VALEURS COMPARABLES Pourcentage du total de l empreinte de l entreprise et de la éq. C0₂) par $ de ventes au détail nettes du Groupe détail Pourcentage du total de l empreinte de l entreprise et de la ANNÉE DE RÉFÉRENCE 2007 (1) 76,60 % 313,87 14,81 % éq. C0₂) par mètre cube expédié 94,69 Pourcentage du total de l empreinte de l entreprise et de la 8,59 % éq. C0₂) par mètre carré ⁵ 56,39 éq. C0₂) par $ de ventes au détail nettes de l entreprise 277,62 1) Le rapport Empreinte écologique de 2007 a été présentée pour la première fois dans notre Rapport sur la viabilité publié sur notre site Web en février Depuis lors, des révisions y ont été apportées pour améliorer la cohérence des données et pour mieux l aligner avec le protocole WBCSD/WRI sur les GES. Par conséquent, le rapport Empreinte écologique de 2007 a été révisé pour refléter ces changements (voir le tableau 3 ci-après). Les chiffres révisés ont été publiés pour la première fois dans le Rapport annuel 2010 qui a été envoyé pour publication au début de mars Par la suite, des données additionnelles pour les établissements PartSource et la Division pétrolière, représentant moins de 0,02 % de l empreinte de, ont été ajoutées le 29 mars ) Les valeurs incorporées aux produits de détail et le transport des produits englobent le Groupe détail Canadian Tire et Part Source. 3) Valeurs tirées des résultats de Canadian Tire, y compris les bâtiments détenus et loués, l équipement et les véhicules qui ne servent pas au transport des produits depuis le magasin du fournisseur. Cela comprend établissements dans tout le Canada, y compris des bureaux, centres de distribution, succursales et magasins franchisés au sein de la Société Canadian Tire, du Groupe détail CT, de PartSource, des Services Financiers, de Mark s Work Wearhouse/L Équipeur et de la Division pétrolière de Canadian Tire. 4A) Émissions de portée 1 et de portée 2 conformément à l initiative Protocole sur les gaz à effet de serre. Portée 1 : Émissions directes liées à la combustion de carburant de sources stationnaires et mobiles ainsi que d autre sources dans les installations et exploitations contrôlées par la Société Canadian Tire ou qui y sont associées Portée 2 : Émissions indirectes hors site provenant de la production d énergie, comme l électricité ou la vapeur, qui est ensuite achetée pour utilisation par les établissements de l entreprise. 4B) Émissions de portée 3 selon l initiative du Protocole sur les GES. Comprend les émissions indirectes provenant d activités en amont des activités principales de la Société Canadian Tire comme les établissements des marchands, des franchisés et des agents, le transport par des tiers de produits aux magasins de détail et la fabrication de produits de détail. 5) Les mètres carrés sont déterminés selon les secteurs d activités fonctionnels, notamment les mètres carrés consacrés à la vente au détail et aux autres activités dans les magasins, les bureaux et les centres de distribution. Ceux de la Division pétrolière ne comprennent actuellement que le kiosque du poste d essence mais à l avenir, comprendront également le lave-auto, la marquise ainsi que le centre de lubrification PitStop. 1

2 Incorporées aux produits Voir le glossaire pour des détails additionnels. Secteur d activité Incorporées aux produits Transport des produits TABLEAU 3 COMPARAISON DE L EMPREINTE 2007 Publié le 10 février 2010 Émissions GES (en tonnes éq. CO 2) Révisé le 29 mars 2011 Émissions GES (en tonnes éq. CO 2) Pourcentage du changement total % % Bâtiments % TOTAL % Empreinte écologique de 2007 par secteur d activité Émissions de gaz à effet de serre par secteur de la 0,19 % 2,44 % 6,15 % 14,62 % 76,60 % 76,6 76.6% % Incorporées Embedded in aux Retail produits de détail Products (3) (3) 6,2 6.2% % Bâtiments Dealer/Franchise exploités Operated par les marchands/franchisés Buildings (3) (3) 2,4 2.4% % Bâtiments CTC Buildings et exploitation and de la Société Operataions Canadian (2) Tire (2) 0,2 0.2% % Transport CTR Transport Groupe (2) détail CT (2) 14,6 14.6% % Transport 3rd Party tiers Transport (3) (3) (1) Résultat basé sur les données de 2007 (2) Les émissions de portée 1 et de portée 2 représentent moins de 3 % de l empreinte carbone de la étendue de la Société Canadian Tire. (3) Les émissions de portée 3 représentent plus de 97 % de l empreinte carbone de la étendue de la Société Canadian Tire. Glossaire des termes, limites et sources de données DÉFINITIONS ET LIMITES PARAMÈTRE SOURCE DE DONNÉES OPÉRATIONNELLES TABLEAU 1 : TOTAL DE L EMPREINTE ÉCOLOGIQUE DE L ENTREPRISE ET DE LA CHAÎNE D APPROVISIONNEMENT Consommation énergétique pour l acquisition et le traitement de matières premières, le transport vers le site de fabrication et la fabrication des produits de détail Cela comprend toutes les Consommation unités vendues au détail du Groupe détail CT et énergétique (en les produits de détail PS reçus dans une année GJ) donnée par un magasin, centre de distribution ou entrepôt tiers au nom de la Société Canadian Tire. Cela ne comprend pas les retours des clients. Émissions GES (en tonnes éq. C0₂) Émissions GES provenant de la consommation énergétique pour l acquisition et le traitement de matières premières, le transport vers le site de fabrication et la fabrication des produits de détail Cela comprend toutes les unités vendues au détail du Groupe détail CT et les produits de détail PS reçus dans une année donnée par un magasin, centre de distribution ou entrepôt tiers au nom de la Société Canadian Tire. Cela ne comprend pas les retours des clients. Valeur économique des livraisons d articles, tirée des données de réception de produits de Groupe détail CT et PS groupées à la sous-catégorie secteur marchandisage (pneus, par exemple), par pays d origine. Cette valeur est convertie en consommation énergétique et GES (sous forme d éq. C02) au moyen du modèle de EIO- LCA 2002 de l université Carnegie Mellon et du rapport sur le potentiel de réchauffement du globe du GIEC. Ces valeurs sont multipliées par le nombre d unités de vente au détail (vendues, endommagées, retournées et non vendues) pour obtenir les données d intensité. ZONES EXCLUES 1. Produits de détail Mark s/l Équipeur et la Division pétrolière (environ 20 % des ventes de la Société Canadian Tire). 2. Produits de détail provenant directement des fournisseurs et qui ne sont pas commandés par l entremise du Groupe détail CT (< 2 % des ventes du Groupe détail CT/PS). 3. Produits non vendus au détail (matériaux de construction, décoration en magasin/plv, fournitures de bureau, etc.) 4. Utilisation du produit par le consommateur et fin de vie 2

3 Émissions GES (en tonnes éq. C0₂) Émissions GES provenant de la consommation énergétique du parc de camions détenus et loués par la Société Canadian Tire pour le transport de produits du Groupe détail CT et PS vers les magasins. Cela comprend le carburant et l essence diesel. Consommation de carburant réelle convertie en émissions GES (sous forme d éq. C02) selon le rapport d inventaire national d Environnement Canada sur les sources GES et le rapport Potentiel de réchauffement du globe du GIEC (AR4). 3

4 Bâtiments et exploitation Transport des produits Tiers DÉFINITIONS ET LIMITES PARAMÈTRE SOURCE DE DONNÉES ZONES EXCLUES OPÉRATIONNELLES TABLEAU 1 : EMPREINTE ÉCOLOGIQUE DE L ENTREPRISE ET DE LA CHAÎNE D APPROVISIONNEMENT TOTAUX (SUITE) 1. Transport des Consommation énergétique des produits pour fournisseurs tiers pour le transport des Mark s/l Équipeur et la produits de détail du Groupe détail CT et Transport d articles, Société Canadian Tire Consommation PartSource. Cela comprend le transport données sur les carburants (environ 20 % du total énergétique (en GJ) depuis le fournisseur de fabrication (de (le cas échéant) ou données des ventes). 2. Pièces l étranger jusqu au port FAB) au magasin. de distance et de poids d auto express (PAE) et Cela ne comprend pas les retours des ancien système de clients. livraison directe (< 2 % des ventes du Groupe détail CT. 3. Transport de produits non commandés par le truchement de la société; directement du Distance et poids estimés fournisseur aux convertis en émissions GES marchands du Groupe (sous forme d éq. C02) selon détail CT, pour les la rubrique «Optional articles comme les Émissions GES des fournisseurs tiers pour Emissions from Product plantes vivantes, les le transport des produits de détail du Transport» du guide aliments et les collations Groupe détail CT et PartSource. Cela Climate Leaders de l EPA et Émissions GES (en des distributrices comprend le transport depuis le le rapport Potentiel de tonnes éq. C0₂) automatiques, y compris fournisseur de fabrication (de l étranger réchauffement du globe du les HFC des camions jusqu au port FAB) au magasin. Cela ne GIEC (AR4). Consommation réfrigérés des comprend pas les retours des clients. d énergie estimée selon les fournisseurs (< 2 % du conversions énumérées total du Groupe détail dans la publication Inventory CT/PS). 3. Transport de of US GHG Emissions produits non vendus au 2008 de l EPA. détail (matériaux de construction, décoration en magasin/plv, fournitures de bureau, remorquage des déchets et flux inversé). Consommation énergétique (en GJ) Émissions GES (en tonnes éq. C0₂) Consommation énergétique de l exploitation des bâtiments, équipements et véhicules loués ou détenus par la Société Canadian Tire (à l exception du transport de produits indiqué ci-dessus). Cela comprend l ensemble des exploitations au Canada, y compris les bureaux, centres de distribution, succursales et magasins des marchands au sein de la Société Canadian Tire, du Groupe détail CT, de PartSource, des Services Financiers, Mark s Work Wearhouse/L Équipeur et la Division pétrolière. Cela comprend l électricité, le propane, l huile de chauffage, le gaz naturel et le pétrole. Émissions GES provenant de l exploitation de bâtiments et d équipement détenus et loués par Canadian Tire et des véhicules détenus et loués par Canadian Tire comme les chariots élévateurs, les camionnettes de triage, les voitures d entreprise et les fourgonnettes de service (à l exception du transport de produits indiqués ci-dessus). Cela comprend l ensemble des exploitations au Canada, y compris les bureaux, centres de distribution, succursales et magasins des marchands au sein de la Société Canadian Tire, du Groupe détail CT, de PartSource, des Services Financiers, de Mark s Work Wearhouse/L Équipeur et de la Division pétrolière. Cela comprend l électricité, le propane, l huile de chauffage, le gaz naturel et le pétrole. Consommation énergétique réelle fournie par la Société Canadian Tire. Estimations de données non saisies basées sur des établissements/exploitations similaires. Conversion aux émissions GES (sous forme d éq. C02) selon la rubrique «Direct Emissions from Stationary and Mobile Combustion Sources» de la publication Climate Leaders de l EPA (mai 2008) et le rapport Potentiel de réchauffement du globe du GIEC 1. Magasins mobiles Mark s/l Équipeur. 2. Véhicules d entreprise pour sécurité, services de transport et courrier. 3. Émissions de HFC des réfrigérateurs des postes d essence de la Division pétrolière et des magasins du Groupe détail CT. 4. Déplacements des employés. 5. Déplacements des clients vers les magasins 4

5 Total de l empreinte écologique de DÉFINITIONS ET LIMITES PARAMÈTRE SOURCE DE DONNÉES ZONES EXCLUES OPÉRATIONNELLES TABLEAU 1 : EMPREINTE ÉCOLOGIQUE DE L ENTREPRISE ET DE LA CHAÎNE D APPROVISIONNEMENT TOTAUX (SUITE) Réduction annuelle Calcule la consommation énergétique prévue de la La consommation requise pour alimenter des foyers consommation énergétique par foyer canadiens par rapport à l estimation de la énergétique et des canadien se chiffrait à consommation énergétique évitée par émissions GES 105,9 gigajoules en 2007 année à la suite des améliorations de la équivalente à ce selon Ressources naturelles viabilité et des projets d amélioration des nombre de foyers Canada. processus de la Société Canadian Tire. par année La Société Canadian Tire Émissions GES et consommation énergétique liée et des sources de portée 1 et de portée 2 selon l initiative Protocole sur les GES. Portée 1 : émissions directes liées à la combustion de carburant de sources stationnaires et mobiles ainsi que d autre sources dans les installations et exploitations contrôlées par la Société Canadian Tire ou qui y sont associées Portée 2 : émissions indirectes se produisant hors site provenant de la production d énergie, comme l électricité ou la vapeur, qui est ensuite achetée pour utilisation par les établissements de l entreprise. Marchands, franchisés et agents Canadian Tire Émissions GES et consommation énergétique liée des sources de portée 3 selon l initiative Protocole sur les GES, plus spécifiquement, les émissions indirectes liées aux magasins exploités par les marchands, les franchisés et les agents de Canadian Tire. Fournisseurs tiers pour Groupe détail Canadian Tire Total de l empreinte écologique de Émissions GES et consommation énergétique des sources de portée 3 selon l initiative Protocole sur les GES, plus spécifiquement, les émissions indirectes liées à la fabrication et au transport des produits de détail. Émissions GES et consommation énergétique des sources de portée 1 et de portée 2 et des sources clés de portée 3 selon l initiative Protocole sur les GES. 5

6 Total de l empreinte écologique de Bâtiments et exploitation Transport des produits. Incorporées aux produits TABLEAU 2 : EMPREINTE ÉCOLOGIQUE SUR L ENTREPRISE ET LA CHAÎNE D APPROVISIONNEMENT VALEURS COMPARABLES Pourcentage du total de l empreinte de Émissions GES liées à la fabrication de produits de détail du Groupe détail CT et PS exprimées sous forme de pourcentage du total de l empreinte combinée entreprise/. éq. C0₂) par $ de ventes au détail nettes du Groupe détail Émissions GES liées à la fabrication de produits de détail du Groupe détail CT et PS exprimées par $ de ventes au détail nettes du Groupe détail CT et PS. Pourcentage du total de l empreinte de Émissions GES de Canadian Tire et transport tiers pour les produits de détail du Groupe détail CT et PS exprimées sous forme de pourcentage du total de l empreinte combinée entreprise/. éq. C0₂) par mètre cube expédié Émissions GES de Canadian Tire et transport tiers pour les produits de détail du Groupe détail CT et PS exprimées sous forme de mètres cubes de produits expédiés. Pourcentage du total de l empreinte de Émissions GES provenant des bâtiments et de l exploitation de la Société Canadian Tire exprimées sous forme de pourcentage du total de l empreinte combinée entreprise/. éq. C0₂) par mètre carré Émissions GES provenant des bâtiments et de l exploitation de Canadian Tire exprimées sous forme de mètres carrés de la section fonctionnelle de tous les bâtiments de Canadian Tire. éq. C0₂) par $ de ventes au détail nettes de l entreprise Émissions GES provenant du total de l empreinte combinée entreprise/ (produits de détail, transport des produits, bâtiments et exploitation) exprimées par $ de ventes nettes de l entreprise. GLOSSAIRE Section fonctionnelle du bâtiment Comprend la superficie en mètres carrés de toutes les zones des magasins, bureaux et centres de distribution, liées ou non à la vente au détail. Cela comprend le rez-de-chaussée, les bureaux et les mezzanines de service et les aires de jardin. Éq. C0₂ Analyse du cycle de vie du berceau à la porte Exprimant tous les gaz à effet de serre sous forme de dioxyde de carbone en faisant correspondre les autres gaz à effet de serre comme le méthane (CH₄) et l oxyde de diazote (N₂0) à leurs équivalents en dioxyde de carbone (éq. C0₂) selon leur potentiel de réchauffement de la planète (GWP) relatif. Par «berceau à la porte», on entend une partie du cycle de vie d un produit, qui commence avec l acquisition de la matière première et se termine à la porte d expédition ou de réception d une société. L expression «berceau à la tombe» désigne un cycle de vie plus étendu englobant l utilisation par le consommateur et la fin de vie. «Berceau à berceau» signifie un cycle de vie complet, englobant la transition du produit vers une matière première en vue de sa transformation. Société Canadian Tire La Société Canadian Tire Limitée la société mère («la Société») Services Financiers Division pétrolière Groupe détail CT Immobilière Canadian Tire Ltée Mètres cubes livrés Marchands PAE Gaz à effet de serre Filiale en propriété exclusive de la Société Services financiers Canadian Tire Limitée Unité commerciale stratégique de la Société Division pétrolière de Canadian Tire Unité commerciale stratégique de la Société Groupe détail Canadian Tire Filiale en propriété exclusive de la Société Immobilière Canadian Tire Ltée Produits de détail expédiés de l établissement de fabrication (port FAB pour transport à l étranger) au magasin. Cela ne comprend pas les retours des clients. Désigne les propriétaires commerciaux autres que la Société qui contrôlent l exploitation des magasins de détail. Cela comprend les marchands du Groupe détail CT, les franchisés de Mark s Work Wearhouse/L Équipeur et les agents de la Division pétrolière. Un groupe de la au sein du Groupe détail CT Pièces d auto express Gaz à effet de serre : dioxyde de carbone (C0₂), méthane (CH₄), oxyde de diazote (N₂0), hexafluorure de soufre (SF₆) hydrurofluorurocarbones (HFC) et tétrafluorométhanes (PFC). À noter que SF 6 et les PFC ne s appliquent pas à la Société Canadian Tire et que les HFC sont négligeables et ne doivent pas être comptabilisés. 6

7 Protocole sur les GES GWP EPA FCA/NATC GIEC Mark s Work Wearhouse/L Équipeur Ventes nettes de l entreprise RBE net Ventes nettes au détail PS WBCSD/WRI L initiative Protocole sur les GES est une collaboration entre de nombreux intervenants sous la tutelle de WBCSD et WRI qui vise à établir et à promouvoir des normes professionnelles régissant le calcul et la consignation des gaz à effet de serre. Potentiel de réchauffement de la planète Environmental Protection Agency des É.-U. Freight Carriers Association of Canada et North American Transport Council Groupe d experts intergouvernemental sur l évolution du climat Une filiale de la Société Canadian Tire Mark s Work Wearhouse Ltée Ventes au détail consolidées pour Groupe détail CT, PS, Mark s Work Wearhouse et la Division pétrolière plus les ventes hors détail des Services Financiers, moins les retours des clients et les rabais Revenu brut d exploitation excluant les ventes au détail des magasins franchisés, moins les retours des clients et les rabais Ventes au détail (point de vente) nettes, moins les retours des clients et les rabais Unité commerciale stratégique de la Société Canadian Tire PartSource World Business Council for Sustainable Development et World Resources Institute 7

Takt-etik Bilan annuel

Takt-etik Bilan annuel 1 Takt-etik Bilan annuel Nov 2009 - Oct 2010 Généré le juin 9, 2011 par Takt Etik 2 Détails sur le rapport Approche de consolidation Contrôle opérationnel Évaluateur, assurance de la qualité Matthieu Beauchemin

Plus en détail

Mesure de notre empreinte carbonique. Mesure de l empreinte carbonique SFU. (causes, objectifs, processus, résultats, analyse comparative)

Mesure de notre empreinte carbonique. Mesure de l empreinte carbonique SFU. (causes, objectifs, processus, résultats, analyse comparative) Mesure de notre empreinte carbonique et plan pour atteindre nos objectifs en matière de réduction des émissions Mesure de l empreinte carbonique Contexte : Projet d inventaire des GES de SFU (causes, objectifs,

Plus en détail

Bilan d Émissions de Gaz à Effet de Serre

Bilan d Émissions de Gaz à Effet de Serre Bilan d Émissions de Gaz à Effet de Serre (BILAN G.E.S.) Loi Grenelle 2 Le Bilan d Émissions de Gaz à Effet de Serre (Bilan G.E.S.) Préambule L article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 portant

Plus en détail

BILAN D EMISSION DE GAZ A EFFET DE SERRE

BILAN D EMISSION DE GAZ A EFFET DE SERRE BILAN D EMISSION DE GAZ A EFFET DE SERRE Réalisé par Okavango Energy selon les principes de la norme ISO 14064-1 le protocole GHG et la méthodologie du Bilan Carbone Rapport du 8 décembre 2015 Pernod SA

Plus en détail

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Rapport du bilan destiné à la Préfecture de Police de Paris Décembre 2012

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Rapport du bilan destiné à la Préfecture de Police de Paris Décembre 2012 Lectra S.A. Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Rapport du bilan destiné à la Préfecture de Police de Paris Décembre 2012 World Headquarters & siège social : 16-18, rue Chalgrin 75016 Paris France

Plus en détail

- Société des Eaux de Volvic - Bilan des émissions de gaz à effet de serre. Année de reporting : 2014

- Société des Eaux de Volvic - Bilan des émissions de gaz à effet de serre. Année de reporting : 2014 - Société des Eaux de Volvic - Bilan des émissions de gaz à effet de serre Conformément à l article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l environnement (ENE) Année

Plus en détail

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE : ANNEE 2014. SOLVAY, plateforme de Tavaux

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE : ANNEE 2014. SOLVAY, plateforme de Tavaux 18/12/2015 BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE : ANNEE 2014 SOLVAY, plateforme de Tavaux Le bilan d émissions de gaz à effet de serre de la société Rhodia Opération France a été établi conformément

Plus en détail

Bil i a l n Carbone 2011

Bil i a l n Carbone 2011 Bilan Carbone 2011 Le Groupe Chèque Déjeuner a décidé dès 2010 de se doter d un nouvel outil de pilotage de sa performance environnementale : Le Bilan Carbone, méthode gérée désormais par l Association

Plus en détail

Détails de notre performance environnementale

Détails de notre performance environnementale Détails de notre performance environnementale Émissions de gaz à effet de serre Émissions totales de gaz à effet de serre (en tonnes d équivalent CO) 03 03 0 00 009 008 Activités au Canada 07 69 7 73 9

Plus en détail

Objet : ADISSEO France SAS Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Objet : ADISSEO France SAS Bilan des émissions de gaz à effet de serre PREFECTURE DE REGION D ILE DE FRANCE Bureau environnement/énergie Immeuble Le Ponant 5 rue Leblanc 75015 PARIS ANTONY, le 21 décembre 2015 Objet : ADISSEO France SAS Bilan des émissions de gaz à effet

Plus en détail

Bilan Gaz à Effet de Serre (BGES) de CNIM SA en France 2013

Bilan Gaz à Effet de Serre (BGES) de CNIM SA en France 2013 Bilan Gaz à Effet de Serre (BGES) de CNIM SA en France 2013 Bilan réalisé avec le support de l agence conseil Prestataire habilité Bilan Carbone Membre de l Association des Professionnels en Conseil Carbone

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE. BILAN CARBONE 2012 de l UES MAAF Assurances

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE. BILAN CARBONE 2012 de l UES MAAF Assurances BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 de l UES MAAF Assurances 1 1. Description de la personne morale et de ses activités Ce bilan est une démarche volontaire, étant

Plus en détail

Rapport de certification indépendant. Au conseil d administration et à la direction de La Banque Toronto- Dominion (la «Banque») Notre responsabilité

Rapport de certification indépendant. Au conseil d administration et à la direction de La Banque Toronto- Dominion (la «Banque») Notre responsabilité Rapport de certification indépendant Au conseil d administration et à la direction de La Banque Toronto- Dominion (la «Banque») Notre responsabilité Nous avons planifié et effectué notre mission de certification

Plus en détail

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre de GAMBRO en France

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre de GAMBRO en France GAMBRO Industries ZI de 7, Avenue Lionel Terray 69 883 Cedex Bilan de gaz à effet de serre de GAMBRO en France Installations Classées pour la Protection de l'environnement Bilan Année 2011 (année de référence)

Plus en détail

Rapport Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

Rapport Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Crédit Agricole Sud Rhône Alpes Rapport Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Crédit Agricole Sud Rhône Alpes 1/ Description de la personne morale concernée Raison sociale : CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL SUD RHONES ALPES

Plus en détail

France Telecom SA. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) Décembre 2012

France Telecom SA. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) Décembre 2012 France Telecom SA Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) Décembre 2012 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : France Telecom SA Code NAF : 6110Z / Télécommunications filaires

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 DE MAAF ASSURANCES SA

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 DE MAAF ASSURANCES SA BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 DE MAAF ASSURANCES SA 1 1. Description de la personne morale et de ses activités Raison sociale : MAAF ASSURANCES SA Code NAF

Plus en détail

Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES)

Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) HABITAT TOULOUSE ANNEE 2012 Le 25/2/2014 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : HABITAT TOULOUSE

Plus en détail

Bilan Carbone du volet «Patrimoine et Services»

Bilan Carbone du volet «Patrimoine et Services» Bilan Carbone du volet «Patrimoine et Services» Le périmètre d'étude couvre l activité propre du Conseil Général de l Allier, incluant ses bâtiments (hôtel du département ; collèges ; bâtiments généraux

Plus en détail

DATAVANCE. Synthèse Bilan de Gaz à Effet de Serre

DATAVANCE. Synthèse Bilan de Gaz à Effet de Serre 2011 DATAVANCE Synthèse Bilan de Gaz à Effet de Serre Synthèse BILAN DE GES DATAVANCE 2011 L'EFFET DE SERRE est un phénomène naturel nécessaire à la vie sur terre : comme les vitres d'une serre, des gaz

Plus en détail

Le calcul des émissions de gaz à effet de serre et des allocations selon la règlementation

Le calcul des émissions de gaz à effet de serre et des allocations selon la règlementation Le calcul des émissions de gaz à effet de serre et des allocations selon la règlementation Les inventaires d émissions de GES en bref Procédures, directives et formules tirées du Règlement sur la déclaration

Plus en détail

Chapitre 6 : Le secteur des transports

Chapitre 6 : Le secteur des transports Vue d ensemble La consommation d énergie et les émissions de GES du secteur des transports Figure 6.2 Émissions de GES par secteur, 2005 (en pourcentage) Le secteur des transports s est classé au deuxième

Plus en détail

Bilan des émissions pour la Ville de Paris Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour la Ville de Paris Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour la Ville de Paris Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son Conseil d Administration.

Plus en détail

Guide de déclaration

Guide de déclaration Enquête sur les loyers commerciaux Division des prix à la production Guide de déclaration Le présent guide a été conçu pour vous aider à participer à l Enquête sur les loyers commerciaux. Si vous avez

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre de la société Fromageries BEL Production France

Bilan des émissions de gaz à effet de serre de la société Fromageries BEL Production France Bilan des émissions de gaz à effet de serre de la société Fromageries BEL Production France 1. Description de la société Fromageries Bel Production France : Code NAF : 1051C Code SIREN : 493.371.595, les

Plus en détail

ADIA. Synthèse Bilan de Gaz à Effet de Serre

ADIA. Synthèse Bilan de Gaz à Effet de Serre 2011 ADIA Synthèse Bilan de Gaz à Effet de Serre Synthèse BILAN DE GES ADIA 2011 L'EFFET DE SERRE est un phénomène naturel nécessaire à la vie sur terre : comme les vitres d'une serre, des gaz présents

Plus en détail

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE Le BILAN CARBONE Toute activité industrielle, tertiaire et agricole émet, directement ou indirectement, des gaz à effet de serre ayant pour conséquence de contribuer

Plus en détail

Rapport du Bilan des émissions de gaz à effet de serre de PROCTER & GAMBLE FRANCE

Rapport du Bilan des émissions de gaz à effet de serre de PROCTER & GAMBLE FRANCE Rapport du Bilan des émissions de gaz à effet de serre de PROCTER & GAMBLE FRANCE Page 1 Table des matières CONTEXTE... 3 NOTE METHODOLOGIQUE... 4 DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE CONCERNEE... 5 A. DESCRIPTION

Plus en détail

AJILON ENGINEERING. Synthèse Bilan de Gaz à Effet de Serre

AJILON ENGINEERING. Synthèse Bilan de Gaz à Effet de Serre 2011 AJILON ENGINEERING Synthèse Bilan de Gaz à Effet de Serre Synthèse BILAN DE GES Ajilon Engineering 2011 L'EFFET DE SERRE est un phénomène naturel nécessaire à la vie sur terre : comme les vitres d'une

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre de la société Fromageries BEL SA

Bilan des émissions de gaz à effet de serre de la société Fromageries BEL SA Bilan des émissions de gaz à effet de serre de la société Fromageries BEL SA 1. Description de la société Fromageries Bel SA : Code NAF : 1051C Code SIREN : 542.088.067, les numéros SIRET associés sont

Plus en détail

Rapport du Bilan des émissions de gaz à effet de serre L ADAPT

Rapport du Bilan des émissions de gaz à effet de serre L ADAPT Rapport du Bilan des émissions de gaz à effet de serre L ADAPT Page 1 Table des matières CONTEXTE... 4 NOTE METHODOLOGIQUE... 5 DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE CONCERNEE... 6 A. DESCRIPTION DE LA PERSONNE

Plus en détail

BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE Année 2011

BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE Année 2011 BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE Année 2011 PRÉAMBULE Le Bilan d Émissions de Gaz à Effet de Serre est un outil permettant d informer nos clients et la collectivité de notre empreinte environnementale.

Plus en détail

Les émissions de gaz carbonique (CO2)

Les émissions de gaz carbonique (CO2) Fiche 21 Les émissions de gaz carbonique (CO2) 1. Quelles émissions pour les différentes énergies fossiles? La quantité de CO2 produit par la combustion d une tep de combustible fossile dépend de sa composition

Plus en détail

Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier

Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier Contexte et enjeux Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier Afin de lutter contre le changement climatique et s adapter au contexte de raréfaction des ressources fossiles, des engagements

Plus en détail

Evaluation des émissions

Evaluation des émissions Evaluation des émissions de gaz à effet de serre générées par les activités de la Bourse de l Immobilier 28 Avenue thiers 33100 BORDEAUX Tél : 05 57 77 17 77 - Fax : 05 56 40 58 63 www.bourse-immobilier.fr

Plus en détail

Novembre 2015. *Gaz à Effet de Serre CONSTRUCTION. Développement Durable. Eiffage Construction

Novembre 2015. *Gaz à Effet de Serre CONSTRUCTION. Développement Durable. Eiffage Construction Novembre 2015 de *Gaz à Effet de Serre CONSTRUCTION Développement Durable Eiffage Construction Préliminaire R é f é r e n c e s Date du Bilan Carbone Logiciel utilisé Période de Référence Adresse de publication

Plus en détail

Date 16/09/2013 Révision 00 Rem. Début

Date 16/09/2013 Révision 00 Rem. Début Page 1 sur 8 Date 16/09/2013 Révision 00 Rem. Début Flux d'émissions Projets de dragage BeNeLux (sans avantage) Projets de dragage hors BeNeLux (outside boundery) Bureaux Bergen-op-Zoom (outside boundery)

Plus en détail

ALSTOM POWER THERMAL SERVICES

ALSTOM POWER THERMAL SERVICES Année de référence choisie : 2011 Année de reporting du présent bilan : 2011 Ce bilan des émissions de gaz à effets de d serre est disponible à l adresse internet suivante : Site Internet de laa Préfecture

Plus en détail

FICHE DE RENSEIGNEMENTS CONTRE LA MARCHE AU RALENTI

FICHE DE RENSEIGNEMENTS CONTRE LA MARCHE AU RALENTI FICHE DE RENSEIGNEMENTS CONTRE LA MARCHE AU RALENTI POURQUOI DEVRAIT ON RÉDUIRE LA MARCHE AU RALENTI DES VÉHICULES? Au Manitoba, plus du tiers des émissions de gaz à effet de serre (GES) provient du secteur

Plus en détail

Matériels de Formation du GCE Inventaires Nationaux de Gaz à Effet de Serre

Matériels de Formation du GCE Inventaires Nationaux de Gaz à Effet de Serre Matériels de Formation du GCE Inventaires Nationaux de Gaz à Effet de Serre CCNUCC Logiciel d Inventaire de GES pour les Parties NAI Secteur des Déchets Aspects pratiques et Exercices Version 2, avril

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre de l entreprise Elivia Villers Bocage

Bilan des émissions de gaz à effet de serre de l entreprise Elivia Villers Bocage Bilan des émissions de gaz à effet de serre de l entreprise Elivia Villers Bocage 1/9 2/9 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : ELIVIA VILLERS BOCAGE Code NAF : 1011Z Code SIREN

Plus en détail

Recommandations de Gaz Métro

Recommandations de Gaz Métro Recommandations de Gaz Métro 30 juin 2015 Consultation publique - projet de plan métropolitain de gestion des matières résiduelles 2015-2020 30 juin 2015 Document présenté à la Communauté Métropolitaine

Plus en détail

Carte de pointage partenaires. Table des matières

Carte de pointage partenaires. Table des matières Table des matières Critères d extraction 1 1 Ventes 1 Ventes (au prix particulier) 1 Contribution panier moyen 1 Panier moyen SAQ 1 Achats 2 Marketing / Mise en marché 2 Investissements promotionnels 2

Plus en détail

Bilan d'émissions de Gaz à Effet de Serre

Bilan d'émissions de Gaz à Effet de Serre Bilan d'émissions de Gaz à Effet de Serre dans le cadre de l'art.75 de la loi Grenelle 2 FUEL DEFINITIONS DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE (PM) CONCERNEE Raison sociale SAINT GOBAIN ABRASIFS France Code

Plus en détail

Bilan Carbone de la Communauté d Agglomération de Vichy Val d Allier

Bilan Carbone de la Communauté d Agglomération de Vichy Val d Allier Bilan Carbone de la Communauté d Agglomération de Vichy Val d Allier Territoire 2008 Contexte de l étude Afin de lutter contre le changement climatique et de s adapter au contexte de raréfaction des ressources

Plus en détail

Format de restitution pour la publication du bilan GES

Format de restitution pour la publication du bilan GES Format de restitution pour la publication du bilan GES Bilan des émissions de gaz à effet de serre conformément au décret n 2011-829 du 11 juillet 2011 Version : 28 décembre 2012 Rédaction : Pascal OCHALEK

Plus en détail

L AVANTAGE CARBONE QUÉBÉCOIS LE CAS DE L ACIER

L AVANTAGE CARBONE QUÉBÉCOIS LE CAS DE L ACIER L AVANTAGE CARBONE QUÉBÉCOIS LE CAS DE L ACIER MISE EN CONTEXTE L empreinte carbone d un produit correspond à la somme des gaz à effet de serre (GES) émis tout au long de son cycle de vie. L évaluation

Plus en détail

Table des matières. Résumé... 2 Introduction... 2 Objectif... 2 Méthodologie... 3 Résultats... 5 Conclusion... 7

Table des matières. Résumé... 2 Introduction... 2 Objectif... 2 Méthodologie... 3 Résultats... 5 Conclusion... 7 Xerox ColorQube 9201/9202/9203 Livre blanc Evaluation du cycle de vie d un système multifonction par rapport à un système multifonction laser couleur Investissement énergétique sur toute la durée de vie

Plus en détail

CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR

CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR ALIMENTER L AVENIR CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR 20 mars 2006 / Mise à jour Septembre 2012 TABLE DES MATIÈRES 11 12 13 14 15 16 17 18 19 10 Page Définitions 2 Interprétation 3 Objet 3 Règles de conduite

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

C O M M U N I Q U E D E P R E S S E. Berner France affirme son engagement RSE et publie la 4 ème édition de son rapport de développement durable

C O M M U N I Q U E D E P R E S S E. Berner France affirme son engagement RSE et publie la 4 ème édition de son rapport de développement durable Berner France affirme son engagement RSE et publie la 4 ème édition de son rapport de développement durable Berner France Z.I. Les Manteaux 14, rue Albert Berner F-89331 Saint-Julien-du-Sault Cedex www.berner.fr

Plus en détail

Tableau synoptique - Les stocks

Tableau synoptique - Les stocks Comparaison des normes comptables tunisiennes avec les normes comptables internationales 1 Tableau synoptique - Les Eléments de comparaison NCT 04 IAS 02 Tableau synoptique - Les Définition Les sont des

Plus en détail

Le bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre NTN-SNR ROULEMENTS

Le bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre NTN-SNR ROULEMENTS Le bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre NTN-SNR ROULEMENTS L article 75 de la loi du 12 juillet 21 rend obligatoire la réalisation d un bilan des émissions des gaz à effet de serre

Plus en détail

Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014

Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014 Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014 Jean-Michel Silberstein Délégué Général CNCC Christophe Garot CNCC UNIBAIL-RODAMCO Le CNCC Le CNCC, Conseil National des Centres

Plus en détail

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (GES) Conformément à l article 75 de la loi 2010-788 du 12 juillet 2010

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (GES) Conformément à l article 75 de la loi 2010-788 du 12 juillet 2010 BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (GES) Conformément à l article 75 de la loi 21-788 du 12 juillet 21 BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE (GES) 2 Depuis la parution du décret n 211-829 d

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT Arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments

Plus en détail

Xerox General Services

Xerox General Services Xerox General Services Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Rapport du bilan destiné à la préfecture d Ile de France Décembre 2015 Ce rapport a été réalisé selon le guide méthodologique «Méthode pour

Plus en détail

UN ÉTABLISSEMENT ÉCO-RESPONSABLE

UN ÉTABLISSEMENT ÉCO-RESPONSABLE 1025 2 51 5 UN ÉTABLISSEMENT ÉCO-RESPONSABLE Météo-France ne se contente pas d apporter son expertise à la définition, à l évaluation et à la mise en œuvre des politiques durables, il contribue aussi par

Plus en détail

PROFIL DE LA PROVINCE

PROFIL DE LA PROVINCE PROFIL DE LA PROVINCE Économie de l Ontario en 2013 Produit intérieur brut (PIB) : 695,7 milliards de dollars PIB par habitant : 51 300 $ Population : 13,6 millions d habitants Exportations et importations

Plus en détail

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre de 2011 de la DIRECCTE des Midi-Pyrénées

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre de 2011 de la DIRECCTE des Midi-Pyrénées Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre de 2011 de la DIRECCTE des 1 P a g e Sommaire Cadre général... 3 1. Description de la personne morale concernée... 4 2. Année de reporting de l exercice et l

Plus en détail

BILAN DES ÉMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE AIR FRANCE Année civile 2014

BILAN DES ÉMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE AIR FRANCE Année civile 2014 BILAN DES ÉMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE AIR FRANCE Année civile 2014 CONTENU 1. INTRODUCTION...3 1.1. Cadre réglementaire... 3 1.2. Méthodologie retenue... 3 2. ÉMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE...4

Plus en détail

II LA CONSOMMATION QUÉBÉCOISE D ÉNERGIE EN PERSPECTIVE

II LA CONSOMMATION QUÉBÉCOISE D ÉNERGIE EN PERSPECTIVE II LA CONSOMMATION QUÉBÉCOISE D ÉNERGIE EN PERSPECTIVE LA COMPARAISON DES BILANS ÉNERGÉTIQUES DU QUÉBEC ET DU RESTE DU CANADA Le est la deuxième province consommatrice d énergie après l et devant l. En

Plus en détail

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières 1. CONSOMMATION FINALE D ELECTRICITE...2 1.1 EVOLUTION SUR LA PERIODE 2000-2013... 2 1.2 ENTRE 2010

Plus en détail

La Société Canadian Tire Limitée Plan d accessibilité pluriannuel

La Société Canadian Tire Limitée Plan d accessibilité pluriannuel La Société Canadian Tire Limitée Plan d accessibilité pluriannuel Qui est Canadian Tire? Aux fins du présent plan d accessibilité, «Canadian Tire» signifie La Société Canadian Tire Limitée et sa famille

Plus en détail

Les investissements en centres de distribution à l extérieur du Canada ne sont pas aussi courants que sur le territoire national

Les investissements en centres de distribution à l extérieur du Canada ne sont pas aussi courants que sur le territoire national Les investissements en centres de distribution à l extérieur du Canada ne sont pas aussi courants que sur le territoire national Le secteur de la fabrication de matériel ferroviaire roulant rationalise

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre (BEGES)

Bilan des émissions de gaz à effet de serre (BEGES) Bilan des émissions de gaz à effet de serre (BEGES) Conformément à l article 75 de la loi N 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l environnement. Le 20 décembre 2012 Sommaire Présentation...

Plus en détail

EMPREINTE ÉCOLOGIQUE DE L'ENTREPRISE ET DE LA CHAÎNE D'APPROVISIONNEMENT

EMPREINTE ÉCOLOGIQUE DE L'ENTREPRISE ET DE LA CHAÎNE D'APPROVISIONNEMENT SOCIÉTÉ CANADIAN TIRE VIABILITÉ DE L ENTREPRISE EMPREINTE ÉCOLOGIQUE DE L'ENTREPRISE ET DE LA CHAÎNE D'APPROVISIONNEMENT RÉSUMÉ En 2011, Canadian Tire a réalisé sa dernière empreinte carbone et énergétique,

Plus en détail

des émissions de Gaz à Effet de Serre de la Préfecture de la Meuse

des émissions de Gaz à Effet de Serre de la Préfecture de la Meuse PREFETE DE LA MEUSE FICHE DE SYNTHESE BILAN des émissions de Gaz à Effet de Serre de la Préfecture de la Meuse Année 2013 Bilan Carbone de la Préfecture de la Meuse 1 1 Description de la personne morale

Plus en détail

Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31

Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31 Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31 Rappel des enjeux du changement climatique, résultats du Bilan Carbone et pistes d action de réduction Quels enjeux en termes de climat et d énergie? Un

Plus en détail

Émissions de gaz à effet de serre (GES)

Émissions de gaz à effet de serre (GES) Les émissions de gaz à effet de serre (GES) d origine humaine perturbent l équilibre énergétique radiatif du système formé par la Terre et l atmosphère. Elles amplifient l effet de serre naturel, avec

Plus en détail

Méthode de calcul Fonctionnement de l Eco-comparateur ColiPoste

Méthode de calcul Fonctionnement de l Eco-comparateur ColiPoste Méthode de calcul Fonctionnement de l Eco-comparateur ColiPoste Introduction o Le e-commerce présente un avantage environnemental par rapport au commerce traditionnel La différence principale entre les

Plus en détail

Rapport sur l application de la Loi sur les carburants de remplacement

Rapport sur l application de la Loi sur les carburants de remplacement Exercice 2010-2011 Rapport sur l application de la Loi sur les carburants de remplacement Exercice 2010-2011 Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le président du Conseil du Trésor, 2011

Plus en détail

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable À PROPOS DU PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC Le programme Électricité durable MC est

Plus en détail

E/ECE/324/Rev.2/Add.100/Rev.2/Amend.4 E/ECE/TRANS/505/Rev.2/Add.100/Rev.2/Amend.4

E/ECE/324/Rev.2/Add.100/Rev.2/Amend.4 E/ECE/TRANS/505/Rev.2/Add.100/Rev.2/Amend.4 25 janvier 2011 Accord Concernant l'adoption de prescriptions techniques uniformes applicables aux véhicules à roues, aux équipements et aux pièces susceptibles d'être montés ou utilisés sur un véhicule

Plus en détail

Bilan gaz à effet de serre 2011 de la CAF Alpes Maritimes

Bilan gaz à effet de serre 2011 de la CAF Alpes Maritimes Bilan gaz à effet de serre 2011 de la CAF Alpes Maritimes Contexte de l étude Afin de lutter contre le changement climatique et de s adapter au contexte de raréfaction des ressources fossiles, des engagements

Plus en détail

Les enjeux énergétiques du transport

Les enjeux énergétiques du transport Les enjeux énergétiques du transport Le secteur des transports consomme 50% du pétrole mondial. Avec des échanges commerciaux qui croissent beaucoup plus vite que le PIB, et une croissance exponentielle

Plus en détail

Méthodes, forces et faiblesses de l inventaire des gaz à effet de serre dans le secteur du transport en Guinée

Méthodes, forces et faiblesses de l inventaire des gaz à effet de serre dans le secteur du transport en Guinée PRÉSENTATION POWERPOINT Méthodes, forces et faiblesses de l inventaire des gaz à effet de serre dans le secteur du transport en Guinée Mamadou Lamarana DIALLO et Zoumana BAMBA, Centre de Recherche Scientifique

Plus en détail

CHARVET et l Environnement

CHARVET et l Environnement CHARVET et l Environnement L entreprise Charvet est située au bord du lac de Paladru, à deux pas du massif de la Chartreuse. Dans un territoire protégé, au milieu d une commune rurale, Charvet a depuis

Plus en détail

ANNEXE 2 BILAN DES ÉMISSIONS DIRECTES ET INDIRECTES ASSOCIÉES À L ÉNERGIE DE BREST MÉTROPOLE OCÉANE ET DE LA VILLE DE BREST 2012-2017

ANNEXE 2 BILAN DES ÉMISSIONS DIRECTES ET INDIRECTES ASSOCIÉES À L ÉNERGIE DE BREST MÉTROPOLE OCÉANE ET DE LA VILLE DE BREST 2012-2017 ANNEXE 2 BILAN DES ÉMISSIONS DIRECTES ET INDIRECTES ASSOCIÉES À L ÉNERGIE DE BREST MÉTROPOLE OCÉANE ET DE LA VILLE DE BREST 2012-2017 PLAN CLIMAT ÉNERGIE TERRITORIAL DE BREST MÉTROPOLE OCÉANE ET DE LA

Plus en détail

Le programme BOMA BESt :

Le programme BOMA BESt : Le programme BOMA BESt : Une introduction GUIDE D'ACCOMPAGNEMENT Version 2 du programme BOMA BESt (révision Juillet 2013) Page 3 Au sujet de BOMA BESt BOMA BESt (Building Environmental Standards) est le

Plus en détail

1S20 Classe énergétique d un véhicule

1S20 Classe énergétique d un véhicule FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S20 Classe énergétique d un véhicule Type d'activité Exercice/évaluation Notions et contenus Énergie libérée lors de la combustion d un hydrocarbure ou d un

Plus en détail

Suivi des émissions de gaz à effet serre causées par l'achat d'électricité

Suivi des émissions de gaz à effet serre causées par l'achat d'électricité Suivi des émissions de gaz à effet serre causées par l'achat d'électricité Un résumé du Guide Scope 2 du Greenhouse Gas Protocol Rédigé par le Secrétariat EKOénergie, janvier 2015 Ce résumé existe en plusieurs

Plus en détail

Diagnostic Gaz à effet de serre de l Institut National de Recherche en Sécurité (INRS)

Diagnostic Gaz à effet de serre de l Institut National de Recherche en Sécurité (INRS) Diagnostic Gaz à effet de serre de l Institut National de Recherche en Sécurité (INRS) 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : INRS, Association loi 1901 Code NAF : 7219Z Code SIREN

Plus en détail

LES PERSPECTIVES MONDIALES DES TECHNOLOGIES ENERGETIQUES A L'HORIZON 2050 (WETO-H2) MESSAGES CLES

LES PERSPECTIVES MONDIALES DES TECHNOLOGIES ENERGETIQUES A L'HORIZON 2050 (WETO-H2) MESSAGES CLES LES PERSPECTIVES MONDIALES DES TECHNOLOGIES ENERGETIQUES A L'HORIZON 2050 (WETO-H2) MESSAGES CLES L étude WETO-H2 a permis d élaborer une projection de référence du système énergétique mondial ainsi que

Plus en détail

L AVANTAGE CARBONE QUÉBÉCOIS LE CAS DES CENTRES DE DONNÉES

L AVANTAGE CARBONE QUÉBÉCOIS LE CAS DES CENTRES DE DONNÉES L AVANTAGE CARBONE QUÉBÉCOIS LE CAS DES CENTRES DE DONNÉES MISE EN CONTEXTE L empreinte carbone d un produit correspond à la somme des gaz à effet de serre (GES) émis tout au long de son cycle de vie.

Plus en détail

Résumé de l étude réalisée par CO 2 logic pour le compte de la STIB

Résumé de l étude réalisée par CO 2 logic pour le compte de la STIB Comparaison des émissions de CO 2 par mode de transport en Région de Bruxelles-Capitale Résumé de l étude réalisée par CO 2 logic pour le compte de la STIB 100% Papier recyclé Janvier 2008 Résumé Déplacer

Plus en détail

Méthodologie d'analyse comparative du rendement de l eau dans BOMA BESt

Méthodologie d'analyse comparative du rendement de l eau dans BOMA BESt Méthodologie d'analyse comparative du rendement de l eau dans BOMA BESt La voix de l industrie immobilière commerciale Table des matières 1. Analyse comparative du rendement de l eau pour Immeuble de bureaux...

Plus en détail

* * * Pour la promotion du véhicule électrique, Monaco organise désormais chaque année le rendez-vous des véhicules électriques.

* * * Pour la promotion du véhicule électrique, Monaco organise désormais chaque année le rendez-vous des véhicules électriques. La Principauté de Monaco a signé, à Rio de Janeiro, la Convention Cadre sur les Changements Climatiques ; cette Convention est entrée en vigueur par la publication de l Ordonnance Souveraine n 11.260 du

Plus en détail

DR1 Fiche introduction Comment améliorer son habitat? ACTIVITE DECOUVRIR ET ANALYSER : Le rôle clé du secteur du bâtiment

DR1 Fiche introduction Comment améliorer son habitat? ACTIVITE DECOUVRIR ET ANALYSER : Le rôle clé du secteur du bâtiment DR1 Fiche introduction Comment améliorer son habitat? ACTIVITE DECOUVRIR ET ANALYSER : Le rôle clé du secteur du bâtiment Objectif : Découvrir les enjeux sociaux liés à l amélioration de l habitat 1. Questionnaire

Plus en détail

L empreinte énergétique des français en 2010 Consommation d'énergie par catégorie d'usage

L empreinte énergétique des français en 2010 Consommation d'énergie par catégorie d'usage 1 L empreinte énergétique des français en 2010 Consommation d'énergie par catégorie d'usage Information, éducation, relationnel 11% Déplacements liés au travail 7% Produits de base 2% Métallurgie/Sidérur

Plus en détail

CONSOMMATION ENERGETIQUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS «BILAN ET PERSPECTIVES»

CONSOMMATION ENERGETIQUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS «BILAN ET PERSPECTIVES» MINISTERE DE L ENERGIE AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION ET LA RATIONALISATION DE L UTILISATION DE L ENERGIE Séminaire sur l'efficacité énergétique dans le transport «Promotion des Carburants Propres»

Plus en détail

Bilan 2011 des émissions de gaz à effet de serre de l Université Joseph Fourier

Bilan 2011 des émissions de gaz à effet de serre de l Université Joseph Fourier 23/05/2013 Bilan 2011 des émissions de gaz à effet de serre de l Université Joseph Fourier L université Joseph Fourier s est engagée dans la réalisation de son propre Bilan des Emissions de Gaz à Effet

Plus en détail

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2012

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2012 BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2012 BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE Partie 1 : Bilan d émissions de gaz à effet de serre 1. Description de la personne morale concernée 1.1. Informations

Plus en détail

ÉTUDE D IMPACTS ÉCONOMIQUES ET FISCAUX SUR LES EFFETS D UN PARC DE VOITURES ÉLECTRIQUES AU QUÉBEC

ÉTUDE D IMPACTS ÉCONOMIQUES ET FISCAUX SUR LES EFFETS D UN PARC DE VOITURES ÉLECTRIQUES AU QUÉBEC ÉTUDE D IMPACTS ÉCONOMIQUES ET FISCAUX SUR LES EFFETS D UN PARC DE VOITURES ÉLECTRIQUES AU QUÉBEC Le 27 mars 2015 La voiture électrique au Québec Une solution durable et rentable pour réduire la pollution

Plus en détail

La consolidation à une date ultérieure à la date d acquisition

La consolidation à une date ultérieure à la date d acquisition RÉSUMÉ DU MODULE 4 La consolidation à une date ultérieure à la date d acquisition Le module 4 porte sur l utilisation de la méthode de l acquisition pour comptabiliser et présenter les filiales entièrement

Plus en détail

Analyse comparative énergétique des bâtiments canadiens avec

Analyse comparative énergétique des bâtiments canadiens avec Analyse comparative énergétique des bâtiments canadiens avec Rencontre municipale de l énergie, le 5 avril 2013 Présenté par Siméon LeBlanc écoénergie sur l efficacité énergétique pour les bâtiments Division

Plus en détail

Sélection des crédits de priorité régionale de LEED v4 Canada

Sélection des crédits de priorité régionale de LEED v4 Canada Sélection des crédits de priorité régionale de LEED v4 Canada Que sont les crédits de priorité régionale? Les crédits de priorité régionale ont été mis en place dans les systèmes d évaluation LEED 2009

Plus en détail

Bilan réalisé conformément à l article 75 de la loi n 2010 788

Bilan réalisé conformément à l article 75 de la loi n 2010 788 NORBERT DENTRESSANGLE DIVISION TRANSPORT BILAN DES GAZ A EFFET DE SERRE Bilan réalisé conformément à l article 75 de la loi n 2010 788 Contact : Marlène FINE Responsable développement durable Division

Plus en détail

Services de logement du cycle 2011 du PCI

Services de logement du cycle 2011 du PCI Programme de Comparaison Internationale Services de logement du cycle 2011 du PCI Matériel Opérationnel Table des matières Services de logement du cycle 2011 du PCI... 3 Introduction... 3 Estimer les dépenses

Plus en détail

JCDecaux France. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010

JCDecaux France. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 JCDecaux France Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Novembre 2015 PRESENTATION DU CADRE DU REPORTING 1 Description de la

Plus en détail