EN GUISE DE MOT DU PRESIDENT Jean-Marc Tourret, président SOMMAIRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EN GUISE DE MOT DU PRESIDENT Jean-Marc Tourret, président SOMMAIRE"

Transcription

1

2 Bulletin de la Société Académique d Architecture de Lyon. numéro 6. Octobre EN GUISE DE MOT DU PRESIDENT Jean-Marc Tourret, président Un beau jour, le Service achats d une grande société industrielle pour laquelle je travaille régulièrement m a informé que, dorénavant, mes prestations feraient l objet d une commande normalisée, identique pour tous leurs fournisseurs, utilisant un formulaire unique. Le document normalisé en question précise entre autres que mes fournitures doivent être livrées par camion... Je deviens donc, sur le papier, fournisseur d architecture! Ce qui précède relève de l anecdote mais correspond malheureusement à une grave réalité pour tout ce qui concerne la commande publique. SOMMAIRE En guise de mot du président. Jean-Marc Tourret. Page 2. Bron-Parilly Essai d une nouvelle architecture François-Régis Cottin. Page 3. La gare des Brotteaux Didier Repellin Page 6. Un autre regard Anne-Sophie Clémençon Page L Alcazar Page 10. Cela débute également de manière anecdotique. En effet, avant le décret ingénierie de 1974, on signait avec son maître d ouvrage un contrat d architecte; puis avant la loi MOP, on signait un contrat de maîtrise d oeuvre (les entreprises, quant à elles, signant un contrat de travaux). Plus profondément, se manifeste une dégradation de notre réputation, au travers du systématisme du concours qui, remettant en cause l intervention d un architecte à chaque opération, voire à chaque phase d opération, supprime le vrai dialogue d égal à égal entre l architecte et son maître d ouvrage. Il supprime de ce fait le rôle si important d interlocuteur privilégié et de conseiller qui lui était auparavant dévolu et le transforme pour de bon en fournisseur d architecture. Ce problème de perte de considération de notre profession ouvre sur une large réflexion de notre part. Nous en reparlerons. La maison de Clair Tisseur Jean-Gabriel Mortamet Page 12. Pour la mémoire de Franck Grimal François-Régis Cottin Page 15. Chapelle de semaine de l église de l Epiphanie à Vénissieux Robert Dussud Page 16. Calendrier. Brèves Page 19. 2

3 BRON-PARILLY : ESSAI D UNE NOUVELLE ARCHITECTURE François-Régis Cottin Il est difficile de mesurer aujourd'hui l'impact du chantier de Bron- Parilly sur la pratique architecturale de son temps. Cinquante ans ont passé et notre œil a peine à reconnaître les apports originaux de ce chantier dans les 1960 formes banalisées et vidées de sens des innombrables logements construits depuis. Photographie R.Faure En l'absence d'un véritable programme urbain, comme celui de la cité de Villeurbanne, et en présence d'un terrain qui ne devait sa forme et sa capacité qu'au hasard des acquisitions, les architectes de Bron-Parilly ne disposaient d'aucune justification d'un quelconque parti architectural. D'entrée néanmoins, ils vont rompre avec les solutions auxquelles avaient souvent eu recours leurs prédécesseurs - face à des programmes importants comme celui des HBM de Perrache de Robert et Marin et du quartier des Etats-Unis de Garnier - où des combinaisons géométriques répétées remplissent le terrain autant que besoin. A Bron-Parilly, tout en restant soumis aux contraintes de dimensions, d'orientation et de voisinage comme à celle d'une capacité imposée, le plan de masse est un exposé et une exposition d'une nouvelle architecture. Cette architecture nouvelle trouve son expression dans la libération de la façade par le transfert des portées de plancher du sens transversal au sens longitudinal. Dalles et voiles porteurs dont les tranches apparaissent en façade forment des alvéoles de 5,30 x 2,5 mètres ouvertes à leurs extrémités. Ces alvéoles peuvent à volonté se prolonger en avant du nu de la façade porteuse pour former loggias ou galeries de circulation. Dans les cadres ouverts des alvéoles, des panneaux de fermeture et des garde-corps déterminent des plans différents qui ajoutent des reliefs au volume essentiel de l'immeuble. 3

4 Ci-dessus : barre UC 1. Photographies et dessins : documents Société Académique d Architecture de Lyon

5 La façade n'est plus un jeu de fenêtres que tentent d'animer quelques balcons ou claustras de cages d'escaliers. Elle devient l'expression architecturale de l'assemblage des logements qui composent l'immeuble : se remarquent les plus petits desservis par galerie, et les plus grands de deux niveaux. Sur les faces plates non structurées d'immeubles collectifs traditionnels, la peinture n'avait d'autre intérêt que d'unifier les reprises d'enduit ou de le protéger ; l'apport de la couleur à l'architecture était alors faible. Certains architectes y ajoutaient quelques fois une frise décorative rapidement délavée. Dans des immeubles comme ceux de Bron-Parilly, la couleur tient une toute autre place. Sur la façade, à l'aplomb des fondations, par des valeurs différentes, elle accuse la trame de la structure et l'oppose aux remplissages. Comparaison à la même échelle de l effet visuel de fenêtres dans une façade porteuse et d un panneau de façade dans un immeuble de Bron-Parilly. Sur les volumes saillants - coursives et loggias - la perspective offre à la couleur des plans variés - côtés et plafonds - et en amplifie les effets. La couleur contribue à la "lecture" de la façade. Elle n'est plus un "décor" rapporté mais un élément essentiel de la composition architecturale ou doivent intervenir des peintres qui disposent d'un nouveau champ pour l'exercice de leur talent. Ce nouveau champ est non seulement celui des immeubles pris isolement mais aussi celui de l'ensemble qu'ils constituent où le volume, la position et l'orientation interviennent dans le choix de la tonalité de chacun. Blocs eau en tôle émaillée conçus pour Bron-Parilly De ce point de vue Bron-Parilly fut un exemple unique. Une "rénovation" sans compréhension ni respect en a effacé la trace. Victoire de la banalité et de l indifférence. C est en 1967 que les couleurs ont disparu au profit d un gris uniforme. La réhabilitation des immeubles n est intervenue que plus tard. Dans les années 80, l Opac du Rhône avait confié à la Direction départementale de l Equipement l étude d une amélioration des isolations phonique et thermique. La proposition consistait à doubler les panneaux de façade par d autres panneaux posés au nu des débords des dalles et des murs, supprimant tout relief. Après, fut nommé l architecte de la réhabilitation. Il est ma intenant question de charges explosives pour amputer quelque barre. La destruction de Bron-Parilly a commencé en Robert Dussud 5 Montage des cloisons sèches Somonio

6 LA GARE DES BROTTEAUX Didier Repellin architecte en chef des Monuments historiques. Texte extrait de Espace Brotteaux. Restauration des couvertures et des façades. Projet architectural et technique. Volume I. Dossier général. Octobre Le 16 septembre 2003 nos confrères Frédéric Ragot, assistant du maître d ouvrage et Laurent Volay, architecte du patrimoine suivant le chantier sous la direction de Didier Repellin, ont commentés une visite du chantier de restauration des couvertures et des façades de la gare des Brotteaux aux membres de la Société académique. Dans le texte qui suit, Didier Repellin retrace l historique de cette gare. Le développement du chemin de fer en France, dans la seconde moitié du XIXème siècle, entraîne la construction de nombreuses gares et la réalisation de travaux gigantesques pour la constitution du réseau ferré. A Lyon, les premières gares ferroviaires construites sont les gares de La Mouche, au sud, et la gare de Vaise, à l'ouest. La gare de Perrache est réalisée ensuite, en 1856, pour desservir la nouvelle ligne Paris-Lyon-Marseille. Un projet simultané d'ouverture d'une ligne Lyon-Genève nécessite alors la mise en service d'une nouvelle gare sur la rive gauche du Rhône. Cependant, la construction de la Gare des Brotteaux, appelée alors "Gare de Genève", est envisagée plus tardivement après la construction des gares de la Croix-Rousse, Saint-Paul et Gorge-de-Loup. Elle est inaugurée en juin La ligne Lyon-Genève traverse l'est de la ville en direction du sud et oblique vers l'ouest pour rejoindre la gare de Perrache. Les voies sont posées au niveau du sol et gênent la circulation des voitures (à cheval) et des piétons. Suite à plusieurs accidents et conformément au souhait de la Ville de supprimer ce qui constitue un obstacle à son développement vers l'est (deux conventions sont signées avec la PLM. en 1897 et 1902), la surélévation des voies de cette ligne sur un terre-plein est envisagée. Le déplacement et la reconstruction de la gare de Genève s'impose alors pour permettre l'accès aux voies qui seront situées quatre mètres au dessus des rues. A la même époque, en 1896, un concours régional est organisé par la Société Académique d'architecture de Lyon sur le thème de la construction d'une gare générale de voyageurs sur la rive gauche du Rhône". La société PLM entreprend, vers 1900, les énormes travaux de surélévation des lignes depuis la Guillotière jusqu'à Saint-Clair, et commande en 1904 le projet de la nouvelle gare, appelée "Gare des Brotteaux", à l'architecte parisien Paul d'arbaut et à l'ingénieur Victor-Louis Rascol. La grande halle métallique et le bâtiment des voyageurs ont été conçus dans la même lignée que la gare d'orsay à Paris dans le style "1900" qui les caractérise. L'opération est financée pour moitié par la PLM et par la Ville de Lyon qui a compris l'enjeu que représente la gare pour le nouveau quartier qu'elle veut développer. En effet, celle-ci transformera complètement le quartier en favorisant l'intallation de nombreux négociants. La nouvelle implantation de la gare donne lieu à plusieurs projets qui ont pour but de remodeler le quartier alentour, et de créer une place à l'échelle du nouvel édifice. Les bâtiments de la Gare des Brotteaux sont achevés en 1907 et sont inaugurés le 29 mars 1908 par Monsieur Barthou, Ministre des Travaux Publics. Le 7 avril de la même année, la gare est ouverte aux voyageurs. Pendant la "Grande guerre", la gare joue une rôle important, étant l un des principaux points de départ et de retour des soldats mobilisés. L'édifice ne subit aucune modification jusqu'à la Seconde Guerre Mondiale. Dans les années 60, la couverture est refaite à l'économie et une partie de la modénature du couronnement du bâtiment principal et des ailes de service disparaît. En 1983, supplantée par la nouvelle gare de la Part- Dieu conçue pour l'arrivée du TGV, la gare des Brotteaux cesse d'avoir une activité ferroviaire. La qualité architecturale de cette gare et ses possibilités de réutilisation ont conduit en été 1982 à la mise en place d'une protection au titre des Monuments Historiques. Malheureusement, la grande Halle a été détruite en 1985 sur des critères de fonctionnement qui ont été modifiés depuis, et seules les façades, les toitures et la salle des pas-perdus du bâtiment des voyageurs sont classées en Même amputé d'un élément majeur qui eut été utile dix ans plus tard pour l'urbanisme de la ville, ce bâtiment reste le témoin et le symbole à Lyon de l'épopée des Chemins de fer lors des temps modernes. Le projet de la gare des Brotteaux Avec l'essor de l'industrie, l'impulsion des nouvelles techniques dans l'architecture, ainsi que le développement des grandes infrastructures le personnage de l'ingénieur prend de l'importance. Pour le projet de la gare des Brotteaux, l'ingénieur est chargé de la construction de la charpente métallique de la grande Halle et de la disposition des différentes parties du bâtiment des voyageurs. Le projet final est le résultat de la collaboration de l'ingénieur et de l'architecte 6

7 7 1. La gare des Brotteaux vue de la place Jules-Ferry qui donne un style à l'édifice en dessinant les plans de détails (les plans sont signés conjointement). Le projet se compose de deux entités disposées parallèlement dans le sens des voies : le bâtiment des voyageurs et la halle des quais. Le bâtiment des voyageurs est dessiné selon une composition classique formée d'un avant-corps central flanqué de deux ailes de services. Long de 153 mètres, il fait écran à la grande halle métallique destinée à abriter les quais, et s'affirme comme la façade de la gare sur la place publique. L'avant-corps abrite la salle des pas perdus, l'aile septentrionale est destinée à l'arrivée des voyageurs et l'aile méridionale à l'administration et au restaurant. II est construit en pierres appareillées et couvert par une toiture en ardoises portée par une charpente métallique. Les décors intérieurs et extérieurs assez chargés reprennent les thèmes conventionnels des gares de cette époque : symboles et paysages des pays traversés par la ligne de chemin de fer. La grande halle, qui comprend treize travées de quinze mètres, est couverte d'une verrière en arc surbaissé, coiffée d'un lanterneau central pour l'évacuation des fumées. On peut la rapprocher par son audace et sa dimension de celle de la gare de Philadelphie construite en La construction de l'ensemble a commencé par la halle, édifiée sur le terre-plein surélevé sur lequel sont posées les voies ferrées. Elle s'est terminé par la construction du bâtiment des voyageurs, réalisé en continu dans le sens sud-nord. Les intervenants connus qui ont participé à la construction sont : L ingénieur Victor-Louis Rascol est né à Paris le 25 septembre 1845, (mort en?). Il termine en 1865 ses études à l'ecole des Ponts-et-Chaussées. Il est envoyé pour différentes missions dans le Maine-et- Loire en 1866, dans les Hautes-Pyrénées en 1867, en Angleterre en 1868 et enfin sur le Canal du Rhône et du Rhin en En 1884, la compagnie PLM le charge de la rectification des lignes et de la suppression des passages à niveau sur le territoire de la ville de Lyon. Ingénieur en chef en 1889, il est décoré de la Légion d'honneur. L architecte Paul d Arbaut (né à Agen en 1851, mort en?), élève des Beaux-Arts, fait partie de la promotion de 1876 où il est élève de Guadet. Son nom figure au registre d'inscription à la Société Centrale des Architectes. Il travaille pour la PLM en titre d'inspecteur Principal d'architecture. Le sculpteur Masson installé à Lyon, 41 rue 2. Bâtiment des voyageurs et halle Halle extrêmité sud 1981.

8 4. Intérieur de la halle Vendôme. Aucune trace ne subsiste de cette entreprise. La Société Anonyme des Forges de Franche- Comté ou Forges de Fraisans ( ). Cette société très ancienne et très importante est une des principales usines de construction métallique de France. Elle a fourni le matériau nécessaire à tous les grands édifices en métal construits au cours du X[Xème siècle : la Tour Eiffel (1887), les ponts du Caire (1867), de Hanoï, le pont Alexandre III (1900) et la plupart des ponts et des voies des lignes de chemin de fer de la PLM., les halles de Paris (1856), les halles de la plupart des gares de Paris et de l'est de la France (Lyon, Dijon, Valence...). La société a disparu en 1936, et les archives on été détruites lors de l'incendie du siège social à Besançon. A Lyon, elle fournit toutes les structures métalliques de la gare des Brotteaux et en assure le montage : la grande halle et la charpente du bâtiment des voyageurs. Elle s'occupe aussi de la couverture avec tous les détails de zinguerie et de plomberie. 5. Hall des pas-perdus Hall des pas-perdus. Détail UN AUTRE REGARD Anne-Sophie Clémençon docteur en Histoire de l art, ingénieur de recherches CNRS. Postérieure à celle de Perrache construite en fonte, la halle de la gare des Brotteaux est en acier. Elle fait encore partie des halles de fabrication complexe avec piliers en I à cornière, pannes, arbalétriers en treillis, etc. Pourtant, Lyon-Brotteaux paraît déjà renoncer à une surcharge architecturale 1. En effet, si de nombreux motifs classiques ou Art Nouveau sont présents, l ingénieur à su ménager la structure d acier. D autre part, l arc brisé des fermes et la très faible incurvation des tirants atténue la hauteur du vaisseau... : de là naît une dynamique exceptionnelle 1. Le bâtiment des voyageurs est beaucoup plus traditionnel. Alors que la disposition revient aussi à l ingénieur, l architecte s est borné à donner un style à l édifice 1. Celui-ci se distingue cependant par ses 27 baies, qui rythment harmonieusement sa façade horizontale, sa marquise en acier, ses sculptures détaillées mais discrètes, et ses mosaïques Art Nouveau. Contrairement aux gares françaises de l époque son originalité réside dans la sévérité, la sobriété de sa façade 1. Fait exceptionnel, le décor intérieur nous est parvenu presque entièrement intact. Il se réparti principalement dans deux salles, celle des pas-perdus et celle du restaurant. La première, immense volume de 46m de long éclairée par des baies, présente un ensemble

9 complexe de sculptures en staff : caissons du plafond, arcades des mûrs, motifs floraux avec écussons, pendule, etc. Au-dessus des portes nord-est est placé une toile de Charles Lacour Vue de Marseille et au sud une autre de Antoine Barbier Vue du Léman. La salle de restaurant est ornée de boiseries et de staffs qui encadrent et mettent en valeur miroirs et tableaux. Sur le mur sud la Chaîne du Mont-Blanc de C. Gitrier, sur le mur nord Les Glaciers de Meije de Clovis Terreire. il faut noter aussi les céramiques Art Nouveau des passages souterrains. Tous ces décors offrent un mélange éclectique où se côtoient le style historique, la peinture académique lyonnaise et les influences Art Nouveau et pointillistes. 7. Halle. Auvent. Détail Démolition. Juillet Conçue pour devenir la gare principale de Lyon, elle est restée l annexe de Perrache : c est sans doute ce qui explique sa préservation. C est un des derniers exemples de grandes gares construites dans le style du XIX e siècle. Elle a été en 1985 scandaleusement amputée de sa grande halle en acier en raison de la construction de la gare de la Part-Dieu. On ne peut plus saisir aujourd hui l équilibre qui se dégageait de ses deux volumes indissociables. 1. Nadine Morgat La gare de Lyon-Brotteaux mémoire de Maîtrise, 1978, Institut d Histoire de l art, Université Lyon II. Vous pouvez vous reporter à l article rédigé par A.S.Clémençon dans Rhône- Alpes (Bernard Marrey). Les guides du XXe siècle. Editions l Equerre et à Lyon-guide de D.Bertin et A.S.Clémençon. Editions Arthaud, Paris La halle en cours de démolition. Extrêmité sud. Juillet et 11. démolition. Juillet Toutes les photographies de la gare des Brotteaux y compris détail page 2 : CNRS - A.S.Clémençon sauf n 1 F.Vitali 9

10 10

11 ANCIEN ALCAZAR AUJOURD HUI PAVILLON GABRIEL CHAMPS-ELYSEES A PARIS Lavis et aquarelle cm x 58.3 cm. Signature en bas à droite. Jules Chatron architecte (Lyon Marseille 1884). Elève de Labrousse. Auteur du musée Guimet à Lyon. Acquisition par la Société Académique d Architecture de Lyon en

12 LA MAISON DE CLAIR TISSEUR Jean-Gabriel Mortamet Au 10 de la rue Franklin, Lyon 2e (alors rue de la Reine) cet immeuble construit en 1846 par Clair Tisseur a été habité par L architecte. 1. Clair Tisseur jeune. archives J.G.Mortamet. 2. Clair Tisseur plus vieux. Annales de la Société Académique d Architecture de Lyon. 3. Signature de Clair Tisseur. Face au n 10 de la rue Franklin, Clair Tisseur a conçu l hôtel pour la Compagnie des Forges de Bessège et Terrenoire, aujourd hui Mairie du 2e arrondissement de Lyon, 2 rue d Enghien. Ci-dessous, - Façade d entrée sur la rue d Enghein et façade latérale sur la rue Franklin. - Le lion qui surplombe la porte. Photographies F.Vitali La Façade témoigne de l'architecture de la seconde moitié du XIXe siècle : composition classique très bien dessinée. Elle comporte des éléments sculptés qui encadrent la porte d'entrée d'une très grande qualité. La porte elle-même comporte des sculptures remarquables. Le plafond du couloir d'entrée est décoré de peintures décoratives qui malheureusement ne sont pas éclairées. Des travaux d'entretien récents de la cage d'escalier ont fait perdre à l'ensemble son caractère d'origine. L'un des appartements que j'ai visité a été peu modifié dans sa composition d'origine. Il comporte des boiseries typiques de l'architecture de l'époque. Cet immeuble mérite une visite pour l'exemple et pour le souvenir de son architecte. Un film sur Clair Tisseur, disponible en cassette, a été réalisé par Philippe Roger (Don Diego Production Tous droits réservés). Il évoque la vie du personnage et son oeuvre littéraire plus que ses activités architecturales, présentant seulement quelques unes de ses réalisations. Immeuble 10 rue Franklin 4. Façade 12

13 Plaque commémorative apposée sur la façade de l immeuble. 6. Balcon de l étage noble. Garde-corps en fonte très ornementé. 7. Façade. Remarquer la hiérarchie du décor du rez-de-chaussée au 7e niveau, et l entresol de même hauteur que l étage noble. A l entresol, ballustrade en pierre. 8. Porte d entrée de l immeuble. 9. Balustrade de l entresol. 10. Sous-face du balcon à caissons et consoles à palmettes

14 11. Porte d entrée. Pilastre côté gauche. 12. Porte d entrée. Pilastre côté droit. 13. Linteau 14. Porte d entrée. Détail du panneau du ventail gauche. 15. Porte d entrée. Détail du panneau du ventail droit. Photographies 1, 7, 11, 12, 14, 15 : J.G.Mortamet. Photographies 4, 5, 6, 8, 9, 10, 13 : F.Vitali. 11 Clair Tisseur ( ) est à l origine d un cabinet d architecte qui perdure jusqu à nos jours où se sont succédés Clair Tisseur - Joseph Malaval - Gabriel Mortamet - Louis Mortamet - Jean-Gabriel Mortamet. Cette succession, comme bien souvent, a permit à la Société académique d architecture de Lyon, grâce au don généreux de Jean-Gabriel Mortamet, de conserver un certain nombre de plans de ces architectes. Pour ne citer que ceux de Clair Tisseur : église Saint-Blandine (clocher par Malaval), église du Bon-Pasteur, d Orliénas, de Brignais

15 POUR LA MEMOIRE DE FRANCK GRIMAL François-Régis Cottin connus de la personnalité de Grimal et de son œuvre. Paradoxalement, c'est à son titre d'ingénieur qu'il doit sa carrière d'architecte lyonnais. Face à des architectes dont il craignait les audaces, les maîtres d'ouvrage du chantier de Bron-Parilly se disaient rassurés par la présence à leur tête d'un ingénieur des Travaux publics de l'etat. Plus avisé, un des titulaire du groupement d'entreprises déclarait devant les propositions de Grimal : "C'est un poète." Le poète va devant et à contre-courant... Grimal et Gagès dans ces mêmes années vont savoir convaincre le promoteur Walch de sortir des quartiers du centre et de construire pour les nouvelles générations sur les terrains boisés de l'ouest lyonnais. Franck Grimal est mort il y a quelques mois. Des articles biographiques lui ont été réservés dans différentes revues professionnelles. Lui-même a pris la plume et s'est raconté dans "Architectes à ses risques et périls." Partout l'accent a été mis sur sa volonté de faire de l'architecture une activité comme une autre suivant la méthode industrielle. Il en apportait la démonstration par une production intensive de logements sociaux, ces logements auxquels malhonnêtement certains veulent attribuer la faillite des "grands ensembles" (dont certains sont l'œuvre de Grimal.) Cette recherche d'efficacité, attribuée à sa formation d'ingénieur, ne doit pas cacher d'autres aspects moins L'ingénieur fréquentait plus volontiers les artistes que les techniciens. Ceux que l'on rencontrait à la galerie "Folklore" chez Marcel Michaud : Martin, Stalhy, Bouget, Amado, Idoux, Ferreol et bien d'autres étaient ses amis. La collaboration de Grimal avec ces artistes s'instaurait si possible au départ pour que l'œuvre soit celle de tous. Grimal fut aussi un maître pour beaucoup de ses jeunes confrères. Il savait les aider à mettre en ordre leurs idées et a conforter leur personnalité. Bien des architectes qui l'ont connu à leurs débuts lui en sont reconnaissants. Pour illustrer le poète, la Société académique a choisi parmi les cinq églises construites par Grimal (à Caluire, à Décines, à Tassin, àvénissieux et à Bron), la chapelle de semaine de l'église de l'epiphanie à Vénissieux, dont elle conserve les plans. 1. Etude (dessin sur calque, non daté). 15

16 2 LA CHAPELLE DE SEMAINE DE L EGLISE DE L EPIPHANIE A VENISSIEUX Robert Dussud 3 4 L'ensemble paroissial est situé sur le plateau des Minguettes, à proximité du château d'eau, dans un espace planté, assez éloigné des immeubles d'habitation. Il est constitué de deux bâtiments distincts, de dimensions et d'architecture très différentes. L'un est un long bâtiment pouvant faire office d'église mais aussi de salle pour des réunions profanes : des cloisons mobiles permettent de diviser cet espace et l'autel est démontable. Relié par un bref couloir, on accède à l'autre édifice : la chapelle. Celle-ci demeure l'espace sacré permanent. Elle contraste par ses petites dimensions avec l'échelle du quartier. C'est un objet précieux caché au milieu des pins. La croix en son sommet, œuvre de Bouget, émerge encore. Discrète, la chapelle se distingue grâce à la qualité de sa forme singulière et au cuivre qui la revêt. La construction en est simple : une ossature de bois, un jeu de triangles de cuivre assez savant pour revêtement extérieur et à l'intérieur de simples panneaux de latté peint sur lesquels joue la lumière. Suspendu au centre, un grand lustre de fer. Bouget a également créé le tabernacle. On dirait un gros diamant bleu enchâssé dans une monture de cuivre, inséré dans le panneau de glace qui isole la chapelle de la nef de l'église. Superbe! La préciosité de la forme, le raffinement du détail, le rapport à l'environnement, font de ce petit édifice un exemple d'architecture modeste et juste Chapelle en 1977.Le cuivre a conservé sa couleur. Photgraphie Régis Zeller. 3. Pignon de l église Eglise côté entrée Intérieur de l église. A droite on aperçoit la liaison avec la chapelle de semaine. 6. Centre paroissial des Minguettes. Plan de masse. daté Document Société Académique d Architecture de Lyon 16

17 La croix, le lustre ainsi que le tabernacle sont des oeuvres de Jacques Bouget. Toutes les photographies: R.Dussud et de F.Vitali sauf n 3: R.Zeller 17

18 Centre paroissial des Minguettes. Chapelle. Détails. Daté Document Société Académique d Architecture de Lyon. 18

19 AGENDA Mardi 4 novembre 2003 Séance de la Société Académique. Conférence Travail de Bernard Ortis pour l entreprise Pitance par François Ortis. Vendredi 21 novembre 2003 Conférence Lyon, il y a 250 ans par François- Régis Cottin, à 18h45 au Cercle de l Union, 27 place Bellecour, Lyon 2e. Samedi 22 et dimanche 23 novembre 2003 L expérience du temps dans les formes architecturales, colloque dans le cycle des Rencontres Thomas More au Centre Culturel de La Tourette, Eveux, Rhône. Jusqu au dimanche 23 novembre 2003 Installation de bancs publics dans le jardin du musée des Beaux-Arts de Lyon et Galerie des Terreaux, place des Terreaux, Lyon 1er, par Architexture - association d étudiants de l Ecole d architecture de Lyon. Lundi 24 novembre 2003 Table-ronde Mobilités, nouveaux modes de vie et nouvelles architectures à 19h au CRAB, 20 rue Lortet, Lyon 7e organisée par la Maison de l architecture Rhône-Alpes et l Institut pour la ville en mouvement. Jeudi 27 novembre 2003 Conférence Le développement durable est-il une imposture?, par Serge Latouche, à 18h, à l Ecole d architecture de Grenoble, 60 avenue de Constantine. Mardi 2 décembre 2003 Séance de la Société Académique. Remise de la médaille de la Société Académique à un étudiant de 5e année de l Ecole d Architecture de Lyon. Mercredi 10 et jeudi 11 décembre 2003 Atelier Projet-urbain Penser la ville heureuse par Renzo Piano au Palais des Congrès, Cité Internationale, 50 quai Charles de Gaulle, Lyon 6e. Jusqu au vendredi 12 décembre 2003 Exposition Architectures expérimentales en Europe au CAUE du Rhône, 6bis quai Saint- Vincent, Lyon 1er, par l Institut Français d Architecture / Cité de l Architecture et du Patrimoine. Lundi 15 décembre 2003 Rencontre autour du livre Glenn Murcutt, Prix Pritzker 2002 par Françoise Fromonot, à 19h à la Maison du livre de l image et du son, 247 cours Emile Zola, Villeurbanne, réalisée par la Maison de l architecture Rhône-Alpes et la Librairie Le Moniteur. Jusqu au dimanche 21 décembre 2003 Exposition Bouge l architecture! Villes et mobilités à la Maison de l architecture Rhône-Alpes, 21 place des Terreaux, Lyon 1er, par l Institut pour la ville en mouvement Jusqu au dimanche 4 janvier e biennale d Art Contemporain de Lyon à la Sucrière (Lyon 2e), au Musée d Art Contemporain (Lyon 6e), à l Institut d Art Contemporain (Villeurbanne), au Musée des Beaux-Arts (Lyon 1er), au Rectangle (Lyon 2e). Mardi 6 janvier 2004 Séance de la Société Académique. Conférence L entreprise Pitance depuis son origine par Pierre-Eugène Pitance. Samedi 31 janvier et dimanche 1 février 2004 Regards croisés sur la ville américaine, colloque dans le cycle des Rencontres Thomas More au Centre Culturel de La Tourette, Eveux, Rhône. Lundi 2 février 2004 Rencontre autour du livre La lumière et le paysage; Créer des payasages nocturnes par Roger Narboni, à 19h à la Maison du livre de l image et du son, 247 cours Emile Zola, Villeurbanne, réalisée par la Maison de l architecture Rhône-Alpes et la Librairie Le Moniteur. Mardi 3 février 2004 Assemblée générale. Mardi 2 mars 2004 Séance de la Société Académique. Conférence L architecture d un siècle à l autre par Guillaume Bécaud. Le Grand prix de l urbanisme 2003 vient d être décerné à Michel Corajoud, paysagiste. L Equerre d argent 2003 vient d être décerné à Yves Lion, architecte. 19

20

Immeuble ; hôtel Le Garage

Immeuble ; hôtel Le Garage Immeuble ; hôtel Le Garage 67, 65, 69 avenue Maréchal-de-Saxe 2, 6 rue Le Royer rue Vendôme 27, 29 rue de Bonnel Lyon 3e Dossier IA69006073 réalisé en 2004 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes,

Plus en détail

Une adresse exceptionnelle. Une colline prestigieuse. Une vue a 180

Une adresse exceptionnelle. Une colline prestigieuse. Une vue a 180 1907 DEBROUSSE Une adresse exceptionnelle Une colline prestigieuse Une belle adresse, c est d abord un lieu unique et emblématique, une histoire, une ambiance, un décor rare et précieux C est aussi une

Plus en détail

Immeuble, Le Square Duvernay

Immeuble, Le Square Duvernay Immeuble, Le Square Duvernay rue Duvernay rue Comte-de-Loche Quartier de la gare Aix-les-Bains Dossier IA73002041 réalisé en 2012 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du

Plus en détail

Dépôt de tramways et station d'air comprimé, puis entrepôt commercial, actuellement

Dépôt de tramways et station d'air comprimé, puis entrepôt commercial, actuellement Dépôt de tramways et station d'air comprimé, puis entrepôt commercial, actuellement ateliers municipaux 63 avenue de Saint-Simond Franklin Roosevelt-Lafin Aix-les-Bains Dossier IA73001367 réalisé en 2005

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS. Fiche méthode Lire une architecture. I. Présenter le bâtiment, le monument à identifier. Classe : 4ème

HISTOIRE DES ARTS. Fiche méthode Lire une architecture. I. Présenter le bâtiment, le monument à identifier. Classe : 4ème HISTOIRE DES ARTS Classe : 4ème Période historique : XIXème siècle Moment choisi : Premier Empire Thématique : Mécénat Arts, Etats, pouvoir Sujet : Comment ce monument célèbre t -il la Révolution et l

Plus en détail

CONNAISSANCE DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET URBAIN RAPPORT DE PRÉSENTATION

CONNAISSANCE DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET URBAIN RAPPORT DE PRÉSENTATION ARCHITECTURAL ET URBAIN ZPPAUP Montpellier Gambetta Clemenceau Figuerolles Rapport de présentation Juillet 2006 Page 73 Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager SECTEUR GAMBETTA

Plus en détail

Vitriolerie puis garage de réparation automobile dite succursale Citroën, garage Citroën

Vitriolerie puis garage de réparation automobile dite succursale Citroën, garage Citroën Vitriolerie puis garage de réparation automobile dite succursale Citroën, garage Citroën 35 rue de Marseille rue Salomon-Reinach rue Béchevelin rue Université Lyon 7e Dossier IA69000930 réalisé en 2002

Plus en détail

CHARTE ARCHITECTURALE TYPOLOGIE, PROPORTIONS ET RYTHMES

CHARTE ARCHITECTURALE TYPOLOGIE, PROPORTIONS ET RYTHMES TYPOLOGIE,PROPORTION ET RYTHMES ELEMENTS REMARQUABLES DU BATI 1 Pignon Mur extérieur dont les contours épousent la forme des pentes d un comble. Dans les immeubles, même à toit plat, on a pris l habitude

Plus en détail

PARIS. Ville Lumière

PARIS. Ville Lumière PARIS Ville Lumière Paris 1. Paris est la capitale de la France et se trouve dans la région appelée Ile-de-France. 2. Paris est traversée par la Seine qui sépare la Rive Droite de la Rive Gauche. 3. Aujourd

Plus en détail

Immeuble : Hôtel de Magnieu

Immeuble : Hôtel de Magnieu Immeuble : Hôtel de Magnieu 22 rue Martin-Bernard 4 rue Pasteur Montbrison Dossier IA42001987 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel

Plus en détail

Hôtel de voyageurs le Flaine

Hôtel de voyageurs le Flaine Hôtel de voyageurs le Flaine Flaine Forum Arâches-la-Frasse Dossier IA74000908 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ecole d'architecture

Plus en détail

Un état descriptif de 1776 nous permet de mesurer la qualité de la conservation du bâtiment conçu par Mathurin Cherpitel.

Un état descriptif de 1776 nous permet de mesurer la qualité de la conservation du bâtiment conçu par Mathurin Cherpitel. L Hôtel du Châtelet L Hôtel du Châtelet Dès le 18 ème siècle, l Hôtel du Châtelet est considéré comme une des plus belles demeures de Paris par les voyageurs qui en font la description à la fin du siècle.

Plus en détail

Immeuble dit résidence Sirius

Immeuble dit résidence Sirius Immeuble dit résidence Sirius Flaine Forêt Arâches-la-Frasse Dossier IA74000946 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ecole d'architecture

Plus en détail

Paris RP rue du Louvre : 120 ans d un édifice «transformable»

Paris RP rue du Louvre : 120 ans d un édifice «transformable» Paris RP rue du Louvre : 120 ans d un édifice «transformable» Guy Lambert, historien de l architecture enseignant à l École d architecture de Bordeaux chercheur au Centre d histoire des techniques et de

Plus en détail

La maison dite Le Pigeonnier

La maison dite Le Pigeonnier Patrimoine architectural CONSEIL GÉNÉRAL DU LOT Inventaire de l architecture médiévale du Lot SAINT- PIERRE-TOIRAC La maison dite Le Pigeonnier Étude monumentale GILLES SÉRAPHIN - MARS 2008 SAINT-PIERRE-TOIRAC

Plus en détail

maison ; atelier ; garage de réparation automobile

maison ; atelier ; garage de réparation automobile Maison et atelier, puis garage de réparation automobile 24 avenue de Tresserve Quartier de la gare Aix-les-Bains Dossier IA73001964 réalisé en 2011 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire

Plus en détail

Maison, actuellement clinique vétérinaire

Maison, actuellement clinique vétérinaire Maison, actuellement clinique vétérinaire 171 avenue du Grand-Port Corsuet Aix-les-Bains Dossier IA73002135 réalisé en 2013 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine

Plus en détail

Villa dite Saint-Cloud

Villa dite Saint-Cloud Villa dite Saint-Cloud 54 boulevard Frédéric-Garnier Royan Dossier IA17046390 réalisé en 2014 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel Enquêteur : Suire

Plus en détail

Maison, actuellement bureaux

Maison, actuellement bureaux Maison, actuellement bureaux 95 avenue du Grand-Port Chourdy-Pont Rouge Aix-les-Bains Dossier IA73002139 réalisé en 2013 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine

Plus en détail

Propriétaire Adresse Occupant. Epoques de construction 1910-1912. Etat de conservation. Renseignements bibliographiques

Propriétaire Adresse Occupant. Epoques de construction 1910-1912. Etat de conservation. Renseignements bibliographiques Déporîement Charente-Maritime Commune Arrondissement Canton Monument Gare S.N..C.F* Situation exacte Utilisation actuelle Gare Propriétaire Adresse Occupant Nature de la protection proposée Classement

Plus en détail

LA TOUR A PLOMB. couëron. ESPACE CULTUREL ET ASSOCIATIF de. Quai Emile Paraf

LA TOUR A PLOMB. couëron. ESPACE CULTUREL ET ASSOCIATIF de. Quai Emile Paraf couëron Espace culturel et associatif Quai Emile Paraf ANNÉE DE MISE EN SERVICE : 2009 Maître d ouvrage : Commune de Couëron (44) MaîtrISE d ŒUVRE : Sophie BLANCHET, architecte urbaniste, La Rochelle Benoit

Plus en détail

Cherbourg-Octeville. Manche. le théâtre à l italienne. basse-normandie

Cherbourg-Octeville. Manche. le théâtre à l italienne. basse-normandie P A R C O U R S D U P A T R I M O I N E Cherbourg-Octeville le théâtre à l italienne Manche basse-normandie Façade du théâtre, dessin aquarellé, non daté, par Gutelle, musée d art Thomas- Henry, Cherbourg-

Plus en détail

Tony GARNIER. Son projet de «Cité industrielle» révolutionne l urbanisme et l architecture

Tony GARNIER. Son projet de «Cité industrielle» révolutionne l urbanisme et l architecture Architecte urbaniste, ce Lyonnais visionnaire conçoit, dès 1917, les bases de l urbanisme actuel et à ce titre, influence durablement l architecture contemporaine. Tony GARNIER Né le 13 août 1869 à 10

Plus en détail

AGORA 2014 Appel à idées Habiter les toits à Bordeaux Et pour compléter

AGORA 2014 Appel à idées Habiter les toits à Bordeaux Et pour compléter AGORA 2014 Appel à idées Habiter les toits à Bordeaux Et pour compléter 1 SOMMAIRE Vues générales des toits 3 Type de charpentes, de la plus simple à la plus sophistiquée quelques coupes transversales

Plus en détail

ACADÉMIE BOURGET 094 / 094 1914 G. A. Monette Université Concordia, Maîtrise en Beaux-Arts 1230, rue de la Montagne Montréal, H3G 1Z2 (514) 848-4608

ACADÉMIE BOURGET 094 / 094 1914 G. A. Monette Université Concordia, Maîtrise en Beaux-Arts 1230, rue de la Montagne Montréal, H3G 1Z2 (514) 848-4608 A IDENTIFICATION 1. APPELLATION actuelle IGNACE-BOURGET Autre(s) appellation(s) ACADÉMIE BOURGET 2. No. dossier 13 3. No. réf. Archives CSDM 094 / 094 4. ANNÉE de construction 1914 5. ARCHITECTE concepteur

Plus en détail

Epargne immobilière Nue-propriété Immobilier ancien. Face au Rhône, sur les pentes de la Croix-Rousse LYON CROIX-ROUSSE

Epargne immobilière Nue-propriété Immobilier ancien. Face au Rhône, sur les pentes de la Croix-Rousse LYON CROIX-ROUSSE Epargne immobilière Nue-propriété Immobilier ancien Face au Rhône, sur les pentes de la Croix-Rousse LYON CROIX-ROUSSE La Croix-Rousse L esprit village d un quartier emblématique de Lyon C est sur ses

Plus en détail

Immeuble dit résidence Séquoïa

Immeuble dit résidence Séquoïa Immeuble dit résidence Séquoïa place des Dromonts les Dromonts Morzine Dossier IA74000840 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ecole

Plus en détail

Guide du. permis de. construire. www.petit-quevilly.fr

Guide du. permis de. construire. www.petit-quevilly.fr Guide du permis de construire www.petit-quevilly.fr permis de construire une maison individuelle (PCMI) Démarche à effectuer > > Quels sont les travaux soumis à Permis de construire? Vous construisez ou

Plus en détail

OCCUPATION DU BATI CRITERE DE PROTECTION CARACTERISTIQUES. Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R + 2+ combles

OCCUPATION DU BATI CRITERE DE PROTECTION CARACTERISTIQUES. Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R + 2+ combles Parcelle : AR 11 5 boulevard Bara Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R + 2+ combles Epoque supposée : Fin 19 ème -début 20 ème siècle Surface bâtie (approx.) : m² Meulière, rocaille,

Plus en détail

Immeuble, dit villa Dagand, puis hôtel de voyageurs, dit hôtel Select, puis Maison des Touristes, actuellement immeuble

Immeuble, dit villa Dagand, puis hôtel de voyageurs, dit hôtel Select, puis Maison des Touristes, actuellement immeuble Immeuble, dit villa Dagand, puis hôtel de voyageurs, dit hôtel Select, puis Maison des Touristes, actuellement immeuble 5 avenue de Tresserve Quartier de la gare Aix-les-Bains Dossier IA73001834 réalisé

Plus en détail

Maison, puis hôtel de voyageurs, HôtelRestaurant Bonjour

Maison, puis hôtel de voyageurs, HôtelRestaurant Bonjour Maison, puis hôtel de voyageurs, HôtelRestaurant Bonjour 1 boulevard de Russie 21 rue de la Cité Quartier de la gare Aix-les-Bains Dossier IA731299 réalisé en 25 Copyrights Copyrights Région Rhône-Alpes,

Plus en détail

LA PROTECTION DES BATIMENTS EXCEPTIONNELS

LA PROTECTION DES BATIMENTS EXCEPTIONNELS LA PROTECTION DES BATIMENTS EXCEPTIONNELS L «Unicum» se justifie globalement par : - son intérêt architectural (volumes, matériaux, accessoires ) - son état de conservation (il va de soit qu un édifice

Plus en détail

gare supérieure du téléphérique des Prodains

gare supérieure du téléphérique des Prodains Gare supérieure du téléphérique des Prodains place du Téléphérique les Dromonts Morzine Dossier IA74000853 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine

Plus en détail

UN NOUVEAU CADRE DE VIE...

UN NOUVEAU CADRE DE VIE... UN NOUVEAU CADRE DE VIE... Résider sur la rive d un parc Située au cœur du nouveau quartier résidentiel Rives de Seine, la résidence Rive de Parc est une réalisation exceptionnelle à plusieurs titres.

Plus en détail

La maison de village de Mormont (Erezée)

La maison de village de Mormont (Erezée) Les fiches d aménagement rural La maison de village de Mormont (Erezée) Quand développement rural rime avec aménagement du territoire, urbanisme, architecture et patrimoine! 3 Erezée CARTE D IDENTITE En

Plus en détail

maison de villégiature ; villa balnéaire

maison de villégiature ; villa balnéaire Maison de villégiature (villa balnéaire) dite Fedala 7 traverse de l' Angeline boulevard Bellevue Sainte-Maxime Dossier IA83001565 réalisé en 2011 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

Maison, puis hôtel de voyageurs, Hôtel-

Maison, puis hôtel de voyageurs, Hôtel- Maison, puis hôtel de voyageurs, Hôtel- Restaurant Bonjour 1 boulevard de Russie 21 rue de la Cité Quartier de la gare Aix-les-Bains Dossier IA731299 réalisé en 25 Copyrights Copyrights Auteurs Région

Plus en détail

Côté 7ème. Côté 7ème

Côté 7ème. Côté 7ème Côté 7ème Marseille 7ème - 9/11/13 rue Joël Recher Notice descriptive - Bureaux 1 / 5 28/08/2013 Sommaire : 1. Le Bâtiment 1.1. Gros œuvre 1.2. Façades 1.3. Couverture 2. Les aménagements extérieurs 2.1.

Plus en détail

Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation

Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation publique ou associative, à l exclusion des activités

Plus en détail

Galerie marchande ; établissement administratif : Centre administratif et commercial le Forum

Galerie marchande ; établissement administratif : Centre administratif et commercial le Forum Galerie marchande ; établissement administratif : Centre administratif et commercial le Forum Plan des Colonnes Montricher-Albanne Dossier IA73003066 réalisé en 2009 Copyrights Copyrights Auteurs Région

Plus en détail

Le palais des ducs et des États de Bourgogne

Le palais des ducs et des États de Bourgogne Le palais des ducs et des États de Bourgogne Aux origines du palais Le palais s est développé au nord-ouest du castrum (1), la muraille édifiée au III e siècle. Il semble que le centre du pouvoir politique

Plus en détail

CYCLE DE CONFÉRENCES. Art nouveau, art déco

CYCLE DE CONFÉRENCES. Art nouveau, art déco CYCLE DE CONFÉRENCES Art nouveau, art déco octobre 2014 - avril 2015 ART NOUVEAU, ART DÉCO La sensibilisation du grand public à l architecture est au cœur même des missions du Conseil d Architecture, d

Plus en détail

CONSTRUCTION DE 54 LOGEMENTS NEUFS RÉHABILITATION DE 4 LOGEMENTS COLLECTIFS ET LOCAUX COMMERCIAUX

CONSTRUCTION DE 54 LOGEMENTS NEUFS RÉHABILITATION DE 4 LOGEMENTS COLLECTIFS ET LOCAUX COMMERCIAUX Gare d Eau CONSTRUCTION DE 54 LOGEMENTS NEUFS RÉHABILITATION DE 4 LOGEMENTS COLLECTIFS ET LOCAUX COMMERCIAUX à lille -59 - Charles-Henri Tachon architecture & paysage Mercurey : rue de champ Ladoit 71640

Plus en détail

Immeuble dit bureau des fabricants de soieries de lyon

Immeuble dit bureau des fabricants de soieries de lyon Immeuble dit bureau des fabricants de soieries de lyon 1 rue Emile-Zola Jacobins Lyon 2e Dossier IA69001134 réalisé en 2005 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine

Plus en détail

PERMIS DE CONSTRUIRE. maison individuelle. Pour tout renseignement complémentaire : Bénéficiez d un conseil gratuit :

PERMIS DE CONSTRUIRE. maison individuelle. Pour tout renseignement complémentaire : Bénéficiez d un conseil gratuit : Pour tout renseignement complémentaire : La Mairie Direction de l Aménagement et de l Urbanisme Place Henri-Barbusse BP 202 76141 Petit-Quevilly Cedex tél : 02 35 63 75 50 mail : amenagement-urbanisme@petit-quevilly.fr

Plus en détail

ROUTE 1 // D ICI OU D AILLEURS... LE VOYAGE DES HOMMES, DES IDÉES ET DES TECHNIQUES // RÉGION DE LENS

ROUTE 1 // D ICI OU D AILLEURS... LE VOYAGE DES HOMMES, DES IDÉES ET DES TECHNIQUES // RÉGION DE LENS ROUTE 1 // D ICI OU D AILLEURS... LE VOYAGE DES HOMMES, DES IDÉES ET DES TECHNIQUES // RÉGION DE LENS 35 min 50.472549,2.723514 sportif moyen détente facile familial INTRODUCTION Jules Verne, Vincent Van

Plus en détail

Devantures commerciales et enseignes. Comment mettre en valeur votre commerce?

Devantures commerciales et enseignes. Comment mettre en valeur votre commerce? Devantures commerciales et enseignes Comment mettre en valeur votre commerce? t Votre enseigne est la signature de votre commerce L enseigne est une inscription, une forme, une image ou un signe apposé

Plus en détail

Piscine du Rhône ; Centre nautique

Piscine du Rhône ; Centre nautique Piscine du Rhône, Centre nautique 8 quai Claude-Bernard Lyon 7e Dossier IA69000630 réalisé en 2001 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ville de

Plus en détail

L Hôtel Marron de Meillonnas à Bourg-en-Bresse

L Hôtel Marron de Meillonnas à Bourg-en-Bresse 1 L Hôtel Marron de Meillonnas à Bourg-en-Bresse Façade sur la rue Teynière Façade arrière Son histoire 1769-1774 : construction de l Hôtel particulier de Gaspard-Constant Marron, baron de Meillonnas,

Plus en détail

La Porterie du palais ducal 1511/1512

La Porterie du palais ducal 1511/1512 La Porterie du palais ducal 1511/1512 Construite sous le règne du duc Antoine, la Porterie était l unique entrée du palais. D après les registres de compte de l époque, elle fut achevée vers 1511-1512.

Plus en détail

M é t r o p o l e (Not In My Back Yar d) Dominique Gauthey Photographies. Septembre de la Photographie Identité - Lyon 2008. Musée Urbain Tony Garnier

M é t r o p o l e (Not In My Back Yar d) Dominique Gauthey Photographies. Septembre de la Photographie Identité - Lyon 2008. Musée Urbain Tony Garnier M é t r o p o l e (Not In My Back Yar d) Photographies Septembre de la Photographie Identité - Lyon 2008 18 septembre 26 octobre Musée Urbain Tony Garnier Galerie Caroline Vachet Chrystel Egal, Artiste

Plus en détail

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Les rois de France viennent régulièrement chasser à Versailles à partir du XVI ème siècle. Henri IV y amène son fils, le futur Louis XIII. Devenu

Plus en détail

5. FACADES COMMERCIALES. Généralités : Les devantures A. Obligations :

5. FACADES COMMERCIALES. Généralités : Les devantures A. Obligations : 5. FACADES COMMERCIALES. REGLES Généralités : Les devantures A. Obligations : Les prescriptions sur les devantures, vitrines stores et bannes s'appliquent aux constructions anciennes et neuves dans le

Plus en détail

Hôtel de voyageurs, Hôtel de la Galerie, puis Grand Hôtel de la Galerie, puis Métropole Hôtel, actuellement Hôtel Métropole

Hôtel de voyageurs, Hôtel de la Galerie, puis Grand Hôtel de la Galerie, puis Métropole Hôtel, actuellement Hôtel Métropole Hôtel de voyageurs, Hôtel de la Galerie, puis Grand Hôtel de la Galerie, puis Métropole Hôtel, actuellement Hôtel Métropole 11 place Carnot 179 rue du Casino Centre historique Aix-les-Bains Dossier IA73001168

Plus en détail

Immeuble dit résidence Andromède

Immeuble dit résidence Andromède Immeuble dit résidence Andromède Flaine Forêt Arâches-la-Frasse Dossier IA74000922 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ecole d'architecture

Plus en détail

L'architecture classique du château de Vincennes

L'architecture classique du château de Vincennes OUTIL D EXPLOITATION 1. LES ARCS DE TRIOMPHE Attique Entablement Colonne Arcades Piliers Arc de triomphe de Constantin, Rome, 385 Arc de Titus, Rome, 81 Tour du Bois, Vincennes 1755 Portique le Vau, Vincennes,

Plus en détail

résidence lyon - Vénissieux

résidence lyon - Vénissieux résidence lyon - Vénissieux venissieux : une ville "unik" tout près de lyon Vénissieux est une petite ville qui, au fur et à mesure de l'extension de Lyon, a rejoint le 8 e arrondissement pour en devenir

Plus en détail

Moulin à foulon Lemoine-Desmarets, puis Ronnet, puis banque, actuellement immeuble à logements

Moulin à foulon Lemoine-Desmarets, puis Ronnet, puis banque, actuellement immeuble à logements Moulin à foulon Lemoine-Desmarets, puis Ronnet, puis banque, actuellement immeuble à logements 2 place Turenne Sedan Dossier IA08000594 réalisé en 2007 Griot François Decrock Bruno Désignation Dénominations

Plus en détail

D I J O N VISITES GUIDÉES

D I J O N VISITES GUIDÉES D I J O N VISITES GUIDÉES 2012 www.visitdijon.com DIJON DÉCOUVERTE Dans un écrin de verdure, l ancienne capitale des Ducs Valois, offre aux visiteurs la découverte du patrimoine de l une des plus importantes

Plus en détail

CAHORS. 318 rue du Président Wilson (LOT)

CAHORS. 318 rue du Président Wilson (LOT) CAHORS. 318 rue du Président Wilson (LOT) BANQUE DE FRANCE Sommaire Étude Documentation Illustrations NOTE COMPLÉMENTAIRE L'édifice n'a fait l'objet d'aucune autre étude que celle de Ghislaine Legrand

Plus en détail

Archives de GEORGES LISCH, architecte, sur la reconstruction en Picardie

Archives de GEORGES LISCH, architecte, sur la reconstruction en Picardie ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA SOMME Archives de GEORGES LISCH, architecte, sur la reconstruction en Picardie La Société Nouvelle des Sucreries Réunies d'eppeville (Somme) : reconstruction du complexe

Plus en détail

La première gare de Troyes

La première gare de Troyes La Gare de Troyes La première gare de Troyes La première gare de Troyes date de 1847 se situait à la place actuelle de l'epace Argence, c'était l'embarcardère de la ligne Troyes-Montereau (Yonne), qui

Plus en détail

place de l' Hôtel de ville Boën Dossier IA42000632 réalisé en 2001 Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel

place de l' Hôtel de ville Boën Dossier IA42000632 réalisé en 2001 Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel Hôtel de ville place de l' Hôtel de ville Boën Dossier IA42000632 réalisé en 2001 Copyrights Copyrights Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel Auteurs Bardisa Marie Désignation Dénominations

Plus en détail

Dossier pédagogique Découverte du patrimoine lors de la venue du Centre Pompidou Mobile

Dossier pédagogique Découverte du patrimoine lors de la venue du Centre Pompidou Mobile Dossier pédagogique Découverte du patrimoine lors de la venue du Centre Pompidou Mobile Cambrai Ville d'art et d'histoire Du 15 février au 15 mai 2012, Cambrai accueille le Centre Pompidou Mobile. Pour

Plus en détail

424 rue de Genève Ville basse Aix-les-Bains Dossier IA73001902 réalisé en 2010

424 rue de Genève Ville basse Aix-les-Bains Dossier IA73001902 réalisé en 2010 Immeuble 424 rue de Genève Ville basse Aix-les-Bains Dossier IA73001902 réalisé en 2010 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ville d'aix-les-bains

Plus en détail

Un lieu d exception pour vos événements

Un lieu d exception pour vos événements Un lieu d exception pour vos événements Au cœur de Paris, dans un cadre hors du commun, le Jeu de Paume vous accueille pour organiser, en dehors des horaires d'ouverture au public, vos petits déjeuners,

Plus en détail

La tour Super-Montparnasse maintenant super isolée

La tour Super-Montparnasse maintenant super isolée Page 1/7 La tour Super-Montparnasse maintenant super isolée SOLUTION/MATERIAU. Une tour d'habitation de grande hauteur - vestige des années 1960 - a profité d'un ravalement de façade pour effectuer un

Plus en détail

La Cour de l Industrie (11 e ) :

La Cour de l Industrie (11 e ) : Dossier de presse Paris, mai 2013 La Cour de l Industrie (11 e ) : Inauguration du premier bâtiment réhabilité Contact presse : SEMAEST Sabrina LE BOURGEOIS s.lebourgeois@semaest.fr T. 01 43 45 00 05 06

Plus en détail

IDENTIFICATION. 1. APPELLATION actuelle Sainte-Bibiane Autre(s) appellation(s) Drummond School. 2. No. dossier 64. 3. No. réf. Archives CSDM 026 / 542

IDENTIFICATION. 1. APPELLATION actuelle Sainte-Bibiane Autre(s) appellation(s) Drummond School. 2. No. dossier 64. 3. No. réf. Archives CSDM 026 / 542 A IDENTIFICATION 1. APPELLATION actuelle Sainte-Bibiane Autre(s) appellation(s) Drummond School 2. No. dossier 64 3. No. réf. Archives CSDM 026 / 542 4. ANNÉE de construction 1930 5. ARCHITECTE concepteur

Plus en détail

Immeuble dit résidence le Pas du Lac

Immeuble dit résidence le Pas du Lac Immeuble dit résidence le Pas du Lac Front de neige les Dromonts Morzine Dossier IA74000827 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ;

Plus en détail

L EXCEPTION RÉSIDE EN VOUS

L EXCEPTION RÉSIDE EN VOUS L EXCEPTION RÉSIDE EN VOUS Faisant référence au lieu empreint d histoire dans lequel ce programme s inscrit, le mot arkéïa s inspire directement de l étymologie du mot archives -armoire pour les actesen

Plus en détail

LA VERRERIE DE TRINQUETAILLE :

LA VERRERIE DE TRINQUETAILLE : LA VERRERIE DE TRINQUETAILLE : ETAT DE CONSERVATION 1- Situation Vue aérienne de l'est du quartier de Trinquetaille avec localisation du site L'ancienne verrerie est inscrite dans un enclos irrégulier

Plus en détail

2003 «Deux opérations mitoyennes achèvent la ZAC des Amandiers, Paris (XXe)» Le Moniteur, n 5194, pages 74-75, 13 juin 2003

2003 «Deux opérations mitoyennes achèvent la ZAC des Amandiers, Paris (XXe)» Le Moniteur, n 5194, pages 74-75, 13 juin 2003 2003 «Deux opérations mitoyennes achèvent la ZAC des Amandiers, Paris (XXe)» Le Moniteur, n 5194, pages 74-75, 13 juin 2003 LeMoniteur-expert - Archives http://www.lemoniteur-expert.com/archives/contenu/presse.asp?id=3&pagenumber=1

Plus en détail

Ecole des soeurs de Saint Joseph puis Hôtel de voyageurs Notre-Dame des Eaux

Ecole des soeurs de Saint Joseph puis Hôtel de voyageurs Notre-Dame des Eaux Ecole des soeurs de Saint Joseph puis Hôtel de voyageurs Notre-Dame des Eaux boulevard des Côtes Centre historique Aix-les-Bains Dossier IA731138 réalisé en 24 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes,

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS : ARTS PLASTIQUES Thématique : Art, état et pouvoir Objet d étude : L œuvre d Art et l Etat

HISTOIRE DES ARTS : ARTS PLASTIQUES Thématique : Art, état et pouvoir Objet d étude : L œuvre d Art et l Etat HISTOIRE DES ARTS : ARTS PLASTIQUES Thématique : Art, état et pouvoir Objet d étude : L œuvre d Art et l Etat _ Centre Culturel Jean Marie Tjibaou 1995 1998 Renzo Piano 1 -------------------------------------------------PRESENTATION

Plus en détail

a) Obélisque b) Basilique du Sacré-Cœur c) Versailles d) Louvre e) Panthéon f) Tour Eiffel g) Arc de Triomphe h) La Défense i) Les Invalides

a) Obélisque b) Basilique du Sacré-Cœur c) Versailles d) Louvre e) Panthéon f) Tour Eiffel g) Arc de Triomphe h) La Défense i) Les Invalides 1.. 2. 3... 4 5. OBSERVE LES PHOTOGRAPHIES DE PRINCIPAUX MONUMENTS DE PARIS ET TROUVE LEURS NOMS ENTRE CEUX PROPOSÉS CI-DESSOUS : a) Obélisque b) Basilique du Sacré-Cœur c) Versailles d) Louvre e) Panthéon

Plus en détail

Embellir sa devanture commerciale

Embellir sa devanture commerciale C h a r t e p a y s a g e u r b a i n Embellir sa devanture commerciale Le centre-ville de Montfermeil bénéficie d un patrimoine bâti important, empreinte de cet ancien bourg agricole. Cependant, cet héritage

Plus en détail

UNE PERLE RARE AU CŒUR DE GERLAND PEARL LYON 7 ÈME / 69

UNE PERLE RARE AU CŒUR DE GERLAND PEARL LYON 7 ÈME / 69 UNE PERLE RARE AU CŒUR DE GERLAND PEARL LYON 7 ÈME / 69 PEARL : SUR LA RIVE GAUCHE DU RHÔNE, UN RÊVE Ancienne capitale des Gaules, Lyon occupe une place stratégique entre les régions du Nord de l Europe

Plus en détail

Petit lycée, actuellement immeuble à logements et salles de classe

Petit lycée, actuellement immeuble à logements et salles de classe Petit lycée, actuellement immeuble à logements et salles de classe 8 rue Pierre-Veyrat Chambéry Dossier IA73003805 réalisé en 2014 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du

Plus en détail

Maison, dite villa La Brise

Maison, dite villa La Brise Maison, dite villa La Brise 19 Boulevard des Anglais Les Coteaux Aix-les-Bains Dossier IA73002068 réalisé en 2012 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel

Plus en détail

PERMIS DE CONSTRUIRE Ce document est destiné à vous particuliers, désireux de faire construire, de réaliser une extension de votre maison ou des

PERMIS DE CONSTRUIRE Ce document est destiné à vous particuliers, désireux de faire construire, de réaliser une extension de votre maison ou des PERMIS DE CONSTRUIRE Ce document est destiné à vous particuliers, désireux de faire construire, de réaliser une extension de votre maison ou des travaux courants, et ce afin de vous aider à établir votre

Plus en détail

Immeuble dit résidence Les Gémeaux

Immeuble dit résidence Les Gémeaux Immeuble dit résidence Les Gémeaux Flaine Forêt Arâches-la-Frasse Dossier IA74000949 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ecole

Plus en détail

Aucun document n est autorisé

Aucun document n est autorisé MINISTÈRE DE L'EGALITE DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION MINISTERE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ENERGIE CONCOURS EXTERNE ET INTERNE Épreuve

Plus en détail

chemin de Mémard Baie de Mémard Aix-les-Bains Dossier IA73002324 réalisé en 2014

chemin de Mémard Baie de Mémard Aix-les-Bains Dossier IA73002324 réalisé en 2014 Maison chemin de Mémard Baie de Mémard Aix-les-Bains Dossier IA73002324 réalisé en 2014 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ville d'aix-les-bains

Plus en détail

Couvertures en ardoises rectangulaires

Couvertures en ardoises rectangulaires Couvertures en ardoises rectangulaires Découvrez l esthétique des ardoises naturelles pour le toit et la façade. Ne soyez pas modeste, optez pour l ardoise! LES COUVERTURES EN ARDOISES RECTANGULAIRES UN

Plus en détail

Fiche - Patrimoine Les portes et les fenêtres

Fiche - Patrimoine Les portes et les fenêtres Fiche - Patrimoine Les portes et les fenêtres Réalisé par Stéphanie Lavigne, agente technique en architecture Collaboration de Vladimir Ulman, architecte ** Le contenu de cette fiche ne peut en aucun cas

Plus en détail

PERMIS DE CONSTRUIRE ET DECLARATION PREALABLE. Guide pratique du particulier

PERMIS DE CONSTRUIRE ET DECLARATION PREALABLE. Guide pratique du particulier PERMIS DE CONSTRUIRE ET DECLARATION PREALABLE Guide pratique du particulier Envie de vous lancer dans un projet de construction neuve? Envie d aménager vos locaux ou de modifier votre façade? Vous êtes

Plus en détail

Musée Rodin 2012 2014 rénovation hôtel biron

Musée Rodin 2012 2014 rénovation hôtel biron Musée Rodin 2012 2014 rénovation hôtel biron Musée Rodin Rénovation hôtel Biron Dossier de presse p.2 Rénovation du musée Rodin 2012-2015 Des travaux à partir de 2010 et un plan de financement de 15,5

Plus en détail

Européennes DU. Journées. Patrimoine. Hôtel du Préfet PRÉFET DE LA MANCHE

Européennes DU. Journées. Patrimoine. Hôtel du Préfet PRÉFET DE LA MANCHE Journées Européennes DU Patrimoine Hôtel du Préfet PRÉFET DE LA MANCHE Chaque année, depuis maintenant 30 ans, les Journées Européennes du Patrimoine permettent à chacun d entre nous d en découvrir les

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UNE ENSEIGNE

DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UNE ENSEIGNE Pôle Animation et Cohésion de la Ville - Direction de la Solidarité et de la Vie Locale Service Foires, Marchés, Terrasses, Enseignes, Débits de Boissons DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UNE ENSEIGNE

Plus en détail

Marseille 7 ème L esprit du Pharo, à quelques pas de la mer et du parc

Marseille 7 ème L esprit du Pharo, à quelques pas de la mer et du parc Epargne immobilière Nue-propriété Immobilier ancien Marseille 7 ème L esprit du Pharo, à quelques pas de la mer et du parc Le Vallon des Auffes, à 5 minutes en voiture d Esprit Pharo A 250 m de la mer

Plus en détail

LE PONT SCHUMAN : Un 14 ème Ouvrage sur la Saône à LYON!

LE PONT SCHUMAN : Un 14 ème Ouvrage sur la Saône à LYON! CONFERENCES/VISITE LE PONT SCHUMAN : Un 14 ème Ouvrage sur la Saône à LYON! Le mercredi 19 mars 2014 à 08h45 Hôtel Lyon Métropole 85 quai Joseph GILLET 69004 LYON Chers collègues et amis, Tout d abord

Plus en détail

17 logements LA CLÉ DES CHAMPS SAINT-CONTEST. Extension urbaine. Densité résidentielle brute. à l hectare

17 logements LA CLÉ DES CHAMPS SAINT-CONTEST. Extension urbaine. Densité résidentielle brute. à l hectare Densité résidentielle brute 17 logements à l hectare Extension urbaine Indicateurs de l'opération Nombre de logements 127 logements (86 individuels et 41 logements collectifs) Surface du terrain 7,28 hectares

Plus en détail

m ieux construire Réparation des dalles de béton et amélioration de l installation de chauffage dans un ensemble résidentiel âgé

m ieux construire Réparation des dalles de béton et amélioration de l installation de chauffage dans un ensemble résidentiel âgé m ieux construire Réparation des dalles de béton et amélioration de l installation de chauffage dans un ensemble résidentiel âgé Aperçu L'ensemble résidentiel appelé «Community in the Maisonettes», construit

Plus en détail

Toiture-paysage sur de vieux murs

Toiture-paysage sur de vieux murs Musée des Beaux-arts de Moritzburg, Halle Toiture-paysage sur de vieux murs Maître d ouvrage Fondation Moritzburg, Musée des Beaux-arts du Land de Saxe-Anhalt Architectes Nieto Sobejano Arquitectos S.L.,

Plus en détail

parfumerie Sozio, actuellement immeuble à logements

parfumerie Sozio, actuellement immeuble à logements parfumerie Sozio, actuellement immeuble à logements 25 avenue Sainte-Lorette quartier Sainte-Lorette Grasse Dossier IA06001597 réalisé en 2008 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

Vitriolerie puis garage de réparation automobile dite succursale Citroën, garage Citroën

Vitriolerie puis garage de réparation automobile dite succursale Citroën, garage Citroën Vitriolerie puis garage de réparation automobile dite succursale Citroën, garage Citroën 35 rue de Marseille rue Salomon-Reinach rue Béchevelin rue Université Lyon 7e Dossier IA69000930 réalisé en 2002

Plus en détail

Chapelle Chapelle des Pénitents Noirs

Chapelle Chapelle des Pénitents Noirs Chapelle Chapelle des Pénitents Noirs Place Esquiros Tél. : 04 42 71 43 82 La chapelle a été érigée à partir de novembre 1630, pour le compte des Pénitents Noirs. Finalement achevée en 1656, elle fut saisie

Plus en détail

CONSERVATOIRE DE L ESPACE LITTORAL ET DES RIVAGES LACUSTRES - CONSEIL GÉNÉRAL DES PYRÉNÉES ORIENTALES

CONSERVATOIRE DE L ESPACE LITTORAL ET DES RIVAGES LACUSTRES - CONSEIL GÉNÉRAL DES PYRÉNÉES ORIENTALES CONSERVATOIRE DE L ESPACE LITTORAL ET DES RIVAGES LACUSTRES - CONSEIL GÉNÉRAL DES PYRÉNÉES ORIENTALES PAULILLES, SITE DE L ANCIENNE DYNAMITERIE NOBEL PARTI ARCHITECTURAL ALEP, INCA, APHYLLANTHE, BRLI,

Plus en détail

Maison, dite le Chalet des Roses

Maison, dite le Chalet des Roses Maison, dite le Chalet des Roses 20 chemin de Bellevue Les Coteaux Aix-les-Bains Dossier IA73002153 réalisé en 2013 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel

Plus en détail