EN GUISE DE MOT DU PRESIDENT Jean-Marc Tourret, président SOMMAIRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EN GUISE DE MOT DU PRESIDENT Jean-Marc Tourret, président SOMMAIRE"

Transcription

1

2 Bulletin de la Société Académique d Architecture de Lyon. numéro 6. Octobre EN GUISE DE MOT DU PRESIDENT Jean-Marc Tourret, président Un beau jour, le Service achats d une grande société industrielle pour laquelle je travaille régulièrement m a informé que, dorénavant, mes prestations feraient l objet d une commande normalisée, identique pour tous leurs fournisseurs, utilisant un formulaire unique. Le document normalisé en question précise entre autres que mes fournitures doivent être livrées par camion... Je deviens donc, sur le papier, fournisseur d architecture! Ce qui précède relève de l anecdote mais correspond malheureusement à une grave réalité pour tout ce qui concerne la commande publique. SOMMAIRE En guise de mot du président. Jean-Marc Tourret. Page 2. Bron-Parilly Essai d une nouvelle architecture François-Régis Cottin. Page 3. La gare des Brotteaux Didier Repellin Page 6. Un autre regard Anne-Sophie Clémençon Page L Alcazar Page 10. Cela débute également de manière anecdotique. En effet, avant le décret ingénierie de 1974, on signait avec son maître d ouvrage un contrat d architecte; puis avant la loi MOP, on signait un contrat de maîtrise d oeuvre (les entreprises, quant à elles, signant un contrat de travaux). Plus profondément, se manifeste une dégradation de notre réputation, au travers du systématisme du concours qui, remettant en cause l intervention d un architecte à chaque opération, voire à chaque phase d opération, supprime le vrai dialogue d égal à égal entre l architecte et son maître d ouvrage. Il supprime de ce fait le rôle si important d interlocuteur privilégié et de conseiller qui lui était auparavant dévolu et le transforme pour de bon en fournisseur d architecture. Ce problème de perte de considération de notre profession ouvre sur une large réflexion de notre part. Nous en reparlerons. La maison de Clair Tisseur Jean-Gabriel Mortamet Page 12. Pour la mémoire de Franck Grimal François-Régis Cottin Page 15. Chapelle de semaine de l église de l Epiphanie à Vénissieux Robert Dussud Page 16. Calendrier. Brèves Page 19. 2

3 BRON-PARILLY : ESSAI D UNE NOUVELLE ARCHITECTURE François-Régis Cottin Il est difficile de mesurer aujourd'hui l'impact du chantier de Bron- Parilly sur la pratique architecturale de son temps. Cinquante ans ont passé et notre œil a peine à reconnaître les apports originaux de ce chantier dans les 1960 formes banalisées et vidées de sens des innombrables logements construits depuis. Photographie R.Faure En l'absence d'un véritable programme urbain, comme celui de la cité de Villeurbanne, et en présence d'un terrain qui ne devait sa forme et sa capacité qu'au hasard des acquisitions, les architectes de Bron-Parilly ne disposaient d'aucune justification d'un quelconque parti architectural. D'entrée néanmoins, ils vont rompre avec les solutions auxquelles avaient souvent eu recours leurs prédécesseurs - face à des programmes importants comme celui des HBM de Perrache de Robert et Marin et du quartier des Etats-Unis de Garnier - où des combinaisons géométriques répétées remplissent le terrain autant que besoin. A Bron-Parilly, tout en restant soumis aux contraintes de dimensions, d'orientation et de voisinage comme à celle d'une capacité imposée, le plan de masse est un exposé et une exposition d'une nouvelle architecture. Cette architecture nouvelle trouve son expression dans la libération de la façade par le transfert des portées de plancher du sens transversal au sens longitudinal. Dalles et voiles porteurs dont les tranches apparaissent en façade forment des alvéoles de 5,30 x 2,5 mètres ouvertes à leurs extrémités. Ces alvéoles peuvent à volonté se prolonger en avant du nu de la façade porteuse pour former loggias ou galeries de circulation. Dans les cadres ouverts des alvéoles, des panneaux de fermeture et des garde-corps déterminent des plans différents qui ajoutent des reliefs au volume essentiel de l'immeuble. 3

4 Ci-dessus : barre UC 1. Photographies et dessins : documents Société Académique d Architecture de Lyon

5 La façade n'est plus un jeu de fenêtres que tentent d'animer quelques balcons ou claustras de cages d'escaliers. Elle devient l'expression architecturale de l'assemblage des logements qui composent l'immeuble : se remarquent les plus petits desservis par galerie, et les plus grands de deux niveaux. Sur les faces plates non structurées d'immeubles collectifs traditionnels, la peinture n'avait d'autre intérêt que d'unifier les reprises d'enduit ou de le protéger ; l'apport de la couleur à l'architecture était alors faible. Certains architectes y ajoutaient quelques fois une frise décorative rapidement délavée. Dans des immeubles comme ceux de Bron-Parilly, la couleur tient une toute autre place. Sur la façade, à l'aplomb des fondations, par des valeurs différentes, elle accuse la trame de la structure et l'oppose aux remplissages. Comparaison à la même échelle de l effet visuel de fenêtres dans une façade porteuse et d un panneau de façade dans un immeuble de Bron-Parilly. Sur les volumes saillants - coursives et loggias - la perspective offre à la couleur des plans variés - côtés et plafonds - et en amplifie les effets. La couleur contribue à la "lecture" de la façade. Elle n'est plus un "décor" rapporté mais un élément essentiel de la composition architecturale ou doivent intervenir des peintres qui disposent d'un nouveau champ pour l'exercice de leur talent. Ce nouveau champ est non seulement celui des immeubles pris isolement mais aussi celui de l'ensemble qu'ils constituent où le volume, la position et l'orientation interviennent dans le choix de la tonalité de chacun. Blocs eau en tôle émaillée conçus pour Bron-Parilly De ce point de vue Bron-Parilly fut un exemple unique. Une "rénovation" sans compréhension ni respect en a effacé la trace. Victoire de la banalité et de l indifférence. C est en 1967 que les couleurs ont disparu au profit d un gris uniforme. La réhabilitation des immeubles n est intervenue que plus tard. Dans les années 80, l Opac du Rhône avait confié à la Direction départementale de l Equipement l étude d une amélioration des isolations phonique et thermique. La proposition consistait à doubler les panneaux de façade par d autres panneaux posés au nu des débords des dalles et des murs, supprimant tout relief. Après, fut nommé l architecte de la réhabilitation. Il est ma intenant question de charges explosives pour amputer quelque barre. La destruction de Bron-Parilly a commencé en Robert Dussud 5 Montage des cloisons sèches Somonio

6 LA GARE DES BROTTEAUX Didier Repellin architecte en chef des Monuments historiques. Texte extrait de Espace Brotteaux. Restauration des couvertures et des façades. Projet architectural et technique. Volume I. Dossier général. Octobre Le 16 septembre 2003 nos confrères Frédéric Ragot, assistant du maître d ouvrage et Laurent Volay, architecte du patrimoine suivant le chantier sous la direction de Didier Repellin, ont commentés une visite du chantier de restauration des couvertures et des façades de la gare des Brotteaux aux membres de la Société académique. Dans le texte qui suit, Didier Repellin retrace l historique de cette gare. Le développement du chemin de fer en France, dans la seconde moitié du XIXème siècle, entraîne la construction de nombreuses gares et la réalisation de travaux gigantesques pour la constitution du réseau ferré. A Lyon, les premières gares ferroviaires construites sont les gares de La Mouche, au sud, et la gare de Vaise, à l'ouest. La gare de Perrache est réalisée ensuite, en 1856, pour desservir la nouvelle ligne Paris-Lyon-Marseille. Un projet simultané d'ouverture d'une ligne Lyon-Genève nécessite alors la mise en service d'une nouvelle gare sur la rive gauche du Rhône. Cependant, la construction de la Gare des Brotteaux, appelée alors "Gare de Genève", est envisagée plus tardivement après la construction des gares de la Croix-Rousse, Saint-Paul et Gorge-de-Loup. Elle est inaugurée en juin La ligne Lyon-Genève traverse l'est de la ville en direction du sud et oblique vers l'ouest pour rejoindre la gare de Perrache. Les voies sont posées au niveau du sol et gênent la circulation des voitures (à cheval) et des piétons. Suite à plusieurs accidents et conformément au souhait de la Ville de supprimer ce qui constitue un obstacle à son développement vers l'est (deux conventions sont signées avec la PLM. en 1897 et 1902), la surélévation des voies de cette ligne sur un terre-plein est envisagée. Le déplacement et la reconstruction de la gare de Genève s'impose alors pour permettre l'accès aux voies qui seront situées quatre mètres au dessus des rues. A la même époque, en 1896, un concours régional est organisé par la Société Académique d'architecture de Lyon sur le thème de la construction d'une gare générale de voyageurs sur la rive gauche du Rhône". La société PLM entreprend, vers 1900, les énormes travaux de surélévation des lignes depuis la Guillotière jusqu'à Saint-Clair, et commande en 1904 le projet de la nouvelle gare, appelée "Gare des Brotteaux", à l'architecte parisien Paul d'arbaut et à l'ingénieur Victor-Louis Rascol. La grande halle métallique et le bâtiment des voyageurs ont été conçus dans la même lignée que la gare d'orsay à Paris dans le style "1900" qui les caractérise. L'opération est financée pour moitié par la PLM et par la Ville de Lyon qui a compris l'enjeu que représente la gare pour le nouveau quartier qu'elle veut développer. En effet, celle-ci transformera complètement le quartier en favorisant l'intallation de nombreux négociants. La nouvelle implantation de la gare donne lieu à plusieurs projets qui ont pour but de remodeler le quartier alentour, et de créer une place à l'échelle du nouvel édifice. Les bâtiments de la Gare des Brotteaux sont achevés en 1907 et sont inaugurés le 29 mars 1908 par Monsieur Barthou, Ministre des Travaux Publics. Le 7 avril de la même année, la gare est ouverte aux voyageurs. Pendant la "Grande guerre", la gare joue une rôle important, étant l un des principaux points de départ et de retour des soldats mobilisés. L'édifice ne subit aucune modification jusqu'à la Seconde Guerre Mondiale. Dans les années 60, la couverture est refaite à l'économie et une partie de la modénature du couronnement du bâtiment principal et des ailes de service disparaît. En 1983, supplantée par la nouvelle gare de la Part- Dieu conçue pour l'arrivée du TGV, la gare des Brotteaux cesse d'avoir une activité ferroviaire. La qualité architecturale de cette gare et ses possibilités de réutilisation ont conduit en été 1982 à la mise en place d'une protection au titre des Monuments Historiques. Malheureusement, la grande Halle a été détruite en 1985 sur des critères de fonctionnement qui ont été modifiés depuis, et seules les façades, les toitures et la salle des pas-perdus du bâtiment des voyageurs sont classées en Même amputé d'un élément majeur qui eut été utile dix ans plus tard pour l'urbanisme de la ville, ce bâtiment reste le témoin et le symbole à Lyon de l'épopée des Chemins de fer lors des temps modernes. Le projet de la gare des Brotteaux Avec l'essor de l'industrie, l'impulsion des nouvelles techniques dans l'architecture, ainsi que le développement des grandes infrastructures le personnage de l'ingénieur prend de l'importance. Pour le projet de la gare des Brotteaux, l'ingénieur est chargé de la construction de la charpente métallique de la grande Halle et de la disposition des différentes parties du bâtiment des voyageurs. Le projet final est le résultat de la collaboration de l'ingénieur et de l'architecte 6

7 7 1. La gare des Brotteaux vue de la place Jules-Ferry qui donne un style à l'édifice en dessinant les plans de détails (les plans sont signés conjointement). Le projet se compose de deux entités disposées parallèlement dans le sens des voies : le bâtiment des voyageurs et la halle des quais. Le bâtiment des voyageurs est dessiné selon une composition classique formée d'un avant-corps central flanqué de deux ailes de services. Long de 153 mètres, il fait écran à la grande halle métallique destinée à abriter les quais, et s'affirme comme la façade de la gare sur la place publique. L'avant-corps abrite la salle des pas perdus, l'aile septentrionale est destinée à l'arrivée des voyageurs et l'aile méridionale à l'administration et au restaurant. II est construit en pierres appareillées et couvert par une toiture en ardoises portée par une charpente métallique. Les décors intérieurs et extérieurs assez chargés reprennent les thèmes conventionnels des gares de cette époque : symboles et paysages des pays traversés par la ligne de chemin de fer. La grande halle, qui comprend treize travées de quinze mètres, est couverte d'une verrière en arc surbaissé, coiffée d'un lanterneau central pour l'évacuation des fumées. On peut la rapprocher par son audace et sa dimension de celle de la gare de Philadelphie construite en La construction de l'ensemble a commencé par la halle, édifiée sur le terre-plein surélevé sur lequel sont posées les voies ferrées. Elle s'est terminé par la construction du bâtiment des voyageurs, réalisé en continu dans le sens sud-nord. Les intervenants connus qui ont participé à la construction sont : L ingénieur Victor-Louis Rascol est né à Paris le 25 septembre 1845, (mort en?). Il termine en 1865 ses études à l'ecole des Ponts-et-Chaussées. Il est envoyé pour différentes missions dans le Maine-et- Loire en 1866, dans les Hautes-Pyrénées en 1867, en Angleterre en 1868 et enfin sur le Canal du Rhône et du Rhin en En 1884, la compagnie PLM le charge de la rectification des lignes et de la suppression des passages à niveau sur le territoire de la ville de Lyon. Ingénieur en chef en 1889, il est décoré de la Légion d'honneur. L architecte Paul d Arbaut (né à Agen en 1851, mort en?), élève des Beaux-Arts, fait partie de la promotion de 1876 où il est élève de Guadet. Son nom figure au registre d'inscription à la Société Centrale des Architectes. Il travaille pour la PLM en titre d'inspecteur Principal d'architecture. Le sculpteur Masson installé à Lyon, 41 rue 2. Bâtiment des voyageurs et halle Halle extrêmité sud 1981.

8 4. Intérieur de la halle Vendôme. Aucune trace ne subsiste de cette entreprise. La Société Anonyme des Forges de Franche- Comté ou Forges de Fraisans ( ). Cette société très ancienne et très importante est une des principales usines de construction métallique de France. Elle a fourni le matériau nécessaire à tous les grands édifices en métal construits au cours du X[Xème siècle : la Tour Eiffel (1887), les ponts du Caire (1867), de Hanoï, le pont Alexandre III (1900) et la plupart des ponts et des voies des lignes de chemin de fer de la PLM., les halles de Paris (1856), les halles de la plupart des gares de Paris et de l'est de la France (Lyon, Dijon, Valence...). La société a disparu en 1936, et les archives on été détruites lors de l'incendie du siège social à Besançon. A Lyon, elle fournit toutes les structures métalliques de la gare des Brotteaux et en assure le montage : la grande halle et la charpente du bâtiment des voyageurs. Elle s'occupe aussi de la couverture avec tous les détails de zinguerie et de plomberie. 5. Hall des pas-perdus Hall des pas-perdus. Détail UN AUTRE REGARD Anne-Sophie Clémençon docteur en Histoire de l art, ingénieur de recherches CNRS. Postérieure à celle de Perrache construite en fonte, la halle de la gare des Brotteaux est en acier. Elle fait encore partie des halles de fabrication complexe avec piliers en I à cornière, pannes, arbalétriers en treillis, etc. Pourtant, Lyon-Brotteaux paraît déjà renoncer à une surcharge architecturale 1. En effet, si de nombreux motifs classiques ou Art Nouveau sont présents, l ingénieur à su ménager la structure d acier. D autre part, l arc brisé des fermes et la très faible incurvation des tirants atténue la hauteur du vaisseau... : de là naît une dynamique exceptionnelle 1. Le bâtiment des voyageurs est beaucoup plus traditionnel. Alors que la disposition revient aussi à l ingénieur, l architecte s est borné à donner un style à l édifice 1. Celui-ci se distingue cependant par ses 27 baies, qui rythment harmonieusement sa façade horizontale, sa marquise en acier, ses sculptures détaillées mais discrètes, et ses mosaïques Art Nouveau. Contrairement aux gares françaises de l époque son originalité réside dans la sévérité, la sobriété de sa façade 1. Fait exceptionnel, le décor intérieur nous est parvenu presque entièrement intact. Il se réparti principalement dans deux salles, celle des pas-perdus et celle du restaurant. La première, immense volume de 46m de long éclairée par des baies, présente un ensemble

9 complexe de sculptures en staff : caissons du plafond, arcades des mûrs, motifs floraux avec écussons, pendule, etc. Au-dessus des portes nord-est est placé une toile de Charles Lacour Vue de Marseille et au sud une autre de Antoine Barbier Vue du Léman. La salle de restaurant est ornée de boiseries et de staffs qui encadrent et mettent en valeur miroirs et tableaux. Sur le mur sud la Chaîne du Mont-Blanc de C. Gitrier, sur le mur nord Les Glaciers de Meije de Clovis Terreire. il faut noter aussi les céramiques Art Nouveau des passages souterrains. Tous ces décors offrent un mélange éclectique où se côtoient le style historique, la peinture académique lyonnaise et les influences Art Nouveau et pointillistes. 7. Halle. Auvent. Détail Démolition. Juillet Conçue pour devenir la gare principale de Lyon, elle est restée l annexe de Perrache : c est sans doute ce qui explique sa préservation. C est un des derniers exemples de grandes gares construites dans le style du XIX e siècle. Elle a été en 1985 scandaleusement amputée de sa grande halle en acier en raison de la construction de la gare de la Part-Dieu. On ne peut plus saisir aujourd hui l équilibre qui se dégageait de ses deux volumes indissociables. 1. Nadine Morgat La gare de Lyon-Brotteaux mémoire de Maîtrise, 1978, Institut d Histoire de l art, Université Lyon II. Vous pouvez vous reporter à l article rédigé par A.S.Clémençon dans Rhône- Alpes (Bernard Marrey). Les guides du XXe siècle. Editions l Equerre et à Lyon-guide de D.Bertin et A.S.Clémençon. Editions Arthaud, Paris La halle en cours de démolition. Extrêmité sud. Juillet et 11. démolition. Juillet Toutes les photographies de la gare des Brotteaux y compris détail page 2 : CNRS - A.S.Clémençon sauf n 1 F.Vitali 9

10 10

11 ANCIEN ALCAZAR AUJOURD HUI PAVILLON GABRIEL CHAMPS-ELYSEES A PARIS Lavis et aquarelle cm x 58.3 cm. Signature en bas à droite. Jules Chatron architecte (Lyon Marseille 1884). Elève de Labrousse. Auteur du musée Guimet à Lyon. Acquisition par la Société Académique d Architecture de Lyon en

12 LA MAISON DE CLAIR TISSEUR Jean-Gabriel Mortamet Au 10 de la rue Franklin, Lyon 2e (alors rue de la Reine) cet immeuble construit en 1846 par Clair Tisseur a été habité par L architecte. 1. Clair Tisseur jeune. archives J.G.Mortamet. 2. Clair Tisseur plus vieux. Annales de la Société Académique d Architecture de Lyon. 3. Signature de Clair Tisseur. Face au n 10 de la rue Franklin, Clair Tisseur a conçu l hôtel pour la Compagnie des Forges de Bessège et Terrenoire, aujourd hui Mairie du 2e arrondissement de Lyon, 2 rue d Enghien. Ci-dessous, - Façade d entrée sur la rue d Enghein et façade latérale sur la rue Franklin. - Le lion qui surplombe la porte. Photographies F.Vitali La Façade témoigne de l'architecture de la seconde moitié du XIXe siècle : composition classique très bien dessinée. Elle comporte des éléments sculptés qui encadrent la porte d'entrée d'une très grande qualité. La porte elle-même comporte des sculptures remarquables. Le plafond du couloir d'entrée est décoré de peintures décoratives qui malheureusement ne sont pas éclairées. Des travaux d'entretien récents de la cage d'escalier ont fait perdre à l'ensemble son caractère d'origine. L'un des appartements que j'ai visité a été peu modifié dans sa composition d'origine. Il comporte des boiseries typiques de l'architecture de l'époque. Cet immeuble mérite une visite pour l'exemple et pour le souvenir de son architecte. Un film sur Clair Tisseur, disponible en cassette, a été réalisé par Philippe Roger (Don Diego Production Tous droits réservés). Il évoque la vie du personnage et son oeuvre littéraire plus que ses activités architecturales, présentant seulement quelques unes de ses réalisations. Immeuble 10 rue Franklin 4. Façade 12

13 Plaque commémorative apposée sur la façade de l immeuble. 6. Balcon de l étage noble. Garde-corps en fonte très ornementé. 7. Façade. Remarquer la hiérarchie du décor du rez-de-chaussée au 7e niveau, et l entresol de même hauteur que l étage noble. A l entresol, ballustrade en pierre. 8. Porte d entrée de l immeuble. 9. Balustrade de l entresol. 10. Sous-face du balcon à caissons et consoles à palmettes

14 11. Porte d entrée. Pilastre côté gauche. 12. Porte d entrée. Pilastre côté droit. 13. Linteau 14. Porte d entrée. Détail du panneau du ventail gauche. 15. Porte d entrée. Détail du panneau du ventail droit. Photographies 1, 7, 11, 12, 14, 15 : J.G.Mortamet. Photographies 4, 5, 6, 8, 9, 10, 13 : F.Vitali. 11 Clair Tisseur ( ) est à l origine d un cabinet d architecte qui perdure jusqu à nos jours où se sont succédés Clair Tisseur - Joseph Malaval - Gabriel Mortamet - Louis Mortamet - Jean-Gabriel Mortamet. Cette succession, comme bien souvent, a permit à la Société académique d architecture de Lyon, grâce au don généreux de Jean-Gabriel Mortamet, de conserver un certain nombre de plans de ces architectes. Pour ne citer que ceux de Clair Tisseur : église Saint-Blandine (clocher par Malaval), église du Bon-Pasteur, d Orliénas, de Brignais

15 POUR LA MEMOIRE DE FRANCK GRIMAL François-Régis Cottin connus de la personnalité de Grimal et de son œuvre. Paradoxalement, c'est à son titre d'ingénieur qu'il doit sa carrière d'architecte lyonnais. Face à des architectes dont il craignait les audaces, les maîtres d'ouvrage du chantier de Bron-Parilly se disaient rassurés par la présence à leur tête d'un ingénieur des Travaux publics de l'etat. Plus avisé, un des titulaire du groupement d'entreprises déclarait devant les propositions de Grimal : "C'est un poète." Le poète va devant et à contre-courant... Grimal et Gagès dans ces mêmes années vont savoir convaincre le promoteur Walch de sortir des quartiers du centre et de construire pour les nouvelles générations sur les terrains boisés de l'ouest lyonnais. Franck Grimal est mort il y a quelques mois. Des articles biographiques lui ont été réservés dans différentes revues professionnelles. Lui-même a pris la plume et s'est raconté dans "Architectes à ses risques et périls." Partout l'accent a été mis sur sa volonté de faire de l'architecture une activité comme une autre suivant la méthode industrielle. Il en apportait la démonstration par une production intensive de logements sociaux, ces logements auxquels malhonnêtement certains veulent attribuer la faillite des "grands ensembles" (dont certains sont l'œuvre de Grimal.) Cette recherche d'efficacité, attribuée à sa formation d'ingénieur, ne doit pas cacher d'autres aspects moins L'ingénieur fréquentait plus volontiers les artistes que les techniciens. Ceux que l'on rencontrait à la galerie "Folklore" chez Marcel Michaud : Martin, Stalhy, Bouget, Amado, Idoux, Ferreol et bien d'autres étaient ses amis. La collaboration de Grimal avec ces artistes s'instaurait si possible au départ pour que l'œuvre soit celle de tous. Grimal fut aussi un maître pour beaucoup de ses jeunes confrères. Il savait les aider à mettre en ordre leurs idées et a conforter leur personnalité. Bien des architectes qui l'ont connu à leurs débuts lui en sont reconnaissants. Pour illustrer le poète, la Société académique a choisi parmi les cinq églises construites par Grimal (à Caluire, à Décines, à Tassin, àvénissieux et à Bron), la chapelle de semaine de l'église de l'epiphanie à Vénissieux, dont elle conserve les plans. 1. Etude (dessin sur calque, non daté). 15

16 2 LA CHAPELLE DE SEMAINE DE L EGLISE DE L EPIPHANIE A VENISSIEUX Robert Dussud 3 4 L'ensemble paroissial est situé sur le plateau des Minguettes, à proximité du château d'eau, dans un espace planté, assez éloigné des immeubles d'habitation. Il est constitué de deux bâtiments distincts, de dimensions et d'architecture très différentes. L'un est un long bâtiment pouvant faire office d'église mais aussi de salle pour des réunions profanes : des cloisons mobiles permettent de diviser cet espace et l'autel est démontable. Relié par un bref couloir, on accède à l'autre édifice : la chapelle. Celle-ci demeure l'espace sacré permanent. Elle contraste par ses petites dimensions avec l'échelle du quartier. C'est un objet précieux caché au milieu des pins. La croix en son sommet, œuvre de Bouget, émerge encore. Discrète, la chapelle se distingue grâce à la qualité de sa forme singulière et au cuivre qui la revêt. La construction en est simple : une ossature de bois, un jeu de triangles de cuivre assez savant pour revêtement extérieur et à l'intérieur de simples panneaux de latté peint sur lesquels joue la lumière. Suspendu au centre, un grand lustre de fer. Bouget a également créé le tabernacle. On dirait un gros diamant bleu enchâssé dans une monture de cuivre, inséré dans le panneau de glace qui isole la chapelle de la nef de l'église. Superbe! La préciosité de la forme, le raffinement du détail, le rapport à l'environnement, font de ce petit édifice un exemple d'architecture modeste et juste Chapelle en 1977.Le cuivre a conservé sa couleur. Photgraphie Régis Zeller. 3. Pignon de l église Eglise côté entrée Intérieur de l église. A droite on aperçoit la liaison avec la chapelle de semaine. 6. Centre paroissial des Minguettes. Plan de masse. daté Document Société Académique d Architecture de Lyon 16

17 La croix, le lustre ainsi que le tabernacle sont des oeuvres de Jacques Bouget. Toutes les photographies: R.Dussud et de F.Vitali sauf n 3: R.Zeller 17

18 Centre paroissial des Minguettes. Chapelle. Détails. Daté Document Société Académique d Architecture de Lyon. 18

19 AGENDA Mardi 4 novembre 2003 Séance de la Société Académique. Conférence Travail de Bernard Ortis pour l entreprise Pitance par François Ortis. Vendredi 21 novembre 2003 Conférence Lyon, il y a 250 ans par François- Régis Cottin, à 18h45 au Cercle de l Union, 27 place Bellecour, Lyon 2e. Samedi 22 et dimanche 23 novembre 2003 L expérience du temps dans les formes architecturales, colloque dans le cycle des Rencontres Thomas More au Centre Culturel de La Tourette, Eveux, Rhône. Jusqu au dimanche 23 novembre 2003 Installation de bancs publics dans le jardin du musée des Beaux-Arts de Lyon et Galerie des Terreaux, place des Terreaux, Lyon 1er, par Architexture - association d étudiants de l Ecole d architecture de Lyon. Lundi 24 novembre 2003 Table-ronde Mobilités, nouveaux modes de vie et nouvelles architectures à 19h au CRAB, 20 rue Lortet, Lyon 7e organisée par la Maison de l architecture Rhône-Alpes et l Institut pour la ville en mouvement. Jeudi 27 novembre 2003 Conférence Le développement durable est-il une imposture?, par Serge Latouche, à 18h, à l Ecole d architecture de Grenoble, 60 avenue de Constantine. Mardi 2 décembre 2003 Séance de la Société Académique. Remise de la médaille de la Société Académique à un étudiant de 5e année de l Ecole d Architecture de Lyon. Mercredi 10 et jeudi 11 décembre 2003 Atelier Projet-urbain Penser la ville heureuse par Renzo Piano au Palais des Congrès, Cité Internationale, 50 quai Charles de Gaulle, Lyon 6e. Jusqu au vendredi 12 décembre 2003 Exposition Architectures expérimentales en Europe au CAUE du Rhône, 6bis quai Saint- Vincent, Lyon 1er, par l Institut Français d Architecture / Cité de l Architecture et du Patrimoine. Lundi 15 décembre 2003 Rencontre autour du livre Glenn Murcutt, Prix Pritzker 2002 par Françoise Fromonot, à 19h à la Maison du livre de l image et du son, 247 cours Emile Zola, Villeurbanne, réalisée par la Maison de l architecture Rhône-Alpes et la Librairie Le Moniteur. Jusqu au dimanche 21 décembre 2003 Exposition Bouge l architecture! Villes et mobilités à la Maison de l architecture Rhône-Alpes, 21 place des Terreaux, Lyon 1er, par l Institut pour la ville en mouvement Jusqu au dimanche 4 janvier e biennale d Art Contemporain de Lyon à la Sucrière (Lyon 2e), au Musée d Art Contemporain (Lyon 6e), à l Institut d Art Contemporain (Villeurbanne), au Musée des Beaux-Arts (Lyon 1er), au Rectangle (Lyon 2e). Mardi 6 janvier 2004 Séance de la Société Académique. Conférence L entreprise Pitance depuis son origine par Pierre-Eugène Pitance. Samedi 31 janvier et dimanche 1 février 2004 Regards croisés sur la ville américaine, colloque dans le cycle des Rencontres Thomas More au Centre Culturel de La Tourette, Eveux, Rhône. Lundi 2 février 2004 Rencontre autour du livre La lumière et le paysage; Créer des payasages nocturnes par Roger Narboni, à 19h à la Maison du livre de l image et du son, 247 cours Emile Zola, Villeurbanne, réalisée par la Maison de l architecture Rhône-Alpes et la Librairie Le Moniteur. Mardi 3 février 2004 Assemblée générale. Mardi 2 mars 2004 Séance de la Société Académique. Conférence L architecture d un siècle à l autre par Guillaume Bécaud. Le Grand prix de l urbanisme 2003 vient d être décerné à Michel Corajoud, paysagiste. L Equerre d argent 2003 vient d être décerné à Yves Lion, architecte. 19

20

Immeuble ; hôtel Le Garage

Immeuble ; hôtel Le Garage Immeuble ; hôtel Le Garage 67, 65, 69 avenue Maréchal-de-Saxe 2, 6 rue Le Royer rue Vendôme 27, 29 rue de Bonnel Lyon 3e Dossier IA69006073 réalisé en 2004 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes,

Plus en détail

Immeuble, Le Square Duvernay

Immeuble, Le Square Duvernay Immeuble, Le Square Duvernay rue Duvernay rue Comte-de-Loche Quartier de la gare Aix-les-Bains Dossier IA73002041 réalisé en 2012 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du

Plus en détail

CONNAISSANCE DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET URBAIN RAPPORT DE PRÉSENTATION

CONNAISSANCE DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET URBAIN RAPPORT DE PRÉSENTATION ARCHITECTURAL ET URBAIN ZPPAUP Montpellier Gambetta Clemenceau Figuerolles Rapport de présentation Juillet 2006 Page 73 Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager SECTEUR GAMBETTA

Plus en détail

Villa dite Saint-Cloud

Villa dite Saint-Cloud Villa dite Saint-Cloud 54 boulevard Frédéric-Garnier Royan Dossier IA17046390 réalisé en 2014 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel Enquêteur : Suire

Plus en détail

Maison, actuellement bureaux

Maison, actuellement bureaux Maison, actuellement bureaux 95 avenue du Grand-Port Chourdy-Pont Rouge Aix-les-Bains Dossier IA73002139 réalisé en 2013 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine

Plus en détail

maison ; atelier ; garage de réparation automobile

maison ; atelier ; garage de réparation automobile Maison et atelier, puis garage de réparation automobile 24 avenue de Tresserve Quartier de la gare Aix-les-Bains Dossier IA73001964 réalisé en 2011 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire

Plus en détail

Immeuble dit résidence Sirius

Immeuble dit résidence Sirius Immeuble dit résidence Sirius Flaine Forêt Arâches-la-Frasse Dossier IA74000946 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ecole d'architecture

Plus en détail

Hôtel de voyageurs le Flaine

Hôtel de voyageurs le Flaine Hôtel de voyageurs le Flaine Flaine Forum Arâches-la-Frasse Dossier IA74000908 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ecole d'architecture

Plus en détail

Un état descriptif de 1776 nous permet de mesurer la qualité de la conservation du bâtiment conçu par Mathurin Cherpitel.

Un état descriptif de 1776 nous permet de mesurer la qualité de la conservation du bâtiment conçu par Mathurin Cherpitel. L Hôtel du Châtelet L Hôtel du Châtelet Dès le 18 ème siècle, l Hôtel du Châtelet est considéré comme une des plus belles demeures de Paris par les voyageurs qui en font la description à la fin du siècle.

Plus en détail

AGORA 2014 Appel à idées Habiter les toits à Bordeaux Et pour compléter

AGORA 2014 Appel à idées Habiter les toits à Bordeaux Et pour compléter AGORA 2014 Appel à idées Habiter les toits à Bordeaux Et pour compléter 1 SOMMAIRE Vues générales des toits 3 Type de charpentes, de la plus simple à la plus sophistiquée quelques coupes transversales

Plus en détail

UN NOUVEAU CADRE DE VIE...

UN NOUVEAU CADRE DE VIE... UN NOUVEAU CADRE DE VIE... Résider sur la rive d un parc Située au cœur du nouveau quartier résidentiel Rives de Seine, la résidence Rive de Parc est une réalisation exceptionnelle à plusieurs titres.

Plus en détail

Hôtel de voyageurs, Hôtel de la Galerie, puis Grand Hôtel de la Galerie, puis Métropole Hôtel, actuellement Hôtel Métropole

Hôtel de voyageurs, Hôtel de la Galerie, puis Grand Hôtel de la Galerie, puis Métropole Hôtel, actuellement Hôtel Métropole Hôtel de voyageurs, Hôtel de la Galerie, puis Grand Hôtel de la Galerie, puis Métropole Hôtel, actuellement Hôtel Métropole 11 place Carnot 179 rue du Casino Centre historique Aix-les-Bains Dossier IA73001168

Plus en détail

5. FACADES COMMERCIALES. Généralités : Les devantures A. Obligations :

5. FACADES COMMERCIALES. Généralités : Les devantures A. Obligations : 5. FACADES COMMERCIALES. REGLES Généralités : Les devantures A. Obligations : Les prescriptions sur les devantures, vitrines stores et bannes s'appliquent aux constructions anciennes et neuves dans le

Plus en détail

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Les rois de France viennent régulièrement chasser à Versailles à partir du XVI ème siècle. Henri IV y amène son fils, le futur Louis XIII. Devenu

Plus en détail

place de l' Hôtel de ville Boën Dossier IA42000632 réalisé en 2001 Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel

place de l' Hôtel de ville Boën Dossier IA42000632 réalisé en 2001 Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel Hôtel de ville place de l' Hôtel de ville Boën Dossier IA42000632 réalisé en 2001 Copyrights Copyrights Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel Auteurs Bardisa Marie Désignation Dénominations

Plus en détail

Devantures commerciales et enseignes. Comment mettre en valeur votre commerce?

Devantures commerciales et enseignes. Comment mettre en valeur votre commerce? Devantures commerciales et enseignes Comment mettre en valeur votre commerce? t Votre enseigne est la signature de votre commerce L enseigne est une inscription, une forme, une image ou un signe apposé

Plus en détail

Un lieu d exception pour vos événements

Un lieu d exception pour vos événements Un lieu d exception pour vos événements Au cœur de Paris, dans un cadre hors du commun, le Jeu de Paume vous accueille pour organiser, en dehors des horaires d'ouverture au public, vos petits déjeuners,

Plus en détail

Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation

Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation publique ou associative, à l exclusion des activités

Plus en détail

Piscine du Rhône ; Centre nautique

Piscine du Rhône ; Centre nautique Piscine du Rhône, Centre nautique 8 quai Claude-Bernard Lyon 7e Dossier IA69000630 réalisé en 2001 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ville de

Plus en détail

Embellir sa devanture commerciale

Embellir sa devanture commerciale C h a r t e p a y s a g e u r b a i n Embellir sa devanture commerciale Le centre-ville de Montfermeil bénéficie d un patrimoine bâti important, empreinte de cet ancien bourg agricole. Cependant, cet héritage

Plus en détail

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné :

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : l'assemblage de parpaings le moulage dans un coffrage donnant une forme circulaire

Plus en détail

Secrétaire M. Martin de Launière, conseiller en urbanisme, division soutien aux CCU et CLP, Direction de l aménagement durable du territoire

Secrétaire M. Martin de Launière, conseiller en urbanisme, division soutien aux CCU et CLP, Direction de l aménagement durable du territoire Procès-verbal de la réunion 14-10 du conseil local du patrimoine, tenue le 13 août 2014 à 18 h 30, à la salle de conférence D-343, à l Hôtel de Ville, 4250, chemin de la Savane, Longueuil, sous la présidence

Plus en détail

Couvertures en ardoises rectangulaires

Couvertures en ardoises rectangulaires Couvertures en ardoises rectangulaires Découvrez l esthétique des ardoises naturelles pour le toit et la façade. Ne soyez pas modeste, optez pour l ardoise! LES COUVERTURES EN ARDOISES RECTANGULAIRES UN

Plus en détail

FISAC Fonds d Intervention pour les Services, l Artisanat et le Commerce

FISAC Fonds d Intervention pour les Services, l Artisanat et le Commerce Charte de qualité des devantures commerciales du Centre Ancien de Sisteron FISAC Fonds d Intervention pour les Services, l Artisanat et le Commerce SOMMAIRE La Zone des abords de monuments historiques

Plus en détail

F 3 20.01. Règlement d'application de la loi sur les procédés de réclame

F 3 20.01. Règlement d'application de la loi sur les procédés de réclame Règlement d'application de la loi sur les procédés de réclame F 3 20.01 du 11 octobre 2000 (Entrée en vigueur : 20 octobre 2000) Le CONSEIL D ETAT de la République et canton de Genève, vu l article 40

Plus en détail

Le quartier Denuzière révèle de nouveaux atouts Trois programmes supplémentaires pour une ambition renouvelée

Le quartier Denuzière révèle de nouveaux atouts Trois programmes supplémentaires pour une ambition renouvelée Le quartier Denuzière révèle de nouveaux atouts Trois programmes supplémentaires pour une ambition renouvelée Côté Saône : Le quartier Denuzière, un nouvel essor pour La Confluence Trois nouveaux programmes

Plus en détail

centre courrier et bureau d'aix-les-bains Victoria

centre courrier et bureau d'aix-les-bains Victoria Poste, centre courrier et bureau d'aix-les- Bains Victoria 15 avenue Victoria avenue Marie-de-Solms rue Jean-Louis-Victor-Bias Quartier de la gare Aix-les-Bains Dossier IA73002123 réalisé en 2012 Copyrights

Plus en détail

Présentation renouveau école Georges Pamart

Présentation renouveau école Georges Pamart MAIRIE DE QUERENAING DEPARTEMENT DU NORD REPUBLIQUE FRANCAISE LIBERTE EGALITE FRATERNITE Arrondissement de Valenciennes - Canton de Valenciennes Sud www.querenaing.fr Présentation renouveau école Georges

Plus en détail

77-77b rue Etienne-Richerand Lyon 3e Dossier IA69001278 réalisé en 2009. Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ville de Lyon

77-77b rue Etienne-Richerand Lyon 3e Dossier IA69001278 réalisé en 2009. Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ville de Lyon Charpente Perrier frères puis Bourgey marchand de bois et savonnerie puis fournisseur industriel Netex Sno puis ébéniste Denys et UNICO meubles puis transport Limousin et chauffage Marcadal actuellement

Plus en détail

Ywood Les Docks Libres à Marseille

Ywood Les Docks Libres à Marseille Ywood Les Docks Libres à Marseille S. Bouquet 1 Ywood Les Docks Libres à Marseille Stéphane Bouquet NEXITY / YWOOD FR-Paris, Marseille 2 Ywood Les Docks Libres à Marseille S. Bouquet 5 ème Forum International

Plus en détail

LA CATHÉDRALE DE REIMS. NOM :... Prénom :... Classe :...

LA CATHÉDRALE DE REIMS. NOM :... Prénom :... Classe :... LA CATHÉDRALE DE REIMS NOM :... Prénom :... Classe :... Sur les traces des constructeurs de la cathédrale : Vers 400 : l évêque Nicaise transfert la première cathédrale de Reims à l emplacement actuel

Plus en détail

Le Château de Kerjean est classé monument historique

Le Château de Kerjean est classé monument historique restauration du château 7/06/06 18:13 Page 1 restauration du château 7/06/06 18:14 Page 2 Le Château de Kerjean est classé monument historique Ce classement a été effectué en 1911, lorsque le château a

Plus en détail

Usine de décolletage Anthoine Emile et ses fils actuellement Sté M.B.A. décolletage

Usine de décolletage Anthoine Emile et ses fils actuellement Sté M.B.A. décolletage Usine de décolletage Anthoine Emile et ses fils actuellement Sté M.B.A. décolletage 50 rue Jeanne-d'arc avenue de Saint-Martin rue des Rânes Sallanches Dossier IA74000771 réalisé en 2005 Copyrights Copyrights

Plus en détail

Grand Palais, Champs-Elysées Paris

Grand Palais, Champs-Elysées Paris Grand Palais, Champs-Elysées Paris Depuis mai 2007: Etablissement Public du grand Palais des Champs Elysées Travaux de confortation (phase 1) - Bureau de contrôle: SOCOTEC - Coordination sécurité et protection

Plus en détail

LES ESCALIERS. Les mots de l escalier

LES ESCALIERS. Les mots de l escalier Les mots de l escalier L escalier :ouvrage constitué d une suite régulière de plans horizontaux (marches et paliers) permettant, dans une construction, de passer à pied d un étage à un autre. L emmarchement

Plus en détail

INBTP-TECHNOBAT-LECON_011

INBTP-TECHNOBAT-LECON_011 CIRCULATIONS VERTICALES INBTP-TECHNOBAT-LECON_011 1 PROGRAMME LECONS LECON_001 [T] Présentation Notions de Technobat LECON_002 [T] Technobat Tropicale Les classes énergétiques LECON_003 [T] Les matériaux

Plus en détail

Le patrimoine architectural parisien

Le patrimoine architectural parisien Le patrimoine architectural parisien Une notion évolutive et ouverte Base de données en ligne :www. 360.com (plus de 100 monuments parisiens présentés sous la forme de photos panoramiquesapplicationqtvrjava)

Plus en détail

MUSEE GUGGENHEIM de BILBAO

MUSEE GUGGENHEIM de BILBAO MUSEE GUGGENHEIM de BILBAO Présentation œuvre et artiste : Le musée Guggenheim de Bilbao (Espagne) est un musée d art moderne et contemporain. Comme son frère de New York, bâti sur les plans de Frank Lloyd

Plus en détail

Une sobre prestance. Latham & Watkins LE MAGAZINE. Olivier Delattre, managing partner RENDEZ-VOUS À DOMICILE. Ancien siège de la Seita, l immeuble

Une sobre prestance. Latham & Watkins LE MAGAZINE. Olivier Delattre, managing partner RENDEZ-VOUS À DOMICILE. Ancien siège de la Seita, l immeuble Latham & Watkins LE MAGAZINE Une sobre prestance Par Nathalie Bru Ancien siège de la Seita, l immeuble aux lourdes façades qu occupe Latham & Watkins a fière allure sur les bords de la Seine. Tout en lignes

Plus en détail

Décrète : Ce règlement est applicable aux zones définies à l'article premier. Fait à Rabat, le 21 chaabane 1384 (26 décembre 1964). Ahmed Bahnini.

Décrète : Ce règlement est applicable aux zones définies à l'article premier. Fait à Rabat, le 21 chaabane 1384 (26 décembre 1964). Ahmed Bahnini. Décret n 2-64-445 du 21 chaabane 1384 (26 décembre 1964) définissant les zones d'habitat économique et approuvant le règlement général de construction applicable à ces zones.( BO n 2739 du 28 Avril 1965)

Plus en détail

Urbanisme 07-002. Introduction. (du 23 février 2007) Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs,

Urbanisme 07-002. Introduction. (du 23 février 2007) Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Urbanisme 07-002 Rapport du Conseil communal au Conseil général concernant une demande de crédit pour des travaux d entretien des annexes est et ouest du Musée d art et d histoire et pour des travaux de

Plus en détail

Ancienne usine de construction métallique de la Société des Ponts et Travaux en Fer, devenue usine métallurgique Usinor, puis Arcelor-Mittal

Ancienne usine de construction métallique de la Société des Ponts et Travaux en Fer, devenue usine métallurgique Usinor, puis Arcelor-Mittal Ancienne usine de construction métallique de la Société des Ponts et Travaux en Fer, devenue usine métallurgique Usinor, puis Arcelor-Mittal rue de Finsterwalde Montataire Dossier IA60001666 réalisé en

Plus en détail

Étudier l histoire des arts

Étudier l histoire des arts Étudier l histoire des arts Une option de détermination en seconde Puis soit une option de spécialité en filière littéraire Soit une option facultative dans toutes les autres filières. Au lycée Fulbert

Plus en détail

Rénover et construire à Westmount Page 1. 3. Toitures

Rénover et construire à Westmount Page 1. 3. Toitures Rénover et construire à Westmount Page 1 3. Toitures Conserver tout trait distinctif d importance d une toiture existante ou d un élément de cette toiture. Conserver la toiture aussi longtemps que possible

Plus en détail

Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires»

Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires» é Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires» >Un ouvrage conçu en collaboration avec l IRAG (Institut pour la recherche d applications gravées),

Plus en détail

Stage du PAF de l académie de Versailles : «Une cité, des sites»

Stage du PAF de l académie de Versailles : «Une cité, des sites» Stage du PAF de l académie de Versailles : «Une cité, des sites» Etudier le patrimoine urbain et architectural avec des élèves du secondaire, en relation avec les ressources de la CAPA 1. Sensibiliser

Plus en détail

DeS DeVaNtUreS. Tout ce qu il faut savoir pour favoriser la cohérence d ensemble de l aménagement urbain

DeS DeVaNtUreS. Tout ce qu il faut savoir pour favoriser la cohérence d ensemble de l aménagement urbain charte DeS DeVaNtUreS commerciales www.dax.fr Tout ce qu il faut savoir pour favoriser la cohérence d ensemble de l aménagement urbain Editorial La ville de Dax possède un patrimoine architectural de qualité

Plus en détail

Ancien prieuré. Aménagement de la maison néogothique. Projet. Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre 08/11/2013

Ancien prieuré. Aménagement de la maison néogothique. Projet. Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre 08/11/2013 Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre Ancien prieuré Aménagement de la maison néogothique Projet 08/11/2013 // Pièces écrites / Sommaire /02 Le projet / Description architecturale

Plus en détail

Aux portes de Paris, un site unique où la diversité et l originalité des espaces offrent de nombreuses possibilités de tournages et de prises de vue.

Aux portes de Paris, un site unique où la diversité et l originalité des espaces offrent de nombreuses possibilités de tournages et de prises de vue. Aux portes de Paris, un site unique où la diversité et l originalité des espaces offrent de nombreuses possibilités de tournages et de prises de vue. Sèvres Cité de la céramique, établissement public administratif

Plus en détail

Le collège André Malraux à Senones

Le collège André Malraux à Senones Le collège André Malraux à Senones 2 Le collège André Malraux à Senones 4 Le mot du Président du Conseil Général 8 Genèse d un projet 10 Organisation des volumes et fonctions 12 Démarche haute Qualité

Plus en détail

Résidence pour Etudiants, R+7 en bois Maison de l Inde à la Cité Universitaire Internationale de Paris

Résidence pour Etudiants, R+7 en bois Maison de l Inde à la Cité Universitaire Internationale de Paris 3 ème Forum International Bois Construction 2013 Résidence pour Etudiants R+7, Maison de l Inde à la CIUP F. Lipsky-Rollet, O. Gaujard 1 Résidence pour Etudiants, R+7 en bois Maison de l Inde à la Cité

Plus en détail

Communauté d agglomération du Grand-Rodez. Rodez. L immeuble Balard 14 place de la Cité. Inventaire du patrimoine

Communauté d agglomération du Grand-Rodez. Rodez. L immeuble Balard 14 place de la Cité. Inventaire du patrimoine Communauté d agglomération du Grand-Rodez Inventaire du patrimoine Rodez L immeuble Balard 14 place de la Cité Diane Joy Novembre 2010 L immeuble Balard, 14 place de la Cité L immeuble situé au n 14 place

Plus en détail

France Provence, près de St. Rémy-de-Provence

France Provence, près de St. Rémy-de-Provence France Provence, près de St. Rémy-de-Provence Luxueuse maison de maître de style provençal situé proche de St. Rémy et les Bauxde-Provence, 3 min dehors d un des villages les plus charmant de la région.

Plus en détail

3. Ligne Eaux-Vives - Moillesulaz

3. Ligne Eaux-Vives - Moillesulaz 200 3. Ligne Eaux-Vives - Moillesulaz Se développant sur 3,991 km, la ligne des Vollandes relie Les Eaux- Vives à Annemasse en France par Moillesulaz (carte nationale 1/100000). 201 Bâtiment des voyageurs

Plus en détail

Guide des autorisations d urbanisme

Guide des autorisations d urbanisme Guide des autorisations d urbanisme de Service Urbanisme Villenoy 2014 TABLE DES MATIERES QUEL DOSSIER DEPOSER POUR MON PROJET?... 2 QUELQUES NOTIONS POUR BIEN DEMARRER.... 2 MON PROJET EST-IL SOUMIS A

Plus en détail

1. F e r d i n a n d F i l l o d, q u i é t a i t - i l?

1. F e r d i n a n d F i l l o d, q u i é t a i t - i l? 1. F e r d i n a n d F i l l o d, q u i é t a i t - i l? Ferdinand Fillod est né à la fin du XIXème siècle, en 1891 à Saint-Amour dans le Jura. Après avoir suivi une formation de chaudronnier, Fillod s

Plus en détail

Le financement du projet

Le financement du projet Le financement du projet Comment financer mon projet? 14 Votre budget doit faire l objet d une étude approfondie. Pour vous aider à établir votre plan de financement, faites appel à l Association Départementale

Plus en détail

Maison (chalet) dit chalet Le Troll

Maison (chalet) dit chalet Le Troll Maison (chalet) dit chalet Le Troll rue des Chenus les Chenus Saint-Bon-Tarentaise Dossier IA73000014 réalisé en 1994 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine

Plus en détail

LE MOST DU 17 e HEADQUARTERS

LE MOST DU 17 e HEADQUARTERS HEADQUARTERS LE MOST DU 17 e INVESCO REAL ESTATE FAIT APPEL À L AGENCE AXEL SCHOENERT ARCHITECTES POUR LA RESTRUCTURATION COMPLÈTE, LA MISE EN CONFORMITÉ ET L'ACCESSIBILITÉ DE SON IMMEUBLE SITUÉ AU 2,

Plus en détail

FICHE PRATIQUE 05 TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS QUESTIONS / RÉPONSES

FICHE PRATIQUE 05 TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS QUESTIONS / RÉPONSES LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS QUESTIONS / RÉPONSES FICHE PRATIQUE 05 TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS COMMENT PRÉPARER LES DEMANDES? QUELLES SONT LES RÈGLES A RESPECTER? MINISTÈRE DE LA CULTURE

Plus en détail

FLAINE, art et architecture

FLAINE, art et architecture FLAINE, art et architecture La station de Flaine a été créée dans les années 60 par Eric et Sylvie Boissonnas, grands mécènes du 20ème siècle, amateurs d art moderne et de musique classique. L architecte

Plus en détail

MODERNITE FERROVIAIRE & ARCHITECTURE CONTEMPORAINE

MODERNITE FERROVIAIRE & ARCHITECTURE CONTEMPORAINE LIÈGE-GUILLEMINS MODERNITE FERROVIAIRE & ARCHITECTURE CONTEMPORAINE 1 LIÈGE-GUILLEMINS, UNE GARE DU XXIème SIÈCLE Maîtres de l ouvrage : SNCB-Holding - INFRABEL Maître d oeuvre : Euro Liège TGV Ingénieur

Plus en détail

Vu le dahir du 7 kaada 1371 (30 Juillet 1952) relatif à l urbanisme et, notamment, son article 18 ;

Vu le dahir du 7 kaada 1371 (30 Juillet 1952) relatif à l urbanisme et, notamment, son article 18 ; Décret n 2-64-445 du 21 chaabane 1384 (26 décembre 1964) définissant les zones d habitat économique et approuvant le règlement général de construction applicable à ces zones. (B.O. n 2739 du 28-4-1965,

Plus en détail

Une autre façon de vivre à Lyon BBC. Bâtiment Basse Consommation

Une autre façon de vivre à Lyon BBC. Bâtiment Basse Consommation Une autre façon de vivre à Lyon BBC Bâtiment Basse Consommation 1 7 2-1 7 6 r u e d e S a i n t - C y r L Y O N 9 e Vivre à Lyon comme à la campagne Situé à l ouest de la Saône, à la lisière de Saint-Didier

Plus en détail

SEMINAIRES Business Rhône-Alpes Le SALON

SEMINAIRES Business Rhône-Alpes Le SALON 4éme édition Mercredi 17 et Jeudi 18 JANVIER 2007 CENTRE DES CONGRES Lyon 2 JOURS POUR LES PROFESSIONNELS DU SEMINAIRE, INCENTIVE ET TOURISME D AFFAIRES. Dossier de Présentation du Salon «Séminaires &

Plus en détail

(B.O. n 2739 du 28-4-1965, page 489) LE PREMIER MINISTRE,

(B.O. n 2739 du 28-4-1965, page 489) LE PREMIER MINISTRE, DECRET N 2-64-445 DU 21 CHAABANE 1384 (26 DECEMBRE 1964) DEFINISSANT LES ZONES D HABITAT ECONOMIQUE ET APPROUVANT LE REGLEMENT GENERAL DE CONSTRUCTION APPLIABLE A CES ZONES (B.O. n 2739 du 28-4-1965, page

Plus en détail

Organiser, plannifier

Organiser, plannifier Dossier HABITAT - Organiser, plannifier Organiser, plannifier 010-011 Les métiers et l organisation Situation de départ : Les travaux de la maison vont commencer, qui doit intervenir en premier, comment

Plus en détail

IMMEUBLE DE BUREAUX UNIQUE 1, rue Georges Berger 75017 Paris

IMMEUBLE DE BUREAUX UNIQUE 1, rue Georges Berger 75017 Paris IMMEUBLE DE BUREAUX UNIQUE 1, rue Georges Berger 75017 Paris LE MOST Invesco Real Estate a confié à l agence Axel Schoenert architectes la restructuration complète, la mise en conformité et l accessibilité

Plus en détail

Les Éditions du patrimoine présentent Le palais de Saint-Cloud

Les Éditions du patrimoine présentent Le palais de Saint-Cloud Les Éditions du patrimoine présentent Le palais de Saint-Cloud Par Bernard Chevallier Collection «Regards» > La résurrection en images du palais incendié en 1870 > Les superbes clichés du reportage photographique

Plus en détail

ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE

ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE 1 ENSA Paris-Val de Seine Yvon LESCOUARC H ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE Architecte : Norman FOSTER 2 LES BUREAUX EDF A TALENCE Ce bâtiment de bureaux conçu par l'agence de

Plus en détail

Pose de la première pierre de la résidence Tour Lumière

Pose de la première pierre de la résidence Tour Lumière Pose de la première pierre de la résidence Tour Lumière Tours, jeudi 19 février 2015 Jacques FERRIER Opération réalisée avec le soutien de : Présentation de l évènement Le 19 février 2015, Serge Babary,

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Commune de Givry Communauté d Agglomération Chalon Val de Bourgogne Plan Local d Urbanisme Modification simplifiée n 1 Notice Révision approuvée le 27 septembre 2012 Modification simplifiée n 1 Le 10 ème

Plus en détail

Résidences du Pays d Auge

Résidences du Pays d Auge Etouvie fait peau neuve AMIENS > PARC D ETOUVIE Résidences du Pays d Auge 1, 3 et 5 place du Pays d Auge / 2 avenue du Périgord Contexte Étouvie : loger les salariés amiénois Etouvie a pris naissance au

Plus en détail

LE TOIT. Les formes de toits

LE TOIT. Les formes de toits Les formes de toits Le toit ou la toiture : ensemble des parois inclinées et/ou horizontales (dans le cas d une toiture-terrasse) qui couvrent une construction. Le toit comprend les éléments qui composent

Plus en détail

Se déplacer dans Paris depuis le Courtyard Paris Neuilly

Se déplacer dans Paris depuis le Courtyard Paris Neuilly Se déplacer dans Paris depuis le Courtyard Paris Neuilly Courtyard by Marriott Paris Neuilly 58 Boulevard Victor Hugo 92200 FRANCE www.marriott.com/parcy Sommaire *Merci de noter que tous les tarifs indiqués

Plus en détail

Maïlys BOUTAN PORTFOLIO 2013

Maïlys BOUTAN PORTFOLIO 2013 Maïlys BOUTAN PORTFOLIO 2013 SOMMAIRE 3 Semestre 4 Maquette de la maison Schröder Centre de loisirs à Sadirac 7 Semestre 5 Habiter à Pau Fontarrabie 12 Semestre 6 Grand-Parc, Bordeaux 15 Semestre 7 Logement,

Plus en détail

LE SCULPTEUR MICHEL ZADOUNAISKY A L HONNEUR CHEZ ARTCURIAL LYON LES 5, 7 ET 18 JUIN 2012

LE SCULPTEUR MICHEL ZADOUNAISKY A L HONNEUR CHEZ ARTCURIAL LYON LES 5, 7 ET 18 JUIN 2012 Communiqué de presse Avril 2012 LE SCULPTEUR MICHEL ZADOUNAISKY A L HONNEUR CHEZ ARTCURIAL LYON LES 5, 7 ET 18 JUIN 2012 Figure artistique incontournable à Lyon, le sculpteurferronnier Michel Zadounaïsky

Plus en détail

Le musée du quai Branly Vous trouverez ici quelques informations pratiques sur le musée du quai Branly. Le musée du quai Branly vous invite à découvrir des objets des civilisations d Océanie, d Afrique,

Plus en détail

EPREUVE N 2 : ANALYSE CRITIQUE D UN PROJET D ARCHITECTURE OU D AMENAGEMENT AVEC CONTRE-PROPOSITION

EPREUVE N 2 : ANALYSE CRITIQUE D UN PROJET D ARCHITECTURE OU D AMENAGEMENT AVEC CONTRE-PROPOSITION CONCOURS EXTERNE ET INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D ARCHITECTES ET URBANISTES ELEVES DE L ETAT ANNEE 2011 EPREUVE N 2 : ANALYSE CRITIQUE D UN PROJET D ARCHITECTURE OU D AMENAGEMENT AVEC CONTRE-PROPOSITION

Plus en détail

Les arc-boutant Un peu de vocabulaire

Les arc-boutant Un peu de vocabulaire La cathédrale d Amiens Classée au patrimoine mondial de l'unesco depuis 1981, la cathédrale gothique d'amiens s'élève en plein centre de la ville. Sa flèche s'élève à 112 mètres du sol. Pour une longueur

Plus en détail

Communiqué de presse. Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés. Vincennes, le 3 avril 2013

Communiqué de presse. Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés. Vincennes, le 3 avril 2013 Communiqué de presse Vincennes, le 3 avril 2013 Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés En décembre dernier, Bouygues Immobilier, le groupe Brémond, Crédit Agricole

Plus en détail

DIAGNOSTIC DES SITES DU PATRIMOINE INDUSTRIEL DU VAL D'ARGENT, 2e TRANCHE CRESAT/UHA 2008 73. & Cie

DIAGNOSTIC DES SITES DU PATRIMOINE INDUSTRIEL DU VAL D'ARGENT, 2e TRANCHE CRESAT/UHA 2008 73. & Cie DIAGNOSTIC DES SITES DU PATRIMOINE INDUSTRIEL DU VAL D'ARGENT, 2e TRANCHE CRESAT/UHA 2008 73 SITE : brasserie Mehl, puis Joly & Cie LOCALISATION : 100, r. De Lattre de Tassigny ; parcelles 978 et 2654

Plus en détail

1 er objet : approbation des procès-verbaux des séances des 20 octobre, 17 novembre et 15 décembre 9:00 2010

1 er objet : approbation des procès-verbaux des séances des 20 octobre, 17 novembre et 15 décembre 9:00 2010 1 er objet : approbation des procès-verbaux des séances des 20 octobre, 17 novembre et 15 décembre 9:00 2010 En l'absence de remarque de la part des membres présents, les procès-verbaux des séances du

Plus en détail

UN HABITAT CONTEMPORAIN FAIT DE SÉDUCTION ET D ÉLÉGANCE!

UN HABITAT CONTEMPORAIN FAIT DE SÉDUCTION ET D ÉLÉGANCE! Petite résidence de 4 étages plus attique, l ensemble architectural est conçu pour préserver les espaces verts existants et créer une ambiance végétale jusqu aux logements situés en rez-de-chaussée. Les

Plus en détail

Château des Ducs de Bretagne, France : l accessibilité permet la réappropriation par les habitants de Nantes du château-musée

Château des Ducs de Bretagne, France : l accessibilité permet la réappropriation par les habitants de Nantes du château-musée Château des Ducs de Bretagne, France : l accessibilité permet la réappropriation par les habitants de Nantes du château-musée Thierry Mezerette FICHE D IDENTITÉ Type d établissement : château - musée Localisation

Plus en détail

Garde-corps. bfu bpa upi. Base: norme sia 358. Les bâtiments doivent répondre à un besoin humain fondamental, celui de se sentir en sécurité.

Garde-corps. bfu bpa upi. Base: norme sia 358. Les bâtiments doivent répondre à un besoin humain fondamental, celui de se sentir en sécurité. bfu bpa upi Mb 9401 Garde-corps Base: norme sia 358 Les bâtiments doivent répondre à un besoin humain fondamental, celui de se sentir en sécurité. Habitations, magasins, bâtiments administratifs, écoles

Plus en détail

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE La 1ère architecture industrielle distinguée par l UNESCO Inscrite au Patrimoine Mondial par l UNESCO depuis 1982,

Plus en détail

Entrepôts commerciaux : Transporteur Bonnieux puis brasserie, restaurant : fabrique de bière et restaurant Ninkasi

Entrepôts commerciaux : Transporteur Bonnieux puis brasserie, restaurant : fabrique de bière et restaurant Ninkasi Entrepôts commerciaux : Transporteur Bonnieux puis brasserie, restaurant : fabrique de bière et restaurant Ninkasi 267 rue Marcel-Mérieux square du Professeur-Galtier rue Prosper-Chappet Lyon 7e Dossier

Plus en détail

Usine frigorifique de la Société des Entrepôts Frigorifiques Lyonnais, actuellement société Socora

Usine frigorifique de la Société des Entrepôts Frigorifiques Lyonnais, actuellement société Socora Usine frigorifique de la Société des Entrepôts Frigorifiques Lyonnais, actuellement société Socora 24 rue Seguin Confluent Lyon 2e Dossier IA69000067 réalisé en 2001 Copyrights Copyrights Auteurs Région

Plus en détail

Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA

Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA COMMUNIQUE DE PRESSE Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA Saint-Denis, mardi 22 septembre 2015 Philippe Yvin, président du directoire

Plus en détail

Dossier de presse. Résidence BOUTIN 14 logements

Dossier de presse. Résidence BOUTIN 14 logements Dossier de presse Inauguration Est Métropole Habitat inaugure 14 logements (acquisition amélioration) et présente sa nouvelle équipe de proximité du territoire Villeurbanne Centre BOUTIN 14 logements 5,

Plus en détail

Jean-Bertrand Pégot-Ogier (1877-1915)

Jean-Bertrand Pégot-Ogier (1877-1915) COMMUNIQUE DE PRESSE avril 2015 L exposition de l été 2015 du musée du Faouët : Jean-Bertrand Pégot-Ogier (1877-1915) Matin de pardon en Bretagne, vers 1913. Huile sur toile. Collection picturale, Ville

Plus en détail

2ème OPERATION Travaux d'urgence de l'eglise paroissiale et intégration architecturale de la porte des morts

2ème OPERATION Travaux d'urgence de l'eglise paroissiale et intégration architecturale de la porte des morts 2ème OPERATION Travaux d'urgence de l'eglise paroissiale et intégration architecturale de la porte des morts DESCRIPTION ET PLAN L église paroissiale de Cernay- La- Ville inscrite à l inventaire des Monuments

Plus en détail

Le Streamliner, impressionnant paquebot de verre dominant l océan et la ville, vous accueille à son bord. Ce luxueux bâtiment, à l architecture

Le Streamliner, impressionnant paquebot de verre dominant l océan et la ville, vous accueille à son bord. Ce luxueux bâtiment, à l architecture Le Streamliner, impressionnant paquebot de verre dominant l océan et la ville, vous accueille à son bord. Ce luxueux bâtiment, à l architecture contemporaine, se situe dans ce qui est amené à devenir un

Plus en détail

MARS/AVR 10 Bimestriel OJD : 131921

MARS/AVR 10 Bimestriel OJD : 131921 Page 1/8 Page 2/8 La magnifique verrière ancienne s élance sur toute la hauteur de I appartement et ouvre sur un balcon ou de grands pots plantes de bambous cachent le vis a vis Afin de renforcer le cote

Plus en détail

Étienne-Martin. 25 juin 16 septembre 2014. www.mba-lyon.fr

Étienne-Martin. 25 juin 16 septembre 2014. www.mba-lyon.fr Étienne-Martin 25 juin 16 septembre 2014 www.mba-lyon.fr DOSSIER DE PRESSE En couverture Étienne-Martin (Loriol, 1913 Paris, 1919) Hommage à Brown, 1988-1990 Bois (frêne) peint Cet hommage monumental à

Plus en détail

Le permis de construire

Le permis de construire Le permis de construire 2014, N 1 AGGLOMÉRATION D AGEN La demande de Permis de construire La demande de permis de construire doit être effectuée au moyen de l'un des formulaires suivants : Sommaire : La

Plus en détail

Renseignements Hôtels

Renseignements Hôtels Renseignements Hôtels A proximité du Centre de Congrès de Lyon (à 1 min à pied) Hilton Lyon 4* Tél : 04.78.17.50.50 Capacité : 199 Chambres Tarifs single : de 150 à 365 197 à 365 Hôtel Crowne Plaza 4*

Plus en détail

Les nouvelles notions de surface de plancher et d emprise au sol et le recours obligatoire à l architecte

Les nouvelles notions de surface de plancher et d emprise au sol et le recours obligatoire à l architecte Les nouvelles notions de surface de plancher et d emprise au sol et le recours obligatoire à l architecte La réglementation applicable aux autorisations d urbanisme vient d être significativement modifiée.

Plus en détail

CHARLES MENGE Rétrospective

CHARLES MENGE Rétrospective DOSSIER DE PRESSE E X P O S I T I O N La Grenette, galerie de la Ville de Sion Galerie Grande Fontaine Galerie de la Treille Galerie du Musée de l Evêché CHARLES MENGE Rétrospective 21 mars > 19 avril

Plus en détail