Chimiothérapie d induction pour les carcinomes épidermoïdes T3 oropharyngés : analyse de la littérature

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chimiothérapie d induction pour les carcinomes épidermoïdes T3 oropharyngés : analyse de la littérature"

Transcription

1 Chimiothérapie d induction pour les carcinomes épidermoïdes T3 oropharyngés : analyse de la littérature Dominique de Raucourt 1 / xx

2 2 / xx

3 Particularités des T3 oropharyngés! " Accessibles le plus souvent à une chirurgie (suivie de radiothérapie)! " Mais séquelles possibles sur déglutition et élocution malgrés les progrès liés aux techniques de reconstruction! " Traitement controversé entre! " Chirurgie suivie de radiothérapie! " Radiochimiothérapie concomittante! " Différence entre les carcinomes liés à l HPV et les autres 3 / xx

4 Chimiothérapie d induction dans les carcinomes des VADS où en est-on? 4 / xx

5 Actualisation méta-analyse MACH-H! " patients, 87 essais cliniques! " Follow-up médian de 5,7 ans! " Inclusion de tous les essais randomisés de chimiothérapie chez les patients non traités! " 31 essais 5311 patients chimiothérapie d induction! " Résultats:! " CT : 5% de bénéfice absolu en survie! " Pas d avantage pour une CT adjuvante! " CT d induction bénéfice survie à 5 ans de 2,4%+/-1,4! " Réduction du nombre de métastases! " Avantage de la CT concomitante : 8% de bénéfice absolu en survie (11% CDDP + RTE)! " Amélioration du contrôle locorégional Bourhis, ASCO 2004 JP. Pignon Radiotherapy and Oncology 92 (2009) 4 14

6 méta-analyse MACH-H effet de la chimiothérapie d induction Survie globale JP. Pignon Radiotherapy and Oncology 92 (2009) 4 14

7 méta-analyse MACH-H effet de la chimiothérapie d induction JP. Pignon Radiotherapy and Oncology 92 (2009) 4 14

8 Synthèse chimiothérapie induction dans les carcinomes des VADS! " Chimiothérapie induction:! " Efficacité des études comprenant du platine! " TPF>PF! " Bénéfice faible:! " diminution du taux de métastase! " Pas d amélioration du contrôle locorégional! " Chimioradiothérapie concomitante! " Efficacité manifeste:! " Amélioration du contrôle locorégional 8 / xx

9 05/05/2009 Lieu du topo IHNSG Haigentz et al.the oncologist 2012;18: / xx

10 Curr opin oncol 2014;26: / xx

11 CONCLUSIONS de ces articles! " Chimiothérapie d induction peut avoir un rôle dans la diminution du risque métastatique chez les patients à stade N avancé: nécessité d études! " Chimiothérapie d induction par TPF est validé en préservation laryngé (autre option: radiochimiothérapie concomittante)! " Désinflation de la RCC en fonction réponse à la chimiothérapie d induction chez HPV+ reste du domaine investigationnel! " Future sélection de la chimiothérapie par la biologie moléculaire 11 / xx

12 CHIMIOTHERAPIE D INDUCTION le standard: TPF! " Taxotère 75mg/m2 J1! " Cisplatyl 75mg/m2 J1! " 5 FU 750mg/m2 J1 à 5! " 1 cycle / 3 semaines! " Facteurs de croissance! " Effets secondaires! " Neutropénie grade 3-4: 20%! " Neutropénie fébrile 6%! " Décès 1 à 2% 12 / xx

13 Chimiothérapie et carcinomes oropharyngés! " La plus part des articles concernent les carcinomes épidermoides des VADS sans distinction des sites anatomiques.! " Les études portent généralement sur les stades «avancés» sans distinction des T3! " La chimiothérapie d induction peut se concevoir! " avant la chirurgie! " De façon systématique! " En vue d une attitude de «préservation»! " En vue d une désinflation de la chirurgie! " avant un traitement par radiochimiothérapie concomittante! " Nécessité d une approche composite:! " Résultats carcinologiques! " Toxicité! " Qualité de vie résultats fonctionnels 13 / xx

14 Chimiothérapie d induction dans les carcinomes de l oropharynx avant traitement locorégional 1 étude de phase III 14 / xx

15 Chimiothérapie d induction dans les carcinomes de l oropharynx (chimoro) SCC oropharynx Traitement curatif n=318 T2-4 N0-2b R 3cycles CCDP 100mg/m2 D1 5FU 1000mg/m2 D1-5 traitement locorégional (chirurgie ou radiothérapie) chimiothérapie + traitement locorégional (surgery+rx / RX) Survie globale P=0,03 Survie sans évènements P=0.11

16 Initialement 2 études (radiothérapie et chirurgie) Inclusions < aux prévisions Etude ancienne pas de statut HPV Intitulé de la réunion d'aujourd'hui 16 / xx

17 Chimiothérapie d induction et «attitude de préservation» -des études rétrospectives -des études de phase II -pas d étude de phase III 17 / xx

18 Pfister et al. J clin Oncol 1995;13: cas opérables mais séquelles 1 à 3 cures CCDP Réponse >50%: radiothérapie +/- chir rattrapage Réponse<50% : chirurgie + radiothérapie Préservation: 66% (absence de chirurgie) Pas d évaluation fonctionnelle Pas de statut HPV Conclusion : -faisabilité -nécessité Phase III /chirurgie 18 / xx

19 Mantz et al. Cancer J 2001: " " 61 patients 3 cycles CCDP, 5FU, Leucovorin, interferon! " Réponses complètes RCC! " Pas de Conclusion réponse chirurgie :! " Réponse Augmente partielle; chance chirurgie survie du reliquat sans chirurgie mutilante! " 5 chirurgies initiales (8%)! " 11 chirurgies «adaptées» (18%)! " Survie actuarielle globale 3 ans 62%! " Survie sans progression Pas d évaluation 3 ans fonctionnelle :66% Préservation=organe en place! " Toxicité importante 19 / xx

20 Matchay J clin oncol 2002: ! " 53 patients! " 2 cures carbo taxol! " Répondeurs radiothérapie+taxol (50)! " Non répondeurs-chirurgie (3)! " Survie globale 3 ans 70%! " Survie sans récidive 59%! " Préservation fonctionnelle 70% ensemble! " Toxicité tardive grade 3:24% Réponse à CI non prédictive de préservation définitive Conclusion: à comparer à RCC 20 / xx

21 Urba et al. J clin oncol 2005;23:88-95! " 37 bases de langue stade III et IV! " CI (2PF) " " Réponse >50%: RCC +/- chir rattrapage Réponse<50% : chirurgie + radiothérapie " Survie globale à 3 ans: 67% (IC 95% 52%-83%) " Survie sans progression avec préservation à 3 ans: 62% (IC 95% 47%-78%) Bonne faisabilité Bonne tolérance Nécessité phase III Pas d évaluation fonctionnelle Préservation=absence de chirurgie 21 / xx

22 Worden et al. J clin oncol 2008;26: ! " 66 patients stade III et IV! " 1 cycle PF! " R>50% radiothérapie +CCDP (54-81%)! " R<50% chirurgie + radiothérapie! " Survie actuarielle globale 4 ans (IC95% 57,6%-80%): 70,4%! " Survie sans progression (IC95% 63%-84,7%): 75,8%! " Préservation fonctionnelle à 7 ans estimé 73,4% " (concerne les vivants)! " Toxicité mucite grade 3 ou 4:68%! " 1 décès CI 22 / xx

23 Furusaka et al. Actaotolaryngologica 2014; 134: ! " 71 cas paroi latérale opérables! " 2 à 4 Chimio intra-artérielle (PF) puis RCC (TF) 40grays (chirurgie en absence RC: 24 cas 9,7% des T3 et 52,5% T4a) +/- curage! " Préservation fonctionnelle à 5 ans: 61% Pas de statut HPV P<0,001 P<0, / xx

24 Préservation et oropharynx! " Absence de chirurgie = Préservation! " Complications de la RCC! " Pas de trachéotomie! " Pas de gastrostomie ou de SNG persistante! " Qualité de l élocution, de la déglutition! " Chirurgie= absence de préservation fonctionnelle! " Techniques de reconstruction! " Nécessité d évaluations fonctionnelles et de la qualité de vie en prospectif de nos traitements 24 / xx

25 Chimiothérapie d induction avant radiochimiothérapie dans l oropharynx 25 / xx

26 ETUDE PHASE II OROPHARYNX CI puis RCC! " Boscolo-Rizzo et al Int. J. radiation oncology biol. Phys. 2011;8: ! " 47 patients opérables prospectifs majorité T3 CI 1PF RCC +/- chir rattrapage! " 47 patients historiques traités par chirurgie +radiothérapie! " Contrôle local 3 ans 79,3% / 79,5%! " Préservation fonctionnelle à 3 ans 58,6% (IC 95% 37,5-79.7%)! " Toxicité grade 3: 34% grade 4: 8,5% 1 seule cure de CI Pas de statut HPV 26 / xx

27 ETUDE DE PHASE III CI SUIVI DE RCC! " Gupta et al. Cancer biol ther 2009; 8: Patients inopérables OP:taux de réponse Et toxicité aigue! " Contrôle locorégional à 2 ans 83% / 85%! " Survie sans maladie à 2 ans: 59,5% / 83% p=0,04! " Survie globale 2 ans: 70% / 77%! " Toxicité importante R CI 2/3 PF RCC (48) Chimiothérapie non optimale Petits effectifs RCC (57) Pas de statut HPV Violation de protocole exclus de l analyse 27 / xx

28 Chimiothérapie d induction et HPV 28 / xx

29 HPV et CI! " Flavill et al. annals of otology rhinology and laryngology 2014;123: ! " Etude rétrospective 49 cas stade III ou IV! " CI (taxane) suivi de RCC! " Etude HPV et P16 " HPV+/P16+ 2/ 35 échec carcino (5,7%) " HPV-/P16+ 1/11 échec (9,1%) " HPV-/P16-2/2 échec Etude rétrospective Pas d évaluation fonctionnelle Chimiothérapie non homogène 29 / xx

30 HPV et CI Worden et al. J clin oncol 2008; 26: ! " Charge virale dans biopsie initiale associée à:! " réponse CI (p=0,003)! " Survie globale (p=0,007)! " Survie sans progression (p=0,008) 30 / xx

31 Déflation thérapeutique dans les carcinomes résécables de l oropharynx HPV+ après CI! Méthode : étude phase II non randomisée CTi RCT Eligibilité: " Oropharynx " Résécable " HPV IHC+ et/ou p 16+ " Stade III, IVa " Cisplatine 75/m 2 J1 " Paclitaxel 90/m 2 J1, 8, 15 " Cetuximab 250 mg/ m 2 J1, 8, 15 Evaluation RC clinique Dose minorée IMRT 54 Gy/27 fx + cetuximab " 3 cycles J1-J21 RP/Stable clinique Dose complète IMRT 69.3Gy/33 fx + cetuximab A. Cmelak et al., ASCO 2014, PO 6006!

32 Déflation thérapeutique dans les carcinomes résécables de l oropharynx HPV+ après CI! " Résultats : 90 patients inclus, 80 analysables! " RC clinique : 71%, 62 (78%) ont reçu des doses d IMRT probabilité minorées SSR en fonction des doses de RT années 2 ans =80% 2 ans =65% Dose min Dose Std Tous patients probabilité SG en fonction des doses de RT Dose min Dose Std années 2 ans=93% 2 ans=87% Tous patients "#!$%&'()!!"#$%&'!"*$+!,-./0!1+!2--2!

33 Déflation thérapeutique dans les carcinomes résécables de l oropharynx HPV+ après CTi! " Résultats : tous patients 1.0 SSR en fonction du tabagisme 2 ans=92% 1.0 SG en fonction du tabagisme 2 ans=93% ans=86% Probabilité p= 0,014 2 ans=57% Probabilité p= 0, < 10PA > ou= 10 PA 0.0 < 10 PA >ou = 10 PA Années Années "#!$%&'()!!"#$%&'!"*$+!,-./0!1+!2--2!

34 Déflation thérapeutique dans les carcinomes résécables de l oropharynx HPV+ après CTI! " Résultats : patients avec faible dose SSR en fonction du T SSR en fonction du N Probabilité ans=84% 2 ans=54% Non T4 0.4 Non N2C T4 et T4a 0.2 N2C p= 0,07 p= 0, Probabilité ans=82% 2 ans=77% Années Années "#!$%&'()!!"#$%&'!"*$+!,-./0!1+!2--2!

35 Déflation thérapeutique dans les carcinomes résécables de l oropharynx HPV+ après CTI! " Conclusion : il semble possible de proposer une réduction de dose chez les patients HPV+ répondeurs à la CI! " en particulier chez les patients à faible risque de rechute <10PA / <T4 /<N2c! " mais objectif initial de 85% de SSR à 2 ans non atteint (80%)! " les critères de sélection des patients pour les futurs essais doivent être affinés A. Cmelak et al., ASCO 2014, PO 6006!

36 Conclusions (1)! " A ce jour pas de preuve de l intérêt de la chimiothérapie d induction dans les carcinomes oropharyngés.! " Il existe probablement un (ou des) sous-groupes de patients pour lesquels il y aurait un bénéfice mais comment les identifier?! " Le principe de «préservation» dans l oropharynx a montré sa faisabilité mais n a pas fait sa preuve. Nécessité d études de phase III avec des critères de jugement composite. 36 / xx

37 Conclusions (2)! " Pour les HPV+! " La CI a montré la faisabilité de la déflation thérapeutique! " Mais des études de Phase III doivent la valider! " Des Etudes de Phases II et III doivent être menées pour rechercher la place des thérapies ciblées dans la chimiothérapie d induction! " Avenir: biologie moléculaire pour la sélection des patients 37 / xx

38 merci pour votre attention

Chimiothérapie : quel bénéfice? Chimiothérapie : quel bénéfice? Survie globale

Chimiothérapie : quel bénéfice? Chimiothérapie : quel bénéfice? Survie globale 100 90 80 Chimiothérapie : quel bénéfice? Survie globale Différence : 4 % (p < 0.0001) MACH-NC Meta-Analysis of Chemotherapy in Head & Neck Cancer % Control CT 70 60 50 40 30 20 10 0 54 % 50 % 36 % 32

Plus en détail

Chimiothérapie néo- adjuvante pour les carcinomes T3 pharyngolaryngés : État de l art

Chimiothérapie néo- adjuvante pour les carcinomes T3 pharyngolaryngés : État de l art Chimiothérapie néo- adjuvante pour les carcinomes T3 pharyngolaryngés : État de l art O Choussy Fédéra.on oncologique ORL- Maxillo- Odontologie CHU Rouen Ra.onnel de la CT néoadjuvante Meilleure délivrance

Plus en détail

Chimiothérapie première des cancers du sein et expérience de l hôpital Saint Louis

Chimiothérapie première des cancers du sein et expérience de l hôpital Saint Louis Chimiothérapie première des cancers du sein et expérience de l hôpital Saint Louis M. Espié, J Lehman Che, A de Roquancourt, C. Cuvier, E. Bourstyn, L. Cahen-Doidy, C. de Bazelaire,M. Maylin, M. Marty,

Plus en détail

Cancer du Rectum JOURNEES DES 28/11/14. Candice CAROLA Tuteur : Dr MIRABEL

Cancer du Rectum JOURNEES DES 28/11/14. Candice CAROLA Tuteur : Dr MIRABEL Cancer du Rectum RADIOCHIMIOTHERAPIE JOURNEES DES 28/11/14 Candice CAROLA Tuteur : Dr MIRABEL Plan Généralités (épidémiologie, diagnostic, bilan d extension) PEC néoadjuvante PEC adjuvante PEC métastatique

Plus en détail

La chimiothérapie dans le traitement du carcinome épidermoïde du canal anal

La chimiothérapie dans le traitement du carcinome épidermoïde du canal anal Cancéro dig. Vol. 3 N 4-2011 - 289-300 289 DOI 10.4267/2042/45856 DOSSIER THÉMATIQUE : LE CANCER DU CANAL ANAL La chimiothérapie dans le traitement du carcinome épidermoïde du canal anal Systemic chemotherapy

Plus en détail

CANCERS du RECTUM QUELLE RADIOTHERAPIE PRE OPERATOIRE. LONGUE ou COURTE? M.AFIANE M.HAMEDABDELWAHAB. 12 décembre 2010

CANCERS du RECTUM QUELLE RADIOTHERAPIE PRE OPERATOIRE. LONGUE ou COURTE? M.AFIANE M.HAMEDABDELWAHAB. 12 décembre 2010 CANCERS du RECTUM QUELLE RADIOTHERAPIE PRE OPERATOIRE LONGUE ou COURTE? M.AFIANE M.HAMEDABDELWAHAB 12 décembre 2010 INTRODUCTION - I La Radiotherapie pre opératoire représente le traitement standard des

Plus en détail

Head and neck: formulaire d enregistrement des carcinomes de l oropharynx (nouveau diagnostic)

Head and neck: formulaire d enregistrement des carcinomes de l oropharynx (nouveau diagnostic) Head and neck: formulaire d enregistrement des carcinomes de l oropharynx (nouveau diagnostic) 1/6 08/05/2014 Head and neck carcinome oropharynx formulaire pour l enregistrement des nouveaux diagnostics

Plus en détail

La radiothérapie a été longtemps utilisée comme seul traitement locorégional des formes avancées de cancer du sein L expérience acquise permet de

La radiothérapie a été longtemps utilisée comme seul traitement locorégional des formes avancées de cancer du sein L expérience acquise permet de Radiothérapie dans la stratégie néoadjuvante Alain Fourquet Département de Radiothérapie Oncologique Introduction La radiothérapie a été longtemps utilisée comme seul traitement locorégional des formes

Plus en détail

Les petites tumeurs infiltrantes ( 10mm) : prescrire ou non un traitement systémique? Dominique Mille Médipôle de Savoie 07/10/2014

Les petites tumeurs infiltrantes ( 10mm) : prescrire ou non un traitement systémique? Dominique Mille Médipôle de Savoie 07/10/2014 Les petites tumeurs infiltrantes ( 10mm) : prescrire ou non un traitement systémique? Dominique Mille Médipôle de Savoie 07/10/2014 Un peu de considération historique On a commencé, et c est dommage, à

Plus en détail

Stratégies de maintenance dans le CBNPC en 2013. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse

Stratégies de maintenance dans le CBNPC en 2013. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse Stratégies de maintenance dans le CBNPC en 2013 Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse 6 décembre 2013 Traitement du CBNPC Evolution du traitement des CBNPC métastatiques

Plus en détail

FAUT IL ENCORE FAIRE DES CURAGES AXILLAIRES? Journée de formation 25 avril 2015 Dr Isabelle Jeanjot

FAUT IL ENCORE FAIRE DES CURAGES AXILLAIRES? Journée de formation 25 avril 2015 Dr Isabelle Jeanjot FAUT IL ENCORE FAIRE DES CURAGES AXILLAIRES? Journée de formation 25 avril 2015 Dr Isabelle Jeanjot INTRODUCTION Nécessité de connaître l état des ganglions axillaires (staging, pronostic) 80% des T1 sont

Plus en détail

Radio-chimiothérapie du cancer du rectum. Xavier Mirabel x-mirabel@o-lambret.fr

Radio-chimiothérapie du cancer du rectum. Xavier Mirabel x-mirabel@o-lambret.fr Radio-chimiothérapie du cancer du rectum Xavier Mirabel x-mirabel@o-lambret.fr 5 nouveautés dans le cancer du rectum La RTCT nouveau standard Extension des indications de conservation du sphincter L IRM

Plus en détail

Traitements systémiques des cancers de la tête et du cou. Cours de DES 9/12/16 Mony Chenda Ly- tuteur: Pr Chauffert

Traitements systémiques des cancers de la tête et du cou. Cours de DES 9/12/16 Mony Chenda Ly- tuteur: Pr Chauffert Traitements systémiques des cancers de la tête et du cou Cours de DES 9/12/16 Mony Chenda Ly- tuteur: Pr Chauffert 1 Stratégies: grandes lignes tumeurs de l hypopharynx et du larynx résécables tumeurs

Plus en détail

Essais cliniques : Voies Aérodigestives et ORL

Essais cliniques : Voies Aérodigestives et ORL Essais cliniques : Voies Aérodigestives et ORL Sommaire des protocoles Page Carcinome des voies aérodigestives supérieures - GORTEC 2004-01 - IMRT Étude randomisée de phase 3 comparant la radiothérapie

Plus en détail

Chimiothérapie des cancers ORL

Chimiothérapie des cancers ORL Société Française de Pharmacie Oncologique Chimiothérapie des cancers ORL Sophie Chapet Y. Pointreau- G.Calais- J.F Tournamille Centre H.S Kaplan, CHRU de Tours Introduction (1) Epidémiologie Incidence

Plus en détail

Cancer colorectal métastatique stratégie onco-chirurgicale en cas de métastases hépatiques synchrones résécables

Cancer colorectal métastatique stratégie onco-chirurgicale en cas de métastases hépatiques synchrones résécables 10 ème Symposium ADMY Cancer colorectal métastatique stratégie onco-chirurgicale en cas de métastases hépatiques synchrones résécables Stéphane Benoist CHU Bicêtre Introduction Cancer colorectal avec métastases

Plus en détail

Tableau I : Classification TNM de la population toutes localisations confondues N N0 N1 N2A N2B N2C N3

Tableau I : Classification TNM de la population toutes localisations confondues N N0 N1 N2A N2B N2C N3 INTRODUCTION Depuis les années 80 et les travaux d'al-sarraf(1), la chimiothérapie d'induction à base de sels de platine s'est progressivement généralisée dans le traitement des cancers de la tête et du

Plus en détail

THESAURUS. Cancer ORL Texte Court. Juin 2015. Thésaurus Cancer ORL Texte Court Page 1 sur 28

THESAURUS. Cancer ORL Texte Court. Juin 2015. Thésaurus Cancer ORL Texte Court Page 1 sur 28 THESAURUS Cancer ORL Texte Crt Juin 2015 Thésaurus Cancer ORL Texte Crt Page 1 sur 28 INDEX DES ARBRES DECISIONNELS Arbre Titre Page Ia Attitudes thérapeutiques (avant radiothérapie) 3 Ib Attitudes thérapeutiques

Plus en détail

STRATEGIE THERAPEUTIQUE DEVANT UNE OU DES METASTASES CEREBRALES QUE RETENIR EN PRATIQUE?

STRATEGIE THERAPEUTIQUE DEVANT UNE OU DES METASTASES CEREBRALES QUE RETENIR EN PRATIQUE? STRATEGIE THERAPEUTIQUE DEVANT UNE OU DES METASTASES CEREBRALES QUE RETENIR EN PRATIQUE? Benouaich-Amiel A. Institut Claudius Regaud Toulouse EPIDEMIOLOGIE Fréquent 8 à 10 % des cancers 100 170 000 nvx

Plus en détail

Les cancers cervico-faciaux Au carrefour des soins

Les cancers cervico-faciaux Au carrefour des soins Les cancers cervico-faciaux Au carrefour des soins CHU de Charleroi Dr Dany Brohée Oncologie médicale Chef de service d'oncologie et hématologie Ailier chimiothérapeute de l'équipe Tête&Cou Le traitement

Plus en détail

CHIMIOTHERAPIE DU CANCER DU NASOPHARYNX Induction et Rechute/Métastatique

CHIMIOTHERAPIE DU CANCER DU NASOPHARYNX Induction et Rechute/Métastatique CHIMIOTHERAPIE DU CANCER DU NASOPHARYNX Induction et Rechute/Métastatique Dr Caroline Even Département de cancérologie cervico-faciale Institut Gustave Roussy, Villejuif, France Tumeurs localisées Tumeur

Plus en détail

Le cancer de l estomac

Le cancer de l estomac Chapitre 2 Le cancer de l estomac Bilan minimal Bilan minimal : - Fibroscopie + biopsies - TDM thoraco-abdomino-pelvien (foie, ganglions) - Biologie hépatique - Si cancer superficiel : réalisation d une

Plus en détail

CANCER DE L ENDOMÈTRE. Recommandations et référentiels de l INCA Novembre 2010

CANCER DE L ENDOMÈTRE. Recommandations et référentiels de l INCA Novembre 2010 CANCER DE L ENDOMÈTRE Recommandations et référentiels de l INCA Novembre 2010 RAPPELS 5 rang des cancers chez la femme 6560 nouveaux cas par an patientes post-ménopausées (âge moyen : 68 ans) survie relative

Plus en détail

LES SITUATIONS PARTICULIÈRES DU TRAITEMENT LOCO-RÉGIONAL CONCEPT DE TUMEUR INFLAMMATOIRE EXPÉRIENCE TUNISIENNE

LES SITUATIONS PARTICULIÈRES DU TRAITEMENT LOCO-RÉGIONAL CONCEPT DE TUMEUR INFLAMMATOIRE EXPÉRIENCE TUNISIENNE LES SITUATIONS PARTICULIÈRES DU TRAITEMENT LOCO-RÉGIONAL CONCEPT DE TUMEUR INFLAMMATOIRE EXPÉRIENCE TUNISIENNE Pr K Rahal. & Coll Institut Salah Azaïz, Tunis, Tunisie 35 es Journées de la Société Française

Plus en détail

Pr. Pascal HAMMEL. La chimiothérapie de l adénocarcinome du pancréas. Connaître les indications Savoir quand ne pas faire de chimiothérapie

Pr. Pascal HAMMEL. La chimiothérapie de l adénocarcinome du pancréas. Connaître les indications Savoir quand ne pas faire de chimiothérapie Pr. Pascal HAMMEL La chimiothérapie de l adénocarcinome du pancréas Connaître les indications Savoir quand ne pas faire de chimiothérapie Conflits d intérêts Dr Pascal HAMMEL Laboratoires AMGEN Chimiothérapie

Plus en détail

Cas clinique cancer de l oesophage

Cas clinique cancer de l oesophage Cas clinique cancer de l oesophage P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie CHU de Rouen www.tncd.org Evolution du cancer de l oesophage en 2010 en France en fonction de l année de naissance Tout cancer

Plus en détail

Prise en charge thérapeutique des Cancers de Prostate stades T1 - T2 - T3 - No

Prise en charge thérapeutique des Cancers de Prostate stades T1 - T2 - T3 - No Prise en charge thérapeutique des Cancers de Prostate stades T1 - T2 - T3 - No Radiothérapie et Cancer Prostatique Radiothérapie conventionnelle (1) Techniques et complications 65-72 Gy (~ 2 Gy/j - 7 semaines)

Plus en détail

Anti EGFR ou anti VEGF en 1ère ligne dans le cancer colorectal métastatique?

Anti EGFR ou anti VEGF en 1ère ligne dans le cancer colorectal métastatique? Anti EGFR ou anti VEGF en 1ère ligne dans le cancer colorectal métastatique? Mardi 7 octobre 2014 Centre des Congrès d Aix-Les-Bains Dr Emmanuel Maillard, Dr Fabien Stenard Cancer colorectal métastatique:

Plus en détail

Réunion CORP 6 Novembre 2014 A.Dautruche

Réunion CORP 6 Novembre 2014 A.Dautruche Réunion CORP 6 Novembre 2014 A.Dautruche HAS, Septembre 2011 Rationnel de l étude Rationnel de l étude Années 1980 : Survie à 5 ans des cancers de l œsophage tous stades confondus traités par chirurgie

Plus en détail

Faut-il encore opérer les cancers de l œsophage localement avancés?

Faut-il encore opérer les cancers de l œsophage localement avancés? Faut-il encore opérer les cancers de l œsophage localement avancés? controverse : pour Delphine BONNET Fédération digestive - Hôpital Purpan - TOULOUSE définitions Type histologique : adénocarcinome /

Plus en détail

Cancers du canal anal 07/03/2014

Cancers du canal anal 07/03/2014 Cancers du canal anal DR XAVIER LIEM 07/03/2014 Généralités 1. Epidémiologie 2. Anatomopathologie 3. Anatomie 4. Clinique et Bilan 5. Classification Généralités 1. Epidémiologie Prédominance féminine 1,2

Plus en détail

FOM 2013 Lille 22 mars Radiothérapie et inhibiteurs de l EGFR

FOM 2013 Lille 22 mars Radiothérapie et inhibiteurs de l EGFR FOM 213 Lille 22 mars Radiothérapie et inhibiteurs de l EGFR Jean Louis Lefebvre Centre Oscar Lambret Lille, France Liens d intérêts Membre d advisory boards et conférencier Sanofi-Aventis (jusqu en 21)

Plus en détail

Chimiothérapie stades avancés

Chimiothérapie stades avancés Définition Chimiothérapie adjuvante Cancer du poumon non à petites cellules On entend par chimiothérapie adjuvante, un traitement réalisé chez un malade dont la tumeur a été enlevée en totalité par une

Plus en détail

d e s Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique

d e s Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique COL L ÈGE N ATIONAL DES GYNÉ COLOGUES E T OBS TÉ TRICIENS FR A NÇ A IS Président : Professeur F. P u e ch EXTRAIT d e s Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique Publié le 10 décembre 2010 N o t a. Le

Plus en détail

LA MALADIE OLIGOMETASTATIQUE PRISE EN CHARGE DES METASTASES CEREBRALES DR JL BARAT-DR J. ESKANDARI

LA MALADIE OLIGOMETASTATIQUE PRISE EN CHARGE DES METASTASES CEREBRALES DR JL BARAT-DR J. ESKANDARI LA MALADIE OLIGOMETASTATIQUE PRISE EN CHARGE DES METASTASES CEREBRALES DR JL BARAT-DR J. ESKANDARI CyberKnife System Conçu pour traiter des tumeurs dans le corps entier. Utilise un système de guidage

Plus en détail

Chimiothérapie. Induction Rechutes et maladie métastatique. Lionnel GEOFFROIS, oncologue médical juin 2014 / LE MANS

Chimiothérapie. Induction Rechutes et maladie métastatique. Lionnel GEOFFROIS, oncologue médical juin 2014 / LE MANS Chimiothérapie Induction Rechutes et maladie métastatique Lionnel GEOFFROIS, oncologue médical 27-28 juin 2014 / LE MANS Liens et conflits d intérêts Honoraires : Merck Serono Place de la chimiothérapie?

Plus en détail

L imagerie post radio-chimiothérapie dans les cancers tête et cou: l expérience du CHUM

L imagerie post radio-chimiothérapie dans les cancers tête et cou: l expérience du CHUM Congrès de l AORLQ - Octobre 2012 L imagerie post radio-chimiothérapie dans les cancers tête et cou: l expérience du CHUM Moein Alizadeh, William Guertin, Louise Lambert, Louis Guertin, Manon Bélair, Luc

Plus en détail

Le cancer de l œsophage

Le cancer de l œsophage Chapitre 1 Le cancer de l œsophage Classifications Classification ptnm (UICC 2010) Tumeurs ptis : carcinome in situ pt1 : envahissement de la lamina propria et de la sous-muqueuse pt2 : atteinte de la

Plus en détail

thérapeutiques en cancérologie des VADS

thérapeutiques en cancérologie des VADS Référentiel et options thérapeutiques en cancérologie des VADS Version 2008 Bilan préthérapeutique Indispensables Panendoscopie des VADS sous Ag Bilan de la lésion Recherche de deuxième localisation Biopsies

Plus en détail

Galland-Girodet S.*, Huchet A, Darrouzet V., Maire J. P. DIU de Neuro-oncologie 7 novembre 2013, Bordeaux

Galland-Girodet S.*, Huchet A, Darrouzet V., Maire J. P. DIU de Neuro-oncologie 7 novembre 2013, Bordeaux La radiothérapie des tumeurs bénignes de la base du crâne : analyse d une série de 30 patients porteurs de paragangliomes cervico-céphaliques traités entre 1987 et 2010. Galland-Girodet S.*, Huchet A,

Plus en détail

Cancer de l endomètre localisé à haut risque. Arnaud BEDDOK DES oncologie - radiothérapie Tutrices: Dr RAMDANE, Dr BIHAN

Cancer de l endomètre localisé à haut risque. Arnaud BEDDOK DES oncologie - radiothérapie Tutrices: Dr RAMDANE, Dr BIHAN Cancer de l endomètre localisé à haut risque Arnaud BEDDOK DES oncologie - radiothérapie Tutrices: Dr RAMDANE, Dr BIHAN Plan Introduction: de quoi parle t on? Cas clinique: Mme L 76 ans Recommandations

Plus en détail

CANCER DU POUMON à PETITES CELLULES

CANCER DU POUMON à PETITES CELLULES CANCER DU POUMON à PETITES CELLULES Epidémiologie 15% des cancers bronchiques 4000 cas par an en France 30000 décès par an aux USA Presque exclusivement du au tabac 1 Epidemiologie du CPC SEER database

Plus en détail

Cancer inflammatoire du sein: traitement, survie et récurrences. Présenté par Dr NGUELE MEKE H Tuteur: Dr TEBEU PM

Cancer inflammatoire du sein: traitement, survie et récurrences. Présenté par Dr NGUELE MEKE H Tuteur: Dr TEBEU PM Cancer inflammatoire du sein: traitement, survie et récurrences Présenté par Dr NGUELE MEKE H Tuteur: Dr TEBEU PM Plan Introduction Objectif Méthodologie Résultats Discussion Conclusion INTRODUCTION1 Cancer

Plus en détail

Faut-il faire une chimiothérapie adjuvante chez les patients âgés de plus de 75 ans ayant un CCR. Romain Coriat

Faut-il faire une chimiothérapie adjuvante chez les patients âgés de plus de 75 ans ayant un CCR. Romain Coriat Faut-il faire une chimiothérapie adjuvante chez les patients âgés de plus de 75 ans ayant un CCR 6eme Réunion annuelle de pathologie digestive Hôpital Cochin Hôtel Dieu 05 février 2010 Romain Coriat Unité

Plus en détail

Peut-on ne pas réaliser un curage axillaire après un ganglion sentinelle «positif»?

Peut-on ne pas réaliser un curage axillaire après un ganglion sentinelle «positif»? Peut-on ne pas réaliser un curage axillaire après un ganglion sentinelle «positif»? Vincent LAVOUE Fabrice Foucher, Claire-Marie Roger, Jérôme Blanchot, Jean Levêque Evaluation Ganglionnaire dans le Cancer

Plus en détail

Cancers du cavum. Le diagnostic est fait par la nasofibroscopie et l'examen du cavum où l'on retrouve un bourgeon au niveau du cavum.

Cancers du cavum. Le diagnostic est fait par la nasofibroscopie et l'examen du cavum où l'on retrouve un bourgeon au niveau du cavum. Cancers du cavum Entité clinique, biologique et histologique différente des autres cancers cervicofaciaux par sa relation avec le virus Epstein bar, sa répartition géographique et sa radiosensibilité.

Plus en détail

Quel traitement adjuvant pour les cancers de stade II?

Quel traitement adjuvant pour les cancers de stade II? Quel traitement adjuvant pour les cancers de stade II? Thomas APARICIO Service de Gastroentérologie Hôpital Avicenne, AP-HP, Bobigny thomas.aparicio@avc.aphp.fr Augmentation lente de l incidence Incidence

Plus en détail

Chimiothérapie aux soins intensifs

Chimiothérapie aux soins intensifs Chimiothérapie aux soins intensifs Dr Thierry Berghmans Service des soins Intensifs et urgences oncologiques & Clinique d oncologie Thoracique Institut Jules Bordet Aucun conflit d intérêt à déclarer Littérature

Plus en détail

ÉVALUATION DE L EFFICACITÉD UNE STIMULATION NEUROPSYCHOLOGIQUE SUR LES TROUBLES COGNITIFS LIÉS ÀLA CHIMIOTHÉRAPIE ADJUVANTE DANS LE CANCER DU SEIN

ÉVALUATION DE L EFFICACITÉD UNE STIMULATION NEUROPSYCHOLOGIQUE SUR LES TROUBLES COGNITIFS LIÉS ÀLA CHIMIOTHÉRAPIE ADJUVANTE DANS LE CANCER DU SEIN ÉVALUATION DE L EFFICACITÉD UNE STIMULATION NEUROPSYCHOLOGIQUE SUR LES TROUBLES COGNITIFS LIÉS ÀLA CHIMIOTHÉRAPIE ADJUVANTE DANS LE CANCER DU SEIN ÉTUDE TONUS Laura Moisy Neuropsychologue Unité de Recherche

Plus en détail

Radiothérapie dans le cancer du col utérin. A. BENIDER Cours d université d été DOURDAN 2009

Radiothérapie dans le cancer du col utérin. A. BENIDER Cours d université d été DOURDAN 2009 Radiothérapie dans le cancer du col utérin A. BENIDER Cours d université d été DOURDAN 2009 Évolution des idées dans le traitement des cancers du col utérin 19 siècle: chirurgie traitement de base 20 siècle:

Plus en détail

Chirurgie de clôture après radiochimiothérapie. avancé du col utérin «pour»

Chirurgie de clôture après radiochimiothérapie. avancé du col utérin «pour» Chirurgie de clôture après radiochimiothérapie pour cancer localement avancé du col utérin «pour» Dr P.E Colombo ICM - Montpellier SFCO 22/05/2015 Chirurgie de clôture après radiochimiothérapie pour cancer

Plus en détail

B. Lueza, G Le Teuff, J.P Pignon, D. De Ruysscher, C. Le Pechoux

B. Lueza, G Le Teuff, J.P Pignon, D. De Ruysscher, C. Le Pechoux Hétérogénéité inter et intra-sous groupes d essais pour explorer l hétérogénéité globale Un exemple de méta-analyse sur données individuelles dans le traitement des cancers bronchiques B. Lueza, G Le Teuff,

Plus en détail

Recommandations : Nutrition en oncogériatrie. Dr Gilbert ZEANANDIN Service de Gastro-entérologie et Nutrition CHU de Nice

Recommandations : Nutrition en oncogériatrie. Dr Gilbert ZEANANDIN Service de Gastro-entérologie et Nutrition CHU de Nice Recommandations : Nutrition en oncogériatrie Dr Gilbert ZEANANDIN Service de Gastro-entérologie et Nutrition CHU de Nice Sommaire Prérequis Objectifs de base et spécifiques du soin nutritionnel Recommandations

Plus en détail

CANCERS TETE ET COU ASCO 2012 W.GAIS CAC BATNA

CANCERS TETE ET COU ASCO 2012 W.GAIS CAC BATNA CANCERS TETE ET COU ASCO 2012 W.GAIS CAC BATNA I CANCERS ORL: PLAN A/CANCERS ORL LOCALEMENT AVANCÉS ET CHIMIOTHÉRAPIE D INDUCTION A1 Etude DECIDER. A2 Etude PARADIGM. B/ L apport des anti EGFR à la radio

Plus en détail

Principes du traitement des cancers Consultation oncologique multidisciplinaire G. JERUSALEM. Oncologie médicale CHU Sart Tilman - Liège

Principes du traitement des cancers Consultation oncologique multidisciplinaire G. JERUSALEM. Oncologie médicale CHU Sart Tilman - Liège Principes du traitement des cancers Consultation oncologique multidisciplinaire G. JERUSALEM Oncologie médicale CHU Sart Tilman - Liège Principes généraux Importance du diagnostic d un cancer au stade

Plus en détail

CBNPC métastatiques Quelle chimiothérapie de 1 ère ligne?

CBNPC métastatiques Quelle chimiothérapie de 1 ère ligne? CBNPC métastatiques Quelle chimiothérapie de 1 ère ligne? Alexis Cortot, MD, PhD Service de Pneumologie et Oncologie Thoracique Hôpital Calmette, CHRU de Lille Lille, France Liens d intérêt Honoraires

Plus en détail

Glioblastome : Radiothérapie en association au bevacizumab Essais de phases III - 2014. Kim CAO CORP 06.11.2014

Glioblastome : Radiothérapie en association au bevacizumab Essais de phases III - 2014. Kim CAO CORP 06.11.2014 Glioblastome : Radiothérapie en association au bevacizumab Essais de phases III - 2014 Kim CAO CORP 06.11.2014 AVAglio RTOG 0825 Contexte : quels enjeux? 1 ère tumeur cérébrale maligne chez l adulte, classification

Plus en détail

Surveillance postopératoire

Surveillance postopératoire Virginie Westeel CHU, Besançon France Surveillance postopératoire 1 Pourquoi? Why? Aim of follow-up : 6th edition of thetnm classification Goldstraw J Thorac Oncol 2007;2:706-14 2 Récidives et 2 èmes cancers

Plus en détail

Présentation du référentiel régional en cancérologie des VADS

Présentation du référentiel régional en cancérologie des VADS Présentation du référentiel régional en cancérologie des VADS Dr Ton Van, Dr. Mouawad 10/12/ Dr TON VAN DONNÉES GÉNÉRALES ET MÉTHODOLOGIE Les enjeux Modification de l incidence Répartition des sites tumoraux

Plus en détail

Cancer du col métastatique ou en rechute: Bevacizumab, quand et pour qui? Alexandra Leary, MD, PhD Gustave Roussy Cancer Campus Février 2016

Cancer du col métastatique ou en rechute: Bevacizumab, quand et pour qui? Alexandra Leary, MD, PhD Gustave Roussy Cancer Campus Février 2016 Cancer du col métastatique ou en rechute: Bevacizumab, quand et pour qui? Alexandra Leary, MD, PhD Gustave Roussy Cancer Campus Février 2016 Chimiothérapie de première ligne Sans exposition préalable au

Plus en détail

CHIMIOTHERAPIE ADJUVANTE DANS LE CANCER COLIQUE DE STADE II ALEXANDRE GIRAUD

CHIMIOTHERAPIE ADJUVANTE DANS LE CANCER COLIQUE DE STADE II ALEXANDRE GIRAUD CHIMIOTHERAPIE ADJUVANTE DANS LE CANCER COLIQUE DE STADE II ALEXANDRE GIRAUD I - CANCER COLIQUE Le colon : en amont de la jonction recto-sigmoïdienne,, plus de 15 cm de la marge anale en rectoscopie. Adénocarcinome

Plus en détail

CANCERS à PETITES CELLULES : TRAITEMENT de PREMIÈRE LIGNE (en dehors de la radiothérapie)

CANCERS à PETITES CELLULES : TRAITEMENT de PREMIÈRE LIGNE (en dehors de la radiothérapie) CANCERS à PETITES CELLULES : TRAITEMENT (en dehors de la radiothé Bernard LEBEAU Service de Pneumologie Hôpital Saint-Antoine Paris Université Pierre et Marie Curie, Paris VI Cours du G.O.L.F Montpellier,

Plus en détail

TRAITEMENT NEO ADJUVANT DE L ADENOCARCINOME PANCREATIQUE. Laetitia DAHAN CHU Timone Marseille

TRAITEMENT NEO ADJUVANT DE L ADENOCARCINOME PANCREATIQUE. Laetitia DAHAN CHU Timone Marseille TRAITEMENT NEO ADJUVANT DE L ADENOCARCINOME PANCREATIQUE Laetitia DAHAN CHU Timone Marseille Aucun CONFLITS D INTÉRÊT Objectifs pédagogiques Savoir définir un cancer du pancréas localement avancé et border

Plus en détail

Mastectomie Irradiation des aires ganglionnaires Toxicité tardive Dr. Céline Bourgier

Mastectomie Irradiation des aires ganglionnaires Toxicité tardive Dr. Céline Bourgier Échanges en radiothérapie du cancer du sein Mastectomie Irradiation des aires ganglionnaires Toxicité tardive Dr. Céline Bourgier Patiente de 62 ans Atcd néo sein gauche traité en 1995 par MCA gauche pour

Plus en détail

Thésaurus du Cancer du Colon

Thésaurus du Cancer du Colon Thésaurus du Cancer du Colon - 1 - Bilan des Cancers du Colon Antécédents, recherche de forme familiale Examen clinique, TR Coloscopie avec biopsies Echographie abdominale +/- TDM abdominal si doute ou

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 04 octobre 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 04 octobre 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 04 octobre 2006 HERCEPTIN 150 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion B/1 flacon de 15 ml (CIP: 562 103-7) Laboratoire ROCHE trastuzumab Liste I Médicament soumis

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 5 mai 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 5 mai 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 5 mai 2010 ALIMTA 100 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion (CIP 383 080-2) B/1 ALIMTA 500 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion (CIP 565 825-3)

Plus en détail

FOM 2013 Lille, 22 mars 2013 Qu a-t-on appris des essais de préservation laryngée?

FOM 2013 Lille, 22 mars 2013 Qu a-t-on appris des essais de préservation laryngée? FOM 2013 Lille, 22 mars 2013 Qu a-t-on appris des essais de préservation laryngée? Jean Louis Lefebvre Centre Oscar Lambret Lille, France Liens d intérêts Membre d advisory boards et conférencier Sanofi-Aventis

Plus en détail

Peut-on ne pas effectuer une irradiation après exérèse conservatrice d un carcinome canalaire in situ?

Peut-on ne pas effectuer une irradiation après exérèse conservatrice d un carcinome canalaire in situ? RCP SFSPM Rennes-2015 Peut-on ne pas effectuer une irradiation après exérèse conservatrice d un carcinome canalaire in situ? Alain Fourquet Département de Radiothérapie Oncologique Institut Curie, Paris

Plus en détail

Enjeu clinique ou Pourquoi mesurer la reponse precoce pendant le ttt neoadjuvant? Pr Hervé Bonnefoi Institut Bergonié et Université de Bordeaux

Enjeu clinique ou Pourquoi mesurer la reponse precoce pendant le ttt neoadjuvant? Pr Hervé Bonnefoi Institut Bergonié et Université de Bordeaux Enjeu clinique ou Pourquoi mesurer la reponse precoce pendant le ttt neoadjuvant? Pr Hervé Bonnefoi Institut Bergonié et Université de Bordeaux Chimiotherapie neoadjuvante (+/- antiher2) Fondamentaux Quand

Plus en détail

NOUVELLE CLASSIFICATION TNM

NOUVELLE CLASSIFICATION TNM NOUVELLE CLASSIFICATION TNM 7 ème Classification TNM 2009 du cancer du poumon Paumier A, Maugin E, Picquet J, Enon B. Service de CCVT CHU ANGERS La Baule, Mars 2010 Historique 1945 : invention du TNM 1973

Plus en détail

RÉSUMÉ La biopsie des ganglions sentinelles dans le cadre du traitement du cancer du sein : indications et contre-indications

RÉSUMÉ La biopsie des ganglions sentinelles dans le cadre du traitement du cancer du sein : indications et contre-indications RÉSUMÉ La biopsie des ganglions sentinelles dans le cadre du traitement du cancer du sein : indications et contre-indications Mars 2012 Une production de l Institut national d excellence en santé et en

Plus en détail

Cancer bronchique non à petites cellules. Première ligne, et après? Combien de lignes?

Cancer bronchique non à petites cellules. Première ligne, et après? Combien de lignes? Cancer bronchique non à petites cellules Première ligne, et après? Combien de lignes? Christos Chouaid ( Créteil) Liens d intérets Au cours de ces 5 dernières années, j ai perçu des honoraires ou des financements

Plus en détail

Les modèles précliniques in vivo sont ils à la. hauteur de ce qu en attendent les cliniciens? ONCOTRANS Nancy. Mars 2009. P.

Les modèles précliniques in vivo sont ils à la. hauteur de ce qu en attendent les cliniciens? ONCOTRANS Nancy. Mars 2009. P. Les modèles précliniques in vivo sont ils à la hauteur de ce qu en attendent les cliniciens? ONCOTRANS Nancy Mars 2009 P. Chastagner - Oncologie pédiatrique, CHU Nancy - EA 4001, faculté de Médecine, Nancy

Plus en détail

Carcinome hépatocellulaire prise en charge en 2013

Carcinome hépatocellulaire prise en charge en 2013 Carcinome hépatocellulaire prise en charge en 2013 Isabelle Morard Service d hépato-gastroentérologie Service de transplantation Juin 2013 J hepatol 2012 Hepatology 2011 CHC: épidémiologie Cibler les populations

Plus en détail

Cancer de la vessie et chimiothérapie néoadjuvante. Nadine Houédé Institut Bergonié Bordeaux

Cancer de la vessie et chimiothérapie néoadjuvante. Nadine Houédé Institut Bergonié Bordeaux Cancer de la vessie et chimiothérapie néoadjuvante Nadine Houédé Institut Bergonié Bordeaux Cas clinique (1) Patient âgé de 62 ans, ancien directeur d hôpitaux ATCD Péritonite avec colostomie de décharge

Plus en détail

TRAITEMENT CONSERVATEUR DES CANCERS PHARYNGO-LARYNGES D.S.BENYAHIA

TRAITEMENT CONSERVATEUR DES CANCERS PHARYNGO-LARYNGES D.S.BENYAHIA TRAITEMENT CONSERVATEUR DES CANCERS PHARYNGO-LARYNGES D.S.BENYAHIA I. Introduction La première laryngectomie a été réalisée en 1873 par Billroth. Le but de la plupart des recherches chirurgicales a été

Plus en détail

Réseau GPIC, cancérologie : de l action à l amélioration des taux. Dr Pierre BERGER, Institut paoli-calmettes GPIC

Réseau GPIC, cancérologie : de l action à l amélioration des taux. Dr Pierre BERGER, Institut paoli-calmettes GPIC Réseau GPIC, cancérologie : de l action à l amélioration des taux Dr Pierre BERGER, Institut paoli-calmettes GPIC GPIC Groupe pour la Prévention des Infections en Cancérologie Groupe collaboratif de la

Plus en détail

Méthodologie des essais cliniques de phase II dans le cancer du sein métastatique chez le sujet âgé : Revue de la littérature

Méthodologie des essais cliniques de phase II dans le cancer du sein métastatique chez le sujet âgé : Revue de la littérature Méthodologie des essais cliniques de phase II dans le cancer du sein métastatique chez le sujet âgé : Revue de la littérature Cabarrou B (1) Mourey L (1) Dalenc F (1) Balardy L (2) Roché H (1) Boher JM

Plus en détail

incidence homme 2007 mortalité Hommes 2007

incidence homme 2007 mortalité Hommes 2007 Cancer du poumon aspects thérapeutiques incidence et mortalité incidence homme 2007 mortalité Hommes 2007 incidence femme 2007 mortalité femme 2007 1 08/05/2008 type de cancer stades CPNPC Cancer du poumon

Plus en détail

Quand demander un TEP? Situations actuelles et émergentes

Quand demander un TEP? Situations actuelles et émergentes Quand demander un TEP? Situations actuelles et émergentes Eric ZERBIB Médecine Nucléaire, CIMEN Centre Chirurgical Val d Or, 92210 Saint-Cloud, Eric.zerbib@cimen.fr Conflit d intérêt : aucun Quand demander

Plus en détail

M. Deslandres CHU/Oncopôle

M. Deslandres CHU/Oncopôle Recommandations Saint Paul de Vence 2016: ce qui change M. Deslandres CHU/Oncopôle Depuis 2012 Mise à jour des classifications anatomo-cliniques Évolution des critères de qualité recommandés pour la chirurgie

Plus en détail

Prise en charge initiale d un sarcome des tissus mous de l adulte

Prise en charge initiale d un sarcome des tissus mous de l adulte Prise en charge initiale d un sarcome des tissus mous de l adulte Les indications actuelles de la radiothérapie rapie 27 novembre 2009 / DIJON Gilles Truc Rationnel de la radiothérapie dans les sarcomes

Plus en détail

CARCINOMES EPIDERMOIDES TETE ET COU

CARCINOMES EPIDERMOIDES TETE ET COU OMEDIT Aquitaine Affaire suivie par : Bertrice LOULIERE : bertrice.louliere@omedit-aquitaine.fr Antoine BROUILLAUD : antoine.brouillaud@omedit-aquitaine.fr Morgane GUILLAUDIN : morgane.guillaudin@omedit-aquitaine.fr

Plus en détail

Chimiothérapie adjuvante des cancers colorectaux : peut on se baser sur la biologie moléculaire pour proposer un traitement adjuvant en 2012?

Chimiothérapie adjuvante des cancers colorectaux : peut on se baser sur la biologie moléculaire pour proposer un traitement adjuvant en 2012? Toulouse le 5 avril 2013 Chimiothérapie adjuvante des cancers colorectaux : peut on se baser sur la biologie moléculaire pour proposer un traitement adjuvant en 2012? Thierry Lecomte Service d Hépatogastroentérologie

Plus en détail

Les cancers digestifs de la personne âgée. Société Bretonne de Gériatrie Malestroit le 19/03/2010

Les cancers digestifs de la personne âgée. Société Bretonne de Gériatrie Malestroit le 19/03/2010 Les cancers digestifs de la personne âgée Société Bretonne de Gériatrie Malestroit le 19/03/2010 Épidémiologie Le cancer est une maladie de l âge : balducci + de 50% des cancers ap 65 ans Prévisions pour

Plus en détail

KCE Report 194 & 226 Cancer de la prostate localisé 1 1. ALGORITHME

KCE Report 194 & 226 Cancer de la prostate localisé 1 1. ALGORITHME KCE Report 194 & 226 Cancer de la prostate localisé 1 1. ALGORITHME 2 Cancer de la Prostate Localisé KCE Report 194 & 226 2. RECOMMANDATIONS Le rapport scientifique contenant plus d information de base

Plus en détail

Cancer Prostatique Localement Avancé (T3) Pr. Vincent RAVERY

Cancer Prostatique Localement Avancé (T3) Pr. Vincent RAVERY Cancer Prostatique Localement Avancé (T3) Pr. Vincent RAVERY Introduction Diagnostic précoce / Dépistage Nombre relatif stable de cancers de la prostate (CaP) localement avancés Meilleure stadification

Plus en détail

Traitements conservateurs des tumeurs urothéliales vésicales infiltrant le muscle

Traitements conservateurs des tumeurs urothéliales vésicales infiltrant le muscle Traitements conservateurs des tumeurs urothéliales vésicales infiltrant le muscle Dr Chevreau IUC Dr Bachaud IUC Dr Bordier Clinique Pasteur Toulouse Objectifs : Guérison Qualité de vie Alternative à la

Plus en détail

Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum

Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum Dr Servagi Vernat Stéphanie, Radiothérapeute CHRU Besançon 20 mars 2015 Pas

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 31 mai 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 31 mai 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 31 mai 2006 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée limitée conformément au décret du 27 octobre 1999 (JO du 30 octobre 1999) et à l arrêté du 15 décembre

Plus en détail

Radiothérapie adjuvante des CCIS

Radiothérapie adjuvante des CCIS Radiothérapie adjuvante des CCIS standard, abstention, ou surimpression? Pr David AZRIA Pôle de Radiothérapie Oncologique INSERM U896 UM1 Montpellier Retour vers le futur. CCIS peut légitimement être traité

Plus en détail

Place de la chirurgie dans le traitement du Cancer

Place de la chirurgie dans le traitement du Cancer Place de la chirurgie dans le traitement du Cancer I) Introduction Traitement actuel du cancer : compétences multiples oncologie médicale radiothérapie réanimation biologie anatomopathologie des tumeurs

Plus en détail

Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie Carcinomes epidermoïdes des Voies Aéro-digestives Supérieures

Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie Carcinomes epidermoïdes des Voies Aéro-digestives Supérieures Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie Carcinomes epidermoïdes des Voies Aéro-digestives Supérieures Ce référentiel a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels

Plus en détail

Les chimiothérapies palliatives (Intérêts, limites, questions éthiques) Dr ODDOU Stéphanie Oncologie Médicale CHICAS GAP

Les chimiothérapies palliatives (Intérêts, limites, questions éthiques) Dr ODDOU Stéphanie Oncologie Médicale CHICAS GAP Les chimiothérapies palliatives (Intérêts, limites, questions éthiques) Dr ODDOU Stéphanie Oncologie Médicale CHICAS GAP Chimiothérapie des tumeurs solides Adjuvantes ou néoadjuvantes: Avant ou après un

Plus en détail

Exercice n 9 : Ne pas confondre observer et expérimenter

Exercice n 9 : Ne pas confondre observer et expérimenter Le pronostic des cancers du sein dépend de divers facteurs, dont la taille du cancer. En France, au cours d une étude, il a été observé un taux de survie plus important chez les femmes ayant un cancer

Plus en détail

Cancer du col de l utl

Cancer du col de l utl 4 journée e inter régionale r en gynécologie et sénologies La Baule, le 27 mai 2011 Cancer du col de l utl utérus Etat de l artl Radiothérapie Dr Mesgouez-Nebout Nathalie Plan les indications thérapeutiques

Plus en détail

Cancer inflammatoire du sein Traitement, survie et récurrences

Cancer inflammatoire du sein Traitement, survie et récurrences inflammatoire du sein Traitement, survie et récurrences Huguette Nguele Meke Introduction Le cancer du sein est une maladie gave et fréquente qui touche une femme sur 11 au cours de sa vie et qui est diagnostiqué

Plus en détail

Cancer de l endomètre

Cancer de l endomètre Traitement chirurgical des cancers de l endomètre, du col et de l ovaire Cancer de l endomètre Emile Daraï Service de Gynécologie-Obstétrique, Hôpital Tenon, CancerEst, Université Pierre et Marie Curie

Plus en détail

LE CANCER DU PANCRÉAS LOCALEMENT AVANCÉ

LE CANCER DU PANCRÉAS LOCALEMENT AVANCÉ LE CANCER DU PANCRÉAS LOCALEMENT AVANCÉ Michel Ducreux Insitut Gustave Roussy Villejuif,FRANCE 1/28 Le cancer du pancréas. Histoire naturelle: Survie à 3 ans < 5% Maladie métastasée d emblée: 40% Formes

Plus en détail