Chimiothérapie : quel bénéfice? Chimiothérapie : quel bénéfice? Survie globale

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chimiothérapie : quel bénéfice? Chimiothérapie : quel bénéfice? Survie globale"

Transcription

1 Chimiothérapie : quel bénéfice? Survie globale Différence : 4 % (p < ) MACH-NC Meta-Analysis of Chemotherapy in Head & Neck Cancer % Control CT % 50 % 36 % 32 % CT ans Control Chimiothérapie : quel bénéfice? Survie globale MACH-NC Meta-Analysis of Chemotherapy in Head & Neck Cancer Type de CT Réduction risque DC p Bénéfice absolu à 5 ans Adjuvante Néoadjuvante Concomitante 2 % 5 % 19 % NS NS < % 2 % 8 % * Total 10 % < % * SG à 5 ans dans le bras contrôle = 32% D après J.P Pignon et J. Bourhis, Lancet 2000; 355 :

2 Chimiothérapie concomitante Analyse de sous-groupes : âge MACH-NC Meta-Analysis of Chemotherapy in Head & Neck Cancer Age (ans) Bénéfice en SG à 5 ans < 50 12% % p< % > % Explication : compliance? toxicité? puissance statistique? D après J.P Pignon et J. Bourhis, Lancet 2000; 355 : Chimiothérapie concomitante Analyse de sous-groupes : chimio MACH-NC Meta-Analysis of Chemotherapy in Head & Neck Cancer CT Bénéfice en SG 5 ans P+ F+ 10% P+ F- 11% P- F+ 7% P- F- 4% p< 0.04 Bénéfice du cisplatine D après J.P Pignon et J. Bourhis, Lancet 2000; 355 :

3 Méta-analyse MACH-NC Décès toxiques MACH-NC Meta-Analysis of Chemotherapy in Head & Neck Cancer Contrôle Chimiothérapie Adjuvante Néoadjuvante Concomitante 0.5 % 0.4 % 0.9 % 1.3% 1.5% 2.1% + 1% décès toxiques D après J.P Pignon et J. Bourhis, Lancet 2000; 355 : Conclusions de la méta-analyse MACH-NC Meta-Analysis of Chemotherapy in Head & Neck Cancer Bénéfice des chimiothérapies à base de platine Chimioradiothérapie concomitante : traitement de référence des formes localement avancées (contrôle loco-régional et survie) Bénéfice en fractionnement standard, modifié et en post-opératoire Bénéfice des chimiothérapie néo-adjuvante et d induction? Intérêt chez le sujet âgé? D après J.P Pignon et J. Bourhis, Lancet 2000; 355 :

4 Chimiothérapie des cancers des V.A.D.S La chimiothérapie d induction n a pas dit son dernier mot L avènement des taxanes Chimiothérapie d induction par taxanes 4

5 Chimiothérapie d induction par taxanes Vermorken J et al. NEJM 2007;357: Chimiothérapie d induction par taxanes TAX 324 Carboplatine hebdo TPF : Docetaxel 75 D1 + Cisplatin 100 D1 + 5-FU 1000 D1-5 x 3 PF : Cisplatin 100 D1 + 5-FU 1000 D1-5 x 3 5

6 Chimiothérapie d induction par taxanes Posner M et al. NEJM 2007;357: Chimiothérapie d induction par taxanes 80% de neutropénies grade 3-4 avec le TPF G-CSF systématique 6

7 Chimiothérapie d induction par taxanes Conclusions Bénéfice en survie Toxicité importante : à réserver aux sujets âgés en très bon état général (attention au risque de neutropénie) A comparer avec le traitement de référence = CRT Chimiothérapie des cancers des V.A.D.S De nouvelles voies Thérapies ciblées et radiothérapie 7

8 Epidermal Growth Factor Receptor : facteur pronostic 100% 0 Log Rank: p < 0, Vivants 50% REGF < < REGG < 275 REGF > 275 0% Survie (mois) Magné N, Pivot X, Bensadoun RJ et al., Eur J Cancer 2001 Radiothérapie + cetuximab Phase III Stades III/IV n=424 RTE 70 Gy RTE 70 Gy + cetuximab Amélioration du taux de contrôle locorégional Contrôle loco-régional à 3 ans: 34% vs 47% (p <0,01) PFS : 12,4 mois vs 17,1 mois Allongement de la survie survie globale : 29 vs 49 mois (p=0,03) réduction du risque de décès de 24% Bonner et al. NEJM

9 Radiothérapie + cetuximab Bonner et al. NEJM 2005 Radiothérapie + cetuximab 9

10 Toxicité cutanée des inhibiteurs EGFR Rash acnéiforme dans 80% des cas (dont 5-20% formes sévères) Majoration du taux de radioépidermite de grade 3-4 Traitements topiques ou antibiothérapie systémique Corrélation à l efficacité Radiothérapie + cetuximab Essai TREMPLIN Larynx Stades III/IV n=153 TPF x 3 répondeurs nonrépondeurs R RTE 70 Gy in 7 weeks + CDDP 100 mg/m 2 J1, J22, J43 RTE 70 Gy in 7 weeks + cetuximab 250 mg/m 2 /sem laryngectomie totale + RTE 85% de réponses après chimio d'induction, 115/153 patients randomisés bras cisplatine : 45% des pts ont reçu la totalité de la CRT, 50% de toxicité bras cetuximab : 71% des pts ont reçu la totalité de la CRT, 26% de toxicité taux de préservation laryngée à 3 mois similaire (93% vs 95%) Lefebvre JL et al. ASCO

11 Radiothérapie + cetuximab RTOG 0522 Stades III/IV n=895 RTE 70 Gy + CDDP RTE 70 Gy + CDDP + cetuximab Pas de différence en termes de survie PFS à 2 ans : 64% vs 63% OS à 2 ans : 90% vs 92% Majoration de la toxicité mucite grade 3-4 : 35% vs 45% (p=0,003) épidermite grade 3-4 : 17% vs 40% (p<0,0001) Ang K et al. ASCO 2011 Radiothérapie + panitumumab CONCERT-I Stades III/IV n=150 RTE 70 Gy + CDDP RTE 70 Gy + CDDP + panitunumab Pas de différence en termes de survie PFS à 2 ans : 65% vs 60% OS à 2 ans : 76% vs 64% Majoration de la toxicité mucite grade 3-4 : 24% vs 55% arrêt de la RTE > 10 jours : 3% vs 16% Giralt J et al. ASCO

12 Radiothérapie + erlotinib Phase II R Stades III/IV n=204 RTE 70 Gy + CDDP RTE 70 Gy + CDDP + erlotinib Pas de différence en termes de réponse ni de survie CRR : 61% vs 68% (p=0,3) PFS à 2 ans : 71% vs 78% (p=0,6) Martins R et al. ASCO 2012 Thérapies ciblées Conclusions Premier essai démontrant un bénéfice en survie en concomitant à la radiothérapie pour les cancers ORL Place des thérapies ciblées / CRT? Alternative à la CRT chez les sujets âgés? 12

13 Chimiothérapie des cancers des V.A.D.S Chimiothérapie des stades localement avancés ou métastatiques Résultats des monochimiothérapies dans les cancers des VADS Phase II RO MTX 8-50% Cisplatine 30-46% Carboplatine 20-30% 5-FU 10-27% Bléomycine 15-25% Mitomycine C 22% Vinblastine 29% Adriamycine 12-23% Durée médiane de réponse: 3-5 mois 13

14 Résultats des polychimiothérapies dans les cancers des VADS Phases II RO Cisplatine-5FU 30-46% Cisplatine-bléomycine-MTX 48% Carboplatine-5FU 27% Bléomycine-MTX-vincristine 28% Cisplatine-MTX 33% Cisplatine-bléomycine 24% Cisplatine-bléo-MTX-vincristine 50% Cisplatine-bléo-vincristine 40% Cisplatine-bléo-vinblastine 24% Place des thérapies ciblées Essai EXTREME 442 patients K ORL récidivants ou M+ (1ère ligne) 5-FU + CDDP ou carbo + cetuximab x 6 puis cetuximab en entretien 5-FU + CDDP ou carbo x 6 Survie médiane: 10,1 vs 7,4 mois (p=0.036) Vermorken et al., ASCO

15 Place des thérapies ciblées Essai EXTREME Vermorken et al., ASCO 2007 Place des thérapies ciblées Et chez les patients réfractaires au CDDP? Baselga (JCO 2005): phase II CDDP + cetuximab RR : 10% Taux contrôle : 53% Vermoken (JCO 2007): phase II cetuximab RR : 13% Taux contrôle : 46% pas de réponse si réintroduction du CDDP lors de la progression Cetuximab à utiliser plutôt en monothérapie 15

16 Chimiothérapie des stades localement avancés ou métastatiques Efficacité limitée en terme de SG 5FU-CDDP + cetuximab accepté comme standard Place des taxanes? Ré-irradiation? Essai ELAN 16

17 IHF2SQ J1 J3 5-FU-CDDP 3 Gy 3 Gy 3 Gy 3 Gy J1 J3 5-FU-CDDP 3 Gy 3 Gy 3 Gy 3 Gy Irradiation hypofractionnée, 2 séances quotidiennes S1 S3 Schéma très utile chez les patients âgés J1 J3 5-FU-CDDP 3 Gy 3 Gy 3 Gy 3 Gy J1 J3 5-FU-CDDP 3 Gy 3 Gy 3 Gy 3 Gy S5 ou S7 S7 ou S9 Surveillance La première année : mensuelle (6 mois) puis tous les 2 mois La deuxième année : trimestrielle Jusqu à la 5 ème année : tous les 6 mois Au-delà : annuelle 1 RP et bilan sanguin/an avec TSH Pas d examen paraclinique systématique (TDM à 6 mois, scintigraphie FDG en évaluation) 17

18 Conclusions Bénéfice de la chimiothérapie, essentiellement en concomitant Place de la chimiothérapie néoadjuvante à préciser, TPF efficace mais toxique Place des thérapies ciblées à préciser : alternative à la chimio concomitante? Importance de la prise en charge nutritionnelle+++ 18

Les cancers cervico-faciaux Au carrefour des soins

Les cancers cervico-faciaux Au carrefour des soins Les cancers cervico-faciaux Au carrefour des soins CHU de Charleroi Dr Dany Brohée Oncologie médicale Chef de service d'oncologie et hématologie Ailier chimiothérapeute de l'équipe Tête&Cou Le traitement

Plus en détail

Chimiothérapie néo- adjuvante pour les carcinomes T3 pharyngolaryngés : État de l art

Chimiothérapie néo- adjuvante pour les carcinomes T3 pharyngolaryngés : État de l art Chimiothérapie néo- adjuvante pour les carcinomes T3 pharyngolaryngés : État de l art O Choussy Fédéra.on oncologique ORL- Maxillo- Odontologie CHU Rouen Ra.onnel de la CT néoadjuvante Meilleure délivrance

Plus en détail

Chimiothérapie d induction pour les carcinomes épidermoïdes T3 oropharyngés : analyse de la littérature

Chimiothérapie d induction pour les carcinomes épidermoïdes T3 oropharyngés : analyse de la littérature Chimiothérapie d induction pour les carcinomes épidermoïdes T3 oropharyngés : analyse de la littérature Dominique de Raucourt 1 / xx 2 / xx Particularités des T3 oropharyngés! " Accessibles le plus souvent

Plus en détail

Stratégies de maintenance dans le CBNPC en 2013. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse

Stratégies de maintenance dans le CBNPC en 2013. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse Stratégies de maintenance dans le CBNPC en 2013 Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse 6 décembre 2013 Traitement du CBNPC Evolution du traitement des CBNPC métastatiques

Plus en détail

Radiothérapie des cancers des voies aérodigestives supérieures chez le sujet âgé. Dr Florence Huguet Service d Oncologie Radiothérapie Hôpital Tenon

Radiothérapie des cancers des voies aérodigestives supérieures chez le sujet âgé. Dr Florence Huguet Service d Oncologie Radiothérapie Hôpital Tenon Radiothérapie des cancers des voies aérodigestives supérieures chez le sujet âgé Dr Florence Huguet Service d Oncologie Radiothérapie Hôpital Tenon Fréquence = 20 000 nouveaux cas par an en France en 2003

Plus en détail

FOM 2013 Lille 22 mars Radiothérapie et inhibiteurs de l EGFR

FOM 2013 Lille 22 mars Radiothérapie et inhibiteurs de l EGFR FOM 213 Lille 22 mars Radiothérapie et inhibiteurs de l EGFR Jean Louis Lefebvre Centre Oscar Lambret Lille, France Liens d intérêts Membre d advisory boards et conférencier Sanofi-Aventis (jusqu en 21)

Plus en détail

CBNPC métastatiques Quelle chimiothérapie de 1 ère ligne?

CBNPC métastatiques Quelle chimiothérapie de 1 ère ligne? CBNPC métastatiques Quelle chimiothérapie de 1 ère ligne? Alexis Cortot, MD, PhD Service de Pneumologie et Oncologie Thoracique Hôpital Calmette, CHRU de Lille Lille, France Liens d intérêt Honoraires

Plus en détail

La chimiothérapie dans le traitement du carcinome épidermoïde du canal anal

La chimiothérapie dans le traitement du carcinome épidermoïde du canal anal Cancéro dig. Vol. 3 N 4-2011 - 289-300 289 DOI 10.4267/2042/45856 DOSSIER THÉMATIQUE : LE CANCER DU CANAL ANAL La chimiothérapie dans le traitement du carcinome épidermoïde du canal anal Systemic chemotherapy

Plus en détail

Head and neck: formulaire d enregistrement des carcinomes de l oropharynx (nouveau diagnostic)

Head and neck: formulaire d enregistrement des carcinomes de l oropharynx (nouveau diagnostic) Head and neck: formulaire d enregistrement des carcinomes de l oropharynx (nouveau diagnostic) 1/6 08/05/2014 Head and neck carcinome oropharynx formulaire pour l enregistrement des nouveaux diagnostics

Plus en détail

Traitements systémiques des cancers de la tête et du cou. Cours de DES 9/12/16 Mony Chenda Ly- tuteur: Pr Chauffert

Traitements systémiques des cancers de la tête et du cou. Cours de DES 9/12/16 Mony Chenda Ly- tuteur: Pr Chauffert Traitements systémiques des cancers de la tête et du cou Cours de DES 9/12/16 Mony Chenda Ly- tuteur: Pr Chauffert 1 Stratégies: grandes lignes tumeurs de l hypopharynx et du larynx résécables tumeurs

Plus en détail

CANCERS TETE ET COU ASCO 2012 W.GAIS CAC BATNA

CANCERS TETE ET COU ASCO 2012 W.GAIS CAC BATNA CANCERS TETE ET COU ASCO 2012 W.GAIS CAC BATNA I CANCERS ORL: PLAN A/CANCERS ORL LOCALEMENT AVANCÉS ET CHIMIOTHÉRAPIE D INDUCTION A1 Etude DECIDER. A2 Etude PARADIGM. B/ L apport des anti EGFR à la radio

Plus en détail

Cancer bronchique non à petites cellules. Première ligne, et après? Combien de lignes?

Cancer bronchique non à petites cellules. Première ligne, et après? Combien de lignes? Cancer bronchique non à petites cellules Première ligne, et après? Combien de lignes? Christos Chouaid ( Créteil) Liens d intérets Au cours de ces 5 dernières années, j ai perçu des honoraires ou des financements

Plus en détail

Essais cliniques : Voies Aérodigestives et ORL

Essais cliniques : Voies Aérodigestives et ORL Essais cliniques : Voies Aérodigestives et ORL Sommaire des protocoles Page Carcinome des voies aérodigestives supérieures - GORTEC 2004-01 - IMRT Étude randomisée de phase 3 comparant la radiothérapie

Plus en détail

Chimiothérapie stades avancés

Chimiothérapie stades avancés Définition Chimiothérapie adjuvante Cancer du poumon non à petites cellules On entend par chimiothérapie adjuvante, un traitement réalisé chez un malade dont la tumeur a été enlevée en totalité par une

Plus en détail

Cancers bronchiques à petites cellules étendus: traitement standard et nouvelles approches thérapeutiques

Cancers bronchiques à petites cellules étendus: traitement standard et nouvelles approches thérapeutiques Cancers bronchiques à petites cellules étendus: traitement standard et nouvelles approches thérapeutiques Dr Pierre FOURNEL Département d Oncologie Médicale Conflits d intérêts: Pas de conflit d intérêt

Plus en détail

20/05/2015 Indications et protocoles thérapeutiques nécessitant une cible moléculaire

20/05/2015 Indications et protocoles thérapeutiques nécessitant une cible moléculaire Indications et protocoles thérapeutiques nécessitant une cible moléculaire Dr Elodie Coquan, oncologue médicale Centre François Baclesse, Caen Introduction Amélioration des connaissances sur la carcinogénèse

Plus en détail

FOM 2013 Lille, 22 mars 2013 Qu a-t-on appris des essais de préservation laryngée?

FOM 2013 Lille, 22 mars 2013 Qu a-t-on appris des essais de préservation laryngée? FOM 2013 Lille, 22 mars 2013 Qu a-t-on appris des essais de préservation laryngée? Jean Louis Lefebvre Centre Oscar Lambret Lille, France Liens d intérêts Membre d advisory boards et conférencier Sanofi-Aventis

Plus en détail

Cancer du Rectum JOURNEES DES 28/11/14. Candice CAROLA Tuteur : Dr MIRABEL

Cancer du Rectum JOURNEES DES 28/11/14. Candice CAROLA Tuteur : Dr MIRABEL Cancer du Rectum RADIOCHIMIOTHERAPIE JOURNEES DES 28/11/14 Candice CAROLA Tuteur : Dr MIRABEL Plan Généralités (épidémiologie, diagnostic, bilan d extension) PEC néoadjuvante PEC adjuvante PEC métastatique

Plus en détail

Chimiothérapie des cancers ORL

Chimiothérapie des cancers ORL Société Française de Pharmacie Oncologique Chimiothérapie des cancers ORL Sophie Chapet Y. Pointreau- G.Calais- J.F Tournamille Centre H.S Kaplan, CHRU de Tours Introduction (1) Epidémiologie Incidence

Plus en détail

STRATEGIE THERAPEUTIQUE DEVANT UNE OU DES METASTASES CEREBRALES QUE RETENIR EN PRATIQUE?

STRATEGIE THERAPEUTIQUE DEVANT UNE OU DES METASTASES CEREBRALES QUE RETENIR EN PRATIQUE? STRATEGIE THERAPEUTIQUE DEVANT UNE OU DES METASTASES CEREBRALES QUE RETENIR EN PRATIQUE? Benouaich-Amiel A. Institut Claudius Regaud Toulouse EPIDEMIOLOGIE Fréquent 8 à 10 % des cancers 100 170 000 nvx

Plus en détail

B. Lueza, G Le Teuff, J.P Pignon, D. De Ruysscher, C. Le Pechoux

B. Lueza, G Le Teuff, J.P Pignon, D. De Ruysscher, C. Le Pechoux Hétérogénéité inter et intra-sous groupes d essais pour explorer l hétérogénéité globale Un exemple de méta-analyse sur données individuelles dans le traitement des cancers bronchiques B. Lueza, G Le Teuff,

Plus en détail

TRAITEMENT NEO ADJUVANT DE L ADENOCARCINOME PANCREATIQUE. Laetitia DAHAN CHU Timone Marseille

TRAITEMENT NEO ADJUVANT DE L ADENOCARCINOME PANCREATIQUE. Laetitia DAHAN CHU Timone Marseille TRAITEMENT NEO ADJUVANT DE L ADENOCARCINOME PANCREATIQUE Laetitia DAHAN CHU Timone Marseille Aucun CONFLITS D INTÉRÊT Objectifs pédagogiques Savoir définir un cancer du pancréas localement avancé et border

Plus en détail

Chimiothérapie. Induction Rechutes et maladie métastatique. Lionnel GEOFFROIS, oncologue médical juin 2014 / LE MANS

Chimiothérapie. Induction Rechutes et maladie métastatique. Lionnel GEOFFROIS, oncologue médical juin 2014 / LE MANS Chimiothérapie Induction Rechutes et maladie métastatique Lionnel GEOFFROIS, oncologue médical 27-28 juin 2014 / LE MANS Liens et conflits d intérêts Honoraires : Merck Serono Place de la chimiothérapie?

Plus en détail

CANCER DU POUMON à PETITES CELLULES

CANCER DU POUMON à PETITES CELLULES CANCER DU POUMON à PETITES CELLULES Epidémiologie 15% des cancers bronchiques 4000 cas par an en France 30000 décès par an aux USA Presque exclusivement du au tabac 1 Epidemiologie du CPC SEER database

Plus en détail

Radio-chimiothérapie du cancer du rectum. Xavier Mirabel x-mirabel@o-lambret.fr

Radio-chimiothérapie du cancer du rectum. Xavier Mirabel x-mirabel@o-lambret.fr Radio-chimiothérapie du cancer du rectum Xavier Mirabel x-mirabel@o-lambret.fr 5 nouveautés dans le cancer du rectum La RTCT nouveau standard Extension des indications de conservation du sphincter L IRM

Plus en détail

Glioblastome : Radiothérapie en association au bevacizumab Essais de phases III - 2014. Kim CAO CORP 06.11.2014

Glioblastome : Radiothérapie en association au bevacizumab Essais de phases III - 2014. Kim CAO CORP 06.11.2014 Glioblastome : Radiothérapie en association au bevacizumab Essais de phases III - 2014 Kim CAO CORP 06.11.2014 AVAglio RTOG 0825 Contexte : quels enjeux? 1 ère tumeur cérébrale maligne chez l adulte, classification

Plus en détail

Chimiothérapie première des cancers du sein et expérience de l hôpital Saint Louis

Chimiothérapie première des cancers du sein et expérience de l hôpital Saint Louis Chimiothérapie première des cancers du sein et expérience de l hôpital Saint Louis M. Espié, J Lehman Che, A de Roquancourt, C. Cuvier, E. Bourstyn, L. Cahen-Doidy, C. de Bazelaire,M. Maylin, M. Marty,

Plus en détail

CARCINOMES EPIDERMOIDES TETE ET COU

CARCINOMES EPIDERMOIDES TETE ET COU OMEDIT Aquitaine Affaire suivie par : Bertrice LOULIERE : bertrice.louliere@omedit-aquitaine.fr Antoine BROUILLAUD : antoine.brouillaud@omedit-aquitaine.fr Morgane GUILLAUDIN : morgane.guillaudin@omedit-aquitaine.fr

Plus en détail

THESAURUS. Cancer ORL Texte Court. Juin 2015. Thésaurus Cancer ORL Texte Court Page 1 sur 28

THESAURUS. Cancer ORL Texte Court. Juin 2015. Thésaurus Cancer ORL Texte Court Page 1 sur 28 THESAURUS Cancer ORL Texte Crt Juin 2015 Thésaurus Cancer ORL Texte Crt Page 1 sur 28 INDEX DES ARBRES DECISIONNELS Arbre Titre Page Ia Attitudes thérapeutiques (avant radiothérapie) 3 Ib Attitudes thérapeutiques

Plus en détail

Pr. Pascal HAMMEL. La chimiothérapie de l adénocarcinome du pancréas. Connaître les indications Savoir quand ne pas faire de chimiothérapie

Pr. Pascal HAMMEL. La chimiothérapie de l adénocarcinome du pancréas. Connaître les indications Savoir quand ne pas faire de chimiothérapie Pr. Pascal HAMMEL La chimiothérapie de l adénocarcinome du pancréas Connaître les indications Savoir quand ne pas faire de chimiothérapie Conflits d intérêts Dr Pascal HAMMEL Laboratoires AMGEN Chimiothérapie

Plus en détail

Applications pratiques des analyses moléculaires à partir de tissus en oncologie : le point de vue du clinicien

Applications pratiques des analyses moléculaires à partir de tissus en oncologie : le point de vue du clinicien Applications pratiques des analyses moléculaires à partir de tissus en oncologie : le point de vue du clinicien BOUSQUET Guilhem Paris, 7 décembre 2011 Analyses moléculaires Diagnostic Facteurs pronostiques

Plus en détail

CANCER DU SEIN: ACTUALITÉS 2012-2013

CANCER DU SEIN: ACTUALITÉS 2012-2013 CANCER DU SEIN: ACTUALITÉS 2012-2013 Christelle Lévy Centre François Baclesse Ce qui est en train de changer nos pratiques, nouvelles AMM Cancers du sein métastatique RH+ HER2 neg en cas de progression

Plus en détail

Cancer du sein: soins 2015

Cancer du sein: soins 2015 Cancer du sein: soins 2015 Nouveautés thérapeutiques en pathologie mammaire métastatique Pr. Lionel D Hondt (M.D., Ph.D.) Chef du Service d Oncologie CHU UCL Dinant-Godinne CHU Charleroi, 02 octobre 2015

Plus en détail

Les cancers des voies aérodigestives supérieures : actualités. Dr Florence Huguet Service d Oncologie Radiothérapie Hôpital Tenon - Paris

Les cancers des voies aérodigestives supérieures : actualités. Dr Florence Huguet Service d Oncologie Radiothérapie Hôpital Tenon - Paris Les cancers des voies aérodigestives supérieures : actualités Dr Florence Huguet Service d Oncologie Radiothérapie Hôpital Tenon - Paris Stratégie thérapeutique Pronostic local et ganglionnaire Fréquence

Plus en détail

Quel traitement adjuvant pour les cancers de stade II?

Quel traitement adjuvant pour les cancers de stade II? Quel traitement adjuvant pour les cancers de stade II? Thomas APARICIO Service de Gastroentérologie Hôpital Avicenne, AP-HP, Bobigny thomas.aparicio@avc.aphp.fr Augmentation lente de l incidence Incidence

Plus en détail

Radiothérapie en ORL. Nouveaux ateliers de Radiothérapie, de Chimiothérapie et de Chirurgie ORL. Dominique Rousseau octobre 2011

Radiothérapie en ORL. Nouveaux ateliers de Radiothérapie, de Chimiothérapie et de Chirurgie ORL. Dominique Rousseau octobre 2011 Radiothérapie en ORL Nouveaux ateliers de Radiothérapie, de Chimiothérapie et de Chirurgie ORL Dominique Rousseau octobre 2011 Radiothérapie: objectif Délivrer une dose suffisante et la plus homogène possible

Plus en détail

La radiothérapie a été longtemps utilisée comme seul traitement locorégional des formes avancées de cancer du sein L expérience acquise permet de

La radiothérapie a été longtemps utilisée comme seul traitement locorégional des formes avancées de cancer du sein L expérience acquise permet de Radiothérapie dans la stratégie néoadjuvante Alain Fourquet Département de Radiothérapie Oncologique Introduction La radiothérapie a été longtemps utilisée comme seul traitement locorégional des formes

Plus en détail

Tableau I : Classification TNM de la population toutes localisations confondues N N0 N1 N2A N2B N2C N3

Tableau I : Classification TNM de la population toutes localisations confondues N N0 N1 N2A N2B N2C N3 INTRODUCTION Depuis les années 80 et les travaux d'al-sarraf(1), la chimiothérapie d'induction à base de sels de platine s'est progressivement généralisée dans le traitement des cancers de la tête et du

Plus en détail

LE CANCER DU PANCRÉAS LOCALEMENT AVANCÉ

LE CANCER DU PANCRÉAS LOCALEMENT AVANCÉ LE CANCER DU PANCRÉAS LOCALEMENT AVANCÉ Michel Ducreux Insitut Gustave Roussy Villejuif,FRANCE 1/28 Le cancer du pancréas. Histoire naturelle: Survie à 3 ans < 5% Maladie métastasée d emblée: 40% Formes

Plus en détail

Julien TAIEB, Service d hépato-gastroentérologie et d oncologie digestive Hôpital Européen Georges Pompidou Paris

Julien TAIEB, Service d hépato-gastroentérologie et d oncologie digestive Hôpital Européen Georges Pompidou Paris Julien TAIEB, Service d hépato-gastroentérologie et d oncologie digestive Hôpital Européen Georges Pompidou Paris Le Cancer colorectal Tumeur développée sur le gros intestin Séquence polype cancer Diagnostic

Plus en détail

Faut-il encore opérer les cancers de l œsophage localement avancés?

Faut-il encore opérer les cancers de l œsophage localement avancés? Faut-il encore opérer les cancers de l œsophage localement avancés? controverse : pour Delphine BONNET Fédération digestive - Hôpital Purpan - TOULOUSE définitions Type histologique : adénocarcinome /

Plus en détail

METASTASES CEREBRALES «CHMIOTHERAPIE» Prise en charge multimodale, -Traitements locaux -Traitements par «chimiothérapie» : vers une part croissante

METASTASES CEREBRALES «CHMIOTHERAPIE» Prise en charge multimodale, -Traitements locaux -Traitements par «chimiothérapie» : vers une part croissante METASTASES CEREBRALES «CHMIOTHERAPIE» Prise en charge multimodale, -Traitements locaux -Traitements par «chimiothérapie» : vers une part croissante «Chimiotherapie» = chimiothérapies (cytotoxiques) et

Plus en détail

Cancer du sein et Thérapies Moléculaires Ciblées

Cancer du sein et Thérapies Moléculaires Ciblées Cancer du sein et Thérapies Moléculaires Ciblées Stéphane Vignot Service d Oncologie - Radiothérapie Groupe Hospitalier Pitié Salpêtrière Charles Foix- Paris Importance de la prise en charge pluridisciplinaire

Plus en détail

Cancer de Vessie Version / 2005

Cancer de Vessie Version / 2005 Cancer de Vessie I Tumeurs superficielles de vessie I.1-Classification Faible risque : pta G1 pta G1-G2 (sans rechute < 3 mois) Risque intermédiaire : pta G2 multifocal pta multi récidivant pta G 3 pt1

Plus en détail

Traitement hormonal des pa0entes ménopausées (an0- aromatase/tamoxifène) Marc Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Paris

Traitement hormonal des pa0entes ménopausées (an0- aromatase/tamoxifène) Marc Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Paris Traitement hormonal des pa0entes ménopausées (an0- aromatase/tamoxifène) Marc Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Paris Hormonothérapie adjuvante Le tamoxifène a été longtemps la molécule

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 10 février 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 10 février 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 10 février 2010 ERBITUX 5 mg/ml, solution pour perfusion B/1 flacon de 20 ml (CIP : 570 750 8) B/1 flacon de 100 ml (CIP : 570 752 0) MERCK LIPHA SANTE cetuximab Code

Plus en détail

Adénocarcinome gastrique avancé, Quelle prise en charge en 2013?

Adénocarcinome gastrique avancé, Quelle prise en charge en 2013? Adénocarcinome gastrique avancé, Quelle prise en charge en 2013? Dr Thomas Walter Hôpital E. Herriot, Lyon 13 décembre 2013 Jean-Louis Legoux et les auteurs du chapître Estomac du TNCD Survie globale des

Plus en détail

CHIMIOTHÉRAPIE DES CANCERS DE VESSIE MÉTASTATIQUE

CHIMIOTHÉRAPIE DES CANCERS DE VESSIE MÉTASTATIQUE CHIMIOTHÉRAPIE DES CANCERS DE VESSIE MÉTASTATIQUE DES d Oncologie de l inter-région Nord-Ouest 10/01/2014 Orateur: Antoine CARLIER Tuteur: Dr Sophie COUSIN Epidémiologie 25% des tumeurs urothéliales infiltrent

Plus en détail

Les petites tumeurs infiltrantes ( 10mm) : prescrire ou non un traitement systémique? Dominique Mille Médipôle de Savoie 07/10/2014

Les petites tumeurs infiltrantes ( 10mm) : prescrire ou non un traitement systémique? Dominique Mille Médipôle de Savoie 07/10/2014 Les petites tumeurs infiltrantes ( 10mm) : prescrire ou non un traitement systémique? Dominique Mille Médipôle de Savoie 07/10/2014 Un peu de considération historique On a commencé, et c est dommage, à

Plus en détail

CANCER DE L ENDOMÈTRE. Recommandations et référentiels de l INCA Novembre 2010

CANCER DE L ENDOMÈTRE. Recommandations et référentiels de l INCA Novembre 2010 CANCER DE L ENDOMÈTRE Recommandations et référentiels de l INCA Novembre 2010 RAPPELS 5 rang des cancers chez la femme 6560 nouveaux cas par an patientes post-ménopausées (âge moyen : 68 ans) survie relative

Plus en détail

Le cancer de l estomac

Le cancer de l estomac Chapitre 2 Le cancer de l estomac Bilan minimal Bilan minimal : - Fibroscopie + biopsies - TDM thoraco-abdomino-pelvien (foie, ganglions) - Biologie hépatique - Si cancer superficiel : réalisation d une

Plus en détail

Anti EGFR ou anti VEGF en 1ère ligne dans le cancer colorectal métastatique?

Anti EGFR ou anti VEGF en 1ère ligne dans le cancer colorectal métastatique? Anti EGFR ou anti VEGF en 1ère ligne dans le cancer colorectal métastatique? Mardi 7 octobre 2014 Centre des Congrès d Aix-Les-Bains Dr Emmanuel Maillard, Dr Fabien Stenard Cancer colorectal métastatique:

Plus en détail

Brèves de l AERIO. Introduction. Patients et méthodes. Résultats

Brèves de l AERIO. Introduction. Patients et méthodes. Résultats Oncologie (2016) 18:76-80 DOI 10.1007/s10269-016-2584-2 REVUE DE PRESSE DE L AERIO / AERIO PRESS REVIEW Brèves de l AERIO AERIO News in Brief Androgen receptor splice variant 7 et efficacité des taxanes

Plus en détail

Remise en perspective : du mieux

Remise en perspective : du mieux Remise en perspective : du mieux BSC 1 ère G 2 ème G 3 ème G Médiane de survie 4,5 mois 6 mois 8 mois 8 à 10 mois Survie à 1 an 5 % 15 % 25 % 35 à 46 % Survie à 2 ans 8 à 24 % Survie à 3 ans 6 à 13 % Chimiothérapie

Plus en détail

CANCERS du RECTUM QUELLE RADIOTHERAPIE PRE OPERATOIRE. LONGUE ou COURTE? M.AFIANE M.HAMEDABDELWAHAB. 12 décembre 2010

CANCERS du RECTUM QUELLE RADIOTHERAPIE PRE OPERATOIRE. LONGUE ou COURTE? M.AFIANE M.HAMEDABDELWAHAB. 12 décembre 2010 CANCERS du RECTUM QUELLE RADIOTHERAPIE PRE OPERATOIRE LONGUE ou COURTE? M.AFIANE M.HAMEDABDELWAHAB 12 décembre 2010 INTRODUCTION - I La Radiotherapie pre opératoire représente le traitement standard des

Plus en détail

Quel traitement en 2016 pour les cancers de l œsophage et du cardia non résécables? Cours intensif Orléans 17 novembre 2016 L Bedenne

Quel traitement en 2016 pour les cancers de l œsophage et du cardia non résécables? Cours intensif Orléans 17 novembre 2016 L Bedenne Quel traitement en 2016 pour les cancers de l œsophage et du cardia non résécables? Cours intensif Orléans 17 novembre 2016 L Bedenne Œsophage non résécable (TNCD 2016)? Critères de non-résécabilité Tumeur

Plus en détail

Traitement néoadjuvant: Évaluation précoce de la réponse par TEP-FDG : Performances et limites

Traitement néoadjuvant: Évaluation précoce de la réponse par TEP-FDG : Performances et limites Traitement néoadjuvant: Évaluation précoce de la réponse par TEP-FDG : Performances et limites Contexte Tumeurs larges ou localement avancées Pas de bénéfice en survie par rapport au traitement adjuvant,

Plus en détail

Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie Carcinomes epidermoïdes des Voies Aéro-digestives Supérieures

Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie Carcinomes epidermoïdes des Voies Aéro-digestives Supérieures Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie Carcinomes epidermoïdes des Voies Aéro-digestives Supérieures Ce référentiel a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels

Plus en détail

Chimiothérapie aux soins intensifs

Chimiothérapie aux soins intensifs Chimiothérapie aux soins intensifs Dr Thierry Berghmans Service des soins Intensifs et urgences oncologiques & Clinique d oncologie Thoracique Institut Jules Bordet Aucun conflit d intérêt à déclarer Littérature

Plus en détail

Cancer Colorectal. Epidémiologie Stades de la maladie Facteurs de risque Symptômes Pronostic Dépistage. Traitement : Chimiothérapie.

Cancer Colorectal. Epidémiologie Stades de la maladie Facteurs de risque Symptômes Pronostic Dépistage. Traitement : Chimiothérapie. Cancer Colorectal Epidémiologie Stades de la maladie Facteurs de risque Symptômes Pronostic Dépistage 1 Traitement : Chimiothérapie Thérapies ciblées Cancer Colorectal EPIDEMIOLOGIE 2 CCR 3 ème cause de

Plus en détail

CHIMIOTHERAPIE DU CANCER DU NASOPHARYNX Induction et Rechute/Métastatique

CHIMIOTHERAPIE DU CANCER DU NASOPHARYNX Induction et Rechute/Métastatique CHIMIOTHERAPIE DU CANCER DU NASOPHARYNX Induction et Rechute/Métastatique Dr Caroline Even Département de cancérologie cervico-faciale Institut Gustave Roussy, Villejuif, France Tumeurs localisées Tumeur

Plus en détail

Chimiothérapie adjuvante des cancers colorectaux : peut on se baser sur la biologie moléculaire pour proposer un traitement adjuvant en 2012?

Chimiothérapie adjuvante des cancers colorectaux : peut on se baser sur la biologie moléculaire pour proposer un traitement adjuvant en 2012? Toulouse le 5 avril 2013 Chimiothérapie adjuvante des cancers colorectaux : peut on se baser sur la biologie moléculaire pour proposer un traitement adjuvant en 2012? Thierry Lecomte Service d Hépatogastroentérologie

Plus en détail

RADIOTHÉRAPIE DES CANCERS DU SEIN: VERS UNE INDIVIDUALISATION BASÉE SUR LE PHÉNOTYPE TUMORAL? Anthony TURPIN

RADIOTHÉRAPIE DES CANCERS DU SEIN: VERS UNE INDIVIDUALISATION BASÉE SUR LE PHÉNOTYPE TUMORAL? Anthony TURPIN RADIOTHÉRAPIE DES CANCERS DU SEIN: VERS UNE INDIVIDUALISATION BASÉE SUR LE PHÉNOTYPE TUMORAL? Anthony TURPIN INTRODUCTION RECOMMANDATIONS INCA NOV 2008 Schéma standard: o 50 Gy en 25 fractions sur 33 jours

Plus en détail

Rétrospective 2012: résultats majeurs présentés dans le cancer du sein HER2+ et impact sur les stratégies thérapeutiques En situation adjuvante

Rétrospective 2012: résultats majeurs présentés dans le cancer du sein HER2+ et impact sur les stratégies thérapeutiques En situation adjuvante Rétrospective 2012: résultats majeurs présentés dans le cancer du sein HER2+ et impact sur les stratégies thérapeutiques En situation adjuvante Jean-Yves Pierga Département d Oncologie médicale Quelles

Plus en détail

incidence homme 2007 mortalité Hommes 2007

incidence homme 2007 mortalité Hommes 2007 Cancer du poumon aspects thérapeutiques incidence et mortalité incidence homme 2007 mortalité Hommes 2007 incidence femme 2007 mortalité femme 2007 1 08/05/2008 type de cancer stades CPNPC Cancer du poumon

Plus en détail

Traitement de maintenance dans les CBNPC avancés. Maurice Pérol Centre Léon Bérard Lyon

Traitement de maintenance dans les CBNPC avancés. Maurice Pérol Centre Léon Bérard Lyon Traitement de maintenance dans les CBNPC avancés Maurice Pérol Centre Léon Bérard Lyon Conflits d'intérêts Symposiums, advisory boards : Lilly, Roche, Boehringer- Ingelheim, Astra-Zeneca, GSK, Pfizer Crédits

Plus en détail

Pemetrexed, pionnier de la chimiothérapie histoguidée. Dr Olivier CASTELNAU Institut Arnault TZANCK ST Laurent du Var

Pemetrexed, pionnier de la chimiothérapie histoguidée. Dr Olivier CASTELNAU Institut Arnault TZANCK ST Laurent du Var Pemetrexed, pionnier de la chimiothérapie histoguidée Dr Olivier CASTELNAU Institut Arnault TZANCK ST Laurent du Var SFPO Octobre 2009 EPIDEMIOLOGIE Incidence : 1.35 M par an dans le monde (12,4%) 28 000

Plus en détail

Chimiothérapie néoadjuvante et cancer de l ovaire. Patricia Pautier Oncologue médical Institut Gustave-Roussy

Chimiothérapie néoadjuvante et cancer de l ovaire. Patricia Pautier Oncologue médical Institut Gustave-Roussy Chimiothérapie néoadjuvante et cancer de l ovaire Patricia Pautier Oncologue médical Institut Gustave-Roussy Chimiothérapie néoadjuvante Pro Réalisation d une chirurgie complète Moins de morbidité post

Plus en détail

Thérapies ciblées : toxicités digestives. Christophe TOURNIGAND Service d oncologie médicale, Hôpital Henri Mondor, Créteil

Thérapies ciblées : toxicités digestives. Christophe TOURNIGAND Service d oncologie médicale, Hôpital Henri Mondor, Créteil Thérapies ciblées : toxicités digestives Christophe TOURNIGAND Service d oncologie médicale, Hôpital Henri Mondor, Créteil Introduction Toxicités fréquentes Dose-limitantes Altération de la QOL Toxicité

Plus en détail

Surveillance postopératoire

Surveillance postopératoire Virginie Westeel CHU, Besançon France Surveillance postopératoire 1 Pourquoi? Why? Aim of follow-up : 6th edition of thetnm classification Goldstraw J Thorac Oncol 2007;2:706-14 2 Récidives et 2 èmes cancers

Plus en détail

Cancer bronchique : la première ligne. Pr Jean Trédaniel, Dr Sergio Salmeron Service de Pneumologie Groupe Hospitalier Saint-Joseph

Cancer bronchique : la première ligne. Pr Jean Trédaniel, Dr Sergio Salmeron Service de Pneumologie Groupe Hospitalier Saint-Joseph Cancer bronchique : la première ligne Pr Jean Trédaniel, Dr Sergio Salmeron Service de Pneumologie Groupe Hospitalier Saint-Joseph Données projetées de l incidence des cancers en France, 2011 Prostate:

Plus en détail

Cancer du sein : y a-t-il encore une place pour les anthracyclines chez les femme agées? Sélection, rapport bénéfice / risque

Cancer du sein : y a-t-il encore une place pour les anthracyclines chez les femme agées? Sélection, rapport bénéfice / risque Cancer du sein : y a-t-il encore une place pour les anthracyclines chez les femme agées? Sélection, rapport bénéfice / risque Dr Anne-Claire Hardy-Bessard Clinique Armoricaine, Saint-Brieuc UCOG Bretagne

Plus en détail

Le cancer de l œsophage

Le cancer de l œsophage Chapitre 1 Le cancer de l œsophage Classifications Classification ptnm (UICC 2010) Tumeurs ptis : carcinome in situ pt1 : envahissement de la lamina propria et de la sous-muqueuse pt2 : atteinte de la

Plus en détail

FAUT IL ENCORE FAIRE DES CURAGES AXILLAIRES? Journée de formation 25 avril 2015 Dr Isabelle Jeanjot

FAUT IL ENCORE FAIRE DES CURAGES AXILLAIRES? Journée de formation 25 avril 2015 Dr Isabelle Jeanjot FAUT IL ENCORE FAIRE DES CURAGES AXILLAIRES? Journée de formation 25 avril 2015 Dr Isabelle Jeanjot INTRODUCTION Nécessité de connaître l état des ganglions axillaires (staging, pronostic) 80% des T1 sont

Plus en détail

Radiothérapie des cancers du rectum des sujets âgés : Plus c est court, plus c est bon? Dr Florence Huguet Hôpital Tenon, Paris 10/03/2017

Radiothérapie des cancers du rectum des sujets âgés : Plus c est court, plus c est bon? Dr Florence Huguet Hôpital Tenon, Paris 10/03/2017 Radiothérapie des cancers du rectum des sujets âgés : Plus c est court, plus c est bon? Dr Florence Huguet Hôpital Tenon, Paris 10/03/2017 Epidémiologie Taux d incidence et de mortalité augmentent jusqu

Plus en détail

Stratégies anti-angiogéniques dans le cancer du rein

Stratégies anti-angiogéniques dans le cancer du rein Stratégies anti-angiogéniques dans le cancer du rein BENEFICES ET RISQUES Gilles PAGES CNRS UMR 6543 - Nice Néovascularisation des tumeurs / Stade 1 Ang 2 Déstabilisation des interactions cellules endothéliales

Plus en détail

Les chimiothérapies palliatives (Intérêts, limites, questions éthiques) Dr ODDOU Stéphanie Oncologie Médicale CHICAS GAP

Les chimiothérapies palliatives (Intérêts, limites, questions éthiques) Dr ODDOU Stéphanie Oncologie Médicale CHICAS GAP Les chimiothérapies palliatives (Intérêts, limites, questions éthiques) Dr ODDOU Stéphanie Oncologie Médicale CHICAS GAP Chimiothérapie des tumeurs solides Adjuvantes ou néoadjuvantes: Avant ou après un

Plus en détail

TRAITEMENT CONSERVATEUR DES CANCERS PHARYNGO-LARYNGES D.S.BENYAHIA

TRAITEMENT CONSERVATEUR DES CANCERS PHARYNGO-LARYNGES D.S.BENYAHIA TRAITEMENT CONSERVATEUR DES CANCERS PHARYNGO-LARYNGES D.S.BENYAHIA I. Introduction La première laryngectomie a été réalisée en 1873 par Billroth. Le but de la plupart des recherches chirurgicales a été

Plus en détail

V.Labb Séminaire de DES 11/2007

V.Labb Séminaire de DES 11/2007 V.Labb Labbé / H. Le Floch Séminaire de DES 11/2007 Introduction TTT des CBNPC: résection r complète TTT adjuvant: efficacité non démontrd montrée Méta-analyse analyse (Non-small( Cell Lung Cancer Collaborative

Plus en détail

CELLULES DE STADE AVANCE

CELLULES DE STADE AVANCE Version n 4 27-01-2004 Page 1 SOCIETE BELGE DE PNEUMOLOGIE COMMISSION ONCOLOGIE DIRECTIVE CONSENSUELLE : LA CHIMIOTHERAPIE ET LE CANCER DU POUMON NON A PETITES CELLULES DE STADE AVANCE Résumé 1. Quel est

Plus en détail

Vers un traitement personnalisé des patients ayant un CBNPC métastatique

Vers un traitement personnalisé des patients ayant un CBNPC métastatique Vers un traitement personnalisé des patients ayant un CBNPC métastatique Elisabeth Quoix Chloé Line Jeandidier Les Hôpitaux Universitaires de STRASBOURG L antiquité ( ) Années 1970-2000 Traitement des

Plus en détail

CANCERS à PETITES CELLULES : TRAITEMENT de PREMIÈRE LIGNE (en dehors de la radiothérapie)

CANCERS à PETITES CELLULES : TRAITEMENT de PREMIÈRE LIGNE (en dehors de la radiothérapie) CANCERS à PETITES CELLULES : TRAITEMENT (en dehors de la radiothé Bernard LEBEAU Service de Pneumologie Hôpital Saint-Antoine Paris Université Pierre et Marie Curie, Paris VI Cours du G.O.L.F Montpellier,

Plus en détail

Traitement conservateur des Carcinomes Epidermoïdes du Larynx. Stéphane TEMAM, MD, PhD Dpt Cancérologie Cervico-faciale

Traitement conservateur des Carcinomes Epidermoïdes du Larynx. Stéphane TEMAM, MD, PhD Dpt Cancérologie Cervico-faciale Traitement conservateur des Carcinomes Epidermoïdes du Larynx Stéphane TEMAM, MD, PhD Dpt Cancérologie Cervico-faciale Fonctions du pharyngo-larynx : CARREFOUR aéro-digestif Déglutition ++++ protection

Plus en détail

LA MALADIE OLIGOMETASTATIQUE PRISE EN CHARGE DES METASTASES CEREBRALES DR JL BARAT-DR J. ESKANDARI

LA MALADIE OLIGOMETASTATIQUE PRISE EN CHARGE DES METASTASES CEREBRALES DR JL BARAT-DR J. ESKANDARI LA MALADIE OLIGOMETASTATIQUE PRISE EN CHARGE DES METASTASES CEREBRALES DR JL BARAT-DR J. ESKANDARI CyberKnife System Conçu pour traiter des tumeurs dans le corps entier. Utilise un système de guidage

Plus en détail

Nouveaux Ateliers Radiothérapie, Chimiothérapie et Chirurgie ORL. Benjamin LINOT Interne Chimiothérapie ORL 01/10/2011

Nouveaux Ateliers Radiothérapie, Chimiothérapie et Chirurgie ORL. Benjamin LINOT Interne Chimiothérapie ORL 01/10/2011 Nouveaux Ateliers Radiothérapie, Chimiothérapie et Chirurgie ORL Benjamin LINOT Interne Chimiothérapie ORL 01/10/2011 INCIDENCE ET MORTALITE Cavité buccale et pharynx Larynx Oxford Textbook of Oncology,

Plus en détail

Evaluation de critères res de substitution de la survie globale dans les cancers bronchiques localement avancés

Evaluation de critères res de substitution de la survie globale dans les cancers bronchiques localement avancés Evaluation de critères res de substitution de la survie globale dans les cancers bronchiques localement avancés Evaluations de la survie sans progression et du contrôle locoregional comme critère de substitution

Plus en détail

Angiogénèse et cancers gynécologique

Angiogénèse et cancers gynécologique Angiogénèse et cancers gynécologique Dr Thibault de La Motte Rouge Compréhension de la biologie tumorale : les années 2000 Perte de l apoptose Auto-suffisance en signal de croissance Insensibilité aux

Plus en détail

Environ nouveaux cas de cancers des

Environ nouveaux cas de cancers des Chimiothérapie d induction dans les cancers des voies aéro-digestives Induction chemotherapy in head and neck cancer Y. Pointreau 1, 2, 3, 4, G. Calais 1, 2 1 Service de radiothérapie, centre régional

Plus en détail

Cancer de l endomètre localisé à haut risque. Arnaud BEDDOK DES oncologie - radiothérapie Tutrices: Dr RAMDANE, Dr BIHAN

Cancer de l endomètre localisé à haut risque. Arnaud BEDDOK DES oncologie - radiothérapie Tutrices: Dr RAMDANE, Dr BIHAN Cancer de l endomètre localisé à haut risque Arnaud BEDDOK DES oncologie - radiothérapie Tutrices: Dr RAMDANE, Dr BIHAN Plan Introduction: de quoi parle t on? Cas clinique: Mme L 76 ans Recommandations

Plus en détail

Chimiothérapie dans le cancer du pancréas métastatique. Lorraine Blaise DES

Chimiothérapie dans le cancer du pancréas métastatique. Lorraine Blaise DES Chimiothérapie dans le cancer du pancréas métastatique Lorraine Blaise DES Épidemiologie Cancer métastatique : plus de 60% au moment du diagnostic Sites les plus fréquents : foie ++ ; péritoine ; adénopathies

Plus en détail

Cancers du sein infracentimétriques. XIV Journées de Sénologie Interactive Sept 2011 C Cuvier

Cancers du sein infracentimétriques. XIV Journées de Sénologie Interactive Sept 2011 C Cuvier Cancers du sein infracentimétriques Her2 + XIV Journées de Sénologie Interactive Sept 2011 C Cuvier Généralités cancers HER2+ Sur-expression Her2 = facteur de mauvais pronostic (Press 1997, Tovey 2009,

Plus en détail

CHIMIOTHERAPIE ADJUVANTE DANS LE CANCER COLIQUE DE STADE II ALEXANDRE GIRAUD

CHIMIOTHERAPIE ADJUVANTE DANS LE CANCER COLIQUE DE STADE II ALEXANDRE GIRAUD CHIMIOTHERAPIE ADJUVANTE DANS LE CANCER COLIQUE DE STADE II ALEXANDRE GIRAUD I - CANCER COLIQUE Le colon : en amont de la jonction recto-sigmoïdienne,, plus de 15 cm de la marge anale en rectoscopie. Adénocarcinome

Plus en détail

H. Mahfouf, K.Bouzid Service Oncologie Médicale E.H.S Centre Pierre & Marie CURIE Alger

H. Mahfouf, K.Bouzid Service Oncologie Médicale E.H.S Centre Pierre & Marie CURIE Alger Adénocarcinomes gastriques métastatiques : quelle chimiothérapie pour quel bénéfice et quelles biothérapies pour quelles indications en 2010? H. Mahfouf, K.Bouzid Service Oncologie Médicale E.H.S Centre

Plus en détail

!"#$%&'&(%)*"#+)&%)*,-&".#(/&)&() 0(/*+*1$&2)+&)/#(/&")34)-&$() 56)7-8$9) :&(%"&)3&-)'#+#3$&-)34)-&$() ;<8$%#+)=%)>*4$-)

!#$%&'&(%)*#+)&%)*,-&.#(/&)&() 0(/*+*1$&2)+&)/#(/&)34)-&$() 56)7-8$9) :&(%&)3&-)'#+#3$&-)34)-&$() ;<8$%#+)=%)>*4$-) !"#$%&'&(%)*"#+)&%)*,-&".#(/&)&() 0(/*+*1$&2)+&)/#(/&")34)-&$() 56)7-8$9) :&(%"&)3&-)'#+#3$&-)34)-&$() ;*4$-) Histoire des traitements oraux du cancer du sein 1970 1976: CMF oral adjuvant 1976

Plus en détail

Cas clinique cancer de l oesophage

Cas clinique cancer de l oesophage Cas clinique cancer de l oesophage P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie CHU de Rouen www.tncd.org Evolution du cancer de l oesophage en 2010 en France en fonction de l année de naissance Tout cancer

Plus en détail

Cancer colorectal métastatique stratégie onco-chirurgicale en cas de métastases hépatiques synchrones résécables

Cancer colorectal métastatique stratégie onco-chirurgicale en cas de métastases hépatiques synchrones résécables 10 ème Symposium ADMY Cancer colorectal métastatique stratégie onco-chirurgicale en cas de métastases hépatiques synchrones résécables Stéphane Benoist CHU Bicêtre Introduction Cancer colorectal avec métastases

Plus en détail

Les effets secondaires de la chimiothérapie FMC Mardi 4 Juin 2013

Les effets secondaires de la chimiothérapie FMC Mardi 4 Juin 2013 Docteur Nathalie Leriche C H Dron Tel : 03 20 69 44 88 Fax : 03 20 69 45 99 Mail : nleriche@ch-tourcoing.fr Les effets secondaires de la chimiothérapie FMC Mardi 4 Juin 2013 w Effets secondaires Cardiovasculaires

Plus en détail

Faut-il faire une chimiothérapie adjuvante chez les patients âgés de plus de 75 ans ayant un CCR. Romain Coriat

Faut-il faire une chimiothérapie adjuvante chez les patients âgés de plus de 75 ans ayant un CCR. Romain Coriat Faut-il faire une chimiothérapie adjuvante chez les patients âgés de plus de 75 ans ayant un CCR 6eme Réunion annuelle de pathologie digestive Hôpital Cochin Hôtel Dieu 05 février 2010 Romain Coriat Unité

Plus en détail

Les cancers digestifs de la personne âgée. Société Bretonne de Gériatrie Malestroit le 19/03/2010

Les cancers digestifs de la personne âgée. Société Bretonne de Gériatrie Malestroit le 19/03/2010 Les cancers digestifs de la personne âgée Société Bretonne de Gériatrie Malestroit le 19/03/2010 Épidémiologie Le cancer est une maladie de l âge : balducci + de 50% des cancers ap 65 ans Prévisions pour

Plus en détail

Congrès National des Réseaux de Cancérologie 2 et 3 Octobre 2014 à Poitiers. Alexandre QUILLET 1, Gautier DEFOSSEZ 1, Pierre INGRAND 1 1

Congrès National des Réseaux de Cancérologie 2 et 3 Octobre 2014 à Poitiers. Alexandre QUILLET 1, Gautier DEFOSSEZ 1, Pierre INGRAND 1 1 Étude TRAJAN : Facteurs associés aux délais d accès aux traitements du cancer du sein à partir d une représentation temporelle automatisée du parcours de soins Alexandre QUILLET 1, Gautier DEFOSSEZ 1,

Plus en détail