À vous la parole! Spécial Numéro 50 e pertise. e pression. la lettre de Mediaconstruct. Cinquantième rugissant

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "À vous la parole! Spécial Numéro 50 e pertise. e pression. la lettre de Mediaconstruct. Cinquantième rugissant"

Transcription

1 Spécial Numéro 50 e pertise la lettre de Mediaconstruct édito Cinquantième rugissant La sensation d avoir franchi un nouveau cap : c était le sentiment exprimé par nombre de participants lors du traditionnel BIM s Day de Mediaconstruct de juin. Et quoi de plus encourageant que de célébrer, en cette occasion, le cinquantième numéro de la lettre de Mediaconstruct? Ce jubilé est la confirmation de la constance de l activité et de la productivité des membres de Mediaconstruct qui, depuis 2007, contribuent avec talent et régularité à cette publication mensuelle. Que pensent les lecteurs de cette lettre? Comment perçoivent-ils son efficacité, son impact, comment l améliorer? Dans ce numéro, nous tentons d apporter un éclairage à ces questions grâce à quelques interviews de nos lecteurs. Parce que l intégration du BIM-IFC par la filière Construction progresse, son média de référence se doit, lui-aussi, d évoluer pour toujours mieux rendre compte de la réalité du terrain. Bien engagée et manifestement promise au succès, l aventure du BIM va se poursuivre encore longtemps. expertise s efforcera donc de rester le meilleur reflet de ce qui, définitivement, est la plus grande avancée dans l histoire de l information technique du Bâtiment. Et pour fêter ce cinquantième numéro, je formule un souhait : rendez-vous pour le centième! Bruno Slama Président de Mediaconstruct e pression N 50 JUIN 2012 À vous la parole! Lecteur récent ou de longue date, vous parcourez tous les mois les pages d expertise, attentifs à ce qui se passe dans le monde palpitant du BIM. Pour fêter le 50 e numéro de cette lettre, nous avons voulu vous donner la parole C est à vous! expertise, une lettre de pointe Cédric Dziubanowski Professeur de Génie Civil au lycée Eiffel (57). expertise est une très bonne lettre et j apprécie tout particulièrement sa fréquence. En effet, l actualité du BIM évolue vite et nous avons besoin d informations récentes et pointues sur ce sujet complexe. La lettre donne aussi une vision internationale intéressante. Je regrette seulement de ne pas y voir plus souvent des exemples d entreprises qui l utilisent concrètement et que je pourrais reprendre dans mes cours. Des informations qu on ne retrouve nulle part ailleurs Julien Martin Chef de projets modernisation des outils de gestion du patrimoine chez Habitat 76. expertise est un outil d information instructif qui vient combler un vide en la matière dans les médias. Je suis évidemment intéressé par les articles dédiés aux outils de gestion du patrimoine. Chez Habitat 76, nous commençons à mettre en place Abyla et à intégrer les plans de nos bâtiments que nous numérisons. Mais l étape IFC sera pleinement menée avec de futurs projets de construction qui, nous le souhaitons, intègreront peu à peu les IFC. expertise en chiffres 50 numéros 4 ans et 7 mois d existence 180 pages diffusées plus de 120 personnes interviewées lecteurs abonnés et presqu autant de personnes le recevant via leur entourage professionnel 1

2 e pression Renforcer le partage d expérience Emmanuel Cayla Responsable des enseignements CAO et BIM à l École Spéciale des Travaux Publics (ESTP). Je lis de temps en temps la lettre que je retrouve sur le site de Mediaconstruct. J en attends essentiellement des éléments concrets, des retours d expérience. Du côté des ingénieurs étudiants, le BIM est une évidence. Ils imaginent déjà ses applications en termes de développement durable ou encore son lien avec les tablettes tactiles. Pour eux, le BTP doit passer à la haute technologie! Le BIM doit communiquer par l image en bref Stéphane Patrix Regards vers l étranger Directeur technique chez Jacobs et responsable du groupe de travail Syntec sur la maquette numérique pour la branche bâtiment. J apprécie le côté synthétique de la lettre expertise, ainsi que les nombreux visuels qui agrémentent ses pages. Je pense que l on ne peut pas parler du BIM et convaincre les professionnels et les maîtres d ouvrage sans montrer des images, des maquettes. À quand des liens vers des vidéos de démonstration? Concernant le fond, je suis en attente de témoignages d ingénieurs et d architectes. Ce type d information permettra aux lecteurs de savoir comment le BIM impact les métiers de la conception des bâtiments. Chez Jacobs, nous développons depuis quelques années l intégration et la gestion d informations au sein des maquettes de nos projets industriels et tertiaires. Économisez avec le BIM! Un document agréable à lire EMMANUEL PETIT Architecte, réseau TRAME. Je consulte expertise à partir de l intranet de l UNSFA. Simple à parcourir, cette lettre est utile car elle promeut une technologie et des valeurs, comme le travail collaboratif, en lesquels je crois, mais qui restent malheureusement sous représentées dans le monde du BTP. En revanche, je remarque que la lettre est lue, dans le réseau UNSFA, par plusieurs personnes, ce qui prouve qu elle répond bien à une attente d informations des professionnels. Pour nous, architectes, passer de la 3D au BIM n est pas compliqué. Nous avons besoin que les maîtres d ouvrages et les bureaux d études nous témoignent également leur ambition en ce sens pour avancer plus concrètement ensemble! Un bon reflet de la réalité BIM Catherine Maerten Vice-présidente recherche & développement de l Untec et économiste de la construction du cabinet E.T.A.C. (62). À l Untec, on s intéresse au BIM. C est dans ce cadre que j ai découvert expertise. Cette lettre agréable à lire et qui va à l essentiel me semble un outil indispensable pour aider la filière à bien comprendre les notions complexes, de BIM et d IFC. Je trouve très intéressant de lire les retours d expérience de Bimeurs, les évolutions des outils ainsi que l avancée des travaux de Mediaconstruct. Pour moi, le BIM est un gain de temps, une évolution pertinente incontournable. Côté usage, je produis déjà mes données en 3D pour les quantitatifs mais manifestement, mes partenaires architectes ne sont pas encore passés au BIM et ne profitent pas des avantages de cette méthodologie. Il faut continuer à communiquer! Initiée en 2009, une étude danoise a mesuré les bénéfices de l usage du BIM dans les projets de construction et de rénovation. Le groupe de travail a distingué 4 sortes de gains : directs, indirects, retombées favorables et potentielles. Pour représenter une large part des chantiers, des projets très différents ont été étudiés. Ils démontrent tous l avantage économique du BIM. La rénovation d une maison familiale, à l aide d un petit cabinet d architectes, a permis au propriétaire d économiser 10 % du budget du chantier, initialement prévu à 1,8 couronnes danoises (DKK). Sur ce projet, les deux consultants ont également économisé une partie de leur budget. La construction d un bâtiment de bureaux (100 millions DKK) à l aide du BIM a permis l économie de 3,8 millions DKK. Grâce à une meilleure coordination et communication, l entreprise de ventilation a aussi réduit ses coûts de 3,5 millions DKK. Dans le 3 e cas de l étude, le client a présenté un projet basé sur le BIM, avec un budget inférieur à 15 % de ses concurrents. Le passage à la technologie BIM a été considéré comme un investissement et non comme un coût de fonctionnement. Plus l on investit dans le BIM, plus l on y gagne, conclut Peter Hauch, un des participants de l étude. Et la taille n est pas un critère : même une petite entreprise peut implémenter le BIM dans ses projets. > Pour en savoir plus, rendez-vous à la page 4 de la lettre internationale n 8 sur Buildingsmart.com : 2

3 e ploration BIM s Day : 4 e édition et toujours autant de succès! Avec près de 80 professionnels présents à la FFB le 21 juin dernier, la nouvelle édition du BIM s Day national prouve que la filière continue de s impliquer dans les travaux liés au BIM normé ISO-IFC. C est une journée d échanges bien remplie qui a rassemblé les acteurs de la filière ce jeudi de juin. Après un tour d horizon du BIM à l international, la matinée a permis aux principaux représentants de Mediaconstruct de faire le point sur leurs travaux : les avancées règlementaires, la norme ISO-IFC, la normalisation des données produits et systèmes pour la création de e-catalogues industriels. Véronique Perdriolle, responsable du patrimoine de l entreprise Pixelius, a également présenté les différentes façons de calculer la surface des planchers, ainsi que leurs avantages et inconvénients au regard du BIM. L après-midi était quant à elle davantage concentrée sur les cas pratiques et les tendances actuelles de développement proches du BIM. De l exemple de la Fondation Louis Vuitton à la démarche d Astrium, un regard transversal a enrichi les expériences déjà bien connues de la profession autour du BIM. Retrouvez les moments forts de la journée dans les pages de cette lettre! n Formations en ligne! Pour parler des initiatives en termes de formation virtuelle, Roland Billon s est entouré de Vincent Beillevaire, délégué général de la fondation UNIT (Université Numérique Ingénierie et Technologie). Leur intervention a permis de rappeler les enjeux de ce type de formation sur la maquette numérique et l interopérabilité (cf. expertise 48, p.3). L objectif principal de cet enseignement est d atteindre un niveau suffisant de professionnels compétents dans le BIM, afin de répondre aux besoins des décideurs, a résumé Roland Billon. Alors que l élaboration du cours est quasiment achevée, un appel à partenaires a aussi été lancé : il s agit de trouver des partenaires universitaires et des écoles d ingénieurs pour mettre en action cette innovation pédagogique sous la forme d un e-master. Pour rejoindre le projet, rapprochez-vous de Mediaconstruct! n Un concours pour les élèves? Côté formation initiale, les choses bougent aussi! Depuis son intervention au BIM s Day 2011, l engagement du professeur de génie civil Cédric Dziubanowski n a pas failli (voir expertise 34, p.3). Ainsi, il a bénéficié de quelques maquettes BIM de la part des éditeurs et maîtres d ouvrages et constitué un dossier de ressources BIM transmis aux enseignants. Enseignants et élèves adhèrent avec intérêt au BIM, a indiqué Cédric Dziubanowski dans son interview vidéo présentée au BIM s Day. C est un réel plaisir de modéliser sa maison ou sa salle de cours en BIM avec les élèves ainsi que de simuler les performances thermiques d un projet! Et ce n est pas tout. Aujourd hui, les 29 lycées techniques de l académie de Nancy Metz sont équipés de modeleurs BIM et des formations sont mises en place pour des enseignants pilotes. Enfin, le professeur souhaiterait organiser un concours de conception éco quartier pour les lycéens. Et, face au manque de moyens financiers, techniques et humains, il monte actuellement une plateforme didactique d échanges. n Certification nationale : ça avance! Pour promouvoir les solutions éditeurs capable d importer, de gérer et d exporter convenablement les maquettes numériques BIM-IFC, Mediaconstruct envisage de créer une certification nationale made in France. Ce projet, porté par Mediaconstruct avec le CSTB, est soutenu par le Ministère du Redressement Productif (anciennement Ministère de l Économie et de l Industrie). Pour aider les éditeurs à obtenir cette certification, nous mettrons à leur disposition plusieurs outils dont un visualisateur IFC, ainsi qu une assistance IFC et un accompagnement personnalisé, ont indiqué Frédéric Grand et Éric Lebègue, référents collège Editeurs Mediaconstruct. Nous ferons également remonter toutes les questions des éditeurs vers les acteurs CAO internationaux. Des procédures d auto-évaluation seront aussi prévues pour que chaque éditeur puisse tester la qualité de ses échanges IFC. n 3

4 e ploration Parole de visiteurs... Dans les coulisses du Bim s Day, nous avons interrogé quelques visiteurs afin qu ils nous fassent part de leur impression, à chaud, sur cette journée. Écoutons-les! Frédéric De l c u v e, ingénieur bâtiment pour Knauf Insulation, basé en Belgique. J ai entendu parler du BIM lors de la conférence de novembre dernier menée par l AIMCC et Mediaconstruct. Cette formation adressée aux industriels m a donné envie d aller plus loin dans la découverte du BIM. Pour nous, cette notion est une grande inconnue, mais nous sentons bien la nécessité de s y intéresser et d établir une stratégie BIM. C est pour cela que je suis ici! Je trouve la journée très intéressante et peut-être envisagerons-nous, en accord avec notre syndicat, le Filmm, de collaborer encore plus avec l AIMCC pour avancer vers le BIM. n Je a n-mi c h e l Desbois, ingénieur R&D au sein de la cellule Innovation et Développement de l entreprise Axima-Seita, spécialisée en génie climatique et filiale de GDF-Suez. Al b a n De l c r o i x, ingénieur géomètre responsable du service patrimoine chez Fit Conseil, entreprise d acquisition de données. Notre entreprise est chargée de mettre en place les données de gestion de patrimoine pour de nombreuses institutions publiques. Les travaux menés par Mediaconstruct sur l intégration du BIM dans la règlementation vont, à terme, impacter mon métier. Voilà une des raisons qui m incitent à m intéresser au BIM voire, à m impliquer dans Mediaconstruct. J espère que le secteur de la rénovation va, lui aussi, bénéficier rapidement des avancées de ce nouveau mode de travail! n Je suis venu recueillir les informations qui me manquent pour mon entreprise. Nous utilisons déjà le logiciel ClimaWin de BBS Slama, mais devons aller plus loin pour intégrer véritablement le BIM. Nous souhaitons être capable de répondre aux appels d offres qui exigent la méthodologie BIM-IFC et d expliquer à nos ingénieurs et techniciens ce que cela implique pour eux. De plus, je voudrais pouvoir exploiter la méthodologie BIM-IFC en interne dans le cadre de notre processus d études. Son optimisation nécessite une plus forte intégration de nos données et de nos outils. n L impulsion des maîtres d ouvrage Parce que les donneurs d ordre sont moteurs dans le développement du BIM et des IFC, ils étaient là pour témoigner de leurs avancées et motivations. La Mairie de Paris : des chiffres et des IFC Quand on possède biens immobiliers qui représentent plus de 7 millions de m 2 shob et sont représentés par plans de bâtiments papier et numérique, on comprend vite l intérêt de maîtriser les informations de son patrimoine. Depuis quelques années, la Mairie de Paris a ainsi créé une base de données spécifique. Pour Laurence Favre, adjointe au responsable du projet patrimoine, nous avons réalisé que l information sur l ouvrage fait partie de l ouvrage et doit être structurée dans un système d information performant. C est pourquoi, en 2011, nous avons commencé à intégrer les IFC dans notre base de données. L objectif est d augmenter la qualité de nos données afin de faciliter la prise de décision et de préserver les investissements en termes d outils de gestion du patrimoine. Le Conseil Régional de Bourgogne : toujours volontaire! Autre pionner en matière d IFC, le Conseil Régional de Bourgogne totalise 90 % de patrimoine intégré dans son outil de gestion, ce qui représente 700 maquettes numériques BIM. Notre base de données nous aide à attribuer les dotations et les logements, ainsi qu à prévoir les surfaces de nos futurs projets, indique Michèle Bransolle, chargée de gestion du patrimoine à la direction technique du Conseil Régional. Il reste cependant des points à améliorer, comme la nécessité de définir les conditions d usage de certains outils de modélisation. Mais le maître d ouvrage ne regrette pas ses choix, lui qui projette de lancer un appel d offre intégrant le BIM pour la réhabilitation de deux bâtiments à Chatillon-Sur-Seine (21) et envisage de systématiser ces pratiques pour ses futurs projets. n 4

5 e ploration Un BIM concept appuyé sur la technologie PLM Désireux d expérimenter l interopérabilité de façon concrète entre PME du Bâtiment, un ensemble d acteurs se sont regroupé autour d un projet intitulé BIM concept : le cabinet Mit, BBS Slama, Attic +, Graitec, etc. À l origine du projet, on trouve des entreprises comme A&S et Energio, puis Aubert Structures, le cabinet Dumont, Maussion et le CSTB. L idée? Tester l interopérabilité sur l ensemble du cycle de vie du bâtiment grâce à une plateforme d échange PLM (Product Life Management) qui, fournit par Lascom AEC, permet de gérer les rôles et la propriété des acteurs. Le projet est une maison individuelle ni trop complexe ni trop simple, décrit Valentin Besnas, de l entreprise A&S. Il est représentatif du travail quotidien des PME du Bâtiment. Quant à A&S, il expérimente le métier de BIM manager à travers l organisation des échanges, la vérification de la cohérence des données et de la bonne communication entre les membres. Les premiers échanges sont encourageants et incitent les acteurs à améliorer encore les usages et les processus. n Astrium capitalise sur le BIM Filiale d EADS, l entreprise Astrium, spécialisée dans l industrie spatiale, a vu dans le BIM un concept incontournable pour la gestion de ses infrastructures critiques (centre de lancement, implantation nucléaire, site de retraitement des déchets, etc.). Chargée de gérer ces bâtiments complexes, l entreprise veut développer sa compétence en BIM et s appuyer sur un PLM afin de récupérer les données dans un système d exploitation global. Objectifs : faciliter les interfaçages, les synthèses et la gestion process de ces infrastructures. Les informations utiles au calcul incendie, au risque nucléaire, au contrôle sûreté ou à la radiologie alimentent également les maquettes d Astrium. Un bel exemple de déclinaison BIM pour cette entreprise de renommée internationale! n e position Mediaconstruct des idées et des projets! Dans notre numéro de mars, nous vous présentions un bilan des actions menées par Mediaconstruct. Il est temps maintenant de parler du futur! Celui-ci s appuie sur une organisation consolidée afin de permettre à l association d être toujours plus proche du terrain et de promouvoir les IFC et le BIM pour une ingénierie concourante. Depuis quelques mois, l association Mediaconstruct s est restructurée. Objectif? Gagner en visibilité et en efficacité. L idée est de permettre un traitement plus efficace de tous types de projets liés au BIM et à l interopérabilité, indique Alain Maury. Nous avons ainsi décidé de créer des collèges et des chantiers (cf. encadré). Tandis que les collèges réunissent les membres selon leur métier pour avancer sur des questions de fond inhérentes à chaque profession, les chantiers sont l occasion pour tous les adhérents de travailler ensemble sur des sujets transversaux. Spécificité du chapitre français, nous fédérons l ensemble de la filière non seulement en termes de métiers mais aussi d entités (organisations professionnelles, entreprises, etc.), reprend le représentant de Mediaconstruct. Dans cette organisation consolidée, chacun a sa place pour partager ses expériences et faire avancer le BIM et les IFC. Le terrain est ainsi au cœur de nos travaux. Et si on travaillait ensemble? Collèges : Editeurs, Utilisateurs, Formation- Enseignement, Institutionnels. Chantiers : Modifications des textes réglementaires (la suite des travaux portant sur le permis de construire), Certification nationale des éditeurs, Traduction des Psets, Dématérialisation des appels d offres publics, Produits et process. Projets : OpenInfra, GreenConServe, ARN TCI, Normalisation des données produits et systèmes, utop. Représenter le BIM et les IFC en France À l heure où les gouvernements commencent à prendre conscience des enjeux de la maquette numériqueobjets, la force de Mediaconstruct réside dans sa représentativité et sa position de tiers de confiance. Seul représentant du BIM- IFC en France, notre association tire sa légitimité de BuildingSMART International (BSI), explique Bruno Slama. Cette position nous permet d être un interlocuteur privilégié vis-à-vis des pouvoirs publics et d accompagner les modifications règlementaires par exemple. C est pourquoi, Mediaconstruct souhaite être présent dans tous les projets de développement de la maquette numérique, selon la norme IFC, sur le territoire (voir encadré ci-contre). Aussi, tous les professionnels sont les bienvenus à Mediaconstruct pour apporter leur pierre à l édifice 3D-objets! n 5

6 e périence CHANTIER AVANCEES REGLEMENTAIRES Mediaconstruct imagine le dépôt de permis de construire de demain Dans la droite lignée des travaux menés pour favoriser l intégration du BIM dans la règlementation, les membres de Mediaconstruct se penchent aujourd hui sur un cas pratique : le dépôt du permis de construire. Faisons le point sur cette étape qui peut, elle aussi, profiter des avantages de la maquette numérique. Depuis 2011, dans le cadre du Plan B â t i m e n t Grenelle, les membres de Mediaconstruct, réunis dans le groupe de travail a v a n c é e s règlementaires, œuvrent pour l intégration du BIM dans les textes règlementaires (voir expertise 41, p.1). Pour aller plus loin que les propositions déjà émises, le groupe a décidé de les traduire concrètement en se concentrant sur une étape précise du projet de construction : le dépôt du permis de construire. Nous avons choisi de nous pencher sur cette étape car elle est bien définie, indique Daniel Saïd, responsable informatique technique pour Bouygues Entreprises France Europe. De plus, elle fait intervenir plusieurs intervenants. C est donc cas pratique significatif qui faire apparaître clairement les avantages et les inconvénients de la maquette numérique. De la donnée aux échanges, tout un système à recréer Si l on veut, un jour, réaliser une demande du permis de construire à partir d une maquette, il faut aujourd hui en déterminer deux aspects : les données et les processus d échange. Il s agit tout d abord de définir les informations qui permettront l établissement des documents, précise le responsable. Ces données devront être intégrées de manière structurée et réfléchie au sein de la maquette. Concernant les processus, l équipe de travail va établir une sorte de guide pratique pour indiquer les principes d échanges entre les acteurs, c est-à-dire, ce qu ils devront échanger, étape par étape (demande du permis, réalisation des documents, réception et contrôle). Mais ce n est pas tout. Ces échanges d informations doivent être contractualisés afin de définir les responsabilités de chacun, reprend Daniel Saïd. Nous comptons donc établir les nouveaux contrats types qui seront nécessaires pour encadrer ces procédures en y intégrant, pour chaque intervenant, les informations attendues ainsi que leur format. Enfin, il faut aussi penser à dé- finir les outils de contrôle adaptés, comme Solibri model checker, qui permettront de valider le contenu maquettes utilisées pour générer les documents constituant la demande de permis. Du bonus pour tout le monde La constitution du dossier de demande de permis de construire à partir des données d une maquette numérique regroupe ainsi plusieurs avantages : rapidité, fiabilité, simplicité. L automatisation des outils de contrôle apporte quant à elle une vérification sur l existence des informations, ce qui constitue une avancée par rapport au fonctionnement traditionnel. Pour mener à bien cet exercice, le groupe de travail avancées règlementaires compte s appuyer sur des maîtres d œuvre et d ouvrages, ainsi que sur des éditeurs membres de Mediaconstruct pour vérifier les travaux et leur intégration dans leurs outils. D ailleurs, la Mairie de Clermont, également membre de Mediaconstruct, est déjà partie prenante de ce travail. Elle pourra le conforter grâce à ses compétences d instructeur des demandes de permis. Affaire à suivre donc! n À NOTER BIM S DAY 2012 Les présentations de la journée sont disponibles Rendez-vous sur : > La lettre de Mediaconstruct est éditée par : Ont participé à ce numéro : Alain Maury, Bruno Slama, Cedric Dziubanowski, Julien Martin, Emmanuel Cayla, Stéphane Patrix, Emmanuel Petit, Catherine Maerten, Roland Billon, Frédéric Grand, Eric Lebègue, Frédéric Delcuve, Alain Delcroix, Jean-Michel Desbois, Anne-Sophie Thierry, Daniel Saïd, Guersendre Nagy. Conception et réalisation : Juin Consultez également la Lettre de BuildingSmart international sur > Recevez e pertise Connectez-vous sur la lettre de Mediaconstruct 6

La nouvelle norme d échange IFC Le bâtiment numérique

La nouvelle norme d échange IFC Le bâtiment numérique La nouvelle norme d échange IFC Le bâtiment numérique L informatique graphique au service de l enjeu du plan bâtiment Grenelle Jean-Yves BRESSON Administrateurde Médiaconstruct, Présidentdu Club des Usageset

Plus en détail

BATIMAT 2015. Le BIM par Bouygues Bâtiment Habitat Social. Le BIM par Bouygues Bâtiment - Habitat Social. 3 novembre 2015

BATIMAT 2015. Le BIM par Bouygues Bâtiment Habitat Social. Le BIM par Bouygues Bâtiment - Habitat Social. 3 novembre 2015 BATIMAT 2015 Le BIM par Bouygues Bâtiment Habitat Social 3 novembre 2015 Introduction Le BIM chez Bouygues Bâtiment Île-de-France Habitat Social Avant de parler de BIM, une très rapide présentation de

Plus en détail

BIM Journées de l Ecoconstruction

BIM Journées de l Ecoconstruction BIM Journées de l Ecoconstruction 09 octobre 2015 Lorraine Qualité Environnement Sommaire 1. Présentation du pôle Fibres Energivie 2. Qu est ce que le BIM 3. Les enjeux du BIM et de la transition numérique

Plus en détail

Mise en œuvre de la Stratégie BIM

Mise en œuvre de la Stratégie BIM Mise en œuvre de la Stratégie BIM du PÔLE ALSACE ÉNERGIVIE Au service de tous les acteurs régionaux de la construction et de l immobilier BIM de quoi parle t-on? Building Information Model ou Modeling

Plus en détail

Le Plan Bâtiment Grenelle : Point d étape et actualités

Le Plan Bâtiment Grenelle : Point d étape et actualités Le Plan Bâtiment Grenelle : Point d étape et actualités CERC Ile de France 22 novembre 2011 Jérôme Gatier, Directeur Plan Bâtiment Grenelle 1 Le Plan Bâtiment Grenelle : un pilotage inédit Mission d animation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES CONTACTS PRESSE: Socotec : Delphine Bouchez & Camille Jullien delphine.bouchez@moonpress.fr - 01 46 08 63 18 camille.jullien@moonpress.fr

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Atelier Communication Managériale Entreprises & Médias 7 février 2014

Atelier Communication Managériale Entreprises & Médias 7 février 2014 Baromètre Afci ANDRH Inergie 2013 sur la Communication Managériale 4 ème édition «L implication des managers dans une communication de proximité avec leurs équipes» Atelier Communication Managériale Entreprises

Plus en détail

5 ème édition du Bim s Day

5 ème édition du Bim s Day 5 ème édition du Bim s Day La journée de la maquette numérique ouverte 1 L organisation de Mediaconstruct : pour l action! L ISO standard international Instances techniques (Technical Room) Process Room

Plus en détail

LA LETTRE DE MOTIVATION

LA LETTRE DE MOTIVATION - 1 - LA LETTRE DE MOTIVATION Il s agit de convaincre l employeur que votre candidature est pertinente et qu elle mérite une attention particulière. Le but est de décrocher un entretien LETTRE TYPE EN

Plus en détail

Le BIM Usage en lycée professionnel. Pascal Parent - PLP de génie civil - Construction et économie

Le BIM Usage en lycée professionnel. Pascal Parent - PLP de génie civil - Construction et économie Le BIM Usage en lycée professionnel Pascal Parent - PLP de génie civil - Construction et économie » Le contexte» L élève et son environnement de travail» Activités impactées par le BIM» Exemples d usage

Plus en détail

La Transition Numérique dans le Bâtiment. Bertrand DELCAMBRE

La Transition Numérique dans le Bâtiment. Bertrand DELCAMBRE La Transition Numérique dans le Bâtiment Bertrand DELCAMBRE 1 Sommaire La Transition Numérique dans le Bâtiment Pourquoi? Pour qui? Comment? 2 Pourquoi? Le Numérique : une opportunité de rupture pour améliorer

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM IN ACTION auprès des équipes de Maitrise d Œuvre Cette consultation a pour objectif d

Plus en détail

Simpl Cité LA SOLUTION DE GESTION ADMINISTRATIVE COMPLÈTE ET FACILE À UTILISER POUR LES PETITES ET MOYENNES COLLECTIVITÉS.

Simpl Cité LA SOLUTION DE GESTION ADMINISTRATIVE COMPLÈTE ET FACILE À UTILISER POUR LES PETITES ET MOYENNES COLLECTIVITÉS. Dans la période actuelle, sous l impulsion des nouvelles lois et pour accomplir leurs nouvelles missions, notamment dans le cadre de la décentralisation, les collectivités territoriales font face à un

Plus en détail

Notre modèle d engagement

Notre modèle d engagement Notre modèle d engagement 1. EVALUER L évaluation des compétences que vous souhaitez améliorer implique un vrai échange entre nos deux équipes, et une étude plus approfondie des écarts et des actions préalablement

Plus en détail

Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique.

Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique. Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique. L audit de performance énergé Gérer son patrimoine, c est anticiper, analyser et agir! L immobilier représente

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/LL/FG/DEJ/N 13-25 (1 bis) Equipe RH4 01 43 93 82 93 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Maquette numérique BIM et nouvelles pratiques de collaboration

Maquette numérique BIM et nouvelles pratiques de collaboration Maquette numérique BIM et nouvelles pratiques de collaboration Bernard FERRIES Enseignant à l ENSA de Toulouse Coordonnateur technique BuildingSmart France 1 Plan Le BIM par l exemple Maquette numérique,

Plus en détail

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS V2. 3/23/2011 1 / 7 SOMMAIRE DU REFERENTIEL INTRODUCTION PREAMBULE POURQUOI UN REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU? P.

Plus en détail

INNOVER ACCOMPAGNER DEVELOPPER ÉVEILLER VOS IDÉES RÉALISER VOS PROJETS

INNOVER ACCOMPAGNER DEVELOPPER ÉVEILLER VOS IDÉES RÉALISER VOS PROJETS INNOVER ACCOMPAGNER DEVELOPPER ÉVEILLER VOS IDÉES RÉALISER VOS PROJETS INNOVER POUR ALLER PLUS LOIN Thibault CHARLES, Fondateur et directeur d isonomia «De formation ingénieur et expert en physique du

Plus en détail

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement A l occasion de la Cérémonie de lancement du Cluster Solaire Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Monsieur

Plus en détail

FICHE DE POSTE Stages - Eskal Eureka

FICHE DE POSTE Stages - Eskal Eureka Description de la structure d accueil «Le Cluster pose un cadre de référence et d action. Dans cette période économique particulière, rien ne sera plus comme avant. Imaginons ensemble le BTP du futur,

Plus en détail

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 COLLECTIVITÉS Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 *Avançons en confiance Move Forward with Confidence* Faire de la maîtrise

Plus en détail

Pilotage du Capital Humain et de la performance globale

Pilotage du Capital Humain et de la performance globale Pilotage du Capital Humain et de la performance globale Démarche de la Chaire Capital Humain De la Fondation Bordeaux Université Version novembre 2013 2013 / Fondation Bordeaux Université / Stéphane Trébucq

Plus en détail

NOS TEMOIGNAGES SOUS LE SIGNE DE LA COLLABORATION La culture collaborative, la clé de votre succès

NOS TEMOIGNAGES SOUS LE SIGNE DE LA COLLABORATION La culture collaborative, la clé de votre succès NOS TEMOIGNAGES SOUS LE SIGNE DE LA COLLABORATION La culture collaborative, la clé de votre succès Aareon 2009 page 1 de 7 NOS TEMOIGNAGES CLIENTS SOUS LE SIGNE DE LA COLLABORATION : LA CULTURE COLLABORATIVE,

Plus en détail

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr Et si votre carrière s inventait avec mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr mc 2 i Groupe Des missions de conseil en systèmes d information, à forte valeur ajoutée Depuis sa création

Plus en détail

Présentation Limoux le 2 Décembre 2015 LES CONCEPTS FONDAMENTAUX DU BIM. Présentation de Stéphane IMBERT et Jérôme CORNU

Présentation Limoux le 2 Décembre 2015 LES CONCEPTS FONDAMENTAUX DU BIM. Présentation de Stéphane IMBERT et Jérôme CORNU Présentation Limoux le 2 Décembre 2015 LES CONCEPTS FONDAMENTAUX DU BIM Présentation de Stéphane IMBERT et Jérôme CORNU Présentation Limoux le 2 Décembre 2015 LES CONCEPTS FONDAMENTAUX DU BIM Quelques

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

BIM ET GESTION TECHNIQUE DE PATRIMOINE. Quelles applications, quels enjeux? PRÉSENTATION. Ecole Polytechnique Jeudi 14 juin 2012

BIM ET GESTION TECHNIQUE DE PATRIMOINE. Quelles applications, quels enjeux? PRÉSENTATION. Ecole Polytechnique Jeudi 14 juin 2012 BIM ET GESTION TECHNIQUE DE PATRIMOINE Quelles applications, quels enjeux? PRÉSENTATION Ecole Polytechnique Jeudi 14 juin 2012 Alain PEUVOT Directeur Commercial Page 1 Création en 1993 Siège à Dijon, Agences

Plus en détail

INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES. Efficacité énergétique et ville durable : leçons de l atelier d Abidjan

INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES. Efficacité énergétique et ville durable : leçons de l atelier d Abidjan Université d été : Bâtiments, Villes et Territoires durables face aux défis du changement climatique INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES Efficacité énergétique et ville durable : leçons

Plus en détail

SMBG Dossier de presse

SMBG Dossier de presse SMBG Dossier de presse Classement SMBG 2009 des Meilleures Formations Post-Bac & Post-Prépa [Licences, Bachelors, Grandes Ecoles] Thèmes abordés : Enseignement supérieur, Pédagogie, Classement, RH Contact

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU FORM ACTEUR

GUIDE PRATIQUE DU FORM ACTEUR GUIDE PRATIQUE DU FORM ACTEUR Parce que transmettre votre savoir et votre expérience fait partie de votre mission quotidienne édito L IFCAM, Université du Groupe Crédit Agricole, s appuie depuis son origine

Plus en détail

ESPACE CONSTRUCTION VIRTUELLE CONSTRUIRE L AVENIR AVEC LE NUMÉRIQUE

ESPACE CONSTRUCTION VIRTUELLE CONSTRUIRE L AVENIR AVEC LE NUMÉRIQUE ESPACE CONSTRUCTION VIRTUELLE CONSTRUIRE L AVENIR AVEC LE NUMÉRIQUE ESPACE CONSTRUCTION VIRTUELLE ENTREZ DANS L ÈRE DE LA CONSTRUCTION NUMÉRIQUE Véritable vitrine technologique, l Espace Construction Virtuelle

Plus en détail

Octobre 2013. Contact Inergie. Luc Vidal Directeur général lvidal@inergie.com 01 41 09 05 45

Octobre 2013. Contact Inergie. Luc Vidal Directeur général lvidal@inergie.com 01 41 09 05 45 Baromètre Afci ANDRH Inergie 2013 sur la Communication Managériale 4 ème édition «L implication des managers dans une communication de proximité avec leurs équipes» Octobre 2013 Contact Inergie Toute publication

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS CHEF DE SERVICE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS CHEF DE SERVICE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/ERH3/DBL/CM/12-28 Christine MERMET 01 43 93 89 46 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE GRADE : FONCTION

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

(auto) évaluer son projet et pourquoi pas vous?

(auto) évaluer son projet et pourquoi pas vous? (auto) évaluer son projet et pourquoi pas vous? Guide de sensibilisation à l usage de tous les acteurs de nos quartiers d été 1/8 «S auto-évaluer une démarche commune» Acteurs de Nos Quartiers d Eté...

Plus en détail

EVALUATION FINALE CVE/071. Projet d appui au Programme national d Emploi et de Formation professionnelle

EVALUATION FINALE CVE/071. Projet d appui au Programme national d Emploi et de Formation professionnelle EVALUATION FINALE CVE/071 Projet d appui au Programme national d Emploi et de Formation professionnelle FICHE SYNTHÉTIQUE Pays Titre long du projet Titre court du projet Code LuxDev Cap-Vert Projet d appui

Plus en détail

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme Projet de Plateforme Technologique pour l Innovation Bâtiment Durable en Bretagne Projet de Plateforme Projet Technologique de Plateforme pour l Innovation Technologique Bâtiment Durable pour en l Innovation

Plus en détail

Le plan Rénovation Energétique des Bâtiments de la Nouvelle France Industrielle en ordre de bataille avec le CERCLE PROMODUL

Le plan Rénovation Energétique des Bâtiments de la Nouvelle France Industrielle en ordre de bataille avec le CERCLE PROMODUL Communiqué de presse 3 décembre 2014 Le plan Rénovation Energétique des Bâtiments de la Nouvelle France Industrielle en ordre de bataille avec le CERCLE PROMODUL Répondant aux enjeux de la transition énergétique,

Plus en détail

Frédéric Blanc. 200 Infographie d architecture

Frédéric Blanc. 200 Infographie d architecture 200 Infographie d architecture Frédéric Blanc Frédéric Blanc a occupé, sept années durant, le poste de Product Manager Graphic & Design au sein d Abvent, distributeur français de SketchUp et éditeur d

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Témoignage client. Optimisation de la performance et gains de productivité

Témoignage client. Optimisation de la performance et gains de productivité Témoignage client Optimisation de la performance et gains de productivité performances Faciliter les revues de La réputation d Imec repose sur la qualité du travail de ses scientifiques, chercheurs, ingénieurs

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Paris, le lundi 15 juin 2015 Seul le prononcé fait foi DISCOURS de Sylvia PINEL Installation du Conseil supérieur de la

Plus en détail

Travail Collaboratif autour du BIM

Travail Collaboratif autour du BIM Travail Collaboratif autour du BIM smabtp Eric Lebègue, 12 Février 2014 Avec: La maquette numérique BIM Conception 3D + informations sémantiques pour construire virtuellement avant de construire réellement.

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

ARCHITECTE DE COMPÉTENCES E-LEARNING EXPO DU 24 AU 26 MARS 2015 À PARIS - PORTE DE VERSAILLES PAVILLON 4.1-4.2 STAND F40

ARCHITECTE DE COMPÉTENCES E-LEARNING EXPO DU 24 AU 26 MARS 2015 À PARIS - PORTE DE VERSAILLES PAVILLON 4.1-4.2 STAND F40 DOSSIER DE PRESSE Le Service Formation Continue de l Université de Strasbourg, ARCHITECTE DE COMPÉTENCES E-LEARNING EXPO DU 24 AU 26 MARS 2015 À PARIS - PORTE DE VERSAILLES PAVILLON 4.1-4.2 STAND F40 LE

Plus en détail

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business?

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? présente Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? Vous avez créé récemment votre start-up et vous cherchez des soutiens pour accélérer votre croissance? Vous

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

Présentation de la Section thématique (ST) «Excellence opérationnelle» de la CNS

Présentation de la Section thématique (ST) «Excellence opérationnelle» de la CNS Section Thématique «Excellence opérationnelle» Lettre d information n 1 Mars 2016 Sommaire L'excellence opérationnelle dans les services à la personne : dispositif d accompagnement des CCI Formation «Performance

Plus en détail

les metiers de l énergie une publication Orientations

les metiers de l énergie une publication Orientations les metiers de l énergie une publication Orientations Les acteurs traditionnels de la production, la transformation et la distribution du pétrole, de l électricité nucléaire ou thermique et du gaz demeurent

Plus en détail

MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 -

MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 - MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 - Avec un chiffre d affaires total de 3.5 Milliards d euros par an, la formation professionnelle est un secteur apparemment

Plus en détail

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Le sens de notre action Les questions relatives à l amélioration du cadre de vie et au bien-être des hommes sont des préoccupations sociétales

Plus en détail

Profil professionnel. Section : Bachelier en construction

Profil professionnel. Section : Bachelier en construction Section : Page 1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de nombreuses occasions qui, d une part

Plus en détail

Les Ateliers de l Epargne, une nouvelle approche financière, originale et pertinente.

Les Ateliers de l Epargne, une nouvelle approche financière, originale et pertinente. DOSSIER DE PRESSE Georges BILLAND Lieu dit Bouharée 35 230 ORGERES Tél : 02 99 83 46 77 Rennes, le 25 Mars 2011 Port : 06 29 23 08 32 Email : georges.billand@hotmail.fr En résumé : Les Ateliers de l Epargne,

Plus en détail

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions.

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions. Page 1 COMMUNIQUÉ DE PRESSE À l occasion du Salon de l Entreprise Aquitaine, Inside Révélateur De Talents fête ses 10 ans d innovations dans les domaines de la formation et du coaching pour les entreprises.

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS-DAUPHINE

UNIVERSITÉ PARIS-DAUPHINE UNIVERSITÉ PARIS-DAUPHINE Communication Financière et Relations Investisseurs Trois parcours : Initiation Certificat Académie Une formation en partenariat entre Eliane Rouyer-Chevalier Présidente du Cliff

Plus en détail

SMBG Dossier de presse

SMBG Dossier de presse SMBG Dossier de presse Classement SMBG 2011 des Meilleures Formations Post-Bac & Post-Prépa [Licences, Bachelors, Grandes Ecoles] Contact : Marie-Anne BINET Directrice de la communication marie-anne.binet@smbg.fr

Plus en détail

Associer nos savoir-faire

Associer nos savoir-faire MAC-ERCI International, cabinet spécialisé en recrutement, évaluation et gestion des compétences, a été créé début 2007. En croissance depuis notre création, nous n avons de cesse de nous remettre en question

Plus en détail

LES BILANS L ESPRIT DANS LEQUEL NOUS TRAVAILLONS NOTRE DEONTOLOGIE. Les bilans sont pluriels dans la mesure où :

LES BILANS L ESPRIT DANS LEQUEL NOUS TRAVAILLONS NOTRE DEONTOLOGIE. Les bilans sont pluriels dans la mesure où : LES BILANS Les bilans sont pluriels dans la mesure où : Ils peuvent Répondre àdes objectifs différents : définir/valider un projet d évolution, retrouver du sens àson parcours, anticiper un changement

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

PLM PRODUCT LIFECYCLE MANAGEMENT MASTÈRE SPÉCIALISÉ

PLM PRODUCT LIFECYCLE MANAGEMENT MASTÈRE SPÉCIALISÉ INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUÉES DE LYON PLM MASTÈRE SPÉCIALISÉ FORMATION PRODUCT LIFECYCLE MANAGEMENT SYSTEMES D INFORMATION ET STRATEGIES POUR MAÎTRISER LE CYCLE DE VIE DES PRODUITS INDUSTRIELS

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

d été 2014 Parcours diplômant DAMOCE Modules à la carte du Centre de langue française de la CCI Paris Île-de-France Du 30 juin au 18 juillet 2014

d été 2014 Parcours diplômant DAMOCE Modules à la carte du Centre de langue française de la CCI Paris Île-de-France Du 30 juin au 18 juillet 2014 Université d été 2014 du Centre de langue française de la CCI Paris Île-de-France Paris Du 30 juin au 18 juillet 2014 Professionnels du français langue étrangère - Enseignants - Managers ou futurs managers

Plus en détail

Comment assurer la conformité des systèmes informatiques avec les référentiels et normes en vigueur

Comment assurer la conformité des systèmes informatiques avec les référentiels et normes en vigueur Comment assurer la conformité des systèmes informatiques avec les référentiels et normes en vigueur Quels outils mettre en œuvre pour garantir une sécurité informatique maximale et conforme aux exigences

Plus en détail

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Communiqué de presse Paris, le 5 septembre 2012 Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Numergy, une nouvelle société dirigée par Philippe Tavernier

Plus en détail

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies Experience N 52 Mars 2012 OutsourcINg Pas à pas vers de bonnes exigences Outsourcing 10 11 Pas à pas vers de bonnes

Plus en détail

L expérience des Hommes

L expérience des Hommes L expérience des Hommes audia est un cabinet d expertise comptable et de commissariat aux comptes, fort d une équipe qualifiée et experte installée au Maroc à Casablanca. Notre cabinet vous apportera l

Plus en détail

LE SOCIAL CLUB, BIEN PLUS QU UN SITE WEB...

LE SOCIAL CLUB, BIEN PLUS QU UN SITE WEB... LE SOCIAL CLUB, BIEN PLUS QU UN SITE WEB... SOCIAL CLUB la rencontre des expertises ... 5 ANS D EXPÉ- RIENCE, DE SER- VICES, 5 ANS D ÉCHANGES Le site du Social Club a 5 ans. Ces cinq années de partenariat

Plus en détail

Formations dédiées aux acteurs du logement social

Formations dédiées aux acteurs du logement social Gestion et communication de crise Formations dédiées aux acteurs du logement social Arjuna est un cabinet conseil dédié, depuis 1993, à la gestion et la communication de crise. Lors des formations qu ils

Plus en détail

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE Le monde de la formation est en plein bouleversement,

Plus en détail

Colloque international francophone Nancy 9 février 2015 Formation à distance : Défis et opportunités de l assurance qualité interne et externe

Colloque international francophone Nancy 9 février 2015 Formation à distance : Défis et opportunités de l assurance qualité interne et externe Colloque international francophone Nancy 9 février 2015 Formation à distance : Défis et opportunités de l assurance qualité interne et externe Février 2015 L expérience de 2iE : 2007 à 2015 10.02.15 2

Plus en détail

Fournisseur de ressources pour vos technologies de l information

Fournisseur de ressources pour vos technologies de l information L E T S S H A R E O U R T A L E N T S! Fournisseur de ressources pour vos technologies de l information :: Vous êtes à la recherche d un partenaire pérenne spécialisé dans le conseil et l expertise en

Plus en détail

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre 5-7 AVENUE DU GENERAL DE GAULLE 94160 SAINT MANDE Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre - Actions individuelles : diagnostic RH et accompagnement des

Plus en détail

Travaillez en réseau avec BIM4You

Travaillez en réseau avec BIM4You Travaillez en réseau avec BIM4You La solution 5D intégrale devient une réalité. www.bim4you.eu BIM4You Une planification fiable à chaque phase de projet BIM4You Plus qu une planification et une construction

Plus en détail

NEXITY. Nexity développe une stratégie d E-reputation à 360 sur la base des données sociales fournies par BuzzWatcher. CASE STUDY

NEXITY. Nexity développe une stratégie d E-reputation à 360 sur la base des données sociales fournies par BuzzWatcher. CASE STUDY Online Intelligence Solutions NEXITY développe une stratégie d E-reputation à 360 sur la base des données sociales fournies par BuzzWatcher. CASE STUDY CASE STUDY INTRODUCTION Client Industrie Immobilier

Plus en détail

La performance par le management

La performance par le management Formation / Coaching Conseil Transitions La performance par le management Rco management est un cabinet conseil en management et Ressources Humaines, mon entreprise est en région Nord depuis 2007. Nous

Plus en détail

développez vos compétences et celles de vos collaborateurs par la formation

développez vos compétences et celles de vos collaborateurs par la formation développez vos compétences et celles de vos collaborateurs par la formation Centre d Aix-en-Provence Europôle de l Arbois BP 30-13545 Aix en Provence Cedex 04 Tél. : 04 42 97 14 20 Révélateur de talents!

Plus en détail

PERFORMANCE DURABLE ET MANAGEMENT SOCIO-ÉCONOMIQUE

PERFORMANCE DURABLE ET MANAGEMENT SOCIO-ÉCONOMIQUE PERFORMANCE DURABLE ET MANAGEMENT SOCIO-ÉCONOMIQUE Grégoire DE PRÉNEUF Directeur-Associé, Deuzzi, www.deuzzi.fr (France) 1. PARADOXES DE LA CROISSANCE DU SECTEUR DES SERVICES EN INGÉNIERIE INFORMATIQUE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES CONTACTS PRESSE: Socotec : Delphine Bouchez & Camille Jullien delphine.bouchez@moonpress.fr - 01 46 08 63 18 camille.jullien@moonpress.fr

Plus en détail

Processus et services pour le développement du BIM au sein des petites collectivités territoriales. Espelette

Processus et services pour le développement du BIM au sein des petites collectivités territoriales. Espelette Processus et services pour le développement du BIM au sein des petites collectivités territoriales Sommaire Description du projet Contexte Objectifs du projet Scenarii retenus pour le travail collaboratif

Plus en détail

Fiche de lecture de PFE Guillaume HEMMERTER

Fiche de lecture de PFE Guillaume HEMMERTER 1. INTRODUCTION Les maîtres d ouvrage ou propriétaires de patrimoine immobilier qui s engagent dans la construction ou la rénovation d installations climatiques veulent avoir la certitude d obtenir le

Plus en détail

Annexe promotion du gaz.doc 1

Annexe promotion du gaz.doc 1 Annexe : Présentation des actions de promotion du gaz naturel Depuis 2008, la promotion de l énergie gaz naturel est l un des grands enjeux de GrDF et constitue un poste de dépense à part entière pris

Plus en détail

1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] Avantages & principes

1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] Avantages & principes 1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] 1.1 Avantages & principes 1.2 Process de fonctionnement BIM ESQUISSE CONCEPTION EVALUATION CONSTRUCTION GESTIONS Acquisition de données Intégration logiciel

Plus en détail

I/ Présentation de notre association et de notre programme

I/ Présentation de notre association et de notre programme GUIDE ENSEIGNANTS INTERVENTION EN CLASSE D UN ENTREPRENEUR 1. Présentation de notre association et de notre programme 2. Le contenu de l intervention de l entrepreneur 3. La préparation de l intervention

Plus en détail

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale 3 clés pour faire de la communication managériale un levier de performance Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale L Afci, l ANDRH et le cabinet Inergie mènent depuis 2006, tous

Plus en détail

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation Dispositifs d Évaluation Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation > Innovant : une technologie SaaS simple et adaptable dotée d une interface intuitive

Plus en détail

SALON INVERSE ACHATS PUBLICS INNOVANTS

SALON INVERSE ACHATS PUBLICS INNOVANTS SALON INVERSE ACHATS PUBLICS INNOVANTS NUMERIQUE & INFORMATIQUE Les établissements publics rencontrent les PME 7 JUILLET 2014 1 ère édition Centre de conférences Pierre Mendès-France 139, rue de Bercy

Plus en détail

Des formations métiers pour maîtriser la science actuarielle

Des formations métiers pour maîtriser la science actuarielle Des formations métiers pour maîtriser la science actuarielle ISUP, l excellence statistique au service de l actuariat des métiers porteurs Les métiers de l actuariat sont des pièces maîtresses du monde

Plus en détail

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Débutez un voyage vers la modernisation et l évolutivité : Elevez le niveau de votre performance commerciale Pour moderniser votre centre de contact : Passez

Plus en détail

Le POn et l entrepreneuriat

Le POn et l entrepreneuriat Le POn et l entrepreneuriat Mai - 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

PROJET EMISE REFERENTIEL EUROPPEEN D ACTIVITES DU MANAGER DE PROJET EUROPEEN

PROJET EMISE REFERENTIEL EUROPPEEN D ACTIVITES DU MANAGER DE PROJET EUROPEEN PROJET EMISE REFERENTIEL EUROPPEEN D ACTIVITES DU MANAGER DE PROJET EUROPEEN La nécessité de définir le cadre d intervention du manager de projet pour le projet EMISE reflète des différences culturelles

Plus en détail

Logistique Direction des Moyens. Organisation

Logistique Direction des Moyens. Organisation Logistique Direction des Moyens Organisation Co-Animation Date et horaires : Jeudi 19 Juin de 17 h 30 à 18 h 15 Samedi 21 Juin de 10 h 30 à 11 h 15 Lieu: Salle n Halle de la manifestation Le Port Objectif

Plus en détail

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME transmission oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6521-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME transmission oser pour gagner! Vous voulez reprendre une entreprise? Les opportunités

Plus en détail

le salon de la performance du bâtiment et de la construction durable

le salon de la performance du bâtiment et de la construction durable le salon de la performance du bâtiment et de la construction durable un salon bâtiment bois énergies Eurexpo Lyon France 4>6 mars 2015 Pourquoi exposer? > Une offre large à l heure des marchés porteurs

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste OFFRE D EMPLOI 1 Introduction Définir une offre d emploi type n est pas un processus anodin à sous-estimer. En effet, l offre que l entreprise va communiquer représente la proposition d emploi vacant.

Plus en détail

I. La compétence professionnelle au cœur des situations professionnelles. a. Définition de la compétence professionnelle

I. La compétence professionnelle au cœur des situations professionnelles. a. Définition de la compétence professionnelle Développer des compétences professionnelles du BTS Assistant de Manager en séance d Activités Professionnelles de Synthèse (APS) Par Elodie SERGENT (relecture Maguy Perea) Le BTS assistant de manager forme

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail