REVUE DE PRESSE. 28 mai 1 er juin ALTERNATIVES ECONOMIQUES CAD MAGAZINE (de la conception numérique au PLM) LA MAISON ECOLOGIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REVUE DE PRESSE. 28 mai 1 er juin 2012. ALTERNATIVES ECONOMIQUES CAD MAGAZINE (de la conception numérique au PLM) LA MAISON ECOLOGIQUE"

Transcription

1 REVUE DE PRESSE 28 mai 1 er juin 2012 ALTERNATIVES ECONOMIQUES CAD MAGAZINE (de la conception numérique au PLM) LA MAISON ECOLOGIQUE ALTERNATIVES ECONOMIQUES 314 juin 2012 L événement 6 - Europe : le changement c est urgent! o Les pots cassés du merkozysme : la politique menée depuis 2010 a affaibli la zone euro. o Il y a croissance et croissance : les avis divergent sur les moyens de soutenir l activité en Europe. En bref 14 - Salaires. Le casse-tête du Smic. François Hollande a promis un coup de pouce au Smic, mais sur ce plan, les marges de manœuvre sont limitées Energie. La tentation des gaz de schiste. «L exploitation des gaz de schiste cause non seulement de graves pollutions locales, mais les fuites de méthane ajoutent au réchauffement climatique» Télécoms. L effet FREE. L entrée de l opérateur sur le marché du mobile a profondément transformé le secteur et ne fait pas que des heureux Présidentielle. Qui a voté quoi? François Hollande a reconquis une grande partie des classes populaires et arrive nettement en tête chez les jeunes Egalité des sexes. Dans la tête des hommes. Les hommes ont du mal à se libérer des stéréotypes de genre. Les mentalités évoluent cependant parmi les jeunes Social. Licenciements : comment limiter la casse? Après les élections, les licenciements risquent de se multiplier. On ne peut guère les interdire, mais on pourrait en limiter l ampleur.

2 France 30 - Députés. Cumul des mandats : un mal français. L Assemblée nationale française est, parmi les démocraties occidentales, celle qui compte le plus de «cumulards». Une situation préjudiciable au travail parlementaire Foncier. L agriculture grignotée par la ville. Les terres agricoles sont de plus en plus rares et chères. Une hausse des prix alimentée par l étalement urbain et la spéculation foncière Rechute. Pourquoi la cigarette fait encore un tabac. Des politiques publiques plus conciliantes vis-à-vis de la puissance industrie du tabac ont entraîné un regain du nombre de fumeurs dans la population française depuis Ile-de-France. RER : le bout du tunnel? Les transports transiliens paient aujourd hui le prix de décennies de sous-investissements publics. Une situation aggravée par une gouvernance complexe du réseau. International 43 - Matières premières. Des terres rares très recherchées. Le prix des terres rares des métaux stratégiques pour l industrie high-tech- a explosé depuis Et la Chine, seul pays à les produire, contrôle de plus en plus ses exportations. Economie 46 - Etats-Unis. Réindustrialiser par le haut. L industrie recrée des emplois outre-atlantique. Mais miser sur la compétitivité-coût serait une erreur, plaide une récente étude. Société 47 - Immigration. Une identité plurielle. Dans leur grande majorité, les immigrés vivant en France se sentent Français, selon une récente étude de l Ined. Entreprise 48 - Stratégie. Le modèle VOLKSWAGEN. Pour fabriquer ses voitures, le constructeur allemand a opté pour une plate-forme commune à 80 % des modèles du groupe. Succès garanti. Travail 50 - Insertion. Les jeunes, victimes de la crise. Les jeunes entrés sur le marché du travail en 2007 ont subi la crise de plein fouet : chômage et précarité ont marqué leur début de vie active. Environnement 51 - Transferts. L eau virtuelle : fantasmes et réalité. La production de denrées alimentaires est de loin l activité la plus consommatrice d eau. Les courbes de l économie (6) 52 - La courbe en J. Des économistes ont mesuré l effet de la baisse des taux de change sur le solde de la balance commerciale. Un effet variable dans le temps et selon la qualité du tissu industriel.

3 DOSSIER 55 - Au chevet d une planète malade. En 1992, au Sommet de la Terre de Rio, au Brésil, la communauté internationale avait pris acte des graves menaces pesant sur l environnement. Vingt ans après, les dirigeants de la planète se retrouvent au même endroit. Entre-temps, l environnement s est beaucoup dégradé, et les actions engagées restent toujours aussi limitées. Comprendre 68 - Sociologie. La division du travail. Le développement de la spécialisation des tâches constitue l une des transformations les plus profondes de nos sociétés sur le long terme. Ce qui ne signifie pas pour autant que chacun deviendrait plus indépendant des autres, ni que toutes les formes de travail soient considérées d égale valeur Analyse. Royaume-Uni : la crise la plus longue. Quatre ans après le début de la crise, l économie britannique ne parvient pas à renouer avec la croissance. Plombée par une politique budgétaire restrictive, une demande en baisse et une offre incapable de répondre aux besoins des marchés, elle s enlise dans la stagnation Gestion. BoP : le fordisme 2.0 «Le bas de la pyramide» (Base of Pyramid ou BoP). L expression désigne les populations les plus pauvres de la planète. Leur pouvoir d achat est faible mais en croissance, et ils sont très nombreux. En les ciblant eux plutôt que les plus aisés, les entreprises peuvent aussi faire des profits. Idées & débats 76 - Débat. «Le politique est devenu le laquais des marchés», Jean-Pierre Dupuy, philosophe Histoire. L immigration massive des années Après les saignées de la Grande Guerre, la main-d œuvre étrangère s avère indispensable pour développer l appareil industriel. Une politique d accueil est mise en place. CAD-Magazine mai / juin 2012 Evénement 16 - Forum : exascale en vue pour le HPC Innovative Building : construire écologique. Bref compte-rendu de deux conférences qui se sont déroulées lors du salon professionnel du bâtiment «innovant, performant, intelligent et durable». Le sujet était pour l une «construire à la RT 2012, qu est-ce que cela change?, et pour l autre «vers les bâtiments passifs à énergie positive» JEC Composite, anticiper la fabrication dès le BE. La simulation du comportement des pièces composites nécessite de prendre en compte dès

4 les études le processus de fabrication ainsi que les propriétés physiques des matériaux Laval Virtual 2012, cap sur l international. Signe de la maturité du secteur, les champions français de la réalité virtuelle se déploient à l international après avoir consolidé leur position en France. DOSSIER 26 - Le photo-réalisme boosté par le GPU. Avec les dernières générations de cartes graphiques, la visualisation avancée a franchi une nouvelle étape vers le photo-réalisme. A condition de bien préparer sa modélisation. Cas d école 30 - SAED, alléger le temps calculs. Le rendu réaliste sert à situer un projet dans son environnement et à faire comprendre son échelle auprès des clients Ateliers 2/3/4, trois niveaux de réalisme. Plusieurs solutions logiciels ont été mises en place, afin de répondre aux différents besoins des architectes de l agence en matière de visualisation 3D. Innov action 32 - Automobile : le camion du futur. Solutions 36 - Le Hub Numérique Aéronautique Européen. Avec le lancement de la plateforme BoostAeroSpace, l industrie aéronautique européenne devrait franchir un nouveau cap technologique, celui de l intégration numérique de toute la filière Le potentiel de la fabrication additive. La fabrication additive, ce que l on appelait il y a peu le prototypage rapide, permet d obtenir des pièces fonctionnelles. Une étude conjointe de TNO et de LaserWyse montre que parfois, ce procédé permet de réduire les contraintes mécaniques et le poids de 70 %! Repère 41 - Comment choisir une solution de CFAO? 42 - Cloud computing : la sécurité en question. Au moment où le cloud computing gagne du terrain, Christophe Auberger, Responsable technique chez Fortinet, s explique sur les erreurs à ne pas commettre en matière de sécurité informatique. Produit 46 - Open Foam : l autre manière de faire de la CFD. Les analyses de CFD exigent de solides ressources logicielles et matérielles souvent coûteuses pour une PME. Dans ce cas, l Open Source constitue une alternative à étudier Teamcenter 9 : le PLM devient chef d orchestre. La version 9 de Teamcenter se renforce selon trois axes considérés comme stratégiques par Siemens PLM Software vis-à-vis de sa solution de PLM : intégration

5 poussée des données, architecture performante et moderne, et efficacité d utilisation Audros poursuit sa route dans le PLM. Parmi les éditeurs de solution PLM, il y a les mastodontes venus généralement de la CAO, et il y a les petites structures telle Audros Technology venue, elle de la GED Nova V7 : l outil de MEP venu de Suisse. L éditeur suisse lance la version 7 de son logiciel dédié aux fluides du bâtiment. Nouveauté principale : l interface avec la solution de calcul RT 2012 proposée par Perrenoud Maple 16 rend les maths plus faciles. Maplesoft lance la version 16 de son outil phare Maple, qui rend les maths et les calculs d ingénierie plus accessibles Je veux la nouvelle HPZ1! Intégration totale de tous les composants derrière l écran, clavier et souris sans fil pour la nouvelle station de travail Z1 signée HP OCE lance la ColorWave ACE+ en fait plus. ACE+, la suite logicielle de simulation multiphysique proposée par ESI évolue avec des améliorations dans tous les domaines qu elle couvre. Trucs & Astuces AutoCAD 58 - Le maillage libre. LA MAISON ECOLOGIQUE 69 juin / juil Carte verte 10 - Un atelier dans ma serre. Espace d accueil et de formation dans un jardin pédagogique et familial. A la loupe 12 - Paille conjuguée au passif. A Pfalzweyer, dans le nord de l Alsace, Sandra et Cédric Huber ont misé sur une isolation en paille pour atteindre les critères de la maison passive. Et grâce à un hangar et à la botteleuse du village, leur projet n a pas dépassé les limites de leur portemonnaie. Regard sur 18 - Pourquoi pas ECO artisan? Si vous envisagez de faire faire des travaux chez vous, vous êtes sûrement en quête du «bon» artisan, celui qui répondra exactement à vos exigences, même celles qui peuvent être singulières. Regard sur les ECO artisans de la Capeb... Rencontre à l horizon 20 - Le Sustainability Centre. Au nord de Portsmouth se trouve un lieu à part où se côtoient de bons vivants et des morts ayant trouvé la paix dans leur dernière éco-demeure. Visite d un centre pas comme les autres dans lequel circule l énergie de la permaculture.

6 Rénover 24 - Petit à petit, l oiseau fait son nid. Au fil des années, Dorothée et Sylvain ont transformé une vieille bâtisse de village en une maison confortable, écologique et performante. DOSSIER 29 - Photovoltaïque, restez branché! mégawatts photovoltaïques sont d ores et déjà raccordés au réseau français et fournissent de précieux électrons pour environ un million d abonnés. Et ce n est qu un début, car même si les bâtons atomiques arrivent dans les roues des camions qui transportent les panneaux solaires en France, rien ne peut sur le long terme empêcher une technologie aussi fiable (garantie de production sur 25 ans, aucune pièce en mouvement), aussi propre (zéro émission pendant l utilisation, recyclable), et en constante baisse de prix, de prendre place sérieusement dans le bouquet énergétique de notre pays. Ajoutons à cela les 0,3 à 1,6 emplois par GWh solaire produit contre 0,1 à 0,2 emplois par GWh dans les énergies fossiles et fissiles, et gageons que nos politiques sauront très rapidement ouvrir les yeux pour laisser enfin rayonner le photovoltaïque en France Ensemble autrement 42 - Le Mené : aux watts citoyens. Depuis dix ans, agriculteurs, collectivités et citoyens d un petit territoire rural breton conduisent des projets de production d énergies renouvelables pour réduire leur dépendance aux énergies fossiles et au nucléaire. Enquête 46 - Chantiers participatifs : construire et partager. Des bénévoles aient un autoconstructeur à réaliser une partie de ses travaux, en échange de nourriture, d un logement et d une bonne dose de convivialité. Autoconstruire 50 - De la pierre au bois, de l ancien au neuf. C est en construisant que l on devient autoconstructeur. Itinéraire d un skipper qui affale les voiles et monte les ossatures. Côté extérieur 55 - Les clés d un bain naturel. Avec les beaux jours, l envie vous prend de piquer une tête dans votre bassin de baignade. Oui mais voilà, après l hiver votre «piscine» de rêve tient peut-être plus d une mare aux canards Comment garder saine et attrayante votre aire de baignade? Faites-le vous-même 58 - Construire un four en terre crue. Construire cet été un four pour toutes vos cuissons, c est possible, pas cher, et ça peut vous rapporter plein d amis!

CHANGEMENT CLIMATIQUE ET ENERGIE: UN NOUVEAU PARADIGME POUR L IMMOBILIER

CHANGEMENT CLIMATIQUE ET ENERGIE: UN NOUVEAU PARADIGME POUR L IMMOBILIER CHANGEMENT CLIMATIQUE ET ENERGIE: UN NOUVEAU PARADIGME POUR L IMMOBILIER Jean Carassus Professeur à l Ecole des Ponts ParisTech Consultant jean.carassus@immobilierdurable.eu 1/ Comment l immobilier est

Plus en détail

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française Dossier de presse Octobre 2014 Après de trop longues années de crise, un léger vent d optimisme souffle enfin sur notre industrie automobile.

Plus en détail

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 7 Conclusions clés La transition énergétique L Energiewende allemande Par Craig Morris et Martin Pehnt Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 www. 7 Conclusions clés La

Plus en détail

élection présidentielle - 1 er tour le 22 avril 2012 Pour défendre le pouvoir d achat

élection présidentielle - 1 er tour le 22 avril 2012 Pour défendre le pouvoir d achat élection présidentielle - 1 er tour le 22 avril 2012 Pour défendre le pouvoir d achat Pour défendre le pouvoir d achat > revalorisation de + 25 % de l allocation de rentrée scolaire grâce à un quotient

Plus en détail

METAMORPHOSE un projet pour Lausanne. Vevey / 20 mai 2008

METAMORPHOSE un projet pour Lausanne. Vevey / 20 mai 2008 METAMORPHOSE un projet pour Lausanne Vevey / 20 mai 2008 Programme de législature: une continuité Quatre thématiques principales : 1 Les équipements sportifs à Lausanne 2 Les quartiers à haute valeur environnementale

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

CADCAMation SA. Shaping a sustainable world... CADCAMation SA www.cadcamation.ch 0227922118

CADCAMation SA. Shaping a sustainable world... CADCAMation SA www.cadcamation.ch 0227922118 CADCAMation SA Shaping a sustainable world... CADCAMation SA 0227922118 NGUYEN Van Khai CADCAMation SA Located in Onex/Genève-Switzerland Founded in 1993 : Fidia KMR SA CAD/CAM competence centre of FIDIA

Plus en détail

Conclusion par Barbara ROMAGNAN députée du Doubs

Conclusion par Barbara ROMAGNAN députée du Doubs CONFERENCE COMMENT PENSER LA GAUCHE SANS LA CROISSANCE? Conclusion par Barbara ROMAGNAN députée du Doubs Après les interventions fortes et passionnantes de Guillaume Duval et Patrick Viveret, il me revient

Plus en détail

Stratégie et enjeux de communication pour le Bioéthanol. La Collective du Bioéthanol

Stratégie et enjeux de communication pour le Bioéthanol. La Collective du Bioéthanol Stratégie et enjeux de communication pour le Bioéthanol La Collective du Bioéthanol le Bioéthanol : une communication sensible Les Biocarburants : après la panacée et la solution miracle de ces nouveaux

Plus en détail

Pôle IDEA. [Innovation Développement Expertise Audit]

Pôle IDEA. [Innovation Développement Expertise Audit] Présentation Société d ingénierie TCE : Depuis l audit jusqu à la solution clef en main. Notre proposition : Intégrer, Optimiser, Anticiper, Innover, Maîtriser Nos cœurs de métier : Le bâtiment et l optimisation

Plus en détail

Contacts : Nicolas STOECKEL 04 84 25 09 14 Valérie CROIZET (Agence Histoire des Suds) 06 12 26 50 28

Contacts : Nicolas STOECKEL 04 84 25 09 14 Valérie CROIZET (Agence Histoire des Suds) 06 12 26 50 28 Contacts : Nicolas STOECKEL 04 84 25 09 14 Valérie CROIZET (Agence Histoire des Suds) 06 12 26 50 28 Envie de devenir propriétaire tout en protégeant l environnement et votre porte-monnaie? Le concept

Plus en détail

1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] Avantages & principes

1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] Avantages & principes 1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] 1.1 Avantages & principes 1.2 Process de fonctionnement BIM ESQUISSE CONCEPTION EVALUATION CONSTRUCTION GESTIONS Acquisition de données Intégration logiciel

Plus en détail

EN MARCHE POUR LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE L ESSENTIEL EN

EN MARCHE POUR LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE L ESSENTIEL EN EN MARCHE POUR LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 UN PROCESSUS NÉCESSAIRE rationnelle et efficace des ressources. Elle concerne les La transition écologique doit conduire à la mise en

Plus en détail

ATELIER COMMERCE ATELIER DEMOGRAPHIE

ATELIER COMMERCE ATELIER DEMOGRAPHIE ATELIER COMMERCE 1. La vitalité des centres-villes et centres-bourgs ruraux Difficulté de restauration mises aux normes Préserver le commerce local Maintien de l artisanat et des services Maintien du lien

Plus en détail

possibilités et limites des logiciels existants

possibilités et limites des logiciels existants possibilités et limites des logiciels existants Dominique Groleau CERMA, UMR CNRS 1563, Ecole d Architecture de Nantes Journée thématique SFT- IBPSA, Outils de simulation thermo-aéraulique du bâtiment.

Plus en détail

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages François MOISAN Directeur exécutif de la stratégie et de la recherche Directeur scientifique ADEME Agence de l environnement

Plus en détail

Votre Revue de Presse Du 11 / 07 /2014 N 203. www.conect.org.tn

Votre Revue de Presse Du 11 / 07 /2014 N 203. www.conect.org.tn conect Votre Revue de Presse Du 11 / 07 / By N 203 Suivez nos actualités www.conect.org.tn technique.conect@hexabyte.tn // technique@conect.org.tn tel : +216 71231 402 // Fax : +216 71231059 11 Vendredi

Plus en détail

Compte rendu d activité 2007 sur la loi sur les énergies renouvelables (EEG)

Compte rendu d activité 2007 sur la loi sur les énergies renouvelables (EEG) Compte rendu d activité 2007 sur la loi sur les énergies renouvelables (EEG) conformément à l article 20 de la loi EEG - Projet du BMU - Résumé 5.7.2007 1 Résumé du projet du BMU de compte rendu d activité

Plus en détail

La transition énergétique et les entreprises essonniennes 44 % 30 % pétrole 14 % gaz. EnRt et déchets (**)

La transition énergétique et les entreprises essonniennes 44 % 30 % pétrole 14 % gaz. EnRt et déchets (**) septembre 2014 ESSONNE CONJONCTURE La transition énergétique et les entreprises essonniennes La transition énergétique désigne le passage d un système énergétique reposant essentiellement sur l utilisation

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014

DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014 DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014 Le point sur la filière énergies renouvelables : Mention RGE, aides, formation, qualification, audits Pleine application de l éco-conditionnalité des aides au 1 er janvier

Plus en détail

// habitat écologique

// habitat écologique // habitat écologique FACILE ET BIO 15 bricolages écologiques et malins Four solaire, composteur, germoir... Roland Dutrey Pourquoi vouloir tout acheter alors que, chez soi et dans son jardin, nombreux

Plus en détail

Agréger, Budgéter, Consolider Évaluer! à la recherche de la performance.

Agréger, Budgéter, Consolider Évaluer! à la recherche de la performance. 03 Le journal des Communalités A B C E Agréger, Budgéter, Consolider Évaluer! à la recherche de la performance. Jacques BOUYAT Directeur Général des Services de la Communauté de Communes du Pays de Quimperlé

Plus en détail

Le Big Data est-il polluant? BILLET. Big Data, la déferlante des octets VIVANT MATIÈRE SOCIÉTÉS UNIVERS TERRE NUMÉRIQUE TERRE (/TERRE)

Le Big Data est-il polluant? BILLET. Big Data, la déferlante des octets VIVANT MATIÈRE SOCIÉTÉS UNIVERS TERRE NUMÉRIQUE TERRE (/TERRE) Donner du sens à la science Rechercher Se connecter / S'inscrire Suivre VIVANT MATIÈRE SOCIÉTÉS UNIVERS TERRE NUMÉRIQUE MES THÈMES Types DOSSIER Paru le 15.11.2012 Mis à jour le 29.01.2014 Big Data, la

Plus en détail

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 Regards sur la conjoncture internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 CONJONCTURE INTERNATIONALE & NATIONALE Reprise lente en ZONE EURO et à rythmes variables

Plus en détail

Contribution climat-énergie

Contribution climat-énergie Contribution climat-énergie La comprendre, c'est l'adopter Pourquoi a-t-elle un rôle essentiel dans la protection du climat? En quoi êtes vous concerné? Est-ce une Contrainte ou une opportunité? 6 pages

Plus en détail

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national.

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national. - 1 - APPEL A PROJETS TEPOS QU EST-CE QU UN TERRITOIRE A ÉNERGIE POSITIVE? Contexte L énergie, nécessaire à tous les domaines et besoins de la vie quotidienne, devient, du fait de sa raréfaction, de plus

Plus en détail

Enjeux jeunesse présentés dans le cadre de la campagne électorale fédérale. Pour que la voix des jeunes montréalaises et montréalais soit entendue!

Enjeux jeunesse présentés dans le cadre de la campagne électorale fédérale. Pour que la voix des jeunes montréalaises et montréalais soit entendue! Enjeux jeunesse présentés dans le cadre de la campagne électorale fédérale Pour que la voix des jeunes montréalaises et montréalais soit entendue! Les décisions prises au niveau fédéral peuvent sembler

Plus en détail

Systèmes de production agricole et systèmes alimentaires durables au service de la sécurité alimentaire et de la nutrition

Systèmes de production agricole et systèmes alimentaires durables au service de la sécurité alimentaire et de la nutrition REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL Systèmes de production agricole et systèmes alimentaires durables au service de la sécurité alimentaire

Plus en détail

Stabilisation de l activité. Perspectives de reprise. Enjeux énergétiques

Stabilisation de l activité. Perspectives de reprise. Enjeux énergétiques 2012 Stabilisation de l activité 2013 Perspectives de reprise Enjeux énergétiques Paris, le 21 mars 2013 UIC - Contacts presse Hélène MEJEAN - Directeur de la Communication - UIC 01.46.53.11.65 / 06.71.06.72.49

Plus en détail

Le secteur automobile «amont» : tude des besoins de compétences actuels et futurs au niveau régional

Le secteur automobile «amont» : tude des besoins de compétences actuels et futurs au niveau régional Le secteur automobile «amont» : tude des besoins de compétences actuels et futurs au niveau régional Synthèse Contexte Depuis 2008, les marchés et la filière automobile font face à de nombreux chocs conjoncturels

Plus en détail

Plan Climat-Energie Territorial

Plan Climat-Energie Territorial Plan Climat-Energie Territorial Carnet de Voyage au Vorarlberg, Juillet 2011 Axe IV : Relier & informer les acteurs locaux Objectif 2 : Encourager l exemplarité Voyage d études au Vorarlberg sur l architecture

Plus en détail

Intervention d'anne-marie SACQUET, directrice générale du Comité 21, à la plénière d'ouverture : Les grands enjeux

Intervention d'anne-marie SACQUET, directrice générale du Comité 21, à la plénière d'ouverture : Les grands enjeux Intervention d'anne-marie SACQUET, directrice générale du Comité 21, à la plénière d'ouverture : Les grands enjeux Les grands enjeux de la vie durable Pour les grands enjeux de la vie durable, je vais

Plus en détail

Comment engager la France dans l après nucléaire? Par François Hollande et Pierre Moscovici

Comment engager la France dans l après nucléaire? Par François Hollande et Pierre Moscovici Jeudi 25 août 2011 Comment engager la France dans l après nucléaire? Par François Hollande et Pierre Moscovici Il y aura, pour la France, un avant et un après Fukushima. Lequel? Six mois après la catastrophe,

Plus en détail

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse?

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? 1 Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? Ce support a été réalisé avec le soutien financier du Compte d'affectation spéciale "Développement Agricole et Rural" du Ministère de l'alimentation,

Plus en détail

Bulletin du FMI. France : de bons progrès mais il reste à consolider la crédibilité

Bulletin du FMI. France : de bons progrès mais il reste à consolider la crédibilité Bulletin du FMI BILAN DE SANTÉ ÉCONOMIQUE France : de bons progrès mais il reste à consolider la crédibilité Kevin C. Cheng et Erik de Vrijer Département Europe du FMI 27 juillet 2011 Vendanges dans le

Plus en détail

La fée électricité sous le capot?

La fée électricité sous le capot? La fée électricité sous le capot? Quand on analyse les nouvelles motorisations proposées pour les véhicules on s aperçoit vite qu elles reposent pratiquement toutes sur l emploi de moteurs électriques

Plus en détail

les moteurs diesel modernes polluent grosso modo cinq fois moins que les anciens.

les moteurs diesel modernes polluent grosso modo cinq fois moins que les anciens. Qu y a-t-il de commun entre un vieux camion et une voiture diesel moderne? Pas grand-chose, sauf la guerre que leur livre la maire de Paris Anne Hidalgo dans sa lutte contre la pollution urbaine. En cette

Plus en détail

Présidentielle 2012 : Vos propositions pour l industrie Réponses de François Hollande

Présidentielle 2012 : Vos propositions pour l industrie Réponses de François Hollande Présidentielle 2012 : Vos propositions pour l industrie Réponses de François Hollande 1. L industrie est-elle une de vos priorités? Pourquoi? L industrie figure en première page de mon programme parce

Plus en détail

Votre partenaire CAO FM Facility Management & Gestion des surfaces

Votre partenaire CAO FM Facility Management & Gestion des surfaces Votre partenaire CAO FM Facility Management & Gestion des surfaces La gestion des Surfaces, des infrastructures/cvse devient : pratique, simple et abordable avec les nouveaux logiciels de CAO AutoCAD Revit

Plus en détail

Présentation des industries de la Métallurgie

Présentation des industries de la Métallurgie Présentation des industries de la Métallurgie - Sources U.I.M.M. Lorraine En France Les industries de la transformation des métaux recouvrent les activités suivantes : - Biens intermédiaires : production

Plus en détail

stratégie énergétique pour le Canada

stratégie énergétique pour le Canada L électricité : au cœur d une stratégie énergétique pour le Canada VERSION 2.0 www.electricite.ca Publié en juillet 2012. Association canadienne de l électricité, 2012. Tous droits réservés. Also available

Plus en détail

de bord l énergie Énergie renouvelables 95-val-d oise Électricité 75-paris kwh % 94-val-de-marne Agriculture édition 2014

de bord l énergie Énergie renouvelables 95-val-d oise Électricité 75-paris kwh % 94-val-de-marne Agriculture édition 2014 DE TABLEAU de bord l énergie en île-de-france Énergies renouvelables Superficie Produits pétroliers Habitat 78-yvelines 95-val-d oise Électricité 92-hauts-de-seine m 2 93-seine-saint-denis Tep 75-paris

Plus en détail

Travaillez en réseau avec BIM4You

Travaillez en réseau avec BIM4You Travaillez en réseau avec BIM4You La solution 5D intégrale devient une réalité. www.bim4you.eu BIM4You Une planification fiable à chaque phase de projet BIM4You Plus qu une planification et une construction

Plus en détail

WT54 La gestion des sols et politiques foncières

WT54 La gestion des sols et politiques foncières Session 1 La vision chinoise Différence fondamentale entre foncier urbain (propriété de l Etat, pouvant être soumis aux lois du marché) et foncier rural (de propriété collective, sur lequel les paysans

Plus en détail

Un salon qui sent bon le bois

Un salon qui sent bon le bois Un salon qui sent bon le bois En cette période de mutation, d évolution des modes de vie et d un contexte économique défavorable, la conception de notre lieu de vie prend toute son importance. Créer un

Plus en détail

ENJEUX SANITAIRES, ENVIRONNEMENTAUX ET ECONOMIQUES

ENJEUX SANITAIRES, ENVIRONNEMENTAUX ET ECONOMIQUES SYNTHESE ENJEUX SANITAIRES, ENVIRONNEMENTAUX ET ECONOMIQUES LIES A L EXPLOITATION DES GAZ DE SCHISTE En un peu plus de 100 pages d analyses et d illustrations, les travaux, résumés ici, visent à alimenter

Plus en détail

LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1. Construire vert ne devrait pas être un casse-tête

LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1. Construire vert ne devrait pas être un casse-tête LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1 Construire vert ne devrait pas être un casse-tête LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 2 6/4/08 11:53 AM Page 2 LOG 8869 Residential

Plus en détail

Réforme de la Politique agricole commune. www.verts-ale.eu J A M A I S

Réforme de la Politique agricole commune. www.verts-ale.eu J A M A I S Réforme de la Politique agricole commune M A I N T E N A N T www.verts-ale.eu ou J A M A I S LES VERTS au Parlement européen appellent à: UNE PAC PLUS JUSTE 20% des exploitations agricoles accaparent 80%

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

L agriculture, un secteur moderne

L agriculture, un secteur moderne L agriculture, un secteur moderne La modernisation de son agriculture a permis à la France de se propulser au rang de premier producteur européen et de premier exportateur mondial de produits agroalimentaires

Plus en détail

Au Japon, le premier semestre 2012 a été marqué par une très

Au Japon, le premier semestre 2012 a été marqué par une très FICHE PAYS JAPON : CROISSANCE EN SURSIS Département analyse et prévision Au Japon, le premier semestre 2012 a été marqué par une très forte reprise de la croissance, notamment au premier trimestre (+1,3

Plus en détail

Eléments pour l animation l réunion du 16 Septembre 2010. http://www.plmlab.fr. v0.4 du 13 Septembre 2010

Eléments pour l animation l réunion du 16 Septembre 2010. http://www.plmlab.fr. v0.4 du 13 Septembre 2010 Eléments pour l animation l de la réunion du 16 Septembre 2010 http://www.plmlab.fr v0.4 du 13 Septembre 2010 1 Ordre du jour de la réunion 14h00 15h15 Présentation de la démarche et du projet d association

Plus en détail

Transition énergétique : l expérience de l Allemagne

Transition énergétique : l expérience de l Allemagne Transition énergétique : l expérience de l Allemagne Une analyse de l APERe, rédigée par Jean Cech et Christophe Haveaux Version du 07/03/2013 1. L expérience de l Allemagne 1.1. Quelles leçons tirer de

Plus en détail

UNE REFLEXION PREALBLE

UNE REFLEXION PREALBLE UNE REFLEXION PREALBLE NOUS N AVONS JAMAIS ETE AUSSI RICHES IL N Y A JAMAIS EU AUTANT DE PAUVRES QUI GERE LA REPARTITION? 1 ÉNERGIE ET TRANSITION Comprendre la situation est facile Ce qu il faut faire

Plus en détail

Dossier de presse. Solar Decathlon 2014 à Versailles. Paris, le 15 octobre 2012

Dossier de presse. Solar Decathlon 2014 à Versailles. Paris, le 15 octobre 2012 Dossier de presse Solar Decathlon 2014 à Versailles Paris, le 15 octobre 2012 Contact presse : Marielle Chaumien - marielle.chaumien@developpement-durable.gouv.fr - 01 40 81 15 96 www.territoires.gouv.fr

Plus en détail

Les produits «développement durable» du Groupe Caisse d Epargne

Les produits «développement durable» du Groupe Caisse d Epargne Les produits «développement durable» du Groupe Caisse d Epargne Pour les particuliers OPCVM d investissement socialement responsable (ISR) Ecureuil Bénéfices Responsable Ecureuil Bénéfices Responsable,

Plus en détail

La Géopolitique du Pétrole

La Géopolitique du Pétrole La Géopolitique du Pétrole Selon Youcef Yousfi, Ministre algérien de l Energie et des Mines «L Algérie continuera à produire du pétrole et des hydrocarbures en général, de longues années encore». Interview

Plus en détail

Centre Industriel de Réalité Virtuelle, plateforme de l IRT Jules Verne Une PRI dédiée aux technologies 3D interactives

Centre Industriel de Réalité Virtuelle, plateforme de l IRT Jules Verne Une PRI dédiée aux technologies 3D interactives Centre Industriel de Réalité Virtuelle, plateforme de l IRT Jules Verne Une PRI dédiée aux technologies 3D interactives Dossier de presse Montoir-de-Bretagne 7 novembre 2013 Sommaire : - Communiqué de

Plus en détail

Que sont les sources d énergie renouvelable?

Que sont les sources d énergie renouvelable? Que sont les sources d énergie renouvelable? Comme leur nom l indique, il s agit de sources qui se renouvellent et ne s épuiseront donc jamais à l échelle du temps humain! Les sources non renouvelables

Plus en détail

LE BILAN REDISTRIBUTIF DU SARKOZYSME

LE BILAN REDISTRIBUTIF DU SARKOZYSME LE BILAN REDISTRIBUTIF DU SARKOZYSME Par le Pôle Economie de Terra Nova Le 6 mars 2012 Le quinquennat a opéré des redistributions budgétaires importantes de la puissance publique (Etat et sécurité sociale)

Plus en détail

: énergie, conversion photovoltaïque, solaire

: énergie, conversion photovoltaïque, solaire Ambassade de France au Japon Service pour la Science et la Technologie 4-11-44, Minami-Azabu, Minato-ku, Tokyo, 106-8514, Japon Tél. : 81-3-5798-6034 Fax : 81-3-5798-6050 http://www.ambafrance-jp.org Domaine

Plus en détail

ESI Group fait l acquisition de CIVITEC

ESI Group fait l acquisition de CIVITEC Communiqué de presse financier Paris, le 27 mars 2015 ESI Group fait l acquisition de CIVITEC Une technologie révolutionnaire permettant la simulation virtuelle des systèmes avancés d aide à la conduite

Plus en détail

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010 75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-21 L économie canadienne depuis la fondation de la Banque du Canada Première édition : le 11 mars 21 Mise à jour : le 16 decembre 21 1 La Banque du Canada, fondée en

Plus en détail

l économie se mobilise pour une protection active du climat

l économie se mobilise pour une protection active du climat 23 OCTOBRE 2011 FICHES THEMATIQUES: POLITIQUE CLIMATIQUE l économie se mobilise pour une protection active du climat La loi sur le CO 2 est la base de référence pour l application du Protocole de Kyoto

Plus en détail

Présentation Limoux le 2 Décembre 2015 LES CONCEPTS FONDAMENTAUX DU BIM. Présentation de Stéphane IMBERT et Jérôme CORNU

Présentation Limoux le 2 Décembre 2015 LES CONCEPTS FONDAMENTAUX DU BIM. Présentation de Stéphane IMBERT et Jérôme CORNU Présentation Limoux le 2 Décembre 2015 LES CONCEPTS FONDAMENTAUX DU BIM Présentation de Stéphane IMBERT et Jérôme CORNU Présentation Limoux le 2 Décembre 2015 LES CONCEPTS FONDAMENTAUX DU BIM Quelques

Plus en détail

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 *

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * * La limitation du réchauffement climatique implique dans les pays développés une division par 4 des émissions de gaz à effet de serre par rapport

Plus en détail

Animations pédagogiques sur l environnement

Animations pédagogiques sur l environnement Animations pédagogiques sur l environnement La Galoupiote, association loi 1901 - Cynthia Guerrero & Rémi Jacquier cafe.citoyen@la-galoupiote.com - 06-16-57-37-11 www.la-galoupiote.com (en cours de réalisation

Plus en détail

UN ÉVÉNEMENT CITOYEN À L OCCASION DE LA COP21

UN ÉVÉNEMENT CITOYEN À L OCCASION DE LA COP21 UN ÉVÉNEMENT CITOYEN À L OCCASION DE LA COP21 Du 28 novembre au 6 décembre 2015, à l occasion de la COP21 à Paris, IKEA transforme les Champs Elysées en terrain de production d énergies propres et lance

Plus en détail

Source : La Gazette de la Société Suisse pour l'energie Solaire - Installation du domaine "Le Petit Viry" (Barberêche) DESCRIPTION TECHNIQUE

Source : La Gazette de la Société Suisse pour l'energie Solaire - Installation du domaine Le Petit Viry (Barberêche) DESCRIPTION TECHNIQUE Réseau REAGRI Groupe «Agriculture et Energie» Novembre 2006 LES INSTALLATIONS PHOTOVOLTAIQUES SUR BATIMENTS AGRICOLES Source : La Gazette de la Société Suisse pour l'energie Solaire - Installation du domaine

Plus en détail

MAISON POSITIVE DOSSIER : LES «MÉTIERS VERTS» RECRUTENT! Page 59. Deux exemples détaillés DE RÉNOVATION Page 38

MAISON POSITIVE DOSSIER : LES «MÉTIERS VERTS» RECRUTENT! Page 59. Deux exemples détaillés DE RÉNOVATION Page 38 MAISON POSITIVE VERS LE ZÉRO ÉNERGIE! N 2 MAI-JUIN 4,50 MAISON POSITIVE Le guide pratique du confort énergétique DOSSIER : LES «MÉTIERS VERTS» RECRUTENT! Page 59 P 22 CHALET : PETITE RÉNOVATION TRÈS PERFORMANTE

Plus en détail

Introduction. Quelques chiffres. Répartition par secteur

Introduction. Quelques chiffres. Répartition par secteur Introduction En Europe, le secteur «bâtiment» consomme plus du tiers de l énergie globale. De ce fait, les logements représentent le plus grand gisement d économies d énergie. Ainsi, l amélioration de

Plus en détail

De la croissance destructrice de l environnement à l économie verte. Samir ALLAL Tunis-Mai 2012

De la croissance destructrice de l environnement à l économie verte. Samir ALLAL Tunis-Mai 2012 De la croissance destructrice de l environnement à l économie verte Samir ALLAL Tunis-Mai 2012 Plan de l'exposé 1. La question de l économie verte ne peut être traitée indépendamment des relations Nord/Sud,

Plus en détail

Etude de cas : la filière du nucléaire en France

Etude de cas : la filière du nucléaire en France Grande consommatrice en énergie mais pauvre en ressources la France a fait des choix énergétique avec, entre autre, une orientation forte vers l électricité nucléaire. En quoi ce choix est-il objet de

Plus en détail

Sommaire. 1. Concept Page 3 2. Les données Page 11 3. Exemple Page 14

Sommaire. 1. Concept Page 3 2. Les données Page 11 3. Exemple Page 14 Energie de Nous! 1 Sommaire 1. Concept Page 3 2. Les données Page 11 3. Exemple Page 14 2 1. Concept 3 Energie de Nous Détectez, partagez et faites prospérer vos gisements d énergie! Imaginons qu'on propose

Plus en détail

ASBL TERRE ACADEMIE ECO - CONSTRUCTION ENERGIES RENOUVELABLES ALIMENTATION STAGES

ASBL TERRE ACADEMIE ECO - CONSTRUCTION ENERGIES RENOUVELABLES ALIMENTATION STAGES ASBL TERRE ACADEMIE Centre de formation à l éco-construction aux énergies renouvelables BÂTIMENT EXPERIMENTAL ECO - CONSTRUCTION ENERGIES RENOUVELABLES ALIMENTATION STAGES Terre Académie : Maisoncelle,

Plus en détail

Éco-prêt à taux zéro (éco-ptz)

Éco-prêt à taux zéro (éco-ptz) Éco-prêt à taux zéro (éco-ptz) L éco-prêt à taux zéro en 14 points 1. Comment fonctionne un éco-prêt à taux zéro? L éco-prêt permet de financer les travaux d économie d énergie et les éventuels frais induits

Plus en détail

FICHES ÉLÈVES À PHOTOCOPIER

FICHES ÉLÈVES À PHOTOCOPIER FICHES ÉLÈVES À PHOTOCOPIER TOTAL SA au capital de 5 909 418 282,50. RCS Nanterre 542 051 180. Imprimé en France. Juillet 2012. Crédits photos : Fotolia Corbis GettyImages Total Tenesol SunPower L, ENERGIE

Plus en détail

Développement des marchés «Bâtiment Durable» : quels enjeux? Zoom sur deux marchés : France et Chine

Développement des marchés «Bâtiment Durable» : quels enjeux? Zoom sur deux marchés : France et Chine Développement des marchés «Bâtiment Durable» : quels enjeux? Zoom sur deux marchés : France et Chine Lundi 18 avril 2011, de 9h30 à 10h45 Cette réunion permettra de faire un point et d'étudier les perspectives

Plus en détail

par Maxime Lalonde-Filion

par Maxime Lalonde-Filion ANALYSE DES IMPACTS ÉNERGÉTIQUES ET ENVIRONNEMENTAUX ASSOCIÉS À L'IMPLANTATION MASSIVE DES VÉHICULES HYBRIDES ÉLECTRIQUES RECHARGÉS PAR LE RÉSEAU (PLUG-IN HYBRID ELECTRIC VEHICLE : PHEV) AUX ÉTATS-UNIS

Plus en détail

LA LOCATION DE TOITURE PHOTOVOLTAÏQUE

LA LOCATION DE TOITURE PHOTOVOLTAÏQUE COMPRENDRE LA LOCATION DE TOITURE PHOTOVOLTAÏQUE De nombreux professionnels proposent une offre de location de toiture photovoltaïque, mais de quoi s agit-il exactement? Comment fonctionne la location,

Plus en détail

Pacte électrique breton d après les dernières données institutionnelles?

Pacte électrique breton d après les dernières données institutionnelles? 1. Connaissez-vous le Collectif GASPARE? Oui 2. Êtes-vous pour ou contre le projet de CCCG - Centrale thermique à cycle combiné à gaz - à Landivisiau, où ailleurs? Je défends le pacte électrique breton

Plus en détail

Planification publique La naissance du plan de 20 ans de gestion des ressources énergétiques d Énergie Yukon

Planification publique La naissance du plan de 20 ans de gestion des ressources énergétiques d Énergie Yukon Planification publique La naissance du plan de 20 ans de gestion des ressources énergétiques d Énergie Yukon L électricité. Peut-on imaginer vivre sans elle? Elle éclaire (et parfois, chauffe) nos maisons,

Plus en détail

Nos prêts hypothécaires. Edifiez votre logement sur des fondations solides

Nos prêts hypothécaires. Edifiez votre logement sur des fondations solides Nos prêts hypothécaires Edifiez votre logement sur des fondations solides Vous rêvez d un logement bien à vous? La Banque Migros vous soutient avec des solutions attrayantes. Du financement de votre premier

Plus en détail

LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique?

LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique? LES PLASTIQUES EN DEBAT 3 ODP3 LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique? 1 Les premières matières plastiques ont fait leur apparition autour de 1860. A l époque les premières

Plus en détail

Le salon de l habitat

Le salon de l habitat Dossier de presse Le salon de l habitat Vous souhaitez rencontrer des professionnels pour la construction, l aménagement intérieur et extérieur d un bien immobilier? Lors du salon de l habitat du Trait,

Plus en détail

Flambée du prix de l essence

Flambée du prix de l essence LES ARGUS 2012 du Nouveau Centre N 20 2 mars 2012 Flambée du prix de l essence En février 2012, les prix de l'essence et du gazole à la pompe ont atteint de nouveaux records. Cette flambée des prix a notamment

Plus en détail

Hager innove pour. l efficacité énergétique

Hager innove pour. l efficacité énergétique Hager innove pour l efficacité énergétique Le groupe Hager développe et commercialise des solutions accompagnées de multiples services pour la distribution sécurisée et intelligente de l énergie électrique

Plus en détail

Dossier de presse. Signature officielle de la charte d AVENIR ECO DU HAINAUT, groupement d entreprises éco-construction en Sambre Avesnois.

Dossier de presse. Signature officielle de la charte d AVENIR ECO DU HAINAUT, groupement d entreprises éco-construction en Sambre Avesnois. Dossier de presse Signature officielle de la charte d AVENIR ECO DU HAINAUT, groupement d entreprises éco-construction en Sambre Avesnois. La grappe AVENIR ECO DU HAINAUT bénéficie, via l accompagnement

Plus en détail

Former les acteurs du bâtiment à l économie de l énergie

Former les acteurs du bâtiment à l économie de l énergie association négawatt 22 bd Foch, 34140 Mèze www.negawatt.org contact@negawatt.org Mesure négawatt Former les acteurs du bâtiment à l économie de l énergie Proposition 4c du Manifeste nw Rédaction Olivier

Plus en détail

LES COMMANDEMENTS POUR UN URBANISME DÉSIRABLE ~

LES COMMANDEMENTS POUR UN URBANISME DÉSIRABLE ~ LES COMMANDEMENTS POUR UN URBANISME DÉSIRABLE ~ 1 WWF Le WWF est l une des toutes premières organisations indépendantes de protection de l environnement dans le monde. Avec un réseau actif dans plus de

Plus en détail

SPECIALITE «ITEC» DU BAC STI2D : «INNOVATION TECHNOLOGIQUE - ECO CONCEPTION»

SPECIALITE «ITEC» DU BAC STI2D : «INNOVATION TECHNOLOGIQUE - ECO CONCEPTION» SPECIALITE «ITEC» DU BAC STI2D : «INNOVATION TECHNOLOGIQUE - ECO CONCEPTION» Avant «d'eco»-concevoir, Concevoir un produit et innover, c'est : Étudier ou établir un Cahier des charges Envisager différentes

Plus en détail

Etat des lieux et potentiel de développement du solaire thermique en Ile-de-France. Synthèse Juillet 2012

Etat des lieux et potentiel de développement du solaire thermique en Ile-de-France. Synthèse Juillet 2012 Etat des lieux et potentiel de développement du solaire thermique en Ile-de-France Synthèse Juillet 2012 RAPPEL DU CONTEXTE ET DES OBJECTIFS Réalisation d une étude sur le solaire thermique (STH) en IdF

Plus en détail

Rénovation énergétique : le Pays des Herbiers territoire pilote

Rénovation énergétique : le Pays des Herbiers territoire pilote D O S S I E R D E P R E S S E D O S S I E R D E P R E S S E Rénovation énergétique : le Pays des Herbiers territoire pilote CC du Pays des Herbiers 43 r du 11 Novembre 85504 LES HERBIERS Tél. 02 51 66

Plus en détail

La problématique climat-énergie

La problématique climat-énergie La problématique climat-énergie 80 % de l énergie qu utilise l humanité provient des fossiles Si l effet de serre n existait pas l humanité pourrait disposer de plus de 150 ans d énergie fossiles. 80 %

Plus en détail

Réduire sa facture énergétique, panorama complet. Obligations réglementaires, aides, etc.

Réduire sa facture énergétique, panorama complet. Obligations réglementaires, aides, etc. Réduire sa facture énergétique, panorama complet Obligations réglementaires, aides, etc. VILLE DE SAINT-MANDE: LES ACTIONS EN DIRECTION DES COPROPRIETES CONSTAT: 80% du parc immobilier de Saint-Mandé est

Plus en détail

bâtiment apporte À LA FRANCE Les 85 propositions de la FFB >>> pour les élections législatives 2012 < <<< 3

bâtiment apporte À LA FRANCE Les 85 propositions de la FFB >>> pour les élections législatives 2012 < <<< 3 Les 85 propositions de la FFB >>> pour les élections législatives 2012 < bâtiment apporte À LA FRANCE Dans un monde extrêmement instable et en perpétuelle rupture, le bâtiment continue à véhiculer des

Plus en détail

RIPOSTE. un an de changement. RelanceR la production, l emploi et la croissance. Secrétariat national à la Riposte

RIPOSTE. un an de changement. RelanceR la production, l emploi et la croissance. Secrétariat national à la Riposte Un an d'actions Page 1 Investir dans l'économie Page 5 À venir Page 5 Secrétariat national à la Riposte 7 mai 2013 un an de changement Depuis un an, la gauche est au travail pour redresser la France, dans

Plus en détail