Photo : PARIMAGE. Vie familiale

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Photo : PARIMAGE. Vie familiale"

Transcription

1 Vie familiale Photo : PARIMAGE Les immigrés vivent plus souvent en couple avec des enfants et forment des ménages, dont la taille est plus grande que celle des ménages du reste de la population. Près de la moitié des couples immigrés sont endogames. La présence de couples mixtes est plus fréquente chez les immigrés originaires d Europe du Nord ou d Amérique. La majorité des enfants d immigrés sont nés en France. Les trois quarts se déclarent Français (de naissance ou par acquisition). L arabe et le portugais sont, en nombre, les langues étrangères les plus parlées en famille parmi les immigrés. Néanmoins, ce ne sont pas celles qui se transmettent le plus d une génération à l autre. ATLAS DES POPULATIONS IMMIGRÉES en Ile-de-France / Regards sur l immigration / Vie familiale 14 15

2 Ménages, familles Dans près de ménages, soit un ménage francilien sur cinq, la personne de référence ou son conjoint est immigré. Parmi ces ménages comprenant soit une personne seule, soit une ou plusieurs familles, on dénombre familles immigrées dont 55 % avec des enfants âgés de moins de 16 ans. La taille des ménages immigrés varie sensiblement suivant l origine Les ménages immigrés regroupent en moyenne près de 3,1 personnes contre 2,4 pour l ensemble des ménages vivant en Ile-de-France. Ce nombre est plus élevé dans les ménages originaires d Afrique, en particulier du Mali (4,6 personnes par logement) et du Sénégal (3,9). Les Portugais, avec en moyenne 3,1 personnes, se distinguent des autres ménages originaires de l Union européenne (2,7 personnes). Les ménages venus d Amérique et d Asie (avec respectivement 2,8 et 3,2 personnes) sont également de taille plus grande que l ensemble des ménages franciliens. Cette taille plus élevée des ménages immigrés par rapport à celle des ménages franciliens s explique par une cohabitation plus fréquente de familles au sein d un même ménage, d autant que ces familles comportent en général plus d enfants. STRUCTURE DES MÉNAGES EN ILE-DE-FRANCE EN 1999 Composition Ménages immigrés Ensemble des des ménages Effectif En % ménages (en %) Ménages d'une personne ,0 34,6 Homme seul ,3 14,4 Femme seule ,8 20,2 Familles principales monoparentales ,6 8,8 Familles principales comprenant un couple ,4 53,4 Sans enfant ,7 21,6 Avec enfant(s) ,7 31,8 Autres ménages ,0 3,2 Ensemble des ménages ,0 100,0 Source : Insee, recencement de la population de 1999 Moins de personnes vivant seules, plus de familles avec enfants Quel que soit leur âge, les immigrés vivent moins souvent seuls que les franciliens non immigrés. Alors que 35 % des ménages franciliens sont constitués d une seule personne, c est le cas pour seulement 20 % des ménages d immigrés. Inversement, on trouve parmi la population immigrée davantage de couples avec enfants : 48 % contre 32 % pour l ensemble de la population. Par contre, la part de familles monoparentales est proche de la moyenne francilienne (autour de 9 %), mais s avère nettement plus importante dans les populations originaires de certains pays d Afrique subsaharienne (Cameroun, Gabon, Côte-d Ivoire, Togo, Bénin, Sénégal) pour lesquelles elle se situe entre 14 et 20 %. Davantage de familles nombreuses 55 % des familles immigrées ont des enfants de moins de 16 ans, contre 46 % de l ensemble des familles résidant en Ile-de-France. La proportion de familles comportant trois enfants ou plus est près de deux fois supérieure parmi les immigrés. En effet, le taux de fécondité des femmes immigrées est plus élevé (2,5 enfants par femme immigrée contre 1,7 au niveau national), ces taux se rapprochant une fois qu elles sont installées en France. La proportion de familles nombreuses est particulièrement importante chez les immigrés originaires d Afrique. Environ 20 % des familles africaines ont trois enfants ou plus, soit quatre fois plus que celles originaires d Europe. C est parmi les ressortissants d Afrique subsaharienne (notamment Mali et Sénégal) que l on compte le plus de familles vivant avec quatre enfants ou plus âgés de moins de 16 ans. Elles sont arrivées plus récemment et les enfants n ont pas encore quitté le domicile familial, contrairement aux familles issues du Maghreb ou plus encore d Europe. ATLAS DES POPULATIONS IMMIGRÉES en Ile-de-France / Regards sur l immigration / Vie familiale

3 FAMILLES IMMIGRÉES SELON LE NOMBRE D'ENFANTS DE MOINS DE 16 ANS EN 1999 Pays de naissance Nombre Répartition des familles (en %) de la personne de référence de ou du conjoint familles Sans Un Deux Trois Quatre Ensemble enfant enfant enfants enfants enfants ou + des familles Europe ,0 21,0 15,6 3,7 0,7 100,0 Union européenne à ,6 21,3 16,5 3,9 0,7 100,0 dont Portugal ,1 25,7 20,2 4,3 0,7 100,0 dont Italie ,8 13,3 8,6 2,0 0,3 100,0 dont Espagne ,8 15,7 11,4 2,6 0,5 100,0 Hors Union européenne ,9 19,4 11,3 2,6 0,8 100,0 dont Ex-Yougoslavie ,6 17,6 12,7 2,9 1,2 100,0 dont Pologne ,9 20,8 11,2 2,5 0,6 100,0 Afrique ,5 24,1 20,8 12,7 7,9 100,0 Maghreb ,9 23,4 19,7 11,9 6,1 100,0 Algérie ,1 23,3 19,3 11,2 5,1 100,0 Maroc ,5 25,1 21,3 12,7 7,4 100,0 Tunisie ,5 21,0 18,1 12,2 6,2 100,0 Autres pays d'afrique ,1 25,8 23,1 14,2 11,8 100,0 dont Mali ,8 15,0 17,1 14,5 40,6 100,0 dont Sénégal ,7 23,1 19,9 15,6 20,7 100,0 Asie ,1 25,3 21,5 10,4 3,7 100,0 dont Asie du Sud-Est ,1 23,9 20,0 9,5 2,5 100,0 dont Turquie ,1 23,8 22,4 14,0 6,7 100,0 Amérique, Océanie ,8 26,1 21,6 8,6 2,9 100,0 Ensemble des immigrés d'ile-de-france ,2 23,1 18,9 8,6 4,2 100,0 Ensemble de la population d'ile-de-france ,1 22,0 16,6 5,5 1,8 100,0 Ensemble des immigrés de France métropolitaine ,3 20,2 17,1 8,3 4,1 100,0 Source : Insee, recencement de la population de 1999 Un ménage regroupe les habitants d un même logement, quels que soient les liens qui les unissent. Un ménage immigré est un ménage dont la personne de référence ou son conjoint est immigré. Une famille est soit un couple, marié ou non, avec éventuellement des enfants, soit un adulte et son ou ses enfants (on parle alors de famille monoparentale), vivant dans un même logement. Une famille immigrée est une famille dont la personne de référence ou son conjoint est immigré. Un ménage peut ainsi comporter zéro famille (personne seule), une ou plusieurs familles. ATLAS DES POPULATIONS IMMIGRÉES en Ile-de-France / Regards sur l immigration / Vie familiale 16 17

4 Couples Le nombre de couples immigrés a augmenté de 13,3 % entre 1990 et 1999, alors que le nombre de couples franciliens diminuait de 0,5 %. En Ile-de-France en 1999, six immigrés sur dix vivent en couple, avec ou sans enfants, mariés ou non, contre quatre personnes sur dix nées en France. Les couples immigrés sont le plus souvent mariés : 87 % contre 78 % parmi les couples non immigrés. Etre marié ne signifie pas forcément vivre en couple. La part d individus mariés vivant seuls atteint 18 % chez les immigrés (7 % chez les non immigrés). Le fait de vivre seul n exclut donc pas l éventualité de charges familiales, par exemple si la famille est restée «au pays». Près de la moitié des couples immigrés sont endogames Dans près de la moitié des couples, les deux conjoints sont des immigrés du même pays. La proportion de couples endogames est la plus importante pour les personnes originaires de Turquie (76 %), qui ont massivement eu recours au regroupement familial. Elle est très forte aussi pour celles nées au Sri-Lanka et en Chine. Elle atteint près des deux tiers pour les immigrés du Portugal et d Ex-Yougoslavie. L endogamie est également fréquente parmi les réfugiés d Asie du Sud-Est qui sont souvent entrés en France avec leur famille : six fois sur dix, les originaires du Cambodge et du Laos vivent avec un conjoint du même pays. Les natifs du Congo, du Sénégal et du Maroc forment aussi majoritairement un couple avec un immigré du même pays. COUPLES COMPRENANT AU MOINS UN CONJOINT IMMIGRÉ EN 1999 Pays de naissance du (des) conjoint(s) immigré(s) Nombre Répartition (en %) de Couples mixtes Homme et femme immigrés couples immigrés Homme Femme Du même De pays Ensemble immigré immigrée pays différents* Europe ,3 25,2 44,8 4,7 100,0 Union européenne à ,8 23,9 46,2 4,1 100,0 dont Portugal ,4 13,4 65,8 2,4 100,0 dont Italie ,8 25,6 23,3 5,3 100,0 dont Espagne ,6 31,3 34,6 4,5 100,0 Hors Union européenne ,2 31,2 37,8 7,8 100,0 dont Ex-Yougoslavie ,5 13,0 63,8 5,7 100,0 dont Pologne ,3 40,9 32,9 3,9 100,0 Afrique ,7 15,2 50,6 8,5 100,0 Maghreb ,2 14,4 51,2 6,2 100,0 Algérie ,8 14,4 50,0 5,8 100,0 Maroc ,6 14,5 56,1 5,8 100,0 Tunisie ,3 14,0 46,2 7,5 100,0 Autres pays d'afrique ,7 17,3 49,1 13,9 100,0 dont Mali ,3 6,6 74,0 9,1 100,0 dont Sénégal ,1 14,3 56,2 10,4 100,0 Asie ,5 16,7 58,2 9,6 100,0 dont Asie du Sud-Est ,1 17,1 55,7 13,1 100,0 dont Turquie ,7 5,3 76,1 4,9 100,0 Amérique, Océanie ,1 40,9 28,8 8,2 100,0 Ensemble des couples immigrés d'ile-de-france ,8 20,5 48,6 7,1 100,0 Ensemble des couples immigrés de France métropolitaine ,8 24,1 42,3 4,8 100,0 * selon le pays de naissance de l homme. Source : Insee, recencement de la population de 1999 ATLAS DES POPULATIONS IMMIGRÉES en Ile-de-France / Regards sur l immigration / Vie familiale

5 En revanche, les couples constitués de deux conjoints immigrés de pays différents sont plus rares : 7 % des couples immigrés. La proportion est plus importante pour les immigrés originaires d Afrique hors Maghreb et d Asie du Sud-Est (respectivement 14 % et 13 %). 44 % de couples mixtes Les couples mixtes, dans lesquels un conjoint est immigré et l autre est né en France, représentent 44 % des couples immigrés. Bien que la majorité de ces couples immigrés soit formée d un individu issu d une des plus importantes communautés immigrées installées en Ile-de-France (du Maghreb ou de l Europe), être en couple mixte reste plus fréquent chez les immigrés originaires d Europe du Nord ou d Amérique. La différence d âge des conjoints en couple mixte est en moyenne de 3,2 ans en faveur de l homme, que ce soit l homme ou la femme qui est immigré. L écart est plus important que pour l ensemble des couples franciliens (2,6 ans). Un couple immigré est un couple, marié ou non, comprenant au moins un conjoint immigré. Un couple mixte est un couple, marié ou non, constitué d un conjoint immigré et d un conjoint né en France. Enfants d immigrés En 1999, enfants d immigrés vivent en Ile-de-France avec leurs parents, soit 37 % des enfants franciliens. Une famille d immigrés peut se constituer à différents moments par rapport à la date de la migration. Les enfants accompagnant leurs parents au titre du regroupement familial, ou ceux arrivant en famille dans le cadre d une demande d asile sont des immigrés. Par contre, ceux nés en France de parents immigrés ne sont pas immigrés. La majorité des enfants d immigrés sont Français La grande majorité des enfants des familles immigrées (83 %) sont nés en France et ne sont donc pas immigrés ; les trois quarts d entre eux sont Français. Les enfants d immigrés nés à l étranger sont donc minoritaires (17 %). Cette proportion varie selon les pays d origine, notamment en fonction de l ancienneté des migrations. Elle est de 12 % pour l Europe, 16 % pour l Afrique et 27 % pour l Asie. Les enfants nés de parent(s) originaire(s) de pays d Asie du Sud-Est sont très nombreux à avoir acquis la nationalité française. En particulier, 78 % des enfants de Vietnamiens nés à l étranger se déclarent Français de naissance ou par acquisition. Les enfants nés à l étranger de parents immigrés de l Union européenne sont relativement moins nombreux à avoir la nationalité française. Les disparités sont fortes au sein des populations de l Union européenne. L immigration en provenance des pays tels que l Espagne, l Italie ou le Portugal est suffisamment ancienne pour que les enfants qui vivent chez leurs parents soient surtout des jeunes nés en France. Un enfant d immigré est un enfant vivant dans une famille où l un des parents au moins est immigré, sans condition d âge de l enfant. Les enfants d immigrés ne sont pas tous immigrés. ATLAS DES POPULATIONS IMMIGRÉES en Ile-de-France / Regards sur l immigration / Vie familiale 18 19

6 NATIONALITÉ DES ENFANTS VIVANT DANS UNE FAMILLE IMMIGRÉE EN 1999 Nés en France Nés à l étranger Part Part Nombre des des Dont Dont d enfants enfants enfants Français Français d immigrés Ensemble nés en Ensemble nés à de par France l étranger naissance acquisition (en %) (en %) (en %) (en %) Dont étrangers (en %) Europe , ,9 10,0 14,8 75,2 Union européenne à , ,4 9,8 10,0 80,2 dont Portugal , ,9 1,5 7,8 90,7 dont Italie , ,6 16,8 16,8 66,4 dont Espagne , ,9 19,2 18,3 62,5 Hors Union européenne , ,7 10,8 29,3 59,9 dont Ex-Yougoslavie , ,0 6,4 21,0 72,6 dont Pologne , ,9 11,1 34,0 54,9 Afrique , ,8 10,5 22,6 66,9 Maghreb , ,7 9,9 20,8 69,3 Algérie , ,6 12,7 20,0 67,3 Maroc , ,8 5,9 21,0 73,1 Tunisie , ,1 11,8 23,4 64,8 Autres pays d'afrique , ,0 11,6 25,7 62,7 dont Mali , ,1 11,4 17,4 71,2 dont Sénégal , ,5 14,8 30,8 54,4 Asie , ,7 9,0 32,4 58,6 dont Asie du Sud-Est , ,0 8,8 63,5 27,7 dont Turquie , ,7 1,0 15,1 83,9 Amérique, Océanie , ,6 15,7 22,1 62,2 Ensemble des enfants d'immigrés d'ile-de-france , ,7 10,4 23,4 66,2 Ensemble des enfants d'immigrés de France , ,0 12,4 21,4 66,2 métropolitaine Source : Insee, recencement de la population de ENFANTS VIVANT DANS UNE FAMILLE IMMIGRÉE EN ILE-DE-FRANCE EN 1999 SELON QU'ILS SONT NÉS EN FRANCE OU NON % Nés à l étranger Nés en France Union européenne à 15 Europe hors UE 15 Algérie Maroc Tunisie Autres pays d Afrique Asie du Sud-est Turquie Amérique, Océanie Ensemble des immigrés Source : Insee, recencement de la population de 1999 ATLAS DES POPULATIONS IMMIGRÉES en Ile-de-France / Regards sur l immigration / Vie familiale

7 La pratique et la transmission des langues du pays d origine Près des trois quarts des immigrés résidant en Ile-de-France déclarent discuter plus ou moins régulièrement avec des proches (conjoints, parents, amis, collègues, commerçants ) dans une langue étrangère, contre un peu moins d un cinquième des non immigrés. Les résultats de cette partie proviennent de l enquête «Étude de l histoire familiale» de 1999, réalisée par l Insee en collaboration avec l Ined. Cette enquête comportait pour la première fois un volet consacré à la «transmission familiale des langues et parlers» personnes ont été interrogées sur la transmission familiale des langues, dont adultes résidant en Ile-de-France. Pour plus de précisions, on peut se reporter à l Ile-de-France à la page, n 226 «La transmission et la pratique des langues étrangères en Ile-de-France», août L arabe et le portugais sont les langues les plus parlées en famille L arabe et le portugais sont les langues les plus fréquemment parlées parmi les immigrés : c est le cas pour 40 % d entre eux. Parmi les adultes immigrés dont les parents utilisaient avec eux une langue étrangère dans leur enfance, la majorité l ont retransmis à leurs propres enfants. Bien que l arabe soit en nombre la langue la plus parlée, ce n est pas celle qui se maintient le mieux d une génération à l autre. Les langues serbo-croates et sinotibétaines perdurent davantage. Parmi les adultes à qui les parents parlaient ces langues, plus de 80 % ont fait de même avec leurs enfants.viennent ensuite, le portugais et le turc, retransmis par près de 75 % des immigrés. La langue la moins conservée d une génération à l autre est l italien. TRANSMISSION DES LANGUES ÉTRANGÈRES LANGUES PARLÉES À LEURS ENFANTS PAR LES ADULTES IMMIGRÉS À QUI LES PARENTS PARLAIENT UNE LANGUE ÉTRANGÈRE 18 % 21 % 30 % 31 % Français uniquement Cette langue seulement occasionnellement Cette langue habituellement Cette langue uniquement Champ : Immigrés résidant en Ile-de-France et qui ont eu des enfants. Note de lecture : 31 % des adultes immigrés à qui les parents parlaient une langue étrangère l ont retransmise de façon habituelle à leurs enfants. Source : Insee, Enquête histoire familiale 1999 ATLAS DES POPULATIONS IMMIGRÉES en Ile-de-France / Regards sur l immigration / Vie familiale 20 21

8 Une transmission partielle vers les enfants À mesure que le séjour des immigrés se prolonge et que les enfants grandissent, la pratique de la langue d origine dans la vie familiale recule. Dans les courants migratoires anciens, les parents ont davantage renoncé à parler habituellement leur langue d origine à leurs enfants. Dans les familles d implantation récente, en revanche, comme celles originaires de Turquie, les parents accordent la préséance à la langue d origine quand ils s adressent à leurs enfants. Néanmoins, cela ne suffit pas à expliquer toutes ces différences de transmission. D autres facteurs (culturel, social ) s ajoutent. L usage des langues dépend en grande partie de l âge d arrivée des immigrés en France, mais aussi des milieux socioprofessionnels. Parmi les immigrés, un sur cinq indique ne pas parler du tout sa langue d origine avec ses enfants. De manière générale, le passage au français comme langue d usage principale est plus fréquent avec les enfants qu avec le conjoint. Les mariages mixtes contribuent à accélérer ce phénomène d intégration linguistique. Moins de la moitié des immigrés vivant avec un conjoint né en France retransmet leur langue d origine à leurs enfants. C est dans les milieux populaires que l usage du français comme langue de conversation en famille est le moins fréquent. Les trois quarts des adultes immigrés ouvriers non qualifiés continuent de parler majoritairement leur langue d origine à leurs enfants, contre seulement la moitié des cadres et professions intermédiaires. MAINTIEN DES LANGUES ÉTRANGÈRES D'UNE GÉNÉRATION À L'AUTRE % 100 PROPORTION D'ADULTES IMMIGRÉS AYANT PARLÉ À LEURS ENFANTS DE 5 ANS LA LANGUE QUE L'UN DE LEURS PARENTS LEUR PARLAIENT À CET ÂGE Serbo-croate Langues de Chine Portugais Turc Vietnam Anglais Arabe Espagnol Allemand Polonais Langues berbères Autres langues d Afrique Autres langues d Europe Italien Langue ou dialecte italien Champ : Immigrés résidant en Ile-de-France et qui ont eu des enfants. Note de lecture : près de 70 % des adultes immigrés dont les parents parlaient l'arabe l'ont retransmise de façon habituelle à leurs enfants. Source : Insee, Enquête histoire familiale 1999 ATLAS DES POPULATIONS IMMIGRÉES en Ile-de-France / Regards sur l immigration / Vie familiale

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Les sites internet www.insee.fr, www.immigration.gouv.fr, www.oecd.org et www.epp.eurostat.ec.europa.eu pour les données internationales mettent en ligne des actualisations pour les chiffres

Plus en détail

P opulation. ATLAS DES POPULATIONS IMMIGRÉES en Ile-de-France / Regards sur l immigration / Population 2. Photo : Philippe Desmazes/AFP

P opulation. ATLAS DES POPULATIONS IMMIGRÉES en Ile-de-France / Regards sur l immigration / Population 2. Photo : Philippe Desmazes/AFP P opulation Photo : Philippe Desmazes/AFP Près de 40 % des immigrés résidant en métropole vivent en Ile-de-France en 1999. Environ 15 % de la population francilienne est immigrée, c est une proportion

Plus en détail

01-Population-corTC2--_Mise en page 1 16/02/15 15:23 Page9. Repères. Population et société... 10 Français et langues de France...

01-Population-corTC2--_Mise en page 1 16/02/15 15:23 Page9. Repères. Population et société... 10 Français et langues de France... 01-Population-corTC2--_Mise en page 1 16/02/15 15:23 Page9 Repères... 10 Français et langues de France... 20 01-Population-corTC2--_Mise en page 1 16/02/15 15:23 Page10 La France compte 65,8 millions d

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Les sites internet www.insee.fr, www.immigration.gouv.fr, www.oecd.org et www.epp.eurostat.ec.europa.eu pour les données internationales mettent en ligne des actualisations pour les chiffres

Plus en détail

Les étudiants étrangers en France et français à l étranger. Jérôme Fabre, Magda Tomasini*

Les étudiants étrangers en France et français à l étranger. Jérôme Fabre, Magda Tomasini* Éducation, formation 2 Les étudiants étrangers en France et français à l étranger Jérôme Fabre, Magda Tomasini* En 2001, 1,8 million d étudiants poursuivent des études supérieures dans un pays de l OCDE

Plus en détail

Naissances domiciliées et enregistrées

Naissances domiciliées et enregistrées Fécondité et natalité Naissances domiciliées et enregistrées > 30 623 enfants de mères domiciliées à Paris sont nés en 2008. > L âge moyen à la maternité des Parisiennes (32,2 ans) est supérieur en 2008

Plus en détail

QUI SONT LES IMMIGRÉS?

QUI SONT LES IMMIGRÉS? QUI SONT LES IMMIGRÉS? Près de 15 immigrés en Alsace en 1999 Étrangers, immigrés : deux notions différentes Les notions d immigré et d étranger ne sont pas équivalentes. Les définitions qu en donne le

Plus en détail

Les enfants d immigrés ont des parcours scolaires différenciés selon leur origine migratoire

Les enfants d immigrés ont des parcours scolaires différenciés selon leur origine migratoire Dossier Les enfants d immigrés ont des parcours scolaires différenciés selon leur origine migratoire Yaël Brinbaum, Laure Moguérou et Jean-Luc Primon * La réussite scolaire des enfants d immigrés par rapport

Plus en détail

En 2011, 483 000 enfants de

En 2011, 483 000 enfants de Octobre 13 N 411 Une diversité des familles à, avec plus de foyers monoparentaux qu ailleurs et moins de familles Population A, 32 enfants de moins de 25 ans, soit 7 % des enfants parisiens, vivent dans

Plus en détail

Les descendants d immigrés plus nombreux que les immigrés : une position française originale en Europe

Les descendants d immigrés plus nombreux que les immigrés : une position française originale en Europe Les descendants d immigrés plus nombreux que les immigrés : une position française originale en Europe Gérard Bouvier* Jusqu en 1975, les migrations résultent principalement des mutations économiques et

Plus en détail

Profil sociodémographique

Profil sociodémographique Édition janvier 2013 Données sociodémographiques Population Âge Sexe Accroissement naturel Familles Ménages État matrimonial Langues Photo de la page couverture : Denis Labine Ce profil sociodémographique

Plus en détail

Le vieillissement des immigrés vivant seuls en France

Le vieillissement des immigrés vivant seuls en France Le vieillissement des immigrés vivant seuls en France 121 Les différences entre hommes et femmes Rémi Gallou Vivre seul est une situation particulière. On sait qu un ménage isolé ne l est pas nécessairement

Plus en détail

TD TICE. PARTIE II. Panorama de la famille française

TD TICE. PARTIE II. Panorama de la famille française TD TICE. PARTIE II. Panorama de la famille française Thème 1. Les ménages en question Note 1 : Toutes les informations nécessaires à ce TD sont disponibles gratuitement sur le site de l INED. Note 2 :

Plus en détail

Mardi 3 février 2015 à 15 h 00 Salons de l hôtel de la préfecture de Tulle

Mardi 3 février 2015 à 15 h 00 Salons de l hôtel de la préfecture de Tulle Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, 3 février 2015 DOSSIER DE PRESSE Cérémonie de remise de décrets de naturalisation Mardi 3 février 2015 à 15 h 00 Salons de

Plus en détail

Inégalités des transitions de logement, discrimination et ségrégation perçues

Inégalités des transitions de logement, discrimination et ségrégation perçues Chapitre 12 Inégalités des transitions de logement, discrimination et ségrégation perçues Jean-Louis Pan Ké Shon *, Solenne Robello ** L accès au logement est inégal selon que le résident soit immigré

Plus en détail

Profil sociodémographique

Profil sociodémographique Profil sociodémographique La population > Les familles de recensement Les ménages privés > L'état matrimonial L'immigration > Les langues > Le marché du travail Le lieu de travail et le mode de transport

Plus en détail

Contexte socio-démographique

Contexte socio-démographique Santé des mères et des enfants de Paris 1 Contexte socio-démographique 1.. Population 11 1.2. Fécondité et natalité 21 1.3. Mortalité 27 1.4. Composition des ménages et des familles, modes de garde des

Plus en détail

Niveau de vie des retraités selon la situation conjugale. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Niveau de vie des retraités selon la situation conjugale. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 25 novembre 2015 à 9 h 30 «Structures familiales, transferts intergénérationnels, bien-être» Document N 2 Document de travail, n engage pas le Conseil

Plus en détail

Les jeunes voient plus leurs amis, les plus âgés leur famille

Les jeunes voient plus leurs amis, les plus âgés leur famille Les jeunes voient plus leurs amis, les plus âgés leur famille Michel Duée, Fella Nabli* On voit en moyenne un peu plus souvent sa famille que ses amis. En 2006, 51 % des personnes de 16 ans ou plus voient

Plus en détail

Les étudiants étrangers dans l enseignement supérieur français :

Les étudiants étrangers dans l enseignement supérieur français : note d 10.02 informationfévrier Enseignement supérieur & Recherche En 2008, le nombre d étudiants étrangers dans l enseignement supérieur en France métropolitaine ou dans les départements d outre-mer (266

Plus en détail

LA POPULATION ÉTRANGÈRE À PARIS

LA POPULATION ÉTRANGÈRE À PARIS 1 7, B O U L E V A R D M O R L A N D 7 5 0 0 4 P A R I S T É L : 0 1 4 2 7 1 2 8 1 4 T É L É C O P I E : 0 1 4 2 7 6 2 4 0 5 LA POPULATION ÉTRANGÈRE À PARIS Éléments de diagnostic sociodémographique à

Plus en détail

La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles

La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles 6 La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles Orha Nord-Pas-de-Calais 54 Les Cahiers de l Orha - Avril 24 La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles

Plus en détail

1. Données de cadrage

1. Données de cadrage 1. Données de cadrage Avant de détailler les indicateurs de précarité recueillis par sous thème, cette première partie présente les principales données démographiques sur La Réunion (population, densité,

Plus en détail

Qui sont les nouveaux bénéficiaires d un titre de séjour en France?

Qui sont les nouveaux bénéficiaires d un titre de séjour en France? études résultats et N 612 décembre 2007 Qui sont les nouveaux bénéficiaires d un titre de séjour en France? L ensemble des nouveaux bénéficiaires d un titre de séjour d au moins un an en France représente

Plus en détail

Direction de la Diffusion et de l'action Régionale Département Insee Info Service Division Communication Externe

Direction de la Diffusion et de l'action Régionale Département Insee Info Service Division Communication Externe Etab=MK1, Timbre=H452, TimbreDansAdresse=Faux, Version=W2000/Charte7, VersionTravail=W2000/Charte7 Direction de la Diffusion et de l'action Régionale Département Insee Info Service Division Communication

Plus en détail

Etude de la migration congolaise et de son impact sur la présence congolaise en Belgique

Etude de la migration congolaise et de son impact sur la présence congolaise en Belgique Etude de la migration congolaise et de son impact sur la présence congolaise en Belgique Centre de recherche en démographie et sociétés (UCL) & Centre pour l égalité des chances et la lutte contre le racisme

Plus en détail

Les migrations polynésiennes en France

Les migrations polynésiennes en France Les migrations polynésiennes en France n mars 1999*, 13 000 personnes nées en Polynésie française résidaient en France métropolitaine. Ce nombre est en forte croissance. C est avant tout une population

Plus en détail

2/2007. Enfants et adolescents avec un passeport étranger en Suisse. B ulletin d information démog rap hiq ue

2/2007. Enfants et adolescents avec un passeport étranger en Suisse. B ulletin d information démog rap hiq ue B ulletin d information démog rap hiq ue Enfants et adolescents avec un passeport étranger en Suisse Werner Haug, Marcel Heiniger, Sylvie Rochat Office fédéral de la statistique 2/2007 Neuchâtel, 2007

Plus en détail

Arrondissement du Plateau-Mont-Royal

Arrondissement du Plateau-Mont-Royal PROFIL SOCIODÉMOGRAPHIQUE Arrondissement du Plateau-Mont-Royal opulation revenu familles état matrimonial accroissement naturel mobilité ménages minorités visibles langues immigration scolarité activité

Plus en détail

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr En 2008, la baisse du nombre d exportateurs engagée depuis 2003 s accentue (-3,1 %), quelle que soit

Plus en détail

Les Franciliens de 50 à 70 ans, mobilité ou stabilité?

Les Franciliens de 50 à 70 ans, mobilité ou stabilité? N 376/C JANVIER 2005 Les Franciliens de 50 à 70 ans, mobilité ou stabilité? On étudiera dans un premier temps de manière conjointe les intentions de déménager et les motivations exprimées par les enquêtés.

Plus en détail

Les notes des candidats aux épreuves du baccalauréat général

Les notes des candidats aux épreuves du baccalauréat général Les notes des candidats aux épreuves du baccalauréat général Session 2001 Naghmeh ROBIN Ministère de la Jeunesse, de l Éducation nationale et de la Recherche Direction de la programmation et du développement

Plus en détail

Migrations, famille et vieillissement : Défis et enjeux pour la Martinique

Migrations, famille et vieillissement : Défis et enjeux pour la Martinique Migrations, famille et vieillissement : Défis et enjeux pour la Martinique Claude-Valentin Marie (Direction scientifique), Franck Temporal, Stéphanie Condon, (Ined), Bénédicte Chanteur, Maud Machecler

Plus en détail

Quelques mois après la naissance d un bébé,

Quelques mois après la naissance d un bébé, Naître en France L organisation familiale après la naissance L organisation du couple, puis de la famille, est modifiée par la naissance d un enfant. Comment les parents se répartissent-ils les rôles?

Plus en détail

Les caractéristiques démographiques des étrangers arrivant en Hongrie. Comparaison avec la structure de la population hongroise

Les caractéristiques démographiques des étrangers arrivant en Hongrie. Comparaison avec la structure de la population hongroise Les caractéristiques démographiques des étrangers arrivant en Hongrie. Comparaison avec la structure de la population hongroise Éva GÁRDOS, Annamária SÁROSI Bureau Central de la Statistique de Hongrie

Plus en détail

Les jeunes agriculteurs «professionnels» ont reçu un enseignement agricole de bon niveau

Les jeunes agriculteurs «professionnels» ont reçu un enseignement agricole de bon niveau FORMATION Les jeunes agriculteurs «professionnels» ont reçu un enseignement agricole de bon niveau Solange RATTIN SCEES Bureau de l information statistique L enseignement technologique et professionnel

Plus en détail

Les évolutions de la famille actuelle

Les évolutions de la famille actuelle Les évolutions de la famille actuelle Vérifier les acquis Cerner les formes de la famille Exercice 1 L évolution du mariage du Pacs et du divorce Exercice 2 Exercice 3 Les facteurs explicatifs de cette

Plus en détail

information Les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l Australie, la France et l Allemagne, principaux pays d accueil des étudiants mobiles

information Les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l Australie, la France et l Allemagne, principaux pays d accueil des étudiants mobiles note d information Enseignement supérieur & Recherche 16.03 JUIN En 2012-2013, dans la zone OCDE, près de 3 millions d étudiants sont scolarisés en dehors de leur pays d origine. La mobilité internationale

Plus en détail

Revenus d activité et niveaux de vie des professionnels de la culture

Revenus d activité et niveaux de vie des professionnels de la culture Revenus d activité et niveaux de vie des professionnels de la culture Marie Gouyon * En France, 2,2 % des actifs exercent une profession culturelle. Au sein des professions culturelles, ils exercent des

Plus en détail

Repères. L'isolement des adultes. novembre 2014. Chiffres clés de Rezé

Repères. L'isolement des adultes. novembre 2014. Chiffres clés de Rezé Repères Rezé novembre 2014 L'isolement des adultes Jeunes adultes, couples séparés, personnes âgées : de plus en plus de personnes vivent seules. Pour certains c est un choix assumé qui n empêche pas d

Plus en détail

L intégration sur le marché du travail des signataires du Contrat d accueil et d intégration en France en 2009

L intégration sur le marché du travail des signataires du Contrat d accueil et d intégration en France en 2009 Dossier L intégration sur le marché du travail des signataires du Contrat d accueil et d intégration en France en 2009 Florent Domergue, Virginie Jourdan* Les conditions d activité des signataires du Contrat

Plus en détail

Portrait socioéconomique du territoire du Centre local d emploi du Plateau-Mont-Royal

Portrait socioéconomique du territoire du Centre local d emploi du Plateau-Mont-Royal Portrait socioéconomique du territoire du Centre local d emploi du Plateau-Mont-Royal 5105, avenue de Gaspé 3 e étage Avenue Papineau Avenue du Parc Avenue De Lorimier Rue Saint-Urbain 0 1 km Boulevard

Plus en détail

Ménages et familles. Moins de personnes seules, davantage de familles. Dans sept couples sur dix, un seul membre est immigré

Ménages et familles. Moins de personnes seules, davantage de familles. Dans sept couples sur dix, un seul membre est immigré Moins de personnes seules, davantage de familles La population immigrée vit généralement davantage en famille que l ensemble de la population bretonne. En effet, plus de 65 des ménages dont la personne

Plus en détail

Chiffres clefs. de la Famille

Chiffres clefs. de la Famille Chiffres clefs de la Famille 2014 EDITO Les «vrais» chiffres de la Famille Rencontrer une personne avec qui vivre, fonder une famille, l agrandir : ces choix si personnels s additionnent, se combinent

Plus en détail

II. LA DIVERSITE DE L'OCCUPATION DU TERRITOIRE

II. LA DIVERSITE DE L'OCCUPATION DU TERRITOIRE II. LA DIVERSITE DE L'OCCUPATION DU TERRITOIRE A. DEMOGRAPHIE 1. Evolution démographique 1.1. Dynamisme démographique 1.2. Structure de la population 1.3. Structure des ménages 2. Hypothèses d'évolution

Plus en détail

Les effectifs d étudiants dans le supérieur en 2009 : la plus forte progression depuis 1993

Les effectifs d étudiants dans le supérieur en 2009 : la plus forte progression depuis 1993 note d 10.08 informationoctobre Enseignement supérieur & Recherche Les étudiants dans l enseignement supérieur en France métropolitaine et dans les départements d outre-mer n ont jamais été aussi nombreux

Plus en détail

CARTES POUR ÉTRANGERS ET DOCUMENTS DE SÉJOUR DÉLIVRÉS DANS LE CADRE DU REGROUPEMENT FAMILIAL

CARTES POUR ÉTRANGERS ET DOCUMENTS DE SÉJOUR DÉLIVRÉS DANS LE CADRE DU REGROUPEMENT FAMILIAL CARTES POUR ÉTRANGERS ET DOCUMENTS DE SÉJOUR DÉLIVRÉS DANS LE CADRE DU REGROUPEMENT FAMILIAL Statistiques annuelles, 2010-2014 1. Données générales sur les premières cartes pour étrangers ou documents

Plus en détail

N 6. Octobre 2003. www.insee.fr/pays-de-la-loire. Prix 12 euros

N 6. Octobre 2003. www.insee.fr/pays-de-la-loire. Prix 12 euros N. Octobre www.insee.fr/pays-de-la-loire Prix euros Avant-propos Ce dossier est le fruit d un travail conjoint de la Mairie de et de l Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE)

Plus en détail

RECUEIL DE DONNEES DES SERVICES SOCIAUX WALLONS. Données globales 2008

RECUEIL DE DONNEES DES SERVICES SOCIAUX WALLONS. Données globales 2008 RECUEIL DE DONNEES DES SERVICES SOCIAUX WALLONS Données globales 2008 Février 2009 I. Entrée par les dossiers 1. Nombre total de dossiers Le nombre total de dossiers est de 6686. 2. Année d ouverture des

Plus en détail

LA DIVERSITÉ DANS LES FILMS LONGS MÉTRAGES

LA DIVERSITÉ DANS LES FILMS LONGS MÉTRAGES LA DIVERSITÉ DANS LES FILMS LONGS MÉTRAGES BULLETIN D INFORMATION DE L ISU JUIN 2013, N 24 Ce bulletin d information fournit les dernières données sur les films de longs métrages obtenues par l Institut

Plus en détail

Enquête de Séroprévalence et sur les Indicateurs du Sida au Congo (ESISC-I) 2009 Rapport de Synthèse

Enquête de Séroprévalence et sur les Indicateurs du Sida au Congo (ESISC-I) 2009 Rapport de Synthèse République du Congo Enquête de Séroprévalence et sur les Indicateurs du Sida au Congo (ESISC-I) 2009 Rapport de Synthèse Ce rapport présente les principaux résultats de l Enquête de Séroprévalence et sur

Plus en détail

Les femmes sans domicile. Maryse Marpsat INSEE/INED/ERIS(CMH)

Les femmes sans domicile. Maryse Marpsat INSEE/INED/ERIS(CMH) Les femmes sans domicile Maryse Marpsat INSEE/INED/ERIS(CMH) Les femmes sont plus touchées que les hommes par la pauvreté Parmi les adultes de 18 ans ou plus, il y a 111 femmes pour 100 hommes Mais il

Plus en détail

Éclairage sur la reprise d activité des retraités des fonctions publiques territoriale et hospitalière

Éclairage sur la reprise d activité des retraités des fonctions publiques territoriale et hospitalière Direction des retraites et de la solidarité juillet 2015-12 Éclairage sur la reprise d activité des retraités des fonctions publiques territoriale et hospitalière C. Bac (CNAV), I. Bridenne (CDC), A. Dardier

Plus en détail

Parcours d acquisition de la résidence principale :

Parcours d acquisition de la résidence principale : www.creditfoncier.com U N E É T U D E D U C R É D I T F O N C I E R Parcours d acquisition de la résidence principale : du rêve à la réalité JUIN 2015 sommaire PAGE 02 synthèse PAGE 04 Du rêve à la réalité

Plus en détail

«Les Français et le mariage, l adoption et la procréation médicalement assistée pour les couples homosexuels»

«Les Français et le mariage, l adoption et la procréation médicalement assistée pour les couples homosexuels» Contacts CSA Pôle Opinion-Corporate : Jérôme SAINTE-MARIE Directeur général-adjoint (jerome.sainte-marie@csa.eu) Agnès BALLE Directrice des études (agnes.balle@csa.eu) Nicolas FERT Chargé d études sénior

Plus en détail

Les seniors jouent la carte de l expatriation, mais pas uniquement pour profiter d une retraite au soleil! www.expatriermodedemploi.

Les seniors jouent la carte de l expatriation, mais pas uniquement pour profiter d une retraite au soleil! www.expatriermodedemploi. Communiqué de presse Paris le 18 décembre 2015 Les seniors jouent la carte de l expatriation, mais pas uniquement pour profiter d une retraite au soleil! www.expatriermodedemploi.org RENDEZ-VOUS LE 30

Plus en détail

Profils des régions métropolitaines

Profils des régions métropolitaines Profils des régions métropolitaines Recherche et examen stratégiques Strategic Research and Review Profil comparatif des nouveaux immigrants du Canada d'après le recensement de 1996 Janvier 2001 Unité

Plus en détail

Filles et garçons dans le système éducatif depuis vingt ans

Filles et garçons dans le système éducatif depuis vingt ans Éducation, formation 2 Filles et garçons dans le système éducatif depuis vingt ans Fabienne Rosenwald* En 2004, comme vingt ans auparavant, les parcours scolaires des filles se distinguent de ceux des

Plus en détail

Panorama du marché hôtelier parisien

Panorama du marché hôtelier parisien OFFICE DU TOURISME ET DES CONGRÈS DE PARIS, AOUT 215 1 Sommaire Introduction..... 3 1. Evolution du nombre d hôtels à Paris par catégorie depuis 199.. 4 Un besoin de chambres supplémentaires en 22...5

Plus en détail

à Parcours des bacheliers professionnels

à Parcours des bacheliers professionnels #32 #21 observatoire régional Synthèse régionale février avril 2013 2012 à Parcours des bacheliers professionnels Néo-bacheliers professionnels aquitains 2006 entrés d l enseignement supérieur en 2006-2007

Plus en détail

Chiffres clés Les engagements volontaires et solidaires à l international en 2014

Chiffres clés Les engagements volontaires et solidaires à l international en 2014 Chiffres clés Les engagements volontaires et solidaires à l international en 2014 1 L année 2014 a été marquée par une avancée historique en matière de reconnaissance du volontariat et de sa contribution

Plus en détail

FICHE DE TERRITOIRE BLANCHETTES

FICHE DE TERRITOIRE BLANCHETTES FICHE DE TERRITOIRE BLANCHETTES DEMOGRAPHIE : 4365 habitants sur le territoire dont 2006 hommes et 2359 femmes. Par tranche d âge : Territoire 0 à 14 ans 15 à 29 ans 30 à 44 ans 45 à 59 ans 60 à 74 ans

Plus en détail

Un projet à l initative du réseau rural Champagne-Ardenne. Document réalisé par le Collectif Ville Campagne mars 2013

Un projet à l initative du réseau rural Champagne-Ardenne. Document réalisé par le Collectif Ville Campagne mars 2013 Un projet à l initative du réseau rural Champagne-Ardenne ENQUETE SUR LES NOUVEAUX EMMENAGE-E-S DE CHAMPAGNE-ARDENNE ANALYSE ET QUESTIONNEMENTS DES DONNEES Document réalisé par le Collectif Ville Campagne

Plus en détail

Note d information Service Statistique Académique - Paris

Note d information Service Statistique Académique - Paris Note d information Service Statistique Académique - Paris N 01.2013 - Juillet 2013 Les étudiants inscrits dans les universités publiques d Ile-de-France en 2012-2013 Marion DEFRESNE Service Statistique

Plus en détail

Les communes de des quartiers aux profils

Les communes de des quartiers aux profils Les communes de des quartiers aux profils Les quartiers qui composent les cinq communes de l Ouest présentent des caractéristiques très contrastées : des zones denses d habitat social quasiment saturées,

Plus en détail

1/2006. Indicateurs démographiques de l enfance et des relations entre générations. Bulletin d information démographique

1/2006. Indicateurs démographiques de l enfance et des relations entre générations. Bulletin d information démographique Bulletin d information démographique Indicateurs démographiques de l enfance et des relations entre générations Philippe Wanner Laboratoire de démographie, Université de Genève 1/2006 Neuchâtel, 2006 La

Plus en détail

Arrondissement de Villeray Saint-Michel Parc-Extension

Arrondissement de Villeray Saint-Michel Parc-Extension PROFIL SOCIODÉMOGRAPHIQUE Arrondissement de Villeray Saint-Michel opulation revenu familles état matrimonial accroissement naturel mobilité ménages minorités visibles langues immigration scolarité activité

Plus en détail

Précarité des Maghrébins vieillissant dans les foyers Sonacotra

Précarité des Maghrébins vieillissant dans les foyers Sonacotra Le sociographe, 9, 2002 / 13 Simone Ridez, Alain Colvez, François Favier Précarité des Maghrébins vieillissant dans les foyers Sonacotra En 1998, La Sonacotra, confrontée au vieillissement de la population

Plus en détail

Dans quelle mesure le niveau de formation affecte-t-il le taux d emploi?

Dans quelle mesure le niveau de formation affecte-t-il le taux d emploi? Indicateur Dans quelle mesure le niveau de formation affecte-t-il le taux d emploi? Dans tous les pays de l, les diplômés de l enseignement tertiaire ont plus de chances de travailler que ceux qui ne le

Plus en détail

Observatoire Européen de l infidélité

Observatoire Européen de l infidélité Communiqué de Presse Observatoire Européen de l infidélité Enquête sur les perceptions et les comportements des Européens en matière d aventures extra-conjugales Paris, le 26 février 2014. La France est-elle

Plus en détail

Enquête Migrations, Famille et Vieillissement, 2010

Enquête Migrations, Famille et Vieillissement, 2010 Enquête Migrations, Famille et Vieillissement, 2010 DOSSIER : Les solidarités intergénérationnelles à La Réunion Sommaire : A. LES AIDES REÇUES : L ENTRAIDE FAMILIALE EST IMPORTANTE SURTOUT POUR LES PLUS

Plus en détail

Population du Canada, 2001 à 2004

Population du Canada, 2001 à 2004 Profil démographique du Canada Population En 2004, la population du Canada est passée à 31,9 millions d habitants. Depuis 2001, la population totale du Canada a augmenté de 3%, soit 925 000 personnes.

Plus en détail

Structure et environnement des repas en Ile-de-France

Structure et environnement des repas en Ile-de-France 28 Structure et environnement des repas en Le modèle alimentaire traditionnel français, tant selon la norme sociale qu individuelle, s organise autour de trois prises alimentaires quotidiennes : d une

Plus en détail

Radio et télévision 15 %

Radio et télévision 15 % culture Secrétariat général Délégation au développement et aux affaires internationales Département des études, de la prospective et des statistiques 182, rue Saint-Honoré, 75033 Paris cedex 01 01 40 15

Plus en détail

Synthèse Zone Asie. Enquête exclusive CampusFrance - TNS Sofres Les étudiants étrangers en France : image et attractivité

Synthèse Zone Asie. Enquête exclusive CampusFrance - TNS Sofres Les étudiants étrangers en France : image et attractivité Synthèse Zone Asie Enquête exclusive CampusFrance - TNS Sofres Les étudiants étrangers en France : image et attractivité A la demande de CampusFrance et en accord avec ses ministères de tutelle, TNS Sofres

Plus en détail

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important Direction du Tourisme Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques N 2008-6 Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important En 2007,

Plus en détail

Profil de la population du territoire de Parc-Extension

Profil de la population du territoire de Parc-Extension Profil de la population du territoire de Parc-Extension 12 août 2008 Par Christian Paquin Agent de planification, programmation Direction de la santé publique Remerciements : Mise en page et graphisme

Plus en détail

L impact des accidents de la route dans la population

L impact des accidents de la route dans la population L impact des accidents de la route dans la population Sondage Ifop pour la Délégation à la sécurité et à la circulation routières Etude n 113595 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Jean-Philippe Dubrulle

Plus en détail

OBSERVATOIRE NATIONAL DE LA PETITE ENFANCE Rapport 2015 L ACCUEIL DU JEUNE ENFANT EN 2014 DONNÉES STATISTIQUES

OBSERVATOIRE NATIONAL DE LA PETITE ENFANCE Rapport 2015 L ACCUEIL DU JEUNE ENFANT EN 2014 DONNÉES STATISTIQUES OBSERVATOIRE NATIONAL DE LA PETITE ENFANCE Rapport 2015 L ACCUEIL DU JEUNE ENFANT EN 2014 DONNÉES STATISTIQUES Les données présentées ci-après ont été rassemblées et analysées par l Observatoire national

Plus en détail

Les salariés des TPE-PME

Les salariés des TPE-PME Les salariés des Les ouvriers, qualifiés et non qualifiés, sont majoritaires dans les (50%) et TPE (42,5%), comme dans les grandes (49,1%). Les ouvriers représentent un salarié sur deux dans les Les concentrent

Plus en détail

Les bénéficiaires de l APL dans le parc de logements-foyers en Ile-de-France en 2007

Les bénéficiaires de l APL dans le parc de logements-foyers en Ile-de-France en 2007 Cellule Technique de Réflexion et d Aide à la Décision (CTRAD) Service Commun d Action Sociale des Caisses d Allocations Familiales Les bénéficiaires de l APL d le parc de logements-foyers en Ile-de-France

Plus en détail

La face cachée des «Tanguy»

La face cachée des «Tanguy» La face cachée des «Tanguy» Les jeunes en hébergement contraint chez leurs parents 05 DÉCEMBRE 2015 La face cachée des «Tanguy» Dans le film d Etienne Chatiliez, le jeune «Tanguy» se complaît jusqu à un

Plus en détail

Enseignants titulaires du premier degré public : 6 200 58,2 ans 57,7 ans Enseignants titulaires du second degré public : 9 500 61,7 ans

Enseignants titulaires du premier degré public : 6 200 58,2 ans 57,7 ans Enseignants titulaires du second degré public : 9 500 61,7 ans Les retraites Enseignants titulaires du premier degré public : nombre de départs en retraite en 2012 : 6 200 âges moyens respectifs de départ des hommes et des femmes : 58,2 ans et 57,7 ans Enseignants

Plus en détail

Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas

Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas FERT / Chargé d études sénior 01 44 94 59 62 2 Sondage

Plus en détail

La sortie au spectacle vivant

La sortie au spectacle vivant Direction générale de la création artistique La sortie au spectacle vivant Présentation générale Exploitation de la base d enquête du DEPS «Les pratiques culturelles des Français à l ère du numérique -

Plus en détail

Les pratiques en amateur

Les pratiques en amateur Direction générale de la création artistique Les pratiques en amateur Exploitation de la base d enquête du DEPS «Les pratiques culturelles des Français à l ère du numérique - Année 2008» Laurent Babé REPERES

Plus en détail

T ES OÙ TEO? A LA RECHERCHE DE LA 2E GENERATION POUR L ENQUETE TRAJECTOIRES ET ORIGINES

T ES OÙ TEO? A LA RECHERCHE DE LA 2E GENERATION POUR L ENQUETE TRAJECTOIRES ET ORIGINES T ES OÙ TEO? A LA RECHERCHE DE LA 2E GENERATION POUR L ENQUETE TRAJECTOIRES ET ORIGINES Elisabeth ALGAVA, Bertrand LHOMMEAU (*) (*) INSEE, Unité des études démographiques et sociales Introduction L enquête

Plus en détail

CAMPUS FRANCE. L essentiel. des chiffres clés n 9. Septembre 2014. étudiants internationaux

CAMPUS FRANCE. L essentiel. des chiffres clés n 9. Septembre 2014. étudiants internationaux CAMPUS FRANCE L essentiel des chiffres clés n 9 Septembre 214 3 984 internationaux CHIFFRES CLÉS MONDE 4 millions d en mobilité internationale en 212 La France : 3 e pays d accueil des étrangers selon

Plus en détail

Les conditions de logement des populations immigrées en Gironde

Les conditions de logement des populations immigrées en Gironde DRE Aquitaine FAS Les conditions de logement des populations immigrées en Gironde DIAGNOSTIC EXPRESS - Etat des lieux des situations de logement des ménages immigrés - Prise en compte dans les politiques

Plus en détail

Population. 1. Une faible croissance démographique. Un poids démographique important au Nord-Est parisien

Population. 1. Une faible croissance démographique. Un poids démographique important au Nord-Est parisien #1 2 1 Globalement, la ville connaît une relative stagnation de sa population, qui s explique en grande partie par un solde migratoire négatif. Toutefois, les moyennes statistiques démographiques n'ont

Plus en détail

Un cas particulier de discrimination sur le marché du travail : l accès aux emplois en contact avec le public

Un cas particulier de discrimination sur le marché du travail : l accès aux emplois en contact avec le public SOCIÉTÉ Un cas particulier de discrimination sur le marché du travail : l accès aux emplois en contact avec le public Morgane Laouénan * À caractéristiques socio démographiques données, les actifs d origine

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont stabilisés pour à

Plus en détail

profession d'avenir LE FRANCILIEN

profession d'avenir LE FRANCILIEN profession d'avenir L EMPLOI DANS LES CABINETS FRANCILIENS Des chiffres pleins de promesses Comment va l emploi dans les cabinets franciliens? Qui sont les collaborateurs qui y travaillent? Comment ont-ils

Plus en détail

Observatoire de la famille

Observatoire de la famille Observatoire de la famille La vulnérabilité dans la famille ou les événements qui peuvent affecter la vie d une famille Soucieuse de représenter l ensemble des familles et de défendre leurs intérêts auprès

Plus en détail

Introduction 5. 1 - Présentation du PDI 6 2 - Cadrage méthodologique 7

Introduction 5. 1 - Présentation du PDI 6 2 - Cadrage méthodologique 7 PREFET DE LA SEINE-SAINT-DENIS PLAN DÉPARTEMENTAL D INTÉGRATION DE LA SEINE-SAINT-DENIS 2012 à 2014 2 S O M M A I R E Page Introduction 5 1 - Présentation du PDI 6 2 - Cadrage méthodologique 7 Population

Plus en détail

27% DES ENTREPRISES DIRIGÉES PAR DES FEMMES

27% DES ENTREPRISES DIRIGÉES PAR DES FEMMES 27% DES ENTREPRISES DIRIGÉES PAR DES FEMMES UNE PHOTOGRAPHIE DE L ENTREPRENEURIAT FÉMININ AU-DELÀ DES CLICHÉS Majoritaires dans la population, en situation de quasi parité dans la population active occupée,

Plus en détail

Evolution scolaire des enfants qui ont fréquenté les classes vertes ou d accueil de la ville de Lausanne (années 2000 à 2003)

Evolution scolaire des enfants qui ont fréquenté les classes vertes ou d accueil de la ville de Lausanne (années 2000 à 2003) Evolution scolaire des enfants qui ont fréquenté les classes vertes ou d accueil de la ville de Lausanne (années 2000 à 2003) Dr Virgile Woringer chef du service de santé des écoles avril 2006 1 Collectif

Plus en détail

PROFIL DE SEGMENT DE CLIENTÈLE. Jeunes. Canada atlantique

PROFIL DE SEGMENT DE CLIENTÈLE. Jeunes. Canada atlantique PROFIL DE SEGMENT DE CLIENTÈLE Jeunes Canada atlantique Février 2014 P a g e 2 TABLE DES MATIÈRES ACRONYMES... 3 LISTE DES FIGURES... 3 LISTE DES TABLEAUX... 3 À PROPOS DU PROFIL DE SEGMENT DE CLIENTÈLE...

Plus en détail

Définitions préalables

Définitions préalables Cours «Espaces démographiques européens» IDUP Université Paris-1 «Panthéon-Sorbonne» par Alexandre Avdeev Année universitaire 2014 2015 Thème 4 : Lecture: Migration en Europe 1. Tendances de migration

Plus en détail

La formation initiale

La formation initiale 1 sur 6 10/03/2010 15:40 La formation initiale La France est un des pays où le poids du milieu social a le plus d'influence sur la réussite scolaire. Une situation visible dès le premier degré et qui s'accentue

Plus en détail