TRAVAUX DE RESTAURATION ET D AMENAGEMENT DE LA MAISON DES CHAMPS «MELCHIOR PHILIBERT»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TRAVAUX DE RESTAURATION ET D AMENAGEMENT DE LA MAISON DES CHAMPS «MELCHIOR PHILIBERT»"

Transcription

1 TRAVAUX DE RESTAURATION ET D AMENAGEMENT DE LA MAISON DES CHAMPS «MELCHIOR PHILIBERT» Phase 2 : Pôle Economique - Espaces de Co-working, locaux pour Startup 275, Rue de l'eglise CHARLY MAITRE D'OUVRAGE MAIRIE DE CHARLY Place de la Mairie CHARLY DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 11 : PLOMBERIE - SANITAIRE Date : Janvier 2015 Indice : 01 Architecte : B.E.T Structure : Economiste : BET Fluides : BET Agencement : Maîtrise d'œuvre BRUNO MOREL Architecte D.P.L.G. - Ingénieur T.P.E. -Architecte du Patrimoine 33, rue de la Charité LYON Tél. : Fax. : DIDIER PIERRON DPI 1, rue du Docteur Papillon VILLEURBANNE Tel : Fax : ECLISSE Ingénierie 28bis, rue de la République TARARE Tel : Fax : EPCO ENERGIES Créacité 847, route de Frans VILLEFRANCHE SUR SAONE Tel : Fax : SOA AGENCEMENT / AER Z.I du Pontet - 18, rue Jules Ferry SAINT SYMPHORIEN D'OZON Tel : Fax :

2 DCE Page 2/32 SOMMAIRE 1. GENERALITES Objet Définition des travaux Phasages et tranches Limite des prestations Travaux compris Etude préalable Travaux non compris Règlements et normes Mode de métrés Dérogation aux documents généraux Dossier des ouvrages exécutés Obligations techniques de l'entrepreneur Connaissance des lieux Classement de l'établissement Nature et qualité des supports Réception du support Echantillons Prototypes - Témoins Echantillons Prototypes Témoins Marques et fournisseurs de matériel Protection des ouvrages Coordination avec les autres lots Essais techniques Qualité et mise en œuvre Echafaudages et moyens de levage Performances et labels Fiches de données de sécurité (FDS) Fiches de déclaration environnementales et sanitaires (FDES) PRESCRIPTIONS TECHNIQUES HYPOTHESES DE CONCEPTION BASE DES CALCULS Règle de base Dimensionnement des tuyauteries Diamètres de raccordement minimaux Régime de l installation SPECIFICATIONS TECHNIQUES Canalisation d'eau chaude et d'eau froide Matériaux Passage des canalisations Supports et fixations des canalisations Joints-raccords démontables-soudures Pentes Traversées de murs et planchers Dilatations Désinfection des installations sanitaires Calorifuge sanitaire Appareils sanitaires Joint d'étanchéité Attentes tuyauteries Robinetterie sanitaire Acoustique Évacuations d'eaux usées et eaux vannes Pression et pente Ventilation de chute DESCRIPTION DES OUVRAGES DEPOSE DES EQUIPEMENTS EXISTANTS Consignation d'eau froide Etabli par EPCO Energies le : 05/02/2015 Page 2/32

3 DCE Page 3/ Dépose des réseaux EF/EC et EU existants + équipement sanitaire Dépose des canalisations plombées (adduction et évacuation) PREPARATION DE CHANTIER Branchements provisoires en eau Démarches concessionnaires ALIMENTATION EAU FROIDE Reprise arrivée d eau potable Compteur général eau froide RESEAUX EAU FROIDE Réseaux d'eau froide cuivre Calorifugeage du réseau d'eau froide Collecteurs Tube PER pour réseau eau froide terminal RESEAU D'EVACUATION Raccordement sur réseau EU/EV existant Colonne EU/EV + clapet aérateur EU/EV - Réseaux d évacuation EAU CHAUDE SANITAIRE Chauffe-eau ECS électrique 30 litres Chauffe-eau ECS électrique 50 litres Collecteurs Tube PER pour réseau eau chaude terminal ÉQUIPEMENTS SANITAIRES Ensemble cuvette WC et réservoir Receveur de douche Évier en résine à encastrer Lave-main Lave-main d'angle Branchement pour machine à laver ROBINETTERIE Robinetterie : mitigeur Bec haut pour évier Robinetterie : Mitigeur douche + douchette et flexible Robinetterie EF seule temporisée Robinet à bec ÉQUIPEMENT DIVERS TOILETTES Petits équipements Sèche-mains Équipements PMR ESSAIS ET MISE EN SERVICE Essais et Test des installations de plomberie sanitaires Etabli par EPCO Energies le : 05/02/2015 Page 3/32

4 DCE Page 4/32 1. GENERALITES En complément des prescriptions des autres documents du marché : - Acte d'engagement, - C.C.A.P., - C.C.T.C., - P.G.C., - Notice de Sécurité, - Etude thermique, - Plans Techniques et Architecturaux, Les travaux du présent lot sont soumis au présent C.C.T.P. qui définit la nature des ouvrages, leur mode de réalisation et leur emplacement. L'Entrepreneur devra implicitement l'ensemble des prestations décrites ou non, nécessaires à la parfaite exécution des travaux de son lot et à leur complet achèvement. Les prestations sont données principalement sur les plans. Les plans priment sur les autres documents en cas de contradiction concernant les dimensions Objet La phase 2 : du Projet de Restauration et d'aménagement de la MAISON DES CHAMPS «MELCHIOR PHILIBERT» a pour objet la réhabilitation intérieure d'une partie de l'ancien corps de logis de la "maison des Champs" situé au nord de la cour d'honneur et correspondant à l'ancienne " galerie" et à son extension du début du XXème siècle en l aménagement d un centre de coworking (nouvelle conception du travail) et la création d une salle de réunion mutualisable à CHARLY (69390) Définition des travaux Les travaux prévus au présent cahier comprennent : - la préparation du chantier - la reprise de l'alimentation en eau froide existante - la reprise de la distribution intérieure d'eau froide et de son calorifugeage - la réalisation du réseau de distribution hydraulique pour l'eau froide et l'ecs - la réalisation du branchement des eaux usées et eaux vannes sur le branchement existant - la réalisation du réseau d'évacuation intérieur des eaux usées et eaux vannes - la fourniture et pose des appareils sanitaires - la fourniture et la pose des robinetteries - la réalisation d'attentes EC/EF/EU bouchonnées - l'ensemble des percements et réservations nécessaires ainsi que leur colmatage et calfeutrement - les frais d'études et d'établissement et de diffusion des documents nécessaires à la validation de ces travaux - tous les travaux nécessaires au parfait achèvement du présent lot - la fourniture des plans de montage avec indication des réservations. Ces plans seront fournis au maître d œuvre pour validation avant toute exécution. - les essais et réglages des installations du présent lot - les certificats COPREC - la participation aux réunions de chantier Etabli par EPCO Energies le : 05/02/2015 Page 4/32

5 DCE Page 5/32 Cette liste n est pas exhaustive, se reporter à la description des travaux. Le présent CCTP, établi pour chaque corps d'état, définit les travaux à exécuter. Il n'est pas limitatif. Il est précisé que les entrepreneurs devront l exécution complète des travaux énumérés dans le CCTP, éventuellement complétés ou modifiés par eux, en cas d omissions ou de lacunes, étant entendu que les entrepreneurs se seront rendus compte des travaux à effectuer, de leur importance et de leur nature, qu ils auront suppléé par leurs connaissances professionnelles aux détails qui pourraient être omis sur les plans et dans les CCTP Phasages et tranches L'opération sera réalisée suivant indications et planning du maître d œuvre d'exécution Limite des prestations Dans ce lot sont incluses les prestations suivantes : Travaux compris Les prix sont réputés comprenant : - Le transport, la livraison et le stockage suivant les contraintes du chantier, - Toute manutention et transport à pied d'œuvre, - L ensemble des dépenses et sujétions énumérées sur les différentes pièces administratives et notices techniques, - La réalisation d échantillons et prototypes permettant le choix de l Architecte, - L'implantation et le traçage des ouvrages, - La protection des ouvrages, - Le nettoyage et la protection des ouvrages jusqu'à la réception des travaux, - L'entreprise titulaire du présent lot intégrera dans son offre toutes les sujétions de phasage, micro-phasage, contraintes liées au site et autres sujétions afin d assurer sa prestation, - Toutes sujétions de protections adéquates et règlementaires pour les travaux sur ouvrages contenant du plomb Etude préalable Etablissement et diffusion des notes techniques et des plans de détails indiquant notamment : - Schéma général des alimentations EF, EC, gaz et évacuations - Tracés unifilaires des principaux réseaux (1/100) - Implantation des terminaux - Vues en plan établies sur fonds de plans architecturaux (1/50) : - tracés de réseaux, indication des diamètres, sections et niveaux principaux - positionnement des principaux accessoires (robinetterie, dispositifs de réglage, purges, etc...) - coupes et détails nécessaires - tronçonnage, pièces de transformation, assemblages, détails de raccordement des appareillages, suspensions, accrochages, dispositifs de dilatation, calfeutrement, isolations - détail des sanitaires Etabli par EPCO Energies le : 05/02/2015 Page 5/32

6 DCE Page 6/32 L'ensemble de ces documents, des plans d exécution et des détails d exécution seront diffusés à la Maîtrise d Œuvre et au Bureau de Contrôle Travaux non compris L'exécution des supports Règlements et normes Les travaux prévus à ce lot doivent respecter l ensemble des lois, décrets règlements administratifs, normes et règlements techniques en vigueur à la date fixée pour la remise des plans et offres du présent lot. Les matériaux seront mis en œuvre conformément aux notices techniques et prescriptions des fabricants. Tous les matériaux devront avoir au minimum un avis technique européen. Sont applicables aux travaux du présent lot tous les règlements, normes, avis techniques, etc. En vigueur à la date de la remise de l'offre acceptée, et plus particulièrement sans que la liste soit limitative : - Ensemble des DTU en vigueur - Cahier des charges - Cahier des clauses techniques - Cahier des clauses spéciales - Les Normes Françaises et Européennes - Règles de calculs - Les Avis Techniques - Les autres documents et clauses contenus dans le REEF - La nouvelle réglementation acoustique suivant arrêté du 30/06/99 relatif aux caractéristiques acoustiques des bâtiments d habitation - Les règlements de sécurité contre l incendie selon le classement du bâtiment projeté ou réhabilité - La réglementation applicable en matière de sauvegarde et d amélioration de l Environnement - Le Code de la Construction et de l Habitation - Le Code de l Urbanisme - Le Code du Travail - Le Code Civil Cette liste n'est pas limitative et pour l'ensemble des textes cités ci-dessus ou non, il sera toujours fait application de la dernière édition avec mises à jour, additifs, rectificatifs, etc.... en vigueur à la date de la remise de l'offre Mode de métrés Le présent marché est un marché à prix global et forfaitaire. Toutes les quantités font partie de la masse du forfait des travaux; il appartient à l'entreprise de les vérifier et de signaler au Maître d'œuvre toute erreur décelée avant la remise de l'offre. Aucune contestation ne sera prise en compte après ce délai. Il est bien précisé que si des prestations, travaux, ouvrages annexes et accessoires divers nécessaires à l'exécution des ouvrages de son lot ne sont pas décomptés en articles séparés, ils Etabli par EPCO Energies le : 05/02/2015 Page 6/32

7 DCE Page 7/32 sont à inclure par l'entreprise dans le prix des ouvrages principaux prévus par ailleurs. Aucune réclamation ne sera admise ultérieurement. Toutes les quantités sont des quantités en œuvre, sans prise en compte des pertes, chutes, recouvrements, foisonnements, etc... Liste des principaux modes de métré du présent lot : u, ens, m², ml Dérogation aux documents généraux Il n'est pas admis de dérogation aux documents généraux Dossier des ouvrages exécutés L'élaboration du dossier des ouvrages exécutés (plans de recollement, schémas, notices, etc.) est à la charge des entreprises sous la forme et dont le contenu seront définis dans les pièces générales (CCAP ou CCTC). Dans ce dossier nécessaire pour assurer une bonne exploitation du projet, les plans d'exécution seront éventuellement rectifiés pour être en parfaite conformité avec les travaux réellement exécutés Obligations techniques de l'entrepreneur Il est rappelé à l'entrepreneur que les plans de l Architecte et des bureaux d'études sont à considérer comme définissant une géométrie qui devra être scrupuleusement respectée. Les cotes données sur les plans de maitrise d'œuvre concernant le dimensionnement des ouvrages sont à considérer comme des minima auxquels on ne pourra pas déroger. Néanmoins l'entreprise devra vérifier de par ses connaissances techniques et à l'aide de détails et notes de calculs complémentaires, que la réalisation telle que souhaitée par la maitrise d'œuvre est réalisable et conforme aux Normes. Toute dérogation aux plans de la maitrise d'œuvre devra être approuvée au préalable Connaissance des lieux Les entrepreneurs sont réputés, par le fait même de leur soumission, avoir une connaissance parfaite des lieux et terrains où doivent être réalisés les travaux et avoir mené toutes les investigations nécessaires et indispensables sur place. Ils sont réputés avoir pris connaissance du site, de l'emplacement, des conditions générales, de l'importance des travaux à réaliser et devront inclure dans leur proposition toutes les dispositions à prendre en compte et en particulier pour la livraison et l'approvisionnement de chantier. En résumé, les entrepreneurs soumissionnaires sont réputés avoir une connaissance parfaite des lieux, et en général, de toutes les conditions pouvant en quelque manière que ce soit, influer sur l'exécution, la qualité et le prix des ouvrages à exécuter. En conséquence, aucun entrepreneur ne pourra arguer d'ignorance quelconque à ce sujet pour prétendre à des suppléments d'ouvrages ou de prix, après la signature de son offre. Les visites du site sont très recommandées. Etabli par EPCO Energies le : 05/02/2015 Page 7/32

8 DCE Page 8/ Classement de l'établissement Etablissement soumis au Code du Travail Nature et qualité des supports Le titulaire du présent lot fera son affaire de tous les supports existants et prévoira toutes les sujétions de nettoyage et de préparation de ces supports. Ces sujétions sont réputées incluses dans les prix unitaires de l'entreprise. Nota : L entreprise devra prendre toutes les dispositions nécessaires et suivant réglementation en vigueur concernant les travaux sur ouvrages contenant du plomb. Elle pourra se référer au rapport de mission de repérage des matériaux et produits contenant du plomb : Constat de risque d'exposition au plomb (CREP) établi par le cabinet DESLYPPER en date d émission : 10/02/2014. Rapport contenant 15 pages Réception du support Chaque entrepreneur devra réaliser ses ouvrages conformément aux prescriptions des D.T.U. et aux spécifications définies dans le C.C.T.P. correspondant à son lot, notamment en ce qui concerne les tolérances d'exécution. Les ouvrages d'un lot servant de support à un autre lot donneront lieu à une réception contradictoire entre les deux entreprises. Cette réception sera effectuée à l initiative de l entreprise intervenant en second. Elle est réputée être effective au plus tard 15 jours après l exécution de l ouvrage ou de la partie d ouvrage concerné par l entreprise l ayant réalisée et en tout état de cause avant la réalisation des travaux de l entreprise intervenant en second. Cette réception fera l'objet d'un procès-verbal établi par les deux entreprises et signé par toutes les parties mentionnant les imperfections éventuelles et les reprises à faire. En l'absence de ce procès-verbal, l'entrepreneur intervenant en second sera réputé avoir réceptionné l'ouvrage support et ne pourra ensuite arguer de défaut pour se justifier d'une mauvaise qualité de ses travaux dont il assurera la pleine et entière responsabilité Echantillons Prototypes - Témoins Echantillons Les Entrepreneurs fourniront tous les échantillons réclamés quels qu'en soient le nombre et les dimensions. Ces échantillons seront inscrits sur un registre et seront numérotés. Le registre comporte une case réservée à la signature du Maître d'œuvre qui seul juge de la conformité de ces échantillons avec les spécifications des pièces dossier. Etabli par EPCO Energies le : 05/02/2015 Page 8/32

9 DCE Page 9/ Prototypes Sans objet Témoins Sans objet Marques et fournisseurs de matériel Les C.C.T.P. font parfois référence à des produits et à des marques précises de manière à fixer les qualités minimales d'aspect et techniques des prestations à fournir par l'entrepreneur. Ces marques ne sont données qu'à titre indicatif et l'entrepreneur a la possibilité de proposer d'autres produits de qualités équivalentes sous réserve de l'accord du Maître d'œuvre et du Maître d'ouvrage Protection des ouvrages Chaque entrepreneur est responsable jusqu'à la réception de la protection de ses propres ouvrages. A cet effet, il doit prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter toutes dégradations, protections mécaniques et antisalissure adaptées aux risques induits par le chantier. Ces protections seront immédiatement mises en œuvre après la réalisation de l'ouvrage par l'entreprise. Au cas où il en serait constaté des dégradations suite à l'absence de protection, l'entreprise devra remettre en état ses ouvrages, entièrement à ses frais et sans pouvoir prétendre à une indemnité et/ou à une prolongation de délai. Si des dégradations sont constatées malgré la mise en œuvre de protection, l'entreprise ayant réalisé l'ouvrage émet un devis pour la reprise de ses ouvrages dans les 5 jours qui suivent le constat et : - Soit les entreprises responsables sont identifiées et elles font une déclaration à leur assurance soit le coût des réparations leur est imputé par prélèvement sur leur l'état d'acompte suivant les faits, - Soit il n'est pas possible d'identifier les entreprises responsables et dans ce cas toutes les entreprises présentent sur le chantier seront pénalisées de la même façon que ci avant Coordination avec les autres lots Pour l'étude et la détermination de leurs prestations, les Entrepreneurs peuvent se procurer toutes les pièces écrites de chacun des lots. Les entrepreneurs ont le devoir d'en prendre connaissance et ne pourront, en aucun cas, ni à aucun moment, faire état de ne pas les avoir consultés et de les ignorer, pour éluder leurs obligations en matière de prestations et de liaison avec les autres corps d'état. Il est donné ci-dessous, à titre indicatif, les limites de prestations entre corps d état et le présent lot, il est précisé que ces prestations ne sont pas limitatives, que l entrepreneur du présent lot devra prévoir, à sa charge, tous les travaux nécessaires à une parfaite exécution de l ensemble des ouvrages. Au moment de l'établissement des plans d'exécution et de la réalisation des travaux, l'entrepreneur du présent lot devra prendre contact avec tous les adjudicataires des autres lots, afin d'arrêter avec eux, dans le détail, les dispositions communes à adopter, en ce qui concerne la réalisation de leurs ouvrages respectifs. Etabli par EPCO Energies le : 05/02/2015 Page 9/32

10 DCE Page 10/32 Le lot Démolition - Maçonnerie devra - Les réservations dans murs et planchers y compris rebouchage pour passage de l ensemble des réseaux à condition que l entrepreneur ait remis les plans de réservations en temps voulu. - Les attentes extérieures EU/EV - Les réseaux EU/EV sous dallage Le présent lot devra La consignation de l eau froide et la dépose de l ensemble des équipements sanitaires existants Le raccordement sur la sortie EU/EV existante tous les percements non répertoriés sur les plans de réservation, tous les percements et rebouchages dans les cloisons non porteuses, Le lot Cloisons doublages peinture devra : Les gaines techniques ainsi que les trappes et portes d accès aux équipements techniques Les faux-plafond et cloisons nouvellement créés La reprise des supports après dépose de l installation de plomberie existante Le rebouchage au plâtre des socles nourrices Le renforcement éventuel des cloisons sur indication du présent lot La peinture des canalisations La signalétique des espaces (étiquettes WC, douche ) Le présent lot devra La réalisation des canalisations en apparent ou leur insertion dans les vides de construction créés (faux-plafond, gaines ) La pose des équipements sanitaires et leur raccordement Le lot Electricité SSI sécurité devra : L alimentation électrique laissée en attente à proximité des chauffe-eau électriques L alimentation électrique laissée en attente à proximité des sèche-mains électriques Le présent lot devra : Le raccordement des chauffe-eau électriques Le raccordement des sèche-mains électriques Le lot Chauffage Ventilation devra : L alimentation en eau de la chaufferie sur l attente laissée par le présent lot en entrée de chaufferie Le présent lot devra : L attente pour l alimentation en eau froide de l installation Le lot Mobilier devra : La fourniture des meubles Etabli par EPCO Energies le : 05/02/2015 Page 10/32

11 DCE Page 11/32 Le présent lot devra : La fourniture et pose de ses appareillages sanitaires et leur protection jusqu à réception Les équipements PMR pour les douches et sanitaires Les petits équipements pour toilettes L'entrepreneur du présent lot sera tenu de se coordonner parfaitement pour l'exécution des travaux avec les entreprises des autres corps d'état : Pour la protection de l'intégrité du pare-vapeur Pour les dimensions des gaines techniques Pour l'ensemble des réservations et passage de ses fourreaux et tuyaux d'alimentation Ne sont pas compris dans ce lot : Les travaux de maçonnerie et de génie civil. La peinture des ouvrages Essais techniques Les essais techniques seront entrepris à la demande du Maître d'œuvre ou du Bureau de Contrôle aussi souvent que nécessaire pour assurer le respect des qualités exigées dans les documents du marché. Ces essais techniques, dont le coût est implicitement compris dans le montant forfaitaire des travaux, sont décrits explicitement dans les spécifications techniques Qualité et mise en œuvre L'Entreprise titulaire du présent lot devra, avant exécution des travaux, vérifier les cotes, s'assurer de la possibilité de réalisation correcte de ses ouvrages en conformité des prévisions, signaler au Maître d Œuvre tous empêchements, provoquer toutes décisions et soumettre à leur approbation la totalité des dessins et détails d'exécution. Il restera seul responsable des conséquences d'erreurs qu'il n'aurait pas signalées en temps utile. L'entreprise devra tous travaux nécessaires pour parfaire l'achèvement de l'ouvrage Echafaudages et moyens de levage Chaque entreprise doit l amenée, le montage, les déplacements, le démontage et le repli des échafaudages et/ou nacelles nécessaires pour la réalisation des travaux de son lot. Chaque entreprise doit également les moyens de levage et de manutention (grue mobile ou autre), nécessaires pour la réalisation des travaux de son lot Performances et labels Les produits utilisés ou les matériaux mis en œuvre devront respecter la réglementation en vigueur ainsi que le descriptif donné dans chaque CCTP. Certains labels devront être systématiques : Marquage CE, Certification NF, Fiches de données de sécurité (FDS) L entreprise transmettra obligatoirement les fiches de données sécurité des produits et matériaux qu elle compte utiliser et mettre en œuvre. Etabli par EPCO Energies le : 05/02/2015 Page 11/32

12 DCE Page 12/32 Chaque produit ou matériau dont la FDS n aura pas été transmise, ne pourra être utilisé ou mis en œuvre. Les produits classés «très toxiques» selon leur FDS seront interdit sur le présent chantier. L utilisation des produits classés «toxiques» ou «nocifs»selon leur FDS sera limitée au strict minimum sur le présent chantier Fiches de déclaration environnementales et sanitaires (FDES) L entreprise devra fournir les FDES pour tous les produits et matériaux qu elle compte utiliser et mettre en œuvre, ou le cas échéant, des fiches de caractéristiques environnementales. Chaque produit ou matériau dont la FDES n aura pas été transmise, ne pourra être utilisé ou mis en œuvre. Le maître d œuvre visera les FDES et donnera son agrément pour les produits et matériaux utilisables sur le chantier. Etabli par EPCO Energies le : 05/02/2015 Page 12/32

13 DCE Page 13/32 2. PRESCRIPTIONS TECHNIQUES 2.1. HYPOTHESES DE CONCEPTION BASE DES CALCULS Règle de base Les débits de base minima et les coefficients de simultanéité seront calculés conformément au DTU Dimensionnement des tuyauteries Dans les tuyauteries, la vitesse maximale sera inférieure à : - 2 m/s dans les canalisations enterrées ou dans les espaces techniques - 1,5 m/s dans les canalisations intérieures - 1 m/s pour le branchement des appareils Diamètres de raccordement minimaux Les diamètres seront conformes au DTU à savoir Matériel Alimentation EF/EC Évacuation Cuivre (mm) PER (mm) PVC (mm) Vasque, évier, timbre office avec mitigeur 12/14 13/16 34/40 Lavabo avec robinet à fermeture temporisée 12/14 13/16 34/40 Douche avec mitigeur 12/14 13/16 34/40 Cuvette WC avec réservoir 10/12 10/12 94/100 Robinet de puisage 14/16 13/16 Lave-mains 10/12 10/12 34/40 Machine à laver 10/12 10/12 34/40 Siphon de sol 54/60 Nota : les diamètres d alimentation sont donnés pour des tubes cuivre, les diamètres d évacuation sont donnés pour des tubes PVC. Les dimensions sont indiquées intérieur / extérieur en millimètres Régime de l installation Pression - Au départ de l installation : 3 bars maximum - Au point de puisage le plus défavorisé : 1 bar minimum L entrepreneur vérifiera la nécessité d installer un surpresseur ou un limiteur de pression. Dans le cadre d'utilisation de ce dernier, il devra posséder un marquage NF Robinetterie bâtiment. L utilisation de réducteurs de débit est obligatoire pour l ensemble des appareils sanitaires d utilisation courante : chasses d eau et robinets, douchettes, etc Température ECS - En sortie des ballons électriques : 60 C maximum - En sortie des mitigeurs terminaux des sanitaires : 38 C maximum 3. SPECIFICATIONS TECHNIQUES Etabli par EPCO Energies le : 05/02/2015 Page 13/32

14 DCE Page 14/ Canalisation d'eau chaude et d'eau froide Matériaux Plusieurs matériaux sont autorisés pour la réalisation des réseaux d'eaux chaude et d'eau froide. En fonction du matériau, on se réfèrera aux documents suivants et mise à jour pour leur réalisation et mise en œuvre : Acier galvanisé Cuivre PVC pression Polyéthylène Acier inoxydable DTU 60.1 DTU 60.5 DTU Avis techniques NF EN NF EN L'utilisation des canalisations en acier noir est interdite. Aucune canalisation en cuivre ne doit se trouver en amont d'une canalisation en acier galvanisé. Toutes les tuyauteries utilisées devront bénéficier d'un marquage NF Passage des canalisations Les canalisations ne devront pas traverser ou cheminer dans : - un conduit de fumées - des conduits de ventilation Elles ne devront pas circuler dans l'épaisseur d'un isolant de façade. Un écart suffisant entre canalisation ou entre canalisation et mur sera maintenu pour permettre le calorifugeage de ces dernières. On laissera accessible les raccords mécaniques ainsi que les flexibles, robinetterie, réducteurs de pression, etc Supports et fixations des canalisations Les canalisations seront fixées avec soin, le nombre de points de fixation sera suffisant pour éviter toute flèche, déformation ou déplacement de la tuyauterie. Les recommandations à suivre sont fixées par les DTU ou les avis techniques correspondant à la nature des matériaux. Les colliers ou autres organes de fixation seront : - en métal galvanisé ou électro-zingué pour les canalisations en acier ; - en laiton ou métal inoxydable pour les canalisations en cuivre. La fixation des supports et des appareils dans les cloisons en maçonnerie (parpaings) devra obligatoirement être effectuée par scellement au ciment, à l'exclusion de tout autre procédé. Les suspensions, supports, points fixes des tuyauteries ainsi que les raccordements aux éléments susceptibles de provoquer des vibrations devront être réalisés par l'interposition de manchons souples, colliers suspendus, éléments résilients, résistant à la température et évitant tout risque de condensation au niveau des supports (continuité du calorifuge et du freine-vapeur). Etabli par EPCO Energies le : 05/02/2015 Page 14/32

15 DCE Page 15/ Joints-raccords démontables-soudures Aucun joint ou soudure ne devra être placé dans les traversées à l'exception des joints de pipe de raccordements des cuvettes de W.C. Quel que soit le type de joint, des raccords démontables (raccords union, brides, longues vis) devront être posés partout où un démontage facile sera nécessaire et en particulier au droit de chaque robinet d'arrêt. Tous les joints et raccords devront rester facilement accessibles. Dans le cas d'une traversée de plancher, de mur ou de cloison, les joints seront à l'extérieur du fourreau Pentes Les tuyauteries sont prévues avec une pente continue vers les locaux techniques et les gaines techniques. A chaque point haut des canalisations, il sera placé un dispositif de purge d'air et à chaque point bas, il sera placé un dispositif de vidange. Les canalisations d'évacuation seront affectées d'une pente minimale de 1,5 % Traversées de murs et planchers Toutes les canalisations qui traversent des murs, cloisons ou plancher, doivent être protégées par des fourreaux en tube plastique rigide de diamètre approprié. En cas de remplissage de l'espace entre le fourreau et la canalisation, le matériau devra permettre les dilatations et ne pas engendrer de nuisances acoustiques. Dans les locaux humides, les fourreaux dépasseront de 3 cm du nu du revêtement de sol et de 1 cm dans les autres locaux. A la traversée des chapes et dalles flottantes, la canalisation sera entourée d'un fourreau ou d'un gainage souple avant coulage de façon à désolidariser la chape ou la dalle Dilatations A travers un joint de dilatation, les fourreaux doivent être distincts de part et d'autre du joint et avoir une section suffisante pour permettre le jeu des canalisations perpendiculairement à leur axe. Pour les autres canalisations, les dilatations peuvent être absorbées soit par des changements de direction soit par des lires de dilatation Désinfection des installations sanitaires Avant la mise en service des installations, il devra être procédé à la désinfection de l'ensemble des canalisations d'eau froide et d'eau chaude, par injection de permanganate de potassium. Toutes mesures seront prises pour empêcher tout refoulement dans la canalisation publique (disconnecteur) Réactif : Permanganate de potassium «technique» livré par l'industrie chimique. Quantité totale nécessaire : 150 g par m 3 de capacité. Le mode opératoire sera le suivant : Etabli par EPCO Energies le : 05/02/2015 Page 15/32

16 DCE Page 16/32 - Préparation de la solution concentrée de potassium la veille de l'opération par dissolution dans l'eau très chaude de la totalité de désinfectant à utiliser. - Rinçage préalable de deux heures de la canalisation principale jusqu'au robinet de purge de la nourrice ou autre élément technique. - Injection de la solution concentrée de permanganate de potassium sous pression dans le réseau en charge à un débit réglé en fonction du débit d'écoulement; opérer par étape d'amont en aval, jusqu'aux extrémités de la canalisation en ouvrant chaque robinet jusqu'à apparition de la couleur violacée du désinfectant ; refermer chaque exutoire aussitôt et passer au suivant. - Temps de contact : 48 heures. - Rinçage : ouvrir les exutoires dans l'ordre inverse de celui adopté pour le remplissage, c'est-à-dire d'aval en amont puis remplir la canalisation avec l'eau du réseau et laisser couler pendant 24 heures, à débit suffisant. Une analyse d'eau par un laboratoire agréé devra être faite après coup pour s'assurer que l'eau a bien les qualités d'eau potable. Le certificat de laboratoire devra être joint à la demande de réception des travaux Calorifuge sanitaire Toutes les canalisations exposées au gel doivent être calorifugées. Toutes les canalisations d eau froide en cheminement aérien doivent être calorifugées, à l exception des canalisations terminales desservant un seul appareil. Le calorifugeage des installations de plomberie sanitaire est constitué de coquilles à couches concentriques de matériau homogène. Les calorifuges devront être réalisés en matériaux non inflammables, classement ME. Le calorifugeage anti-condensation (EF, EP, ) est réalisé par manchons d isolants à cellules fermées, imperméables à la vapeur d eau Appareils sanitaires Les appareils sanitaires seront conformes aux Normes Françaises homologuées (NF) et Normes Européennes (EN). Tous les appareils sanitaires sont prévus blancs. La fabrication et la pose des appareils sanitaires, ainsi que leur robinetterie devront être conformes aux spécifications définies au D.T.U Les appareils sanitaires sont blancs et de choix "A". Pendant le chantier, tous les clapets de vidange seront condamnés, toutes les robinetteries seront revêtues de leur emballage plastique. Tous les appareils sanitaires rayés ou dégradés seront changés à la charge du présent lot. La fixation d'un appareil sera réalisée conformément aux recommandations du fabricant et des DTU correspondants Joint d'étanchéité Sur les faces en contact avec la construction, l'entrepreneur doit réaliser un joint d'étanchéité silicone, posé à la pompe en continu après séchage, nettoyage et dépoussiérage des surfaces (supports et appareil) ; ce joint d'étanchéité sera défini en accord avec l'architecte, Le Bureau de Contrôle et l'entreprise de revêtement (couleur, caractéristiques du produit et mise en œuvre, dimensions, etc.). Etabli par EPCO Energies le : 05/02/2015 Page 16/32

17 DCE Page 17/ Attentes tuyauteries Lors du chantier, les canalisations en attente de raccordement seront obturées pour éviter la pénétration de poussières ou de résidus. L'obturation sera réalisée par bouchon PVC pour les évacuations en PVC ou PER. L'obturation des tubes cuivre en attente sera réalisée par bouchon en acier fixé par vissage Robinetterie sanitaire Toutes les robinetteries sanitaires devront comporter un marquage «NF - Robinetterie sanitaire» comprenant : - le nom ou le sigle du fabricant - et les indices de classement. La robinetterie sanitaire de type mitigeur mécanique aura un classement ECAU (E : Écoulement, C : confort, A : acoustique, U : usure) disposant d une butée escamotable. La robinetterie sera marquée NF. Les indices A et U sont au minimum égal aux valeurs suivantes. Le classement E sera strictement égal aux valeurs suivantes : - Évier, lavabo, lave-mains et douches murales : E1 C2 A2 U3 - Douche : E1 C2 A2 U3. - Baignoire : E3/1 C2 A2 U3. - Le robinet flotteur des WC sera de classe NF I. Le choix de classement ECAU en fonction des locaux est stipulé dans les éléments du présent CCTP Acoustique Les équipements et installations sanitaires à respecter sont LnAT 30 db (A) dans les pièces principales. Outre la pression de 3 m C.E. maximum et la vitesse de 0,60 m/s sur la distribution d'eau, les précautions suivantes seront prévues : - Dissociation des canalisations et chutes par matériaux résilients - Tracé avec le minimum de coudes - Dissociation des appareillages de l'ossature du bâtiment - Receveur de douche, étanchéité par joint souple à polymérisation à l'air - Lavabos dissociés des consoles par plots résilients - W.C. reposant sur revêtement de sol et fixé dans des chevilles plomb avec interposition de rondelles résilientes, entre tête et vis de cuvette et de type silencieux avec robinet d'arrêt silencieux Évacuations d'eaux usées et eaux vannes En fonction du matériau, les canalisations d'évacuations seront réalisées conformément aux normes et DTU suivants : Fonte Cuivre PVC Grès Acier DTU 60.2 DTU 60.5 DTU DTU NF EN 295 NF EN NF A NF A NF EN NF A NF EN Etabli par EPCO Energies le : 05/02/2015 Page 17/32

18 DCE Page 18/32 L'ensemble des canalisations portera le marquage NF Pression et pente La pression sera nulle dans toutes les canalisations. Les évacuations se feront gravitairement pour les niveaux supérieurs à partir du rez-de-chaussée. La pente ne sera jamais inférieure à 1,5 cm/m Ventilation de chute Réalisation des colonnes de chute des eaux usées. On prévoira dans les combles la mise en place d'une soupape d'aération pour éviter de percer la toiture. Etabli par EPCO Energies le : 05/02/2015 Page 18/32

19 DCE Page 19/32 4. DESCRIPTION DES OUVRAGES DEPOSE DES EQUIPEMENTS EXISTANTS Consignation d'eau froide - Démarche et mise en relation avec les concessionnaires pour autorisation d'intervention sur les réseaux d'eau froide et d'eau usée (Lyonnaise des Eaux pour l'eau froide) - Etablissement d'une procédure de consignation pour le bâtiment concerné par les travaux détaillant les phases de travail pour les réseaux eau froide et eaux usées - Réalisation de la coupure et de la consignation de l'installation pour le bâtiment concerné par les travaux par la coupure et mise en place d'un verrouillage par dispositif difficilement neutralisable avec état visible de l'extérieur (cadenas) - Réalisation des opérations de vérification d'absence de débit après organe de coupure - Y compris tout branchement, raccord et déconnexion nécessaire Mode de métré : ensemble Localisation : pour l'arrivée eau froide et les évacuations d'eaux usées Dépose des réseaux EF/EC et EU existants + équipement sanitaire - Purge et vidange de l'ensemble des réseaux en eau sur le bâtiment pour dépose - Dépose des conduits d'eau chaude et d'eau froide alimentant les appareils sanitaires sur l'ensemble du bâtiment sur les 4 niveaux : sous-sol, RdC, 1 er étage et combles. - Dépose des réseaux d'eaux usées récupérant les effluents des appareils sanitaires sur l'ensemble des niveaux : sous-sol, RdC, 1 er étage et combles. - Dépose des appareils sanitaires existants non prises en charge par le lot démolition (qui ne sont pas posés sur les cloisons déposées (voir plan de démolition architecte)) - Évacuation vers les filières d élimination des déchets - Y compris toutes sujétions Mode de métré : ensemble par niveau Localisation : sur tous les niveaux du bâtiment Dépose des canalisations plombées (adduction et évacuation) - Mise en place des protections nécessaires pour empêcher la propagation de poussières de plomb lors des sciages - Dépose des conduites en plomb et stockage de manière à éviter la dissémination accidentelle du plomb - Evacuation en centre d'enfouissement technique de catégorie 2 - Y compris toutes sujétions Mode de métré : ensemble Localisation : sur tous les niveaux du bâtiment Etabli par EPCO Energies le : 05/02/2015 Page 19/32

20 DCE Page 20/ PREPARATION DE CHANTIER Branchements provisoires en eau - Réalisation du raccordement au réseau d'eau potable. Exécution des branchements provisoires d'eau sur le réseau existant en cuisine du bâtiment, robinet de puisage et avec mise en place de compteurs de classe C, pour évaluer la consommation effective du chantier. - Y compris modification en cours de chantier pour ajustement du point de puisage à la zone à desservir par liaison et raccords PER. - Réalisation de l'évacuation des eaux usées sur attente existante. - Fourniture et pose d'un chauffe-eau électrique temporaire dans la base vie. Alimentation électrique fournie par l'électricien. Y compris tout raccord EU/EF/EC nécessaire pour sa mise en service. - Y compris dépose et remise en état à la fin des travaux - Y compris toutes sujétions Mode de métré : ensemble Localisation : sur le chantier Démarches concessionnaires - Réalisation de l'ensemble des démarches concessionnaires pour le raccordement en eau froide et l'évacuation des eaux usées. - Participation aux réunions avec le concessionnaire pour réalisation de l'alimentation en eau froide en conformité avec les prescriptions de La Lyonnaise des Eaux. Mode de métré : ensemble Localisation : sur le chantier ALIMENTATION EAU FROIDE Reprise arrivée d eau potable Reprise de l'arrivée d'eau froide par plymouth dans la cuisine du bâtiment comprenant : - Reprise du réseau depuis l'arrivée du Plymouth dans la cuisine au rez-de-chaussée. Fourniture de tous raccords et embouts pour reprise de l'alimentation existante. - Fourniture et pose des équipements suivants : - 1 limiteur de pression NF robinetterie en tête d'installation pour ajustement de la pression à 3 bars maximum et 1 bar minimum. - 1 filtre à tamis incliné à 45 degrés. NF robinetterie. Certifié ACS. PN 16. TMS : 120 C - 1 clapet de type EA NF robinetterie - 2 vannes d'isolement pour les équipements NF robinetterie (compteur décrit à l'article suivant) - 1 clapet anti-retour sur arrivée eau froide en aval du compteur NF robinetterie - 1 vanne d'arrêt général Etabli par EPCO Energies le : 05/02/2015 Page 20/32

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 4 PLOMBERIE - SANITAIRES

Plus en détail

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot PLOMBERIE SANITAIRES pour la construction des nouvelles

Plus en détail

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8 Communauté de communes de la MONTAGNE BOURBONNAISE CONSTRUCTION D UN BATIMENT LOCATIF A USAGE ARTISANAL OU INDUSTRIEL Zone d activités du Mornier 03250 LE MAYET DE MONTAGNE Marché de travaux C.C.T.P. D.P.G.F.

Plus en détail

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE PAGE N 1/12 LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE

Plus en détail

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Monneren le 04 avril 2014 Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Agrandissement et réhabilitation de la mairie COLLIGNY LOT N 08 VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU PRIX

Plus en détail

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE LOT N 8 : PLOMBERIE Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer construction d'une maison d'habitation impasse de la Vague 85340 Olonne-sur-Mer MAITRE D'OUVRAGE Allain Stéphane M. et Mme impasse des Vagues 85340 Olonne-sur-Mer ARCHITECTE : Deschamp Frédéric 9 Quai

Plus en détail

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE Roger Cadiergues MémoCad ns03.a LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE SOMMAIRE ns03.1. Le cadre DTU plomberie ns03.2. Le cadre du DTU 60.1 actuel ns03.3. L application du DTU 60.1 actuel ns03.4. Le cadre du DTU

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD CONSTRUCTION D UNE PLATEFORME BOIS ENERGIE 41 250 BRACIEUX Lot n 08 Sanitaires, MAITRE D ŒUVRE : SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE Siège social Agence de Romorantin

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître de l Ouvrage : MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) Objet du marché : RENOVATION D UN

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée Place René LESCOT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE...3

Plus en détail

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ Monneren le 03/12/2014 Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ REAMENAGEMENT DES LOCAUX RDC ET R+4 METZ LOT N 8 CHAUFFAGE - VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Création d'un espace périscolaire Et d'une nouvelle mairie A CUSE et ADRISANS Rue PATARD 25 680 CUSE et ADRISANS Lot n 3 Ventilation - Plomberie sanitaire Maître

Plus en détail

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION AMENAGEMENT D UNE SALLE DE REUNION ASSOCIATIVE PLACE DU 1 ER MAI 63200 MENETROL LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION Dossier Projet CM/FP N 12-10-6681 Maître d ouvrage MAIRIE Maître d œuvre Xavier

Plus en détail

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE MAITRE D OUVRAGE / MAITRE D OEUVRE : VILLE DE NICE DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES, DE L AMENAGEMENT, DES TRAVAUX, ET DU DEVELLOPEMENT DURABLE DIRECTION DES BATIMENTS COMMUNAUX SERVICE MAINTENANCE

Plus en détail

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE L Entrepreneur : Le Maître

Plus en détail

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX Le présent lot a pour objet l'exécution des travaux suivants : - Fourniture et pose d éviers 2 bacs

Plus en détail

RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1

RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1 RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1 SOMMAIRE 1 - CLAUSES COMMUNES A TOUS LES LOTS P. 3 1.1 DEFINITION

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 Maître de l ouvrage : Fonds Calédonien de l Habitat Objet du marché : RESTRUCTURATION DE 103 LOGEMENTS «Rivière

Plus en détail

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes.

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes. Préambule et domaine d'application Le présent document a été créé dans le but pour permettre le dimensionnement des installations de plomberie sanitaire. C'est un document de synthèse, Il reprend partiellement

Plus en détail

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail

SCI SAPHIR. Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer»

SCI SAPHIR. Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer» Département de la Gironde SCI SAPHIR 7 Allée de la Chapelle 33115 LE PYLA SUR MER Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer» Architecte Maître d'œuvre BET Structure BET Fluides

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY CONSTRUCTION D UN GROUPE SCOLAIRE A PROVENCHERES SUR MEUSE DECOMPOSITION GLOBALE ET FORFAITAIRE LOT N 9 : «PLOMBERIE SANITAIRE» MAITRE D ŒUVRE S.I.C.A.H.R DE L AUBE BUREAU

Plus en détail

COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS

COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS LOT N 05: PLOMBERIE SANITAIRE - VENTILATION - PRO FEVRIER 2013 1 GENERALITES ADMINISTRATIVES I.01) Objet du présent descriptif:

Plus en détail

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES BEG ROHU 56510 SAINT PIERRE QUIBERON RENOVATION DES VESTIAIRES-SANITAIRES CADRE DE DÉCOMPOSITION DU PRIX GLOBAL FORFAITAIRE C.D.P.G.F. LOT N 7 PLOMBERIE

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE Département du Rhône (69) VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE CENTRE DE LOISIRS 1 RUE DES BLEUETS Ville

Plus en détail

Plomberie sanitaires

Plomberie sanitaires EXTENSION DE L ECOLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 7 Plomberie sanitaires JEAN-YVES IMBERT ARCHITECTE D.P.L.G. INNOPARC - AVENUE MARC SEGUIN BP 434 07 004 PRIVAS TELEPHONE 04-75-65-82-72

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 Maître de l ouvrage : Fonds Calédonien de l Habitat Objet du marché : RESTRUCTURATION DE 103 LOGEMENTS «Rivière

Plus en détail

4 PLOMBERIE/SANITAIRE CHAUFFAGE

4 PLOMBERIE/SANITAIRE CHAUFFAGE Réhabilitation du préau des Capucins Salle des associations / Commune de Cazères 31220 Page 1 sur 7 Préau des Capucins - Mairie de Cazères Mai 2012 LOT N 4 : PLOMBERIE/SANITAIRE - CHAUFFAGE C A B I N E

Plus en détail

LOT N 9 Plomberie Sanitaires

LOT N 9 Plomberie Sanitaires MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CCTP & devis estimatif LOT N 9 Plomberie Sanitaires COMMUNE DE NEUCHATEL URTIERE CONSTRUCTION D UNE MAIRIE Objet du marché : Construction d une Mairie 2eme Appel d offres 05.2013

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER

CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER DEVIS DESCRIPTIF - Lot n 8 PLOMBERIE - SANITAIRES - date : juin 2009 S.A. JACKY MANESSE 1 rue du Paquis - 08090 ARREUX

Plus en détail

Chauffe-eau électrique Chaffoteaux

Chauffe-eau électrique Chaffoteaux Chauffe-eau électrique Chaffoteaux Guide de montage Difficulté : Durée de l intervention : 1h30 à 2h00 Besoin d informations? Contactez-nous au 01 47 55 74 26 ou par email à Sommaire Introduction... 2

Plus en détail

MAISON de RETRAITE DEPARTEMENTALE de la LOIRE ST-JUST, ST-RAMBERT = = = = = = = = = = REAMENAGEMENT DE LOCAUX

MAISON de RETRAITE DEPARTEMENTALE de la LOIRE ST-JUST, ST-RAMBERT = = = = = = = = = = REAMENAGEMENT DE LOCAUX SOCIETE D'ETUDES TECHNIQUES POUR LE CHAUFFAGE ET L'INDUSTRIE Société à responsabilité limitée au capital de 50 000 R.C Saint-Etienne 64 B 96 C/A 15, rue de l'eternité- 42.000 SAINT-ETIENNE Téléphone :

Plus en détail

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Page 1 sur 6 Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Nom élève:.. Entreprise: Nom et fonction du professeur:. Dates de stage:.. Zone de compétence: Zone

Plus en détail

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE LOT N 013 CLOISON AMMOVIBLE mardi 20 octobre 2009 1/6 1 GENERALITES 1 1 Prescriptions générales Les entreprises sont tenues de se reporter pour tout ce qui est liaisons

Plus en détail

Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe. DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF. des TRAVAUX (CCTP & DPGF)

Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe. DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF. des TRAVAUX (CCTP & DPGF) Maître d Ouvrage LEGTA de MANCY 410, Montée Gauthier Villars 39015 LONS LE SAUNIER Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF des TRAVAUX (CCTP & DPGF) LOT N 5 REVETEMEMENTS

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS BP 112-85000 LA ROCHE SR YON Bureau d Etudes Techniques tous fluides F i l i a l e d u g r o u p e A R E A Tél. 02 51 37 48 88 - Fax 02 51 62 22 07 areaelr.bet@orange.fr / www.areaetudes.net MAITRE D OVRAGE

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX LYCÉE LYCÉE GÉNÉRAL TECHNOLOGIQUE G ÉNÉRAL TECHNOLOGIQUE PIERRE BROSSOLETTE 161 cours Émile Zola - 69628 VILLEURBANNE Cedex CRÉATION DE LOCAUX DE STOCKAGE ANCIEN SANITAIRES DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

Plus en détail

C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS

C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS SCI CAMOZZI MOULIOT C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS LOT N 04 MENUISERIE INTERIEURE / CABINES LOT 04 MENUISERIE INTERIEURE / CABINES 1 04 MENUISERIE BOIS Sommaire 04

Plus en détail

CCTP 07.TVX.02 Page N 1

CCTP 07.TVX.02 Page N 1 CCTP 07.TVX.02 Page N 1 SOMMAIRE A EXPOSE GENERAL DE L OPERATION A.01 OPERATION Page : 3 A.02 INTERVENANTS Page : 3 A.03 DOCUMENTS REMIS Page : 3 B GENERALITES TOUS CORPS D ETAT B.01 OBJET DU C.C.T.P.

Plus en détail

ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35. EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS

ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35. EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS MAITRE D'OUVRAGE : ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35 EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

Plus en détail

LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES Rénovation des logements de Griffeuille 2012 2014 C.C.T.P (Cahier des clauses techniques particulières) LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 ÉTENDUE DES TRAVAUX REGLEMENTATIONS NORMES... 3

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 05 Plâtrerie - Isolation Maîtrise

Plus en détail

T.Flow Activ Modulo. Notice de Montage. Ballons de stockage d eau chaude sanitaire B200_T.Flow Activ Modulo et B300_T.Flow Activ Modulo. www.aldes.

T.Flow Activ Modulo. Notice de Montage. Ballons de stockage d eau chaude sanitaire B200_T.Flow Activ Modulo et B300_T.Flow Activ Modulo. www.aldes. Notice de Montage T.Flow Activ Modulo Ballons de stockage d eau chaude sanitaire B200_T.Flow Activ Modulo et B300_T.Flow Activ Modulo 11023718/A - RCS 956 506 828 - Imprimé en France/Printed in France

Plus en détail

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE Affaire n E2124 Page 1 CNRS HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE A 07/2010 Emission originale BL BL INDICE DATE OBJET REDIGE VERIFIE JJ/MM/AA REVISIONS DU DOCUMENT Affaire n

Plus en détail

Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe. DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF. des TRAVAUX (CCTP & DPGF)

Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe. DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF. des TRAVAUX (CCTP & DPGF) Maître d Ouvrage LEGTA de MANCY 410, Montée Gauthier Villars 39015 LONS LE SAUNIER Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF des TRAVAUX (CCTP & DPGF) LOT N 6 PLOMBERIE-SANITAIRE

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 09 Plomberie sanitaire Maîtrise

Plus en détail

C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES M A I T RE D O U V R A G E VILLE DE BAYON EGLISE DE BAYON Consolidation & entretien C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT 03 SERURRERIE JANVIER 2013 ATELIER PATRIMOINE & PAYSAGE Sarl

Plus en détail

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006 Avis Technique 14/06-1042 Révision de l'avis Technique 14/01-632 Procédé de chutes uniques Évacuation des eaux usées Foul drainage from buildings Hausabfluβeitungen Ne peuvent se prévaloir du présent Avis

Plus en détail

LOT n 08 - PLOMBERIE. Vestiaires football DREUIL 08/ 1

LOT n 08 - PLOMBERIE. Vestiaires football DREUIL 08/ 1 LOT n 08 - PLOMBERIE Vestiaires football DREUIL 08/ 1 SOMMAIRE 08. 00 - GENERALITES - 08. 01 - Références aux normes - 08. 02 - Echantillons et modèles - 08. 03 - Diamètre des canalisations et réseaux

Plus en détail

DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau

DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau olivier.correc@cstb.fr Nouveaux Documents Techniques Unifiés DTU 60.1 Plomberie sanitaire pour

Plus en détail

Table des matières générale 1)

Table des matières générale 1) 1) page 1 1) 0 CLAUSES COMMUNES Chap. 1 Clauses communes à tous les lots 1/1 Définition de l opération Réglementations Lots 1/2 Spécifications communes à tous les lots 1 PLOMBERIE INSTALLATIONS SANITAIRES

Plus en détail

Le présent document a pour objet la définition des ouvrages à réaliser et les fournitures à mettre en oeuvre pour l'exécution du lot

Le présent document a pour objet la définition des ouvrages à réaliser et les fournitures à mettre en oeuvre pour l'exécution du lot CCTP DPGF LOT 08 CHAUFFAGE / PLOMBERIE / VMC..1 / 15 I - GENERALITES Le présent document a pour objet la définition des ouvrages à réaliser et les fournitures à mettre en oeuvre pour l'exécution du lot

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

CADRE DE DECOMPOSITION DU PRIX FORFAITAIRE DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF 05.86

CADRE DE DECOMPOSITION DU PRIX FORFAITAIRE DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF 05.86 COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PIERREFORT Projet d'aménagement de la Maison des Services Rue du Plomb du Cantal 15230 PIERREFORT DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF CADRE DE DECOMPOSITION 05.86 DU PRIX FORFAITAIRE

Plus en détail

LOT N 7 - PLOMBERIE SANITAIRE

LOT N 7 - PLOMBERIE SANITAIRE 50 - LOT N 7 - PLOMBERIE SANITAIRE 0 - GENERALITES 1 - DEFINITION DES TRAVAUX A REALISER 2 - NOMENCLATURE DES OUVRAGES 3 - EQUIPEMENT SANITAIRE 51-7.0 GENERALITES 7.0.1 : NORMES ET TEXTES REGLEMENTAIRES

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.)

MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE N 2015 07 Ville de Bergues Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) Pouvoir adjudicateur Ville de Bergues, Hôtel de ville - Place de la République 59380

Plus en détail

PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN

PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN Rue Jean Bouin 69320 FEYZIN Maître d ouvrage : Ville de FEYZIN 18 rue de la mairie 69320 FEYZIN Maître d œuvre : REFECTION ETANCHEITE TERRASSE EX SOLARIUM LPG ARCHITECTE

Plus en détail

Sommaire. Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire

Sommaire. Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire Sommaire 1. Généralités 7 2. Réseaux d alimentation d eau dans les bâtiments 8 2.1 Généralités 8 2.2 Dimensionnement du réseau d alimentation - Méthode générale 8 2.2.1 Principes généraux 8 2.2.2 Données

Plus en détail

Installations de plomberie

Installations de plomberie Service de l urbanisme, des biens et de l aménagement Installations de plomberie Guide à l intention des propriétaires pour l interprétation des règlements municipaux de la ville de Winnipeg concernant

Plus en détail

MAITRE D'OUVRAGE. HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420)

MAITRE D'OUVRAGE. HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420) MAITRE D'OUVRAGE HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420) Dossier de consultation des entreprises : Octobre 2014 C.C.T.P.

Plus en détail

«RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie

«RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie «RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie Maître d ouvrage : Maître d œuvre : Marché : Objet : Mode de consultation : Personnes à contacter

Plus en détail

R ÉSEAUX D EAU INTÉRIEURS DANS

R ÉSEAUX D EAU INTÉRIEURS DANS R ÉSEAUX D EAU INTÉRIEURS DANS L E S I M M E U B L E S D H A B I T A T I O N ELEMENTS D'AIDE A LA CONCEPTION ENSEMBLE POUR UN SERVICE DE QUALITÉ Gestionnaire du service public de l eau et de l assainissement

Plus en détail

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 Du Code des Marchés Publics CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P FOURNITURE

Plus en détail

ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35. EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS

ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35. EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS MAITRE D'OUVRAGE : ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35 EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS DOSSIER PRO CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières

CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières solutions ciblées pour des espaces toujours aux normes LYCÉE JEAN MOULIN Réfection des toilettes de l'internat Bât C CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n MAÎTRE D'OUVRAGE LYCÉE JEAN MOULIN

Plus en détail

CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE

CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE 1 CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE PROJET DE CONSTRUCTION D UN BATIMENT ADMINISTRATIF Avenue Sadi Carnot 07500 GUILHERAND GRANGES DECOMPOSITION

Plus en détail

1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES

1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES 1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 1.1 - Objet 1.2 - Qualification 1.3 - Offre 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES 2.0 Mobilier d archivage fixe 2.1 Meuble à plan 2.2 Armoire à produits dangereux 2.3

Plus en détail

I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON

I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON LOCAUX VESTIAIRES- SANITAIRES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES LOT N 2 : STRUCTURE MODULAIRE Le 28 août 2014 GÉNÉRALITÉS Le présent Cahier des Clauses

Plus en détail

A.E.B. Livret d'apprentissage. 3 Plomberie Sanitaire. 4 Finitions Décoration. 1 Aménagement 2 Electricité

A.E.B. Livret d'apprentissage. 3 Plomberie Sanitaire. 4 Finitions Décoration. 1 Aménagement 2 Electricité Livret d'apprentissage A.E.B. 1 Aménagement 2 Electricité 3 Plomberie Sanitaire 4 Finitions Décoration 31 - Créer un réseau d évacuation eaux usées et eaux vannes 32 - Créer un réseau d alimentation 33

Plus en détail

REALISATION D UN BLOC SANITAIRE PARKING DU VEYRET. Mairie Annexe COMMUNE DE PORT LEUCATE 11370 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CCTP

REALISATION D UN BLOC SANITAIRE PARKING DU VEYRET. Mairie Annexe COMMUNE DE PORT LEUCATE 11370 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CCTP COMMUNE DE LEUCATE 11 370 REALISATION D UN BLOC SANITAIRE PARKING DU VEYRET Mairie Annexe COMMUNE DE PORT LEUCATE 11370 NOV 2013 PIECES ECRITES MAITRISE D OUVRAGE Commune de LEUCATE Hôtel de Ville 11370

Plus en détail

Commune de SAINT LEONARD - 88650

Commune de SAINT LEONARD - 88650 Commune de SAINT LEONARD - 88650 ------------------------------------------------------------------------ PROJET D EXTENSION DU CENTRE DE SECOURS & CREATION DE GARAGES COMMUNAUX ------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR REHABILITATION DU BATIMENT 33 SITE DE LA GAILLARDE VILLE DE MONTPELLIER C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR ZAC de Tournezy 23 rue Nelson Mandela 34070 Montpellier Tél. 04.99.52.81.40 Fax. 04.99.52.81.49

Plus en détail

Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET CCTP LOT N 08 PLOMBERIE/SANITAIRES

Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET CCTP LOT N 08 PLOMBERIE/SANITAIRES Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET CCTP LOT N 08 PLOMBERIE/SANITAIRES MAITRE D'OUVRAGE : MSA ARDECHE DROME LOIRE 29, rue Frédéric Chopin, 26000 Valence Tél : 04 75 75 88

Plus en détail

COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL. Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP.

COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL. Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP. 1 COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP Lot 3 MENUISERIES BOIS Février 2013 ATÉCO Economiste de la Construction

Plus en détail

COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84).

COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84). COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84). CCTP LOT N 4: PLOMBERIE SANITAIRE Maître d œuvre Olivier FOULQUIER

Plus en détail

Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu

Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu Systèmes préventifs de protection incendie dans les bâtiments à étages Le but des mesures préventives de protection incendie est d'éviter la propagation

Plus en détail

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre Communauté Rurale des Monts de Flandre Réhabilitation d une travée de bâtiment industriel en bureau D P G F Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES Maître d Ouvrage Maîtrise d Œuvre V1.1 - Avril 2011 Communauté Rurale

Plus en détail

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES PRÉGYMÉTALTM Mise en œuvre Caractéristiques techniques pages 90 à 9 PRINCIPES DE POSE A POINTS SINGULIERS 7 A 0 ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES TRAÇAGE ET POSE DES RAILS CONTRE-CLOISONS

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

TRAVAUX DE RESTAURATION ET D AMENAGEMENT DE LA MAISON DES CHAMPS «MELCHIOR PHILIBERT»

TRAVAUX DE RESTAURATION ET D AMENAGEMENT DE LA MAISON DES CHAMPS «MELCHIOR PHILIBERT» TRAVAUX DE RESTAURATION ET D AMENAGEMENT DE LA MAISON DES CHAMPS «MELCHIOR PHILIBERT» Phase 2 : Pôle Economique - Espaces de Co-working, locaux pour Startup 275, Rue de l'eglise 69390 CHARLY MAITRE D'OUVRAGE

Plus en détail

CHATEAU EINHARTZHAUSEN. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) SERRURERIE (Lot n 6)

CHATEAU EINHARTZHAUSEN. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) SERRURERIE (Lot n 6) CCTP lot 6 Serrurerie Réaménagement rez-de-chaussée château Einhartzhausen Phalsbourg 1 CHATEAU EINHARTZHAUSEN PROPRIETE VILLE DE PHALSBOURG Réaménagement rez-de-chaussée Cahier des Clauses Techniques

Plus en détail

Plancher chauffant avec revêtement de sol

Plancher chauffant avec revêtement de sol Équipements E.2 1/6 Plancher chauffant avec revêtement de sol Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des planchers chauffants, à eau chaude ou électriques,

Plus en détail

DEPARTEMENT DU FINISTERE COMMUNE DE PLOBANNALEC (29740) 10, rue du Bourrelier CONSTRUCTION D UNE MAISON PASSIVE MAITRE D'OUVRAGE

DEPARTEMENT DU FINISTERE COMMUNE DE PLOBANNALEC (29740) 10, rue du Bourrelier CONSTRUCTION D UNE MAISON PASSIVE MAITRE D'OUVRAGE DEPARTEMENT DU FINISTERE COMMUNE DE PLOBANNALEC (29740) 10, rue du Bourrelier CONSTRUCTION D UNE MAISON PASSIVE MAITRE D'OUVRAGE Melle CLEMENT et M. LE PAPE Lionel 6, rue du Bourrelier 29740 PLOBANNALEC

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PLOMBERIE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PLOMBERIE VILLE DE GUIPAVAS 2 9 4 9 0 G U I P A V A S AMENAGEMENT D UN GARAGE EN UNE SALLE D ENQUETES + CREATION D UN POINT D EAU EXTERIEUR (BATIMENT A) A LA GENDARMERIE DE GUIPAVAS (Rue de Paris) Maître d ouvrage

Plus en détail

LOT 02 MENUISERIES EXTERIEURES SERRURERIE

LOT 02 MENUISERIES EXTERIEURES SERRURERIE LOT 02 MENUISERIES EXTERIEURES SERRURERIE page 1 1. CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1. OBJET DE LA NOTICE La présente notice CCTP concerne la description des travaux du lot MENUISERIES EXTERIEURES

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE. MAIRIE DE MOISSON 34 route de Lavacourt 78840 MOISSON

MAITRE D OUVRAGE. MAIRIE DE MOISSON 34 route de Lavacourt 78840 MOISSON MAITRE D OUVRAGE MAIRIE DE MOISSON 34 route de Lavacourt 78840 MOISSON CREATION D UN GITE COMMUNAL ETUDE DE PROJET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOT N 5 PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION

Plus en détail

DPGF - LOT 3 - CVC / PLOMBERIE

DPGF - LOT 3 - CVC / PLOMBERIE 4, rue Dolorès Ibarruri DPGF - LOT 3 - CVC / PLOMBERIE L entreprise a la responsabilité de prévoir les bonnes quantités de fourniture pour la réalisation des travaux : - faire les métrés et renseigner

Plus en détail

Lot n 4 PLATRERIE - PLAFONDS - PEINTURES. Appel d'offre CONSTRUCTION D'UNE SALLE ANNEXE AU VESTIAIRES DE FOOT A ARINTHOD.

Lot n 4 PLATRERIE - PLAFONDS - PEINTURES. Appel d'offre CONSTRUCTION D'UNE SALLE ANNEXE AU VESTIAIRES DE FOOT A ARINTHOD. CONSTRUCTION D'UNE SALLE ANNEXE AU VESTIAIRES DE FOOT A ARINTHOD Chemin du stade 39240 ARINTHOD MAITRE D'OUVRAGE Commune d'arinthod Cour de la Mairie 39240 ARINTHOD Tél : 03 84 48 04 78 Fax : 0.3 84 48

Plus en détail

Dossier de Consultation des Entreprises (D.C.E.)

Dossier de Consultation des Entreprises (D.C.E.) REHABILITATION DE LA DEMI-PENSION DU COLLEGE JULES VERNE ROSIERES EN SANTERRE Dossier de Consultation des Entreprises (D.C.E.) LOT 11 PLOMBERIE / SANITAIRE Architecte mandataire : Bureau d Études : ARCASA

Plus en détail

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare + de 800 photos pour vous guider pas à pas Robert Longechal La plomberie La maison du sol au plafond J installe Je pose Je change Je répare Maquette intérieure et couverture : Maud Warg Réalisation de

Plus en détail

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS 4.A. OBJET DES TRAVAUX Les travaux prévus au présent lot concernent tous les ouvrages de Menuiseries extérieures, intérieures et de faux plafonds,

Plus en détail

MARNE REIMS PALAIS DU TAU

MARNE REIMS PALAIS DU TAU CENTRE DES MONUMENTS NATIONAUX DIRECTION REGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES DE CHAMPAGNE-ARDENNE, Maître d'ouvrage délégué CONSERVATION REGIONALE DES MONUMENTS HISTORIQUES 3, FAUBOURG SAINT-ANTOINE 51

Plus en détail

La plomberie en PER, PVC et MULTICOUCHE

La plomberie en PER, PVC et MULTICOUCHE Thierry Gallauziaux - David Fedullo La plomberie en PER, PVC et MULTICOUCHE Groupe Eyrolles, 2011, IS 978-2-212-13206-9 EYROLLES La plomberie en PER, PVC et multicouche Sommaire Les plastiques... 6...

Plus en détail

NOUVELLES POUR LE STOCKAGE DES

NOUVELLES POUR LE STOCKAGE DES NOUVELLES RÈGLES SOMMAIRES POUR LE STOCKAGE DES PRODUITS PÉTROLIERS Depuis septembre 2006, suivant le décret de Juillet 2004 STOCKAGE AU REZ-DE-CHAUSSEE OU EN SOUS-SOL D'UN BATIMENT Les réservoirs et équipements

Plus en détail

EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS

EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS MAITRE D OUVRAGE VILLE DE PERONNE-EN EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS CONSTRUCTION D UNE SALLE MULTI-ACTIVITE Rue de l Eglise MAITRES D ŒUVRES ARCHITECTE Sarl ARCHILILLE - Agence d'architecture 211, rue Jean

Plus en détail

Cahier des clauses techniques particulières (CCTP) --- Dépose d un ancien réseau, installation d un réseau et alimentation d un bâtiment en eau glacée

Cahier des clauses techniques particulières (CCTP) --- Dépose d un ancien réseau, installation d un réseau et alimentation d un bâtiment en eau glacée Centre de Bretagne Service «Infrastructures et Moyens Associés» Rèf. 15/2.214.682b Cahier des clauses techniques particulières (CCTP) --- Dépose d un ancien réseau, installation d un réseau et alimentation

Plus en détail