Table des matières générale 1)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Table des matières générale 1)"

Transcription

1

2 1) page 1 1) 0 CLAUSES COMMUNES Chap. 1 Clauses communes à tous les lots 1/1 Définition de l opération Réglementations Lots 1/2 Spécifications communes à tous les lots 1 PLOMBERIE INSTALLATIONS SANITAIRES Chap. 1 Plomberie Installations sanitaires 1/1 Étendue des travaux Réglementations 1/2 Installations gaz 2/1 Étendue des travaux Réglementations 2/2 2/3 Spécifications particulières aux parties des installations restant sous le contrôle du distributeur Installations de plomberie sanitaire et gaz 3/1 Installations eau froide 3/2 Installations eau chaude 1) Des tables des matières complètes se trouvent au début de chaque partie. Septembre

3 page 2 3/3 Production eau chaude sanitaire individuelle 3/4 Installations gaz 3/5 Évacuations EU-EV 3/6 Canalisations de raccordement EU des appareils 3/7 Évacuations EP intérieures 3/8 Moyens de lutte contre l incendie Appareils sanitaires de toilette 4/1 Lavabos en céramique 4/2 Vasques en céramique 4/3 Plans de toilette en céramique 4/4 Lave-mains en céramique 4/5 Bidets en céramique Appareils sanitaires bain-douche 5/1 Baignoires en acier 5/2 Baignoires en fonte 5/3 Baignoires en matériau de synthèse 5/4 Receveurs de douche en céramique 5/5 Receveurs de douche en matériau de synthèse 5/6 Baignoires de confort et pour personnes à mobilité réduite Chap. 6 Appareils sanitaires de W-C 6/1 Ensembles complets cuvette et réservoir de chasse 6/2 Cuvettes de W-C 6/3 Réservoirs de chasse 6/4 Robinets de chasse 6/5 Abattants pour cuvettes W-C 6/6 Cuvettes de W-C à broyeurs et relevages 6/7 Réservoirs de chasse et mécanismes de chasse économiseurs d eau 6/8 Cuvette W-C sur bâti-support à réservoir de chasse incorporé, avec habillage par meuble modulaire

4 page 3 6/9 Ensembles cuvettes et systèmes de chasse particuliers Chap. 7 Éviers Tables-éviers Timbres 7/1 Éviers courants en céramique 7/2 Tables-éviers en céramique 7/3 Tables-éviers en acier inoxydable 7/4 Tables-éviers en matériau de synthèse 7/5 Meubles sous-évier Chap. 8 Robinetterie sanitaire 8/1 Robinetterie Grohe 8/2 Robinetterie Jacob-Delafon 8/3 Robinetterie PIEL Chap. 9 Robinetterie temporisée Robinetterie électronique 9/1 Robinets temporisés pour lavabos et muraux 9/2 Robinetterie électronique pour lavabos et muraux 9/3 Accessoires pour lavabos Chap. 10 Équipements sanitaires pour collectivités 10/1 Lavabos collectifs 10/2 Lave-mains 10/3 Vidoirs-déversoirs Chap. 11 Réduction du risque légionellose 11/1 Traitement du risque légionellose Chap. 12 Élimination du risque plomb dans l eau destinée à la consommation humaine 12/1 Travaux d élimination du risque plomb dans l eau destinée à la consommation humaine Chap. 13 Cabines de douches avec ou sans hydromassage Chap. 14 Installations d évacuations sous vide Août

5 page 4 Chap. 15 Appareils de production eau chaude et eau glacée, toutes natures d énergie 15/1 Réglementations et normes communes aux appareils de production de toutes natures d énergie 15/2 Appareils de production eau chaude à combustibles bois 15/3 Appareils de production eau chaude à combustibles gazeux 15/4 Appareils de production d eau chaude et d eau réfrigérée par géothermie Chap. 16 Paratonnerres 16/1 Étendue des travaux Réglementations et normes 2 CHAUFFAGE Chap. 1 Chauffage à eau chaude 1/1 Étendue des travaux Réglementation 1/2 1/3 Installations de chauffage 3 ÉLECTRICITÉ Chap. 1 Étendue des travaux Réglementations et normes Installations électriques 3/1 Installations électriques de maisons individuelles 3/2 Installations électriques d immeubles logements collectifs 3/3 Installations électriques de constructions tertiaires 3/4 Appareils d éclairage

6 page 5 3/5 Éclairage de sécurité 3/6 Installations d alarme 3/7 Sonneries Portiers électriques Contrôles d accès 3/8 Distribution de l heure 3/9 Conduits et fourreaux pour courants faibles 3/10 Installations diverses 3/11 Appareils d éclairage et de commande antivandales 3/12 Télévision et téléphone 3/13 Équipements pour informatique 3/14 Plinthes goulottes moulures etc. 3/15 Systèmes de colonnes comportant des boîtiers pour appareillages terminaux électricité et courants faibles 3/16 Systèmes autorégulants de protection contre le gel et pour le déneigement 4 VENTILATION MÉCANIQUE CONTRÔLÉE ET AUTRES Chap. 1 Étendue des travaux Réglementations Annexe 1 : Documents de référence contractuels (sur CD-ROM) VMC simple flux pour maisons individuelles VMC double flux pour maisons individuelles VMC simple flux pour logements collectifs Chap. 6 VMC simple flux pour locaux tertiaires 6/1 Installation de VMC simple flux dans locaux tertiaires Décembre

7 page 6 5 CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE DIRECT Chap. 1 Étendue des travaux Réglementations Chauffage électrique Atlantic ou équivalent Chauffage électrique Applimo ou Noirot ou équivalent Chauffage électrique «Rothelec» ou équivalent 6 CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE PAR LE SOL Chap. 1 Étendue des travaux Réglementations Annexe 1 : Documents de référence contractuels (sur CD-ROM) Planchers chauffants électriques par rayonnement 3/1 Ouvrages supports des éléments chauffants 3/2 Planchers chauffants électriques rayonnants par câbles chauffants 3/3 Planchers chauffants électriques rayonnants par films chauffants 3/4 Ouvrages de recouvrement des éléments chauffants du plancher Autres systèmes de chauffage par le sol

8 page 7 7 CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE PAR LE PLAFOND Chap. 1 Chauffage électrique par plafond rayonnant modulaire et rayonnant plâtre 1/1 Étendue des travaux Réglementations 1/2 concernant les matériaux, matériels et autres produits 1/3 1/4 Plafonds rayonnants modulaires (PRM) 1/5 Plafonds rayonnants plâtre (PRP) 8 CHAUFFAGE PAR LE SOL À EAU BASSE TEMPÉRATURE RÉVERSIBLE Chap. 1 Étendue des travaux Réglementations Annexe 1 : Documents de référence contractuels (sur CD-ROM) Chap. 6 Chap. 7 Chap. 8 concernant les matériaux, matériels et autres produits Installations de diffusion de chaleur ou de chaleur et de rafraîchissement dans le plancher Bétons d enrobage des tubes chauffants ou chauffantsrafraîchissants Installation complète de diffusion réversible ou non dans le plancher y compris béton d enrobage Unités terminales Canalisations et robinetteries entre installation de production et équipements émetteurs Septembre

9 page 8 Chap. 9 Installations de production d eau chaude seule par équipements traditionnels Chap. 10 Production d eau chaude par géothermie Chap. 11 Installation de générateur aérothermique 9 ÉNERGIE SOLAIRE Chap. 1 Étendue des travaux Réglementations concernant les matériaux, matériels et autres produits Contrat d entretien Chauffe-eau solaires Installations complètes livrées par le fabricant et mises en œuvre par l entrepreneur Chap. 6 Chap. 7 Chauffe-eau solaires monoblocs Installations complètes livrées par le fabricant et mises en œuvre par l entrepreneur Solaire photovoltaïque 10 ASCENSEURS MONTE-CHARGE Chap. 1 Étendue des travaux Réglementations et normes Annexe 1 : Documents de référence contractuels (sur CD-ROM)

10 page 9 Spécifications et prescriptions communes concernant les matériels et produits Dimensionnements normalisés 4/1 Ascenseurs électriques de classe 1 11 CHAUFFAGE RÉVERSIBLE PAR LE PLAFOND Chap. 1 Étendue des travaux Réglementations et normes 12 CHAUFFAGE GRANDS LOCAUX Chap. 1 Chap. 6 Chap. 7 Étendue des travaux Réglementations et normes Spécifications et prescriptions communes concernant les matériels et produits Chauffage par appareils électriques Spécifications et prescriptions techniques Chauffage par appareils électriques Cassettes rayonnantes et infrarouge court (IRC) Chauffage par aérothermes électriques Chauffage par appareils à gaz Spécifications et prescriptions techniques Chauffage par appareils au gaz Septembre

11 page ASPIRATION CENTRALISÉE Chap. 1 Étendue des travaux Réglementations et normes concernant les matériaux et produits Aspiration centralisée de Aldès ou équivalent Aspiration centralisée Olympia ou équivalent 14 CLIMATISATION Chap. 1 Étendue des travaux Réglementations Descriptif des travaux 3/1 Pompe à chaleur air/air

Table des matières générale 1

Table des matières générale 1 Table des matières générale page 1 Table des matières générale 1 0 - Clauses communes Chap. 1 - Clauses générales pour opérations à lot unique 1/1 Définition de l opération Réglementations Lots 1/2 Spécifications

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE Roger Cadiergues MémoCad ns03.a LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE SOMMAIRE ns03.1. Le cadre DTU plomberie ns03.2. Le cadre du DTU 60.1 actuel ns03.3. L application du DTU 60.1 actuel ns03.4. Le cadre du DTU

Plus en détail

Exemples de réealisations

Exemples de réealisations Exemples de réealisations Plomberie sanitaire Chauffage climatisation Ventilation mécanique Travaux gaz Energies renouvelables RESIDENCE SAINT FRANCOIS Construction de 26 Logements collectifs Maitrise

Plus en détail

DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Notice descriptive sommaire 1 1. CONCEPTION DU BATIMENT Locaux à usage de bureaux assujettis au code du Travail et ERP 5 ème catégorie

Plus en détail

DESSIN D1 Séquence 17

DESSIN D1 Séquence 17 Consignes Après lecture du descriptif plomberie (pages 2 et 3), étude du plan (page 4), et des règles d implantation des appareils sanitaires (page 5): 1 : sur la page 7 (vue en plan de la cuisine à l

Plus en détail

Ville de Cagnes-sur-Mer PATIO RENOIR - NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE. Avenue de l Hôtel de Ville / Avenue de Verdun Cagnes-sur-Mer DESCRIPTIF SOMMAIRE

Ville de Cagnes-sur-Mer PATIO RENOIR - NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE. Avenue de l Hôtel de Ville / Avenue de Verdun Cagnes-sur-Mer DESCRIPTIF SOMMAIRE page 1 sur 6 pages Avenue de l Hôtel de Ville / Avenue de Verdun Cagnes-sur-Mer DESCRIPTIF SOMMAIRE Bâtiment Basse Consommation énergétique, B B C 2005 GENERALITE page 2 sur 6 pages La construction sera

Plus en détail

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Page 1 sur 6 Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Nom élève:.. Entreprise: Nom et fonction du professeur:. Dates de stage:.. Zone de compétence: Zone

Plus en détail

OBSERVATOIRE ECONOMIQUE FNAS

OBSERVATOIRE ECONOMIQUE FNAS Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 e.mail : iplusc@iplusc.com.fr. Fédération française des Négociants

Plus en détail

L'ADEME - Le chauffage, la régulation, l eau chaude

L'ADEME - Le chauffage, la régulation, l eau chaude L'ADEME - Le chauffage, la régulation, l eau chaude Les énergies Comment ça fonctionne Avantages Inconvénients Chauffage central - la chaleur est produite en un seul endroit : par une chaudière, des capteurs

Plus en détail

N O T I C E D E S C R I P T I V E LOGEMENTS Mise à jour le 08/09/2015

N O T I C E D E S C R I P T I V E LOGEMENTS Mise à jour le 08/09/2015 CONSTRUCTION D UN IMMEUBLE DE BUREAUX & LOGEMENTS Boulevard Baron du Marais - 42300 - ROANNE N O T I C E D E S C R I P T I V E LOGEMENTS Mise à jour le 08/09/2015 DESCRIPTION DU PROGRAMME S T R U C T U

Plus en détail

LOT 07 PLOMBERIE, CHAUFFAGE, SANITAIRES, CLIMATISATION, VMC

LOT 07 PLOMBERIE, CHAUFFAGE, SANITAIRES, CLIMATISATION, VMC LOT 07 PLOMBERIE, CHAUFFAGE, SANITAIRES, CLIMATISATION, VMC 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot n 06 PLOMBERIE, CHAUFFAGE,

Plus en détail

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1)

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) Public visé Chefs d entreprise Artisans Chargés d affaire Conducteurs de travaux Personnels de chantier

Plus en détail

«La Palmeraie» 1279 avenue de la Résistance 83000 TOULON. Descriptif commercial sommaire

«La Palmeraie» 1279 avenue de la Résistance 83000 TOULON. Descriptif commercial sommaire «La Palmeraie» 1279 avenue de la Résistance 83000 TOULON Descriptif commercial sommaire A) CARACTERISTIQUES GENERALES 1. Gros Œuvre Infrastructure : - Implantation. - Fouilles en rigoles pour fondations.

Plus en détail

Présentation du syndicat. Le plancher chauffant / rafraîchissant

Présentation du syndicat. Le plancher chauffant / rafraîchissant Syndicat national des fabricants de composants et de systèmes intégrés de chauffage, rafraîchissement et sanitaires Présentation du syndicat Le plancher chauffant / rafraîchissant L hydrodistribution Création

Plus en détail

Résidence Pietra Rossa

Résidence Pietra Rossa Résidence Pietra Rossa Sur les hauteurs de Bastia, belle petite copropriété de deux immeubles de 8 appartements chacun, vue superbe. Du T2 à la villa de toit. 269.000 279.000 215.000 230.000

Plus en détail

CÔTÉ BALMA BALMA DESCRIPTIF SOMMAIRE. Une réalisation LES VILLAS. Nouvelle règlementation thermique RT 2012

CÔTÉ BALMA BALMA DESCRIPTIF SOMMAIRE. Une réalisation LES VILLAS. Nouvelle règlementation thermique RT 2012 CÔTÉ DESCRIPTIF SOMMAIRE LES VILLAS Nouvelle règlementation thermique RT 2012 ENGAGEMENT QUALITE ECONOMIE D ENERGIE - ISOLATION ACOUSTIQUE - ISOLATION THERMIQUE - QUALITE DES EQUIPEMENTS Une réalisation

Plus en détail

REMARQUES PRELIMINAIRES POUR L'ENSEMBLE DES LOTS :

REMARQUES PRELIMINAIRES POUR L'ENSEMBLE DES LOTS : FONDS DU LOGEMENT des Familles Nombreuses de Wallonie SCRL Septembre 2009 BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES Aide Locative de Namur Rue Saint-Nicolas, 67 5000 Namur Téléphone 081 420 360 Télécopie 081 420 359

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître de l Ouvrage : MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) Objet du marché : RENOVATION D UN

Plus en détail

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant.

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant. PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Les panneaux photovoltaïques. Plancher, plafond, et mur chauffant. Les puits canadiens: sert à la fois de chauffage

Plus en détail

LES EAUX : LOIS, NORMES ET DTU

LES EAUX : LOIS, NORMES ET DTU Roger Cadiergues MémoCad ns02.a LES EAUX : LOIS, RéGLEMENTS, NORMES ET DTU SOMMAIRE ns02.1. Les cadres réglementaires et normatifs ns02.2. Lois et règlements fondamentaux ns02.3. Equipements sanitaires

Plus en détail

Devis Estimatif - Projet de maisons en bois - Estimatif des trvaux de maçonnerie et de second oeuvre

Devis Estimatif - Projet de maisons en bois - Estimatif des trvaux de maçonnerie et de second oeuvre L'estimation ci-après est établie suivant les plans du modèle "ANCA". Les prix sont donnés à titre indicatif et représentent le marché moyen en Ile de France à ce jour. Ils ne peuvent représenter une valeur

Plus en détail

«La Résidence Roland Garros» DINARD

«La Résidence Roland Garros» DINARD «La Résidence Roland Garros» DINARD Construction de 25 logements NOTICE SOMMAIRE DES TRAVAUX Maître d'ouvrage : SCCV RESIDENCE ROLAND GARROS 10, rue de la Rigourdière 35510 CESSON SEVIGNE 2 1.1. Infrastructure

Plus en détail

CENTRE JEAN GUEGUEN TRELAZE (49)

CENTRE JEAN GUEGUEN TRELAZE (49) CENTRE JEAN GUEGUEN TRELAZE (49) Maître d Ouvrage : Mairie de Trélazé Cabinet Bellanger / BET Neau Marchand Bodin Réalisation d un bâtiment composé entre autres d une zone hébergement, d une zone CLSH,

Plus en détail

DISPOSITIONS GÉNÉRALES 11. Définitions 16 Choix du schéma des liaisons à la terre 19

DISPOSITIONS GÉNÉRALES 11. Définitions 16 Choix du schéma des liaisons à la terre 19 Sommaire DISPOSITIONS GÉNÉRALES 11 Domaine d application 12 Références réglementaires et normatives 14 Schémas des liaisons à la terre 16 Définitions 16 Choix du schéma des liaisons à la terre 19 Alimentation

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE. 79 Avenue du bon repos (83700 SAINT-RAPHAËL) S.C.C.V. ROYAL PALM

NOTICE DESCRIPTIVE. 79 Avenue du bon repos (83700 SAINT-RAPHAËL) S.C.C.V. ROYAL PALM NOTICE DESCRIPTIVE 79 Avenue du bon repos (83700 SAINT-RAPHAËL) S.C.C.V. ROYAL PALM NOTICE DESCRIPTIVE Résidence ROYAL PALM PERMIS DE CONSTRUIRE ET ARCHITECTURE : L Architecture a été réalisée par le Cabinet

Plus en détail

REHABILITATION DES LOGEMENTS DE LA CITE BAD A ABIDJAN - COCODY

REHABILITATION DES LOGEMENTS DE LA CITE BAD A ABIDJAN - COCODY REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE ----------- BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT ---------- REHABILITATION DES LOGEMENTS DE LA CITE BAD A ABIDJAN - COCODY DESCRIPTIF LOT 07 : PLOMBERIE SANITAIRE MODE D'EXECUTION

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot PLOMBERIE SANITAIRES pour la construction des nouvelles

Plus en détail

Notice descriptive Sommaire

Notice descriptive Sommaire Notice descriptive Sommaire Note préliminaire Le présent document indique les équipements et les matériaux qui ont été envisagés lors du projet et à l étude. Ces équipements et ces matériaux sont susceptibles

Plus en détail

Flash information : Juin 2010

Flash information : Juin 2010 Flash information : Juin 2010 Comment rendre son logement plus performant Le coût de l énergie, son impact polluant sur notre environnement, nous mènent aujourd hui à favoriser et à développer chez chacun

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE. LES JARDINS D UGO Logements ST PIERRE

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE. LES JARDINS D UGO Logements ST PIERRE LES JARDINS D UGO Logements ST PIERRE Version du Le présent descriptif a pour but de définir le niveau de prestation correspondant à l opération citée en référence. Il peut être sujet à adaptation en fonction

Plus en détail

Les émetteurs muraux à effet Joule direct (panneau rayonnant, radiateur) intégrant une fonction «indicateur de consommation» sont recommandés.

Les émetteurs muraux à effet Joule direct (panneau rayonnant, radiateur) intégrant une fonction «indicateur de consommation» sont recommandés. 9.4 CHAUFFAGE ET RAFRAICHÎSSEMENT 9.4.1 ÉMETTEURS DE CHAUFFAGE, RAFRAÎCHISSEMENT ET GESTION D énergie Les émetteurs doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité

Plus en détail

Prestations Plomberie Sanitaires

Prestations Plomberie Sanitaires Entretien et maintenance des installations techniques de l Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura Prestations Plomberie Sanitaires Sommaire 1. OBJET ET ÉTENDUE... 2 1.1 Nature des prestations...

Plus en détail

CARACTERISTIQUES GENERALES

CARACTERISTIQUES GENERALES CARACTERISTIQUES GENERALES Structure en béton armé Balcons architecturaux avec garde-corps en acier peint et vitrage trempé clair Fenestration : Fenêtre en aluminium avec volet ouvrant vers l intérieur

Plus en détail

Rénovation d'une ancienne ferme et création de 10 logements Lot 4 : bordereau

Rénovation d'une ancienne ferme et création de 10 logements Lot 4 : bordereau FONDS DU LOGEMENT des Familles Nombreuses de Wallonie SCRL Mars 2011 BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES Aide Locative de Namur Rue Saint-Nicolas, 67 5000 Namur Téléphone 081 42 03 67 Télécopie 081 42 03 59 Métré

Plus en détail

Des produits pour la salle de bains, pour plus de confort. L AFISB labélise les produits selon des critères techniques précis.

Des produits pour la salle de bains, pour plus de confort. L AFISB labélise les produits selon des critères techniques précis. Des produits pour la salle de bains, pour plus de confort. L AFISB labélise les produits selon des critères techniques précis. L ASSOCIATION FRANÇAISE DES INDUSTRIES DE LA SALLE DE BAINS C EST : Un regroupement

Plus en détail

Le Domaine de Barbateguy

Le Domaine de Barbateguy Le Domaine de Barbateguy Chemin de Linague 64 990 URCUIT DESCRIPTIF SOMMAIRE VILLAS M1, M2, M3, M5, M6, M8 Edition du 30/04/2014 1 A)VILLAS Gros oeuvre 1) Nettoyage du terrain. 2) Fondations des bâtiments

Plus en détail

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre Communauté Rurale des Monts de Flandre Réhabilitation d une travée de bâtiment industriel en bureau D P G F Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES Maître d Ouvrage Maîtrise d Œuvre V1.1 - Avril 2011 Communauté Rurale

Plus en détail

UNE REALISATION ILIADE PROMOTION

UNE REALISATION ILIADE PROMOTION RESIDENCE LE CLOS PENELOPE SAINT DENIS UNE REALISATION ILIADE PROMOTION NOTICE DESCRIPTIVE I INFRASTRUCTURE Fondations : Le système de fondations sera déterminé par le Maître d œuvre, l Ingénieur BA et

Plus en détail

PATIO BAROJA. avenue de Biarritz Anglet DESCRIPTIF SOMMAIRE

PATIO BAROJA. avenue de Biarritz Anglet DESCRIPTIF SOMMAIRE PATIO BAROJA avenue de Biarritz Anglet DESCRIPTIF SOMMAIRE Le PATIO BAROJA est une résidence située avenue de Biarritz à Anglet. L immeuble compte quatre étages desservis par un ascenseur. Les parties

Plus en détail

Diagnostic du logement

Diagnostic du logement Diagnostic du logement Mise à jour novembre 2014 Fiche réalisée par Héliose Les 5 clés de la basse consommation ❶ Isolation de l enveloppe ❺ Energies renouvelables ❷ Ventilation et étanchéité à l air ❹

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY CONSTRUCTION D UN GROUPE SCOLAIRE A PROVENCHERES SUR MEUSE DECOMPOSITION GLOBALE ET FORFAITAIRE LOT N 9 : «PLOMBERIE SANITAIRE» MAITRE D ŒUVRE S.I.C.A.H.R DE L AUBE BUREAU

Plus en détail

GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES

GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES Séminaire organisé par les étudiants du master Expertise et Traitement en Environnement GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES SYLVAIN DELENCLOS 29 JANVIER 2015 Présentation téléchargeable

Plus en détail

Textes généraux. Ministère de l économie, des finances et de l industrie

Textes généraux. Ministère de l économie, des finances et de l industrie J.O n 12 du 15 janvier 1998 page 623 texte n Textes généraux Ministère de l économie, des finances et de l industrie Décret no 98-28 du 8 janvier 1998 relatif à la composition du cahier des clauses techniques

Plus en détail

Plancher chauffant avec revêtement de sol

Plancher chauffant avec revêtement de sol Équipements E.2 1/6 Plancher chauffant avec revêtement de sol Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des planchers chauffants, à eau chaude ou électriques,

Plus en détail

L ALIMENTATION EN EAU ET LES ÉQUIPEMENTS SANITAIRES

L ALIMENTATION EN EAU ET LES ÉQUIPEMENTS SANITAIRES La distribution en eau Seuls les équipements relatifs à la production d eau chaude sanitaire indépendants des systèmes de chauffage sont décrits ciaprès. Se reporter au chapitre nº 17 pour la description

Plus en détail

Commune de SAINT LEONARD - 88650

Commune de SAINT LEONARD - 88650 Commune de SAINT LEONARD - 88650 ------------------------------------------------------------------------ PROJET D EXTENSION DU CENTRE DE SECOURS & CREATION DE GARAGES COMMUNAUX ------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

LE JARDIN DE VAUCANSON NOTICE DESCRIPTIVE

LE JARDIN DE VAUCANSON NOTICE DESCRIPTIVE 93500 PANTIN *** NOTICE DESCRIPTIVE La résidence est composée d un immeuble en R+5 sur rue et d un immeuble en R+1 sur jardin. Le tout édifié sur un parking enterré de 12 places voitures et 3 places deux

Plus en détail

norme française NF P 40-201 mai 1993 Référence DTU 60.1

norme française NF P 40-201 mai 1993 Référence DTU 60.1 norme française NF P 40-201 mai 1993 Référence DTU 60.1 travaux de bâtiment plomberie sanitaire pour bâtiments à usage d'habitation cahier des charges E : Building works-sanitary plumbing in residencial

Plus en détail

COMPTE-RENDU VISITE DIAGNOSTIC

COMPTE-RENDU VISITE DIAGNOSTIC GIPSIL-AMEET (Aide au Maintien des Energies de l Eau et du Téléphone) Service Maîtrise de l Energie COMPTE-RENDU VISITE DIAGNOSTIC A la demande : Motif de la demande : Date de la visite : Diagnostic réalisé

Plus en détail

Gros œuvre. 1.1 Les fondations et les réseaux

Gros œuvre. 1.1 Les fondations et les réseaux Projet de cahier de charge Proposition pour une maison à ossature en bois à très basse consommation d énergie Cahier de charge NON définitif Adaptations possibles selon l arrivée de nouveaux matériaux

Plus en détail

DESCRIPTIF TECHNIQUE APPARTEMENTS

DESCRIPTIF TECHNIQUE APPARTEMENTS DESCRIPTIF TECHNIQUE APPARTEMENTS CONSTRUCTION D'UN IMMEUBLE EN PPE A SAULES BÂTIMENT B - UNITE C LIEU : Saules PARCELLE : article 1709 Ch. de la Grève 3a 2025 Chez-le-Bart Tél. 032 846 45 95 Fax 032 846

Plus en détail

DEFINITION DES TRAVAUX...2

DEFINITION DES TRAVAUX...2 SOMMAIRE Page 1 1 DEFINITION DES TRAVAUX...2 1.1 LES LIMITES DE CES PRESTATIONS SONT :...2 1.1.1 Pour la distribution d'eau froide...2 1.1.2 Pour la distribution d'eau chaude sanitaire...2 1.1.3 Pour les

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE 25 rue d Aïgues Vives - 11100 NARBONNE PROJET

DESCRIPTIF SOMMAIRE 25 rue d Aïgues Vives - 11100 NARBONNE PROJET DESCRIPTIF SOMMAIRE 25 rue d Aïgues Vives - 11100 NARBONNE PROJET Opération : Ensemble immobilier L ensemble est un bâtiment situé dans le centre historique de NARBONNE, dans un quartier soumis au règlement

Plus en détail

AL 4218 - Fronville - Maison de l'instituteur METRE RECAPITULATIF

AL 4218 - Fronville - Maison de l'instituteur METRE RECAPITULATIF FONDS DU LOGEMENT des Familles Nombreuses de Wallonie SCRL Septembre 2009 Aide Locative de Namur Rue Saint-Nicolas, 67 5000 Namur téléphone: 081 420 360 télécopie : 081 420 359 AL 4218 - Fronville - Maison

Plus en détail

Aménagement cloisonné et paysagé

Aménagement cloisonné et paysagé 1 er étage Aménagement cloisonné et paysagé 02 SALLES DE RÉUNION 56 POSTES AU TOTAL Sanitaires Circulations horizontales Circulations verticales Locaux techniques Environmental immobilier L immeuble fait

Plus en détail

ECOoptimal Groupe Ecomodula

ECOoptimal Groupe Ecomodula MAISONS ECOoptimal Groupe Ecomodula Catalogue des ÉQUIPEMENTS & ACCESSOIRES Intérieur CONSTRUCTIONS ÉCOLOGIQUES & ÉCONOMES Ecomodula s.r.o. - Za Pazdernou 1498-397 01 Pisek - CZ -www.ecomodula.com - tel.

Plus en détail

Dossier de presse «Neuf» POMPE A CHALEUR : LA SOLUTION OPTIMALE POUR LE CHAUFFAGE ET L EAU CHAUDE SANITAIRE DES BATIMENTS NEUFS

Dossier de presse «Neuf» POMPE A CHALEUR : LA SOLUTION OPTIMALE POUR LE CHAUFFAGE ET L EAU CHAUDE SANITAIRE DES BATIMENTS NEUFS POMPE A CHALEUR : LA SOLUTION OPTIMALE POUR LE CHAUFFAGE ET L EAU CHAUDE SANITAIRE DES BATIMENTS NEUFS La construction d'un bâtiment représente toujours un projet important, d'un point de vue architectural,

Plus en détail

Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants RÉFÉRENTIEL

Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants RÉFÉRENTIEL Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants RÉFÉRENTIEL 1 - Politiques climat et efficacité énergétique des bâtiments Les engagements européens L efficacité

Plus en détail

Tout ce qui peut être imaginé est réel.

Tout ce qui peut être imaginé est réel. A LUTTERBACH Tout ce qui peut être imaginé est réel. Prêts à imaginer votre appartement? Parlons de votre projet de vie... Douceur de vivre et sérénité, voilà qui qualifie au mieux cette réalisation. Les

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Chauffage et eau chaude sanitaire: conception et régulation Bruxelles Environnement Cadre réglementaire bruxellois et européen PEB travaux PEB chauffage - Ecodesign Jonathan

Plus en détail

LES JARDINS DE LA MISSION Résidence BBC labellisée CERQUAL

LES JARDINS DE LA MISSION Résidence BBC labellisée CERQUAL LES JARDINS DE LA MISSION Résidence BBC labellisée CERQUAL NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE GROS OEUVRE. Terrassements généraux. Fondations sur semelles isolées et/ou pieux en béton suivant la rapport de l'étude

Plus en détail

Notice descriptive sommaire

Notice descriptive sommaire Notice descriptive sommaire PRÉSENTATION TECHNIQUE GROS ŒUVRE Fondations en béton armé suivant étude de sol, prescriptions et calculs du bureau d étude de structure et règlement sismique en vigueur. Planchers

Plus en détail

Résidence Le Belvédère

Résidence Le Belvédère Résidence Le Belvédère SAINT CASSIN (73) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Maître d ouvrage : SCI CHOSSON Chez La Cascade BP 229 73102 AIX LES BAINS CEDEX 02 Architecte : Yves MERCIER 3, Chemin Paul Cézanne

Plus en détail

Lot n 8 Plomberie, sanitaire et chauffage.

Lot n 8 Plomberie, sanitaire et chauffage. 1 Lot n 8 Plomberie, sanitaire et chauffage. Documents de référence. 1 D.T.U applicables au présent lot. D.T.U n 60.1 Pour les travaux de plomberie et sanitaire. D.T.U n 60.2 pour les évacuations des E.U

Plus en détail

Catalogue de répartition frais entretien - Investissement

Catalogue de répartition frais entretien - Investissement Catalogue de répartition frais entretien - investissements 1. Parois extérieures 1.1. Rénovation de façades (sans isolation) Nouvelle couche de peinture, remplacement d un revêtement (y compris bardeaux)

Plus en détail

Version modulaire de type «ECO 2» réalisée avec des matériaux naturels «ECO 2» + Label EFFINERGIE. Notice descriptive

Version modulaire de type «ECO 2» réalisée avec des matériaux naturels «ECO 2» + Label EFFINERGIE. Notice descriptive Proposition pour une maison à ossature en bois à très basse consommation d énergie Cahier de charge NON définitif Adaptations possibles selon l arrivée de nouveaux matériaux Ou mise en œuvre de techniques

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux Date d édition : Janvier 2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications«rge» classées par domaine

Plus en détail

LA NOTICE DESCRIPTIVE TRAVAUX. Tous les services de l hôtel, la liberté en plus. Dif. 16/10/07

LA NOTICE DESCRIPTIVE TRAVAUX. Tous les services de l hôtel, la liberté en plus. Dif. 16/10/07 Tous les services de l hôtel, la liberté en plus. LA NOTICE DESCRIPTIVE TRAVAUX C TERRASSEMENTS - Décapage du terrain sur l emprise des bâtiments et voiries. - Terrassement général du sous-sol. FONDATIONS

Plus en détail

La NEF Logements & bureaux

La NEF Logements & bureaux 4 ème Forum International Bois Construction 2014 La NEF Logements & bureaux l J. P. Desgeorges 1 La NEF Logements & bureaux Jean Philippe Desgeorges BOILLE & Associés FR-Tours 2 La NEF Logements & bureaux

Plus en détail

SQUARE 52 13/02/2015 1/14

SQUARE 52 13/02/2015 1/14 13/02/2015 1/14 Construction de 12 logements SQUARE 52 52, Allée du Square de Lausanne 01 220 DIVONNE LES BAINS NOTICE DESCRIPTIVE Nom du Client :... Adresse du Client :...... 13/02/2015 2/14 SQUARE 52

Plus en détail

LES EAUX ET LE SANITAIRE

LES EAUX ET LE SANITAIRE Roger Cadiergues LES EAUX ET LE SANITAIRE (Guide RefCad nr70.a) La loi du 11 mars 1957 n autorisant, aux termes des alinéas 2 et 3 de l article 41, d une part que les «copies ou reproductions strictement

Plus en détail

Résidence Habitation La Marie

Résidence Habitation La Marie LE MORNE ROUGE HABITATION LA MARIE Résidence Habitation La Marie Descriptif Technique Sommaire DESCRIPTIF TECHNIQUE SOMMAIRE Maisons Morne Rouge Désignation des Ouvrages et des Fournitures Indications

Plus en détail

Bien concevoir son projet de SALLE DE BAINS

Bien concevoir son projet de SALLE DE BAINS Bien concevoir son projet de SALLE DE BAINS Une salle de bains bien pensée...... Lapeyre vous aide à la réaliser Un projet bien préparé, c est la clé de la réussite. Avant de rencontrer un conseiller LAPEYRE,

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux Ce document présente : Date d édition : 1 septembre 2014 Les qualifications et certifications «RGE»

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14 DOSSIER Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14 Maison de retraite Les Hortensias Générateur d air chaud, type SOMAT puissance estimée 400 kw et équipé d un brûleur fioul SIGMA. Cuve fioul acier de 3000

Plus en détail

Le Lys Martagon. Notice descriptive sommaire Logements collectifs BBC 2005. Libre interprétation de l artiste. Dessin d ambiance non contractuel

Le Lys Martagon. Notice descriptive sommaire Logements collectifs BBC 2005. Libre interprétation de l artiste. Dessin d ambiance non contractuel Le Lys Martagon L Notice descriptive sommaire Logements collectifs BBC 2005 Libre interprétation de l artiste. Dessin d ambiance non contractuel Un programme signé PRÉSENTATION TECHNIQUE GROS ŒUVRE Fondations

Plus en détail

MAINTENANCE et DÉPANNAGE dans mon logement

MAINTENANCE et DÉPANNAGE dans mon logement MAINTENANCE et DÉPANNAGE dans mon logement Qui Contacter? Vous avez une panne ou vous relevez un dysfonctionnement dans votre logement? 1 2 Effectuer les premiers gestes de vérification et de sécurité.

Plus en détail

Arcoa 2. Pompe à chaleur monobloc inverter. Chauffage / ECS. tarifs p. 132. Chauffage / ECS en logement > pompes à chaleur

Arcoa 2. Pompe à chaleur monobloc inverter. Chauffage / ECS. tarifs p. 132. Chauffage / ECS en logement > pompes à chaleur en logement > pompes à chaleur 113 Fonctionnement air/eau réversible Puissance De 6 à 24 kw Technologie Inverter Modulation de 30 à 140 % Gaz frigorifique R410 a Arcoa 2 Pompe à chaleur monobloc inverter

Plus en détail

# 04 VAUX-SUR-MER (CHARENTE-MARITIME - 17) Performance énergétique CONSTRUCTEUR : MAISONS ELYSÉES OCÉAN RÉALISATION : LOTISSEMENT DE MAISONS BBC

# 04 VAUX-SUR-MER (CHARENTE-MARITIME - 17) Performance énergétique CONSTRUCTEUR : MAISONS ELYSÉES OCÉAN RÉALISATION : LOTISSEMENT DE MAISONS BBC # 04 VAUX-SUR-MER (CHARENTE-MARITIME - 17) CONSTRUCTEUR : MAISONS ELYSÉES OCÉAN RÉALISATION : LOTISSEMENT DE MAISONS BBC Famille Performance énergétique Consommation conventionnelle : 50 kwh EP /m 2.an

Plus en détail

Réussir son installation domotique et multimédia

Réussir son installation domotique et multimédia La maison communicante Réussir son installation domotique et multimédia François-Xavier Jeuland Avec la contribution de Olivier Salvatori 2 e édition Groupe Eyrolles, 2005, 2008, ISBN : 978-2-212-12153-7

Plus en détail

RESIDENCE COQUELICOTS 4

RESIDENCE COQUELICOTS 4 ETABLISSEMENTS THIA DARBEFEUILLE JEAN-MICHEL ARCHITECTE DPLG RESIDENCE COQUELICOTS 4 DESCRIPTIF SOMMAIRE Indice A Juillet 2013 Page - 1 - La présente notice a pour objet la description des prestations

Plus en détail

Résidence Les chemins de Berroueta

Résidence Les chemins de Berroueta Résidence Les chemins de Berroueta Quartier Berroueta 64122 URRUGNE DESCRIPTIF SOMMAIRE DU COLLECTIF Edition du 20/03/2014 1 A)APPARTEMENTS Gros oeuvre 1) Démolition, nettoyage du terrain. 2) Fondations

Plus en détail

La Tranche sur Mer PROXIMITE COMMERCES ET PLAGE

La Tranche sur Mer PROXIMITE COMMERCES ET PLAGE La Tranche sur Mer 4 PAVILLONS NEUFS PROXIMITE COMMERCES ET PLAGE 1 300m du centre culturel -750m des commerces et 900m de la plage ICI NORMES POUR HANDICAPES ESPACE CULTUREL PISCINE MUNICIPALE FRAIS DE

Plus en détail

Lieu-dit Pernicaggio - SARROLA-CARCOPINO. Bâtiment J DESCRIPTIF SOMMAIRE. Ce programme est réalisé en BBC

Lieu-dit Pernicaggio - SARROLA-CARCOPINO. Bâtiment J DESCRIPTIF SOMMAIRE. Ce programme est réalisé en BBC Lieu-dit Pernicaggio - SARROLA-CARCOPINO Bâtiment J DESCRIPTIF SOMMAIRE Ce programme est réalisé en BBC Les prestations sont définies en qualité, dimensionnement et positionnement pour l'obtention du label

Plus en détail

Salle de bains FICHE TECHNIQUE

Salle de bains FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Salle de bains 2 4 7 CONNAÎTRE > Une pièce humide > Les équipements > Production d eau chaude sanitaire > Les revêtements du sol et des murs > L installation électrique > Les réseaux d

Plus en détail

Guide technique 10 e arrêté

Guide technique 10 e arrêté Guide technique 10 e arrêté Juillet 2013 Critères d éligibilité des prêts DolceVita et prêts fabricants Les prêts fabricants éligibles - préambule OBJET PRINCIPAL de financement : chaudière à condensation

Plus en détail

Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz

Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz FICHE TECHNIQUE Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz 2 4 5 CONNAÎTRE > Réseau d eau froide > Réseau d eau chaude > Réseau de gaz REGARDER > Réseau d eau ENTRETENIR - AMÉLIORER > Contrat d entretien

Plus en détail

Catalogue de répartition frais entretien - investissements (Etat au 01.01.2010)

Catalogue de répartition frais entretien - investissements (Etat au 01.01.2010) Département des finances, des institutions et de la sécurité Service cantonal des contributions Section des personnes physiques Departement für Finanzen, Institutionen und Sicherheit Kantonale Steuerverwaltung

Plus en détail

Fondations suivant étude BA. Murs et voiles en béton armé de 16 à 20 cm d'épaisseur. Planchers en béton armé.

Fondations suivant étude BA. Murs et voiles en béton armé de 16 à 20 cm d'épaisseur. Planchers en béton armé. MAITRE D OUVRAGE : TIT 13 place Jules Mercier 74200 THONON LES BAINS LES JARDINS DE MARIGNAN NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Edition du : 26/06/14 1/ Terrassements-Maçonnerie-VRD Fondations suivant étude BA.

Plus en détail

SURFACES ET EFFECTIFS

SURFACES ET EFFECTIFS 2,91 m 3,50 m 6 m 3,50 m 3,50 m 5,80 m 3,50 m 3 m 3,50 m rue des Sablons COUPE RESTRUCTURATION D'UN ENSEMBLE IMMOBILIER 29-31 rue des Sablons - Impasse des prêtres 75016 PARIS COMMERCIALISATION COUPE COMMERCIALISATION

Plus en détail

Certificats d'economies d'energie : fiches standardisées d'économies d'énergie mentionnées dans l'arrêté du 14 décembre 2011.

Certificats d'economies d'energie : fiches standardisées d'économies d'énergie mentionnées dans l'arrêté du 14 décembre 2011. Certificats d'economies d'energie : fiches standardisées d'économies d'énergie mentionnées dans l'arrêté du 14 décembre 2011. N OPERATION NATURE DE L'OPERATION SECTEUR D'APPLICATION BAR-EN-08 nouveau Fermeture

Plus en détail

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 4 PLOMBERIE - SANITAIRES

Plus en détail

COMMODITÉS DE STYLE DE VIE

COMMODITÉS DE STYLE DE VIE COMMODITÉS DE STYLE DE VIE Outre une terrasse en dessus de toiture et un espace à ranger des vélos à l intérieur de l immeuble, les résidents auront accès à une installation à vocation communautaire.*

Plus en détail

«VERITABLES MAISONS DE MAÇON» Maisons Y Rue des Joncs Quartier le Pereyras - 84500 BOLLENE. Tél. : 04.90.61.54.11 Email : contact@maisons-y.

«VERITABLES MAISONS DE MAÇON» Maisons Y Rue des Joncs Quartier le Pereyras - 84500 BOLLENE. Tél. : 04.90.61.54.11 Email : contact@maisons-y. teste te «VERITABLES MAISONS DE MAÇON» Maisons Y Rue des Joncs Quartier le Pereyras - 84500 BOLLENE Tél. : 04.90.61.54.11 Email : contact@maisons-y.fr SIRET : 380 708 040 00023 «Parce que nous pensons

Plus en détail

Parc Valentine Vallée Verte

Parc Valentine Vallée Verte Le Bourbon 10.300 m² de bureaux neufs à louer Parc Valentine Vallée Verte un parc d affaires unique Au cœur d un parc d affaires unique Choisissez pour votre entreprise des bureaux dans un bâtiment historique

Plus en détail

UNE REALISATION SCCV BOIS NOIR

UNE REALISATION SCCV BOIS NOIR UNE REALISATION SCCV BOIS NOIR NOTICE DESCRIPTIVE I-INFRASTRUCTURE Fondations: Le système de fondations sera déterminé par le Maître d'œuvre, l'ingénieur BA et le bureau ce contrôle suivant la nature du

Plus en détail