Cours MP-1a : MOULAGE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cours MP-1a : MOULAGE"

Transcription

1 Cours MP-1a : MOULAGE Ce chapitre vise à l'acquisition des savoir-faire : M O U L A G E Mettre en place des simulations d obtention de pièces brutes par fonderie et injection plastique (S4222) Choisir un matériau ou une famille de matériau avec des objectifs multicritères, Prévoir l ordre de grandeur et l évolution de la mesure ou de la simulation Critiquer les résultats issus d une mesure ou d une simulation 1. DEFINITION, INTERET. Le moulage consiste à porter un matériau à sa température de liquéfaction, puis à le couler dans une empreinte ayant la forme désirée. Enfin, après refroidissement et solidification, on procède à la séparation du solide obtenu de son contenant. Le principe est relativement simple, mais l'obtention d'un résultat correct nécessite de surmonter de nombreuses difficultés, et donc de respecter de nombreuses règles. En respectant ces règles on saura reconnaître la faisabilité d'une pièce, ou même concevoir ses formes de sorte qu'elle soient compatibles avec le procédé.

2 2. PHENOMENES GENERAUX Contexte. On désire mouler un palier-flasque comme celui à droite de l'image Matériaux, plan de joint, arrondis (congés). On construit un moule ayant la forme en creux de la pièce à obtenir.

3 2.3.. Dépouilles, alimentation et évents Epaisseurs. Le refroidissement à l'état solide génère un rétreint δl = α.l 0.δT. Ordre de grandeur de coefficients de dilatation α : acier K -1 ; nylon K -1.

4 3. MOULAGE EN MOULE METALLIQUE. Les moules métalliques sont en général en acier (alliage de fer et de moins de 1,6% de carbone) de température de fusion de l'ordre de 1500 C et permettent donc de mouler des alliages légers (alliages d'aluminium se liquéfiant à 660 C) ou des matières plastiques thermoformables à moins de 300 C. Quelques températures de fusion : plomb : 330 C ; cuivre:1100 C ; zinc:420 C Moulage par gravité en coquille. Les deux parties du moule métallique étant assemblées, on verse dans un trou de coulée, le matériau en fusion. Ce matériau doit être nécessairement très fluide.

5 3.2.. Moulage par injection. Cas des matières plastiques thermoformables.

6

7

8 Moule fermé. Moule ouvert. Des éjecteurs poussent la pièce.

9 comparaison des durées des phases du cycle.

10 4.. MOULAGE EN SABLE. Pour mouler un alliage de fer ( par exemple de la fonte, constituée de fer et de 2 à 6,67% de carbone), il est nécessaire de créer une empreinte dans un mélange de sable et d'argile. Le sable résiste à la température de fusion du matériau moulé, l'argile lie les grains de sable pour donner la résistance suffisante au moule, mais doit laisser le moule suffisamment poreux pour laisser les gaz générés par la chaleur passer à travers les parois du moule. Exemple d'une tubulure :.

11 4.1. Modèle Modèle. L empreinte creuse sera faite en entourant de sable, une forme en bois appelée modèle. Ce modèle comporte des excroissances destinées à supporter une forme assurant la partie creuse du tube. Le modèle est fabriqué en deux parties, pour pouvoir poser chaque partie sur le plan de travail, et permettre une séparation facile des chassis (voir opérations suivantes)..

12 4.2. Préparation. Le moulage se fait dans deux chassis pouvant être assemblés précisément à l aide de goupilles. Un châssis est posé sur un plan de travail. Un demi modèle est placé à l intérieur du châssis..

13 4.3. Remplissage et foulage Remplissage et foulage. Le chassis est rempli de sable. Le sable est foulé (à l aide d un fouloir). Il ne doit être ni trop comprimé (risque d explosion), ni trop peu (risque d inclusion) Retournement, plan de joint Retournement, plan de joint. Au u dessous du châssis se trouve le plan de joint où affleure le demi-modèle. Le plan de joint est préparé pour que le sable du demi moule adjacent n y adhère pas.

14 Assemblage. Le deuxième demi modèle est assemblé au premier Chenaux. Afin d assurer un remplissage homogène et total de l empreinte, on crée des chenaux de coulée, destinés à amener le métal en fusion dans l empreinte Assemblage des châssis. Les châssis sont mis en place précisément à l'aide d'axes de positionnement.

15 4.8.. Trou de coulée. Un tube est mis en place pour mouler un trou de coulée destiné à recevoir le métal en fusion et l'amener à l'entrée des chenaux Séparation. Les châssis sont séparés. Le plan de séparation est le plan de joint.

16 Etanchéité. Le plan de joint est préparé (rigidifié), afin que le métal en fusion ne s'y glisse pas Démoulage. Les demi modèles sont démoulés délicatement à l'aide de tige filetées vissées dans le bois Events. Des trous sont percés en partie supérieure pour permettre à l'air de s'échapper au moment de la coulée.

17 Noyau. Afin d'obtenir une forme creuse, il est nécessaire de placer une forme en sable cylindrique de révolution au milieu de l'empreinte. Ce noyau est moulé dans une forme obtenue à l'intérieur d'une «boite» en deux parties. Le noyau est placé dans l'empreinte au contact des excroissances destinées à le recevoir Assemblage. Les demi moules sont assemblés précisément autour du noyau à l'aide des axes de positionnement.

18 Creuset. Le métal est en fusion dans un creuset Coulée. Le métal est coulé dans le moule Décochage. Après solidification le moule est détruit.

19 Ebarbage. Les excroissances sont meulées pour être séparées de la pièce Produit fini. Il reste à usiner (ici par enlèvement de copeaux) les surfaces manquantes, (fonctionnelles) pour terminer la pièce.

20 5.. Coulée continue des métaux, extrusion des plastiques, Les aciers sont la plupart du temps sous forme brut (mis à part le moulage): en tôles (rouleau ou plaque) ou en barres. Pour obtenir ces formes, on utilise le procédé de moulage en coulée continue à partir de l'acier en fusion des hauts fourneaux. Les profils obtenus sont ensuite : laminés (écrasés entre 2 rouleaux) à l'épaisseur désirée, découpés à la largeur et la longueur souhaitée. De la même façon, les polymères peuvent être obtenus sous différentes formes de profilés par le procédé d'extrusion.. 1) Trémie à granules 2) Four 3) Vis sans fin (malaxage) 4) Filière qui donne la forme 5) Refroidissement 6) Evacuation vers découpe.

21 6.. Impression 3D L'usage des imprimantes 3D est en pleine expansion car ce procédé ne nécessite pas de moule ni de modèle réel. La pièce s'obtient à partir de son modèle numérique tridimensionnel par durcissement de multiples couches de matériaux (dépôt progressif ou durcissement par laser, ). Ce procédé est adapté à la fabrication unitaire (fabrication de modèle par exemple) car le procédé est long et les produits d'une résistance mécanique moindre (la stratification est source de fragilité mais des progrès considérables sont faits en la matière). Les L matières premières utilisables se diversifient (béton, poudres métalliques, polymères de différentes couleurs, ) Matériaux procédés Les matériaux adaptés au moulage doivent avoir un viscosité suffisamment faible à l'état liquide, pour pouvoir épouser précisément les formes de l'empreinte. Pour les métaux : acier, fonte (moulés en sable), alliage d'aluminium de zinc ou de magnésium (moulés en coquille par gravité ou sous pression). Pour les plastiques : les polymères thermoformables : polystyrène (PS), polyéthylène (PE), polypropyléne (PP), polycarbonate (PC), acrylonitrile butadiène styrène (ABS), polychlorure de vinyle (PVC), polymétacrylate de méthyle (PMMA) ( qui se liquéfient à chaud, par opposition au thermodurcissables, aminoplastes, phénoplastes, époxydes, polyuréthane..., utilisés en général en résine, associée à des fibres formant donc un composite )...

22 8.. Contraintes techniques et économiques On trouvera dans le graphique suivant les différents procédés selon 2 critères: la taille de la série imposée par le coût de l'outillage (moule, filière) un indice de coût par unité (hypothèses : pièce de 1Kg au même tarif pour tous les procédés, série de 1000 pièces, 2 ans de production avant changement de la machine)..

Moulage. Objectifs. Connaître les différents procédés de moulage 1-1

Moulage. Objectifs. Connaître les différents procédés de moulage 1-1 Moulage Objectifs Connaître les différents procédés de moulage 1-1 1. Généralités sur la mise en forme 1-2 2. Définitions Le Moulage : reproduire un objet au moyen d un moule. Le mot moulage définit aussi

Plus en détail

Injection des thermoplastiques :

Injection des thermoplastiques : Introduction Depuis bien longtemps au niveau de l industrie, on utilisait les matériaux organiques basés essentiellement sur la chimie du carbone, pour la construction des pièces dans plusieurs domaines

Plus en détail

2015-02-11. Éléments de fabrication mécanique. Obtention des bruts - Plan. Introduction

2015-02-11. Éléments de fabrication mécanique. Obtention des bruts - Plan. Introduction GPA-210 Éléments de fabrication mécanique PLAN DE COURS (HIVER 2015) 1-08/01 C01 - Lecture de dessins selon les normes ISO-ANSI (rappel) 2-15/01 C02 - Tolérances dimensionnelles 3-22/01 C03 - Tolérances

Plus en détail

Éléments de fabrication mécanique

Éléments de fabrication mécanique GPA-210 Éléments de fabrication mécanique PLAN DE COURS (HIVER 2015) 1-08/01 C01 - Lecture de dessins selon les normes ISO-ANSI (rappel) 2-15/01 C02 - Tolérances dimensionnelles 3-22/01 C03 - Tolérances

Plus en détail

On peut classer les différents matériaux par familles. Les principales sont :

On peut classer les différents matériaux par familles. Les principales sont : 1 DEFINITION D UN MATERIAU Un matériau est une substance, une matière destinée à être mise en forme. Un objet peut être fabriqué avec des matériaux différents. Un même matériau peut être utilisé pour fabriquer

Plus en détail

CENTRE D INTÉRÊT : PROCEDE DE FONDERIE. Problématique. Simulation du procédé d obtention d une aube de réacteur du mirage 2000

CENTRE D INTÉRÊT : PROCEDE DE FONDERIE. Problématique. Simulation du procédé d obtention d une aube de réacteur du mirage 2000 STI2D ITEC TP 5 Durée : 2h CENTRE D INTÉRÊT : PROCEDE DE FONDERIE Problématique Simulation du procédé d obtention d une aube de réacteur du mirage 2000 Objectifs de l activité Mettre en œuvre un logiciel

Plus en détail

E1-1/2 LES PROCÉDÉS INDUSTRIELS LES MÉTAUX. Quels sont les procédés utilisés dans l industrie? Le formage des métaux

E1-1/2 LES PROCÉDÉS INDUSTRIELS LES MÉTAUX. Quels sont les procédés utilisés dans l industrie? Le formage des métaux LES MÉTAUX Donner les procédés correspondants aux définitions ci-dessous : E1-1/2 Le métal se déforme à froid sous l action d une force. Procédé de fabrication de pièces consistant à chauffer une poudre

Plus en détail

4. LES PROCEDES D'OBTENTION PAR DEFORMATION PLASTIQUE

4. LES PROCEDES D'OBTENTION PAR DEFORMATION PLASTIQUE 4. LES PROCEDES D'OBTENTION PAR DEFORMATION PLASTIQUE - laminage - forgeage libre - matriçage/estampage - emboutissage - extrusion filage - Tréfilage 4.1 Laminage longs). Laminoir. Barres de section constante,

Plus en détail

C) MOULAGE EN MOULE METALLIQUES

C) MOULAGE EN MOULE METALLIQUES GENERALITES : C) MOULAGE EN MOULE METALLIQUES Alors que les procédés de moulage sable imposent, chaque fois, la destruction du moule pour récupérer la pièce coulée. Les moules permanents (métalliques),

Plus en détail

FICHE RESSOURCE. Technologie au collège César Franck. Centre d'intérêt 2 : Un objet technique, de quoi est-il constitué?

FICHE RESSOURCE. Technologie au collège César Franck. Centre d'intérêt 2 : Un objet technique, de quoi est-il constitué? Page 1/7 QUELS MATÉRIAUX COMPOSENT UN OBJET TECHNIQUE? Tout au long de son histoire, l homme a eu besoin pour se nourrir, s habiller, travailler, se déplacer, de fabriquer des objets. Pour cela, il a utilisé

Plus en détail

Procédés d obtention de pièces mécaniques TD

Procédés d obtention de pièces mécaniques TD Procédés d obtention de pièces mécaniques TD Procédés d obtention de pièces décrits dans ce cours : - Moulage - Soudage - Tournage / fraisage - Forgeage / cisaillage / poinçonnage - Pliage / emboutissage

Plus en détail

Orientation professionnelle Mécanicien fonderie

Orientation professionnelle Mécanicien fonderie Orientation professionnelle Mécanicien fonderie 1. Date: 1-7 2. Matière / Classe : Technologie, 2 ème année de formation 3. Thèmes des séquences de cours : 1. Vue d'ensemble 2. Moulage basse pression 3.

Plus en détail

LE THERMOFORMAGE DE PIECES TECHNIQUES SERAIT-IL UN PROCEDE ALTERNATIF A L INJECTION?

LE THERMOFORMAGE DE PIECES TECHNIQUES SERAIT-IL UN PROCEDE ALTERNATIF A L INJECTION? Action : PERFORMANCE TECHNOLOGIQUE PLASTURGIE Document Technique N 2 Novembre 2010 LE THERMOFORMAGE DE PIECES TECHNIQUES LE THERMOFORMAGE DE PIECES TECHNIQUES SERAIT-IL UN PROCEDE ALTERNATIF A L INJECTION?

Plus en détail

Matériaux plastiques & composites

Matériaux plastiques & composites I ) Les plastiques Généralités Issu essentiellement des dérivés du pétrole et obtenu le plus souvent par synthèse chimique, les matières plastiques ont été le symbole du XX ème siècle et de la modernisation

Plus en détail

Nous avons aussi tenté la fabrication de tubes et autres objets.

Nous avons aussi tenté la fabrication de tubes et autres objets. Il faut avant tout faire une introduction, un historique et préciser que nous parlons du Niger. Cette technique est probablement applicable dans d autres pays mais pour chaque zone il faudra analyser le

Plus en détail

CHAPITRE : LES PROCEDES

CHAPITRE : LES PROCEDES CHAPITRE : LES PROCEDES DE MISE EN FORME Ce qu il faut savoir Les procédés de mise ayant une incidence directe sur les caractéristiques morphologiques et mécaniques des pièces, il est nécessaire de connaître

Plus en détail

GRANE Acier pour outils et moules

GRANE Acier pour outils et moules D ONNEES TECHNIQUES GRANE Acier pour outils et moules Partout où l on fabrique des outils Partout où l on se sert d outils Cette information est basée sur l état actuel de nos connaissances et est destinée

Plus en détail

V-Process Vertical LE PLUS COURT CHEMIN DE LA MATIERE A LA FONCTION. www.giroudfonderie.com

V-Process Vertical LE PLUS COURT CHEMIN DE LA MATIERE A LA FONCTION. www.giroudfonderie.com LE PLUS COURT CHEMIN DE LA MATIERE A LA FONCTION Présentation de l outillage (Plaque modèle) Un outillage est composé de 2 plaques modèles, comportant un ou plusieurs modèles, un bassin de coulée, une

Plus en détail

LES MATERIAUX. Les propriétés du métaux

LES MATERIAUX. Les propriétés du métaux LES MATERIAUX. Les propriétés du métaux S4.2: MATERIAUX ET PRODUITS DE LA PROFESSION. C1.1: Décoder, analyser les consignes, les plans, les schémas et les documents techniques. Feuille 1/3 1 -) LA MALLEABILITE:

Plus en détail

S.BENSAADA F O N D E R I E E T S O U D A G E

S.BENSAADA F O N D E R I E E T S O U D A G E S.BENSAADA F O N D E R I E E T S O U D A G E AVANT-PROPOS En technologie le moulage et le soudage prennent une place très importante, car beaucoup de produits industriels sont élaborés grâce à ces deux

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE PROCEDES D ELABORATION

DOSSIER TECHNIQUE PROCEDES D ELABORATION DOSSIER TECHNIQUE PROCEDES D ELABORATION Bac Microtechniques page 1 sur 13 SOMMAIRE 1- GENERALITES 2- CISAILLAGE 2-1 Méthodes classiques de cisaillage 2-2 Effort de cisaillage 3- POINÇONNAGE ET DECOUPAGE

Plus en détail

OBTENTION DES PIECES BRUTES

OBTENTION DES PIECES BRUTES A. Le moulage A.I.Moulage au sable OBTENTION DES PIECES BRUTES La pièce à obtenir le modèle en bois C) l empreinte supérieure en Sable D) l empreinte inférieure F) système de remplissage et d alimentation

Plus en détail

ALTERRENATIVE Sept. 2009 SYNTHÈSE «Introduction au moulage» COD PLÂTRE

ALTERRENATIVE Sept. 2009 SYNTHÈSE «Introduction au moulage» COD PLÂTRE 1/12 - Moulage d un bol en verre gravé : moule éclaté (C.2) avec contre-dépouilles volontaires. - L éclatement n a servi qu à libérer le modèle. Le moule sera utilisé bloqué comme un moule à ciel ouvert

Plus en détail

LES MATIERES SYNTHETIQUES

LES MATIERES SYNTHETIQUES Technologie LES MATIERES SYNTHETIQUES Définition (Matière) plastique : Elaboration des résines synthétiques. Les matières premières : Carbone :... Hydrogène :... Chlore :.. Fluor : Oxygène et azote : Soufre

Plus en détail

Technologie des mélangeurs. staoques pour le moulage statiques par en Injection et en Extrusion. InjecOon et Extrusion. Technologie des mélangeurs

Technologie des mélangeurs. staoques pour le moulage statiques par en Injection et en Extrusion. InjecOon et Extrusion. Technologie des mélangeurs Technologie des mélangeurs Technologie des mélangeurs staoques pour le moulage statiques par en Injection et en Extrusion InjecOon et Extrusion Sommaire IntroducOon Mélangeur staoque pour une homogénéisaoon

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET N CII.13

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET N CII.13 CII.13 page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET N CII.13 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5

Plus en détail

Edition Protection d Œuvres d Art

Edition Protection d Œuvres d Art Edition Protection d Œuvres d Art «Nukko Manchot Empereur» du sculpteur Jean-Marie Pigeon, bronze d art de 112 cm de haut, en cours de réalisation chez le Fondeur Susse. Le 5 octobre 2006, chez le fondeur

Plus en détail

Le CTIF et la recherche collective

Le CTIF et la recherche collective Le CTIF et la recherche collective Dans le cadre du contrat de performance qui le lie à la Profession de la fonderie, le CTIF (Centre Technique des Industries de la Fonderie) déploie chaque année des actions

Plus en détail

structure Matière T de moulage en C

structure Matière T de moulage en C LA REGULATION DE TEMPERATURE DES OUTILLAGES EN INJECTION Les objectifs de formation d'après le référentiel de formation du BTS Etre capable de définir la ou les fonctions des périphériques. A partir d'un

Plus en détail

MOULAGE ET FONDERIE D ART

MOULAGE ET FONDERIE D ART Daniel Lambert MOULAGE ET FONDERIE D ART Éditions VIAL 22 Zone du feu, creusets au repos. Au fond, potée monumentale. (Fonderie de Coubertin, Saint Rémy-les-Chevreuse). Chapitre 3 LES ATELIERS Les différents

Plus en détail

LA CONCEPTION DES PIÈCES À MÉTALLISER

LA CONCEPTION DES PIÈCES À MÉTALLISER 2.1 2.2 2 LA CONCEPTION DES PIÈCES À MÉTALLISER 2.1. GÉNÉRALITÉS Bien que le procédé de métallisation soit moins contraignant que la galvanisation en ce qui concerne la conception des pièces à revêtir,

Plus en détail

L injection plastique

L injection plastique L injection plastique I. Généralité L injection plastique est un procédé de mise en œuvre des thermoplastiques Il consiste à ramollir la matière plastique pour l amener en phase plastique, à l injecter

Plus en détail

TUBE ACIER 1 J-M R. D-BTP 2006

TUBE ACIER 1 J-M R. D-BTP 2006 TUBE ACIER J-M R. D-BTP 2006 1 Propriétés physiques Formes commerciales Caractéristiques des tubes acier et filetages Les outils de coupe Assemblage des tubes Filetage- Taraudage Les raccords en fonte

Plus en détail

Comment faire un moule pour des boutons

Comment faire un moule pour des boutons Comment faire un moule pour des boutons La première chose est évidemment de disposer de boutons originaux. On peut s en faire prêter sans crainte, le moulage silicone n abime absolument pas les pièces.

Plus en détail

LE PROTOTYPAGE. I. Qu est ce que le prototypage? II. Principes utilisés pour le prototypage

LE PROTOTYPAGE. I. Qu est ce que le prototypage? II. Principes utilisés pour le prototypage Nom :RUTKOSWKI Yona Nom : MANGOT Antoine Nom : CHAMOUSSET Thomas I. Qu est ce que le prototypage? LE PROTOTYPAGE Le prototypage est la démarche qui consiste à réaliser un prototype. Ce prototype est un

Plus en détail

Matériaux utilisés dans la conception de disques de freins

Matériaux utilisés dans la conception de disques de freins Page 1 sur 6 Matériaux utilisés dans la conception de disques de freins Introduction Un véhicule en mouvement possède une énergie cinétique, fonction de la masse et de la vitesse, soit E = 1/2 m v 2. Le

Plus en détail

Assemblage des métaux. Assemblage des métaux

Assemblage des métaux. Assemblage des métaux Assemblage des métaux La fonction principale d un assemblage est de transmettre correctement des efforts qui peuvent être très importants et qui sont le plus généralement statiques ou quasi-statiques (actions

Plus en détail

Document Ressources 1 : Qu est-ce qu un matériau?

Document Ressources 1 : Qu est-ce qu un matériau? Document Ressources 1 : Qu est-ce qu un matériau? Tout au long de son histoire, l homme a eu besoin pour se nourrir, s habiller, travailler, se déplacer, de fabriquer des objets. Pour cela, il a utilisé

Plus en détail

GRAPHITES DE SPÉCIALITÉS POUR LA COULÉE CONTINUE DES MÉTAUX

GRAPHITES DE SPÉCIALITÉS POUR LA COULÉE CONTINUE DES MÉTAUX GRAPHITES DE SPÉCIALITÉS POUR LA COULÉE CONTINUE DES MÉTAUX INSTALLATION DE COULÉE CONTINUE HORIZONTALE Système de refroidissement Filière en graphite Front de solidification La coulée continue est un

Plus en détail

Les fonderies avec leurs produits high-tech ont de bonnes perspectives d avenir

Les fonderies avec leurs produits high-tech ont de bonnes perspectives d avenir Article professionnel no 1 : NEWCAST Les fonderies Les fonderies avec leurs produits high-tech ont de bonnes perspectives d avenir NEWCAST 2015 salon international spécialisé dans Ies produits de moulage

Plus en détail

Projets OPM FONDERIE

Projets OPM FONDERIE Projets OPM FONDERIE Mai 2016 Juin 2016 Durée : 30 heures Exposés : 20 minutes par groupe CR : 16 Juin 2016 Objectifs généraux Mener à terme une étude, dans le domaine de la fabrication, aussi bien au

Plus en détail

Scanner 3D. Handyscan 3D Revscan : Imprimante 3D. Dimension Elite : Matériels du Laboratoire de prototypage AIP-Priméca - EC Lille

Scanner 3D. Handyscan 3D Revscan : Imprimante 3D. Dimension Elite : Matériels du Laboratoire de prototypage AIP-Priméca - EC Lille Scanner 3D Handyscan 3D Revscan : Logiciel d acquisition Xrcam Logiciel de rétro ingénierie Geomagic Studio (Capture, Wrap, Shape, Fashion) Imprimante 3D Dimension Elite : Fiche technique : Volume de fabrication

Plus en détail

L isolation thermique du bâtiment. Mai 2016

L isolation thermique du bâtiment. Mai 2016 L isolation thermique du bâtiment Mai 2016 L isolation thermique du bâtiment Ce guide est une introduction à l isolation thermique du bâtiment. Il permet de saisir les principales notions techniques entourant

Plus en détail

Coulage : Résine cristal Propriétés : Applications : Résine Cristal

Coulage : Résine cristal Propriétés : Applications : Résine Cristal Fiche technique Coulage : Résine cristal Propriétés : Système de résine époxy bi composants : résine et durcisseur. Transparente et solide, imite parfaitement la pâte de verre. Permet de réaliser moulages,

Plus en détail

PROCEDES Dossier ressources

PROCEDES Dossier ressources 1 Le moulage Mise en formes des matériaux métalliques Le moulage permet d obtenir des pièces complexes en coulant du métal en fusion dans un moule. Mais il existe aussi d autres types de moulages. Par

Plus en détail

LE MOULAGE AU CONTACT SICOMECAH

LE MOULAGE AU CONTACT SICOMECAH LE MOULAGE AU CONTACT SICOMECAH 1 MOULAGE AU CONTACT PRINCIPE Procédé manuel pour la réalisation de pièces à partir des résines thermodurcissable à température ambiante. Le moulage au contact consiste

Plus en détail

MEMOIRE TECHNIQUE. Cabas en PET. Plast- up ZI Chambaud 43620 St Romain Lachalm. Tél : 04 71 61 23 02 Fax : 04 71 61 23 04 contact@plast- up.

MEMOIRE TECHNIQUE. Cabas en PET. Plast- up ZI Chambaud 43620 St Romain Lachalm. Tél : 04 71 61 23 02 Fax : 04 71 61 23 04 contact@plast- up. MEMOIRE TECHNIQUE Cabas en PET Plast- up ZI Chambaud 43620 St Romain Lachalm Tél : 04 71 61 23 02 Fax : 04 71 61 23 04 contact@plast- up.com Reproduction interdite sans l accord express de Plast-up Page

Plus en détail

LES MOULES D INJECTION TP

LES MOULES D INJECTION TP Niveau : 2 nde et/ou 1 ère Baccalauréat Professionnel Plasturgie Date : 1 er trimestre 2008 Durée : Intitulé de la séquence: Condition : Salle : Ressources : Pré-requis : 6 heures Classe entière Salle

Plus en détail

PROCEDES D OBTENTION DES PIECES BRUTES

PROCEDES D OBTENTION DES PIECES BRUTES PROCEDES D OBTENTION DES PIECES BRUTES Mise a jour le:18/03/2007 LE MOULAGE Histoire Il y a environ 250 000 ans, l'homme fit la découverte du feu. Il s'agissait d'un pas significatif dans le développement

Plus en détail

Thermoformage. Le ratio d étirement se calcule de la façon suivante : SR = 1+ 2D (L + W) LW

Thermoformage. Le ratio d étirement se calcule de la façon suivante : SR = 1+ 2D (L + W) LW Thermoformage Adaptation de Modern Plastics Handbook, pages 8.111 à 8.116. Le procédé de thermoformage peut être divisé en 3 grandes catégories; - Le thermoformage régulier où le vide sous la feuille donne

Plus en détail

Réaliser ses CIRES GAUFREES GAUFRIER

Réaliser ses CIRES GAUFREES GAUFRIER GAUFRIER 1 Quel intérêt pour l apiculteur de réutiliser ses propres cires : L origine des cires est connue, c est économique (matériel Asapistra en prêt) Comment procéder : La cire d'abeille (notamment

Plus en détail

CHAUDRONNERIE PLASTIQUE ET FINITION SOUDURE / ASSEMBLAGE / CONTRÔLE 3D - TEST

CHAUDRONNERIE PLASTIQUE ET FINITION SOUDURE / ASSEMBLAGE / CONTRÔLE 3D - TEST CHAUDRONNERIE PLASTIQUE ET FINITION SOUDURE / ASSEMBLAGE / CONTRÔLE 3D - TEST Soudures et solutions complètes de finition > Ensemble de technologies complémentaires permettant de répondre aux problématiques

Plus en détail

Transferts thermiques 1

Transferts thermiques 1 Transferts thermiques Introduction. Modes de transmission de la chaleur Conduction thermique. Loi de Fourier. Conductivité thermique Resistance thermique. Coefficient de transfert thermique La convection.

Plus en détail

Chaleur d'hydratation et fissurabilité

Chaleur d'hydratation et fissurabilité 1. Introduction Chaleur d'hydratation et fissurabilité Les réactions du ciment Portland en présence d'eau ou "hydratation" produisent des composés hydratés qui permettent de lier les différentes particules

Plus en détail

PRESSING Enduction par extrusion et contrecollage

PRESSING Enduction par extrusion et contrecollage PRESSING Enduction par extrusion et contrecollage On plastifie le carton pour ajouter à ses propriétés mécaniques, l étanchéité et la possibilité de le sceller à la chaleur. Un nombre relativement restreint

Plus en détail

! CONSEIL. Les abrasifs appliqués. Définition : Les grains abrasifs :

! CONSEIL. Les abrasifs appliqués. Définition : Les grains abrasifs : Les abrasifs appliqués Définition : Un abrasif désigne un corps dur et tranchant qui permet d enlever de la matière. Une action mécanique (manuelle ou avec une machine) est requise, contrairement aux agents

Plus en détail

La technologie PIM. Exemples de pièces obtenues par le procédé PIM

La technologie PIM. Exemples de pièces obtenues par le procédé PIM La technologie PIM Le procédé PIM combine injection plastique et métallurgie des poudres. Il permet la mise en forme de pièce métallique et/ou céramique comme celle de pièce plastique. Exemples de pièces

Plus en détail

DOSSIER 2 TRAITEMENT ET CONDITIONNEMENT DES DÉCHETS

DOSSIER 2 TRAITEMENT ET CONDITIONNEMENT DES DÉCHETS R A P P O R T D E S Y N T H È S E 2 0 1 5 C H A P I T R E 5 - L E S D O S S I E R S T H É M AT I Q U E S - D O S S I E R 2 DOSSIER 2 TRAITEMENT ET CONDITIONNEMENT DES DÉCHETS INVENTAIRE NATIONAL DES MATIÈRES

Plus en détail

Il existe 4 grandes familles de matériaux qui ont des origines totalement différentes.

Il existe 4 grandes familles de matériaux qui ont des origines totalement différentes. NOM : Classe : 6e THEME : Les matériaux 1/6 ACTIVITE M : Les familles de matériaux PROBLEME POSE : Nous sommes entourés d objets techniques, qui sont fabriqués différemment. Suivant leurs fonctions d usage,

Plus en détail

Introduction aux procédés de fabrication. Hocine KEBIR Maître de Conférences à l UTC Poste : 7927 Hocine.kebir@utc.fr

Introduction aux procédés de fabrication. Hocine KEBIR Maître de Conférences à l UTC Poste : 7927 Hocine.kebir@utc.fr Éléments de dessin technique (TN01 : Automne 2009) Introduction aux procédés de fabrication Hocine KEBIR Maître de Conférences à l UTC Poste : 7927 Hocine.kebir@utc.fr 1 Rappel : Conseils pour la modélisation

Plus en détail

CONCEPTION POUR LE RECYCLAGE

CONCEPTION POUR LE RECYCLAGE Page : 1/7 CONCEPTION POUR LE RECYCLAGE Aujourd hui, les ressources de notre planète sont surexploitées, et l influence de l activité humaine sur l environnement n est plus acceptable. Il en résulte les

Plus en détail

Carport en aluminium "Classic"

Carport en aluminium Classic 0308 Manuel d installation Carport en aluminium "Classic" Référence des l articles ACCL ACCLW ACCLB SOMMAIRE Remarques importantes 2 Liste des éléments profilés 3 Liste des petits éléments 4 Fondations

Plus en détail

Cours no 10 Matériaux et techniques

Cours no 10 Matériaux et techniques ours no 10 Matériaux et techniques Matière plastique Une matière plastique est essentiellement constituée de macromolécules (ou polymères). est généralement une matière qui peut être moulée. Macromolécule,

Plus en détail

Conception et moulabilité Volume 2: Contre-dépouilles et trous débouchants

Conception et moulabilité Volume 2: Contre-dépouilles et trous débouchants Imprimer. Format: Paysage Taille de la page: Ajuster à la page Relier et enregistrer. Relier en format de présentation pour référence future. Conception et moulabilité Volume 2: Contre-dépouilles et trous

Plus en détail

POSEZ ET BRANCHEZ UN BALLON D EAU CHAUDE ELECTRIQUE

POSEZ ET BRANCHEZ UN BALLON D EAU CHAUDE ELECTRIQUE POSEZ ET BRANCHEZ UN BALLON D EAU CHAUDE ELECTRIQUE ETAPE 1 PERçAGE 1.a Points d'ancrage Si vous ne disposez pas d un gabarit de montage fourni avec l emballage de l appareil, tracez l emplacement des

Plus en détail

Méthodes thermiques d analyse

Méthodes thermiques d analyse UNIVERSITE HASSAN II AIN CHOK Faculté de Médecine Dentaire de Casablanca Département de B.M.F. Méthodes thermiques d analyse Pr Khalil EL GUERMAÏ Méthodes Thermiques d Analyse 1)- Introduction 2)- Analyse

Plus en détail

Les propriétés des matériaux

Les propriétés des matériaux 1.Les matériaux 1 Acier C14 Identifier les propriétés physiques et chimiques des matériaux 2 Aluminium 3 Cuivre 4 PVC 5 Bois 2.Le classement : reclassez dans le tableau ci-dessous les 5 matériaux, en reportant

Plus en détail

cuisine pâtisserie chocolat

cuisine pâtisserie chocolat L A T E L I E R E N I M A G E S Créer ses moules cuisine pâtisserie chocolat Marc-André Figueres & Jean-Pierre Delpech avec la collaboration de Catherine Talamoni Recettes de Régis Ferey et de Pascal Niau

Plus en détail

Durée du TP : 3h30 1. RAPPELS. La densité d un corps, notée d, s'exprime suivant la relation suivante : corps. d ref

Durée du TP : 3h30 1. RAPPELS. La densité d un corps, notée d, s'exprime suivant la relation suivante : corps. d ref TP N 2 : MECANIQUE DES FLUIDES Durée du TP : 3h30 1. RAPPELS La densité d un corps, notée d, s'exprime suivant la relation suivante : corps d ref avec corps la masse volumique du corps considéré et ref

Plus en détail

Machine ASTUS Guide de l utilisateur

Machine ASTUS Guide de l utilisateur Machine ASTUS Guide de l utilisateur Mode d emploi pour la fabrication d une pièce à l aide de l Appareil Simple de Thermoformage de l Université de Sherbrooke. Machine ASTUS Guide de l utilisateur page

Plus en détail

Démarche d aide au choix des matériaux :

Démarche d aide au choix des matériaux : Démarche d aide au choix des matériaux : L entreprise «Mécachrome» utilise par expérience plusieurs types de matériaux convenant à la réalisation de pièces mécaniques. La sélection de chaque matériau peut

Plus en détail

COMMENT CONTROLER LE RETRAIT AU MOULAGE

COMMENT CONTROLER LE RETRAIT AU MOULAGE COMMENT CONTROLER LE RETRAIT AU MOULAGE Les objectifs de formation d'après le référentiel de formation du BTS : Les élevés seront capables d'expliquer les relations qui existe entre l'outillage et le comportement

Plus en détail

Conception Éco-design Industrialisation Logistique

Conception Éco-design Industrialisation Logistique Conception Éco-design Industrialisation Logistique Injection Extrusion soufflage Rotomoulage «Réaliser et commercialiser des produits et services innovants et éco-conçus» Nos valeurs Écoute, créativité

Plus en détail

UNE CHALEUR RAYONNANTE COMME CELLE DU SOLEIL

UNE CHALEUR RAYONNANTE COMME CELLE DU SOLEIL UNE CHALEUR RAYONNANTE COMME CELLE DU SOLEIL Panneau climatisant WEM pour construction récente Habitation individuelle près de Coblence, Allemagne Tuyau préformé WEM pour rénovation Musée Paulinzella,

Plus en détail

Le Moulage à la Cire Perdue

Le Moulage à la Cire Perdue LeMoulageàlaCirePerdue 1 Procédé Ce procédé de moulage, s applique à tous les types de pièces mécaniques, des petites aux grandes dimensions, de quelques grammes à des pièces allant jusqu à 25 Kg, de formes

Plus en détail

Contrôle des adhésifs

Contrôle des adhésifs Contrôle des adhésifs Masse volumique On utilise un pycnomètre de type Hubbard uniquement pour la mesure de la masse volumique des adhésifs liquides comportant des solvants volatils. - Nettoyer puis sécher

Plus en détail

MISE EN FORME DES MATERIAUX

MISE EN FORME DES MATERIAUX MISE EN FORME DES MATERIAUX 1 Forgeage industriel Estampage Matriçage Extrusion Laminage Emboutissage Forge libre Procédé de mise en forme d un matériau afin de produire des pièces mécaniques ébauchées

Plus en détail

LE CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT DÉFINITION :

LE CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT DÉFINITION : Page 1 sur 7 LE CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT DÉFINITION : Circuit fermé dans le but d'évacuer des calories créées sous forme de chaleur. Le plus souvent, il s agit d eau avec un additif permettant d augmenter

Plus en détail

LA ROUILLE NE SE REPOSE JAMAIS

LA ROUILLE NE SE REPOSE JAMAIS Une peinture UNIQUE avec une durée de vie inimaginable! COMPOSITION: Leon Bancken : A p p lications universelles : L arme absolue contre la rouille Application du e n t a n t q u e s y s t è m e a n t

Plus en détail

Qu est-ce que le TPE? Elastomères Thermoplastiques

Qu est-ce que le TPE? Elastomères Thermoplastiques Qu est-ce que le TPE? Elastomères Thermoplastiques Les matériaux Elastomères Thermoplastiques (TPE) sont des matières premières que l on peut traiter dans l ensemble des machines de processus plastiques

Plus en détail

On ne joue pas avec la nourriture!

On ne joue pas avec la nourriture! Dans le cadre du On ne joue pas avec la nourriture! Haute Ecole de Namur-Liège-Luxembourg Département Ingénieur Industriel de Pierrard Virton www.henallux.be/ingenieur-industriel Table des matières Expérience

Plus en détail

Introduire de façon efficace une expérience dans une démarche d investigation La poussée d Archimède

Introduire de façon efficace une expérience dans une démarche d investigation La poussée d Archimède Introduire de façon efficace une expérience dans une démarche d investigation La poussée d Archimède Première partie: Présentation du sujet de la leçon. Idée centrale Pourquoi avons-nous l impression d

Plus en détail

INSA de Strasbourg Résumé Génie Mécanique (EI) Master Automotive Product Engineering

INSA de Strasbourg Résumé Génie Mécanique (EI) Master Automotive Product Engineering INSA de Strasbourg Résumé Génie Mécanique (EI) Master Automotive Product Engineering Hoffmann Sébastien Septembre 2012 1. Introduction De nombreuses contraintes sont apparues ces dernières années. Les

Plus en détail

Normes de représentation des dessins techniques 2D et perspectives

Normes de représentation des dessins techniques 2D et perspectives Centre d Intérêt CI 11 REPRESENTER ET CONCEVOIR REPRESENTATION GRAPHIQUE DU REEL Normes de représentation COURS 2 Normes de représentation des dessins techniques 2D et perspectives 1 La projection orthogonale

Plus en détail

Machines à cloche C 100 / C 200 / C 300 / C 350. Solutions compactes et complètes pour des emballages parfaits. *Le meilleur de l emballage

Machines à cloche C 100 / C 200 / C 300 / C 350. Solutions compactes et complètes pour des emballages parfaits. *Le meilleur de l emballage Machines à cloche C 100 / C 200 / C 300 / C 350 Solutions compactes et complètes pour des emballages parfaits *Le meilleur de l emballage * C 100 / C 200 / C 300 / C 350 Applications possibles Emballage

Plus en détail

Petit guide. outils, techniques et matériaux. science et la technologie. des. pour la. au premier cycle du secondaire

Petit guide. outils, techniques et matériaux. science et la technologie. des. pour la. au premier cycle du secondaire Petit guide des outils, techniques et matériaux pour la science et la technologie au premier cycle du secondaire 2006-2007 Coupage et sciage Nom français : Couteau rétractable (X-acto) 1. Pour faire une

Plus en détail

La technique du moulage (appliquée aux moulages de la collection de Bordeaux)

La technique du moulage (appliquée aux moulages de la collection de Bordeaux) La technique du moulage (appliquée aux moulages de la collection de Bordeaux) «Le plâtre sorti du moule formé sur la statue ou le bas-relief en conserve toutes les formes et suffit pour en transmettre

Plus en détail

Swiss Jet Le moufle tout en un

Swiss Jet Le moufle tout en un Swiss Jet Le moufle tout en un Injecter et presser "Swiss Jet arrive à convaincre grâce à une prise en main et à un traitement simple de matériaux polymères à chaud et à froid avec compacité maximale et

Plus en détail

DALLES DE COUVERTURE POUR LES LATRINES : CAS DES DALLES A BASE DE CIMENT ET COMPOSANTS => BETON ARME (CONCEPTION)

DALLES DE COUVERTURE POUR LES LATRINES : CAS DES DALLES A BASE DE CIMENT ET COMPOSANTS => BETON ARME (CONCEPTION) DALLES DE COUVERTURE POUR LES LATRINES : CAS DES DALLES A BASE DE CIMENT ET COMPOSANTS => BETON ARME (CONCEPTION) Dans la plupart des cas, ce sont les dalles de béton ou à base de ciment qui offrent la

Plus en détail

SOUDURE S.O.A. Alain Morissonnaud

SOUDURE S.O.A. Alain Morissonnaud SOUDURE S.O.A. Alain Morissonnaud 2010 1 Définition La soudure peut être de deux natures : assemblage autogène ou assemblage hétérogène. L assemblage autogène est un procédé qui permet par fusion d assembler

Plus en détail

Imprimante polyvalente UV LED 64 pour rouleaux et supports rigides

Imprimante polyvalente UV LED 64 pour rouleaux et supports rigides Imprimante polyvalente UV LED 64 pour rouleaux et supports rigides Impression UV LED sur supports rigides et rouleaux, 1625 mm (64 ) Encres UV LED C, M, J, N blanc et vernis en option pour une finition

Plus en détail

Balcons, porte-cannes à pêche, chandeliers

Balcons, porte-cannes à pêche, chandeliers Balcons, porte-cannes à pêche, chandeliers Bases et raccords pour balcons en alliage léger Tubes en inox et alliage léger Balcons en inox.132.22/23.130.22/23.131.22/23.133.22/23.135.22/23.134.22/23.132.00.130.00

Plus en détail

ACIER. Dr. Adamah MESSAN. École Supérieure Polytechnique de Kaya (ESPK) 25/05/2010

ACIER. Dr. Adamah MESSAN. École Supérieure Polytechnique de Kaya (ESPK) 25/05/2010 ACIER Dr. Adamah MESSAN École Supérieure Polytechnique de Kaya (ESPK) Les aciers 1. Propriétés 2. Traitement des aciers 3. Produits et utilisations LES ACIERS 1. Propriétés 1.1 Propriétés physique *Massevolumique:

Plus en détail

Promold study. Reduce weight of material with the simulation. Consulting Services. Customer

Promold study. Reduce weight of material with the simulation. Consulting Services. Customer Promold study Consulting Services Customer Reduce weight of material with the simulation By Dr. LUYE jean- François (Imug Presentation) www.promold.fr 1 Goal Reduce cost of material Minimal weight =? Initial

Plus en détail

CORPS MORTS. Plus le corps mort est massif et lourd, mieux c est.

CORPS MORTS. Plus le corps mort est massif et lourd, mieux c est. CORPS MORTS PRINCIPES DE FABRICATION DES CORPS MORTS Il est essentiel que le DCP soit retenu par un corps mort massif et bien conçu. Les ancres du commerce sont en général trop coûteuses. Il est possible

Plus en détail

Comparaison des technologies de soudage à haute densité d énergie

Comparaison des technologies de soudage à haute densité d énergie Comparaison des technologies de soudage à haute densité d énergie 2 ème Séminaire Bodycote / Air Liquide 14 15 octobre 2010 Peggy Gressel Historique Sommaire Domaines d utilisation Le soudage plasma Le

Plus en détail

Conception pièces et outillages en injection

Conception pièces et outillages en injection Conception pièces et outillages en injection Personnes concernées Techniciens, ingénieurs, responsables bureau d études, chefs de projet, dessinateur, agent de méthodes, concepteur de pièces devant faire

Plus en détail

1.1 Fabrication et propriétés des ciments

1.1 Fabrication et propriétés des ciments Chapitre 1 Les ciments 1.1 Fabrication et propriétés des ciments Ce chapitre concerne essentiellement la fabrication et l utilisation du ciment Portland. Il existe d autres ciments élaborés suivant d autres

Plus en détail

3 De la pluie aux inondations Le rôle des roches

3 De la pluie aux inondations Le rôle des roches 3 De la pluie aux inondations Le rôle des roches Cette fiche permet à l élèves de développer plusieurs connaissances et compétences du socle commun au palier 3. Parmi celles-ci, les principales sont :

Plus en détail

Réalisation d une maquette

Réalisation d une maquette Dossier HABITAT - Réaliser l objet technique d une maquette 2010-2011 La réalisation d une maquette Situation de départ : Nous devons,à travers une exposition, présenter notre maison témoin au personnel

Plus en détail