- Plan du Site - Consignes Générales Sécurité Sûreté Environnement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "- Plan du Site - Consignes Générales Sécurité Sûreté Environnement"

Transcription

1 - Plan du Site - Consignes Générales Sécurité Sûreté Environnement Je soussigné(e), M//Mme., représentant la Société., atteste avoir pris connaissance des consignes générales en vigueur à l Aéroport Montpellier Méditerranée et m engage à les faire respecter par le personnel durant toute la durée des travaux sur le site. Si je fais appel à une entreprise sous-traitante, je m engage à ce qu elle participe activement à la démarche sécuritaire de l aéroport et que son représentant s engage lui-même. Le Signature : Aéroport Montpellier Méditerranée CS MAUGUIO Cedex version 4 Tél ; du 22/01/2010

2 ÉDITO Ce guide de consignes est destiné à tous les sous-traitants devant circuler à pied ou en véhicule en Zone Publique (ZP) et Réservée (ZR) de l Aéroport Montpellier Méditerranée afin de réaliser leurs prestations. Il représente les règles générales de sécurité, de sûreté et d environnement mais ne se substitue en aucun cas aux documents réglementaires, aux textes légaux, aux consignes de votre entreprise, ainsi qu aux instructions et règlements spécifiques de l aéroport. L entreprise prestataire doit prendre toutes les dispositions de manière à être conforme à la réglementation, et doit fournir à tous les documents (habilitation, agrément ) garantissant les qualifications techniques et réglementaires indispensables à la réalisation de la prestation. SOMMAIRE L Aéroport Montpellier Méditerranée p. 3 Respect de la Sécurité p. 10 Règles générales Protection des travailleurs (EPI ) Exigences du Système de Gestion de la Sécurité Circulation des véhicules et matériels L avion Consignes incendie / explosion Conduite à tenir en cas d urgence Respect de la Sûreté p. 7 Titres de circulation Les 4 secteurs sûreté : lettres A - B - F - P Les 5 secteurs fonctionnels : lettres TRA - TRV - ENE - MAN - NAV Mesures de sûreté Circulation des véhicules Règles de vigilance Respect de l Environnement p. 4 Les déchets L utilisation de produits Les nuisances L air L eau et l énergie L environnement visuel version 2 du 28/05/ ANNUAIRE AEROPORT MONTPELLIER MEDITERRANEE Accueil Aéroport Montpellier Méditteranée : PCTSA : Poste de Contrôle Technique, Sécurité et Accès PCE : Poste de Contrôle Exploitation Responsable système de management Chargé de mission environnement Responsable sécurité Responsable sûreté Responsable SGS (sécurité en piste) SSLIA : Service de Sécurité et de Lutte contre les Incendies d Aéronef RSSLIA : Responsable SSLIA SAMU : Service d Aide Médical d Urgence 15 SDIS : Service Départemental d Incendie 18 et Secours Service Infirmerie / GTA : Gendarmerie des Transports Aériens GT : Gendarmerie Territoriale Pour tout appel - d un poste intérieur, composer un numéro à 4 chiffres - d un poste extérieur ou mobile, composer un numéro à 10 chiffres ou 112 d un téléphone mobile 15

3 Respect de l Environnement Eau et énergie Limitez autant que possible votre consommation en eau et en énergie. Ne rejetez dans le réseau d eaux usées que des déversements d eaux usées domestiques. Tout autre déversement est interdit, (corps ou matière solide, déchet, hydrocarbures, acides, graisses, eaux provenant de pompes à chaleur, eaux industrielles ) Prenez toutes les précautions pour éviter tout rejet (même accidentel) dans les réseaux d eaux usées et d eaux pluviales. Environnement visuel Limitez autant que possible les nuisances visuelles auprès des passagers et usagers de la plate-forme : - horaires d intervention, - déploiement réduit des moyens d intervention, - etc Qui prévenir? En cas de problème ou d incident environnemental, veuillez contacter le PCTSA au / 51 N hésitez pas à sensibiliser les personnes qui travaillent autour de vous. La protection de l environnement n est efficace que si elle est garantie par chacun d entre nous! L Aéroport Montpellier Méditerranée L Aéroport Montpellier Méditerranée est divisé en 2 zones distinctes, la Zone Publique (ZP) et Zone Réservée (ZR) (cf Plan au dos). Zone Publique : Zone accessible sans titre d accès particulier. Cette zone comprend la partie de l aérodrome librement accessible au public. voies d accès aux terminaux, parkings de stationnement voitures, parties publiques des terminaux. Zone Réservée : Zone nécessitant des titres d accès pour les personnes et véhicules. Pour entrer en Zone Réservée, il est obligatoire, en plus des titres d accès, de présenter un document justifiant l identité de la personne (carte d identité, permis de conduire ). Cette zone comprend : les parties des terminaux passagers en aval des contrôles de sûreté. l aire de manœuvre - pistes, - voies de circulation des avions, - dégagements et servitudes associées. l aire de trafic - aires de stationnement des avions, - aires d entretien des avions, - aires de garage des avions. la zone de fret, située au nord de la piste principale les bâtiments et installations techniques - GTA : Gendarmerie des Transports Aériens, - SSLIA : Service de Sécurité et de Lutte contre les Incendies d Aéronef, - centrale électrique, - tour de contrôle Avant le début et dès la fin des travaux l entreprise sous traitante doit se rendre quotidiennement au PCTSA pour prévenir de sa présence et 14 prendre en compte tous les facteurs de sécurité. 3

4 Respect de la Sécurité Règles générales Les personnes employées doivent être formées et habilitées aux travaux qu elles auront à effectuer lors de l intervention. Les moyens mis à disposition doivent être conformes, en bon état et adaptés aux travaux à réaliser. Un balisage adapté doit être réalisé tout autour de la zone de travaux afin de définir un périmètre de sécurité qui devra être respecté lors de l intervention Protection des travailleurs Toute personne intervenant à pied sur l aire de mouvement (aire de trafic + aire de manœuvre) doit porter un gilet "haute visibilité". Le port des Equipements de Protection Individuels (EPI), est obligatoire et doit être adapté aux risques liés à l intervention. Engagement de l entreprise extérieure L entreprise prestataire s engage, dans le cadre de la gestion de la sécurité, à fournir un justificatif quant à la validité, au moment de l intervention, des agréments et qualifications de son personnel et des équipements utilisés dans le cadre de la prestation. faire remonter, dans la demi-journée, à son correspondant (ou à défaut au PCTSA), par le biais de Fiche de Remontée d Evenements Sécurité (FRES), tout événement ou incident pouvant impacter sur la sécurité. à renseigner un plan de prévention pour tout dans le périmètre SGS, pour tout travaux de plus de 400h (sur 1 année), ou tout travaux jugés dangereux par l arrêté du 19 mars Respect de l Environnement Nuisances Occasionnez le minimum de nuisances possibles pour les passagers, les entreprises du site et des riverains : - nuisances sonores, - poussières, - sécurisation des lieux, - protections en cas de soudures - etc Respectez les mesures d hygiène, de propreté et évitez toute dégradation sur l aéroport. Toute nuisance ou anomalie constatée devra être signalée au responsable environnement, et faire l objet d une remontée d information. L air Limitez au maximum les émissions polluantes lors de l intervention : - choix des horaires, - choix des produits, - choix des véhicules et matériels - etc Respectez strictement les interdictions de fumer dans l aérogare et en ZR, et plus particulièrement sur les lieux de stockage et d utilisation de produits inflammables ou dangereux : - stockage de fuel, - stockage de produits dangereux - etc à renseigner un permis de feu pour tout intervention par point chaud de prévenir le PCTSA pour toute intervention isolée. 4 13

5 Respect de l Environnement Respect de la Sécurité Circulation des véhicules et matériels Les déchets La société prestataire est propriétaire, donc responsable, des déchets qu elle génère sur la plate-forme aéroportuaire tout au long de son intervention. Assurez l évacuation de vos déchets hors aéroport, jusqu aux filières de traitement et d élimination et nous fournir une copie des contrats passés avec les entreprises spécialisées dans le tri et l élimination de déchets et ou du BSDD (Bordereau de Suivi de Déchets Dangereux). Assurez un maintien permanent du chantier en état de propreté ; dans le cas contraire une refacturation du nettoyage pourra être réalisée. Respectez les limitations de vitesse : 20km/h - sur les routes de service et l aire de trafic 50km/h - sur la voie routière nord (qui conduit au Fret) Aucun limitation pour les interventions sur l aire de manœuvre (adaptez votre vitesse en fonction de la situation) Règles de priorité : Vous devez la priorité aux : - avions, même tractés ou repoussés, - véhicules de secours - piétons y compris aux passagers - véhicules circulant sur les routes de service lorsque vous quittez un poste de stationnement ou sortez des salles de tri bagages, - bus quittant leur stationnement avec passagers à bord. Utilisation de produits Privilégiez, lors de votre intervention, des produits avec un impact minimum sur l environnement (produits verts, produits biodégradables ). En cas d utilisation de produits dangereux, assurez-vous au préalable que votre société a bien communiqué dans le plan de prévention, la liste et quantité de produits utilisés ainsi que les Fiches de Données Sécurité associées. Respectez les Fiches de Données Sécurité des produits utilisés (emploi d EPI particuliers, précautions particulières ). 12 Stationnement des véhicules et matériels : Les véhicules et matériels des entreprises extérieures doivent impérativement être garés sur le parking P7 (cf Plan au dos) immédiatement après déchargement du matériel. Il est interdit de stationner : - sur les routes de services - sur les passages pour piétons - sur les zones d évolution des passerelles - devant les véhicules avitailleurs - devant les portes des avions. Réagir en cas de collision matériel - Dommage entre véhicules : - Dommage aux avions : Prévenir Prévenir le correspondant le correspondant le PCTSA au le PCE au

6 Respect de la Sécurité en piste L avion Distances de sécurité Ne jamais pénétrer dans une zone de souffle ou d aspiration, même si l avion est arrêté. Attention à l aspiration : Attention au souffle : - 8m pour les réacteurs - 2 avions pour les réacteurs - 4m pour les hélices La Zone d Evolution Contrôlée La ZEC délimite un périmètre de sécurité autour de l avion (7,5m, exemple du schéma), lors de son arrivée, son départ ou durant le stationnement. Seuls les personnes et matériels indispensables aux opérations d escales sont autorisés à pénétrer dans ce périmètre. Périmètre de sécurité "collision" Seuls les personnes et matériels indispensables aux opérations d escales sont autorisés à pénétrer dans ce périmètre (zone de 5m autour de l avion). Périmètre de sécurité "incendie" Seuls les personnes et matériels chargés de l avitaillement sont autorisés à pénétrer dans ce périmètre (il délimite la zone dangereuse à risques important d incendie située à 3m des ailes des ailes de l avion, des véhicules et tuyaux avitailleurs, dessiné ci contre). Respect de la Sécurité incendie Il est formellement interdit de fumer dans l aérogare ainsi qu en ZR. Il est également interdit, afin de limiter au maximum les risques d incendie, d utiliser des allumettes, briquets ou toute autre flamme dans les lieux suivants : - sur l aire de manœuvre, - à moins de 15 m d un avion, d un camion citerne ou d une soute à essence, - dans les hangars recevant des avions, - dans les ateliers utilisant des produits inflammables. Aucun objet susceptible de provoquer des étincelles (échelles, chaînes ) ne doit être traîné à même le sol. Tout téléphone est interdit à moins de 5m d un avion. 6 Respect de la Sûreté Les mesures de sûreté Pour entrer ou sortir de la Zone Réservée, utilisez les accès dédiés (Postes d inspection filtrage) ou le PARIF pour un accès en véhicule. Vous devez vous soumettre sans faire de difficultés à l inspection filtrage Circulation des véhicules Tout véhicule pénétrant en Zone Réservée doit faire l objet d une autorisation délivrée par les services de l aéroport. Toute personne conduisant un véhicule dans cette zone devra suivre une formation à la conduite sur le site de l aéroport ; pour plus d information veuillez contacter le PCTSA, au Règles de vigilances En cas de situations anormales : Colis ou sac abandonné Tentative d intrusion ou intrusion en Zone Réservée Porte bloquante ouverte Individu au comportement suspect en Zone Réservée Prévenir immédiatement la Gendarmerie des Transports Aériens (GTA) au Qui prévenir? En cas de problématique ou d incident pouvant impacter sur la sûreté aéroportuaire, veuillez contacter le responsable sûreté au

7 Respect de la Sûreté Les 4 secteurs sûreté La Zone Réservée comprend 4 secteurs sûreté et 5 secteurs fonctionnels. L autorisation d accès à ces secteurs dépend des lettres figurant sur votre Titre de circulation. Respect de la Sécurité incendie Conduite à tenir en cas d urgence En cas d alarme incendie - Dirigez-vous calmement vers la sortie la plus proche et rejoignez le point de rassemblement (cf Plan au dos) le plus proche : A B F P Secteur sûreté AVION Vous pouvez accéder à l aire de stationnement de l avion, et aux cheminements d accès à celui-ci, en sa présence. Secteur sûreté BAGAGES Vous pouvez accéder aux salles de tri, de conditionnement et de stockage des bagages au départ et en correspondance. Secteur sûreté FRET Vous pouvez accéder aux zones de conditionnement et de stockage du fret. Secteur sûreté PASSAGERS Vous pouvez accéder aux salles d embarquement et aux passerelles (pendant l embarquement et le débarquement les passerelles passent en secteur P). - au Parking P2 - au Centre d Affaires - au bâtiment d Air France - Assurez-vous que tous les membres de votre équipe sont présents. - Ne vous engagez pas dans un couloir enfumé avec une visibilité de moins de 4m, et n empruntez que des escaliers (pas d ascenseurs). - Fermez les portes derrière vous (afin d éviter une propagation) Découverte d incendie 1- Donnez l alerte : - appel au SSLIA au (suivre les indications page suivante) - déclenchez manuellement un boîtier d alarme - prévenez le PCTSA au MAN Les 5 secteurs fonctionnels Vous pouvez accéder aux pistes, voies de circulation avions et routes de service coupant les pistes et voies de circulation. - prévenez le responsable sécurité au Essayez dans le domaine du possible et sans prendre de risque de maîtriser l incendie avec un extincteur approprié. 3- Rejoindre le point de rassemblement le plus proche TRA Vous pouvez accéder au secteur aire de trafic. Accidents graves ou malaises côté piste ENE Vous pouvez accéder au secteur énergie (centrale électrique et dépôts d essence). 1- Protégez la ou les victimes et supprimez les sources de danger (ne déplacer la ou les victimes que dans le cas d un dégagement d urgence si aucune autre action n est réalisable). TRV Habitation à circuler sur les aires de trafic en véhicule. 2- Prévenez : - le SSLIA au (suivre les indications page suivante) NAV Vous pouvez accéder aux installations Aviation Civile (GTA, SSLIA, tour de contrôle ) 10 - les SST au le PCE au

8 Consignes de Sécurité incendie ALERTEZ LES SECOURS SSLIA au ; SDIS au 18 ; SAMU/SMUR au 15 Numéro d urgence 112 d un téléphone mobile GARDEZ VOTRE CALME N oubliez pas que vos interlocuteurs ne savent pas ce qu il se passe. Vous devez leur fournir un maximum d informations pour qu ils puissent prendre les mesures les plus adaptées. - origine de l appel IDENTIFIEZ-VOUS - vos nom et prénom - lieu, numéro de téléphone du poste - incendie, explosion PRECISEZ LA NATURE - effondrement - malaise DE L ACCIDENT - brûlure - contamination INDIQUEZ LE LIEU - bâtiment, aérogare concerné(s) - niveau concerné : sous-sol, RC, étage DE L ACCIDENT - local concerné : bureau, cuisine, local technique DECRIVEZ LA GRAVITE - nombre (et âge) des victimes - état de conscience, signes, symptômes DE L ACCIDENT - position INDIQUEZ LES MESURES DE SECURITE ET LES MOYENS DE SECOURS DEJA MIS EN ŒUVRE - gestes de premiers secours effectués - mesures de sécurité prises PRECISEZ SI LA SITUATION - risques induits PRESENTE (incendie, explosion, collision, DES RISQUES PARTICULIERS contamination, propagation ) SAUF INSTRUCTION - restez en contact avec les secours CONTRAIRE - indiquez un point de rendez-vous NE RACCROCHEZ PAS! - désignez une personne chargée de l accueil des secours Respect de la Sûreté Titres de circulation Les titres de circulation (au nombre de 3 ; rouge, saumon et vert) sont indispensable pour toute personne ayant à intervenir en Zone Réservée. Titre d accès rouge : il permet d accéder à un ou plusieurs secteurs sûreté de la Zone Réservée soumis à inspection filtrage. Ce titre dit "autonome", ne nécessite pas d accompagnement pour intervenir en Zone Réservée (obligatoire pour plus de 3 jours d intervention sur le site) Titre d accès saumon : il permet d accéder à une ou plusieurs parties de la Zone Réservée sans avoir accès aux secteurs sûreté. Titre d accès vert : il permet l accès en Zone Réservée pour une durée de 24h avec accompagnement obligatoire. Il est délivré à la GTA en présence de l accompagnant badge rouge. Toute intervention sans titre d accès rouge (autonome) sera nécessairement réalisée avec un accompagnant titulaire d un Titre d accès rouge. Pour toute demande de titre, veuillez contacter l adjoint au responsable Sûreté de l aéroport au ; un délai d un mois est à prévoir pour l obtention d un titre d accès rouge ou saumon. Le Titre de circulation doit être porté de manière apparente, durant toute la durée d intervention en Zone Réservée. Il doit être présenté lors de toute requête des autorités. Il est personnel et ne peut être prêté ou modifié. Le titre doit être restitué dès la cessation d activité et tout vol ou perte doit immédiatement être signalé. La personne circulant en zone réservée doit aussi avoir avec elle une pièce d identité. 8 9

PROTOCOLE DE SECURITE En application des articles R237-1 et suivants du Code du Travail

PROTOCOLE DE SECURITE En application des articles R237-1 et suivants du Code du Travail 1- ENTREPRISE D ACCUEIL (E.A.) Entreprise : Adresse postale : GCS Cité Sanitaire Georges Charpak 11 Boulevard Georges Charpak BP 414 44606 SAINT-NAZAIRE CEDEX : 02 72 27 86 40 Fax : 02 72 27 86 41 Référent

Plus en détail

Plan de prévention. Quoi?

Plan de prévention. Quoi? 2 Plan de prévention Quoi? Ce document a pour objectif d évaluer les risques inhérents à la coactivité entre les agents d'une collectivité et les salariés d'une Entreprise Extérieure (). Cette coactivité

Plus en détail

Poste de Coordination Aérogare. Poste de Coordination Technique. Coordinateur Sécurité des Opérations

Poste de Coordination Aérogare. Poste de Coordination Technique. Coordinateur Sécurité des Opérations LEXIQUE BRIA Bureau Régional d Information et d'assistance aux vols 56.77 DSAC CE BGTA PAF PCA PCT CS0 CEP SSLIA Direction de l Aviation Civile Centre-Est Brigade de Gendarmerie des Transports Aériens

Plus en détail

Santé et sécurité au travail

Santé et sécurité au travail l SANTE ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL DIRECTIVE POUR LES TRAVAUX EFFECTUÉS SUR LE SITE DE L AÉROPORT 1. Principes directeurs Préambule But Champ d application La sécurité du trafic aérien, des passagers et des

Plus en détail

Règles Générales de Sécurité et Santé

Règles Générales de Sécurité et Santé R.G.S.S. destinées aux entreprises extérieures devant intervenir sur les bâtiments et installations de la Banque Internationale à Luxembourg S.A. Les Règles Générales de Sécurité et Sûreté (R.G.S.S.) ont

Plus en détail

AUTO FORMATION // PRE REQUIS/AREVCOM.AF.1

AUTO FORMATION // PRE REQUIS/AREVCOM.AF.1 LA SECURITE PRIVEE AGENT DE PREVENTION ET DE SECURITE AGENT DE SECURITE De nos jours, on ne parle plus de vigiles ou gardien mais d'agents de prévention et de sécurité. Cette appellation regroupe plusieurs

Plus en détail

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien Tous droits réservés Design Spirale Communication visuelle Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien > d un événement majeur Alerte à la bombe Violentes intempéries

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES de l Aéroport de Lannion Côte de Granit

CONDITIONS GENERALES de l Aéroport de Lannion Côte de Granit Aéroport de Lannion Côte de Granit Avenue Pierre Marzin 22300 LANNION Tel 02 96 05 82 91/Fax 02 96 05 82 99 www.lannion.aeroport.fr 1 SOMMAIRE 1. PREAMBULE 2. REFERENCES REGLEMENTAIRES 3. DEFINITIONS 4.

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION Modèle de Plan de prévention proposé par le CDG41 Service Prévention Version 1 janvier 2015

PLAN DE PRÉVENTION Modèle de Plan de prévention proposé par le CDG41 Service Prévention Version 1 janvier 2015 PLAN DE PRÉVENTION PLAN DE PREVENTION Qu est-ce qu un plan de prévention? C est un document dans lequel sont notifiées les mesures de coordination générales prises pour prévenir les risques liés à l interférence

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Aviation civile MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, Direction générale de l aviation civile Direction du transport aérien Sous-direction de la sûreté et de la défense Bureau de la défense

Plus en détail

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE de en Martinik NOTICE HYGIENE ET SECURITE BUREAU VERITAS ASEM Dossier n 6078462 Révision 2 Octobre 2014 Page 1 de en Martinik SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 3 1.1 OBJET DE LA NOTICE... 3 1.2 CADRE REGLEMENTAIRE...

Plus en détail

INFORMATION AU PUBLIC

INFORMATION AU PUBLIC Ville de Versailles INFORMATION AU PUBLIC SECURITE CIVILE COMMUNALE LES GESTES ESSENTIELS EN CAS DE RISQUES LES ALERTES L ALERTE PAR LA SIRENE En cas de danger imminent, le signal national d alerte comporte

Plus en détail

CONSIGNES EN CAS D INCENDIE.

CONSIGNES EN CAS D INCENDIE. CONSIGNES EN CAS D INCENDIE. En cas de découverte (feu, fumée suspecte, ) : Quittez le local où il y a le feu Déclenchez l alarme et avertissez l accueil, le secrétariat ou la conciergerie Évacuez le bâtiment

Plus en détail

GESTION DE LA CO- ACTIVITÉ

GESTION DE LA CO- ACTIVITÉ 16 A GESTION DE LA CO- ACTIVITÉ Plan de prévention - Protocole de sécurité pour le chargement ou le déchargement de véhicule Permis de feu - Dossier des plans de prévention, protocoles de sécurité pour

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICES. «PRESTATION DE SURVEILLANCE et GARDIENNAGE DES LOCAUX D AGROCAMPUS OUEST, CENTRE DE RENNES»

MARCHE PUBLIC DE SERVICES. «PRESTATION DE SURVEILLANCE et GARDIENNAGE DES LOCAUX D AGROCAMPUS OUEST, CENTRE DE RENNES» MARCHE PUBLIC DE SERVICES «PRESTATION DE SURVEILLANCE et GARDIENNAGE DES LOCAUX D AGROCAMPUS OUEST, CENTRE DE RENNES» PROCEDURE ADAPTEE (Article 28 du Code des Marchés Publics) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

URGENCE Recommandations en cas d urgence

URGENCE Recommandations en cas d urgence URGENCE Recommandations en cas d urgence EC 5609 144 Accident Malaise déterminer l ampleur et la gravité combien de personnes sont impliquées AGIR PREMIERS SECOURS Identifier les dangers pour soi-même

Plus en détail

C.C.F. LIVRET DE FORMATION

C.C.F. LIVRET DE FORMATION C.C.F. LIVRET 1 CAP AGENT DE SECURITE CCF SESSION 2015 PAGE DE GARDE A COMPLETER NOM et PRENOMS : LIEUX : ANNEE SCOLAIRE : Consignes d utilisation du livet de suivi Elève : Apporte le livret sur le lieu

Plus en détail

Mai 2015. Prévenir les risques d incendie Les conseils utiles pour votre sécurité

Mai 2015. Prévenir les risques d incendie Les conseils utiles pour votre sécurité Mai 2015 Prévenir les risques d incendie Les conseils utiles pour votre sécurité PREAMBULE SOYEZ PRUDENTS! Surveillez vos enfants en bas âge, éloignez d eux tout ce qui peut être source d incendie (allumettes,

Plus en détail

MPA II : MODALITES DE CIRCULATION DES VEHICULES COTE PISTE

MPA II : MODALITES DE CIRCULATION DES VEHICULES COTE PISTE MINISTERE DE L ECOLOGIE DU DEVELOPPEMENT DURABLE, ET DE L ENERGIE Direction générale de l aviation civile Direction de la sécurité de l aviation civile Direction de la sécurité de l aviation civile nord-est

Plus en détail

Le feu et ses conséquences

Le feu et ses conséquences Formation SSIAP 1 Le feu et ses conséquences Le triangle du feu Les trois éléments indispensables à l incendie Le Combustible Le Comburant (Solide, liquide, gazeux) l air: L énergie d activation (Thermique,

Plus en détail

Série FAS préparer et réussir son examen Quizz N 7 : QCM CQP APS

Série FAS préparer et réussir son examen Quizz N 7 : QCM CQP APS www.formation-agent-securite.net (FAS) Série FAS préparer et réussir son examen Quizz N 7 : QCM CQP APS Dans ce document : Synthèse des questions QCM Feuille de réponses Réponses Ce QCM vous est offert

Plus en détail

RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES. Comment repérer les risques Comment éviter l incendie Quelle prévention faut-il mettre en place

RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES. Comment repérer les risques Comment éviter l incendie Quelle prévention faut-il mettre en place RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES 5 800 incendies par an dans les locaux industriels 1 incendie sur 4 est dû à une installation électrique défectueuse La plupart des incendies se déclarent la

Plus en détail

L accueil d une entreprise extérieure au sein d une entreprise utilisatrice

L accueil d une entreprise extérieure au sein d une entreprise utilisatrice D - De la signature du contrat à l intervention Extrait n 3 Référence Internet ST.82.D Saisissez la «Référence Internet» ST.82.D dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr pour accéder

Plus en détail

Règlement. d Exploitation. de l Aire de Mouvement. Aéroport Nice Côte d Azur

Règlement. d Exploitation. de l Aire de Mouvement. Aéroport Nice Côte d Azur Règlement d Exploitation de l Aire de Mouvement Aéroport Nice Côte d Azur Mesures d application de l arrêté préfectoral en vigueur relatif aux mesures de police applicables sur l aérodrome Nice Côte d

Plus en détail

Sécurité conventionnelle. Règles et consignes en vigueur à l Institut des Radioéléments pour les personnes extérieures

Sécurité conventionnelle. Règles et consignes en vigueur à l Institut des Radioéléments pour les personnes extérieures Sécurité conventionnelle Règles et consignes en vigueur à l Institut des Radioéléments pour les personnes extérieures SIPP - décembre 2013 Formation en sécurité conventionnelle - Veuillez prendre connaissance

Plus en détail

PROTOCOLE DE SECURITE POUR LE CHARGEMENT ET DECHARGEMENT DE MARCHANDISES A L USINE DE SAILLAT

PROTOCOLE DE SECURITE POUR LE CHARGEMENT ET DECHARGEMENT DE MARCHANDISES A L USINE DE SAILLAT Réf. : 1997021 30/05/2012 Usine de Saillat PROTOCOLE DE SECURITE POUR LE CHARGEMENT ET DECHARGEMENT DE MARCHANDISES A L USINE DE SAILLAT Date d établissement : Nature des opérations : Chargement Déchargement

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR RELATIF A L UTILISATION DE L ESPACE VENTADOUR - VILLE D EGLETONS TITRE I - DISPOSITIONS GENERALES

REGLEMENT INTERIEUR RELATIF A L UTILISATION DE L ESPACE VENTADOUR - VILLE D EGLETONS TITRE I - DISPOSITIONS GENERALES REGLEMENT INTERIEUR RELATIF A L UTILISATION DE L ESPACE VENTADOUR - VILLE D EGLETONS Article 1 Objet TITRE I - DISPOSITIONS GENERALES Les dispositions du présent règlement sont prises en application des

Plus en détail

ÉLECTRICIEN Livret du nouvel arrivant

ÉLECTRICIEN Livret du nouvel arrivant ÉLECTRICIEN Livret du nouvel arrivant OUI! ACCUEIL ÉLECTRICIEN Livret du nouvel arrivant Nom de l entreprise : Nom du responsable de l accueil : Nom de l accueilli : Nom de la personne à contacter en

Plus en détail

DIRECTION QUALITE & HSE CONSIGNE GENERALE DE SECURITE

DIRECTION QUALITE & HSE CONSIGNE GENERALE DE SECURITE DIRECTION QUALITE & HSE Sommaire 1. DISPOSITION GENERALES... 1 2. REGLES A OBSERVER :... 1 4. CONDUITE A TENIR SUR LES CHANTIERS OU LES INSTALLATIONS PETROLIERES.... 2 5. CONDUITE A TENIR POUR EVITER LA

Plus en détail

La Réglementation : Code du travail - Livre 2 - Section 4. La Réglementation :

La Réglementation : Code du travail - Livre 2 - Section 4. La Réglementation : La Réglementation : Code du travail - Livre 2 - Section 4. I - Prévention des Incendies. La Réglementation : Sous - Section 1 : Dispositions générales. Article R 232-12 : Les dispositions de la présente

Plus en détail

«CLIENT» CHANTIER DESIGNATION LOT : PPSPS CEMLOC SERVICES Version 2 Page 1 sur 10

«CLIENT» CHANTIER DESIGNATION LOT : PPSPS CEMLOC SERVICES Version 2 Page 1 sur 10 CEMLOC Services 4 Avenue des Roses Zac des petits Carreaux 94380 - Bonneuil sur Marne Téléphone : 09 67 46 51 09 - Fax : 01 43 99 51 09 www.cemloc-services.fr «CLIENT» CHANTIER DESIGNATION LOT : PPSPS

Plus en détail

Issue de Secours CATALOGUE CATALOGUE 2011

Issue de Secours CATALOGUE CATALOGUE 2011 CATALOGUE CATALOGUE 2011 1 SOMMAIRE Professionnelle de la prévention, de l éducation et de la sécurité incendie, toute demande de formation spécifique est envisageable dès lors qu elle entre dans le cadre

Plus en détail

LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ. Agents réalisant la collecte des déchets

LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ. Agents réalisant la collecte des déchets LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ Agents réalisant la collecte des déchets Sommaire 1- Enjeux et objectifs de ce livret... 3 2- Au départ (Avant la collecte)... 4 2.1 Les équipements de protection individuelle

Plus en détail

- Table, chaise. - Registre de consignes. - Registre de gestion des entrées et sorties (manuscrit ou informatique) - émetteur récepteur

- Table, chaise. - Registre de consignes. - Registre de gestion des entrées et sorties (manuscrit ou informatique) - émetteur récepteur Incident n 2-1 : Personne qui refuse de se soumettre à la procédure de badge Matériels et locaux nécessaires Matériels ou locaux nécessaires Personne qui refuse de se soumettre à la procédure de badge.

Plus en détail

Voyager avec un groupe de jeunes

Voyager avec un groupe de jeunes Voyager avec un groupe de jeunes www.stm.info renseignements 514 786-4636 horaires 514 288-6287 (a-u-t-o-b-u-s) conseils aux garderies identifiez les membres de votre groupe par un accessoire voyant tel

Plus en détail

La piste sera dégagée chaque soir, cônes, pneus et autres seront rangés.

La piste sera dégagée chaque soir, cônes, pneus et autres seront rangés. CIRCUIT AUTOMOBILE MAURICE TISSANDIER DE LA CHATRE. REGLEMENT D UTILISATION. I - UTILISATEURS L utilisation du circuit automobile Maurice Tissandier de LA CHATRE est réservée à : - L Association Sportive

Plus en détail

QUESTIONNAIRE «SECURITE»

QUESTIONNAIRE «SECURITE» QUESTIONNAIRE «SECURITE» IDENTIFICATION (Facultatif) Etablissements ou services (Nom et adresse) : Adresse : Adhérent? OUI NON Association gestionnaire : Nom du gestionnaire (Directeur, Présidence ) :

Plus en détail

PLAQUETTE D INFORMATION de LA POPULATION SUR LE RISQUE INDUSTRIEL

PLAQUETTE D INFORMATION de LA POPULATION SUR LE RISQUE INDUSTRIEL PLAQUETTE D INFORMATION de LA POPULATION SUR LE RISQUE INDUSTRIEL SYNTHRON Rue du Moulin d Herbault BP 13 37110 AUZOUER-EN-TOURAINE Tél : 02.47.56.90.46 Fax : 02.47.29.60.37 Courriel : postmaster@protex-international.com

Plus en détail

MONTAGE ET DEROULEMENT DU SALON

MONTAGE ET DEROULEMENT DU SALON MONTAGE ET DEROULEMENT DU SALON VOS INTERLOCUTEURS Direction technique : au Commissariat technique - niveau 3 Jean-Pierre Gegauff, directeur technqiue jean-pierre.gegauff@slpj.fr Tél : 01 55 86 86 61 Philippe

Plus en détail

PROTOCOLE DE SECURITE CHARGEMENT/DECHARGEMENT

PROTOCOLE DE SECURITE CHARGEMENT/DECHARGEMENT Page 1 sur 15 PROTOCOLE DE SECURITE CHARGEMENT/DECHARGEMENT Etabli dans le cadre s articles R. 4515-1 et suivants du Co du travail, le présent document comprend les informations utiles à l évaluation s

Plus en détail

mode d emploi PROTÉGEZ LA VIE DE CEUX QUE VOUS AIMEZ 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen d urgence gratuits

mode d emploi PROTÉGEZ LA VIE DE CEUX QUE VOUS AIMEZ 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen d urgence gratuits PROTÉGEZ LA VIE E CEUX QUE VOUS AIMEZ mode d emploi 18 Z Z Z 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen Les numéros d urgence gratuits Cette brochure peut vous sauver la vie, ne la jetez pas,

Plus en détail

Dossier d information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) Document à conserver.

Dossier d information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) Document à conserver. Dossier d information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) Document à conserver. Sommaire : Editorial de M. Le Maire ; Définition du risque majeur p 2 Contexte local ; Information préventive ; L alerte

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE

CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE 1 A. MODALITÉS DE MISE A DISPOSITION DU VÉHICULE RESERVATION 1) Faire la demande auprès du CDH53, définir la date à laquelle vous viendrez chercher le véhicule (hors samedi

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI DE LA FORMATION EN ENTREPRISE

LIVRET DE SUIVI DE LA FORMATION EN ENTREPRISE Votre Logo Votre établissement et coordonnées Diplôme Spécialité «CAP AGENT DE SECURITE» LIVRET DE SUIVI DE LA FORMATION EN ENTREPRISE Nom : «nom_ele» Prénom : «prénom_ele» Stagiaire Le livret doit rester

Plus en détail

Il devra adapter son discours et ses exemples au niveau et à l activité prépondérante des stagiaires de son groupe.

Il devra adapter son discours et ses exemples au niveau et à l activité prépondérante des stagiaires de son groupe. Face à face pédagogique en français et en langue étrangère : 7 heures 1. Tour de table Introduction 2. Contexte et enjeux de la sécurité 3. Les risques et moyens de prévention/protection 4. Organisation

Plus en détail

SCDC- Bissy. Résumé non technique de l étude de dangers

SCDC- Bissy. Résumé non technique de l étude de dangers Eras Metal Calais / Note d information du Préfet / Présentation des modifications SCDC- Bissy Résumé non technique de l étude de dangers Réf. Entime 3302-006-007 / Rév. A /16.07.2013 DOC. ICPE / 2211-006-008

Plus en détail

La prévention dans les collectivités territoriales

La prévention dans les collectivités territoriales Note HYGIENE & SECURITE 002 2007 La prévention dans les collectivités territoriales L autorité territoriale a dans l obligation d organiser la prévention en matière d Hygiène et de Sécurité, afin que dans

Plus en détail

Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés S.D.I.

Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés S.D.I. Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés Le Code du Travail R 232-1-13: La signalisation relative à la sécurité et à la santé au travail doit être conforme à des modalités déterminés par

Plus en détail

Janvier 2011. Département Formation

Janvier 2011. Département Formation Janvier 2011 Département Formation PLAN D INTERVENTION SST 2 PREVENIR Face à une situation de travail, le SST doit être capable de : Repérer des dangers, des situations dangereuses, des risques. Identifier

Plus en détail

SURVEILLANCE PRÉVENTION SÛRETÉ PRÉVENTION SURETÉ Sommaire Sommaire Surveillance Prévention Sureté...48

SURVEILLANCE PRÉVENTION SÛRETÉ PRÉVENTION SURETÉ Sommaire Sommaire Surveillance Prévention Sureté...48 Le Guide ÉCOLE DE SÉCURITÉ SURVEILLANCE PRÉVENTION SÛRETÉ PRÉVENTION SURETÉ Sommaire Sommaire Surveillance Prévention Sureté....48 Les obligations légales....49 Surveillance, prévention :...50 - CQP Agent

Plus en détail

Le Président du Centre de Gestion. Mesdames et Messieurs Les Maires et Présidents Des collectivités affiliées

Le Président du Centre de Gestion. Mesdames et Messieurs Les Maires et Présidents Des collectivités affiliées Centre Départemental de Gestion du Cher ZA Le Porche 18340 PLAIMPIED-GIVAUDINS Tél. : 02.48.50.82.50 Fax : 02.48.50.37.59 www.cdg18.fr Adresse postale B.P. 2001 18026 BOURGES Cedex Le Président du Centre

Plus en détail

- SUPERVISEUR HSE - FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 3

- SUPERVISEUR HSE - FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 3 FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 3 - SUPERVISEUR HSE - 1- OBJECTIFS Donner une formation HSE d un niveau de supervision et notamment : Aider à la définition de la politique et des objectifs HSE. Comprendre

Plus en détail

Réglementation installation classée feux d'artifices - stockage ---- Réunion du 21 juin 2013. DREAL Poitou-Charentes

Réglementation installation classée feux d'artifices - stockage ---- Réunion du 21 juin 2013. DREAL Poitou-Charentes Réglementation installation classée feux d'artifices - stockage ---- Réunion du 21 juin 2013 DREAL Poitou-Charentes 1. Réglementation ICPE stockage d'explosifs Artifices de divertissement : explosifs Rubrique

Plus en détail

Formation ACMO / CHS 26 mai 2011. Intervention d entreprises extérieures. Plan de Prévention Protocole de Sécurité. Brochure ED 941 INRS

Formation ACMO / CHS 26 mai 2011. Intervention d entreprises extérieures. Plan de Prévention Protocole de Sécurité. Brochure ED 941 INRS Formation ACMO / CHS 26 mai 2011 Intervention d entreprises extérieures Brochure ED 941 INRS Plan de Prévention Protocole de Sécurité PLAN Introduction Réglementation Démarche globale Cas particulier du

Plus en détail

Réf. Ifremer N 12/2 212 838. Surveillance et gardiennage du Centre Ifremer de Bretagne. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP)

Réf. Ifremer N 12/2 212 838. Surveillance et gardiennage du Centre Ifremer de Bretagne. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) Réf. Ifremer N 12/2 212 838 Surveillance et gardiennage du Centre Ifremer de Bretagne Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) 1. OBJET...3 2. RESPONSABLES HABILITES...3 3. DEFINITION DES PRESTATIONS

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2010

CATALOGUE DES FORMATIONS 2010 FORSEC est une entreprise de formation spécialisée dans les risques professionnels. CATALOGUE DES FORMATIONS 2010 «Informer, Notre mission : «Informer, Former et Responsabiliser». Former votre personnel

Plus en détail

ARRETE RELATIF A LA POLICE SUR L AEROPORT DE PARIS CHARLES DE GAULLE DU 07-11-2005 PREFECTURE DE LA SEINE-SAINT-DENIS ARRETE N 05-4979

ARRETE RELATIF A LA POLICE SUR L AEROPORT DE PARIS CHARLES DE GAULLE DU 07-11-2005 PREFECTURE DE LA SEINE-SAINT-DENIS ARRETE N 05-4979 PREFECTURE DE LA SEINE-SAINT-DENIS ARRETE N 05-4979 relatif à la police sur l aéroport de PARIS Charles de Gaulle LE PREFET DE LA SEINE-SAINT-DENIS Chevalier de la Légion d Honneur - VU le règlement (CE)

Plus en détail

Comité Local d Information et de Concertation du 8 novembre 2011

Comité Local d Information et de Concertation du 8 novembre 2011 Bilan annuel 2011 Etienne Lacroix Tous Artifices S.A. Comité Local d Information et de Concertation du 8 novembre 2011 Page 1 SOMMAIRE Actions réalisées pour la prévention des risques Compte-rendu des

Plus en détail

OUTILS OPERATIONNELS Page 1 sur 1. Alerte de la population FICHE 1 : SCHEMA DE RECEPTION ET DE TRAITEMENT D UNE ALERTE

OUTILS OPERATIONNELS Page 1 sur 1. Alerte de la population FICHE 1 : SCHEMA DE RECEPTION ET DE TRAITEMENT D UNE ALERTE OUTILS OPERATIONNELS Page 1 sur 1 FICHE 1 : SCHEMA DE RECEPTION ET DE TRAITEMENT D UNE ALERTE R E C E P T I O N Standard mairie Période ouvrable de la mairie OU ALERTE Service de secours, système de vigilance,

Plus en détail

LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ. Agents réalisant la collecte avec polybenne-grue

LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ. Agents réalisant la collecte avec polybenne-grue LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ Agents réalisant la collecte avec polybenne-grue Sommaire 1- Enjeux et objectifs de ce livret... 3 2- Rappel sur les obligations des agents en hygiène et sécurité... 3 3-

Plus en détail

alarme incendie (feu non maîtrisable)

alarme incendie (feu non maîtrisable) INCIDENT N 1 alarme incendie (feu non maîtrisable) Vérification des matériels et systèmes de à disposition au - système de détection incendie (test lampe, signal sonore) - centrale d alarme intrusion(état

Plus en détail

INSTRUCTION SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION A L UNIVERSITE DU LITTORAL CÔTE D OPALE

INSTRUCTION SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION A L UNIVERSITE DU LITTORAL CÔTE D OPALE INSTRUCTION SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION A L UNIVERSITE DU LITTORAL CÔTE D OPALE Ces consignes sont adaptées de l instruction générale type du 21 mai 1999. Elles seront annexées

Plus en détail

Proposition de Règlement intérieur Présentation lors de la réunion de travail du 6 mai 2015 au CROS. Maison Régionale des Sports d Aquitaine

Proposition de Règlement intérieur Présentation lors de la réunion de travail du 6 mai 2015 au CROS. Maison Régionale des Sports d Aquitaine Proposition de Règlement intérieur Présentation lors de la réunion de travail du 6 mai 2015 au CROS Maison Régionale des Sports d Aquitaine Article 1 La Maison Régionale des Sports (MRS) est un équipement

Plus en détail

Note. Charte Hygiène et Sécurité

Note. Charte Hygiène et Sécurité 1/5 Préambule L ENSCMu est un ERP (Etablissement Recevant du Public) de 3 ème catégorie, de type R (enseignement et recherche). Dans ce cadre, l école est soumise au respect de différentes réglementations

Plus en détail

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Circulaire d'informations n 2009/17 du 15 septembre 2009 LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Références : - Loi n 84-594 du 12 juillet 1984 modifiée relative à la formation des agents de

Plus en détail

REGLEMENT D UTILISATION DES GARES ROUTIERES DE L AEROPORT NICE CÔTE D AZUR

REGLEMENT D UTILISATION DES GARES ROUTIERES DE L AEROPORT NICE CÔTE D AZUR REGLEMENT D UTILISATION DES GARES ROUTIERES DE L AEROPORT NICE CÔTE D AZUR Article 1 - OBJET DE CE REGLEMENT Le présent règlement d exploitation, que chaque utilisateur des gares routières se doit de respecter,

Plus en détail

Organisation Sécurité-Santé et Plan de Prévention et de Secours PPS

Organisation Sécurité-Santé et Plan de Prévention et de Secours PPS Organisation Sécurité-Santé et Plan de Prévention et de Secours PPS Les nécessités d une bonne exploitation soucieuse de la Sécurité et de la Santé exigent d appliquer les règles légales avec une connaissance

Plus en détail

Recours aux entreprises extérieures

Recours aux entreprises extérieures RECOMMANDATION R429 Recommandations adoptées par le Comité technique national de la chimie, du caoutchouc et de la plasturgie le 21 novembre 2006. Cette recommandation annule et remplace la recommandation

Plus en détail

PARC PUBLIC DE STATIONNEMENT «MARENGO» REGLEMENT INTERIEUR

PARC PUBLIC DE STATIONNEMENT «MARENGO» REGLEMENT INTERIEUR PARC PUBLIC DE STATIONNEMENT «MARENGO» REGLEMENT INTERIEUR TITRE I DEFINITION-DESCRIPTION ARTICLE 1 Le parc de stationnement souterrain dénommé parking «MARENGO», situé sous l Arche de la Médiathèque,

Plus en détail

Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION ... ... FICHES SIGNALÉTIQUES

Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION ... ... FICHES SIGNALÉTIQUES Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION Lieu de l intervention :... Service, local, secteur ou atelier :... Nature de l opération

Plus en détail

Comment remplir. Votre. Document Unique? SERVICE HYGIENE ET SECURITE EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS AIDE A LA REDACTION DU DOCUMENT UNIQUE

Comment remplir. Votre. Document Unique? SERVICE HYGIENE ET SECURITE EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS AIDE A LA REDACTION DU DOCUMENT UNIQUE Comment remplir Votre Document Unique? Page 1 sur 17 Ce support a été réalisé par le (SHS). L objectif est d harmoniser les réponses de chaque unité, en vue de faciliter l exploitation de l ensemble des

Plus en détail

1. Prendre toutes les mesures raisonnables nécessaires pour assurer la protection du personnel, des clients, des biens et du public.

1. Prendre toutes les mesures raisonnables nécessaires pour assurer la protection du personnel, des clients, des biens et du public. Section C CONSIGNES DE SÉCURITÉ ET AUTRES À L INTENTION DES PERSONNES NON MEMBRES DU PERSONNEL CN APPELÉES À TRAVAILLER SUR UNE EMPRISE FERROVIAIRE (L «EMPRISE CN») Introduction Le présent document décrit

Plus en détail

Catalogue de Formation 5 e édition

Catalogue de Formation 5 e édition La sécurité incendie Fort de son excellente connaissance des établissements de santé, Sauv Gard propose des formations incendie conçues spécialement pour les établissements de soins, les maisons de retraite,

Plus en détail

CONCASSAGE, CRIBLAGE DE MATERIAUX : ENREGISTREMENT ICPE, ARRETE DE PRESCRIPTIONS GENERALES ICPE L essentiel

CONCASSAGE, CRIBLAGE DE MATERIAUX : ENREGISTREMENT ICPE, ARRETE DE PRESCRIPTIONS GENERALES ICPE L essentiel N 38 Développement durable n 2 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 19/02/2013 ISSN 1769-4000 CONCASSAGE, CRIBLAGE DE MATERIAUX : ENREGISTREMENT ICPE, ARRETE DE PRESCRIPTIONS GENERALES ICPE L

Plus en détail

Règlement intérieur des transports scolaires

Règlement intérieur des transports scolaires Règlement intérieur des transports scolaires L inscription de votre (vos) enfant(s) est conditionnée à l acceptation du présent règlement. Le présent règlement intérieur s applique à l ensemble des usagers

Plus en détail

PISTE FONTENAY POLE 85 REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 1 GENERALITES

PISTE FONTENAY POLE 85 REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 1 GENERALITES PISTE FONTENAY POLE 85 REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 1 GENERALITES La piste Fontenay Pôle 85 est destinée aux essais et à la pratique d activités du pilotage de sécurité et de loisir, et sports motorisés,

Plus en détail

Service Prévention des Risques Professionnels. 26, rue d Aubigny - 69436 Lyon cedex 03 téléphone : 04 72 91 96 96 - télécopie : 04 72 91 97 09

Service Prévention des Risques Professionnels. 26, rue d Aubigny - 69436 Lyon cedex 03 téléphone : 04 72 91 96 96 - télécopie : 04 72 91 97 09 CAISSE RÉGIONALE D ASSURANCE MALADIE RHÔNE -ALPES Service Prévention des Risques Professionnels 26, rue d Aubigny - 69436 Lyon cedex 03 téléphone : 04 72 91 96 96 - télécopie : 04 72 91 97 09 FT 1022 OCTOBRE

Plus en détail

Formations. Catalogue. Edito Octobre 2015 Management sécurité Manutention, Risque Routier Secourisme Incendie Électricité Levage et manutention

Formations. Catalogue. Edito Octobre 2015 Management sécurité Manutention, Risque Routier Secourisme Incendie Électricité Levage et manutention Catalogue 2015 Edito Octobre 2015 Management sécurité Manutention, Risque Routier Secourisme Incendie Électricité Levage et manutention Edito 2015 C est la rentrée! Période d effervescence s il en est,

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnel d Agent de Prévention et de Sécurité (CQP APS)

Certificat de Qualification Professionnel d Agent de Prévention et de Sécurité (CQP APS) Logo de l organisme de Formation Intitulé Certificat de Qualification Professionnel d Agent de Prévention et de Sécurité (CQP APS) Public Tout public Pré-requis - aptitude physique à suivre la formation

Plus en détail

Fiche 16 LES MOTARDS VUS PAR LES AUTRES

Fiche 16 LES MOTARDS VUS PAR LES AUTRES Fiche 16 LES MOTARDS VUS PAR LES AUTRES L image de motards o Parfois mal vus par population (imprudents) o Accélération violentes o Faufile entre voitures o Circule sur trottoirs, bande arrêt d urgence

Plus en détail

PROTOCOLE DES SOINS ET DES URGENCES

PROTOCOLE DES SOINS ET DES URGENCES PROTOCOLE DES SOINS ET DES URGENCES Conformément au B.O. n 1 du 6 janvier 2000, ce texte définit l organisation des soins et des urgences au sein de l établissement. LORSQUE L INFIRMIERE EST PRESENTE :

Plus en détail

CENTRE SOCIAL FRANCOIS RABELAIS LA MILESSE

CENTRE SOCIAL FRANCOIS RABELAIS LA MILESSE CENTRE SOCIAL FRANCOIS RABELAIS DE LA MILESSE Règlement intérieur, relatif à l utilisation des salles CENTRE SOCIAL FRANCOIS RABELAIS - RUE DES JONQUILLES LA MILESSE - TEL / 02 43 25 59.56 Ce règlement

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION. Grille Plate

NOTICE D UTILISATION. Grille Plate NOTICE D UTILISATION Grille Plate SPIT-ROAST SP600 GRIL Lire attentivement la notice d utilisation avant l assemblage et la première utilisation du SP600 CDB de SPIT-ROAST Garder soigneusement ce manuel

Plus en détail

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du DÉTECTEURS DE FUMÉE MODE D EMPLOI FNSPF 2014. Firethinktank.org / Photo : Sébastien Mousnier. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. Obligatoire à compter du 8 MARS 2015 LES DÉTECTEURS AUTONOMES

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL DE LA MAISON DES ASSOCIATIONS

REGLEMENT GENERAL DE LA MAISON DES ASSOCIATIONS REGLEMENT GENERAL DE LA MAISON DES ASSOCIATIONS 1. Objet de la maison des associations. La maison des associations est un lieu de développement et de soutien de la vie associative. Elle doit permettre

Plus en détail

Foire aux Questions (F A Q)

Foire aux Questions (F A Q) PLAN VIGIPIRATE 2014 Foire aux Questions (F A Q) Sommaire 1. Comment fonctionne le plan Vigipirate? 1.1. Comment et par qui sont appliquées les mesures dans les lieux ouverts au public?..........3 1.2.

Plus en détail

PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE

PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE Pièce V Notice d hygiène et de sécurité Page 344 SOMMAIRE I. ORGANISATION GENERALE... 346 A- Effectif et rythme de travail... 346 B- C.H.S.C.T.... 346 C- Formation

Plus en détail

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du DÉTECTEURS DE FUMÉE MODE D EMPLOI FNSPF 2014. Firethinktank.org / Photo : Sébastien Mousnier. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. Obligatoire à compter du 8 MARS 2015 LES DÉTECTEURS AUTONOMES

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Définition de l emploi Le titulaire de la spécialité gestion des pollutions et protection de l environnement de baccalauréat professionnel est un professionnel

Plus en détail

REGLEMENT TRANSPORT DU RESEAU Cap bus

REGLEMENT TRANSPORT DU RESEAU Cap bus REGLEMENT TRANSPORT DU RESEAU Cap bus Article 1 : Objet Le présent règlement a pour objet de garantir le bon fonctionnement du service public de transport de voyageurs géré par l agglomération en tant

Plus en détail

La Sécurité incendie En Accueils Collectifs de Mineurs

La Sécurité incendie En Accueils Collectifs de Mineurs PREFET DU LOIRET Direction Départementale Service Départemental d Incendie de la Cohésion Sociale et de Secours du Loiret Pôle Promotion des politiques de jeunesse, Groupement Prévention de sports, et

Plus en détail

PORT DE PLAISANCE DE SENEFFE

PORT DE PLAISANCE DE SENEFFE PORT DE PLAISANCE DE SENEFFE Règlement d exploitation (révision du 07-12-2007) Art. 1. La commune de Seneffe, ayant pris en location-concession auprès du Ministère Wallon de l Equipement et des Transports

Plus en détail

JOURNEES PACKAGING sur le thème «Innovation: Challenges et opportunités»

JOURNEES PACKAGING sur le thème «Innovation: Challenges et opportunités» JOURNEES PACKAGING sur le thème «Innovation: Challenges et opportunités» Les aspects réglementaires qui régissent le transport des matières dangereuses sur route -02 décembre 2010- Tunis Gammarth Présentée

Plus en détail

A R R E T O N S = = = = = = = = = = = = =

A R R E T O N S = = = = = = = = = = = = = VILLE DE VALENCIENNES PARC DE STATIONNEMENT DES TERTIALES (Théâtre/Université) Nous, Maire de la Ville de Valenciennes, = = = = = Vu le Code Général des Collectivités Territoriales notamment ses articles

Plus en détail

LE REGISTRE DE SANTE ET DE SECURITE AU TRAVAIL

LE REGISTRE DE SANTE ET DE SECURITE AU TRAVAIL LE REGISTRE DE SANTE ET DE SECURITE AU TRAVAIL Principe général : toute personne qui constate un danger pouvant affecter la santé, la sécurité et les conditions de travail doit le signaler sur le registre

Plus en détail

Comportement en cas d incendie. Prévention incendie

Comportement en cas d incendie. Prévention incendie Comportement en cas d incendie Prévention incendie Au feu, que faire? Un incendie peut éclater n importe où et n importe quand. Il est donc important de rapidement localiser et mémoriser les emplacements

Plus en détail

FASCICULE des REGLES SECURITE & ENVIRONNEMENT DE L AEROPORT TOULOUSE-BLAGNAC

FASCICULE des REGLES SECURITE & ENVIRONNEMENT DE L AEROPORT TOULOUSE-BLAGNAC FASCICULE des REGLES SECURITE & ENVIRONNEMENT DE L AEROPORT TOULOUSE-BLAGNAC POUR LES PRESTATIONS de SERVICES, TRAVAUX & OPERATIONS REALISEES PAR DES ENTREPRISES EXTERIEURES SECMX002 Version 5 1/45 SOMMAIRE

Plus en détail

Consignes de sécurité incendie Éléments de rédaction et de mise en œuvre dans un établissement

Consignes de sécurité incendie Éléments de rédaction et de mise en œuvre dans un établissement Consignes de sécurité incendie Éléments de rédaction et de mise en œuvre dans un établissement Introduction La formation à la sécurité, prévue par la réglementation, doit comprendre les dispositions qui

Plus en détail

LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE

LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE I - CODE DU TRAVAIL A - LES PRINCIPES GENERAUX DE PREVENTION L obligation générale de sécurité incombe

Plus en détail

Règlementation pour l utilisation des bâtiments communaux par les associations Commune de Montfleur

Règlementation pour l utilisation des bâtiments communaux par les associations Commune de Montfleur Règlementation pour l utilisation des bâtiments communaux par les associations Commune de Montfleur 1 1 Réglementation pour la commune de Montfleur L attribution annuelle sera faite par demande écrite

Plus en détail