Réhabilitation d un bâtiment existant en maison de santé pluriprofessionnelle

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réhabilitation d un bâtiment existant en maison de santé pluriprofessionnelle"

Transcription

1 VILLE DE PUSSAY Réhabilitation d un bâtiment existant en maison de santé pluriprofessionnelle Ancienne école Paul Bert Place du Carouge PUSSAY CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 05 ELECTRICITE D.C.E. Maître d Oeuvre Atelier A2D Inscrit à l ordre des architectes sous le n S Place des Quatre Saisons VIGNEUX SUR SEINE Tél Fax AVRIL 2015 Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n 05 Page 1

2 05- LOT ELECTRICITE SOMMAIRE 05/00 SPECIFICATIONS GENERALES 05/00/001 OBJET DU PRESENT LOT 3 05/00/002 CONSISTANCE DU LOT 3 05/00/003 RAPPEL DE LA REGLEMENTATION 3 05/00/004 QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES 4 05/00/005 COORDINATION AVEC LES AUTRES CORPS D ETAT 5 05/00/006 DOCUMENTS A FOURNIR 5 05/00/007 RELATIONS AVEC LE SERVICE CONCESSIONNAIRE 5 05/00/008 CONFORMITE AUX NORMES REGLEMENTS ET REGLES DE L ART 5 05/00/009 ESSAIS RECEPTION CONTROLES 6 05/00/010 MATERIEL A UTILISER 6 05/00/011 PERCEMENTS SAIGNEES SCELLEMENTS 7 05/00/012 DISTRIBUTION INTERIEURE 7 05/01 DESCRIPTION DES OUVRAGES 05/01/001 PRISE DE TERRE 8 05/01/002 RACCORDEMENT AU RESAU DISTRIBUTION COLLECTIVE 9 05/01/003 COMPTAGE DES CABINETS 9 05/01/004 EQUIPEMENTS DES CABINETS 9 05/01/005 TABLEAU D ABONNE 10 05/01/006 CIRCUITS LUMIERE 11 05/01/007 CIRCUITS PC ET BOITES TERMINALES 11 05/01/008 CIRCUIT SONNERIE 12 05/01/009 FOURREAUX TELEPHONE 12 05/01/010 COMPTAGE SERVICES GENERAUX 12 05/01/011 ARMOIRES SERVICES GENERAUX 12 05/01/012 RACCORDEMENT DES CHAUFFE-EAU 12 05/01/013 CIRCUIT FORCE 12 05/01/014 ECLAIRAGE DE SECURITE 12 05/01/015 ALARMES TECHNIQUES (en variante) 13 05/01/016 ECLAIRAGE EXTERIEUR 13 05/01/017 TELEPHONE 13 05/01/018 CHAUFFAGE INDIVIDUEL 14 05/01/019 DESENFUMAGE 14 05/01/020 ALARME AUDIBLE (MOYEN DE SECOURS) 14 Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n 05 Page 2

3 05/00 SPECIFICATIONS GENERALES 05/00/001 OBJET DU PRESENT LOT Le présent Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) concerne les travaux du lot ELECTRICITE Relatif à : Réhabilitation d un bâtiment existant en maison de santé pluriprofessionnelle Ancienne école Paul Bert Place du Carouge PUSSAY Pour le compte de : COMMUNE DE PUSSAY Un bâtiment : Réhabilitation d un bâtiment existant à rez de chaussée en maison de santé pluriprofessionnelle Classement de l'opération : ERP 5 Catégorie de type U 05/00/002 CONSISTANCE DU LOT Le présent document a pour objet de définir l'ensemble des études, fournitures et travaux du présent lot en complément des dispositions prévues aux autres pièces du marché et notamment: - Le Cahier des Prescriptions Communes Techniques (C.P.T.C.) - Le présent Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) - La lettre d'engagement ou la soumission. et autres documents faisant partie du marché. Les prestations à la charge de l'entrepreneur du présent lot comprennent : - Les études avec notes de calcul, plans et détails d'exécution établis d'après le dossier de consultation des Entreprises (D.C.E.). - Les travaux décrits dans le présent C.C.T.P. et toutes les prestations diverses qui s'y rattachent pour une finition complète des ouvrages exécutés dans les règles de l'art. Cette liste n'est pas limitative. 05/00/003 RAPPEL DE LA REGLEMENTATION L'Entrepreneur du présent lot est tenu de respecter les lois, décrets, arrêtés, DTU, Normes, Avis Techniques et règlements administratifs qui s'appliquent à cette réalisation ainsi que les normes et documents qui régissent techniquement les travaux du présent C.C.T.P. En cas de discordance entre ces différents documents, celui de date la plus récente fait foi. Tous les documents en vigueur à la date de remise de l'offre sont réputés connus de l'entrepreneur. L'attention de l'entrepreneur est attirée sur quelques textes de portées générales. L'ensemble de la règlementation étant applicable, l'entrepreneur doit se reporter aux textes publiés par le R.E.E.F. et notamment: - Code l'urbanisme - Code de la Construction et de l'habitation - Code du travail - Arrêté du 31 Janvier 1986 modifié relatif à la protection des bâtiments d'habitation contre l'incendie - Arrêté du 28 Octobre 1984 Nouvelle réglementation acoustique Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n 05 Page 3

4 - Circulaire du 4 Octobre 1982 relative à l'accessibilité et à l'adaptabilité des locaux aux personnes handicapées physiques - Circulaire du 9 Août 1978 modifié concernant le règlement sanitaire départemental - Décret n du 8 Janvier 1965 concernant la protection et la salubrité applicables sur les chantiers de bâtiment et T.P. - Décret n du 18 Avril 1969 concernant les matériels utilisés sur le chantier et tous les arrêtés d'application de celui-ci - Règles de mitoyenneté Tous les ouvrages seront exécutés suivant les règles de l art et devront répondre aux prescriptions techniques et fonctionnelles comprises dans les textes officiels existants le premier jour du mois de la signature du marché et notamment : Le règlement sanitaire duquel relève la commune de PUSSAY Les cahiers des charges D.T.U., les règles de calcul D.T.U. publiés par le C.S.T.B. ainsi que leurs annexes modificatif, additifs ou errata, non concernés par les fascicules techniques susvisés. Les cahiers des clauses spéciales rattachés au D.T.U. et les mémentos pour la conception, publiés par le C.S.T.B. Les cahiers des charges pour l exécution des ouvrages non traditionnels Le cahier des clauses administratives générales applicables aux marchés privés D une façon générale, les règles et recommandations professionnelles relatives aux ouvrages ou parties d ouvrages qui ne font pas l objet de prescriptions au titre de l ensemble des documents précédemment cités Le permis de construire La note de sécurité La note d accessibilité La liste des D.T.U. : Et plus particulièrement les documents suivants D.T.U : exécution de planchers chauffants par conducteurs et câbles électriques enrobés dans le béton D.T.U : installation électrique des bâtiments à usage d habitation D.T.U : installation de ventilation mécanique NORME / NFC de l Union Technique de l Electricité (U.T.E) NORME / NFC installation de branchement de 1 ère catégorie comprise entre le réseau de distribution et l origine des installations intérieures NORME / NFC installation de lampes à décharge à cathode froide 05/00/004 QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES Les travaux dont la description est donnée dans le présent C.C.T.P. sont obligatoirement réalisés par une Entreprise spécialisée titulaire de la (ou) des qualification(s) suivante(s) telle(s) qu'elle(s) est (ou) sont définie(s) par l'organisme professionnel compétant (ou) (ou et ainsi que) par l'organisme Professionnel de Qualification et de Classification du Bâtiment (QUALIBAT) ou références équivalentes et des activités annexes (O.P.Q.C.B.) (et/ou) par l'apsair : - E1 - Installations électriques courantes neuves ou d'entretien tant dans les locaux d'habitation que pour les locaux professionnels. - E2 - Installations électriques générales de technicité confirmée requiérant une connaissance approfondie des normes et règlements concernés. - E3 - Installations électriques de technicité supérieure. L'entreprise doit produire, jointes à sa proposition, les photocopies de sa carte de qualification professionnelle et de sa police d'assurance qui doit comprendre dans ses clauses, toutes les garanties nécessaires pour la réalisation des Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n 05 Page 4

5 travaux dont il a la charge. Dans le cas où l'entreprise ne possède pas la qualification demandée, elle doit utiliser tout moyen à sa convenance pour faire état de ses capacités et justifier de références équivalentes. Au vu des documents remis par l'entreprise, la Maîtrise d'ouvrage et/ou la Maîtrise d'œuvre apprécieront s'il y a ou non équivalence. En cas de non équivalence la décision de la Maîtrise d'ouvrage et/ou de la Maîtrise d'œuvre est souveraine et notifiée à l'entreprise. 05/00/005 COORDINATION AVEC LES AUTRES CORPS D'ETAT L entrepreneur devra comprendre dans son offre toutes les sujétions liées à la présence des autres corps d état et la coordination entre elles en résultant. L entrepreneur ne pourra prétendre à aucune indemnité du fait de la présence d autres corps d état et du morcellement éventuel de son intervention en découlant. 05/00/006 DOCUMENTS A FOURNIR Sont à la charge de l entreprise : - L établissement des plans d exécution, d atelier et de chantier à soumettre avant exécution à l approbation du Bureau de Contrôle, du BET et de l Architecte; ces plans seront transmis également aux concessionnaires. - L établissement du dossier des ouvrages exécutés (DOE). - Présentation des notices techniques et échantillons des matériels et appareillages proposés. - Fourniture des documents suivants :. certificats de conformité des installations. procès-verbaux d essais, documents COPREC. certificat Consuel. Les démarches, frais et essais inhérents à leur établissement sont à la charge exclusive du présent lot. 053/00/007 RELATIONS AVEC LE SERVICE CONCESSIONNAIRE L entrepreneur prendra les contacts nécessaires avec le service concessionnaire (EDF) pour toute demande de renseignements complémentaires à ceux énoncés dans le C.C.T.P. et obtenir toutes les précisions sur les réseaux existants, les limites de prestations, les principes de raccordement, etc. Les installations seront réalisées conformément aux spécifications EDF. L entrepreneur fournira tous les documents nécessaires pour obtenir les accords nécessaires. Toutes les démarches auprès d EDF pour la réalisation des branchements seront réalisées par l entrepreneur pour réaliser la mise sous tension des installations en temps voulu. Limite de prestation Les obligations de l entreprise commencent où s arrêtent celles de la société concessionnaire. Tous les éléments de liaison entre les deux responsabilités seront réalisés conformément aux indications de ladite société. 05/00/008 CONFORMITE AUX NORMES REGLEMENTS ET REGLES DE L'ART Toutes les installations seront exécutées conformément aux règles de l art normes. Règles de spécifications techniques établies par l Union Technique de l Electricité (U.T.E.) et applicables aux installations du marché à considérer. Les textes applicables sont notamment : - Les prescriptions de la norme C traitant de l exécution et de l entretien des installations électriques de première catégorie, et de ses additifs en vigueur au jour de l adjudication. - Les prescriptions de la norme C traitant de l exécution des installations de branchement de première catégorie comprises entre le réseau de distribution publique d énergie électrique et installation intérieure, et de ses additifs en vigueur au jour de l adjudication. - Les prescriptions imposées par le secteur local EDF. Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n 05 Page 5

6 - Les prescriptions du décret n du 14 novembre 1988 relatif à la protection des travailleurs contre les courants électriques. - Arrêté du 31/01/1986 relatif à la protection contre l incendie des bâtiments d habitation. - Les prescriptions du décret du 25 juin 1980 relatif à la protection contre les risques d incendie et de panique dans les établissements recevant du public, pour tous les cas où ledit décret est applicable. - Les normalisations, spécifications et règles techniques établies par l Union Technique de l Electricité (U.T.E.) dans leurs dernières éditions, concernant notamment le petit et le gros appareillage, les conducteurs, les conduits, les moulures, les mesures de protection contre la mise sous tension accidentelle des masses métalliques, etc. - Les décrets, règlements ou normalisations complétant ou modifiant les documents sus visés qui seront publiés postérieurement à l élaboration du présent devis descriptif et de position et connus au jour de l adjudication. - Le D.T.U Installations électriques des bâtiments à usage d habitation. - Le D.T.U Installations électriques des parties communes. Aucune borne sous tension ne doit être accessible. 05/00/009 ESSAIS RECEPTION CONTROLES Les contrôles, essais et mesures seront réalisés par l entreprise en présence du Maître d Œuvre. L entreprise devra mettre à disposition du vérificateur le matériel nécessaire à ces opérations. Il sera procédé à une vérification contradictoire des installations et à un contrôle de certains résultats. L entreprise disposera d un délai de 10 jours pour remédier aux défectuosités éventuelles et pour mettre son installation en conformité avec les documents du marché et les règles de l art. D une manière générale, les conditions de réception des installations ainsi que les garanties de bon fonctionnement et de parfait achèvement des travaux devront être conformes à la loi du 4 janvier 1978 relative à la responsabilité et à l assurance dans le domaine de la construction. Les vérifications et mesures, conformément au chapitre 6 de la NFC comprendront : - contrôle de fonctionnement, - contrôle des sections, qualité et conditions de pose, - contrôle de conformité aux règlements, - mesures d isolement :. par rapport à la terre. entre conducteurs actifs - contrôle de l efficacité des mesures de protection contre les contacts indirects, - contrôle des dispositifs de protection contre les surintensités, - contrôle des dispositifs de connexion des conducteurs, - mesure de la valeur de la prise de terre. L entreprise devra fournir les procès-verbaux (conformes aux documents COPREC) des essais et vérifications des installations. De plus, l entreprise devra fournir les certificats CONSUEL. L acceptation des travaux par le Maître d Ouvrage et l Architecte sera tributaire des réceptions effectuées par l EDF et par le CONSUEL. 05/00/010 MATERIEL A UTILISER Les appareils seront neufs, de bonne qualité et livrés sur le chantier dans la présentation du fabricant. Ils devront être conformes aux normes et agréés NF USE. La présentation d un procès-verbal d essais de référence pourra être exigée. Toutes les protections nécessaires doivent être mises en œuvre au cours des travaux, pour assurer leur bon état de conservation. La nature du matériel doit répondre aux prescriptions et règlements en vigueur, mais également aux spécifications du présent document. L entrepreneur choisit ses fournitures parmi celles qui figurent dans la nomenclature établie par le Maître d Œuvre. L homogénéité de marque doit être recherchée à chaque niveau fonctionnel de l installation. Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n 05 Page 6

7 Le Maître de l Ouvrage se réserve le droit de refuser tous les matériels jugés non conformes ou qui n auraient pas fait l objet d un agrément préalable par ses soins. 05/00/011 PERCEMENTS SAIGNEES SCELLEMENTS Percements trous L entrepreneur devra donner en temps utile au maçon, les indications et les plans très précis concernant tous les percements à réserver dans la maçonnerie, se rendre compte et surveiller personnellement sur le chantier que ses indications ont été réalisées par le lot gros œuvre Il ne pourra en aucun cas faire lui-même de percements sans y avoir été autorisé. Saignées Toutes les saignées nécessaires à l encastrement des canalisations sont à la charge du présent lot. L entrepreneur mettra en place les canalisations et les fixera provisoirement. Le rebouchage complet et définitif sera fait par le présent lot, dans le même matériau et sous contrôle de l entreprise de maçonnerie ou de cloisons selon le cas. Il devra prendre le plus grand soin pour ne pas détériorer les carrelages et revêtements déjà exécutés. Il devra prévenir les autres corps d état de son intervention et se mettre en rapport avec eux. Dans les doublages et les cloisons les découpes à la scie cloche et les descentes de fils sont à la charge du plâtrier. Fourreaux Dans les mêmes conditions et les mêmes conséquences que ci-dessus, l entrepreneur devra fournir en temps voulu au maçon, tous les fourreaux nécessaires au passage des canalisations. Le présent lot en assurera la pose. Bouchage des trous, scellements Exécuté par le présent lot et dans le même matériau, sous contrôle de l entreprise de maçonnerie ou cloisons. 05/00/012 DISTRIBUTION INTERIEURE Fourreaux - conduits Les installations seront réalisées en montage encastré dans les conduits : - ICO encastré dans les cloisons. Dans les locaux techniques où le montage en encastré ne pourra être réalisé les câbles chemineront : - sous conduits plastiques non jointifs IRO APE pour les montages apparents dans les locaux ne présentant pas de risques mécaniques ou à l intérieur des vides de faux-plafonds, - sous tube acier dans les locaux non humides présentant des risques mécaniques, - sous tube acier galvanisé dans les locaux humides à risques mécaniques. La pose des câbles en vrac dans les faux-plafonds sera de ce fait rigoureusement interdite. Tous les tubes en acier soigneusement ébarbés et pourvus d embouts en matière plastique à chaque extrémité. Ils seront fixés par attaches plastique ou colliers bichromatés, suivant le type de conduit utilisé, à raison d une fixation tous les 0,60 m et de part et d autre dans les boîtes de dérivation et des changements de direction. Boîtier d encastrement et boîte de dérivation Généralement, il sera employé : - boîte 65x65 pour appareillage à vis, - boîte pour cloison sèche de diamètre 65 pour appareillage à vis avec possibilité de serrage sur parois de 10 à 40 mm, - boîte de dérivation à encastrer avec rattrapage d aplomb pour la plaque. Il sera proscrit l emploi de boîtier souple pour encastrement dans les cloisons sèches. Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n 05 Page 7

8 Scellements Les scellements seront réalisés de manière à éviter les ponts phoniques. De ce fait, les goulottes encastrées, boîtiers d encastrement et appareillages ne seront pas placés dos à dos. Les scellements seront réalisés avec un matériau identique à celui composant la paroi. Fils Les fils seront du type HO 7 VV pour la distribution intérieure du logement et H 07 VR pour le câblage des tableaux de protection logement. Câbles Les câbles seront du type U 1000 RO 2 V ou A 05 VU. Les couleurs conventionnelles seront respectées. La section des conducteurs sera calculée en fonction de leurs utilisations. 05/01 DESCRIPTION DES OUVRAGES 05/01/001 PRISE DE TERRE Prise de terre générale existante à contrôler Liaisons équipotentielles Elles seront réalisées par des conducteurs reliant au réseau de terre Les conducteurs seront en cuivre type H 07 VU ou VR. Leur section sera déterminée en fonction du courant maximal de défaut et en fonction des sections des conducteurs de phase. La liaison équipotentielle principale sera accordée à la barre ou barrette principale de terre soit directement soit par l intermédiaire du conducteur de protection de l installation. La mise en œuvre et les connexions sur les éléments conducteurs à relier seront effectuées de la même manière que pour le conducteur de protection (visibilité ou à défaut accessibilité protection mécanique dans les traversées de paroi, protection contre la corrosion...). Afin d éviter les couples, les connexions de la liaison équipotentielle seront réalisées par des dispositifs intermédiaires : - sur les conduits en acier ou en cuivre par une patte de même nature que la conduite assemblée sur celle-ci par soudage (acier) ou brassage (cuivre), - sur les conduits en aluminium par collier de même nature serré sur la conduite à l aide de boulons et écrous en acier inoxydable. Liaisons équipotentielles Mise en équipotentialité des différents éléments métalliques accessibles. Conducteur H 07 VU de 2,5 mm2 sous conduit Conducteur H 07 VU de 4 mm2 en apparent. Mise à la terre des points d utilisation Principe Dans les locaux, tels que cuisines, sanitaires,,.., tous les points d utilisation (prises de courant, appareils d éclairage,...) seront mis à la terre. Il en sera de même dans toutes les pièces carrelées. Mise à la terre des huisseries métalliques : Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n 05 Page 8

9 - locaux secs et non conducteurs : l huisserie métallique ne sera mise à la terre que si des canalisations électriques sous conduits sont contenues dans l huisserie et que celle-ci se trouve à moins de 2,00 ml d un élément conducteur, - autres locaux (cuisine) : les huisseries métalliques seront mises à la terre si des canalisations électriques métalliques sont contenues dans l huisserie ou si l huisserie supporte des socles de prises de courant et d interrupteurs du type «h» avec capot. 05/01/002 RACCORDEMENT AU RESEAU - DISTRIBUTION COLLECTIVE Le bâtiment sera équipé d un système de lecture à distance (téléreport). Limite de prestation A la charge d EDF : - Fourniture et pose de la liaison du réseau au CCGI 200/4000 A (voie publique). - Fourniture du coupe-circuit (CCGI 200/400 A). - Réception, fourniture et pose de compteur et mise en service. A la charge du présent lot : - Pose du coupe-circuit d'arrivée (CCGI 200/400 A). - Liaison du CCGI 200/400 A au comptage - Réalisation du comptage - Fourniture et pose du matériel téléreport. - Fourniture et pose d'une boîte à clef. Les travaux seront conformes aux normes en vigueur. Les plans correspondants devront être approuvés par le service technique du concessionnaire avant tout commencement d'exécution. 05/01/003 COMPTAGES DES CABINETS Il est prévu du téléreport pour le relevage des consommations par EDF Il est prévu un seul comptage pour l ensemble des cabinets Puissance desservie pour l ensemble des cabinets: 24 KW en triphasé 05/01/004 EQUIPEMENTS DES CABINETS L appareillage sera du type encastré marque ARNOULD série light ou similaire, coloris à déterminer selon échantillon. Tous les cabinets seront équipés en tenant compte : - des prescriptions PROMOTELEC - de l implantation faite sur les plans - de la circulaire interministérielle n DGUHC du 30 novembre 2007, relative à l accessibilité des établissements recevant du public, des installations ouvertes au public - de la description suivante : - local technique Tableau abonné disposé dans la gaine technique avec disjoncteur général et disjoncteurs divisionnaires et compteur électrique individuel avec télécomptage PC 16A + T Points lumineux, centre plafond, commandé par interrupteur (luminaires à prévoir dans ce lot) Alimentation pour chaîne vidéo y compris raccordement des enceintes situées dans les plénums des zones d attente Suivant plan architecte (nombre et position ) - Cabinet: PC 16A + T Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n 05 Page 9

10 Points lumineux (DCL), centre plafond, commandé par interrupteur (luminaires hors lot) 1 prise type RJ 45 pour téléphone Alimentation BECS Suivant plan architecte (nombre et position) - entrée : PC 16A + T point lumineux en plafond commandé par interrupteur ( luminaires à prévoir dans ce lot) Tableau abonné disposé dans la gaine technique avec disjoncteur général et disjoncteurs divisionnaires et compteur électrique individuel avec télécomptage Suivant plan architecte(nombre et position ) - salles de Réunion: 1 point lumineux en applique commandé par interrupteur, au-dessus de l évier, applique classe 2 (luminaires à prévoir dans ce lot) PC 16 A + T à 1,10 m du sol dont 3 au-dessus du plan de travail 1 PC 32 A + T pour cuisson 1 PC pour micro-ondes 1 PC pour réfrigérateur 1 prise type RJ 45 pour téléphone Suivant plan architecte (nombre et position ) - zone d attente : PC 16A + T Points lumineux en plafond commandé par interrupteur (luminaires à prévoir dans ce lot) 1 prise type RJ 45 pour téléphone Enceintes dans faux plafond y compris raccordement jusqu à la chaîne située dans le local technique Suivant plan architecte (nombre et position) 05/01/005 TABLEAU D'ABONNE Positionné et situé dans le local technique, il comprend : La commande d arrêt d urgence ainsi que l ensemble des coupures doivent être positionnées à une hauteur comprise entre 0,75 et 1,30m - le disjoncteur différentiel principal 30mA, - les protections magnéto thermiques - le porte tableau TRI/ATOL encastré dans double cloison selon norme C et la programmation PC antérieur au 1 er janvier le compteur fourni et posé par EDF - le tableau de protection regroupant les protections des circuits desservant le logement (prises, points lumineux,, cumulus) - le contacteur heures creuses (cumulus) à 3 positions : marche, auto, arrêt. - les prises de courant seront protégées par différentiel 30 ma. - Les dérivations individuelles sous fourreaux dans les plénums depuis les coffrets (terre, ligne, pilote) La protection des dérivations s'effectuera par mini disjoncteurs (10A, 20A, 32A). Le conducteur neutre de chaque circuit comportera un dispositif de sectionnement placé à proximité du dispositif de coupure du conducteur de phase du même circuit. Les dispositifs de protection et de sectionnement seront correctement repérés. Tableau posé équipé avec boîte de réservation pour câbles. Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n 05 Page 10

11 Ils seront d un modèle encastré dans un tableau avec porte (tableau encastré - porte en saillie). Selon plans sets pour les tableaux placés dans les placards. L organe de manœuvre du disjoncteur sera placé à une hauteur de 1,70 m du sol fini. Les différents circuits seront repérés. Chaque dérivation concernera au maximum : - circuit éclairage : 5 points lumineux - circuit prises de courant : 5 points d utilisation - les prises de courant pour appareils de cuisson et machines à laver seront des circuits directs. - disjoncteur magnéto thermique : 15 A pour les circuits en fils de sections 1,5 mm2 - disjoncteur magnéto thermique : 20 A pour les circuits en fils de section 2,45 mm2 - disjoncteur magnéto thermique : 32 A pour les circuits en fils de section 4 mm2 - disjoncteur magnéto thermique : 38 A pour les circuits en fils de section 6 mm2. Conformes à la nouvelle NC Protection 30 milliampères. Il sera tenu compte dans le choix des disjoncteurs du : - pouvoir de coupure - nombre de pôle protégé - de la tension nominale 05/01/006 CIRCUITS LUMIERE Les circuits lumière, relient les points lumineux au tableau d abonné et comprennent : - la filerie - les fourreaux - les boîtes de dérivation - les accessoires de pose - les douilles à bout de fil (DCL) - l appareillage de commande. Conducteurs HO7 VU - 1,5 mm2 Appareillage de commande avec plaque de recouvrement type encastré mural. Les douilles à bout de fil seront en laiton à connexion par vis en pièces sèches, en nylon chargé de fibres de verre en pièces humides. (D.C.L.) Les points lumineux réalisés par douille à bout de fil prévus avec crochet de fixation pour lustrerie (résistance 25 kg). Marque : ARNOULD - LEGRAND ou équivalent. Conducteurs posés sous conduits ICD incorporés dans les dalles et murs au moment du coulage ou sous gaine ICO pour les encastrements en cloisons. 05/01/007 CIRCUITS PC ET BOITES TERMINALES Les circuits et boîtes terminales relient les boîtes terminales au tableau d abonnés et comprenant : - la filerie - les fourreaux - les boîtes de dérivations - les accessoires de pose Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n 05 Page 11

12 - l appareillage Conducteurs H07 VU posés sous conduits de : - 2,5 mm2 de section pour les PC et boîtes terminales 10/16 A + T - 4 mm2 de section pour les PC 20 A + T - 6 mm2 de section pour les boîtes terminales 32 A + T Même modèle et marque d appareillage que celui utilisé pour les circuits «Lumières». Toutes les prises sont du type CONFORT Socles PC avec terre pour la totalité des locaux 05/01/008 CIRCUIT SONNERIE SANS OBJET 05/01/009 FOURREAUX TELEPHONE Sont à la charge du présent lot : - Fourreaux téléphone pour téléreport - réseau de raccordement des RJ45 05/01/010 COMPTAGES SERVICES GENERAUX SANS OBJET 05/01/011 ARMOIRES SERVICES GENERAUX SANS OBJET 05/01/012 RACCORDEMENT DES CHAUFFE-EAU L entreprise devra prévoir le raccordement électrique des chauffe-eau électriques, fournis et posés par le lot plomberie Dans les cabinets médicaux et dans la salle de réunion 05/01/013 CIRCUIT FORCE VMC Alimentation tri + N + T 10 A sur interrupteur étanche placé à proximité de l extracteur, suivant indications du lot plomberie-chauffage-vmc Cette alimentation devra être protégée pour ne pas être affectée par un incident survenant sur les autres circuits et ne traverse pas de locaux à risque particulier (art. 60 de l arrêté du 31 janvier 1986). Prévoir un éclairage dans les combles près de l extracteur 05/01/014 ECLAIRAGE DE SECURITE Il sera prévu la pose de blocs autonomes de sécurité agréés. Ils seront installés suivant le classement des bâtiments dans tous les emplacements nécessaires. L ensemble de l installation devant satisfaire aux normes de sécurité en vigueur. Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n 05 Page 12

13 05/01/015 ALARMES TECHNIQUES (en variante) Les alarmes suivantes seront ramenées sur le tableau placé au niveau du palier du rez-de-chaussée. - alarmes VMC - alarmes chaufferie Principe de fonctionnement Les circuits d alarmes seront alimentés par une source autonome de 12 volts, courant continu réalisé par bloc d alimentation avec batterie étanche au cadmium nickel autonome 48 heures. Ces alarmes seront affichées : - en lumineux de façon permanente par auto-alimentation. L effacement sera effectué par un bouton poussoir - en sonore avec relais temporisé pour éviter la décharge de la batterie et bouton d arrêt. Batterie de secours Les alarmes auront une batterie de secours autonome de 48 heures. 05/01/016 ECLAIRAGE EXTERIEUR Fourniture et pose d applique : SARLAM MAPELEC 100 W ou équivalent Hublots étanches commandés sur minuterie ou détecteur Fourniture, pose et raccordement d un projecteur ou plusieurs projecteurs, pour l éclairement des zones matérialisées pour le cheminement des handicapés. L entrepreneur proposera des modèles au Maître d œuvre pour accord avec indication de la position et de la puissance d éclairement Localisation au-dessus des portes d accès aux entrées 05/01/017 TELEPHONE Normes et règlements Les installations seront exécutées conformément aux normes et règlements suivants : - Décret N du 12 juin 1973, modifiant le décret N du 14 juin Arrêté du 14 juin Arrêté du 22 juin Articles D D D D D. 431 du code des PTT Tous les matériels mis en œuvre devront avoir reçu le label de conformité aux normes NF USE ou de la marque de qualité USE, il ne doit être utilisé que du matériel revêtu de cette marque. Condition de fabrication Les conditions de fabrication des différents matériels électroniques et de télécommunication sont soumises aux exigences réglementaires telles que définies par les normes du groupe 9 - classe C : TELECOMMUNICATION ELECTRONIQUE, et les recommandations de l office de radio et de télévision. Essais Réalisation des essais COPREC L entrepreneur devra comprendre dans le présent marché, la fourniture des documents complétés des essais et vérifications de fonctionnement des installations, tel que défini par les conventions COPREC. Dossier conforme à l exécution A la terminaison des travaux, l entreprise doit fournir : Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n 05 Page 13

14 - les certificats de conformité des installations - les plans d exécution et les schémas de distribution au Maître d Ouvrage - les instructions de conduite et d entretien. Relations avec l Administration de France Télécom L entrepreneur fera toutes les demandes nécessaires auprès de l Administration de France Télécom afin d obtenir les avis et agréments concernant le matériel. Il devra justifier de l obtention des accords correspondants auprès du Maître d Œuvre avant toute exécution. Equipement des locaux Il sera prévu des conjoncteurs ARNOULD Les installations seront réalisées conformément à la circulaire PTT, extraite de l instruction N TC 30 DPR de Mai Localisation suivant plan architecte 05/01/018 CHAUFFAGE INDIVIDUEL SANS OBJET 05/01/019 DESENFUMAGE SANS OBJET 05/01/020 ALARME AUDIBLE (MOYEN DE SECOURS) L entreprise devra prévoir dans chaque entité, une alarme audible de tous points de l établissement pendant le temps nécessaire à l évacuation (ART PE.27) Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n 05 Page 14

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot PLOMBERIE SANITAIRES pour la construction des nouvelles

Plus en détail

Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO

Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO Le présent marché a pour objet la réhabilitation électrique. Une précédente consultation inclus les travaux peintures

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Ville de Noisy-le-Sec Direction des Finances et le la Commande Publique Service des Marchés Publics Place du Maréchal Foch 93134 NOISY-LE-SEC Cedex Tél: 01 49 42 66 00 INSTALLATION

Plus en détail

LA NORME NF C 15-100 INSTALLATION ELECTRIQUE

LA NORME NF C 15-100 INSTALLATION ELECTRIQUE LA NORME NF C 15-100 INSTALLATION ELECTRIQUE La norme NF C 15-100 - (Extraction) Depuis le 31 mai 2003, date de dépôt des permis de construire faisant foi, les ouvrages doivent respecter les articles de

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP Mairie de BRAILLANS 9 rue de la mairie 25640 BRAILLANS 03 81 57 93 30 Email : mairie.braillans@orange.fr MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE PAGE N 1/12 LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE

Plus en détail

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Centre de recherche Saint Antoine UMR-S 893 Site de l Hôpital Saint Antoine Bâtiment Inserm Raoul KOURILSKY 6 ème étage Equipe 13 Alex DUVAL

Plus en détail

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Les informations techniques PROMOTELEC MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE La sécurité des personnes contre un défaut d isolement survenant dans un matériel doit être assurée. En effet, un défaut

Plus en détail

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8 Communauté de communes de la MONTAGNE BOURBONNAISE CONSTRUCTION D UN BATIMENT LOCATIF A USAGE ARTISANAL OU INDUSTRIEL Zone d activités du Mornier 03250 LE MAYET DE MONTAGNE Marché de travaux C.C.T.P. D.P.G.F.

Plus en détail

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 4 PLOMBERIE - SANITAIRES

Plus en détail

MAISON de RETRAITE DEPARTEMENTALE de la LOIRE ST-JUST, ST-RAMBERT = = = = = = = = = = REAMENAGEMENT DE LOCAUX

MAISON de RETRAITE DEPARTEMENTALE de la LOIRE ST-JUST, ST-RAMBERT = = = = = = = = = = REAMENAGEMENT DE LOCAUX SOCIETE D'ETUDES TECHNIQUES POUR LE CHAUFFAGE ET L'INDUSTRIE Société à responsabilité limitée au capital de 50 000 R.C Saint-Etienne 64 B 96 C/A 15, rue de l'eternité- 42.000 SAINT-ETIENNE Téléphone :

Plus en détail

Antenne du Conseil Général de l Aude à Limoux

Antenne du Conseil Général de l Aude à Limoux LOT n 16 ASCENSEUR SOMMAIRE CHAPITRE I - GENERALITES 1.1 DE FINITION DES OUVRAGES 1.2 LIMITE DES PRESTATIONS 1.2.1 Travaux à la charge de l entreprise 1.2.2 Travaux exclus 1.3 NORMES ET REGLEMENTS 1.4

Plus en détail

Proposition technique et financière pour Le raccordement Sur le réseau public de distribution électricité Raccordement de puissance < kva

Proposition technique et financière pour Le raccordement Sur le réseau public de distribution électricité Raccordement de puissance < kva Proposition technique et financière pour Le raccordement Sur le réseau public de distribution électricité Raccordement de puissance < kva Numéro d affaire : Etablie entre : Vialis, Gestionnaire de Réseau

Plus en détail

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE LOT N 8 : PLOMBERIE Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Monneren le 04 avril 2014 Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Agrandissement et réhabilitation de la mairie COLLIGNY LOT N 08 VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU PRIX

Plus en détail

Aménagement d'un point Multi-services

Aménagement d'un point Multi-services 1 MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Aménagement d'un point Multi-services (marché n 10.054 T) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) LOT N 2 SERRURERIE 2 SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE... 3 1.1

Plus en détail

NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat

NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat B. P. 10021 14, Rue du Champ-Bossu 28402 NOGENT-le-ROTROU Cedex 02.37.52.15.28 - Fax. 02.37.52.85.50 E-mail : oph.direction@nogent-perche-habitat.fr MARCHE

Plus en détail

Qu est-ce qu un raccordement?

Qu est-ce qu un raccordement? mars 2012 La prestation de raccordement : vue d ensemble pages 4/5 Votre demande de raccordement page 6 La proposition de raccordement d ERDF page 7 modalités de paiement prix du branchement Les travaux

Plus en détail

MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET. BORDEAUX SCIENCES AGRO. 1, cours du général de Gaulle CS 40201.

MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET. BORDEAUX SCIENCES AGRO. 1, cours du général de Gaulle CS 40201. MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET. BORDEAUX SCIENCES AGRO 1, cours du général de Gaulle CS 40201 33175 Gradignan CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Marché à procédure

Plus en détail

EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS

EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS MAITRE D OUVRAGE VILLE DE PERONNE-EN EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS CONSTRUCTION D UNE SALLE MULTI-ACTIVITE Rue de l Eglise MAITRES D ŒUVRES ARCHITECTE Sarl ARCHILILLE - Agence d'architecture 211, rue Jean

Plus en détail

ENTREPRISE D ELECTRICITE GENERALE RÉNOVATION, MISE AUX NORMES, MISE EN SÉCURITÉ

ENTREPRISE D ELECTRICITE GENERALE RÉNOVATION, MISE AUX NORMES, MISE EN SÉCURITÉ ENTREPRISE D ELECTRICITE GENERALE RÉNOVATION, MISE AUX NORMES, MISE EN SÉCURITÉ 14 a v e n u e d u G a l. d e G a u l l e. 9 2 3 6 0 M E U D O N L A F O R E T h t t p : / / w w w. l y s - e l e c. c o

Plus en détail

Création d'un bâtiment provisoire pour l'agrandissement des urgences

Création d'un bâtiment provisoire pour l'agrandissement des urgences CENTRE HOSPITALIER GENERAL Rue Frédéric Raboisson BP40024 60600 CLERMONT CEDEX MAITRE d'ouvrage 03 44 77 33 00 Fax 03 44 77 33 97 Création d'un bâtiment provisoire pour l'agrandissement des urgences CAHIER

Plus en détail

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS 4.A. OBJET DES TRAVAUX Les travaux prévus au présent lot concernent tous les ouvrages de Menuiseries extérieures, intérieures et de faux plafonds,

Plus en détail

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL 1 NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL NOM DE L ETABLISSEMENT : Atelier 1 menuiserie, Ateliers 2, 3 et 4 non connu à ce jour NATURE DE L EXPLOITATION : Ateliers

Plus en détail

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 Du Code des Marchés Publics CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P FOURNITURE

Plus en détail

«RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie

«RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie «RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie Maître d ouvrage : Maître d œuvre : Marché : Objet : Mode de consultation : Personnes à contacter

Plus en détail

ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE

ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE En application de l arrêté du 4 avril 2011 et de la norme XP C16-600 Réf dossier n 100512.4204 A Désignation du ou des immeubles bâti(s) LOCALISATION DU

Plus en détail

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX Le présent lot a pour objet l'exécution des travaux suivants : - Fourniture et pose d éviers 2 bacs

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE Département du Rhône (69) VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE CENTRE DE LOISIRS 1 RUE DES BLEUETS Ville

Plus en détail

CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION

CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION La liaison entre le coffret d extérieur (en limite de propriété, accessible depuis le domaine public) et le panneau de contrôle situé dans la gaine technique de logement

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 Maître de l ouvrage : Fonds Calédonien de l Habitat Objet du marché : RESTRUCTURATION DE 103 LOGEMENTS «Rivière

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée Place René LESCOT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE...3

Plus en détail

ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE

ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE 250 834 RCS Limoges31/12/2013XFR 0050627LI et XFR0048625FI09A BATIMENT C 1 AVENUE NEIL ARMSTRONG 33700 MERIGNAC Tel : Fax : A ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE Articles L 134-7 et R 134-10

Plus en détail

MARNE REIMS PALAIS DU TAU

MARNE REIMS PALAIS DU TAU CENTRE DES MONUMENTS NATIONAUX DIRECTION REGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES DE CHAMPAGNE-ARDENNE, Maître d'ouvrage délégué CONSERVATION REGIONALE DES MONUMENTS HISTORIQUES 3, FAUBOURG SAINT-ANTOINE 51

Plus en détail

ELECTRICITE. Introduction

ELECTRICITE. Introduction Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) Introduction ELECTRICITE L'utilisation de l'énergie électrique est devenue tellement courante que nul ne saurait

Plus en détail

LOT N 7: ESCALIER EXTERIEUR

LOT N 7: ESCALIER EXTERIEUR MISE EN CONFORMITE ACCESSIBILITE DU PARKING, DU BATIMENT D ACCUEIL & AMENAGEMENT DES SANITAIRES BATIMENT D ACCUEIL DES PUNTAS 65 110 CAUTERETS MAÎTRE D'OUVRAGE SEM DU PONT D Espagne MAIRIE DE CAUTERETS

Plus en détail

1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES

1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES 1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 1.1 - Objet 1.2 - Qualification 1.3 - Offre 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES 2.0 Mobilier d archivage fixe 2.1 Meuble à plan 2.2 Armoire à produits dangereux 2.3

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Notice de sécurité Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Cette notice a été établie à l'attention des exploitants d Etablissements Recevant du Public (ERP), afin

Plus en détail

Plancher chauffant avec revêtement de sol

Plancher chauffant avec revêtement de sol Équipements E.2 1/6 Plancher chauffant avec revêtement de sol Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des planchers chauffants, à eau chaude ou électriques,

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE MODELE N 2 Document disponible sur http://www.auvergne.pref.gouv.fr/protection_civile/etablissements _recevant_public/sec_incendie_erp/procedure.php NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE Etablissement Recevant

Plus en détail

VEHICULES ELECTRIQUES La réglementation applicable aux IRVE (Infrastructure de Recharge pour Véhicules Electriques) CONSUEL - CAPEB 30 octobre 2012

VEHICULES ELECTRIQUES La réglementation applicable aux IRVE (Infrastructure de Recharge pour Véhicules Electriques) CONSUEL - CAPEB 30 octobre 2012 VEHICULES ELECTRIQUES La réglementation applicable aux IRVE (Infrastructure de Recharge pour Véhicules Electriques) CONSUEL - CAPEB 30 octobre 2012 IRVE Définition 2 CONSUEL - CAPEB 30 octobre 2012 Le

Plus en détail

PARTIE 1 - DESCRITIF DES PRESTATIONS. Les prestations concernent :

PARTIE 1 - DESCRITIF DES PRESTATIONS. Les prestations concernent : PARTIE 1 - DESCRITIF DES PRESTATIONS Les prestations concernent : I - Le dépannage, c est-à-dire des demandes d intervention pour lesquelles le client n a pu identifier la panne. II - Des prestations de

Plus en détail

4 Exemples de mise en œuvre

4 Exemples de mise en œuvre EDF Exemples de mise en œuvre 5 exemples de composition d'une gaine technique logement. Concevoir une GTL Solution encastrée Solution en saillie Tous les tableaux sont installés sur une goulotte. Solution

Plus en détail

Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura

Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura Prestations Alarme intrusionalarme incendie et contrôle d accès Sommaire 1 OBJET ET ETENDUE... 02 1.1.

Plus en détail

Table des matières générale 1)

Table des matières générale 1) 1) page 1 1) 0 CLAUSES COMMUNES Chap. 1 Clauses communes à tous les lots 1/1 Définition de l opération Réglementations Lots 1/2 Spécifications communes à tous les lots 1 PLOMBERIE INSTALLATIONS SANITAIRES

Plus en détail

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE MAITRE D OUVRAGE / MAITRE D OEUVRE : VILLE DE NICE DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES, DE L AMENAGEMENT, DES TRAVAUX, ET DU DEVELLOPEMENT DURABLE DIRECTION DES BATIMENTS COMMUNAUX SERVICE MAINTENANCE

Plus en détail

ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE

ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE SARL CLAUDE MOREAU 401 rue de Bordeaux 16000 ANGOULEME Tél. : 05 45 94 10 94 - Fax : 05 45 94 66 57 http://www.claude-moreau-diagnostic.com ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE Date de la mission

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE SOMMAIRE DE VENTE. Le Clos Vergniaud 59000 LILLE

NOTICE TECHNIQUE SOMMAIRE DE VENTE. Le Clos Vergniaud 59000 LILLE NOTICE TECHNIQUE SOMMAIRE DE VENTE Le Clos Vergniaud 59000 LILLE LOGEMENTS & STATIONNEMENT Gros-Œuvre Infrastructure : Fondations selon étude de sol Sous sol Parking : Mise hors d eau par tapis drainant

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX LYCÉE LYCÉE GÉNÉRAL TECHNOLOGIQUE G ÉNÉRAL TECHNOLOGIQUE PIERRE BROSSOLETTE 161 cours Émile Zola - 69628 VILLEURBANNE Cedex CRÉATION DE LOCAUX DE STOCKAGE ANCIEN SANITAIRES DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

Plus en détail

Réhabilitation du domaine Melchior Philibert à CHARLY (69390) - Phase 2 : Pôle économique ELECTRICITE. INTITULE U Qtité

Réhabilitation du domaine Melchior Philibert à CHARLY (69390) - Phase 2 : Pôle économique ELECTRICITE. INTITULE U Qtité LOT 10 ELECTRICITE INTITULE U Qtité 10.1. DEPOSE 10.1.1. Consignation des installations électriques 10.1.2. Dépose de l'ensemble des installations électriques 10.2. PREPARATION DE CHANTIER 10.2.1. Installation

Plus en détail

COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS

COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS Lot n 03 Menuiseries Aluminium - Serrurerie Sté d ARCHITECTURE BOITTE Agence de

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES MARCHE DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES OBJET : Aménagement des locaux de la pharmacie du Centre Hospitalier Bélair Établi en application du Code des Marchés Publics CCTP - page 1

Plus en détail

Chapitre 11 Gestion d une affaire

Chapitre 11 Gestion d une affaire Chapitre 11 Gestion d une affaire GENERALITES SUR LA GESTION D UNE AFFAIRE p. 2 1-PREPARATION DE L AFFAIRE A : Le cahier des charges p.2 Exercice 1 B : Le devis estimatif p.6 Exercice 2 C : Conception

Plus en détail

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION AMENAGEMENT D UNE SALLE DE REUNION ASSOCIATIVE PLACE DU 1 ER MAI 63200 MENETROL LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION Dossier Projet CM/FP N 12-10-6681 Maître d ouvrage MAIRIE Maître d œuvre Xavier

Plus en détail

Manuel d entretien. Présentation de votre chauffe-eau. Poignées de préhension (haut et bas) Protection intérieure par émaillage. Isolation thermique

Manuel d entretien. Présentation de votre chauffe-eau. Poignées de préhension (haut et bas) Protection intérieure par émaillage. Isolation thermique Présentation de votre chauffe-eau Poignées de préhension (haut et bas) Isolation thermique Protection intérieure par émaillage Canne de prise d eau chaude Doigt de gant du thermostat Anode magnésium Résistance

Plus en détail

C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS

C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS SCI CAMOZZI MOULIOT C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS LOT N 04 MENUISERIE INTERIEURE / CABINES LOT 04 MENUISERIE INTERIEURE / CABINES 1 04 MENUISERIE BOIS Sommaire 04

Plus en détail

Entretien domestique

Entretien domestique VÉRIFICATION DU BON FONCTIONNEMENT Mettez l appareil sous tension. Si votre tableau électrique est équipé d un relais d asservissement en heures creuses (tarif réduit la nuit), basculez l interrupteur

Plus en détail

SURFACES ET EFFECTIFS

SURFACES ET EFFECTIFS 2,91 m 3,50 m 6 m 3,50 m 3,50 m 5,80 m 3,50 m 3 m 3,50 m rue des Sablons COUPE RESTRUCTURATION D'UN ENSEMBLE IMMOBILIER 29-31 rue des Sablons - Impasse des prêtres 75016 PARIS COMMERCIALISATION COUPE COMMERCIALISATION

Plus en détail

DCE. Pièces Ecrites. Extension et Mise en ERP de la Maison des Familles et des Solidarités à Calvisson DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES PRO APD

DCE. Pièces Ecrites. Extension et Mise en ERP de la Maison des Familles et des Solidarités à Calvisson DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES PRO APD Extension et Mise en ERP de la Maison des Familles et des Solidarités à Calvisson DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES Maître d'ouvrage : Commune de Calvisson Hôtel de Ville - 30420 CALVISSON Tél :

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.)

Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) SÉCURISATION DE DEUX BÂTIMENTS A USAGE SPORTIF: COSEC - CHEMIN SOUS LE FORT SALLE MARCEL RAMILLIER RUE ANDRE GELAS Marché n 14.025T LOT 2 : DISPOSITIF

Plus en détail

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE Roger Cadiergues MémoCad ns03.a LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE SOMMAIRE ns03.1. Le cadre DTU plomberie ns03.2. Le cadre du DTU 60.1 actuel ns03.3. L application du DTU 60.1 actuel ns03.4. Le cadre du DTU

Plus en détail

DETAIL ESTIMATIF CABINET ARCHITECTURE AMENAGEMENT BOUBAD SAID AGENCE DE TAROUDANNT. Prix unitaires en hors T.V.A.

DETAIL ESTIMATIF CABINET ARCHITECTURE AMENAGEMENT BOUBAD SAID AGENCE DE TAROUDANNT. Prix unitaires en hors T.V.A. AGENCE DE TAROUDANNT DETAIL ESTIMATIF N Désignations des prestations U Quant 100- GROS ŒUVRE 100.01 Démolution des ouvrages existants Forfait F 1 100.02 Cloisons en briques creuses de 6 trous le métre

Plus en détail

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES Le titre professionnel de : INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES1 niveau V (code NSF : 233 s) se compose de deux

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD CONSTRUCTION D UNE PLATEFORME BOIS ENERGIE 41 250 BRACIEUX Lot n 08 Sanitaires, MAITRE D ŒUVRE : SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE Siège social Agence de Romorantin

Plus en détail

TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES

TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES RAPPORT DEKRA N 044688791201 R 001 (Vérifications réalisées du 26/12/2012 au 07/03/2013) C C T

Plus en détail

Contrôle d'une habitation particulière par le consuel

Contrôle d'une habitation particulière par le consuel Object 2 Object 1 Contrôle d'une habitation particulière par le consuel Le consuel est un organisme qui a pour mission de vérifier que votre installation électrique est conforme à la norme en vigueur (nfc

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS BP 112-85000 LA ROCHE SR YON Bureau d Etudes Techniques tous fluides F i l i a l e d u g r o u p e A R E A Tél. 02 51 37 48 88 - Fax 02 51 62 22 07 areaelr.bet@orange.fr / www.areaetudes.net MAITRE D OVRAGE

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Le règlement de Sécurité contre les risques d incendie. ERP et IGH de Type O

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Le règlement de Sécurité contre les risques d incendie. ERP et IGH de Type O Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE Date : 31/01/2012 N : 04.12 Le règlement de Sécurité contre les risques d incendie ERP et IGH de Type O L arrêté du 25 octobre 2011 portant

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Création d'un espace périscolaire Et d'une nouvelle mairie A CUSE et ADRISANS Rue PATARD 25 680 CUSE et ADRISANS Lot n 3 Ventilation - Plomberie sanitaire Maître

Plus en détail

COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE

COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE SOUMISSION - MARCHE POUR TRAVAUX PUBLICS ENTRE D'UNE PART : La COMMUNE DE MONTAMISE 11, Place de la Mairie 86360 MONTAMISE,

Plus en détail

La transmission pour information du présent document dans sa présentation intégrale, le présent paragraphe compris, est autorisée.

La transmission pour information du présent document dans sa présentation intégrale, le présent paragraphe compris, est autorisée. ELECTRICITE DE STRASBOURG Référentiel Technique Proposition Technique et Financière pour le raccordement au réseau public de distribution d Électricité de Strasbourg d une installation consommateur HTA

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHE DE SERVICES Achat de locaux modulaires Cahier des Clauses Techniques Particulières Désignation de la personne publique contractante : Commune Saint-Pathus 6 rue Saint-Antoine 77178 SAINT-PATHUS

Plus en détail

Infrastructures de recharge pour véhicules électriques

Infrastructures de recharge pour véhicules électriques Infrastructures de recharge pour véhicules électriques (irve) recueil pratique éditorial Ce recueil a été rédigé par les professionnels de la filière électrique, pour aider les installateurs à proposer

Plus en détail

4 PLOMBERIE/SANITAIRE CHAUFFAGE

4 PLOMBERIE/SANITAIRE CHAUFFAGE Réhabilitation du préau des Capucins Salle des associations / Commune de Cazères 31220 Page 1 sur 7 Préau des Capucins - Mairie de Cazères Mai 2012 LOT N 4 : PLOMBERIE/SANITAIRE - CHAUFFAGE C A B I N E

Plus en détail

CCI CENTRE et SUD MANCHE Place Albert Godal BP 219 50402 GRANVILLE Cedex Tél : 02 33 91 33 91 Fax : 02 33 50 63 11

CCI CENTRE et SUD MANCHE Place Albert Godal BP 219 50402 GRANVILLE Cedex Tél : 02 33 91 33 91 Fax : 02 33 50 63 11 MAITRE D OUVRAGE : CCI CENTRE et SUD MANCHE Place Albert Godal BP 219 50402 GRANVILLE Cedex Tél : 02 33 91 33 91 Fax : 02 33 50 63 11 MAITRE D ŒUVRE : 3 Impasse de la Vigie B.P. 118 35407 SAINT MALO CEDEX.

Plus en détail

Barème pour la facturation des raccordements au réseau public de distribution d électricité concédé à ERDF

Barème pour la facturation des raccordements au réseau public de distribution d électricité concédé à ERDF Direction technique Barème pour la facturation des raccordements au réseau public de distribution d électricité concédé à ERDF Identification : ERDF-PRO-RAC_03E Version : V.3 Nombre de pages : 65 Version

Plus en détail

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE L Entrepreneur : Le Maître

Plus en détail

Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET. CCTP LOT N 02 Plâtrerie / cloisons / faux plafonds

Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET. CCTP LOT N 02 Plâtrerie / cloisons / faux plafonds Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET CCTP LOT N 02 Plâtrerie / cloisons / faux plafonds MAITRE D'OUVRAGE : MSA ARDECHE DROME LOIRE 29, rue Frédéric Chopin, 26000 Valence Tél

Plus en détail

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES PRÉGYMÉTALTM Mise en œuvre Caractéristiques techniques pages 90 à 9 PRINCIPES DE POSE A POINTS SINGULIERS 7 A 0 ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES TRAÇAGE ET POSE DES RAILS CONTRE-CLOISONS

Plus en détail

REHABILITATION DE LA SALLE BRANCOLAR ACCESSIBILITE HANDICAPES AVENUE SEILERN - 06300 - NICE

REHABILITATION DE LA SALLE BRANCOLAR ACCESSIBILITE HANDICAPES AVENUE SEILERN - 06300 - NICE VILLE DE NICE REHABILITATION DE LA SALLE BRANCOLAR ACCESSIBILITE HANDICAPES AVENUE SEILERN - 06300 - NICE Maître d'ouvrage: VILLE DE NICE Direction Générale Des Services Techniques, de l'aménagement, des

Plus en détail

MODE D EMPLOI. POUR VOTRE RACCORDEMENT AU RÉSEAU D ÉLECTRICITÉ Septembre 2009. Puissance inférieure ou égale à 36kVA

MODE D EMPLOI. POUR VOTRE RACCORDEMENT AU RÉSEAU D ÉLECTRICITÉ Septembre 2009. Puissance inférieure ou égale à 36kVA REGIE DU SYNDICAT ELECTRIQUE INTERCOMMUNAL DU PAYS CHARTRAIN MODE POUR VOTRE RACCORDEMENT AU RÉSEAU D ÉLECTRICITÉ Septembre 2009 D EMPLOI Puissance inférieure ou égale à 36kVA SOMMAIRE INTRODUCTION Vous

Plus en détail

BORDEREAU DES PRIX - DETAIL ESTIMATIF / AGENCE ANAPEC REGIONALE FES BOULEMANE. ( R.D.C & MEZZANINE AVEC 4ème ETAGE ) P.U / HT

BORDEREAU DES PRIX - DETAIL ESTIMATIF / AGENCE ANAPEC REGIONALE FES BOULEMANE. ( R.D.C & MEZZANINE AVEC 4ème ETAGE ) P.U / HT BORDEREAU DES PRIX - DETAIL ESTIMATIF / AGENCE ANAPEC REGIONALE FES BOULEMANE PRIX 100- GROS ŒUVRE ( R.D.C & MEZZANINE AVEC 4ème ETAGE ) 101 DEMOLITION, DEPOSE ET EVACUATION A DECHARGE PUBLIC ENS Forfait

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Maître d ouvrage : CONSEIL GENERAL DE LA SOMME 43, Rue de la République 80000 AMIENS CEDEX Travaux de maintenance, de mise en conformité

Plus en détail

l électricité chez vous en toute sécurité

l électricité chez vous en toute sécurité l électricité chez vous en toute sécurité Qu est-ce que Promotelec? Association à but non lucratif, Promotelec groupe : Électricité de France, les organisations professionnelles nationales d installateurs

Plus en détail

NUGELEC. NOTICE D'UTILISATION DU B.A.A.S. du type Ma - STI / MaME - STI. pages. 1 introduction 2. 2 encombrement 3 fixation

NUGELEC. NOTICE D'UTILISATION DU B.A.A.S. du type Ma - STI / MaME - STI. pages. 1 introduction 2. 2 encombrement 3 fixation NOTICE D'UTILISATION DU du type Ma - / MaME - pages 1 introduction 2 2 encombrement 3 fixation 3 installation 3 à 5 raccordement 4 fonctionnement 5 à 6 contrôle, essai 5 caractéristiques 7 techniques 6

Plus en détail

Tenantslife. Alexandre-Olynthe CECCHINI [FRANCE :ELECTRICITE EN COPROPRIETE]

Tenantslife. Alexandre-Olynthe CECCHINI [FRANCE :ELECTRICITE EN COPROPRIETE] 2010 Tenantslife Alexandre-Olynthe CECCHINI [FRANCE :ELECTRICITE EN COPROPRIETE] http://www.universimmo.com/accueil/unidossier_copropriete_et_travaux_installation_electriqu e.asp L article qui va vous

Plus en détail

Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs

Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs Référence: SIB10 CCLB 110 Date : 22/10/2010 Page 1/9 Table des matières 1 PRELIMINAIRES... 3 2 ABREVIATIONS... 3 3 ACCESSIBILITE

Plus en détail

Appartements T2 T3 T4

Appartements T2 T3 T4 Appartements T2 T3 T4 GROS ŒUVRE Terrassements généraux Fondations adaptées en fonction de l étude de sol et calcul Bureau d Étude Technique (BET). Refend séparatif entre logements : B.A. de 18 cm en RDC

Plus en détail

RESTRUCTURATION ET EXTENSION DE L INSTITUTION NOTRE DAME DES ANGES

RESTRUCTURATION ET EXTENSION DE L INSTITUTION NOTRE DAME DES ANGES DEPARTEMENT DU NORD RESTRUCTURATION ET EXTENSION DE L INSTITUTION NOTRE DAME DES ANGES VILLE DE SAINT AMAND LES EAUX Maitre d ouvrage : A.M.O. : Architecte : Bureau d études : Economiste : OGEC NOTRE DAME

Plus en détail

C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Contrôle d accès

C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Contrôle d accès «Contrôle d accès» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Maître d ouvrage : Maître d œuvre : Marché : Objet : Mode de consultation : Date et heure limites de remise des offres : Observatoire

Plus en détail

CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN

CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN NOTICE DESCRIPTIVE I CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE L IMMEUBLE 1.1 - INFRASTRUCTURE 1.1.1 - Fondations Les

Plus en détail

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité Numéro de dossier : Norme méthodologique employée : Date du repérage : Heure d arrivée : Durée du repérage : 02249-AGRASC-10-13 AFNOR XP C 16-600

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER

CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER DEVIS DESCRIPTIF - Lot n 13 ÉLECTRICITÉ DETECTION INDENDIE - date : juin 2009 S.A. JACKY MANESSE 1 rue du Paquis -

Plus en détail

Résidentiel. Une hotline technique afin de répondre à toutes vos questions techniques et réglementaires. www.cegibat.grdf.fr

Résidentiel. Une hotline technique afin de répondre à toutes vos questions techniques et réglementaires. www.cegibat.grdf.fr Aide-mémoire Résidentiel Depuis plus de 0 ans, CEGIBAT conseille les professionnels du gaz et du bâtiment sur les sujets techniques et réglementaires. Édition 0 Avec cette nouvelle édition, CEGIBAT a la

Plus en détail

Construction de 3 Maisons à BLANQUEFORT (33)

Construction de 3 Maisons à BLANQUEFORT (33) Construction de 3 Maisons à BLANQUEFORT (33) CCTP Lot n 8 ÉLECTRICITÉ VENTILATION Mai 2014 MAITRE D'OUVRAGE ARCHITECTE BET FLUIDES SEMI Blanquefort 20, rue de la République 33290 BLANQUEFORT Courriel :

Plus en détail

C.C.T.P. LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES. L Entrepreneur : Le Maître d'ouvrage : Le Maître d'oeuvre :

C.C.T.P. LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES. L Entrepreneur : Le Maître d'ouvrage : Le Maître d'oeuvre : DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES

Plus en détail

CCTP LOT 12 ELECTRICITE PLOMBERIE SANITAIRE PHASE DCE

CCTP LOT 12 ELECTRICITE PLOMBERIE SANITAIRE PHASE DCE 5 Chemin du haut 63490 SAUXILLANGES 04 73 96 86 97 06 21 38 06 97 AMENAGEMENT DE 2 LOGEMENTS LOCATIFS DANS UN BATIMENT COMMUNAL CCTP LOT 12 ELECTRICITE PLOMBERIE SANITAIRE PHASE DCE ARCHITECTE : CLEF DE

Plus en détail

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ Monneren le 03/12/2014 Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ REAMENAGEMENT DES LOCAUX RDC ET R+4 METZ LOT N 8 CHAUFFAGE - VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU

Plus en détail