RESOLUTION D UNE INEQUATION. Les symboles utilisés ( symbole d inégalité ) : Appellation 1 Appellation 2 Appellation 3 Vocabulaire à utiliser

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RESOLUTION D UNE INEQUATION. Les symboles utilisés ( symbole d inégalité ) : Appellation 1 Appellation 2 Appellation 3 Vocabulaire à utiliser"

Transcription

1 THEME : Les symboles utilisés ( symbole d inégalité ) : Appellation 1 Appellation Appellation Vocabulaire à utiliser < plus petit inférieur strictement inférieur strictement inférieur plus petit ou égal inférieur ou égal inférieur inférieur ou égal > plus grand supérieur strictement supérieur strictement supérieur plus grand ou égal supérieur ou égal supérieur supérieur ou égal Exemples : < 7 mais < 6 et 5 > - mais 5 > ,7 et Notion d inéquation : RESOLUTION D UNE INEQUATION Une écriture du type «x + 1 < 7» s appelle une inéquation. ( notion à rapprocher de la notion d équation ) Equation Egalité Exemple : x + 1 = 7 Inéquation Inégalité Exemple : x + 1 < 7 Dans cette écriture, la lettre x s appelle l inconnue. Résoudre une inéquation ( comme une équation ), c est déterminer, si elles existent, les valeurs de l inconnue qui vérifient l inégalité ( c est à dire qui rendent vraie l inégalité ) Par exemple, en reprenant l inéquation x + 1 < 7, nous constatons que : 1 est solution de l inéquation, car, en remplaçant x par cette valeur 1, le premier membre est égal à 1 + 1, soit + 1, soit et est inférieur à 7 ( < 7 ) 5 est également solution car ( - 5 ) + 1 = = - 9 et -9 < 7 4 n est pas une solution, car = = 9 et 9 n est pas inférieur strictement à 7 ( l écriture 9 < 7 est fausse ) n est pas solution, car + 1 = = 7 et 7 n est pas strictement inférieur à 7 ( Remarquons que est solution de l inéquation x + 1 7

2 Propriétés utilisées dans la résolution d une inéquation : Si on ajoute un même nombre aux deux membres d'une inégalité, on obtient une inégalité de même sens. Si a < b alors a + c < b + c Exemple : < 5, donc + 8< Si on retranche ( soustrait ) un même nombre aux deux membres d'une inégalité, on obtient une inégalité de même sens. Si a < b alors a - c < b - c Exemple : 7 < 10, donc 7 - < 10 - Les expressions situées de part et d autre du symbole d inégalité s appellent, comme pour une équation, des membres. Membre de gauche Membre de droite Exemple : Si on multiplie ( ou divise ) les deux membres d'une inégalité par un même nombre strictement positif, on obtient une inégalité de même sens. Si a < b et c > 0 alors a c < b c a b Si a < b et c > 0 alors < c c <, donc 5 5 < 10 < 15, donc 10 < Si on multiplie ( ou divise ) les deux membres d'une inégalité par un même nombre strictement négatif, on obtient une inégalité de sens contraire. Si a < b et c < 0 alors a c > b c Si a < b et c < 0 alors a b > c c ATTENTION! CHANGEMENT DE SENS DE L INEGALITE Exemple : <, donc ( - 4 ) > ( - 4 ) ( car - 8 > -1 ) et 10 < 15, donc > ( - > - ) - 5-5

3 Remarque :Analogie avec la Physique Une inégalité ( ou une inéquation ) Si ALORS Si a < b alors a + c < b + c Si nous ajoutons aux objets de masses a et b, une même quantité c, alors le déséquilibre sera le même. De même, si nous retranchons la même quantité, le déséquilibre restera le même. En ce qui concerne la multiplication ( et la division), l analogie physique est plus difficile ( la multiplication n étant pas une opération «naturelle» ) Exemples Résoudre l inéquation x + 1 < 7 x + 1 < 7 x < 7-1 x < 6 est un nombre positif x < 6 Résolution de l équation «associée» : x + 1 = 7 x = 7-1 x = 6 x = 6 x = La solution est x < Les solutions ont tous les nombres inférieurs strictement à. Par exemple -10 ; -458,7 ; - 0, ;,57 sont des solutions. Il y a donc une infinité de solutions. Cet ensemble infini de solutions peut être représenté graphiquement ( représentation graphique ) : Considérons une droite graduée La valeur limite déterminée par la résolution de l inéquation est. Plaçons ce nombre. Les solutions sont les nombres inférieurs strictement à. Ces nombres sont situés, sur cet axe, à gauche du nombre.

4 Dans notre exemple, les solutions sont les nombres x qui vérifient x <. Si nous avions comme ensemble solution, les nombres qui vérifient x, la représentation graphique serait identique. Pour différencier ces deux cas, nous allons préciser sur le dessin si le nombre limite ( ici ) fait partie des solutions ou non. Nous dessinerons un crochet de ce type ( voir dessin ) sur le nombre pour préciser que n appartient pas aux solutions ( pour préciser que est en dehors des solutions ) Remarque : Si notre ensemble solution était x ( nombres inférieurs ou égaux à ), le nombre serait solution. Pour le préciser sur la représentation graphique, il suffirait de mettre un crochet de ce type ( voir dessin ci-dessous ). Ce crochet indique que appartient aux solutions, c est à dire que nous «prenons» dans l ensemble des solutions. Résoudre l inéquation - x + < 8 Nous avons successivement : - x + < 8 - x < x < 6 Nous devons, à ce stade, diviser par le nombre situé devant l inconnue x, c est à dire. Ce nombre est négatif. La dernière propriété mentionnée ci-dessus, précise que : Si on divise les deux membres d'une inégalité par un même nombre strictement négatif, on obtient une inégalité de sens contraire. Nous pouvons donc diviser par, mains attention, nous devons changer le sens de l inégalité! 6 x > - Nous obtenons donc : - est un nombre négatif. Il y a donc un changement de sens de l inégalité x > - Résoudre l inéquation 5x + 1 x - Précisez la couleur représentant l ensemble des solutions ou mieux, écrivez le mot

5 Nous avons successivement ( comme pour une équation ) : 5x + 1 x - 5x - x Soit x - Nous devons maintenant diviser par. Ce nombre est positif. Il n y a donc aucun problème. On continue : x - x = - 1,5 Résoudre l inéquation x - 1 5x - Résolution 1 : Résolution : x - 1 5x - x - 5x x - Nous devons maintenant diviser par -. Ce nombre est négatif. Nous pouvons donc diviser, mais il faut alors changer le sens de l inégalité. Nous obtenons alors : x x - - La seule difficulté, dans la résolution d une inéquation, est la présence d un nombre négatif devant l inconnue. Nous pouvons y remédier en procédant comme suit : x - 1 5x x - x x Le nombre situé devant l inconnue x est positif. Nous devons donc, à ce stade, diviser par le nombre positif. Il n y a aucun problème. x

6 Pour une meilleure lecture, nous écrirons l inconnue x en tête. Nous avons donc : x Nous retrouvons le même ensemble de solutions. Remarque : Changer l écriture x en x n est pas un changement de sens de l inégalité ( la pointe du symbole d inégalité est, dans les deux cas, dirigée vers ). Si est inférieur ou égal à x, alors x est supérieur ou égal à. 0,66 Résoudre l inéquation ( x 1 ) ( x + 1 ) Nous obtenons successivement : ( x 1 ) ( x + 1 ) 6x x + 6x x + 4x 4 x 4 4 ( 4 est positif ) x 1 Résoudre l inéquation ( x ) ( x + 1 ) ( x + 1 ) Nous obtenons successivement : 4 x 6 x - 1 x + 4 x x - x x 9 Nous ne pouvons pas diviser par 0. Le mécanisme de résolution s arrête ici. Quelle que soit la valeur donnée à l inconnue x, la valeur de 0 x sera toujours égale à 0. Comme 0 est inférieur à 9, tous les nombres sont solutions. Résoudre l inéquation ( x + ) ( x + 1 ) x +

7 Nous obtenons successivement : ( x + ) ( x + 1 ) x + x + 6 x - 1 x + x x x x Nous ne pouvons pas diviser par 0. Le mécanisme de résolution s arrête ici. Quelle que soit la valeur donnée à l inconnue x, la valeur de 0 x sera toujours égale à 0. Comme 0 n est pas inférieur à -, cette inéquation n a pas de solution. Résolution d un système d inéquations : Dans certains problèmes, nous sommes amenés à chercher les solutions communes à plusieurs inéquations (,, 4, inéquations ) Résoudre le système x + 1 < 5 - x - 1 c est chercher les solutions communes à l inéquation x + 1 < 5 et à l inéquation - x 1. Méthode : Pour déterminer les solutions communes à ces deux inéquations, il suffit de déterminer les solutions de la première inéquation, de déterminer les solutions de la deuxième inéquation ( puis de la troisième s il y a une troisième inéquation, etc. ), puis de déterminer les solutions communes. Résolution de x + 1 < 5 : x + 1 < 5 x < 5-1 x < 4 x < 4 x < Résolution de - x 1 : ( est positif ) - x 1 - x x x ( - est négatif, donc changement de sens de l inégalité ) - x 1 Résolution du système ( solutions communes ) : Sur un axe, représentons graphiquement les solutions des deux inéquations ( en rouge, les solutions de la première inéquation et en bleu, les solutions de la deuxième inéquation )

8 Les solutions communes aux deux inéquations sont tous les nombres rouges et bleus. Nous avons donc : du système Ecriture mathématique : Les solutions du système sont donc tous les nombres supérieurs ou égaux à 1, mais inférieurs strictement à. Les solutions sont donc tous les nombres compris entre 1 et Nous écrirons : 1 x < Résoudre le système d inéquations suivant : x + 4 > - x + 1 > Résolution de x + 4 > - : x + 4 > - x > - 4 x > x > x > - Résolution de x + 1 > : x + 1 > x > - 1 x > x > ( est positif ) ( est positif ) x > 1 Résolution du système ( solutions communes ) : du système Ecriture mathématique : x > 1 Résoudre le système d inéquations suivant : - 4 x 1 - x + 1 -

9 Résolution de 4 x 1 - : 4 x x x x ( - 4 est négatif, donc changement de sens de l inégalité ) 4 1 x 4 Résolution de x : x x x x x - ( est positif ) Résolution du système ( solutions communes ) : Les solutions du système sont tous les nombres colorés en rouge et en bleu. Il n y en a aucun ici. Ecriture mathématique : Le système n a pas de solution. Résoudre le système d inéquations suivant : Résolution de x : x x 4 1 x x x 1 x x ( est positif ) Résolution de x : x x x x ( est positif )

10 x 1 Résolution du système ( solutions communes ) : Le seul nombre coloré en rouge et en bleu est le nombre 1. Ecriture mathématique : Le système a une seule solution 1

Équations et inéquations du 1 er degré

Équations et inéquations du 1 er degré Équations et inéquations du 1 er degré I. Équation 1/ Vocabulaire (rappels) Un équation se présente sous la forme d'une égalité constituée de nombres, de lettres et de symboles mathématiques. Par exemple

Plus en détail

Cours fonctions, expressions algébriques

Cours fonctions, expressions algébriques I. Expressions algébriques, équations a) Développement factorisation Développer Développer un produit, c est l écrire sous forme d une somme. Réduire une somme, c est l écrire avec le moins de termes possibles.

Plus en détail

Fiche PanaMaths Introduction au tracé de courbes avec Scilab

Fiche PanaMaths Introduction au tracé de courbes avec Scilab Fiche PanaMaths Introduction au tracé de courbes avec Scilab Introduction Ce document présuppose un certain niveau de connaissance du logiciel Scilab de la part du lecteur (de la lectrice) : calcul matriciel,

Plus en détail

INÉQUATIONS. Notations Inéquations Représentations graphiques 1 ]a ; b[ a < x < b

INÉQUATIONS. Notations Inéquations Représentations graphiques 1 ]a ; b[ a < x < b 27 5. Inéquations 5.1. Définition Exemple : x < 4 + 2x La droite réelle Le symbole utilisé pour les intervalles infinis est une notation et ne représente pas un nombre réel. Une inéquation affirme que

Plus en détail

Comment utiliser le carnet d adresses

Comment utiliser le carnet d adresses Comment utiliser le carnet d adresses Sommaire - composer un nouveau message - faire apparaître l adresse d un contact présent dans le carnet - envoyer le message à ce contact - faire apparaître les adresses

Plus en détail

Recherche de la limite lorsque x tend vers 0 de la fonction f(x) =

Recherche de la limite lorsque x tend vers 0 de la fonction f(x) = Recherche de la limite lorsque x tend vers 0 de la fonction f(x) = Par Frank Bongongui, Samuël Lin, Ioan T Kint et Babak Zohrevand. Centre scolaire de Ma Campagne à Ixelles Première approche : Recherche

Plus en détail

Le second degré. Déterminer et utiliser la forme la plus adéquate d une fonction polynôme de degré deux en vue de la résolution d un problème :

Le second degré. Déterminer et utiliser la forme la plus adéquate d une fonction polynôme de degré deux en vue de la résolution d un problème : Chapitre 1 Ce que dit le programme Le second degré CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Second degré Forme canonique d une fonction polynôme de degré deux. Équation du second degré, discriminant.

Plus en détail

SEANCE 1. Séquence 9 SEQUENCE 9 ORDRE. JE REVISE LES ACQUIS DE LA 5 e 1) a < b < c b < a < c c < a < b c < b < a 4,819 4,82 4,821 4,83 3) = >

SEANCE 1. Séquence 9 SEQUENCE 9 ORDRE. JE REVISE LES ACQUIS DE LA 5 e 1) a < b < c b < a < c c < a < b c < b < a 4,819 4,82 4,821 4,83 3) = > Séquence 9 SEQUENCE 9 ORDRE Ce que tu devais faire JE REVISE LES ACQUIS DE LA 5 e a < b < c b < a < c c < a < b c < b < a 4,819 4,82 4,821 4,83 3 < 14 3 14 3 14 = > 2 10 2 10 2 10 4) 5) 4 3 1 999 1 997

Plus en détail

x x² = y x -3-2 -1-0,5 0 0,5 1 2 3 y CHAPITRE 12 I. INTRODUCTION

x x² = y x -3-2 -1-0,5 0 0,5 1 2 3 y CHAPITRE 12 I. INTRODUCTION CHAPITRE 2 FONCTIONS I. INTRODUCTION Une fonction est «une machine à transformer des nombres». Par eemple, la fonction «carré» désigne la «machine» qui transforme les nombres en leurs carrés. Ainsi elle

Plus en détail

Seconde Généralités sur les fonctions Exercices. Notion de fonction.

Seconde Généralités sur les fonctions Exercices. Notion de fonction. Seconde Généralités sur les fonctions Exercices Notion de fonction. Exercice. Une fonction définie par une formule. On considère la fonction f définie sur R par = x + x. a) Calculer les images de, 0 et

Plus en détail

Machines de Turing. Chapitre 14 14.1. DÉFINITION ET FONCTIONNEMENT

Machines de Turing. Chapitre 14 14.1. DÉFINITION ET FONCTIONNEMENT Chapitre 4 Machines de Turing Dans ce chapitre on présente un modèle de calcul introduit dans les années 3 par Turing, les machines de Turing. Ces machines formalisent la notion de calculabilité. La thèse

Plus en détail

Université Paris-Est Val-de-Marne Créteil. Fiche 2 Résolution d équations

Université Paris-Est Val-de-Marne Créteil. Fiche 2 Résolution d équations Université Paris-Est Val-de-Marne Créteil DAEU-B Fiche 2 Résolution d équations 1 Une équation est une question Une équation correspond à une formulation mathématique de certaines questions. Elle se présente

Plus en détail

Le second degré. Table des matières

Le second degré. Table des matières Le second degré Table des matières 1 La forme canonique du trinôme 1.1 Le trinôme du second degré......................... 1. Quelques exemples de formes canoniques................. 1.3 Forme canonique

Plus en détail

GÉNÉRALITÉS SUR LES FONCTIONS

GÉNÉRALITÉS SUR LES FONCTIONS . Qu'est-ce qu'une fonction? Vocabulaire GÉNÉRALITÉS SUR LES FONCTIONS Définition Notion de fonction À chaque fois que l'on associe à une quantité une (autre) quantité, on dit que que l'on définit une

Plus en détail

Systèmes dynamiques. Chapitre 1

Systèmes dynamiques. Chapitre 1 Chapitre 1 Systèmes dynamiques 1) Placement financier On dépose une quantité d argent u 0 à la banque à l instant t 0 = 0 et on place cet argent à un taux r > 0. On sait qu en vertu de la loi des intérêts

Plus en détail

Généralités sur les fonctions ( En seconde )

Généralités sur les fonctions ( En seconde ) Généralités sur les fonctions ( En seconde ) Dernière mise à jour : Dimanche 31 Octobre 2010 Vincent OBATON, Enseignant au lycée Stendhal de Grenoble (Année 2010-2011) Lycée Stendhal, Grenoble ( Document

Plus en détail

Chapitre 1 Second degré. Table des matières. Chapitre 1 Second degré TABLE DES MATIÈRES page -1

Chapitre 1 Second degré. Table des matières. Chapitre 1 Second degré TABLE DES MATIÈRES page -1 Chapitre 1 Second degré TABLE DES MATIÈRES page -1 Chapitre 1 Second degré Table des matières I Exercices I-1 1................................................ I-1................................................

Plus en détail

Second degré : Résumé de cours et méthodes

Second degré : Résumé de cours et méthodes Second degré : Résumé de cours et méthodes 1 Définitions : DÉFINITIN n appelle trinôme du second degré toute fonction f définie sur R par f () = a + b + c (a,b et c réels avec a 0). Remarque : Par abus

Plus en détail

Couper en deux, encore et encore : la dichotomie

Couper en deux, encore et encore : la dichotomie Couper en deux, encore et encore : la dichotomie I : Jeu du nombre inconnu Un élève volontaire choisit un nombre entier compris entre 0 et 56. Un autre élève cherche à deviner ce nombre, en adoptant la

Plus en détail

RAPPELS ET COMPLÉMENTS CALCULATOIRES

RAPPELS ET COMPLÉMENTS CALCULATOIRES RAPPELS ET COMPLÉMENTS CALCULATOIRES ENSEMBLES DE NOMBRES ENSEMBLES,,,ET: On rappelle que : désigne l ensembleprivé de 0 idem pour, et, + désigne l ensemble des réels positifs ou nuls et l ensemble des

Plus en détail

Fonction exponentielle

Fonction exponentielle Fonction exponentielle Une fonction est dite exponentielle s il y a la présence d un facteur multiplicatif dans l expression. Ex.: 4x5x5x5x5x5x5x5 : le facteur multiplicatif est 5 La fonction de base d

Plus en détail

Fonctions. Fonctions linéaires, affines et constantes

Fonctions. Fonctions linéaires, affines et constantes linéaires, affines et constantes 1. linéaires Comme il existe une infinité de fonctions différentes, on les classe par catégories. La première catégorie est constituée par les fonctions linéaires. Une

Plus en détail

TD Dérivation n 2 : étude des variations de fonctions

TD Dérivation n 2 : étude des variations de fonctions 1) f (x) = 7x+3 TD Dérivation n : étude des variations de fonctions Étude de variations f est une fonction affine, de coefficient directeur négatif, on sait donc qu elle est décroissante surê. Le calcul

Plus en détail

Plans projectifs, arithmétique modulaire et Dobble

Plans projectifs, arithmétique modulaire et Dobble Plans projectifs, arithmétique modulaire et Dobble M. Deléglise 27 février 2013 Résumé Le jeu de Dobble édité par Asmodée est une excellente occasion d introduire des objets mathématiques importants :

Plus en détail

La fonction logarithme népérien

La fonction logarithme népérien La fonction logarithme népérien Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 204/205 Table des matières La fonction logarithme népérien 2. Définition Courbe représentative................................... 2.2

Plus en détail

Second degré. Christophe ROSSIGNOL. Année scolaire 2008/2009

Second degré. Christophe ROSSIGNOL. Année scolaire 2008/2009 Second degré Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 008/009 Table des matières 1 Polynômes du second degré 1.1 Définition................................................. 1. Forme canonique.............................................

Plus en détail

La fonction racine carrée. Document B. Table des matières

La fonction racine carrée. Document B. Table des matières 1 La fonction racine carrée Document B Table des matières - Résolution algébriques d équations avec racine carrée, p.2 à 8; - Règles sous la forme canonique avec b 1 et b = 1, p.9-10; - Équation axe de

Plus en détail

THEORIE SUR LES TROIS MODES DE FONCTIONNEMENT DU CERVEAU

THEORIE SUR LES TROIS MODES DE FONCTIONNEMENT DU CERVEAU THEORIE SUR LES TROIS MODES DE FONCTIONNEMENT DU CERVEAU Position du problème Soient O un observateur, X la chose qu il observe et F(X) l expression de l idée qu il se fait de la chose qu il observe. Schéma1

Plus en détail

Intervalles Cours. Intervalles Cours. SOS DEVOIRS CORRIGES (marque déposée)

Intervalles Cours. Intervalles Cours. SOS DEVOIRS CORRIGES (marque déposée) Intervalles Cours CHAPITRE 1 : Notion d intervalle 1) Définition 2) Représentations d intervalles 3) Vocabulaire 4) Notations d ensembles CHAPITRE 2 : Intersection d intervalles 1) Définition 2) Intervalles

Plus en détail

Puissances de 10 Exercices corrigés

Puissances de 10 Exercices corrigés Puissances de 10 Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : Exercice 1 : produit de deux puissances de : Exercice 2 : inverse d une puissance de : et Exercice 3 : quotient de deux puissances de

Plus en détail

Les fonctions affines.

Les fonctions affines. Les fonctions affines. Dans cette leçon, nous considérerons comme acquis le chapître sur les fonctions linéaires. On se placera dans un repère. I.Les fonctions affines : 1.Activité d introduction : Considérons

Plus en détail

Bien lire l énoncé 2 fois avant de continuer - Méthodes et/ou Explications Réponses. Antécédents d un nombre par une fonction

Bien lire l énoncé 2 fois avant de continuer - Méthodes et/ou Explications Réponses. Antécédents d un nombre par une fonction Antécédents d un nombre par une fonction 1) Par lecture graphique Méthode / Explications : Pour déterminer le ou les antécédents d un nombre a donné, on trace la droite (d) d équation. On lit les abscisses

Plus en détail

Mathématique - Cours

Mathématique - Cours Mathématique - Cours Filière STAV 2014-2015 Centre de Formation aux Métier de la Montagne Marine Estorge Le programme se compose ainsi : partie seconde partie 1/3 partie 2/3 partie 3/3 Sommaire 1 Ensemble

Plus en détail

Suites numériques, cours, classe de terminale STG. 1 Suites arithmétiques. 1.1 Propriétés des suites arithmétiques

Suites numériques, cours, classe de terminale STG. 1 Suites arithmétiques. 1.1 Propriétés des suites arithmétiques Suites numériques, cours, classe de terminale STG 1 Suites arithmétiques 1.1 Propriétés des suites arithmétiques Dénition : Soit r un nombre réel. On appelle suite arithmétique de raison r toute suite

Plus en détail

VII- Enumérations dans l ordre alphabétique

VII- Enumérations dans l ordre alphabétique VII- Enumérations dans l ordre alphabétique Prenons un dictionnaire. Comment savoir si un mot se trouve avant ou après un autre? On commence par comparer la première lettre de ces deux mots. Si elles sont

Plus en détail

Problèmes à propos des nombres entiers naturels

Problèmes à propos des nombres entiers naturels Problèmes à propos des nombres entiers naturels 1. On dispose d une grande feuille de papier, on la découpe en 4 morceaux, puis on déchire certains morceaux (au choix) en 4 et ainsi de suite. Peut-on obtenir

Plus en détail

OLYMPIADES FRANÇAISES DE MATHÉMATIQUES

OLYMPIADES FRANÇAISES DE MATHÉMATIQUES OLYMPIADES FRANÇAISES DE MATHÉMATIQUES OLYMPIADES OFM FRANÇAISES MATHÉMATIQUES ENVOI NO. 3 CORRIGÉ 1 Exercices du groupe B Exercice 1. Soit n 1 un entier tel que le quotient de 2 n par n est une puissance

Plus en détail

Introduction à l optimisation

Introduction à l optimisation Université du Québec à Montréal Introduction à l optimisation Donnée dans le cadre du cours Microéconomie II ECO2012 Baccalauréat en économique Par Dominique Duchesneau 21 janvier septembre 2008 Ce document

Plus en détail

4N1. Nombres relatifs EST-CE QUE TU TE SOUVIENS?

4N1. Nombres relatifs EST-CE QUE TU TE SOUVIENS? 4N1 Nombres relatifs EST-CE QUE TU TE SOUVIENS? Remarque : pour pouvoir vraiment retenir comment on calcule avec les nombres relatifs, il est déconseillé d'utiliser une calculatrice ici. 1) Classe les

Plus en détail

Cours de Mathématiques Seconde. Généralités sur les fonctions

Cours de Mathématiques Seconde. Généralités sur les fonctions Cours de Mathématiques Seconde Frédéric Demoulin 1 Dernière révision : 16 avril 007 Document diffusé via le site www.bacamaths.net de Gilles Costantini 1 frederic.demoulin (chez) voila.fr gilles.costantini

Plus en détail

Intégration de polynômes Points de Gauss

Intégration de polynômes Points de Gauss Intégration de polynômes Points de Gauss Commençons par un exercice classique de premier cycle. Problème 1 Trouver trois réels α, β et γ tels que, pour tout polynôme P de degré au plus 2, on ait : ( )

Plus en détail

Test de sélection du 4 juin 2013

Test de sélection du 4 juin 2013 Test de sélection du 4 juin 2013 Vous étiez 270 candidat-e-s à ce test de sélection, et 62 d entre vous (23%) participeront au stage olympique de Montpellier, du 19 au 29 août 2013, dont 12 filles : la

Plus en détail

Livret 5 PROPORTIONNALITE

Livret 5 PROPORTIONNALITE Livret 5 PROPORTIONNALITE EVALUATION DIAGNOSTIQUE PROPORTIONNALITE DP1 : utiliser une échelle, trouver un coefficient de proportionnalité DP2 : vérifier la proportionnalité, trouver le coefficient de proportionnalité

Plus en détail

COURS DE DENOMBREMENT

COURS DE DENOMBREMENT COURS DE DENOMBREMENT 1/ Définition des objets : introduction Guesmi.B Dénombrer, c est compter des objets. Ces objets sont créés à partir d un ensemble E, formé d éléments. A partir des éléments de cet

Plus en détail

Arithmétique binaire. (Université Bordeaux 1) Architecture de l Ordinateur 2007-2008 1 / 10

Arithmétique binaire. (Université Bordeaux 1) Architecture de l Ordinateur 2007-2008 1 / 10 Entiers naturels Arithmétique binaire Représentation en base 10: 2034 = 2 10 3 + 0 10 2 + 3 10 1 + 4 10 0 Représentation en base 2: 11010 = 1 2 4 + 1 2 3 + 0 2 2 + 1 2 1 + 0 2 0 (Université Bordeaux 1)

Plus en détail

Connaître les variations des fonctions polynômes de degré 2 (monotonie, extremum) et la propriété de symétrie de leurs courbes.

Connaître les variations des fonctions polynômes de degré 2 (monotonie, extremum) et la propriété de symétrie de leurs courbes. www.mathsenligne.com 2N3 - FONCTION CARRE ET SECOND DEGRE COURS (1/6) CONTENUS CAPACITES ATTENDUES COMMENTAIRES Expressions algébriques Transformations d expressions algébriques en vue d une résolution

Plus en détail

Programmation linéaire

Programmation linéaire Programmation linéaire NICOD JEAN-MARC Master 2 Informatique Université de Franche-Comté UFR des Sciences et Techniques septembre 2008 NICOD JEAN-MARC Rappels sur les graphes 1 / 47 Sommaire 1 Exemple

Plus en détail

Séquence 3. 1 ère partie : 2 e partie : Second degré. Probabilités (1) Séquence 3 MA12. Cned - Académie en ligne

Séquence 3. 1 ère partie : 2 e partie : Second degré. Probabilités (1) Séquence 3 MA12. Cned - Académie en ligne Séquence 3 1 ère partie : Second degré e partie : Probabilités (1) Séquence 3 MA1 1 1 ère partie Second degré Sommaire 1. Pré-requis. Forme canonique, étude d une fonction du second degré 3. Équation du

Plus en détail

Equations de droites. Coefficient directeur

Equations de droites. Coefficient directeur Equations de droites. Coefficient directeur I) Caractérisation analytique d une droite m, p et c désignent des nombres réels. 1) Propriété : Dans un repère l ensemble des points M de coordonnées ( ; )

Plus en détail

ÉLÉMENTS D OPTIMISATION. Complément au cours et au livre de MTH 1101 - CALCUL I

ÉLÉMENTS D OPTIMISATION. Complément au cours et au livre de MTH 1101 - CALCUL I ÉLÉMENTS D OPTIMISATION Complément au cours et au livre de MTH 1101 - CALCUL I CHARLES AUDET DÉPARTEMENT DE MATHÉMATIQUES ET DE GÉNIE INDUSTRIEL ÉCOLE POLYTECHNIQUE DE MONTRÉAL Hiver 2011 1 Introduction

Plus en détail

Soit une suite. On dit qu elle est géométrique si, partant du

Soit une suite. On dit qu elle est géométrique si, partant du Suites géométriques I) Définition Soit est un nombre entier naturel. Soit une suite. On dit qu elle est géométrique si, partant du TERME INITIAL, pour passer d un terme au suivant, on MULTIPLIE toujours

Plus en détail

Équations différentielles en physique

Équations différentielles en physique Fiche Mathématiques pour la Physique - Équations différentielles en physique - MPSI 1 Lycée Chaptal - 2012 Équations différentielles en physique On ne considère en physique en prépa (quasiment) que des

Plus en détail

FORMATION INTERMÉDIAIRE MAT 2031 CAHIER 1 ET CORRIGÉ

FORMATION INTERMÉDIAIRE MAT 2031 CAHIER 1 ET CORRIGÉ FORMATION INTERMÉDIAIRE MAT 203 ET CORRIGÉ MAT 203 TABLE DES MATIÈRES I.0 ÉQUATIONS. Résoudre des équations... Exercice... 4 2.0... 5 2. Définir une inégalité... 5 Exercice 2... 7 2.2 Représenter graphiquement

Plus en détail

Les paraboles. x ax 2 + bx + c.

Les paraboles. x ax 2 + bx + c. 1ES Résumé du cours sur le second degré. Les paraboles. On appelle fonction du second degré une fonction de la forme x ax 2 + bx + c. Bien sûr a doit être différent de 0 sinon ce n est pas une fonction

Plus en détail

Leçon N 1 : Taux d évolution et indices

Leçon N 1 : Taux d évolution et indices Leçon N : Taux d évolution et indices En premier un peu de calcul : Si nous cherchons t [0 ;+ [ tel que x 2 = 0,25, nous trouvons une solution unique x = 0, 25 = 0,5. Nous allons utiliser cette année une

Plus en détail

Agrégation externe de mathématiques, texte d exercice diffusé en 2012 Épreuve de modélisation, option informatique

Agrégation externe de mathématiques, texte d exercice diffusé en 2012 Épreuve de modélisation, option informatique Agrégation externe de mathématiques, texte d exercice diffusé en 2012 Épreuve de modélisation, option informatique Résumé : A partir du problème de la représentation des droites sur un écran d ordinateur,

Plus en détail

Éléments de correction du TD

Éléments de correction du TD Septembre 011 Éléments de correction du TD Stéphane Blin Introduction Je donne ici les éléments de correction de la question - de la marche de potentiel, ainsi que les éléments de corrections pour les

Plus en détail

Terminale STG Chapitre 1 : Droites Régionnement du plan - Optimisation à deux variables

Terminale STG Chapitre 1 : Droites Régionnement du plan - Optimisation à deux variables 1. EQUATIONS DE DROITES Toute droite du plan a une équation, non unique, de la forme ax + by = c, où a et b sont deux réels non nuls en même temps. Si b = 0, l équation est x = c c'est-à-dire de la forme

Plus en détail

Exercices corrigés sur les rappels de logique du premier ordre

Exercices corrigés sur les rappels de logique du premier ordre Exercices corrigés sur les rappels de logique du premier ordre 1- Analyser les formules suivantes (dire si ce sont des formules, donner arbres, occurrences libres, occurrences liées, identifier la portée

Plus en détail

Relations d ordre et relations d équivalence

Relations d ordre et relations d équivalence CHAPITRE 1 Relations d ordre et relations d équivalence 1.1 Définition Une relation sur un ensemble E est un sous-ensemble R de l ensemble E E, produit cartésien de E par lui-même. Par exemple, si E =

Plus en détail

LES NOMBRES RELATIFS

LES NOMBRES RELATIFS LES NOMBRES RELATIFS PRÉSENTATION Dossier n 1 Juin 2005 Tous droits réservés au réseau AGRIMÉDIA Conçu et réalisé par : Marie-Christine LIEFOOGHE Bruno VANBAELINGHEM Annie VANDERSTRAELE C.D.R. AGRIMEDIA

Plus en détail

I) Deux propriétés importantes Propriété 1 Si A est multiple de B et B est un multiple de n, alors A est un multiple de n.

I) Deux propriétés importantes Propriété 1 Si A est multiple de B et B est un multiple de n, alors A est un multiple de n. Extrait de cours de maths de 5e Chapitre 1 : Arithmétique Définition 1. Multiples et diviseurs Si, dans une division de D par d, le reste est nul, alors on dit que D est un multiple de d, que d est un

Plus en détail

Remarques sur le premier contrôle de TD :

Remarques sur le premier contrôle de TD : Remarques sur le premier contrôle de TD : Démêlons les confusions en tous genres... Licence 1 MASS semestre 2, 2006/2007 La première remarque est qu il faut apprendre le cours, faire les exercices et poser

Plus en détail

REDIMENSIONNER une photographie

REDIMENSIONNER une photographie REDIMENSIONNER une photographie Lorsque que l on parle de «redimensionner» on fait appel aux notions de Lorsque que l on parle de «redimensionner» on fait appel aux notions de DEFINITION Lorsque que l

Plus en détail

EQUATIONS, INEQUATIONS

EQUATIONS, INEQUATIONS 1 sur 13 EQUATIONS, INEQUATIONS I. Résolution d équations Activité conseillée p126 activité1 : Notion d équation et d inéquation Activité conseillée p60 activité1 : Notion d équation et d inéquation -p140

Plus en détail

Simplification d expressions contenant des valeurs absolues & applications

Simplification d expressions contenant des valeurs absolues & applications Simplification d epressions contenant des valeurs absolues & applications Rappelons la définition de la valeur absolue : si 0 ( R ) si 0 En d autres termes, la valeur absolue d un réel positif est ce réel,

Plus en détail

Préparation aux épreuves écrites du CAPES Conseils de rédaction

Préparation aux épreuves écrites du CAPES Conseils de rédaction Préparation aux épreuves écrites du CAPES Conseils de rédaction Claire Debord Le texte qui suit est une libre compilation de plusieurs textes sur le même thème, notamment ceux de Christophe Champetier

Plus en détail

Cours d informatique du 17/11/2009 A. Rappels sur les boucles

Cours d informatique du 17/11/2009 A. Rappels sur les boucles Cours d informatique du 17/11/2009 A. Rappels sur les boucles 1) Rappel sur les invariants de boucle : L invariant de boucle est un outil pour concevoir cette boucle. Il peut exister plusieurs invariants

Plus en détail

Fonctions Nombre Dérivé Fonction dérivée

Fonctions Nombre Dérivé Fonction dérivée Fonctions Nombre Dérivé Fonction dérivée Ce chapitre est le chapitre central de la classe de Terminale STG. Il permet (en partie) de clore ce qui avait été entamé dés le collège avec les fonctions affines

Plus en détail

Fonctions affines Exercices corrigés

Fonctions affines Exercices corrigés Fonctions affines Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : Exercice 1 : antécédent, image, résolution d équation, représentation graphique d une fonction affine (coefficient directeur et ordonnée

Plus en détail

1 C est quoi une fonction? 2. 2 Représentation graphique d une fonction. 6. 3 Fonction affine. 8. 4 Représentation graphique d une fonction affine.

1 C est quoi une fonction? 2. 2 Représentation graphique d une fonction. 6. 3 Fonction affine. 8. 4 Représentation graphique d une fonction affine. Sommaire 1 C est quoi une fonction? 2 2 Représentation graphique d une fonction. 6 3 Fonction affine. 8 4 Représentation graphique d une fonction affine. 10 5 Coefficient directeur d une fonction affine.

Plus en détail

Chapitre 01 : Intégrales généralisées. Objectifs : En première année, on a étudié l intégrale d une fonction définie et continue sur un intervalle

Chapitre 01 : Intégrales généralisées. Objectifs : En première année, on a étudié l intégrale d une fonction définie et continue sur un intervalle Chapitre 01 : Intégrales généralisées Objectifs : En première année, on a étudié l intégrale d une fonction définie et continue sur un intervalle fermé borné de Dans ce chapitre, on va étudier le cas d

Plus en détail

Cours/TD n 3 : les boucles

Cours/TD n 3 : les boucles Cours/TD n 3 : les boucles Où on se rendra compte qu il est normal de rien comprendre Pour l instant, on a vu beaucoup de choses. Les variables, les Si Alors Sinon, les tests avec les ET, les OU et les

Plus en détail

1 Programmation linéaire

1 Programmation linéaire UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année universitaire 2012 2013 Master d économie Cours de M. Desgraupes Méthodes Numériques Document 4 : Corrigé des exercices d optimisation linéaire

Plus en détail

Calcul Stochastique et Applications Financières

Calcul Stochastique et Applications Financières 0 Calcul Stochastique et Applications Financières Aurélia Istratii Luis Macavilca Taylan Kunal M I.E.F. SOMMAIRE I. MODELE DE COX-ROSS-RUBINSTEIN II. III. INTRODUCTION AUX METHODES DE MONTE CARLO EQUATION

Plus en détail

4 7 nombres entiers impairs consécutifs ont pour somme 1071. Quels sont ces nombres?

4 7 nombres entiers impairs consécutifs ont pour somme 1071. Quels sont ces nombres? Problèmes et équations. Pour chacun des problèmes ci-dessous, on essaiera de donner une solution algébrique ( à l aide d une équation, d un système d équations, d une inéquation ) mais aussi, à chaque

Plus en détail

NOMBRES RELATIFS 1. 287 : naissance d Archimède : 287 ans avant la naissance de J.C. 3 : température de 3 en dessous de 0

NOMBRES RELATIFS 1. 287 : naissance d Archimède : 287 ans avant la naissance de J.C. 3 : température de 3 en dessous de 0 I. Qu est-ce qu un nombre relatif? 1) Rappel NOMBRES RELATIFS 1 Dans de nombreuses situations, on utilise des nombres «positifs» ou «négatifs».ce sont les nombres relatifs. Ils sont utiles dans les cas

Plus en détail

Exos corrigés darithmétique...classe : TS-Spé. Prof. MOWGLI Ahmed. Année scolaire 2015-2016

Exos corrigés darithmétique...classe : TS-Spé. Prof. MOWGLI Ahmed. Année scolaire 2015-2016 Exos corrigés darithmétique...classe : TS-Spé Prof. MOWGLI Ahmed Année scolaire 2015-2016 1 Pour des cours particuliers par petits groupes de 3 ou 4 élèves en maths et/ou physique-chimie, veuillez me contacter.

Plus en détail

Régression linéaire et corrélation

Régression linéaire et corrélation CHAPITRE 10 Régression linéaire et corrélation 1. Introduction Dans ce chapitre, nous regarderons comment vérifier si une variable à un influence sur une autre variable afin de prédire une des variables

Plus en détail

Fonctions exponentielles et logarithmiques

Fonctions exponentielles et logarithmiques «Ces fonctions sont d une importance considérable en mathématique et ont des applications dans presque tous les domaines de l investigation humaine. Elles se révèlent particulièrement utiles dans les domaines

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année universitaire 2014 2015. Corrigé des exercices de mise à niveau en Mathématiques

UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année universitaire 2014 2015. Corrigé des exercices de mise à niveau en Mathématiques UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année universitaire 2014 2015 L1 Économie Cours de M. Desgraupes Corrigé des exercices de mise à niveau en Mathématiques Séance 01 : Calcul algébrique

Plus en détail

Le portail des passionnés de photo numérique PRÉSENTE. Cadres de Base. sans modifier le format du cliché. Avec Adobe Photoshop

Le portail des passionnés de photo numérique PRÉSENTE. Cadres de Base. sans modifier le format du cliché. Avec Adobe Photoshop Le portail des passionnés de photo numérique PRÉSENTE Cadres de Base sans modifier le format du cliché Avec Adobe Photoshop Un tutorial écrit par magidev Copyright L entièreté de ce document reste l unique

Plus en détail

Représentation des nombres en langage informatique et conséquences

Représentation des nombres en langage informatique et conséquences CHAPITRE Représentation des nombres en langage informatique et conséquences La création de la numération est un des faits les plus marquants de l histoire de l humanité. Si la plupart des civilisations

Plus en détail

Fiche de révisions - Algorithmique

Fiche de révisions - Algorithmique Fiche de révisions - Algorithmique Rédigé par : Jimmy Paquereau 1. Généralités Algorithme : un algorithme est la description d une procédure à suivre afin de résoudre un problème donné. Il n est pas nécessairement

Plus en détail

Sommaire. Les pourcentages. Les suites. Statistiques. Les probabilités. Descriptif de l épreuve... Conseils pour l épreuve...

Sommaire. Les pourcentages. Les suites. Statistiques. Les probabilités. Descriptif de l épreuve... Conseils pour l épreuve... Sommaire Descriptif de l épreuve............................................. Conseils pour l épreuve............................................ Les pourcentages FICHES Pages 1 Pourcentage Proportions....................................7

Plus en détail

Les théorèmes de Gerschgorin et de Hadamard

Les théorèmes de Gerschgorin et de Hadamard Localisation des valeurs propres : Quelques propriétés sur les disques de Gerschgorin. Jean-Baptiste Campesato 22 septembre 29 Gerschgorin est parfois retranscrit en Gershgorin, Geršgorin, Hershhornou

Plus en détail

6 e MATHÉMATIQUES. Pascal Chauvin. Année scolaire 2014 / 2015

6 e MATHÉMATIQUES. Pascal Chauvin. Année scolaire 2014 / 2015 MATHÉMATIQUES Pascal Chauvin 6 e Année scolaire 2014 / 2015 Version du 28 janvier 2015 Paternité Pas d utilisation commerciale Partage des conditions initiales à l identique Licence Creative Commons 2.0

Plus en détail

Trigonométrie Résolution d équation trigonométrique Exercices corrigés

Trigonométrie Résolution d équation trigonométrique Exercices corrigés Trigonométrie Résolution d équation trigonométrique Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : Exercice 1 : résolution d équation trigonométrique dans en utilisant les valeurs remarquables du cosinus

Plus en détail

Fonction inverse Fonctions homographiques

Fonction inverse Fonctions homographiques Fonction inverse Fonctions homographiques Année scolaire 203/204 Table des matières Fonction inverse 2. Définition Parité............................................ 2.2 Variations Courbe représentative...................................

Plus en détail

Concours de recrutement de professeur des écoles session 2014, groupement académique 3

Concours de recrutement de professeur des écoles session 2014, groupement académique 3 Concours de recrutement de professeur des écoles session 2014, groupement académique 3 1 Corrigé non officiel de la deuxième épreuve d admissibilité proposé par http ://primaths.fr Première partie AOptimisationduvolumed

Plus en détail

TOPOLOGIE DE LA DROITE REELLE

TOPOLOGIE DE LA DROITE REELLE TOPOLOGIE DE LA DROITE REELLE P. Pansu 16 mai 2005 1 Qu est-ce que la topologie? C est l étude des propriétés des objets qui sont conservées par déformation continue. Belle phrase, mais qui nécessite d

Plus en détail

Suites et Convergence

Suites et Convergence Suites et Convergence Une suite c est se donner une valeur (sans ambigüité) pour chaque N sauf peutêtre les premiers n. Donc une suite est une fonction : I R où I = N: = N. Notation : On note ( ) I R pour

Plus en détail

Baccalauréat Série S Métropole, juin 2014

Baccalauréat Série S Métropole, juin 2014 Baccalauréat Série S Métropole, juin 4 Sujet et Corrigé Stéphane PASQUET Disponible sur http://www.mathweb.fr juin 4 Exercice (5 points) - Commun à tous les candidats Partie A Dans le plan muni d un repère

Plus en détail

BTS Informatique Industrielle.

BTS Informatique Industrielle. BTS Informatique Industrielle. Session 00. I. Étude du récepteur optique. ) Expression de v : l'amplificateur opérationnel est en régime linéaire, donc nous avons v = R i (loi d'ohm). En remplaçant i par

Plus en détail

CALCULS STATISTIQUES AVEC EXCEL MOYENNE et ECART TYPE

CALCULS STATISTIQUES AVEC EXCEL MOYENNE et ECART TYPE BEP date : CALCULS STATISTIQUES AVEC EXCEL MOYENNE et ECART TYPE I- Situation L'étude porte sur la masse nette, exprimée en grammes, de céréales contenue dans des paquets de céréales. Elle s effectue dans

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS DE O 3

TRAVAUX DIRIGÉS DE O 3 TRVUX DIRIGÉS DE O 3 Exercice : Constructions graphiques Pour chacune des figures, déterminer la position de l objet ou de son image par la lentille mince. Les points situés sur l axe optique sont les

Plus en détail

Complexité des algorithmes

Complexité des algorithmes Complexité des algorithmes par Robert Rolland R. Rolland, Aix Marseille Université, Institut de Mathématiques de Marseille I2M Luminy Case 930, F13288 Marseille CEDEX 9 e-mail : robert.rolland@acrypta.fr

Plus en détail

IX. IMAGE D UN OBJET PAR UNE LENTILLE SPHERIQUE MINCE CONVERGENTE

IX. IMAGE D UN OBJET PAR UNE LENTILLE SPHERIQUE MINCE CONVERGENTE page IX-1 IX. IMGE D UN JET PR UNE LENTILLE SPHERIQUE MINCE CNVERGENTE Nous allons utiliser les foyers 1 et leurs propriétés pour établir la position et la grandeur d une image, connaissant celles de l

Plus en détail

Compteurs, variables et afficheurs dans Automgen

Compteurs, variables et afficheurs dans Automgen Section : S Option : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Électrique Compteurs, variables et afficheurs dans Automgen Domaine d application : Traitement programmé de l information Type de document

Plus en détail

1. Rappels de 5 ème 5 h + 1 h DS. 2. L intensité du courant 4 h + 1 h DS. 3. La tension électrique 4 h + 1 h DS

1. Rappels de 5 ème 5 h + 1 h DS. 2. L intensité du courant 4 h + 1 h DS. 3. La tension électrique 4 h + 1 h DS En classe de 5 ème : Comprendre, réaliser et représenter un circuit électrique simple Comprendre ce qu est un courant électrique et déterminer le sens du courant dans un circuit électrique Distinguer conducteur

Plus en détail