REPUBLIQUE DU NIGER FACULTE D AGRONOMIE BP NIAMEY - NIGER RAPPORT DE SYNTHESE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REPUBLIQUE DU NIGER FACULTE D AGRONOMIE BP 10960 NIAMEY - NIGER RAPPORT DE SYNTHESE"

Transcription

1 REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE ET DE L INNOVATION UNIVERSITE ABDOU MOUMOUNI DE NIAMEY FACULTE D AGRONOMIE BP NIAMEY - NIGER RAPPORT DE SYNTHESE Etats des lieux sur les besoins en formation en vue de l ouverture d un Master innovant en agronomie durable à la Faculté d Agronomie de l Université Abdou Moumouni de Niamey Niger Présenté Par Pr BARAGE Moussa, Faculté d Agronomie /Université Abdou Moumouni/Niamey - Niger Pr BALLA Abdourahamane, CRESA/Faculté d Agronomie/UAM/Niamey - Niger Janvier 2015

2 Etats des lieux sur les besoins en formation en vue de l ouverture d un Master innovant en agronomie durable à la Faculté d Agronomie de l Université Abdou Moumouni de Niamey Niger 1

3 TABLE DES MATIERES 1. Introduction Objectif général Objectifs spécifiques Méthodologie de l étude Résultats... Erreur! Signet non défini Analyse de l employabilité et des besoins spécifiques en formation sur l axe 2 : Zone agropastorale Caractérisation des cibles enquêtés Employabilité et insertion des diplômés Caractérisation des formations existantes Adéquation formation emplois et besoins spécifiques en formation Analyse des besoins en formation et insuffisances des curricula des formations existantes Analyse de l employabilité et des besoins spécifiques en formation sur l axe 1 : zone agricole Caractérisation des enquêtés Employabilité et insertion des diplômés Caractérisation des formations existantes Adéquation formation emplois et besoins spécifiques en formation Analyse des besoins en formation et des insuffisances dans les curricula des formations existantes Conclusion partielle Conclusion générale

4 1. Introduction Dans un pays comme le Niger, l enseignement supérieur occupe une place considérable que l on peut apprécier à partir de quelques données globales essentiellement pour l Université Abdou Moumouni de Niamey: environ étudiants et 313 enseignants de toutes catégories confondues. Le système universitaire compte une multitude de filières pour la formation des cadres supérieurs. Et dans le souci de répondre aux exigences du marché de travail, d autres filières continuent de voir le jour à la Faculté d Agronomie de l université Abdou Moumouni de Niamey. C est dans le même ordre d idée que le projet EDULINK MAGRINN, projette de mettre en place un Master innovant en agronomie durable, à l horizon de la rentrée universitaire Ces Masters vont favoriser un système d enseignement supérieur de qualité, adapté aux besoins du marché du travail et qui correspond aux priorités de développement socio-économiques des ACP. Il convient de souligner que ce projet sera exécuté en partenariat avec trois établissements d enseignement supérieur de l Afrique de l Ouest, notamment l INP-HB de Côte d Ivoire, la Faculté des Sciences agronomiques de l Université d Abomey-Calavi du Bénin et la Faculté d Agronomie de l Université Abdou Moumouni du Niger, accompagné par Montpellier SupAgro et le centre international d études en sciences agronomiques en France. Cependant l ouverture d une nouvelle Licence ou d un nouveau Master nécessite de faire une situation des besoins en cadres des organisations socioprofessionnelles. La présente étude se focalise sur un état des lieux des besoins en formation dans le domaine des sciences agronomiques au Niger. 2. Objectifs et résultats attendus de l étude 2.1. Objectif général L objectif général de cette étude vise l ouverture d un Master 2 en Agronomie Durable au Niger, qui favorisera un système d enseignement supérieur de qualité, adapté aux besoins du marché du travail et qui correspond aux priorités de développement socio-économiques des ACP Objectifs spécifiques Il s agit plus spécifiquement de : OS1 : Evaluer l employabilité des cadres dans les secteurs de développement rural au niveau des ONGs, associations et coopératives ; OS2 : Recenser les insuffisances des curricula existants pour mieux étayer les filières de formations futures; 3

5 OS3 : Dégager les besoins en formations adaptées au marché du travail dans le domaine des sciences agronomiques. 2.3 Résultats attendues Trois principaux résultats sont attendus à travers cette étude-diagnostique à savoir: R1 : Un état des lieux de l employabilité des cadres dans le secteur de développement rural au niveau des ONGs, associations et coopératives est réalisé au Niger ; R2 : Les insuffisances des curricula des formations existantes sont connues et prises en compte dans les filières de formations futures; R3 : Les besoins en formations adaptées au marché du travail dans le domaine des sciences agronomiques sont identifiés. 3. Méthodologie de l étude Une démarche méthodologique basée sur des enquêtes semi-structurées, au moyen de questionnaires, à été utilisée au cours de cette étude réalisée sur l ensemble du territoire national suivant deux principaux axes : - Axe 1 (Niamey Maradi Zinder): Zone agricole avec une pluviométrie moyenne annuelle de 550 mm. - Axe 2 (Niamey Taboua) : Zone agropastorale avec une pluviométrie moyenne annuelle de 350 mm. 4

6 Axe 2 Axe 1 Les bases de sondage utilisées dans l échantillonnage sont constituées du répertoire des structures étatiques et celui des ONGs, projets et organisations socioprofessionnelles en activité des éditions 2011, 2012 du Ministère du plan de l aménagement du territoire et développement communautaire. L échantillon de l étude a été déterminé sur la base d un sondage aréolaire stratifié selon le degré qui tient compte des structures œuvrant dans le développement rural. La taille finale de l échantillon des structures a été déterminée à partir du guide élaboré par Krejce et Morgan. Ce guide donne la taille de l échantillon en fonction de l effectif de la population. Ainsi, la taille finale de l échantillon est de 169 structures repartie sur l étendue des deux zones d étude. 5

7 4. Résultats 4.1. Analyse de l employabilité et des besoins spécifiques en formation sur l axe 2 : Zone agropastorale Caractérisation des cibles enquêtés Les cibles de l enquête se composent de structures (ONGs, projets, coopératives et services techniques étatiques), des établissements et centres de formation agricole et rurale d une part et d autre part des cadres en agronomie. Les ONGs, les centres de formation agricole et services techniques interviennent pour leur majorité dans le développement rural. Cependant, elles exercent leurs activités avec des spécificités précises telles que la riziculture, l hydraulique villageoise, l éducation, la promotion des produits agro-sylvo-pastoraux, la culture de la paix et de la décentralisation, etc Employabilité et insertion des diplômés D une certaine mesure, l enseignement supérieur est vu comme la garantie d une vie professionnelle et personnelle réussie. En effet, le diplôme est considéré comme une étape vers un emploi de qualité et face à cette pression quantitative et qualitative, les filières d enseignement supérieur sont intégralement armées. Ainsi, les résultats de cette étude révèlent que sur une moyenne de 9 cadres travaillant au sein d une structure, environ 4 sont issus de la Faculté d Agronomie de Niamey. Il faut aussi noter qu il existe une complémentarité entre les cadres diplômés de la Faculté d Agronomie et ceux provenant d autres institutions de formation. Ces derniers présentent une bonne capacité quant aux aspects pratiques et leurs prestations ont été jugées satisfaisantes par leurs employeurs Caractérisation des formations existantes Les résultats de l investigation traduisent une forte connaissance des différentes filières existantes au niveau de la Faculté d Agronomie de l Université Abdou Moumouni de Niamey. En effet, 90,1% des structures ont été à mesure d énumérer ces filières contre 9,9% qui n en connaissent aucune. 6

8 OUI NON 9% 91% Figure 1 : Connaissance des filières de formation de la Faculté d Agronomie de l Université Abdou Moumouni de Niamey. Par ailleurs, il faut noter que les filières de la Faculté d Agronomie, notamment l agroforesterie, le pastoralisme, la protection de l environnement et l amélioration des systèmes agraires sahéliens, la Phytotechnie, l économie rurale, la nutrition humaine technologie agroalimentaire n ont été citées dans leur intégralité que par 9,1% des structures (figure 1). A ce niveau, il convient de souligner que cette méconnaissance des filières de formation par certaines de ces structures réside d une part dans leur indifférence vis-à-vis des institutions de formation et d autre part d une diffusion limitée des informations sur les domaines de formation de la Faculté d Agronomie. Cependant, selon la figure 2, 13,5% des structures ont avancé que les filières de la Faculté d Agronomie sont assez diversifiées bien qu elles ne prennent pas en compte toutes les préoccupations du monde rural. Néanmoins, 86,5% stipulent que la diversité est très élevée mais avec plus de théorie que de pratique. 7

9 Figure 2 : Appréciation des filières de la Faculté d Agronomie de l Université Abdou Moumouni de Niamey Globalement, la diversité a été jugée à 50% très satisfaisante. Nonobstant 35% et 15% d enquêtés ont apprécié respectivement de moyennement satisfaisante et satisfaisante la diversité des formations à la Faculté d agronomie de l UAM de Niamey (Figure 2). Toutefois, sur le plan relationnel, 41% seulement des enquêtés affirment entretenir avec la Faculté d Agronomie une collaboration basée sur l accueil et l encadrement des étudiants stagiaires sur le terrain (figure 3). Oui Non 41% 59% Figure 3 : Relation entre les structures socioprofessionnelles et la Faculté d Agronomie de l Université Abdou Moumouni de Niamey Adéquation formation emplois et besoins spécifiques en formation L investigation a aboutit sur une diversité de spécialités, lesquelles jouent un rôle aussi important les unes que les autres dans le domaine du développement durable. Ainsi, de l analyse de la figure 4, onze (11) spécialités ont été enregistrées et qui selon 91% des employeurs prennent en compte leurs préoccupations (figure 5). En effet, pour ces employeurs, ces spécialistes ont une parfaite connaissance des réalités du Niger, présentent 8

10 une capacité d adaptation certaine face à toute situation qui s offre à eux dans l exercice de leurs activités. Par ailleurs, 78,2% des cadres en agronomie exercent un métier qui est en parfaite adéquation avec leur formation initiale ou spécialité tandis que 21,2% travaille dans un domaine qui ne correspond nullement pas à la formation reçue (figure 5). Une des raisons avancées par rapport à cette inadéquation demeure la recherche de sécurité financière. Cependant, les points forts enregistrés concernent dans un premier temps cette capacité à conduire efficacement les taches qui leurs incombent ou bien même la capacité de conception, d analyse, de planification et de maitrise des nouvelles techniques de production. 91% 78,80% 9% 21,20% Oui NSP Oui Non Employeurs A Cadres en agronomie B Figure 5 : Adéquation formation reçue et secteurs d activité Analyse des besoins en formation et insuffisances des curricula des formations existantes L enquête sur l ouverture d un Master Innovant en Agronomie Durable a permis de recenser les besoins en formation ainsi que les insuffisances observées au niveau des filières existantes Analyse des insuffisances au sein des filières existantes Les compétences professionnelles ont été étudiées en fonction des perspectives des domaines du développement, des employeurs et des établissements d enseignement. Ainsi, des insuffisances ont été relevées dans les disciplines suivantes : - Travaux pratiques (laboratoires, terrain) ; - Informatique et traitement statistique de données ; - Initiation à la rédaction scientifique ; 9

11 - Techniques de communication ; - Anglais technique ; - Calcul économique ; - Système d Information Géo référencé (SIG) appliquée ; - Elaboration de microprojets ; - Recherche documentaire. En marge de ces insuffisances, il a été conseillé d accorder beaucoup plus d importance aux stages de perfectionnement et de compléter les insuffisances de la formation initiale par d autres modules Analyse des besoins en formation Les besoins en formation formulés aussi bien par les employeurs que par les cadres en agronomie se fixent à 36% pour la filière génie rural, 18% respectivement pour la filière sécurité alimentaire et nutritionnelle et Industrie agroalimentaire, 10% pour la filière pisciculture et 9% pour la production végétale et la protection des végétaux (figure 6). 36% 18% Sécurité alimentaire et nutritionnelle Industrie agroalimentaire 18% Pisciculture protection des végétaux 9% 9% 10% Production végétale Figure 6 : Besoins en formation exprimés par les structures œuvrant des zones agropastorales 4.2. Conclusion partielle L étude sur l état des lieux des besoins en formation réalisée au niveau de la zone agropastorale (axe Niamey Tahoua) a permis globalement de statuer sur les besoins en formation. En effet, les besoins de formation en génie rural ont été largement rapportés (36%) suivi de près par les besoins de formation en sécurité alimentaire et nutritionnelle et en Industrie agroalimentaire (18% chacun). D autre part, des besoins de formation notamment en pisciculture, protection des végétaux et enfin en production végétale ont été aussi formulés. 10

12 Par ailleurs, les spécialités de la Faculté d Agronomie rapportées fidèlement par 91% de la population cible ont été jugées suffisamment diversifiées (87%) pour répondre aux domaines d intervention des projets et programmes de développement. Néanmoins, des lacunes ont été relevées en considérant ces spécialités. Il s agit par ordre d importance de : l insuffisance de travaux pratiques (laboratoires, terrain) ; la non maitrise des outils informatiques et de traitements statistiques de données ; le manque d initiation à la rédaction scientifique ainsi qu une technique de communication insuffisante. Il a été aussi noté dans l ensemble une réelle satisfaction quant à la prestation des diplômés aussi bien de la Faculté d Agronomie que des autres institutions. Cependant, une des recommandations demeure la prise en compte effective des lacunes observées au cours de l élaboration du curricula du futur Master innovant en agronomie durable. Enfin, le génie rural, la sécurité alimentaire et nutritionnelle et la protection des végétaux peuvent être des pistes d orientation à considérer pour développer ce Master Analyse de l employabilité et des besoins spécifiques en formation sur l axe 1 : zone agricole Caractérisation des enquêtés Tout comme sur l axe 2, les cibles de l enquête sur l axe 1 se composent de structures (ONGs, projets, coopératives, services techniques de l Etat), des établissements et centres de formation agricole et rurale et des cadres en agronomie. Les structures (Figure 7) ainsi que les centres de formations interviennent d une manière générale dans le développement rural. Cependant, ils ont des spécificités diverses à savoir : l Agriculture, l Elevage, Eaux-Hygiène et Assainissement, Sécurité Alimentaire, durabilité environnementale, Education, Santé-Développement, etc. 11

13 ONG COOPERATIVE PROJET GSC HUMANITAIRE 11,10% 11,10% 11,10% 55,60% 11,10% Figure 7 : Types de structures enquêtés Employabilité et insertion des diplômés Le diplôme étant considéré comme une étape vers un emploi de qualité, les filières d enseignement supérieur sont conséquemment préparées. Aussi, les résultats de l étude dans la zone agricole révèlent que sur 7 cadres diplômés pris isolement dans une structure, il y a au moins 1 qui provient de la Faculté d Agronomie de l UAM Caractérisation des formations existantes Les résultats de l enquête réalisée dans la zone agricole traduisent une assez bonne connaissance des différentes filières existantes au niveau de la Faculté d Agronomie de Niamey. En effet, 55,55% des structures ont été à mesure d énumérer au moins 3 filières. Cependant, seules 11,11% ont pu énumérer toutes les filières existantes contre 33,33% qui méconnaissent supérieur. l inexistence l existence même de nouvelles reformes de l enseignement A ce niveau, il convient de souligner que cette méconnaissance de certaines filières de formation ainsi que la réforme du système d enseignement supérieur par certaines de ces structures, réside essentiellement d une diffusion limitée des informations sur les domaines d enseignement de la Faculté d Agronomie. Cependant, certaines structures ont avancé que les nouvelles filières de la Faculté d Agronomie sont intéressantes mais elles doivent s appliquer davantage. Globalement, la 12

14 Pourcentage diversité a été jugée à 33,33% satisfaisante et 55,6% moyennement satisfaisante contre 11,11% pas du tout satisfaisante (figure 8). Ces derniers expliquent leurs propos par le faite qu il y a plus de théories que de pratiques dans le déroulement actuel de la formation à la Faculté d Agronomie moyennement satisfaisant satisfaisant pas du tout satisfaisant Niveau de satisfaction global de la diversité des filières Figure 8 : Appréciation des filières de la Faculté d Agronomie Toutefois, sur le plan relationnel, 10% seulement des enquêtés affirment entretenir des relations de partenariat avec la Faculté d Agronomie contre 70% qui n ont aucune collaboration avec ladite Faculté. Les autres 20% ne se sont pas prononcés sur cette question (Figure 9). 20% 10% oui non RAS 70% Figure 9 : Relation de partenariat entre les structures enquêtées et la Faculté d Agronomie de l UAM. 13

15 Pourcentage Adéquation formation emplois et besoins spécifiques en formation L enquête a révélé 22,2% des cadres en Agronomie qui exercent un métier en parfaite adéquation avec leur formation initiale ou spécialité tandis que 11,1% travaillent dans un domaine qui ne correspond nullement pas à la formation reçue (figure 10). Une des raisons avancées par rapport à cette inadéquation demeure l adaptation au contexte socioprofessionnel. Cependant, les points forts enregistrés concernent d une part l application de théories apprises et d autre part le professionnalisme et l adaptation oui non nsp Filières repondent-elles à l'attente des structures Figure 10 : Adéquation formation reçue et secteurs d activité Analyse des besoins en formation et des insuffisances dans les curricula des formations existantes L enquête sur l ouverture d un Master Innovant en Agronomie Durable a permis de recenser les besoins en formation ainsi que les insuffisances au niveau des curricula existants. Ainsi, les principales insuffisantes relevées concernent les disciplines suivantes : - La formation pratique ; - L informatique - La gestion des ressources humaines - Les stages ; 14

16 - La culture générale sur le développement agricole ; - Elaboration de microprojets ; - Suivi évaluation de projets. Quant aux besoins en formation (Figure 11), ils sont catégorisés en trois (3) filières à savoir : Protection des végétaux : 57,14%% Agro météorologie : 28,57% Machinisme agricole : 14,29% Protection des végétaux Machinisme agricole 14,29% Agrométéorologie 29% 57% Figure 11 : Besoins en formation Conclusion partielle L approche participative adoptée à travers cette enquête menée dans la zone agricole du Niger a permis de constater que les diverses filières de formation à la Faculté d Agronomie ne couvrent pas tous les besoins en formation pour une meilleure atteinte de la sécurité alimentaire. Cela a conduit à l expression des besoins en formations qui compléteront les formations existantes de la dite faculté notamment : la Protection des Végétaux (57,14%) suivi de l agro météorologie (28,57%) et enfin le machinisme agricole (14,29%). Ces trois filières renforceront sans nul doute la maîtrise de la production agricole au Niger. Par ailleurs, des insuffisances au niveau de la formation pratique, de l informatique, de l élaboration de microprojets, du suivi évaluation et de la gestion de ressources humaines ont été signalées dans les curricula des formations existantes. 15

17 5. Conclusion générale Au cours de cette étude réalisée sur 2 principaux axes reflétant le zonage agroclimatique nigérien, les besoins en formation relevés et rapportés aux spécialités de formations existantes puis stratifiés selon les différents domaines d interventions des organisations socioprofessionnelles du secteur du développement rural, démontrent une complémentarité logique et leur nécessité pour un développement durable. En effet, cette complémentarité spécialités besoins est constatée par exemple au niveau de la production végétale avec une vue sur la protection des végétaux ou bien de la filière Eaux et Forêts qui tient compte du domaine de la pisciculture. Outre cette complémentarité, il convient de préciser que les besoins en formation exprimés par les enquêtés ne sont que des unités d enseignement au niveau des différentes spécialités de la Faculté d Agronomie de Niamey. Plus spécifiquement la sécurité alimentaire et nutritionnelle ou l industrie agroalimentaire, la pisciculture, constituaient déjà des unités d enseignement pour les niveaux Licence 3, Master 1 et 2 selon les cas. En considérant le domaine du génie rural, c est essentiellement les unités d enseignement comme hydraulique ou irrigation qui ont été prisent en compte dans le programme de Licence 2 et donc ne constitue pas une spécialité en tant que telle. D ailleurs, depuis 2013, quelques uns de ces besoins (sécurité alimentaire et nutritionnelle, technologie agroalimentaire, production végétale) ont fait l objet d ouverture de Masters. Il s agit entre autre de la filière Nutrition humaine et Technologie agroalimentaire, de la filière Sécurité alimentaire et durabilité environnementale et enfin de la Phytotechnie. En définitive, une simulation des besoins en formation exprimés dans les deux zones agro-climatiques caractérisant le milieu rural nigérien conseille de mettre un accent particulier sur la formation en Productions végétales avec deux options (1) Option Sécurité alimentaire et nutritionnelle et (2) Option Protection des Végétaux. D autre part, la principale recommandation à formuler après cette étude diagnostique demeure la prise en compte des principales insuffisances relevées dans les curricula des formations existantes pour une meilleure adéquation formation-emploi au niveau du futur Master innovant. L organisation de ce Master se fera sur 4 semestres soit 2 ans. Un tronc commun en productions Végétales la première année (M1) et les options ou spécialités en deuxième année (M2). 16

RAPPORT GLOBAL SUR LE SEMINAIRE DE LANCEMENT 6-9 janvier 2014 YAMOUSSOUKRO, CÔTE D IVOIRE

RAPPORT GLOBAL SUR LE SEMINAIRE DE LANCEMENT 6-9 janvier 2014 YAMOUSSOUKRO, CÔTE D IVOIRE RAPPORT GLOBAL SUR LE SEMINAIRE DE LANCEMENT 6-9 janvier YAMOUSSOUKRO, CÔTE D IVOIRE INTRODUCTION Du 06 au 09 Janvier, conformément au planning d activité du projet MAGRINN, s est tenu le séminaire de

Plus en détail

FACULTE D AGRONOMIE ET DES SCIENCES AGRICOLES (FASA) UNIVERSITE DE DSCHANG-CAMEROUN ETAT DE LA REFORME DES PROGRAMMES LMD

FACULTE D AGRONOMIE ET DES SCIENCES AGRICOLES (FASA) UNIVERSITE DE DSCHANG-CAMEROUN ETAT DE LA REFORME DES PROGRAMMES LMD FACULTE D AGRONOMIE ET DES SCIENCES AGRICOLES (FASA) UNIVERSITE DE DSCHANG-CAMEROUN ETAT DE LA REFORME DES PROGRAMMES LMD Pr. Manjeli Yacouba Doyen de la FASA PLAN 1. LA FASA EN QUELQUES LIGNES 2. LA FASA

Plus en détail

Synthèse de l enquête insertion 2012. Situation professionnelle des ingénieurs IAARC diplômés en 2010 et 2011

Synthèse de l enquête insertion 2012. Situation professionnelle des ingénieurs IAARC diplômés en 2010 et 2011 Document interne : ne pas diffuser Synthèse de l enquête insertion 2012 Situation professionnelle des ingénieurs IAARC diplômés en 2010 et 2011 Marie-Camille BUSSENAULT marie-camille.bussenault@supagro.inra.fr

Plus en détail

RENFORCEMENT DE CAPACITES EN ALIMENTATION ET NUTRITION : CAS DE LA FINSAAU BENIN:

RENFORCEMENT DE CAPACITES EN ALIMENTATION ET NUTRITION : CAS DE LA FINSAAU BENIN: RENFORCEMENT DE CAPACITES EN ALIMENTATION ET NUTRITION : CAS DE LA FINSAAU BENIN: Prof. Noël AKISSOE Prof. Romain DOSSA Prof. Joseph HOUNHOUIGAN Prof. Eric A. ATEGBO Ir. Sam BODJRENOU FSA/UAC 01 BP 526

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Etudes internationales de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

w w w. s u p a g r o. f r / i r c

w w w. s u p a g r o. f r / i r c Ingénieur SAADS Systèmes Agricoles et Agroalimentaires Durables au Sud Niveau Bac + 5 Master degree Un label d excellence pour les métiers au Sud w w w. s u p a g r o. f r / i r c Un ingénieur au service

Plus en détail

PERFORMANCES ET EFFICACITE DU SFD A LA REDUCTION DE LA PAUVRETE AU NIGER

PERFORMANCES ET EFFICACITE DU SFD A LA REDUCTION DE LA PAUVRETE AU NIGER PERFORMANCES ET EFFICACITE DU SFD A LA REDUCTION DE LA PAUVRETE AU NIGER COLLOQUE UEMOA-CRDI OUAGADOUGOU- BURKINA FASO NOUFOU Insa, MACROECONOMISTE PLAN DE PRESENTATION Introduction et Problématique Les

Plus en détail

Dossier de candidature 2010-2011

Dossier de candidature 2010-2011 L Université Abdou Moumouni (UAM) de Niamey-Niger 20 73 27 13 / 14 & de L Institut de Formation aux Techniques de l Information et de la Communication (IFTIC) BP: 10701 Niamey-Niger Tél 00227 20 73 37

Plus en détail

MAQUETTE GENERALE MASTER DIDL.

MAQUETTE GENERALE MASTER DIDL. MAQUETTE GENERALE MASTER DIDL. PROGRAMME DE FORMATION AU MASTER EN «DECENTRALISATION ET INGENIERIE DU DEVELOPPEMENT LOCAL» DE BAMAKO 2009-2010 Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Plus en détail

Programme Biotechnologie et Biosécurité

Programme Biotechnologie et Biosécurité Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles CEDE AO Communauté Éco nomique des État s d Af rique de l Ou es t ECOW AS Economic Communit y of W est Af rican S ta t es

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Cinéma, documentaire, médias de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit public de l Université d Evry-Val-d Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Science politique de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 05 DÉCEMBRE 2014

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 05 DÉCEMBRE 2014 COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 05 DÉCEMBRE 2014 Le Conseil des Ministres s est réuni ce jour vendredi 05 décembre 2014, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de

Plus en détail

Université d été du LASDEL

Université d été du LASDEL LASDEL Laboratoire d études et recherches sur les dynamiques sociales et le développement local BP 12 901, Niamey, Niger tél. (227) 20 72 37 80 BP 1 383, Parakou, Bénin tél. (229) 23 10 10 50 Université

Plus en détail

LE NOUVEAU CODE DES INVESTISSSEMENTS

LE NOUVEAU CODE DES INVESTISSSEMENTS LE NOUVEAU CODE DES INVESTISSSEMENTS I) CONTEXTE II) LES GRANDS CHANGEMENTS III) DISPOSITIF DE GESTION DU CODE REGIMES: BENEFICE DES AVANTAGES PLUS FAVORABLES MECANISME DE CONTRÔLE ET DE SUIVI EVALUATI

Plus en détail

ENSEIGNEMENT ET FORMATION PROFESSIONNELLE AGRICOLES : ENTRE RÉPONSES AUX BESOINS LOCAUX ET ADAPTATIONS AUX ÉVOLUTIONS INTERNATIONALES

ENSEIGNEMENT ET FORMATION PROFESSIONNELLE AGRICOLES : ENTRE RÉPONSES AUX BESOINS LOCAUX ET ADAPTATIONS AUX ÉVOLUTIONS INTERNATIONALES IX e JOURNÉES D ÉTUDES INGÉNIERIE DES DISPOSITIFS DE FORMATION A L INTERNATIONAL «ENSEIGNEMENT ET FORMATION PROFESSIONNELLE AGRICOLES : ENTRE RÉPONSES AUX BESOINS LOCAUX ET ADAPTATIONS AUX ÉVOLUTIONS INTERNATIONALES»

Plus en détail

Le devenir des diplômés de Licence Professionnelle 2011

Le devenir des diplômés de Licence Professionnelle 2011 L OVE Enquête Observatoire de la Vie Étudiante Le devenir des diplômés de Licence Professionnelle 2011 Avril 2015 En 2010-2011, l offre de formation de l Université d Artois s enrichit de 3 nouvelles Licences

Plus en détail

Master Management des systèmes d information

Master Management des systèmes d information Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management des systèmes d information Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1

Plus en détail

REPUBLIQUE TOGOLAISE. Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET NUTRITION

REPUBLIQUE TOGOLAISE. Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET NUTRITION REPUBLIQUE TOGOLAISE Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE PROGRAMME NATIONAL D INVESTISSEMENT AGRICOLE ET DE SECURITE ALIMENTAIRE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET

Plus en détail

MASTER 2 NUTRITION, SCIENCES DES ALIMENTS

MASTER 2 NUTRITION, SCIENCES DES ALIMENTS MASTER 2 NUTRITION, SCIENCES DES ALIMENTS RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Présentation Les trois parcours regroupent 9 unités d'enseignement

Plus en détail

LA CONTRIBUTION DES CENTRES DE FORMATION A L ÉVALUATION ENVIRONNEMENTALE: CAS DU CRESA FORET-BOIS

LA CONTRIBUTION DES CENTRES DE FORMATION A L ÉVALUATION ENVIRONNEMENTALE: CAS DU CRESA FORET-BOIS UNIVERSITE DE DSCHANG FACULTE D AGRONOMIE ET DES SCIENCES AGRICOLES CENTRE REGIONAL D ENSEIGNEMENT SPECIALISE EN AGRICULTURE FORET-BOIS -------------------- LA CONTRIBUTION DES CENTRES DE FORMATION A L

Plus en détail

La sécurité alimentaire et nutritionnelle au Niger

La sécurité alimentaire et nutritionnelle au Niger La sécurité alimentaire et nutritionnelle au Niger Saint Brieuc le mercredi 17 avril 2013 Ir. Ludovic Andres Sécurité alimentaire et nutritionnelle au Niger 1. Le GRAP 3A 2. La sécurité alimentaire nutritionnelle

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt

Appel à manifestation d intérêt Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Appel à manifestation d intérêt Recrutement d

Plus en détail

Master Audiovisuel, communication et arts du spectacle

Master Audiovisuel, communication et arts du spectacle Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Audiovisuel, communication et arts du spectacle Université Toulouse II - Jean Jaurès - UT2J Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

SYNTHESE DE PRESENTATION DU PPILDA

SYNTHESE DE PRESENTATION DU PPILDA SYNTHESE DE PRESENTATION DU PPILDA INTITULE DU PROJET : PROJET DE PROMOTION DE L INITIATIVE LOCALE POUR LE DEVELOPPEMENT D AGUIE 1 Intitulé du Projet : Projet de Promotion de l Initiative Locale pour le

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Entrainement sportif de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE DES SCIENCES AGRONOMIQUES DE BORDEAUX - AQUITAINE. Le contrat de professionnalisation LA SOLUTION

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE DES SCIENCES AGRONOMIQUES DE BORDEAUX - AQUITAINE. Le contrat de professionnalisation LA SOLUTION ECOLE NATIONALE SUPERIEURE DES SCIENCES AGRONOMIQUES DE BORDEAUX - AQUITAINE Le contrat de professionnalisation LA SOLUTION pour recruter un ingénieur agronome RENTREE 2015 L ingénieur agronome : Son profil

Plus en détail

Formation professionnelle en conseil agricole: Expérience de l Université de Parakou

Formation professionnelle en conseil agricole: Expérience de l Université de Parakou Formation professionnelle en conseil agricole: Expérience de l Université de Parakou Ismail M. Moumouni Université de Parakou / Faculte d Agronomie Centre de perfectionnement en sciences agronomiques -

Plus en détail

LICENCE SCIENCE POLITIQUE

LICENCE SCIENCE POLITIQUE LICENCE SCIENCE POLITIQUE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation La Licence mention Science Politique présente une formation

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Gestion territoriale du développement durable

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Gestion territoriale du développement durable www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Gestion territoriale du développement durable Former des cadres à la conception et la gestion de projets sur le territoire Le master intégre les critères de durabilité

Plus en détail

Evaluation du PTEF (Projet de transformation de l Ecole supérieure d agriculture de Nabong en Faculté d agriculture et des forêts)

Evaluation du PTEF (Projet de transformation de l Ecole supérieure d agriculture de Nabong en Faculté d agriculture et des forêts) Sixièmes journées d études Les évaluations de projets internationaux de formation Evaluation du PTEF (Projet de transformation de l Ecole supérieure d agriculture de Nabong en Faculté d agriculture et

Plus en détail

Université Africaine des Sciences Sociales Techniques et Médicales. Niamey - NIGER. Liste des formations

Université Africaine des Sciences Sociales Techniques et Médicales. Niamey - NIGER. Liste des formations Université Africaine des Sciences Sociales Techniques et Médicales Niamey - NIGER Liste des formations Année universitaire 2015-2016 2 DEPARTEMENT D ECONOMIE GESTION ET FINANCE Assistant de Direction Assurance

Plus en détail

Bref sur l enquête. Le devenir à 5 ans des diplômés d un master professionnel en formation initiale. - Promotion 2009 - Enquête 2014 - Avril 2015

Bref sur l enquête. Le devenir à 5 ans des diplômés d un master professionnel en formation initiale. - Promotion 2009 - Enquête 2014 - Avril 2015 110 Le devenir à 5 ans des diplômés d un master professionnel en formation initiale - Promotion 200 - Enquête 2014 - Les dernières promotions de diplômés de master, enquêtées deux ans après le diplôme,

Plus en détail

RAPPORT DE LA MISSION REALISEE AU NIGER DANS LE CADRE DU GAFSP

RAPPORT DE LA MISSION REALISEE AU NIGER DANS LE CADRE DU GAFSP RAPPORT DE LA MISSION REALISEE AU NIGER DANS LE CADRE DU GAFSP Mission menée par M. Djibo Bagna, PCA du ROPPA et membre du Comité de pilotage du GAFSP Du 08 au 11 septembre 2012 1 PLAN DU RAPPORT ABREVIATIONS...

Plus en détail

AVSF (Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières), Coordination Nationale Sénégal, recherche : Un (01) Ingénieur Agronome

AVSF (Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières), Coordination Nationale Sénégal, recherche : Un (01) Ingénieur Agronome AVSF (Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières), Coordination Nationale Sénégal, recherche : Un (01) Ingénieur Agronome Pour la mise en œuvre des projets : «Renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Information et communication de l Université Paul-Valéry Montpellier 3 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Licence Science politique

Licence Science politique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Science politique Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) :

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) : Evaluation des diplômes Masters Vague D Académie : Paris Etablissement déposant : Académie(s) : / Etablissement(s) co-habilité(s) : / Mention : Economie managériale et industrielle Domaine : Economie,

Plus en détail

Licence professionnelle Commerce, spécialité chargé d affaires en informatique, commercialisation de solutions informatiques

Licence professionnelle Commerce, spécialité chargé d affaires en informatique, commercialisation de solutions informatiques Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commerce, spécialité chargé d affaires en informatique, commercialisation de solutions informatiques Université de Bordeaux Campagne

Plus en détail

Management de la performance et des risques par l'approche qualitésécurité-environnement

Management de la performance et des risques par l'approche qualitésécurité-environnement Management de la performance et des risques par l'approche qualitésécurité-environnement Mention : Management de la performance et des risques par l'approche qualité sécurité environnement Nature de la

Plus en détail

Master 2 Pro Génie civil et infrastructures (IUP)

Master 2 Pro Génie civil et infrastructures (IUP) L insertion professionnelle des étudiants inscrits en Master 2 Professionnel Master 2 Pro (IUP) Etudiants inscrits à l Université de Limoges en 2004-2005 OUPE I- Méthodologie Cadrage de l enquête En décembre

Plus en détail

Evaluation des performances sociales

Evaluation des performances sociales Evaluation des performances sociales Evaluation SPI 3.0/CERISE pour Taanadi (Août 2008) Historique de l institution La coopérative de services Taanadi a été créée en Avril 2003 à la suite de l institutionnalisation

Plus en détail

Profession: Ingénieur Agroéconomiste (AIGx2001), Statisticien. A.I.Gx. (Association des Ingénieurs de Gembloux, Belgique)

Profession: Ingénieur Agroéconomiste (AIGx2001), Statisticien. A.I.Gx. (Association des Ingénieurs de Gembloux, Belgique) Nom: Randolphe SEGLA Profession: Ingénieur Agroéconomiste (AIGx2001), Statisticien Date de naissance: 22 mars 1978 à Cotonou (Bénin) Nationalité: Béninoise Affiliation à des associations professionnelles:

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

République du Niger Union Européenne FAO

République du Niger Union Européenne FAO République du Niger Union Européenne FAO REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DU DEVELOPPEMENT AGRICOLE MINISTERE DES RESSOURCES ANIMALES PROJET GCP/NER/041/EC RECENSEMENT GENERAL DE L AGRICULTURE ET DU CHEPTEL

Plus en détail

Licence professionnelle Bibliothécaire

Licence professionnelle Bibliothécaire Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Bibliothécaire Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Audit, contrôle, finance de l Université Montpellier 1 UM1 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Histoire - métiers de la culture, des archives et du document (MECADOC) de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Droit privé. Université Savoie Mont Blanc - USMB. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Droit privé. Université Savoie Mont Blanc - USMB. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Droit privé Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES POUR UNE ASSISTANCE TECHNIQUE A MI TEMPS SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES DU CILSS SUR LE CLIMAT

TERMES DE REFERENCES POUR UNE ASSISTANCE TECHNIQUE A MI TEMPS SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES DU CILSS SUR LE CLIMAT TERMES DE REFERENCES POUR UNE ASSISTANCE TECHNIQUE A MI TEMPS SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES DU CILSS SUR LE CLIMAT (LE RECRUTEMENT D UNE FIRME) Appui à la mise en œuvre

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion des systèmes d information de la paie

Licence professionnelle Gestion des systèmes d information de la paie Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion des systèmes d information de la paie Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Gestion de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL DEVELOPPEMENT TERRITORIAL DURABLE

MASTER PROFESSIONNEL DEVELOPPEMENT TERRITORIAL DURABLE MASTER PROFESSIONNEL DEVELOPPEMENT TERRITORIAL DURABLE Mosaïque de Bulla Regia (Tunisie) : traduction du texte grec «Mets tes espoirs en toi-même». Une formation aux métiers du développement durable territorial

Plus en détail

L insertion des diplômés de licence professionnelle en 2011 et 2012

L insertion des diplômés de licence professionnelle en 2011 et 2012 DEVE Licences Pro L insertion des diplômés de licence professionnelle en 2011 et 2012 Résultats de l enquête insertion de Février 2013 DEVE Licences Pro Insertion des diplômés de licence professionnelle

Plus en détail

Centre d Excellence Africain en Sciences Mathématiques et Applications (CEA -SMA)-

Centre d Excellence Africain en Sciences Mathématiques et Applications (CEA -SMA)- Plan Centre d Excellence Africain en Sciences Mathématiques et Applications (CEA -SMA)- Bénin J. TOSSA Université d Abomey-Calavi Institut de Mathématiques et de Sciences Physiques BP 613, Porto-Novo,

Plus en détail

Spécialiste du développement rural 22 ans d expérience professionnelle

Spécialiste du développement rural 22 ans d expérience professionnelle Spécialiste du développement rural 22 ans d expérience professionnelle 1. Nom : LEONARD 2. Prénom : Frédéric 3. Date de naissance : 14 décembre 1967 4. Nationalité : Français 5. Etat civil : Célibataire

Plus en détail

Après un Master 2. Après un Master 2. Observatoire des Étudiants Cellule d aide au pilotage. Devenir des diplômés Promotion 2010

Après un Master 2. Après un Master 2. Observatoire des Étudiants Cellule d aide au pilotage. Devenir des diplômés Promotion 2010 Observatoire des Étudiants Cellule d aide au pilotage Esplanade des Antilles - 33 607 PESSAC Cedex ode@u-bordeaux3.fr - www.u-bordeaux3.fr/fr/ode.html Après un Master 2 Après un Master 2 Devenir des diplômés

Plus en détail

CHAPITRE IV : FECONDITE DIFFERENTIELLE

CHAPITRE IV : FECONDITE DIFFERENTIELLE CHAPITRE IV : FECONDITE DIFFERENTIELLE INTRODUCTION Les informations recueillies lors du dénombrement du 3 ème RGPH-2001 permettent d analyser les caractéristiques démographiques, socioéconomiques et culturelles

Plus en détail

REUNION DE LA COMMISSION CONSULTATIVE PERMANENTE SUR LA FORMATION DES CADRES (CCPFC) Dakar (SENEGAL) du 27 au 31 Octobre 2014 RAPPORT GENERAL.

REUNION DE LA COMMISSION CONSULTATIVE PERMANENTE SUR LA FORMATION DES CADRES (CCPFC) Dakar (SENEGAL) du 27 au 31 Octobre 2014 RAPPORT GENERAL. Conférence des ministres de la jeunesse et des sports de la Francophonie Secrétariat général REUNION DE LA COMMISSION CONSULTATIVE PERMANENTE SUR LA FORMATION DES CADRES (CCPFC) Dakar (SENEGAL) du 27 au

Plus en détail

Spécialisation Gestion Des Territoires Ruraux (GDTR) Spécialisation Management des Entreprises Agricoles (MEA)

Spécialisation Gestion Des Territoires Ruraux (GDTR) Spécialisation Management des Entreprises Agricoles (MEA) Présentation de la pré-spécialisation Economie des Entreprises et des Territoires (EET) et de ses spécialisations Pré-spécialisation Economie des Entreprises et des Territoires (EET) Adeline ALONSO UGAGLIA

Plus en détail

INSCRIPTION AUX CONCOURS ADMINISTRATIFS 2014

INSCRIPTION AUX CONCOURS ADMINISTRATIFS 2014 REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE ------------ DIRECTION GENERALE DE LA FONCTION PUBLIQUE ------------ DIRECTION DES CONCOURS ------------ Union Discipline Travail ------------ Abidjan, le INSCRIPTION AUX CONCOURS

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Visiteur médical de l Université Montpellier 1 UM1 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences humaines et sociales de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

DUT. Génie biologique. option Diététique IUT - Périgueux

DUT. Génie biologique. option Diététique IUT - Périgueux DUT Génie biologique option Diététique IUT - Périgueux Carte d identité de la formation Diplôme DUT - Diplôme universitaire de technologie Spécialité Génie biologique option Diététique Conditions d accès

Plus en détail

L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire

L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire Synthèse Observatoire National de l ESS CNCRES Elisa Braley, responsable de l Observatoire Arnaud Matarin, chargé d études observatoire@cncres.org

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues du monde et formation appliquée en relations internationales de l Institut National des Langues et Civilisations Orientales

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Psychologie de l Université de Nîmes Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes En

Plus en détail

COLLECTE DE DONNEES DES INSTITUTIONS PRESENTES. 1. Structures d Assurance Qualité interne établies dans les institutions des participants présents

COLLECTE DE DONNEES DES INSTITUTIONS PRESENTES. 1. Structures d Assurance Qualité interne établies dans les institutions des participants présents Groupe de travail A : Assurance qualité interne (AQI), première séance Etat des lieu de l Assurance Qualité dans les institutions des participants présents Jeudi, 13 Novembre 2014 / 17h00 18h30 Modérateur

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION ÉCONOMIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR

OFFRE DE FORMATION ÉCONOMIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION ÉCONOMIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION / ÉCONOMIE Sous réserve d accréditation LA LICENCE EN ÉCONOMIE Certification de niveau II (Bac+3) : 6 Semestres - 180 crédits

Plus en détail

Licence professionnelle Management des services de transport de voyageurs

Licence professionnelle Management des services de transport de voyageurs Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management des services de transport de voyageurs Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et

Plus en détail

ARRETE Arrêté du 9 juin 2009 portant habilitation à délivrer des masters dans les établissements habilités à délivrer le diplôme d ingénieur

ARRETE Arrêté du 9 juin 2009 portant habilitation à délivrer des masters dans les établissements habilités à délivrer le diplôme d ingénieur Le 21 février 2011 ARRETE Arrêté du 9 juin 2009 portant habilitation à délivrer s masters dans les établissements habilités à délivrer le diplôme d ingénieur NOR: ESRS0831506A Version consolidée au 23

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES N 2012 11/SE/SEA/UAM AFC/ss/nba

TERMES DE REFERENCES N 2012 11/SE/SEA/UAM AFC/ss/nba TERMES DE REFERENCES N 2012 11/SE/SEA/UAM AFC/ss/nba Recrutement d un consultant individuel en appui à la mise en œuvre des activités de visibilité et de communication au sein de projets du CILSS Financement

Plus en détail

Master Géographie et aménagement

Master Géographie et aménagement Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Géographie et aménagement Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Master GESTION DES TERRITOIRES ET DEVELOPPEMENT

Master GESTION DES TERRITOIRES ET DEVELOPPEMENT UNIVERSITE DE N DJAMENA Faculté des Sciences Humaines et Sociales Département de Géographie Section française Master GESTION DES TERRITOIRES ET DEVELOPPEMENT Plaquette des cours et corpus des enseignants

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit des affaires européen et comparé de l Université du Littoral Côte d Opale - ULCO Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Aménagement et gestion des équipements, sites et territoires touristiques (AGEST)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Aménagement et gestion des équipements, sites et territoires touristiques (AGEST) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Aménagement et gestion des équipements, sites et territoires touristiques (AGEST) Manager les territoires et leurs composantes touristiques Cette formation est positionnée

Plus en détail

Formation professionnelle et développement rural

Formation professionnelle et développement rural Formation professionnelle et développement rural Collection «Les cahiers du réseau FAR» dirigée par Adama Coulibaly, président du comité de pilotage du réseau FAR Formation professionnelle et développement

Plus en détail

Proposition méthodologique pour la rénovation du système de formation agricole au Bénin

Proposition méthodologique pour la rénovation du système de formation agricole au Bénin Atelier pour l Afrique Subsaharienne FORMATION DE MASSE EN MILIEU RURAL, ÉLÉMENT DE RÉFLEXION POUR LA DÉFINITION D UNE POLITIQUE NATIONALE Ouagadougou, Burkina Faso 30 mai au 3 juin 2005 Proposition méthodologique

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Chimie de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes Evaluation

Plus en détail

Opération P126744. DONS H7410-HA et TF011396 RECRUTEMENT DE L OPERATEUR DU FOND DE COFINANCEMENT DE SERVICES DE VULGARISATION AGRICOLE (OFSV)

Opération P126744. DONS H7410-HA et TF011396 RECRUTEMENT DE L OPERATEUR DU FOND DE COFINANCEMENT DE SERVICES DE VULGARISATION AGRICOLE (OFSV) REPUBLIQUE D HAITI MINISTERE DE L AGRICULTURE, DES RESSOURCES NATURELLES ET DU DEVELOPPEMENT RURAL (MARNDR) PROJET DE RENFORCEMENT DES Services Publiques Agricoles II (RESEPAG II) Opération P126744 DONS

Plus en détail

CAMPUS UNIVERSITÉ. Université autonome de Barcelone (Bellaterra) Faculté des sciences de la communication

CAMPUS UNIVERSITÉ. Université autonome de Barcelone (Bellaterra) Faculté des sciences de la communication CAMPUS UNIVERSITÉ CAMPUS UNIVERSITÉ Université autonome de Barcelone (Bellaterra) Faculté des sciences de la communication La Faculté des Sciences de la communication comprend, à côté de onze autres Départements

Plus en détail

EVALUATION INTERMEDIAIRE NIG/017. Appui au Programme national de Formation professionnelle et technique et d Insertion des Jeunes sortants

EVALUATION INTERMEDIAIRE NIG/017. Appui au Programme national de Formation professionnelle et technique et d Insertion des Jeunes sortants EVALUATION INTERMEDIAIRE NIG/017 Appui au Programme national de Formation professionnelle et technique et d Insertion des Jeunes sortants FICHE SYNTHÉTIQUE Pays Titre long du Projet Titre court du Projet

Plus en détail

Les débouchés des diplômés de L LMD Sciences de la Nature et de la Vie

Les débouchés des diplômés de L LMD Sciences de la Nature et de la Vie Les débouchés des diplômés de L LMD Sciences de la Nature et de la Vie Pour quel métier vous êtes fait? Des doutes sur ta formation actuelle : faut-il poursuivre? Vous avez une idée de métier mais est-ce

Plus en détail

I. PRESENTATION DE LA CHAIRE

I. PRESENTATION DE LA CHAIRE PANEL 6 LES CENTRES ET ECOLES DE FORMATION EN ADMINISTRATION ELECTORALE DANS L ESPACE FRANCOPHONE LA CHAIRE UNESCO DES DROITS DE LA PERSONNE ET DE LA DEMOCRATIE UNIVERSITE D ABOMEY-CALAVI (BENIN) PAR NOEL

Plus en détail

à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011

à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011 observatoire régional #41 Synthèse régionale août 2014 à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011 2 899 diplômés de M2 professionnel

Plus en détail

Objectif de l'action de formation : Former des cadres pour les secteurs des Productions Végétales et/ou des Industries Agroalimentaires.

Objectif de l'action de formation : Former des cadres pour les secteurs des Productions Végétales et/ou des Industries Agroalimentaires. Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 09/10/2015. Fiche formation Master - EAAD - Spécialité productions végétales et industries agroalimentaires (PVIA) - 1ère et 2ème année

Plus en détail

Séminaire régional de formation à l élaboration de systèmes communautaires d alerte précoce et de gestiondes risques climatiques et de catastrophes

Séminaire régional de formation à l élaboration de systèmes communautaires d alerte précoce et de gestiondes risques climatiques et de catastrophes 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs-bf.info Termes de Référence (TDR) Du Séminaire régional de formation

Plus en détail

D après le décret n 93/086 du 29 janvier 1993 n 1 p ortant organisation administrative et académique de l Université de Yaoundé I,

D après le décret n 93/086 du 29 janvier 1993 n 1 p ortant organisation administrative et académique de l Université de Yaoundé I, Introduction D après le décret n 93/086 du 29 janvier 1993 n 1 p ortant organisation administrative et académique de l Université de Yaoundé I, L Université de Yaoundé I a pour missions : - d élaborer

Plus en détail

Synthèse des grandes tendances 2013

Synthèse des grandes tendances 2013 Synthèse des grandes tendances 2013 Le diplôme de Sciences Po préserve les jeunes de la dégradation du marché du travail Les résultats de l enquête annuelle d insertion professionnelle Jeunes Diplômés,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droits de l'homme de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

CELLULE ASSURANCE QUALITE (CELLAQ) UNIVERSITE ABDOU MOUMOUNI NIAMEY NIGER DAKAR 13-15 NOV 2014

CELLULE ASSURANCE QUALITE (CELLAQ) UNIVERSITE ABDOU MOUMOUNI NIAMEY NIGER DAKAR 13-15 NOV 2014 CELLULE ASSURANCE QUALITE (CELLAQ) UNIVERSITE ABDOU MOUMOUNI NIAMEY NIGER DAKAR 13-15 NOV 2014 PLAN Introduction I. L assurance qualité dans l enseignement supérieur II. L évaluation de la performance

Plus en détail

ATELIER DE LANCEMENT DU PROJET DE GESTION INTEGREE DE LA SECHERESSE EN AFRIQUE DE L OUEST

ATELIER DE LANCEMENT DU PROJET DE GESTION INTEGREE DE LA SECHERESSE EN AFRIQUE DE L OUEST Rapport atelier ATELIER DE LANCEMENT DU PROJET DE GESTION INTEGREE DE LA SECHERESSE EN AFRIQUE DE L OUEST 28 et 29 janvier 2015 GWP/ Afrique de l Ouest NOTE CONCEPTUELLE ATELIER DE LANCEMENT DU PROJET

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion de la communication publique de l Université de Lille1 - Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019

Plus en détail

Année 2007-2008. Faculté de droit de l Université Jean Moulin Lyon 3

Année 2007-2008. Faculté de droit de l Université Jean Moulin Lyon 3 Année 2007-2008 Faculté de droit de l Université Jean Moulin Lyon 3 Master : Droit public Master 2 : Droit public Carrières publiques Directeur : M. Mickaël KARPENSCHIF 1- Objectifs pédagogiques et scientifiques

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Etudes anglophones de l ENS Cahan Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes En vertu

Plus en détail

DOCUMENTS A CONSERVER PAR L'ETUDIANT

DOCUMENTS A CONSERVER PAR L'ETUDIANT UNITE DE FORMATION ET DE RECHERCHE DE DROIT ET DE SCIENCE POLITIQUE MASTER DROIT Deuxième année - Spécialité Professionnelle Année universitaire 015-016 Responsable : Delphine Cocteau-Senn Maître de conférences

Plus en détail

Master Management des systèmes d information

Master Management des systèmes d information Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management des systèmes d information Université Pierre Mendes France- Grenoble- UPMF Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Licence professionnelle Droit et gestion immobiliers

Licence professionnelle Droit et gestion immobiliers Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Droit et gestion immobiliers Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

RECRUTEMENT D UN CONSULTANT Etude Besoin et Coûts Malnutrition, Niger TERMES DE REFERENCES

RECRUTEMENT D UN CONSULTANT Etude Besoin et Coûts Malnutrition, Niger TERMES DE REFERENCES RECRUTEMENT D UN CONSULTANT Etude Besoin et Coûts Malnutrition, Niger TERMES DE REFERENCES Consultant pour le suivi et l évaluation d une étude nationale sur l évaluation des besoins et des coûts nécessaires

Plus en détail