Introduction p. 3. l huile d olive au niveau européen p Objectifs de la campagne de promotion de l huile d olive p. 6

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Introduction p. 3. l huile d olive au niveau européen p. 5. 2. Objectifs de la campagne de promotion de l huile d olive p. 6"

Transcription

1 1

2 SOMMAIRE Introduction p. 3 La Commission Européenne, le MARM Ministère de l Environnement et du Milieu rural et marin, et Interprofessionnelle de l Huile d Olive d Espagne annoncent le lancement de la plus grande campagne de promotion de l huile d olive au sein de l Union Européenne 1. Raisons de la mise en place de la campagne de promotion de l huile d olive au niveau européen p Objectifs de la campagne de promotion de l huile d olive p Les différentes campagnes de promotion de l huile d olive en Espagne, France, Grande Bretagne, Belgique et Pays Bas p. 7 La campagne en France, Belgique et Pays Bas p. 8 La campagne en Espagne p. 8 La campagne en Grande Bretagne p L institution initiatrice de la campagne : l Organisation Interprofessionnelle de l Huile d Olive d Espagne p Données chiffrées du secteur en Espagne p. 13 2

3 INTRODUCTION La Commission Européenne, le MARM Ministère de l Environnement et du Milieu rural et marin et Interprofessionnelle de l Huile d Olive d Espagne annoncent le lancement de la plus grande campagne institutionnelle de promotion de l huile d olive au sein de l Union Européenne. La campagne, d une durée de trois ans, présente un budget de 16.5 millions d Euros, et couvre l Espagne, la France, la Grande Bretagne, la Belgique et les Pays Bas. Les principaux objectifs sont d accroître la consommation de l huile d olive, de développer sa présence au sein des principaux réseaux de distribution, de sensibiliser et mobiliser les consommateurs, les leaders d opinion et les médias. Les messages publicitaires seront adaptés aux trois principaux pays : «Une vie de riche c est bien. Une vie de luxe c est mieux» en France, «Une cuisine avec amour» en Espagne, «L huile d olive. Le goût de la vie» en Grande Bretagne. Cette campagne de promotion de l huile d olive, lancée au niveau européen, ciblera principalement certains pays: France, Grande Bretagne, Belgique et Pays Bas, sans oublier l Espagne. Celle ci est née grâce à l implication de Interprofessionnelle de l Huile d Olive d Espagne, avec le soutien du Ministère de l Environnement et du Milieu rural et marin (MARM) et la Commission Européenne. Cette campagne d envergure, d une durée de trois ans, est dotée d un budget supérieur à 16.5 millions d euros en provenance de fonds européens (40%), du MARM (13%) et de l Organisation Interprofessionnelle de l Huile d Olive d Espagne (47%). La campagne, lancée en octobre 2009 et qui se déroulera jusqu en octobre 2012, a pour objectif d accroître la consommation de l huile d olive, de développer sa présence dans les différents réseaux de distribution, de sensibiliser et de mobiliser les consommateurs, les leaders d opinion et les médias. Cette campagne permettra ainsi de confronter de manière égale les demandes du secteur et d y apporter des réponses par rapport au marché, de tirer profit des opportunités et d améliorer le positionnement de l huile d olive espagnole sur le marché mondial. 3

4 Afin d atteindre les objectifs fixés, la campagne s organisera autour d actions de communication multiples s appuyant sur : la diffusion d information sur les nombreuses qualités d huiles d olive existantes sur le marché, la multitude de catégories de produits disponibles, une large variété de produits et de qualité diverse. Par ailleurs, la campagne mettra en exergue les habitudes de consommation des plus jeunes, et s attachera à moderniser l image de l huile d olive auprès de cette cible. 4

5 1. RAISONS DE LA CAMPAGNE DE PROMOTION DE L HUILE D OLIVE AU NIVEAU EUROPEEN Les trois institutions, impliquées dans cette campagne d envergure, espèrent ainsi accroître la consommation de l huile d olive. Ces dernières années, on distingue nettement une croissance régulière de la production d olives au niveau mondial avec la modernisation des oliveraies, et grâce à l apparition de nouveaux pays producteurs. Bien que la tendance indique une croissance de la consommation de l huile d olive, celle ci ne croît pas au même rythme que la production. L objectif de la campagne est, par ailleurs, de favoriser un accroissement de la consommation de l huile d olive en Europe qui permette découler sur le marché l augmentation de la production. L Espagne est le premier producteur mondial d huile d olive. Et la majorité des stocks mondiaux est située au cœur de l Union Européenne. La situation actuelle en Europe permet de distinguer un fort potentiel de croissance de la consommation des huiles d olive ; d autant que les citoyens sont de plus en plus sensibles à la cuisine méditerranéenne, de part sa renommée au niveau international, et ses bienfaits nutritionnels associés à une alimentation saine et équilibrée. Aujourd hui, la situation en Espagne est distincte : la consommation d huile d olive décroît. Les jeunes consomment de moins en moins ce produit, ancré dans la culture espagnole. De plus, la population habituée à consommer ce produit est vieillissante alors que l Espagne reste le grand pays traditionnellement consommateur de ce produit. La décélération de la consommation d huile d olive en Espagne nécessite de mettre en place une stratégie de promotion adéquate afin de permettre la diminution de l âge moyen (entre 45 et 65 ans) du consommateur espagnol. La consommation la plus basse de l huile d olive se constate chez les jeunes couples avec ou sans enfants. Cette cible reste au cœur de l objectif principal des actions de la campagne de promotion de l huile d olive en Espagne. Au cours des dernières années, l Espagne a vu croître sa population, phénomène dû à l immigration qui atteint environ 4 millions de personnes. Majoritairement, l immigrant qui s installe dans la péninsule ibérique n a pas la culture de la consommation de l huile d olive. C est la raison pour laquelle cette nouvelle cible répond au profil de nouveaux consommateurs et il est important de les sensibiliser, de les informer et de les former sur les attraits et les bienfaits des huiles d olives. 5

6 2. OBJECTIFS DE LA CAMPAGNE DE PROMOTION DE L HUILE D OLIVE Premier objectif : accroître la consommation de l huile d olive dans les Etats membres de l Union Européenne qui s avèrent être de nouveaux consommateurs, en montrant comment diversifier les usages de l huile d olive, en créant des habitudes de consommation et en apportant des réponses sur les atouts des huiles d olive. Second objectif : consolider et promouvoir la consommation dans les pays européens traditionnellement consommateurs, améliorer la diffusion d information auprès d un public jeune et des nouveaux consommateurs en créant de nouvelles habitudes de consommation. Troisième objectif : sensibiliser et mobiliser les leaders d opinion sur cette campagne en relayant les informations, en suscitant leur intérêt et en demandant leur soutien sur la consommation des huiles d olive. 6

7 3. LA CAMPAGNE DE PROMOTION DE L HUILE D OLIVE EN FRANCE, BELGIQUE ET PAYS BAS, EN ESPAGNE ET EN GRANDE BRETAGNE L Organisation Interprofessionnelle de l Huile d Olive a présenté, fin 2008, un projet de cofinancement auprès du MARM (Ministère de l Environnement et du Milieu rural et marin) et devant la Commission européenne pour la mise en place d une campagne de promotion institutionnelle des huiles d olive sur le marché intérieur de l Union Européenne, en définissant précisément certains marchés clés et des actions de promotion distinctes à mener en Espagne, France, Grande Bretagne, Belgique et Pays Bas. Approuvée le 23 octobre 2009, la campagne intègre des actions de communication publicitaires ciblant les distributeurs et les consommateurs sur les cinq marchés sélectionnés. Cette campagne a pour objectif d atteindre stratégiquement le plus grand nombre de publics des marchés définis : Espagne, France, Grande Bretagne, Belgique et Pays Bas. D autant que les messages à transmettre s adapteront aux marchés cibles. Cependant, des messages clés et communs seront diffusés sur les cinq marchés : Grâce à ses qualités nutritives, l huile d olive constitue un élément fondamental pour une alimentation saine et équilibrée Modernisation de l image d un produit issu d une grande tradition avec une dimension culturelle importante Les catégories de l huile d olive Les qualités culinaires et nutritionnelles, et caractéristiques organoleptiques du produit L huile d olive et, en particulier, la catégorie «extra vierge» est un produit naturel indiqué pour une cuisine moderne et savoureuse, issu d une tradition très ancienne La campagne en France, en Belgique et aux Pays Bas Sur les marchés français, belges et hollandais, l huile d olive est associée à un produit haut de gamme, onéreux, mais un «luxe accessible». C est pourquoi, le message de la campagne de promotion sera centré sur le concept suivant : «Une vie de riche c est bien. Une vie de luxe c est mieux.» Au cœur du message : «Une vie de riche c est bien. Une vie de luxe c est mieux.» La stratégie de communication s appuie sur un concept de produits dits de luxe, de produits gourmets, afin de passer outre la barrière du prix. Le message renvoie aux affirmations suivantes : la santé n a pas de prix, la santé est un sujet essentiel au cœur de nos vies. 7

8 Les actions de promotion et de communication se concentreront sur : Une campagne d information et d image orchestrée par l agence de relations presse ayant pour stratégie de valoriser l huile d olive auprès des médias français, belges et hollandais à travers des actions de relations presse et la publication d insertions publicitaires dans la presse et les médias on et off line. En prévision: 35 insertions publicitaires en France, 32 en Belgique et 27 en Hollande. Une campagne de promotion relayée, à travers la France, par la tournée d un bus promotionnel. Relais aussi via des réseaux affiliés sur la toile dans les trois pays et création d un microsite dédié sur La campagne en Espagne La consommation d huile d olive en Espagne a connu une décroissance. Les chiffres actuels montrent que les nouvelles familles de jeunes parents emploient de moins en moins l huile d olive dans leur alimentation. En effet, ils ont pris l habitude de consommer des aliments déjà cuisinés, marchés en plein essor par rapport à la traditionnelle cuisine méditerranéenne. Le slogan publicitaire de la campagne menée en Espagne dévoile le message suivant : «Cuisiner avec le cœur» et «Cuisiner avec amour» avec l huile d olive. Le spot publicitaire sera le temps fort de la campagne et sera diffusé au niveau national et via les médias online. L équipe de la réalisation de ce spot était composée de : Paco Femenia, Directeur de la photographie et lauréat d un Goya (équivalent d un César), Oriol Segarra, réalisateur, et José Maria Flo, home economist. Le message au cœur du film publicitaire en Espagne : «Huiles d olive. Le cœur de la diète méditerranéenne. Avec tout notre amour!» «Prendre soin des siens», ce sentiment est au centre de la stratégie créative. Santé et éducation en sont les mots sous jacents pour un meilleur équilibre alimentaire. Maintenir la tradition et inculquer la culture pour les nouvelles générations. Le programme de promotion de l huile d olive est centré sur une campagne d image, une campagne promotionnelle, une campagne de marketing direct, une campagne massive dans les médias associée à des relations presse. La campagne de publicité et d image sera diffusée dans plusieurs médias et supports : télévision, magazines, presse écrite, presse gratuite et online. Son objectif est de sensibiliser le grand public et, en particulier, la ménagère jeune ou le chef de famille âgé de 20 à 40 ans. 8

9 La campagne de promotion se poursuivra dans divers points de vente (impression et distribution de flyers et de cartes postales promotionnelles) avec le soutien d une campagne massive dans les médias (insertions publicitaires dans certains magazines, réseaux Internet, campagne d affichage sur bus). De plus, la création d un site dédié (www.aceitesdeolivaeuropa.com/promo) appuiera les actions mises en place dans les points de vente et dans les médias. Le consommateur sera directement concerné et pourra remporter des prix (par ex. un ouvrage haut de gamme sur l huile d olive ou encore 2 voyages pour découvrir une région productrice d huile d olive en Espagne). Par ces multiples actions de communication et de promotion, la campagne atteindra les publics suivants : A travers la campagne télévisée: ménagères individus âgés de 20 à 40 ans, sans oublier la ménagère, en plus des prescripteurs, médecins, nouveaux migrants, leaders d opinion, restaurateurs et la distribution. 250 passages en télévision prévues grâce à la diffusion d un spot TV sur les chaînes nationales espagnoles (Antena3, et T5) et sur des chaînes régionales (Forta) et 316 insertions spéciales sur des chaînes nationales généralistes sous forme de : Format court (30 ou 60 ) avec la caution d un animateur, programmes courts conseils, bandeau défilant cautionnant l huile d olive Opérations spéciales programmées sur la chaîne espagnole «Canal Cocina», TV dédiée à la cuisine. A travers des insertions dans la presse gratuite, dans les magazines et les suppléments : ménagères individus âgés de 20 à 40 ans en charge des achats dans la famille, en plus des prescripteurs, médecins, nouveaux migrants, leaders d opinion, restaurateurs et distribution. En prévision : 57 insertions prévues au niveau national dans la presse écrite et dans les magazines à fort tirage. Les actions de marketing direct s appuieront sur un livret de vente informatif ciblant la distribution. Un pack promotionnel destiné à primeurs sera envoyé en , puis à boulangeries, en Un jeu concours sera mis en place pour permettre de remporter des voyages ou un livre haut de gamme sur l huile d olive. 9

10 La stratégie de communication de la campagne s opèrera dans les médias on line et off line avec l appui d une campagne de relations presse. Un plan d actions ciblant les journalistes, les prescripteurs et leaders d opinion, sera mis en place. L agence de relations presse aura pour mission et objectifs de renforcer la connaissance de l huile d olive ainsi que son image auprès des professionnels du secteur alimentaire, gastronomique et de l hôtellerie restauration, de développer la consommation auprès du grand public et de diffuser un message valorisant le produit dans les médias. La campagne en Grande Bretagne Au Royaume Uni, la cuisine méditerranéenne est très bien considérée. Toutefois, la présence de l huile d olive dans les foyers et son usage au quotidien restent occasionnels. La stratégie développée sur le marché anglais aura pour objectif, de ce fait, de transmettre la culture méditerranéenne avec l utilisation des huiles d olive tant liée à l Espagne. Le message transmis s appuiera sur une base line : «une vie plus ensoleillée», «une vie plus saine», «une vie plus VIVANTE». Le slogan principal en Grande Bretagne : Olive Oil. The flavour of Life (Huile d olive. La saveur de la vie). La stratégie de création est basée sur l association des valeurs de la culture méditerranéenne à la consommation de l huile d olive. Le savoir vivre en est le leitmotiv. Le régime méditerranéen est sain et l huile d olive en est son principal ingrédient. Les actions de promotion et de communication en Grande Bretagne se concentreront sur : La mise en place d une stratégie de communication afin de définir la campagne d information, orchestrée par l agence de relations presse. Les médias britanniques ciblés : insertions publicitaires dans les magazines et les médias on et off line. En prévision : 42 insertions publicitaires dans la presse en Grande Bretagne. La campagne de promotion institutionnelle s appuiera sur la diffusion de documents d information, sur l attribution de cadeaux sous forme de lots dans plusieurs points de vente de la grande distribution grâce à la tournée d un bus, habillé aux couleurs de la campagne. La promotion se poursuivra dans les réseaux affiliés sur Internet. Un microsite dédié (www.aceitesdeolivadeeuropa.com/promo) sera créé pour appuyer les actions mises en place dans les points de vente et les médias. 10

11 4. L INSTITUTION INITIATRICE DE LA CAMPAGNE : L ORGANISATION INTERPROFESSIONNELLE DE L HUILE D OLIVE D ESPAGNE Créée en 2002, l Organisation Interprofessionnelle de l Huile d Olive d Espagne a pour mission de réunir différentes entités du secteur et les multiples branches de la production, de la transformation et de la commercialisation sont représentées à 50%. Cette institution fut reconnue comme étant une organisation interprofessionnelle du secteur agroalimentaire, le 27 février 2003, par les instances gouvernementales d alors, le Ministère de l Agriculture, de la Pêche et de l Alimentation à travers la «Orden APA/509/2003». Cet organisme a pour objectifs : La promotion : accroître la présence de l huile d olive espagnole sur les marchés internationaux, avec la mise en place de stratégies d information auprès des consommateurs, s appuyant sur les attraits du produit : qualité, nutrition, santé, diète méditerranéenne. I+D+I (investigation, développement, innovation): développement et mise en place de programmes favorisant l évolution du secteur, destinés à stimuler les processus d innovation pour l évolution et l adaptation de la production en suivant la demande des marchés comme les attentes des consommateurs. Information et suivi des marchés : l Organisation Interprofessionnelle de l Huile d Olive d Espagne souhaite favoriser une meilleure connaissance des marchés pour développer des actions en accord avec les exigences réelles, en garantissant ainsi l efficacité maximum de son rôle. Les principaux représentants de cette institution sont : M. Pedro Barato (Président de l Organisation) M. Pedro Rubio (Vice président) M. Antonio Luque (Secrétaire général) M. Agustin Rodriguez (Trésorier) 11

12 Les membres de l Organisation Interprofessionnelle de l Huile d Olive d Espagne sont: Les organismes qui représentent la production : Les organismes qui représentent la transformation et la commercialisation : Depuis 2008, année de présentation du programme de promotion en Europe, l Organisation Interprofessionnelle de l Huile d Olive d Espagne a mis en place une campagne de promotion de l huile d olive au niveau national en Espagne en 2009, avec l appui du MARM (Ministère de l Environnement et du Milieu rural et marin) et de la Junta de Andalucia (Assemblée de la Communauté Autonome d'andalousie). Par ailleurs, elle a lancée la campagne de promotion extérieure en 2009 réalisée en collaboration avec ICEX Asoliva y Extenda avec laquelle des actions de promotion par secteurs ont été coordonnées dans 10 pays. Suivi des marchés et études sont au cœur de l institution. L Organisation Interprofessionnelle de l Huile d Olive d Espagne a ainsi développé et mis en place des études de marchés et, parmi cellesci, une étude particulière pour l appellation «huile d olive» dans les réseaux de distribution en France et en Grande Bretagne, une étude sur la consommation et les usages de consommation des huiles d olive dans le réseaux HORECA (HOtels/REstaurants/CAfés). Plus récemment, l institution a permis la signature d un accord collectif avec l Université Autonome de Barcelone, afin de déterminer l influence éventuelle de la consommation d huile d olive dans la prévention du cancer du sein. Dans le cadre de cette investigation, une autre étude fut initiée pour la récolte mécanique des oliviers. 12

13 5. QUELQUES CHIFFRES CLES DU SECTEUR EN ESPAGNE L Espagne est le premier producteur mondial d huile d olive, avec une production annuelle moyenne qui, dans les dernières années, s élèvent à tonnes, pouvant atteindre parfois jusqu à 1.4 millions de tonnes. Avec plus de 300 millions d oliviers plantés sur plus de 2.5 millions d hectares, la superficie cultivée représente plus de 25% de la superficie mondiale d oliveraies. De plus, la culture de l olivier et la récolte des olives génèrent plus de de salaires journaliers. Selon le bilan de la dernière campagne de production , celle ci a dépassé les tonnes parmi lesquelles tonnes furent destinées à l exportation, avec un excédent de tonnes soit le moins élevé des 7 dernières années. Les exportations d huile d olive connaissent une évolution positive ces dernières années avec une croissance en valeur de 48.41% entre 2003 et 2008, passant de à d euros. L huile d olive espagnole s exporte vers plus de 100 pays sur les 5 continents ; alors que les principaux marchés varient en fonction d une exportation en gros (exportations qui concernant fondamentalement les pays de l Union Européenne) ou au détail dans un conditionnement inférieur à 5L, commercialisable directement aux consommateurs, restaurants, établissements divers et boutiques «gourmets» ou points de vente spécialisés dans le monde entier. 13

Une campagne pour promouvoir la consommation des produits de la mer au niveau national

Une campagne pour promouvoir la consommation des produits de la mer au niveau national 1 Une campagne pour promouvoir la consommation des produits de la mer au niveau national Le Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime a lancé le 19 septembre 2013 une grande campagne de sensibilisation

Plus en détail

La majorité des consommateurs français plébiscite l huile d olive Extra Vierge en France

La majorité des consommateurs français plébiscite l huile d olive Extra Vierge en France Communiqué de presse Panorama de la production et de la consommationde l huile d olive en France La majorité des consommateurs français plébiscite l huile d olive Extra Vierge en France Paris, le 25 mars

Plus en détail

Chantier n 2.7 - Diffuser et communiquer

Chantier n 2.7 - Diffuser et communiquer Chantier n 2.7 - Diffuser et communiquer Objectif général Le projet fixe une ambition mobilisatrice pour l'agriculture française. Son succès dépendra de son appropriation par l'ensemble des acteurs et

Plus en détail

Introduction... 2. Offre... 3 FORCES... 3 FAIBLESSES... 3 ATOUTS... 3 OPPORTUNITES... 3 MENACES ET CONTRAINTES EXTERNES... 3

Introduction... 2. Offre... 3 FORCES... 3 FAIBLESSES... 3 ATOUTS... 3 OPPORTUNITES... 3 MENACES ET CONTRAINTES EXTERNES... 3 Sommaire Introduction... 2 Offre... 3 FORCES... 3 FAIBLESSES... 3... 3 OPPORTUNITES... 3... 3 Organisation du secteur... 4... 4 FAIBLESSES... 4... 4 Demande... 4... 4 OPPORTUNITES... 4... 5 Promotion et

Plus en détail

Directeur(trice) de la communication

Directeur(trice) de la communication Directeur(trice) de la communication Famille métier : Domaine d intervention : Communication externe Communication interne Relations publics Relations presse En entreprise / organisation Autres appelations

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

CONSEIL DU LIVRE CONSEIL SUPERIEUR DES BIBLIOTHEQUES PUBLIQUES

CONSEIL DU LIVRE CONSEIL SUPERIEUR DES BIBLIOTHEQUES PUBLIQUES CONSEIL DU LIVRE CONSEIL SUPERIEUR DES BIBLIOTHEQUES PUBLIQUES Propositions d actions pour une politique du livre et de la lecture en Communauté française Wallonie-Bruxelles 0. Introduction et rappel du

Plus en détail

«LA BANQUE POSTALE RÉINVENTE LE CRÉDIT À LA CONSOMMATION» LANCEMENT DE L OFFRE DE CRÉDIT À LA CONSOMMATION

«LA BANQUE POSTALE RÉINVENTE LE CRÉDIT À LA CONSOMMATION» LANCEMENT DE L OFFRE DE CRÉDIT À LA CONSOMMATION COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 30 mars 2010 «LA BANQUE POSTALE RÉINVENTE LE CRÉDIT À LA CONSOMMATION» LANCEMENT DE L OFFRE DE CRÉDIT À LA CONSOMMATION DE LA BANQUE POSTALE La Banque Postale lance, à partir

Plus en détail

Fonds pour l'environnement mondial

Fonds pour l'environnement mondial Fonds pour l'environnement mondial Résumé du document GEF/C.32/8 Stratégie de communication et d information Décision recommandée au Conseil Ayant examiné le document GEF/C.32/8 intitulé Stratégie de communication

Plus en détail

Stratégie de communication pluri-fonds Programmation 2014-2020 FEDER/FSE/IEJ/FEADER

Stratégie de communication pluri-fonds Programmation 2014-2020 FEDER/FSE/IEJ/FEADER Stratégie de communication pluri-fonds Programmation 2014-2020 FEDER/FSE/IEJ/FEADER L EUROPE S ENGAGE EN CHAMPAGNE-ARDENNE STRATEGIE DE COMMUNICATION PROGRAMMATION 2014-2020 1 Table des matières Contexte...

Plus en détail

Communications (Sommaire)

Communications (Sommaire) Communications (Sommaire) Nos services Nous offrons une gamme de service complet de conception et de production d outils de communication. Nous identifierons les outils de communication les plus appropriés

Plus en détail

RESUME EXECUTIF DU PLAN STRATEGIQUE

RESUME EXECUTIF DU PLAN STRATEGIQUE Evolution institutionnelle RESUME EXECUTIF DU PLAN STRATEGIQUE Créé en 1951, le CSRS a évolué institutionnellement, sur trois grandes phases : (i) de 1951 à 2001, entièrement administré par la Commission

Plus en détail

Présentation de l opération

Présentation de l opération Semaine nationale des Hlm 2013 «Habiter mieux, bien vivre ensemble» Du 8 au 16 juin 2013 Présentation de l opération Décembre 2012 Ce document a pour objectif de présenter la «Semaine nationale des Hlm»,

Plus en détail

Stratégie de prospection. et de développement. des marchés hors Québec. 2009 sommaire

Stratégie de prospection. et de développement. des marchés hors Québec. 2009 sommaire Stratégie de prospection et de développement des marchés hors Québec 2009 sommaire 2013 1 Rédaction Direction du développement des marchés et de l exportation Transformation Alimentaire Québec Ministère

Plus en détail

Lignes directrices sur la promotion de la campagne à l usage des pays membres

Lignes directrices sur la promotion de la campagne à l usage des pays membres Lignes directrices sur la promotion de la campagne à l usage des pays membres 1 INTRODUCTION... 2 2 POURQUOI UNE CAMPAGNE DE COMMUNICATION?... 2 3 THEMES DE LA CAMPAGNE... 2 4 PUBLICS CIBLES... 3 5 SITE

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2015-2020

Plan d action de développement durable 2015-2020 Plan d action de développement durable 2015-2020 «Durable Responsable Prospère Ensemble on fait avancer le développement durable au Québec!» La Société du Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir

Plus en détail

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Charte régionale de la commande publique responsable La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Préambule Dès 1987 la Commission Mondiale sur l Environnement et le Développement des Nations

Plus en détail

LA COMMUNICATION PUBLICITAIRE

LA COMMUNICATION PUBLICITAIRE LA COMMUNICATION PUBLICITAIRE I. Introduction On estime à plus de 385 milliards d euros le budget publicitaire mondial, dont 11 milliards pour la France, Procter and Gamble, le plus grand annonceur au

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Semaine du lait. du 17 au 21 novembre 2014. dans les restaurants scolaires des lycées et lycées techniques

Semaine du lait. du 17 au 21 novembre 2014. dans les restaurants scolaires des lycées et lycées techniques Semaine du lait du 17 au 21 novembre 2014 dans les restaurants scolaires des lycées et lycées techniques 17 novembre 2014 1 SEMAINE DU LAIT du 17 au 21 novembre 2014 dans les restaurants scolaires des

Plus en détail

LAÏTA, la croissance en confiance

LAÏTA, la croissance en confiance Dossier de presse 17 Avril 2012 LAÏTA, la croissance en confiance croissance du chiffre d affaires : + 12 % accélération des investissements : 100 millions d euros en 24 mois 2 Communiqué de Synthèse LAÏTA

Plus en détail

REGLEMENT. 5 ème EDITION ARTICLE 1 : PRESENTATION DES ORGANISATEURS ARTICLE 2 : LES PARTENAIRES IMPLIQUES

REGLEMENT. 5 ème EDITION ARTICLE 1 : PRESENTATION DES ORGANISATEURS ARTICLE 2 : LES PARTENAIRES IMPLIQUES REGLEMENT 5 ème EDITION ARTICLE 1 : PRESENTATION DES ORGANISATEURS Le Comité de Promotion Nord-Pas de Calais : 56 avenue Roger Salengro BP 80039, 62051 ST Laurent-Blangy, Tél. : 03.21.60.57.86 Fax : 03.21.60.57.89,

Plus en détail

Introduction. Eric BUSSIÈRE. Professeur à l Université Paris IV-Sorbonne

Introduction. Eric BUSSIÈRE. Professeur à l Université Paris IV-Sorbonne Introduction Eric BUSSIÈRE Professeur à l Université Paris IV-Sorbonne L histoire de l intégration européenne couvre depuis quelques années des champs qui l éloignent de la démarche strictement institutionnelle

Plus en détail

Dossier de Presse du 9 juin 2015

Dossier de Presse du 9 juin 2015 Dossier de Presse du 9 juin 2015 La FABI Fédération belge d associations d ingénieurs civils et bioingénieurs, l UFIIB Union Francophone des associations d ingénieurs industriels de Belgique et trois fédérations

Plus en détail

Association Le Relais

Association Le Relais Association le Relais Achat d une prestation étude de marché Permettant la création d un atelier de transformation fruits, légumes et son équilibre financier Structure commanditaire Association Le Relais

Plus en détail

16DEPARTEMENT DES VOSGES

16DEPARTEMENT DES VOSGES Acte Certifié exécutoire le : 30/01/ Pôle Vie Publique Direction de l'information, de la communication et du marketing - Service communication du territoire 16DEPARTEMENT DES VOSGES Extrait des délibérations

Plus en détail

Rencontres du réseau des Caves touristiques du vignoble du Val de Loire. Sival 12 janvier 2016

Rencontres du réseau des Caves touristiques du vignoble du Val de Loire. Sival 12 janvier 2016 Rencontres du réseau des Caves touristiques du vignoble du Val de Loire Sival 12 janvier 2016 Jean-Martin DUTOUR, président de la commission communication France Introduction Œnotourisme en Val de Loire

Plus en détail

LA POMME DE TERRE LE PRODUIT LA PRODUCTION

LA POMME DE TERRE LE PRODUIT LA PRODUCTION LA POMME DE TERRE LE PRODUIT La pomme de terre est la quatrième culture vivrière du monde après le blé, le riz et le mais. Elle occupe une place importante dans les régimes alimentaires de plusieurs pays

Plus en détail

LES FRANCAIS DEBOURSENT 51% DE PLUS POUR DES PRODUITS «VERTS»

LES FRANCAIS DEBOURSENT 51% DE PLUS POUR DES PRODUITS «VERTS» LES FRANCAIS DEBOURSENT 51% DE PLUS POUR DES PRODUITS «VERTS» Malgré des prix plus élevés, les ventes de produits «verts» en France devraient augmenter de 105%, de 10,6 milliards d euros en 2009 à 21,7

Plus en détail

Le FSE et l économie sociale et solidaire : les lignes de partage entre le PON et les POR

Le FSE et l économie sociale et solidaire : les lignes de partage entre le PON et les POR Le FSE et l économie sociale et solidaire : les lignes de partage entre le PON et les POR Juin- 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au

Plus en détail

LES DISTRIBUTEURS DU COMMERCE ÉQUITABLE

LES DISTRIBUTEURS DU COMMERCE ÉQUITABLE EN SAVOIR PLUS SUR LES DISTRIBUTEURS DU COMMERCE ÉQUITABLE Bienvenu chez Hypermarket l éthique à prix discount avec la gamme équitable d hypermarket! Sinon l éthique tout court, c est en boutique monsieur!

Plus en détail

LE MANIFESTE DES COOPÉRATIVES ACTIVES DANS L INDUSTRIE ET LES SERVICES POUR LES ÉLECTIONS 2014 DU PARLEMENT EUROPÉEN

LE MANIFESTE DES COOPÉRATIVES ACTIVES DANS L INDUSTRIE ET LES SERVICES POUR LES ÉLECTIONS 2014 DU PARLEMENT EUROPÉEN LE MANIFESTE DES COOPÉRATIVES ACTIVES DANS L INDUSTRIE ET LES SERVICES POUR LES ÉLECTIONS 2014 DU PARLEMENT EUROPÉEN CECOP est la Confédération européenne représentant environ 50,000 coopératives et autres

Plus en détail

MAR A KE K TI T N I G

MAR A KE K TI T N I G MARKETING 4 éléments du marketing I. LE PRODUIT II. LA DISTRIBUTION III. LE PRIX IV. LA COMMUNICATION Fournir un produit / service de façon efficiente au consommateur et communiquer leurs caractéristiques

Plus en détail

Les allégations santé et les produits horticoles

Les allégations santé et les produits horticoles BULLETIN DE VEILLE Volume 1, numéro 5 Le 31 août 2009 En ligne : www.cqh.ca Les allégations santé et les produits horticoles Mise en contexte Dans le but de protéger les consommateurs d allégations frauduleuses,

Plus en détail

Sommaire. 1. Gérer la publicité : 1. Gérer la publicité : 2. La promotion des ventes : 3. la communication événementielle et le parrainage :

Sommaire. 1. Gérer la publicité : 1. Gérer la publicité : 2. La promotion des ventes : 3. la communication événementielle et le parrainage : Sommaire 1. Gérer la publicité : 1.1 Les acteurs de la publicité : 1.2. Les objectifs publicitaires : 1.3 La détermination du budget : 1.4 L élaboration du message : 1.5 Le choix des médias et des supports

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION ET DE VISIBILITE Ue/FIDA Pour le Programme de Facilité Alimentaire de l Ue

PLAN DE COMMUNICATION ET DE VISIBILITE Ue/FIDA Pour le Programme de Facilité Alimentaire de l Ue PLAN DE COMMUNICATION ET DE VISIBILITE Ue/FIDA Pour le Programme de Facilité Alimentaire de l Ue Stratégie de communication générale Niveau Pays / Bénin La volatilité des prix couplée à la crise financière

Plus en détail

Note Synthétique Relative à La Stratégie de mobilisation en faveur de la Communauté Marocaine Résidant à l Etranger

Note Synthétique Relative à La Stratégie de mobilisation en faveur de la Communauté Marocaine Résidant à l Etranger Note Synthétique Relative à La Stratégie de mobilisation en faveur de la Communauté Marocaine Résidant à l Etranger Source : http://www.marocainsdumonde.gov.ma/index.php?option=com_content&task=view&id=52&ite

Plus en détail

Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement

Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement L accès et le contrôle des ressources par les femmes : un défi pour la sécurité alimentaire Recommandations Vers

Plus en détail

Cahier des Charges Campagne de communication Moules 2015 Film publicitaire

Cahier des Charges Campagne de communication Moules 2015 Film publicitaire 1. LA PRESENTATION DU CNC Cahier des Charges Campagne de communication Moules 2015 Film publicitaire Le C.N.C.,, est l organisme représentatif des producteurs, distributeurs et transformateurs des coquillages

Plus en détail

Orientation 1. Améliorer la qualité de l air et réduire les émissions des GES. Objectif : Réduire les émissions de gaz à effet de serre

Orientation 1. Améliorer la qualité de l air et réduire les émissions des GES. Objectif : Réduire les émissions de gaz à effet de serre PLAN LOCAL DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE LA VILLE MONTRÉAL-EST Introduction 2013-2015 Le développement durable est, de nos jours, un concept très important qui permet à tout décideur de concilier les dimensions

Plus en détail

SOCOFE et FLUXYS. ou la stratégie des réseaux

SOCOFE et FLUXYS. ou la stratégie des réseaux SOCOFE et FLUXYS ou la stratégie des réseaux Au centre de l Europe, la Belgique s affirme comme une véritable plaque tournante du gaz naturel. Le pays est dépourvu de cette précieuse ressource naturelle.

Plus en détail

Commission de l Union Africaine, Addis-Ababa. 12 juillet 2012

Commission de l Union Africaine, Addis-Ababa. 12 juillet 2012 SIGNATURE D UN ACCORD DE SUBVENTION ENTRE LA CEDEAO ET LE NEPAD, RELATIF A UN INCUBATEUR COMMERCIAL POUR LES FEMMES AFRICAINES CHEFS D ENTREPRISE (BIAWE). Commission de l Union Africaine, Addis-Ababa 12

Plus en détail

Responsable de la communication externe

Responsable de la communication externe Responsable de la communication externe Famille métier : Domaine d intervention : Communication externe Relations presse Relations publics En entreprise / organisation Autres appelations : Responsable

Plus en détail

Info Source: Sources de renseignements du gouvernement fédéral et sur les fonctionnaires fédéraux 2015

Info Source: Sources de renseignements du gouvernement fédéral et sur les fonctionnaires fédéraux 2015 Info Source: Sources de renseignements du gouvernement fédéral et sur les fonctionnaires fédéraux 2015 P a g e 1 Musée canadien de l immigration du Quai 21 Info Source : Sources de renseignements du gouvernement

Plus en détail

Le marketing du tourisme

Le marketing du tourisme Christine Petr Le marketing du tourisme 2 e édition Conseiller éditorial : Christian Pinson Dunod, 2015 5 rue Laromiguière, 75005 Paris www.dunod.com ISBN 978-2-10-072242-6 Sommaire Avant-propos 7 Chapitre

Plus en détail

Le cas des migrants tunisiens

Le cas des migrants tunisiens Projet MIREM (Migration de retour au Maghreb) Action collective de soutien à la réintégration des migrants de retour dans leur pays d origine Réponses aux questionnements soulevés au cours de la première

Plus en détail

Certificat de Formation à la Gestion Associative LA COMMUNICATION

Certificat de Formation à la Gestion Associative LA COMMUNICATION Certificat de Formation à la Gestion Associative LA COMMUNICATION La communication La communication d un point de vue dynamique La communication Emetteur Ce que l on veut transmettre Ce que l on transmet

Plus en détail

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Le séminaire technique international sur «Le développement rural en Méditerranée», organisé

Plus en détail

REPUBLIQUE DU SENEGAL MINISTERE DE L AGRICULTURE. Projet de Facilité Alimentaire au Sénégal. Plan de visibilité et stratégie de communication

REPUBLIQUE DU SENEGAL MINISTERE DE L AGRICULTURE. Projet de Facilité Alimentaire au Sénégal. Plan de visibilité et stratégie de communication REPUBLIQUE DU SENEGAL MINISTERE DE L AGRICULTURE Projet de Facilité Alimentaire au Sénégal Plan de visibilité et stratégie de communication OCTOBRE 2010 A. Contexte 1. Face à la crise alimentaire qui a

Plus en détail

Conseil d administration Genève, novembre 2007 PFA POUR DÉCISION. Budgets proposés pour les comptes extrabudgétaires en 2008-09

Conseil d administration Genève, novembre 2007 PFA POUR DÉCISION. Budgets proposés pour les comptes extrabudgétaires en 2008-09 BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.300/PFA/4/2 300 e session Conseil d administration Genève, novembre 2007 Commission du programme, du budget et de l administration PFA POUR DÉCISION QUATRIÈME QUESTION

Plus en détail

L histoire d un succès

L histoire d un succès SODIP GROUP L histoire d un succès Société familiale créée en 1993, SODIP GROUP, fort de 21 années d expériences en parfumerie HAUT DE GAMME le au travers de sa marque phare «Franck Olivier», commercialise

Plus en détail

Stratégie de la filière légumes régionale

Stratégie de la filière légumes régionale Introduction et contexte Stratégie de la filière légumes régionale Une filière régionale diversifiée La région Centre compte 1745 exploitations légumières (dont 1436 exploitations professionnelles), ce

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN BRETAGNE 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN BRETAGNE 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN BRETAGNE 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie Europe

Plus en détail

Présentation de Magazines Canada. Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations préalables au budget.

Présentation de Magazines Canada. Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations préalables au budget. Présentation de Magazines Canada Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations préalables au budget Août 2010 Sommaire Magazines Canada est l association nationale qui représente

Plus en détail

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada 1 Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada «Il ne s agit pas seulement d une bonne politique pour le monde rural, il s agit d une bonne politique publique

Plus en détail

50 ans. Maisons Paysannes de France. 3 concours 1 exposition 1 ouvrage + + + au service de la sauvegarde du patrimoine bâti et paysager

50 ans. Maisons Paysannes de France. 3 concours 1 exposition 1 ouvrage + + + au service de la sauvegarde du patrimoine bâti et paysager Maisons Paysannes de France Patrimoine rural 50 ans au service de la sauvegarde du patrimoine bâti et paysager LE CINQUANTENAIRE 3 concours 1 exposition 1 ouvrage + + + 8 passage des deux sœurs, 75009

Plus en détail

Présentation de l action : «le Bien être est dans l assiette»

Présentation de l action : «le Bien être est dans l assiette» Présentation de l action : «le Bien être est dans l assiette» Le Centre Social Indigo : une association de loi 1901 Un équipement pour favoriser et soutenir la mise en place de projets, de services et

Plus en détail

UNION POUR LA MEDITERRANEE Agenda de la Formation professionnelle

UNION POUR LA MEDITERRANEE Agenda de la Formation professionnelle UNION POUR LA MEDITERRANEE Agenda de la Formation professionnelle GOUVERNANCE Le présent document résume les échanges du groupe de pilotage tripartite constitué de Maurice Mézel du Ministère du Travail,

Plus en détail

SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES

SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES SESSION I : ÉLÉMENTS D UN SYSTÈME DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE EFFICACE ET ÉQUILIBRÉ POUR FAVORISER L INNOVATION

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES DE LA MRC DE LOTBINIÈRE

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES DE LA MRC DE LOTBINIÈRE POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES DE LA MRC DE LOTBINIÈRE Adoptée par la résolution # 2015-11-109 du conseil d administration du CLD de la MRC de Lotbinière le 17 novembre 2015 Adoptée par la résolution

Plus en détail

Croissance, emploi et protection sociale

Croissance, emploi et protection sociale Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Croissance, emploi et protection sociale Juillet 1998 Document de travail n 32 La problématique croissance, emploi et protection sociale

Plus en détail

Introduction en sciences de la communication: les grands secteurs de la communication

Introduction en sciences de la communication: les grands secteurs de la communication PETER STOCKINGER, PU Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO) Introduction en sciences de la communication: les grands secteurs de la communication (Cours ICL 2A 01 c) Communication,

Plus en détail

CONSULTATION Janvier 2016. Sélection d une agence de communication

CONSULTATION Janvier 2016. Sélection d une agence de communication CONSULTATION Janvier 2016 Sélection d une agence de communication pour la création de supports de communication de La Cité du Vin en 2016 1/ CONTEXTE 1-1 Contexte Général 1-2 La Cité du Vin 1-3 La Fondation

Plus en détail

La Financière agricole du Québec

La Financière agricole du Québec La Financière agricole du Québec Plan d action de développement durable 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général... 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Contacts : Ville/CCAS de Besançon REUNICA Contact Délégation Sociale Réunica Besançon :

DOSSIER DE PRESSE Contacts : Ville/CCAS de Besançon REUNICA Contact Délégation Sociale Réunica Besançon : DOSSIER DE PRESSE Convention de partenariat CCAS/Ville de Besançon /REUNICA Contacts : Ville/CCAS de Besançon Danielle DARD Première Adjointe chargée de la Solidarité Tél. 03 81 41 56 80 Contact presse

Plus en détail

Philippe Busquin. Commissaire Européen pour la Recherche. La recherche : une priorité pour l avenir de l Europe

Philippe Busquin. Commissaire Européen pour la Recherche. La recherche : une priorité pour l avenir de l Europe Philippe Busquin Commissaire Européen pour la Recherche La recherche : une priorité pour l avenir de l Europe Discours à la Conférence «Priorité à la science» Lisbonne 31 mai 2004 Monsieur le Président

Plus en détail

Schéma de développement des achats socialement responsables

Schéma de développement des achats socialement responsables Schéma de développement des achats socialement responsables Historique des clauses sociales et enjeux cadre législatif Les décrets de 2001, 2004 et enfin 2006 portant code des marchés publics, ont introduit

Plus en détail

PANORAMA SUR L AIDE ALIMENTAIRE EN FRANCE. Les niveaux de vie en 2010 extraits de INSEE Première N 1412 - septembre 2012

PANORAMA SUR L AIDE ALIMENTAIRE EN FRANCE. Les niveaux de vie en 2010 extraits de INSEE Première N 1412 - septembre 2012 D. Briaumont PANORAMA SUR L AIDE ALIMENTAIRE EN FRANCE Les niveaux de vie en 2010 extraits de INSEE Première N 1412 - septembre 2012 Carine Burricand, Cédric Houdré, Eric Seguin, division Revenus et patrimoine

Plus en détail

MOIS de l ECONOMIE SOCIALE et SOLIDAIRE

MOIS de l ECONOMIE SOCIALE et SOLIDAIRE Un évènement : MOIS de l ECONOMIE SOCIALE et SOLIDAIRE Provence Alpes Côte d Azur Novembre 2012 DOSSIER DE PRESENTATION CONTACT : CRESS PACA 19 rue Roux de Brignoles, 13006 Marseille caroline.courrieu@cresspaca.org

Plus en détail

Perceptions et connaissances nutritionnelles en Languedoc-Roussillon

Perceptions et connaissances nutritionnelles en Languedoc-Roussillon Baromètre santé nutrition 2008 Perceptions et connaissances nutritionnelles en Languedoc-Roussillon Le modèle alimentaire français accorde une importance particulière à la sociabilité et à la commensalité

Plus en détail

COM 300 / CHAPITRE 8: COMMUNICATION. Mme. Zineb El Hammoumi

COM 300 / CHAPITRE 8: COMMUNICATION. Mme. Zineb El Hammoumi COM 300 / CHAPITRE 8: CHOIX DES MOYENS DE COMMUNICATION Mme. Zineb El Hammoumi Budget de communication SOMMAIRE Cadre juridique de la communication Choix des moyens de communication Les contraintes de

Plus en détail

Cartographie de compétences d un entrepreneur

Cartographie de compétences d un entrepreneur Cartographie de compétences d un entrepreneur Mission générale L entrepreneur définit la stratégie générale de l entreprise et supervise sa mise en œuvre Principales activités L entrepreneur fixe les objectifs

Plus en détail

MOIS de l ECONOMIE SOCIALE et SOLIDAIRE

MOIS de l ECONOMIE SOCIALE et SOLIDAIRE Un évènement : MOIS de l ECONOMIE SOCIALE et SOLIDAIRE Provence Alpes Côte d Azur Novembre 2013 DOSSIER DE PRESENTATION CONTACT : CRESS PACA Caroline COURRIEU 19 rue Roux de Brignoles, 13006 Marseille

Plus en détail

GUIDE D ANIMATION PÉDAGOGIQUE DU DIAPORAMA SUR LES INÉGALITÉS SOCIALES DE SANTÉ

GUIDE D ANIMATION PÉDAGOGIQUE DU DIAPORAMA SUR LES INÉGALITÉS SOCIALES DE SANTÉ GUIDE D ANIMATION PÉDAGOGIQUE DU DIAPORAMA SUR LES INÉGALITÉS SOCIALES DE SANTÉ Une production du 2009 Réseau de recherché en santé des populations du Québec TABLE DES MATIÈRES Contexte...3 1. But poursuivi

Plus en détail

BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE

BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE LA BANQUE DES AGENTS DU SECTEUR PUBLIC DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Caroline Weill caroline.weill@lambassade.agency 01 47 04 12 52 Audrey Peauger audrey.peauger@lambassade.agency

Plus en détail

Analyse des Performances Sociales d ETD Togo Entreprises Territoires et Développement

Analyse des Performances Sociales d ETD Togo Entreprises Territoires et Développement Analyse des Performances Sociales d ETD Togo Entreprises Territoires et Développement Présentation de ETD Nom : ETD Pays : Togo Année de démarrage des activités : 2003 Forme juridique : Association Mission

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

Bilan de la 4ème édition

Bilan de la 4ème édition Bilan de la 4ème édition Save the date 5ème édition : du 9 au 15 mai 2012 SOMMAIRE 4 EME EDITION : Maintien du succès!... 3 1070 MANIFESTATIONS EN FRANCE... 4 DES PARTENARIATS EFFICACES... 5 LES SPONSORS...

Plus en détail

La communication du Pruneau d Agen

La communication du Pruneau d Agen La communication du Pruneau d Agen 17/11/2007 1 Le principaux axes de communication 2 1 Un fruit sous signe officiel de qualité Depuis novembre 2002, le pruneau d Agen bénéficie d une Indication Géographique

Plus en détail

Source : CCCA-BTP, édition du 15 mai 2012

Source : CCCA-BTP, édition du 15 mai 2012 1 KIT COMMUNICATION 2012 CAMPAGNE ENTREPRISES DU BTP 2 KIT COMMUNICATION 2012 CAMPAGNE ENTREPRISES DU BTP SOMMAIRE Préambule 4 Affiche : visuel de campagne 7 Affiche générique de la campagne 7 Affiche

Plus en détail

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE ORIENTATIONS STRATEGIQUES N 10 : Animer et développer la production touristique : produits, équipements et hébergements N 11 : Favoriser la professionnalisation

Plus en détail

Groupe PGP Planification et gestion de projets 5955, rue Saint-Laurent, bureau 201, Lévis (Québec) G6V 3P5 Tél. 418 838-4747 Téléc.

Groupe PGP Planification et gestion de projets 5955, rue Saint-Laurent, bureau 201, Lévis (Québec) G6V 3P5 Tél. 418 838-4747 Téléc. Analyse du sondage auprès de la population québécoise sur la consommation de produits biologiques Filière biologique du Québec Groupe PGP Avril 2013 Groupe PGP Planification et gestion de projets 5955,

Plus en détail

«Responsabilité sociétale des Entreprises et contributions des Bailleurs. au Processus de Développement local et participatif»

«Responsabilité sociétale des Entreprises et contributions des Bailleurs. au Processus de Développement local et participatif» 6 «Responsabilité sociétale des Entreprises et contributions des Bailleurs au Processus de Développement local et participatif» L African Economic Forum : qu est-ce que c est? L AFRICAN ECONOMIC FORUM

Plus en détail

Enseignement supérieur - Recherche

Enseignement supérieur - Recherche 254 Enseignement supérieur - Recherche Le domaine fonctionnel Enseignement supérieur Recherche regroupe les emplois qui concourent à l enseignement supérieur et à la recherche. 255 CADRE DE DIRECTION EN

Plus en détail

PROJET (propositions du groupe de travail)

PROJET (propositions du groupe de travail) APPUI OPERATIONNEL A L ELABORATION DES OUTILS PRATIQUES DE MISE EN PLACE DES CLASSIFICATIONS AU SEIN DE LA BRANCHE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE PROJET (propositions du groupe de travail) Préambule Pourquoi

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Mise à jour en juillet 2010 POLITIQUE DE COMMUNICATION 1. MISE EN CONTEXTE... 2 2. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE DE COMMUNICATION... 2 3. MISSION DU MINISTÈRE... 2 4. VALEURS...

Plus en détail

CELEBRITY ENDORSEMENT PRESS INDEX - FRANCE. Observatoire du Celebrity Marketing S1 2015 - Synthèse

CELEBRITY ENDORSEMENT PRESS INDEX - FRANCE. Observatoire du Celebrity Marketing S1 2015 - Synthèse Observatoire du Celebrity Marketing S1 2015 - Synthèse Émetteur : Brand and Celebrities 01/07/2015 Introduction Présentation de l étude Brand and Celebrities, créateur du Celebrity Marketing Intelligence,

Plus en détail

LE SOUTIEN ESSENTIEL À UN DÉVELOPPEMENT ÉQUITABLE ET DURABLE

LE SOUTIEN ESSENTIEL À UN DÉVELOPPEMENT ÉQUITABLE ET DURABLE LES CHOIX BUDGÉTAIRES 2005-2006 LE SOUTIEN ESSENTIEL À UN DÉVELOPPEMENT ÉQUITABLE ET DURABLE Mémoire présenté par le CHANTIER DE L ÉCONOMIE SOCIALE au ministre des Finances, monsieur Michel Audet Dans

Plus en détail

COMMERCES DU GOÛT, DU CHOIX, ET DE LA CHAÎNE DU FROID

COMMERCES DU GOÛT, DU CHOIX, ET DE LA CHAÎNE DU FROID ET DE LA CHAÎNE DU FROID Organisation professionnelle représentative en France des entreprises de distribution de denrées alimentaires transformées et conservées par le froid, surgelées et réfrigérées,

Plus en détail

Direction de l Environnement Service Ecocitoyenneté. Note d information sur un appel à projets en cours de préparation

Direction de l Environnement Service Ecocitoyenneté. Note d information sur un appel à projets en cours de préparation Direction de l Environnement Service Ecocitoyenneté Note d information sur un appel à projets en cours de préparation «(r)évolutions des pratiques des associations environnementales pour accompagner l

Plus en détail

AGRICULTURE BIOLOGIQUE HORIZON 2012

AGRICULTURE BIOLOGIQUE HORIZON 2012 GRAND CONSEIL D ORIENTATION DE L AGENCE BIO 12 SEPTEMBRE 2007 ALLOCUTION DE MICHEL BARNIER AGRICULTURE BIOLOGIQUE HORIZON 2012 I) INTRODUCTION Je suis très heureux d être parmi vous pour ce Grand conseil

Plus en détail

LIGUE de L ENSEIGNEMENT CLASSES DE DECOUVERTE VOYAGES SCOLAIRES

LIGUE de L ENSEIGNEMENT CLASSES DE DECOUVERTE VOYAGES SCOLAIRES LIGUE de L ENSEIGNEMENT PROJET EDUCATIF CLASSES DE DECOUVERTE VOYAGES SCOLAIRES PARTIE I : ELEMENTS DU PROJET EDUCATIF GENERAL DE LA LIGUE DE L ENSEIGNEMENT 1/ Synthèse historique de la Ligue de l Enseignement

Plus en détail

Séance du Conseil Métropolitain du 23 janvier 2014

Séance du Conseil Métropolitain du 23 janvier 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE Séance du Conseil Métropolitain du 23 janvier 2014 Lyon, le 23 janvier 2014 Le Conseil Métropolitain, réunissant les élus de la communauté urbaine de Lyon et des communautés d'agglomération

Plus en détail

Observatoire de l e-pub 2008 16 janvier 2009. Telecom, Media, Entertainment

Observatoire de l e-pub 2008 16 janvier 2009. Telecom, Media, Entertainment Observatoire de l e-pub 2008 16 janvier 2009 Telecom, Media, Entertainment Syndicat des Régies Internet Le SRI en 2009, c est 13 membres qui adhèrent à une charte qualité et défendent l Internet d une

Plus en détail

La nutrition chez la mère, le nourrisson et le jeune enfant

La nutrition chez la mère, le nourrisson et le jeune enfant SOIXANTE-NEUVIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A69/7 Add.1 Point 12.1 de l ordre du jour provisoire 13 mai 2016 La nutrition chez la mère, le nourrisson et le jeune enfant Orientations en vue de mettre

Plus en détail

OFFICE DE TOURISME DU LAC DU DER GUIDE DU PARTENARIAT 2014

OFFICE DE TOURISME DU LAC DU DER GUIDE DU PARTENARIAT 2014 OFFICE DE TOURISME DU LAC DU DER GUIDE DU PARTENARIAT 2014 Office de Tourisme du Lac du Der - Station Nautique - 51290 Giffaumont Champaubert www.lacduder.com Le mot du Président, Créé à l initiative du

Plus en détail

Du plaisir 3 500 $ a chaque pas et. a chaque bouchee! * en bourses!

Du plaisir 3 500 $ a chaque pas et. a chaque bouchee! * en bourses! Du plaisir a chaque pas et a chaque bouchee! * 3 500 $ en bourses! * Inspiré du slogan du Mois de la nutrition 2016, une initiative des Diététistes du Canada. Des rapports révèlent des faits préoccupants

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Convention de partenariat Contacts : CCAS/Ville de Besançon REUNICA

DOSSIER DE PRESSE. Convention de partenariat Contacts : CCAS/Ville de Besançon REUNICA DOSSIER DE PRESSE Convention de partenariat Contacts : CCAS/Ville de Besançon REUNICA Ville/CCAS de Besançon Marie-Noëlle SCHOELLER Première Adjointe chargée de la Solidarité 03 81 41 56 80 Contact presse

Plus en détail

Feu Vert et l entretien automobile : «le coup de patte» de l expert

Feu Vert et l entretien automobile : «le coup de patte» de l expert I N F O R M A T I O N P R E S S E L e 9 a v r i l 2 0 0 9 Feu Vert et l entretien automobile : «le coup de patte» de l expert Contrairement à certaines idées reçues, les automobilistes doivent savoir que

Plus en détail