JOUR 1 : le choix des produits L assortiment du point de vente. JOUR 3 : prospection et fidélisation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "JOUR 1 : le choix des produits L assortiment du point de vente. JOUR 3 : prospection et fidélisation"

Transcription

1 1 MARKETING JOUR 3

2 AGENDA 2 JOUR 1 : le choix des produits L assortiment du point de vente JOUR 2 : la présentation des produits JOUR 3 : prospection et fidélisation JOUR 3 : prospection et fidélisation Merchandising

3 3 COMMUNICATION POURQUOI COMMUNIQUER?

4 Communiquer sur l identité de l enseigne Pourquoi et comment Enseigne Présentation MES SAGE LOGOTYPE BASE LINE CHARTE GRAPHIQUE IMAG GE IDENTITE VALEUR Présentation produits et services Catalogue WEB DIFFERENCIATION Promotions Pub Promotions OPPORTUNITES

5 Le public cible? Cibles Objectifs Moyens Les prospects p Capter Offre attractive Événements Humour Label / Récompense Les clients Informer fidéliser Catalogue, e-catalogue Lettre d information Enquête satisfaction Les partenaires Fédérer Invitation Événements Formation, outils de recommandation Médias/prescrip teurs Présenter Communiqués de presse Dossier de presse

6 Plan de communication >> Concrétiser et suivre une stratégie 1. Objectif de communication 2. Publics cibles prioritaires 3. Message 4. Choix Média 5. Périodes actives 6. Budget disponible 7. Evaluation

7 Pratique Optimiser le rapport impact et coût des actions de communication Publicite Budget Description Presse Budget Maximiser i la répétition étiti Important, (donc budget en Radio dépend de conséquence) l audience. Affichage Message travaillé Relations Presse Budget moyen service RP de l enseigne Choix du média essentiel en fonction de la cible. RP Communiqué et dossier de presse. E-pub Budget moyen agence d e-pub ou d affiliation. Plusieurs solutions sont Sites/portail spécialisés possibles: dans le domaine. périodicité, éi ié type d objectif (click, affichage, demande de devis ). Objets Abordable Autocollant, flyer, enseigne, pub, enseigne s marquage véhicule, objets publicitaires.

8 Pratique Optimiser le rapport impact et coût des actions de communication Actions de Budget Conseils com Lettre d information et/ou catalogue promotionnel et/ou papier Evénements Coût raisonnable. Assure fidélisation et bouche à oreille, reconnaissance. Coût assez important mais retour sur investissement contrôlable. - Doit apporter quelque chose à la notoriété et à l image de l entreprise. - Parution régulière - Peut être financé par les marques distribuées - évaluation du potentiel de l événement - attractivité

9 9

10 10

11 11

12 12

13 LES ENJEUX DE L'ANIMATION COMMERCIALE L'animation commerciale permet d'augmenter le trafic et les ventes d'un site de façon significative. ELLE PASSE PAR LA MISE EN PLACE: Calendrier PROMOTIONNEL Courrier, affiches, information Suivi des résultats Evénements fictifs ou réels Promotions 13

14 LES PROMOTIONS: OUTILS,MONTAGE,SUIVI SUIVI 14 CATEGORIE DE PROMOTION Réduction de prix DESCRIPTION REMISE SUR ACHAT EN COURS ou un bon de réduction sur une prochaine commande. Soit un montant, soit un %. La réduction n'est valable que dans une période limitée. ATTENTION : la réduction ne doit pas entrainer une vente à perte. Les bons peuvent se trouver dans le colis ou être transmis par dans le cadre d'une opération de recrutement. Les ventes flash fonctionnent bien sur le net en introduisant une notion d'urgence. Prime liée à l'achat Offre par lot Jeux et concours Promotion sur les services PRODUIT OFFERT SUITE À L'ACHAT. ATTENTION : la loi prévoit une valeur seuil 7% TTC du prix de vente (produit<80, 5 +1% du prix net sinon jusqu'à maximum 60 ) Ex: vendre 3 articles pour le prix de deux. sans obligation d'achat Garantie, frais de crédit, ou assurance offerts

15 15

16 16

17 17

18 LES ENJEUX DE LA FIDÉLISATION 18 Effets de bouche-àoreille Augmentation du CA Amortissement des coûts d aquisition du client

19 19

20 20

21 21

22 Définition Merchandising 22 Définition de IFM (Institut Français de Merchandising) : «un ensemble d études et de techniques d application mises en œuvre, séparément ou conjointement, par les distributeurs et les producteurs, en vue d accroître la rentabilité du point de vente et l écoulement des produits, par une adaptation permanente de l assortiment aux besoins du marché et par la présentation appropriée des marchandises»

23 23 L organisation du magasin L attaque Les points d attraction Le «zoning» : méthode de création d un univers Le plan de circulation

24 L organisation du magasin : L attaque C est au cours des premières minutes que le consommateurs se fait une idée générale de l intérêt des produits et des prix proposés. 2- La majorité des clients occidentaux se dirige naturellement vers la droite après être entrée dans un magasin. ON PROPOSE DONC A l ENTREE et A DROITE DES PRODUITS POUR LESQUELS LES CLIENTS NE SONT PAS VENUS PRIORITAIREMENT. Le client est disposé à ce moment là à cette sollicitation. ON DONNE ENVIE AU CLIENT D ENTRER EN LUI PROPOSANT DES PRODUITS INEDIT DES PROMOTIONS.

25 L organisation du magasin: Le «zoning» 25 Le zoning consiste à répartir différents univers sur l ensemble de la surface de vente de façon à gérer le flux de client et à optimiser le rendement (chiffre d affaires au m2). OBJECTIFS : augmenter le temps passé en magasin POURQUOI : toutes les études montre que le temps passé en magasin influence le montant des dépenses des consommateurs.

26 Le zoning : méthode de création d un univers 26 CATEGORIES NATURELLES: Se focalise sur les composants s des produits et consiste s à associer des produits issues de la même filière industrielle. Produits substituables entre eux. Ex : les gâteaux sucrés, les boissons, les produits de bauté CATEGORIES FONCTIONNELLES: Consiste à regrouper les produits selon une activité (activités manuelles, sportives, loisirs ), à une même cible (les femmes actives ) ou un moment de consommation (les apéritifs ). Ex : catégorie petit déjeuner, univers bébé (couche, petit pot, textile, accessoires, jouets ) 4 univers qui représente le cycle de réflexion du consommateur La LIBRAIRIE L EPICERIE Les OUTILS La TABLE

27 L organisation du magasin : Le plan de circulation 27 La zone chaude, zone avant du magasin située aux abords de l entrée, correspond à la zone de circulation i naturelle vers laquelle ll les clients se dirigent spontanément par réflexe droitier. La zone froide est une zone de circulation incitée, en arrière et vers le fond du magasin qui est naturellement moins fréquentée. Accroître les ventes par le développement des achats non prévus : - dans la zone froide, en arrière vers le fond du magasin, la plus éloignée de l entrée, nous plaçons les rayons des produits recherchés spontanément par les clients. - dans la zone chaude, nous disposons les produits qui font l objet d achat dachat dimpulsion, d impulsion achats non prévus prévus, mais le plus souvent à forte marge.

28 28

29 29

30 30 L organisation des rayons

31 LA STRUCTURATION DES LINÉAIRES 31 La compréhension de la logique du consommateur permet d identifier l importance relative des critères de choix pour l achat d un produit donné. Exemple : vins Première clef couleur Deuxième clef région de production Troisième clef prix

32 32

33 33

34 LE STYLE DE PRÉSENTATION 34 Style de présentation Présentation sur tablettes Soit présentation verticale ou horizontale. Présentation en vrac Petits conditionnements qui tiennent mal sur des tablettes. Produits en promo. Présentation sur broche ou sur cintre Meilleure mise en valeur du produit Prêt à vendre Réduction des frais de manutention, disposition du support de livraison directement en magasin

35 35

36 36 LA DEFINITION DE L EMPLACEMENT DE CHAQUE PRODUIT NIVEAU DE PRÉSENTATION 1- Faible accessibilité (< 80 cm) Les produits d entrée de gamme à faible marge 2- Niveau des mains en 80 cm et 1.20m Souvent les marques nationales challengers. 3- Niveau des yeux 1.40 et 1.80 m Niveau très vendeurs, les produits que l on souhaite le plus vendre, fortes marges. 4- Niveau supérieur Marques leader LA PLACE DANS LE LINEAIRE ZONE FROIDE ZONE TRES ZONE FROIDE CHAUDE SENS DE CIRCULATION ZONE TRES ZONE CHAUDE ZONE FROIDE FROIDE DANS LES ZONES FROIDES PRODUITS ATTRACTIFS, PRODUITS RECHERCHES

37 L ALLOCATION D ESPACE AUX REFERENCES 37 VISIBILITE DES PRODUITS FACING PROBLEMATIQUE DE L ALLOCATION DE L ESPACE GESTION DES STOCKS FACING : NOMBRE DE PRODUIT VISIBLE DE FACE POUR CHAQUE REFERENCE MINIMUM 20 CM MAXIMUM 50 CM. GESTION DES STOCKS : >historique des ventes >stock de sécurité (demande inattendue) >conditionnement fournisseur >périodicité du réapprovisionnement(livraison tout les deux jours = deux jours de stocks)

38 L ANIMATION DU RAYON 38 METHODES STIMULATION PAR L INFORMATION Stop rayon, Affiche, Kakemono ILV Support avec orientation client PLV Supports avec argumentaire de vente STIMULATION PAR L IMPLANTATION Produits bien rangés, et en quantité suffisante. Présentation «bonne affaires» Matériaux de présentation utilisés Implantations croisées (cross selling) STIMULATION PAR LA DEMONSTRATION Un vendeur Une mise en situation du produit Un offre promotionnelle bien démontrée

Valoriser ses démarches Communication d entreprise et marketing produit. Stéphane MORARD - SMACT

Valoriser ses démarches Communication d entreprise et marketing produit. Stéphane MORARD - SMACT Valoriser ses démarches Communication d entreprise et marketing produit Stéphane MORARD - SMACT 1 Communication d entreprise Valoriser sa démarche de développement durable Les démarches de développement

Plus en détail

Mention complémentaire vendeur spécialisé en produits techniques pour l habitat RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

Mention complémentaire vendeur spécialisé en produits techniques pour l habitat RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES 1. Définition Vendeur spécialisé dans plusieurs familles de produits, le titulaire de la mention complémentaire «vendeur spécialisé en produits techniques pour

Plus en détail

Comment développer l attractivité d un commerce multiservices?

Comment développer l attractivité d un commerce multiservices? Comment développer l attractivité d un commerce multiservices? L attractivité pour un commerce multiservices : Comment la déterminer? Quel sens lui donner? Quel sens donnez-vous au mot ATTRACTIVITE, dans

Plus en détail

COURS DE MARKETING LE MERCHANDISING

COURS DE MARKETING LE MERCHANDISING COURS DE MARKETING LE MERCHANDISING Disponible en PPT sur www.layebamba.com DEFINITIONS ET CONCEPTS CLE DU MERCHANDISING L Institut français du merchandising définit le merchandising comme «un ensemble

Plus en détail

S implanter à l aéroport

S implanter à l aéroport S implanter à l aéroport 1 Sommaire I Conditions d occupation. 3 1- Domaine public.. 3 2- Investissements / travaux.. 4 3- Durée d autorisation 4 4- Conditions financières.. 5 II Exploitation du point

Plus en détail

Sommaire. 1. Gérer la publicité : 1. Gérer la publicité : 2. La promotion des ventes : 3. la communication événementielle et le parrainage :

Sommaire. 1. Gérer la publicité : 1. Gérer la publicité : 2. La promotion des ventes : 3. la communication événementielle et le parrainage : Sommaire 1. Gérer la publicité : 1.1 Les acteurs de la publicité : 1.2. Les objectifs publicitaires : 1.3 La détermination du budget : 1.4 L élaboration du message : 1.5 Le choix des médias et des supports

Plus en détail

UE Marketing Opérationnel

UE Marketing Opérationnel UE Marketing Opérationnel La politique Prix Séance 2 Les 4 variables d action marketing MARKETING Mix Produit Qualité Caractéristiques Style Marque Conditionnement Garantie SAV Prix Tarif Remise Rabais

Plus en détail

ORGANISER L OFFRE «PRODUITS»

ORGANISER L OFFRE «PRODUITS» COMPETENCE ANIMER ORGANISER L OFFRE «PRODUITS» I. SITUER L ACTION. CIRCONSTANCES - Contexte : - Personnes concernées par l activité : - Outils et sources d informations utilisés : «Contexte» : dire quand

Plus en détail

Le marketing. Les critères de choix de la clientèle sont : l exclusivité, la crédibilité, la durabilité et la cohérence

Le marketing. Les critères de choix de la clientèle sont : l exclusivité, la crédibilité, la durabilité et la cohérence est l ensemble des actions qui ont pour objectif de prévoir constater stimuler et renouveler les besoins de la clientèle en maitrisant les transformations du marché. C est une démarche qui comprend trois

Plus en détail

ANNEXE I Référentiels du diplôme

ANNEXE I Référentiels du diplôme ANNEXE I Référentiels du diplôme Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Savoirs associés Unités constitutives du référentiel de certification Management des unités commerciales

Plus en détail

LE FONCTIONNEMENT MARKETING DES GRANDES SURFACES :

LE FONCTIONNEMENT MARKETING DES GRANDES SURFACES : LE FONCTIONNEMENT MARKETING DES GRANDES SURFACES : A ) La rémunération de la grande distribution : 1. La facturation entre fabricant et grossistes : Pour tenter de contrôler les marges et par là les prix

Plus en détail

INTRODUCTION 11 CHAPITRE 1. DEVOIR ET SAVOIR ÊTRE PRÉSENT SUR INTERNET 13

INTRODUCTION 11 CHAPITRE 1. DEVOIR ET SAVOIR ÊTRE PRÉSENT SUR INTERNET 13 INTRODUCTION 11 CHAPITRE 1. DEVOIR ET SAVOIR ÊTRE PRÉSENT SUR INTERNET 13 I. Le marché de l'e-commerce 13 A. Une croissance confirmée: les chiffres 13 B. Le profil des internautes 15 C. Des centres d'intérêt

Plus en détail

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL GUÉNAËLLE BONNAFOUX CORINNE BILLON Sous la direction de NATHALIE VAN LAETHEM L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL LES ESSENTIELS DU MARKETING L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL En alternant

Plus en détail

Cartographie de compétences d un entrepreneur

Cartographie de compétences d un entrepreneur Cartographie de compétences d un entrepreneur Mission générale L entrepreneur définit la stratégie générale de l entreprise et supervise sa mise en œuvre Principales activités L entrepreneur fixe les objectifs

Plus en détail

MODULE 3 : Le marketing et la communication

MODULE 3 : Le marketing et la communication MODULE 3 : Le marketing et la communication Partie 1 : Le marketing mix et la communication Partie 2 : Les outils du web marketing Le marketing mix et la communication 1 Objectifs Durant ce module, nous

Plus en détail

Valorisez votre offre et savoir-faire!

Valorisez votre offre et savoir-faire! Valorisez votre offre et savoir-faire! 20 novembre 2013 Ingrédients: 1. Présentez qui vous êtes Je m appelle Je suis (votre métier) Spécialisée dans 2. Présentez ce que vous faites Décrivez en une phrase

Plus en détail

Cours de Distribution Merchandising

Cours de Distribution Merchandising Chapitre 7 : Le Merchandising et l allocation du linéaire A) Objectif et évolution du marchandisage En début de séminaire de chefs d entreprises commerciales de tous les pays, Bernardo Trujillo, «le pape

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES (Arrêté du 11 juillet 2000) CHAMP D ACTIVITÉ 1.1. DÉFINITION Employé polyvalent, Ie titulaire du BEP Vente - action marchande peut intervenir dans toutes

Plus en détail

Etude. du metier de responsable clientele

Etude. du metier de responsable clientele Etude du metier de responsable clientele decembre 2008 Sommaire Creation de l observatoire Outils de l observatoire prospectif des metiers et des qualifications... [ 3 ] Rappel des objectifs Logique de

Plus en détail

doit être personnelle authentique qu un seul produit une ligne famille de produits CHOIX IMPORTANT

doit être personnelle authentique qu un seul produit une ligne famille de produits CHOIX IMPORTANT Cette épreuve repose sur une action d animation (promotionnelle ou non), réalisée par le candidat au cours de sa formation en milieu professionnel. Cette action doit être personnelle et revêtir un caractère

Plus en détail

COMMERCIAL PUBLICITÉ

COMMERCIAL PUBLICITÉ Activités commerciales publicitaires COMMERCIAL PUBLICITÉ Le ou la commercial(e) Publicité a pour fonction essentielle de prospecter et rencontrer les annonceurs, les agences média et les agences de publicité,

Plus en détail

Les 7 Grandes étapes du Plan de Communication Intégrale. [L Approche Agence]

Les 7 Grandes étapes du Plan de Communication Intégrale. [L Approche Agence] Les 7 Grandes étapes du Plan de Communication Intégrale [L Approche Agence] 1 RESUME Les 7 Grandes étapes de la Démarche du Plan de Communication Intégrale Démarche Agence 1. La Plate-Forme Annonceur :

Plus en détail

TD3 Gestion de la relation clientèle

TD3 Gestion de la relation clientèle TD3 Gestion de la relation clientèle Prof. Christophe Sempels Rappel des consignes du travail Choisissez un secteur d activité particulier et collectez au moins 5 supports communicationnels de MD dans

Plus en détail

ETUDE ET ANALYSE DU PRIX DE VENTE. Calculs de bénéfice Étude de positionnement commercial Comparaison de plusieurs politiques commerciales

ETUDE ET ANALYSE DU PRIX DE VENTE. Calculs de bénéfice Étude de positionnement commercial Comparaison de plusieurs politiques commerciales ETUDE ET ANALYSE DU PRIX DE VENTE La notion de prix de vente Les objectifs financiers Les objectifs commerciaux Les remises et rabais Exercice et corrigé Calculs de bénéfice Étude de positionnement commercial

Plus en détail

Arts, Communication et Organisation d'é vénements.

Arts, Communication et Organisation d'é vénements. Arts, Communication et Organisation d'é vénements. communication Communication globale Communication des marques, entreprises, associations... Aujourd hui le poste de responsable de communication est difficilement

Plus en détail

Sofiane Messalta Maitre Assistant (Université Sétif 1) Farid Alleg Consultant ( Pro-Think Consulting)

Sofiane Messalta Maitre Assistant (Université Sétif 1) Farid Alleg Consultant ( Pro-Think Consulting) الشراكة المؤسسة الا نتاجیة وقطاع التوزیع الواسع( بین التجزي ة) تجارة Partenariat Producteur Grande Distribution Sofiane Messalta Maitre Assistant (Université Sétif 1) Farid Alleg Consultant ( Pro-Think

Plus en détail

BTS Communication. Conseil et Relation Annonceur. Conseil et Relation Annonceur BTS Communication

BTS Communication. Conseil et Relation Annonceur. Conseil et Relation Annonceur BTS Communication Conseil et Relation Annonceur BTS Communication Conseil et Relation Annonceur BTS Communication ISBN : 978-1-4477-9607-7 Juin 2011 pour toutes remarques olivier@mercatech.fr 1 Nous avons essayé comme à

Plus en détail

L ORGANISATION DE L ESPACE DE VENTE EN LIBRE-SERVICE

L ORGANISATION DE L ESPACE DE VENTE EN LIBRE-SERVICE L ORGANISATION DE L ESPACE DE VENTE EN LIBRE-SERVICE Compétence(s) C.2.2 : Présenter les produits à la vente : consulter le schéma d implantation du magasin ; analyser un relevé de plan de magasin ; identifier

Plus en détail

Communications (Sommaire)

Communications (Sommaire) Communications (Sommaire) Nos services Nous offrons une gamme de service complet de conception et de production d outils de communication. Nous identifierons les outils de communication les plus appropriés

Plus en détail

Choisissez le meilleur partenaire pour vos réalisations Internet. Entreprises Associations Indépendants

Choisissez le meilleur partenaire pour vos réalisations Internet. Entreprises Associations Indépendants Choisissez le meilleur partenaire pour vos réalisations Internet Entreprises Associations Indépendants Site Internet vitrine Vous voulez avoir une identité sur Internet : vous faire connaître, vous mettre

Plus en détail

MAR A KE K TI T N I G

MAR A KE K TI T N I G MARKETING 4 éléments du marketing I. LE PRODUIT II. LA DISTRIBUTION III. LE PRIX IV. LA COMMUNICATION Fournir un produit / service de façon efficiente au consommateur et communiquer leurs caractéristiques

Plus en détail

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL GUÉNAËLLE BONNAFOUX CORINNE BILLON Sous la direction de NATHALIE VAN LAETHEM L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL LES ESSENTIELS DU MARKETING, 2013 ISBN : 978-2-212-55553-0 Sommaire Introduction

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING 1. La notion de marché 2. La définition du Marketing et du Marketing - Mix 3. Les fonctions de l entreprise 4. La stratégie push ( fonction de production ) 5. La stratégie

Plus en détail

1 Définitions... 10 2 La communication marketing est, jusqu à ce jour, essentiellement push... 11

1 Définitions... 10 2 La communication marketing est, jusqu à ce jour, essentiellement push... 11 Avant-propos à la 7 e édition... VII Première partie Les types de communication et leurs modes de fonctionnement... 3 Chapitre 1 La diversité et la pertinence des modes de communication... 5 Section 1

Plus en détail

La publicité : comment m y prendre? Donner une identité commerciale à mon entreprise

La publicité : comment m y prendre? Donner une identité commerciale à mon entreprise La publicité : comment m y prendre? Donner une identité commerciale à mon entreprise Créateurs/repreneurs d entreprise, chefs d entreprise, conjoints, salariés, associés Définir ses outils de communication

Plus en détail

SERVICE DE L OFFICINE

SERVICE DE L OFFICINE LE MERCHANDISING AU SERVICE DE L OFFICINE Réalisé par DR HIFDI Abderrafi Formateur. Consultant auprès de l industrie pharmaceutique. 24/04/2010 Plan de travail: Définition du merchandising. Ses Caractéristiques.

Plus en détail

Le club des experts de la CCIRE

Le club des experts de la CCIRE APPEL A CANDIDATURE Le club des experts de la CCIRE Date limite de remise des candidatures Le 30 octobre 2015 à 12h 1 I La problématique Les entreprises pour assurer leur développement dans les meilleures

Plus en détail

Une image cohérente avec sa production

Une image cohérente avec sa production Une image cohérente avec sa production Une image de marque peut être définie comme une représentation que se donne une entreprise vis-à-vis du public, de ses produits et de ses marques commerciales. Il

Plus en détail

BAC PRO Gep éditions, 2009 ISBN : 978-2-84425-687-4

BAC PRO Gep éditions, 2009 ISBN : 978-2-84425-687-4 BAC PRO Rôle, objectifs et moyens d action d un point de vente 1 FICHE Être capable de Définir et comprendre le rôle et les objectifs d un point de vente. Identifier comment le magasin peut atteindre ses

Plus en détail

Artisans, Commerçants, Entreprises Comment gérer votre présence sur Internet?

Artisans, Commerçants, Entreprises Comment gérer votre présence sur Internet? Artisans, Commerçants, Entreprises Comment gérer votre présence sur Internet? Les clients et le numérique Pourquoi l outil Internet? L équipement des clients : 83 % des français disposent d un accès internet

Plus en détail

Dominique Fillettaz Partenaire DLM Management spécialiste du marché Non Food PRODUITS

Dominique Fillettaz Partenaire DLM Management spécialiste du marché Non Food PRODUITS Assortiment Dominique Fillettaz Partenaire DLM Management spécialiste du marché Non Food PRODUITS Analyse de votre assortiment, proposition de mesures concrètes pour améliorer le mixte. Avantage : Augmentation

Plus en détail

La publicité. Encadré par : Dr. Najib MOUHTADI Préparé par : SEMLALI RAJAE ARAQI HOUSSAINI SOUFIANE

La publicité. Encadré par : Dr. Najib MOUHTADI Préparé par : SEMLALI RAJAE ARAQI HOUSSAINI SOUFIANE La publicité Encadré par : Dr. Najib MOUHTADI Préparé par : SEMLALI RAJAE ARAQI HOUSSAINI SOUFIANE Plan: Stratégie de communication: La publicité histoire Définition Objectifs Formes Supports Phases d

Plus en détail

Megastore Manager 1.0 01-Tableau de Bord - Ventes 01-Entreprise 01 [1] Simulation d'hypermarché 01-2006/T1

Megastore Manager 1.0 01-Tableau de Bord - Ventes 01-Entreprise 01 [1] Simulation d'hypermarché 01-2006/T1 Megastore Manager 1.0 01-Tableau de Bord - Ventes 01-Entreprise 01 [1] Simulation d'hypermarché 01-2006/T1 Charcuterie Fromage Fruits & Legumes Pain Patisserie Epicerie Textile Marketing Coefficient de

Plus en détail

Comment soutenir la créativité des éditeurs? Quelles solutions sont mises en œuvre pour maximiser les chances de succès?

Comment soutenir la créativité des éditeurs? Quelles solutions sont mises en œuvre pour maximiser les chances de succès? Intervenants Marjorie BONCOUR, Responsable Clientèle Eric TSUROUPA, Directeur Marketing et du Développement des Services Comment soutenir la créativité des éditeurs? Quelles solutions sont mises en œuvre

Plus en détail

Métro Cash and Carry France

Métro Cash and Carry France Métro Cash and Carry France Présentation de l unité commerciale Les quatre enseignes du groupe Métro Grossiste alimentaire CA 2010: 33 milliards d euros CA Metro Groupe: 68 milliards d euros Commerce électronique

Plus en détail

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Processus Activité Attitudes / comportements Capacités Connaissances Définition de l idée Utilise des méthodes et des techniques d évaluation

Plus en détail

Se faire connaître et Générer des revenus. Bernard Wilmet

Se faire connaître et Générer des revenus. Bernard Wilmet Se faire connaître et Générer des revenus Bernard Wilmet Objectifs de la séance Vous donner quelques outils qui permettront de structurer les questions essentielles que vous devez vous poser Illustrer

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS «Tendance Cosmetic»

ÉTUDE DE CAS «Tendance Cosmetic» ÉTUDE DE CAS «Tendance Cosmetic» Digilor - 73 rue des 4 Églises - 54000 NANCY // contact@digilor.fr www.digilor.fr PRÉSENTATION Tendance Cosmetic est une boutique spécialisée dans le conseil et la vente

Plus en détail

ACQUERIR LES FONDAMENTAUX DU MARKETING

ACQUERIR LES FONDAMENTAUX DU MARKETING ACQUERIR LES FONDAMENTAUX DU MARKETING Définir les notions de base du marketing : besoin, marché, segmentation, positionnement Diagnostiquer la position de son entreprise dans son environnement concurrentiel

Plus en détail

Les réseaux sociaux, quels enjeux pour la PME? Conférence RAI - Lundi 12 Octobre 2015

Les réseaux sociaux, quels enjeux pour la PME? Conférence RAI - Lundi 12 Octobre 2015 Les réseaux sociaux, quels enjeux pour la PME? Conférence RAI - Lundi 12 Octobre 2015 1 «Si le savoir-faire de l entreprise est sa raison d être, le faire-savoir est la garantie de sa pérennité» Dans un

Plus en détail

Astuce N 1 : Consulter mon catalogue articles en mode liste puis en mode fiche : recherche du prix d une référence, consultation du stock.

Astuce N 1 : Consulter mon catalogue articles en mode liste puis en mode fiche : recherche du prix d une référence, consultation du stock. Sage 100 Etendue Sujet mis en avant : «Outre sa déclinaison sur Smartphone, Sage 100 Etendue est également disponible sur tablette tactile. Mise en avant des fonctionnalités clés du profil commercial sur

Plus en détail

Fidélisation clients et optimisation des campagnes de publicité. Laurent Bizot Responsable Formation Oxatis www.oxatis.fr

Fidélisation clients et optimisation des campagnes de publicité. Laurent Bizot Responsable Formation Oxatis www.oxatis.fr Fidélisation clients et optimisation des campagnes de publicité Laurent Bizot Responsable Formation Oxatis www.oxatis.fr Sommaire Lettres d information Astuces de création d un WebBlock sans texte enrichi

Plus en détail

Chapitre 5 : La politique de distribution

Chapitre 5 : La politique de distribution Chapitre 5 : La politique de distribution (Extraits du support des cours de MM. Berset et Di Meo) 1. Notion de distribution Ensemble des opérations qui permettent d acheminer un produit du lieu de production

Plus en détail

DIGITAL PUB UNE AGENCE DE COMMUNICATION GLOBALE

DIGITAL PUB UNE AGENCE DE COMMUNICATION GLOBALE DIGITAL PUB UNE AGENCE DE COMMUNICATION GLOBALE Présentation Digital pub est situé à souidania, à Alger. Grâce à son dynamisme et sa réactivité Notre équipe se compose de graphistes imprimeurs, designeurs.

Plus en détail

Mise en œuvre de la politique commerciale de l officine en matière de dermocosmétique

Mise en œuvre de la politique commerciale de l officine en matière de dermocosmétique Mise en œuvre de la politique commerciale de l officine en matière de dermocosmétique Animation de l espace de vente dermocosmétique au sein d une pharmacie d officine Conseil du client en matière d hygiène

Plus en détail

Rencontres nationales de la librairie 2013. Librairie : quelle économie pour quel métier?

Rencontres nationales de la librairie 2013. Librairie : quelle économie pour quel métier? Rencontres nationales de la librairie 2013 Librairie : quelle économie pour quel métier? Dimanche 2 juin matin (Session plénière Salle Vitez) Programme susceptible d être modifié 30/04/13 9h30 : petit

Plus en détail

Histoire du Marketing Mix

Histoire du Marketing Mix Histoire du Marketing Mix On appelle circuit de distribution l ensemble des intervenants qui prennent en charge les activitås de distribution c'est-ç-dire les activitås qui font passå un produit de son

Plus en détail

Comment élaborer une stratégie de communication efficace? Atelier Ecobiz Jeunes entreprises et créateurs d entreprises du 2 juillet 2013

Comment élaborer une stratégie de communication efficace? Atelier Ecobiz Jeunes entreprises et créateurs d entreprises du 2 juillet 2013 Comment élaborer une stratégie de communication efficace? Atelier Ecobiz Jeunes entreprises et créateurs d entreprises du 2 juillet 2013 1 Partager et transmettre son expérience 2 Au programme 2 juillet

Plus en détail

ANNEXE I. RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES (arrêté du 3 septembre 1997)

ANNEXE I. RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES (arrêté du 3 septembre 1997) ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES (arrêté du 3 septembre 1997) L hôtellerie-restauration, au sens large du terme, regroupe l ensemble des activités qui répondent aux besoins de la clientèle

Plus en détail

Services de direction marketing externalisée

Services de direction marketing externalisée Services de direction marketing externalisée VOTRE DIRECTION MARKETING DÉDIÉE Pour les dirigeants des PME et TPE, le marketing semble inaccessible et sophistiqué : souvent, vous considérez le marketing

Plus en détail

Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution?

Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution? Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution? «Les français et le E-commerce» 3 nov. 2009, Intercontinental Paris, 16h00 Sommaire 1 ère partie : le Multi canal Les entreprises

Plus en détail

Le concept. Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être

Le concept. Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être Le concept Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être 1 Séduction, Evasion et Performance sont réunis dans un cadre haut de gamme pour accueillir aussi bien les femmes

Plus en détail

La Communication de votre projet

La Communication de votre projet Unité d Enseignement Initiation à la Conduite de Projet Année 2005 2006 La Communication de votre projet Plan du cours Pourquoi communiquer? Élaborer son plan de communication Les différents moyens de

Plus en détail

Comment développer les catégories de produits carnés? Les leviers

Comment développer les catégories de produits carnés? Les leviers Comment développer les catégories de produits carnés? Les leviers Rappel des principaux leviers - Offre produits - Organisation de l offre (merchandising) - Promotions catégorielles Le shopper : La cible

Plus en détail

Une tendance majeure sur le web : rentabiliser son site Internet grâce à l affiliation

Une tendance majeure sur le web : rentabiliser son site Internet grâce à l affiliation Une tendance majeure sur le web : rentabiliser son site Internet grâce à l affiliation Le 6 juillet 2005 Facile à mettre en place, l affiliation est une solution de marketing en ligne qui connaît une croissance

Plus en détail

Des éditions clé en mains

Des éditions clé en mains Des éditions clé en mains L agence Que faisons-nous? Inckôo, agence d édition et de communication, prend en charge la réalisation de tous vos supports de communication imprimés ou Internet, du plus traditionnel

Plus en détail

20 ans de conseil, stratégie et création en VAD et marketing opérationnel.

20 ans de conseil, stratégie et création en VAD et marketing opérationnel. 20 ans de conseil, stratégie et création en VAD et marketing opérationnel. OPTIMISATION DES PERFORMANCES VAD STRATEGIE ET PLANS D ACTION POSITIONNEMENT MARKETING ELABORATION DES PLANS DE CAMPAGNE VAD EXPERTISE

Plus en détail

Certains points clefs sont à vérifier pour que la PLV soit efficace :

Certains points clefs sont à vérifier pour que la PLV soit efficace : La PLV est un élément incontournable de notre vie quotidienne, elle regroupe tout le matériel publicitaire présent sur le lieu de vente. Elle a comme objectif principal de mettre en avant un produit sur

Plus en détail

LA COMMUNICATION WEB & PAPIER : UNE COMBINAISON OPTIMISÉE

LA COMMUNICATION WEB & PAPIER : UNE COMBINAISON OPTIMISÉE LA COMMUNICATION WEB & PAPIER : UNE COMBINAISON OPTIMISÉE À L ÉCOUTE DE NOS CLIENTS Le papier, c est fini. Maintenant, il faut passer sur Internet. Il y a trop de monde sur Internet, C est impossible de

Plus en détail

LES CONNAISSANCES ASSOCIEES

LES CONNAISSANCES ASSOCIEES LES CONNAISSANCES ASSOCIEES F 1 : / / Clas 1.1 Conduite d'un de Compétence générale : C11 Préparer le de 1.1.1 Prise en charge du dossier de l annonceur C11.1. S approprier la demande de l annonceur -

Plus en détail

En partenariat avec. et sa solution e-mailing

En partenariat avec. et sa solution e-mailing En partenariat avec et sa solution e-mailing A quoi sert une campagne e-mailing? A quoi sert un e-mailing? Faites la distinction entre la communication de masse et la communication ciblée Notoriété Communication

Plus en détail

Vendre en ligne, par où commencer? Michaël BOURGEONNIER, Gérant de l'agence Paprika Studio

Vendre en ligne, par où commencer? Michaël BOURGEONNIER, Gérant de l'agence Paprika Studio Vendre en ligne, par où commencer? Michaël BOURGEONNIER, Gérant de l'agence Paprika Studio Vendre en ligne, par où commencer? Intervenant : Michaël Bourgeonnier Agence de communication : PaPrika Studio,

Plus en détail

Créateur. > Conseil, réalisation, externalisation de votre communication

Créateur. > Conseil, réalisation, externalisation de votre communication De grandes entreprises, et PME nous ont déjà fait confiance. Nos références : ACE Europe Alliance Santé Alveo Conseil AXA Banque Hervet British American Tobacco Carrefour Coprin Danel Danone Vitapole Dexteam

Plus en détail

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer se noyer dans la masse sortir du lot Votre partenaire marketing et communication Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer Le monde de la communication a subi d importantes mutations ces dernières

Plus en détail

Damien Verstraete Jérôme Torchy

Damien Verstraete Jérôme Torchy Damien Verstraete Jérôme Torchy Elément majeur du mix en marketing direct, la mécanique promotionnelle va conditionner de manière importante la performance d une opération. Le cadeau gratuit ou avec par/cipa/on

Plus en détail

AGENDA. JOUR 1 : le choix des produits L assortiment du point de vente. JOUR 2 : la présentation des produits. JOUR 3 : La prospection

AGENDA. JOUR 1 : le choix des produits L assortiment du point de vente. JOUR 2 : la présentation des produits. JOUR 3 : La prospection 1 MARKETING JOUR 2 AGENDA 2 JOUR 1 : le choix des produits L assortiment du point de vente JOUR 2 : la présentation des produits JOUR 3 : La prospection JOUR 4 : La fidélisation 3 MIX MARKETING Les bases

Plus en détail

Phase 3 : Les solutions adéquates à votre démarche entrepreneuriale

Phase 3 : Les solutions adéquates à votre démarche entrepreneuriale Phase 3 : Les solutions adéquates à votre démarche entrepreneuriale Une fois que vous avez défini les besoins de votre clientèle, il faut que vous sachiez répondre aux solutions convaincantes en adéquation

Plus en détail

Supermarché CHAMPION CORRIGE

Supermarché CHAMPION CORRIGE BTS Management des Unités Commerciales EPREUVE E4 : Management et Gestion des Unités Commerciales Supermarché CHAMPION CORRIGE Remarque préalable : l introduction et la conclusion ne sont plus demandées

Plus en détail

OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H)

OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H) OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H) Sur REIMS Public : Artisans et conjoints collaborateurs, salarié(e)s. Objectifs : 1. Vendre Quoi?, A qui?, Où? Incidence sur l aménagement du point de

Plus en détail

Cartographie. Cartographie. et référentiel des métiers. Commerce de détail non alimentaire. Commerce de détail non alimentaire

Cartographie. Cartographie. et référentiel des métiers. Commerce de détail non alimentaire. Commerce de détail non alimentaire Cartographie Commerce de détail non alimentaire Cartographie et référentiel des métiers Commerce de détail non alimentaire Antiquités Arts de la table Brocante Coutellerie Droguerie Estampes, dessins &

Plus en détail

Les outils de communication essentiels pour démarrer. Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII

Les outils de communication essentiels pour démarrer. Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII Les outils de communication essentiels pour démarrer Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII «On ne peut pas ne pas communiquer» Mais Paul WATZLAWICK (Ecole

Plus en détail

Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits

Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits Les différentes stratégies pour vendre en ligne Les plateformes e-commerce Le site marchand Le blog boutique Les spécificités du ecommerce sur

Plus en détail

RETAIL & SERVICES. CONTACT Tél. 06 78 91 88 99 Fax. 04 84 50 39 89 contact@stylescence-formation.com. Révélateur de ressources

RETAIL & SERVICES. CONTACT Tél. 06 78 91 88 99 Fax. 04 84 50 39 89 contact@stylescence-formation.com. Révélateur de ressources B R O C H U RE FORMAT I O N CONTACT Tél. 06 78 91 88 99 Fax. 04 84 50 39 89 contact@stylescence-formation.com W W W. S T Y L E S C E N C E - F O R M A T I O N. C O M - S I R E T 5 3 0 5 4 7 4 4 7 0 0 0

Plus en détail

Optimisez les profits de vos sites web. Intégrez la performance à votre projet de création

Optimisez les profits de vos sites web. Intégrez la performance à votre projet de création Optimisez les profits de vos sites web Intégrez la performance à votre projet de création Consultant web spécialisée dans le référencement, mon objectif est d augmenter les profits de vos sites web par

Plus en détail

LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT

LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT Des conditions matérielles adéquates Des locaux identifiés ayant une surface suffisante; Des ressources humaines

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS «Les Trottoirs du Bronx»

ÉTUDE DE CAS «Les Trottoirs du Bronx» ÉTUDE DE CAS «Les Trottoirs du Bronx» Digilor - 73 rue des 4 Églises - 54000 NANCY // contact@digilor.fr www.digilor.fr PRÉSENTATION Les Trottoirs du Bronx est une enseigne spécialisée dans les chaussures

Plus en détail

OFFRE DE FORMATIONS. MODULE 3 2 jours : Le management commercial de l entreprise

OFFRE DE FORMATIONS. MODULE 3 2 jours : Le management commercial de l entreprise OFFRE DE FORMATIONS 1 Accompagnement des cadres et des dirigeants MODULE 1 2 jours : Améliorer son efficacité managériale 1- Se connaître Gestion du temps et ses priorités Prise de recul et posture manager

Plus en détail

B R O C H U RE FORMAT I O N PRÊT-A-PORTER & ACCESSOIRES

B R O C H U RE FORMAT I O N PRÊT-A-PORTER & ACCESSOIRES B R O C H U RE FORMAT I O N PRÊT-A-PORTER & ACCESSOIRES CONTACT Tél. 06 78 91 88 99 Fax. 04 84 50 39 89 contact@stylescence-formation.com W W W. S T Y L E S C E N C E - F O R M A T I O N. C O M - S I R

Plus en détail

Participation Réussie À

Participation Réussie À Votre Guide Pour Une Participation Réussie À Foreignerslife Tout ce dont vous avez besoin Votre to-do list pour avant, pendant et après le salon Foreignerslife TABLE OF CONTENTS I. Avant Le Salon : Préparez

Plus en détail

Présentation 5. Chapitre 1 La démarche marketing 19 1 Définitions 19

Présentation 5. Chapitre 1 La démarche marketing 19 1 Définitions 19 S ommaire Présentation 5 Chapitre 1 La démarche marketing 19 1 Définitions 19 A. Le marketing de l offre 19 B. Le marketing de la demande 20 C. Le marketing de l échange 21 2 Une histoire du marketing

Plus en détail

La préparation d une action promotionnelle

La préparation d une action promotionnelle 2 La participation aux operations de promotion 5 La préparation d une action promotionnelle C.1.2.1. Préparer une action promotionnelle --> Repérer l opportunité de la promotion --> Participer au choix

Plus en détail

Deux constats La théorie des univers Les méthodes de recueil d informations

Deux constats La théorie des univers Les méthodes de recueil d informations SOMMAIRE Deux constats La théorie des univers Les méthodes de recueil d informations DEUX CONSTATS: Changement radical des comportements du consommateur Écart entre l'offre des distributeurs et l'évolution

Plus en détail

UE Marketing Opérationnel

UE Marketing Opérationnel UE Marketing Opérationnel La politique de communication Séance 4 Licence Les Variables d action du marketing mix MARKETING Mix Produit Qualité Caractéristiques Style Marque Conditionnement Garantie SAV

Plus en détail

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr.

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. Document mis à disposition par : www.marketing-etudiant.fr Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos sources

Plus en détail

MARKETING # BASES. Séquence 5. Licence 3 Eco-Gestion

MARKETING # BASES. Séquence 5. Licence 3 Eco-Gestion MARKETING # BASES Séquence 5 Licence 3 Eco-Gestion 11/11/2014 gilles.catuli@u-pem.fr MARKETING. # BASES. L3 1 MIT M5C SÉQUENCE 5 : GERER LA RELATION CLIENT. DISTRIBUER ET VENDRE Stratégies push et pull

Plus en détail

Réseau régional de promotion et de distribution de l offre tourisme au départ de l Aéroport Nice Côte d Azur

Réseau régional de promotion et de distribution de l offre tourisme au départ de l Aéroport Nice Côte d Azur Réseau régional de promotion et de distribution de l offre tourisme au départ de l Aéroport Nice Côte d Azur Partenaires 16 Tos 90 agences le SNAV Net Managers Juin 2007 Sommaire www.plaisirdepartir.com

Plus en détail

SOMMAIRE. Distribu(on 2

SOMMAIRE. Distribu(on 2 SOMMAIRE 1. ETUDE DE MARCHE 2. MARKETING 3. PDCC (Schéma marketing) 4. LES 4 P (Outils marketing) 5. MARKETING MIX 6. RP (Relations publiques) 7. PUBLICITE & PROMOTION Distribu(on 2 Distribution Par distribution,

Plus en détail

Les métiers des Commerces de gros

Les métiers des Commerces de gros Document réalisé par //métiers Les métiers des Commerces de gros Éditorial C est pour la CPNEFP un grand plaisir de voir l aboutissement de ce travail sur la cartographie des métiers dans la branche des

Plus en détail

Quelqu un de votre entourage ou vous, êtes intéressé(s)? Contacter Ken au 06.12.22.28.76

Quelqu un de votre entourage ou vous, êtes intéressé(s)? Contacter Ken au 06.12.22.28.76 HOURA.FR recherche pour son Service Client: Deux télé-conseillers(ères) Formation assurée et évolution possible Description : Vous avez la fibre client, vous êtes dynamique, vous êtes sérieux (se) sans

Plus en détail

FORUM STAGES JOBS EMPLOIS

FORUM STAGES JOBS EMPLOIS FORUM STAGES JOBS EMPLOIS 7 ème édition Mercredi 16 Octobre 2013 Objectifs Faciliter les contacts entre entreprises et étudiants Communiquer auprès de l ensemble des participants Faciliter vos recherches

Plus en détail